AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Hôpital Ste-Mangouste
Page 15 sur 16
[Ste-Mangouste] Salles de soin
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant
Daemon Stebbins
Gryffondor
Gryffondor

[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 15 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin

Message par : Daemon Stebbins, Sam 9 Juin - 19:24






Quand l'ombre frappe...

Loredana Sparks
Daemon Stebbins

“Même quand la blessure guérit, la cicatrice demeure.” - ♫♫♫
Sainte Mangouste ? Puis des flashes s'invitaient dans mon esprit. Je voyais ma sortie de chez Barjow et Beurk. Puis il y avait eu cette sensation d'être épié alors que je rentrais à Poudlard. Alors que je commençais à me souvenir, la douleur me rattrapait à nouveau. Je tentais de contenir ma réaction parce que je ne désirais pas plus inquiéter ma petite amie qui l'était déjà suffisamment. Même si je n'étais pas en état de réfléchir un pourquoi hantait mon esprit. Avais-je été découvert ? Non ma cleptomane ne l'aurait pas permis. Ou alors je me trompais sur le compte de Liz.

- Mhhh

J'avais tenté de bouger pour diminuer la pression. Très mauvaise idée. Une onde électrique parcourait la totalité de mon corps de la pointe des pieds jusqu'à la racine de mes cheveux. La grimace, cette fois, était visible. Sa voix avait été tremblante et j'étais en colère qu'elle me voit de la sorte. Parce que je ne voulais pas lui montrer ce genre d'image. Non parce que j'avais peur d'être faible devant elle. Mais parce que je ne supportais pas de voir son regard si triste par ma faute.

- Mes parents ?

Puis les médicomages arrivèrent pour m'osculter. L'un d'entre eux lui donnait quelques détails. Mais j'étais heureux qu'il ne révèle pas tout. Je préférais la ménager car la connaissant, je savais qu'elle se culpabiliserait. Je me concentrais toujours pour tenter de garder ma concentration.

* Comme vas-tu tenir si à peine en touchant tu grimaces comme un enfant. C'est de cette façon que tu vas la rassurer.*

Cela faisait un moment que je n'avais pas entendu ma voix intérieure. Depuis ce jour à la cabane hurlante lorsque Loredana m'avait obligé à faire face à mes sentiments. Elle avait raison. Mais je devais être réaliste ce n'était pas de petites égratignures. Un autre flash me traversa le cerveau. Me rappelant l'impression d'être découpé en deux en une seconde. Un autre sentiment refaisait aussi. La peur... Elle revenait en vague de plus en plus violente et d'autres flashes... Les coups... La panique...

Mon cœur se mettait à tambouriner dans ma poitrine. Mes mains s'agrippaient au lit. Plus je bougeais plus je souffrais. Et là les cris ont explosé la barrière de mes lèvres. Je n'étais plus vraiment là, j'étais prisonnier de mon esprit. Je donnais l'impression d'être un fou échappé de l'asile. Un médicomage avait voulu faire sortir Loredana mais têtu comme elle l'était, elle avait refusé. Puis on m'a donné un truc qui m'avait fait revenir à la réalité de l'instant. J'entendais la voix d'une femme qui me répétait que j'étais à l'hôpital en sécurité. Que personne ne viendrait me faire du mal. Mon dos s'était réouvert et je sentais le liquide chaud et poisseux glissait lentement le long de mon échine. La peur était sur mon visage, incrusté comme un masque de carnaval. Puis l'image de l'ombre avait de nouveau disparu. Le produit faisait effet en quelques secondes.

Le calme revenait dans la pièce. La crise passait, les médicomages s'étaient en allés. Laissant ma douce et moi seuls. Elle était revenue se loger prêt de moi. J'avais honte de moi. Je n'osais pas croiser son regard. Je ne voulais pas voir sa pitié dans ses prunelles. Le baiser aurait dû m'apaiser mais ce ne fut pas le cas. Il me semblait acide. Certainement mon état d’esprit devait jouer dessus.

Puis elle avait lâché ses mots. Qui m'avaient provoqué une douleur pire que celle de mes blessures.

- Ne dis plus jamais cela.

La colère avait transpercé.

- Si cela avait été toi... Je crois que j'aurai couru à la recherche du coupable...

Puis soudain la peur se présentait de nouveau en moi. Pourtant je ne voulais pas me laisser submerger...


Code Daemon
Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
Loredana Sparks
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 15 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin

Message par : Loredana Sparks, Sam 9 Juin - 20:47




Daemon avait posé une question au sujet de ses parents. Elle ne les avait pas croisé, mais avait eu quelques petites précisions dans sa lettre à ce sujet. Elle s'empressa donc de lui en faire pas, qu'il ne s'inquiète pas.

- Dans la lettre, on m'a dit que tes parents, ta sœur et ton beau-frère était à ton chevet cette nuit. Je suis désolée, je n'ai pu venir que ce matin, je n'ai pas été prévenue plus tôt, sinon tu sais que j'aurais fui Poudlard pour venir ici.

Les Médicomages semblaient être parvenus à calmer la douleur de Daemon dont les traits du visages s’apaisaient à mesure que les secondes passaient. Loredana tentait de se détendre les muscles qui commençaient à être douloureux. Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle ressentait vraiment à ce moment-là, mais il y avait quelque chose de fort, de très fort, mais elle était incapable de mettre le doigt dessus. Elle sentait une douleur au creux de son estomac, son rythme cardiaque s'accélérait et ses membres tremblaient encore. Penser qu'elle aurait pu ne plus jamais le revoir était une chose qui lui était insupportable. Elle essayait de se sortir cette image de la tête, mais elle n'en était pas capable. Elle se trouvait égoïste de penser de la sorte...

Puis il avait pris la parole. Il semblait en colère, froid et Loredana ressentait même un peu de distance. Elle ne lui en voulait pas pour cela, mais elle aimerait simplement comprendre qui aurait pu lui en vouloir pour lui faire subir ça. Le Gryffondor lui dit simplement que si elle avait été à sa place, il aurait couru après son agresseur. Elle le regardait, forçant un sourire sur son visage crispée qui n'avait rien de vrai.

- Si je savais qui est l'auteur de tout ça, je serais déjà à ses trousses et tu le sais...

La joie avait quitté son être. Elle voulait le prendre dans ses bras, le rassurait, qu'il comprenne qu'elle était là pour lui et qu'il soit content qu'elle soit à son chevet. Au lieu de cela, elle avait l'impression qu'il la fuyait, qu'il voulait la mettre à l'écart de tout cela. Des pensées toutes aussi farfelues les unes que les autres faisaient leur apparition dans sa tête. Elle avait déjà vu un des ces films moldus ou le gars quitte sa copine parce que tout est dangereux pour elle. Daemon pourrait-il en venir là ? Si ce n'était pas le cas, pourquoi ne la regardait-il pas en face ? Une question lui brûlait les lèvres, mais elle ignorait si c'était le bon moment pour la lui poser. Pourtant, ses lèvres bougèrent malgré elle et en une seconde la question était posée.

- Daemon, que s'est-il passée ?

C'était comme si on avait contrôlé son esprit, comme si elle n'avait plus été maître de son corps durant ce court instant. Tout était dans le brouillard, dans le flou. Comme lorsqu'elle se retrouvait dans l'un de ses cauchemars où elle courait à reculons et où le paysage était diffus, sombre, sans aucun contour. Elle culpabilisait de ce sentir impuissante. Quelqu'un ou quelque chose s'en était pris à la personne qu'elle aimait le plus sur cette terre. Elle aurait voulu réagir...
Loredana se leva de sa chaise et fit les cent pas dans la chambre la tête entre ses mains, la levant de temps en temps pour ravaler les larmes qui ne cessaient de vouloir s'échapper.
Ne craque pas, pas devant lui
Que pensait-il à ce moment ? Que ressentait-il ? De quoi se souvenait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
Daemon Stebbins
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 15 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin

Message par : Daemon Stebbins, Sam 9 Juin - 22:35






Quand l'ombre frappe...

Loredana Sparks
Daemon Stebbins

“Même quand la blessure guérit, la cicatrice demeure.” - ♫♫♫
La question que Loredana me posait me laisser perplexe. Que s'était-il passé ? C'était la grande interrogation. Parce que je n'en avais réellement aucune idée. Est-ce que c'était en représailles de mon espionnage chez Barjow et Beurk pour le compte de l'ordre du Phénix ? Je n'en avais pas le moindre indice. Etais je une simple victime de passage ? Cela pouvait aussi avoir un rapport avec les activités de mon père au ministère ou bien les affaires de la famille ?

Tellement de questions qui étaient en suspend et d'inconnues dont j'ignorais la réponse. Que pouvais-je dire ?

- Honnêtement Amour, j'en sais rien. Je me souviens d'être sorti après avoir fermé la boutique. La sensation d'être épié mais je n'ai vu personne. Puis le trou noir jusqu'à que je me réveille ici.

J'avais zappé les infos des flashes. Parce que je ne voulais pas qu'elle se mette en tête n'importe quoi. J'allais certainement être interrogé.

- Pour te dire, je ne sais même pas qui m'a sauvé et m'a amené ici.

Je voulais bouger mais la douleur s'était rappelée à mon bon souvenir. Nouvelle grimace de douleur. Je détestais être comme cela. Combien de temps je devrais rester ainsi à l'hôpital. Ce n'était absolument pas un endroit où je voulais rester plus longtemps que nécessaire. Toutefois, je n'avais pas franchement le choix. Et mes parents comment avaient-ils pris la chose ? Aya devait avoir paniqué, c'était plus que certain. Il fallait dire que je n'avais jamais été dans un tel état. Jamie saurait la canaliser, je me faisais pas de soucis. Papa resterait calme tandis que maman pleurait surement en privé dans ses bras. Rester que Lo qui pourrait la tempérer ? C'était cela qui m'inquiétait ? Elina ? Elle seule aurait le recul peut-être pour cela. J'étais perdu et ma tête me faisait mal.

- Est-ce qu'on t'a dit quelque chose à toi ? Tu sais qui m'a amené ?

Je devais tenter de noyer ses interrogations pour l'éloigner du danger. Parce que j'avais peur que je sois vraiment celui ciblait pour de bon. Mais vue mon état, je ne pouvais pas en faire énormément. Parce que j'étais épuisé moralement et physiquement. Je ne me rendais pas compte que la fatigue me tombait lentement. Mais je voulais entendre les informations de ma rouge et or.

- Est-ce que cela a circulé dans l'école ?

Cela m'inquiétait que des rumeurs circulent dans l'école. Parce que connaissant aussi Jo, ma cousine, cela allait être un carnage. Cependant on ne pouvait pas me reprocher de mettre mis en danger. Je ne faisais que rentrer de mon boulot. Espérons qu'on ne découvrirait pas mes activités...


Code Daemon
Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
Loredana Sparks
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 15 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin

Message par : Loredana Sparks, Sam 9 Juin - 23:38




Elle ignorait si c'était le bon moment pour poser ce genre de question. Il venait de se réveiller après tout, elle était censée le rassurer, l'aider à oublier sa douleur, le faire penser à autre chose. Mais comment cela pouvait-il être possible ? Elle-même était complètement déboussolée. Elle pensa à ses parents... À cette scène digne d'une pièce de théâtre qui avait eu lieu au bal organisé par le ministère. Ses parents s'étaient affichés sous leur vrai visage malgré eux. Surtout sa mère enfin sa tante. Son père, lui, était comme à son habitude: effacé, inexistant, insipide. Et si pour se venger ils s'en étaient pris à Daemon par le biais d'une connaissance ? Non, impossible. Ils s'en seraient pris à elle et non à Daemon. Il fallait qu'elle s'efface cela de sa tête.

Pendant que Daemon lui parlait, elle continuait à faire les cents pas tout en l'écoutant. Elle essayait que se canaliser, de calmer ses nerfs parce qu'il fallait que Dey ne la voit pas trop inquiète, ce n'était pas réellement le moment aujourd'hui. Il ne se souvenait pas de ce qui lui était arrivé, il devait être inconscient, laissé pour mort par cette ordure qui ne méritait que la mort. Elle souffla un bon coup et retourna s'installer auprès de son petit-ami. Elle ne voulait pas le laisser. Elle savait qu'il aurait fait pareil si la situation avait été inversée.

Puis il se mit à lui poser des questions, si elle, elle en savait plus que lui. Elle tentait de se remémorer la lettre qu'elle avait reçu en se réveillant ce matin.

- Je n'ai vu personne. J'ai juste reçu cette lettre d'une certaine Elina Peterson. Elle m'a prévenue que tu t'étais fait agresser et que tu étais à l'hôpital. C'est un Aurors qui t'a ramené, mais je ne sais plus si son nom a été précisée... Je suis désolée, je ne m'en rappelle pas du tout...

Elle aurait dû apporter la lettre, la relire afin d'en retenir toutes les informations. Elle ne connaissait pas les Aurors et ne savaient même pas comment cette femme avait su qu'elle était la petite amie de Daemon. Sûrement ses parents qui avaient demandé à ce qu'elle soit au courant. Elle ne voyait pas qui ça aurait pu être d'autre à vrai dire.
Daemon continuait de lui poser des questions. Sur l'école maintenant. Avait-il peur que tout le monde soit déjà au courant. C'était sûrement le cas. Qui serait heureux d'apprendre que les gens savent avant toi ce qu'il t'est arrivé ?

- Non, personne ne sait... Du moins, pas à ma connaissance, je pense qu'ils ont préféré m'informer dans la plus grande des discrétion, afin de ne pas affoler les autres. Et si tu veux que je ne dise rien, je ne dirais rien.

Il pouvait compter sur elle et puis, elle n'avait pas envie d'en parler. Elle voulais simplement qu'il soit vite sur pieds, qu'il aille mieux et qu'il puisse sortir de cet hôpital qui ne lui plaisait pas du tout.

- À mon avis, tu auras plus d'informations par tes parents...

Elle mourrait d'envie de lui demander s'il ne souffrait pas trop. Le voir comme ça... C'était dur, très dur et elle savait qu'une fois sortie de cette chambre, elle s'effondrerait. Déjà elle donnait beaucoup de sa personne pour ne pas craquer devant lui. Elle voulait lui montrer qu'elle voulait être là pour lui et être forte pour que tout se passe bien et qu'il ne garde pas trop de séquelle, meme si elle se doutait bien qu'il garderait des cicatrices vu la profondeur de ses blessures.
Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
Daemon Stebbins
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 15 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin

Message par : Daemon Stebbins, Sam 16 Juin - 17:03






Quand l'ombre frappe...

Loredana Sparks
Daemon Stebbins

“Même quand la blessure guérit, la cicatrice demeure.” - ♫♫♫
J'écoutais ses réponses mais j'avais un mal fou à me concentrer les mots et les phrases se mélangeaient et dansaient dans ma tête. J'étais épuisé et puis il y avait ses flashes qui revenaient par moment. La peur que j'avais éprouvé était toujours là bien présente dans mon esprit. J'étais mal à l'aise avec tout cela. Je n'aimais pas me sentir de la sorte et perdre le contrôle ainsi de moi-même. Je n'aimais pas l'image que cela renvoyait d'un type faible et sans talent magique pour se défendre. Je me doutais qu'un vrai duel ne serait pas comme à l'école. Cependant ce n'avait pas été un. c'était une attaque en traître et dans le dos. Il n'y avait eu aucun avertissement ni préambule. Et qu'importe les compliments et bonnes notes à Poudlard, j'avais été incapable de me défendre.

- Un auror...

Moi qui ne les portait pas dans mon cœur, je devais mon salut à l'un d'entre eux... Ironie du sort. Cependant cela ne changeait pas mon opinion sur eux. Je restais au plus profond de mon être attaché à l'ordre du Phénix et rien d'autre. J’espérais seulement que cette attaque n'avait rien avoir avec la quête dans laquelle je m'étais lancé sans que personne ne me le demande. Seulement, je ne pouvais plus rester spectateur. Il fallait que je devienne acteur de cette lutte pour notre monde.

- Je préférerai s'il te plaît. Cela va déjà être un beau souk quand mes parents et ma sœur me verront réveiller. Ils vont en faire tout une histoire.

Mes yeux étaient lourds et jamais de plus en plus de mal à rester clair. Je sentais l'effet des potions des médicomages m'envahirent de plus en plus. J'avais beau lutté, je savais que je ne gagnerai pas cette bataille là. J'entendais la voix de Loredana de plus en plus loin.

- Oui sûrement...

Je ne m'étais pas senti partir et je lui soufflais :

- Ne t’inquiète pas, je serai vite sur pied... Les blessures... sont...

Je n'avais pas réussi à finir ma phrase parce que j'avais sombré dans les ténèbres du sommeil...


(Fin du rp pour moi - Merci Amour )
Code Daemon
Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
Loredana Sparks
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 15 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin

Message par : Loredana Sparks, Sam 16 Juin - 17:55



Elle voulait passer encore tout son temps auprès de son petit-ami. Cela pouvait paraître cliché, mais un couple, c'est aussi être là dans les pires moments et au vue de la situation, elle ne voyait pas vraiment ce qui aurait pu être pire. Mise à part si Daemon y était resté...évidemment. Elle sentait qu'il n'était pas vraiment dans son assiette. Qu'il avait envie de fermer les yeux, la douleur de ses blessures lui prenait toute son énergie et la jeune femme ne pouvait rien faire contre ça.
Il ne voulait pas que l'information tourne, ce qui était évident et jamais elle n'avait penser raconter cela à tout Poudlard. Ce n'était pas du tout son caractère et elle voulait le préserver, parce qu'elle ignorait qui avait bien pu s'en prendre à lui et elle ne voulait faire confiance à personne.
Posant une main délicate sur la tête de son petit-ami qu'elle caressa d'un geste doux, elle répondit.

- Ne t'en fais pas, je ne dirais rien, c'est promis.

Il lui avait assuré qu'il serait vite sur pieds, puis s'était endormi sans même finir sa phrase. Elle hésitait entre partir ou rester auprès de lui et le regarder dormir. Un des Médicomages était de nouveau entré dans la chambre, demandant à Loredana de partir, insistant sur le fait que Dey avait vraiment besoin de se reposer s'il voulait se rétablir au plus vite. Il avait donc pris la décision à sa place. Ne voulant pas se faire éjecter de force, elle n'insista pas davantage et demanda juste quelques minutes, histoire de lui dire au revoir. À contre coeur, le Médicomage accepta à contre cœur et sortit de la pièce.

Lore reporta son attention sur son petit ami, qu'elle regardait en souriant légèrement. Évidemment, elle comptait revenir au plus vite, être loin de lui alors qu'il était dans cet état allait être bien compliqué. Elle espérait que Daemon lui dirait si elle était trop encombrante, ce n'était pas ce qu'elle souhaitait. Dans sa tête, tout était un peu mélangé, elle avait l'impression de ne plus parvenir à réfléchir. Dés qu'elle clignait des yeux, l'image du Gryffondor amoché lui venait en tête. Mais ce qu'elle pouvait ressentir importait peu. La seule chose qui l'importait était son état à lui et elle allait donner beaucoup de sa personne pour l'aider à aller mieux.

- Promis, je reviens dès que possible, chuchote-t-elle avant de déposer un doux baiser qui effleura les lèvres de son compagnon endormi, faisant très attention puisque ce simple geste pourtant si mécanique chez eux habituellement, pourrait le faire souffrir.

Elle le regarda une dernière fois et sortit de la chambre sous le regard du Médicomage qui émit un son qui voulait probablement dire « Eh beh il était temps... ». Elle se fichait de tout cela, les règles, elle ne les respectait pas. Elle n'avait jamais eu d'éducation, avait dû tout apprendre par elle-même, alors ce que pouvait penser les Médicomages de son comportement et de son manque de respect lui était indifférent. Tout ce qu'elle voulait, c'était qu'il fasse leur boulot et remettent Daemon sur pieds. Une pensée égoïste, certes, mais honnête.

En dehors de l'hôpital, elle fondit en larme, prenant cependant soin de ne pas être vue car elle avait cette pudeur constante. Personne d'autre que Daemon ne l'avait vu pleurer. Ce n'était pas demain la veille que ça allait arriver. Elle se mit à déambuler dans les rues de Londres, tentant de se calmer. Elle ne voulait pas rentrer à Poudlard les yeux rougis et gonflés. Elle ne voulait pas montrer son état actuel et si on lui demandait où était Daemon, elle mentirait, tout simplement.
Elle marcha dans la ville quelques minutes encore, avant de se rendre dans un coin sorcier avant de transplaner en direction de l'entrée de Poudlard. En une seconde seulement, elle avait disparu.


Fin du rp - Merci à toi ♥


Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 15 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin

Message par : Elhiya Ellis, Lun 16 Juil - 16:30


Pv Aidan.

Un hibou pour prendre des nouvelles qui finissait par me ramener à sainte Mangouste comme visiteuse. Je n'étais même plus étonnée et m'étais contentée d'informer mes parents de la raison de ma présence et avait vidé une étagères de ma bibliothèque. Des romans moldus, ceux de Lucy en fait. Pas mal d'histoires sans queue ni tête avec des vampires et des sorciers de lilittérature qui semblaient pouvoir faire ce qu' ils voulaient. L'écrit était léger, suffisant pour une convalescent.

Les fourrant dans mon sac à dos avec une boite de cookies encore toud chaud, j'avais rejoint l'hopital sorcier en baillant. Si tenir compagnie à Aidan ne me gênait pas, l'heure, un peu trop matinale empietait sur mon humeur et ma patience. C'était un poil agacé que j'arrivais enfin au guicher pour donner le nom et prénom de mon cousin pour avoir son numéro de chambre.

Je n'avais pas trop saisi pourquoi on m'envoyait en salle de soin dans un premier temps pour au final me dire que l'infirmière avait fini et qu'il devait être dans sa chambre. Frappant a la porte, je passais la tête pour voir si les soins étaient justement bien terminés.

-hum bonjour?

Base de politesse
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Hartman
Jackson Hartman
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 15 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin

Message par : Jackson Hartman, Mar 17 Juil - 16:39


PV Elhiya

Voilà plusieurs jours que je suis coincé à Ste-Mangouste. Mon bras prend son temps pour se réparer, je suis donc obligé de boire des potions tout aussi dégueulasse les unes que les autres... Mes cheveux ont repris leurs aspects normal, l'odeur de brûlé qui empestait ma première chambre a enfin disparu ! N'ayant plus d'habits et Ariana ignorant que je suis à l'hôpital, je me retrouve avec un pyjama pour les patients... Vous voyez ? Ceux qui sont ouverts sur le dos...

Quel ennui depuis que je me sens en meilleure forme... J'aimerais tellement sortir pour retrouver la femme que j'aime, lui expliquer pourquoi j'ai disparu, lui dire que je suis tellement désolé de n'avoir rien dit avant. J'espère qu'Azénor ou Rachel l'ait prévenue pour moi... Je sens qu'une dispute éclatera entre nous, me criant que je ne suis qu'un débile d'avoir voulu affronter les Mangemorts seuls. Et blablabla... Ce qui est totalement vrai. Qu'est ce qui c'est passer par ma tête pour que je décider de me battre contre eux ?

Une voix me sort de mes pensées. La tête d'Elhiya vient de passer à travers la porte, j'avais totalement oublié qu'elle devait venir ! On dirait qu'elle est de mauvaise humeur ma petite cousine... Je lui fait signe de s'avancer tout en lui souriant. Étant allonger je me redresse en posant un coussin derrière mon dos.

- Bonjour Elhiya. Comment vas-tu en cette belle matinée chère cousine ?
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 15 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin

Message par : Elhiya Ellis, Mar 17 Juil - 17:13



Pas de trace de blouse verte moche, j’entrais dans la chambre et fermais la porte derrière moi tout en expliquant mon humeur peu jovial. En même temps, qui, allant visiter un malade arrivait avec un large sourire lumineux du genre « héhé nickel t’es à l’hosto ». A mon avis personne. Mais ce qui me génait plus était d’ordre administratif.


– Ca va merci! Y’a de l’attente à l’accueil et on m’a un peu trimballée avant de me dire de venir d’ici. Suivant la personne au guichet t’étais encore en salle de soin. Fin bref.. perte de temps stupide… Comment vas-tu ?

J’avais rejoint le bord de son lit, posant un bisou sur son front, comme un mome de 4ans qui s’était écorché le genou. Sauf que le moufflet en question avait plus l’age d’être mon père et que l’égratignure avait pris le même type de proportion. Les mirettes avaient glissé sur le bras quand le sourire en coin se collait sur le visage, mi réprobateur, mi désolé.

– Ca va, t’es presque entier ! Tiens de quoi t’occuper. Je garantis pas que ça te plaise, littérature moldue, moi j’aime bien en tout cas et… Tada !

J’avais extirpé de mon sac les romans et une petite boite à cookie en métal. Je la secouais fièrement avant de a poser sur la table de chevet.

– Ma mère m’a aidée,, elle aurait bien voulu venir, mais elle travaillait aujourd’hui apparemment. Tu veux gouter? Ils sont encore tièdes à mon avis.

J’ouvrais la boite, laissant se diffuser un doux arome de chocolat et noisette, me servant par la même occasion. Un croc dans le gâteau, et tendais en même temps le tout pour qu’Aidan se serve.

– Bonch, t’as euch quoi ? Chuchte un bras? Quoich t’as faich?

Parler la bouche pleine n’était pas conseillé si je voulais me faire comprendre, mais tant pis j’avais la flemme d’attendre de finir pour demander
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Hartman
Jackson Hartman
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 15 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin

Message par : Jackson Hartman, Mer 18 Juil - 14:47


Ma jeune cousine s'approche pour me planter un baiser sur le front et s'asseoir sur le bord du lit tout en se plaignant de l'attente à l'accueil. L'entendre critiqué d'autres personnes m'arrache un rire que j'étouffe rapidement, se prendre un caillou sur les côtés ça fait ultra mal !

- Ça va ! J'ai encore un peu mal au bras. Sinon le reste tout vas bien ! Mes cheveux ont repoussé c'est l'essentiel !

Non mais vous vous imaginez ? Moi ? Chauve ? Mon dieu... Impossible de sortir sans mettre une casquette, un chapeau ou même une perruque ! Elhiya me sors des livres écrit par des moldus, chouette ! Ça me changera des livres sorciers, je prend les romans dans mes mains, zieutant sur les titres et la quatrième de couverture. Roooh.... Des cookies ! Yes ! Je pose les livres sur la petite table de chevet avant de piquer un petit cookie. Chocolat noisette... Tellement bon.

- Merci pour tout. Tu remerciera ta mère pour moi.

Je lève les yeux au ciel, c'est pas bien de parler la bouche pleine ma chère cousine. Heureusement que je ne suis pas devenu sort après le combat. Déjà que je suis vieux, aux yeux de la serpentard en tout cas, je pourrais très bien être son père. Bon, c'est l'heure des révélations. Pourquoi je suis ici. En voyant son regard, elle doit sûrement penser que je ne suis pas doué et que je suis tomber dans les escaliers. Posant la petite boite de métal sur mes genoux, je plonge mon regard dans celui d'Elhiya.

- Mon bras c'est disloqué. Mes cheveux ont brûlés, comme une partie de mes vêtements. Une trace de brûlure sur mes jambes et mon ventre. J'était seul sur une île, pas très loin de l'Angleterre, quand deux personnages ont débarqués. Je ne sais pas pourquoi je l'es ais provoqués, ils ont fait de même. Et on c'est battus. C'était des Mangemorts. Un Maître et son Apprenti à mon avis.

Reprenant un autre gâteau, j'essaie de m'enlever l'image des partisans de l'Ordre Noir pour la remplacer par Ariana et ma famille au complet autour de moi, tous heureux, une bague au doigts, deux mini-nous courant autour de nous. Tous cela ne pourrais jamais arriver si je continu à provoquer des Sorciers beaucoup plus puissants que moi. Je soupire avant de lâcher un petit sourire "Tout vas bien" à Elhiya.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 15 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin

Message par : Elhiya Ellis, Ven 20 Juil - 14:59



Dodelinement de tête en regardant son bras, puis sa tête. Il avait perdu ses cheveux ? Mais qu’avait-il pu bien faire. Il y’avait bien un sortilège pour rendre quelqu’un chauve, mais je n’avais jamais vu l’intérêt. Il avait peut-être voulu se faire une couleur et s’était raté ? Lival avait bien précisé que le risque de brulure du cheveu était possible. Enfin.. Je ne posais pas de question, le laissais se servir validais les remerciements à ma mère même si ces derniers avaient déjà été fait.

Je manquais de m’étrangler en pouffant de rire au regard qui s’en suivait ? Voilà qu’il voulait me faire la morale maintenant ? Il allait devoir se lever tôt et surtout ne pas être dans un lit d’hopital s’il comptait y arriver. Mes parents s’étaient usés sur un certain nombre de point, la tenue à table en faisait partie, même si je n’avais aucun mal à savoir me tenir en société guindée si besoin. Je trouvais juste ca trop agaçant à faire, surtout avec un membre de la famille. Un simple sourire malicieux en reponse à sa remontrance silencieuse j’offrais une oreille attentive, pas nécessairement à ce à quoi il pouvait penser.

– Disloqué ? Sérieusement ? On t’as donné du poussos ? Ou juste de quoi réparer l’os ?

L’enthousiame de la méthode utilisée m’avait bien intéressé que le reste. Pour un combat avec des mages noirs, il était loin d’être à plaindre, surtout qu’il disait les avoir provoqué. Instinctivement je faisais le tour du lit et me plantait devant le bras pour observer si quelque chose gigottait. Je n’avais jamais vu le sortilège ou la potion en pleine action, ça m’intriguait pas mal. Tant par la durée nécessaire pour être effective que l’action visible sous les chairs. Les mirettes plantées sur le membre blessé, j’esquissais une faible moue.

– T’as de la chance pour quelqu’un qui s’est cru plus fort que deux sorciers, même s’il y’avait un jeune masque dans le tas. Rien que par la comparaison du nombre tu aurais tu faire discret. Qu’est ce qui t’as pris ? Même les Aurors appellent à la fuite… Tu cherchais à prouver un truc stupide, tu genre c’est toi qui à la plus grosse ?

Il y’avait des choses que je ne comprenais pas. Chercher des noises pour rien à un sorcier plus puissant en faisait partie. Autant tenir tête pour défendre quelqu’un ou pour protéger un secret et ses conviction, pourquoi pas. Mais juste pour titiller l’honneur, ca m’échappait complètement. Malgré son sourire qui se voulait apaisant, je le regardais avec incompréhension, le sourire en coin figé. Il avait pas 16ans lui, l’avait plus l’age de vouloir attirer l’attention des agents du Ministère en duelant un représentant de l’Ordre.

-Tu pensais à quoi franchement ? C’est eux qui t’ont amené ici ?

Non, non, je ne faisais pas la morale, pas besoin, il avait très certainement compris de lui même qu’il n’était qu’un idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Hartman
Jackson Hartman
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 15 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin

Message par : Jackson Hartman, Mer 25 Juil - 19:52


Ma jeune cousine m'assaille de questions sur ma guérison et comment les médicomages ont fait et de quels médicaments ou sortilèges ont-ils usés. Je lève les yeux au ciel, j'en sais strictement rien ma chère... J'était un peu dans les vapes quand ils se sont occupés de moi... Et j'avais l'esprit totalement obnubilé par autre chose... Comme par ma compagne - qui j'espère deviendra ma femme - Elhiya se lève pour passer de l'autre côté du lit, examinant mon bras. Future médicomage en vue ?

- Ne me parle pas comme ça Elhiya. Tu ne connais pas la puissance de cet Ordre ! Je n'allais pas fuir alors que j'auraient pus les arrêter... Ils pourraient tuer n'importe qui... Toi, Ariana, ma sœur, Jace ! Ils sont dans l'ombre de nombreux assassinats. Peut-être que des familles comme la tienne les admirent ! Et c'est pour cela qu'ils tuent des gens comme mon père !

La colère s'empare de moi, Elhiya n'est qu'une gamine, et à part si elle est un soutient d'un des trois ordres elle ne connaît rien à cette vie là. Elle ne devrait pas parler de chose aussi sérieuse, de chose qui fâche, qui met en colère.

- Personne.

Cela tu ne doit le savoir, personne ne doit savoir qui m'a emmener ici, cela pourrait mettre la puce à l'oreille de certaines personnes. Aucun Sorcier ne doit savoir qui m'a emmener ici, ni les Mangemorts ni les Aurors. Je prend une autre part de gâteau, préférant regarder le mur plutôt que ma cousine auquel je viens de sèchement lui parler...
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 15 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 26 Juil - 16:59




C’était qu’il était pas content. En même temps, quand on se prenait une correction digne d’un moufflet insolent, fallait pas s’attendre à ce que je vienne poupouner derrière. Il avait fait les mauvais choix, provoqué les mauvaises personnes, tant pis. Il aurait du être reconnaissant d’être encore en vie. Ce manque de gratitude me débectait. Il pensait quoi ? Jouer à la crapette avec des personnes a qui il voulait faire une leçon de morale ? Et c’était moi la gamine irresponsable et insouciante ? Franchement….

Et ses propos là ? Il s’écoutait ? Ou les médicaments étaient bien trop fort pour lui faire prendre conscience de ce qui sortait de sa bouche. C’était nouveau l’impulsivité chez lui ? Il apprenait à découvrir ça et que nous soyons cousins lui donnaient des libertés encore non conquises ? Il était temps à son âge quand même de trouver un semblant de colère à utiliser pour s’exprimer. Mais là, c’était inutile. Il n’était pas en position de jouer les adultes, dans son lit avec son bras en vrac.

Le sourcil réhaussé, le sourire en coin figé, un ricanement étouffé m’échappe alors qu’il fuit le regard.

– Ma famille c’est la tienne aussi, je te le rappelle Aidan. Et il n’est nul question d’admiration, j’ignore ce qui te fais penser ça en fait. Je doute que mon père ait accepté d’aborder un sujet du genre avec toi. Vu que ta simple présence lui rappelle ses erreurs, son manque de prise de choix. Alors… tu ferais mieux de taire quand tu ne sais pas. Régle de base en société, comme en famille. Ensuite. Il me semblait que l’autre règle, véhiculée par le ministère était justement la fuite ?Puis la logique veut que si tu les dis puissants, t’as pa a essayer de leur tenir tête. Ça te servirait à quoi de nourrir les vers de terre par trop de fierté ? Justement réfléchit à Ariana. Veuve avant le mariage c’est pas vraiment intéressant. Et c’est moi la gamine ?

Il aurait mérité que je prenne ma baguetet et que je m’amuse à appuyer sur es plaies pour lui rappeler qu’il était chanceux de pouvoir parler, de ne pas avoir perdu de membre, surtout face à des personnes qu’il dénigrait autant. Mais je doutais que cela ne lui fasse comprendre que sa colère parlait trop, et refusait tout discernement acceptable à mes yeux. Logique quelque part… ce qui l’était moins était cette mention sur mon oncle. Je ne connaissais pas le fin de l’histoire.

– Quel rapport avec ton père ? A mon avis tu fais fausse route. L’ordre n’aurai que faire d’un fuyard, a moins qu’il ne fut dans leur rang… Tu cherches des coupables du mauvais côté à mon avis. T’arrives même pas à voir qu’ils t’ont laissé en vie… Peut etre que ce « Personne » devrait t’apprendre à analyser la globalité de la situation au lieu de te laisser t’enflammer ainsi, dans un lit d’hopital. Enfin.. t’as trouvé quelque chose su on oncle alors ? OU ce ne sont que des paroles en l’air ?

Avancer des accusations sans preuves voilà qui n’était pas bien judicieux, même si je comprenais qu’il fallait, pour se sentir mieux, trouver des coupables, quel qu’ils soient
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Hartman
Jackson Hartman
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 15 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin

Message par : Jackson Hartman, Sam 28 Juil - 12:41


Elhiya m'engueule carrément, sans hausser la voix, me rappelant que nous avons la même famille, que nous partageons le même sens. Mon cerveau bourdonne, j'ai envie de crier, de casser un lit, j'en ais marre... Je ne suis qu'un débile... Et en plus j'ai ouvert ma grande gueule... Non mais c'est pas possible, je ne suis qu'un con, je ne sais pas me faire discret, rester dans un coin, se taire, être un fantôme quoi ! Mentalement je vois ma tête se fracasser contre un mur. Tournant la tête, j'affronte le regard de ma jeune cousine qui semble bien plus mature que moi à cet instant.

- Tu semble bien plus mature que moi. Ne pas écouter les règles ce n'est pas moi. Je sais pas qui j'était à ce moment là. J'aurais dû fuir, contacter les Aurors, j'en sais rien mais ne pas rester planté là. A me battre.

Un long soupir s'échappe de mes lèvres, je suis fatigué. Me prendre une leçon par ma cousine m'a rendu tout petit.

- J'ai trouver des indices sur la mort de mes parents. Le moldu était sous Impero. C'est un membre de la famille Ellis qui est responsable de leurs assassinats. Je ne sais pas encore qui mais je trouverais.

Une fois trouver je ne le tuerais pas oh non... L'enfermer à Azkaban est une bien meilleure victoire que le voir s'en sortir en fuyant avec la mort. Peut-être un coup de poing dans le visage me sentira mieux. Je verrais le moment venu.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 15 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin

Message par : Elhiya Ellis, Lun 30 Juil - 12:01



J’haussais les épaules. Ce n’était pas question de maturité mais de simple logique. Jouer les héro c’était valable quand on avait plus rien à perdre, quand personne ne nous attendait à la maison, quand on n’avait plus de projet, plus de vie à protéger. Sinon, il fallait être le dernier des crétins et avoir lu trop de comics américains pour juste s’amuser à provoquer des personnes qui avaient nécessairement le dessus sur nous. Mais soit, si a son age ilne le comprenait que maintenant, il vallait mieux tard que jamais. Je soupirais sans rien répondre, écoutant ce qu’il avait d’intéressant à raconter, le sujets des mages noirs étant clos.

Un moldu sous impéro. Voilà qui changeait des méthodes décrites dans le grimoire familial. Technique judicieuse si on oubliait que la magie laissait forcément des traces et des résidus. Pas grand-chose à dire là-dessus, on s’en était plus ou moins douté vu la période temporelle. Si ca se trouvé mon oncle avait été victime avant la mère de ma cousine écossaise. Ce qui expliquait le calme relatif obtenu suite à l’élimination du chien de garde de vertus dépassées.

– Je vois, mais tu ne devrais pas en faire ta croisade a mon avis celui que tu cherches n’existe déjà plus. Et puis.. vivre dans le passé n’apporte rien de bon… Il te faut autre chose ? des trucs supplémentaires à grignoter ? D’autres lectures ? Tu dois te reposer pour aider le corps à se remettre. Pour les cheveux… c’est autre chose, mais le repos c’est bien aussi
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Hartman
Jackson Hartman
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 15 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin

Message par : Jackson Hartman, Mer 1 Aoû - 16:41


Une leçon de moraleAvec Elhiya EllisElhiya hausse les épaules, j'espère que la leçon de morale est passer... Parce que là je n'ai envie que d'une seule chose ! Dormir ! Plonger dans les bras de morphée et me reposer... Les visites sont vachement épuisante quand même. L'homme, meurtrier de mes parents, disparu ? Hmm... S'il est mort au moins il n'ira pas tuer d'autres innocents. S'il est vivant je ferait tout pour qu'il puisse pourrir à jamais les prisons méfasse d'Azkaban ! M'allongeant de nouveau je soupire. Les questions de ce duel viennent et reviennent, passent et trépassent. Pourquoi n'ai-je pas fuis ? Je pose les yeux sur les livres puis regarde ma cousine en souriant.

Je pense qu'avec les livres que tu m'a passés j'en aurais pour quelques jours. De toute façon je ne vais pas rester une éternité à l'hôpital ! Tu passera le bonjour à tes parents et tu remerciera ta mère, de ma part, pour les cookies. C'est très gentil de ta part d'être venu me voir Elhiya, ça me fait plaisir.

Elhiya... J'espère vraiment que tu n'est pas d'accord avec les idées des Mangemorts... Que se passerais-il si un jour nous devons nous battre ? Chacun avec ces idéaux, chacun avec un ordre différents et ennemis depuis toujours. Cela aurait été tellement plus facile si ton père avait fait comme le mien... Que vous ayez fuis cette famille. Parce que malgré le fait que tu n'aime pas leurs idéaux, leurs traditions, elle sont ancrés dans ta chair jusqu'à ta mort.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

[Ste-Mangouste] Salles de soin - Page 15 Empty
Re: [Ste-Mangouste] Salles de soin

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 15 sur 16

 [Ste-Mangouste] Salles de soin

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Hôpital Ste-Mangouste-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.