AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 30 sur 30
Couloir du 1er étage
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle

Couloir du 1er étage - Page 30 Empty
Re: Couloir du 1er étage

Message par : Theya Alomora, Ven 13 Juil - 18:42




Le soleil de son esprit s'était peu à peu transformé en un temps instable. Non pas les temps où il y avait un arc-en-ciel, loin de là. Sa météo à elle était fraîche, orageuse peut-être.

Un peu vexée de par les questions intimes de la grecque, celle-ci semblait avoir compris qu'elle était peut-être allait loin car elle ne dit plus un mot. Le silence régna donc jusqu'à leur arrivée. Pendant que l'aiguille de l'horloge tournait, Theya prenait sur elle pour ne pas s'effondrer de colère, de tristesse ?

Elle n'avait en effet aucuns problèmes à en parler, mais il fallait que ça vienne d'elle, pas qu'on essaie de gratter comme un rongeur pour en savoir davantage. Après tout ce n'est pas si grave, ce n'est un secret pour personne. - Non en effet, mais je n'aime pas y repenser, ce n'est pas contre elle mais seulement contre mon moi qui ne veut pas revivre à nouveau cette scène traumatisante. Elle secoua sa tête quand elle remarqua que la Verte avait atteint les escaliers et lui fit un signe de la main après lui avoir dit qu'elles étaient arrivés.

A la fois soulagée, mais aussi un peu, perdue ? Elle ne savait que trop penser de la fille au nom évocateur de la création et de l'amour, elle lui répondit les yeux perdus dans le brouillard de son esprit :

- "Bien, je te rend tes livres alors et je file, en essayant d'éviter d'écraser encore le pied de quelqu'un" dans un rictus gêné elle posa les livres sur la première marche de l'escalier des Aigles et poursuivi en imitant le signe de la main de la grecque "A bientôt Eros alors, au plaisir de te recroiser peut-être"

Elle se tourna et s'éloigna pour se diriger vers le parc et se changeait les idées. Dans ces moments, mère nature était la seule qui pouvait soulager ses maux. Elle et ses souvenirs heureux du parc...

[Fin de Rp pour moi, merci Eros !]

Revenir en haut Aller en bas
Theya Alomora
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Couloir du 1er étage - Page 30 Empty
Re: Couloir du 1er étage

Message par : Theya Alomora, Jeu 9 Aoû - 14:43




Post unique :


Je pense que vous aurez compris que Theya était en mission LEGIT pour faire l'annonce du show Azarty. Il ne lui restait qu'une affiche après qu'elle ait vidé son stock dans le couloir du septième étage. Alors, elle décida de lancer plusieurs #Gemino à la suite afin de retrouver un nombre correct pour placarder ce couloir.

Sa technique pour agrandir les images lui avait plu alors elle recommença avec plusieurs #Amplificatum.
Les affiches enfin à une taille convenable pour attirer le regard, elle en prit environ hm.... Voyons voir... Bon allé, huit aussi, je repeins les murs de Poudlard ! Besoin d'une décoratrice ou de quelqu'un pour faire de la propagande ? Appelez Theya ! Elle est parfaite dans se rôle - Arrête de te parler à toi même !
Elle réfléchissait déjà à l'endroit où elle allait terminer sa mission quand elle eut une idée... Oh oui, ça ils vont aimer !

Couloir du 1er étage - Page 30 Unknow14

Revenir en haut Aller en bas
Helen Rose
Helen Rose
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Deuxième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Couloir du 1er étage - Page 30 Empty
Course effrénée

Message par : Helen Rose, Jeu 4 Oct - 17:32


RP Unique

Un cours de vol à 18h30 un mardi ? À une heure tellement peu commune, cela ne m'étonne pas qu'il me soit sorti de l'esprit !
Je suis en retard ! Si ma robe avait été blanche, j'aurai pu incarner le lapin blanc d'Alice.
Je cours dans Poudlard, rêvant à un balai volant qui me faciliterait ma soirée. J'aurais aimé en avoir un tout de suite, et pas une fois arrivée au terrain de Quidditch.
Il y a si peu de gens traînant dans les couloirs à cette heure-ci que je m'autorise à geindre à coup de "rhalalalalala..." pour me gronder moi-même. Je secoue la tête en pensant au terrain vide. Ils auraient déjà tous décollé, et moi, plaquée au sol sans savoir que faire. Je fronce les sourcils et écarte les naseaux. Je ne dois plus ressembler à grand chose. Mon visage est sûrement rouge pivoine. Heureusement que c'est le soir. Se presser ainsi dès le matin, quelle plaie ! Sentir la transpiration et être fatiguée à peine les fesses posées sur la chaise, c'est pas une vie !
En temps normal, si j'étais entourée, j'aurai filé sans rien dire pour qu'on me juge le moins possible. J'essaie de garder une certaine image de moi. Mais parfois, j'ai tellement envie de tout valdinguer, de me ficher de l'air que j'affiche. Ça parait simple, mais pour assumer après coup, je ne pourrais pas. J'aurai trop honte.

Au bout du couloir, un escalier têtu. À croire qu'il s'est mis en mouvement uniquement pour m'embêter. Dans ma course, je cherche ma baguette. Je peine à la trouver, mais ne ralentis cependant pas mon allure. L'escalier se rapproche, et je trouve ma baguette juste à temps pour prononcer un Glisseo en plein saut. Mes pieds et mes fesses atterrissent sur de la pierre lisse. L'escalier s'est transformé en toboggan, et je me met à glisser dans un bruit de frottement poussiéreux.
Au bout : le vide ! Il n'a pas eu le temps d'accoster. Tant pis ! Au bout du pavé de pierre, je prend appui pour me lancer. Je sens mes pieds battre dans l'air et tomber à pied joint dans le couloir d'en face. Sans me rendre compte de ma prouesse et du risque, je continue sur ma lancée vers le hall du château, où les lourdes portes ralentissent ma course effrénée.
Je sors enfin de l'enceinte du château sans regarder derrière moi.

HRPG : L'un des escaliers entre le 1er étage et le RDC est donc un toboggan. Je n'ai pas lancé de Finite Incantatem dans ma précipitation. Libre à n'importe qui de le faire ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Couloir du 1er étage - Page 30 Empty
Re: Couloir du 1er étage

Message par : Jennifer Wilson, Sam 19 Jan - 10:56


Rp avec Artemis & Lizzie

Le silence est à présent le maître mot sur le château de Poudlard tandis que c'est à pas de loups que je déambule ainsi longeant le couloir du premier étage à l'aide de ma baguette éclairée d'une faible lueur. Habillée d'une robe et d'un gilet, le sommeil ne me venant pas, j'avais attendu une heure à peu près après le couvre feu pour pouvoir sortir de mon dortoir, tentant de me faire la plus silencieuse possible. Je le sais. Ce n'était pas dans mes habitudes d'agir de la sorte mais ce soir, j'avais jeté mon dévolu sur la forêt interdite n'y étant jamais allée. Puis, quoi de plus intriguant qu'un endroit ou vous ne pouvez vous y rendre, non ? Autant ne pas en parler du tout dans ce cas. J'étais certaine que cette foret n'était pas si dangereuse qu'on le prétendait mais devait cacher au contraire bien des merveilles. J'étais, en tout cas, bien déterminée à y ailler au moins une fois.

23h30 sur ma montre, je dois être la seule des aiglonnes à être réveillée à cette heure tardive, si ce n'est de tous les élèves du château, à moins que certains, comme moi, étaient assez téméraires pour oser braver l'interdit. Pour une fois mon sens de l'orientation n'a pas été trop catastrophique parvenant à éviter les escaliers les plus récalcitrants, un demi-sourire sur les lèvres, je m'en félicite même alors que des pas se rapprochent me tirant de ma pensée. Vite, j'éteins ma baguette d'un #Nox me collant contre un mur. Génial, si je me fais prendre, j'avais pourtant presque réussi à atteindre la sortie ! Je crois que, ce soir, j'avais en fait, un peu, pris mes désirs pour des réalités mais, attendons un peu, rien n'était encore joué...
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Couloir du 1er étage - Page 30 Empty
Re: Couloir du 1er étage

Message par : Lizzie Bennet, Mer 30 Jan - 23:05


Parcourant les couloirs de Poudlard, je ne trouve le sommeil. Ton visage s’impose à moi, Rachel. Si présent que je pourrais presque croire que tu es vraiment là, physiquement. En même temps, ton image m’obsède. Il faut bien qu’on soit fous pour rester là, face à face, sans chercher à s’arracher les yeux, ni même à se rugir de mépris, à se démasquer à coup de dents.

Je dois être bien inconsciente pour ne pas donner ton nom à mon maître. Mais c’est plus fort que moi - je sens que j’ai encore trop à apprendre de toi pour te jeter entre les griffes du dragon. Je vais te gaver comme une oie avec mon amitié, te vider de tout ce que tu sais, m’abreuver de tes grandes idées, et ton cadavre n’intéressera plus aucune charogne quand j’en aurais fini avec ton âme. Ou bien, ou bien c’est toi qui vas me percer à jour et me dépecer le sourire aux lèvres.

L’amitié est un jeu dangereux, Rachel... ne le trouves-tu pas ? Soudain, un sortilège attire mon attention. Quelqu’un est là. Quelqu’un se cache dans les ténèbres. Et puisqu’aujourd’hui j’emprunte — ou feins d’emprunter — la voie de la lumière, je réponds par son opposé. Je me concentre, agite les doigts et réalise un Sortilège d’Eclairage.

Une rapide exploration me permet de localiser la source du bruit. Et de la reconnaître ; notre entrevue était d’un intérêt certain l’autre fois…
— Eh bien, que fais-tu ici Jennifer ?

Revenir en haut Aller en bas
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Couloir du 1er étage - Page 30 Empty
Re: Couloir du 1er étage

Message par : Jennifer Wilson, Ven 1 Fév - 0:09


Mon cœur fait un bond quand une nouvelle source de lumière se tient non loin de moi et que c'est finalement pas n'importe quelle Prof qui me prend en flagrant délit. Et mince ! De tous les professeurs, il avait fallut que ce soit elle. Non pas parce que je ne l'appréciais guère mais bien au contraire. Parce que dans un sens cela m'ennuyait profondément assez en fait qu'elle me découvre ainsi et pas sous mon meilleur jour... Je l'observe quelques instants le temps que mes yeux s'habituent à cette lumière tenue du bout de sa baguette alors que je finis par lui répondre presque du tact au tact sans forcément réfléchir à la réponse donnée.

« Je suis somnambule. »

Voyant sa mine, je finis par lever les yeux au ciel. Ok. Elle n'allait certainement pas gober ce pauvre mensonge de ma part. Puis, elle ne méritait tout simplement pas ça.

« Je voulais aller dans la foret interdite... »

Haussement d'épaules.

Je ne faisais rien de mal. Après, si elle voulait discuter des raisons de cette soudaine lubie de ma part, pourquoi pas. Je pourrais toujours tenter de les lui expliquer. Au moins, je ne pouvais être pas plus franche et elle ne pourrait me reprocher ma franchise. Puis, cela passera sans doute mieux que ce que j'avais tenté de lui faire croire quelques minutes auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Couloir du 1er étage - Page 30 Empty
Re: Couloir du 1er étage

Message par : Lizzie Bennet, Ven 1 Mar - 13:35


La jeune sorcière tente de me faire gober qu’une crise de somnambulisme l’a conduite ici. J’en croise tant des « somnambules », croyez-moi : j’ai appris à identifier les vrais et à démêler les menteurs. Plus franche, elle me précise ensuite l’objet de sa sortie. C’est mieux. Elle dépose une vérité, une Honnêteté qui m’est chère. Que je poursuis au nom de 67 quoique mentir ait toujours été une seconde nature pour moi.

Je me cherche, comme elle se cherche sans doute aussi. Je me définissais avant par mon art de la manipulation, mais ce n’était qu’une qualité superficielle. Un talent parmi d’autres. Ceux qui m’aimaient pour cette fourbe persuasion devront apprendre à m’aimer pour autre chose, ou à tirer un trait.

C’est comme tant d’autres choses : si l’on aime quelqu’un pour sa beauté, il faut se préparer à ce que la maladie puisse lui arracher cette qualité sans le départir de son souffle de vie. Mon sex-appeal a été largement diminué par mon handicap visuel. Il faut apprendre à aimer la personne, la vraie, l’authentique, derrière les qualités superficielles que l’on peut lui trouver. Mais comment aimer celle que je n’ai pas encore trouvé ? Je le vois à présent : les qualités, les traits d’une personne vont et viennent, nous donnant parfois l’impression de nous perdre nous-mêmes.

Un auteur français que je n’ai pas le loisir de connaître au vu de ma mécréante ignorance sorcière aurait dit : « Où est donc ce moi, s'il n'est ni dans le corps, ni dans l'âme ? » On peut se réfugier derrière l’insondable mystère de son âme unique et mystérieuses : les autres ne sont pas dupes. « On n'aime donc jamais personne, mais seulement des qualités. » (Je parle de frère Pascal, du coup.)

Et moi Jennifer, moi je veux apprendre à trouver le toi que tu ne vois pas encore, même si je n’ai pas encore trouvé le mien. Je veux poursuivre ton honnêteté jusqu’à percer à jour celle qui reste quand la vie a effacé tout le reste.
– Bien. Allons-y, alors. Tu m’expliqueras en route ce que tu désires y trouver.

Sans m’attarder plus longtemps, je lui emboîte le pas, droit vers nos interdits et les âmes à fouiller.
Revenir en haut Aller en bas
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Couloir du 1er étage - Page 30 Empty
Re: Couloir du 1er étage

Message par : Jennifer Wilson, Dim 10 Mar - 14:07


Je n'en crois pas mes yeux ou plutôt de mes oreilles. Je m'attendais plus à écoper une retenue ou quelque chose de ce style mais elle n'en fait rien m'invitant même à la suivre pour me permettre de poursuivre mon chemin. Vraiment ?

Mon regard la suit alors observant son avancée dans le couloir, toujours aussi surprise de sa réponse, je ne bouge pas durant quelques secondes. Est-elle sérieuse ? Le temps de me remettre quelques minutes de sa réponse, je finis par hausser des épaules. Bon. Après tout tant mieux pour moi, non ? Je devais avouer que je l'appréciais de plus en plus même si derrière, peut-être, avait-elle une idée derrière la tête. Pas grave car cela n'était pas important pour le moment. Je laisse alors échapper un petit sourire sur le bout de mes lèvres tandis que mes pas finissent par la rejoindre marchant toutes les deux en direction de la forêt interdite. Je laisse le temps à mes mots de trouver, eux aussi, leur chemin pour lui expliquer la raison de cette sortie illégale venant de ma part, moi qui en règle générale est plutôt du genre à respecter le règlement. Sans doute, cela devait la surprendre même si elle ne me connaissait pas encore assez bien.

« En fait, je hum je me demandais ce que ça ferait de passer une nuit la bas mais je dois vous avouer que les animaux m'intéressent aussi... »

Sous entendu pour lui dire que je souhaite devenir Animagus... Peut-être le devinera-t-elle ou pas d'ailleurs. Il n'y avait rien de mal en tout cas à vouloir tâter le terrain afin de pouvoir trouver mon animal totem même si j'en avais déjà une p'tite idée et bien que je sois encore un peu trop jeune pour atteindre mon objectif dans ce domaine.

« Pourquoi vouloir nous interdire d'y ailler absolument ? Est-elle si dangereuse qu'on le prétend ? »

Apprécierait-elle ma question ? Je n'étais pas voyante mais se montrer curieuse pourrait peut-être faire pencher un peu la balance à mon avantage vu que je n'avais pas commencé la soirée sous un meilleur angle. De toute façon, je tenais à le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Couloir du 1er étage - Page 30 Empty
Re: Couloir du 1er étage

Message par : Lizzie Bennet, Sam 23 Mar - 17:37


Elle parle sans fard, et j’acquiesce avec intérêt.
— Une créature en particulier attise ta curiosité ?

Une chose est sûre : la Serdaigle ne ment plus à présent, et cela m’enchante. Non que je m’oppose fondamentalement à l’art des dissimulations, mais tant qu’à esquisser quelque imposture, la sorcière aurait dû s’y prendre sans exhiber une telle fausseté. Je ne suis pas née de la dernière pluie — j’ai déjà entendu toutes ces fourberies et duperies du temps où j’étais préfète.

Connaître les fabulations utilisées par les autres élèves ne me simplifiait en rien la tâche : toutes les ruses me semblaient avoir été déjà faites. J’y réfléchissais, au moins, et élaborrais des fictions si alambiquées qu’elles avaient l’air de vérité. Vous savez ce que c’est : un seul tissu de leurre ne saurait suffire, il faut des kilos de mauvaise foi pour que la farce prenne vie.

Je me souviens en particulier d’un canular sans morale né d’un jeu avec Ebenezer. On avait trop bu et nos balais filaient en contresens quand Madame Alniott, la directrice de Poufsouffle, avait fait son apparition. Ce soir-là, j’ai tellement poussé parmi les inepties qu’il a même fallu me faire passer pour morte… Oui, à dix-sept ans Poudlard vous apprend déjà beaucoup en simulation.

Jennifer en revient ensuite à la forêt, et j’esquisse une grimace. Dangereuse ? Par le passé, j’aurais contesté cette question sans difficulté. Enfin, je sais bien que Morgan y avait été mordu il y a dix ans, mais voilà quoi, Morgan a toujours été un boulet. Il se retrouve dans des situations improbables, encore aujourd’hui il est tellement au coeur des guerres d’affiches des groupuscules qu’il se retrouve avec des soucis vis-à-vis des Aurors… Que voulez-vous que je puisse faire pour lui ? Il a fallu que mon tour vienne pour que j’accepte enfin de prendre les avertissements au sérieux…

— Elle l’est. Des amis à moi y ont fait de mauvaises rencontres, et le souvenir est resté. C’est pour ça que je te laisserai pas aller en excursion seule. Tu as l’air déterminée — il suffirait que je me détourne pour que tu y reviennes demain. A choisir, je préfère de loin t’accompagner qu’apprendre après coup que tu as été blessée.

Revenir en haut Aller en bas
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Couloir du 1er étage - Page 30 Empty
Re: Couloir du 1er étage

Message par : Jennifer Wilson, Sam 6 Avr - 11:35


La question ne tarde pas à venir alors que je lui ai avoué mon attirance pour les animaux. De mon côté, je n'ai pas besoin de réfléchir trop longuement pour lui répondre ayant déjà une p'tite idée sur les animaux qui attisait ma fascination.  

« Les sombrals doivent être magnifiques comme les hippogriffes mais en dehors, j'ai une attirance particulière pour les volatiles... notamment les moineaux.  »

Il n'y avait pas d'animaux plus mystérieux qu'eux ces derniers. Pour autant, cela ne voulait pas forcément dire que je désirais voir la mort de près pour pouvoir accéder à la vision des sombrals. Tandis que nos pas continuent toujours de s'avancer en direction du lieu interdite, je commence à ouvrir ma bouche mais la referme aussitôt. D'abord hésitante pour lui révéler le pourquoi de cette autre attrait particulier pour ce genre d'oiseaux alors qu'eux n'avaient rien vraiment d'extraordinaire en soi, je finis finalement par lui faire part de mon objectif futur.

« J'aimerais pouvoir devenir Animagus... »

Voilà. Maintenant elle sait et j'observe avec intérêt sa réaction. Son autre confession me laisse par contre quelque peu pantoise ne  pouvant qu'être désolée pour ses amis bien que je n'étais présente au moment des faits. C'est là que malheureusement on se rend compte trop tard que l'audace n'est pas toujours notre amie. Je souris toutefois à sa remarque à propos de ma détermination.

« Je suis navrée mais c'est vrai. J'avais la ferme intention d'y ailler par mes moyens avant votre intervention mais je crois que vous m'avez fait comprendre à présent les risques qu'elle comporte. Je vous remercie cependant de bien vouloir m'y amener. Je m'attendais plus en fait à ce que vous me donniez plus une retenue qu'à m'accompagner. »

Je ne suis pas certaine que tous les autres Professeurs auraient réagis comme elle. Avec d'autres, je serais probablement en train d'écrire des lignes tels que "※ Article 2 : L'accès à la forêt interdite n'est pas autorisé... blablabla*  mais non. Rien de tout ça. Ce qui m'amène à une autre question venant de ma part.

« Pourquoi ne pas envisager des sorties dans la foret interdite avec l'équipe professorale ?
Cela pourrait éviter ce genre de sortie illicite, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Couloir du 1er étage - Page 30 Empty
Re: Couloir du 1er étage

Message par : Lizzie Bennet, Dim 14 Avr - 22:06


Curieuse, j’écoute Jennifer. Des moineaux ? D’où est venue cette préférence ? Je ne connais pas grand chose au sujet de ces volatiles, si ce n’est leur appétit aux dires de ma soeur. Est-ce la forme de son patronus ? Peut-être, ou peut-être pas, mais elle révèle en tout cas qu’il s’agit de l’animagus espéré. Elle confirme mes dires, mais portée par la douceur de la nuit et du silence du parc à cette heure, je m’échappe.

Un temps absente, je laisse un visage s’imposer à moi. Cara, quand je pense à toi j’ai le coeur qui clignote. Il grésille comme une ampoule qui va claquer, il grince comme une porte moisie, il geint comme une poule malade. Ce n’est pas ça aimer. Cela ne peut pas être ça. Non, aimer ce doit être ce calme de la certitude mêlé à l’excitation des aventures nous attendant encore.

Comme avec Kohane, quand nous nous battons, que nous nous cherchons, que nous partons en mission aux confins de l’Espagne. Oui, des frissons sur les bras, mais une boule de sérénité en moi aussi. Cela, je ne l’ai jamais eu avec toi. Dans nos tumultes on s’est surtout détruites, et ce ne peut être la base d’un lien sain, quelque soit le nom que tu lui donnes. Je ne veux plus de tout ceci.

Pourtant. Pourtant Cara, quand tu te tiens devant moi, je pourrais abandonner toutes mes fermes résolutions. Je pourrais oublier le mal que tu as fait à Jade. La cruauté avec laquelle tu appliques les règlements. Quelle hypocrite je fais sitôt que tu es dans l’équation. Secouant la tête, je réalise qu’une question m’a été posée.
— Peut-être. Ce ne serait pas simple à faire entendre à certains… Mais j’aime bien l’idée, j’essaierai d’en convaincre Azénor.


Nous arrivons à l’orée de la forêt, et je ralentis.
— Bon. Quel est ton objectif dans cette exploration ? Tu cibles plutôt les sombraux ? En tout cas, je pense qu’il vaut mieux utiliser un Sortilège de l'œil du chat qu’un Lumos ici, histoire d’éviter d’être genre hyper repérables.

D’un Occulo Cati, j’ajuste ma vue à la luminosité qui ne cesse de décroitre loin de l’influence des astres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Couloir du 1er étage - Page 30 Empty
Re: Couloir du 1er étage

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 30 sur 30

 Couloir du 1er étage

Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.