AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 8 sur 9
Allemagne, la bière, la joie !
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre

Re: Allemagne, la bière, la joie !

Message par : Maître de jeu, Sam 21 Fév - 23:35


Le membre 'Ebenezer Lestrange' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Eléane Lestrange
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Allemagne, la bière, la joie !

Message par : Eléane Lestrange, Dim 22 Fév - 0:08


L’ancienne Serpentard ne savait pas si c’était parce qu’ils étaient tous crevés, ou tout simplement parce que c’était pas leur journée, mais ils sembleraient que la malchance les suivait à la trace. Après un premier Erkling trouvé et quasiment capturé, la chance avait déserté, et soit ils ne trouvaient absolument rien dans ces paysages allemands, ou alors quand ils rencontraient enfin la créature cherchée elle disparaissait aussi sec. Franchement ce début de week-end commençait mal, mais alors vraiment très mal.

Ils ressemblaient tous à des dormeurs ambulants. Limite ça ne servait à rien de continuer de marcher pour rechercher l’Erkling puisqu’ils ne faisaient même plus attention où ils mettaient les pieds. Autant se poser dans un endroit et attendre que la créature anthropophage sorte de sa tanière pour venir à leur rencontre. Pour Eben n’avait pas attendu le lendemain ? Et pourquoi l’avait-il emmené ? Il n’avait pas d’amis à Poudlard ou quoi ?! M’enfin pas la peine de s’énerver, ce qui est fait et fait et de toute façon c’est trop tard pour y penser maintenant, l’esprit ambitieux d’Eléane ne demandait qu’à réussir ce pourquoi ils étaient tous les quatre ici, c’est-à-dire capturer un joli petit Erkling pour le zoo. Donc allez hop on se réveille et on surveille les alentours.

1- Tient y a un truc qui bouge sous ce buisson, mais ce ne serait pas une corde ? Ah si, et au bout pas de doute c’est l’Erkling recherché par les quatre sorciers.

2- Surveillance totalement inutile puisqu’il n’y a absolument rien en vue si ce n’est ces jolis petits buissons fleuris.

3- Un cri aigu caractéristique du Erkling qui retentit, Merlin que ça te réveille des sorciers en chasse. La bête se montre juste à côté d’eux.

4- Malgré toute la bonne volonté du monde mise dans leur chasse, rien de rien, le néant total. A moins que… Ah non fausse alerte.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Allemagne, la bière, la joie !

Message par : Maître de jeu, Dim 22 Fév - 0:08


Le membre 'Eléane Lestrange' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Allemagne, la bière, la joie !

Message par : Jasmine Vagneur, Dim 22 Fév - 1:02


Et voilà ! Ils l'avaient finalement retrouvé ! Tant mieux.

Un grand sourire ravi aux lèvres, Jasmine stoppa sa marche, baguette en main, prête à en finir avec cette créature. Sauf que, avant qu'un des membres du quatuor n'ait pu réagir, la bête s'échappa une fois de plus. Na, mais c'était carrément de l'injustice là !

Soupirant fortement, la blondinette se remit en marche, jetant au passage un coup d'oeil à ses coéquipiers de chasse. Ils semblaient aussi abattus qu'elle, et tout aussi crevés. Mais alors pourquoi ils n'abandonnaient pas ? Ebenezer, c'était certainement parce que c'était lui qui avait eu l'idée, mais les deux autres ? Et elle-même, pourquoi elle continuait encore à poursuivre un Erkling ficelé qui semblait prendre un malin plaisir à jouer à cache-cache avec eux ? Aucune idée. Pourtant, elle avançait encore, persuadée qu'ils finiraient bien par attraper quelque chose...


1~ Comme quoi, il faut toujours garder espoir ! Quelques secondes plus tard, c'était un Erkling à l'air épuisé qu'ils retrouvaient.

2~ Là ? Eh ben non, toujours pas...

3~ Et oui ! Ils l'avaient retrouvé ! Restait plus qu'à le capturer maintenant...

4~ Toujours rien. C'était une malédiction, c'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Allemagne, la bière, la joie !

Message par : Maître de jeu, Dim 22 Fév - 1:02


Le membre 'Jasmine Vagneur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: Allemagne, la bière, la joie !

Message par : Célya L. Shake, Dim 22 Fév - 10:19


L'Erkling était là, à quelques pas seulement. Il était à la portée des quatre sorciers, mais pour cela, il fallait l'empêcher de fuir à nouveau. Apparemment, c'était une créature peureuse, et Célya se demandait bien pourquoi certaines personnes en avaient peur. Certes, son cri n'était pas des plus plaisants et l'animal était réputé pour être un mangeur d'enfants. Mais face à quatre jeunes gens, l'Erkling prenait peur et s'enfuyait. Pas de quoi avoir peur, hein ! Mais trêve de bavardage, il fallait passer à l'action. Mais avant que quiconque ait pu esquisser un geste, la bête se tortilla de plus belle et rampa rapidement dans les buissons, à l'abri. Décidément...

La troupe continua à marcher mais il n'y avait aucun signe de la créature. C'est qu'elle était sacrément rapide ! Tout en marchant, Célya observa ses compagnons de chasse. Elle se demandait pourquoi ils n'abandonnaient pas tout simplement cette quête vaine. Cela faisait assez longtemps qu'ils la cherchaient, après que la blondinette l'ait fait fuir avec son sortilège raté. Mais aussi, ils auraient pu choisir une créature moins stupide et plus téméraire, qui aurait envie de battre ! Pas une bête qui rampait au moindre craquement de branche... La Serdaigle soupira et s'arrêta.

« Vous avez vraiment envie de continuer ? Je crois qu'on ne l'aura jamais... »

Puis, alors qu'elle finissait sa phrase, un bruit alentours de fit entendre.

1- Manque de bol, c'était un lapin qui sortait d'un buisson.
2- Oui ! L'Erkling était là, dans ce buisson touffu !
3- Ah bah non, ce n'était qu'un oiseau qui s'envolait.
4- Après le bruit, voici le cri de l'Erkling. Il était juste là !
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Allemagne, la bière, la joie !

Message par : Maître de jeu, Dim 22 Fév - 10:19


Le membre 'Célya L. Shake' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Allemagne, la bière, la joie !

Message par : Ebenezer Lestrange, Dim 22 Fév - 11:29


"Promenons-nous dans les champs, à la recherche du mangeur d'enfant. Si l'Erkling y était, il nous mangerait mais comme il y est pas et bah on survivraaaaa!" Marchant au rythme de son chant de guerre mental, Ebenezer avait trouvé une nouvelle volonté. Il lui fallait son erkling, juste pour faire les pieds à Shake qui semblait prête à abandonner. Si elle se remettait pas à marcher dans les cinq secondes qui suivent, le brun ferait en sorte qu'elle ne rentre pas en Angleterre avant un bon moment. La ficeler derrière un arbre, discrétos, lui semblait être un bon plan....

Mais ce n'était pas le bruit de la créature qui retentissait par là? La petite troupe s'avança en mode ninja pour ne pas le faire fuir, sortant leur baguette tour à tour. La limace anthropophage était morte et enterrée, voir même enfermée.

1- Et l'erkling repartit...
2- Ebenezer lui envoya un #Stupefix en pleine tête.
3- L'erkling avait faim et décida de commencer à manger Célya. Miam, miam!
4- L'erkling rampa un bon coup et s'assomma contre un caillou.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Allemagne, la bière, la joie !

Message par : Maître de jeu, Dim 22 Fév - 11:29


Le membre 'Ebenezer Lestrange' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Eléane Lestrange
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Allemagne, la bière, la joie !

Message par : Eléane Lestrange, Dim 22 Fév - 12:14


Les deux filles ramenées par Ebenezer semblaient de plus en plus abattus et prêtes à abandonner. Au contraire, son petit frère avait l’air de s’être remotivé et marchait d’un bon pas au-devant de la petite troupe de sorcier. Allez ! Ne se laissons pas abattre, il faut capturer cette bestiole ultra peureuse. Eléane reprit donc une marche un peu plus rapide histoire de se réveiller, il était hors de question de se foirer encore une fois si jamais, par chance, un Erkling venait à apparaître. Enfin remarque faudrait déjà qu’il y en est un qui se décide à venir dire bonjour.

Un cri aigu qui retentit ! Enfin ! Un Erkling n’est pas loin. Tient d’ailleurs le voilà qui se montre devant les quatre sorciers, enfin c’est plutôt les sorciers qui étaient venus à sa rencontre en essayant de faire le moins de bruit possible pour ne pas l’effrayer encore une fois. Ebenezer semblait prêt à lui lancer un sort quand la créature les remarqua et tenta de s’enfuir, tenter seulement, car elle fonça dans un caillou et s’assomma toute seule.

1- Apparemment elle n’était pas bien assommée car la bestiole repartit de plus belle et disparu de la vue de la petite troupe. Vraiment pas de chance.

2- Eléane lança un #Metalo Scencio histoire d’enfermer la créature anthropophage dans un filet de métal pour qu’elle soit plus facile à transporter au zoo.

3- La jeune fille commença à jeter son sort quand elle fut poussée par son frère et le filet de métal emprisonna Jasmine.

4- Eléane lança un #Metalo Scencio histoire d’enfermer la créature anthropophage dans un filet de métal pour qu’elle soit plus facile à transporter au zoo.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Allemagne, la bière, la joie !

Message par : Maître de jeu, Dim 22 Fév - 12:14


Le membre 'Eléane Lestrange' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Allemagne, la bière, la joie !

Message par : Jasmine Vagneur, Dim 22 Fév - 12:51


Pff. Ça faisait combien de temps exactement qu'ils marchaient dans ce coin paumé ? Parce que c'était bien beau de kidnapper deux filles qui n'avaient rien demandé et de partir à la chasse à l'Erkling. Mais encore fallait-il en trouver un.

Jasmine fourra ses mains dans ses poches sans pour autant lâcher sa baguette. Si par un heureux hasard ils finissaient pas tomber sur un petit lutin mangeur d'enfants, il fallait qu'elle se tienne prête à le ligoter à nouveau. Même si la perspective d'aller chasser lui avait d'abord plu, elle commençait sérieusement à se demander si elle ne serait pas mieux dans ce bar à contempler du chocolat chaud. Parce que là, elle en avait ras-le-bol de marcher, vraiment.

« Vous avez vraiment envie de continuer ? Je crois qu'on ne l'aura jamais... »

La préfète se tourna vers Célya, prête à approuver. Seulement, un bruit aiguë la stoppa dans son élan. Là ! La créature était dans ce buisson. La blondinette eut l'impression de ressortir sa baguette pour la millième fois de la journée. Mais avant que quelqu'un ait pu lancer un sort pour tenter de l'immobiliser, l'Erkling fonça dans un rocher. Et s’assomma comme un c*n. Cette fois, Jasmine ne se retint pas de rire, tellement la situation était ridicule.

Mais son rire laissa bien vite place à une protestation agacée. La créature avait beau être à moitié KO, elle avait tout de même réussi à s'échapper. Nan mais statistiquement c'était pas possible d'avoir aussi peu de chance !


1~ Et rebelote ! La petite équipe continua à chercher, chercher, chercher... pour ne rien trouver.


2~ Et un nouveau Erkling qui se balade ! Un !


3~ Encore un caquètement aiguë. Y en avait encore un !

4~ Les seuls bruits qui se firent entendre étaient ceux des pas des sorciers lassés.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Allemagne, la bière, la joie !

Message par : Maître de jeu, Dim 22 Fév - 12:51


Le membre 'Jasmine Vagneur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Allemagne, la bière, la joie !

Message par : Ebenezer Lestrange, Lun 23 Fév - 1:08


L'erkling était saucissonné, assommé par un caillou et il trouvait quand même le moyen de se barrer. C'était quoi l'arnaque? Laquelle des filles faisait fuir ce p*tain d'elfe? Eléane parce qu'elle n'était plus une enfant? Jasmine parce qu'elle avait réussi à le ligoter? Ou Shake parce que c'était Shake, tout simplement? La troisième solution lui parut la bonne. Il lança un regard noir à Blondy, fit quelques pas pour voir s'il n'apercevait pas leur proie et soupira. Rien! Ils avaient affaire à un erkling ninja qui s'amusait à se dématérialiser. Un peu colle les elfes de maison... Minute! Si les erkling pouvaient transplaner d'un claquement de doigt et tout, ça voulait dire qu'en fait, à la base, c'était bel et bien des elfes de maison qui, énervés par le dernier-né de la familles qu'ils servaient, avaient goûté à la chaire tendre d'un minot de bas-âge et étaient devenus des erklings!

Ebenezer ne pouvait pas saquer les elfes de maison et , suite à son petit raisonnement absolument pas douteux, il ne pouvait plus se saquer les erklings par extension. Hors de question qu'il continue la chasse. Vu que Célya avait commencé à râler et que Jasmine en avait marre elle aussi, il ne prêta pas attention à sa sœur dont l'avis ne comptait pas tant que ça finalement, il fut très simple de leur faire faire demi-tour. Ils ne firent plus attention aux caquètements aigus ni à l'ombre qui revenait vers eux en rampant et retournèrent au bar de leur arrivée. Eléane ne semblant pas particulièrement disposée à payer sa tournée, ils prirent tous chacun leur tour une poignée de poudre de cheminette. Ebenezer, ne tenant pas se faire incendier par la serpentard pour lui avoir fait perdre son après-midi, préféra suivre les blondes aux Trois-Balais pendant que sa sœur retournait à son appart.. Les chocolats chauds, enfin plus très chauds, attendaient encore les deux préfètes. Il les planta là et retourna au château, en quête d'un autre truc à faire.

Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
Asclépius Underlinden
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Allemagne, la bière, la joie !

Message par : Asclépius Underlinden, Mer 30 Mar - 15:01


Mention de fin de RP
PV avec Lizzie Bennet


A chaque fois que le ciel féconde la terre, Asclépius rêve. Il rêve de tout, parfois de rien, mais essentiellement de ce qui n’est pas, sans être, sans devenir, peut-être, un jour…
Il ne se serait jamais cru rêveur, mais rêvasser était une barque de salut. Seul, avec lui-même, ses pensées, ses contradictions, ses espoirs, ses doutes, ses possibilités, ses contraintes et ses mots. Des mots pour dire, pour penser, pour s’échapper et ne jamais revenir.

Tel était son état d’esprit, tandis qu’il nouait avec diligence sa cravate de soie. Avez-vous déjà noué avec diligence une cravate de soie ? C’est à voir. La concentration plisse ses traits, le fait ressembler à un autre, il tire sur ses expressions faciales pour avoir l’air déterminé, pour finalement, accomplir l’acte simple, mais finalement si douloureux, de faire un nœud de tissu. Un nœud de tissu autour de son cou ; il le portait avec grâce, une certaine élégance, une retenue toute simple, mais qu’il avait appris, au fil des ans, à maîtriser.
C’était en partie pour son frère, l’aîné au-dessus de lui, mais pas celui au-dessus de l’Aîné. L’aîné qu’il appréciait, qu’il aimait, et qui fêtait son mariage en ce jour pluvieux. La grand-mère Hécube Sylva née Llydl aussi, s’était mariée un jour de pluie. Aujourd’hui, elle passait la plupart de ses journées et de ses nuits, à jouer de l’orgue, à boire ses concoctions peu ou prou à base de thé (il n’en était pas tout à fait certain), et à observer les étoiles. Mais bon, elle avait été à Serdaigle, ceci pouvant peut-être expliquer cela.
Et la vieille disait toujours que la pluie, ça portait bonheur. Il ne voyait pas trop en quoi, mais il savait que la pluie, ça portait rêveur. Tout simplement, et ça lui suffisait.

« - Tu l’as mal mise. Un peu d’aide pour nouer ta cravate, Scarvius ? »

Un soupire derrière le paravent, puis un visage marqué par la fatigue, la maladie, l’incorruptibilité et la quête d’un idéal, parût. Son frère, son ami, son être aimé : Scarvius Sokrates Underlinden. Le jeune homme, était déjà vieux, sans le paraître : le temps n’avait aucune emprise sur lui. Il vivait sans se soucier des circonstances, des alentours… Il ne savait pas toujours où aller, ni comment, mais paraissait infaillible, sûr, solide, inébranlable. Un monument, le Scarvius.
Et Asclépius, du haut de ses quinze années d’existence, l’admirait beaucoup. Tout comme il admirait Abelricht, Enitxis, Ladonius, Siegfried, Ambrosiana, et tous les autres. Ceux qui étaient, et ceux qui sont à venir. Asclépius aussi, il l’admirait : le premier et le deuxième du nom. Lui, le troisième du nom, ferait mieux, un jour, peut-être.

« - Quelle plaie cette cravate : encore de la faute de notre cousin. Il faut toujours qu’il fasse son original. »

Abelricht, dit Albert, était tailleur et couturier. Artiste et artisan, comme il disait.

« - Il a voulu te faire plaisir, répondit Asclépius tout en aidant à nouer la cravate de son frère. »

Enfin, tout cela était faux. Abelricht avait été connu, fut un temps pas si lointain, comme l’étrangleur de Moldu, avec ses cravates. L’affaire avait été jugée, et il s’en était sorti avec l’interdiction formelle de vendre ses créations dans le monde Moldu. Ce qui ne l’empêchait guère de récidiver auprès de ses anciens clients…
Mais bon, il n’irait probablement pas étrangler son cousin, le jour de son mariage. Ça faisait mauvais genre : un meurtre, un jour de pluie. Surtout venant de la famille : l’important, c’était de rester unis, quoiqu’il advienne. L’on pouvait toujours compter sur son sang pour s’enfoncer petit à petit dans des méandres pluvieux.

« - Voilà, c’est fait. Essayes de retenir mes gestes, la prochaine fois. Ou demande à Stimky.
- Je ne vais pas demander à une elfe de me nouer ma cravate, tout de même.
- Donc, tu préfères demander à ton frère ?
- Oui. Au moins, je sais que tu n’essaieras pas de m’étrangler. »

A voir. Asclépius ne répondit que par un petit sourire en coin, qui fit esquisser un autre sourire en coin sur les lèvres de Scarvius. Ou sur sa moustache. L’un ou l’autre, ce n’était pas négligeable.

« - Tu es beau pour la presse mon frère. Comment te sens-tu ?
- Aussi mal qu’un jeune marié puisse l’être. Vivement que toute cette affaire se termine, j’ai un procès en cours. »

Parfois, le rêveur se demandait pourquoi son frère aîné se mariait, alors qu’il n’avait en tête que la quête d’absolu, qu’il cherchait dans son travail de Magenmage. Puis il se rappelait un fait particulier concernant Scarvius, et faisait taire ses pensées. Son frère était conventionnel, tout en étant réfractaire. Un peu comme l’ensemble des Underlinden : à la fois enfermé dans un carcan, afin de se libérer. Et lui, ne faisait aucunement exception. A cela près, qu’il n’avait toujours pas réussit à se libérer. Ce devait être sa particularité à lui, de ne pas pouvoir se libérer. Une sorte de lubie d’adolescent. A choisir, il aurait tout de même prit autre chose… Comme l’addiction à un produit toxique… Ah non, ça c’était fait. Finalement, il était un homme accompli…

« - Bon, dépêchons-nous de rejoindre notre mère, avant qu’il ne pleuve. Quelle plaie, mais vraiment… Surtout qu’on ne peut même pas rester au château pour les noces… Une vraie mascarade…
- Dixit. Alors que tu avais si gracieusement accepté que ta dulcinée choisisse le lieu de la cérémonie. »

Scarvius fit un vague geste de la main, semblant agacé, en direction de son jeune frère.

« - Je n’aime guère perdre mon temps à lantiponner, contrairement à toi. »

Asclépius, le Lantiponneur : profession Rêvasseur.
Oui, ça sonnait plutôt bien.

« - Dommage pour un Mangenmage.
- Les lois parlent d’elles-mêmes. Et si tu allais assister ma dulcinée, dans l’accueil de nos invités ?
- Dura lex, sed lex. »

Et après un dernier regard en direction de la cravate de son frère, il sortit de la pièce. Se retrouvant dans un couloir richement décoré, il longea les tableaux de nature morte avant d’emprunter les escaliers, espérant ne pas se perdre dans ce lieu étranger. La robe de moire du Serpentard jouait de lumière sur les torches. Sous ses yeux, les vitraux de couleurs miroitantes semblaient répondre à ses pensées : un nain ragaillardi, un sorcier bossu dans un chaudron, un troll en pagne et massue, et d’autres petites décorations florales et bucoliques, sur lesquelles il ne souhaitait gère s’attarder davantage ; car une fois l’escalier descendu, il lui fallait pousser la porte qui le ferait sortir de cette demeure. Et bien qu’il n’appréciât pas les goûts de ses hôtes, et de la future belle-famille de son frère, il souhaitait encore moins se retrouver dehors, au milieu du tumulte.
Depuis qu’ils étaient arrivés dans la résidence de famille de la vieille famille comtale des von Übertanzen, rien n’allait plus : il trouvait les vassaux méprisables, les elfes serviles, la nourriture amère, le vin sirupeux, les invités mielleux, et sa future belle-sœur odieuse. Tant qu’à choisir une godiche de figuration, son cher frère aurait pu prendre autre chose : ce n’est pas comme si les demoiselles le fuyaient. Il semblait avoir du charme, le Scarvius. Une qualité appréciable.

Traversant le parc pour se rendre aux limites de la propriété, il songeait à Giliana von Übertanzen. La demoiselle était loin d’être laide, et il oserait même penser qu’elle était belle. Pour autant, ce n’était guère une qualité. Non pas qu’elle manquât d’esprit, ou que sa présence soit désagréable : tous la trouvait charmante, serviable, aimable, spirituelle, douée en sortilèges et bien digne du nom qui était le sien. Alors qu’avait-il à lui reprocher, lui, le troisième du nom ? Si peu, et pourtant tellement… Un il-ne-savait-quoi qui la rendait absolument détestable et méprisable. Le fait qu’elle instaure une certaine familiarité avec les gens dès la première rencontre peut-être ?

Giliana était le premier enfant, mais Asclépius ne doutât pas un instant que son frère préférât le second. Une sorte d’intuition, peut-être.

« - Oh, Asclépius ! Tu viens également accueillir les invités ? Comme c’est gentil de ta part, faisons-le ensemble ! »

La jeune femme lui adressa un beau sourire qui révélait ses dents brillantes, auquel le Serpentard eut du mal à répondre autrement que par une grimace plus ou moins expressive. L’amabilité ne l’avait jamais inspiré plus que de raison.
Aussi, il se résolut à jouer les ouvreurs et les accueilleurs auprès du flux d’invités, qui ne faisait que s’engorger à chaque instant. Certes, le domaine était immense, mais avait-on besoin d’inviter autant de monde pour ce simple mariage ? Toute cette agitation le dépassait, et lui donnait en outre un sacré mal de crâne : vivement que cette journée se termine.


Dernière édition par Asclépius Underlinden le Mer 24 Aoû - 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Allemagne, la bière, la joie !

Message par : Lizzie Bennet, Mer 4 Mai - 10:55


(HRP : En fait, je n’arrive pas du tout à intégrer Lizzie au début du portrait pardooon.)

Pourquoi étais-tu là déjà ?

Il fait noir et lourd comme en un four. Il suffirait, pour le visualiser, de remplacer les barres métalliques et tâches grasses incrustées par des rangées de sièges où toi et les autres spectateurs vous asseyez. Ce soir, Underlinen ouvre le bal de la fascination. Vous ne vous fiez pas tant, bien sûr, aux on-dit. Par exemple, il est évident que tu n’as guère le profil pour te laisser pénétrer l’esprit par quelque inconnu. Un mariage put*in. Tous des c*ns. Ils nous font perdre notre temps, et ruinent le nôtre. Mais ils ont à bouffer. Et puis. Tu connais le maître du jour. Et reste que tu désires voir les jeux de lampes et de rampes.

Parce que c'était un juge ?

Ouverture de rideau. Frémissement avorté. Quelque clown grossier comble la transition, qui se fait longue. Sélectionne un enfant qui, brun et maigre comme une tige, s’avance dans l’arène, se prête aux jeux de casseroles à claquer avec une chaussure, en rythme, pour clore la série réalisée aux clochettes. Ah non. Ils sont frères et soeurs.

Parce que c'était des riches ?

B*rdel y a vraiment besoin de faire autant de boucan pour un mariage ? Ils se prennent pour quoi, les princes des terres voisines ? Ton attention, d’abord encourageante, presque bienveillante, décroît rapidement. Tes yeux lorgnent avides le biscuit apéritif logé entre les mains de ton voisin de gauche. Tu ne peux t’empêcher de songer qu’à manger si lentement, il les laissera froides et esseulées dans leur plastique rectangulaire. Vous oubliez le château, le spectacle, l’étendue marbrée ; rien n’importe plus tant que le besoin insistant de lui en piquer un… juste un… rien qu’un bout. Une bouchée. Innocente.

Parce que c'était un mariage ?

Là. Tu voyais une meuf qui distribuait les gâteaux salés, sur plateau. D'argent, avec les cuillers qu'ils avaient tous en bouche depuis la naissance. C'était toujours comme ça ? En vrai, tu savais pas. T'avais jamais assisté au mariage de ta soeur. T'étais à Azkaban, à l'époque. Mais vu qu'il l'avait tuée direct, de toute façon, t'espérais qu'ils aient pas fait trop de dépenses pour la cérémonie.

Lequel portait le plus la marque du parjure ?

Ces gens étaient bien trop habillés. C’en était indécent. M’enfin, pour récupérer à bouffer, t’allais faire pareil. Tu repérais un mec. A peu près ta taille. Tu lui faisais de l’oeil. Marchait pas. Tu l’attirais dans un coin avec un banal #Voluptas Garden. Tu le butais. #Hostium Halitus. If you're ready ladies, better keep steady. Ready, aim, shoot. Don't need ammunition, on a mission. Headshot.   Tu cherchais un arbre, en trouvais un, te changeais. T’espérais que le type était pas trop important, connu, intégré à cette famille de richos, mais il semblait assez esseulé quand tu l’avais trouvé.

De la trahison de la communauté magique ?

Tu bidouillais tes cheveux. En vrai, t’étais carrément sexy en mec. Plus encore qu’avec le Polynectar Parkerien. Il allait falloir envisager les costumes plus souvent.
Tu cherchais la fille avec le plateau de bouffe. Elle était plus là. Rentrée, sans doute.

Des privilèges des tradis asservis au Ministère ?

Comme beaucoup des invités. En même temps, on faisait pas attendre un Juge au Tribunal magique du Schleswig-Holstein. A l’entrée, il y avait deux silhouettes en robes ; une femme un peu trop belle pour être vraie ; un adolescent longiligne. Lui, il était finalement plus marquant. Il avait des imperfections qui attachent l’oeil ; des cernes plongeantes ; des veines qui émergeaient de sous la peau trop pâle ; un teint maladif ; un nez grossier ; une coupe ratée.

Des nobles soumis aux moldus ?

Mais par Merlin qu’ils semblaient tous coincés du balai dans le coin. C’en était désolant. Une bande de tradi, mais pas dans le bon sens du terme. Supportaient-ils le Ministère ? Sans doute. Les agents du droit n’étaient que les esclaves des administrations. Oh, ils avaient leurs réserves d’interprétation, mais on était encore bien loin du gouvernement des juges. Toute cette bande était la pire collaboration. Merci pour l'invitation, voix d'alto pratique. Tu adressais au jeune un coup d’oeil suspicieux, un sourire charmeur à la pseudo-princesse du jour, et filas en quête de bouffe.

T’avais la baguette qui te démangeait.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Allemagne, la bière, la joie !

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 23:06


Revenir en haut Aller en bas
Page 8 sur 9

 Allemagne, la bière, la joie !

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.