AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 5 sur 22
Aux abords de la Tamise.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 22  Suivant
Kaya Adams
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Kaya Adams, Ven 18 Mai - 20:52



Kaya ne put s'empêcher de penser qu'Athéna n'avait absolument pas changé. Et elle devait l'avouer, cela lui faisait franchement plaisir de la voir. C'était vraiment pas drôle de ne plus avoir une seule personne avec qui se disputer quotidiennement. Des amis, toujours des amis, mais c'était bien aussi les ennemis dans le genre d'Athéna ! D'ailleurs c'était plus un crêpage de chignon qu'une véritable ennemie. Ce n'était pas parce que Kaya ne la portait pas dans son cœur que la jeune femme était mauvaise ! Enfin, Kaya n'allait pas non plus dire des louanges d'Athéna à non, pour cela elle pouvait toujours se mettre le doigt ou Kaya pensait ! Cependant la brunette ne répondit pas au premier pic de Kaya. Avait-elle perdue la main ?! Rooh mais non Kaya ne voulait perdre Athéna ! En tout cas pas sa vilaine personnalité. Athéna se décida enfin à reprendre la parole après que Kaya lui est envoyé leur ancienne bagarre dans le nez. C'était surtout pour la faire réagir et cela avait bien marché puisque Athéna reste où elle était et lui répondit sans problème avec un large sourire tout joli et tout faux surtout. Son nez allait donc mieux et Kaya en était ravie puisque si elle en avait l'occasion elle ne résisterait pas à le lui caser une seconde fois. Puis Athéna lui demanda si son œil s'était remis. C'était trop mignon de sa part de faire attention à ce petit détail, c'est qu'elle faisait des progrès en matière de politesse ! Kaya allait lui répondre lorsqu'elle lui ajouta un magnifique compliment... Suivi d'une cassure totale. Prit du poids ? Non mais non mais non ! C'était pas possible que cela se voyait déjà ! Elle faisait exprès là ou quoi ? Jeu de mot pourri n'est ce pas ? Kaya était presque en état de panique intérieur là. Elle devait se calmer car personne n'était encore au courant de sa grossesse et Athéna ne devait surtout pas le savoir.

    Écoute mon œil se porte comme un charme depuis ce jour et vois toujours ton superbe visage ne t'inquiète pas. Et non je n'ai pas pris un kilo depuis notre dernière rencontre, merci de prendre des nouvelles de mon poids.

Kaya se tut et réfléchit. Il était vraiment qu'il y a quelques années les deux jeunes femmes n'étaient encore que des gamines et s'envoyer des crasses c'était tout à fait naturel pour elle, mais aujourd'hui qu'elles étaient toutes les deux adultes et avaient des obligations familiales et professionnel. Peut-être que pour une fois, elles pouvaient faire la paix et parler comme des sortes d'amies ? Histoire de savoir ce qu'elle devenait. Kaya savait que la jeune femme était originaire d'Ecosse mais à part cela, c'est vrai qu'elle ne savait pas grand chose d'Athéna. D'ailleurs cette dernière repris la parole et lui expliqua que sa vie n'était pas intéressante et qu'elle avait eu une journée pourrie donc elle voulait éviter les disputes. Puis elle s'éloigna. Kaya resta au milieu de l'allée en essayant de comprendre ce qui venait de se passer. Pourquoi Athéna avait-elle tout d'un coup changé de comportement ? Elle était assez déroutée par ce changement de comportement et elle n'avait pas l'intention de laisser Athéna partir comme ça. Elle fonça donc vers Athéna et celle ci était déjà entrain de se trouver une nouvelle robe. Incorrigible cette femme. Enfin, Kaya voulait attirer l'intention sur elle et elle avait une nouvelle qui allait à coup sûr faire retourner Athéna en un quart de tour.

    Je suis enceinte ! Voilà pourquoi j'ai effectivement pris du ventre.

Kaya soupira et laissa tomber. Elle ne savait pas comment faire pour qu'Athéna vienne lui parler. Bien elle irait à sa rencontre alors. Kaya voulait en plus savoir quelque chose. Pourquoi, à part pour le plaisir de se lancer des pic à longueur de journées, les deux jeunes femmes ne s'appréciaient-elles pas ? Jamais elles ne s'étaient faites de coup bas ou un truc dans ce genre là. Alors pourquoi Kaya et Athéna n'arrivaient pas à mieux se connaître ? Kaya s'approcha d'Athéna et en même temps réussit à se dégoter un autre débardeur rouge à petits strass. Elle était à quelques pas d'Athéna et laissa échapper un soupir.

    Pourquoi on arrive pas à devenir amies ? On est assez mature pour passer au dessus de nos disputes non ? Surtout que pour moi c'est plus amusant qu'autre chose. Et je t'assure pour moi aussi c'est une journée pourrie. Tu crois que l'après-midi shopping c'était pourquoi...

Kaya respira un grand coup essayant de se rappeler ce qu'elle venait de dire. Non elle ne regrettait en rien ses paroles puisqu'elle les pensaient très sincèrement. Après, Athéna pensait peut-être autre chose, mais au moins Kaya lui avait dit ce qu'elle pensait et cela faisait du bien. Et surtout après trois ans d'attente, cela lui faisait du bien sa meilleure pote de crêpage de chignons.
Revenir en haut Aller en bas
Sara Shake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Sara Shake, Sam 19 Mai - 14:04


Faisant comme si elle n'avait pas vu l'autre, la jolie brune continua son exploration des robes qui pendaient dans le rayon. Tout compte fait, pourquoi acheter ce genre de vêtements alors qu'il y avait une chance sur mille qu'il fasse très beau à Londres pendant l'été ? Contemplant sa précédente trouvaille, Athéna se décida à quand même la garder ; peut-être qu'elle aurait une occasion de la porter. Il lui fallait à présent trouver d'autres robes, qu'elle pourrait porter lors de soirées. Enfin, pour cela, on devait l'inviter. Cela ne faisait qu'une semaine qu'elle était en Angleterre, cela viendrait donc bientôt. Du moins, c'était ce qu'elle espérait. Elle était quand même attirante, non ? Jack le lui avait fait comprendre l'autre soir.

Du coin de l'oeil, la jeune femme vit que Kaya n'était pas très loin. Sa voix lui parvint aux oreilles. Alors qu'elle s'apprêtait à observer une jolie robe de plus près, elle stoppa son geste une seconde, un peu abasourdie par ce qu'elle venait d'entendre. L'autre, enceinte ? Voilà une nouvelle qui la surprenait. Il lui avait semblé, durant sa scolarité, que la brunette n'était pas du genre à vouloir fonder une famille trop jeune. Quel âge devait-elle avoir, maintenant ? Vingt-cinq au plus ? C'était encore jeune. Et voilà qu'elle lui annonçait qu'elle serait maman dans pas longtemps. Athéna frissonna ; les enfants, peu pour elle. La jolie brune se tourna légèrement vers Kaya, qui s'était arrêtée à quelques pas, un débardeur rouge à strass en mains. Les femmes !

Elle poussa un soupir et les paroles qui sortirent de sa bouche stupéfièrent encore plus Athéna. Alors comme ça, elle en avait marre de se disputer avec elle ? La jeune femme pensait que, justement, c'était son passe-temps favori ! Cependant, la sincérité qui se dégageait de son regard fit presque sourire Athéna. Il était étrange de la voir dire ce qu'elle-même pensait de leur relation tumultueuse. Les deux brunes ne s'étaient jamais aimées, s'étaient toujours disputées mais pour quelle raison de départ ? Kaya n'arrivait pas non plus à mettre le doigt sur la réponse. Pensant qu'il était temps de déballer leurs sacs - parce qu'il y en avait un paquet - la jeune femme mit ses mauvaises pensées de côté.

« Je n'ai pas la réponse à ta question, figure-toi. Parce que je me pose exactement la même. » Athéna se tut quelques secondes, le temps de scruter le visage de l'autre. « Depuis qu'on se connaît, je me demande ce que je t'ai fait pour que tu me détestes. »

La jeune femme essaya de remonter aussi loin que ses souvenirs le lui permettaient. Elle devait être en troisième année quand elles s'étaient rencontrées. Il lui semblait qu'au départ, le courant était bien passé. Les deux brunes s'étaient parlées, avaient même eu un fou rire ensemble. Etant plus jeune, Athéna avait pensé trouvé une alliée plus âgée à Poudlard, cette période de son adolescence où elle se posait des tas de questions. Hélas, après cela, une haine s'était insinuée entre elles et depuis, elles ne cessaient de se crêper le chignon. Pourquoi ? Telle était la question existentielle. Il était en effet grand temps de se retrouver autour d'une table, d'un verre de jus de citrouille ou d'un bon plat - en bonne mangeuse qu'elle était.

« Et si on allait payer ce qu'on a trouvé ? Après, je ne serais pas contre un rafraîchissement pour égailler la grisaille d'aujourd'hui... » fit-elle en prenant la robe qu'elle avait aperçue plus tôt. Elle décida de la prendre aussi. Elle était bleue, avec un dos nu et arrivait jusqu'aux genoux.

L'invitation était lancée. Athéna ne l'avait pas formulée explicitement mais si Kaya voulait des réponses également, elle devait comprendre le sens caché de la phrase de la jolie brune. Celle-ci se dirigeait déjà vers les caisses.
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Adams
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage






Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Kaya Adams, Sam 2 Juin - 16:17



Kaya regardait Athéna qui faisait une de ses têtes. Ça la choquait tant que cela que Kaya soit tombée enceinte ? Cependant, Kaya avait eu ce qu'elle espérait : l'intention d'Athéna et cela lui faisait amplement comme victoire. Elle attendit que la jeune brune prenne la parole, Kaya réfléchissait aussi le pourquoi elles ne s'étaient jamais appréciées. Pourtant les deux jeunes femmes se ressemblaient, un peu physiquement c'est vrai, mais surtout dans le mental. A l'époque où leur premier but n'était pas de se tirer les cheveux, mais de bel et bien parler de choses de la vie quotidienne, Kaya avait réussit à apprécier Athéna. Pendant environ trois années, les deux jeunes femmes avaient passées des bons moments, et elles avaient été même amies. Pourtant tout avait été fichu en l'air peu de temps après. Pourquoi, comment ? Kaya avait un trou de mémoire sur cette partie de sa vie, cependant elle savait que cela tombait pile poil dans sa quatrième année et que ce n'était pas son année la plus joyeuse, puisqu'elle avait faillit se faire renvoyer. Kaya n'en avait jamais parlé à personne à l'époque et encore moins à Athéna. Était-ce à ce moment là que les ennuis avaient commencés avec Athéna ? Possible. Athéna reprit la parole et lui expliqua qu'elle n'avait pas non plus d'explications. Cependant la dernière phrase irrita légèrement la Poufsouffle. La détester ? Non elle ne la détestait surtout pas. Elle aimait se bagarrer verbalement avec elle, mais elle ne la détestait pas. Surtout pas.

    Je ne te déteste pas Athéna... C'est juste... différent.

Elle soupira puis regarda autour d'elle. Des jeans étaient posés sur une table et Kaya s'en approcha tout en tendant l'oreille si Athéna reprenait la parole. Le jean sur lequel Kaya craqua était un joli bleu clair avec des trous dedans. La jeune femme aimait beaucoup ce style mais trouvait stupide de faire des trous dans le textile. Cela servait à quoi ? Les moldus je vous jure ! Kaya le pris quand même le trouvant vraiment beau et ne pouvant pas résister aux soldes. Elle n'en crut pas à ses oreilles lorsque la brunette reprit la parole et lui proposa d'aller boire un rafraichissement. Même si elle avait fait une sorte de détour dans sa phrase cela revenait au même. Kaya cependant n'avait pas envie de laisser l'occasion lui passer sous le nez.

    Je te suis.


Les deux jeunes femmes allèrent donc payer ce qu'elle avait trouvé, puis elles soutirèrent de la boutique. Il faisait un peu plus beau que lorsque Kaya était entrer dans la boutique Le soleil commençait à percer les nuages et peut-être qu'avant la fin de la journée, il illuminerait Londres. Kaya se dirigea vers un bar non loin de là et s'installa sur la terrasse avec Athéna. Elle posa son sac à ses pieds et commanda une limonade, l'alcool étant malheureusement interdit aux femmes enceintes.


    Tu sais, lorsqu'on a commencé à se chambrer, on devait être en quatrième année... Ce n'était pas une bonne période pour moi, le problème vient peut-être de là...
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Incar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Aaron Incar, Lun 25 Juin - 18:39


\ Rp avec Noémie Duncan, Badr & Jayden Hathway /

Aaron avait distribué quelque tracte pour faire une sortie hors de Poudlard pour se changer les idées, car depuis qu'il était arrivé à Poudlard beaucoup de choses s'étaient déroulés, des rencontres amicales, une rencontre sentimentale et quelques rencontres conflictuels. Pour remédiait à tout cela il avait invité plusieurs élève de Poudlard qu'il ne connaissait pas à le rejoindre au bord de la Tamise près de Londres pour se liait d'amitié avec de nouvelles personnes.
En ce début d'après-midi ensoleillé, il devait faire trente degrés, c'était une journée chaude, cela donnait peu-être le ton de la journée. Aaron s'était habillé finement pour ne pas mourir sous cette chaleur. Il devait se dépêcher à aller au lieu du rendez-vous comme il ne connaissait pas forcement tous les invités. Il espérait que ce soit des rencontres plutôt amicale que le contraire.
Enfin il fut arrivé au bord de la tamise, l'esprit rêveur comme d'habitude il se mit à admirait le paysage de Londres. Cela faisait quelques années qu'il avait déménagé d'Australie mais il n'était toujours pas habitué à ce paysage et il ne se lasserait jamais de le regarder. Il espérait aussi que ces invités n'allaient pas tarder à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Noémie Duncan
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Noémie Duncan, Lun 25 Juin - 19:07


Noémie se dirigeait vers les rives de la Tamise où lui avait donné rendez-vous Aaron Incar, le jeune Gryffondor avait apparemment eu envie de rencontrer de nouvelles têtes car il lui avait proposé, ainsi qu'à deux autres élèves de se retrouver en dehors de l'enceinte de Poudlard pour faire plus ample connaissance.

Il faisait assez chaud et la grande fille brune était vêtu d'une simple petite robe blanche toute légère et de sandales à talons qui allongeait encore sa fine silhouette.

Elle revenait des rues de Londres où elle s'était arrêtée faire quelques emplettes et elle n'avait pas eu le temps de ramener ses affaires à Poudlard. Les bras chargés, elle réussit à descendre les pentes pavés de la Tamise jusqu'à Aaron sans tomber ou glisser.

Le jeune homme semblait perdu dans ses pensées et elle hésita un instant à le déranger. Elle déposa ses sacs à ses pieds et fit quelques pas vers le Gryffondor.

- Euuuh.. Salut ?

Elle espérait ne pas le gêner, elle était la première arrivée, peut-être était-elle en avance ? Elle jeta un coup d'oeil à la ville de Londres. On voyait très bien la grande roue qui trônait, majestueuse, sur l'une des rives. C'était très beau et ça lui redonna un peu le sourire, après cette matinée mouvementée.
Revenir en haut Aller en bas
Badr
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Badr, Lun 25 Juin - 21:16


Badr reçut une invitation ! Une invitation pour rencontrer Aaron, qui sera accompagné d'une certaine Noémie, au bord de la Tamise qu'est ce grand et magnifique fleuve que Badr aimait regarder.
Il enleva son pyjama, alla à la Cheminée, lança une poudre en s'écriant : "Boutique Pré-Moldue !"
Badr fut soudain aspiré par un vent et fut mené par des glissades dans de nombreux tunnels étranges. Ses pieds se mirent soudain sur une terre.
Il était dans la cheminée de sa destination, très bien ! C'était une boutique au Chemin de Traverse et qui vendait des habits de Moldus. Badr prit une belle chemise, un jean slim, et les paya, s'habilla, et envoya ses habits de sorcier par hibou vers son dortoir à Poudlard.
Puis, il quitta le monde des sorciers et entra dans celui des Moldus, tout en recherchant le lieu de l'adresse.
Perdu, il prit un taxi.
_ Bord de la Tamise, s'il te plait !"
Le chauffeur regarda Badr avant de reprendre la route jusqu'au fleuve. Le Serdaigle reconnut Aaron, avec une fille qui portait une robe légère.
_ Là, à coté de ces deux ... dit-il.
Le chauffeur s’arrêta. Badr lui donna une pièce d'argent moldu. Badr prit le reste car c'était important, même s'il ne connaissait rien à la monnaie des hommes sans magie.
_ Salut, ça va Aaron ?
Puis il se présenta à la jeune.
_ Je m'appelle Badr Soufi, je suis à Serdaigle, et toi ?"
Il était vraiment beau dans ses habits neufs.
Revenir en haut Aller en bas
Jayden Hathway
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Jayden Hathway, Lun 25 Juin - 22:00


L'année était terminée, Jayden allait retourner vivre dans sa famille d’accueil en Ecosse, son pays natal. les beau jours approchaient, et le jeune serpentard avait décidé d'accepter l'invitation d'un autre étudiant de Poudlard, il quitta l’académie après s’être habillé avec un jean et un t-shirt blanc. Il cacha soigneusement sa baguette dans sa poche gauche avant de partir vers Londres grâce une des cheminée de l'école. Une fois arrivée dans la capitale anglaise, il détestait prendre les transport en communs mais il n'avais pas le choix, chez les moldus pas question de faire usage de la magie pour se déplacer, il pris donc le métro et arriva sur le bord de la Tamise, le soleil l'éblouissait il posa donc ses lunettes de soleil sur son nez avant de continuer, il arrivât sur le lieu du rendez-vous et remarqua que les autres était déjà arrivé...il s'arreta devant eux, regarda autour de lui et lança:

Je savais les anglais et leur passion pour la laideur mais là...
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Incar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Aaron Incar, Lun 25 Juin - 22:50


Aaron était toujours dans ces pensé,il comparait l'Angleterre et son pays natale l'Australie, quand quelqu'un était arrivait derrière lui, elle devait revenir d'un magasin car elle avait plusieurs sac a ces pieds, c'était sans doute Noémie la fille qu'il avait invité.
- Euuuh.. Salut ?
Quand il entendit quelqu'un le saluer il se retourna avec un sourire, c'était bien Noémie car c'était la seule fille invité.
"Salut, tu doit être Noémie ? C'est sa ? Moi c'est Aaron, content que tu ai accepte de venir.

Elle était suivit du jeune Badr, je jeune Serdaigle qu'il avait rencontre pendant le cours potion de Madame Lecomte, sauf que cette fois si, il espérait qu'il n'y ai pas de petite bagarre comme la dernière fois.

_ Salut, ça va Aaron ?
Puis il se présenta à la jeune.
_ Je m'appelle Badr Soufi, je suis à Serdaigle, et toi ?"


"Cava super et toi ?"

Il ne manquais plus qu'une personne, le Serpentard Jayden. Beaucoup de rumeurs circulait sur les Serpentard dans l'école, mais Aaron savait qu'il ne fallait pas juger les gens aux rumeurs et a l'habits. Surtout qu'il se rapellait que son père, une fois, lui avait parlé d'un sorcier de Serpentard qui avait aidé a combattre le monde des forces du mal, donc être a Serpentard ne voulait rien dire de plus que d'être à Gryffondor.
Quelques minutes après l'arrivais de Badr, un jeune homme arriva près d'eux, et il lâcha.
"Je savais les anglais et leur passion pour la laideur mais là..."
Aaron ne trouvait pas le paysage si moche que ça, mais soit chacun son avis.
"Tu doit être Jayden si je me trompe pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Noémie Duncan
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Noémie Duncan, Mar 26 Juin - 11:47


Le Gryffondor se retourna vers Noémie et lui dit en souriant :

-Salut, tu doit être Noémie ? C'est sa ? Moi c'est Aaron, content que tu ai accepte de venir.

Elle lui sourit en retours et hocha la tête.

- Oui, c'est bien ça ! Oh ce n'est rien, de toute façon il fallait que je sois dans le coin... Elle désigna ses sacs et poursuivis en rougissant. La dernière collection "été" de Lanvin vient d'arriver en ville...

Elle aurait bien continué à parler vêtements, d'ailleurs elle aurait sûrement engagé la discussion la-dessus si son interlocuteur avait été une fille, mais là, elle craignait que le jeune homme ne saches même pas faire la différence entre une paire de Louboutins et des escarpins tout droit sortis de l'hyper-marché.

Elle préféra ne rien ajouter, de toute façon, un autre élève de Poudlard arrivais déjà vers eux.

- Salut, ça va Aaron ? Il se tourna ensuite vers la jeune fille. Je m'appelle Badr Soufi, je suis à Serdaigle, et toi ?

La Poufsouffle le dévisagea, il était jeune, souriant et plutôt bien habillé. Elle lui sourit et s'apprêtait à lui répondre lorsque un deuxième jeune homme fit son apparition.

Noémie ne pût pas voir ses yeux, car il portait des lunettes de soleils, mais il sembla regarder quelques secondes le paysage avant de lâcher:

- Je savais les anglais et leur passion pour la laideur mais là...

La jeune fille fit la moue, bien qu'elle soit française, elle se sentait concernée par la remarque et retint de justesse la réplique cinglante qu'elle avait sur les lèvres. A la place, elle répondit de la voix la plus détachée possible :

- Hmmm... Chacun ses goûts. Elle pivota ensuite vers Badr et lui adressa un resplendissant sourire. Enchantée ! Noémie Duncan, je suis à Poufsouffle.

Elle trouvait ça sympa, qu'ils soient tous représentant de maisons différentes, Aaron a eu une bonne idée, pensa-t-elle en se retournant vers la rive.
Revenir en haut Aller en bas
Jayden Hathway
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Jayden Hathway, Sam 30 Juin - 17:54


Les Paroles de Jayden n'avaient pas l'air de plaire a tout le monde, il regardât une nouvelle fois autour de lui d'écouter les réponse des autres, il y avait tout d'abord une jeune fille dans une robe blanche qu'il sentit très septique dans sa réponse:

- Hmmm... Chacun ses goûts.

Puis elle se retourna vers le plus jeune présent qui n'avait pas encore sortit un seul mot depuis son arrivé...

Enchantée ! Noémie Duncan, je suis à Poufsouffle.

Puis Aaron pris la parole, il savait juste que ce garçon faisait parti de Gryffondor, il l'avait croisé plusieurs fois depuis leur arrivé a l'école sans y prêter plus d'attention. Il faut dire que Jayden n'était pas le garçon le plus sociable de la terre, sa peur d’être jugé l'obligé a garder ses distances vis-a-vis des autres sorciers....


"Tu doit être Jayden si je me trompe pas ?"

Jayden esquissa un semblant de sourire avant de regarder Aaron a travers les verres fumés de ses lunettes.

Tout juste...

Il s'assis en suite sur le sol observa les personne autour de lui avant d’arrêter son regarde sur une fleur qui se trouvait a coté de son pied, il sortit sa baguette et la pointât sur la fleur, fronçât les sourcil avant de donner un coup vers l'avant.
La fleur commença alors a grandir et sa s'épanouir très rapidement, il relâcha le sort un fois la fleur au niveau de son genou afin de la cueillir et mettre sa tige dans sa bouche....
Revenir en haut Aller en bas
Sara Shake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Sara Shake, Ven 13 Juil - 17:22


Une petite file s'était formée devant les caisses du magasin. Scindée en deux, il y avait le choix : celle de gauche ou celle de droite ? En général, lorsque c'était une période de réductions, il y avait plus de monde et toutes les caisses étaient ouvertes. A croire que personne n'était au courant des bas prix sur les vêtements de cette boutique. Athéna n'allait pas se plaindre, après tout. Au moins, elle n'avait pas dû se battre pour avoir sa robe et le temps d'attente avant de payer ne serait pas long. Souriant malgré elle, la jeune femme se posta dans la file de droite et attendit patiemment. Heureusement, à peine cinq minutes s'écoulèrent jusqu'à sa sortie, un sac en main en plus de sa bandoulière. Et Kaya était avec elle.

L'autre brune avait compris le sens de la dernière phrase de sa meilleure ennemie et avait accepté l'invitation. Même si cela lui en coûtait d'admettre la vérité, Athéna était plutôt contente que Kaya se joigne à elle. Elles avaient beaucoup à se dire et le moment paraissait propice aux confidences. Déjà, elle avait révélé à la Vélane qu'elle était enceinte et qu'elle ne la détestait pas. Sur ce point, la jeune femme ne pouvait faire que se questionner. Si elle ne la détestait pas, qu'est-ce qu'il y avait entre elles ? De l'amitié ? Si c'était le cas, c'en était une étrange. Leur relation avait pourtant été claire depuis le début. Voilà que pourtant elle était remise en question. Soupirant intérieurement, Athéna se dirigeait ainsi vers un bar-restaurant en compagnie de l'autre.

Après s'être installées à la terrasse de ce bar-restaurant, les deux jeunes femmes commandèrent deux limonades. N'étant pas très portée sur l'alcool, surtout en pleine journée, Athéna avait choisi la même chose que Kaya. Celle-ci devait sûrement sa commande à son état de femme enceinte. Ce n'était pas conseillé de consommer de l'alcool. La Vélane ne dit pas un mot, se demandant comment allait débuter leur conversation. Elle s'avisa soudain que c'était ridicule. Elle se comportaient toutes les deux comme des enfants depuis plusieurs années. A présent qu'elles étaient plus grandes, plus matures, elles pouvaient parler entre adultes, comme deux personnes civilisées. Finalement, alors que la jolie brune s'apprêtait à prendre la parole en gloussant, Kaya fit le premier pas.

« Pas une très bonne période pour toi ? Tu veux dire que tu avais des problèmes à ce moment ? De quel ordre ? » demanda-t-elle après que l'autre jeune femme eut terminé sa phrase. « Personnellement, j'étais à ma deuxième année et je commençais à me faire à l'idée d'être une sorcière, à m'intégrer à l'école. Tu m'as démoralisée... » ajouta-t-elle avec un petit sourire.

La serveuse revint avec un plateau sur lequel deux verres remplis de glaçons étaient posés, à côté de deux bouteilles en verre pleines de limonade. Athéna se tut et remercia la femme qui s'éloigna, leur disant qu'elles pouvaient la rappeler si elles avaient de quoi que ce fut d'autre. La Vélane transvasa la limonade dans son verre, faisant glouglouter celle-ci.[/justify]
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Adams
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage






Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Kaya Adams, Lun 16 Juil - 13:45


Après avoir payé leur achats, Kaya et Athéna s'étaient rendues dans un bar non loin de là. Pour la jeune femme qui était enceinte, il ne lui était pas possible de prendre de l'alcool, elle demanda donc une limonade tout comme l'autre brune. La conversation était certes difficile à entamer, mais elle était nécessaire. Toutes ses années à se détester, s'envoyer des pics pour rien, il fallait bien que cela s'arrête même si Kaya prenait toujours un malin plaisir à énerver Athéna. La jeune femme prit donc la parole puis but une gorgée de sa limonade qui venait juste d'être apporté par une serveuse. Kaya s'attendit à un pic de la part d'Athéna mais cette dernière répondit comme une adulte le ferait. Il fallait se rendre à l'évidence. Elles n'étaient plus des enfants, et maintenant il était temps de s'expliquer. Kaya remonta donc dans ses souvenirs pour se rappeler de sa quatrième année. La pire d'ailleurs, après tout elle avait faillit être renvoyée à cause de son comportement. C'était à l'âge de ses quatorze ans que Kaya avait appris qu'elle avait été adoptée, mais aussi elle ne faisait plus rien en cours.

    « J'ai appris que j'étais adoptée cette année là et j'ai faillit être exclue définitivement de Poudlard. »


Elle évitait toujours de parler de son passé et de cette époque. Revenir en arrière n'était jamais bon pour la jeune femme et elle détestait tout simplement ça. Pour elle, il fallait toujours avancé, malgré les embuches et les histoires et se concentrer sur le futur, le passé étant révolu. Elle était désolée d'avoir donné une image si négative du monde des sorciers à Athéna mais après tout, le monde magique n'était pas si rose que cela.

    « Désolée, de t'avoir démoralisée, à l'époque j'en avais mal claque du monde magique et je voulais que tout le monde pense comme moi... »


Kaya n'était pas fière de ce qu'elle avait fait, mais à quoi cela aurait-il servit qu'elle mente ou qu'elle laisse son passé derrière elle ? Athéna voulait des explications, elle les avait maintenant. Kaya n'avait pas pensé aux conséquences de ses actes à l'époque et à dire vrai, elle s'en fichais pas mal de ce que pensait les autres.

    « Après tu connais la suite. On a commencé à se connaitre et se lancer des pics. Mais je suppose qu'on ne peut plus faire grand chose là dessus. »


Elle sourit et reprit une gorgée de sa boisson. L'amitié bien que compliquée qu'elle entretenait avec Athéna était souvent une source de conflit mais cela amusait plus qu'autre chose Kaya. Parfois pouvoir passer ses nerfs sur quelqu'un c'est pas mal surtout lorsque cette personne ne s'oppose pas à cela et enrichit après.

    «  Et toi ? Pourquoi à l'époque tu avais du mal à l'idée d'être une sorcière ? »


Kaya et Athéna n'avaient jamais réussit à avoir une conversation convenable qui aurait pu durer plus de deux minutes. Aujourd'hui c'était un exploit, un jour à marquer de la pierre blanche ! Kaya avait envie d'en savoir un peu plus sur Athénia après tout elle avait répondu à ses questions, c'était son tour maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Sara Shake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Sara Shake, Mar 31 Juil - 19:46


Le vent agita la surface du fleuve, à quelques mètres plus loin de la terrasse à laquelle Athéna s'était assise en compagne de Kaya. La Tamise coulait paisiblement en cet après-midi de début d'été. Quelques rayons de soleil la faisait briller d'une lueur aveuglante quand on regardait trop. Après avoir versé sa limonade dans son verre plein à craquer de glaçons, la jolie brune porta la boisson à ses lèvres, savourant le goût sucré sur sa langue, le regard rivé sur le visage de l'autre jeune femme, qui s'était lancée dans une explication douloureuse. Même si sa voix ne trahissait aucune émotion, la tristesse se lisait sur le visage de Kaya, tandis qu'elle relatait les évènements qui avaient fait qu'elle devienne une petite peste de première. A cette pensée, Athéna s'autorisa un faible sourire, espérant ne pas offusquer son interlocutrice par ce mouvement qui ne se voulait absolument pas provoquant.

D'après Kaya, sa tournure en petite peste était due à la découverte de son adoption. La Vélane avala une gorgée de limonade, méditant ces paroles et les suivantes de l'autre brune. Le fait d'apprendre qu'on avait été adopté à la naissance n'était en effet pas joyeux. Athéna connaissait une autre personne adoptée, qui avait appris sa condition à l'âge de douze ans, donc elle était plus jeune que Kaya. Cette personne l'avait bien pris, expliquant que ses parents - adoptifs - avaient pris soin d'elle comme si elle était de leur sang. Ce qui comptait énormément pour elle. Le reste n'était que formalité... Pourquoi Kaya avait-elle réagi ainsi, se faisant presque exclure de Poudlard ? Entretenait-elle des rapports étroits avec sa famille ? La jeune femme s'avisa qu'elle ne connaissait pas bien sa meilleure ennemie de toujours.

La chose qu'elle connaissait bien sur Kaya, c'était son caractère bien trempé. Sûre d'elle, je-m'en-foutiste de première. En un sens, Athéna l'avait admirée les premières semaines où elles s'étaient rencontrées mais bien vite, après le dérapage, la Vélane avait commencé progressivement à la détester. A l'époque, elle entrait en deuxième année à l'école de magie, après une première année mouvement et riche en évènements. En effet, elle s'était à peine fait à l'idée d'être une sorcière quand Kaya avait décidé de lui pourrir la vie quand c'était possible. A ce propos, la brune lui posa une question.

« J'ai grandi en pensant que j'étais une Moldue. » commença Athéna, après avoir bu une nouvelle gorgée de limonade. « J'ai mis presque une année à comprendre que j'étais réellement différente. D'après ma mère, cette différence faisait de moi une personne exceptionnelle. C'est à partir de ce moment également que j'ai commencé à me questionner sur l'identité de mon père... »

La a gorge soudainement sèche, la Vélane but une grande gorgée de sa boisson, ce qui eut le don de lui faire mal au crâne. Parler de son père... était douloureux pour la jeune femme, qui n'en savait absolument rien jusqu'à ce que sa mère lui révèle un nom avant de mourir. Un nom... c'était la seule piste qui pouvait mener Athéna à l'identité de son géniteur, à l'autre partie de sa famille. C'était lui, le sorcier. C'était de lui qu'elle tenait la magie qui coulait dans ses veines. A douze ans, la jeune femme ne désirait pas forcément connaître son père. Pour elle, s'il avait décidé de ne pas la reconnaître, c'était qu'il n'était pas digne d'être un homme. Mais ne connaissant pas sa vie, elle ne le jugeait pas trop vite.

Aujourd'hui, à vingt-et-un ans, Athéna désirait recevoir des réponses. De plus, maintenant qu'elle avait une piste, elle comptait bien mener à bien ses recherches. Une lueur déterminée dans le regard, la jeune femme but encore de la limonade et reporta son attention étourdie vers Kaya Adams. Ses longs cheveux bruns flottaient en quelques mèches derrière sa tête, sous la poussée d'une brise. Même si elles n'étaient pas en de très bons termes, la Vélane devait reconnaître que la brune était plutôt jolie, elle aussi.

« Ces questionnements sur son identité ont rongé mon coeur pendant des semaines... jusqu'à ce que je te rencontre et que je voie en toi une sorte de grande soeur... et puis... oui, la suite n'est pas jolie à raconter. »

En effet, quand elles s'étaient connues, Kaya et Athéna étaient parties pour devenir de bonnes amies, malgré leur différence d'âge d'un peu plus de deux ans. Etant enfant unique, la Vélane avait vu en elle une mentor, une grande soeur à qui se confier quand ça n'allait pas. Hélas, la Poufsouffle était devenue distante, froide et avait commencé à dégénérer. Ainsi donc, c'était parce qu'elle était avait appris qu'elle avait été adoptée... Athéna comprenait un peu mieux son comportement, même si aujourd'hui elle ne concevait pas que Kaya ait eu une telle réaction. Depuis, leurs rapports avaient été désastreux. La jeune femme se rappela d'un jour où les deux jeunes filles s'étaient bagarrées au bord du Lac de Poudlard, avant de finir trempées, après être tombées dedans.

« Il n'empêche qu'en y repensant, j'ai envie de rire ! Comme c'était idiot... »

Avec le recul, Athéna pensait à ces moments avec plaisir... même si elle se souvenait haïr Kaya de plus en plus, au fur et à mesure qu'elles s'affrontaient dans les couloirs de l'école. Le bon vieux temps...
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Adams
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage






Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Kaya Adams, Jeu 16 Aoû - 20:08


Les cheveux de Kaya volaient dans les vents et la jeune femme avait beau essayer de les mettre bien, ils revenaient toujours en bataille. Finalement elle avait préféré laisser tomber préférant se concentrer sur Athéna avec qui elle discutait. En fait les deux jeunes femmes essayaient de comprendre pourquoi elles s'étaient éloignées. En fait pour la jeune femme, il s'agissait surtout d'une mauvaise passe, elle avait besoin sur qui se calmer, pouvoir passer ses nerfs sur une personne qui ne lui fera pas de mal, qui se laisserait faire, et à l'époque Athéna était la personne idéale. Fragile, douce, calme et réservée, Kaya se revoyait en elle et à l'époque la métisse voulait juste une chose, faire disparaitre cette image d'elle, fragile et petite fille. Kaya voulait montrer qu'elle était forte et qu'elle n'avait besoin de personne. Au final ça avait été une grave erreur, elle était plus passée pour une fille facile et stupide qu'autre chose. Bref, Kaya s'en voulait encore d'avoir été si horrible avec Athéna, mais, trop fière pour s'excuser et impossible de faire machine arrière, Kaya avait continué ce jeu et Athéna était rentrée dedans, si bien que depuis ce temps là, leur amitié avait disparue, mais elles avaient gardé une sorte de contact.

Kaya savait qu'il était temps de faire face à ses vieux démons et même si elle détestait toujours Athéna, à l'époque tout ce qu'elle voulait s'était la protéger de ce monde magique, qu'elle détestait. Même si c'était une grave erreur, à l'époque tout ce tenait pour Kaya bien qu'aujourd'hui elle en rigolait presque.


Après avoir commencé à boire sa limonade, la brune écouta sa vieille ennemie s'expliquer. Elle aussi avait eu quelques problèmes de famille d'après ce que comprenait Kaya. Cela la rassurait un minimum, elle se disait qu'elle n'était pas la seule à l'époque à avoir une famille pourrie. Cependant Kaya ne s'attendait pas à apprendre qu'Athéna ne connaissait pas son père. D'après sa mère c'était une personne exceptionnelle et c'était sûrement vraie. Mais le fait qu'elle ne connaisse pas son père faisait de la peine à Kaya, elle qui ne connaissait pas sa mère, ni vraiment son père en fait. Elle n'avait qu'une famille adoptive moldue et une demi-sœur. Kaya appris aussi qu'Athéna l'avait vu comme une soeur, ce qui la toucha beaucoup. En fait, les deux jeunes femmes se ressemblaient énormément, et ce qui surprit Kaya. Jamais elle ne s'était trouvée autant de points communs avec une personne, surtout au niveau de la famille. Elle sourit lorsque la brunette finit sa phrase avec un « pas joli, joli ». C'était le moins que l'on puisse dire effectivement !

Kaya replongea dans ses pensées en repensant justement aux moments pas supers amicaux qu'elles avaient eut. Athéna et elle avaient tout fait ensemble, allant de la confidence jusqu'au poings. Il était vrai que la plupart du temps ce n'était que des paroles, que des mots en l'air, mais bien vrai pour les deux jeunes sorcières de l'époque. Kaya avait un merveilleux souvenir de Quidditch, Serdaigle contre Poufousffle, sa quatrième année, elle avait vu Athéna applaudir les joueurs et avec un sort Kaya l'avait fait tomber. Techniquement Athéna avait juste trébuché en se prenant les pieds dans ceux des autres. A l'époque cela avait fait beaucoup rire Kaya, mais aujourd'hui en y repensant, elle rigolait de cela surtout parce qu'elle était jeune, lamentable et stupide et qu'elle s'en voulait tout de même.


    « On avait beau ce détester, j'aimais bien t'embêter, à dire vrai ça m'était aussi un peu de gaieté dans ma vie. »


En y repensant bien, Kaya avait surtout fait ça pour s'occuper l'esprit, pour ne pas penser à sa famille et s'amuser avec ses amis. La jeune femme reprit une gorgée de sa boisson et reprit plus sérieusement la parole, histoire de finir de mettre les choses au point.


    « Tu sais Nana tu n'es pas si différente de moi au final. La famille a été un vrai problème pour nous deux, on a juste pas gérer de la même façon... »


Appeler Athéna par son ancien surnom que lui donnait toujours Kaya lorsqu'elle était au collège était une sorte de drapeau blanc pour Kaya. Elle voulait prouver à Athéna que maintenant, il était temps d'arrêter ses gamineries, bien que cela rappelait des souvenirs amusants à la métisse, mais qu'il fallait aussi avancer. Kaya ne se volait pas la face, elle se doutait qu'elles n'allaient pas redevenir amies, d'un coup mais au moins si chaqu'une d'elle faisait des efforts, peut-être pourraient-elles arrêter de se chamailler comme des enfants.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sara Shake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Sara Shake, Ven 24 Aoû - 18:37


La relation qu'avaient entretenue les deux brunes ressemblaient fortement à celles évoquées dans les films moldus pour adolescents. Deux filles, qui pourtant se ressemblaient et pouvaient s'entendre, se faisaient la guerre. Cela passait pas des coups bas sans gravité comme des farces stupides mais blessantes. Athéna n'avait jamais réellement provoqué Kaya, restant sereine lorsqu'elles se croisaient par malheur sans les couloirs. Seulement, en voyant son sourire narquois et provoquant, la jeune femme ne pouvait rester de marbre. Elle avait longtemps été fragile et se taisait. Au fil des mois succédant leur séparation en tant qu'amies, elle s'était endurcie et ne gardait plus sa langue dans sa poche. En y repensant, c'était grâce à leurs joutes verbales que la belle brune avait acquis son petit côté rebelle.

Son ancienne amie avait également envie de rire, en pensant à leurs chamailleries passées. Kaya prenait cela avec du plaisir, aujourd'hui. La Vélane devait reconnaître que toutes leurs confrontations mettaient du piment dans sa vie. Entres les cours et les amis, Athéna avait une vie saine et ennuyeuse, rêveuse d'entrer dans la vie active pour faire plein de choses. Ses disputes avec la Poufsouffle la faisait sortir de son quotidien, même si son quotidien avait son lot d'ennuis avec Kaya. Un vrai paradoxe.

Cela avait duré trois ans, environ. Après quoi, Kaya était partie de Poudlard, laissant Athéna respirer. Il n'empêchait que la jeune femme se sentait bien seule. Avec qui s'était-elle disputée ? Plus personne. Heureusement qu'elle avait trouvé une sorte d'occupation, en prenant le jeune Zak sous son aile. Cela bousculait son quotidien et même si ses disputes lui avaient manquées, cette pause dans la haine lui avait fait du bien. Elle n'y avait plus vraiment pensé. Mais à son retour à Londres, la Vélane avait eut envie de renouer avec son passé. Pensait-elle également à Kaya lorsqu'elle évoquait son désir de retrouver son passé ? Peut-être. Sa rencontre aujourd'hui était un pur hasard mais Athéna louangeait en secret ce hasard.

Le passé resurgit, encore plus présent, lorsque Kaya utilisa son ancien surnom. Nana. Au départ, cela ne lui avait pas plu mais Athéna s'y était fait. Cela faisait des années qu'elle ne l'avait plus entendu. Et cela faisait du bien. Pourquoi l'avait-elle appelée ainsi ? La belle brune ne savait pas trop quoi en penser. Devait-elle considérer ces paroles comme étant une hache de guerre à demi enterrée ? Souriant, et après avoir bu sa limonade, la jeune femme hocha la tête, confirmant les dires de son ancienne amie.

« C'est que nos démons intérieurs sont différents... »

Que dire d'autre ? Les deux brunes se ressemblaient par leurs longs cheveux bruns et par leur caractère, même si certains points étaient opposés. Il n'y avait donc que cette explication de plausible. Athéna imaginait qu'en chacun régnait une conscience, partagée entre le bien et le mal. Chacune avait une personnalité différente, qui se ressentait dans les actes de la personne. La partie du mal de Kaya était plus expressive que celle de la Vélane. Simple.

« Ecoute, je crois que nous sommes d'accord, toutes les deux, pour faire une trêve dans notre... relation houleuse. Je ne suis pas prête à pardonner ton comportant, pas plus que tu ne pourrais me pardonner d'avoir joué le jeu. Je crois que... nous ferions mieux de partir sur de nouvelles bases et essayer de s'explorer à nouveau. »

Puisqu'il fallait bien faire le premier pas, Athéna se lançait. Déposant sa limonade sur la table, la main toujours serrant le verre, son regard noisette se posa sur Kaya. Toute trace de sourire avait disparu. Le visage de la Vélane exprimait sans doute de l'anxiété, de l'attente, de l'espoir et une lueur d'espièglerie. Pour peu, elle aurait tendu la main et se serait présentée comme si c'était la première fois qu'elles se voyaient. Ça faisait tellement cliché. Alors, non. D'abord... Attendre la réaction de l'ex Poufsouffle et puis s'essayer à plaisanter. Comme avant. Plus comme avant.
Revenir en haut Aller en bas
Ailyne Lawson
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Ailyne Lawson, Dim 18 Nov - 14:21


[RP privé entre John Snow & Ailyne Lawson]
[Je situe notre RP aux vacances de Noël pour plus de cohérence
comme nous ne sommes pas à Poudlard.]



C'était une journée froide d'hiver et il régnait dans Londres un esprit de fête. Les gens chantaient, s'amusaient, riait à gorge déployé, faisaient les magasins pour acheter des cadeaux de noël. Londres tout entier était couvert de nuages de neige et de pollution, mais personne n'y faisait vraiment attention. Sauf peut-être une personne, reculée de tous ces gens qui fêtaient avec enjouement les fêtes de noël. C'était la dernière fille de Loren et Charlotte Lawson. Elle était accoudée aux murets qui encadraient la Tamise, le regard perdu vers des horizons lointains.

Il y a deux semaines de ça, Ailyne s'était rendu sur la tombe de son frère, pour se recueillir avec sa famille comme tous les ans depuis huit ans. Mais ces visites familiales la laissait dans une sorte de mutisme dont elle n'arrivait pas à se détacher. Elle préférait y aller seule, et lui parler de sa vie, comme si il était encore là.

Ce jour-là, les cheveux de la brunette fouettait son visage à cause du vent glacial. Elle méditait sur sa vie, son avenir. L'adolescente se demandait ce qu'elle aurait pu devenir si son jumeau était encore parmi eux. Dans sa méditation, elle ne se rendit pas tout de suite compte qu'un groupe de musiciens moldus s'approchait du lieu calme où elle était. Un mince sourire se dessina sur son visage. La belle poufsouffle adorait la musique.

Malgré tout, la jeune fille s'éloigna doucement, dans une marche gracieuse. Son port de tête était élégant, et ses cheveux tournoyants au vent la faisait paraître presque irréelle tant elle semblait décalée de l'ambiance qui régnait dans le centre de Londres.

Et c'est au bord de la Tamise que marchait Ailyne, ses yeux plongée dans les eaux du fleuve. Elle aimait particulièrement cet endroit, il lui semblait magique, intemporel.


[Je suis désolée mais je n'avais pas grande inspiration]

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 10:58


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 22

 Aux abords de la Tamise.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 22  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.