AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 2 sur 11
Dans un parc
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
Sara Shake
Serdaigle
Serdaigle

Re: Dans un parc

Message par : Sara Shake, Mer 5 Sep - 18:51


Ce n'était vraiment pas bien. Pas bien du tout. Athéna avait l'impression de nager dans un brouillard sans fin. Ses gestes lui paraissaient lents, lointains et inconscients. Non, ce n'était pas elle qui contrôlait ses mouvements. C'était son stupide don de Vélane qui jouait avec son corps... et celui de Valens. Alors, ce n'était pas bien. Il fallait se reprendre absolument. Plus facile à dire qu'à faire, quand la frontière de l'abandon total à ses sentiments est très mince. Il fallait arrêter. Stop. Tout de suite.

Tout à coup, la jeune femme entrevit la lumière. Deux choses la firent reprendre conscience de ce qu'elle faisait. La première était la caresse subtile du jeune femme juste à côté d'elle, tout près, si près. Sa main se posa sur sa joue, l'autre frôlant sa jambe. Ce contact la fit frissonner et se demander ce qu'il allait se passer si elle ne mettait pas un terme à ce ridicule charme de Vélane. La deuxième était le savoir de se trouver dans un endroit public, un beau parc, avec plein de gens pour se demander ce que ces deux personnes en pique-nique faisaient là. C'était étrange mais Athéna se sentit revenir à elle.

Elle soupira sous la caresse du jeune homme et soupira sous le contre-coup de son envoûtement. La belle brune roula sur le côté, mettant plusieurs centimètres de distance entre elle et Valens. Son coeur battait très fort dans sa poitrine, encore. Il cognait contre ses côtés, presque avec douleur. Son souffle se faisait court, l'air lui manquait. Comme si elle avait couru le marathon. La Vélane ferma les yeux et se sentit tout de suite mieux. Le vent qui soufflait dans le parc était frais et semblait apaiser la chaleur qui s'était emparée d'elle quelques minutes plus tôt.

Plusieurs secondes s'écoulèrent. Athéna avait retrouvé un souffle normal et son coeur battait de façon douce. Étrangement, la jeune femme se sentait vidée, fatiguée. La faute à la lutte entre elle et son don. Ce dernier avait remporté un semblant de victoire mais la jeune femme était parvenue à revenir à elle de justesse. Elle le sentait encore palpiter dans tout son corps, repu de ce petit jeu de charme. Bizarre. Vraiment magique. La belle se tourna vers Valens.

« Je suis vraiment désolée... En vérité, j'ai du sang de Vélane et il semble très présent... voire vivant. Il m'a contrôlée et... je suis navrée ! »

Puisqu'il fallait remettre la faute à quelque chose, Athéna avait choisi de révéler sa nature. Oui, c'était la faute de son don de Vélane qui avait tout déclenché ! Enfin... était-ce vraiment sa faute ou bien ses propres envies n'avaient fait que renforcer ça ? Pensant à cela, la jeune femme se trouvait troublée. Non... jamais elle n'avait laissé ses sentiments jouer avec son esprit et son corps. Pas de cette façon. Mais comme disait le proverbe, il y a une première fois à tout !
Revenir en haut Aller en bas
Valens Fenwick
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage


Re: Dans un parc

Message par : Valens Fenwick, Ven 7 Sep - 16:32


[HRP : "la caresse subtile du jeune femme juste à côté d'elle" --> Même si mon côté féminin est assez développé, ce n'est pas une raison tongue ]

Tandis que le jeune homme, dont la volonté était à présent épuisée, se laissait doucement mais sûrement emporter par les délices promis par une sirène au milieu de flots houleux, la belle s'écarta fort soudainement de lui en roulant sur le côté. Surpris autant qu'incrédule, l'homme charmé ne comprit point comment il était possible qu'une telle merveille lui glisse entre les doigts. Le contact rompu, la victime de la vélane hésita fortement entre prendre ses jambes à son coup et plonger sur la demoiselle afin de prendre à ses lèvres un goulée d'air comme celle que cherche l'apnéiste qui en est à court. Au lieu de choisir l'un ou l'autre, le serpentard resta pétrifié entre les deux.

Alors que ses bras n'avaient nullement changé de position, fixés dans les airs comme une statue de cire, des fourmillement vinrent parcourir son corps comme si le sang consentait enfin à couler à nouveau à couler dans ses veines. Le bout de ses doigts en premier lieu picotèrent farouchement d'une étrange et presque douloureuse manière. Phalange après phalange, le reste des doigts suivirent peu à peu la progression. Et lorsque la paume fut complètement envahie, il ne fallut que peu de temps pour que l'avant bras soit à son tour affecté.

Cet acte de rejet de la jeune femme, cet acte de protection, avait causé un choc à son compagnon ensorcellé. Il semblait à ce dernier avoir perdu brutalement la seule chose qui importait en ces lieux. Contrairement à l'objet de son désir, les gens qui passaient et repassaient dans le parc ne comptaient pas. Ils n'étaient pas importants, pas même lorsque ils contemplaient de leurs yeux ronds et de leurs médisantes paroles le début de leurs ébats. Peu à peu, il comprenait que ces émotions étaient artificielles, toutefois cela ne changeait rien au manque terrible qu'il ressentait alors. Valens partageait le destin des drogués auxquels il manquait leur dose, de plus en plus rapprochée, de plus en plus forte.

A ce moment, sa partenaire de repas lui avoua que des vélanes faisaient partie de son arbre généalogique, lui conférant un certain... pouvoir sur les hommes. Un pouvoir qu'elle ne contrôlait pas parfaitement et qui, surtout, se montrait capable de la contrôler aussi. Tremblottant, le garçon si déterminé et robuste à l'accoutumée demanda quelques précisions à l'attirante demoiselle à ses côtés.

- Je vois... C'est là l'héritage dont vous parliez tantôt. Je suis également navré, pas pour ce contact que je ne peux pas regretter en restant honnête, mais pour le manque de respect dont il me semble avoir fait preuve à votre égard. Je me croyais plus résistant que cela à ce type d'influence.

Néanmoins, son esprit reprenait peu à peu ses moyens et usait d'un poitn de vue analytique de la situation.

- Y'a-t-il un moyen de s'en prémunir? D'en limiter les effets? Par la magie éventuellement? Par l'entrainement sans doute? La méditation peut être? Ou serai-je condamné à me montrer outrageusement entreprenant à chacune de nos entrevue?

Lui demanda-t-il. Car à chaque problème, il y avait une solution...
Revenir en haut Aller en bas
Cassie Lecomte
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Dans un parc.

Message par : Cassie Lecomte, Ven 4 Jan - 11:19


[Pv: Rp avec Crystal M.Ertz]

Cassie ne savait pas trop quoi faire de ses journées ... Elle restait dans son nouvel appartement dans l'Allée Des Embrumes et passait la journée devant sa télé à regarder des émissions moldus, qui en quelques sortes, n'avait aucun sens à ses yeux ... Par exemple, voir à la télé, une personne racontant tous les midis et tous les soirs les informations ce passant dans le monde.
Elle passait aussi tout son temps dans son lit à dormir et à lire quelques livres qu'elle avait achetés, mais qu'il ne l'inspirait pas plus que ça. Il y a quelques jours, elle avait passé son permis de transplanage qu'elle avait réussi avec une moyenne de 18/20 ! Elle n'en n'y revenait pas elle-même vu qu'elle avait raté son premier transplanage devant le jury et qu'elle en avait refait un autre sans leur demander un avis qu'elle avait réussi à la perfection. En même temps, la première fois qu'elle l'avait raté, elle avait fait une gaffe complètement débile ... Enfin, débile pour elle, elle avait oublié de fermer ses yeux, car elle savait que si elle ne les fermait pas elle ne réussirait jamais le transplanage en sécurité.

Après une semaine de glandage dans sa nouvelle demeure, elle avait décidé d'aller se promener un petit peu dans une ville qu'elle n'avait jamais visitée qui s'appelait Londres. Elle était née à côté, mais n'y avait jamais mis les pieds. Pour un mois d'hiver, il faisait assez chaud dehors et décida de s'habiller en robe blanche, assez courte. De toute façon, son placard à vêtement n'étaient remplis que de ça et elle n'avait rien d'autre à mettre. Elle avait hésité entre la noir et la blanche, mais avait opté pour une qui reflétait la joie plutôt que le désespoir. Le pendentif magique accrochée à son cou, qu'elle ne quittait plus et qui brillait de mille feux ce qui signifiait qu'elle était heureuse. Laissant voyant à tous les passants, certains auraient pu se demander pourquoi il brillait d'un tel feux, mais si un moldu lui poserait cette question, elle n'aurait juste à lui répondre qu'il y a une lumière qui permet de le faire briller ...

Après s'être habillé au meilleur qu'elle pouvait, elle sortit de chez elle puis évalua son niveau de transplanage. Les débutants du permis ne pouvait pas transplaner parfaitement comme certaines personnes qui, elles pouvaient se déplacer de pays en pays voir de continents en continents, mais elle n'en était encore pas là ... Londres ne se situait pas très loin et elle savait qu'elle était capable d'y transplaner. Elle connaissait un endroit fréquenté par les sorciers pour pouvoir transplaner en toute sécurité et ne pas inquiéter certains moldus qui passeraient au moment qu'elle apparaitrait en plein milieu d'eux. Elle se concentra sur les trois D, Destination/Détermination/Décision ... Se concentrant sur l'endroit qu'elle voulait rejoindre, se déterminant à laisser un espace assez grand entre des obstacles et elle pour ne pas se blesser. Elle était prête et il ne lui restait plus qu'à prendre la décision. Fermant les yeux et commençant à tourner sur elle-même en cherchant son chemin dans le néant, elle sentit qu'elle prenait de plus en plus de vitesse ce qui était bon signe. Après cinq secondes, elle s'envola et sentit son corps se compresser, mais elle tenait bon ... Le voyage était interminable même s'il ne durait que quelques secondes. Elle ouvrit les yeux une demi-seconde pour voir ce qui s'y passait, mais il n'y avait que du noir donc les referma de suite.

Après une bonne dizaine de secondes, elle sentait sa progression ralentir et ses pieds toucher le sol ... Elle faillit tomber à la renverse au moment de se réceptionner. Elle n'avait jamais parcouru une telle distance et c'était encore difficile pour elle, mais bon, elle tenait le cou. Un peu dans les vapes, elle s'appuya à un mur pour reprendre ses esprits et pouvoir se balader tranquillement. Lorsqu'elle put voir tout ce qui se passait à côté d'elle, elle remarqua qu'elle n'avait pas atterri à l'endroit qu'elle voulait, mais dans un parc de moldu ... Heureusement, il n'y avait personne à ces heures-ci. Si quelqu'un l'aurait vu, ça aurait été fini pour elle, car il était interdit de faire de la magie devant des êtres sans pouvoirs. Essayant de faire un pas pour être sûr qu'elle avait bien reprit, elle sentit sa tête tourner et lui faire un haut le coeur. Elle n'allait pas bien du tout et trouva un banc pas loin d'elle sur lequel elle s'installa pour se reposer quelques minutes. Elle n'était pas encore assez prête pour de telle distance en transplanant et s'en souviendrait.


Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Dans un parc

Message par : Crystal M. Ertz, Ven 4 Jan - 12:24


Crystal se leva alors que le soleil avait à peine pointé le bout de son nez. Elle s'étira et se laissa quelques minutes pour se réveiller. Elle souleva enfin ses draps et se dégageait tant bien que mal de son cocon bien chaud. La jeune femme entendit son tuteur en train se manger dans la cuisine. Elle soupira avant de le rejoindre. Quoi qu'elle fasse, il était toujours debout avant elle. Elle le salua et lui fit la bise avant de s'asseoir en face de lui.

Pendant les vacances, elle était retournée dans la maison de celui qui l'avait élevée comme sa propre fille. Crystal lui devait tout. Ce désormais vieux monsieur était un sorcier lui aussi et l'avait souvent aidée quand elle en avait le plus besoin. Il la regardait toujours avec fierté, ce qui la gênait plus qu'autre chose en plus de lui mettre la pression. Elle voulait réussit à Poudlard seulement pour lui, et elle y arriverait. Pendant les vacances, elle travaillait beaucoup pour s'avancer, son tuteur l'aidant à comprendre les matières les plus difficiles.

Elle mangea en silence son croissant et son bout de baguette, et demanda à son vieil ami de réchauffer son cacao. Ce qui fut fait en quelques secondes. Elle le but avec gourmandise avant de retourner dans sa chambre pour s'habiller et se faire présentable. Elle ouvrit sa garde robe et haussa un sourcil en voyant le peu de vêtements qui lui restait. Pendant les vacances, Crystal était trop paresseuse pour s'occuper de faire la lessive et toutes les tâches ménagères que son tuteur ne lui épargnait pas. Finalement, elle opta pour un chemisier blanc et un pantalon noir et enfila un pull en laine jaune doré pour ne pas mourir de froid ainsi qu'une pince dans ses cheveux avec l'emblème des Poufsouffle.

Car aujourd'hui, elle avait décidé de se promener quelque part dans Londres. Sa maison se situait dans un petit coin isolé au nord de la ville, et comme la jeune femme aimait marcher, cette promenade serait une excellente idée pour mieux se réveiller et pour observer la nature comme la ville, pour lui donner de nouveaux sujets pour les bouquins qu'elle voulait écrire notamment. Elle expliqua brièvement la situation à son tuteur, qui approuva d'un signe de tête, l'air de dire "l'aisse moi lire mon journal tranquillement!" et elle prit son sac, tout en vérifiant si sa baguette était toujours à sa place. Une fois tout cela vérifié, Crystal se décida à partir.

L'air du début janvier était plutôt chaud pour la saison, ce qui n'était pas pour déplaire la jeune femme. Elle marcha d'un pas tranquille sur la route en gravier et s'arrêta de temps à autres pour observer un oiseau ou un cheval dans un pré. Enfin, elle arriva à hauteur de la ville de Londres. Se promenant dans quelques rues au hasard, elle finit par se trouver devant l'entrée d'un parc. La verdure et les quelques fleurs d'hiver l'attirant, elle y entra, toujours aussi détendue. Elle regarda à gauche à droite et remarqua une jeune femme qui n'avait pas vraiment l'air au mieux de sa forme. Crystal la vit s'affaler sur un banc et décida d'aller voir, sa curiosité naturelle prenant le dessus.

- Bonjour, excusez moi... Est ce que vous allez bien?? Demanda-t-elle, devenue inquiète en voyant que l'autre jeune femme n'avait vraiment pas l'air très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Cassie Lecomte
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Dans un parc.

Message par : Cassie Lecomte, Ven 4 Jan - 12:54


Tandis que Cassie était assis sur le banc tranquillement en train de reprendre ses esprits, une personne vint l'interpeler pour lui demander si elle allait bien. C'était une fille qui avait l'air un peu plus jeune d'elle qui était venu la côtoyer. Elle était assez grande et avait les cheveux bruns et les yeux bruns. Drôle de coïncidence d'avoir les cheveux et les yeux de la même couleur, mais cela ne devait pas être rare. Cassie elle avait les cheveux blonds et les yeux émeraudes et elle ne le regrettait pas ... Elle tenait sa couleur blonde de sa mère et l'émeraude de son père ... C'était la seule fille de la famille à avoir hérité de quelque chose du paternel. En effet, à part les yeux, elle ressemblait comme deux gouttes d'eau à sa mère et surtout à sa soeur. On aurait pu dire que c'était des jumelles même si ce n'était pas le cas vu que sa soeurette avait deux ans de plus qu'elle. Revenant à la réalité, elle regarda la fille qui venait de l'interpeler. Son visage était ovale et très jolie, cela lui convenait parfaitement avec ses yeux et ses cheveux. Vu ses habits, elle s'était habillée plus chaudement que Cassie, mais elle trouvait qu'il ne faisait pas trop froid, mais bon, il y a des personnes plus frileuses que d'autres.

Elle ne savait pas pourquoi la jeune fille qui se trouvait devant elle lui demandait si elle allait bien, était-elle pâle ? Elle ne le savait pas, mais elle prit la peine de lui répondre sans s'occuper de qui elle pouvait être :

- Oh ... Oui ça va, j'ai juste fait un transplanage d'une longue distance et c'était la première fois et cela m'a un peu ... comment dire, donné un haut le coeur et le tournis et donc je me suis assis pour me reposer et prendre mes esprits.


Sur le coup, elle n'avait pas fait attention a ce qu'elle avait dit, mais elle avait parlé de transplanage et si jamais cette personne était une moldu, elle allait se demander de quoi parler Cassie. Ayant vu sa gaffe, elle prépara sa baguette qui était dans sa poche pour lancer un sortilège d'oubliette à cette personne. Pour être sûr que cette dernière n'était pas une moldu, mais bien une sorcière, elle entama un autre sujet de conversation, en se désistant de l'autre en espérant qu'elle lui dise, " Ne vous inquiétez pas, je suis une sorcière "

- Oh, mais de quoi je parle moi, je ne suis pas très bien dans ma tête, mais dites-moi, qu'est-ce qu'une charmante dame comme vous, se balade dans un parc si tôt ?
dit-elle en souriant.

A vrai dire, elle se fichait de ce qu'elle pouvait faire ici, elle voulait juste savoir si c'était vraiment une personne du monde magique, car si elle lui répondait " Qu'est-ce que le transplanage " elle devrait utiliser le sortilège d'oubliette, mais si elle lui répondait une autre question qui comprenait le mot sorcellerie où magie où quelque chose dans ce genre, elle saurait qu'elle pourrait lui parler en toute tranquillité sans craindre de dévoiler la sorcellerie à une moldue. Au fur et à mesure que les secondes passaient, elle sentait qu'elle allait de mieux en mieux et qu'elle pourrait bientôt repartir se balader où continuer à parler avec la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Dans un parc

Message par : Crystal M. Ertz, Ven 4 Jan - 13:19


Attendant sa réponse, Crystal s'était mise à la détailler, car selon elle, la personnalité des personnes détaillait parfois un peu sur leur apparence physique. Certaines personnes appelaient ça "juger sur les apparences" mais Crystal ne pouvait s'en empêcher, était ce si mal? La jeune femme, un petit peu plus vieille qu'elle peut être, avait de magnifiques cheveux bloncs assez lisses qui lui arrivaient à sa taille assortis de tout aussi beaux yeux couleurs émeraudes. Elle était vraiment très belle et très féminine, ce que Crystal enviait aux autres filles. Elle ne s'était jamais vraiment trouvée belle, elle se trouvait en fait trop ordinaire pour qu'on la remarque avec ses cheveux bruns qu'elles trouvaient insupportables (ils n'arrêtaient pas de croller quoi qu'elle fasse) et ses yeux bruns.

- Oh ... Oui ça va, j'ai juste fait un transplanage d'une longue distance et c'était la première fois et cela m'a un peu ... comment dire, donné un haut le coeur et le tournis et donc je me suis assis pour me reposer et prendre mes esprits. Oh, mais de quoi je parle moi, je ne suis pas très bien dans ma tête, mais dites-moi, qu'est-ce qu'une charmante dame comme vous, se balade dans un parc si tôt ?Dit elle avant de se rendre compte qu'elle avait quelque chose qu'elle n'aurait pas dû. Crystal lui sourit comme pour la rassurer avant de lui répondre.

- Waw! Vous savez déjà transplaner vous! Moi je pourrais aussi mais je n'ai pas le courage d'aller passer mon permis. De plus, je préfère marcher pour le moment, c'est plus sûr... Et ne vous inquiétez pas, je suis bien une sorcière si ça peut vous rassurer. Vous pourriez baisser votre baguette svp? Non pas que je craigne que vous vous attaquiez à moi, mais ce serait plus rassurant, continua-t-elle en fixant l'objet en question.

Crystal détourna le regard et observa les alentours. Si tôt, personne n'osait encore s'aventurer dehors. Le parc, bien qu'étant en hiver semblait toujours aussi vivant. La froideur des arbres morts étaient compensé par la chaleur rassurante des sapins encore bien touffus et les fleurs qui poussaient malgré le froid étaient parées de leur plus beaux pétales. C'était sans doute ça la magie de l'hiver. Mais Crystal, frileuse, préférait malgré tout l'été, quand elle pouvait se promener en T-shirt et en jupe avec des lunettes de soleil. Mais là, elle s'éloignait du sujet, et elle regarda à nouveau sa voisine de banc.

- Je n'habite pas loin d'ici et j'aime bien me promener le matin. Ca m'aide à m'éclaircir les idées voyez vous? Mon nom est Crystal. Et vous?

Ca faisait trop longtemps que la jeune femme n'avait plus parlé avec quelqu'un en dehors de son tuteur et elle se sentait à l'aise avec cette inconnue qui ne semblait dégager que de bonnes ondes pour la jeune sorcière. Elle espérait secrètement que cette convesation allait se poursuivre et que, qui sait, elles puissent devenir amie?
Revenir en haut Aller en bas
Cassie Lecomte
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Dans un parc.

Message par : Cassie Lecomte, Ven 4 Jan - 14:13


Cassie attendait toujours la réponse de la charmante demoiselle et lorsqu'elle commença à dire les premiers, mots cela la rassura, car elle savait qu'elle n'allait pas être obligé d'utiliser sa baguette magique. De toute façon, elle ne comptait pas lui faire du mal, si jamais elle aurait eu la malveillance d'être une moldue, elle aurait juste perdu la mémoire et ne se serait jamais souvenu de cette matinée où elle aurait vu une fille apparaître devant elle comme par magie et lui parler de transplanage.

- Waw! Vous savez déjà transplaner vous! Moi je pourrais aussi mais je n'ai pas le courage d'aller passer mon permis. De plus, je préfère marcher pour le moment, c'est plus sûr... Et ne vous inquiétez pas, je suis bien une sorcière si ça peut vous rassurer. Vous pourriez baisser votre baguette svp? Non pas que je craigne que vous vous attaquiez à moi, mais ce serait plus rassurant.


A vrai dire, elle ne savait pas encore transplaner comme il fallait et il suffisait de regarder dans l'état qu'elle était pour le savoir ... Elle avait parcouru quelques kilomètres, ce qui était déjà beaucoup pour une personne qui vient d'obtenir son permis, mais elle avait eu le tournis et des nausées. C'était bien une sorcière, cela Cassie n'en doutait pas beaucoup, mais elle n'avait pas remarqué qu'elle avait sorti tant que ça sa baguette. Au pire, pour une simple moldu, elle n'aurait pas vu que c'était un objet magique, mais juste un bout de bois. Remettant sa baguette dans sa poche pour pouvoir parler tranquillement à la jeune fille, cette dernière reprit la parole :

- Je n'habite pas loin d'ici et j'aime bien me promener le matin. Ca m'aide à m'éclaircir les idées voyez vous? Mon nom est Crystal. Et vous?

Alors comme ça, elle n'habitait pas loin d'ici, tant mieux pour elle, elle avait un bel endroit à proximité de chez elle pour se balader en toute tranquillité. Cassie, elle, habitait dans l'Allée Des Embrumes qui n'étaient pas un endroit très accueillant, mais bon, c'était toujours mieux que rien. Regardant à nouveau la jeune fille, elle remarqua que cette dernière était toujours debout à lui parler, cela n'était pas très poli de sa part de la laisser debout alors qu'elle était assise tranquillement sur le banc sans lui proposer de s'asseoir à ses côtés. Elle laissa de la place pour que la jeune demoiselle puisse s'installer et regarda ses vêtements si elle n'avait rien perdu où rien de salit. Elle toucha son cou, pour voir si son pendentif était toujours là et heureusement, oui, il brillait toujours de mille feux.

- Mais je t'en prie, installe toi à mes côtés sur le banc, moi c'est Cassie, dit-elle en souriant. Je me permets de te tutoyer, car je n'aime pas trop le vouvoiement alors si tu veux, fais en de même.

Elle avait tout le temps tutoyer tout le monde et n'aimait pas trop le vouvoiement ... Cela représentait une marque de respect à ce qu'il paraît, mais pour elle, cela signifiait que la personne est inférieure à une autre. Comme les jeunes qui vouvoient les personnes âgés, elle n'avait jamais compris pourquoi et avait toujours tutoyé. Cela pouvait paraître impoli de sa part, mais c'était comme ça ... Personne n'était parfaite. Reprenant le file de la discussion, elle se demandait si la prénommé Crystal, était toujours à Poudlard où si elle avait finit l'école.

- Oh ... Tu habites à côté, tu en as de la chance, tu as un beau endroit pour te balader chaque matin. Personnellement, j'ai eu mon permis de transplanage il n'y a pas longtemps alors je ne suis pas encore très doué et pour tout te dire, je viens de transplaner sur quelques kilomètres et cela m'a donné des nausées et le tournis, mais il faut que j'en prenne l'habitude ... Moi, je viens d'emménager dans l'Allée Des Embrumes, ce n'est pas très charmant, mais bon, je n'avais pas un assez gros budget ... Enfin bref, je dois t'ennuyer à te raconter ma vie, dis-moi toi, tu es toujours à Poudlard où pas ?

Lorsque Cassie se sentait bien avec une personne, elle devenait une vrai pipelette et plus personne ne pouvait l'arrêter. Cela pouvait ennuyer certaines personnes, mais bon, elle était comme ça. S'installant confortablement sur le banc, elle attendit une réponse de Crystal.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Dans un parc

Message par : Crystal M. Ertz, Sam 5 Jan - 12:51


Crystal accepta l'invitation de la jeune femme et s'assit à côté d'elle en prenant soin de ne pas froisser ses vêtements. Elle lui sourit et passa une main dans ses cheveux, geste qui était devenu un tic en la moindre occasion.

- J'ai l'habitude de vouvoyer tout le monde, et ça en énerve même certaines personne. Mais j'essayerai de te tutoyer désormais.

La jeune poufsouffle était en vérité très intimidée par un peu près tout le monde, d'où le vouvoiement. Si personne ne lui avait jamais rien dit, elle serait toujours en train de vouvoyer ses amies et son tuteur, mais heureusement, ces derniers l'avaient prié d'arrêter ces manières élizabéthaines et d'entrer dans le présent. La jeune femme a qui elle était en train de parler par exemple, l'impressionnait beaucoup par sa beauté, son sourire naturel et aussi le fait qu'elle arrivait déjà à transplaner. Car quoi qu'elle dise, elle savait le faire, et c'était loin d'être le cas de beaucoup de personnes de son âge.

- Oh ... Tu habites à côté, tu en as de la chance, tu as un beau endroit pour te balader chaque matin. Personnellement, j'ai eu mon permis de transplanage il n'y a pas longtemps alors je ne suis pas encore très doué et pour tout te dire, je viens de transplaner sur quelques kilomètres et cela m'a donné des nausées et le tournis, mais il faut que j'en prenne l'habitude ... Moi, je viens d'emménager dans l'Allée Des Embrumes, ce n'est pas très charmant, mais bon, je n'avais pas un assez gros budget ... Enfin bref, je dois t'ennuyer à te raconter ma vie, dis-moi toi, tu es toujours à Poudlard où pas ?

Crystal se demanda d'abord si elle avait eu besoin de respirer pour dire tout cela d'un trait. Elle sourit à nouveau, signe qu'elle commençait à être à l'aise avec elle.

- Oui, c'est vrai que c'est fort agréable de se promener ici. Un matin comme celui-ci, il n'y a pas beaucoup de personne et je peux y réfléchir calmement, même si je suis fort contente de t'avoir rencontrée bien sûr! Le transplanage, ça a l'air vraiment d'être quelque chose de compliqué, je ne sais pas si je pourrais y arriver un jour, vu ma maladresse naturelle.

Elle s'arrêta en repensant à toutes les gaffes qu'elle avait déjà provoquées jusqu'à maintenant. Il faut bien avouer que ses premières années au chateau ont été les pires, et qu'avec le temps, la jeune poufsouffle apprenait à mieux se comporter, et à se surveiller, même si l'autre jour, une fille l'avait surprise alors qu'elle glissait dans la salle de bain, et avait fini sa course dans un bain rempli et mousseux, ses vêtements encore sur elle en plus... Alors passer un permis de transplanage, c'était peut être trop lui demander.

- L'Allée des Embrumes tu dis? J'en ai entendu parler bien sûr! Mais je ne m'y suis jamais vraiment aventurée, poursuivit elle, ça doit être tout de même passionnant non? D'observer tous ses gens étranges qui vont et viennent dans ces ruelles. Et tu ne m'ennuie pas du tout, au contraire! Je suis d'une nature plutôt curieuse, et j'adore entendre des personnes me parler comme toi. Pour répondre à ta dernière question, je suis toujours à Poudlard, c'est ma dernière année. J'avoue ne pas très bien savoir ce que je vais faire ensuite, ça me stresse un peu. Et toi, je pense que tu as fini, je me trompe? Qu'est ce que tu fais dans la vie?
Revenir en haut Aller en bas
Cassie Lecomte
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Dans un parc.

Message par : Cassie Lecomte, Sam 5 Jan - 13:22


- Oui, c'est vrai que c'est fort agréable de se promener ici. Un matin comme celui-ci, il n'y a pas beaucoup de personne et je peux y réfléchir calmement, même si je suis fort contente de t'avoir rencontrée bien sûr! Le transplanage, ça a l'air vraiment d'être quelque chose de compliqué, je ne sais pas si je pourrais y arriver un jour, vu ma maladresse naturelle. - L'Allée des Embrumes tu dis? J'en ai entendu parler bien sûr! Mais je ne m'y suis jamais vraiment aventurée, poursuivit elle, ça doit être tout de même passionnant non? D'observer tous ses gens étranges qui vont et viennent dans ces ruelles. Et tu ne m'ennuie pas du tout, au contraire! Je suis d'une nature plutôt curieuse, et j'adore entendre des personnes me parler comme toi. Pour répondre à ta dernière question, je suis toujours à Poudlard, c'est ma dernière année. J'avoue ne pas très bien savoir ce que je vais faire ensuite, ça me stresse un peu. Et toi, je pense que tu as fini, je me trompe? Qu'est ce que tu fais dans la vie?

Elle n'avait pas tort, au moins elle pouvait se vider la tête le matin sans entendre des personnes crapahuter autour d'elle. Pour Cassie, ce n'était pas trop la même chose. Peut importe l'heure qu'il était, il y avait toujours du bruit dans l'Allée des Embrumes. Des passants qui allaient à la boutique d'accessoires pour la magie noire qu'elle n'appréciait pas beaucoup, où alors des vendeurs qui venaient la voir pour essayer de lui vendre des yeux d'animaux où des objets interdits ... Elle se demandait toujours si des Mangemorts pouvaient traîner autour d'elle, mais elle ne l'espérait pas, car si cela était le cas, elle était mal partie. Déjà qu'elle ne les aimait pas, mais il lui arrivait de crier tout haut ce qu'elle pensant d'eux. Si jamais l'un deux l'entendait, cela finirait mal pour elle. A vrai dire, Cassie était contente aussi d'avoir rencontré Crystal, car elle ne connaissait pas beaucoup de personnes dans le monde magique et pour une fois, elle pouvait parler tout haut sans risquer qu'un Moldu les entendent vu qu'elles étaient encore toutes les deux dans le parc.

Le permis de transplanage n'avait rien de très difficile, mais aujourd'hui, Cassie en visait un nouveau. Le permis d'animagus pour pouvoir se transformer en son animal préféré qui est le dauphin. A ce qu'il paraît, lorsqu'on prend sa forme d'animagie, on ressent les mêmes sensations que l'animal voir presque ... Elle aimerait tant nager avec les vrais animaux dans la mer et pouvoir se balader tranquillement. Elle pourrait s'enfuir grâce à la mer si jamais un sorcier malveillant voulait l'attaquer par surprise, car cela devait être rare de voir des personnes Animagus prendre la transformation d'un animal marin. Les plus réputés devaient être les chiens, les chats et tous les animaux qui volent. Elle était partie dans ses pensées et avait oublié de répondre à Crystal :

- Pour tout te dire, passer le permis de transplanage, n'est pas aussi difficile que celui des A.S.P.I.C.S, je ne sais pas si tu l'as passé, mais il suffit d'être concentré et de réussir. Personnellement, j'ai cru que je l'avais raté, car j'ai fais une erreur au début, mais bon, je me suis rattrapée.


Reprenant un peu de respiration, elle pensa à la fin de la phrase de Crystal. A vrai dire, comme elle le disait, l'allée des embrumes pouvait être passionnante, mais pour l'instant, Cassie n'avait rien vue de spectaculaire s'y passer.

- Personnellement, je suis à la recherche d'un emploi. J'attend toujours là réponse comme poste de serveuse et je compte aussi bientôt passer un nouveau permis que j'espère réussir qui est celui d'animagus pour pouvoir me transformer en dauphin et pouvoir nager avec eux. Je suis peut-être un peu folle de vouloir faire ça, mais ce serait mon rêve, dit-elle en souriant.

Ne sachant quoi dire d'autre, comme Crystal voulait passer le permis elle aussi, elle pouvait lui proposer un transplanage d'escorte pour lui montrer les sensations que cela produisait.

- Si tu veux, je peux te montrer les sensations que cela produit de transplaner. Tu n'auras juste qu'à me tenir par le bras. Par contre, je te conseille de fermer les yeux sinon tu risques de voir ton petit déjeuner finir par terre à ton arrivé, dit-elle en souriant. Je tiens aussi à te dire que les sensations ne sont pas très agréables, tu iras vite, et tu sentiras un poids peser sur ton corps et cela peut s'avérer très agréable à certaines personnes. Alors, tu veux tenter où pas ?

Ce qu'il ne fallait surtout pas, c'est qu'elle est des problèmes cardiaques, car cela pourrait tourner au drame ...

- Par contre si tu acceptes, je dois absolument savoir si tu as des problèmes cardiaques où autres, car je pense, que cela peut s'avérer très grave si c'est le cas ...
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Dans un parc

Message par : Crystal M. Ertz, Sam 5 Jan - 13:44


Crystal observa Cassie réfléchir, sans doute à propos de l'Allée des Embrumes. Crystal ne s'imaginait pas vraiment vivre là. Sa nature trop timide et vite impressionnée la faisant souvent passer pour une faible, elle ne vivrait pas que des moment heureux dans ce genre d'endroit, même si l'idée de pouvoir observer des personnes qui sortaient un peu de l'ordinaire serait fortement intéressant pour les livres qu'elles voulaient écrire.

- Pour tout te dire, passer le permis de transplanage, n'est pas aussi difficile que celui des A.S.P.I.C.S, je ne sais pas si tu l'as passé, mais il suffit d'être concentré et de réussir. Personnellement, j'ai cru que je l'avais raté, car j'ai fais une erreur au début, mais bon, je me suis rattrapée.

Aussi difficile que les A.S.P.I.C.S ? Cette affirmation rassura Crystal, car la jeune femme avait déjà passés son examen, il y a déjà longtemps d'ailleurs, et pensait à le refaire pour obtenir une meilleure note que celle qu'elle avait déjà obtenue précédemment.

- Vraiment? Et moi qui croyait que c'était vraiment autre chose, me voila rassurée! J'ai obtenu la note "d'acceptable" à mes A.S.P.I.C.S mais je voudrais bien recommencer l'examen maintenant pour m'améliorer un peu. C'est toujours un peu stressant des "examens" comme ceux-là!

- Personnellement, je suis à la recherche d'un emploi. J'attend toujours là réponse comme poste de serveuse et je compte aussi bientôt passer un nouveau permis que j'espère réussir qui est celui d'animagus pour pouvoir me transformer en dauphin et pouvoir nager avec eux. Je suis peut-être un peu folle de vouloir faire ça, mais ce serait mon rêve, Poursuivit Cassie. Si tu veux, je peux te montrer les sensations que cela produit de transplaner. Tu n'auras juste qu'à me tenir par le bras. Par contre, je te conseille de fermer les yeux sinon tu risques de voir ton petit déjeuner finir par terre à ton arrivé, dit-elle en souriant. Je tiens aussi à te dire que les sensations ne sont pas très agréables, tu iras vite, et tu sentiras un poids peser sur ton corps et cela peut s'avérer très agréable à certaines personnes. Alors, tu veux tenter où pas ?

Crystal ne savait pas que répondre. Le transplanage d'escorte? Elle n'y avait jamais vraiment pensé, et maintenant que cette idée lui traversait l'esprit, elle se sentait à la fois enthousiaste et sur ses gardes. Le transplanage n'était pas quelque chose d'agréable. Crystal n'avait pas vraiment envie de vomir sur Cassie... Mais ses dernières phrases l'avaient quelques peu rassurées, mais seulement quelque peu.

- Par contre si tu acceptes, je dois absolument savoir si tu as des problèmes cardiaques où autres, car je pense, que cela peut s'avérer très grave si c'est le cas ...Ajouta-t-elle pour s'assurer que Crystal n'avait pas de problèmes de ce côté là.

La jeune femme lui répondit qu'elle était en parfaite santé, ce qui était le cas. Depuis Poudlard, elle avait rarement été malade. Certains de ses amis disaient même que c'était sa bonne humeur permanente qui l'empêchait d'attraper le moindre petit virus. Crystal resta encore quelques secondes à réfléchir, à peser le pour et le contre de la proposition. Mais finalement, sa curiosité l'emporta.

- C'est vraiment gentil à toi de me proposer ça! Je n'y avais jamais pensé avant! Ce serait avec plaisir, vraiment! Mais si c'est un trop gros effort pour toi, il ne faut surtout pas que tu te forces pour moi tu sais!
Revenir en haut Aller en bas
Cassie Lecomte
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Dans un parc.

Message par : Cassie Lecomte, Sam 5 Jan - 16:31


- C'est vraiment gentil à toi de me proposer ça! Je n'y avais jamais pensé avant! Ce serait avec plaisir, vraiment! Mais si c'est un trop gros effort pour toi, il ne faut surtout pas que tu te forces pour moi tu sais!

A vrai dire, les courtes distances pour Cassie ne l'ennuyait pas trop, mais elle ne savait pas si le transplanage d'escorte était plus difficile où pareil que le transplanage individuel vu qu'il y a une personne en plus avec nous. Enfin bref, même si c'était le cas elle allait prendre le risque. Elle n'allait pas parcourir une grande distance, elle allait juste transplaner jusqu'à l'opposé du parc pour montrer les sensations que cela produisait. Peu importe la distance, les sensations restaient les mêmes sauf qu'elles duraient plus oo moins longtemps, mais si cela était plus long, cela pouvait être plus désagréable et Cassie en avait déjà fait les frais pour venir jusqu'ici. De plus, elle ne voulait même pas atterrir ici, mais dans un endroit magique, mais bon peut-être qu'il n'existait plus et que c'était là qu'il se trouvait avant ... C'était fort probable, mais elle n'avait pas le temps d'aller vérifier. Pressé de montrer à Crystal ce qu'était le transplanage, elle lui prie la main et commença à se concentrer.

- Ferme les yeux et on y va.

Cassie attendit que Crystal les ferme pour enfin partir. Elle ne savait pas si le transplanage fonctionnait sans tourner sur elle-même, mais elle avait déjà vu des personnes le faire sans ... Elle allait donc essayer. Elle précisa avant de partir qu'elle n'allait pas la faire transplaner très loin, mais juste à l'opposé du parc. Regardant autour d'elle s'il n'y avait aucun moldu dans le parc, elle ferma ses yeux et se concentra sur les trois D qui étaient Destination/Détermination/Décision. Se concentrant sur l'endroit où elle voulait atterrir qui était à côté d'un banc pour que Crystal s'assoie au cas où qu'elle ne se sentirait pas bien. Se déterminant à laisser un espace assez grand pour ne pas se blesser et prenant la décision de transplaner. Elle ne prie pas la peine de tourner sur elle-même vu qu'il y avait une personne avec elle et cela fonctionna tout de même ... Elle sentie son corps prendre de la vitesse naturellement et au bout d'une dizaine de secondes, elle était dans le néant à une vitesse folle, avec son corps qui était compressé de toute part. Elle se demandait comment cela pouvait bien se passer pour la jeune fille, mais cela ne dura pas longtemps.

Elle était apparue juste à côté du banc comme elle l'avait voulu. Pour elle, ce petit voyage ne lui faisait rien, mais elle s'inquiétait pour l'état de Crystal. Elle prie la jeune fille par les épaules pour la soutenir au cas où qu'elle ne tombe et prie la parole :

- Alors, tu vas bien ? Je nous ai fait transplaner à côté d'un banc pour que tu t'asseyes au cas où que cela n'allait pas bien. Si tu veux tu peux t'asseoir.

De toute façon, Cassie resterait à ses côtés pour la soutenir au cas où que cela n'irait pas bien. Elle attendait une réponse de Crystal pour être sûr que cette aventure ne l'ai pas traumatisé.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Dans un parc

Message par : Crystal M. Ertz, Dim 6 Jan - 13:16


Elle allait vraiment le faire! Depuis qu'elle était petite, elle se demandait ce que ça faisait de disparaître comme ça pour réapparaître à un autre endroit. Les adultes qui l'avaient fait quand elle les observait avaient de trouver ça tellement banal! Tellement normal! Et elle qui voyait ça comme une expérience exeptionnelle qui lui était à jamais refusée! Elle sourit à cette pensée, car aujourd'hui, elle venait de se décidé à le passer dans les mois qui viennent.

- Ferme les yeux et on y va. Lui dit Cassie, qui avait l'air plutôt sûr d'elle.

Elles devraient donc atterrir à l'autre bout du parc, si tout se passait bien. Crystal esseya de se détendre un maximum pour ne pas faire angoisser Cassie, qui avait besoin du maximum de sérieux pour ne pas envoyer une des jambes de Crystal dans une fôret de Londres. La jeune poufsouffle, pour se détendre, pensa à ses nouveaux amis Poufsouffle. Depuis quelques temps, elle était devenue plus sociable et elle commençait à établir des liens durables avec plusieurs personnes, ce qui était nouveau pour elle qui, pendant toute son enfance, avait plutôt été du genre solitaire.

Puis, Crystal sentit que "ça" commença. Elle désirait tellement ouvrir les yeux pour voir d'où venaient toutes ses sensations! Mais résolue comme jamais, elle les garda bien fermés, et elle sentit son corps être écrasé de toutes parts. Elle voulut même hurler de surprise, mais aucun son se sonna à son oreille. Quand elle rouvrit les yeux, elle vit l'endroit qu'elles venaient de quitter qui était loin devant elles. Cassie la regardait d'un air inquiet, et Crystal était encore un peu perdue dans ce qu'elle venait de vivre. Elle sentit les mains de Cassie lui tenir fermement les épaules pour l'empêcher de tomber.

- Alors, tu vas bien ? Je nous ai fait transplaner à côté d'un banc pour que tu t'asseyes au cas où que cela n'allait pas bien. Si tu veux tu peux t'asseoir

Crystal accepta l'invitation de sa nouvelle amie et se laissa tomber sur le banc. Elle prit quelques goulées d'air frais avant de se remettre à parler.

- Merci pour cette expérience! Je n'imaginais pas que ce serait comme ça! Je crois que ma curiosité à été rassasiée pour le moment, grâce à toi, Cassie! Elle fit une pause et fixa ses chaussures. Je préfère quand même marcher, il n'y a pas à dire! Mais je crois que je devrais tout de même passer mon permis, parce que c'est vraiment utile dans certains cas, n'est ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Cassie Lecomte
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Dans un parc.

Message par : Cassie Lecomte, Dim 6 Jan - 13:38


- Merci pour cette expérience! Je n'imaginais pas que ce serait comme ça! Je crois que ma curiosité à été rassasiée pour le moment, grâce à toi, Cassie! Je préfère quand même marcher, il n'y a pas à dire! Mais je crois que je devrais tout de même passer mon permis, parce que c'est vraiment utile dans certains cas, n'est ce pas?

Vu comment cette dernière s'était écrasée sur le banc, cela voulait dire que l'expérience lui avait fait un peu tourner la tête, mais c'était normal ... La première fois que Cassie l'avait fait, elle avait faillit rendre tripes et boyaux tellement l'aventure avait été forte. Mais ce n'était que du passé, aujourd'hui, cela ne lui faisait plus rien. La première fois, c'était aussi un transplanage d'escorte, les personnes qui leurs enseignaient leur avait montré les sensations que cela produisait et comme bien entendu, ne les avait pas prévenus de fermer les yeux pour que cela se passe bien. Cassie les avait gardés ouvert et était plongé dans un noir absolu, c'était le néant et elle avait tourbillonné à toute vitesse ce qui ne lui avait pas beaucoup plut.

En effet, le permis de transplanage était une bonne méthode pour éviter d'acheter un taxi pour se rendre à un endroit et donc, économiser de l'argent. Mais ce n'était pas non plus l'examen le plus facile à obtenir et il était assez risqué ...Car si la personne se désartibulait et s'il n'y avait personne pour l'aider, cette dernière pouvait décéder à cause d'une hémorragie où autre si elle ne connaissait pas un sortilège pour arrêter la blessure. Elle voulait marcher ? Mais où ? Cassie ne connaissait pas l'endroit et se demander où elle voulait aller.Peut-être voulait-elle simplement se promener dans le parc pour reprendre ses esprits.

- Oh oui, crois-moi que c'est très utile, cela permet d'éviter de louer un taxi par exemple et de devoir payer pour voyager. De plus, si tu es assez expérimenté en transplanage, tu peux aller de pays en pays, voir de continents en continents, mais je pense qu'il faut quelques années d'entraînements.


Cassie n'avait vu qu'une seule personne réalisait cet exploit et c'était Kyara Blanchet, une fille de son âge qu'elle avait rencontré au Texas, mais malheureusement la journée c'était mal passée pour elle ... Elles avaient été poursuivies par des inconnus cagoulés qui voulaient attraper la serpentarde, mais à deux, elles avaient réussi à repousser l'ennemi. Cassie se demandait toujours comment elles avaient pu survivre vu qu'elles étaient que deux et eux étaient cinq, mais bon, heureusement que Kyara était douée pour le duel de sorcier, car c'était en partie grâce à elle qu'elles s'en étaient sorties sans perdre un bras ou une jambe.

Revenant à la réalité, elle demanda à Crystal où elle voulait se balader :

- Si tu veux marcher il n'y a pas de problème, mais je connais pas très bien l'endroit, donc je resterais à tes côtés au cas où que tu fasses un malaise, on ne sait jamais. Donc, je te suis.

Cassie se leva, et tendit la main à la jeune fille au cas où qu'elle ait besoin d'aide pour se lever.


Fin Du rp !! Vous pouvez poster les suivants, amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Enigmera Prewett
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Dans un parc

Message par : Enigmera Prewett, Jeu 24 Jan - 10:33


{rp unique}

Un ancien Serdaigle. C'était donc sur lui qu'Era devait enquêter. Elle ne savait fichtrement rien de cet homme, si ce n'était son nom. Pourtant elle devait le retrouver et le filer.

Dans sa jolie maison rénovée avec l'aide de Taylor, Era finissait de rassembler ses affaires. Elle attacha ses longs cheveux roux en une queue de cheval, enfila sa cape, et se saisit de sa cape d'invisibilité. C'était le moment ou jamais pour l'inaugurer, il se pourrait bien qu'elle en ait besoin. Elle rangea un morceau de parchemin ainsi qu'une plume dans une poche, et après avoir vérifié pour la dixième fois que sa baguette était bien sur elle, elle quitta sa demeure dans un *plop* sonore.

Plongée dans le tourbillon sombre, la jeune femme réfléchissait. Où aller ? Par où commencer ? Si elle se rendait dans des endroits complètement au hasard, elle risquait de perdre un temps fou. Pourtant il fallait bien débuter quelque part. Elle décida finalement de se rendre dans des endroits habituellement fréquenté par les sorciers.

Ses recherches débutèrent aux Trois Balais. Cet endroit qu'elle connaissait par coeur, situé en plein coeur de la petite ville magique de Pré-au-lard.

Après un rapide repérage par la fenêtre, elle ouvrit la porte du bar dans un petit tintement caractéristique. Aussitôt elle s'avança vers le comptoir où son amie travaillait. Elle lui demanda dans un chuchotement si un certain Raphaël Austin était venu ici dernièrement. La sorcière n'avait jamais entendu parler de lui... Frustrée, la rouquine quitta l'établissement et tourbillonna en direction de Londres.

Qui pouvait avoir entendu parler d'Austin ? Elle n'avait que très peu d'indices à son sujet, une toute petite description physique qui pouvait correspondre à grand nombre de sorciers... Elle fouilla les rues moldues de Londres, puis s'aventura sur le chemin de traverse. Mais personne n'attira suffisamment l'attention de la sorcière pour qu'elle puisse mener son enquête.

Il se faisait tard et elle était fatiguée. Avant de rentrer chez elle, elle fit un tour au Chaudron Baveur, histoire de prendre un petit remontant bien mérité. Il y avait foule dans le bar ce soir là, et elle du se frayer un chemin parmi la foule pour arriver jusqu'au comptoir. Elle observait autour d'elle, et son regard s'arrêta alors sur un homme plutôt grand, brun, et qui pouvait correspondre à ce qu'elle avait entendu d'Austin. Oubliant ce pour quoi elle était entrée dans le bar, elle fit demi-tour et, sans être certaine que c'était bien l'homme qu'elle cherchait, se posta en retrait dans un petit parc attenant, attendant la sortie de l'inconnu.

{fin du rp}

Revenir en haut Aller en bas
Trystan J. Harper
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans un parc

Message par : Trystan J. Harper, Ven 1 Mar - 19:29


«La famille est tout ce qu’on a...»
– PV Nathanaël Monaghan
....


Depuis la mort de mes parents, il n’y avait qu’une seule chose qui me fasse réellement peur... c’était de perdre mon grand frère également. Lovïc était tout ce que j’avais, tout ce qui me restait et j’étais complètement effrayée à l’idée qu’un jour, il puisse lui arriver quoi que ce soit qui nous sépare. Si j’avais tenu le coup suite au tragique événement qui avait déchiré ma famille trois ans plus tôt, ce n’était que grâce à mon frère qui avait su rester présent pour moi... Alors lorsque je reçus la visite d’un hibou portant une lettre qui m’avisait qu'il venait d’être hospitalisé à Sainte-Mangouste, mes pires craintes firent surface avec un poids écrasant. Des scénarios catastrophes se mirent à enflammer mon esprit sur toute la durée de mon trajet de Poudlard à l'hopital... Trajet qui me parut d’ailleurs interminable.

Heureusement, toutefois, qu'il y avait eu beaucoup plus de peur que de mal. Lovïc se portait sommes toutes bien – enfin, hormis évidemment tous ces mauvais souvenir du maléfice dont il avait été victime ainsi que les quelques légères séquelles physiques qu’il en gardait. En fait, tout ce que je savais de l’accident, c’était qu’il était survenu dans le cadre du nouvel emploi de mon frère au Ministère de la Magie... Plus précisément, au Service des Détournements de l’Artisanat Moldu. Lovïc et un collègue avaient été appelés à propos d’un soi-disant phonographe ensorceler qui rendait fou tous Moldus ou Sorciers le mettant en marche. Arrivant donc sur les lieux, les deux hommes y découvrirent trois Moldus, dont un jeune enfant, atteint du maléfice. La petite famille avait perdu la tête et se propulsaient dans tous les sens, se fracassant violemment sur les murs, les meubles et même le plancher. Ayant d’abord prit le temps de se munir d’un sortilège d’«Assurdito» afin de s’assurer qu’ils ne seraient pas également victimes du phonographe, Lovïc se précipita pour empêcher la famille de se causer plus de tort qu’ils en avaient déjà, alors que le deuxième sorcier allait chercher l’objet maléfique. Cependant, la suite de l’histoire reste floue... J’ignore comment ou pourquoi, mais mon frère s’est retrouvé en un rien de temps dans la même situation que la famille – à se jeter sur tout ce qu’il croisait.

C’était, au final, le collègue de Lovïc qui était parvenu à sortir ce dernier ainsi que la jeune famille Moldu des griffes du maléfice... Bien que le petit garçon ne s’en soit malheureusement pas tiré... Assise près du lit où était étendu mon grand frère, je ne pouvais m’empêcher de braquer mes iris protecteurs sur lui et de savourer ce petit moment passé en sa présence. J’étais plus qu’heureuse qu’il se porte bien et c’était présentement la seule et unique chose qui comptait pour moi. Le monde aurait pu tomber en ruine à l’extérieur, que j’en aurais eu cure – tant que j’étais avec Lovïc. D’ailleurs, la voix de ce dernier brisa soudainement le silence qui régnait dans la chambre alors qu’il plongeait son regard dans le mien.

    - Kaé... je tiens juste te demander pardon si je t’ai fait peur... Tu sais bien que ce n’est pas du tout ce que je voulais...

    - «Si» tu m’as fait peur?! Et bien TU m’as fait peur Lovïc et j’espère franchement que tu ne recommenceras plus jamais ça!


Sans le vouloir, je m'étais laissé emporté par les émotions et j'avais parlé sans réfléchir. Toutefois, à peine eu-je prononcer ma dernière phrase que je pris conscience de mon égoïsme démesuré. Évidemment qu’il n’avait pas fait exprès de se retrouver à Sainte-Magouste! Qui l'aurais fait? Mais surtout, il avait suffisamment souffert de cet accident en se reprochant – quoi qu'à tord, la mort de l’enfant Moldu sans que j’en rajoute davantage à mon tour.

    - Écoute... Repris-je finalement avec un sourire aux lèvres, qui se voulait à la fois rassurant et quelque peu moqueur. C’est simplement que, d’habitude, c’est moi qui trouve toujours le moyen de me mettre dans tous les pétrins inimaginables et tu sais? Je n’ai pas tellement envie de partager ce trait de caractère... Encore moins avec toi.


Cette fois, j’avais parlé dans l’espoir d’arriver à le déculpabiliser quelque peu de m’avoir fait peur, mais son sourire en coin forcé ainsi que le câlin qu’il m’offrit par la suite voulaient absolument tout dire : il s’excusait et s’en voulait toujours. Je ne pus donc que me maudire intérieurement de n’avoir réussis à le rassurer convenablement... Et puis, à bien y penser, j’avais d’ailleurs fréquemment l’impression de lui causer plus de tort que de bien. Seulement, je ne savais pas quoi faire ou quoi dire pour changer cela et ça en devenait pénible à la fin.


*

[Le lendemain matin]

Lovïc avait reçu son congé de l’hôpital à peine deux heures plus tard alors que j’avais, pour ma part, été autorisé à passer la nuit à Londres avant de regagner Poudlard ce matin même. Bien que j’apprécie grandement ma nouvelle école de sorcellerie – y ayant trouvé ma place et rencontrer des gens super, j’avais tout de même une part de moi qui était loin de s’enthousiasmer d’un retour en classes. D’abord parce que je n’aurais certainement pas refusé un jour ou deux de plus à passer avec mon frère, ensuite parce que je craignais de recevoir de nouveau un hibou m’annonçant que Lovïc était de retour à Sainte-Mangouste pour une raison X. Disons simplement que je n’avais pas particulièrement envie de craindre le pire une seconde fois... La première fois était bien suffisante!

J’étais assise, seule, depuis déjà quelques minutes, sur le banc du parc non loin de l’appartement que je partageais avec mon frère. Mon regard azure fixé sur ma baguette magique que je tournais machinalement entre mes doigts, j’avais les pensées bien loin du temps ensoleillé qu’il régnait autour de moi. Je ne pouvais m’empêcher d’être préoccupé... Lovïc se trouvait très affecté par la mort de l’enfant qu’il n’avait su protéger et malgré tous mes efforts pour lui faire comprendre qu’il n’y était pour absolument rien, je savais pertinemment que seul le temps arriverait à l’apaiser quelque peu. C’était tout simplement enrageant de se savoir inutile, inefficace... J’avais l’impression qu’il faisait tant pour moi, alors que je n’arrivais même pas à lui rendre l’appareil. Depuis la mort de papa et maman, c’est lui qui avait écopé du plus gros de la responsabilité... en plus de vivre avec sa douleur de les avoir perdu il avait dû s’occuper de moi et disons que je ne lui avais pas toujours rendu la tâche très facile avec tous mes cauchemars et mes sautes d’humeur.

Honnêtement, je n’avais aucune idée de comment il faisait pour rester toujours aussi fort. À sa place ça ferait déjà bien longtemps que j’aurais craqué. D’ailleurs, j’y étais déjà passé bien près et il m’avait aidé à passer au travers... Maintenant, je sentais que c’était à mon tour de l’aider, mais comment? Je devrais retourner à Poudlard dans quelques heures, alors qu’est-ce que je pouvais faire?
Revenir en haut Aller en bas
Alexie Scott
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans un parc

Message par : Alexie Scott, Dim 14 Avr - 19:52


Pv : Désirée ♥


Alexie en avait marre de Godric's Hollow. Toujours les mêmes habitants, les mêmes paysages... La jeune fille avait besoin un peu de changer. Et depuis qu'Alexie travaillait à Pré-au-Lard, elle avait un peu délaissé la capitale anglaise. En effet, elle ne se rendait presque plus à Londres, elle n'avait plus de raison de s'y rendre. La sang pur ne travaillait plus sur le chemin de Traverse comme gérante à la boutique de baguettes magiques, ses amis n'y vivaient plus ou bien étés décédés et sa famille avait déménagé à Oxford. La jeune fille n'avait donc plus aucune raison de retourner à Londres. Pourtant, la capitale de son pays lui manquait énormément, ses quartiers, ses rues, ses commerces et également ses espaces verts.

Ah la nature... Chaque fois qu'elle se rendait dans un parc, Alexie s'abandonnait au paysage tellement elle trouvait le lieu charmant. Et étant en pleine saison du printemps, les jardins fleurissaient sous un soleil resplendissant. C'était très beau à voir. C'est pour cette raison, que cette après-midi-là, Alexie prit la décision de quitter son village. Elle prépara ses affaires avec ses lunettes de soleil, de la crème, de l'eau, un bon roman, bref tout l'attirail pour passer une journée tranquille au soleil.

Elle transplana et en une fraction de seconde, Alexie se retrouva dans une ruelle propre du parc. Bien a l'abri des regards indiscrets des moldus qui avaient la fâcheuse tendance de se mêler de tout. Elle traversa la rue pour rejoindre le parc. Elle y entra et fut rapidement encerclée d'arbres et de fleurs plus colorées les unes que les autres. Ahh le paradis... Alexie se trouva un endroit sympa ou elle s'installa. Elle déposa une grande couverture sur l'herbe avant de s'y allonger et de commencer un peu à bronzer. C'était le rêve, quand soudainement, une ombre vint lui cacher la lumière du soleil. Au non pas un nuage quand même. Alexie ouvrit les yeux et retira ses lunettes de soleil.


- Vous pouvez vous décaler, vous me faites de l'ombre !

Ce n'était pas un nuage, mais un visage. Et pas n'importe lequel, celui de Désirée, une vielle et surtout ancienne amie d'Alexie. Elles ne se parlaient plus depuis au moins quelques années et voilà qu'elle fait son grand retour. Au premier regard, la sang pur ne l'avait pas reconnu, il faut dire que plusieurs années s'étaient écoulées après leur dernière conversation. Alexie s'assit sur sa serviette et regarda la personne.

- Désirée ? Bah ça alors. Quelle... bonne surprise !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Dans un parc

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 11:48


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 11

 Dans un parc

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.