AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 24 sur 26
Sur un sentier isolé
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25, 26  Suivant
Liz Vossor
Serdaigle
Serdaigle

Sur un sentier isolé - Page 24 Empty
Re: Sur un sentier isolé

Message par : Liz Vossor, Dim 25 Fév - 19:05


Encore.

Je m'étais encore perdue pour aller en cours.

Tout ce que j'avais à faire était de traverser le parc pour aller dans une salle de classe que je connaissais très bien, mais j'avais tout de même trouvé le moyen de me perdre. En y pensant, j'aurais aussi peut-être dû rester sur le sentier qui allait tout droit, mais j'avais voulu prendre un raccourci que je ne connaissais pas. Pourtant je savais que ce n'était pas parce qu'un chemin partait dans une direction qu'il y allait forcément, je ne me faisais même plus avoir à la campagne!

Alors que je râlais en découvrant le château plus loin qu'il ne l'était quelques mètres plus tôt, je pris la décision de faire demi-tour, même si ça devait rallonger mon chemin. Au moins, je saurais où j'irais.

Mais alors que je faisais lentement demi-tour pour être sûre de ne pas faire un tour complet, j'entendis un petit cri. J'arrêtai mon geste pour tendre l'oreille, et en entendit un deuxième. Puis plus rien.

Là, je devais faire un choix : soit je me dirigeais vers l'origine du bruit, soit je retournais vers le château. Au pire, j'allais voir, je râlais un bon coup parce que je perdais mon temps et je me remettait en route, au mieux j'aidais quelqu'un qui en avait, à l'entendre, besoin d'aide.

C'est ainsi que je pivotai une nouvelle fois sur mes talons et passai sur un sentier un peu plus loin, avant de marcher droit devant moi, en repérant des détails qui pourraient m'aider sur le chemin du retour.

Soudain, je vis une Poufsouffle de mon âge (à en croire sa taille et son écharpe) avec les cheveux d'un roux éclatant, allongée sur le sol dans une position étrange. Elle bougeait à peine.

En même temps si elle était là depuis un bout de temps, avec le froid de canard qu'il faisait, elle devait geler sur place.

Je me précipitai vers elle et la contournait pour la regarder en face. Elle ne dormait pas, c'était déjà ça.

- Ça va? Je m'appelle Liz. Tu vas bien?

J'essayai de retenir ma langue au maximum. C'était pas le moment de lancer la discussion. J'enlevai ma veste au cas où elle n'ait eu trop froid et lui la passa, puis entreprit de l'aider à se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Cendra Sundrop
Cendra Sundrop
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur un sentier isolé - Page 24 Empty
Re: Sur un sentier isolé

Message par : Cendra Sundrop, Dim 18 Mar - 15:06


Cendra était étendue à terre depuis un bon moment lorsqu'il lui sembla entendre des pas. Stupéfaite, elle tendit l'oreille, en se demandant qui pouvait se promener dans cet endroit isolé. Mais le bruit s'était tu et, comme il ne reprenait pas, elle pensa qu'elle avait rêvé. Mais soudain elle entendit comme une course et bientôt, elle vit débarquer une jeune fille de son âge environ, et apparemment de Serdaigle. La jeune fille se déplaça pour la regarder bien en face et s'accroupit :

- Ca va ? Je m'appelle Liz. Tu vas bien ?

Elle retira sa veste et aida la Poufsouffle à l'enfiler. Cendra lui en fut reconnaissante, car elle était frigorifiée, mais ce geste la plongea également dans l'embarras le plus profond. Elle n'aimait pas se trouver en situation de faiblesse en présence d'autres personnes, et encore moins en présence d'inconnus. Et elle avait souvent du mal à exprimer sa reconnaissance. Elle était indépendante et n'aimait pas beaucoup se sentir endettée envers une personne, aussi gentille fut-elle.

Liz, en revanche, ne semblait nullement gênée et entreprit de l'aider à se lever en la soutenant sous les épaules. Cendra prit le temps de retrouver son équilibre, évitant de s'appuyer sur sa jambe blessée, et de vérifier que tout allait bien. Puis elle s'adressa à la Serdaigle :

- Merci... Ca va aller. Je suis tombée tout à l'heure en cours, et je crois que je me suis tordu le genou. Je m'appelle Cendra.



HRPG : Désolée... C'est un peu court ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Liz Vossor
Liz Vossor
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur un sentier isolé - Page 24 Empty
Re: Sur un sentier isolé

Message par : Liz Vossor, Lun 19 Mar - 16:36


Cendra. Elle s'appelait Cendra.

Bien. Au moins elle avait pas trop l'air d'avoir été engourdie par le froid.

Je l'aidais à avancer en la soutenant du côté droit pour ne pas qu'elle s'appuie sur son genoux. La situation se résumait bien, en fin de compte. Elle ne parlait pas, elle était un peu difficile à porter (elle n'aidait pas beaucoup à avancer, en fait), mais de toutes façons je concentrais mon énergie dans mes muscles et donc, ne pouvais pas répondre à une éventuelle question sous peine de voir mes jambes céder sous mon propre poids, ma langue préférant sûrement échanger un chemin silencieux et pénible contre un petit monologue qui risquait cependant de finir de m'épuiser.

Il ne restait plus qu'à tourner au grand buisson à côté de l'arbre aux feuilles bizarres que je m'était pris comme point de repère... Qui ne voulait pas apparaître.

Le temps s'écoulait, et toujours pas d'arbre avec des feuilles bizarres. Pour me rassurer, je me disais que le chemin était un peu plus long en progressant de cette manière. Mais on marchait quand même depuis un bon bout de...

Je lâchai un juron moldu bien connu et regardai tout autour de moi, avant de jeter un regard dépité en arrière.

On était passées devant. Bien avant que je ne me demande où il était. Il n'était pas très loin de l'endroit où Cendra était étendue, mais on l'avait dépassé. Et ma fichue cervelle n'avait pas eu l'intelligence de s'en rappeler avant.

Je ne pus m'empêcher de lâcher un deuxième juron, et cherchai autour de moi un échappatoire à cette situation. On ne pouvait pas retourner en arrière, ça nous ferai faire un trop grand détour. Si on continuait d'avancer on risquait de se trouver encore plus loin du château. Je pris la décision de passer dans l'herbe en direction d'une tour, visible au-dessus des arbres. je me tournai vers la Poufsouffle avec un regard coupable et lui annonçait la mauvaise nouvelle :

- J'ai... perdu le chemin que j'avais emprunté en arrivant. Si on continue, on risque de ne pas forcément arriver au château à temps, sas parler des cours, ajoutai-je en regardant son genou. On va passer par la pelouse, et on retrouvera peut-être le chemin que je prends d'habitude. Je suis tête en l'air, désolée... On filera à l'infirmerie en arrivant.

Me rendant compte que se tordre le genou devait être extrêmement douloureux, je dégageai son bras, et m'accroupis dos à elle.

- Monte sur mon dos si tu veux. Tu forceras moins sur ton genou. Et ne t'inquiètes pas pour moi, j'ai déjà porté pire. Tu m'as l'air légère comparée à ma grosse à moitié saoule que je devais ramener dans son taxi.

Je ris en racontant l'anecdote, qui était destinée à détendre l'atmosphère.

HRP : Si Cendra refuse, j'insiste.

Cendra va pas poster tout de suite, mais merci de ne pas reprendre le sujet svp.
Revenir en haut Aller en bas
Cendra Sundrop
Cendra Sundrop
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur un sentier isolé - Page 24 Empty
Re: Sur un sentier isolé

Message par : Cendra Sundrop, Lun 23 Avr - 21:04


Cendra n'en pouvait plus. Elle en avait assez de marcher. Pour tout dire, elle ne pouvait presque plus marcher. Elle ne savait pas qu'une entorse du genou pouvait être si douloureuse.

Bon en fait, elle ne savait pas qu'elle avait une vraie entorse du genou.

Et puis il y avait Liz.

Cendra n'aimait pas se sentir endettée envers quelqu'un, mais elle était consciente qu'elle n'avait pas le choix. Liz était son seul espoir de ne pas geler dans la forêt interdite et c'était une issue qui ne lui faisait aucunement envie. Elle avait donc accepté l'aide de la Serdaigle. Mais en son fort intérieur, elle recherchait un moyen de lui rendre la pareille...

Ce fut la voix de cette dernière, justement, qui la tira de ses pensées :

- J'ai... perdu le chemin que j'avais emprunté en arrivant. Si on continue, on risque de ne pas forcément arriver au château à temps, sans parler des cours. On va passer par la pelouse, et on retrouvera peut-être le chemin que je prends d'habitude. Je suis tête en l'air, désolée... On filera à l'infirmerie en arrivant.

Cendra secoua la tête. Perdues. Génial. Et elle n'avait pas non plus loupé le regard de Liz sur son genou.

- C'est pas grave, t'excuse pas, moi aussi j'aurais dû faire gaffe.

Liz ne répondit rien. Elle semblait songeuse. Et Cendra pressentait que ce regard qui ne lâchait pas son genou tordu augurait quelque chose qui n'allait pas lui plaire. Et qui serait la seule solution.

En effet.

- Monte sur mon dos si tu veux. Tu forceras moins sur ton genou. Et ne t'inquiètes pas pour moi, j'ai déjà porté pire. Tu m'as l'air légère comparée à ma grosse à moitié saoule que je devais ramener dans son taxi.

Liz rit un peu à ce souvenir, et Cendra ne put s'empêcher de sourire.

Quant à monter sur son dos...

La Jaune fut sur le point de refuser mais, à cet instant, un nouvel éclair de douleur traversa son genou, l'obligeant à adopter une posture pour le moins étrange. Elle comprit qu'elle ne pourrait pas marcher jusqu'au château. Et au point où elle en était...

- Bon, d'accord, souffla-t-elle en s'exécutant.

Mais elle se promettait en son fort intérieur de garder un oeil vigilant autour d'elle et de tout faire pour faciliter le trajet retour.

L'étrange duo se mit en route.
Revenir en haut Aller en bas
Liz Vossor
Liz Vossor
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur un sentier isolé - Page 24 Empty
Re: Sur un sentier isolé

Message par : Liz Vossor, Mer 25 Avr - 22:19


Elle avait accepté que je la porte, c'était déjà ça. Elle était plus légère que ce que j'avais pensé, même si son poids contribuait à m'essouffler en plus de mes muscles, qui commençaient à fatiguer. Je n'osai pas parler pendant quelques temps pour conserver mon souffle, mais je trouvais le silence horriblement ennuyeux.

- Et sinon... Tu es à Poufsouffle, c'est ça ? C'est bien, là-bas ?

J'allais enchaîner sur Serdaigle, mais à la place, je lâchai un petit grognement en changeant ma prise sur Cendra. La fatigue devenait de plus en plus envahissante. Je devais éviter de parler trop, mais j'espérais que Cendra le ferait. Je détestais le silence. Le silence me donnait une impression de vide.

Nous croisâmes un petit sentier, mais je décidai de ne pas m'y attarder. Je me disais qu'il valait mieux aller directement au château, quitte à se fatiguer en passant par l'herbe, si ça pouvait nous faire gagner du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Sur un sentier isolé - Page 24 Empty
Re: Sur un sentier isolé

Message par : Kyara Blanchet, Mer 16 Mai - 10:11


Intervention demandée par Cendra


Pfiou. La première journée du cours spécial était terminée. C'est fou comme c'était passé vite et comme ses habits se salissaient rapidement. Poussant un soupir en voyant l'état de sa tenue, la professeure de Soins Aux Créatures Magiques tapota dessus pour tenter de faire partir la terre, en vain. Elle se moquait d'être sale, mais ça n'était pas agréable surtout qu'elle s'était déjà changée à midi avant de prendre le second groupe. Bon, apparemment, elle allait donner plus de travail à Edwin pour les deux jours à venir. Il allait en être ravi. Souriant à cette idée, Kyara décida de ne pas rentrer de-suite au château. Personne ne l'attendait, ses cours étaient terminés, c'était une sorcière libre !

Mettant les mains dans ses poches, elle décida de partir à la cueillette des cloportes. Normalement, c'était son elfe qui s'en chargeait, mais elle préférait avoir du rab, au moins pour ses réserves personnelles. Grâce à la magie, elle pouvait se trimbaler avec tout ce qu'il lui fallait si elle devait rencontrer une créature. Des onguents, des bandages, de la nourriture, elle se faisait une petite collection qui n'était pas piquée des hannetons.

Se rendant dans le parc, elle s'engagea sur un sentier et baissa la tête en quête d'un bout de terre sombre, humide, ou d'un tas de feuilles mortes. Après quelques minutes de recherche, elle trouva son premier crustacé et l'enferma dans une boite qui le garderait vivant et au frais. Continuant sa cueillette, elle se redressa en entendant des voix. De nature curieuse, elle décida d'aller voir. La plupart des élèves étaient en cours, mais il y en avait toujours pour traîner quelque part et l'endroit était idéal pour faire un coup fourré. Se dirigeant vers la source du bruit, Kyara ne mit pas bien longtemps avant de tomber sur l'objet de sa recherche et elle ne s'attendait pas à cette découverte. En face d'elle, deux élèves, Cendra qui avait quitté le cours avec le moral dans les chaussettes et Liz qui portait la première. Fronçant les sourcils, la Fourchelang pencha légèrement la tête sur le côté.

- Que se passe t-il mesdemoiselles ?
Revenir en haut Aller en bas
Cendra Sundrop
Cendra Sundrop
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur un sentier isolé - Page 24 Empty
Re: Sur un sentier isolé

Message par : Cendra Sundrop, Jeu 17 Mai - 8:14


Merciiiiiii Kyara ! Liz désolée j'ai compêtement oublié de t'en parler... A moins que je ne t'en aie touché deux mots au korf ? Si oui c'était rapide. Encore désolée. Je t'expliquerai tout ça en direct Wink


Liz faiblissait sous le poids de la Poufsouffle, elle le sentait. Cependant, la bleue faisait de son mieux pour ne rien laisser paraître.

- Et sinon... Tu es à Poufsouffle, c'est ça ? C'est bien, là-bas ?

Cendra fut reconnaissante à Liz de faire comme de rien. Cela la mettait (un tout petit peu) plus à l'aise.

- Poufsouffle, oui... J'imagine que c'est comme dans toutes les maisons... Des gens sympas, des moins sympas... Personne de vraiment méchant ceci dit. Et toi ? Serdaigle ?

Mais avant que Liz n'ait eu le temps de répondre, Cendra souffla :

- Attends ! Ecoute...

Les deux filles tendirent l'oreille. Au loin, des pas se faisaient entendre, se rapprochant de plus en plus et bientôt elles virent arriver Mme Blanchet, la prof de Soins Aux Créatures Magiques. Cendra fut soulagée de voir un adulte et en même temps, très embarrassée. C'était quand même dans son cours qu'elle s'était fait ce qui l'empêchait aujourd'hui de se déplacer normalement.

- Que se passe t-il mesdemoiselles ?

- Euh...

Cendra descendit du dos de Liz mais continua à s'appuyer sur son épaule. N'osant pas regarder l'enseignante, elle fixa obstinément le sol et laissa la bleue répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Harmony Lin
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Sur un sentier isolé - Page 24 Empty
Re: Sur un sentier isolé

Message par : Harmony Lin, Jeu 5 Juil - 20:01


Un mois sans post, je me permets...

RP Unique avec le L.A de Megan K. Hayâjan

Elle est partie. Je l'ai vu s'envoler, partir loin de moi et mon cœur s'est brisé à l'instant même où elle a disparu. Elle est partie rejoindre son oncle en Iran, me laissant derrière. Mon pilier, ma meilleure amie, celle avec qui j'ai partagé tant de souvenirs, celle qui savait pour ma condition, qui m'acceptait totalement, qui me poussait à ne pas me détester. La seconde partie de moi, elle n'est plus là. Je me sens vide. Je me sens complètement perdue, je n'ai plus de repères : elle est loin et je ne sais pas si je pourrais un jour la revoir.

Un goût amer empli ma bouche, accompagné de larmes qui ne veulent pas se stopper. Comment vais-je faire sans elle ? Fais-je fuir toutes les personnes qui veulent bien s'approcher de moi ? J'ai la sensation que tous ceux qui comptaient pour moi partent les uns après les autres. J'ai eu deux meilleurs amis à Poudlard et je l'ai ai perdu tous les deux. Je suis sans doute maudite.

Je ressens tout à coup le besoin de partir, de m'évader. De quitter mon propre corps. Mais malheureusement, je ne peux rien faire de tout ça, pas sans mettre quelqu'un en danger, pas avec mes capacités actuelles. Alors je me lève de là où je m'étais posée, recroquevillée contre un arbre d'un sentier où personne ne va jamais, et je me mets à courir. Courir jusqu'à ce que mes poumons brûlent. Jusqu'à ce que mon souffle soit coupé. Jusqu'à ce que je m'effondre sur le sol, explosant de nouveau en sanglots.

Elle me manque déjà terriblement...

Revenir en haut Aller en bas
Camille Zia
Camille Zia
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur un sentier isolé - Page 24 Empty
Re: Sur un sentier isolé

Message par : Camille Zia, Jeu 11 Oct - 21:54


Pv Jace

Camille s'était décidée à profiter un peu du parc, ce soir-là. Dans la limite du raisonnable, mais au moins elle sortirait prendre l'air. Ce n'était cependant pas la seule raison qui la poussait à s'isoler une nouvelle fois du reste des élèves de Poudlard : sa mère lui avait envoyé un colis.

De peur que ce ne soit une nouvelle lettre dorée accompagnée d'une boîte de confiseries mensuelle, Camille était sortie de son dortoir pour le déballer à l'abri des regards. Il y avait certainement une quantité d'enfants qui désiraient recevoir ce genre de colis chaque mois, mais pour Camille, déballer ce colis relevait plus de la contrainte que de la gourmandise. Le seul avantage qu'elle y trouvait, était que devoir le déballer sans personne autour, lui faisait sortir le nez dans le parc. Si elle n'avait pas ces séances de déballage-mise-en-poubelle mensuelles, elle connaîtrait sûrement mieux Pré-Au-Lard que le parc de son école.

Camille s'immobilisa soudain sur le sentier isolé qu'elle avait choisi ce mois-ci, regardant le soleil descendre lentement mais sûrement, dans le ciel. Cette vision rappela quelque peu à la brunette le pauvre hibou apportant le colis du mois dans la volière, baissant lui aussi en altitude sous le poids de sa livraison.

C'était vrai que le colis paraissait plus lourd que d'habitude. Camille l'avait longtemps porté sur le chemin, et elle était à présent certaine qu'il n'y avait pas de friandises à l'intérieur, ou du moins, pas seulement. La petite sorcière s'assit au bord du sentier, du côté où une légère pente lui permettait d'étendre ses jambes tout en restant face au prochain coucher de soleil.

Camille posa le paquet sur ses genoux et pinça entre deux doigts l'extrémité d'une des ficelles. Elle regarda une dernière fois autour d'elle avec apréhension : personne. Elle tira donc vivement sur la ficelle et ouvrit les rabats du paquet.

À l'intérieur, elle trouva l'habituelle lettre dorée, posée délicatement sur une boîte de pâtissier. Camille saisit la lettre et la déplia sans aucun soin. La première chose qu'elle remarqua fut le petit "PS" apposé juste en dessous de la signature. Elle ignora donc les questions de politesse et toutes les mièvreries qui allaient avec et passa directement au point qui l'intéressait.

Soudain, Camille jeta la lettre sur le sentier, avant de renverser le paquet sur ses genoux et de repousser d'un mouvement de bras la boîte de pâtisseries. Elle n'avait pas remarqué la forme enveloppée de papier kraft tout au fond de la boîte. Elle déballa bien vite ce nouveau paquet, rendue curieuse par la fin de la lettre, et découvrit un petit carnet noir, sans titre apparent. Camille commença à feuilleter le carnet avec une excitation apparente, mais elle fut bien vite déçue. Sa mère avait mentionné dans le post-scriptum un ouvrage qui lui donnerait de la lecture sur les Aurors. Camille avait espéré au fond d'elle qu'elle aurait pu en apprendre un peu plus sur l'Ordre des Mangemorts par ce biais, un Ordre dont elle n'avait que très peu entendu parler, et qui l'intriguait depuis très jeune par la peur qu'il inspirait à sa mère.

Mais ce qu'elle tenait entre les mains était bien loin de ce qu'elle avait espéré. Ce n'était qu'un petit carnet qui relatait, de la main de Mme Zia, les différents exploits officiels des Aurors que la brunette connaissait déjà pour les avoir entendu une centaine de fois à table.

Camille referma rageusement l'ouvrage (si on pouvait l'appeler ainsi) et en débarrassa ses genoux aussi vite qu'elle le put. Elle croisa les bras sur sa poitrine, vexée, et boudeuse, et, sans plus faire attention au bazar qu'elle avait semé près du sentier, elle fit de son mieux pour se concentrer sur le coucher du soleil en face d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
Jace Becker
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur un sentier isolé - Page 24 Empty
Re: Sur un sentier isolé

Message par : Jace Becker, Sam 13 Oct - 22:07


Je flânais près des différents sentiers du parc de l'école en compagnie de mon petit péché personnel avant d'entendre comme un bouquin qu'on referme fortement, cela me fit presque sursauter tellement je m'attendais à ne croiser personne par ici. Je décide donc de m'approcher silencieusement et je vois la personne responsable de ce raffut, sortant ma baguette j'informule un #Accio en pointant ma baguette d'os sur le petit carnet noir non loin de cette jeune fille.

Je laisse donc tomber mon trognon et récupère le petit carnet à la place avant de l'ouvrir toujours gardant ma baguette en main. Petit sourire amusé se grave sur mon visage, histoire et bonne aventurent de différents exploits de la part de nos cher et tendre Aurors.

-Visiblement ce petit carnet ne t'a pas fait plaisir, je t'ai entendu le fermer violemment de là-bas.

J'indique une position totalement au pif par-dessus mon épaule, puis je m'approche de cette petite bouille. De toute évidence une première année, elle est minuscule comparée à moi et mon 1m85. Je m'assois à côté d'elle laissant une certaine distance il ne faut pas abuser non plus et alors que j'étais parti pour une longue et ch*ante tirade, je me remémore quelque chose de lointain... J'étais presque à sa place il y a encore six ans. Et une septième année est venu à moi pour discuter et m'aider et notre stupide jeu à question réponse... Nyx j'espère sincèrement pouvoir te revoir un jour... Bref mes yeux s'étaient embrumés dans mes pensées et je reviens à l'instant présent à côté de cette jeune fille.

-Alors dit moi, que ton fait ses Aurors pour mériter un tel traitement ?
Revenir en haut Aller en bas
Camille Zia
Camille Zia
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur un sentier isolé - Page 24 Empty
Re: Sur un sentier isolé

Message par : Camille Zia, Dim 14 Oct - 10:27


Une voix. Une voix qui fit sursauter Camille. Elle pensait avoir bien choisi son sentier, mais apparement pas assez. La petite sorcière ne se tourna pas vers l'intru, continuant de fixer l'horizon, décroisant ses bras seulement. Avec un peu de chance, si elle l'ignorait assez, il finirait par s'en aller. Et puis, qu'elle ne veuille pas d'un bouquin ne le regardait pas.

Mais le gars semblait déterminé à taper la discute avec la brunette. Elle l'entendit s'asseoir près d'elle, et, après un court silence, il lui demanda ce que lui avaient fait les Aurors pour qu'elle rejette le carnet de cette façon. Camille ne regardait toujours pas l'intru, se fichant éperdument de l'indentité de ce dernier, et hésita sur la manière à répondre. Elle voulait lui dire qu'il ferait mieux de s'occuper de ses affaires, même si sa curiosité était légitime. Surtout si la plupart des sorciers adoraient autant les Aurors que sa mère. Mais cette curiosité ne semblait pas relever du fait que Camille ne semble pas aimer les Aurors, aussi, la brunette avait envie d'approfondir ce point. Sa mère était-elle la seule à se comporter de la sorte envers les Aurors ? Ça ne l'étonnerait pas.

La petite sorcière réfléchit quelques instants à la posture à adopter, avant de répondre finalement, toujours sans chercher à rencontrer visuellement son interlocuteur « C'est pas les Aurors, c'est l'auteure de ce carnet et son point de vue sur eux. Je pourrais pas trop me permettre d'avoir un avis sur les Aurors ou les Mangermorts vu que tout ce que je connais d'eux se résume à elle et à ce carnet. Et c'est un peu le problème, en fait. » Camille se tut, dans l'attente de réaction de l'autre. Elle voulait connaître son avis sur la chose, et comprendre si elle était la seule à ne pas adorer les Aurors et à ne pas être effrayée à la simple évocation des Mangemorts. Elle espérait simplement qu'elle n'était pas tombée sur la mauvaise personne.
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
Jace Becker
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur un sentier isolé - Page 24 Empty
Re: Sur un sentier isolé

Message par : Jace Becker, Dim 14 Oct - 21:12


Cette petite resta impassible et continua de regarder l'horizon en répondant à ma question, d'un certain côté elle me fait penser à moi cette petite un moi du passé. Ce qui la dérange donc c'est l'auteure et de son point visiblement très objective sur les Aurors... Elle dit également que tout ce qu'elle sait des Aurors et des Mangemorts ce sont ses notes petites notes. Je pose le carnet à côté d'elle avant de lui dire quelque mot.

-Je te comprends. Mon père travaille au Ministère et il m'a beaucoup parler des Aurors, j'ai eu l'occasion d'en rencontrer plusieurs. Mais j'ai également eu l'occasion de rencontrer leurs « adversaires » si je puis dire. Vu que dans toute cette histoire : Les Aurors combattent les Phénix et les Mangemorts, les Mangemorts combattent les Aurors et les Phénix, et les Phénix s'amusent à surveiller certains élèves...

Dont moi.

-Les Aurors se battent pour... A vrai dire je n'en sais rien, car mise à part attendre des ordres qui ne viennent jamais et engagé des incapables ils ne font pas grand-chose. Les Phénix n'en parlons pas, la seule chose bien qu'ils ont fait c'est être intervenue une année où Poudlard a été attaquer. Puis il y a les Mangemorts... Je ne peux nier certains actes cependant lorsqu'on veut se faire entendre, il faut très très souvent faire des choses plus ou moins acceptable. À ma connaissance il n'y à qu'eux qui ont un véritable but, qui souhaite un vrai avenir pour nous Sorciers. Certains te diront sans aucun doute « Ils veulent tuer les nés-moldus » ou encore « rentrer en guerre contre les moldus » sauf ce sont ses gens là dont tu dois te méfier. Car ils font simplement peur que les choses changent.

Je la laisse emmagasinée ce que je viens de lui instruire, m'allongeant tranquillement dans l'herbe mes bras croisés sous ma tête.

-Tu verras aussi durant ta scolarité que certains « camps » balancent des affiches un peu partout, c'est d'ailleurs à cause d'une affiche de propagande que le terrain de Quidditch à pris feu il y a quelques mois. Pourtant le directeur Jiménez à décidé d'interdire ce genre de tract... Veux-tu savoir autre chose tend que nous y sommes ?
Revenir en haut Aller en bas
Camille Zia
Camille Zia
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur un sentier isolé - Page 24 Empty
Re: Sur un sentier isolé

Message par : Camille Zia, Dim 14 Oct - 22:42


Les yeux écarquillés, Camille tenta d'enregistrer le plus vite possible ce que lui disait l'intru. Il lui avait révélé en quelques secondes tout ce que sa mère lui cachait depuis une dizaine d'années. Et ça faisait beaucoup. Lorsqu'il marqua une pause, la petite sorcière tenta de digérer au mieux ce qu'elle venait d'apprendre, son esprit fourmillant d'informations nouvelles.

Elle avait encore moins entendu parler des Phénix que des Mangemorts. Elle n'avait pas bien compris s'ils voulaient se faire passer pour les gentils ou les méchants, mais elle pouvait en déduire, de part la manière dont le gars en parlait, et dont sa mère gardait le silence sur la chose, que c'était un groupe anti-conformiste, mais bien impliqué dans la lutte anti-Mangemorts. Quant aux Aurors, elle se sentit immensément soulagée de voir que tout le monde n'était pas comme sa mère, et le discours de l'intru sur ces derniers conforta Camille dans l'idée que les Aurors n'étaient pas des sauveurs inespérés combattants les vilains méchants-pas-beaux.

Et enfin, concernant les Mangemorts... Camille savait enfin qu'elle avait le droit de s'intéresser plus à cet Ordre qu'aux Aurors, et qu'elle n'était pas la seule. Que cet Ordre était le plus intéressant aussi. Elle voulait en savoir plus, elle voulait un petit carnet sur tout ce qu'ils avaient accompli, sur leurs avancées à eux.

L'intru avait posé le carnet mensonger à côté d'elle avant de s'allonger, elle l'avait entendu. La petite sorcière songea un instant à prendre le carnet à deux mains pour en arracher les pages écrites, et remplir les vierges de ce qu'elle venait d'entendre, mais l'autre interrompit le cours de son idée avec de nouvelles paroles. De peur de manquer la moindre information, Camille n'esquissa pas un geste en direction du carnet noir. La réponse à la question qu'il lui posa lui sembla évidente, mais elle répondit tout de même, avec une curiosité maîtrisée « Oui ! ».

Elle décida d'attendre la fin de cette floppée d'informations pour donner son avis sur tout ça. Pour pouvoir parler librement de ce que lui cachait sa mère. Son expression faciale en disait long sur cette impatience à l'idée d'en savoir plus. Bien plus. Peut-être que certaines questions trouveraient leur réponse avec la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
Jace Becker
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur un sentier isolé - Page 24 Empty
Re: Sur un sentier isolé

Message par : Jace Becker, Lun 15 Oct - 20:36


Cette petite répondit du tac au tac si elle avait dit « oui » à ma question avant que je ne la termine ça ne m'aurait même pas étonné. Je laisse un blanc de quelques secondes me demandant si cette petite avait une question.

-En tout cas ton envie d'en savoir plus à ce sujet je trouve ça très bien. Tu n'es visiblement pas la petite sorcière qui s'attend à vivre dans un beau monde tout rose... Et puis disons que c'est un peu mon rôle d'aider les jeunes sorciers et sorcières qui cherchent à en savoir plus.

Petit coup d'oeil sur ma médaille de préfet accroché à mon thorax, avant de tourner la tête vers cette petite intrigante... a-t-elle point qu'elle pourrait également intéressée Lizzie, elle est encore malléable à souhait. Avec le bourrage de crâne que lui a fait l'auteur de ce petit livre elle facilite la tâche... Plus grande elle pourrait d'une grande utilité.

-Il faut que tu sait, si ce n'est pas déjà le cas, que Poudlard est peut-être l'une des plus grandes écoles de magie du monde. Mais elle a des limites, oui elle va te permettre d'en apprendre plus sur la magie, mais tu remarqueras bien assez tôt qu'elle t'impose des chaînes pour que tu restes dans le troupeau de moutons qui pullule dans cette école.

Petit regard en coin avec un grand sourire dans mon subconscient.

-Donc si un jour tu te sens apte à vouloir t'affranchir de tout ça, envoie-moi un hibou, je serais ravi de t'aider si tu en ressens le besoin. Pour l'heure consacres-toi aux études, et moi je vais me consacrer à répondre à tes questions... Alors... Je t'écoute pose moi tes questions.
Revenir en haut Aller en bas
Camille Zia
Camille Zia
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur un sentier isolé - Page 24 Empty
Re: Sur un sentier isolé

Message par : Camille Zia, Mer 17 Oct - 16:33


L'attention que Camille portait aux mots de l'intru se fit sûrement ressentir. Elle s'efforça de mémoriser chaque information qu'elle jugeait importante, c'est-à-dire une grande partie de celles-ci. Elle tentait d'imaginer quelle aurait été la réaction de sa mère devant ces propos, et une telle vision fit intérieurement sourire la brunette. Mais de toute façon, Mme Zia n'était pas prête de découvrir l'intérêt que portait Camille à ce qui concernait l'Ordre Noir.

La petite sorcière réfléchit quelques instants après que l'intru ait finit de parler. À deux reprises, les mots de l'anonyme avaient incité Camille à se retourner en sa direction, mais elle n'avait pas bougé. Quand se retournerait-elle pour de bon ? Il faudrait bien le faire à un moment donné, si elle voulait savoir à qui envoyer son hibou. Mais peut-être que ces oiseaux sauraient où le trouver, malgré tout ? Elle verrait bien. Mais pour le moment, elle restait face aux soleil, méditant sur la manière de présenter sa réponse. « Je me demande comment font les Phénix pour être l'ennemi des Aurors et des Mangermorts en même temps. Cet Ordre doit forcément prendre parti pour un des deux autres camps ? » Elle se demandait par la même occasion si ce camp-là avait le mérite d'être aussi intéressant que l'Ordre Noir, ou au moins un peu plus que les Aurors.

« J'aimerais également savoir... À quoi Ils ressemblent. Les Mangemorts. Je sais simplement qu'ils portent un masque pour conserver leur anonymat, mais rien de plus. Comment sont ces masques ? N'y a-t-il que cela pour les caractériser ? » Sa curiosité allait au-delà de la mentalité de cet Ordre. Elle voulait tout savoir. Tout ce qu'elle n'avait pas pu apprendre pendant onze longues années. « Où en est cette sorte de... guerre ? » Elle ne connaissait que les avancées des Aurors. Mais les Mangemorts étaient-ils plus avancés qu'eux ?

Camille hésita quelques instants, serrant entre son petit poing droit une touffe d'herbe, avant de demander brusquement, du ton le plus impassible qu'elle arrivait à prendre « Et si l'envie de se démarquer se faisait déjà sentir ? Devrais-je attendre qu'elle se développe encore ? »
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
Jace Becker
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur un sentier isolé - Page 24 Empty
Re: Sur un sentier isolé

Message par : Jace Becker, Lun 22 Oct - 22:33


Elle me demande dans un premier temps comment font les Phénix pour être « ennemi » des Aurors et des Mangemorts en même temps. Elle suppose également qu'ils doivent quand même prendre parti pour un camp.

-Ils sont clairement contre les Mangemorts, mais c'est surtout les Aurors qui s'en prenne à eux car c'est un groupuscule illégal. En quelque sorte... Les Aurors font la police au milieu, bien que je ne connaisse pas énormément de Sorciers qui leur sont favorables. Et les Phénix et les Mangemorts se disputent car : Les Mangemorts veulent se révéler au monde entier et arrêter de se cacher et les Phénix doivent sans aucun doute ce dire « ce n'est pas gentil d'être méchant ». Bien que l'une des leurs m'ait avoué qu'ils ont pendu quelqu'un dans le chemin de traverse tu imagines. Plus barbare que les « mages noires ».

Elle me demande à quoi ressemblent les Mangemorts, je relève tournant la tête avec une tête d'ahuri. Puis m'explique finalement s'ils ont un détail particulier qui nous permet de les caractériser et où en est-on dans cette guerre politique.

-Hmm... Quand ils commettent un acte ils laissent leur marque dans le ciel et sinon... Si un jour tu te retrouves devant l'un d'eux, tu le sauras avec une certitude absolue. Et concernant ladite « guerre » il y a très peu d'informations qui fuitent, j'imagine qu'ils gardent ça secret... Même mon père qui travaille au ministère ne peut rien me dire.

Puis elle me pose une question qui me provoqua un léger un sourire rapide et qui doit faire sourire également Lizzie si elle était là.

-Dans l'hypothèse où s'est déjà le cas... Je te dirais d'être studieuse, soit la meilleure de notre maison. Fais-toi remarquer par les bonnes personnes, l'une de nos professeurs pourra t'expliquer des choses que moi je ne peux pas encore faire. Mais aussi renseignes-toi du mieux que tu peux, évite de dire en cours « pourquoi le secret magique existe ? C'est complètement débile... » croit moi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Sur un sentier isolé - Page 24 Empty
Re: Sur un sentier isolé

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 24 sur 26

 Sur un sentier isolé

Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25, 26  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.