AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur
Page 5 sur 63
La salle principale
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 34 ... 63  Suivant
Alexie Scott
Serdaigle
Serdaigle

Re: La salle principale

Message par : Alexie Scott, Dim 17 Fév - 1:41


L'arrivée de Charli se faisait attendre. Alexie était impatience qu'ils se retrouvent face à face afin qu'elle puisse régler ses différents avec le beau brun, pour enfin repartir sur de bonnes bases comme avant. Avant que Charli ne commence à la draguer, à la complimenter, à devenir adulte en fait. Une relation ambiguë naissait entre les deux sorciers, mais cependant, cette dernière ne devait pas accroître. Alexie était une fille droite et fidèle. Ce n'est pas parce qu'un adolescent assez mignon commence à lui tourner autour et à la draguer que la brunette allait certainement craquer, elle se sentait plus forte que cela.

- Salut Lexie

Pendant que la brunette feuillait la carte du restaurant, une voix la tira de sa lecture. Relevant la tête, Alexie distingua le visage du préfet, Charli était enfin arrivé. Il était comme d'habitude, cool et détendu comme si pour lui tout roulait. La jeune fille ne savait pas comment lui dire que leur relation devait rester amicale. Elle avait peur de lui faire de la peine. Mais Alexie ne fera jamais partie du tableau de chasse de l'adolescent elle se l'était promis. La brunette devait donc y aller en douceur, sans trop le brusquer. Mais d'un autre côté, elle n'était pas insensible aux charmes du Serpentard. C'est vrai qu'il pouvait lui plaire et c'est vrai également que la jeune fille pouvait se laisser tenter, mais elle savait se contrôler. Du moins, elle l'espérait.

- Hey Charli, enfin te voilà ! Tu vas bien ?

Les deux amis s'installèrent de nouveau. Pour le moment, Alexie n'avait toujours rien dit. Elle préférait profiter de ses retrouvailles avec l’adolescent avant de parler des sujets qui fâchent. La brunette referma la carte du restaurant pour se concentrer sur Charli. La jeune fille se perdait dans les yeux intenses du garçon. Elle rêvait, s'imaginait son futur, si jamais elle cédait. Puis revenant à la réalité, elle prit sa voix d'adulte responsable et parla avec un sérieux semblable à celui d'un professeur du château.

- Ecoute Charli faut qu'on parle... On doit parler de ce qu'il aurait pu se passer à Honeydukes...
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La salle principale

Message par : Charli Proulx, Lun 18 Fév - 23:20


- Hey Charli, enfin te voilà ! Tu vas bien ?

Oh oui, il allait bien. Il se tenait face à la créature qu'il espérait conquérir depuis quelques mois déjà, depuis qu'il l'avait revu, depuis qu'il avait plongé son regard dans le sien. C'était chimique et il n'y pouvait rien. Même si il savait qu'il ne devrait pas avoir de pareilles idées envers la soeur de son ancien meilleur ami, il ne pouvait s'en empêcher, ce n'était plus son cerveau qui le contrôlait. Il avait besoin d'assouvir ses pulsions, et vite, si il ne voulait pas en devenir fou.

- Tu n'imagines même pas à quel point j'vais bien ..

Il contemplait Alexie, il la regardait de tout les côtés, il ne loupait pas un seul milimètre de son corps, tout était passé au peigne fin. Une fois le tour fait, il posa les yeux sur la carte. Espérant être un peu plus discret cette fois ci, il l'attrapa et plongea son regard dedans. Cependant, il fut incapable d'en lire le moindre mot. Il ne pensait qu'à celle qui se tenait en face de lui, celle qu'il pouvait toucher en tendant simplement la main ou le pied. D'ailleurs, son pied droit était en train de se rapprocher dangereusement de ses jambes, il était à quelques centimètres de la surprendre mais il revint à la réalité lorsqu'elle s'adressa à lui d'un ton qui avait l'air plutôt sérieux.

- Ecoute Charli faut qu'on parle... On doit parler de ce qu'il aurait pu se passer à Honeydukes...

Il redressa alors la tête et la regarda. Il savait très bien de quoi elle voulait parler. Il savait très bien qu'elle avait failli tomber dans les bras du garçon, cédant à ses propres pulsions. C'était un jeu sensationnel, il était tout simplement rude et magique. Il était rare de trouver autant de tension entre deux âmes, elle n'était pas donné à tout le monde cette vibration qui rendait certains moments si intenses. C'était tout simplement de l'amour. Mais pas l'amour avec un grand A. Non. Ce n'était pas celui là qui avait touché les deux comme la peste. C'était plus une forme de désir innatendu, presque prohibé qui trônait entre ces êtres presque amants.

Charli n'avait pas envie de parler de ça sérieusement, il savait comme ça allait se finir sinon, ils allaient rester amis, ce serait tendu entre eux et il n'aurait même pas eu ce qu'il désirait plus que tout en ce moment. Il fallait qu'il joue avec elle, qu'il la fasse tomber dans une sorte de piège, un chemin de non-retour qui ne durerait qu'une petite nuit, pas plus. Tendu pour tendu, autant que ça le soit pour une bonne raison. Il décida donc de faire l'idiot pour lui répondre.

- De c'qui aurait pu s'passer ? A propos d'quoi ?

Il souriait pendant qu'il disait ça, un sourire plein de malice qui laissait très bien entendre qu'il avait compris ce qu'elle voulait dire. Mais il voulait qu'elle lui explique pour qu'elle se rende compte du désir qui la rongeait, même si il était réciproque.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alexie Scott
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La salle principale

Message par : Alexie Scott, Mar 19 Fév - 21:36


Le sujet tabou fut rapidement lancé. Servi en entrée, il était amer et cru avec un arrière-goût de vieille chaussette qu'on pouvait trouver dans les tiroirs du Serpentard. Alexie préférait en parler directement au lieu de tourner autour du pot pendant des heures. De plus, elle voulait mettre fin à son malaise qui pourrait bien se rependre entre les deux amis et faire taire les pensées furtives de l'un comme de l'autre.

- Tu n'imagines même pas à quel point j'vais bien ...

Il allait bien, tant mieux pour lui. Au moins, lui il arrivait à dormir la nuit, contrairement à Alexie, rongée par la culpabilité. Non seulement elle en voulait à Charli de s'être comporté comme le don juan qu'il n'était pas avant, mais également à elle-même. La sang pur se détestait lorsque celle-ci voyait qu'elle pouvait être tentée et séduite par le préfet. Cette attitude n'était tellement pas digne d'elle. D'habitude la jeune fille était droite et sérieuse. Ah ce Charli... Il l’influençait beaucoup, si bien qu'elle pourrait basculer de son côté.

- De c'qui aurait pu s'passer ? A propos d'quoi ?

Bien sûr, comme si le Serpentard ne se doutait pas de ce qu'il s'était passé à la confiserie. Ses paroles étaient franchement aussi débiles qu'inutiles. Il obligeait Alexie à employer les bons termes qui qualifieraient leurs actes respectifs quelques jours auparavant. Un rapprochement qui ne ressemblait absolument pas à de l’amitié, cela était beaucoup plus fort que ça. Pourtant, ce n'était pas de l'amour... Alors qu'est-ce que c'était ?

- T'es débile ou tu le fais exprès ? Ta mémoire te fait déjà défaut. Tu sais très bien de quoi je parle, ne fais pas l'idiot. Tu m'as dragué ouvertement Charli ! Qu'est-ce qui ne tourne pas rond chez toi ? Je suis en couple, qu'est-ce que tu espérais ?

Son anxiété s'était changée en colère. La jeune fille ne supportait plus les agissements du préfet. Il devenait prétentieux et pervers, tout ce qu'Alexie détestait chez un homme. Et si Charli croyait qu'un jour, Alexie succomberait à ses charmes, il se mettait le doigt dans l'oeil. La sang pur ne pourrait jamais être avec lui. Outre la différence d'âge, Charli n'était pas son type. Et puis il était comme son frère, un frère de coeur qui devenait un con. Le roi des cons...

- Et arrête de me draguer l'air de rien et de me regarder avec ses yeux là !

Alexie était énervée certes, pourtant Charli arrivait encore à la faire sourire. Un minuscule sourire naquit sur ses lèvres. Des lèvres que Charli convoitait, mais qu'il n'aura jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Elenna Benson
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: La salle principale

Message par : Elenna Benson, Jeu 21 Fév - 20:38



Ne lâchant pas du regard le beau brun qui lui faisait face, Elenna réfléchit un peu. Elle n’avait jamais été du genre amour avec un grand A, et encore moins rencontre d’un soir pour une aventure d’une nuit. Cependant, elle voulait changer ses habitudes. Après tout, depuis sa morsure, sa transformation et son poste chez Ollivander’s, elle avait complètement changé. Elen n’était plus la même personne et elle aimait ce qu’elle était devenue. Pourquoi donc ne pas faire de folie alors ? Souriant à ses réflexions, elle écouta Jagang la complimenter à nouveau. Son nez ? Qui frétillait ? La demoiselle ne s’en était jamais rendue compte et pour se prouver que le jeune homme disait la vérité, elle le fit et remarqua qu’une certaine habitude s’était installée dans ce geste, ce tic des plus anodins. Elle rit doucement, les joues toujours rosies alors que son compagnon de la soirée l’écoutait attentivement. Il rit et enchaîna sur ses propos.

" Tu sais je crois que chaque élève pense que sa maison est la meilleure. Moi j'estime que cela dépends des élèves qui s'y trouvent à chaque époque. Certains seront toujours plus doués que d'autres et vice versa. Tu étais si doué que tu as grandement contribué à la victoire de ta maison, lorsque tu y étais. Moi j'ai fait de même lorsque j'y étais. Ainsi est faite l'école. "

Elenna hocha de la tête pour acquiescer, une moue amusée sur ses doux traits. Il n’avait pas tort. De plus, chaque année, les élèves changeaient, se renouvelaient et chaque année de nouvelles frimousses devenaient les grandes vedettes de l’école de magie. La vendeuse de baguettes n’avait jamais été très populaire. On connaissait son nom ou ces surnoms : la fille à la veste en fourrure, blanche neige (à cause de ses cheveux), l’attrapeuse des Pouffys, etc. Mais rares étaient les personnes qui connaissait la véritable Elenna. Puis enfin, le Serpentard posa son regard dans le sien pour la première fois depuis la début de la soirée. Il sourit, elle sourit en retour.

" Moi je suis sur du contraire, on ne peut laisser une aussi jolie jeune femme derrière soi. Et tu partirais vraiment avec un inconnu qui t'offrirait un tour du monde, même si il est beau et brun? Attention à ta réponse, la proposition pourrait venir plus vite que tu ne le crois. "

Un rire cristallin s’échappa de ses lèvres pulpeuses. Des regards se tournèrent vers elle, aussi, elle enfouit son visage dans ses mains. Qui avait ri ? Pas elle ! Adressant un regard complice au jeune homme, elle se redressa vite et secoua légèrement la tête, levant les yeux au ciel d’un air faussement faux. Jagang but de sa boisson, ne la lâchant pas du regard. Qui pouvait bien savoir ce qui se tramait dans la tête du brun ? A quoi pensait-il, ses prunelles fixaient sur elle ? Elen se repencha sur la table, approchant son visage de celui du vert et argent, son menton dans ses paumes de main, une lueur amusée qui ne quittait guère ses yeux gris.

" Surtout s’il est beau et brun ! Quelle femme n’accepterait pas de voyager ? Quoiqu’il est vrai que certaines préfèrent leur chez elle et le ménage. Ce n’est pas mon cas, je préfère quand… Ça déménage plutôt ! "

Sans regarder, sa petite main se glissa jusqu’à son verre et s’y accrocha avec douceur. Portant celui-ci à ses lèvres, jetant toujours un regard complice à son partenaire du buverie, Elenna prit quelques gorgées à son tour. Cet homme était fort intéressant et peu de personnes savaient attirer l’attention de la belle. A vrai dire, elle ne l’aurait certainement jamais abordé si le Chaudron Baveur n’avait pas été le lieu de rencontres de tous les minets et minettes du coin. Cependant, le destin semblait en avoir décidé autrement. Ce soir, celui-ci était de son côté et bon dieu que cela lui faisait du bien. Elle reposa son verre et reprit sa position initiale.

" Mais je connais peu d’hommes, voir aucun, qui serait capable de me supporter moi et… moi dirons-nous. Mon caractère est assez spécial et je ne me contrôle pas tous les jours. "

La jeune femme aux cheveux de neige faisait allusion à sa nature lupine mais n’en dirait pas plus. Après tout, il était encore un inconnu et ne serait certainement qu’un passant dans sa vie. Peut-être passerait-elle pour une schizophrène, une folle ? Mais elle s'en fichait ce soir.

" Nous avons tous nos démons… Les miens sont effrayants, croyez-moi ! Elle rit doucement. Et vous, vous ne travaillez pas ? Quels pays rêvez-vous de visiter ou de revoir ? "

Mordillant légèrement sa lèvre inférieure, Elenna ne bougea pas, attendant la réponse du voyageur...

Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La salle principale

Message par : Charli Proulx, Ven 22 Fév - 21:16


- T'es débile ou tu le fais exprès ? Ta mémoire te fait déjà défaut. Tu sais très bien de quoi je parle, ne fais pas l'idiot. Tu m'as dragué ouvertement Charli ! Qu'est-ce qui ne tourne pas rond chez toi ? Je suis en couple, qu'est-ce que tu espérais ?

Qu'est-ce qu'elle pouvait être drôle quand elle s'énervait. Elle avait des petits rictus et des petits gestes qui la rendait autre mais pas moins aussi désirable. Charli ne pouvait que sourire à ses propos. Non seulement parce qu'elle le faisait rire mais aussi par ce qu'elle disait. Il savait exactement que c'était de ça qu'elle avait voulu parler tout à l'heure mais l'entendre dire lui faisait un drôle d'effet qui lui était sympathique.

Pendant qu'elle faisait son petit speech, il posa les coudes sur la table et cala sa tête sur ses mains. Dans cette position, il la regardait, il pénétrait littéralement ses beaux yeux couleurs caca noisettes. Il s'amusait, il voulait la transpercer, la rendre folle et qu'elle cède enfin.

- Et arrête de me draguer l'air de rien et de me regarder avec ses yeux là !

A cette phrase, il ne put s'empêcher de faire l'idiot, il jouait avec sa tête à changer d'expression toutes les dix secondes, prenant des têtes plus que débiles par moment. Il aperçut alors un petit sourire qui se dessinait sur ses lèvres. Malgré tout ce qu'elle venait de lui dire, elle arrivait encore à rire de ces âneries, rien n'était encore perdu. Puisqu'elle voulait mettre les choses au clair, il allait y aller direct.

- Oses m'dire que t'as pas eu n'seraice qu'une seule micro s'condes l'envie d'm'embrasser, d'poser tes lèvres qui m'donnent terriblement envie sur les miennes ! J'l'ai senti, tu peux pas m'dire le contraire Lexie ..

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alexie Scott
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La salle principale

Message par : Alexie Scott, Sam 23 Fév - 13:16


Charli face à elle, Alexie se perdait dans ses pensées. L'ex Serdaigle se remémorait sa jeunesse qu'elle avait vécue en compagnie de l'incontournable Serpentard. La sang pur se demandait comment le gamin dont elle avait certaines fois la garde, était devenu cet adolescent craquant et sexy qui lui plaisait tant. Une gigantesque métamorphose ! Voilà ce qu'il avait subi. Comme celle du crapaud en prince. Mais malgré son physique avantageux, le préfet restait un coureur de jupons, voire même celui qui avait le plus de conquêtes à Serpentard aux yeux d'Alexie. Son aspect avait changé, cependant, sa morale et sa façon de penser n'avait pas évolué. Il était toujours un gosse. Il restait toujours le même séducteur, qui changeait de fille comme de chemise. Le beau garçon qui additionnait les conquêtes, tout ce que détestait la brunette.

- Oses m'dire que t'as pas eu n'seraice qu'une seule micro s'condes l'envie d'm'embrasser, d'poser tes lèvres qui m'donnent terriblement envie sur les miennes ! J'l'ai senti, tu peux pas m'dire le contraire Lexie ..

Alors lui aussi ? Il avait ressenti la même chose que la jeune fille. En même temps, ce n'était pas très surprenant. Dès que Charli trouvait une fille semblable à une barbie il se jetait dessus dans le but de l'inscrire sur son tableau de chasse. Alexie commençait à le connaître, du moins à réapprendre à le connaître, et ses techniques ne variaient pas. Le jeune homme avait grand besoin d'un cours de drague pour ensuite repartir à la chasse.

- Tu te fais un film Charli, je ne suis absolument pas attirée par toi ! C'est vrai t'es pervers, arrogant, prétentieux et je pourrais pas être avec un garçon comme toi. Puis imagine ce que dirait Peter, il va péter un câble, il te considère comme son frère ce que je croyais que tu étais également pour moi jusqu'à ce que je cra...

Han c'est pas vrai ? J’aurais pu craquer se disait Alexie. Mais comment cela était-il possible ? Elle était pourtant folle amoureuse de son copain, pourtant la sang pure ne pouvait pas cacher son désir pour le garçon. Tel un aimant, la jeune fille se sentait attirée par le garçon. C'est invraisemblable, inimaginable et improbable. Et pourtant, ce crétin d'abruti de séducteur à deux balles lui plaisait. Quelle honte !

- Okay c'est bon t'as gagné ! Tu veux vraiment avoir si je me sens attirée par toi ! Eh ben oui, voilà t'es content ! Mais c'est pas pour autant qu'il se passera quelque choses entre nous, on est bien d'accord ?

Revenir en haut Aller en bas
Oswin T. Hooper
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: La salle principale

Message par : Oswin T. Hooper, Dim 24 Fév - 19:50



Commande Alexie & Charli


( J'avais pas vu votre RP, arf. )


Encore une journée de taf comme les autres, pleine de clients et d'alcool. J'avais pas trop picolé aujourd'hui en fait, juste assez pour voir encore net et supporter la masse sans trop exploser. T'façon fallait que j'fasse gaffe ou bien la patronne allait finir par me faire payer mes conso'. Déjà que le stock baissait plus vite que d'habitude, pas besoin de savoir que c'tait en partie d'ma faute. J'regardais d'un air vide deux vieux jouer aux cartes, au poker précisément. J'kiffais grave ce jeu, alors ça me faisait marrer de voir quand le vieillard gagnait avec une main de chiotte. Il était cool ce type, il avait du cul. Ou de la ch*tte j'savais pas trop. Parce que tous ses tapis en carton fonctionnaient et l'autre y voyait que du feu. J'avais envie d'jouer avec eux du coup, mais j'avais pas de thune à parier moi. Pis j'étais sensé bosser aussi, alors je me mettais cette envie bien loin dans le cul et partait pisser à la place.

J'me lavais pas les mains une fois fini, comme ça c'était dégueulasse pour servir les clients et eux le sauraient jamais. C'était con mais c'était un des p'tits plaisir de ce métier. Un peu comme pisser dans les salades du potager alors qu'elles sont supposées être servies au repas. Me demandait si quelqu'un l'avait déjà fait tiens, ça m'faisait marrer rien que d'y penser. Heureusement que j'aimais pas la salade tiens.
M*rde, ça allait m'faire devenir parano cette idée en fait, j'allais plus rien oser bouffer.

Une fois sorti des chiottes, j'remarquais qu'un couple - Enfin je savais pas s'ils étaient en couple mais c'était une meuf et un mec et ... Bah on s'en br*nlait en fait, était pas servi. Roh mais il foutait quoi l'autre serveur là ? J'avais un poker à suivre moi bordel. Roulant des yeux et me mettant en tête que j'étais condamné à les servir, j'me dirigeais vers eux. Lentement, très lentement. Mais ça m'empêchait pas de me cogner contre une chaise pas rangée, que je remis en place violemment d'un coup vraiment très sec. Tellement que je bougeais la table en même temps, dans un bruit de bois pas très content d'être ainsi traité. Arrivé à leur hauteur, je signalais ma présence d'un raclement de gorge, parlant une fois l'attention sur moi.
" Hey les tourtereaux, j'vous sers quoi ? " S'ils étaient pas en couple et bah tant pis, ils avaient qu'à pas agir comme deux animaux en pleine parade nuptiale. Allez, j'devais remettre le cerveau en mode marche cinq minutes, le temps de me souvenir de leurs commandes et de leur amener. Après, j'pourrais me la couler douce et retourner à ma partie de Poker pépère.
J'pouvais l'faire.

Revenir en haut Aller en bas
Jagang De Maldor
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: La salle principale

Message par : Jagang De Maldor, Lun 25 Fév - 14:15


Pour la première fois de la soirée, les yeux des deux jeunes gens ne se quittèrent pour ainsi dire pratiquement plus. Lorsqu'il expliqua que son tic est très attirant, elle le refit et sourit. Puis lorsqu'il expliqua qu'elle ne serai pas resté en arrière lors de voyage, un rire clair et pétillant de joie s'échappa ses douces lèvres pulpeuses. Elle avança son visage au dessus de la tour pour s'approcher du jeune homme. Ce dernier en fit autant. Il se moquait de ce que pouvait penser les autres clients, ce soir il ne s'intéresserait qu'à la jeune femme qui avait eu la chance de s'installer à sa table. Les rencontres du au fruit du hasard, i ne fallait jamais les laissaient filer sans une excellente raison. Et Jagang ne voyait aucune raison à laisser filer cette femme qui arriver à faire pulser son sang aussi rapidement.

Elle expliqua qu'aucune femme ne résisterait à partir en voyage sauf celles qui aimaient rester chez elle à faire le ménage, mais elle n'était pas de cette trempe là. Jagang lui répondit :


- Tu sais dès la première fois que je t'ai vu, je savais que tu n'aimais pas la routine, elle est de celle qui aime prendre des risques et profiter de la vie. Je suis pareil. Et avec moi, je te promets que ça va déménager. Mais pour cela, il faudra un peu plus qu'un verre et il faudra rester bien plus longtemps en ma compagnie que le temps d'une petite soirée. nous avons la nuit pour ça, mais il faudra que tu acceptes de prendre des risques. Le souhaites tu?


Il avait poser cette question en la fixant droit dans les yeux, il ne mentait pas. Si ils passaient la nuit ensemble, elle pourrait apprécier la nature dont Jagang était fait. Elle pourrait même en redemander, mais là il voyait trop loin. Profiter de chaque instant que la vie vous offrait, voilà son adage.

Elle avait expliqué que peu d'hommes arrivaient à la supporter elle et elle. Jagang sourit et répondit aussitôt :

- Forcément, il faut savoir aller au fond des choses, si à la moindre contrainte, ils baissent les bras, c'est qu'ils n'en valaient pas la peine. Moi j'aime aller au fond des choses et je sais que certaines personnes aussi aiment ce que je fais.

Il parlait d'expérience, toutes les conquêtes qu'il avait eu dans le passé, lui avait permit d'approfondir certaines caractéristiques de la gente féminine. Et puis il fallait resté un peu mystérieux, sinon il n'y avait aucun intérêt pour elle non plus.

Puis elle lui demanda si il travaillait et quel pays il aimerait voir ou revoir. Jagang l'observa et porta son verre à ses lèvres. Il réfléchissait à la réponse qu'il allait fournir. Elle avait parlé de vieux démons, elle était très loin de la vérité concernant Jagang, mais ça jamais il ne lui dirait, personne ne le savait à par son père, qui était enfermé, sa mère morte lors de l'arrestation de son père et sa petite sœur morte également au même moment.


- Non je ne travaille pas. Lors de mon tour du monde, je me suis produit comme prestidigitateur chez les moldus. Mes pouvoirs ayant grandement aidé à me fondre dans la masse, je fus très demandé et j'ai pu amasser une petite fortune, que j'ai ensuite converti en gallions lors de mon retour dans le monde des sorciers. Concernant les pays, j'aime bien l'inde et la région amazonienne, la magie est très présente dans ces régions et on peut y apprendre énormément. Dis moi, tu parles de voyage, de maison que tu viens de t'offrir, mais il n'y a personne qui partage ta vie?
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La salle principale

Message par : Charli Proulx, Mar 26 Fév - 15:40


Et voilà, c'était dit. Elle venait de tout balancer, de tout avouer au garçon qui le séduisait depuis un bout de temps maintenant. Elle n'avait pas voulu lui avouer la vérité tout de suite, elle avait préféré mentir et cacher ce qu'elle ressentait réellement mais elle avait craqué. Elle lâcha tout très clairement en lui disant qu'elle était attirée par le petit Charli. Par contre, elle ne voulait pas qu'il se passe quelque chose mais ça, c'est une autre histoire. L'un comme l'autre savait très bien que ce n'était là que des mots et qu'il ne serait pas dur de ne pas les écouter, de faire la sourde-oreille juste un petit moment.

Alors qu'il allait répliquer aux belles paroles de la Miss Scott, le serveur arriva. C'était Oswin un gryffondor que Charli ne connaissait que pour avoir entendu des choses à son propos. Mouais, c'était peut-être mieux de pas le connaître, il ne lui disait pas grand chose. Mais de toute manière, là n'est pas la question.

" Hey les tourtereaux, j'vous sers quoi ? "

La phrase qu'il ne fallait pas dire venait d'être balancée. Charli ne put que se mettre à éclater de rire, c'était tout simplement génial. Surtout qu'il risquait de se prendre la foudre et sacrément. Peut-être qu'un meurtre allait se produire, là, tout de suite. Ce serait absolument magnifique de la voir péter un plomb et que ça en arrive à ce point là. Du sang, c'était ça qu'il fallait. La vie était bien trop calme, il fallait la pousser à devenir un peu plus morbide pour la faire devenir plus colorée, enfin plus rouge. Mais il savait très bien que rien n'allait ce passer comme ça malheureusement. A moins que ? Non, impossible.

Le préfet attrapa la carte et regarda ce qu'elle contenait. Il avait beau avoir eu les yeux posé dessus plus tôt, il n'en avait pas lu le moindre mot. Mais maintenant, il se faisait faim et vu que le serveur était là à nous admirer, autant en profiter. Il s'amusait à regarder la gars qui attendait et la carte à tour de rôle en lançant des "Hmmm j'crois que j'vais prendre, en fait non" juste pour s'amuser un peu et le voir péter un plomb lui aussi. Finalement, il se décida enfin.

- Bon allez j'vais t'prendre un Croustiki, juste 4 hein et une chope de bierraubeurre. On verra comment ça ira après ça.

Il ferma alors la carte et la déposa - jeta serait plutôt le bon mot - sur la table. Oubliant totalement la présence du serveur à ses côtés, il replongea son regard plutôt joueur dans celui d'Alexie et avança doucement son pied sous la table, jusqu'à croiser le sien. Il voulait voir comment elle allait réagir voir si elle était prête à céder ou si elle ne le voulait vraiment pas.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alexie Scott
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La salle principale

Message par : Alexie Scott, Mer 27 Fév - 13:18


Même si Charli lui plaisait, il ne pouvait rien se passer entre eux. Tout d'abord parce qu'ils avaient une différence d'âge trop importante. Ensuite, parce que Charli était un séducteur invétéré, il s'en fichait d'elle, tout ce qu'il désirait c'était la mettre dans son lit et pas pour lui raconter une histoire avec des princesses et un château enchanté. De plus, Alexie le considérait comme son petit frère et l'aimait certes, mais d'un amour fraternel et platonique. Et pour finir, l'argument en béton, la brunette était en couple. Elle allait lui dire sa façon de penser, quand le serveur l'interrompit. Au final, ce dernier tombait à pic, autrement Charli aurait passé un très mauvais moment.

- Hey les tourtereaux, j'vous sers quoi ?

Alexie eut envie d'étrangler le serveur sur place pour avoir cru que Charli et elle formaient un couple. Il ne faut pas exagérer non plus, cela se voyait que Charli était beaucoup plus jeune qu'elle. Alexie pourrait être sa mère ou sa grande soeur. D'ailleurs, cette pensée lui donna une petite idée pour se jouer du serveur et faire comprendre à Charli qu'il ne se passera jamais rien entre eux. Charli commanda en premier, le genre de garçon pas du tout galant quoi.

- Oh non on n'est pas un couple, c'est mon petit frère, il est très très atteint, alors je l'emmène déjeuner parfois. Moi je vais prendre une crêpe roulée au thon et une bierraubeurre également.

Les plats et les boissons commandés, Charli et Alexie reprirent leur conversation. Seulement aucun d'eux ne parlait. Le Serpentard tenta alors de communiquer avec un moyen très ambigu. Il fit du pied à Alexie sous la table. Sentir la chaussure dégoûtante frôler son pied fit sursauter un petit peu Alexie. Elle croisa ses bras qu'elle posa sur la table et répondit au garçon.

- Charli tu as cinq secondes pour enlever ton pied ou je te retire ta chaussure et je te la fais manger, semelle et lacet compris c'est clair ?

Alexie était ferme et sérieuse, mais à l'intérieur elle était explosée de rire. La minable tentative de séduction de Charli échoua encore une fois. Constamment, la jeune fille le remballait, rejetait ses avances et se moquait de lui en plus de ça. À force de se prendre des râteaux, le petit Charli deviendra doué en jardinage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: La salle principale

Message par : Invité, Mer 27 Fév - 14:52


{Rp avec Enigmera Prewett}


Solange poussa la porte du Chaudron Baveur à 20h50. Elle aimait être en avance et peut-être que sa cliente le serait aussi, ainsi, la jeune femme pourrait peut-être rentrer assez rapidement chez elle. Pourtant, elle en doutait, quelque chose lui soufflait que la Miss Prewett voudrait bavarder un peu.

En attendant, Solange venait de repérer une table de libre, assez éloignée du reste de la salle mais assez visible pour que la jeune femme qu'elle attendait ne la loupe pas. Reprenant le sac qu'elle avait posé lorsqu'elle avait poussé la porte d'entrée, la blonde alla s'asseoir. Elle en avait marre de porter un sac aussi lourd. Aussi le laissa-t-elle tomber à ses pieds dès qu'elle le put.

Tout en s'installant, elle se demanda si les livres qu'elle avait choisi allait convenir à sa cliente. Et elle s'interrogeait aussi sur la dite cliente. À vrai dire, Solange avait rarement pour habitude de voir un client en dehors des heures d'ouvertures du magasin. Mais la façon dont cette jeune femme avait cherché à la voir... Ça avait éveillé sa méfiance mais aussi sa curiosité. Et dans un endroit assez fréquenté comme la salle du Chaudron Baveur, elle ne risquait pas grand chose à la rencontrer...

Tapotant des doigts sur la table en bois, elle attentait sa cliente tout en réfléchissant à la boisson qu'elle prendrait, l'envie d'alcool s'étant fait sentir lorsqu'elle était entrée dans la salle. Supportant la boisson, elle ne craignait pas que cela puisse obscurcir son jugement.
Revenir en haut Aller en bas
Enigmera Prewett
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: La salle principale

Message par : Enigmera Prewett, Mer 27 Fév - 16:37


A 20h30, Era acheva la rédaction de ses recherches et se prépara pour retrouver O'Riley au chaudron baveur. Enfin, se préparer était un bien grand mot. La rouquine ne se changea pas, elle garda son slim noir et son chemisier, le tout recouvert de son habituelle cape. Elle passa un simple coup de brosse dans ses longs cheveux flamboyants, puis transplana en direction de Londres.

Le vent n'avait cessé de souffler et le tourbillon sombre dans lequel elle virevoltait fit arracher quelques larmes de ses yeux fragiles. Ses pieds touchèrent le sol dans une ruelle isolée que la lionne connaissait bien. Le reste du chemin, elle le ferait à pied. Elle croisa quelques moldus qui la dévisagèrent d'un air à la fois surpris et outré. Il était vrai que croiser une jeune femme habillée d'une longue cape n'était pas chose courante dans le monde non magique. Mais Era s'en fichait, et n'accorda aucune importance aux regards que les passants lui lançaient.

Jetant un coup d'oeil à sa montre, Era s'empressa d'ouvrir la porte du bar. 20h58. La rouquine observa rapidement la salle et trouva rapidement Solange assise à une table un peu isolée. Elle se rapprocha de la sorcière qu'elle salua d'un sourire avant d'entamer la conversation.

- Bonsoir ! Merci d'être venue, et encore désolée de vous déranger hors de votre temps de travail.

Era voulait mettre la jeune femme en confiance. Tout en jetant un regard alentours à la salle, la lionne commença a regarder la carte des boissons proposées. Elle n'avait pas d'envie particulière, aussi son choix se porterait probablement sur la bierraubeurre qu'elle appréciait tant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: La salle principale

Message par : Invité, Jeu 28 Fév - 15:51


Solange attendit pratiquement 10 minutes avant que la cliente ne fasse son apparition. Toujours vêtue d'une cape noire, elle avait dû faire fureur dans les rues moldues de la capitale... Retenant un soupir consterné face à cette évidence, la blonde se dit que plus vite elle en aurait fini, plus vite elle pourrait partir loin de cette sorcière qui ne comprenait apparemment pas tellement le sens du mot discrétion...

- Je vous en prie, c'est normal. Voici déjà votre plume et votre papier. Lui dit-elle en lui tendant un petit sac avec le logo du magasin. Ensuite, je vous ai sélectionné quelques livres traitant des dragons. Nous avons donc "Les différentes espèces de dragons d'Angleterre et d'Irlande", "Les Hommes qui aimaient trop les dragons", "Le livre sur les dragons" ou bien ce livre moldu, baptisé "Dragonologie". Ils contiennent tous plus ou moins les informations que vous cherchez, avec quelques petites précisions et différentes pour chaque ouvrage.

À chaque fois qu'elle avait nommé un livre, elle l'avait sorti de son sac pour le présenter à sa cliente. Ce qui faisait que la pauvre table était assez encombrée au final. Aussi Solange espérait que la Prewett ferait son choix assez rapidement pour qu'elle puisse tout ranger. Et pourquoi pas prendre un verre par la suite, parce que l'idée de siroter un cocktail lui plaisait énormément.
Revenir en haut Aller en bas
Enigmera Prewett
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: La salle principale

Message par : Enigmera Prewett, Jeu 28 Fév - 16:13


Malgré ses paroles gentilles et aimables, Era sentait bien que la gérante des halles magiques n'appréciait pas des masses de se trouver ici. Elle avait jeté un regard un peu noir en voyant la rouquine débouler dans le bar avec sa cape. Mais elle s'en moquait. Tant qu'Era n'usait pas de la magie en public et surtout en présence de moldus, ses choix vestimentaires ne regardaient qu'elle et elle se moquait pas mal de la critique.

Tout en essayant d'analyser la jolie blonde, cette dernière avait tendu ses achats à la rouquine, puis sortit et énuméré plusieurs livres traitant des dragons. La jeune femme les feuilleta rapidement, puis d'office, Era élimina les dragons en Angleterre et en Irlande. Ce qu'elle cherchait ne se trouverait pas dedans, elle en était certaine. Le livre moldu également. Elle concentra finalement son attention sur "le livre des dragons" et "les hommes qui aimaient trop les dragons". Son choix fut prit quelques minutes plus tard.

- Je pense que je vais partir sur cet ouvrage, déclara la rousse en tapotant "le livre des dragons".

Pour être bien certaine, elle tourna à nouveau les pages du livre qui semblait retranscrire plus ou moins ce dont elle avait besoin. Elle espérait tout de même qu'une lecture plus approfondie au calme dévoilerait effectivement ce pourquoi elle tenait tant à se renseigner sur les dragons.

- Merci beaucoup, ajouta Era en relevant les yeux vers O'Riley. Si vous avez un peu de temps, vous prendrez bien un verre ?

Era n'avait pas oublié sa raison première à sa venue ici. Elle n'était pas là pour nuire à la gérante, elle désirait juste la connaître un peu plus, mais cette dernière ne semblait pas encline à parler d'elle, pourtant, il fallait bien essayer. En attendant la réponse de la vendeuse, elle fouilla dans sa poche pour en sortir son porte monnaie.

- Combien je vous dois au fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: La salle principale

Message par : Invité, Jeu 28 Fév - 17:49


Solange la laissa feuilleter les différents livres tout en regardant le reste de la salle. Le bar n'était pas si bondé que ça, mais sa fréquentation était toujours aussi constante. À vrai dire, la jeune femme ne pouvait s'empêcher de regretter l'ambiance qu'il pouvait y avoir au Bar des Ténèbres... Le nom n'avait certes rien d'engageant, mais les soirées que les proprios y avaient organisé y étaient tout simplement superbes. Aujourd'hui le bar avait fermé et elle se retrouvait avec le Chaudron Baveur...

Heureusement, l'annonce d'un achat la fit sortir de ses pensées. Au final, sa cliente prenait le livre le plus général et Solange regretta un instant d'avoir pris autant d'ouvrages. Enfin, il fallait bien qu'elle lui propose des choses donc bon... Comme elle l'avait supposé, Prewett voulait discuter un peu et l'invita à prendre un verre. Etant donné qu'elle en mourait d'envie depuis son entrée dans le bar, elle hocha la tête pour lui signifier qu'elle était d'accord. Puis vint la question du prix. Et la blonde fut tentée de lui facturer le déplacement et le rendez-vous à une heure incongrue pour une vente de livres...

- Et bien, cela fera 5 gallions et 10 mornilles. Lui annonça-t-elle. Heureusement qu'elle connaissait le catalogue par coeur... En attendant, la jeune femme rangea tous ses bouquins avant de reprendre la parole : Alors, comme ça vous partez en voyage ? Vous allez visiter un pays ou c'est professionnel ?

Oui elle se montrait curieuse, mais Prewett voulait parler alors quoi de mieux que de commencer par là ? En plus, elle aussi pourrait en apprendre plus sur la jeune femme en face d'elle et ça ne faisait jamais de savoir à qui on avait affaire. Et l'attaque étant la meilleure des défenses, la professeure avait décidé d'agir en première.
Revenir en haut Aller en bas
Oswin T. Hooper
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: La salle principale

Message par : Oswin T. Hooper, Jeu 28 Fév - 17:59



Commande Alexie & Charli


( Elle était bien ma question nan ? :Cagoulé: )


Bon. Visiblement le mot "tourtereaux" était pas celui qu'il fallait balancer, surtout pour la fille là. Elle avait vraiment pas l'air contente. Du style " Je vais te tuer avec cette chaise, je vais la mettre dans ton cul et te transpercer de l'intérieur avec. Tu vas avoir très mal petit c*n. " L'autre ça l'avait fait rire, je préférais le garçon du coup. Lui au moins il me lançait pas un regard de constipé. C'était bon quoi, déjà que je me cassais le cul à bien vouloir les servir, v'là que je me prenais c'mauvais regard dans la gueule. Pis quand même, ils auraient très bien pu être un couple, même si la fille faisait plus vieille. Bref, j'allais pas m'attarder 107 ans sur ce détail à la con, surtout que je m'en tapais un peu la nouille de savoir ce qui liait les deux.

"Hmmm j'crois que j'vais prendre, en fait non" Bon, okay j'étais tombé sur un chieur. Il avait pas intérêt à me chercher trop non plus, sinon sa commande ce serait pas sur la table qu'il l'aurait mais sur la tête. Ou dans le cul. Ça restait à voir. "Bon allez j'vais t'prendre un Croustiki, juste 4 hein et une chope de bierraubeurre. On verra comment ça ira après ça."
Ah bah enfin, 4 crousti' et une bierraubeurre, c'était noté dans ma tête. Je me tournais vers la fille pas sympa, histoire de voir ce qu'elle voulait. Mais là v'là qu'elle commence à me raconter que l'autre c'est son frère, comme si j'en avais quelque chose à foutre franchement. J'lui lançais un drôle d'air, levant les yeux au ciel et me retenant de lui dire le fond de ma pensée. Ah beh m*rde, j'arrivais pas à me retenir en fait.
" Euh .... Je m'en tamponne de savoir si c'est ton frère, ton copain, ton esclave sexuel ou même ton chien. Donc, bref. Crêpe au thon, 4 crousti' et deux bierraubeurres ? J'vous apporte ça tout d'suite. "

Et je partais direction les cuisines sans attendre une seconde de plus. Plus vite ce serait fait et plus vite je serais tranquille, donc autant me bouger le cul. J'déposais la commande, allant plutôt remplir les choppes en attendant que la crêpe et les croustikis soient prêt. Toute cette bière, ça donnait envie quand même ... M'en ferait peut-être une petite choppe après tiens. Comme ça, l'air de rien, personne ferait attention de toute façon. Je retournais en vitesse vers la table du couple qui n'en était pas un, déposant les deux bierraubeurres devant eux et glissant un " Je reviens. " rapide.
Après quelques minutes je revenais avec les plats, déposant tout aussi rapidement la crêpe devant la fille et les tartines devant le garçon. Bon, ça c'était fait !
" V'là. J'vous laisse, si vous voulez un truc je serais derrière le comptoir. " J'allais partir, mais je rajoutais quand même : " Ah et bon appétit. " histoire de faire genre que j'étais quelqu'un de bien qui faisait son métier avec plaisir. Oh, doux mensonge.

Récap':
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La salle principale

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 21:19


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 63

 La salle principale

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 34 ... 63  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.