AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur
Page 2 sur 19
Etre tranquille
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
Invité
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Jeu 29 Nov - 14:36


Ça, c’était fait ! Solange ne l’avait peut-être pas physiquement giflé, mais elle ne manquait pas de poigne verbalement parlant ! En à peine quelques phrases, elle l’avait royalement envoyé paitre en le traitant comme le dernier des goujats. Certes, objectivement il l’avait bien mérité… Mais il trouvait tout de même étrange qu’elle voit si clair dans son petit jeu. Était-elle dotée d’un quelconque don de Légilimancie ou bien était-ce tout simplement son expérience de la vie lui avait appris à rester prudente ? Quoi qu’il en soit, Victor avait plutôt intérêt à se méfier d’elle…

Mais ce fut tout de même sur une note relativement positive, qui laissait une certaine marge de manœuvre au sang pur, qu’elle coupa court à leur rencontre avant de menacer de fuir comme une malpropre. Mais il n'était pas décidé à en rester là... Non, si elle voulait avoir la paix il faudrait qu’elle se montre un tantinet plus coopératrice. Qu’elle lui donne ce qu’il voulait et à son tour elle en aurait pour son compte ! Et plus elle lui résisterait, plus le jeu en serait intéressant.


« Locomotor Mortis ! », lança-t-il finalement juste à temps pour l’arrêter.

Parce que, non, elle ne s’en sortirait pas si facilement… Un Wyrman, un vrai, ne se laisse dicter sa conduite par personne et surtout pas par une femme. Elle était vraie idiote de penser qu’elle serait capable de lui résister… et c’était sans compter sur le fait que Victor était intimement convaincu que, au fond d’elle, il lui plaisait bien et qu’elle n’attendait que ça. Il suffisait de se rappeler du comportement qu’elle avait adopté de prime abord pour s’en convaincre.

Le jeune homme se leva finalement de sa chaise, brandit sa baguette droit devant lui et tenta un Accio Solange ! informulé, mais rien ne se produisit. Ah ouais zut, ça ne fonctionnait qu’avait les objets ce truc-là… Or elle n’était malheureusement pas un objet, afin pas à proprement parler en tout cas !

Il s’élança donc vers elle et lui barra le chemin :


« Je… J’ai peur de pas comprendre, bredouilla-t-il le plus innocemment possible. Tout ça n’est qu’un grand malentendu, qu’est-ce que tu t’imagines ? Tu me plais, c’est tout, et ne pense pas que je te laisserai t’en aller si facilement… Je ne comprends pas pourquoi tu me repousses ».

Il tenait toujours sa baguette en main et était prêt à en user, mais il l’avait baissée pour ne pas qu’elle se sente agressée. Il passerait bien entendu à la manière forte si elle continuait de jouer les mijaurées, mais dans un premier temps il préférait mettre son charisme à l’épreuve. Peut-être qu’en la jouant plus fine et plus tendre, elle finirait par se raviser ? Le tout était de la retenir un peu et le tour serait joué. D’une manière ou d’une autre, il l’aurait. Qu’elle le veuille ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Jeu 29 Nov - 16:39


Sa minute d'hésitation lui fut fatale puisqu'il en profita en sale traître pour lui lancer le maléfice du bloque-jambes. Solange, prise par surprise, ne l'évita pas, mais elle fulminait. Déjà, elle avait eu l'impression qu'il la prenait pour une idiote incapable de se servir de ta tête. Oui elle était blonde et alors ? Bref, le fait qu'il l'attaque maintenant ne laissait présager rien de bon pour lui. Elle n'était peut-être pas une combattante active, mais elle savait se défendre. Le tout était de ne pas casser le matériel alentour...

Mais elle n'eut pas tellement l'occasion de riposter, il prit place rapidement entre elle et le Chemin de Traverse. Toujours bloquée, elle n'avait pas de grandes chances pour lui rendre la monnaie de sa pièce et partir en toute tranquillité. Mais elle n'était pas Serpentard pour rien et un plan était déjà en route dans sa tête. Le petit discours qu'il lui servit ne réussi qu'à la mettre en peu plus en rogne, il la prenait vraiment pour une idiote. Une grimace se forma sur ses lèvres avant qu'elle ne lui réponde :

- Tu ne comprends pas ? Et c'est pour ça que tu m'agresses ? Tu me prends pour une idiote ou quoi ? L'indifférence que tu manifestes et le reste, ça me pousse juste à penser que tu te fous de moi. Si autrefois ça ne m'aurait rien fait, aujourd'hui, j'attends un peu plus de la part d'un homme qu'une simple envie d'une femme qui n'a rien d'une sainte.

La baguette d'Alex avait beau être pointée vers le sol, elle ne parvenait pas à se défaire de la sensation de danger. Elle prit alors sa propre baguette et se libéra à l'aide d'un Finite Incantatem. Puis elle fit mine de la ranger avant de la pointer brusquement vers le jeune homme et de murmurer : Expelliarmus ! Sans même prendre la peine de voir si elle l'avait effectivement désarmé, la sorcière lui donna un violent coup de poing dans l'estomac. Puis elle rangea sa baguette et se massa la main.

- Ouch... Je t'avais prévenu. Ne me prends plus pour une idiote si tu veux qu'on aille plus loin...

La blonde venait de prononcer sa mise en garde d'une voix assez froide. Elle ne parvenait toujours pas qu'un homme ose l'attaquer pour du sexe ! Même les moldus ne s'abaissaient pas tant... À croire que les sorciers, parce qu'ils se sentaient supérieurs avec leur baguette, oubliaient toute convenance pour une nuit torride...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Jeu 29 Nov - 23:55


La garce ! Victor n’avait rien pu faire, Solange venait de le désarmer et de lui assigner une droite magistrale dans le ventre, et on ne pouvait pas dire que ça faisait du bien ! Il s’était recroquevillé en avant et émettait des sortes de grognements plaintifs. Pendant ce temps-là, elle ne se sentait plus et s’était lancée dans toute une tirade qu’il n’écoutait qu’à moitié. Il profita d’ailleurs de sa distraction pour se redresser et récupérer sa baguette. Cette fois-ci, la trentenaire commençait vraiment à dépasser les bornes et il n’avait plus envie de jouer.

« LA FERME, D’ACCORD ?! s’écria-t-il en la plaquant violemment contre le mur de brique. Ne t’avise plus jamais de faire ça, c’est clair ? Ne te donne pas plus d’importance que tu n’en as, parce que tu n’es rien. Et maintenant casse-toi, j’ai autre chose à faire que de perdre mon temps avec des allumeuses en ton genre ! ».

C’est ainsi qu’il relâcha son étreinte, sans cesser de la défier du regard. Il cracha au sol puis fit volte-face dans un mouvement décidé. Il alla passer la tête dans l’entrebâillement de la porte du Chaudron Baveur et s’écria quelque chose comme « Je m’en vais, j’vous laisse la monnaie sur la table », après quoi il s’exécuta. Mais il ne partit cependant pas tout de suite et, dos à Solange, il se mit à rouler nerveusement une nouvelle cigarette. Il lui restait d’ailleurs encore un peu de cocktail, mais ça ne dura pas puisqu'il le but d’une traite.


« Pauv’fille… », grommela-t-il enfin, à mi-voix, tandis qu’il léchait le papier de sa clope.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Mar 4 Déc - 10:33


Son moment d'inattention lui fut fatal car le colosse en profita pour la plaquer violemment contre le mur tout en lui hurlant dessus. Sentant qu'il valait mieux faire profil bas, l'ancienne Serpentard se retint d'avoir son rictus sarcastique. Il venait juste de montrer qu'il n'avait pas l'habitude qu'on lui résiste et que cela l'agaçait énormément lorsque quelqu'un le faisait. Pourtant, elle n'avait pas peur de ce qu'il pourrait lui faire. Elle pouvait paraître suicidaire, mais en son for intérieur, elle se disait que s'il avait voulu lui faire du mal, il l'aurait déjà fait.

Un regard noir, un mollard à ses pieds ainsi qu'une belle tirade sur le fait qu'elle n'était qu'une allumeuse et il tourna le dos à la blonde pour hurler par l’entrebâillement de la porte qu'il laissait la monnaie et s'en allait. Pourtant, une fois cela fait, il resta là, à rouler simplement une cigarette. Son murmure n'échappa pas à Solange et la fit sourire. Il était entrain de se calmer, bien. Elle ravala son sourire et s'approcha de lui. La sorcière s'adossa au mur, sa jambe relevée et appuyée contre celui-ci et tandis un briquet au jeune homme.

- Tiens...

À vrai dire, elle ne savait pas quoi lui dire. Qu'elle était désolée ? Cela serait mentir. Pourtant, elle ne pouvait pas le laisser partir comme ça alors qu'il lui plaisait. Mais la situation était tendue et rien ne lui venait à l'esprit.

- Tu t'énerves facilement, aurais-tu fait parti de la maison des rouges à Poudlard ?

Mentalement, elle se gifla. Qu'est-ce qui lui prenait de parler de ça ? Ça n'avait absolument rien à voir avec la situation et en plus, elle s'en fichait royalement. Mais c'était sorti et s'il répondait, peut-être qu'ils pourraient repartir sur d'autre base. Même si pour ça, elle aurait du paraître stupide...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Mer 26 Déc - 0:53


« Qu’est-ce que tu fiches encore là ? lança-t-il alors, le regard assassin. T’as vraiment décidé de me faire péter les plombs on dirait… Les femmes de nos jours, j’te jure ! ».

Cela ne l’empêcha toutefois pas de la laisser allumer sa cigarette. En fait, sa présence l’indifférait plus qu’autre chose. Il savait à présent à qui il avait affaire et était donc certain qu’il n’y aurait jamais rien à tirer de quelqu’un comme ça, mais la repousser aurait été une nouvelle marque de faiblesse. Non, mieux valait tolérer sa présence et voir ce qu’elle attendait de lui exactement. Parce qu’elle ne restait sûrement pas là sans raison.


« De quoi tu me causes ? poursuivit-il après avoir tiré une première taffe. Qu’est-ce qu’on en a ciré d’Poudlard, ça doit faire un bail que t’es plus élève… Sinon, ouais, bien vu ! J’ai été à Gryffondor, tu veux une médaille pour ton sens de la déduction p’têtre ? Les Wyrman ont toujours été à Serpentard, alors je t’interdis de tirer la moindre conclusion de ce fait. Je hais cette école de toute façon, et les gens, c’était tous des trolls ».

D’humeur décidément changeante, Victor était certes encore un peu agressif dans sa manière de parler, mais il commençait déjà à se calmer. Il fallait dire que cracher son venin sur Poudlard était une seconde nature chez lui et qu’il avait eu à cœur de briser la réputation de l’école lors de ses nombreux voyages ces dernières années. Depuis qu’on avait fait l’erreur de nommer Dumbledore directeur, on n'avait plus jamais rien réussi à en tirer de toute façon.


« T’as pas la langue dans ta poche et t’es plus fière qu’un Hippogriffe, constata ensuite Victor, un sourire narquois sur les lèvres. T’es certainement une Serpentarde ».


Dernière édition par Victor Wyrman le Sam 12 Oct - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Dim 6 Jan - 14:56


Un ours en cage qui s'énerve à la moindre chose. C'était à cela qu'Alex lui faisait penser. N'empêche qu'il profita bien du feu qu'elle lui donna. Mais pour le coup, elle ne savait pas quoi penser de lui. Bon, elle comprenait que sa fierté d'homme était sérieusement entamée, mais ce n'était pas une raison pour être aussi violent dans ses paroles. En fait, virulent était un mot plus approprié à sa manière d'être.

Le sujet de Poudlard abordé, le jeune homme fit une petite bourde. Lui qui n'avait pas envie qu'elle connaisse son identité venait tout juste de lui donner son nom de famille. Pourtant, elle ne releva pas. À quoi bon de toute façon ? Il s'emporta énormément contre l'école et la blonde se demanda si ça ne cachait pas un traumatisme.

*Solange ma vieille, arrêtes de lire des livres de psycho....*

Le venin de l'homme jeté, Solange sourit doucement.

- Touché. Effectivement, j'étais de Serpentard. Quant au reste, que veux-tu que ça me fasse de savoir que toute ta famille a été à Serpentard ? Je m'en contre fiche, je ne sais même pas qui ils sont... Si t'as été célèbre durant ces dernières dix-sept années, je ne le saurais pas. Vivre loin du monde magique a eu quelques avantages à ce niveau-là...

Un dernier sourire et la jeune femme se demanda quoi faire. Rester ? Pour faire quoi ? Il était trop agressif pour qu'elle puisse simplement songer à avoir une conversation plaisante pour le moment. Quant à partir... Oui, c'était peut-être la meilleure solution pour le moment.

- Et bien Mr Wyrman, le jour où t'auras envie de discuter un peu ou de calmer tes nerfs dans un petit combat amical, viens me voir aux Halles Magiques.... Lança t-elle doucement.

Puis elle commença à se diriger vers l'arcade qui menait vers le Chemin de Traverse et qui était toujours ouvert depuis sa première tentative pour partir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Lun 28 Jan - 14:27


« On dirait bien que ça nous fait encore un point commun, releva Victor sans émotion particulière. Moi aussi j’ai… ‘disparu’ quelques temps de la circulation. Dix ans en fait. J’en pouvais plus de ce pays de m*rde et, à peine mon diplôme en poche, j’me suis cassé… ».

Voilà qu’il commençait à se confier à la première inconnue venue, comme une gamine acnéique se confierait à sa conseillère d’orientation. Pathétique, il était tout bonnement pathétique. La soirée était morte depuis longtemps et il ne restait plus qu’à espérer que la blondasse ne s’attarde plus trop longtemps s’il voulait garder un semblant de dignité.

Justement, elle se proposa à nouveau de disposer et, cette fois, Victor ne la retint pas :


« C’est ça, à la prochaine… », lui lança-t-il, se refusant de reconnaitre que, tout compte fait, il ne trouvait pas sa compagnie si désagréable que ça.

Bien au contraire, il aurait d’ailleurs pas dit non à une petite nuit ensemble… Si seulement le vin n’avait pas tourné en vinaigre lorsque leurs égos respectifs s’étaient heurtés l’un à l’autre. Sans esquisser le moindre mouvement pour la retenir, Victor observa alors la jeune femme s’éclipser et ne manqua pas de reluquer son gracieux postérieur.

Il termina alors sa clope et finit, lui aussi, par quitter le bar. Ce fut donc seul qu’il rentra à sa chambre d’hôtel, à son grand désespoir. Tirer un coup aurait pourtant eu le don de calmer son humeur.
{ Fin du RP }
Revenir en haut Aller en bas
Oswin T. Hooper
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: Etre tranquille

Message par : Oswin T. Hooper, Lun 25 Fév - 3:50



A drink,& a pretty girl.


(( PV : Axelle Higgs ))

Pourquoi qu'le Chaudron Baveur, il s'appelait le Chaudron Baveur d'abord ? C'était con, un chaudron ça bavait pas, ça avait même pas d'bouche. Enfin après ça bavait peut-être dans le sens que quand on rate une potion, y'a tout le liquide dégueulasse plein d'ailes de fourmis et de poils de cul de chauve-souris qui dégouline des bords. Mais même, ça bavait pas, ça débordait là. Oh bordel, je me prenais vraiment la tête sur des trucs à la con moi parfois ...
Fallait dire que la journée se terminait et que j'étais vraiment bien entamé au Whisky Pur-Feu édition triple deluxe de Noah. L'matin j'étais tout sobre, tout tranquille, prêt à le rester même. Mais y'avait fallu que je me tape les pires clients du monde dans l'après-midi, le genre qui te font péter des câbles tellement fort que t'as l'impression que ton cerveau te coule par les yeux.
P*tain j'avais été tellement gratiné moi aujourd'hui.
Entre les deux putes qui m'avaient fait faire 30 allés-retour en critiquant tout, le vieux bouché qui comprenait rien, le trou-du-cul qui m'avait cramé la joue avec sa clope et la dizaine de jeunes cons bruyants qui me prenaient pour leur larbin, j'en pouvais juste plus. En plus j'avais pété tellement de câbles que j'étais sûr que ces gens allaient plus revenir. Tant mieux pour moi, tant pis pour l'boss. Il avait qu'à servir lui-même ces empaffés tiens.

Donc du coup, truc normal, j'buvais pour oublier. J'buvais pour me calmer aussi. Surtout que là c'était la fin d'journée, alors fallait que je décompresse avant d'entamer le gros service du soir. J'doutais pas que j'allais le chier comme jamais, bourré comme je l'étais, mais ça m'empêchait pas de continuer à siffler la bouteille à une vitesse impressionnante. De toute façon y'avait personne pour m'en empêcher et je le méritais bien. Le premier qui m'emmerdait sur ce propos je lui faisais bouffer la bouteille de verre, mais sans rien dedans.
Et par le cul.
J'allumais une cigarette, après cinq bonnes minutes de tentatives ratées. J'arrivais pas à coller cette foutue flamme sur le bout d'ma clope, trop relou. Elle faisait que de se barrer vers la gauche, j'avais beau faire n'importe quoi j'y arrivais pas. Ça devait faire tellement pitié que rien que de m'imaginer la scène, bah je riais comme un c*n.

J'étais dehors là, dans l'espèce de cours qui faisait face au mur pour aller sur le Chemin de Traverse. Y'avait personne, c'était bien. Je pouvais décompresser tranquille, dans le calme, avec pour seuls amis mon Whisky et mes clopes. Que demander de plus franchement ? Ah si tiens, je savais. Une jolie fille. Une jolie pas trop chiante, pas grosse et agréable pour me tenir compagnie. Et puis mon lit, je lui ouvrirais même à draps ouverts si elle le voulait. Mais c'était qu'une option, une chouette option pour m'dire que cette journée aura pas été qu'un vaste chiotte de A à Z.
Ah mais attends, j'avais pas vraiment d'lit à moi en fait ...
C'était vrai que j'étais qu'un clochard qui faisait que squatter les appart' de ses potes, du coup je pourrais même pas ramener de fille ce soir puisque j'avais nul part où l'amener. Trop le seum franchement.

J'avais plus qu'à boirepour oublier, encore quoi.


Dernière édition par Oswin T. Hooper le Sam 23 Mar - 23:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Etre tranquille

Message par : Axelle Higgs, Lun 25 Fév - 5:23


Il y avait des journées comme ça, où tout allait de travers. Déjà, il y avait eu ces petites putes de Poufouffle et Serdaigles qui avaient eu l'audace d'être insolente envers la préfète des verts et argent. Se contrôlant, ou pas, elle avait un peu abusé de sa baguette pendant l'une par les pieds au plafond et faisant cracher des limaces à l'autres. Et Ryosuke qui avait passé à ce moment, n'apprécia pas tout à fait le geste de la préfète.

Axelle avait obtenu l'autorisation de rendre visite en après-midi à son frère Ludovik qui habitait Londres. Au final, la rencontre s'était plus ou moins bien déroulée et avait fini par se solder par un bref "À bientôt, Ludo" plutôt froid. La relation entre eux était une vraie montagne russe et quand ils abordaient le sujet de Chris, ça devenait rapidement tendue. D'autant plus que Ludovik tentait de convaincre Axelle de ne rien faire et plutôt faire son deuil. Et ça, ça la répugnait. Franchement, comment il pouvait penser que Chris était mort ?

Elle aurait dû suivre le conseil de Zoey et ne pas se présenter. C'est bien ce que la blonde avait fait. D'autant plus qu'avant que la jeune femme parte, Ludovik lui avait tendu une belle enveloppe rouge. Un seul coup d'oeil suffit à Axelle pour reconnaître l'écriture saccadé de son père. Vraiment génial de recevoir une beuglante de la part de son père, alors qu'il n'avait pas donné de nouvelles depuis un moins. Qu'est-ce qu'il avait à lui reprocher celui-là ? On pouvait pas lui foutre la paix, deux puta*ns de secondes ?

Fourrant rapidement la lettre dans son sac à main, Axelle claqua la porte du petit loft. Elle qui croyait qu'elle aurait le droit à un bon souper payé par son aîné, c'était raté. Pfff, son frère cool lui manquait, pas le studieux et droit. Et s'il était là, il aurait été à ses côtés, il l'aurait encouragé dans sa bêtise. Elle venait de perdre son frère, son ami et son mentor.

Secouant la tête, Axelle accéléra le pas, ses bottines en cuirs blanches cognant sur les dalles. Axelle fumait peu, mais une cigarette arrivait à lui calmer les nerfs quand elle avait envie de tout faire sauter. Et là, c'est pas l'envie qui manquait : elle rageait grave. S'approchant bientôt du chemin des traverses -bah ouais pourquoi ne pas en profiter, tant qu'à y être-, la verte et argent stoppa.

À sa gauche, elle avait vu de la fumée. Elle tourna le visage vers la source et son sourcil gauche se releva légèrement. Une silhouette état appuyée contre le mur et Axelle avait cette impression de l'avoir déjà croisé. L'appel de la cigarette fut trop forte :


- Hey, tu m'donnes une clope ? l'apostropha-t-elle d'un ton encore énervée.
Revenir en haut Aller en bas
Oswin T. Hooper
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: Etre tranquille

Message par : Oswin T. Hooper, Lun 25 Fév - 13:53



A drink,& a pretty girl.


J'm'étais carrément accroupis, dos au mur et cul à dix centimètres du sol. J'devais vraiment avoir l'air d'un dépravé là comme ça, mais j'me cachais pas et assumais pleinement ce fait. J'ressassais l'idée que j'avais pas de chez-moi et que j'étais rien d'autre qu'un clochard qui avait de la chance d'avoir des potes. Y'avait pas, faudrait que j'me trouve un trou à rat où nicher un d'ces quatre. Même un truc tout pourris ça m'irait niquel, j'avais bien dormi dans un carton durant la quasi totalité de mon enfance, alors j'étais prêt à tout accepter. Bon par contre maintenant il fallait plus m'parler d'boite ou autre, sinon je pétais un câble. Et être enfermé je supportais juste pas.
J'voyais un peu trouble, mais c'était pas encore assez à mon goût. J'voulais plus rien voir moi, tout oublier de cette journée de m*rde. Tant pis si j'me faisais virer après ça, je m'en foutais. Là tout ce que je voulais c'était décompresser tranquille avec cette belle bouteille et ce beau paquet de clopes qui se vidait bien trop vite.
Et puis une jolie fille en plus, ce serait vraiment chouette. Mais bon il fallait pas rêver.

" Hey, tu m'donnes une clope ? " Sweet Satan. Je relevais la tête, cherchant des yeux la personne qui venait d'me demander ça. C'était une voix d'fille, une jolie voix d'fille. P*tain mais si c'était une jolie fille pas grosse et sympa, j'allais sacrifier un chaton en la gloire de Satan direct après.
Haha non j'déconnais, j'aimais trop les petits chatons pour ça. Euh hum.
Mes yeux se posèrent enfin sur elle et ça m'laissait sur le cul. P*tain elle était carrément jolie en fait. Encore mieux que c'que j'aurais pu imaginer. Avec ses longs cheveux bruns, son teint mat et ses yeux brillants, j'étais plutôt bien tombé. Et sa silhouette ... Ouais. Je prenais volontiers.

Par contre j'avais pas envie de lui donner une clope, je la connaissais pas et je voulais pas qu'elle se barre direct après. Pis m*rde, c'était cher ces conneries là, si je commençais à en donner à la première personne pas trop moche qui m'en demandait, j'avais pas fini. J'disais rien du coup, me contentant de la dévisager de façon pas super intelligente. Fallait dire que mon cerveau il marchait plutôt doucement à cause de l'alcool, alors j'avais un peu de mal à répondre du tac au tac. J'cherchais un moyen de la faire rester, mais visiblement lui dire " Nan. " ça devait être pas être la bonne réponse. Elle avait pas l'air contente la demoiselle, j'captais pas trop pourquoi sur le coup. Hey, elle m'avait parlé comme un chiotte aussi hein. Mais comme elle avait l'air d'vouloir partir, j'lui lançais de façon plus ou moins correcte " Enfin ça dépends, j'quoi en échange ? "
Bah ouais, c'était un gros sacrifice quand même, j'méritais bien un truc en échange nan ?

Je la lâchais plus des yeux, d'un air à la fois amusé et un peu défiant. J'en avais marre d'être accroupi, alors j'posais complètement mon cul au sol dans un petit " pouf ". J'avais plus envie de terminer cette bouteille tout seul.
" J'te propose un truc. Tu m'aides à finir cette bouteille et j'te file une clope. " Ouaiiis bonne idée ça non ? Comme ça elle allait rester avec moi et en plus elle allait être entamée aussi. J'aurais p't'être du bonus en fin d'soirée du coup, qui sait ? Enfin j'verrais bien, j'y pensais pas vraiment là en fait. J'avais juste plus envie d'être tout seul. Enfin si, mais tout seul avec elle. Parce qu'elle était vraiment jolie quand même. J'étais amoureux de son visage là.


Dernière édition par Oswin T. Hooper le Sam 23 Mar - 3:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Etre tranquille

Message par : Axelle Higgs, Mar 26 Fév - 2:29


Le jeune homme releva la tête, mais ne répondit pas immédiatement à la sorcière. Cette dernière, patiente, laissait son regard azuré détailler celui qui était accroupi à quelques centimètres du sol. Il avait de long cheveux blonds qui cachait son visage, malgré le bandana qui retenait sa chevelure. À ce moment, il relevait alors son visage et ses yeux bleu gris se mirent à dévisager la Serpentard sans-gêne. Il réfléchissait sans doute à sa question et, surtout, sa réponse. Il semblait hésiter.

De son côté, le garçon ne semblait pas inconnu aux yeux de la demoiselle. L'explication la plus probable était qu'il s'agisse d'un ancien élève qu'elle avait croisé à Poudlard. Il semblait tout de même plus vieux qu'elle et, par conséquent, il avait sans doute quitté l'École de Sorcellerie. Outre son visage, son look en général était difficile à oublier et le style garçon badass rockeur était plutôt en minorité à Poudlard. En prêtant un peu plus attention à son regard, Axelle constata que ceux-ci étaient troubles et en déduisit qu'il avait sans doute bu. Ça et la bouteille qui traînait juste à côté.

Plantée là, la jeune femme croisa ses bras sous sa poitrine, se demandant comment le convaincre. Comme s'il lisait dans ses pensées, il lança :


- Enfin ça dépends, j'quoi en échange ?

Un tantinet plus lucide, il ne la lâchait plus du regard, un air défieur et amusé sur son visage. Ah ouais ? On allait jouer. Axelle le pressentait. Tant mieux, elle aimait jouer et elle était imbattable ! Le jeune homme se laissa tomber sur le sol, ses fesses amortissant la chute. Axelle était prête à parier qu'il avait bu.

- J'te propose un truc. Tu m'aides à finir cette bouteille et j'te file une clope.

Han ! Mais en voilà une bonne idée ! Malgré l'aggression qu'elle avait subi, Axelle n'était pas devenue une de ses filles qui avaient peur de tout. Cependant, il y avait une certaine paranoïa qui la rendait parfois plus nerveuse et aggressive. contraire. Cette nuit-là, quelqu'un l'avait aidé en mettant Joe sur son chemin. Elle se rappelait encore très bien des mots de l'agresseur. Elle était une vilaine fille, hein ? L'expulser de ses fautes ? Qu'il essai à nouveau et la jeune sorcière n'hésiterait pas à commettre un nouvelle faute. Et puis, au nombre de fautes qu'elle allait commettrait dans sa vie, une de plus, une de moins.

De toute façon, le mec devant elle ne l'effrayait pas du tout. Axelle avança de quelques pas et s'accroupit comme l'était le garçon avant de s'affaler au sol. Elle était à plus ou moins un mètre de lui et ses lèvres s'étirèrent afin de former un sourire moqueur. Elle allait lui donnait des mornilles, mais il lui proposait à boire. Quelle situation gagnante.

- Deal. Mais j'espère que ce n'est pas du gin, fit-elle fronçant légèrement les sourcils.
Revenir en haut Aller en bas
Oswin T. Hooper
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: Etre tranquille

Message par : Oswin T. Hooper, Jeu 28 Fév - 19:12



A drink,& a pretty girl.


Ouais, elle avait l'air d'aimer l'idée ! Fallait dire qu'elle gérait grave, finir une bouteille avec une belle fille en face de soi, y'avait quoi d'mieux ? Ah ouais, si. Être dans un lit avec elle. Mais bon, on allait pas brûler les étapes non plus, j'pouvais pas lui d'mander de finir cette bouteille et de me donner son corps en échange de ça et une clope. Là j'étais sûr qu'elle l'aurait vraiment mal pris. Enfin c'était un début l'air de rien ! Et peut-être que je serais chanceux sur la fin, qui sait ... " Deal. Mais j'espère que ce n'est pas du gin. " Du Gin ? elle aimait pas le Gin c'est ça ? Bah c'était pas mauvais pourtant, pas ce que je préférais mais ça se buvait plutôt bien avec d'autres trucs dedans. J'étais sûr que j'pourrais lui en faire boire sans qu'elle le sache dans un cocktail. Mais bon là j'avais la flemme, alors on repassera. " Nah. C'pas du Gin ! " J'lui faisais un petit signe pour qu'elle vienne s'asseoir à côté d'moi. Bon c'était pas super propre/romantique mais c'était mieux que rien.
Pis elle au moins elle avait pas ma tête de clodo, donc ça passait tout d'suite mieux.

" C'du Whisky Pur-Feu ! L'édition triple deluxe que j'ai piqué à Noah. " Il était grave bon d'ailleurs, dommage pour elle, elle le goûterait pas. P*tain, si elle savait que je lui avais piqué comme ça, ça serait surement très chaud pour mon cul d'ailleurs. Mais je comptais sur la fille pour m'aider à me débarrasser des preuves, ou même me servir de couverture si jamais ça venait à s'apprendre. Après tout, quand on a une jolie fille près de soi, faut lui offrir ce qu'il y a de meilleur non ? Pis je pourrais toujours dire que c'était elle qui m'y avait forcé, même si je doutais pas un seul instant que la proprio' me croit pas un seul instant.
Comme si c'était mon genre ça.
" Bon par contre j'pas d'verres. Mais pas besoin hein ? " Ouais après j'allais devoir me taper la vaisselle. Pis je serais foutu d'en péter un en plus.

La fille était venue s'asseoir près d'moi, elle était encore plus jolie de près. J'étais hypnotisé du coup, mais je me reprenais vite. Elle voulait une cigarette, fallait pas que j'oublie de la lui donner quand même. Sauf que je savais plus où j'avais collé mon paquet, alors je cherchais dans mes poches de jean alors qu'il traînait par terre. Je m'étais assis dessus en fait, il faisait une sale gueule du coup. J'en sortais une avec ma bouche, mes deux mains occupées par la bouteille et le fameux paquet. J'le rejetais sur le sol, prenant la clope entre deux doigts et la tendant vers elle d'un air pas très frais. J'vidais un peu plus de la bouteille, la lui collant sous le nez juste après. " Alors, t'en veux euh ... " Bah je savais pas son nom en fait. J'avais l'air bien con du coup, ma phrase elle voulait rien dire.
J'disais plus rien d'ce fait, attendant juste qu'elle prenne la bouteille dans les mains et qu'elle commence à se soûler. Il était vachement fort cet alcool, du coup il entamait vite et bien. Ça allait être mieux pour parler, même si en fait j'avais pas vraiment envie de parler mais de lui rouler une pelle. M'enfin, j'allais me retenir, ça se faisait pas quand même.
Pas déjà quoi, je venais juste de la voir après tout.


Dernière édition par Oswin T. Hooper le Sam 23 Mar - 3:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Etre tranquille

Message par : Axelle Higgs, Sam 2 Mar - 5:42


Rassurant la sorcière quant à l'origine de l'alcool, le garçon lui fit signe, l'invitant à s'asseoir près de lui. Se relevant, la Serpentard suivit les ordres de son interlocuteur. Prenant place à ses côtés, Axelle replia légèrement ses jambes vers elle.

- C'du Whisky Pur-Feu ! L'édition triple deluxe que j'ai piqué à Noah, ajouta-t-il.

C'était qui Noah ? Bah... peu importe. Haussant les épaules d'un air désinvolte, Axelle prit place près du jeune homme. De toute façon, elle se foutait pas mal d'où provenait l'alcool, tant qu'elle pouvait en boire. Par contre, elle était heureuse d'entendre les mots whisky pur-feu et triple deluxe. Le whisky Pur-Feu c'était bien mieux que du gin. C'était sans aucun doute l'alcool favoris de la Serpentard.

- Bon par contre j'pas d'verres. Mais pas besoin hein ?

Nouveau haussement d'épaules, suivi d'un signe de tête qui annonçait la négative. Elle remarqua que le garçon tapotait ses poches, sans doute à la recherche de son paquet de cigarette. Après quelques instants, il se releva de quelques centimètres pour y découvrir son paquet "légèrement" aplati. À l'aide de sa bouche, il sortir une clope qu'il tendit ensuite à la sorcière.

- Merci, dit-elle alors que le garçon lui foutait carrément la bouteille sous le nez.
- Alors, t'en veux euh ...

Purée, c'était l'appel du diable lui. Tenant la cigarette de la main gauche, elle prit une gorgée modérée à même le goulot, adressant un clin d'oeil au garçon en guise de remerciements.

- Axelle, compléta-t-elle à la place du garçon une fois que le whisky avalé.

Elle avait failli s'étouffer, mais avait réussis à contrôler le tout. Il était bon cet alcool : merci Noah. Peu importe qui tu es. Redonnant la bouteille au garçon, elle entreprit ensuite d'allumer, à l'aide de sa baguette, la cigarette tordue. C'était donné, alors elle allait pas se plaindre et puis ça restait une clope, peu importe son esthétisme.


- Et ton nom à toi, c'est quoi ? fit-elle après la première bouffée.

La fumée s'était libérée par intervalles irréguliers, alors qu'elle parlait. Coulant un regard vers le sorcier, elle attendait qu'il lui réponde. Même si son visage ne lui était pas inconnu, elle était prête à parier qu'il n'était plus à Poudlard. En prêtant un peu plus attention aux circonstances elle aurait pu conclure qu'il était serveur au Chaudron Baveur, mais son esprit d'analyse semblait en ce moment faire la grève.

Préoccupée par plusieurs problèmes, le cerveau d'Axelle semblait tout simplement saturé. Cette journée prenait une drôle de tournure et cela ne déplaisait pas à la sorcière. La rencontre avec son frère ayant été plus qu'ordinaire cette beuverie improvisée avec un pur inconnu permettait d'oublier les problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Oswin T. Hooper
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: Etre tranquille

Message par : Oswin T. Hooper, Sam 2 Mar - 22:11



A drink,& a pretty girl.


La bouteille toujours collée devant son visage, je l'entendais me dire qu'elle s'appelait Axelle. C'était chouette comme prénom, j'aimais bien. Mais surement que j'aimais parce qu'elle était jolie. Si elle avait été grosse et moche, j'aurais surement trouvé son prénom moche. J'me demandais si y'avait des gens qui aimaient les p'tites grosses moches du coup, ou si elles restaient seules toute leur vie. Surement qu'elles allaient avec des mecs douteux et laids. Ou qu'elles étaient lesbiennes. Y'avait des belles lesbiennes hein aussi ! Genre dans les pornos, j'aimais bien les lesbiennes dans les pornos.
P*tain mais pourquoi je pensais à ça moi ? Voulant pas trop me poser de questions, je vidais plutôt une bonne partie de la bouteille au goulot, ma gorge me brûlant même plus à force d'en boire. C'était comme de l'eau chaude du coup, de l'eau chaud un peu amère. L'alcool me montait encore plus à la tête, j'avais trop bu et trop vite. Je voyais plus très net. Mais j'me sentais bien, c'est qu'il était vachement beau ce Whisky.
" Et ton nom à toi, c'est quoi ? " Je la regardais d'un air intrigué, cherchant ce que je devais répondre. Euh attends, c'tait quoi mon nom déjà ?

J’avais l'air fin, heureusement ça m'était revenu assez vite. Comment oublier mon nom franchement ? Il était cool, je l’aimais bien aussi. Comme les pornos lesbiens ouais. Mais c'était mes parents qui m'avaient appelé comme ça et ça c'était moins bien. J'aimais pas mes parents, pas du tout.
" Oswin ! M'appelle Oswin. " J'avais encore jamais rencontré d'autres Oswin. J'étais peut-être le seul du coin. Le seul et l'unique. Ça me plaisait bien. Je re-buvais un coup, mais pas trop là, parce que mon estomac était pas super ravi. Fallait que je fasse attention à moi foie quand même, ce serait con de le niquer aussi jeune. Demain je boirais pas, promis ! Fallait arrêter les conneries un jour.

Je terminais ma clope, l'écrasant sur le sol et m'amusant avec le mégot. J'savais pas quoi dire à cette fille, et elle parlait pas non plus. J'étais pas encore assez mûr pour tenter de l'embrasser, heureusement d'ailleurs. Sinon elle serait partie en courant très loin d'moi. J'étais pas en manque, j'aimais juste beaucoup les jolies filles. Et avec un petit - Gros, coup dans le nez, ça partait vite en couille. J'essayais de trouver un truc à dire, y'avait bien que l'alcool qui me rendait comme ça. D'habitude je parlais pas, j'envoyais juste ch*er. " D'où qu'tu viens en fait ? T'es pas à Poudlard toi ? " Je savais pas d'où je tenais ça, p'tet bien mon cerveau à moitié noyé qui essayait d'envoyer des signes au monde extérieur pour dire qu'il était encore en vie derrière ce flot de Whisky. En tout cas si elle était vraiment à Poudlard, j'étais fort. Parce que là dans l'instant sa tête me disait rien du tout. Enfin elle me disait qu'elle était grave belle mais c'était tout quoi.
Enfin c'était déjà pas mal.


Dernière édition par Oswin T. Hooper le Sam 23 Mar - 3:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Etre tranquille

Message par : Axelle Higgs, Dim 3 Mar - 0:53


- Oswin ! M'appelle Oswin.

Aaaah, ouais. Oswin. Ce prénom lui disait vaguement quelque chose. Les directeurs de maison avaient cités plusieurs fois ce nom même. Perdue dans ses pensées, la sorcière ne remarqua pas qu'elle restait silencieuse. Du coup, elle devait avoir l'air froide et super chiante, mais tant pis. C'est plutôt qu'elle était distraite.

- D'où qu'tu viens en fait ? T'es pas à Poudlard toi ?
- Ouep, c'est ça. Et j'imagine que tu tu y étais jusqu'à tout récemment.

Elle ferma les lèvres sur le filtre de sa cigarette aspirant un bon coup. Attrapant ensuite la bouteille de whisky, elle prit une bonne gorgée du liquide enflammée. Ça chauffait dans tout l'oesophage. Puis, la préfète recracha la fumée.

- Et tu travailles ici ? fit-elle en pointant le bâtiment derrière elle qui abritait le Chaudron Baveur.

Hey, Oswin ! Ça lui revenait, tout-à-coup. Oswin, c'était le mec qui jouait de la musique ça. En tout cas, c'est ce que les filles minaudaient à son propos. Elle n'avait jamais écouté sa musique et si ça se trouve son groupe était dissout. C'est comme ça que ça se passe pour 90% des groupes de musique. Et, de toute façon, s'il était célèbres il ne buvrait pas dans la ruelle. Enfin, peut-être que si, c'était relatif. N'empêche, une question à le fois, le pauvre avait de la difficulté à tout assimiler et Axelle aussi, l'alcool étant sournois.

Revenir en haut Aller en bas
Oswin T. Hooper
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: Etre tranquille

Message par : Oswin T. Hooper, Sam 23 Mar - 4:06



A drink,& a pretty girl.


Ah bah ouais c'était bien ça, elle était de Poudlard la fille aux jolis yeux verts ! J'étais trop fort, un vrai champion. Un vrai champion bien bourré comme il faut j'dirais même. Et de quoi j'y étais jusque tout récemment ? Ah oui, à Poudlard. J'la regardais en mode " Je réfléchis au point de me griller un neurone complet " histoire de pas dire de la m*rde. D'un coup je sentais les mots s'emmêler dans ma bouche et rien qui voulait sortir de là. C'était choucroute party là-dedans, un vrai bordel. Et mes pensées étaient décidément pas nettes du tout. Finalement je réussissais à articuler un " Ouais. " , un peu rauque, vachement viril mais pas sex du tout. Ouep j'avais quitté Poudlard il y a peu et ... Bah rien. Je bossais, je squattais, je fumais et je buvais. J'b**sais aussi, enfin narmol. La vie quoi.

" Et tu travailles ici ? " Je lui lançais un regard intrigué, style " Bah et quoi ça se voit pas que j'travaille ici peut-être ? " avant de me rendre compte que mes allures de clodo squatteur de coin tranquille pouvaient laisser penser ... Bah que j'étais juste un clochard. Du coup j'secouais la tête de haut en bas rapidement, mimant un oui la bouche pleine d'alcool. Avalant ma gorgée réchauffée par ma propre bouche, je rajoutais. " Ouep je travaille ici ... C'est comme ça que j'ai eu la bouteille." Je la soulevais du coup, lui recollant sous le nez pour qu'elle la prenne. " Piquée à la patronne. Elle aussi elle boit beaucoup mais chut. Je l'aime bien du coup. " Ah Noah, même si j'aimais pas trop bosser ici à cause de tous les paysans qui venaient, j'aimais quand même l'endroit et surtout la patronne. Elle était chouette et presque aussi alcoolique que moi. Enfin bon non, mais dès qu'on était ensemble fallait à tout prix qu'on test et invente de nouvelles choses.

Tiens sinon d'ailleurs, je me touchais carrément là. Enfin de toute façon j'étais juste plus en état de faire quoique ce soit avant une bonne heure et demie, donc autant profiter du rayon de soleil et de la jolie fille qui s'appelait, euh, Canelle ? Nan. Euh. Salsepareille ? Prunelle ? AXELLE !
P*tain mais ouais Axelle. Elle était belle en tout cas, de beaux cheveux bruns, j'aimais bien les cheveux bruns. Elle avait de jolis yeux aussi, tout vert. Du coup, l'alcool déliant ma langue, je lâchais : " T'es belle hey. "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Etre tranquille

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 1:45


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 19

 Etre tranquille

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.