AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Sports magiques ~¤~ :: Quidditch libre
Page 1 sur 17
Gradins du Terrain de Quidditch
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Maître de jeu, Lun 11 Fév - 17:06


Vous êtes ici dans les gradins du terrain de Quidditch !

Venez encourager vos équipes ou simplement regarder les autres jouer.

Attention ! Zone RPG !

Revenir en haut Aller en bas
Gabriella Carter
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Gabriella Carter, Mar 12 Fév - 22:22


[Ce sujet était libre, je l’utilise dans le cadre du défi des territoires avec Molly Weaslay - PV.]

Gabriella s’éveilla doucement, le bras droit endolori par manque de sang y circulant. Et pour cause : elle avait dormi dessus avait bloqué toute circulation sanguine. Elle se le massa pour faire passer les crampes douloureuses, une grimace au visage.

Dans la matinée, elle avait toujours mal au bras lorsqu’elle prit l’air dans le parc, question de ce changer les idées. Avoir la tête toujours plongée dans sa livre l’éloignait grandiosement des photons de la lumière du jour. Alors, les rayons du soleil perçaient sa rétine qui n’en avait pas l’habitude. Elle plissait les yeux, un instant, s’habituait et s’y fit. Elle alla voir les Serdaigle s’entrainer au Quidditch, c’était un samedi matin. Il ne faisait pas spécialement beau. La brune anglaise envahissait le terrain où elle régnait en maître et Gabriella, dans les gradins, grelotait. Elle se frottait les épaules et encourageait son équipe en applaudissant les belles actions faites sous ses yeux : une magnifique passe, un cognard rondement bien envoyé, un but splendidement stoppé... Il ne fallait pas lui demander de scander des hymnes, elle était bien trop timide. Et lorsque l’entrainement se termina, elle fut tellement frigorifiée qu’elle ne put se lever et bouger. Elle vénérerait la personne qui lui apporterait un gobelet de jus de citrouille bien chaud ou qui… Voudrait faire la courses dans les gradins pour se réchauffer et refaire circuler le sang dans toutes les parties congelées de son corps ?

Elle ferma les yeux. Un bon nombre de fois, elle s’était prêtée à cet exercice. Celui de se poser calmement et oublier le monde mouvementé qui l’entoure pour tenter de percer sa mémoire amnésique. Il y avait dix années de sa vie qui ne voulaient pas revenir à la surface, perdues dans les méandres de l’oubli, comme ligotées par les prémices des ténèbres qui à tout jamais, les priveraient d’être remis en lumière. Tant de fois pourtant, elle avait cherché après les contours du visage de sa mère, de son père. Tant de fois, elle avait espéré ressentir des joies d’enfant. On lui avait volé son innocence, ses premiers printemps, sa mémoire des premiers flocons de neige touchant son visage lorsque dans leur chute, ils rencontrent sa peau brune.

Elle serrait les dents, aujourd’hui non plus, ça ne revenait pas. Ce jour-là, pas plus qu’un autre. Aussi loin qu’elle puisse remonter, elle se voyait, vers dix ans, ouvrir les yeux comme on découvre pour la première fois le monde. Elle était à l’orphelinat de Ste Sofy. Et il n’eut jamais rien de plus. Sa défunte mère, il n’y avait que quelques vieux professeurs qui la connaissaient et ne cessaient de lui rappeler Ô combien Gabriella lui ressemblait. Quant à l’homme qui aurait pu être son père, elle n’en eut jamais vent, de qui que ce soit. Elle était persuadée qu’il était encore vivant, et qu’il était peut-être là, non loin, en train de l’observer grandir. Elle aurait voulu qu’il soit là.

Elle r’ouvrit les yeux le cœur lourd… Et complètement gelée jusqu’aux os. Elle s’osait plus bouger. Ses muscles endoloris par es froid lui faisaient froid. C’était malin !

Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Nikki Sullivan, Mar 12 Fév - 22:45


[ RP en solitaire ]

Nikki se leva de bonne humeur, aujourd'hui elle allait assister au premier match de Quidditch de la saison. Poufsouffle VS Serpentard. Elle s'habilla aux couleurs de sa maison, pris son sac et se précipita vers le terrain. Elle ne passa pas par la grande salle elle était déjà légèrement en retard.

- Foutu réveil, marmona-t-elle.

Le match avait déjà commencé, 50-0 en faveur de sa maison. Elle sourit toute contente et se précipita dans les tribunes. Le temps n'était pas vraiment en leur faveur, en effet le vent soufflait de forte rafale et il devait être assez compliqué de jouer dans ses conditions. Enfin, peu importe. La jeune fille allait soutenir sa maison coûte que coûte. Elle grimpa sur un banc et se mit à scander :

- Les Serpentards vont gagner,
Jamais rien ne les effraie,
Les Poufsouffles ne joue pas bien,
Ils ne marquent pas un point.


Elle continua à chanter, ou hurler, tout dépend le point de vue, l'hymne qu'elle venait d'inventer. Elle était pratiquement certaine qu'aucun joueur n'avait pu l'entendre à cause du vent qui faisait rage mais, elle continuait à chanter, danser et sauter sur son banc tel une cheerleaders. Il lui manquait seulement les pompon. Elle sourit à cette idée, elle devait vraiment avoir l'air ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Invité, Mer 13 Fév - 14:57


Molly avait passé une bonne partie de la matinée dans la bibliothèque en train d'étudier. C'était un peu son train-train quotidien. Mais aujourd'hui, Molly en avait marre d'étudier ( ce qui lui arrivait très, très rarement). Elle ferma alors le gros livre ouvert devant elle, posa sa tête sur celui-ci et réfléchis. Elle réfléchissait où elle pourrait bien aller, et pour faire quoi. Les minutes passèrent et Molly décide enfin d'aller prendre l'air. Alors, elle prit le gros livre (qui était énormément lourd pour elle) et le remis dans l'étagère en le reclassant bien à sa place. Elle sortit alors et alla se promener. Elle ne regardait pas vraiment où elle allait, mais cela lui était égal. Elle prenait l'air et se dégourdissait les jambes, bien qu'une brume épaisse rende l'atmosphère plutôt humide.

Elle arriva au terrain de Quidditch, s’installa dans les gradins, et regarda les joueurs qui s'entrainaient. Le Quidditch était un sport qui l'avait toujours fascinée. Ils jouaient vraiment bien, mais de sa place Molly ne les voyaient pas très bien. Elle se leva et changea de place dans les gradins, histoire de pouvoir les observer. Et c'est ce qu'elle fit pendant un certain temps, mais l'ennui la rattrapait. Aujourd'hui, Molly avait une grosse envie de faire la folle, de se défouler, de courir ! Non loin d'elle, elle aperçut une jeune fille, en train de grelotter et d'applaudir à chaque belle action des Serdaigle. Molly s'approcha d'elle et lui dit d'une voix rieuse:
-Hey ! Salut toi ! Tu as froid on dirait.

Elle tourna la tête vers les joueurs et rajouta:
-L'équipe de Serdaigle est vraiment forte ! Tu aimes le Quidditch . Ou tu viens peut-être simplement pour prendre l'air comme moi... Pardon ! Je ne me suis pas présentée, Molly, Molly Weaslay, dit elle en lui tendant joyeusement la main. J'ai bien envie de faire la folle aujourd'hui pas toi ? Tu sais, on dirait vraiment un glaçon, il faudrait peut-être que tu bouges si tu ne veux pas être gelée définitivement !
Revenir en haut Aller en bas
Gabriella Carter
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Gabriella Carter, Mer 13 Fév - 20:33


Gabriella était frigorifiée. Elle se serait bien collée dans un fauteuil, sous une couverture près de la cheminée. Elle se souvenait de la cheminée de l’orphelinat. L’hiver, tous les enfants venaient s’y réfugier pour y avoir bien chaud. On y passait de bons moments pleins d’éclats de rire et de complicité. Tous ces jeux d’enfants, amusés, rendaient l’instant aussi magique que Noël. Car, à l’orphelinat, même s’il n’y avait pas ses montagnes de cadeaux hors de prix sous un sapin fait en quatrième vitesse. Il y avait un sapin décoré avec amour et un unique cadeau à son pied le 25 décembre : un sac avec des chocolats. Et ça rendaient leurs yeux brillants de lumière. Gabriella avait appris à se contenter de peu. A Poudlard, les choses étaient bien différentes. Chacun semblait être pris de l’envie folle de la possession à un point tel que, pour la jeune serdaigle qui n’avait pas été élevée ainsi, en était écœuré à en rendre sa tarte à la citrouille.

Elle sortit de ses souvenirs lorsqu’une demoiselle lui adressa sa parole. Gabriella lui adressa un doux sourire accueillant. Elle avait déjà vue cette élève de sa maison auparavant, sans pour autant engager pleinement la conversation avec elle. Elle s’appelait Molly :


« Enchantée Molly, je suis Gabriella Carter. En effet notre équipe de Quidditch a l’air bien entrainée, j’espère qu’on gagnera le tournoi cette année. Et même la coupe des quatre maisons. Ca fait bien longtemps que la Grande Salle n’a pas brillé des couleurs Bronze et Bleu au repas de fin d’année. »

Elle poussa un petit soupir. C’était sa dernière année à Poudlard, et elle ne se souvenait pas avoir vu une seule fois la coupe revenir à sa maison. Elle claqua des dents :


« Brr.. J’ai tellement froid, j’ai l’impression de ne plus sentir mes membres. Comme si mon sang était gelé dans mes veines. Je vais peut-être faire un jogging pour rentrer au château ! »


Elle regarda de l’autre côté du terrain où le drapeau de Serdaigle flottait dans les airs. Il était à égale distance qu’on le rejoigne en allant par la droite ou par la gauche :

« Ou alors, on fait la course, la première qui arrive au drapeau serdaigle juste en face a droit au fauteuil juste à côté de la cheminée dans notre salle commune. Tu pars par la droite, je pars par la gauche. Mh ? »

Ca lui dégèlerait les muscles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Invité, Mer 13 Fév - 21:14


La chère voisine de Molly, s'appelait Gabriella. Elle était vraiment frigorifiée et en avait même presque du mal à parler. Molly sourit un instant à l'idée qu'elle se casse, comme un bout de glace. Molly l'observa à nouveau et détailla un peu plus ses traits, elle était plutôt belle aux yeux de Molly. Mais pas le temps de s'attarder sur sa, quand Molly se fit proposer une course jusqu'au drapeau Serdaigle. En prime, une place bien au chaud dans le fauteuil près de la cheminée. C'est vrai que Molly commençait à ressentir le froid, bien qu'elle ne fût pas frileuse. Cette place près du feu, elle n'en avait pas besoin comme sa voisine, mais elle aimait réaliser des défis de ce genre. De plus, c'était le moment idéal pour se défouler tout en s'amusant et Molly accepta le défi sans aucune hésitation.

- C'est quand tu veux Gabriella, je suis prête ! Tu veux que je t'aide à te lever ou tu vas y arriver ! Tu à l'air tellement frigorifiée !!

Revenir en haut Aller en bas
Gabriella Carter
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Gabriella Carter, Mer 13 Fév - 21:57


Gabriella accepta bien volontiers de l’aide pour se relever et dérouiller ses membres ankylosés par le froid. Gabriella était née en Angleterre, selon son état civil. Elle avait passé toute sa vie non amnésique en Angleterre. Elle n’avait pas le souvenir d’avoir connu d’autres pays. Donc le froid, elle avait l’habitude de le côtoyer. Mais là, elle était vraiment dans un sale état. Passé l’étape de se remettre sur ses jambes, il fallait encore tenir dessus à présent et ne pas s’écrouler au sol comme un Bandimon. Vous savez, cet amas de moisissures dotée d'une paire d'yeux. Une invasion de Bandimons peut détruire une maison, car leurs sécrétions font pourrir les fondations. Ces mêmes sécrétions diluées entrent cependant dans la composition de certains détergents magiques.

Elle dut faire preuve d’une grande maîtrise. Elle détailla sa future adversaire de course. Si Gabriella avait les muscles ankylosés, Molly, elle, portait un livre assez épais qui devrait l’alourdir suffisamment pour que la compétition ne soit pas déloyale. L’une et l’autre avait son fardeau à porter.


« Ok, donc attention ! Prête ? Partez !! »


Lança-t-elle avant de se mettre rapidement à courir comme une furie aussi vite que ses jambes lui permettaient. Et ce n’était pas une mince affaire. Il fallait donner l’impulsion à ses jambes qui ne demandaient que du repos, ensuite se réceptionner sur elles, sans se vautrer lamentablement et se briser une jambe. Elle courait tantôt sur les bancs, tantôt dans l’espace au sol, sur une rangée puis sur une autre. Elle fixait son objectif. Elle était une serdaigle certes, mais ses capacités physiques réduites ne lui permettaient pas d’opter pour une stratégie raisonnée. Dans son cas, la meilleure de la stratégie était de ne pas avoir de stratégie et de faire la bourrine en croyant à la victoire. Il fallait dire que le fauteuil devant la cheminée lui faisait tellement envie.

Elle riait en courant de leur jeu enfantin. Ca lui rappelait tellement l’orphelinat. Là, où la magie n’est pas et où on se satisfaisait de jeu simple. Un, deux, trois, soleil. Il fallait courir, puis se figer comme prise brusquement dans la glace. Elle avait encore les éclats de rire qui lui revenaient en mémoire.

La longue chevelure brune rebelle de Gabriella dansait dans son dos à chacun de ses pas de course. Elle riait aux éclats. Courir faisait circuler le sang et réchauffait son corps, elle avait déjà bien moins froid. Elle pouvait grandement remercier Molly pour ça !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Invité, Mer 13 Fév - 22:32


Après avoir aidé Gabriella à se relever et vérifié qu'elle réussissait à tenir debout seule, Molly se prépara pour la fameuse course. Elle avait hâte de courir, les cheveux au vents bien que les gradins, ne soient pas l'endroit le plus pratique pour courir. Mais tout cela rajoutait du piment et de la folie à cette course et Molly aimait sa. Elle avait toujours gardé un petit coin de sa tête réservé à son âme d'enfant immortelle. C'est parfois celle-ci qui l'aidait à garder le moral, ou pas...

Gabriella n'eut pas le temps de prononcer le "Partez!" que Molly se mit à courir le plus vite possible, évitant tous les obstacles qui se présentaient devant elle elle était très habile pour sa. Pourtant, dans la vie, elle était plutôt le genre de fille très maladroite, qui fait tout le temps des bêtises. Mais quand c'était pour faire la folle, et pour courir, Molly devenait soudainement habile, "comme sa, comme par magie" se disait-elle parfois. Mais, Molly n'était pas avantagée par ses petites jambes, dues à sa petite taille. Elle repensa à Gabriella qui elle aussi devait être en train de courir le plus vite possible de l'autre côté, pour obtenir cette place devant la cheminée. Mais elle était plutôt en "mauvais état" sur la ligne de départ, ce qui fit penser à Molly qu'elle avait peut-être une chance de gagner.

Molly appréciait particulièrement la sensation du vent, qui lui giflait la figure et faisait voler ses longs cheveux. Elle se concentrait sur ses moindres gestes, pour éviter de se tomber, de se faire mal, et d'en plus, échapper à la victoire. Ce n'était plus la Molly sage, qui passe ses journées à étudier, c'était un Molly complètement différente qui courait sur les gradins, c'était une Molly rebelle, libre, heureuse... tout ce qu'il y a de bien. En courant, Molly se sentais tout simplement pendant quelques instants, immortelle.

Elle était jusqu’à maintenant heureuse de sa prestation, et se motiva encore plus quand elle vit le drapeau qui se rapprochait de plus en plus. Elle mit tous ses efforts dans ses dernières foulées, en espérant vite voir le drapeau devant elle.

Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Charli Proulx, Jeu 14 Fév - 0:16


Demain, c'était le grand jour, le premier match de quidditch de l'année et par la même occasion, le premier en tant que joueur pour Charli. Y rentrer n'avait pas été chose facile mais maintenant qu'il y était, il se devait d'être bon. Pour son honneur et la gloire de sa maison, il n'y avait pas d'autres solutions.

Flavius était nerveux, il n'arrêtait pas de tourner en rond, de parler aux joueurs afin de savoir si ils étaient tous bien prêts pour le grand jour mais surtout pour se rassurer lui même. Pour ne pas lui ajouter un poids en plus, le préfet décida de ne pas intervenir dans la conversation. Il détestait ces moments là, il n'avait besoin que de calme pour ne pas souffrir du stress que le match imposait. Ne supportant plus la pression que le capitaine de l'équipe faisait subir, il se retira et fila prendre l'air.

L'air froid lui hérissait les poils. Il n'avait pas prit la peine de se couvrir plus qu'il ne l'était. Il n'avait pas prit la peine d'aller se chercher un pull chaud, voulant sortir de cette atmosphère pesante le plus vite possible. Au loin, il aperçut les anneaux, les but du quidditch. Il allait se tenir la bas, sur le terrain, de longues heures plus tard. Il fallait qu'il aille y faire un tour, voir si il ne pouvait pas user d'un quelconque stratagème pour assurer la victoire aux serpentards.

Alors qu'il entrait dans les gradins, il entendit le seul vibrer. Des éléphants ? A ne pas comprendre pourquoi la gazette avait fait paraître un article sur leur disparition. Se rapprochant un peu plus, il se rendit compte qu'il s'agissait de deux filles, deux brunes qui couraient dans sa direction, l'une à droite, l'une à gauche. On aurait presque pu croire qu'elle avait pour but de se jeter dans les bras du préfet alors que ce n'en était absolument pas le but. Mais il n'avait pas envie de les laisser tranquille, il avait décidé d'être mauvais, il faisait certainement même ça pour se détendre. Il se rapprocha alors du côté droit des grandins et pour s'amuser lança un #Terra Soluenta aux pieds de celle qui se trouvait de ce côté ci, juste pour voir comment elle allait se sortir de là.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriella Carter
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Gabriella Carter, Jeu 14 Fév - 12:43


Courir. Il arrivait un certain moment biochimique où la présence d’adrénaline dans le corps rendait l’exercice tellement agréable. De plus, ça lui réchauffait doucement ses muscles endoloris par le froid. Elle se sentait tellement libre, comme l’aigle de sa maison qui s’envole. Comme quoi, être Serdaigle n’était pas seulement être studieuse et sage. C’était aussi s’envoler et se sentir libre comme l’air. Gabriella était petite et frêle, alors sauter de banc en banc, c’était à peine les effleurer. Elle n’était pas une accro du sport physique, quant au Quidditch, la seule pensée de monter sur un balai lui donnait des vertiges à l’en faire tomber dans les pommes.

Près du drapeau serdaigle, il y avait un jeune homme qu’elle n’avait pu vu avant, ou bien qui venait d’arriver. Qu’importe, le fait est qu’il était là maintenant. Elle poursuivait sa course loin de s’arrêter là. Mais elle vit rouge (pour une serdaigle, c’est le comble) lorsqu’elle constata que Charli pointait sa baguette sur Molly qui venait de droite. Elle gronda en elle et sortit sa baguette :


« Expeliarmus ! » lança-t-elle à son encontre quand il attaqua son amie, pour faire voler la baguette du serpentard au loin. Un griffondor plein de fierté aurait surement engagé le combat. Elle était de la maison de Rowena, elle n’avait pas envie d’entrer dans un quelconque duel de magie.

La brune gronda. Bon ok, venant de Gabriella la sage et la timide, gronder n’était pas « se mettre à vociférer des insultes à tout va et donner de violents coups à l’abruti d’en face ». C’était plus un regard noir et pénétrant. Elle ne lui accorda pas plus d’attention, c’était sûrement ce que voulait Charli et elle ne comptait pas lui donner l’objet de son désir. C'était comme un enfant qui faisait une bêtise. Accorder du crédit à ce mauvais comportement, c'était renforcer le comportement.
[HJ : désolée, je suis étudiante en psycho]Elle se concentra sur Molly : « Molly, ça va ? Rien de cassé ? » lui demanda-t-elle de sa voix douce et innocente qu’on en aurait cru entendre Fluttershy sortie tout droit de My Little Pony.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Invité, Jeu 14 Fév - 20:27


Molly courrait de plus en plus vite et voyait le drapeau se rapprocher de plus en plus. L'adrénaline montait aussi en elle. A sa grande surprise, elle vit un jeune homme, à coté de se drapeau. Il sortit sa baguette, l'a pointa sur elle et prononça un sort que Molly ne pût pas entendre, mais elle sentit le sol se dérober sous ses pieds, elle trébucha et manqua de peu de se tomber. Elle se rattrapa sur un banc, et quand elle regarda ce qui c'était passé, elle vit que Gabriella avait lancé un "Expeliarmus" pour démunir le garçon de sa baguette. Elle regarda alors Molly et lui demanda d'une voix douce et innocente:

-Molly, ça va? Rien de cassé ?
-Non ne t'inquiète pas, ça va. Je ne me suis pas mangé le banc grâce à toi, merci ! Et lui, qui c'est ? dit -elle en regardant le garçon toujours planté vers le drapeau. On peut savoir qu'est-ce qui lui est passé par la tête ?
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Nikki Sullivan, Sam 23 Fév - 20:43


[ RP avec Ailinn Kafka ]


Les cours venaient tout juste de se terminer. Nikki sortit précipitamment de la salle bousculant quelques premières années au passage s'en vraiment s'en soucier. Il n'avait qu'à pas se trouver au milieu et la jeune fille avait désespérément besoin de décompresser et de prendre l'air. Elle traversa les couloirs assez rapidement et se retrouva seulement quelques minutes après à l'extérieur du château.

L'air était plutôt doux ce qui était assez agréable. Le seul inconvénient et que le parc était bondés par plein d'élèves et la verte et argent avait surtout besoin de tranquillité. Elle bifurqua donc vers le terrain de quidditch, il n'y avait sûrement personne sur le terrain. Elle pourrait donc s'installer dans les gradins sans que personne ne vienne la déranger. Elle respira l'air frais sans vraiment faire attention à ce qu'il pouvait bien se passer autour d'elle.

Ce n'était pas vraiment une mauvaise journée dans l'ensemble mais, la verte et argent n'avait pas vraiment le moral en ce moment. Elle aurait surtout besoin d'une personne à qui elle pourrait se confier mais, malheureusement ce n'était pas le cas. Elle s'installa dans un soupir sur un banc et sortit un livre de son sac avant de se plonger intensément dans sa lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Ailinn Kafka
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Colibri rouge
Chercheuse


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Ailinn Kafka, Sam 23 Fév - 21:25


Ailinn traversa l'immense pelouse verdoyante du terrain de Quidditch, fourbue après l'intense entraînement de cette fin d'après-midi.
La jeune fille retira son casque et ses jambières, secouant son épaisse crinière rousse derrière son dos pour la rafraîchir.

La jeune Serdaigle envoya son lourd attirail de Quidditch à l'intérieur de son sac sans fond, notant mentalement d'envoyer le tout à laver le soir même pour éliminer les traces verdâtres de ses chutes.

Ses coéquipiers avaient déjà quitté le terrain depuis une dizaine de minutes, se précipitant vers les douches et les dortoirs pour oublier les cognards fous et les passes interminables que leur capitaine les avait forcé à travailler, encore et encore. Toutefois, Ailinn aimait flâner après les cours, oubliant ainsi peu à peu les mètres de parchemin qui lui restaient à rédiger.

"Tergeo" murmura-t-elle, et sa longue cape bleu roi se nettoya d'elle même.

Tout en marchant, la petite sorcière aux yeux d'émeraude observait les gradins de bois sombre, dont les parures aux couleurs des quatre maisons avaient été retirées depuis le dernier match. La Serdaigle avait toujours trouvé le spectacle de ces immenses gradins vides particulièrement maussade, surtout lorsque ces derniers étaient rendus grisâtres par l'humidité, comme en cette fin d'après-midi d'automne.

Une jeune fille solitaire, pourtant, était assise au bord des gradins, pensive, et malgré son intense lecture, Ailinn lui trouva l'air profondément triste.

Calant son fidèle balai sur son épaule, l'irlandaise grimpa lourdement les marches de bois, gênée par sa longue cape de match concue pour le vol, et s'approcha de la studieuse jeune fille en souriant.

"Hey ! Tout va bien ? Ce n'est pas courant de voir des élèves, par ici..."


Dernière édition par Ailinn Kafka le Dim 24 Fév - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Nikki Sullivan, Sam 23 Fév - 22:01


La verte et argent sursauta, elle ne s'était vraiment pas attendu à ce que quelqu'un se trouve à cet endroit. Elle leva la tête et essuya précipitamment les larmes qui perlaient aux bords de ses yeux. Elle reconnut la jeune fille se trouvant en face d'elle. C'était une joueuse de quidditch appartenant à l'équipe des Serdaigles. Elle ferma son livre et tenta tant bien que mal de lui adresser un sourire.

- Oui, oui ça va. C'est le seul endroit calme que j'ai trouvé. Ça ne dérange pas au moins ?

Elle ne savait pas vraiment quoi faire, parler ce n'était pas vraiment son truc. Encore moins quand elle ne connaissait pas la personne. Elle referma son livre et tripota nerveusement une mèche de ses longs cheveux. Devait-elle continuer la conversation ? Elle n'en était pas vraiment sûre et puis elle n'aurait pas vraiment su quoi dire.

C'était ça le problème en fait, elle était constamment seule parce que rien ne donnait envier d'aller vers elle. La Serpentard avait certes quelques amies dont Flavius et Angel qu'elle appréciait plus particulièrement mais, depuis que ces derniers étaient en couple ils n'avaient plus beaucoup de temps. Après quelques secondes de silence interminable elle se décida enfin à reprendre la parole.

- Au fait, je m'appelle Nikki.

C'était peut-être court mais c'était au moins un début. Elle poussa son sac au cas ou que la nouvelle venue et l'envie soudaine de s'asseoir à côté d'elle et lui adressa cette fois-ci un sourire plus convaincant. Elle avait vraiment l'air aimable et la jeune fille avait réellement envie de parler avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Ailinn Kafka
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Colibri rouge
Chercheuse


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Ailinn Kafka, Sam 23 Fév - 22:56


« Oui, oui ça va. C'est le seul endroit calme que j'ai trouvé. Ça ne dérange pas au moins ? Au fait, je m'appelle Nikki. »

La jeune fille semblait vraiment timide, et ses gestes frôlaient l'extrême limite de la crainte, mais la brunette fit toutefois glisser son sac le long du vieux banc grinçant, ménageant ainsi une place à Ailinn, qui, bien qu'elle ait pu choisir un autre siège, s’assit près d’elle après une seconde d’hésitation.
Sa curiosité reprenant le dessus, elle ne pouvait s’empêcher de vouloir en savoir plus sur cette étrange jeune femme. Pourquoi semblait-elle si mélancolique ?

« Je suis Ailinn. Je ne vois pas qui tu pourrais déranger, ajouta-t-elle avec un sourire amical dévoilant ses dents aussi blanches que sa peau de porcelaine, tout est désert… J’espère surtout que ce n’est pas moi qui t’interromps, tu avais l’air plongée dans ta lecture ! »

La Serdaigle aux yeux d'émeraude laissa choir sa besace de cuir à ses pieds, et soupira doucement en contemplant le ciel d’azur et les nuages cotonneux, presques béats dans leur quiétude.
Elle se sentait étrangement bien en compagnie de Nikki, et le léger silence qui s’installait entre elles ne lui était pas désagréable. Le soleil réchauffait sa peau glacée par le vent d'automne, et la jeune fille aux cheveux cuivrés se surprit à chantonner tout bas un air mélancolique, avant de reprendre d’un ton badin.

« Il m’arrive parfois de déconnecter complètement avec le monde quand je suis en train de lire… L’autre jour, je lisais dans la serre et je ne me suis même pas rendue compte qu’un filet du diable était en train de m’attacher les chevilles ! » ajouta-t-elle en riant.

Tous ses soucis habituels s’étaient envolés là-haut, comme chassés par l’éponge duveteuse d’une ardoise d’école, et elle se sentait bien, oubliant même les courbatures de l’entraînement pour flotter dans une douce insouciance.

« Tu n’as jamais eu l’impression d’appartenir à un autre monde, Nikki ? »
demanda la jeune Serdaigle, songeuse, en contemplant les nuages épars.

Elle ne songeait nullement à mal, faisant simple part à cette inconnue de ses états d'âmes, évoquant inconsciemment ce sentiment qu'elle avait elle-même éprouvé tant de fois, au fil des années...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 9:27


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 17

 Gradins du Terrain de Quidditch

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Sports magiques ~¤~ :: Quidditch libre-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.