AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
Page 1 sur 6
Salle d'interrogatoire N°2
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Kao Snape
Kao Snape
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Salle d'interrogatoire N°2  Empty
Salle d'interrogatoire N°2

Message par : Kao Snape, Lun 27 Mai - 18:40


SALLE D'INTERROGATOIRE NUMÉRO 2


Le jour venait à peine de se lever que Kao était déjà au ministère. Elle accéléra le pas pour traverser le ministère et arriver devant sa salle. Et oui, aujourd'hui commençait les interrogatoires. Suite aux incidents au meeting en l'honneur du Ministre de la magie se déroulant au sein du Ministère, les Aurors sont chargés d'interroger plusieurs personnes qui étaient présentes. Parmi eux, il y avait Kao et Phoebe, qui se chargeaient de la salle numéro deux. La première personne qui devait être interrogée dans cette salle était Kyara Blanchet, élève de Serpentard, qui devrait d'ailleurs arriver d'une minute à l'autre. Elle sera ensuite suivi de Jagang De Maldor, Raphael Austin et enfin Nathanaël Monaghan.

Quand la jeune femme arriva enfin dans la salle, elle vit son collègue qui était déjà là. Elle le salua d'un bonjour et alla s'asseoir à côté de lui. Les aurors avaient du pain sur la planche et c'était eux qui ouvraient le bal.


HJ : Donc l'ordre de passage pour cette salle est : Kyara, Jagang, Raphael et Nathanaël.


Dernière édition par Kao Snape le Sam 13 Juil - 18:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Salle d'interrogatoire N°2  Empty
Re: Salle d'interrogatoire N°2

Message par : Kyara Blanchet, Lun 27 Mai - 19:42


Le soleil était à peine en train de se lever que Kyara était déjà debout. Assise sur son lit, elle se passa les mains sur son visage afin de se réveiller avant de s'étirer. Aujourd'hui était un jour important, elle séchait les cours. Le truc de marrant était le fait que ce n'était pas voulu et qu'elle en avait l'autorisation par la directrice de Poudlard. La veille, on lui avait appris qu'elle était officiellement convoquée au Ministère de la Magie afin de subir un interrogatoire par rapport au grabuge qu'il y avait eu la bas il y a quelques semaines de ça. Encore une fois, la brune allait devoir répondre aux questions d'un Auror. Elle espérait que cela serait encore Joe.

Se levant, elle enfila donc son uniforme de poudlard aux couleurs des serpentards avant de prendre son petit déjeuner. Kyara était détendu, elle était dans le même état que si elle allait tout simplement en cours, après tout elle n'avait rien à se reprocher. Lorsqu'elle eut fini, elle se rendit dans le hall comme convenu et un représentant du ministère vint la chercher. De là, ils quittèrent l'enceinte du château et s'éloignèrent jusqu'à pouvoir transplaner. Arrivant à destination, Kyara du se plier aux sécurités avant de suivre le même type qui la mena aux salles d'interrogatoires. S'arrêtant devant la numéro 2, il toqua alors et ouvrit la porte avant de faire signe à brune d'entrer.

Kyara pensait qu'elle aurait affaire qu'à un seul Auror. Elle avait tort, elle en avait droit à deux. Elle connaissait la femme de vue et son sang ne fit qu'un tour dans ses veines quand elle reconnu Phoebe Monroe, ancien professeur de Poudlard avec qui ce n'était pas l'amour. C'était son jour de chance ... ou pas. Se collant un sourire aux lèvres, elle salua alors les deux Aurors avant de s'installer sur la chaise en face et d'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe Monroe
Phoebe Monroe
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Salle d'interrogatoire N°2  Empty
Re: Salle d'interrogatoire N°2

Message par : Phoebe Monroe, Mar 28 Mai - 15:41


Un son aiguë de caoutchouc grinçait sur le plancher lustré du Ministère de la Magie au fur et à mesure des pas du fantasque personnage qui se présentait à nous. Ses yeux vitreux et ambrés scintillaient dans la pénombre ambiante tels des étoiles parmi l'infinité de l'univers. Bien que son enveloppe charnelle soit parmi les vivants, il se dégage de cet être chimérique un sentiment d'absence. En réalité, son esprit se situait dans un endroit irréel qui pourtant était si proche de la réalité qui semblait attirer toutes les pensées. Il n'y a pourtant qu'une infime différence entre le concret et ce qui ne l'est pas, il suffit simplement de la percevoir.

L'étrange mélodie du murmure des conversations frappait en cadence les tympans de l'ingénue, ne cessant d'essayer de le ramener à la réalité. Une réalité déplaisante qui ne méritait pas d'être vécue. Son visage parsemé de tâches de rousseur n'émettait aucune réaction aux regards inquisiteurs de la plupart des fonctionnaires d'Etat présents dans le vaste Atrium. C'était à peine s'il daignait répondre aux saluts de ses collègues. Au rythme de ses mouvements, ses cheveux auburn se mouvaient pour exécuter une valse fluide et infinie. Tout en lui respirait l'irréel mais il était pourtant bien là, s'exposant à une communauté qui ne le désirait pas. Peu de personnes se réjouissent à l'idée d'apprendre que Phoebe Monroe était toujours en vie.

En vue de l'ascenseur, il dût accélérer le pas pour ne pas attendre le prochain. La chimère se déplaçait avec légèreté et fluidité, il ne serait pas étonnant de voir ses pieds léviter pour ne plus toucher le sol et rejoindre les cieux. Ses mouvements souples et continus ne semblaient avoir aucune limite, sa silhouette robuste n'était pas identique il y a quelques mois. En effet, de récents événements dans la vie du félin avaient perturbé enveloppe corporelle pour la rendre plus herculéenne et moins svelte mais surtout plus animal. On peut tout aussi bien décréter que Phoebe est un animal car la seul différence entre un animal et l'homme est la conscience donc pouvons-nous dire que ce personnage énigmatique en possède une ?

Le bruit métallique et glaciale de l'ascenseur en marche parcourait l'échine du fantasque. ses pensées étaient toujours fixées sur un monde que les mortels ne pouvaient percevoir. La raison de ce décalage spirituel était simple : certaines âmes subissent tant de désagréments dans leur existence qu'elles préfèrent se retirer de l'enveloppe charnelle pour se préoccuper de problèmes plus globaux. Une sorte de Renaissance de son esprit s'était effectuée. Il se détachait de l'absolutisme de ses propres pensées pour ce préoccuper des problèmes des Hommes en général mais aussi de la Terre toute entière. L'égocentrisme symbolique du grand mouvement Romantique n'avait plus lieu d'être chez une personne dont la vie ne possédait qu'un goût amer et fade. Suite à l'accident, un monde nouveau est apparu à ses yeux ainsi qu'une raison de vivre. N'y a-t-il rien de plus beau que de pouvoir décréter sur son lit de mort que l'on a œuvré tout au long de sa misérable vie pour aider son prochain ?

Les portes de l'ascenseur s'ouvrirent dans un vacarme assourdissant pour laisser apparaître le Quartier de la Justice Magique aux yeux ambrés de l'Auror. De son pas élégant, la chimère repartit en quête du lieu de rendez-vous. Ses prunelles mordorées scrutèrent les lettres d'or gravées sur les portes mais ce ne fut qu'au moment où il lut "Salle d'interrogatoire n°2" qu'il s'arrêta pour y pénétrer. Une simplicité sans faille se dégager de cette pièce qui n'était aménagée qu'avec une table d'un blanc impeccable ainsi que trois chaises métalliques. Il était assez désagréable de s'y trouver, la seule pensée d'imaginer que les cellules d'Azkaban sont pires fait froid dans le dos.

L'héritier Monroe s'installa sur la froide assise de fer de la chaise. Il ne dû attendre que quelques minutes avant de voir s'ouvrir la porte qui laissa apparaître une femme aux cheveux de jais et aux traits quelques peu asiatiques, il reconnut par là sa ravissante collègue Kao Snape qu'il salua d'un simple mouvement de tête pour ensuite retourner dans ses songes. Mais ceux-ci ne furent que de courte durée, la porte s'ouvrit une nouvelle fois, dévoilant ainsi les yeux persiflant de Kyara Blanchet, l'une de ses anciennes élèves qu'il ne portait pas au cœur. Contre toute attente, l'ingénu répondit cordialement au salut que lui proposa la sinople et argent. Il était désormais bien loin de toutes ces rancœurs égoïstes.

Bien, pourriez-vous commencer par nous indiquer comment ce sont déroulés les événements du meeting du Ministre selon votre point de vue ? demanda de son ténor l'écossais.

L'esprit candide allait devoir sortir définitivement de ses pensées envahissantes pour se concentrer sur l'interrogatoire et ne pas louper ne serait-ce qu'une bribe de mots mal articulés que prononcera la jeune fille. Ses paupières s'ouvrirent pour de bon, le rideau rouge venait d'en faire de même : une pièce de théâtre magistrale allait se dérouler. Car oui, tout cela n'était que pure mise en scène mais il fallait rentrer dans l'illusion théâtrale pour se fier aux dires des interrogés. L'acte I, Kyara Blanchet allait démarrer et le mystérieux Auror était avide d'entendre son récit.

Je pense qu'il est nécessaire que je vous informe que touts propos tenus ici pourront être retenus contre vous. Il est aussi normal que nous nous demandions ce qu'une adolescente de dix-sept ans peut bien faire dans un meeting ayant un but politique, je vous demanderais alors de bien vouloir nous éclairer à ce sujet. précisa l'Auror d'un ton qui se voulait on ne peut plus rude et direct. Bien qu'il ait toujours gardé sa courtoisie élémentaire.

Le souvenir déchirant d'une fin d'après-midi assez ennuyante dans la salle des professeurs ainsi qu'une provocation à l'adresse d'une élève lui revint peu à peu à l'esprit. Ce fut avec circonspection qu'il remarqua à quel point il était faible et qu'il n'arrivait à s'éloigner de so ancienne vie qui essayait peu à peu de refaire surface comme on pouvait le remarquer avec la venue de Kyara Blanchet au Ministère.


Dernière édition par Phoebe Monroe le Dim 2 Juin - 14:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Salle d'interrogatoire N°2  Empty
Re: Salle d'interrogatoire N°2

Message par : Kyara Blanchet, Mer 29 Mai - 15:57


Assise sur sa chaise, Kyara attendait, les mains jointent que l'interrogatoire commence. Elle était curieuse de savoir pourquoi elle avait le droit à deux aurors du fait que la dernière fois seul Joe avait mené l’interrogatoire. Peut être que ce n'était pas à cause de Kyara, mais de Phoebe. Vu qu'il était tout nouveau chez les Aurors il devrait subir une espèce de formation, donc peut être que pour le moment il devait avoir un espèce de tuteur, un aîné sous son aile jusqu'à ce qu'il prêt pour s'en passer. Ce devait être quelque chose dans le genre. Quand on parlait du loup justement, ce dernier se décida à mettre début à l'interrogatoire.

- Bien, pourriez-vous commencer par nous indiquer comment ce sont déroulés les événements du meeting du Ministre selon votre point de vue ? Je pense qu'il est nécessaire que je vous informe que touts propos retenus ici pourront être retenus contre vous. Il est aussi normal que nous nous demandions ce qu'une adolescente de dix-sept ans peut bien faire dans un meeting ayant un but politique, je vous demanderais alors de bien vouloir nous éclairer à ce sujet.

Ce n'était pas la sympathie qui l'étouffait, il se mettait à fond dans la peau du personnage. Entendant la menace à peine voilée comme quoi elle avait intérêt de faire attention à ce qu'elle disait sous peine de se retrouver avec des problèmes sur le dos. Malheureusement pour les aurors, la brune avait un alibi en béton, ils n'avaient rien contre elle, vu qu'elle était venu pour simplement assister au meeting du ministère de la magie. Posant ses mains sur la table, elle hocha alors légèrement la tête avant de répondre aux deux aurors qui allaient surement être pendus à ses lèvres.

- Sachez que je n'ai beau avoir que dix sept ans ce n'est pas pour autant que je ne m’intéresse pas à la politique. Bientôt je quitterais Poudlard donc je préfère en savoir le plus possible sur le monde des sorciers, d'où le fait la politique m’intéresse. De plus je trouve que c'est beaucoup mieux d'avoir un ministère de la magie relativement jeune. Il apporte un air frais qui ne fait pas de mal. Pour comment se sont déroulés les événements et bien c'est simple, le ministère a fait son discours qui était très intéressant soit dit en passant. Lorsqu'il fut terminé il s'est joint à la foule, il a fait quelques photos et d'un coup une voix amplifiée à retentis prévenant qu'il y avait des intrus. Le ministère s'en est allé avec son auror et après un de vos camarades est venus afin de nous amener dans l'atrium. La bas on a du signer une feuille avant de pouvoir partir.
Revenir en haut Aller en bas
Kao Snape
Kao Snape
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Salle d'interrogatoire N°2  Empty
Re: Salle d'interrogatoire N°2

Message par : Kao Snape, Mer 29 Mai - 21:57


A peine Kao avait eu le temps de se poser sur sa chaise que le porte de la salle d'interrogatoire s'ouvra sur une jeune fille habillée aux couleurs de Serpentard. C'était Kyara Blanchet, la première personne qui devait se faire interroger par les deux aurors. L'ancienne Poufsouffle la salua et lui montra la chaise juste devant elle pour l'inviter à s'asseoir. Phoebe et cette jeune fille avaient l'air de déjà se connaitre, vu le regard noir qu'ils se lançaient mutuellement. Elle ne savait pas pourquoi et n'avait pas vraiment envie de savoir. Après tout, ils étaient là pour faire leur travail et basta. C'est d'ailleurs lui qui démarra la "conversation". Kao le laissa donc faire et attendit la réponse de l'intéressée. Il lui demanda ce qu'il c'était passé et ce qu'une fille de dix-sept ans faisait à un tel meeting. C'est vrai qu'à cet âge là, on a autre chose à faire que de trainer dans ce genre de soirée. Mais bon après tout, chacun fait ce qu'il veut...

- Sachez que je n'ai beau avoir que dix sept ans ce n'est pas pour autant que je ne m’intéresse pas à la politique. Bientôt je quitterais Poudlard donc je préfère en savoir le plus possible sur le monde des sorciers, d'où le fait la politique m’intéresse. De plus je trouve que c'est beaucoup mieux d'avoir un ministère de la magie relativement jeune. Il apporte un air frais qui ne fait pas de mal. Pour comment se sont déroulés les événements et bien c'est simple, le ministère a fait son discours qui était très intéressant soit dit en passant. Lorsqu'il fut terminé il s'est joint à la foule, il a fait quelques photos et d'un coup une voix amplifiée à retentis prévenant qu'il y avait des intrus. Le ministère s'en est allé avec son auror et après un de vos camarades est venus afin de nous amener dans l'atrium. La bas on a du signer une feuille avant de pouvoir partir.

Kao écouta attentivement la réponse de Kyara et nota tout ce qu'elle disait pour garder une trace de son témoignage. Ce qu'elle ne disait n'était pas faux. C'était d'ailleurs une personne qui avait plutôt l'air sûr d'elle, ce qui était rare pour une gamine de son âge. Mais cela ne la rendait pas lavée de tout soupçon. Il ne fallait pas s'arrêter là, et si elle n'avait rien à se reprocher, elle pourrait peut-être aider. Kao poursuivit donc à son tour l'interrogatoire, d'un ton un peu froid et direct, tout en restant impassible. Et oui, elle était au boulot en train de parler à un potentiel suspect, pas au bar du coin.

- Donc, qu'avez vous ressentie quand l'alarme a été déclenchée ? Et pouvez-nous nous dire ce que vous avez précisément fait à ce moment, avant de sortir du Ministère.

C'est vrai que cela avait été un beau merdier tout ça. Il a fallu rassembler toutes les personnes présentes au meeting dans l'atrium : un interminable bain de foule... La plupart des gens étaient apeurés et se demandaient ce qu'il se passait, rendant la tâche un peu plus que difficile pour les aurors sur place. Quelques secondes silencieuses passèrent avant que Kao enchaîne sur une autre question.

- Auriez-vous aperçu quelqu'un qui vous semblez différent, douteux ?

La jeune femme ne s'attendait pas à une réponse positive de son suspect mais on n'sait jamais. Si elle n'était pas coupable comme elle le prétendait, peut-être aurait-elle vu quelqu'un qui pourrait l'être. Kao se redressa et remit bien sa chaise en place, ce qui fit grincer le sol, brisant le silence de nouveau présent dans la salle. Il ne restait plus qu'à attendre une réponse de la part de Kyara, que les aurors ne quittaient pas des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Salle d'interrogatoire N°2  Empty
Re: Salle d'interrogatoire N°2

Message par : Kyara Blanchet, Sam 1 Juin - 23:39


[pardon du temps de réponse :Cagoulé: ]


Deux regards braqués sur elle et pourtant Kyara se sentait bien. Pourquoi ? Tout simplement car elle n'avait rien à se reprocher. Après tout elle était venu au meeting pour voir le ministre de la magie et réagir en cas que les mangemorts auraient débarqués dans la salle. Malheureusement ils n'avaient pas pris pour cible le ministre et Kyara était resté sans rien faire pendant que Aby et Franck avaient des soucis. Enfin, surtout Aby qui au final c'était faite pincé, mais elle s'en était quand même sortie. La brune espérait que les interrogatoires de son frère et de sa soeur d'arme. Silencieuse, la brune attendait les suites des questions patiemment. Ce fut la femme auror qui s'en chargea, posant des questions d'une voix froide.

- Donc, qu'avez vous ressentie quand l'alarme a été déclenchée ? Et pouvez-nous nous dire ce que vous avez précisément fait à ce moment, avant de sortir du Ministère.

Qu'est ce qu'elle avait ressenti ? De l’inquiétude. Non pas pour elle, mais pour ses camarades. Parce qu'elle ne risquait rien et qu'au pire elle savait se défendre. Kyara savait qu'il en était de même pour Franck et Aby, mais la jeune fille avait déjà perdu trop de monde à son gout. A cause de cela elle s'inquiétait à présent constamment pour un oui et un non quand cela concernait les gens qui étaient proches d'elle.

- Auriez-vous aperçu quelqu'un qui vous semblez différent, douteux ?

Même pas le temps de répondre ... alala ses aurors. Faisant mine de réfléchir, Kyara savait déjà quoi répondre. Elle n'avait vu personne, d'un car c'était vrai et que de deux si ça n'avait pas été vrai elle ne l'aurait pas dit. La brune préférait de loin enquêter toute seule plutot que de donner des informations à des aurors peut être corrompues. Durant la réflexion de Kyara, l'auror avança sa chaise dans un raclement sonore. Sortant de ses pensées, la serpentard répondit alors.

- Et bien quand l'alarme a été déclenchée j'ai été très surprise. J'étais en train de parler avec ma cousine qui était présente au meeting, Axelle Higgs, je ne m'attendais pas du tout à ce qu'une alarme se déclenche et quand l'alarme s'est déclenchée je l'ai perdu de vu. Il faut dire que les gens ont réagi au quart de tour et que pas mal souhaitaient sortir les premiers. Je me suis donc fondue à la masse et j'ai suivi l'auror qui nous a guidés jusqu'à la sortie. Là, on nous a demandé de remplir un formulaire, chose que j'ai faite avant de partir. Sinon je n'ai vu personne de douteux dans les parages.
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe Monroe
Phoebe Monroe
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Salle d'interrogatoire N°2  Empty
Re: Salle d'interrogatoire N°2

Message par : Phoebe Monroe, Dim 2 Juin - 16:46


L'espoir que Kyara possédait des informations utiles pour la continuité de l'enquête naissait en Phoebe. Bien qu'en tant que professeur il avait directement supposé que la jeune fille se soit battue, aujourd'hui il est obligé de respecter la présomption d'innocence, un article fondamental de la déclaration des droits de l'Homme : "Tout homme est innocent s'il n'a pas été jugé coupable". L'Auror venait de démarrer les hostilités, il ne restait plus qu'au serpent de répondre à sa réplique.

Sachez que je n'ai beau avoir que dix sept ans ce n'est pas pour autant que je ne m’intéresse pas à la politique. Bientôt je quitterais Poudlard donc je préfère en savoir le plus possible sur le monde des sorciers, d'où le fait la politique m’intéresse. De plus je trouve que c'est beaucoup mieux d'avoir un ministère de la magie relativement jeune. Il apporte un air frais qui ne fait pas de mal. Pour comment se sont déroulés les événements et bien c'est simple, le ministère a fait son discours qui était très intéressant soit dit en passant. Lorsqu'il fut terminé il s'est joint à la foule, il a fait quelques photos et d'un coup une voix amplifiée à retentis prévenant qu'il y avait des intrus. Le ministère s'en est allé avec son auror et après un de vos camarades est venus afin de nous amener dans l'atrium. La bas on a du signer une feuille avant de pouvoir partir.

Il était intéressant pour Phoebe d'entendre différent point de vue du scandale du meeting. Il n'avait dès lors reçu que celui de ses collègues ainsi que de la Gazette du Sorcier. Pourtant, le témoignage de Kyara restait assez flou, c'était plus une déclaration officielle qu'une description d'une attaque au ministère de la Magie. Elle avait surement dû travailler ceci et bien choisir ses mots pour ne pas commettre d'erreurs.

Donc, qu'avez vous ressentie quand l'alarme a été déclenchée ? Et pouvez-nous nous dire ce que vous avez précisément fait à ce moment, avant de sortir du Ministère. Auriez-vous aperçu quelqu'un qui vous semblez différent, douteux ?

Questions assez pertinentes de la part de Kao qui avant, semblait-il, relevé les mêmes points que Phoebe. Il ne détourna toutefois pas son regard de la sinople et argent pour ne pas laisser échapper un quelconque signe avant-coureur annonçant un certain malaise. Ce qui pourrait être utile en vue de son alibi qui ne donnait pas beaucoup de marge de manœuvre.

Et bien quand l'alarme a été déclenchée j'ai été très surprise. J'étais en train de parler avec ma cousine qui était présente au meeting, Axelle Higgs, je ne m'attendais pas du tout à ce qu'une alarme se déclenche et quand l'alarme s'est déclenchée je l'ai perdu de vu. Il faut dire que les gens ont réagi au quart de tour et que pas mal souhaitaient sortir les premiers. Je me suis donc fondue à la masse et j'ai suivi l'auror qui nous a guidés jusqu'à la sortie. Là, on nous a demandé de remplir un formulaire, chose que j'ai faite avant de partir. Sinon je n'ai vu personne de douteux dans les parages.

Cette fois-ci sa réponse était un peu plus claire et elle avait même mentionné le nom d'Axelle Higgs qui avait disparu, à cause de la foule ou pas ? Ça reste à savoir. En tout cas, tout semblait démontrer qu'elle était totalement innocente et qu'en aucun cas elle avait profité de ce meeting pour introduire le Ministère. La créature lupercale tourna enfin son regard vers Kao en attendant un signe de sa part afin de savoir si elle en avait fini avec la jeune fille car c'était le cas de Phoebe. Une fois que sa collègue émit un signe, il se retourna pour faire face à Kyara.

Bien, je pense que vous pouvez vous retirer... Fit-il en prenant quelques notes sur un petit carnet qu'il avait dans sa poche. Au revoir et merci de votre coopération.

L'élève se leva et partit de la salle tandis que l'Auror continuait de prendre des notes. Il n'adressa pas un mot à sa collègue de peur que le nouvel interrogé n'entende des bribes d'informations en entrant dans la sobre salle. D'autant plus que l'interrogatoire qui va suivre risque d'être un peu plus complexe.

[Petit Rp désolé...]
Revenir en haut Aller en bas
Jagang De Maldor
Jagang De Maldor
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Salle d'interrogatoire N°2  Empty
Re: Salle d'interrogatoire N°2

Message par : Jagang De Maldor, Lun 3 Juin - 10:09


Par une aussi belle journée, le moral de Jagang n'était pas au beau fixe. La raison était simple, il avait un rendez vous avec les aurors afin de parler des évènements qui se sont déroulé lors du meeting du ministre. Ils devaient chercher la raison et surtout les coupables qui avaient osé s'introduire dans le bâtiment alors que la police magique était en train de surveiller le ministre en personne.

Jagang n'avait rien à craindre, sa présence au ministère était on ne peut plus légitime, et l'incident qui en avait découlé aussi. Jagang reprit son parchemin qui lui indiquait la date de convocation, l'heure et la salle. Il arriva à Londres 10 minutes avant l'heure de convocation. Il prit la cabine téléphonique pour descendre à l'atrium. Il se présenta devant le gardien qui lui fit passer un contrôle standard. Examen de la baguette magique, raison de sa présence au ministère. Lorsque tout les papiers administratifs furent rempli, Jagang prit l'ascenseur pour se rendre à l'étage des salles d'interrogatoires. Il salua plusieurs connaissances de vue. A force de trainer dans les bars, il avait appris à connaitre certains employés du ministère.

Il arriva aux salles d'interrogatoires. Il traversa le couloir, il vit une jeune femme sortir d'une pièce, il l'a connaissait pour l'avoir déjà vu deux fois. Une fois dans la salle commune de Serpentard, et une autre fois à la tête du sanglier. Il s'agissait de Kyara Blanchet. Il salua d'un signe de tête et frappa à la salle d'interrogatoire N°2. Il attendit qu'on lui dise d'entrer. Il fallait être poli en toutes circonstances.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Salle d'interrogatoire N°2  Empty
Re: Salle d'interrogatoire N°2

Message par : Kyara Blanchet, Mer 5 Juin - 17:44


Kyara s'attendait à d'autres questions, pourtant ce ne fut pas le cas. Après avoir eut la confirmation de sa collègue par un signe, Phoebe annonça à la serpentard que c'était bon. Kyara en fut contente, au final c'était plus court qu'elle ne pensait, ce qui n'était pas plus mal. Cela voulait dire qu'ils n'avaient rien contre elle. En même temps ça aurait été dur qu'ils trouvent quelque chose, vu qu'elle était venu sans arrières pensées. Enfin si, mais elle n'avait rien pu faire donc au final ce n'était pas si mal. Se levant donc, elle salua les deux aurors avant de sortir de la salle d'interrogatoire. S'arrêtant devant la porte, elle ramena ses cheveux en arrière avant de faire le vœux de ne plus se retrouver ici. A force elle allait connaitre par coeur les lieux et elle espérait que le proverbe jamais deux sans trois ne se mettrait pas en application parce que sinon elle allait finir par susciter les doutes des Aurors.

Lâchant un léger soupir, Kyara consulta sa montre se demandant si elle ne pourrait pas carrément ne pas aller en cours de la journée prétextant que c'était à cause de l’interrogatoire. Elle était prête à parier que ce ne serait pas possible, mais bon. Se remettant en route, afin de quitter le ministère, la brune constata qu'un homme venait vers elle. Il s'agissait de Jagang, un homme qu'elle avait déjà vu deux fois. Ainsi lui aussi se trouvait au ministère de la magie durant l'intrusion. Voyant Kyara l'homme la salua d'un hochement de tête et la serpentard en fit de même avant de poursuivre sa route. Ce n'était pas tout, mais elle avait encore des choses à faire et il fallait qu'elle contacte Aby et Franck pour les rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Kao Snape
Kao Snape
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Salle d'interrogatoire N°2  Empty
Re: Salle d'interrogatoire N°2

Message par : Kao Snape, Ven 7 Juin - 22:38


Le silence était tel que l'on pourrait entendre des mouches voler. Ce n'est que quelques secondes après que la jeune serpentard décida de le briser en répondant aux questions que venait de lui poser l'auror, d'une seule traite.

Et bien quand l'alarme a été déclenchée j'ai été très surprise. J'étais en train de parler avec ma cousine qui était présente au meeting, Axelle Higgs, je ne m'attendais pas du tout à ce qu'une alarme se déclenche et quand l'alarme s'est déclenchée je l'ai perdu de vu. Il faut dire que les gens ont réagi au quart de tour et que pas mal souhaitaient sortir les premiers. Je me suis donc fondue à la masse et j'ai suivi l'auror qui nous a guidés jusqu'à la sortie. Là, on nous a demandé de remplir un formulaire, chose que j'ai faite avant de partir. Sinon je n'ai vu personne de douteux dans les parages.

Tout ce que Kyara venait de dire était tout à fait plausible. Puis, elle avait prononcé cette fois-ci le nom d'une autre personne présente, celui d'Axelle Higgs, qui devait elle aussi être interrogée par d'autres collègues dans une autre salle du ministère.
Kao réfléchit quelques instants et regarda finalement son coéquipier sur cette mission, Phoebe, pour lui demander ce qu'il en pensait. Un signe suffit aux deux jeunes gens pour savoir que l'interrogatoire était fini pour cette jeune fille. Il n'y avait aucune autre question à poser, il était temps de passer au suspect suivant. Les aurors délibéreraient plus tard sur ce cas.

– Bien, je pense que vous pouvez vous retirer... Au revoir et merci de votre coopération.

Les deux aurors saluèrent Kyara qui sortit de suite de la salle. Quelques minutes plus tard, quelqu'un toqua à la porte et cette personne n'était autre que Jagang De Maldor, la prochaine personne à être interrogé en ce lieu. Kao l'invita à entrer et à s'asseoir, pour que l'interrogatoire commence. En effet, ils ne devaient pas perdre de temps.

- Bonjour monsieur De Maldor. Je pense que vous savez pourquoi vous êtes ici aujourd'hui. Tout d'abord, je dois vous dire que tous propos tenus ici pourront être retenus contre vous, dit-elle avant de reprendre quelques secondes plus tard, alors, pouvez-vous nous raconter votre version des faits sur ce qu'il s'est passé au ministère à ce fameux meeting.

La brunette rattacha ses cheveux avant de replonger ses yeux dans ceux du principal intéressé, Jagang, le nouveau professeur de défense contre les forces du mal de Poudlard. Elle prit son stylo en main afin de noter tout ce qui pouvait être intéressant dans la réponse qui allait suivre, que les aurors attendaient impatiemment.
Revenir en haut Aller en bas
Jagang De Maldor
Jagang De Maldor
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Salle d'interrogatoire N°2  Empty
Re: Salle d'interrogatoire N°2

Message par : Jagang De Maldor, Lun 10 Juin - 14:01


Alors que Jagang venait de frapper à la porte de la salle d'interrogatoire, on l'invita à entrer et à s'installer. Une femme et un homme se tenaient en face de lui. Ils l'observaient. Jagang s'assit et répondit à la jeune femme qui n'arrêtait pas de l'observer en le fixant droit dans les yeux :

- Bonjour, ben je me doute que c'est en rapport avec les évènements qui se sont déroulés au ministère dernièrement.

Il prit une inspiration, et commença son récit :

- J'étais venu avec une charmante jeune femme, Jendy O'Hara. Elle est formidable au lit, et pour concrétiser notre union, nous avions, enfin moi surtout j'avais besoin de régulariser ma situation. Etant originaire d’Espagne, je devais m'assurer qu'il n'y aurait pas de souci avec mes papiers, si on devait se marier. Nous sommes alors venu au ministère afin de rencontrer un employé du ministère de la justice. Nous avons passé les contrôles de routine et gagner l'étage du département de la justice magique. Le temps d'attente fut assez long, et j'ai eu envie de faire une grosse vidange technique, malheureusement, soit les toilettes étaient occupés, soit elles étaient bouchés. Je n'ai réussit à en trouver qu'au département des transports magiques. Puis pendant que je faisais mon affaire, l'alarme s'est mise à retentir, mais je ne pouvais pas sortir, je n'avais pas fini, et j'étais coincé sur les wc. Lorsque j'ai fini, j'ai du prendre les escaliers de secours, car les plombs avaient sauté et impossible d'utiliser les ascenseurs. Je suis arrivé à l'atrium où l'on m'a demandé de signer un papier afin de prouver que j'étais bien sorti des lieux. Voilà les faits comment ils se sont déroulés.

Jagang était resté calme, pas de transpiration sur son front, ni de battement de cœur plus rapide les uns que les autres. Il attendit, il avait expliqué les faits lors de sa visite au ministère.
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe Monroe
Phoebe Monroe
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Salle d'interrogatoire N°2  Empty
Re: Salle d'interrogatoire N°2

Message par : Phoebe Monroe, Lun 10 Juin - 22:43


La fameuse Kyara Blanchet sortie de la salle d'interrogatoire pour ensuite laisser place à un homme à la chevelure assez longue et blonde. Rien qu'aux traits de son visage on pouvait ressentir qu'il était assez froid et distant mais en reconnaissant Monsieur De Maldor, Phoebe eut le souvenir d'une soirée très alcoolisée qui lui remontait à la tête. Il devait surement en faire partie, peut-être n'était-il pas aussi froid qu'il voulait le faire paraître, ou peut-être était-il pire ? Cordialement, l'Auror le salua d'un hochement de tête avant qu'il prenne place sur sa chaise située devant eux. C'est alors que Kao commença les hostilités :

Bonjour monsieur De Maldor. Je pense que vous savez pourquoi vous êtes ici aujourd'hui. Tout d'abord, je dois vous dire que tous propos tenus ici pourront être retenus contre vous.
Bonjour, ben je me doute que c'est en rapport avec les événements qui se sont déroulés au ministère dernièrement.

L'interrogatoire était désormais lancé, Kao ne lâchait pas des yeux l'interrogé, peut-être par professionnalisme, ou alors simplement parce qu'elle le trouvait séduisant. A cette pensée, le jeune homme éprouva une pointe de jalousie. De tous les hommes sur Terre il est le seul qui mérite qu'une femme porte attention à sa personne.

J'étais venu avec une charmante jeune femme, Jendy O'Hara. Elle est formidable au lit, et pour concrétiser notre union, nous avions, enfin moi surtout j'avais besoin de régulariser ma situation. Etant originaire d’Espagne, je devais m'assurer qu'il n'y aurait pas de souci avec mes papiers, si on devait se marier. Nous sommes alors venu au ministère afin de rencontrer un employé du ministère de la justice. Nous avons passé les contrôles de routine et gagner l'étage du département de la justice magique. Le temps d'attente fut assez long, et j'ai eu envie de faire une grosse vidange technique, malheureusement, soit les toilettes étaient occupés, soit elles étaient bouchés. Je n'ai réussit à en trouver qu'au département des transports magiques. Puis pendant que je faisais mon affaire, l'alarme s'est mise à retentir, mais je ne pouvais pas sortir, je n'avais pas fini, et j'étais coincé sur les wc. Lorsque j'ai fini, j'ai du prendre les escaliers de secours, car les plombs avaient sauté et impossible d'utiliser les ascenseurs. Je suis arrivé à l'atrium où l'on m'a demandé de signer un papier afin de prouver que j'étais bien sorti des lieux. Voilà les faits comment ils se sont déroulés.

Beaucoup d'informations venaient d'être lâchées, mais le nom de Jendy resta gravée dans la mémoire de l'ex-préfet. Surtout la mémoire sur ses compétences au lit et de son mariage avec cet homme. Il n'était pas jaloux - un sentiment qu'il trouve pitoyable - mais il se disait que ce n'étais pas vraiment son genre. Serrant les poings, il mit quelques secondes à réfléchir avant de reprendre la parole d'un ton terriblement autoritaire :

Intéressant... Je compte toucher deux mots aux techniciens de surface pour qu'ils réparent ces toilettes "bouchées"... Concernant votre temps d'attente, j'en déduis vu que vous étiez au Ministère durant le Meeting qui a débuté à midi, il ne faut pas vraiment être étonné : les employés ont tout de même un temps de pause le midi c'est pour cette raison que les services publiques fermés le midi... Enfin, cela reste votre problème si vous aimez patienter...

Quelques points venaient d'être soulevés, Phoebe regardait avec attention les mimiques de visage de Monsieur De Maldor mais il n'attendait pas de réponses particulières alors il continua :

Nous vous avons recontactés car vous avez bien signés une feuille indiquant que vous étiez présent à ce moment-là mais vous n'avez pas répondu aux divers renseignements demandés. C'est bien dommage... Nous devons donc nous assurer que vos dires sont exacts - ce que j'espère pour vous. Le but de Phoebe était de le faire tourner en rond, il espérait que cela allait fonctionner. Tout d'abord, il y a quelques choses qui me perturbe... Miss O'Hara étant votre futur épouse, je me demande pourquoi vous ne l'aviez pas attendu... Vous pouviez parfaitement prétexter que vous attendiez votre épouse étant restée à l'étage, il n'y a aucun problème à cela ! Mais selon vos dires, vous êtes partis immédiatemment, sans vous préoccuper de Miss O'Hara qui encourait un grave danger et qui dû partir plus tard. Je ne pense pas que ce soit une attitude très normale pour un couple, enfin je suis sûr que vous allez nous éclairer sur ce point là, n'est-ce pas ?

Un fin sourire malsain et angélique se dessina sur les lèvres écarlates de Phoebe. Il attendait avec impatience la réponse du blond mais avant cela il reprit la parole :

En tout cas, j'espère que vos papier sont bien en règles pour le mariage, fit-il toujours souriant. Personnellement, je trouve ça assez étrange de venir au Ministère de la Magie - il appuya sur le dernier mot - pour un problème de papiers alors que ce Ministère s'occupe de tout ce qui concerne le monde Magique et non pas les problèmes de papiers. D'autant plus le département de la Justice Magique qui ne s'occupe surement pas de contrôler les papiers mais plutôt de juger si quelqu'un est coupable... Ou non... Pour des problèmes comme ceux-ci je vous conseille de vous rendre à une préfecture moldue qui s'occupe plus de ce genre de soucis administratifs, finit-il avec un petit rire. Je trouve ça assez étrange que des personnes viennent ici pour qu'on leur règle leurs problèmes concernant l'administration britannique... Dit-il à Kao.
Revenir en haut Aller en bas
Jagang De Maldor
Jagang De Maldor
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Salle d'interrogatoire N°2  Empty
Re: Salle d'interrogatoire N°2

Message par : Jagang De Maldor, Mar 11 Juin - 10:28


Jagang venait d'expliquer calmement ce qu'il s'était passé lorsqu'il était au ministère quand l'alarme s'est déclenché. Cependant les aurors avaient décidé de ne pas le lâcher et de lui tirer les vers du nez. L'auror prit la parole, il expliqua que les bureaux étaient fermés pendant le midi et que c'était son problème si il voulait attendre. Jagang l'observa en quittant des yeux la femme qui n'arrêtait pas de le fixer, et répondit :

- Certes tout le monde a droit à une pause déjeuner, mais le ministère est ouvert du matin au soir. Normalement, un roulement devait être fait afin de traiter les diverses demandes même pendant midi, mais ça c'est le problème du ministère si il n'arrive pas à s'organiser correctement. Et puis à l'accueil quand j'ai exposé ma demande, personne ne m'a dit que les bureaux étaient fermé.

L'auror continua en ajoutant que certes Jagang avait bien signé une feuille, mais qu'il n'avait pas répondu à toutes les questions et c'est pourquoi, il était là.

- Encore aurait-il fallu qu'on me les pose ces fameuses questions, mais je suis là. Je n'ai rien à cacher, sinon je ne serai pas venu.

L'auror pointa une chose dans le discours de Jagang qui le perturbait. Pourquoi Jagang était-il parti alors que sa future femme était encore dans les étages supérieures. Il trouvait ça bizarre. Jagang répondit alors :

- Et bien quand l'alarme s'est mise à percer les tympans de toutes les personnes présentes, je pensais que ma concubine était dans l'atrium entrain d'évacuer les lieux comme toutes personnes sensés. Je ne me doutais nullement qu'elle allait m'attendre. Et si j'étais remonté la chercher comme je pensais le faire, on m'aurait arrêté parce que je voulais aider ma future femme. Je vous informe qu'elle s'est fait attaqué par une horrible créature qui se trouvait dans VOS locaux qui sont sensé être IMPÉNÉTRABLE. Il appuya bien sur le vos et impenetrable afin de montrer au aurors où ils avaient fauté.

Puis l'auror vient sur le fait qu'il ne voyait pas pourquoi Jagang avait eu le besoin de venir au ministère pour régulariser ses papiers. Jagang se doutait bien que cette question allait venir sur le tapis.

- Dites moi mon brave, département de la justice magique, par définition ce qui concerne les droits des sorciers non? Et bien en Espagne, tout ce qui est attrait à l'état civil, papier d'identité et autres ne se font exclusivement qu'au ministère de la magie pour les sorciers. Je devais me rendre au ministère britannique et non dans une vulgaire préfecture pour faire officialiser mes papiers. Si vous avez un doute, contactez le ministre espagnol, je suis sur qu'il se fera une joie de vous expliquer comment fonctionne son ministère.


Allez un peu de pique ne ferait pas de mal. Il n'allait pas s'énerver, mais si les aurors perdaient leur sang froid, cela pourrait jouer en sa faveur.
Revenir en haut Aller en bas
Kao Snape
Kao Snape
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Salle d'interrogatoire N°2  Empty
Re: Salle d'interrogatoire N°2

Message par : Kao Snape, Mer 12 Juin - 22:57


Jagang répondit tout de suite à la question de Kao. C'est ensuite Phoebe qui prit le relais, et s'enchaîna une série de questions/réponses entre les deux hommes. Apparemment, monsieur De Maldor était venu au ministère ce jour là pour une histoire de papier à propos de son mariage avec une certaine Jendy O'Hara.

- Dites moi mon brave, département de la justice magique, par définition ce qui concerne les droits des sorciers non? Et bien en Espagne, tout ce qui est attrait à l'état civil, papier d'identité et autres ne se font exclusivement qu'au ministère de la magie pour les sorciers. Je devais me rendre au ministère britannique et non dans une vulgaire préfecture pour faire officialiser mes papiers. Si vous avez un doute, contactez le ministre espagnol, je suis sur qu'il se fera une joie de vous expliquer comment fonctionne son ministère.

Phoebe n'a eu pour seule réponse le silence. De toute façon, le ministère espagnol importait peu dans toute cette histoire. Comme son collègue ne reprenait pas la parole, la jeune femme décida de poursuivre l'interrogatoire à peine une minute plus tard. Elle sortit tout d'abord une petite enveloppe de son carnet noir où elle écrivait toutes ses notes, pour en sortir un bout de papier carré, qui s'avéra être une photographie. Elle tendit son bras droit et leva l'objet de manière à ce que Jagang la voit bien.

- A présent je voudrais vous montrer la photo d'un homme. Il s'appelle Hengist de Warrington et c'est un employé du ministère de la magie.

L'auror s'arrêta quelques secondes de parler pour analyser la réaction de Jagang afin de voir si oui ou non, il avait l'air de connaitre la personne qui était sur la photographie. C'est avec un visage ferme et le plus grand calme possible qu'elle reprit sa tirade, après avoir reposé la photo sur le bureau où toutes les affaires des deux aurors présents dans cette pièce étaient éparpillés et croisé ses mains, tout en ne quittant pas l'intéressé des yeux.

- Il aurait surpris deux personnes, un couple d'après lui, dans les couloirs du département de la justice magique. Tout cela aurait pu être anodin si ces deux personnes ne l'aurait pas inciter à ouvrir des portes contre son gré. Nous supposons donc qu'il a subi le sortilège de l'impérium. Et, vu votre poste dans l'enceinte de Poudlard, je ne vous rappelle pas à quoi sert ce sortilège, je pense que vous le savez très bien.

L'imperium est un des trois sortilèges impardonnables. Celui qui permet de contrôler une personne, de lui faire faire tout ce qu'on veut d'elle. Et c'était exactement ce qu'il s'était passé à ce pauvre monsieur de Warrington, qui n'avait rien demandé à personne. Comme ce ce cher Jagang De Maldor était le professeur de défense contre les forces du mal, il devait certainement bien connaître ce sort. C'est vrai, comment enseigner des sorts de défense si on ne connait même pas les forces du mal... Après un temps de silence, Kao reprit.

- D'après vos précédentes paroles, vous étiez également dans ce même département avec mademoiselle O'Hara, qui est votre future épouse si j'ai bien compris votre histoire. Et cette partie du ministère était vide ce jour là. En effet, les seules personnes à se partager ce département sont les employés, entre autre celui dont je vous ai montré la photo un peu plus tôt, et les aurors. Or, tous les aurors étaient sur le terrain, la plupart au meeting pour s'assurer la protection du ministre.

Kao repositionna bien sa chaise puis croisa ses bras. Elle regarda un instant Phoebe assis à sa gauche pour voir ce qu'il pensait de tout cela. En effet, cela commençait à faire beaucoup de coincidences.

- Je suppose que vous aller nous expliquer tout cela.

Revenir en haut Aller en bas
Jagang De Maldor
Jagang De Maldor
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Salle d'interrogatoire N°2  Empty
Re: Salle d'interrogatoire N°2

Message par : Jagang De Maldor, Ven 14 Juin - 11:26


Alors que Jagang venait de finir de répondre aux premières questions, la femme auror, Kao, présenta une photo d'un employé du ministère. Jagang le connaissais mais il ne montra aucun signe pouvant prétendre le contraire. Il garda son calme. Puis l'auror expliqua la situation. Elle supposait énormément de choses, car ils ne pouvaient avoir de preuve. Jendy avait fait subir un sortilège d'oubliette à l'employé en question. Il ne pouvait se souvenir de qui il avait croisé dans le couloir ni le fait d'avoir ouvert des portes pour eux. Tout cela n'était que supposition, ils n'avaient aucune preuve, seulement des faits et rien d'autres. Jagang expliqua alors :


- Je n'ai jamais, mais alors jamais affirmé que nous étions seuls. Il y avait d'autres sorciers qui attendaient leur tour pour apporter des preuves ou des alibis pour le département de la justice magique. Jendy et moi même étions certes dans le département, mais nous attendions notre tour. Quand à l'employé, je ne l'ai jamais vu.

Puis l'auror insinua que Jagang avait utilisé le sortilège impardonnable de l'imperium, car étant professeur de défense contre les forces du mal, il devait forcément le connaitre. Bien sur cela était dit d'une façon très sous entendu, mais si on savait lire entre les lignes, on voyait bien où voulait en venir l'auror. Jagang répondit :

- Est ce que vous êtes en train d'insinuer que j'aurai lancé le sortilège en question sur l'employé du ministère au sein même du ministère. Oui je le connais, tout comme vous étant auror vous connaissez ce sortilège. Pourtant je ne suis pas en train de dire que vous avez lancé ce sortilège. Pensez vous vraiment que professeur, ayant été choisi par la directrice de l'école, puisse agir ainsi. Que les parents  acceptent de me laisser enseigner à leur enfant. Si il y avait le moindre doute, je ne serai pas professeur. Par contre si vous voulez aller plus loin sur ce sujet, il faudra me mettre en examen, et passer devant le tribunal. Je suis sur que cela fera une excellente publicité au ministre ainsi qu'au ministère. Imaginez les titres, LE MINISTERE ACCUSE UN PROFESSEUR POUDLARD DE MAGIE NOIRE. J'espère pour vous que vous avez de solides preuves.

Il ne pouvait avoir de preuve. Jagang avait gardé son calme, même si il semblait outré que les aurors le soupçonnent comme ça. De toute façon, si la situation continuait dans ce sens, il pourrait toujours demander un avocat, et là la situation pouvait devenir périlleuse mais intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Salle d'interrogatoire N°2  Empty
Re: Salle d'interrogatoire N°2

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 6

 Salle d'interrogatoire N°2

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.