AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Bibliothèque
Page 8 sur 24
Entre les rayons
Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 16 ... 24  Suivant
Apoline Berlotty
Serdaigle
Serdaigle

Entre les rayons - Page 8 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Apoline Berlotty, Ven 12 Déc - 14:10


« Ce qu'il faudrait pour faire cette potion voie tu, c'est premièrement trouver tous les ingrédients, ce qui devrait pas poser de soucis. Secondement avoir le matériel. Cela devrait aussi pas poser aussi de problème et dernièrement, trouver un endroit calme et assez spacieux. Comme ça m'étonnerait que nous puisons faire la potion ici. Nous risquerons d'avoir des problèmes avec la bibliothécaire . As-tu une idée d'endroit où nous pourrions préparer cette potion en toute tranquillité? »

Apoline rit légèrement à sa blague sur la bibliothécaire. Oui, elle avait déjà penser au problème du lieu.

« J'avais pensé à quelques part dans les cachots. J'y a fait un petit repérage dernièrement, et il me semble qu'on peut y dénicher un coin tranquille, si on prend la peine de descendre suffisamment. En plus l'air y est frais et peu sujet aux changements de températures, l'idéal pour une potion. Après, il y a toujours le risque qu'un élève nous interrompe, mais franchement, sauf si tu connait une pièce secrète dont personne d'autre ne soupçonnerait l'existence, je pense que c'est une bonne solution...»

Elle avait aussi pensé à la salle sur demande, mais maintenant que tout Poudlard connaissait son existence et s'y rendait quotidiennement, ce n'était plus vraiment un endroit discret.

« Pour les ingrédients tu as raison, cela devrait être facile. Je peut envoyer un hibou à mes parents pour les feuilles de vignes, il y en a près de là où  passe ma mère quand elle se rend du coté moldu. L'ail, il suffira d'en demander aux elfes en cuisines. Quand aux fourmis, baies de fragon et fleurs d’hamamélis, ça devrait facilement se trouver dans la forêt interdite, il suf-...»

Apoline se coupa brutalement. Elle raisonnait à voix haute, sans faire attention au fait que ses paroles pouvaient être entendues, et qu'il n'était pas vraiment autorisé de prévoir une petite escapade dans la forêt interdite. Peut-être Roch était-il particulièrement à cheval sur le règlement? Elle espérait que non, sinon elle allait être mal, et ce serait de entièrement sa faute. Quelle idiote, ça lui apprendra à parler sans réfléchir...
Toujours gardant le silence, elle leva les yeux vers Roch en guettant le moindre signe de réaction de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Roch D'Almenarc'h
Roch D'Almenarc'h
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Entre les rayons - Page 8 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Roch D'Almenarc'h, Sam 13 Déc - 2:08


Apoline avait l'air d'être d'accord avec ce que disait Roch. Et dire que certains de ces camarades lui reprochaient de ne pas assez s'ouvrir aux autres et jamais donner son avis. C'était choses faites. Et en prime son sens de l'humour avait l'air de plaire à la jeune fille. La jeune bleue et bronze savait déjà une idée de l'endroit ou la potion pourrait se préparer.

« J'avais pensé à quelque part dans les cachots. J'y ai fait un petit repérage dernièrement et il me semble qu'on peut y dénicher un coin tranquille, si on prend la peine de descendre suffisamment. De plus l'air y est frais et peu sujet aux changements de températures, l'idéal pour une potion. Après, il y a toujours le risque qu'un élève nous interrompe, mais franchement, sauf si tu connais une pièce secrète dont personne d'autre ne soupçonnerait pas l'existence, je pense que c'est une bonne solution...»

Quand Apoline parla de pièce secrète, le français pensa directement à la salle sur demande connu sous le nom de pièce va- et- vient, qui se trouvait au septième étages du château de Poudlard. Certes tout le monde connaissaient son emplacement, mais l'avantage qu'elle avait, c'est qu'elle pouvait changer d'apparence selon la demande de la personne qui cherchait une pièce bien particulière. La jolie brune avait dû avoir la même idée que lui forcément.

-" Ecoute, concernant les cachots , je ne trouve pas que ce soit une bonne idée en soit, vu que la salle commune des Serpentards n'est pas très loin. Il ne faut pas croire, mais il y a quand même pas mal de passage par la bas. Je pense qeu tuas songé à la salle sur demande tous comme moi. C'est pareille, beaucoup de gens la fréquente, mais si on fait la bonne demande, ça peut être jouable.

« Pour les ingrédients tu as raison, cela devrait être facile. Je peux envoyer un hibou à mes parents pour les feuilles de vignes, il y en a près de là où passe ma mère quand elle se rend du côté moldu. L'ail, il suffira d'en demander aux elfes en cuisines. Quand aux fourmis, baies de fragon et fleurs d'hamamélis, ça devrait facilement se trouver dans la forêt interdite, il suf-...»

Apoline s'arrêta net. Roch la regarda avec une petite mou et fît deux pas en arrière dans le rayon, pour voir si personne derrière avait entendu ce qu'elle disait. Puis il dépassa la Serdaigle et regarda dans les rayons de devant en tournant la tête à gauche et à droite La bibliothèque était vide, heureusement pour eux. Il retourna vers Apoline et lui dit gentiment en chuchotant

-" Je sais que tu ne l'as pas fait exprès. C'est n'est pas grave en soit. Mais imagine qu'un nigaud, du genre le Gryffondor avec qui je me suis pouillé la tête juste avant, entende ça. Bah la c'est mort. Déjà qu'il croit que je suis un voyou finit parce que je suis un Serpentard. Fais seulement attention la prochaine fois s'il te plait.

En ce qui concerne la forêt interdite, je ne suis pas contre. Il faudrait que nous organisons ça. Il prit alors une voix plus grave et autoritaire et fit semblant de disputer Apoline, au cas si quelqu'un aurait entendu par inadvertance leurs discutions tous en lui montrant du doigt la direction de la sortie, vérifiant du regard les alentours.

-"Ça ne va pas non hors de question que je te suive, oublie cette idée toute suite. Je n'aie pas envie de me retrouver en retenue pour tes beaux yeux.

En vérité, il en avait rien à faire de la retenue. Ça ne serait pas sa première et ça ne serait pas sa dernière. Roch s'en foutait un peu de l'autorité.
Revenir en haut Aller en bas
Apoline Berlotty
Apoline Berlotty
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Entre les rayons - Page 8 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Apoline Berlotty, Sam 13 Déc - 15:57


Roch grimaça légérement à l'entente de ses paroles et fit un tour dans les rayons alentours pour vérifier que personne ne pouvait les entendre. Elle resta au même endroit, le suivant du regard durant toute sa tournée jusqu'à ce qu'il revienne ensuite vers elle, cette fois nettement moins enjoué que précédemment.

« Je sais que tu ne l'as pas fait exprès. C'est n'est pas grave en soit. Mais imagine qu'un nigaud, du genre le Gryffondor avec qui je me suis pouillé la tête juste avant, entende ça. Bah la c'est mort. Déjà qu'il croit que je suis un voyou finit parce que je suis un Serpentard. Fais seulement attention la prochaine fois s'il te plait. »

Apoline hocha la tête consciencieusement. Apparement Roch était du genre sucpicieux. Sans doute avait-il déjà eu des problèmes de ce genre dans le passé, ce que venait confirmer son altercation de tout à l'heure avec le gryfondor. Mais ce n'était en rien les affaires d'Apoline, alors elle n'insista pas. Elle fera juste attention à ses paroles en sa présence désormais. Ensuite il se pencha vers elle pour lui chuchoter quelque chose à l'oreille.

« En ce qui concerne la forêt interdite, je ne suis pas contre. Il faudrait que nous organisons ça. »

Bien. Au moins, c'était déjà ça de pris. Elle n'aurait pas été contre se rendre seule dans la forêt – après tout, ce n'était pas la première fois – mais par les temps qui court, c'était quand même mieux d’être accompagné. Juste après lui avoir donné son accord, il se recula, prit un ton nettement plus désagréable et se mit à la disputer.

« Ça ne va pas non hors de question que je te suive, oublie cette idée toute suite. Je n'aie pas envie de me retrouver en retenue pour tes beaux yeux.»

Apoline était un peu surprise qu'il se donne autant de peine, après tout ils étaient seuls dans ce coin de la bibliothèque. Mais puisque cela semblait lui faire plaisir, elle se prit au jeu. Elle referma violemment le livre qu'elle tenait encore dans ses bras et leva le menton d'un air outragée.

« Eh bien, puisque c'est comme ça, mes beaux yeux s'en vont voir ailleurs s'ils trouvent une meilleure compagnie. »

Puis, rapidement, elle lui murmura quelques mots à l'oreille, assez bas cette fois pour qu'il soit le seul à l'entendre.

« D'accord, je te hiboutes rapidement pour qu'on arrange le tout. »

Ensuite elle se retourna d'un geste sec et sans appel et partit sans se retourner. Avant de quitter la bibliothèque elle prit quand même soin de passer au bureau de la bibliothécaire pour emprunter les ouvrages qu'elle avait sélectionnés, puis elle sortit, le sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Roch D'Almenarc'h
Roch D'Almenarc'h
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Entre les rayons - Page 8 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Roch D'Almenarc'h, Sam 13 Déc - 22:27


Tous ce passa comme prévue. Apoline jouait  parfaitement son rôle et fit semblant d être outrée. Elle referma violemment le livre  et s'adressa d'une manière agressive à Roch.

« -Eh bien, puisque c'est comme ça, mes beaux yeux s'en vont voir ailleurs s'ils trouvent une meilleure compagnie. Puis elle lui glissa dans l'oreille discrètement sans que personne ne puisse l'entende. « D'accord, je te hiboutes rapidement pour qu'on arrange le tout. »

Roch la regarda s'éloigner vers la sortie. Il y avait dans sa démarche comme un air de diva .  Elle ne prit même pas la peine de se retourner pour le regarder. Le jeune garçon sourit et prit son sac de cours en cuir. Il e mit sur son épaule et se dirigea lui aussi vers la sortie de la bibliothèque. La cloche venait de sonnait, il était temps pour lui d'aller à son prochain cours.




FIN DU RP
Revenir en haut Aller en bas
Aurore Alexander
Aurore Alexander
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Entre les rayons - Page 8 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Aurore Alexander, Ven 2 Jan - 14:02


[PV Wilum Klye]

S'énerver à cause d'un Serpentard malpoli et complètement abruti. D'habitude, je gardais facilement mon sang-froid, mais lorsque l'on m'agace de trop, surtout pendant les cours, je ne peux pas m'empêcher de m'énerver et de pousser une gueulante. Bien évidemment, j'étais la seule fautive dans l'histoire, vu que "Monsieur" le Serpentard était arrivé à échapper à la vigilance du professeur pour m'enquiquiner. Il fallait absolument que je me venge d'une manière ou d'une autre. Une potion, un sortilège, peu importe. J'allais lui montrer que les Gryffondors n'étaient pas tous des chouchous comme il aimait si bien le prétendre. Une punition ? Non, moi aussi je peut être maline ! Très maline. Je ne me ferai pas attraper. Rangeant toutes mes affaires dans mon sac que j'entreposais dans mon dortoir, je sortis de la salle commune pour me rendre à la bibliothèque afin de trouver quelque chose pour me venger.

Bon, j'allais sûrement devoir fouiller dans la réserve, mais cela m'étonnerait fortement que la bibliothécaire me laisse regarder là-bas... Peut-être qu'avec un petit sourire et de magnifiques yeux comme je savais si bien les faire pour amadouer mes parents, me laissera-t-elle quelques minutes dans la réserve ? Puis, qu'est-ce que je raconte moi encore. Ce n'était pas dans ma nature d'être aussi méchante, mais... Pour me venger, si. Bon, décision prise ! Je vais lui montrer de quel bois je me chauffe à celui-là. Le prochain cours dans lequel je le verrai, il le regrettera. Et puis au pire, si je ne trouve rien, une gifle suffira à lui remettre les idées en place.

Arrivée à la bibliothèque, je commençais à fouiller dans les rayons en cherchant dans les potions et les sortilèges. Après avoir feuilletée deux trois livres, je commençais à désespérer. Je ne trouvais rien, absolument rien. Que des trucs que je connaissais rien, mais ce n'était pas assez pour moi. Pas assez pour une vengeance ! Bon, autant le tout pour le tout. Partant voir la bibliothécaire je demandais :

- Excusez-moi, est-ce que je peux me rendre dans la réserve pour rechercher quelque chose pour l'un de mes cours ?
- Pour quel cours et quel chapitre ? Il faut que je demande à votre professeur si c'est bien le cas pour vous donner une telle permission.
- Mais vous n'avez pas confiance en moi ? Pourquoi vous mentirais-je ? Je n'ai pas que ça à faire, en plus je suis pressée. J'ai beaucoup de devoirs à faire.
- Non. Cours et chapitre.
- Oh ! Puis laisse tomber, vieille peau !

Je venais de crier la dernière phrase qui résonna dans la bibliothèque et tous les regards se tournèrent vers moi. Sentant le rouge monter à mes joues, je me faufilais dans les rayons de la bibliothèque pour repartir à la recherche de quelque chose. Quelque chose pour humilier ce Serpentard. Quelque chose d'amusant, mais bon, je sais très bien que je n'allais rien trouver ici, mais autant chercher. De toute façon, je n'avais rien d'autre à faire pour cette journée. Tous mes devoirs étaient faits. Et puis... Je n'avais pas beaucoup, voir aucun ami dans ce château, donc autant m'occuper à quelque chose pour ne pas m'ennuyer.
Revenir en haut Aller en bas
Wilum Järviden
Wilum Järviden
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Entre les rayons - Page 8 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Wilum Järviden, Ven 2 Jan - 17:18


Ses espoirs partaient peu à peu en fumés. Ceux-ci s'évaporaient comme la brume à l'extérieur du château. Le jeune homme avait tant espéré recevoir une autre lettre de son frère, où il lui contera ses exploits et la réponse à sa requête.Certes, sur le papyrus ocre son frère lui avait fait part de beaucoup de choses. Présentement celui-ci avait fait escale aux Philippines. Avec ses coéquipiers, ils avaient réussi à dénicher une grotte dans lequel se trouvait deux espèces rares de dragons blancs. Il n'empêche que le vœux du serpentard ne fit pas exaucé. Se trouvant à l'extrémité même de la Terre, il lui était impossible de revoir son frater. Pourtant, celui-ci lui avait promis de remonter en Angleterre pour lui rendre visite. Dans la lettre, il s'excusait de cette promesse non tenue.

Wilum soupira fortement puis il s'étira tel un félin. Son moral était tombé vrai bas et il se sentait perdu. Il prit la lettre qu'il rangea dans son sac-à-dos. Il y avait un silence religieux dans la grande bibliothèque, ce qui ravit énormément le jeune homme. Ses droits tournaient les pages vierge du petits carnet et son pied tapotait légèrement sur le parquet en bois.  Il passa ainsi le reste de son temps dans la bibliothèque, à feuilleter plusieurs ouvrages sur les créatures magiques. Il s'intéressa plus particulièrement à la licorne argentée. Plusieurs livres traitaient ce sujets un peu fantastique.

Il sursauta lorsqu'une voix forte se fit entendre dans la grande salle. Il reporta son attention vers les deux personnes qui se confrontaient. Le ton insolent de la jeune fille le fit grimacer. Non pas qu'il s'en plaignait -loin de là, il espérait bien que quelqu'un ferme son clapet à cette vielle peau-. Il se leva de la chaise en bois puis il partit dans les rayons à la recherche d'un livre sur qui traite la magie noire ou la métaphysique. D'ailleurs, le serpentard ne pensait pas en trouver dans cet endroit ou tout au plus dans la réserve. Il avait bien sûr songé à infiltrer Celle-ci, mais il se ravisa au dernier moment.

Ses doigts parcouraient les différents ouvrages. Il y avait des livres plus ou moins grands et d'autres avaient une forme étranges. Il chercha entre les étagères des rayons. Il fut tout d'abord étonné de tomber sur un livre qui aborde le sujet de la sexualité. Il continua ses recherches jusqu'à ce qu'il trouve le livre qu'il cherchait. Il s'apprêtait à rebrousser chemin lorsqu'il fut bousculer par une personne. Ou bien, peut-être que c'était lui qu'il l'avait bousculé dans sa précipitation.

"Excuse-moi... enfin peut importe si c'est toi qui m'aie percuté."
Revenir en haut Aller en bas
Aurore Alexander
Aurore Alexander
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Entre les rayons - Page 8 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Aurore Alexander, Ven 2 Jan - 17:39


Frustrée. Oui, je l'étais et pas qu'un petit peu. Pourquoi ne voulait-elle pas me laisser rentrer à l'intérieur de la réserve juste pour regarder quelques livres ? Je n'en aurai pas eu pour très longtemps en plus. Tant pis. Alors que j'étais en train de fouiller encore et encore, je désespérais car je ne trouvais pas une vengeance assez grande. Un léger soupire s'échappa de mes lèvres jusqu'à ce qu'un autre élève, présent dans les rayons ne me bouscula. Déjà que j'étais énervée, si d'autres personnes venaient m'agacer, j'allais commettre un meurtre !  Relevant petit à petit la tête pour regarder le fautif, je vis l'insigne vert des Serpentards. Et cette voix... Cette voix. C'était lui ! Sans perdre une seule seconde, je lui mis une gifle magistrale qui résonna dans toute la salle avant de crier une nouvelle fois :

- Tu viens même i...

Oh non. C'était pas lui. Pas du tout lui. Je reculais un petit peu avant d'écarquiller les yeux en grand en constant l'erreur que je venais de commettre. Au pire, je m'en fichais ! Il était un Serpentard et ils méritaient tous le même châtiment. En plus de ça, il osait insinuer que je l'aurais percuté alors que je ne bougeais pas ? Bah tu l'as mérité ta gifle !

- Normalement, la claque était pas pour toi, mais tu l'as bien méritée au final ! Je ne t'ai pas percuté, c'est toi qui m'est rentré dedans. Je bougeais même pas ! Façon, vous êtes tous les mêmes les Serpentards. Malpoli et grossier !

Bon, il était vrai que j'avais perdue un peu mon sang-froid, mais ce n'est pas de ma faute si un autre Serpentard m'avait irrité presque toute la journée. Pourquoi devaient-ils tous se croire supérieurs aux autres ? C'est la pire maison qui puisse être. Croisant les bras et commençant à taper du pied je demandais.

- Et tu comptes t'excuser quand ?

Oui, même si la claque que je lui avais mise était magistrale, c'était à lui de m'excuser. Et non l'inverse. Et je ne bougerais pas d'un petit millimètre tant que des excuses ne seront pas sorties de sa petite bouche de vil serpent.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Bee
Lilith Bee
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Entre les rayons - Page 8 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Lilith Bee, Sam 3 Jan - 14:38


RP Unique. je me permet donc de poster ici malgré le RP en cours. Mais je ne m'incruste pas longtemps. MP si soucis.

Lilith avait passé son après midi à la bibliothèque. Ses yeux commençaient à se fermer tout seuls, et elle devait lutter pour ne pas tomber de sommeil sur tous les parchemins et les vieux livres qui étaient posés en vrac devant elle.
C’était tout même un comble pour une insomniaque ! L’adolescente sentait une énergie folle l’envahir dès quelle posait sa tête sur l’oreiller, mais les journées de cours devenaient de plus en plus dures à suivre avec la fatigue accumulée. Un oiseau de nuit, voilà ce qu’elle était devenue. Mais un oiseau sacrément déplumé, et qui faisait peur à voir avec les cernes violacées qui soulignait ses yeux d’un vert effrayant.
La fatigue avait toujours eu cet effet de lui donner un regard plus clair et plus perçant que d’ordinaire. On aurait presque dit que son épouvantard était en train de se matérialiser en elle.
D’ailleurs, les premières années ne soutenaient pas lontemps son regard…
Comme le petit malotru qui avait essayé de s’asseoir à côté d’elle une heure auparavant. Il l’avait gratifié d’un « Salut » un peu timide, et la rouge et or avait répondu par un grognement mécontent accompagné d'un regard qui en disait long sur ses intentions. Oui, elle se transformait en bête féroce avec la fatigue !
Rurik serait sûrement content de la voir dans cet état. Éreintée et sans pitié, elle n’en était que plus dangereuse pour qui décidait de s’interposer entre elle et son but.

Après s’être frottée vigoureusement les yeux pour essayer de se tenir éveillée, la lionne se replongea dans ses devoirs. L’histoire de Machin-chose qui avait essayé de récupérer les reliques de la mort, arrété à temps par Truc-muche et compagnie… Tout lui semblait tellement flou !
Elle passa donc aux potions, espérant y trouver un peu plus d’intérêt.  Malheureusement, le livre taché et usé de la bibliothèque ne l’aida pas à se concentrer outre mesure. Rien ne valait la pratique. Et ce n’était pas West qui allait la contredire !
Finalement, elle abandonna l’idée d’étudier, ferma les livres ouverts devant elle et sortit un morceau de parchemin. Elle devait faire ce travail, on lui en avait donné la permission ce matin même. Un travail qui n’avait rien de scolaire, mais qui revêtait une importance capitale.
Elle prit sa plume et gribouilla les directives qui allaient être envoyées à l’une des alliées des Mangemorts...  Ses rapports avaient été épluchés par tous les phénix, et la suite de la mission allait enfin pouvoir être lancée. Dès que Lilith sortirait de la bibliothèque poussièreuse, elle irait à la volière pour envoyer son hiboux.
Une fois le mot écrit, elle ne signa pas, mais rangea consciencieusement sa plume et ses parchemins vierges. Elle détacha ses cheveux bruns tirant sur le roux à la lueur des chandelles, et sortit, ses affaires sous le bras. Après un crochet par la volière, elle se dirigea vers la grande salle où le diner allait être servi d’une minute à l’autre.
Elle ne dormirait surement pas plus ce soir, mais elle il était hors de question que la jeune sorcière tombe d’inanition. La nourriture, c’était sacré.

Fin du RP. Sujet libre.
Revenir en haut Aller en bas
Wilum Järviden
Wilum Järviden
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Entre les rayons - Page 8 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Wilum Järviden, Dim 4 Jan - 12:36


Wilum se tint la joue et il écarquilla ses orbes noires. La jeune fille lui avait asséner une gifle magistrale dont il sentait encore des picotements sur sa joue. Celle-ci avait légèrement rougie. Le jeune homme n'avait pas eut le temps d'éviter cette attaque. Il en était encore plus surpris, car il en ignorait la raison.

"- Normalement, la claque était pas pour toi, mais tu l'as bien méritée au final ! Je ne t'ai pas percuté, c'est toi qui m'est rentré dedans. Je bougeais même pas ! Façon, vous êtes tous les mêmes les Serpentards. Malpoli et grossier, déclara la jeune fille d'un ton que Wilum jugea d'insolent.

Le canadien prit le temps d'analyser la situation. Il croisa ses bras sur son torse et il claqua sa langue. Il inspira fortement afin de contenir la rage qui faisait petit à petit son nid. Il était vraiment énervé par ce que la jeune fille avait dit. Comme tant de personnes à Poudlard, elle fondait ses principes sur des préjugés.

"- Et tu comptes t'excuser quand ? Lui demanda celle-ci avec toujours la même insolence"

Wilum essayait tant bien que mal de garder son self control. Il toisa la brune. Son attitude lui faisait potier et tout son être criait à la vengeance. Il se retint de le planter son stylot dans la poitrine. Ne voulant se rabaisser à son niveau, il se retourna vers l'étagère qui contenant des livres traitant les créatures magiques. Après qu'il est prit un second livre, il fit de nouveau face à la sauvageonne. Car selon lui, cette fille se comportait comme un vulgaire taureau. Alors avec une voix dangereusement calme il dit :

"Tu me fais pitié et vraiment honte. Le genre de personnes comme toi qui se fonde sur des préjugés m'horripile. Peut-être que tu es trop sotte pour ne pas avoir remarqué que je m'était excusé et que je ne t'ai aucunement accusé. D'ailleurs, je ne vois même pas pourquoi je m'attarde avec toi...

Le jeune homme se retourna puis il fit le chemin en sens inverse. Lorsqu'il atteignit enfin son emplacement de départ, il se rassit sur la chase en bois et il se plongea dans le livre sur les licornes.
Revenir en haut Aller en bas
Aurore Alexander
Aurore Alexander
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Entre les rayons - Page 8 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Aurore Alexander, Dim 4 Jan - 13:07


Sentant la rage diminuer en moi, celle-ci vu rapidement remplacée par de la tristesse. Je venais de m'énerver sur un Serpentard qui ne m'avait rien fait de mal, juste pour soulager ma colère. En fait, peu importe la personne qui m'aurait bousculée, la claque aurait retentit de la même façon. Heureusement que ce n'était pas un professeur ou bien la bibliothécaire, auquel cas j'aurai déjà pu commencer à faire mes valises pour retourner vivre au côté de mes parents, sans plus jamais toucher à la magie, sans jamais devenir une sorcière et sans doute, sans jamais revoir Laurae. Cette pensée me terrifia, mais je devais me ressaisir. Reprenant calmement mes esprits, ses paroles me firent froid dans le dos. Il ne semblait pas du tout content de la gifle que je venais de lui mettre, ce que je comprenais. Il était seulement venu chercher un livre pour étudier calmement et au lieu de ça, il avait récolté d'une baffe magistrale non méritée.

Il pensait de moi une telle chose ? Je lui faisais honte et les préjugés que je portais envers les Serpentards étaient fondés ! Aucun que je n'avais rencontré pour le moment ne sortait du lot. Ils étaient tous les mêmes. Aucun pour rattraper l'autre. S'il ne m'avait pas accusé, pourquoi la fin de sa phrase ? "Enfin, peu importe si c'est toi qui m'ait percuté". Je ne comprenais pas du tout le sens. Soit il était bête, soit incompréhensible dans ses paroles, ou soit, j'étais vraiment sotte. Oui, pourquoi s'attarder avec moi. De toute façon je n'en vaux vraiment pas la peine ! Oui, c'est ça, retourne t'asseoir pour regarder ton livre sur je ne sais quoi. Moi, je retourne à ma recherche d'une vengeance diabolique. Après cinq nouvelles minutes de recherche, je soupirais et laissais tomber pour aujourd'hui. Ce qu'il venait de se passer m’agaçait et je n'avais plus envie de rien.

Retournant à la rencontre de se Serpentard, je m'arrêtais à côté de sa table avant de le fixer en espérant qu'il ne daigne porter son regard vers moi quelques secondes pour accepter mes excuses. Je n'avais pas pour habitude de m'excuser pour des choses que je n'avais pas faite, mais pour la gifle...

- Je te prie d'accepter mes excuses... Je... Je t'ai giflé dans un accès de rage à cause d'un Serpentard qui n'a pas cessé de m'agacer toute la journée. Et vu que je croyais que c'était lui qui venait encore me déranger, c'est la raison pour laquelle la baffe est partie sans réfléchir.

Je ne comptais pas m'attarder plus longtemps à ses côtés, mais attendait tout de même une réponse. Ah oui, j'oubliais.

- Et pour les préjugés que je porte envers les Serpentards, ils sont bien fondés. Tous les gens de cette maison que j'ai rencontrée jusqu'à présent, sont tous les mêmes. Aucun ne sort du lot, alors excuse-moi une nouvelle fois, de porter des "préjugés" comme tu le dis si bien.
Revenir en haut Aller en bas
Wilum Järviden
Wilum Järviden
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Entre les rayons - Page 8 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Wilum Järviden, Mar 6 Jan - 19:28


La photo de la licorne s'animait sur la page écru du livre. Elle s'avança un peu craintive puis elle recula. Elle refit ce petit magène à plusieurs reprises. Le paysage verdoyant au second plan était magnifique et allait très bien avec le gris brillant de l'animal. Son regard était à la fois doux et perçant. Sa couleur argent plu énormément au Serpentard.

Wilum fut étonné de voir la jeune furie s'approcher de lui. Il plissa le front. L'idée de s'embrouiller de nouveau avec elle ne lui plaisait pas. Néanmoins, il la regarda -un peu méfiant cela dit- mais il détourna ses orbes noires du livre.

Je te prie d'accepter mes excuses... Je... Je t'ai giflé dans un accès de rage à cause d'un Serpentard qui n'a pas cessé de m'agacer toute la journée. Et vu que je croyais que c'était lui qui venait encore me déranger, c'est la raison pour laquelle la baffe est partie sans réfléchir.

Wilum l'observa attentivement. Essayant de trouver la moindre faille dans ses paroles. Mais il se résolu et il lui sourit légèrement. Celle-ci paraissait sincère. Il croisa ses jambes et il s'adossa plus sur la chaise en bois qui était confortable avec le grand coussin.

"Et pour les préjugés que je porte envers les Serpentards, ils sont bien fondés. Tous les gens de cette maison que j'ai rencontrée jusqu'à présent, sont tous les mêmes. Aucun ne sort du lot, alors excuse-moi une nouvelle fois, de porter des "préjugés" comme tu le dis si bien, ajouta la jeune fille avec une voix plus assurée.

Wilum leva les yeux au ciel comme pour dire qu'il était lasser. Il reporta son attention vers son interlocutrice. Elle se tenait près de la table et elle semblait attendre quelque chose. Alors le jeune homme soupira puis il dit :

"Sache que j'en aie fichtrement rien à faire de tes états d'âmes et de ce que tu fais tu peux faire pendant ton temps libre, mais j'accepte volontiers tes excuses. Comme cela nous sommes quitte !

La bibliothécaire avait son regard posé sur les deux adolescents. Il regarda la jeune fille avec un air colérique qui se ressentait sur ses traits crispés et ses prunelles qui s'étaient assombries. Si Wilum avait été seul -sans témoin- il lui aurai sûrement tiré la langue. Il spoupira. Cette vielle dame lui sortait par les orbites. Elle était l'opposée de l'infirmière. Bien que celle-ci soit un peu collante et énervante par moment, il l'aimait.

"Concernant les "préjugés", commença Wilum.
-Je sais qu'il y a certains imbéciles qui donne une mauvaise image de Serpentard, mais peut-être ne regardes-tu que les "mauvais"!


Il marqua et en soupirant il lui déclara :

"Si tu veux t'installer, ne te gène pas...
Revenir en haut Aller en bas
Allan Parker
Allan Parker
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Entre les rayons - Page 8 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Allan Parker, Lun 9 Fév - 21:10


[ Étant donné qu'il n'y a plus de nouvelle sur ce sujet depuis le 06/01 je me permet de le reprendre.]

RP avec Helena Collins

Allan était dans la bibliothèque cherchant un livre qui pourrais être intéressant, peut êtretsur la magie élémentaire, ce qui lui fit pensait qu'il aimerait bien revoir ce serpentard pour lui emprunter son livre mais il aurait déjà  fallut qu'il le retrouve, mais en même temps on ne peut pas passé à côté d'une bombe comme lui. Le jeune blond qu'il était secoua sa tête poir se remettre les idées©es en place. Il porta un peu plus d'attention sur les étagères et chercha encore.

" Il faudrait déjà que je sache quoi lire aussi... "

Dit il pour lui même à voix basse. Qui sait ce qu'il lui arriverait s'il parlait trop fort ? Il ne voulait surtout pas être expulsé de son petit paradis qu'était se sanctuaire du savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Helena Collins
Helena Collins
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Entre les rayons - Page 8 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Helena Collins, Lun 16 Fév - 10:51


Helena n'allait que de temps en temps dans la bibliothèque. Il fallait dire que la dernière fois qu'elle y était allée, un élève de Serdaigle l'avait interpellée et avait tenté par tous les moyens de l'impressionner. C'était à l'époque où ses cheveux étaient encore rouges flamboyants. Maintenant ils étaient d'un noir profond presque absorbant. Elle les avait de même coupés ils n'étaient plus aussi longs qu'avant. Au moins si elle le recroisait, elle n'était pas sûre qu'il la reconnaisse. Il en était devenu vraiment ennuyeux, Peter à vouloir lui montrer qu'il était si fort. Quoique avec son visage si particulier, Helena attirait souvent les regards. Mais enfin, là n'était pas la question.
Une autre fois aussi, elle avait rencontré une petite gamine de première ou seconde année qui collait un peu trop son frère à son goût. Et en parlant de Benjamin, elle ne le voyait plus trop. Cela la désolait mais lui contrairement à elle passait son temps à réviser pour réussir. Et réviser Dieu seul savait comme elle ne supportait pas ça. Dès qu'une formule la bloquait elle envoyait voler sa table et cassait tout dans sa chambre. Elle avait réussi à bénéficier d'un lig éloigné à la demande de ses parents. Elle avait peu d'amis ici et peut-être était-ce mieux ainsi.
Une fois arrivée dans l'énorme bibliothèque, elle remarqua une tignasse blonde connue et se précipita vers avec discrétion pourne pas se faire voir. Ce n'est qu'après être arrivée juste derrière Allan qu'elle commença à le suivre absolument partout avec un grand sourire aux lèvres. Et pour l'instant il ne la voyait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Allan Parker
Allan Parker
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Entre les rayons - Page 8 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Allan Parker, Lun 16 Fév - 18:30


Allan chercha un livre et en trouva un d'intéressant quand il sentit l'odeur mais aussi la présence de sa princesse, il tendit le bras vers le livre qui l'intéressait et sourit doucement, heureusement que la jeune fille ne voyait pas son visage ça aurait pu casser son jeu, bien qu'il savait que elle aussi jouait à le surprendre.

" Salut princesse. Tu va me suivre longtemps ? "

On pouvait déceler dans sa voix de l'amusement et une petite touche de tendresse pour sa camarade. Il attrapa le livre et se tourna pour trouver la demoiselle complètement changé, ses beaux cheveux écarlates étaient devenu aussi noir que de l'encre et ils avaient été coupé, sa peau pâle ne ressorti que plus encore.

" Jolie la nouvelle coupe, mais je pense que un violet assez sombre aurait été bien, le noir te donne un aspect un peu trop... Cadavérique.."

Il souriait doucement, la regardant presque avec tendresse.
Revenir en haut Aller en bas
Helena Collins
Helena Collins
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Entre les rayons - Page 8 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Helena Collins, Mar 17 Fév - 9:16


Helena ne mit pas trop longtemps à se faire repérer par Allan. En même temps elle n'avait pas tout fait pour être la plus discrète possible car le jeu ne consistait pas en ça mais plutôt à ajouter un peu d'amusement avant les premières paroles. Et imaginez si Allan ne l'avait pas vue dès le début ç'aurait été... Magnifiquement ennuyeux mais comique. Il prenait un livre quand il la vit arriver. Il la salura chaleureusement non sans faire une remarque sur les cheveux toujours aussi mal coiffés de la vipère. Cela lui donnait un air cadavérique disait-il. Eh bien si ça ne tenait qu'à cela, autant tenir son rôle jusqu'au bout. Helena imita quelques secondes un zombie avant de se mettre à rire. Elle fit finalement la bise au blondinet ce qui était très rare chez elle (ne serait-ce que dire bonjour)

" Ça doit être de famille alors. Y a que Benjamin qui échappe à cette fatalité. Si tu as des nouvelles de lui un jour préviens moi j'ai bien vu qu'il ne t'avait pas laissé indifférent. Mais monsieur travaille alors tu comprends, il sort plus de sa tour. "

Cela ne faisait pas particulièrement plaisir à Helena de dire ça (que Benjamin lui plaisait) mais il fallait l'avouer le Collins était d'une beaute rare et pure. C'était également de famille car Helena repensa justement à Éléane une de leur cousine du côté Lestrange qu'elle avait trouvée... Vraiment très belle lorsqu'elle la vie pour la dernière fois. Mais là n'était pas la question. La Collins se pencha un peu plus sur le bouquin qu'avait pris le blondinet et se demanda sur le coup ce que ça pouvait bien être. Elle avait remarqué que le Parker aimait la lecture.

" C'est quoi ce dictionnaire que tu nous as pris là? "
Revenir en haut Aller en bas
Allan Parker
Allan Parker
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Entre les rayons - Page 8 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Allan Parker, Mer 18 Fév - 15:02


" Ça doit être de famille alors. Y a que Benjamin qui échappe à cette fatalité. Si tu as des nouvelles de lui un jour préviens moi j'ai bien vu qu'il ne t'avait pas laissé indifférent. Mais monsieur travaille alors tu comprends, il sort plus de sa tour. "

Allan rougit doucement.

" Je.. Enfin non, je ne suis pas vraiment intéressé par lui, il est mignons c'est vrai mais non.. Enfin, je crois que.. Il ne vaudrait mieux pas. Non désolé je ne lai pas vu. "

Le Vert et Argent détourna son regard, les joue encore un peu rouge. Il se dirigea vers un table et pose avec douceur le gros livre sur le bois vernis. Et s'asit sur la chaise.

" C'est quoi ce dictionnaire que tu nous as pris là? "

" Je ne sais pas mais il y avait un serpents sur la tranche..."

Le serpentard caressa la couverture sombre du livre avec un bonheur visible dans ses yeux pétillant de plaisir qui animait tant ses yeux bleus-vert. Même son visage était illuminé, lui donnant un air adorable et qu'il rayonnait. Le livre avait une couverture en cuir de couleur bleu nuit avec quelque arabesque argenté et un serpents splendidement manufacturé sur la couverture, il était lui aussi sombre avec les contour argenté.

" Il est super beau non ? "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Entre les rayons - Page 8 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 8 sur 24

 Entre les rayons

Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 16 ... 24  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Bibliothèque-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.