AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Bibliothèque
Page 12 sur 24
Entre les rayons
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 18 ... 24  Suivant
Horatio MacQuarrie
Serpentard
Serpentard

Entre les rayons - Page 12 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Horatio MacQuarrie, Ven 26 Juin - 2:01


Horatio soupira légèrement, un peu ennuyé par son manque de d'occupation en ces premiers jours d'été. Aucune activité ne semblait assez digne de lui et malgré ses diverses tentatives pour pallier à son manque d'action, il n'avait trouvé que la bibliothèque pour résoudre ses maux.

Fermant son second livre de la journée – oui parce qu'il n'avait définitivement rien d'autre à faire-, le brun se leva pour se diriger vers les rayons. Après avoir rangé les bouquins qu'il avait déjà lu, il se mit en quête d'en trouver un autre qui risquerait de l’intéresser. Il était déjà très renseigné sur la magie. Ayant toujours admiré cet « art » il ne cessait de se documenter sur le monde magique et ses mystères qu'il trouvait encore trop grands. Sa famille possédait une grande bibliothèque mais elle n'était rien comparée à celle de Poudlard, il fallait se l'avouer.

Ses doigts glissèrent sur les reliures des vieux livres, alors qu'il arquait un fin sourire en apercevant la porte de la réserve. Il fallait qu'il aille y faire un tour un de ses quatre, histoire de parcourir des manuscrits plus « privés ».

Il perdu bien rapidement son rictus en apercevant le jeune homme vadrouillant dans les rayon. Il reconnu assez rapidement le sigle jaune de poufsouffle lui faisant échapper un pouffement narquois.  Il se reconcentra bien vite sur ce qu'il faisait, recherchant un peu de lecture pour sa fin de journée. Malheureusement, il semblait y avoir quelques perturbations en route,et une voix qu'il aurait préféré ne pas entendre s'éleva jusqu'à lui.

« Salut ! Tu peux te pousser un peu s'il te plait, tu me gène. »

Son visage se tourna lentement vers l'énergumène alors qu'il arborait son perpétuel visage neutre. Il expira quelques instants avant de prendre le livre qui l'intéressait, se tournant finalement vers la personne concernée.

« Quoi tu t'es perdu ? Si tu cherche le rayon enfant, c'est de l'autre côté. Maintenant désolé de te déranger, mais j'aurais des choses un peu plus intéressantes à faire que de t'adresser la parole, soit celle entre autre de m'instruire, ce que tu sembles négliger. »

Il le bouscula un peu pour forcer le passage et continuer sa recherche, son livre sous le bras.
Revenir en haut Aller en bas
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle

Entre les rayons - Page 12 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Mathéo Angur, Ven 26 Juin - 2:22


- Quoi tu t'es perdu ? Si tu cherche le rayon enfant, c'est de l'autre côté.

   Super le mec. Il n'a pas demandé à ce qu'il se perde, mais à ce qu'il bouge de là. Pas qu'il prenait tout le rayon quoi. (En fait, il pouvait le contourner, m'enfin...) Ok, il l'a provoqué, mais cette réflexion il pouvait se la garder. Il s'est pas mit le bon adversaire sur le dos. Rien d'étonnant, c'est un serpy. Qu'est-ce qu'il pourrait espérer de mieux ? Qu'il le laisse gentiment passer ? Oh non, c'est trop facile, faut toujours qu'ils compliquent les choses. Même à la bibliothèque.

- Maintenant désolé de te déranger, mais j'aurais des choses un peu plus intéressantes à faire que de t'adresser la parole, soit celle entre autre de m'instruire, ce que tu sembles négliger.

   La dernière phrase tiqua aux oreilles de Mathéo. Négliger ? Oui, c'est vrai, m'enfin, comment pourrait-il le savoir ? Et puis même, là il travaille. C'est vrai qu'il en a rien à faire de ces devoirs, mais ça reste un élève sérieux pendant les cours. Il préfère écouter que de chercher des informations dans des tas de livres qui lui cassent les pieds. Et puis, ce serpy quoi, il le remballe direct genre "Va coucouche panier le chien, moi j'ai du boulot !" Sérieusement, il sait à qui il parle ? A son avis, pas du tout et il ne savait en aucun cas que ça allait mettre le feu aux poudres.

   Son erreur, forcer le passage. Il n'aurait jamais du essayer de le bousculer. Il n'avait certes pas sa baguette sur lui, ce qui était étrange en soi. Mais il n'allait pas se faire marcher sur les pieds aussi facilement. Il abuse ce mec. Il lui demande de se pousser et il vient le bousculer comme ça. Mais ça va pas ce passer comme ça mon coco. Trop facile !

  Il se retourna pour refaire face au serpy. Ses devoirs, il n'en avait définitivement plus rien à faire. Son but, aller faire chier ce serpy jusqu'au bout.

- Alors comme ça, t'as des choses plus intéressantes à faire ? Trouver des trucs pour punir les "enfants" comme tu le dis ? Chercher à répandre ses valeurs de serpent comme certains ? Qu'est-ce qui pourrait être intéressant pour un gars comme toi ?

   C'était en même temps de la provocations tout en essayant d'en savoir plus sur eux. Il s'était mis en tête que ces serpy sont des aimants à emmerde et que quoi que tu fasses, tu te retrouve avec des ennuies jusqu'au cou. Bon, même s'il le cherche un peu dans ce cas là, il voulait savoir jusqu'où il pourrait aller et de plus dans une bibliothèque !
Revenir en haut Aller en bas
Horatio MacQuarrie
Horatio MacQuarrie
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Entre les rayons - Page 12 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Horatio MacQuarrie, Mer 1 Juil - 1:07


Horatio s'arrêta en cours de route, se retournant lentement en entendant le jeune homme lui adressant la parole. Il pencha légèrement le visage sur le côté en l'écoutant avant de croiser les bras contre son tore dans un sourire amusé.

- Alors comme ça, t'as des choses plus intéressantes à faire ? 

Oui, en effet, il avait plus intéressant à faire que d'écouter le poufsouffle manier l'art de la répartie. Il le jaugea longuement du regard. Il n'était pas très difficile de deviner qu'il n'écoutait pas vraiment son interlocuteur, posant bientôt ses yeux sur les rayons détaillant la reliure d'un livre qui semblait soudaine lui porter intérêt.

Trouver des trucs pour punir les "enfants" comme tu le dis ?

Il redressa soudainement le visage, le tournant vers son interlocuteur, d'un air perdu. De quoi il parlait soudainement. Il n'avait jamais été traité de pédophile et à vrai dire, il ne savait pas trop en quoi ça avait un lien avec la conversation. Il cligna des yeux, grimaçant presque avec de se poster face à lui les poings contre ses hanches.

 Chercher à répandre ses valeurs de serpent comme certains ? Qu'est-ce qui pourrait être intéressant pour un gars comme toi ?

Il n'en resta que plus pantois, fixant l'autre dans une moue légèrement perturber.

« Eh bien... Tu as réussi à me surprendre mon grand, mais pas vraiment comme tu l'espérait. »

Il eut un soupire, venant pincer l'arrête de son nez.

« Tu es stupide au point de te demander ce qui pourrait m'intéresser ? Si tu n'avais pas compris, ma phrase signifiais que de mon point de vue, tout est plus intéressant que d'avoir une conversation avec toi. Même aller me poser au chiotte est plus emballant. A l'enterrement de mon arrière grand-mère je me suis plus amusé qu'en restant avec toi. »

Il soupira lourdement.

« Va t'acheter un manuel de la répartie si tu n'es même pas capable de comprendre la mienne. Et la prochaine fois que tu tentes de me parler, vérifie d'abord d'être à un niveau intellectuel assez élevé pour comprendre à quel moment il faut prendre une phrase au premier degré ou non. »

Il resta un instant fixe devant lui. Au moins, le poufsouffle avait eut l'honneur de voir une expression parcourir la face du brun. Se redressant celui-ci hocha négativement la tête comme pour se rassurer de ce qu'il venait d'entendre, avant de reprendre ses recherches comme si de rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle

Entre les rayons - Page 12 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Mathéo Angur, Mer 1 Juil - 15:46


- Eh bien... Tu as réussi à me surprendre mon grand, mais pas vraiment comme tu l'espérait.

Comme Mathéo espérait quoi ? Ceci n'avait pas vraiment de sens a proprement parler. Du moins, il n'avait pas comprit ce que disait l'autre là. Et puis d'ailleurs pourquoi il était encore là à lui parler alors qu'il a d'autres chose à faire que de se farcir un serpy ?

- Tu es stupide au point de te demander ce qui pourrait m'intéresser ? Si tu n'avais pas compris, ma phrase signifiais que de mon point de vue, tout est plus intéressant que d'avoir une conversation avec toi. Même aller me poser au chiotte est plus emballant. A l'enterrement de mon arrière grand-mère je me suis plus amusé qu'en restant avec toi.

Ok, ça c'est fait, mais ça ne le choquait même pas. Il ne s'étonnait même pas d'entendre ça de sa bouche. Est-il stupide à ce point ? Ou alors lui même n'a pas compris où il voulait en venir. Pff, tous les mêmes.

- Va t'acheter un manuel de la répartie si tu n'es même pas capable de comprendre la mienne. Et la prochaine fois que tu tentes de me parler, vérifie d'abord d'être à un niveau intellectuel assez élevé pour comprendre à quel moment il faut prendre une phrase au premier degré ou non.

Attend, mais c'est qu'il a beau essayé de le chercher, lui, il n'en a rien à foutre. Super ! Il avait toucher le gros lot. Rien de plus palpitant que de le chercher encore plus. Plus on lui disait de pas fait un truc, plus il faisait le contraire. C'est comme avec le règlement. Il ne voulait plus qu'il lui parle, alors il lui parlera. Il veut qu'il s'énerve pour de bon. Il veut qu'il sache au combien c'est agaçant de foutre la Mer** partout. Cette vieille habitude qu'il a d'avoir un Serpentard derrière le dos, c'était comme une drogue permanente. Moins ils en ont envie, plus il ira les faire chier jusqu'au bout. Le pire dans tout ça, c'est qu'il était calme. Sa haine envers eux et leurs façon de lui parler était devenu un jeu. Qu'il allait surtout continuer. Il fit mine de partir pour faire le tour et se retrouver devant le serpy.

- Oh, tiens, décidément.

Il le regarda joueur. Se gratta la tête et lui répondit.

- Oh, tu sais, pas besoin d'avoir un manuel de répartie quand on est à Serpentard. Nan, vous, vous avez des goûts bizarres. Vous n'avez pas besoin de ce genre de truc vu que vous avez plus de répartie que n'importe qui. Bah oui... Il suffit juste d'entendre à quel point vous êtes arrogant, que vous vous sentez supérieurs aux autres.

Il prit un ton sarcastique. Il savait que ce Serpentard allait surement le répondre ou l'ignorer et dans les deux cas, il aura eu ce qu'il voulait. Soit le serpy abandonne, soit il se met en colère. Sauf, qu'il serait bien capable de le surprendre se bougre. Alors pourquoi s'arrêter dans cette gentillesse.

- Voilà le problème chez vous. Vous ne pensez qu'à vous et votre supériorité. Sache que je m'en fou de ce que tu pense que je t'ennuies plus que quoi que ce soit. Mon niveau intellectuel est surement bien plus inférieur au tiens. Mais ça ne m'empêchera pas de te parler. Et encore moins de me la fermer. Alors vas-tu continuer à fermer ton bec le canard ?

Sa dernière question est une vieille référence moldue et il doute que le serpy l'ai comprise.
Revenir en haut Aller en bas
Horatio MacQuarrie
Horatio MacQuarrie
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Entre les rayons - Page 12 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Horatio MacQuarrie, Jeu 9 Juil - 14:00


- Oh, tu sais, pas besoin d'avoir un manuel de répartie quand on est à Serpentard. Nan, vous, vous avez des goûts bizarres. Vous n'avez pas besoin de ce genre de truc vu que vous avez plus de répartie que n'importe qui. Bah oui... Il suffit juste d'entendre à quel point vous êtes arrogant, que vous vous sentez supérieurs aux autres.

Tirant un livre de la bibliothèque, Horatio soupira de nouveau en entendant ce qu'avait à lui dire le Poufsouffle. Celui-ci devait sûrement faire exprès de tenter de le mettre en colère. Il connaissait depuis longtemps la tension que pouvait avoir les serpentard avec toute les autres maisons, mais n'en avait jamais été confronté, pas vraiment intéresser par les gens autour de lui. Il trouvait ça assez gamin à vrai dire. Il ne comprenait pas vraiment pourquoi le jeune homme mettait les serpents sur un si grand piédestal. Qui avait parler d’arrogance ici, il n'avait fait que constater pour le remettre tranquillement à sa place. Il ne réagit pas vraiment, ne tentant pas de répondre tant qu'il n'avait pas fini son monologue haineux.

- Voilà le problème chez vous. Vous ne pensez qu'à vous et votre supériorité. Sache que je m'en fou de ce que tu pense que je t'ennuies plus que quoi que ce soit. Mon niveau intellectuel est surement bien plus inférieur au tiens. Mais ça ne m'empêchera pas de te parler. Et encore moins de me la fermer. Alors vas-tu continuer à fermer ton bec le canard ?

Le sang-mêlé tiqua sur l'expression, arquant un sourcil. Ne comprenant pas, il décida de zapper cette phase de la conversation pour réfléchir plutôt au contenu précédent. IL eut un soupire lourd, continautn de jouer avec les pages du livre qu'il venait de tirer. Il reprit d'une voix plus basse et calme :

« Si tu as envie de parler je t'en prie. Mais mon oreille ne sera pas attentive. Ta stupidité me fatigue, et je n'ai pas envie de m'écrouler devant tant de débilité. »

Et c'est bien entendu en parlant de s'écrouler que le brun fit demi tour et par maladresse, s'écroula sur un tas de livre qui semblait être apparu par magie devant ses pieds. Sûrement Karma qui le grondait d'être méchant avec ses semblables êtres humains. Alors que son nez heurtait violemment le sol, le brun se mit dans la tête l'hypothèse que ça pouvait être son interlocuteur qui – pour une farce de mauvais goût – aurait pu mettre ça sous son passage. Les pieds en l'air et la tête embrassant la moquette rouge de la bibliothèque, Horatio lâcha un grognement, avant de tenter de se relever avec certaine dignité. Vacillant un peu, il massa son nez dont coulait un léger liquide carmin venant perturber la pâleur de sa peau. Il essuya d'un revers de la main sa lippe, avant de se tourner vers Mathéo le pointant d'un doigt accusateur.

« C'quoi ton problème à toi ? Ton but c'est de me punir la vie c'est ça ? C'est le fait que je sois Serpentard qui te dérange c'est ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle

Entre les rayons - Page 12 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Mathéo Angur, Ven 10 Juil - 2:25


Comme il se doutait bien, sa dernière phrase était passer dans l'oubliette. A vrai dire, peu de gens pouvait connaitre le canard surdoué d'un monde féerique qui était un dessin-animée crée pour les grands enfants. Mais peu importe, c'était pas là le soucis. Ce soucis c'était le serpy. Oui, ce serpy qui lui gâchait la vue.

- Si tu as envie de parler je t'en prie. Mais mon oreille ne sera pas attentive. Ta stupidité me fatigue, et je n'ai pas envie de m'écrouler devant tant de débilité.

Ok, d'une la phrase était pas mal tourner et il comprenait vraiment que le serpy en avait marre de lui. Ce qui donnait un bon point à Mathéo qui avait tant bien que mal à "frustrer" son "adversaire" Et de deux, il ne pensait en aucun cas qu'il allait prendre au mot ce qu'il allait faire. S'écrouler. Non bien qu'il n'a absolument pas chercher à se faire tomber, mais celui-ci s'était vraiment ridiculiser devant Mathéo qui échappa un petit rire nerveux. En tout cas, les livres lui montrait la débilité. Si on prenait encore tout au mot. Il s'était écrouler devant les livres, les livres étant donc la débilité. Mais Mathéo savait très bien qu'il était débile. Débile de l'avoir chercher autant. Et maintenant, ce qu'il n'a pas fait ce retourna contre lui.

- C'quoi ton problème à toi ? Ton but c'est de me punir la vie c'est ça ? C'est le fait que je sois Serpentard qui te dérange c'est ça ?

Son problème, c'est d'être stupide. De lui punir ou pourrir sa vie, oui, ça l'amuse à vrai dire. D'être à Serpentard le dérange énormément. En fait, depuis l'altercation avec Arcturius, il voit le mal dans les serpys partout. Surtout en voyant de quoi était capable leur préfète. Et puis, il était d'humeur joueur, taquin avec ce mec. Il voulait le faire chier jusqu'au bout et pour le moment ça fonctionnait. Même s'il se prend une rouste par ce serpy dont il a vraiment aucune chance de rivaliser. Il ne fuit pas et l'affronta de face. Comme s'il s'apprêtait à ce battre sans pourtant lever les bras. Le serpy pouvait le frapper, le tabasser, il sait très bien ce qu'il risque. Frapper quelqu'un dans une bibliothèque se remarquait très rapidement. Et il était très facile de mentir par la suite.

- En effet, j'ai un problème. Et mon problème, c'est de vous avoir dans mes baskets. Tous les serpys, tous autant que vous êtes ! Et dès qu'on me marche sur les baskets, moi, je réagis. Et voilà où ça te mène. A sombrer brutalement dans les livres débiles.

Il savait pas s'il en faisait trop ou pas assez, s'il était ringard ou complètement idiot. Mais dans tout les cas, il était stupide. Complètement stupide...
Revenir en haut Aller en bas
Horatio MacQuarrie
Horatio MacQuarrie
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Entre les rayons - Page 12 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Horatio MacQuarrie, Lun 17 Aoû - 0:44


Horatio se pinça l'arrête du nez, il commençait à se fatiguer à force de répartir de la sorte. Il se lacerait presque lui même de ses répliques cinglante, et à vrai dire, il n'avait plus vraiment envie de se battre. Faisant craquer sa nuque avec sa paume, il prit une grande inspiration pointant ses yeux claire dans ceux du brun, avant de lancer dans un air faussement résigné.

« Très bien. Je vais donc exaucer ton souhait. »

Il se pencha en avance comme pour faire une révérence.

« Je vais me casser d'ici. En revanche, je te prendrais comme seul responsable si on se recroise dans ces immenses couloirs. Si tu veux ne plus me voir, fait donc en sorte de m'éviter, ce serait préférable pour toi et ton adorable faciès. »

Il se redressa, ouvrant un bouquin avant de lui foutre littéralement sur le nez, l'écrasant sur sa face.

« Plonge toi y un peu plus, avant de devenir complètement crétin. »

Il fit demi-tour, claquant presque des talons avant de partir en direction d'une autre rangé de livre histoire d'enfin finir sa recherche.


[ Fin du RP ]
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Entre les rayons - Page 12 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Lizzie Bennet, Mar 18 Aoû - 1:07


Suite de ce RP
PV Lionel Fudge

C’était du propre, ça. Le mioche ne se rappellerait que de la phase où elle le stupéfixiait et embrouillait son enseignant. Tu parles d’un témoin. A moins qu’il ait entendu les menaces du froid énergumène ? Bennet avait appris à ses dépens que l’espérance ne devait avoir cours, même à Poudlard. Et là, Fudge lui offrait le pompon. Non seulement il lui résistait à l’instant le plus important, mais en plus, il se libérait de tout risque d’être pris avec elle. Car c’est ainsi qu’avait pour la préfète sonné le « qu’est-ce que tu fais », l’homme ne témoignant pas outre mesure d’un dégoût à son approche. L’éloigner et lâcher le gosse aux yeux voyeurs allait dans le même sens. Mais peut-être n’était-ce pire que ce qui se tramait à présent. Minauder n’avait le même sens si ce n’était que pour un rapport avec lui.

La seule preuve qu’elle pouvait obtenir, c’était s’il éjaculait, et encore, il faudrait passer par des méthodes moldues, aussi l’attente risquait d’être longue. En même temps, la Poufsouffle savait cette technique être la plus efficace pour retirer à l’ex-Serpentard son poste, et pour le remettre un jour dans cet état d’aveuglement, il faudrait se lever de bon pied. Que faire alors ? Poursuivre, et lancer plus tard un appel au secours ? Chacun sait pourtant que « au feu », ou « au vol » attisent toujours plus de réponses que « au viol ». Elle trouverait. Pour l’instant, l’hideux brun était entre ses griffes, plus près du renvoi qu’il ne l’avait jamais été, et la septième année ne comptait pas faire marche arrière de sitôt. Jouant encore des sens du professeur, elle informula un #Voluptas Garden en sa direction, comptant sur le nez qu’il avait long et droit pour le troubler et le guider jusqu’à elle.

- Tu as bien fait, il était trop jeune pour un plan à trois.
D’un clin d’oeil complice, elle revint trouver son ennemi, contrôlant ses moindres envies de recul pour leur donner la forme d’appels discrets. Appeler Ebenezer par communication de baguette. Ça c’était encore jouable. Mais comprendrait-il sa manoeuvre ? Se rappellerait-il de la haine qu’elle vouait à ce prof, ou sa cervelle de moineau y identifierait-elle quelque source d’amusement et de commérages ultérieurs ? Mieux valait ne pas se poser de questions. Agir, trouver un témoin après. L’occasion ne se présenterait pas deux fois. Il devait tomber.
Définition. Seducir : arte de hacer caer a un hombre en tus brazos sin caer tú en sus manos.

Application. Elle se glissa derrière l’enseignant, coulante comme une vipère, et retira le haut que ses lèvres rencontrèrent en s’efforçant de ne pas cracher par terre.
Revenir en haut Aller en bas
Summer Prevent
Summer Prevent
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Entre les rayons - Page 12 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Summer Prevent, Dim 20 Sep - 11:46


RP avec Matheo Angur



Summer s'installa à une table vide. Elle aimait beaucoup l'atmosphère qui régnait dans la bibliothèque: c'était calme, silencieux, propice au travail assidu...
Et voilà. Elle s'était encore perdue dans ses pensées, et son subconscient venait de la ramener à la dure réalité: elle était là pour travailler, pas pour rêvasser.
Elle sortit de son sac un rouleau de parchemin, ainsi qu'une plume et un pot d'encre qu'elle déboucha.
Ah, l'Histoire de la Magie. Elle aimait beaucoup cette matière, même si il lui arrivait généralement de décrocher à partir de la moitié du cours. Elle s'arrangeait généralement avec ses voisins de table pour prendre rapidement en note ce qu'elle avait manqué. Mais, de toute manière, elle savait qu'elle aurait toujours le loisir de trouver ce dont elle avait besoin dans les nombreux ouvrages qui se trouvaient dans la bibliothèque, ce temple du savoir.
Se grattant la tempe du bout de sa plume, embarrassée par une question à laquelle elle craignait de ne pouvoir donner qu'une réponse partielle, incomplète. Elle posa son sac sur sa chaise et se leva afin d'aller chercher, entre les innombrables rayons, un livre qui pourrait lui sauver la mise, encore une fois.

"Vive les livres"
, pensa-t-elle à voix haute alors qu'elle venait de trouver exactement ce qu'elle cherchait.

Heureusement qu'elle avait passé un stage en bibliothèque quelques années plus tôt, sans le système de Dewey elle aurait eu bien du mal à s'y retrouver, dans ce véritable labyrinthe.

Elle décida de retourner vers sa table, portant le lourd volume entre ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle

Entre les rayons - Page 12 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Mathéo Angur, Lun 21 Sep - 11:49


Si Mathéo allait à la Bibliothèque, ce n'était sûrement pas pour étudier. Mais pour deux choses. L'un, de trouver le calme et la tranquillité à l'intérieur du château. L'autre pour trouver quelque chose dont il se pose des questions. La dernière fois qu'il y a été c'était de nuit. Là où il voulait trouver absolument des choses sur les moldus. Mais des choses sur les moldus, écrit par des sorciers, il n'y a rien d'intéressant et tout ce qui est écrit soit, ne l'intéressait pas, spoit c'était un tissu de mensonge et de chose incompréhensible...

Cette fois-ci, il était à la bibliothèque parce que le temps n'était pas au rendez-vous et qu'il avait besoin d'un peu de calme, de repos. Il aurait très bien pu aller à la salle commune, mais en ces temps là, c'est le vrai bordel. Alors direction. La bibliothèque.

Seulement, il n'était pas le seul à avoir eu cette idée et pas mal de personnes voir beaucoup de personnes était réunis dans ce lieu de calme et de tranquillité. Alors c'était pas facile de trouver un endroit où se poser, voir même s'assoir. Comme d'habitude, même s'il y avait beaucoup de monde, la salle était calme. Même avec quelques petits chuchotements par-ci par-là. Mais, c'était tout à fait banal et habituel.

Maintenant, il fallait trouver un endroit où s'installer. Et il trouva une table, où il y avait sûrement déjà une élève qui s'en servait, mais personne d'autres. Du coup, Mathéo se dirigea vers cette table pour s'y installer sur la chaise. Et au même moment, l'élève en question arriva.

Excuse moi, dit-il en chuchotant. Je peux m'assoir ici ?

Toujours poli, même avec sa timidité, Mathéo préférait lui poser la question. On ne sait jamais. Peut-être qu'elle avait envie de rester seule...
Revenir en haut Aller en bas
Summer Prevent
Summer Prevent
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Entre les rayons - Page 12 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Summer Prevent, Lun 21 Sep - 12:29


Alors que Summer revenait vers sa table, pliant de plus en plus sous le poids du lourd volume qu'elle tenait dans les bras, elle remarqua qu'un autre élève s'était approché de la table à laquelle elle s'était installée.

Une fois qu'elle fut arrivée à sa hauteur, il se tourna vers elle, et lui demanda:


"-Excuse-moi, je peux m'asseoir ici?".

Elle s'apprêta à lui répondre, mais décidément, elle avait vraiment le souffle coupé par le poids du livre. Elle espéra en son for intérieur qu'elle n'aurait à s'en servir qu'une seule fois, et le posa sur la table en essayant de faire le moins de bruit possible afin de ne pas déranger tous ceux qui se trouvaient autour.
Elle souffla un coup, avant de se tourner de nouveau vers l'élève de Poufsouffle, qui semblait attendre sa réponse.


"-Oui, bien sûr,
lui répondit-elle. Je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait autant de monde dans la bibliothèque, même par ce temps".

Elle lui sourit aimablement, avant de reprendre sa place sur sa chaise, et d'ouvrir le lourd volume afin d'en trouver le sommaire, ce qui lui serait très certainement utile aux vues du nombre de pages.


Dernière édition par Summer Prevent le Mar 22 Sep - 13:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle

Entre les rayons - Page 12 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Mathéo Angur, Mar 22 Sep - 11:48


Quand Mathéo remarqua le livre qu'elle avait dans ses bras, il fit une tête déconfite. Trouvant que ce genre de livre ne devrait même pas exister. Non mais sérieusement, vous vous rendez compte de !à taille de ces bouquins ? Comme pour faire exprès de nous donner mal à la tête. Ces livres là explosé le cerveau de ce pauvre Mathéo. Quoi de mieux que la nature, la vie en dehors de ce château ? Loin des cours. Des livres énervant et des élèves bruyants ? Oui, Mathéo est plus que pressé de sortir de ce calvaire qu'est le château. Mais, il était encore loin de la fin de l'année et il était vraiment pressé que tout ça se termine. Heureusement qu'il a la boutique. Sinon, ça aurait été très très dur pour lui.

- Oui, bien sûr

Bien, Mathéo s'installa à la table face à cette inconnue. Évidemment, il ne la connaissait pas et au vu de ce qu'elle avait dans les bras. Il n'allait sûrement pas venir l'aider à chercher avec elle des informations. Oh que non ! Faut pas abuser non plus ! Il n'est pas venu là pour ça. Bon juste qu'il va falloir qu'il trouve quelque chose avant que la bibliothèquaire ne vienne le rappeler à l'ordre. Bah oui, c'était pas un endroit pour se tourner les pouces, s'endormir ou parler à voix haute. Sinon, autant aller à la salle commune, c'est pareil !

- Je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait autant de monde dans la bibliothèque, même par ce temps.

De toute façon c'est simple. Quand il fait pas beau, les élèves sont soit aux bars, de Pré-au-Lard, soit dans leurs salles communes. Soit en cours. Ou ici à la bibliothèque. Donc, dans tout les cas, il y aura du monde où que tu sois.

- Et bien, tu ferais mieux de t'y habituer. C'est souvent bombé ici. Surtout en cas de mauvais temps.

Mathéo chuchotta tout en essayant de trouver de quoi il pourrait s'occuper. Son esprit curieux se posa sur ce livre.

- Au fait, je me présente. Mathéo Angur, je suis à Poufsouffle. Et ton livre là. Il parle de quoi ?

Bah ouais, voilà son occupation. Trouver le moyen de se taper la discute. Allons-y !
Revenir en haut Aller en bas
Summer Prevent
Summer Prevent
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Entre les rayons - Page 12 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Summer Prevent, Mar 22 Sep - 13:46


"- Et bien, tu ferais mieux de t'y habituer. C'est souvent bombé ici. Surtout en cas de mauvais temps."

Oui, évidemment, il avait raison. Maintenant qu'elle y pensait, tout le petit monde qui grouillait dans le parc dès que le soleil pointait le bout de son nez devait bien trouver une autre occupation les jours de pluie. Et même si les salles communes étaient plutôt bien équipées, si tout le monde restait cloitré dans la sienne, ils auraient du mal à circuler sans se faire marcher sur les pieds. Et traîner dans les couloirs ne devait pas être très prudent non plus, ni très amusant, si on prenait en compte le froid de l'extérieur qui devait s'y engouffrer.

"- Au fait, je me présente. Mathéo Angur, je suis à Poufsouffle. Et ton livre là. Il parle de quoi ?"


Bien-sûr, quelle idiote, elle savait bien qu'elle avait oublié quelque-chose. Se présenter, c'était bien le moins qu'elle puisse faire, tout de même!
"-Ravie de te rencontrer, répondit-elle en souriant. Je m'appelle Summer Prevent, et je suis aussi à Poufsouffle. Ah, et ce livre... ce pavé, plutôt, est censé m'aider à trouver des infos sur une partie du cours d'Histoire de la Magie qui m'est rentrée par une oreille et ressortie par l'autre. En considérant qu'on puisse trouver quoi que ce soit dans un volume de trois-mille pages écrit en pattes de mouche...".

Certes, elle n'avait pas à se plaindre, si elle avait été plus attentive cette peine lui aurait été épargnée. Mais elle avait toujours eu du mal à rester concentrée d'un bout à l'autre d'un cours, si passionnant soit-il. Et malheureusement elle n'avait pas encore trouvé de quoi remédier à ce souci, faute de quoi elle se rabattait sur les livres.
Revenir en haut Aller en bas
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle

Entre les rayons - Page 12 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Mathéo Angur, Mer 23 Sep - 11:40


- Ravie de te rencontrer. Je m'appelle Summer Prevent, et je suis aussi à Poufsouffle.

Maintenant que les présentations sont faites. Ils allaient pouvoir discuter. Discuter de ce livre, ou pavé. Même si ce n'est pas intéressant, au moins il aurait un sujet de discussion. Sujet à laquelle il aimerait éviter. Mais il faut bien trouver un moyen de s'occuper non ? Même si ce moyen n'est toujours pas aussi fun...

- Ah, et ce livre... ce pavé, plutôt, est censé m'aider à trouver des infos sur une partie du cours d'Histoire de la Magie qui m'est rentrée par une oreille et ressortie par l'autre. En considérant qu'on puisse trouver quoi que ce soit dans un volume de trois-mille pages écrit en pattes de mouche...

L'histoire de la magie. Toujours ce cours où les livres sont ultra lourd. Ultra pénible . Ouais, l'histoire de la magie quoi. Non mais enfin, faut pas abuser non plus quoi. Pourquoi tout mettre dans un livre énorme écrit en tout petit ? Ce sont des malades les historiens. Enfin plutôt les écrivains. Ils ont vraiment que ça a faire de copier des millier de pages dans une écriture illisible et dans des pavés incessant.

- Ouais je vois. J'ai jamais aimé l'histoire de la magie. C'est pénible comme cours. J'ai jamais suivis un seul cours sans écouter. M'enfin. Faut pas faire comme moi hein. Je suis un mauvais exemple.

Oui, essaye de rattraper ta connerie. Bien de dévoiler ces défauts à une inconnue. Ah bah bravo, elle est belle sa mentalité. Magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Summer Prevent
Summer Prevent
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Entre les rayons - Page 12 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Summer Prevent, Mer 23 Sep - 12:33


"- Ouais je vois. J'ai jamais aimé l'histoire de la magie. C'est pénible comme cours. J'ai jamais suivis un seul cours sans écouter. M'enfin. Faut pas faire comme moi hein. Je suis un mauvais exemple".

Mathéo
sembla légèrement regretter d'avoir révélé son inattention en cours, mais Summer comprenait parfaitement. Elle-même n'était pas du genre à être attentive en permanence, même si elle savait qu'une bonne attention lui serait nécessaire pour réussir ses examens.

Elle lui sourit, et fit remarquer:

"-Si j'étais plus attentive, je passerais moins de temps dans la bibliothèque, et plus dans le parc. Enfin, pas pendant les jours de pluie, bien sûr. Ce genre d'intempéries ne laisse pas tellement de choix, en fait".

Oui, d'ailleurs, elle devrait penser à s'y prendre un peu plus à l'avance pour ses devoirs, histoire de ne pas avoir recours à des cas extrêmes comme le livre qui était ouvert devant elle, et qu'elle regarda un instant avec un air d'ennui profond.

"-Et toi?
demanda-t-elle à Mathéo, pas franchement décidée à feuilleter l'ouvrage. Tu es ici plutôt pour travailler ou pour profiter du calme? Je sais que par ce temps la salle commune est vraiment bruyante, généralement".

Ce pourquoi elle préférait faire le plus gros de son travail pendant les jours de pluie. Finalement, ce n'était pas une si mauvaise idée.
Revenir en haut Aller en bas
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle

Entre les rayons - Page 12 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Mathéo Angur, Sam 26 Sep - 10:28


- Si j'étais plus attentive, je passerais moins de temps dans la bibliothèque, et plus dans le parc. Enfin, pas pendant les jours de pluie, bien sûr. Ce genre d'intempéries ne laisse pas tellement de choix, en fait.

Ça arrive parfois que la pluie ne vienne gâcher les moments de détente. Et puis de toute façon... Il ne fera jamais beau tout les jours de l'année. Ça serait pas amusant d'avoir tout le temps le soleil nous taper sur le visage. Mathéo même en ne suivant pas. Ni même en étant pas attentif ne ferait jamais ce genre de chose. De passer à la bibliothèque pour rattraper ce qu'il aurait louper. Un beau joli Troll l'attendait à ses buse. Du coup, il à décider d'ignorer cette matière complètement. On s'en fou de l'histoire non ? C'est bien de connaître l'histoire qui s'est passé avant nous. Mais à quoi ça peut servir dans le futur surtout quand t'en a rien à faire ?

- Et toi? Tu es ici plutôt pour travailler ou pour profiter du calme? Je sais que par ce temps la salle commune est vraiment bruyante, généralement.

Oui, le calme, l'essence même de passer un bon temps tranquille loin des ricanements incessant de ces collègues de maison. Ils ont beau l'air d'être gentil. Mais dans ces temps là, c'est un bordel sans nom. Alors, qu'est-ce qu'il pouvait répondre à cette fameuse question ?

- Moi ? Le calme. Tout simplement le calme. Quand il pleut je ne peux profiter d'aller dans mes endroits habituel où le calme est permanent. Alors la bibliothèque est le meilleur endroit pour ça. Seulement. Il y a juste un petit soucis. L'ennui.

Oui, parce quand Mathéo allait dans la forêt profiter du calme. Il ne s'ennuyait jamais. Il avait toujours quelque chose à faire. Tout en profitant d'un calme si léger, si inquiétant. Mais ses frissons, qu'est-ce qu'il adore ça. Le problème à la bibliothèque, c'est que t'as beau avoir du calme, à tout les coup, tu te fais chier. Mais complètement. Limite si c'est pas énervant. Heureusement que Summer était là. Sinon, il se serait beaucoup ennuyer. Comme d'habitude, les jours de pluie.

- Franchement, entre toi et moi. Tu préfère réviser ce genre de chose ? Il montra le livre. Enfin, faire des devoirs pour ce genre de chose. Ou faire des choses beaucoup moins ennuyant ?

Il voulait la tester. Voir ce qu'elle vaut. Était-elle une personne à prendre des risques. Ou une personne ennuyante comme on en voit dans tout cette endroit ? Peut importe son choix. Mathéo la respectera. Elle n'a pas à lui mentir. Ça serait une très mauvaise idée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Entre les rayons - Page 12 Empty
Re: Entre les rayons

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 12 sur 24

 Entre les rayons

Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 18 ... 24  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Bibliothèque-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.