AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 14 sur 15
Une rencontre particulière
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant
Daemon Stebbins
Gryffondor
Gryffondor

Une rencontre particulière  - Page 14 Empty
Re: Une rencontre particulière

Message par : Daemon Stebbins, Mar 17 Avr - 12:08


Information RP:
 





Lunch particulier...

Loredana Sparks
Garden Party Daemon Stebbins

“Une fête est un excès permis, voire ordonné. Surtout lorsqu'on est en famille. ”
♫♫♫


Je l'observais quand elle me posait la question de si tout allait bien pour elle. Comme toujurs,j'étais éblouis par le fait qu'une jeune femme comme elle pouvait s'intéresser à un type comme moi. Je n'en revenais toujours pas de ma chance. Et je sentais bien la différence avec ce que j'avais vécu avant. Notre relation était plus forte plus complémentaire avec beaucoup plus d'échange entre nous et de soutient. En clair, Loredana avait été créée juste pour moi, comme moi pour elle. Je lui répondais alors :

- Amour, tu es une déesse. Tu es donc parfaite. Et si ce n'était pas chez mes parents. Je zapperai volontiers ce lunch pour t'emmener ailleurs, genre un super hôtel. Et je profiterai sans vergogne de ce corps qui se cache sous cette robe et qui ferait damner n'importe quel sorcier jusqu'à ce que tu demandes grâces. Mais je sais que ce n'est possible. Cependant nous pouvons toujours garder l'idée pour plus tard.

J'affichais un grand sourire tandis que mes yeux continuaient de la dévorer. J'étais prisonnier de mes sens à cause d'elle. Et m'a raison partait la plus part du temps en vacances lorsque j'étais à son contact.

Enfin après être rentré dans le parc de la maison, il y avait eu la rencontre avec mes parents et elle avait parfaitement de mon point de vue. De toute façon, qui pourrait en pas l'apprécier ? Personne. Elle était la perfection femme pour moi. Aussi magnifique à l'intérieur qu'à l'extérieur. J’espérais que ma mère pourrait rapidement s'en rendre compte. Contrairement avec Elhiya, je ne faisais aucune remarque sur l'importance de ma rouge et or pour moi. Parce que je savais que cela se remarquait et que c'était beaucoup plus imprégné dans mes prunelles vue la façon dont je la dévorais. Notre relation était plus adulte, plus mature. Puis surtout nous nous étions trouvés. S'adaptant chacun à l'autre à chaque mot ou pas que l'un de nous faisait comme si nous n'étions qu'une seule et même entité partagée en deux moitiés. C'était étrange et pourtant si naturel.

- Je te préviens, si il y en a qui te regarde d'une manière que je n'aime pas, ne t'étonnes pas si je deviens plus possessif pour marquer que tu n'es qu'à moi. Je n'aime pas convoite ce qui m'appartient de droit.

Ma voix s'était faite plus roque lorsque j'avais prononcé mes mots. Parce que Loredana était ce que j'avais de plus précieux et je refusais qu'on puisse tenter de la charmer pour l'éloigner de moi. Et au milieu de ce troupeau bine calme de jeune homme, certains étaient des loups prêt à sauter sur tout ce qu'il leurs faisait envie et avec lequel il pouvait s'amuser.

- Pour de ce qui est de ton attitude, elle est tout ce qu'il faut. Pas d'inquiétude à avoir. c'est la seule chose de bien que tes parents t'ont transmise. Agis en étant toi, c'est tout. Pas de faux semblants ici, ils n'ont pas leur place. La plus part des gens ici sont aimables. Y a juste un ou deux gros lourdaux qui ne savent pas ce que le mot respect signifie et ont tendance à avoir parfois des gestes déplacé quand ils ont un peu trop bu. Après dans les femmes, disons que pour certaines, elles sont en compétition permanente. Si on est y réfléchi bien, c'est pas si différent de Poudlard et des relations entre maisons. Sauf que théoriquement on est tous du même côté.

Je commençais donc à me rapprocher du buffet. A saluer ici et là des gens en présentant Loredana et en précisant qu'elle était ma petite amie. Lançant des regards de mise en garde envers certains et tentant d'éviter de me faire accrocher par certaines femelles qui ne comprenaient toujours pas pourquoi je leurs résistais. Au bout de vingt minutes, j'avais fait le tour. C'est là que j'avais vu Jamie et Aya en train d'arriver. Je me rapprochais d'eux. J'embrassais ma sœur et serrais la main de mon futur beau-frère.

- Content que vous soyez là. Attention quand vous dites bonjour, certains sont déjà prêt à sortir leur griffes. Je vous présente Loredana ma petite amie.
- Je suis sûre que tu exagères. Cela ne peut pire que la réception de Noël. Avec le vieux Emery qui avait tenté de séduire maman parce que papa osait échanger quelques mots avec sa fille et que cette dernière riait à gorge déployée ce qui n'était pas du tout de son goût. Loredana, enchanté. Je suis Aya, la grande sœur de ce fauteur de troubles. Si tu as le moindre soucis avec lui, je me ferai une joie de l'enterrer vivant dans le jardin.
- Non mais ce qui ne faut pas entendre. Jamie, tu te rends compte que tu vas épouser une meurtrière.
- Dey, n'exagère pas. Tu fais ta sœur plus noir que ce qu'elle est. C'est l'ange de ma vie, je te rappelle.

Je levais les yeux au ciel. Valait mieux entendre cela plutôt que d'être sourd.

- Loredana, n'écoutait pas son frère, Aya est une personne charmante. Tout comme vous, j'en suis certain.
- Voilà ce que je dois subir en permanence. Amour sauve-moi avant que je sois englué dans leurs mots.

Puis tout le monde s'était mis à rire...

Code Daemon

Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
Loredana Sparks
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Une rencontre particulière  - Page 14 Empty
Re: Une rencontre particulière

Message par : Loredana Sparks, Mar 17 Avr - 14:29



Elle sentait le regard de Daemon posé sur elle et ne pouvait s'empêcher de rougir. Elle était bien contente de ne pas pouvoir lire dans ses pensées, bien qu'elle les devinait assez facilement de manière générale, mais il en était de même pour lui, elle le savait bien.
Il la mettait en garde sur sa possessivité, mais ça, elle le savait déjà. Il avait ce truc de toujours la garder des regards un peu trop insistants à son goût. Jusqu'à maintenant, elle avait toujours été flattée de son côté protecteur, même si c'était plutôt elle qui s'inquiétait davantage par rapport à tout cela, par rapport au passé de Daemon. Elle avait parfois du mal avec ces filles fantômes, même si elle savait qu'il n'y avait qu'elle aujourd'hui. Elle avait parfois peur que ces personnes refassent surface et lui enlèvent ce qu'elle avait de plus cher. Il ne se rendait peut-être pas compte à quel point elle tenait à lui, à quel point tout semblait facile alors que rien ne l'était.

- Il en est de même pour les filles, mais je ne tiens pas à faire un scandale alors fuis si elle s'approche de trop prés, d'accord ?

Elle écoutait tout ce qu'il lui disait avec la plus grande des attentions, afin de se donner une idée du genre de personnes qui se trouvaient à ce fameux lunch auquel ils assistaient. Elle se doutait bien qu'avec un peu d'alcool dans le sang, certains ne devaient plus vraiment se tenir. Elle se demandait ce que la mère de Daemon aurait bien pu faire si elle avait vu son fils dans ses états d'ébriétés. Même Loredana ne l'avait jamais vraiment vu dans cet état. Lors de leur première rencontre dans cette boîte moldue, ils n'avaient pas beaucoup bu avant de s’éclipser tous les deux. Depuis, ils n'avaient jamais vraiment eu besoin d'alcool pour se voir. Il avait déjà eu l'occasion de voir Loredana tituber lors de leur week-end à Venise, mais c'était tout.
Ils s'étaient ensuite tous les deux rapprochés du buffet afin de saluer tous les invités. Loredana tenait à être des plus polies afin de se faire accepter par toutes ces personnes. Elle gardait son sourire et sa bonne humeur, elle redevenait la petite fille sage qu'elle avait abandonné en faisant toutes ces conneries. Elle avait encore bien trop de démons qui la hantaient pour être tous les jours de bonne humeur. Mais aujourd'hui, elle voulait que son Gryffondor soit fier d'elle et que tout se passe bien.
Daemon entraîna ensuite Loredana vers deux personnes dont il semblait proche au vue de la manière dont il leur avait dit bonjour. Elle avait vu juste. Il s'agissait donc de sa sœur et de son beau-frère, il lui en avait déjà un peu parlé, mais elle n'avait jamais eu l'occasion de les rencontrer officiellement. Elle se souvenait vaguement qu'ils étaient là le jour où Daemon et elle s'étaient parlés pour la première fois.
La sœur de Dey avait déjà commencé par raconter une anecdote avant même de se présenter à la jeune femme. Elle était d'un enthousiasme que Loredana appréciait. Elle semblait assez différente de son frère qui lui avait toujours une tenue impeccable de gentleman.

- Enchantée Aya, pas de problèmes de ce côté-là, je n'ai rien à lui reprocher pour le moment.

Aya connaissait peut-être son passé, elle n'en savait rien. Lore ne voulait pas penser à toutes ses filles qu'il avait eu dans son lit avant elle. Tout ce qu'elle jugeait, c'était ce qu'il était depuis qu'ils étaient ensemble et malgré son côté sauvage, assoiffé et presque jamais rassasié, il l'aimait, elle n'en doutait pas une seconde.
Elle les écoutait chahuter en souriant. Elle était envieuse de ce qu'elle voyait. Elle qui avait toujours vécu sans frère, ni sœur, sans parents aimants. Elle pouvait comprendre que Dey puisse en avoir marre, mais elle l'enviait, il avait beaucoup de chance. Elle s'était ensuite tournée tout naturellement vers le fiancé d'Aya.

- Daemon m'a dit que vous travaillez au Ministère au Service de la Protection des Créatures Magiques ? Parallèlement à Poudlard, je travaille en tant que Stagiaire à la Boutique d'Animaux Magiques et je suis très sensibles à ce genre de causes. En quoi consiste votre boulot exactement ?

Elle était très intéressée par ce genre de choses. Loredana n'avait encore aucune idée de ce qu'elle voulait faire après ses études à Poudlard qui, d'ailleurs, étaient bientôt terminées. Tout ce qu'elle savait, c'est que tant qu'elle ne trouverait rien, elle resterait à la BAM si on lui laissait l'opportunité de rester.
Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
Daemon Stebbins
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Une rencontre particulière  - Page 14 Empty
Re: Une rencontre particulière

Message par : Daemon Stebbins, Mar 17 Avr - 21:50


Information RP:
 





Lunch particulier...

Loredana Sparks
  Garden Party Daemon Stebbins

“Une fête est un excès permis, voire ordonné. Surtout lorsqu'on est en famille. ”
♫♫♫


J'aimais sentir la présence de Loredana à mes côtés. Elle me rassurait. Car d'ordinaire dans ce genre d'événement, je faisais le service minimum et fuyait dés que possible. Je devenais dingue parce que je ne me sentais absolument pas à ma place. C'était tellement éloigné de moi et pourtant un jour, ce serait moi qui devrait tenir le rôle de mon père. Je le redoutais grandement. Il était tellement doué pour cela. Tandis que moi j'étais si maladroit en société. Il faut dire que les conversation insipide, on tendance à m'énerver.

- Aucune inquiétude. Poudlard était mon seul terrain de jeu. Les femmes d'ici sont trop veilles pour les plaisirs de chasse passé. La seule qui pourrait me tenter à dix-sept ans. Elle est brune avec de magnifiques yeux océan. Et avec un seul de ses mots, elle peut m'envoyer au paradis ou en enfer.

Je me tournais vers elle afin qu'elle soit seule à attendre ma voix.

- Mais je préfère largement me fondre dans la douceur et la volupté de son corps.

Puis il y avait eu l'échange entre ma petite amie, ma sœur et son fiancé. Deuxième étape validée. Ma déesse commence à discuter avec Jamie. J'écoute d'une oreille distraite parce que je saluais les nouveaux arrivant.

- Oui. J'ai voulu faire cela dès ma quatrième année. Je trouve que de moins en moins de personne ne se préoccupe de la sauvegarde des créatures en voie de disparition ni de leurs droits. Mon métier consiste à compiler un maximum d'infos lorsque nous pensons avoir trouver un spécimen qui semblait s'être éteint. Et parfois, c'est une nouvelle espèce. Mais bon la plus part du temps, c'est beaucoup moins palpitant. De temps en temps, je me rends sur le terrain. Enfin tu vois je n'ai rien d'un aventurier.

Jamie s'était mis à rire.

- Mon défenseur de la faune, je te laisse un moment en compagnie de ma belle. Maman veut visiblement que je m'entretienne avec la vieille chouette là-bas. Tu parles d'une corvée.

J'embrassais ma déesse et en parti avec un sourire faux sur le visage. Je me retrouvais donc à converser avec une rousse de l'âge de ma mère qui tentait de faire plus jeune que son âge et s'était flagrant. Elle avait mis une tonne de parfum et cela me retournait l'estomac. Au secours, que quelqu'un vienne m'arracher à cette couguar. Si elle posait encore une fois sa main sur mon épaule, j'allais hurler. Je tentais d'envoyer un sos visuel à mon père. Mais celui-ci s'amusait beaucoup trop de la situation. Je détestais quand il agissait ainsi.

* Pffff. Je me vengerai un jour Papa *

Alors j’avais continué de sourire et de faire la conversation...

Code Daemon

Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
Loredana Sparks
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Une rencontre particulière  - Page 14 Empty
Re: Une rencontre particulière

Message par : Loredana Sparks, Mer 18 Avr - 1:13



Une nouvelle fois, Daemon était parvenu à la faire rougir par ses mots. Il avait une manière délicate de s'exprimer, mais qui avait tout son sens et cela avait le don de l'emoustiller davantage, déjà que dans cette tenue, il était simplement à croquer. Elle avait de la chance de faire partie de la vie de cet homme, lui-même ne s'en rendait pas compte. Parfois, il lui arrivait de se demander ce qu'elle avait de plus que les autres avec qui il avait passé ses nuits. Pourquoi était-il resté ce soir-là ? Lors de leur première nuit ? Il aurait très bien pu partir et la laisser là, seule dans cette grande chambre d'hôtel avec sa superbe vue. Mais non, il était resté et avait demandé à ce qu'ils continuent de se voir par la suite. Dès qu'elle le croisait dans les couloirs, son cœur battait la chamade. Au départ, elle pensait qu'il s'agissait uniquement d'attirance, mais que ça n'allait pas au delà. Pourtant, elle avait dû se rendre à l'évidence lors de leur week-end à Venise. Tout cela allait bien plus loin malgré ce qu'ils se disaient. Elle en était tombée éperdument amoureuse et avait su quelques temps plus tard que c'était réciproque. Malgré les réticences de Daemon, elle avait fini par le convaincre de laisser de côté ses craintes et de sauter avec elle. Elle ne regrettait pas son choix. Malgré leurs différends, elle était heureuse à ses côtés et ne voulait que cela s'arrête sous aucun prétexte.
Elle avait décidé de ne pas réagir à ses propos. Elle savait à quelle point il aimait la mettre dans l'embarras en public.

Pendant qu'elle discutait avec Jamie, Dey en avait profité pour s'éclipser et s'était mis à discuter avec une femme à l'allure un peu étrange. Elle ne lui plaisait pas vraiment à vrai dire... Elle continuait tout de même d'écouter Jamie et Aya d'une oreille en souriant et en répondant lorsqu'ils lui posaient des questions que ce soit sur elle, sur la BAM, sur Poudlard et sur Daemon. Elle y répondait sans retenue, tout en gardant tout de même son petit jardin secret. Elle avait du mal à se confier à des inconnus, même s'il s'agissait de la famille de Dey.

- Excusez-moi une minute, je crois qu'il y en a un qui a besoin d'aide, dit-elle en montrant discrètement Daemon de la tête, ce qui fit rire les deux personnes devant elle. L'ambiance était détendue, ce qui la rassurait tout de même une peu.

Elle s'approcha avec un grand sourire de son petit-ami et de la femme avec qui il discutait. Elle exagérait ses gestes et avait placé son bras autour de la taille du Gryffondor, d'un geste un peu possessif, mais tant pis.

- Bonjour, je suis Miss Loredana Sparks, dit-elle à la femme, Chéri, ta sœur te réclame, je ne sais pas pourquoi, mais il va falloir que tu viennes.

Elle s'adressa de nouveau à la rousse.

- Veuillez m'excuser, loin de moi l'idée de vous couper, je vous le ramène dès que possible.

Elle amena son petit-ami à l'écart, s'arrêta quelques secondes pour lui remettre la chemise en place. Elle ne put s'empêcher de faire une grimace.

- Mon pauvre amour, il va te falloir une bonne douche pour t'enlever cette odeur immonde qui s'est imprégnée dans tes vêtements... Qui était cette femme ? Je me suis sentie obligée d'intervenir vu ton regard qui voulait tout dire.

Cette femme n'avait rien pour elle mais sa voix avait tout de même une pointe de jalousie, mais rien de grave, c'était tout à fait naturel en fait. Elle arrangea également, la coiffure de Daemon ou peut-être voulait-elle seulement garder un peu de contact avec lui afin de montrer qu'il était chasse gardé, tout en restant tout à fait correct dans son attitude.

- Allons rejoindre ta sœur quelques petites minutes, histoire qu'elle ne sache pas que j'ai menti, ça serait bête comme première approche, tu ne penses pas ? Je ne veux pas passer pour une jeune femme menteuse et impolie.

Elle lui prit la main et l'entraina de nouveau vers Aya et Jamie qui continuaient à discuter ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
Daemon Stebbins
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Une rencontre particulière  - Page 14 Empty
Re: Une rencontre particulière

Message par : Daemon Stebbins, Jeu 19 Avr - 1:09


Information RP:
 





Lunch particulier...

Loredana Sparks
Garden Party Daemon Stebbins

“Une fête est un excès permis, voire ordonné. Surtout lorsqu'on est en famille. ”
♫♫♫


Heureusement Loredana était venue à ma rescousse pour me sauver de la couguar qui ne cessait de me coller de plus en plus avec ses attouchements. Après ce lunch, il était impératif que je me douche par la suite. Je le ferai bien chez ma petite amie en lui proposant de participer mais je n'étais pas certain que quémander, sur ce coup, fonctionnerait réellement. Mais pour le moment, je devrais supporter ce parfum encore quelques heures. Loredana débarquait rapidement pour m'arracher à l'autre sangsue m'appelant Chéri ce qui alluma une lueur de défi dans le regard de la veille peau.

- Très bien Amour. Je m'excuse Margaret, je vous abandonne afin de voir ce qu'il en est. Vous connaissez ma sœur et son caractère. Elle n'est pas la jeune femme la plus patiente de notre monde. Je ne voudrais pas finir en morceau avant que son mariage est lieu.

Je posais ma main dans le dos au niveaux du creux des reins de ma petite amie. Elle m'entrainait à l'écart et remettait mes vêtements en place.

- Tu lis dans mes pensées Amour et d'ailleurs il me faudra de l'aide pour être certain qu'elle parte définitivement.

Mes yeux se faisaient beaucoup plus pénétrant. Car rien qu'à imaginer la scène dans mon esprit, ma faim d'elle pointait le bout de son nez dans mon corps. Ma main remettait une mèche de cheveux derrière son oreille de ma manière sensuelle afin de réveiller son être à ce si léger contact.

- Et u as parfaitement eu raison d'intervenir. Cette femme s'est Margaret Nott. Elle est membre du conseil d'administration de Gringott. Et malgré qu'elle soit mariée à Alastair le dernier membre de cette famille de prétendu sang-pur. Elle a tendance à sauter sur tout ce qui porte un pantalon. Et qu'importe l'âge de sa proie, jeune ou de son âge, elle n'hésite pas à se jeter sur elle. Papa a des relations d'affaires avec elle pour la famille. Donc je me dois de la supporter. Elle a commençait se comporter envers depuis l'année dernière. Maman n'a pas remarqué parce que sinon elle l'aurait déjà remise en place. Maman n'aime pas qu'on bafoue les liens du mariage sorcier. Au japon, ce genre de comportement n'est pas toléré. C'est un déshonneur. D'ailleurs c'est une chose qui l'a choquée ici. Le fait de voir des couples mariés allaient copuler à droite ou à gauche, comme elle dit, la dégoûte autant que ta mère adoptive apprécie l'impureté du sang. Donc tu imagines le jour où elle va percuter, ça va faire très mal à Margaret Nott. Je me demande de quelle manière, elle l'expulserait du manoir. Ce serait certaine très spectaculaire. Le scandale ne lui fait pas peur du moment que l'honneur est sauf. Papa lui ne fait pas une fixette sur la réputation des Stebbins.

Je faisais une pause et ajoutais :

- Tu sais que papa a perdu ses parents très tôt. A 22 ans, il s'est retrouvé seul avec maman a dirigé la famille. Aya avait un an. Il a appris très tôt que la vie était imprévisible et qu'il fallait la vivre à fond. D'où cet humour pourri qui me donne envie de me cacher. Et sa manière nonchalante d'affronter les problèmes. Mais maman a du mal à se faire à cette manière d'agir mais elle a fini par faire avec. Mais c'est pour ça aussi qu'elle a été plus sévère avec moi. Et puis elle a été tellement désespérée de ne pas parvenir à inculquer de l'éducation à ma sœur que tous ses espoirs se sont reportés sur moi. Elle ne pouvait pas échouer encore surtout avec moi, l'héritier.

Je faisais une légère grimace sur mon statut. Mais c'était bien la réalité de mon existence. Lo arrangeait mes cheveux. Cependant je repassais une main dedans parce que je n'aimais pas qu'on me change mon style de coupe qui me prenais quand même un certain temps pour le faire.

- D'accord. Mais si tu ne viens pas à la douche avec moi tout à l'heure. Je me dois quand même te punir pour ce mensonge même si c'était pour me sauver. Et je te promets que je sais déjà la manière dont je vais m'y prendre.

A ce moment, je me penchais et sans attendre, je lui volais alors un baiser afin de me redonner du courage pour affronter la suite de ce lunch. Nous partions donc rejoindre ma sœur pour valider ce qu'elle avait dit à Misses Nott.

- Ahaha. J'ai vu le cinéma de cette vielle peau de Magaret. Elle désire toujours autant te mettre dans son lit. En tout cas, Loredana bien jouer. Elle était verte quand tu as embarqué mon frangin en particulier quand tu as fait tout la scène de l'habillage. Et toi le coup du baiser, cela l'a achevée.

J'avais eu droit à un coup de coude dans les côtes.

- Toujours aussi délicate frangine.
- Aya, tu n'exagères pas un peu. Elle n'est pas si affreuse.
- Si tu as tellement confiance en tes propos Jamie. La prochaine fois, je te mandate pour aller lui parler à ma place. Même si tu ne portes pas le nom des Stebbins, tu es le beau-fils de cette famille. De ce fait, tu peux parfaitement nous représenter auprès des autres. Après tout, tu seras mon bras droit dans les affaires de la famille à l'avenir. Aya sera très bien dans tout ce qui concerne le côté bienfaisance. Parce que sinon on s’entretuera sur la direction à donner. Parce que la miss ne supportera pas que j'ai le dernier même si elle est mon aîné.

Oui, c'était l'avenir qui nous attendait tous les trois porter le poids de cette famille. Ainsi que la future femme que j'aurai un jour. Evidemment l'image de Lo s'imposait quelques secondes. Mais je ne voulais rien précipiter ou imaginer parce que je l'avais trop fait au par avant. Nous n'étions qu'au début de notre histoire, néanmoins, j’espérais au fond de moi que l'image que j'avais imaginé serait la bonne...

Code Daemon

Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
Loredana Sparks
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Une rencontre particulière  - Page 14 Empty
Re: Une rencontre particulière

Message par : Loredana Sparks, Jeu 19 Avr - 11:03



Elle avait vu dans le regard de Daemon, que celui-ci était soulagé que quelqu'un vienne à son secours. C'était même mieux que ce soit elle qui intervienne, puisqu'elle pouvait jouer sur ses gestes affectueux envers lui, elle savait que ça ne le mettrait pas mal à l'aise. Peut-être que cette femme comprendrait qu'il n'était pas disponible et qu'il serait temps d'aller essayer ailleurs avant qu'il ne lui arrive un malheur... Bon, ok. Elle s'égarait un peu dans ses pensées, elle ne voulait pas faire faire un scandale ici. Mais elle en avait déjà assez avec les pots de colle de Poudlard, c'était pas pour que ça continue ici... avec une vieille en plus qui n'avait absolument rien pour elle ! Le Gryffondor n'avait pas abandonné ses bonnes manières. Il était vraiment fort à ce jeu-là, cela se voyait qu'il avait été éduqué de la sorte, Loredana sentait que sa politesse avait des limites, elle espérait juste que personne ne la pousse à perdre patience, ce qui, normalement, ne devrait pas arriver. Elle l'espérait du moins.

- Tu as une tenue exemplaire, Daemon, mais si tu continues à tenter de me faire rougir en public, je vais finir par balancer à ta mère que tu n'as pas un comportement décent envers moi. Si tu continues, tu prendras ta douche ici !

Elle lui souriait, tentant de calmer les pensées qui s'affichaient dans son esprit. Elle l'écoutait lui raconter la vie de cette Margaret Nott, une femme mariée qui aimait bien la présence de petit jeune à ses côtés. Enfin, dix-sept, c'était quand même un peu trop jeune à son goût. Elle était plutôt d'accord avec la mère de Daemon sur ce coup. Mais elle s'imaginait bien que ces couples avaient probablement dû se marier de force pour des raisons qui devaient leur sembler évidente. Loredana savait que sa mère adoptive voudrait qu'elle se marie avec un sorcier de bonne famille, un sang-pur, évidemment, sans se soucier si sa fille serait heureuse avec lui. Elle était bien contente d'avoir pris ses distances avec sa famille, même si ce n'était pas toujours facile à gérer. Sa mère avait fait une grosse erreur en la virant du manoir et elle aimerait voir sa tête le jour où elle apprendra que sa fille est tombée amoureuse d'un sang-mêlé, ça risquerait de faire des étincelles...
Elle avait écouté la suite, notamment ce que Daemon lui disait sur son père. Elle appréciait cet humour, ça l'avait tout de suite mise à l'aise. Malgré tout, elle avait bien remarqué la différence de comportement entre le mari et la femme. Lore se demandait intérieurement s'ils leur arrivaient de parler, de rigoler ensemble, comme un vrai couple quoi... C'était assez difficile à imaginer. Daemon avait ensuite remis en place ses cheveux comme ils l'étaient au départ. Loredana leva les mains comme pour dire «  Très bien, j'arrête, fais comme tu veux ».

- Mais tu es injuste !! avait-elle dit lorsqu'il avait parlé de punition, J'aurais pu te laisser avec elle et toi tu me parles de punition pour un mensonge qui avait pour unique but de t'enlever des griffes de cette vieille peau ? Eh ben dis-donc, si j'avais su... Tu aurais simplement pu me dire merci !

Ils étaient ensuite revenus vers Aya et et Jamie. Elle comprit aux paroles de la jeune femme qu'elle avait plutôt bien réagi en jouant la petite-amie attentive. Décidément, cette Miss Nott ne semblait pas vraiment être appréciée, du moins pas par les jeunes. Elle se demandait vraiment si quelqu'un l'appréciait réellement. Après tout, ce n'était pas un lunch réservé aux amis de la famille, mais plutôt à des personnes qui devaient être haut-placé au Ministère, du moins c'était ce qu'elle pensait.

- Merci, c'était plutôt amusant à faire, je recommence avec plaisir, dit-elle à l'adresse de la sœur de Daemon.

Grâce aux paroles de Daemon, la rouge et or comprit qu'en épousant Aya, Jamie avait lui aussi sa petite part de responsabilité dans la famille Stebbins, Aya également, même si c'était Daemon qui allait reprendre la place de chef de famille. Mais les parents de Daemon semblaient être en parfaite santé, il n'allait sûrement pas reprendre les rênes de si tôt.
Un homme d'une vingtaine d'années venait d'arriver et après avoir salué les parents de Daemon, ainsi que quelques invités, il se dirigea vers les quatre jeunes qui discutaient encore ensemble dans la bonne humeur. Elle ignorait si elle hallucinait ou pas, mais elle avait comme l'impression qu'il la détaillait de haute en bas.

- Bonjour à vous quatre, quelle magnifique journée pour ce lunch ! Vos parents doivent être fiers que tout se déroule à merveille, avait-il dit à Aya et Daemon. Puis il se tourna vers Loredana et la fixa dans les yeux avec un regard presque malsain. Daemon, tu ne me présentes pas ton amie ? Vous êtes vraiment très charmante maldemoiselle, probablement la plus jolie femme ici aujourd'hui.

Loredana ne répondit rien, laissant Daemon s'occuper de s'en débarrasser. A vrai dire, elle n'avait pas assez de patience pour agir de manière polie devant ce comportement. Les mots en eux-même n'avaient rien de déplacé en soi, c'était juste de la drague à deux noises. Toutefois, son regard en avait dit bien plus et c'était surtout cela qui ne lui avait pas vraiment plu. Elle pensait que les gens ici seraient tous bien élevé. Elle se rendait compte que ce n'était pas vraiment le cas en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
Daemon Stebbins
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Une rencontre particulière  - Page 14 Empty
Re: Une rencontre particulière

Message par : Daemon Stebbins, Jeu 19 Avr - 22:17


Information RP:
 





Lunch particulier...

Loredana Sparks
  Garden Party Daemon Stebbins

“Une fête est un excès permis, voire ordonné. Surtout lorsqu'on est en famille. ”
♫♫♫


J'adorais la rendre dingue et la faire râler. Cela m'amusait beaucoup de la voir se justifier et de tenter de m'amadouer. Cela me donnait encore plus envie de la titiller et encore plus le désir de me repaître de son corps. Malgré ce que je lui soufflais, je savais parfaitement me tenir et évidemment, je n'allais pas exécuter mes menaces. Au fond elle, j'étais persuadé qu'elle le savait. Aimait-elle jouer le rôle de la victime de ce jeu auquel je me délectais chaque instant que je le déclenchais ? C'était une théorie à laquelle je devrais trouver une réponse afin de satisfaire ma curiosité mais surtout mes envies.

- Sauf que cela serait beaucoup moins amusant et tu le sais.

J'embrassais le bout de son nez. Puis nous avions rejoint ma famille. Ma sœur l'avait félicité et je savais que Jamie et Aya l'avait adopté définitivement. Etape trois accomplie. Même si les propos de la conversation était sérieuse, les propos étaient légers et détendus. C'était agréable de voir Loredana aussi à l'aise parmi les miens. Ce qui m’incitait à songer quelques secondes que cela pourrait être toujours ainsi dans l'avenir.

* Ne t'emballe pas. Tu sais très bien que rien n'est jamais sûr et graver dans le marbre. Prends les choses comme elles viennent. Une étape après l'autre et à chaque jours suffit sa peine*

J'avais été tirer de ma rêverie par la pire des voix que je n'avais jamais supportais. L'abruti qui avait envoyé son père négociait un mariage arrangé avec ma sœur alors qu'elle était avec Jamie depuis au moins trois ans. Evidemment papa lavait reçu avec politesse en lui précisant que ses enfants épouseraient qui bon leurs sembleraient. Que la famille Stebbins n'était pas désespérer au point de marchander l'avenir des siens. Et que surtout jamais il ne permettrait de faire entrer la cupidité au sein de cette famille. C'était ainsi que Gilbert Avery était reparti jurant qu'il ferait payer cette affront. Et depuis ce temps, il avait cherché une brèche sans y parvenir. Maintenant c'était ainsi que nous n'avions plus qu'à subir Teignous Avry. Je ne pouvais m'empêcher de lancer.

- Elle aurait été certainement plus magnifique, si tu t'étais abstenu de venir l'assombrir.

Le ton était donné et il n'y a pas beaucoup d'effort à faire pour voir que je me ferai une joie de démolir ce type. Puis il avait osé poser son regard sur ma petite amie avec une attaque digne d'un élève de première année.

- Amour, je te présente l'inintéressant Teignous Avry. Des générations de consanguinité pour arriver à ce triste résultat qui se penser plus digne de posséder ma sœur comme faire valoir à son bras que Jamie. Mais bon à force d'avoir baigner dans la magie, il faut bien que le cerveau t’atrophie. Et encore dans son cas, je ne pense que c'est plus naturel vu qu'il ne sait certainement pas lire et n'a pas une once d'esprit. Quand à toi, tu n'es pas digne de prononcer son nom ou même de fouler la terre de notre manoir.

Comment maman pouvait-elle continuer de l'inviter. Puis je m'étais douter que cela ne pouvait être vrai. Maman l'avait rayé de la liste des invités habituels.

- Alors qui est la malchanceuse à qui tu sers de cavalier ?

Horreur et damnation. Charlotte était là. Imaginer le croisement entre un roquet en mal de reconnaissance avec une espèce de singe qui serait tombé d'un arbre. Et vous aurez un aperçu de cette dinde.

- Daemon, quel déplaisir de te voir. Mais bon nous n'avons d'autre choix que nous fréquenter vu que mon père travaille avec le tien même si son poste est beaucoup plus prestigieux.
- Oui excepté qu'il va bientôt le perdre d'après ce qui est dit au Ministère à cause de ses divers trafiques de détournement d'objets moldus.

Charlotte était piquée dans son orgueil et moi, je rigolais sous cape. Cependant j'enserrais la taille de ma rouge et or afin de signifier que la jeune femme était à moi et que sa place était à côté de ma personne.

- Charlotte, ne voudrais-tu pas prendre Teignous et voir si vous pouviez aller vous faire voir ailleurs.Parce que présentement. Aucun de nous n'a franchement envie de vous souffrir.

Charlotte ne m'écoutait pas et s'approchait de ma petite amie. Elle l'avait détaillée de haut en bas et lança :

- C'est le parfum de la semaine ? Elle m'a l'air bien fade pour ton standing.
- Je t'en prie ne te donne pas des airs que tu n'as pas. Nous savons tous que ta famille n'a même pas atteint le siècle d'histoire.

Je savais que là, cela ferait mal.

- Et en ce qui concerne ma petite amie. Elle aura toujours infiniment de noblesse et de cœur.  Et je saurai toi, j'éviterai de trop l'approcher car un membre de l'équipe de quidditch de Gryffondor est beaucoup plus dangereux qu'une fifille à papa qui n'a obtenu qu'un seul ASPIC celui de l'imbécilité.

J'allais passer la seconde couche lorsque Loredana me coupa l'herbe sous le pied et décida de se présenter au final à sa manière parce que je ne l'avais toujours pas fait...

Code Daemon

Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
Loredana Sparks
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Une rencontre particulière  - Page 14 Empty
Re: Une rencontre particulière

Message par : Loredana Sparks, Ven 20 Avr - 0:28



Il n'était pas difficile de constater que Daemon n'aimait pas non plus cet homme à l'allure ridicule. La réponse du Gryffondor la fit sourire intérieurement. Il savait rester calme sans pour autant mâcher ses mots. Au loin, elle pouvait apercevoir sa mère qui n'avait sans doute pas remarquer la présence de ce spécimen qui avait le don d'énerver la jeune femme. Elle avait toujours fui ce genre de personne. Dey avait tout de même eu la politesse de les présenter. Loredana avait regardé Aya et Jamie lorsqu'il lui avait dit qu'il avait tenté de « posséder [sa] soeur ». Cette dernière avait levé les yeux au ciel, l'air presque moqueur, un geste qui fit sourire Loredana. Elle aimait beaucoup la façon d'être de la sœur de Daemon. Elle espérait que cette entente serait toujours présente plus tard, si Daemon et elle était amenée à passer de belles années ensemble. On ne sait jamais après tout, même si l'on ne pouvait en être sûr, l'avenir restait incertain, c'était ce que l'on pouvait appeler les mystères de la vie. Malgré tout, cet homme au nom ridicule ne semblait vraiment pas être un cerveau sur pattes. Décidément, elle se demandait bien où se trouvaient ses qualités, parce que là, elle n'en voyait aucune et elle faisait pleinement confiance au point de vue du rouge et or.

Une jeune femme fit sa venue. Assez mignonne physiquement, il était inutile de mentir là-dessus. Malgré tout, elle avait ce regard hautain et détestable, digne d'une peste tout droit sortie de la maison Serpentard. Bon d'accord, ce cliché était sans doute mal choisi. Après tout, tous les Serpentard n'étaient pas ainsi de nos jours. Cependant, dés qu'elle ouvrit la bouche, Lore avait eu comme une envie de lui mettre son poing dans la figure. Non, jeter un sort était inutile, elle préférait faire à la manière des moldus, ça pouvait parfois faire beaucoup plus mal. Toutefois, elle ne montrait rien sur son visage. Mentir à Daemon lui était difficile, car il la connaissait assez désormais pour connaître les détails sur son visage qui lui permettait de deviner si elle disait la vérité ou non. Malgré tout, devant des inconnus, elle n'avait pas ce problème, c'était même un jeu d'enfant. Elle avait pris l'habitude de porter ce masque de femme dure et hors d'atteinte. De toute façon, Aya avait eu les mots pour l'attaquer d'une manière franche. Parfait, elle lui plaisait davantage.

Loredana avait senti le bras de son petit-ami entourer sa taille. Elle savait très bien pourquoi il faisait tout ça. Il était sur ses gardes, prêt à rugir si l'on s'approcher trop prés de son précieux trésor. Le tout, toujours avec tact, évidemment. Une grande qualité que Loredana ne possédait malheureusement pas. Il essaya de renvoyer le couple du jour, mais cette Charlotte ne semblait pas l'entendre, ou du moins elle faisait mine de ne pas l'entendre. Elle s'approchait de la rouge et or d'une manière toujous aussi hautaine en la détaillant de haut en bas, une chose qu'elle détestait plus que tout. Loredana avait croisé les bras et lui lançait un regard noir. Qu'est-ce qu'elle espérait trouver ? Des jambes pas épilées ? Le ventre qui sort ? Ou que sais-je ? Un gros nœud dans ses cheveux ou encore du mascara ayant débordé sur ses paupières ? Non parce qu'à ce stade-là, elle aurait eu une loupe ça aurait été la même chose... Désolé ma vieille, mais Loredana était très présentable ce jour, tu ne trouveras rien.

Et la narratrice de la parfaite Loredana avait raison ! Elle n'avait trouvé rien d'autre à dire que « C'est le parfum de la semaine ? Elle m'a l'air bien fade pour ton standing. » Ouah ! Mais que c'était blessant ! On en aurait presque la larme à l’œil, tiens. Mais pour qui elle se prenait cette pimbêche tout droit sortie d'une pochette surprise bon marché ?
À ces mots, la Gryffondor était prête à répondre, mais Daemon la coupa et prit directement sa défense et c'était sûrement pas plus mal. Lore commençait à bouillonner de l'intérieur, ce qui n'était pas bon. Peu de personne connaissait la Loredana méchante, violente et blessante. C'était pas beau à voir. Elle profitait du fait que son rouge et or avait pris la parole pour respirer calmement afin de rester tranquille, posée. Tout allait bien, ils allaient bien finir par déguerpir. Évidemment, Daemon avait mis en garde cette Charlotte sur Loredana. Une lionne pouvait sortir ses griffes, c'était bien connue, mais alors une lionne sportive, ça pouvait faire des étincelles ! Elle ne lui laissa pas continuer dans ses attaques, elle se décida à prendre enfin la parole d'une manière tellement hypocrite qu'il aurait fallu être un imbécile fini pour ne pas le comprendre. Enfin, avec les gens qui se trouvaient devant elle, ça fonctionnerait probablement.

- Oh et bien bonjour, je suis aussi ravie de te rencontrer. Je suis Loredana Sparks et comme l'a dit Daemon, je suis une joueuse de Quidditch et je manie très bien la batte, si tu vois ce que je veux dire...

Elle laissa le temps à cette idiote de réfléchir à ce qu'elle venait de dire avant d'ajouter.

- En revanche, vous m'avez l'air tous les deux de dire que vous étiez des personnes haut-placé, pourtant vous avez eu l'impolitesse de couper une conversation très intéressante entre Aya, Jamie, Daemon et moi. Vous pensez que c'est une attitude correcte à adopter ? Moi non plus, on est d'accord. Sur ce, vous pouvez disposer.


Elle avait été gentille. Dans d'autres circonstances, ça ne se serait pas passé de la sorte et afin d'éviter tout débordement, il était impératif que ces deux abrutis s'éloignent. La patience avait ses limites, mais celle de Lore était très, très, très limitée, surtout après tout ce qui s'était passé dans sa vie récemment.

- Mais pour qui tu te prends ? Tu penses que parce que tu es la catin de Daemon aujourd'hui, tu as le droit de t'adresser à nous de la sorte ? Tu es qui pour oser nous parler d'ailleurs ?

Elle serrait les dents. Elle se serait écouté, elle l'aurait attrapé, l'aurait mise à terre et lui aurait fait manger le sol. Mais, elle se contenta de faire mine de ne pas comprendre. Une tête qui voulait dire « Mais qu'est-ce qui te prend ? Je ne comprends pas, je suis courtoise et tu m'agresses ? ». En réalité, dans son regard périphérique, elle voyait la mère de Daemon la tête tournait vers eux. Il fallait donc garder cette tenue exemplaire afin d'être sûre de ne pas se faire bannir de cette famille. Alors elle trouva le moyen de se calmer en resserrant son étreinte avec son petit-ami. Le savoir prés d'elle avait le don de l'apaiser.
Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
Daemon Stebbins
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Une rencontre particulière  - Page 14 Empty
Re: Une rencontre particulière

Message par : Daemon Stebbins, Ven 20 Avr - 21:08


Information RP:
 





Lunch particulier...

Loredana Sparks
Garden Party Daemon Stebbins

“Une fête est un excès permis, voire ordonné. Surtout lorsqu'on est en famille. ”
♫♫♫


Et c'était parti comme je l'avais prévu. Ma brunette était en train de sortir ses griffes et de les affuter sur Charlotte. Et évidemment cette dernière ne voulait pas abandonner car cela signifiait perdre et elle n'était pas prête à céder si facilement à une inconnue. Alors je reprenais la main quand je constatais qu'elle était à sa limite et surtout parce que ma mère tournait la tête et observait la scène. Je savais qu'elle interviendrait même si je dominais la situation.

- Loredana se prend pour qui est elle. C'est à dire ma petite amie qui a toutes le raisons de se trouver et qui a légitimement sa place dans cette demeure, elle.

J’insistais de la sorte.

- Quant à toi, si tu continues, je ferai en sorte de m'arranger pour que tu sois persona non grata dans tous les évènements et fêtes auxquelles tu as l'habitude de participer. Parce que ton père a certes un peu d'influence mais ce n'est rien si j'utilise les liens, connexions et relations amicales que nous avons cumuler. Surtout que si on y réfléchit, tu as beau joué les princesses, tu n'es pas vraiment la bienvenue. Nous te tolérons par politesse ou si j'osais dire les choses comme elles sont par pitié.

Ah oui, s'en prendre déclencher l'apparition de dark Dey et quand il s'agissait de cogner et blesser sans laisser de traces, j'étais un champion incontesté.

- Tu peux me regarder avec des yeux de strangulot autant que tu veux, tu sais, au fond de toi, que c'est la vérité. N'est-ce pas la même chose du temps de ta scolarité à Poudlard. Ah autre information, quoique que tu fasses, quelques soient des manigances, tu ne poseras jamais, tu ne m'auras même si tu étais la dernière sorcière de l'univers. Je suis pas intéressé par les faciles, vénales et trop veille pour moi. Parce que même si tu n'as que dix-neuf, tu te comportes comme si tu en avais soixante. Il serait temps que tu prennes conscient de qui tu es. C'est à dire une illusion dépassée qui vient d'un autre temps.

Teignous allait riposter. Je me tournais rapidement vers lui et ajoutais :

- quand à toi, je ne prononcerais aucun mot parce que je me ferais une joie de moi-même de ramener à la sortie et de t'expliquer, une fois à l'extérieur, comme un homme doit se comporter. Cependant je doute que tu es la capacité et de le comprendre et de l'assimiler.

Puis faisant une pause, j'ajoutais :

- Chère sœur as-tu quelque chose à ajouter au vermisseau ?
- Non, tu as très bien résumé la situation.
- Jamie ?
- Je me ferai juste une joie de t'aider à sortir les ordures.

Ce n'était pas le genre de l'ex poufsouffle de parler de la sorte. Mais il avait été grandement affecté et inquiet à l'époque des tentatives de l'autre abruti. Et même si il était discret et timide, quand il s'agissait de défendre ses sentiments envers ma sœur, il devenait un véritable lion.

- Amour, as-tu envie de rajouter quelque chose à l'encontre de notre si charmante invitée ?

C'était juste après la réponse de Loredana. Que ma mère décidait venir contrôler les choses alors que mon père parlait avec quelqu'un que je ne reconnaissais pas.

- Tout va bien ici ? Ai-je besoin de rappeler les règles de bienséance de cette demeure ? Où nos invités, même non désiré, savent de quoi il retourne ?
- Non mère. Je pense que nos invités, on bien compris ce qu'il en retournerait d'enfreindre ses dites règles. Le coût en serait trop exorbitant pour l'un et l'autre si je me laissais réellement aller. Mais comme vous m'avez élevé dans la conduite d'un gentleman, je sais où sont les limites.

Sakura Stebbins sourit d'une manière qui faisait certainement peur aux personnes qui ne la connaissait pas.

- Parfait. Je retourne avec votre père. Passez un agréable lunch.

Ma mère tourna les talons. Les deux importuns ne demandèrent pas leur reste et s’exilaient sans tarder.

- Je ne ferai jamais à quel point ta mère peut-être terrifiante avec juste un sourire et un regard.
- Oui. Et pense que dans quelques moi, cette femme va devenir ta belle-mère. Tu ne devras pas te rater.
- Maman n'est pas si terrifiante, elle sait juste s'imposer. Tu en penses quoi Loredana ?

Je posais mes prunelles sur ma petite amie et lâchait :

- Amour, ton avis alors ?


Code Daemon

Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
Loredana Sparks
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Une rencontre particulière  - Page 14 Empty
Re: Une rencontre particulière

Message par : Loredana Sparks, Sam 21 Avr - 18:35



Il n'y avait pas eu besoin de mots pour que Daemon comprenne que Loredana en avait déjà par dessus la tête de ces deux personnes sans intérêt. Elle ne comprenait vraiment pas comment l'on pouvait être si stupide et si irrespectueux. C'était la raison pour laquelle elle avait préféré se taire et laisser Daemon répondre à sa place, car elle se connaissait, ça ne se serait pas bien terminé et elle ne voulait pas de cela. Pas ici. Il fallait qu'elle se contienne. Chose pas évidente pour une jeune femme qui avait toujours rejeté les règles depuis sa crise d'adolescence. Elle était donc soulagée que le Gryffondor prenne la parole à sa place et ce qu'il était en train de dire lui plaisait grandement. Aussi loin qu'elle se souvenait, elle ne l'avait jamais entendu parler de la sorte à quelqu'un, surtout pas à elle. Il leur arrivait de se disputer, comme tous les couples d'ailleurs, mais jamais il ne s'était adressé à elle de la sorte. Probablement parce qu'elle était respectable et que même lorsqu'ils haussaient le ton, leurs conversations étaient toujours intelligentes avec des arguments, des contre-arguments et généralement, tout se finissait bien quelques minutes ou quelques heures plus tard, grand maximum.

Dans tous les cas, cette Charlotte avait fini par fermer son clapet ou plutôt était-ce Daemon qui l'empêchait de s'exprimer comme elle le voulait ? Lore savait qu'il savait taper là ou ça faisait mal, c'était inné chez lui de toujours parvenir à trouver les mots. Il ne laissait pas non plus le gars répondre. Il parlait d'explications à l'extérieur. Lore aurait bien aimé voir ça, elle savait que Dey aurait le dessus et c'était pas bien de penser ainsi, mais l'image qu'elle avait en tête lui plaisait grandement. Évidemment, elle le voyait invincible, mais avec la personne qu'il aurait en face, elle n'était vraiment pas inquiète.

S'en était fini, Aya et Jamie n'avait rien à ajouter, bien que ce dernier aurait, tout comme elle, bien aimé voir la scène à l’extérieur, il y aurait même participé ce qui étonna un peu Loredana, puisqu'il semblait tout calme, tout gentil, mais peut-être qu'au fond de lui se cachait un animal sauvage prêt à bondir si l'on s'en prenait à sa fiancée.

- Je n'ai rien à ajouter non plus, tu as été parfait Daemon ! Avait-elle dit sans quitter des yeux la peste qui se trouvait encore devant elle.

Puis, comme elle l'avait pressenti, la mère de Daemon arriva à eux, elle avait dû voir que quelque chose clochait dans leur conversation. Elle s'était retenue de sourire lorsqu'elle avait parlé d'invités non-désiré et bizarrement, elle n'avait pas le sentiment qu'elle s'adressait à elle, mais bien à ces deux imbéciles. Après la réponse du rouge et or, elle eu un sourire presque effrayant puis finit par tourner les talons en direction du père de Daemon, tandis que Jamie semblait ne pas être toujours à l'aise en présence de sa future belle-mère.

- Ok, ses sourires ne sont peut-être pas des plus chaleureux, mais elle ne m'a pas l'air bien méchante, au contraire, elle est simplement à cheval sur la discipline. Si je te fais venir au manoir de mes parents et que tu rencontres celle qui me sert de mère, tu verras vite la différence !

Elle ne s'attardait pas trop sur le sujet. Parler de sa famille n'était pas une chose très facile surtout depuis qu'elle avait décidé de les rayer de sa vie. Sans Daemon à ses côtés, elle serait complètement seule sans personnes, à toujours dormir sur les bancs de Londres ou de Pré-au-Lard ou dans des hôtels miteux, pleins de cafards.

- Bon, maintenant que les deux sont partis, on peut peut-être commencer à s'amuser, non ? Enfin façon de parler, hein ? Je ne sais pas trop comment se passe ce genre de lunch alors je vais vous laisser me guider.

Dans sa vie, les seuls repas qu'elle avait connus étaient ceux de Noël, mais Loredana ne pouvait pas rester longtemps à table à cette époque. Elle mangeait rapidement et devait retourner dans sa chambre au moment où ils offraient les cadeaux. N'était-ce pas cruel de traiter une petite fille de la sorte ? Maintenant qu'elle y pensait, elle en avait la nausée. Elle avait eu une enfance gâchée et avait grandi bien trop vite par la suite. Elle regrettait de ne pas avoir été insouciante plus longtemps. Bien sûr, depuis qu'elle était avec Daemon, ce dernier lui apportait le bonheur qu'elle n'avait pas eu. Il lui avait offert un voyage en Italie afin qu'elle puisse découvrir sa ville natale et plus récemment, il lui avait offert un bébé furet qu'elle chouchoutait matin et soir, surtout lorsque son petit-ami lui manquait.
Aujourd'hui, elle devait apprendre à se tenir de la manière la plus correcte possible, surtout si Dey l'emmenait à chaque événement de ce genre. Ce n'était qu'une habitude à prendre et même si elle ne montrait rien, elle n'était pas du tout à l'aise.

Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
Daemon Stebbins
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Une rencontre particulière  - Page 14 Empty
Re: Une rencontre particulière

Message par : Daemon Stebbins, Sam 21 Avr - 20:36


Information RP:
 





Lunch particulier...

Loredana Sparks
Garden Party Daemon Stebbins

“Une fête est un excès permis, voire ordonné. Surtout lorsqu'on est en famille. ”
♫♫♫


J'éoutais alors les propos de ma petite ami me félicité au sujet de mon intervention. Puis je lui avais, si comme Jamie, elle était mal à l'aise avec l'attitude de ma mère. Ma brunette ne trouvait pas qu'elle était effrayante. Je ne pouvais m’empêcher de rire.

- Ca, c'est parce que tu ne l'as pas vu criser après Aya quand elle était adolescente et qu'elle n'en faisait qu'à sa tête.
- Je n'en faisais pas qu'à ma tête, c'est juste que j'avais des opinions et des envies qui différaient légèrement de ceux de maman. Je ne jouais pas le fils parfait qui obéissait à tout même à Poudlard.

Je m'arrêtais de rire net. Mon regard s'assombrissait d'un voile de sérieux et je lâchais.

- Tu sais mieux que personne que je ne suis pas le fils parfait surtout après ce que j'ai fait là-bas. Je ne le serais jamais. Le passé est encore bien trop vivace.

Machinalement j'avais resserré ma main sur la hanche de Loredana. Les fantômes du passé étaient toujours bien vivants et faisaient encore surface top facilement.

- Pardon. Je ne voulais pas.

Aya tenta de se rattraper. Jamie posait sa main sur le bras de ma sœur afin qu'elle n'insiste pas plus que cela. Il savait que dans ces cas-là, il valait mieux ne pas en rajouter car je m'en foncerais dans les ombres. Il me connaissait bien depuis le temps. Il y avait eu un léger silence de quelques secondes. Il prenait alors la parole et demandait :

- Que comptez-vous faire après ce magnifique et assommant lunch ?
- Je pense qu'on va aller chez Lo, profiter de la fin de soirée tous le deux si elle le désire. Qu'en penses-tu, Amour ? Une soirée tranquille avec de la délicieuse nourriture et un bon film, ça te tente ?

J'espère qu'elle accepterait car avec ce qu'il venait de se produire, je n'avais franchement pas envie de me retrouver au milieu de la foule moldue ou sorcière. J'avais envie de me retrouver dans un cocon juste avec elle puis avoir un moment intime sans la pression d'être à l'école à cause du règlement ou de mon poste de préfet.

- Ne t'inquiète pas. Daemon est un champion de ce genre d'évènement. Bien plus que moi puisque il a toujours bien suivi les convenances même si tu as pu voir qu'il sait aussi remettre en place quand il le faut. Tu n'as donc pas à stresser. En plus, je pense que cela va durer encore peut-être au maximum un peu plus d'une heure. Après on pourra s’éclipser.

Ma sœur me lançait un regard mal à l'aise.

- De toute façon, Amour, je ne te lâche pas. Il est temps de se disperser et d'affronter les fauves.

Du coup, j'entrainais ma rouge et or vers la droite. Tandis que Jamie et Aya partait de l'autre...


Code Daemon

Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
Loredana Sparks
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Une rencontre particulière  - Page 14 Empty
Re: Une rencontre particulière

Message par : Loredana Sparks, Sam 21 Avr - 21:29



Ce qu'avait dit la jeune femme à propos de la mère de Daemon avait fait rire celui-ci, mais elle ne le suivait pas et restait sérieuse. Elle avait bien trop souffert avec sa propre famille, pour elle, la mère de Dey ne pouvait être que mieux. Au moins, elle semblait se soucier de ses enfants alors oui elle les enviait, c'était comme ça et il était inutile d'essayer de la faire changer d'avis. Elle ressentait les choses ainsi. Aya avait ensuite abordé un sujet qui fâche en disant que Daemon était un fils avec un comportement parfait, y comprit à l'école. Le rouge et or n'était pas de cet avis. La brune savait ce à quoi il faisait référence, c'était l'une des raisons pour laquelle il ne se considérait pas comme une bonne personne. Elle n'avait pu s'empêcher de baisser les yeux à cet instant, mal à l'aise. Parler du passé de Daemon, notamment vis à vis des filles n'était pas évident pour elle. À vrai dire, ça l'était même de moins en moins à mesure où ils avançaient dans le temps. Il n'était pas non-plus sa première relation, mais il était le premier qui comptait vraiment pour elle.
Elle restait, donc silencieuse, sentant la main de son petit-ami se resserrer. Il ne fallait pas qu'elle se montre trop jalouse, il avait déjà eu sa dose de ce côté-là, alors elle se contenta de caresser son dos en guise de soutien affectif, parce que malgré tout, il avait eu le courage de lui parler de tout ça, même si elle lui avait tout de même forcer un peu la main.

Jamie avait, quant à lui, décidé de changer de sujet afin de détendre l'atmosphère. Daemon avait en tête de se rendre chez Loredana afin de passer la soirée tranquille tous les deux. Cette idée lui plaisait assez. À Poudlard, ils avaient rarement l'occasion de passer un moment tous les deux. Ou alors, ils devaient enfreindre le règlement et ils essayaient de limiter tout cela puisque Daemon était tout de même préfet, il se devait de se montrer responsable. Cela faisait donc plusieurs jours qu'il n'avait pas pu passer du temps rien que tous les deux et le seul moyen était son appartement.

- Oh oui, ça me tente, ça me détendra, puis j'ai trop envie d'hamburger !


Elle se mettait à rire, il fallait être aveugle pour ne pas voir à quel point elle était enthousiaste à l'idée de passer cette soirée en sa compagnie. Aya tentait de rassurer Loredana, lui disant qu'ils pourraient bientôt s'éclipser, ce qui la rassurait. Elle était contente que le Gryffondor l'entraîne à ce genre d'événement afin de l'introduire à sa famille, une phase importante dans un couple. Malgré tout, elle préférait les ambiances détendues, elle ne pourrait pas assister à ce genre de lunch tous les jours. Pas pour l'instant du moins, mais elle l'accepterait quand même si Daemon était là, sinon ce n'était même pas la peine.

Les deux couples se séparèrent et Lore et Dey continuèrent de faire le tour afin de discuter avec les gens, restant cinq à dix minutes avec chacun des groupes afin de ne pas trop perdre de temps. Lore en trouvait certains plutôt drôle, d'autres ne lui semblaient pas du tout aimable. Le Gryffondor se mettait sur la défensive dés qu'un homme la regardait avec un peu trop d'intensité. Au moins, elle ne craignait rien, même si elle savait se défendre toute seule.
Ah beh tiens ! Il y en avait une que Lore avait oublié. La vieille rousse avait refait surface et semblait toujours attendre que Daemon revienne continuer leur conversation qui avait passionné ce dernier d'ailleurs...

- Daemon, il me semble que nous avions été coupés par votre charmante amie tout à l'heure. Vous nous excusez, Mademoiselle ?

« Amie » ? Ok, elle n'avait rien compris elle, ou alors elle faisait semblant. En guise de réponse, Loredana entoura son petit-ami de ses bras et lui embrassa la joue d'une manière sensuelle afin de lui faire clairement comprendre la situation. Bon elle s'en était tenue à la joue afin de ne pas trop en faire, ce n'était sûrement pas approprié...

- Veuillez nous excuser Madame, mais Daemon et moi étions sur le point de partir. N'est-ce pas mon amour?

Elle fit semblait de lui effacer une trace de rouge à lèvre inexistante, la situation l'amusait presque à vrai dire. Mais la rousse n'avait pas insisté et était allée voir sa seconde victime de la soirée, ce qui était très bien comme cela. Elle savait que Dey avait du succès auprès des élèves de Poudlard, mais elle ignorait que les mères, voire les grands-mères étaient également intéressées. C'était peut-être dû à sa grande taille. Peut-être qu'un jour toutes ses femmes finiraient par comprendre qu'il n'était plus un cœur à prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
Daemon Stebbins
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Une rencontre particulière  - Page 14 Empty
Re: Une rencontre particulière

Message par : Daemon Stebbins, Sam 21 Avr - 23:47






Lunch particulier...

Loredana Sparks
  Garden Party Daemon Stebbins

“Une fête est un excès permis, voire ordonné. Surtout lorsqu'on est en famille. ”
♫♫♫


Je souriais en l'entendant parler d'hamburger. Pour ma part, ce n'était pas de cette nourriture-là que j'avais faim en réalité mais d'une autre qui me tenaillait depuis quelques jours. Oui je ne suis qu'un adolescent de dix-sept ans avec des envies et des hormones qui n'étaient pas toujours facilement contenables et contrôlables lorsque les pulsions d'une certaine partie de mon corps se manifestaient.

- Oui on passer dans un fast-food et on prendra tout ce qu'il faut pour tenir un siège. Tu n'es pas la seule à ne quasiment rien manger dans ce genre de truc. Le lunch est plus l’occasion d'entretenir les relations plutôt que de se restaurer. Cependant ce n'est pas la seule faim que j'ai.

Heureusement seule ma déesse avait entendu la fin de mon propos et cela l'avait fait rougir un peu. Ce qui me plaisait. Parce que j'aimais la voir réagir de cette façon. Cette nouvelle motivation agrémenterait la fin de l'évènement afin d'y arriver au bout et de s'éclipser le plus vite possible pour reprendre une existence normale.

Nous parcourions le parc à la rencontre de diverses personnes. Je tenais toujours la main de Loredana dans la mienne au fur et à mesure que nous avancions. Je lançais quelques traits ici et là, faisant rire certains des convives. Je m'ennuyais ferme mais je devais assumer mon devoir et mon rôle d'héritier. C'était pour cette raison officielle que j'étais venu même si mon but réelle était d'introduire ma petite amie auprès de mes parents. L'opération s'était d'ailleurs bien déroulée; La prochaine étape serait un repas avec mes parents. Ainsi cela serait moins protocolaire.

* Oh non je l'avais oublié ce cauchemar là *

Cependant je n'avais eus le temps d'ouvrir la bouche que Loredana renvoyait dans ses vingt-deux. J'étais plutôt fier d'elle.

- Tout a fait Amour. Je suis désolé Misses Nott, mais d'autres obligations nous attendent du fait que je suis préfet. Nous devons retourner à Poudlard.

Je faisais un sourire un chouilla forcé. Je la saluais et faisais rapidement demi-tour pour nous sortir de là.

- On passe dire au revoir à mes parents et on dégage avant que la sangsue ne revienne à la charge.

Aussitôt dit aussitôt fait. Parents trouvés, parents remerciés et pour une fois j'aimais l'expression filer à l'anglaise.

- Maintenant tu es tout à moi. Direction la zone de transplanage, ensuite on rentre dans le premier McDo prendre de quoi nous sustenter puis on va chez toi regarder un film. On finira ensuite cette journée en apothéose.

Voilà c'était de cette façon et avec ses projets que nous transplanions du manoir. Pour se retrouver sur le chemin de traverse. On traverse le Chaudron Baveur pour arriver au Londres moldu. Et le programme établi suivait son cours...


(Fin du rp ---> Merci Amour )

Code Daemon
Revenir en haut Aller en bas
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle

Une rencontre particulière  - Page 14 Empty
Re: Une rencontre particulière

Message par : Mathéo Angur, Lun 23 Avr - 11:21


With Lizzie ~ Profiter d'une détresse

Le sang au cœur de ce monde apathique qui ne font rien pour y changer quoi que ce soit. Le monde magique ? Pas mieux. Beau en être un, l'être humain est fragile, doté d'un non sens perpétuel. Que tu fasse, que tu dises, le temps finira par toujours te rattraper avant de te mettre tes simples vérité en pleine face. Mais tel était sa vie. Tant de chemin parcouru pour arriver aujourd'hui à un sommeil difficile. Il en a pris des chemins compliqués. Des routes à sens unique. Mais cette nuit là, le destin en à décidé autrement. Pas de choix, pas de chemin à prendre. Le rêve est source de drôlerie et de fantaisie absurde. Et font partie de tout ce chaos. Des cauchemars. Faut dire qu'avec tout ce qu'à traverser Mathéo, ceci est tout à fait banal. Mais ce cauchemar là, n'en ai pas un comme il en à l'habitude.

Les ténèbres chantent autour de lui, aucun repaire d'espace temps. Sombre temps. Saut dans le temps. Navigue au plus profond de son âme. Un chemin ombragé. Quel risque de ne pas y aller ? Ne fais pas demi-tour, avance sans aucun but. Et... Une porte. Là, au milieu de nul part. On pouvait très bien la contourner. Mais pas lui, il faisait face et une grosse poignée lui faisait barrage. Il devait la toucher pour pouvoir ouvrir cette maudite porte. Elle lui parlait. Dans une langue incompréhensible. Mais déferla son flots d'humeur au pauvre rêveur. Pas serin, n'arrive pas à ce réveiller. Non, il se fait attaquer par cette poignée. Quoi ? Comment une poignée peut-elle faire ce genre de chose ? La peur. Une nouvelle peur qu'il n'arrive pas à contrôler. Cette poignée se fit rejoindre par tout un tas de poignée en colère. Tous rebeller.

Réveil. Regardant la porte de sa chambre. Puis la poignée. Une peur s'installa dans l'antre du réveillé. Il la voyait lui faire un mauvais œil. Mais, ce n'est qu'une simple poignée. Un objet. Détrompez vous. Une poignée de porte peut devenir une étrange créature comme le disait un célèbre moldu disparu des internets. De toute manière, on arrive au point critique. Porte fermé. Poignée faisant barrage pour l'ouvrir. Il regarde sa fenêtre et sans aucune hésitation. Décida de passer par celle-ci. Hors de question de toucher à une seul de ces poignées maudites.

Londres. Libéré des emprises des poignées de porte. Pas besoin d'en passer une pour aller se balader en pleine rue. Parfait. Mais le début de journée ne fait que commencer. Il va falloir rentrer ce soir. Et si son père aurait trouver la mauvaise idée de refermer la fenêtre de sa chambre ? En cette pensée. Mathéo fit demi-tour. Mais une rencontre ne vas pas lui permettre d'aller plus loin. Non, pas elle, pas maintenant, pas en ce jour où Mathéo nous fait une magnifique phobie...
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Une rencontre particulière  - Page 14 Empty
Re: Une rencontre particulière

Message par : Lizzie Bennet, Jeu 3 Mai - 19:04


Je me suis habituée à dire que je viens de Londres. Mais je ne sais plus ce que cela veut dire. Je passe la plupart de mon temps dans Londres intra-muros, cependant je n’y suis pas née, et je n’y travaille plus. Cette ville ne me laisse ni au bord des larmes ni le rire aux lèvres. Elle est aussi grise que son ciel. Et où puis-je me trouver dans ses nuances ?

Je ne suis pas tout à fait une London broil, parce que je prends les autres pour des steaks, mais je déteste en être un. Et puis, je suis pas du genre grillé, plutôt du type flamboyant. Une London pride ? Je sais pas trop. Les saxifrages et désespoir-des-peintres, c’est clairement pas mon rayon. Vous devriez demander à Emily, c’est elle qui s’y connait en botanique dans la famille.

Par contre, la Pride avec un P majuscule, je veux bien la rejoindre avec toutes les paillettes qu’il faut. Enfin bref. Sans trop savoir ce que ça veut dire, je le répète. Je suis de Londres. J’en connais les rues pour y avoir vécu, et les détours et les coins sombres où la pénombre toujours triomphe.

Et j’y retourne aujourd’hui encore. Je pivote à la rue Élisabeth-Ire ; je ne me rappelais plus qu’elle était ici. Peut-être a-t-elle été renommée récemment. C’est pas comme si je me renseignais de l’évolution des noms des rues de tous les quartiers non plus, déjà que ces dernières semaines, j’ai passé de plus en plus de temps en Ecosse.

Non, moi je préfère me ruer sans réfléchir. Dans les problèmes, dans les brancards, dans l’avenir. Et là, mon avenir immédiat, c’est une image du passé. Du passé de Poudlard, justement. Un gamin que j’avais connu du temps où j’étais une préfète reloue et rebelle. Quel âge avait-il aujourd’hui ? Qu’était-il devenu ? Aimait-il toujours autant le feu ?

Il marchait vite, trop pour moi, alors pour m’assurer qu’on se loupe pas, je cherchais à entraver ses pas d’un rapide #Incarcerem.

— HEY ! Toi ! Pars pas si vite, let’s catch up.

Revenir en haut Aller en bas
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle

Une rencontre particulière  - Page 14 Empty
Re: Une rencontre particulière

Message par : Mathéo Angur, Sam 12 Mai - 12:26


Il était trop tard pour retourner chez lui, impossible, un barrage s'était mis entre lui et sa maison. Premier réflexe.. Faire demi-tour une nouvelle fois. Il sait pertinemment que cette rencontre ne finira en une simple discussion banale et censé. Il sait pertinemment que cette rencontre ne présage rien de bon. Il sait pertinemment que ça va plus le marquer qu'une simple phobie des poignées de porte. Mauvaise pensée, frisson parcourant son corps. Ne pas revenir dans les souvenirs.

Trop tard. De toute les personnes qu'il a connu, celle-ci fait partit de son top 1 des personnes à éviter. Et pourtant c'est la seule qu'il appréciait. Va savoir pourquoi, peut-être qu'un grain de folie sortait de sa tête. On n'explique pas alors le bordel. Ne pas s'exprimer correctement devant elle ? Check. Mettre le feu dans un labyrinthe ? Check. Se prendre une chaussette dans sa bouche ? Check. Se faire transformer en mouton ? Check. Faire une crise et perdre sa tête ? Check. Et puis se faire prendre en plein ébat dans une forêt ? Check aussi... Décidemment, elle était partout où elle ne fallait pas cette fille...

Caressons l'illusion que cette période est terminé. Depuis longtemps qu'il a quitté Poudlard. Depuis longtemps qu'il ne l'avait pas croisé. Peut-être que sa ira mieux. L'espoir est permis. Pourquoi ne pas se dire que finalement ce n'est rien. Elle était préfète et lui un élève rebelle. Donc forcément.. Les choses ont évolués depuis. Non ?

De toute manière, ses pensées ne seront interrompu que lorsque celle-ci agit. En effet, il a fait demi-tour pour limite la fuir, sans se soucier qu'elle n'avait aucune pitié et qu'elle ferait quelque chose pour l'empêcher de partir.

Entraver. Tomber. Coucher. Sur le trottoir qui n'amorti en aucun cas sa chute. Sa main, elle l'amorti comme il peut. Ça ne l'empêche pas de se prendre le trottoir dans la tête. Sonné. Quelques secondes.

— HEY ! Toi ! Pars pas si vite, let’s catch up.

Ne sait pas quoi penser de ces mots. Juste qu'elle peut s'amuser avec lui. Il est assez tourmenté en ce moment avec ce qu'il se passe. Et puis sa phobie qu'il n'oublie toujours pas. Faites qu'elle ne l'emmène pas à rentrer quelque part où il y a une poignée.

— Ai-je vraiment le choix ?

Se relevant en faisant disparaître le sort qu'on lui avait lancer. Il regarde celle qu'il ne peut plus éviter..

— Qu'est-ce que tu me veux Lizzie ?

Au moins il est clair dans sa demande. Qu'importe, maintenant le jeu pouvait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Une rencontre particulière  - Page 14 Empty
Re: Une rencontre particulière

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 14 sur 15

 Une rencontre particulière

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.