AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 13 sur 13
Petit moment a deux
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
Amy Jackson
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Petit moment a deux

Message par : Amy Jackson, Dim 30 Oct 2016, 10:31


Rose éclata de rire en voyant Amy s'enfoncer dans l'eau. Un rire franc et joyeux qui sonna comme une victoire aux oreilles d'Amy. Le sujet des serpents semblait d'ailleurs passionner la plus jeune puisqu'elle répondit immédiatement avec entrain.

_ Tu sais chez les sorciers non plus il n'y a pas beaucoup de possesseurs de serpents. La plupart en ont peur, à juste titre si on les énerve... ils restent tout de même sauvage.

*Ah oui effectivement ça peut refroidir ! Personnellement je suis pas sûre que j'aimerais avoir un serpent...* pensa la jaune et noir.

_ J'ai Saya depuis quelques mois, mon précédent anniversaire en fait.

*Oh bah ça on peut dire que c'est un cadeau original !!*

_C'est une sorte de couleuvre rouge et noire magnifique. Quand je l'ai vu elle m'a tapé dans l'oeil avec ses couleurs vives. Elle ressortait du lot à côté de ses camarades gris et vert.

*Waouh ça doit être trop beau un serpent rouge et noir! Je me demande si il y en a des bleu ou des jaunes, enfin ça m'étonnerait parce que niveau camouflage ça doit pas être top... rouge non plus quand on y pense ! Quoique c'est peut-être une technique pour repousser les prédateurs, un truc rouge et noir ça donne pas envie de le manger. Sauf bien sûre si c'est à base de fraise et de chocolat! bon je divague!!*

_ Ensuite, c'est un animal très facile à vivre. Je ne pense pas que tous les serpents soient pareils mais elle dort les trois-quart du temps. Une vraie flemmarde. Elle déteste d'ailleurs quand je lui dis ça. !

Une fois qu'elle fut sûre que Rose ait fini de parler, Amy sortit sa bouche de l'eau, offrit rapidement son visage aux rayons du soleil avant de répondre:

-Wahou c'est quand même pas banal tout ça !! En tout cas ça se voit que tu tiens à Saya. Je pense pas que je pourrais m'occuper d'un serpent, je suis plutôt chien moi!!ajouta-t-elle en souriant.

Puis, afin de pas mourir de froid, la Poufsouffle commença à nager lentement autour de Rose tout en guettant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Petit moment a deux

Message par : Rose Layroy, Lun 26 Déc 2016, 23:02


Amy avait gardé sa tête dans l'eau pendant tout son discours faisait l'apologie des extraordinaires créatures qui décoraient son blason. Maintenant qu'elle connaissait son don elle comprenait beaucoup mieux sa légitimité à être une Serpentard plutôt qu'une Serdaigle. Elle ne poursuivait pas la longue lignée bleue et bronze des filles Layroy mais commençait une toute nouvelle ère. Peut-être même y avait-il eu des Serpentard chez son côté paternel. C'était étrange... Elle ne s'était jamais posé la question auparavant. En vérité, elle considérait les Ditalio comme ses vrais grand-parents mais il était évident que ces moldus n'avaient rien de sanguin avec elle... Ils avaient élevé son père comme un fils, l'avait elle-même chouchouté comme leur petite-fille, à tel point qu'elle n'avait jamais souhaité voulu savoir quelle était sa véritable famille. Est-ce que dans cette eau où elle se voyait changer une nouvelle porte sur de nouveaux mystères s'était ouvertes ? En attendant amy lui parlait :

_Wahou c'est quand même pas banal tout ça !!

Cette remarque fit rougir de plaisir la petite. Elle ne voulait pas être considérée comme étant quelqu'un d'ordinaire. Elle inspirait au grandiose et à l'extraordinaire.

_En tout cas ça se voit que tu tiens à Saya.

*Plus que tu ne peux l'imaginer... *

_Je pense pas que je pourrais m'occuper d'un serpent, je suis plutôt chien moi !!

Cette remarque fit alors beaucoup rire Rose. Les boules de poils ce n'était pas vraiment le fort de la jeune française et puis, même si elle ignorait encore beaucoup de choses sur Amy elle savait qu'un serpent, dangereux et solitaire, froid et vicieux, ne ferait pas l'animal idéal.

_À choisir je préfère les chats. solitaire et autonome. Félin gracieux mais affectueux...

La fillette commençait cependant à réellement avoir froid.

_Bon, il commence franchement à faire froid ici. Je crois que je vais rentrer.

En deux trois brasses la petite retourna alors sur la berge. Elle remonta sur l'herbe et chercha dans son sac une serviette. Mouais... elle était pas très maline... Dans la précipitation elle avait oublié l'essentielle. Elle remit alors sa jupe et sa chemise de petite écolière et dit à sa camarade :

_J'ai oublié ma serviette... Je suis pas très douée des fois. Il vaut mieux que je retourne dans ma salle commune. J'espère qu'on se recroisera et si tu veux je te présenterais à Saya.

Elle lui fit un rapide coup d’œil, attrapa son sac et partit en courant joyeuse sur l'herbe. La Pouffy' l'avait vraiment détendu. Elle avait du mal à l'admettre mais elle avait passé un bon moment... Elle avait presque envie de la revoir...

Fin du Rp pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Petit moment a deux

Message par : Ellana Lyan, Sam 07 Jan 2017, 11:15


Règlement de compte au bord du lac

PV avec Peter McKinnon
( LA de Peter)
Musique...

Peut-on mourir de bonheur ?
Littéralement ?
La journée tire à sa fin.
Le soir va bientôt tomber.
Reprendre ses droits.
L'obscurité un instant maîtresse.
Pourtant je brille.
De bonheur, de joie, d’impatience.
Heureuse.
Tant que ça m'en fait presque mal.
Je marche, un pas et puis l'autre.
J'avance et mon cœur bat plus vite.
Plus fort.
Mes longs cheveux soigneusement coiffés.
Flottent doucement dans mon dos.
J'aurais pu être énervée.
De mes talons qui s'enfoncent sans cesse.
Dans cette prairie d'un vert surnaturel.
De la brise qui va bientôt emmêler mes mèches.
Du froid qui tente de me mordre.
Mais le sourire ne s’éteint pas.
Comme pour éclairer la nuit.
.
..
.

J'ai tant passé mes doigts.
Sur ses lettres.
Les ai relus tant de fois.
Me suis endormie tout contre.
Comment une simple correspondance.
Peut-elle faire cet effet-là ?
Je n'ai pas cherché à savoir.
Je voulais juste un peu de joie.
Ne plus être âme errante.
Fantôme oublié.
Reprendre le peu qu'il me reste.
Pour me relever.
Et avancer.
Vers lui.
Qui me sort de mes ténèbres.
J'ai imaginé mille fois cette rencontre.
Rêver de ses lèvres et de ses bras.
J'en viens à avoir besoin de lui.
Parce que ce jeune préfet m'a manqué.
Réellement.
Il est vraiment trop occupé.
Je comprends bien sûr.
Mais l'attente n'a fait que renforcer.
Cette envie de le revoir.
.
.

Il m'a donné rendez-vous près du lac.
Regarder le soleil se coucher.
Le spectacle promet d'être magnifique.
Mais ce que le serpent semblait ignorer.
C'est que quel que soit l'endroit.
Je serais heureuse s'il est là.
Ça me faisait si mal de ne pas le voir.
Je me souviens de mes pleurs et de mes cris.
Il n'en est pas la cause mais son absence.
Est insupportable.
Pourtant j'ai rencontré d'autres gens.
Des personnes qui ont tenté de me tirer.
Hors de ce mauvais pas.
Je croyais qu'il était trop tard.
Ils m'ont rendu un peu d’espoir.
Et maintenant je vais enfin.
Pouvoir simplement me libérer.
Oublier tout ce qu'il me pèse.
Parce qu'il n'y a vraiment que dans ses bras.
Que je peux être entièrement là.
Je vis dans un autre monde.
J'ai l'impression que tout ce passe devant mes yeux.
Que l'univers avance sans moi.
Je parle d'une voix trop lointaine.
Suis prises d'accès de fièvre.
Crise de folie.
Comme avec cette aigle.
Qui m'a retrouvée en courte robe.
Et pied nus dans la neige.
Je ne veux plus céder à cette horreur.
Front brûlant.
Yeux brillants.
Je veux me battre.
Avec lui.
Pour lui.
Enfin laisser battre mon cœur.
Libre.
..
.

Soudain je le vois.
Là à quelques mètres devant moi.
J'accélère instinctivement le pas.
Tentant de rester naturelle.
Je porte toujours mon uniforme.
Le dernier cours s'est terminé plutôt tard.
J'aurais bien aimé plus m'apprêter.
Mais je n'ai pas eu le temps.
Déjà que je dois être pile à l'heure.
Respecter les horaires.
Une simple habitude qu'il manquait.
À tant de gens.

J'arrive devant lui.
Sans même avoir eu le temps de le regarder.
Je me colle contre lui et lui vole un petit baiser.
Quelque chose qui fait du bien.
Dont j'avais besoin.
Je n'aurais peut-être pas dû.
Sans doute mais je ne réfléchis plus.
Il m'a bien trop manqué.
Pour que je ne puisse le nier.
Je le regarde mes yeux brillants.
De malice, de joie, d'amour aussi.
Cette attitude est sans doute indigne de mon rang.
Mais je crois n'en avoir plus que faire.
Je suis simplement bien.
Près de quelqu'un.
Qui lui ne me brisera jamais.

- Tu m'as manqué…

Une simple phrase en un souffle.
Parce qu'il n'y a pas besoin de dire plus.
Le bonheur est si simplement là.
Que j'ai l'impression de pouvoir toucher.
Les étoiles rien qu'en tendant les bras.


Dernière édition par Ellana Lyan le Sam 07 Jan 2017, 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Petit moment a deux

Message par : Peter McKinnon, Sam 07 Jan 2017, 13:29


Fidèle à sa promesse postale, Peter s'était rendu au rendez-vous qu'il avait fixé la veille avec Ellana. Et fidèle à lui-même, il était arrivé en avance. La discussion qu'il avait eue la veille au sujet de son rencard et de ses comportements violents avec Riri Vacuitas, préfet de Serdaigle de son état, l'avait tout retourné. Il ne savait pas vraiment qui était cette fille au final et il n'était pas sur de vouloir continuer dans une relation plus intime avec quelqu'un comme cela.

Il consulta sa montre moldue, la jeune élève de Serpentard n'était pas spécialement en avance. Il avait ramassé une brindille, qu'il s'activait à déchirer en petits éléments qu'il balançait dans le lac pour passer ses nerfs. C'était qu'il avait tout de même envie d'être fixé. En plus il faisait un temps glacial, qu'est ce qui lui avait pris de lui donner rendez-vous ce jour-là à cet endroit ? Il réajusta son écharpe-bouclier aux couleurs de sa maison sur sa gorge pour ne pas attraper la crève et finit par apercevoir une silhouette qui arrivait vers lui.

*Ah ben c'est pas trop tôt !*

La jeune fille semblait aux combles du bonheur, cela n'allait peut-être pas durer. Arrivée à sa hauteur, elle se blottit contre lui, lui arrachant même un baiser. C'est qu'elle était entreprenante cette petite.

- Tu m'as manqué …

Peter, qui ne savait pas quoi faire, ni que dire, passa ses main dans le dos de la demoiselle pour lui rendre son étreinte, tout en articulant comme il le pouvait :

- Oh mais toi aussi !

*Qu'est-ce que tu restes là ?! Tires-toi, cette fille est malade !*
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ellana Lyan
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Petit moment a deux

Message par : Ellana Lyan, Sam 07 Jan 2017, 19:48



Musique...

Voler.
Ce serait merveilleux non ?
Planer dans les cieux.
Comme un petit oiseau.
On a de la chance.
En tant que sorcier.
Nous avons des balais.
Bien que je ne sois jamais montée.
Sur l'un de ces instruments.
Encore une fois.
La faute à mes parents.
Enfin là je ne peux pas vraiment prétendre.
Ne pas me sentir planer.
Je dois être à trente bons centimètres du sol.
Dans mon bonheur.
Enfin moi je suis plutôt serpent.
J'étais serpent.
Je ne veux plus faire autant de mal.
Pas comme avant.
Je ne peux pas vraiment me défaire.
De ce fichu caractère.
De ce besoin sans cesse grandissant.
De blesser, pour survivre.
Simplement pour vivre.
Me détacher de ma douleur.
Même si je dois sombrer dans les pleurs.
C'est horrible et je le sais.
Mais dans ses bras j'arrive à oublier.
Briser ou embrasser.
Faire disparaître la douleur.
Dans l'amour ou dans la souffrance.
Avoir une attitude horrible.
Pour ne pas verser dans la folie de la douleur.
C'est étrange, ça fait sans doute peur.
Ah moi comme aux autres.
Mais ça fait tant de bien aussi.
C'est bizarre.
Quand j'étais dans les bras d'Albus.
Je tentais de me justifier.
Que je ne le méritais pas et que je devais le laisser.
Alors que dans ceux de Peter.
J'ai l'impression que je dois penser.
Que je suis gentille et juste incomprise.
Mais je les connais.
Mes sombres côtés.
Ceux qui font de moi cette Ellana.
Déchirée.

- Oh mais toi aussi !

Explosion de bonheur.
Douce quiétude qui se répand.
Tu as envie de le serrer encore.
De lui embrasser ses lèvres gelées.
Il a l'air d'avoir eu froid.
Peut-être m'attend-il depuis longtemps.
Je m'en veux instantanément.

- Oh je suis désolée…
Tu m'as attendue longtemps ?
Je ne voulais vraiment pas te faire subir ça…
C'est vrai qu'il fait vraiment froid ces temps-ci.


Parler de la pluie et du beau temps.
On aura tout vu.
Je me suis connue plus inspirée.
Doucement, je lui prends la main.
Et plonge mes yeux dans les siens.
Je ne veux plus le quitter.
Plus jamais.
Je sais qu'il va devoir partir.
Alors autant essayer de profiter pour un mieux.
Pourtant il y a quelque chose de dérangeant.
Dans son expression, sa façon de me regarder.

- Ça va Peter ?

J'ai l'impression qu'il est loin.
Je le regarde sans comprendre.
Je dois sans doute me faire des idées.
Je ne veux plus réfléchir.
Juste profiter.
Après tout il n'avait pas refusé mes avances.
Où en étions-nous exactement.
C'est tellement compliquer de s'y retrouver.
J'aurais tant voulu lire dans ses pensées.
Histoire de ne pas me plonger.
Dans un film à l'eau de rose.
Surtout si le beau garçon de l'histoire.
Ne semblait pas emballé.
Toujours est-il que comprendre les sentiments.
De quelqu'un d'autre.
N'est pas forcément plus aisé.
Que de reconnaître les miens.
Suis-je réellement amoureuse ?
Je crois pouvoir répondre « oui ».
J'ai tant voulu, tant espéré.
Et maintenant que je commence enfin.
Un début d'histoire.
Je remets tout en doute.
Je me sens stupide.
De ne pas faire confiance.
Je lui souris.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Petit moment a deux

Message par : Peter McKinnon, Sam 07 Jan 2017, 20:16


Comme à chaque fois qu'il était dans une position plus que délicate, Peter faisait montre d'un grand courage, le poussant à tourner autour du pot le plus longtemps possible. Le fait était qu'il ne se trouvait pas toujours les filles les plus idiotes du bahut et que, par conséquent, le pot lui arrivait souvent en pleine face bien avant qu'il n'ait eu le temps d'un minimum planifier son déballage de linge sale. Et effectivement, pendant qu'il serrait la jeune serpentard contre lui, il composait miles phrases d'introduction pour trouver un moyen d'aplanir cette situation.

Néanmoins, il fallait bien un moment où leurs regards se recroiseraient. Et il arriva un poil trop vite pour le jeune préfet qui fut trahi par le dilemme que reflétait son regard. Elle allait bien se rendre de compte que quelque chose clochait. La dernière fois il avait été si prévenant avec elle. Et puis il lui avait écrit toutes ces lettres. Sauf qu'il avait vu son collègue préfet la veille et que la discussion qui les avait préoccupé avait bouleversé ses plans.

- Ça va Peter ?

*Bon et maintenant si tu te comportait comme un homme ?*

Le jeune préfet inspira profondément. Son petit cœur commençait à frapper de plus en plus fort dans sa poitrine, c'était l'appréhension, la peur de blesser. De longues secondes s'écoulèrent avant qu'il ne finisse par dire :

- Ecoutes, Ellana, je ... je suis désolé mais ... Enfin, j'ai vu Riri hier. On a eu une petite discussion et ... enfin je me pose des questions.

*N'oublies pas qu'elle a tabassé quelqu'un !*
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ellana Lyan
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Petit moment a deux

Message par : Ellana Lyan, Sam 07 Jan 2017, 21:01



Musique...

Il a parlé.
Son ton n'est pas choisi pour blesser.
Ses mots non plus.
Mais je vois.
Ce qu'il se cache derrière.
Au moins il ne veut pas me faire du mal.
Mais il l'a dit...
Son nom.
Riri.
Cet horrible bleu.
Que lui avait il dit .
Pas étonnant qu'il soit comme distant.
Il lui a sans doute raconté.
Les horreurs que j'ai causées.
Je baisse la tête.
Je n'ose plus affronter son regard.
C’était dans un de mes pires moments.
Quand le serpent guidait encore mes actes.
J'ai fait tant de mal à cette gryffondor.
Il est trop tard pour avoir des remords.
Que lui a-t-il réellement dit ?
Je ne suis pas sûre que j'aie envie de savoir.
Que va-t-il se passer maintenant ?
Va-t-il supporter ?
Continuer de m'apprécier ?
Je ne me berce pas d'illusion.
Je ferme un instant les yeux.
Comment avais-je pu être si heureuse ?
Quelques secondes plus tôt.
Je lâche ses doigts.
Avant de reculer d'un pas.
Il a bien raison.
De se poser des questions.
Moi-même je me demande.
Que se serait-il passé.
Si Vacuitas n'était pas arrivé.
Si j'avais fini par la tuer.
J'aimerais me dire que je n'aurais pas.
Été jusque-là.
Mais j'ai beau vouloir m'en convaincre.
Je n'en suis pas sûre.
Cela me hante.
Ombre meurtrière qui plane au-dessus de moi.
Qui me fait me demander.
Quel genre de démon je suis.
Une créature de l'enfer je n'en doute pas.
Une arme, oui un simple poignard.
Mais que faire ?
Peut-être faut-il d'abord être sûre.
Lui demander ce qu'il a entendu avec exactitude.
J'espère un instant.
Que ce n'est pas de ça qu'il a eu vent.
L'illusion encore et toujours.
Il faut que j'arrête de me torturer ainsi...

- Que t'a dit Riri ?

Une phrase soufflée.
Comme murmurée à la brise hivernale.
Je suis vide.
Comme un navire qui part en mer.
On a sans doute dû me détacher.
De ce à quoi j'étais amarrée.
Je vois déjà aux loin les tempêtes.
La colère me prend à la gorge.
Vacuitas, va le payer !!
Pourquoi a-t-il fait cela d'ailleurs ?
Mes poings se ferments.
Mes yeux brillent de haine.
Mais je refoule toute ma rancœur.
S'il me voit m'énerver.
Cela ne va qu'accentuer ses doutes.
Mais je ne veux pas céder.
À l'autre solution.
J'ai déjà bien assez pleuré devant lui.
Dans une fameuse serre par exemple.
Que voit-il en moi ?
Maintenant qu'il sait sans doute.
Ce que j'ai fait à Serena.
J'aimerais lui enlever ça de la tête.
Lui dire que ce n'était pas moi.
Que je n'étais pas dans mon état.
Brisée par cette fichue relation avec Albus.
Frustrée à cause de ce poufy qui m'avait échappé.
Énervée de la voir s'en mêler.
J'ouvre les yeux et tente de le regarder.
Sans m’effondrer.
Je n'arrive pas à lire dans son regard.
Peut-être y a-t-il trop d'émotion.
Dans le mien pour cela.
Je suis fatiguée de me battre.
J'étais si heureuse.
Je pensais enfin en avoir fini.
Avoir droit à une période de bonheur.
Mais c'est sans compter.
Sur cet autre préfet.
Une larme coule sur ma joue.
Unique.
Seule.
Elle roule, brûlante.
Et lentement, s'écrase sur le sol.

S'il te plaît dit moi que ce n'est pas fini.
Jure moi que tu m'aimes quand même.
Que tu peux passer par-dessus ça.
Je t'en prie.
Je ne lui pardonnerai jamais.
À cette saleté de Riri.
Mais son regard.
Me laissent très peu d’espoirs.
Il ne comprend pas.
Ne sais pas.
Au fond moi non plus.
Mais qu'est-ce qui ne va pas.
Chez moi...
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Petit moment a deux

Message par : Peter McKinnon, Dim 08 Jan 2017, 13:12


Il avait fallu à Ellana quelques secondes pour encaisser les paroles du préfet. Puis, elle avait lentement lâché sa main et amorcé un recul, tout en baissant la tête. La roue infernale était lancée, on n'allait plus savoir l'arrêter. Peter détestait ça, il était en train de faire de la peine à la jeune sorcière, il le savait, mais il n'avait pas d'autre choix, ce qu'on lui avait dit lui avait retourné la tête ...

Peter ne savait dire si c'étaient ses paroles à lui ou ses actes à elle qui venaient de mettre de la distance entre eux. Elle aurait pu essayer de se défendre, bien que Peter accordait une grande confiance à Riri (ce qui était relativement extraordinaire), mais elle semblait déjà renoncer ...

- Que t'a dit Riri ?

Peter essaya de ne pas aggraver la situation par rapport à ce qu'elle était. Il devait soigneusement choisir ses mots pour ne pas blesser la jeune élève de serpentard même si, en soi, ces actes elle les avait commis ! A nouveau, il prit une profonde inspiration :

- Eh bien ... Il m'a raconté pourquoi il t'avait punie ... Ellana, regardes moi, tu as vraiment tabassé quelqu'un ?

Peter avait fini sa phrase, sans trembler, sans changer de ton, il quittait peu à peu son personnage peureux et timide pour devenir le préfet de marbre que l'on lui demandait parfois d'être ...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ellana Lyan
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Petit moment a deux

Message par : Ellana Lyan, Dim 08 Jan 2017, 21:05



Musique...

Je sens la fissure.
Qui doucement se creuse.
Et s’élargit en moi.
Ça me fait mal.
Tandis que je vois.
Les parois se séparer.
Former comme un gouffre
J'aurais peu être dû me défendre.
M'indigner.
Lui dire que je n'avais rien fait.
Que Riri avait menti.
Lui demander.
S'il me voyait vraiment.
Capable de faire ça.
Cela aurait semé le trouble en lui.
Mais ce n'est qu'une simple façon.
De repousser cette histoire.
Et je me suis promis de ne pas lui mentir.
Il a le droit de savoir.
Je ne veux pas le manipuler.
Il n'est pas qu'un simple pion parmi d'autres.
Je l'aime.
Je laisserais pas mon mauvais côté.
Détruire et tromper.
Pas avec lui.


- Eh bien ... Il m'a raconté pourquoi il t'avait punie ...
Ellana, regarde moi, tu as vraiment tabassé quelqu'un ?


Je lève les yeux vers lui.
Son expression reste figée.
Comme si les émotions glissaient sur lui.
Comme s'il ne ressentait plus rien.
Comme… Riri ?
Mon cœur fait un bon en moi.
Je sais très bien ce qui m'attire.
Chez le préfet des bleus.
Son éternel air blasé.
Mais voir le visage de Peter comme cela.
Je ne veux pas.
J'aimerais le voir sourire.
J'aime voir ses yeux briller.
Ses lèvres s'étirer.
Mais je ne profiterais pas de ce spectacle.
Parce que je ne suis pas fichu de réussir.
À le rendre heureux.

- Je… Oui… Non… Ce n'était pas moi.
Enfin je n'étais pas dans mon état normal.
Je… Je ne voulais pas…
Je suis désolée…
C'est horrible je le sais…
Je… J'aimerais tant pouvoir effacer.

Je baisse à nouveau les yeux.
Incapable de soutenir son regard.
Tout juste d’empêcher mon regard de saigner.
Il ne comprend pas.
Qui a-t-il à comprendre ?
Dans les faits c'est vrai.
Je l'ai frappé du poing et du pied.
Dans ces fichus cachots.
Et son regard pèse sur moi.

- S'il te plaît arrête de me regarder comme ça !
Ne joue pas ça avec moi…
Ne fait pas le petit préfet parfait.
Brise moi cette fichue expression.


Je ferme les yeux et laisse les larmes chaudes couler.
J'en ai marre, tellement marre.
De me battre, toujours de devoir lutter.
Si c'est fini qu'il me le dise.
Qu'il m’envoie balader.
Me le dise une bonne fois pour toutes.
Qu'il éteigne cette put*** de lueur.
Cet espoir qui me fait si mal.
Qu'il me l’arrache et me brise.
Au moins je pourrais tenter.
De renaître de mes cendres.
Mais là, j'ai juste mal.
Je ne sais pas à quoi me raccrocher.
J'aimerais être fixée.
Être brisée s'il le faut.
Mais savoir ce qu'il veut vraiment.
J’attends sa réponse.
Avide et redoutant de savoir.
Si ma simple arme d'aimer.
Suffira à lui faire oublier.
Tout le reste.
Il y a si peu d'espoir.
Mais il fait vivre non ?

- Je t'en prie…
Ne me déteste pas…
Je m'en veux si tu savais…
Je ne suis plus comme ça…
Pardonne-moi…
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Petit moment a deux

Message par : Peter McKinnon, Dim 08 Jan 2017, 21:54


Cela avait l'air d'être le foutoir dans la tête de la jeune sorcière blonde, comment l'en blâmer ? Elle était venue toute heureuse à un rendez-vous romantique avant de revivre des sentiments guerriers et à présent d'être en train de se faire quitter par son petit-ami. Oui dans ça tête, ça devait être assez compliqué. Chez Peter, cela n'était pas la fête non plus. Ses deux personnalités s'affrontaient dans un combat passionné pour faire triompher le devoir sur le pardon et la peur sur l'aventure. Mais tout cela, il ne pouvait se résoudre à le lui montrer, cela serait passé à tord ou à raison pour de l'indécision et il n'avait pas besoin de cela.

La jeune fille leva les yeux vers lui. Elle semblait totalement déboussolée et pourtant incapable de lui mentir, même si la vérité lui faisait mal et qu'elle en connaissait les conséquences. Au final, elle était elle aussi animée par une forme de devoir, même si c'était dur !

- Je… Oui… Non… Ce n'était pas moi. Enfin je n'étais pas dans mon état normal. Je… Je ne voulais pas… Je suis désolée… C'est horrible je le sais… Je… J'aimerais tant pouvoir effacer.

La jeune sorcière ne semblait pas capable de soutenir son regard froid plus longtemps. Elle rebaissa les yeux. Ainsi, elle ne vit pas Peter pousser devant lui un long soupir silencieux. Elle regrettait très probablement ce qu'elle avait fait. Mais il ne pouvait avoir la certitude que cela ne recommencerait jamais. Et puis que se passerait-il le jour où ils s'afficheraient ? Il serait au coté d'une apprentie sorcière avec un problème caractériel, cela ferait jasé, au point que l'on se demanderait pourquoi elle n'avait pas été punie ...

- S'il te plaît arrête de me regarder comme ça ! Ne joue pas ça avec moi… Ne fait pas le petit préfet parfait. Brise moi cette fichue expression.

*Ca y est, on croirait entendre cette autre folle de Gryffondor qui parle ...*

Des larmes commençaient à perler le visage d' Ellana, Peter avait envie de la prendre dans ses bras et de lui dire que tout allait bien se passer. Mais il ne s'y résolut pas. Il connaissait déjà la conclusion de toute cette histoire et il ne pouvait brouiller son message. Depuis deux semaines qu'il la connaissait, il avait eu trop d'indices sur la mentalité particulière de sa famille. Il aurait été prêt à affronter un père violent avec des tendances à torturer sa fille, mais il ne pouvait accepter de vivre une histoire avec quelqu'un qui avait les mêmes penchants. Elle prit une dernière fois la parole, pour tenter d'inverser le cours des choses probablement, mais la roue infernale était en marche et on ne l'arrêterait plus ...

- Je t'en prie… Ne me déteste pas… Je m'en veux si tu savais… Je ne suis plus comme ça… Pardonne-moi…

Les yeux toujours baissés, elle ne put probablement pas voir que Peter fermait les yeux pour tenter une bonne fois pour toute de faire taire le débat qui s'enflammait en lui. Sa décision était prise, cela n'allait plus être très long. A nouveau il prit une profonde inspiration, c'était que ça lui en coutait de faire autant de mal et de se retrouver à son tour à la place du tortionnaire :

- Je suis désolé Ellana ... Mais je ne peux pas ... J'ai besoin de temps pour réfléchir. Les vacances arrivent et je pense que c'est une bonne idée que toi et moi on prenne du recule sur tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ellana Lyan
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Petit moment a deux

Message par : Ellana Lyan, Lun 09 Jan 2017, 18:53



Musique...

Les couteaux se plantent.
Doucement je craquelle.
Il est donc entrain de me quitter.
Au fond je savais.
Que cela allait arriver.
J'ai juste continué.
Encore et encore espérer.
Alors que l'évidence était là.
Mais je ne m'en remets pas.
Les paysages ont perdu toute beauté.
Tout n'est plus que froid et hostile.
Pourquoi étais-je venue ici ?
La vraie raison.
Avant que ne sois prononcé.
Le nom de Riri.
Une petite balade près du lac ?
Je n'en suis plus sûre.
Je suis pourtant certaine.
Que je ne m'attendais pas.
À sentir mes larmes couler.
Je n'aurais pas dû venir.
Pas du savoir.
Comme si doucement il me lâchait.
Un à un les doigts.
Je me sens laisser tomber.
Et basculer vers ce gouffre.
L'expression horrifiée marque mon visage.
Et je sombre dans le noir.
Doucement le cauchemar commence.
Comme quand l'autre à quitter la salle.
Sans un regard en arrière.
Assise tête baissée.
Les adieux fondent tant de mal.
Tout était pourtant parfait.
Pour moi en tout cas.
Il était simplement arrivé.
Un regard lourd de promesse.
Je n'ai jamais pensé.
Que je le ferais se retourner.
Oh comme je me haïs.
Folle qui ne sait pas se contrôler.
Je ne sais même plus ce qu'il m'a pris.
Je regrette tellement.
Si j'avais un instant su…
Mais je ne le connaissais même pas encore.
Tout s'est enchaîné si vite.
Que penserait-il s'il savait en plus.
Que je m'étais vengée.
Que son sang avait maculé la neige.
Que si Albus n'était pas intervenu…
Mais là encore tout était différent.
C'est elle qui m'avait attaqué.
Il faut dire que j'avais un peu poussé.
En serrant dans mes bras son bien-aimé.
C'était sans doute pour la provoquer.
Je ne me souviens plus très bien.
La première et la dernière fois que je me suis saoulée.
Il fallait que je tombe sur eux.
Je recule de deux pas.
Par un monumental effort de volonté.
J'oblige mes larmes à se tarirent.
Je pleurerais plus tard.
Quand il ne sera plus là.
Quand je serais seule.
Ne plus rien montrer.
Je pose mon masque.
Mes trais se figent.
Mon visage se glace.
Mais mes yeux ne sont pas fureur.
Pas comme d'habitude.
Juste vide.
Un regard de courant d'air.
Parfait pour un petit fantôme.

- Peter…


Je le fixe sans expression.
Yeux morts.
Cœur qui bat trop lentement.
Une brise soulève mes cheveux.
Mes mèches caressent mon visage.
Mes joues mouillées.
Je ferme un instant les paupières.
Seule, si seule.
Mes démons reviennent.
Trouve le chemin de mon cœur.
Et doucement.
Y in-serrent leur poison.
Je pourrais lutter.
Je ne le fais pas.
Je ne veux plus me battre.
Je laisse la douleur m'envahir.
Je ne peux pas partir comme ça.
Je franchis la distance qui nous sépare.
Et lui caresse lentement la joue.
Doigts glacés.
Âme blessée.
Je cherche ses yeux des miens.
Les trouve et le regarde un derrière fois.

- Je t'aime…

Ma tête se tourne.
Mes bras se serrent.
Comme pour me tenir chaud.
Même si je sais que le vrai froid.
Se trouve maintenant en moi.
J'avance ta haute.
Mais mon univers n'est plus que néant.
J'évolue sans détermination.
J'embrasse le château de mes yeux de douleur.

- Que le cauchemar commence…
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Petit moment a deux

Message par : Peter McKinnon, Mer 11 Jan 2017, 13:27


*Bon, on va peut-être filer maintenant non ?*

Le jeune préfet de Serpentard avait commencer à se tordre les doigts, arborant sur son visage un air résigné et absent. Ellana, elle, amorça un mouvement de recul de deux pas. Peter laissa tomber ses bras qui se mirent à se balancer. Toute cette histoire allait s'arrêter. Ce n'était pas plus mal, il avait assez fait de mal (nécessaire) pour la journée ...

Mais, murmurant son nom, elle se rapprocha soudainement. Et lui passa la main sur la joue, une dernière caresse, la plus triste de leur courte histoire. Mais elle finit par ajouter :

- Je t'aime …

Peter acquiesça en silence. Tout cela était décidément allé trop vite pour lui, bien qu'il ne pouvait cacher que la jeune élève de Serpentard lui plaisait, de là à parler d'amour de son coté ... Face au silence de son préfet, la jeune fille ne s'attarda pas, elle reprit sa main et s'en retourna vers le Château ...

Une fois qu'elle se soit assez éloignée, Peter laissa échapper un long soupir se matérialisant devant lui par un grand panache de vapeur d'eau.

- Bon ...

Il finit par se mettre en marche, destination le Château, mais peut-être pas la salle commune de Serpentard ...


Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Petit moment a deux

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 14:08


Revenir en haut Aller en bas
Page 13 sur 13

 Petit moment a deux

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.