AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 12 sur 13
Dans l'aile Ouest
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
Léarose Wolfe
Serdaigle
Serdaigle

Re: Dans l'aile Ouest

Message par : Léarose Wolfe, Mer 6 Jan - 20:43


Je revenais de la bibliothèque comme d'habitude, pourquoi changé une habitude si celle-ci est satisfaisante. J'étais accompagnée de mon tout nouveau Boursouflet rose avec quelque reflet blanc. Il est trop mini et je l'adore. J'hésite encore quel nom lui attribuer. Je venais d'étudier pour une énième fois les potions, ce cours m'arrachait des heures à ne plus finir!

Je me dirigeais vers ma salle commune alors que je vis le concierge. En fait je fis comme si je l'avais pas vu. C'était de mauvais augure de le croiser. Il parait qu'il est cinglé. J'espérais être assez petite pour qu'il ne voit pas ma présence, mais je crois que c'était peine perdue.

- Qu'est-ce que t'as à me regarder comme ça ?

Merdouille, il m'avait belle et bien vu.

- Je regardais seulement ton nez qui ressemble étrangement à celui d'un porcinet. Cela manque de crédibilité tout cela Mr. le concierge adoré.

Allais-je regretté cette semi-arogance courtoise? Je déteste lorsqu'on manque de respect et ma mère m'avait toujours montré à répliquer au cas où j'aurai des ennuis. Allais-je en avoir?

Je remarquai alors que mon Boursouflet faisait une grimace dans mon dos à ce gentil Mr. Je ris malgré-moi!
Revenir en haut Aller en bas
Hugh Dey
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Re: Dans l'aile Ouest

Message par : Hugh Dey, Ven 8 Jan - 22:46


- Je regardais seulement ton nez qui ressemble étrangement à celui d'un porcinet. Cela manque de crédibilité tout cela Mr. le concierge adoré.

Pour le coup, je la fixai bêtement. Je savais pas comment réagir à ça. En général, ces tous petits élèves, ceux dont on avait l’impression qu’ils rétrécissaient chaque année et qui avaient le profil parfait des premières années s’écrasaient dès qu’on leur disait quelque chose. Et moi, j’aimais bien martyriser les premières années parce qu’elles me faisaient me sentir puissant. Bon certes, ne se sentir puissant que devant les premières années c’était un peu ridicule, mais je demandais l’avis de personne moi, je faisais et c’était tout.

Mais en attendant, elle, elle baissait pas la tête. A la place, elle prenait un peu un air de mademoiselle je-sais-tout, insupportable quoi, elle et affirmait que mon nez ressemblait à celui d’un porcinet. En fait, pendant un moment, je portais même la main à mon nez pour le tâter. Est-ce qu’il s’était changé tout seul sans que je m’en rende compte ? Non ! C’était pas possible ! Je m’entraînais de plus en plus pour éviter ces erreurs !

« C’est vrai ? Je veux pas je veux pas je veux pas ! »

Je fermais très fort les yeux en battant des bras comme une gamine effarouchée et je plissais le visage pour m’efforcer de faire disparaître ce petit nez de porcinet que je devais avoir. Si elle le disait, c’est que c’était vrai nan ? Alors une fois que j’étais devenu aussi rouge qu’un jour de grosse constipation, j’ouvrais les yeux et demandai timidement en approchant mon nez de la demoiselle :

« C’est bon c’est parti ? »
Revenir en haut Aller en bas
Léarose Wolfe
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans l'aile Ouest

Message par : Léarose Wolfe, Mar 12 Jan - 20:43


RP PV avec Hugh Dey


J'ai eu droit à un regard noir. J'ai cru bon que j'en avais fini avec le concierge de Poudlard lorsque je l'entendis crié

- C'est vrai ? Je veux pas je veux pas je veux pas !

Devais-je répondre à cela? Avait-il une réponse logique à ce charabia illogique? Et s'il était dans une détresse psychologique et que son mental en souffrait? Je ne pouvais pas le laisser dans cet état, non? Je me retouna vers lui et j'allais lui répondre lorsqu'il se rapprocha près de moi. C'était quoi ça, cela voulait dire quoi?

- C'est bon c'est parti ? il me demanda

Je décida de lui faire vivre ce qu'il venait de me faire.

- Je ne veux pas je ne veux pas lui dis-je avec une attitude de boudeuse.


Je riais intérieurement. Peut-être que je le laissais paraître mais, je m'en souciais guère. Je me rapprocha alors pour qu'il ne reste que quelques centimètres entre nous et je le fixa de plus belle. Alors, sans crier gare, je lâcha un cri aigu et j'alla déposer délicatement mon petit index sur le bout de son nez.

- Je ne sais pas si c'est parti, peut-être n'es-tu qu'une illusion de mon imagination. Tu pourrais être tout de mauve avec des lutins bleus autour de toi. Cela serait chouette.

Dans tous les cas, s'il était une illusion, je la trouvais fascinante.
Revenir en haut Aller en bas
Hugh Dey
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Re: Dans l'aile Ouest

Message par : Hugh Dey, Mer 13 Jan - 22:54


Ca m’inquiétait tout ça quand même. Le nez de cochon c’était pas beau. Et si c’était sur moi, ça voulait dire que j’étais pas beau. Or, j’avais pas le droit d’être moche. Parce que je voulais pas, d’abord, pis en plus parce que j’étais trop beau, un point c’est tout.

- Je ne veux pas je ne veux pas !

Mais, elle était complètement timbrée celle là ? Pourquoi elle faisait ça hein ? Pour m’imiter ? Oh ! Cool ! L’imitation était une grande preuve d’admiration. Tout de suite je me redressais, bombais le buste histoire de faire ressortir mes magnifiques pect seins, ouais parce que j’avais toujours aucun muscle, et je faisais un sourire hyper charmeur. Sourire qui se dissipa bien vite au moment où elle se mit à crier. Je me bouchais les oreilles et me recroquevillais sur moi-même. Je finissais même assis sur le sol, à osciller d’avant en arrière sans rien comprendre à ce qui se passait. Et c’était le pompon avec sa dernière phrase.

- Je ne sais pas si c'est parti, peut-être n'es-tu qu'une illusion de mon imagination. Tu pourrais être tout de mauve avec des lutins bleus autour de toi. Cela serait chouette.

« Mais t’as fumé quoi sérieux ? Genre t’as quoi ? Huit ans et tu prends déjà du kiwicot ? Vide tes poches poussinette ! »

Oui, poussinette, j’allais au summum de l’insulte pour une gamine comme elle. Et pour le coup, comme ça commençait à m’énerver de ne plus rien comprendre, je me relevais pour la gratifier d’un regard méchant. Ouuuuh le grand méchant loup c’était moi. Et puis, si elle voulait savoir si on était dans un rêve, elle allait être servie. Je lui prenais une bonne mèche de cheveux pis je tirais dessus.

« T’as mal là ? Si t’as mal c’est que tu rêves paaas ! Tu t’appelles comment poussinette ? »
Revenir en haut Aller en bas
Ezra Selyan
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans l'aile Ouest

Message par : Ezra Selyan, Ven 19 Fév - 3:59


Le sujet n'ayant reçu aucune réponse depuis plus d'un mois, je le considère comme libre.
RP avec Arya Chamelet.


Ezra, ce matin-là, se réveilla de bonne humeur. Elle avait réussi à dormir sans se réveiller en pleine nuit, chose qui n'arrivait pas assez souvent à son goût. Elle avait même envie de rester traînasser dans ce lit, alors qu'elle le maudissait à chaque fois qu'elle se couchait. Mais il fallait rester raisonnable et accueillir cette nouvelle journée à bras ouverts, ce qu'elle fit en posant un premier pas sur le sol tout en arborant un grand sourire. Par la suite, la jeune femme alla se doucher puis revint se préparer. Des collants transparents et une jupe évasée, tous les deux noirs, un chemisier blanc, et une cape pour la forme, noire ébène. Pas qu'il faisait extrêmement froid mais il valait mieux se couvrir que de tomber bêtement malade. De plus, Ezra adorait les capes. Elle les trouvait d'une extrême élégance, lorsqu'elles étaient bien portées et qu'elles étaient de bonne fabrication... Ce que tout le monde ne pouvait se permettre. Par la suite, elle enfila ses bottines, se coiffa et se maquilla. Attrapant son sac au passage, elle se dirigea vers la grande salle.

Elle s'installa à pas vifs à la table des Serpentards. Comme d'habitude, elle ne parla à personne, préférant se concentrer sur ce qu'elle mangeait. Mais cette fois-ci, elle rendait avec un grand sourire les salutations qui lui étaient destinées, alors que d'habitude, elle n'y prêtait pas une très grande attention.  Pendant qu'elle s'abreuvait de jus de citrouille, les hiboux et chouettes firent leur entrée dans la grande salle. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle vit Sihèl, l'hibou de sa mère, se poser devant la jeune femme. Celle-ci reposa son verre sur la table, détacha la lettre de la patte du volatile puis lui donna quelques morceaux de gâteaux tout en lui faisant signe de partir. Ses parents lui envoyaient rarement des lettres, et cela l'intriguait. Elle se précipita pour manger, s'essuya la bouche puis se leva, avec toute l'élégance qu'elle possédait. Tenant la lettre dans sa main, elle se dirigea vers l'aile Ouest du château, espérant un peu de calme, esquissant toujours un petit sourire. Rien ne pourrait gâcher cette merveilleuse journée...

Arrivée au lieu désiré, elle s'appuya un instant contre un mur puis observa la lettre. Celle-ci portait le sceau de sa famille, qui était ornementé d'un grand "S". Elle le brisa puis déroula le parchemin, pour en lire le contenu. Tandis que ses yeux parcouraient les écrits de sa mère, son visage se décomposa quelques peu. Son sourire s'effaçait au fur et à mesure. Elle espérait que sa mère prendrait de ses nouvelles pour une fois, mais non : celle-ci exigeait une réunion de famille prochainement. Et qui dit réunion de famille, dit décisions à prendre... Décisions qui allaient souvent à l'encontre des choix de la jeune femme. Ça y est, sa bonne humeur s'était envolée.

Elle rangea le parchemin dans son sac, puis décida de se promener dans cette partie du château. Il fallait qu'elle se calme, et pour ceci, quoi de mieux que de se balader dans Poudlard ? Ezra commença alors à errer dans les couloirs, regardant chaque tableau qui croisait son chemin. Au fur et à mesure qu'elle mettait un pas devant l'autre, son calme revenait. L'espace d'un instant, elle s'est sentie apaisée, arrêtée devant l'une des œuvres d'art. Mais cet instant, ce tout petit instant de rien du tout, a suffit pour qu'un idiot en profite pour lui rentrer dedans. Sous le coup de l'impact, Ezra trébucha sur l'une des dalles en pierre et failli se retamer, mais la Serpentard se rattrapa au dernier moment. Elle resta ébahie un instant puis repris de la consistance. Tout en époussetant et arrangeant ses vêtements, elle s'adressa à la pauvre personne qui allait subir son courroux. Elle avait vraiment choisi le mauvais moment.

- Bordel, on ne t'a jamais appris à marcher correctement ?
Revenir en haut Aller en bas
Arya Chamelet
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans l'aile Ouest

Message par : Arya Chamelet, Dim 21 Fév - 16:02


Rp avec Ezra Selyan

Les cours venaient de se finir mais Arya n'avait rien à faire. Elle trainassait donc parmi tous ces élèves, le regard dans le vide et ses pensées totalement parties vers l'infini. Rien ne l'aurait pu la déranger ni la réveiller. Elle ne prenait pas attention aux autres et les autres ne la voyaient pas. Elle bousculait tout le monde, mais bizarrement, personne ne réagissait. Ça lui allait bien. Puis la Lionne pensa à ses cours de la journée. Elle avait eu Potion où elle avait du préparer une antidote à un poison mais lequel ? Elle ne se rappelai plus. Puis Divination, et après Défense Contre les Forces du Mal. Et quand est ce qu'elle se reposait dans tout ça ? Vous pourrez lui dire la nuit, mais ces nuits sont de plus en plus agitées et elle passe son temps à traîner dans les couloirs pour trouver le sommeil. Alors qu'elle pensait à tout ça, la Gryffone ne faisait que se bousculer et trébucher. Mais elle en était presque à dormir sur place et cela ne la gênait point. Elle du au moins passé 5 fois par le même endroit mais ni prit pas attention. "C'est malheureux de s'égarer, mais il y a pire que de perdre son chemin .. C'est de perdre sa raison d'avancer." Comme disait ... Quelqu'un. Alors elle marchait. Pour réfléchir. A sa vie. A tout ça. Puis elle vint à penser à ses parents. Elle y pensait tout le temps mais elle n'acceptait le faite qu'ils puissent lui manquer. Nan c'était impossible. Ou qu'ils puissent être, ils ne manqueront à Arya. Jamais. Peut-être on père, mais sa mère, c'était hors de question. Il fallait qu'elle s'en détache. Absolument. C'était une question de survie. Elle avançait toujours.

Puis soudain, elle ressentit un choque. Comme si ... elle s'était pris un éléphant. Ou même un mammouth. Elle du attendre quelques secondes avant de reprendre ses esprits, totalement ébahi par son cognement. Qui était l'idiot qui avait eu l’audace de lui rentrer dedans alors que pour une fois elle trouverait un moment de répit ? Elle se tourna et vit une jeune fille de Serpentard la regarder comme ci elle avait tué un homme. Soit Arya devait partir, soit elle l'affrontait. Mais, étant Lionne, la deuxième option était la préférable. Des flammes brulaient dans les yeux de la fille. Des flammes de colère. Mais la brunette n'était pas près de se laisser faire ! Elle eu bien raison de penser ça car, quand la Serpy lui prononça ses premières paroles, un ton de mépris et de méchanceté sortit de sa bouche :

- Bordel, on ne t'a jamais appris à marcher correctement ?

Mais elle y était pour quelque chose aussi, la fille. Quelle idée de se mettre en plein milieu du chemin ?

-Et toi ? On t'as jamais appris à t'écarter quand t'as quelqu'un qui arrive ?

Quelle mauvaise foi ! Arya savait très bien qu'elle était dans le tort mais elle ne le reconnaitra jamais ! Elle allait pas de laisser faire par une pauvre Serpillère !
Revenir en haut Aller en bas
Ezra Selyan
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans l'aile Ouest

Message par : Ezra Selyan, Mer 24 Fév - 4:54


Il était beau c'tableau, pourtant. Il représentait une montagne d'or, comme elle n'en avait jamais vu. Aucun recoin de la pièce - parce que oui, c't'ait dans une pièce, si elle en jugeait les murs et le lustre présent - n'était exempté de la moindre pièce de gallion. Elle n'était même pas sûre qu'on pouvait y mettre un pied sans se faire engloutir par ces pièces dorées. Être pris au piège par sa propre richesse, ça aurait été malin... Les murs de la pièce semblaient être de marbre noir, si elle en croyait les couleurs qui étaient utilisées pour les représenter. L'éclat doré présent en abondance n'en ressortait qu'encore plus. On avait presque envie de s'y baigner ! Mais il y avait un élément qui en dissuaderai plus d'un, situé sur l'une des piles de gallions les plus hautes. Un corps de lion, une tête d'aigle ? Ça n'pouvait être qu'un griffon. Celui dans le tableau était en train de dormir paisiblement. Ça l'avait rendue paisible, elle aussi.

Mais y'avait un autre griffon, qui lui, n'était pas en train de dormir. Celui-ci préférait rentrer dans les gens, comme ça, sans aucune gêne. Parce que oui, cet autre griffon n'était rien d'autre que la personne qui avait osé interrompre la contemplation de la métaphore-même de la richesse. Il n'était pas très poli, ce griffon. Tout en l'observant d'un très mauvais regard après lui avoir lancé sa réplique, Ezra le détailla dans sa tête, pour voir à qui elle avait affaire. Ce griffon, c'tait une lionne, à en croire son uniforme. Bien qu'elle soit une Gryffondor, elle n'avait pas de tête d'aigle. Ça aurait été bizarre sinon. Ou alors c'était un prof un peu trop sadique qui s'amusait avec ses élèves - ça ne l'étonnerait même pas. Mais elle, c'tait juste une lionne. Ou plutôt une lioncelle. Elle n'avait pas la prestance qu'une lionne pouvait porter. Elle était toute jeune encore. Enfin, pas exactement. Elle n'avait pas ce petit côté enfantin qu'avaient les premières années, mais elle ne semblait pas être parmi les plus vieux des élèves. Elle devait avoir quelques années de moins que la verte et argent. Toute en la zieutant de la tête aux pieds, Ezra tenta de déchiffrer son état d'esprit, mais elle n'y arriva pas. Tout c'qu'elle voyait devant elle, c'était une brune tout ce qu'il y avait de plus normal. Et elle s'était mise à parler.

- Et toi ? On t'as jamais appris à t'écarter quand t'as quelqu'un qui arrive ?

Pardon ? Elle venait de sortir quoi, là ? Ezra laissa échapper un petit rire franc. Elle n'en croyait pas ses yeux. La p'tite voulait jouer les princesses. Mais quelle audace. La lioncelle voulait vraiment se prendre pour une lionne. Mais honnêtement, elle n'en avait pas la carrure.

- Le respect non plus, on n't'as pas appris, apparemment. Ce sont des valeurs qui se perdent... quelle tristesse. Ça n'm'étonne même pas que tu sois dans cette maison de sauvages.

Ça y est, elle avait trouvé la personne sur qui elle allait se défouler, aujourd'hui. Au diable, la lettre de sa mère.

- Et puis j'sais pas où on t'as élevée, mais t'es pas chez toi, ici. T'es pas une princesse, t'es juste une petite gamine qui veut s'donner un semblant de consistance. Ne te prends pas pour ce que tu n'es pas, ta petite personne en devient encore plus ridicule qu'elle ne l'est déjà. Et maintenant, j'exige des excuses pour ton comportement de sauvageonne et pour ton impertinence.

Elle savait très bien que la rouge n'allait pas être aussi docile. Mais elle voulait la pousser à bout, pour voir ce qu'elle allait faire. La lionne voulait la titiller ? Le serpent pouvait très bien mordre à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Arya Chamelet
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans l'aile Ouest

Message par : Arya Chamelet, Mer 2 Mar - 12:43


Rp avec Ezra Selyan

- Bordel, on ne t'a jamais appris à marcher correctement ?

Qu'est ce qu'elle avait à critiquer son éducation là ! Non, mais elle se gênait pas celle-là !

-Et toi ? On t'as jamais appris à t'écarter quand t'as quelqu'un qui arrive ?

Quelle mauvaise foi ! Arya savait très bien qu'elle était dans le tort mais elle ne le reconnaitra jamais ! Elle allait pas de laisser faire par une pauvre Serpillère ! Elle croisa ses yeux et essaya de lui faire "peur" ou au moins de ne pas paraitre gentille. Mais elle savait bien que ses yeux étaient très durs à cerner quelle que soit l'émotion.qu'elle voulait montrer. Arya baissa les yeux sur sa tenue pour se dépoussiérez comme si le faite d'avoir touché cette Serpentard l'avait sali. Ça devait être surement être un peu vrai. La Vert et Argent haussa le ton :

- Le respect non plus, on n't'as pas appris, apparemment. Ce sont des valeurs qui se perdent... quelle tristesse. Ça n'm'étonne même pas que tu sois dans cette maison de sauvages.

Pour qui se prenait-elle à insulter sa maison ? Maison de sauvage, non mais n'importe quoi. Arya était vraiment de mauvaise humeur là ! Elle allait parler quand l'autre ouvrit sa bouche. Une odeur pestilentielle monta à la au nez de la Lionne. c'est juste psychologique WinkElle fit le mime de vomir pour montrer son dégout envers la fille.

- Et puis j'sais pas où on t'as élevée, mais t'es pas chez toi, ici. T'es pas une princesse, t'es juste une petite gamine qui veut s'donner un semblant de consistance. Ne te prends pas pour ce que tu n'es pas, ta petite personne en devient encore plus ridicule qu'elle ne l'est déjà. Et maintenant, j'exige des excuses pour ton comportement de sauvageonne et pour ton impertinence.

Par contre, là elle dépassait les bornes ! Après avoir insulté sa maison, là voilà, en train de la traiter de princesse ! Elle avait peut-être sorti ses crochets pour la mordre et la contaminé, Arya sortirait ses crocs et la mordrait jusqu'au sang s'il le fallait !

-Non, mais t'as vu comment tu parles ? Parce que tu sais d'où je viens ? Si il y avait une gamine ici, ce serait bien toi ! Ça t'es jamais arrivé de trébuché et de bousculé quelqu'un ? Tu serais resté ici, ça m'aurais pas dérangé mais là, en insultant ma maison de sauvages, tu vas même pas comprendre ce qui t'arrive !  


Elle sentait déjà l'instinct animal reprendre le dessus, ses mains devenaient de longues pattes avec des griffes plus trnachants que n'importe quelles lames et ses dents poussaient aussi. Mais la Lionne se calma et son esprit humain reprit le dessus. Elle s'approcha de la Serpentard et lui chuchota dans l'oreille d'une voix de sorcière :

-Tu parles encore une fois de ma famille ou de ma maison, je t'accroche là haut par un sort et tu n'en bougeras pas le temps que quelqu'un te trouve !

Arya montra du doigts le plafond et fixa les yeux de la Serpentard. Elle savait qu'elle ne se laisserait pas faire comme ça. La Rouge et Or fut soudain prit d'un choque. C'était la première fois qu'elle se disputait vraiment avec quelqu'un. Elle recula, soudain troublé par son attitude. Un doute parcouru son esprit. Et si elle y allait un peu fort ? Non, c'était comme ça. Elle avait insulté sa seule vraie famille depuis le début de sa vie et elle ne pouvait pas accepter ça. Les Serpents n'étaient pas des sauvages peut-être ? Elle se reprit et fixa de nouveau le Serpent. Elle était venimeuse et Arya le sentait. Elle su maintenant qu'elle devra se défendre coûte que coûte en face de cette personne.
Revenir en haut Aller en bas
Ezra Selyan
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans l'aile Ouest

Message par : Ezra Selyan, Dim 6 Mar - 3:18


Tout au long de son discours, la p'tite faisait des petites moues. Ezra ne manqua pas de le noter, cela l'assurait dans l'idée que la gamine était bien une mini rebelle qui osait défier bien plus grand qu'elle. Les deux personnes présentes dans ce couloir de l'aile l'ouest semblaient toutes les deux ennuyées de la présence de l'autre en ce moment précis, cependant le feu était allumé et il semblait bien difficile de l'éteindre. La tension entre les deux élèves était bien palpable et se mouvait entre les deux sorcières. La Gryffondor répliqua :

- Non, mais t'as vu comment tu parles ? Parce que tu sais d'où je viens ? Si il y avait une gamine ici, ce serait bien toi ! Ça t'es jamais arrivé de trébuché et de bousculé quelqu'un ? Tu serais resté ici, ça m'aurais pas dérangé mais là, en insultant ma maison de sauvages, tu vas même pas comprendre ce qui t'arrive !  

Bien, comme la Verte et argent l'avait prédit, elle n'était pas docile. Un petit rictus se dessina sur son visage. La gamine omettait le fait qu'elle avait osé lui demander de s'écarter... En plus de ça, elle proférait des menaces. L'gryffon semblait être hargneux, Ezra lui avait-elle fait autant péter les plombs que ça ? C'était amusant à voir, en tout cas. Mais tout à coup, elle s'approcha, un peu plus paisible que quelques instants auparavant, mais avec toujours cette volonté de défi. Le serpent arqua un sourcil en la voyant venir à elle, avec toujours ce petit rictus sur son visage. Elle ne bougea pas d'un pouce quand la Gryffondor commença à lui dire dans l'oreille :

- Tu parles encore une fois de ma famille ou de ma maison, je t'accroche là haut par un sort et tu n'en bougeras pas le temps que quelqu'un te trouve !

Elle avait l'air sérieuse, en tout cas. Avait-elle toute sa tête ? Elle semblait brûlée en tout cas, vu comment elle se jetait à tête baissée sur le danger. Pendant qu'elle disait ça, elle montra le plafond du doigt, tout en regardant la Serpentard, avec cette lueur de défi dans l'regard. Ezra ne prit même pas la peine de suivre la direction de son doigt, préférant soutenir l'eye-contact de la jeune sorcière. Mais après avoir dit ça, la p'tite se recula, comme si elle ne savait plus ce qu'elle faisait. Qu'est-ce qui lui passait par la tête ? Elle doutait de ce qu'elle se faisait ? Il ne fallut pas longtemps pour qu'elle se reprenne, en tout cas. Elle avait l'air plus confiante, plus assurée. Le serpent décida enfin de lui répondre.

- Oh, c'est que la gamine se voudrait menaçante. Mais tu ne ferais pas de mal à une mouche, tu le sais, ça ? Tes petites menaces ne sont rien d'autre que de l'air. Tu aboies mais tu n'fais rien, comme un p'tit chien. Une petite princesse bien trop capricieuse. Tu devrais vraiment éviter de défier plus grand que toi, gamine, le vent risquerait de se retourner contre toi. Disparais de ma vue avant que j'te fasse du mal, ça serait dommage que les Gryffondor perdent une petite recrue dans ses rangs.

Ton plein d'ironie, pour la dernière phrase. Quoi qu'il en soit, Ezra se mit sur le qui-vive et se tint prête à dégainer sa baguette, au cas où la situation dégénère. Elle ne voulait pas spécialement se battre parce que ça l'ennuyait fortement et espérait que l'autre parte, mais d'un côté, en cas de combat, elle se ferait un petit plaisir de la ridiculiser bien comme il faut pour lui apprendre les bonnes manières. La jeune femme ne voulait pas attaquer la première, comme ça, ça serait seulement de la légitime défense, en cas de pépins.
Revenir en haut Aller en bas
Arya Chamelet
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans l'aile Ouest

Message par : Arya Chamelet, Sam 12 Mar - 16:31


-Tu parles encore une fois de ma famille ou de ma maison, je t'accroche là haut par un sort et tu n'en bougeras pas le temps que quelqu'un te trouve !

Arya prenait un certain plaisir à se lâcher. Oui, cette personne allait prendre pour toutes ses années de silence. Peut-être que la Rouge et Or essaiera de se retenir mais c'était plutôt mal parti. Des mains tremblaient de colère et sa lèvre inférieur était en sang pour des raisons que la jeune fille ignorait mais sûrement à cause de ses dents qui mordaient dedans. Le sang lui montait à la tête et son envie de sortir sa baguette devenait de plus en plus forte. Non, il fallait qu'elle se calme sans quoi il se passerait des choses pas très belles à voir.

- Oh, c'est que la gamine se voudrait menaçante. Mais tu ne ferais pas de mal à une mouche, tu le sais, ça ? Tes petites menaces ne sont rien d'autre que de l'air. Tu aboies mais tu n'fais rien, comme un p'tit chien. Une petite princesse bien trop capricieuse. Tu devrais vraiment éviter de défier plus grand que toi, gamine, le vent risquerait de se retourner contre toi. Disparais de ma vue avant que j'te fasse du mal, ça serait dommage que les Gryffondor perdent une petite recrue dans ses rangs.

Elle se croyait vraiment forte, la fille en face de la Lionne. Un peu trop même. Qu'est ce qu'il lui faisait dire qu'elle était si forte que ça ? La Serpent la traitait de gamine qui n'aggissait pas, mais est ce qu'elle aggissait elle ? Arya n'avait même pas reçu une onde de peur. Pourquoi est ce qu'elle ne bougeait pas ? La Verte et Argent avait sûrement trop peur. Elle ne pouvait se défendre que par des paroles mais pour passer à l'acte, cela devenait un peu plus compliqué. C'était une vrai politique. Sauf que les actes font la personne alors que les paroles ne sont significatives. Elles peuvent mentir et persuader, émouvoir et faire pleurer mais au fond ce n'est pas la vérité.

-Tu me fais pas peur tu sais ! Agis et on verra après ! Montre que tu vaux ce que tu dis. Faut arrêter de parler à un moment parce que sinon, on n'en saurait pas la dans le monde.

Au fond, Arya disait ca pour que ce soir la première à attaquer. Elle espérait la provoquer pour qu'elle réagisse et soit blessé par rapport au faite qu'ellene faisait que parler et n'aggissait point. Il fallait juste que ça marche. Mais si la fille avait un minimum de dignité, elle passerait à l'action sans attendre. Mais  raiment, elle se prenait pour qui ? Saint Truc au grandis pouvoirs capable de faire ce qu'il veut, quand il veut. Il fallait vraiment qu'elle arrête de se voir pour la reine du monde qui peut diriger tout le monde, sans quoi, ça tournerait sûrement mal pour elle. La Lionne était prête à dégainer et ce que lui avait dit son père au moment de partir pour Poudlard lui revient en tête d'un coup : "Sois forte, ma fille, je compte sur toi pour défendre tes valeurs ! Tu ne dois rien lâcher et promet moi de toujours m'aimer quoi que j'ai fait et je t'aimerais quoi que tu fasses. Tu ne dois pas échouer à ta tâche. Ne deviens pas comme moi. Tu ne dois pas fallir et ne fais de mal qu'au gens qui le mérite. Garde en tête qui tu es et d'où tu viens." Sur le moment, le jeune fille n'avait pas penser que ça voulait dire quelque chose de particulier mais plus elle y pensait, plus elle se disait qu'il cachait quelque chose derrière tout ça. Mais quoi ? Pour l'instant, elle ne devait pas s'attendrir sur son père mais plutôt faire ce qu'il disait : défendre des valeurs. Rien ne la bloquerait maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Ezra Selyan
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans l'aile Ouest

Message par : Ezra Selyan, Dim 27 Mar - 7:22


En l'observant un peu mieux, Ezra remarqua que la p'tite lionne avait mordu sa lèvre, celle-ci était en sang. Elle perdait tant ses moyens que ça ? De là où elle était, la Serpentard pouvait sentir son sang bouillonner à l'intérieur de son corps. Comme un volcan humanoïde, prêt à entrer en éruption. C'était marrant comment quelques mots prononcés pouvaient causer tant de réactions au sein d'une seule petite entité.

- Tu me fais pas peur tu sais ! Agis et on verra après ! Montre que tu vaux ce que tu dis. Faut arrêter de parler à un moment parce que sinon, on n'en saurait pas la dans le monde.

Ah, elle provoque. Elle non plus, elle n'avait pas envie d'ouvrir le bal; se contentant d'une joute verbale. Ezra était déçue, elle pensait que la lionne allait attaquer tête baissée. Cette dernière avait donc encore un peu de jugeote... pas mal, pas mal. Mais la situation n'avançait point, le Serpent ne savait que faire. Si elle ne faisait rien, l'dialogue continuera dans un débat de sourds, vu les deux butées qui parlaient. Si elle attaquait... Bah, elle avait pas vraiment l'envie de se foutre dans l'pétrin. La gamine avait bien raison; la jeune femme parlait, mais elle n'agissait pas, préférant tester les réactions.

C'est alors qu'elle décida de passer à l'action. S'avançant vers la lionne d'un pas rapide, elle dégaina précipitamment sa baguette en direction de la bouche de celle-ci arrivée à sa hauteur. D'un même mouvement, elle la fit tournoyer entre ses doigts et la rangea dans sa manche. Elle ne sait pas vraiment pourquoi elle avait fait ça - pour lui faire une petite frayeur, sans doute. Sourire carnassier s'étirant sur son visage, elle posa son index sur les lèvres de la jeune fille, pour récolter quelques gouttes de sang... Qu'elle ne tarda pas à lécher, le regard toujours maintenus sur les yeux de la Gryffondor.

- Shhh... Tu vois, mon petit griffon, à force de cracher des flammes putrides, tes lèvres ont finies par se brûler...

Changement de tactique, approche sortant du commun. Ezra s'étonnait presque elle-même, elle ne pensait pas faire ça un jour. Voyons voir ce que ça allait donner.
Revenir en haut Aller en bas
Arya Chamelet
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans l'aile Ouest

Message par : Arya Chamelet, Sam 9 Avr - 19:07


Après avoir provoqué la Serpent, Arya vit des flammes s'allumer dans ses yeux. Des flammes de colère et d'envie. D'envie de quoi ? De tuer sûrement ou au moins blesser. Elle avait réussi son coup. Du moins c'était ce qu'elle croyait. La Lionne était prête à dégainer, main dans la poche. Sa baguette devait être trempée de sueur, et il fallait juste espérer qu'elle ne glisserait pas de ses mains si un combat avait lieu. Mais au lieu de lever sa baguette pour attaquer, la jeune Verte et Argent s'approcha comme un serpent qui glisse sur le sol, prêt à mordre sa proie. Mais elle ne mordit pas. Elle fit voler sa baguette. Un petit tour en l'air et hop ! Disparut dans la manche. Arya rit. Si c'était tout ce qu'elle savait faire, elle n'irai pas loin dans la vie. La brunette eu envie de lui dire mais se tut en voyant une main d'approcher de sa bouche. Qu'est ce qu'elle allait lui faire ? Certainement pas quelque chose de très intérressant. Et quelque chose de pas commun. Oui, elle lui recueillit du sang qui coulait de la lèvre de son adversaire. Les yeux de la Serpentart brûlait de tous les feux qui puissent exister mais la franco-suédoise tenait bon. Son ennemi vint même lécher son sang, chose qui dégoûta particulièrement la jeune fille. Elle se prenait pour quoi ? Un animal assoifé de sang. Un homme qui aime voir souffrir les autres ? Elle voulait du sang ? Alors elle en aurait !

Elle lui sortit ensuite une phrase. Une phrase incompréhensible qu'elle avait du sortir de son cerveau d'idiote. Ça lui faisait plutôt rire, de la voir s'énerver contre quelqu'un qui l'avait juste bousculer au départ. La Lionne ne se laisserait pas faire ! Elle n'avait pas bouger pour l'instant mais avant que l'autre n'ai eu le temps de dire "ouf !", elle avait sorti sa baguette d'une rapidité éclair. Elle lança un #PetrificusTotalus vers la jeune fille dont son visage se crispa si soudainement que la sorcière recula. Qu'avait-elle fait ? Elle commença à panniquer mais elle se reprit rapidement en se rappelant de ce que son ennemi avait fait. Elle devait finir ce qu'elle avait commencé et mettre son plan qui avait germé dans sa tête depuis que la Serpy avait lécher son sang. Ses bras se collèrent à son buste qui bascula vers l'arrière et s'ecrasa sur le sol dans un bruit sourd. Heureusement, il n'y avait personne aux alentours. La Gryffy s'approcha doucement vers sa victime. Son sort avait bien marché et elle était contente. C'était bien la première fois qu'elle lançait un sort en dehors des cours. L'adrénaline coulait partout dans son corps. Elle avait envie de tout détruire et n'avait plus peur de rien. Même cette fille par terre parraissait comme une petite souris qu'elle n'aurait pas de mal à écraser si elle le voulait. La Chamelet arriva aux côtés de la sorcière.  Elle se pencha et sourit en voyant son beau travail.

-Je sais pas si tu m'entends mais sache que tu es à ta vraie place ici. Par terre. Ça te va bien l'infériorité.

Elle ricana. Elle se sentait puissante. Son sort avait parfaitement réussi et il ne lui restait qu'une partie de son plan à exécuter avant de partir. Il ne lui restait plus qu'à prélever son sang, et lui faire boire. Elle ne connaissait aucun sortilège permettant de prendre du sang mais elle savait transformer sa baguette en arme donc en couteau. #Numen Arma Et voilà. En un simple mot, un bout de bois c'était transformé en arme. Une arme capable de tuer, capable de torturer jusqu'à la mort. Mais la Gryffondor se contenterait juste de prendre du sang. Du sang de Serpentard. Elle attrapa la main de la jeune fille. Elle etait blanche. Très blanche. Aussi blanche que la neige. Mais était-ce à cause du sort ou cela était-il naturel ? Le bout de ses doigts étaient gelés. Arya avait comme l'impression de rentrer dans un espace privé, d'être dans le mal. Elle n'avait plus aucun droit dans cet espace. Mais depuis le début, rien n'était bien. La brunette approcha la lame de la main. Elle l'approche encore jusqu'à arriver à toucher la chair qu'elle pénétra sans aucun mal. Elle sentait le poul de sa victime. Un sentiment de domination encore plus fort l'assailit de toute part. Elle pouvait faire ce qu'elle voulait de cette fille. Mais elle se limiterait à son plan car la Cham' savait qu'elle pouvait aller très loin. Elle enfonça le couteau encore plus lui dans sa paume. Elle appuyait de toute des forces. Elle devait sentir la douleur, bien souffrir. La Gryffonne se vengeait de ses paroles de toutes à l'heures. Elle devait savoir qu'insulter sa famille devait être puni. Du sang coula enfin. Il se voyait tellement sur cette peau si pâle et si blême. Il coula le long de son poignet jusqu'à dans sa manche. L'agresseuse sortit un flacon de son sac qu'elle avait ramené du cours de potion mais elle ne savait pas encore qu'il lui servirai à contenir du sang. Elle retourna la main, paume vers le bas, pour que le liquide tombe directement dans la fiole. Elle enfonça encore bien profondément la lame pour que le sang sorte plus facilement. Lorsque celle-ci fut assez remplie, la jeune fille laissa tomber la main même si ça risquait de salir les vêtements de la blessée. La Lionne aurait eu envie de planter son couteau dans son coeur, qu'elle en finisse avec elle. Il était juste devant elle, à quelques centimètres seulement. Un simple geste lui enlèverait la vie pour toujours. Mais cet acte dégoûtait l'élève de Poudlard. Elle transforma de nouveau son arme en baguette.

-En faite, je sais que tu m'entends. Je sais aussi que tu sens cette douleur qui t'as transpercé la main. C'est un peu cette douleur que je ressens quand tu insultes ma famille. Je pouvait pas me laisser faire. Et je suis même surprise que mes sorts soient parfaitement réussis.

Elle ricana encore. Elle etait fin prête. Elle souleva le buste de la Serpentard, entrouvrit sa bouche de sa main libre et de son autre main, elle renversa la moitié du contenu. Sa victime avala la sang. C'était peut-être un moyen instinctif du corps qui voudrait survivre et, croyant à un médicament, avale. Mais ça plaisait à Arya. C'était un peu le but de son coup. Elle eu quand même un remonté de vomi. Boire du sang. Elle versa le reste mais cette fois, rien ne fut avalé. Elle se reveillerait donc avec le goût dans la bouche. La Suédoise mit la fiole dans la main de son ennemi. Petit souvenir. Elle se leva et recula à grand pas. Elle sortit un #Finite Inca tatem. Cela devrait suffir à la réveiller. Et oui, elle vit le corps de la jeune fille se détendre. Sentait-elle le goût du sang et de la défaite dans sa bouche ?

HRPG a écrit:
On m'a bien confirmer qu'on entendait lorsqu'on  était victime de ce sort !
Revenir en haut Aller en bas
Violette Andersson
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans l'aile Ouest

Message par : Violette Andersson, Dim 19 Juin - 19:22


Pv Donovan Draconile

Violette se promenait dans les couloirs du château.  Après un long moment à ne se rendre que de la salle commune aux salles de cours en passant de temps à autre par la Grande salle, la rousse avait envie de faire un petit tour. Ça lui faisait du bien de voir un peu des gens même si elle préférait toujours les éviter. Malgré le temps qu'elle avait passé à Poudlard, elle n'aimait toujours pas la présence des gens. Violette grande solitaire ad vitam et ternam. Elle préférait nettement être seule qu'entourée de plein de monde. Comment les pouffy pouvaient survivre toujours en groupe comme ils étaient? Il n'empêche que la rousse avait décidé qu'elle se ferait des amis cette année. C'était sa dernière à Poudlard et elle pouvait bien faire un effort. Même un tout petit. Un ami c'était déjà mieux qu'aucun. C'était son objectif de l'année, se faire un ami.

La rousse continua à marcher sans but précis et finit par arriver dans l'aile ouest du château. Elle finit par s'arrêter devant une fenêtre et regarda le soleil déjà bas dans le ciel. C'était la fin d'après-midi. Bientôt, elle devrait retourner dans sa salle commune dans les cachots. Elle avait beau adorer les serpentards, la salle commune n'était pas à son gout. Les cachots, c'est très bien au printemps. Le reste du temps il fait humide ou sec, trop chaux ou trop froid. Et de la position sous le lac de la salle commune des verts n'aidait pas vraiment pour le confort.

Violette entendis un bruit derrière elle. Elle se retourna pour voir qui était là. Elle n'aimait pas être surprise qu'on la regarde en douce. Elle regarda tout autour d'elle pour voir si elle apercevait quelqu'un mais elle ne voyait personne. Alors soit elle avait besoin de lunettes, soit elle était folle, soit la personne qu'elle avait entendu se cachait. Ou alors elle était de l'autre côté du couloir qui faisait un coude à deux mètres d'elle seulement. La rousse décida d'aller voir plus loin s'il y avait quelqu'un. Elle passa le coude du couloir et regarda devant elle. Elle espérait vraiment qu'il n'y avait personne. Mais d'un autre côté, ça pourrait être l'occasion pour elle de se faire un ami.

Elle regarda et vit ce qu'il y avait à voir. Alors, il y avait quelqu'un ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
Donovan Draconile
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans l'aile Ouest

Message par : Donovan Draconile, Dim 19 Juin - 19:45


RP privé avec Violette Andersson
Alors qu'il venait de faire un tour dehors, Donovan décida de rentrer, mais avant, il voulait visiter un peu les lieux. Il marcha, et se répétait à quel point il trouvait l'endroit fabuleux. Il croisa des élèves, des fantômes mais s'arrêta devant un tableau, ce tableau n'avait rien de spécial mais il attira son attention. Il le fixait mais ne le regardait pas, il avait autre chose en tête. Mon frère peignait, il était plutôt bon d'ailleurs, ça me fait penser à lui de voir ses tableaux, si les siens avaient été vivants, ça aurait été beaucoup plus amusant Il continua de marcher, seul, dans les couloirs, en admirant ses tableaux, il manqua d'attention une demi seconde et se cogna dans une colonne de présentation sur laquelle était posé un vase. le vase manqua de tomber lorsque le français le rattrapa de justesse et le remit en place. Cela avait fait un certain bruit et il espérait que personne ne l'avait entendu. Il regarda derrière lui, personne, il se tourna et devant lui, une élève Serpentard se tenait devant lui.
- Euh, ex...excuse moi si je t'ai fait peur ou quoique ce soit, j'ai manqué d'attention en marchant. Je suis Donovan . Dit-il d'un ton désolé et timide.
Revenir en haut Aller en bas
Violette Andersson
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans l'aile Ouest

Message par : Violette Andersson, Mar 21 Juin - 18:57


Violette vit un garçon d'à peu près son âge. En tout cas il était plus grand qu'elle. Mais ce n'était pas difficile vu sa taille de lilliputienne. Elle détailla le garçon qui se trouvait face à elle. Yeux et cheveux noirs, peau mate, corpulence moyenne. Il était très très différent de la rousse avec sa peau pale et ses yeux violets. Violette réfléchit si elle l'avait déjà vu mais elle ne parvenait pas à se rappeler de lui. Mais aussi, elle ne faisait pas très attention aux poufsouffles en général. A ses yeux les jaunes et noirs faisaient un peu parties du décor au même titre sue les armures ou les tableaux.

- Euh, ex...excuse moi si je t'ai fait peur ou quoique ce soit, j'ai manqué d'attention en marchant. Je suis Donovan.

Violette sorti de ses pensées et sembla se souvenir que le garçon avait tout comme elle la possibilité de parler. Mais il disait des âneries. Lui faire peur? A elle? Comme si c'était possible. Mais il semblait être sincèrement inquiet, résultat Violette lui sorti son plus beau faux sourire. Le jour où elle sourirait sincèrement à quelqu'un n'était pas encore arrivé. Mais elle s'était promis de faire des efforts de sociabilisation donc c'est ce qu'elle ferait. Elle se prit donc à répondre à Donovan.

- T'inquiète. Moi aussi je suis maladroite. Je m’appelle Violette. Je suis en dernière année. Et toi?


Comme si elle en avait quelque chose à faire. Mais elle avait dit qu'elle ferait des efforts donc elle ferait des efforts. Même si elle n'appréciait pas vraiment ça. Elle aurait préféré rentrer dans sa salle commune. Cependant elle resta au côté du pouffy maladroit. Il avait l'air gentil donc elle ne prenait pas trop de risque en essayant de sympathiser avec lui. Enfin il fallait encore qu'elle voit. Si ça ce trouve, il allait sortir une grosse connerie qui lui ferait tourner à coup sur les talons. Mais pour l'instant, elle attendait de voir comment ça allait se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Donovan Draconile
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans l'aile Ouest

Message par : Donovan Draconile, Mer 22 Juin - 0:43


- T'inquiète. Moi aussi je suis maladroite. Je m’appelle Violette. Je suis en dernière année. Et toi?
Il souriait, mais c'était un sourire très bien connu de Donovan, il l'avait souvent au collège, il l'appelait le " sourire de la politesse". On le fait pour ne pas vexer la personne mais on est content quand la personne partait. Mais Donovan se dit que peut-être cette fois c'était un vrai sourire. Mais il n'oublia pas que cette fille venait de Serpentard donc il se méfiait. Finalement il envoya au diable ses préjugés et sourit à la jeune fille.
- C'est ma première année. Tu allais quelque part, je ne veux pas te déranger mais si tu ne fais rien, on pourrait faire connaissance ... trouve une excuse, car elle va penser que tu veux la draguer alors que tu veux juste faire connaissance pour trouver un ou une amie ... si tu es partante pour un verre à Pré au lard?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Dans l'aile Ouest

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 14:14


Revenir en haut Aller en bas
Page 12 sur 13

 Dans l'aile Ouest

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.