AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais
Page 1 sur 50
La salle principale
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 25 ... 50  Suivant
Akize T. Xiraz
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Animagus : Python royal


La salle principale

Message par : Akize T. Xiraz, Mer 11 Déc - 15:29





La salle principale est le coeur des Trois Balais. C'est d'ici que l'on peut accéder au comptoir, a l'arrière salle et si l'on revient sur nos pas, même à la véranda puis à la terrasse. Epicentre de l'activité de votre cher bar, c'est cette endroit qui sera le plus actif (et le plus bruyant par la même occasion). Toujours dans un style très médiéval, vous pourrez admirer, pour un peu que vous leviez le bout de votre nez, de magnifiques poutres apparentes et les fameux trois balais, en l'honneur de l'établissement. Des tables d'un bois rustiques sont disposés dans un magnifique et apparent désordre savamment organisé accompagnée par des chaises du même style. Sur les murs de très beaux tableaux et tapisseries ont su rester intactes malgré le tohu-bohu qui règne ici jour et nuit.



Dernière édition par Akize T. Xiraz le Jeu 30 Jan - 18:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dertil Finnigan
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La salle principale

Message par : Dertil Finnigan, Mer 18 Déc - 15:33


RP avec Nastesia et Anabeth

*Quel contraste!* pensa Dertil Finnigan.

Les choses avaient bien changé à Poudlard lors de son passage en 5ème année. La liberté était devenue plus grande permettant ainsi aux jeunes sorciers de circuler plus librement pendant l’année, c’est ainsi que les élèves des dernières années étaient autorisés à sortir de l’enceinte de l’école pour rejoindre le village de Pré-au-Lard, sous certaines restrictions tout de même.

Dertil Finnigan profita de cette opportunité pour aller décompresser un peu au village après cette longue semaine de cours. Il n’avait pas encore eu l’opportunité d’aller boire une Bièreaubeurre aux « Trois Balais » alors qu’on lui en avait dit le plus grand bien. Les réelles motivations restèrent néanmoins la volonté de préparer son propre avenir en diversifiant ses contacts, il n’était pas un Serpy pour rien, son désir de manipuler les gens dans son intérêt propre était toujours sa volonté première, à moins bien sûr que cela ne soit pas nécessaire et qu’il se lie naturellement d’amitié avec d’autres sorciers.

Le jeune homme arriva devant la devanture des Trois Balais. Le froid de l’hiver avait découragé les plus téméraires à s’installer sur la terrasse extérieure. Il entra donc dans la taverne et arriva dans la salle principale, le monde attablé était très important et les places disponibles plutôt rares. Malgré la taille de cette salle, toutes les tables sans exception étaient occupées ce qui découragea un peu Dertil. Lorsqu’il décida de rebrousser chemin il aperçut une jeune femme très charmante attablée seule dans un coin de la grande salle, il la reconnut comme une étudiante à Poudlard et de par son écusson sur sa robe, il en déduisit qu’elle était dans la même Maison que lui.

*Tiens donc, une Serpy isolée et de mon année…* pensa-t-il soudainement intéressé.

La fille blonde aux yeux bleus avait beau posséder des charmes très attirants, son air bougon et froid imposait une certaine distance ce qui n’invitait certainement pas au dialogue. Mais c’est justement ce qu’il recherchait, les âmes isolées représentaient les meilleurs opportunités d’aborder certains sujets mystérieux et c’est justement ce genre de sujet qu’il souhaiterait aborder… un jour tout du moins.

Il s’approcha donc de la table, s’assit en face de la jeune fille aux yeux clairs et tenta une approche pour casser la glace, il n’était pas doué pour ce genre de chose. Il s’inspira donc de ce qu’il croyait savoir. Il regarda le verre presque vide qui trainait en face de la jeune fille et décocha un joli sourire, égayé avec l’air aussi positif qu’il pouvait avoir.

- Bonjour. Puis-je offrir un verre à une collègue de Serpentard?

Dertil n’était pas convaincu que son approche allait avoir l’effet escompté et craignait que son audace le voit cataloguer comme une intervention pleine de mauvaises intentions. Certes son approche n’était pas la plus honnête qu’il soit mais elle n’était pas non plus ce que son audace pouvait laisser croire, aborder une jolie fille pouvait laisser transparaître des motivations totalement différente des siennes. Dans quelques instants, il découvrirait la réaction de la jeune fille mais il n’attendit pas plus longtemps et appela tout de suite un serveur, après tout, il avait soif!

Édit Jessy : Bonjour Dertil, tu as posté un même RP dans deux sujets différents, ce qui revient à un double-post. Sache que les doubles-posts sont interdits sur le forum ; aussi, si tu remarques que tu n'as pas posté au bon endroit, tu as la possibilité de prévenir au Bureau des modérateurs afin que nous déplacions ton message. Merci de faire plus attention à l'avenir. Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: La salle principale

Message par : Invité, Mer 18 Déc - 18:24


Nastesia était sortie du château par cette froide après midi. Lassée des agitations incessantes de l'établissement, elle préférait celle, plus feutrée, des trois balais, et s'était donc rendue à Pré-au-Lard, bien emmitouflée dans une cape doublée de fourrure et dans des gants raffinés verts avec des dorures en argent.

Après avoir marché (interminablement) jusqu'au village exclusivement sorcier (Pourquoi diable ne mettent-ils pas à disposition des charrettes dans ce fichu château, comme au début de l'année?) et transie de froid, elle avait finalement gagné le café dont la réputation n'était plus à refaire.

Elle avait eu la chance de trouver une table qui n'était pas occupée, la dernière de la salle apparemment, et s'y était assise avec un port souverain. Elle avait commandé une biéraubeurre et la sirotait calmement, observant avec un mépris ostentatoire les gens dans la salle qui, bruyants, ne cessaient d'éclater de rire et de s'interpeller entre eux.

Elle était ainsi perdue dans ses considérations sur le peuple, affichant un rictus méprisant et regardant tout le monde ayant l'audace de fixer ses yeux sur elle avec un dégoût affiché, lorsqu'une voix venue de sa droite la fit sursauter.


- Bonjour. Puis-je offrir un verre à une collègue de Serpentard?


Elle leva les yeux, maudissant son geste qui trahissait sa surprise, parce que Nastesia Summers n'était pas censée être surprise par quoi que ce soit.

Cependant, elle fit face à un garçon de son âge, et, fait appréciable, portant les couleurs vertes et argent. Elle lui offrit un sourire distant et lui fit signe de s'asseoir.

- Est-ce parce que la salle est pleine ou parce que tu veux faire connaissance? dit-elle, avec un sourire un brin amusé et un regard malicieux.

Après une légère pause, elle ajouta :

- Cependant j'ai fini ma bièraubeurre, alors c'est avec plaisir que j'accepte.

Elle teinta ses paroles d'un sourire, mais son regard bleu clair ne perdait pas de son éclat glacé. Le garçon avait du cran et elle aimait ça ; rares étaient ceux qui osaient venir aborder ainsi la Reine des Glaces comme ils l'appelaient !
Revenir en haut Aller en bas
Dertil Finnigan
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La salle principale

Message par : Dertil Finnigan, Mer 18 Déc - 20:32


RP avec Nastesia et Anabeth

Le regard surpris eut l’effet recherché mais Dertil ne put s’empêcher d’apprécier encore plus la beauté pure de la jeune fille. Le fait qu’elle le regarde droit dans les yeux lui imposait une gêne qu’il n’avait pas connue jusqu’à présent et le fit légèrement rougir. Heureusement pour lui, ses yeux à l’Iris rouge ne faisait pas la comparaison et ce léger excès de sang dans ses joues passa inaperçu.

L’air amusé et malicieux, la Verte et Argent répondit à sa question par une autre question. Dertil comprit que cette attitude était défensive, cherchant certainement à reprendre la main dans la conversation, le Serpy utilisait cette parade lorsqu’il le jugeait opportun. La jeune fille cependant accepta l’invitation avec plaisir ce qui portait le jeune homme de joie.

- Je dirais un petit peu des deux… Tout est lié de toute façon, ne penses-tu pas? La salle est bondée, et j’ai envie de causer! On peut donc dire que tu tombes bien.

Il sentait son ton un peu arrogant et un peu trop sûr de lui par rapport à ce qu’il ressentait réellement. Il n’avait pas pris l’habitude de parler aux jeunes filles et cela se ressentait. Il essayait d’avoir un ton détaché pour donner une bonne impression mais à l’intérieur de lui, il sentait que cela ne faisait pas naturel. Il montra la chope vide de la jolie blonde et lui demanda:

- C’est un serveur qui t’a donné cela ou dois-je aller chercher nos chopes moi-même?

Dertil n’avait pas envie de se déplacer, de peur qu’une fois arrivé au comptoir, il se retourne et que la jeune fille disparaisse soudainement. En y réfléchissant bien, il ne voyait pas pourquoi cela se produirait ainsi mais il ne pouvait pas prendre ce risque.

- Au fait, je m’appelle Dertil, Dertil Finnigan. Certains m’appellent Dirty, mais si tu pouvais éviter, cela m’arrangerait.

On ne pouvait pas dire qu’il savait se mettre en valeur et cette petite blague ne le mettait pas à son avantage. D’habitude il était plus maître de ses paroles et là, il se sentait… différent. Cette jeune russe aurait-elle des origines Vélane? En tout cas, sa maladresse devait avoir une explication.
Revenir en haut Aller en bas
Anabeth Rosebury
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La salle principale

Message par : Anabeth Rosebury, Mer 18 Déc - 22:03


RP avec Dertil et Nastesia


Décidément, elle ne parvenait pas à se faire à l'attitude vive et bruyante de sa maison. Les fins de semaine rassemblaient toujours les Gryffondor dans leur salle commune. Là, jeux et autres taquineries réchauffaient l’atmosphère de manière efficace. Toutefois, lorsqu'on souhaitait surtout passer un moment tranquille et se perdre dans ses pensées, l'endroit n'était pas idéal. Elle se balada dans les couloirs les plus vides de l'école, saluant et observant, en toute discrétion, quelques tableaux qui se trouvaient là. Manque de chance, la bibliothèque était exceptionnellement fermée pour l'après-midi et le temps, froid, ne lui permettait pas d'aller flâner dehors. Elle soupira longuement et ne vit plus qu'une alternative : quitter le château et se rendre à Pré-au-Lard. Qui sait, peut-être y trouverait-elle un élément d'intérêt quelconque.

La jeune femme passa à nouveau dans ses quartiers communs, évitant au passage ce qui semblait être un coussin volant, et se vêtit d'une tenu plus adaptée à sa sortie, agrémentée d'un long manteau sombre sans attachement aucun à la maison rouge et or. Fin prête, elle emprunta le long et glacé chemin vers la ville, cachant derrière le tissu son visage jusqu'à son nez.

Comme on pouvait s'y attendre, les rues étaient presque vides – tout du moins, aussi vide que puisse être Pré-au-Lard. Chacun avait décidé d'une taverne ou d'un café pour s'y poser et déguster une bonne boisson chaude entre amis. Malgré sa propre solitude, il ne lui restait guère autre chose comme alternative. Aussi, c'est presque en silence qu'elle franchit la porte des Trois Balais.

Pleine. La salle était complètement pleine. Elle s'attendait à ce qu'il ne reste que peu de place, mais à ce point, c’en devenait surprenant. Son regard impassible parcouru l'endroit, à la recherche d'une simple chaise, d'un coin de table resté vide, éventuellement. La demoiselle n'en trouva qu'une, aux côté d'une blonde et d'un brun, qui eux avaient mis assez en avant, volontairement ou non, leur appartenance à la maison des serpents.

Sans hésitation, elle s'avança vers eux, gardant le visage en partie dissimulé derrière son manteau noir immaculé. Sa voix s'éleva, claire bien que monotone.


« Bonjour à vous deux... »

Elle inclina très légèrement la tête, en salutation.

« Cette place est-elle libre ? »

Anabeth fit apparaître sa main droite, à l'origine au chaud derrière son vêtement, et indiqua la chaise concernée. Bien que s'adressant aux deux personnes, son regard bleuté, calme et droit, était porté vers celle qui semblait la plus installée : la demoiselle blonde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: La salle principale

Message par : Invité, Mer 18 Déc - 22:28


Le jeune homme s'était assis depuis quelques secondes à sa table et Nastesia souriait. C'était rare chez elle mais elle l'appréciait. Enfin, elle appréciait surtout son audace, qualité qu'elle recherchait chez les gens qu'elle fréquentait.

- Je dirais un petit peu des deux… Tout est lié de toute façon, ne penses-tu pas? La salle est bondée, et j’ai envie de causer! On peut donc dire que tu tombes bien.

Nastesia sourit encore une fois. Décidément, malgré sa nervosité apparente (oh, les gens étaient souvent nerveux en présence de Nastesia) il avait de l'aplomb. Elle montra la salle d'un geste désinvolte de la main.


- En effet, la salle est pleine, ce qui est plutôt pour me déplaire. Cela dit tu as bien fait de t'asseoir.


Le jeune homme la dévorait des yeux, ce qui alluma une lueur curieuse dans le regard de la jeune femme. Décidément, ses yeux rouges étaient troublants. Elle avait rarement vu une telle couleur d'iris.


- Dis moi, tes yeux, sont-ils naturels ou est-ce à cause d'une potion?


Le garçon désigna sa chope.

- C’est un serveur qui t’a donné cela ou dois-je aller chercher nos chopes moi-même?


- Non, c'est un serveur en effet.


D'un geste élégant, Nastesia appela le serveur qui avait l'air débordé. Elle lui fit signe de venir à leur table et le jeune homme lui fit un signe de tête montrant qu'il avait compris et qu'il passerait.

- Au fait, je m’appelle Dertil, Dertil Finnigan. Certains m’appellent Dirty, mais si tu pouvais éviter, cela m’arrangerait.

Nastesia eut un petit sourire face au surnom qui lui semblait bien dégradant.


- Nastesia Summers. Enchantée de te connaître, Dertil, dit-elle d'un ton onctueux. Les surnoms me déplaisent et je ne vois pas l'utilité d'en donner un aussi dégradant à quelqu'un représentant ma maison. Tu n'as donc pas d'inquiétude à avoir.

Alors qu'ils étaient attablés depuis quelques minutes, Nastesia aperçut du coin de l'oeil une jeune fille en manteau sombre se diriger vers leur table. Comme elle le pensait, la fille s'approcha d'eux et dit :


- Bonjour à vous deux...

D'une voix monocorde bien que claire.

- Cette place est-elle libre?

Nastesia interrogea Dertil du regard, puis se tourna vers la jeune fille.

- En effet, elle l'est. Si une gentille petite colombe comme toi ose se mêler à des cobras, bien entendu.

L'ironie de son propos s'accompagna d'un petit rire, et Nastesia lui désigna la place, désinvolte.

- Alors. A qui avons nous l'honneur? demanda-t-elle, un sourcil haussé.
Revenir en haut Aller en bas
Dertil Finnigan
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La salle principale

Message par : Dertil Finnigan, Mer 18 Déc - 23:31


RP avec Nastesia et Anabeth

Souriante et cordiale, Nastesia, comme elle venait de se présenter, n’avait pas la même approche que ce que Dertil avait pu imaginer en abordant la jeune fille. Elle semblait ravie d’avoir un peu de compagnie, elle s’en amusait même sans pour autant être désobligeante. Le jeune sorcier lui avait pourtant donné des occasions de l’être mais elle n’en profita pas et fut prise de curiosité par la couleur de ses yeux. Le jeune Serpentard était habitué par ce genre de question sans pour autant en comprendre les raisons, certes c’était un phénomène rare mais tout de même connu.

Nastesia fit un signe au serveur pour l’appeler tandis que le jeune homme lui répondit.


- Oh ben, le phénomène est un peu plus présent dans le Nord de l’Angleterre, là où je vis on aperçoit quelques sorciers avec les yeux rouges. Dans mon cas, je l’ai hérité de mon père. C’est un petit peu comme le « roux » chez les moldus, sauf que dans le cas des sorciers, c’est au niveau de l’iris que cela se manifeste.

Il se rendit compte de son « erreur », parler de moldu pourrait être mal perçu voire même insultant pour une Vert et Argent. Il ne comprenait pas ce qui le poussait à faire si peu attention à ce qu’il disait, il n’était pas sous l’emprise du Veritaserum vu qu’il n’avait encore rien consommé, ni même de l’alcool. Cette jeune fille possédait-elle un pouvoir obscur? Un pouvoir puissant qui poussait les gens à se dévoiler, pas forcement sous leur meilleur jour? Ou alors était-ce simplement le charme naturel féminin qui le perturbait. Quoiqu’il en soit, alors qu’il pensait rencontrer une personne pour la manipuler à sa guise, il se retrouvait face à un dilemme inversé. Le voilà qu’il en révélait plus que ce qu’il n’en souhaitait réellement. Dertil devait rester sur ses gardes…

Une jeune fille le sortit de ses pensées, elle souhaitait visiblement s’installer à notre table. Ce qui surpris le plus Dertil, c’est qu’il semblait la reconnaître, c’était une élève de Poudlard. Ceci n’est pas le plus étrange, bien évidemment, mais le fait qu’elle soit de la Maison Gryffondor changeait considérablement la donne. L’apparition d’une Gryffonne ne pouvait pas avoir de multiples motivations. Soit elle cherchait à découvrir ce que les deux serpents pouvaient bien mijoter dans leur coin, soit elle ne se sentait pas si à l’aise que cela dans son environnement Rouge et Or et elle cherchait à découvrir de nouveaux horizons. Quoiqu’il en soit, la nature méfiante de Dertil allait s’avérer importante dans cette situation.

Nastesia avait répondu à la jeune fille, son ton piquant manifestait une certaine méfiance également. A la vue de la jeune Serpy, sourcils haussés, Dertil comprit que l’ambiance avait un peu changé et l’esprit accueillant dont il avait bénéficié ne serait pas forcement aussi rapide à apparaître au bénéfice de l’audacieuse jeune fille. Après tout, sur une échelle de l’audace, il venait de se faire battre largement par cette jeune femme d’une Maison concurrente.

Le jeu venait de prendre un nouveau tournant inattendu, ce qui eut le mérite d’augmenter la curiosité de Dertil. Il choisir de rester en retrait un petit moment, laissant le soin à la nouvelle venue de se présenter à eux. La scène présenterait-elle le début d’une nouvelle amitié ou simplement le début d’une rivalité naissante et destructrice?
Revenir en haut Aller en bas
Anabeth Rosebury
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La salle principale

Message par : Anabeth Rosebury, Mer 18 Déc - 23:59


RP avec Dertil et Nastesia


Les quelques secondes durant lesquelles la blonde interrogea son interlocuteur premier du regard suffirent à Anabeth pour détailler, de façon sommaire, les deux jeunes gens. Ils semblaient avoir son âge, à une ou deux années près, et chacun d'eux sortait de l'ordinaire à sa manière. La blonde pour son charisme évident, qui la mettait en valeur, ainsi qu'un air assez audacieux qui n'était pas à son désavantage. Le brun avant tout par la couleur de ses yeux, d'un rouge profond. Elle ne pu s'empêcher de remarquer que c'était une couleur souvent associée aux mages néfastes dans les ouvrages qu'elle parcourait. Une brève lueur d'intérêt passa dans son regard, qui redevint égal par la suite.

« En effet, elle l'est. Si une gentille petite colombe comme toi ose se mêler à des cobras, bien entendu. »

Un minuscule sourire s'épanouit sur ses lèvres à ces mots mais disparu tout aussi vite, encore caché derrière le tissu. Anabeth acquiesça à nouveau et se glissa sur la chaise vacante, presque sans un bruit. Lentement, elle entreprit de défaire les boutons de son manteau, révélant les traits fins de son visage ainsi qu'une écharpe argentée, fine d'épaisseur. Ainsi installée, elle pu reprendre la conversation, même si cela n'avait pas été son but premier en entrant dans la taverne.

« Alors. A qui avons nous l'honneur ? »

« Anabeth Rosebury. Gryffondor. »

Elle prononçait son nom avec un certain détachement, mais celui de sa maison plus encore. Comme s'il s'agissait d'un détail quelconque. En elle-même, la jeune femme était assez loin de l'image classique des rouges et or. Les traits impassibles, le maintient droit, la chose la plus notable chez elle restait son regard qui se montrait curieux, vif et intelligent lorsqu'elle avait l'occasion d'analyser quelque chose... même une simple réponse de la part d'un tiers.

« Je suis en sixième année. Et vous ? »

Son ton redevint normal, et elle afficha même un mince sourire. Pas à un seul moment elle ne baissa  les yeux vers leurs écussons, là encore comme s'ils n'étaient que détails, plongeant son regard directement dans celui de ses interlocuteurs dès qu'elle s'exprimait en leur direction. Malgré son calme apparent, elle n'était très visiblement pas de nature timide. La demoiselle jeta un regard vers le serveur, rapide, mais reprit immédiatement la même position, ne semblant pas dérangée outre mesure par son absence à l'état présent. Ses joues, rosées, seul signe du froid extérieur restant sur la jeune femme, reprenaient doucement leur teinte habituelle. Ses yeux se tournèrent alors vers le garçon brun, qui semblait bien pensif. Elle se doutait, de loin, que sa maison en était la cause mais ceci ne la dérangeait pas outre mesure. Après tout, c'était à lui de décider comment il souhaitait considérer sa première rencontre avec une personne. Elle-même demeurait interdite à tout jugement, ce qui insistait sur sa neutralité actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: La salle principale

Message par : Invité, Jeu 19 Déc - 7:05



- Oh ben, le phénomène est un peu plus présent dans le Nord de l’Angleterre, là où je vis on aperçoit quelques sorciers avec les yeux rouges. Dans mon cas, je l’ai hérité de mon père. C’est un petit peu comme le « roux » chez les moldus, sauf que dans le cas des sorciers, c’est au niveau de l’iris que cela se manifeste.


Nastesia sourit devant l'hésitation que Dertil marqua quand il prononça le mot moldu. En inclinant la tête, elle entreprit de le rassurer.


- Ne t'inquiète pas, je ne suis pas de ceux qui dénigrent les gens qui ont grandi parmi les moldus ou qui du moins, les ont connus de près et savent des choses sur eux. Au contraire, je les prends au sérieux, pour avoir vu quelques uns des ravages qu'ils ont pu faire en Russie.

Nastesia se tourna ensuite vers la jeune femme qui les avait accompagnés.


- Anabeth Rosebury. Gryffondor.


La jeune femme rit discrètement.

- Eh bien, eh bien, il semblerait que notre colombe soit vraiment immaculée, et rouge de surcroît ! Etrangement je te voyais à Serdaigle... Mais dis moi, Anabeth,
ajouta Nastesia d'un ton doucereux, pourquoi n'es tu pas exubérante et bruyante comme tes pairs, et pourquoi te perdre dans le venin?

Anabeth s'était assise en défaisant son manteau, révélant des traits fins et délicats, bien qu'impassibles. Décidément, elle était bien calme pour quelqu'un qui venait des Rouge et Or. Nastesia avait entendu dire qu'ils étaient du genre à crier partout comme des enfants de trois ans, mais apparemment l'une d'entre eux n'était pas comme ça... Cela dit, l'ancestrale rivalité des maisons poussait Nastesia à se méfier et, plus encore, cette lueur d'intelligence dans ses yeux aussi. Ne jamais se fier aux gens qui étaient capable de jugement, surtout quand ceux-ci sont aussi éloignés de vous que, par exemple, un Gryffondor et un Serpentard. Voilà ce que Nastesia avait appris.

- Je suis en sixième année. Et vous ?

- Dertil Finnigan, dit Nastesia en montrant le jeune homme près d'elle. Et je suis Nastesia Summers. Et si je ne m'abuse, nous sommes en sixième année également, Dertil...?

Elle avait prononcé son prénom avec une infinie douceur et s'était tournée vers lui pour l'interpeller, lui offrant son plus beau regard (et généralement le plus troublant, il fallait l'avouer).


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: La salle principale

Message par : Invité, Jeu 19 Déc - 7:34


En cette après-midi glaciale, la salle des Trois Balais était bondée, les gens venaient se réchauffer, et ce n'était pas plus mal pour le propriétaire de la taverne de Pré-au-Lard, Akize t. Xiraz, qui allait faire un bon bénéfice aujourd'hui. La salle était bruyante, et cela ne faisait que quelques jours que Lucas Smith travaillait dans l'établissement, son système de gestion lui faisait oublier quelques fois de servir quelqu'un, ou oublier d'aller chercher son bloc note, afin de noter les commandes. Cependant, ce qu'il remarqua assez vite, c'était les 2 serpentards qui s'étaient installé dans un coin de l'auberge. L'homme avait abordé la femme d'un façon originale, comme on le voit dans les films, mais sa technique du "J'te paye un verre ?" allait-elle marcher ? Il décida de les faire patienter un petit peu, histoire de voir comment cela se passerait. Quelques instants après, il vu arriver une griffondor qu'il n'avait jamais vu jusque là. Il les laissa se parler un peu il décida d'aller prendre la commande des 3 jeunes gens.

- Bienvenue au Trois Balais ! Souhaitez vous boire quelque chose ?


Dernière édition par Lucas Smith le Jeu 19 Déc - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dertil Finnigan
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La salle principale

Message par : Dertil Finnigan, Jeu 19 Déc - 15:18


RP avec Nastesia et Anabeth

Nastesia prit à parti Dertil en lui lançant son plus beau regard. Il n’avait maintenant plus aucun doute, la jeune russe devait avoir nécessairement une origine Vélane. En tout cas, on pouvait dire que cette jeune fille lui faisait de l’effet mais l’ambiance n’était pas vraiment à l’éclaircissement de ce point délicat.

- Hum… hum… *reprends toi, Dertil* Oui c’est exact… Nous sommes tous en 6ème année.

Il ne pouvait cacher son manque d’assurance face à cette situation inattendue. Après tout, Nastesia avait posé les bonnes questions. Dertil se demandait toujours ce qui avait poussé une Griffonne à se joindre à deux Serpentards sachant que, même si ce n’est pas inscrit sur leur front, on pouvait dire qu’ils affichaient clairement leur appartenance à la Maison des Serpentards.

- La manière détachée dont tu as prononcé le nom de ta Maison m’étonne également. N’es-tu pas fière d’appartenir au Gryffondor? Je te comprends volontiers si ce n’était pas le cas mais cela ne peut m’empêcher d’en être surpris. T’es-tu perdue sur le chemin du Courage?

Le ton avec lequel il avait prononcé ce dernier mot ainsi que le petit sourire marquait un savant mélange d’ironie, de sarcasme et un bon dosage de dégoût. Le Serpy avait toujours trouvé ridicule qu’une des principales vertu de la Maison Rouge et Or fut le courage alors qu’il n’avait jamais vu autant de pleurnichards que dans cette Maison. Quoiqu’il en soit, Dertil reprit contenance et son caractère incisif, il ne put s’empêcher de faire le lien avec le fait qu’il avait détourné son regard de la jeune blonde aux yeux clairs.

Le serveur de la Taverne surgit soudainement de la foule pour venir leur proposer son service.


- Ce sera deux bièreaubeurre pour la demoiselle, il désigna de sa main la blonde assise en face de lui, et pour moi. J’ignore ce qu’Anabeth veut commander. Vous pouvez déduire cette commande de mon compte.

Quel gentleman ou plutôt quel abruti. Dertil n’a pas un sou, ou presque et il se met à offrir des verres à de parfaits inconnus. Enfin, il exagérait un peu la situation, cela ne revenait pas à deux bièreaubeurre et…

*Zut, j’aurais peut-être dû attendre de savoir ce qu’Anabeth allait commander avant de lancer ce genre d’initiative…*

Il pria donc pour que cela reste raisonnable…
Revenir en haut Aller en bas
Anabeth Rosebury
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La salle principale

Message par : Anabeth Rosebury, Jeu 19 Déc - 17:09


RP avec Dertil et Nastesia


« Eh bien, eh bien, il semblerait que notre colombe soit vraiment immaculée, et rouge de surcroît ! Étrangement je te voyais à Serdaigle... »

C'est sans surprise qu'Anabeth reçu la remarque quant à sa maison, n'affichant à nouveau qu'un mince sourire pensif en réponse tout d'abord. Elle ne pouvait la contredire : par de nombreuses fois elle s'était demandée pourquoi le Choixpeau l'avait envoyée à Gryffondor. Comportement, but, manière de considérer les choses... Tout semblait être loin d'elle. En apprenant les caractéristiques des trois autres enseignes, elle s'était sentie bien plus proche de Serdaigle, par leur volonté d'apprendre, leur réflexion... Voire même de Serpentard, justement, ne serait-ce que pour leur ambition démesurée.

« Mais dis moi, Anabeth, pourquoi n'es tu pas exubérante et bruyante comme tes pairs, et pourquoi te perdre dans le venin ? »

La jeune fille tira doucement sur son écharpe avant de répondre, la desserrant.

« C'est une bonne question. Disons simplement que le Choixpeau prend des décisions parfois étranges. »

Elle marqua une très légère pause, continuant le regard plongé dans celui de la blonde.

« Et le venin possède des propriété bénéfiques incroyables également. Il suffit de ne pas le considérer comme le mal absolu et d'apprendre à la connaître. »

La demoiselle ajouta, d'un ton plus léger, bien que son visage ne change guère. Une lueur maline passa toutefois dans ses yeux.

« Enfin, si vous n'avez pas été mordu avant. »

Elle profita de leur petite échange pour détailler la Serpentarde. Comme aperçu au tout début, il s'agissait d'une belle femme, mais semblant faire partie d'une catégorie bien particulière. Le genre de femmes sur lesquels nombre d'hommes allaient se briser, dans la vaine tentative d'obtenir un regard, un sourire, mais qui restaient sûres d'elles, ne regardant que ce qui les intéressaient vraiment. L'intelligence semblait également lui avoir été accordée, ce qui lui valu un point positif du côté d'Anabeth. Après tout, rares sont ceux qui n'aiment pas côtoyer des gens de raison, ne serait-ce que le temps d'un verre.

Elle acquiesça à la mention de leurs noms, pour chacun, et les nota dans un pan de sa mémoire pour ne pas les oublier. Dertil, puisqu'il se nommait ainsi, attira ensuite son attention tandis qu'elle croisait calmement les mains sur la table.

« La manière détachée dont tu as prononcé le nom de ta Maison m’étonne également. N’es-tu pas fière d’appartenir au Gryffondor ? Je te comprends volontiers si ce n’était pas le cas mais cela ne peut m’empêcher d’en être surpris. T’es-tu perdue sur le chemin du Courage ? »

Elle devait avouer que c'est sans fierté particulière qu'elle s'affichait en rouge et or, et n'avait pas pour habitude de se forcer pour imposer une image erronée de sa pensée sur des sujets qu'elle considérait futiles.

« Je n'ai pas d'attachement particulier à ma maison, non. Nous avons des... intérêts divergents, disons. La bibliothèque me plaît bien plus que le terrain de Quidditch, par exemple. »

Elle ne pouvait s'empêcher de soupirer en voyant les réactions de certains à la fin d'un match. Comme si la victoire ou la défaite dans ce match précis décidait de leur avenir tout entier. En général, elle en profitait d'ailleurs pour explorer les allées les plus sombres, bien que disponibles, de la bibliothèque dans un silence presque absolu, l'endroit des érudits vidée par les amoureux des balais. Là, on découvrait des formules, des recettes et autres sortilèges autant interdits qu'intéressants.

Penchant très légèrement la tête sur le côté, comme en pleine réflexion, elle ajouta toutefois, ayant noté le ton ironique de l'homme sur la notion principale donnée à sa maison.

« D'un autre côté, pour certains, aller à votre rencontre comme je l'ai fait relèverai du courage. Une notion bien subjective, donc. »

Leur échange s'interrompit de par la venue du serveur, visiblement débordé par toutes les demandes qu'il recevait. Elle resta muette le temps que Dertil passe sa commande, haussant un bref sourcil en voyant qu'il l'invitait. Ne cherchant pas à retenir l'homme outre mesure, elle se tourna vers Lucas, le regardant droit dans les yeux lui aussi.

« Ce sera une bièreaubeurre également, merci. »

Elle hocha doucement la tête, puis en revint à Dertil, réitérant son remerciement.

« Merci également. Je te le rendrai. »

Anabeth ne disait pas cela par politesse exagérée, mais par principe personnel. Elle n'aimait pas devoir, ou du moins pas devoir à une personne qu'elle venait seulement de rencontrer. Toutefois, l'invitation étant généreuse et surtout volontaire, elle ne considérait pas que refuser marquait une noblesse dont certains se vantaient dans ce genre de situation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: La salle principale

Message par : Invité, Jeu 19 Déc - 18:11



- C'est une bonne question. Disons simplement que le Choixpeau prend des décisions parfois étranges.

- Je ne trouve pas que cela soit le cas pour moi, dit Nastesia en observant les ongles de sa main droite d'un air détaché. Je me sens étrangement parfaitement à ma place à Serpentard, surtout en si charmante compagnie, ajouta-t-elle en regardant Dertil.

- Et le venin possède des propriété bénéfiques incroyables également. Il suffit de ne pas le considérer comme le mal absolu et d'apprendre à la connaître.

Nastesia sourit.


- Mais il comporte aussi sa dose de noirceur. Notre gentille petite colombe devrait y réfléchir à deux fois avant de s'aventurer dans le nid aux cobras.

- Enfin, si vous n'avez pas été mordu avant.


Devant la jolie formulation, Nastesia inclina la tête gracieusement en direction de la Gryffondor.


- La manière détachée dont tu as prononcé le nom de ta Maison m’étonne également. N’es-tu pas fière d’appartenir au Gryffondor? Je te comprends volontiers si ce n’était pas le cas mais cela ne peut m’empêcher d’en être surpris. T’es-tu perdue sur le chemin du Courage?


Nastesia sourit à Dertil, après avoir appris qu'ils étaient tous deux en sixième année. L'ironie avec laquelle il avait prononcé le dernier mot lui plaisait bien, décidément. D'ailleurs, Dertil était plutôt plaisant à regarder, après le trouble que lui avaient déjà causé ses yeux rouges. Ils n'étaient d'ailleurs pas désagréables après quelques instants d'adaptation. Et puis, le jeune homme semblait sensible à ses charmes, qui avaient déjà fait bien des ravages...


- Il est vrai que cette façon de prononcer ta maison est très étrange. Tu ne te plais pas chez les... Lions?


Nastesia avait prononcé ce dernier mot avec un dégoût sincère. Les Gryffondor la tenaient en haine profonde et elle ne pouvait les regarder s'amuser comme des enfants à leur table sans ressentir un violent désagrément. Il n'y avait rien à faire, c'était épidermique, elle ne pouvait pas les supporter.


- Je n'ai pas d'attachement particulier à ma maison, non. Nous avons des... intérêts divergents, disons. La bibliothèque me plaît bien plus que le terrain de Quidditch, par exemple.


Nastesia effleura la table vernie de son index.


- La seule section de la bibliothèque qui m'intéresse réellement est celle qui est interdite aux élèves. Je dois dire que nos intérêts divergent aussi, si tu t'en tiens aux manuels scolaires qui n'ont aucun intérêt.


- D'un autre côté, pour certains, aller à votre rencontre comme je l'ai fait relèverai du courage. Une notion bien subjective, donc.

- Subjective en effet. Gare à ce que certains ne le prennent pas pour du suicide, très chère. Je serais encline à en faire partie, à moins que tu montres que tu es... digne de la confiance d'un Serpentard. Et de son rang.

- Ce sera deux bièreaubeurre pour la demoiselle, et pour moi. J’ignore ce qu’Anabeth veut commander. Vous pouvez déduire cette commande de mon compte.


Nastesia offrit son plus beau sourire à Dertil et lui dit merci de sa voix la plus ravissante. Elle observa ensuite la jeune Gryffondor prendre une bièraubeurre elle aussi.

Le fait qu'elle veuille lui rendre la bièraubeurre la fit sourire.


- Mais dis moi, Anabeth, tu es bien rapide. Es-tu donc si sûre que Dertil boira un autre verre avec toi?
lui demanda-t-elle, un brin méprisante, tout en rapprochant imperceptiblement la main de celle du Serpentard à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Anabeth Rosebury
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La salle principale

Message par : Anabeth Rosebury, Jeu 19 Déc - 19:10


RP avec Dertil et Nastesia


Anabeth haussa légèrement les épaules en apprenant le bon placement de son interlocutrice. Si le couvre-chef se trompait pour chaque élève, les maisons n'auraient plus de sens après tout. Dans le cas présent, même elle l'aurait répartie chez les serpents après leur petite discussion. Nastesia savait manipuler ses charmes comme les mots. Un don rare mais admirable, bien que dangereux comme elle ne manqua pas de le faire remarquer. Qu'importe. Si elle devait se plonger au cœur des dangers pour atteindre ses buts, elle n'hésiterait pas... particulièrement si ceux-ci se montraient intéressants. En un sens, peut-être était-ce là son « courage » de Gryffondor, bien que cela soit plus un déterminisme absolu en réalité.

Tandis qu'elle leur répondait à chacun, et qu'ils répondaient de même, elle ne pu s'empêcher de remarquer leur complicité. Était-ce lié à leur commune appartenance aux serpents, ou à une attraction d'un tout autre ordre ? Difficile à dire. S'ils venaient tout juste de se rencontrer, en tous cas, c'était pour eux une chance d'être tombés sur une personne avec laquelle ils s'entendaient si bien. En apparence, tout du moins.


« Il est vrai que cette façon de prononcer ta maison est très étrange. Tu ne te plais pas chez les... Lions ? »

Le mépris présent dans la phrase aurait presque pu être remarqué par un sourd. Visiblement, la jeune femme avait eu des échos, ou même des affaires, peu réjouissantes avec ceux de sa maison. Peu étonnant, les gens aillant tendance à être d'autant plus désagréables avec les personnes au physique avantageux, par jalousie ou défi le plus souvent. Quant au mot « Lion » en lui-même... Si les lionnes se montraient hargneuses et téméraires, protectrices et fières, les mâles ne représentaient eux pas ce tant revendiqué courage.

« La seule section de la bibliothèque qui m'intéresse réellement est celle qui est interdite aux élèves. Je dois dire que nos intérêts divergent aussi, si tu t'en tiens aux manuels scolaires qui n'ont aucun intérêt. »

A ce moment, son impassibilité tomba pendant quelques secondes. Un sourire différent, bien que tout aussi mince, s'épanouit sur ses lèvres tandis qu'une lueur vive d'intérêt passait dans son regard, calqué dans celui de la blonde. Le reste de la taverne, et peut-être même Dertil s'il ne la regardait pas attentivement à ce moment précis, n'aurait pas fait attention, le tout se faisant dans une discrétion absolue. Mais Nastesia, elle, pouvait très facilement voir qu'elle avait touché un bon point avec sa première phrase et le sourire de notre demoiselle était presque trop... doux pour ne pas impliquer sa curiosité pour les choses les plus dissimulés de l'école.

« Je partage ton avis sur les manuels. Du reste... Qui sait ? »

Anabeth haussa les épaules. La réponse muette avait déjà été donnée. Elle récupéra son air habituel juste après, comme si rien ne s'était passé.

« Subjective en effet. Gare à ce que certains ne le prennent pas pour du suicide, très chère. Je serais encline à en faire partie, à moins que tu montres que tu es... digne de la confiance d'un Serpentard. Et de son rang. »

Elle hocha brièvement la tête et répondit sans changement, presque plus satisfaite par une telle réaction que si elle avait acceptée aussitôt.

« Cela n'est pas à moi d'en juger. Je vous laisse ce loisir. »

Elle s'adresse à nouveau aux deux. Une fois le tout commandé, la jeune femme ne s'attendit pas à une remarque de la part de la blonde, qui retrouva ainsi son attention.

« Mais dis moi, Anabeth, tu es bien rapide. Es-tu donc si sûre que Dertil boira un autre verre avec toi ? »

Elle haussa très brièvement les sourcils, n'ayant pas nécessairement envisagé la chose comme une seconde invitation. Très calme, sans faire fi du mépris évident de la blonde, elle s’énonça.

« S'il commande à nouveau en ce moment même je pourrai le rembourser. S'il ne le souhaite pas je pourrai le rembourser directement au château. S'il ne le désire pas je peux l'avancer auprès du serveur sans apparaître personnellement. »

Elle cita quelques-unes des différentes possibilités sans se presser, en faisant un minuscule mouvement de main, l'ouvrant sur le côté. La jeune femme fit silence sur une dernière phrase, glissée peut après les trois autres.

« Il ne serait présomptueux de penser à une seconde rencontre alors même que je ne sais le serpent va mordre. Peu importe avec lequel de vous deux, d'ailleurs. »

Visiblement, leurs échanges étaient très imagés. Un serpent plus discret mais observateur aux yeux rouges et un autre plus vif, presque royal aux écailles dorées. Une compagnie bien originale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: La salle principale

Message par : Invité, Jeu 19 Déc - 21:30


Le jeune Serpentard commanda deux bièreaubeurre pour lui et la blonde. La Gryffondor en commanda une aussi. Lucas pensa que le jeune homme avaient raison de commander pour les trois, quand on veux être galant on l'est jusqu'au bout et on agis comme lui. Il nota les commandes des jeunes de l'école de sorcellerie voisine, fit un clin d'oeil au Serpentard, dans le genre : "Vas-y, fonce !", et il fila à son comptoir pour préparer les trois bièraubeurre. Après avoir préparer la mythique recette des Trois Balais, maintes fois copiée mais jamais égalée, il revint à la table où les 3 jeunes étaient assis, Lucas servit Anabeth Rosebury puis Nastesia Summers et enfin Dertil Finnigan. Il pensa : "Heureusement qu'un autre homme traite bien les femmes dans ce monde de brutes... Un peu comme moi quoi !" et réclama son dû :

- Et voici pour messieurs dames ! 9 mornilles pour vous monsieur. Puis je vous suggérer de prendre un accompagnement ?

Puis, ayant reçu sa redevance, il ne s'attarda pas à la table des jeunes gens, il y avait encore tant de gens à servir !

Addition:
 


Dernière édition par Lucas Smith le Ven 20 Déc - 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La salle principale

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 13:55


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 50

 La salle principale

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 25 ... 50  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.