AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 16 sur 18
Autour du parc
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant
Mary Drake
Serdaigle
Serdaigle

Autour du parc - Page 16 Empty
Re: Autour du parc

Message par : Mary Drake, Sam 6 Jan - 11:20


Je ne suis pas un modèle de discrétion généralement, mais là je peux admettre être épatante. Nous sommes cinq complètement étonnés du calme dont on peut faire preuve. Je fixe la bestiole. Peut-être que c'est parce que j'ai envie de lui faire un câlin. Un câlin pour noyer le chagrin. Avec les singes - qui sont ma dernière grande altercation animale - ça ne s'est pas si bien passé que ça mais la fuite a réussi. Cette fois-ci j'ai l'impression que c'est cette boule de poils qui serait plus aptes à me fuir, et j'avoue ne pas en avoir réellement envie. Tu veux pas venir s'il te plaît ? Un peu de douceur ne peut faire de mal à personne. Je promets de ne pas te manger. J'veux juste voir pour ne pas trop sombrer. Y'a ces moments qui sont comme un poignard dans le coeur. J'ai des animaux tu sais. Un moke. Un piaf. Et une tortue. J'ai jamais tué personne, j'le promets ! Enfin du moins je crois. La seule personne qui a failli mourir c'est moi et je sais que c'est pas très agréable alors. Autant voir ma capacité inexistante d'assassin comme un bonus.

Il semble s'approcher. Un tout petit peu. La méfiance s'en va. Promis, je ne ferai rien de mal, j'essaie de murmurer. De faire tout pour ne pas trop l'effrayer. Il a un regard peureux, qui donne un brin d'espoir. Parce que malgré tout il avance, ne laisse pas trop de place à la peur, essaie de braver le danger. C'est une brave bête. Ensuite ça se passe entre deux battements de coeur. Le premier laisse place à un échange de regard, mêlant découverte et curiosité ; envie de voir qui est l'autre, pas seulement des deux côtés. J'ai toujours pensé que les animaux étaient si proches de nous que nous en avions peur, peur qu'un jour ils nous dépassent. C'est idiot. Le chien est un ami. Alors cette boule de poils aux grandes oreilles pourrait l'être aussi. Il doit avoir une bonne ouïe quand même. Malheureusement, arrive ensuite la deuxième partie. Un bruit derrière moi, que je n'entends presque pas, et la petite bête s'en va en courant. Deuxième chute de la journée. Je me retourne vivement. Du bois. Une satanée branche. Quelle malédiction.

J'veux laisser tomber mais y'a les traces
La neige permet de retrouver

J'peux donc pister

Elle est partie en courant, entre l'amas de branche. Mais si je suis ses petites pattes, peut-être que je pourrais avoir une certaine seconde chance. Elle est déjà loin, mais si je rattrape la vitesse avec mes longues jambes, c'est encore possible. Commence alors une course où je tente de crier d'une voix douce - si seulement c'était possible - mais reviens ! Allez ! Je crois que ce genre de technique ne fonctionne pas. C'est embêtant. Je continue, mon chemin. Les pieds courent. Le coeur bat. Mais ça n’amène à rien. J'arrive devant une impasse. Les pattes de la  petite bête se mêlent avec celles des hommes passés ici ~ avant ou après. C'est terminé. Fini. R.I.R.I.P C'est pas juste ! voix.

Dépitée je finis les fesses trempées sur le sol gelé. C'était pas moi mais une foutue branche on sait jamais, que quelqu'un m'entende. Il faudra se contenter de mes propres jambes pour le câlin. Mes bras s'enroulent autour de mes cuisses, la tête reposant sur des genoux un peu trop pointus. Je crois que ça fait mal. Je ne sais plus. Mais c'est nul. Et en plus il fait froid.
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Autour du parc - Page 16 Empty
Re: Autour du parc

Message par : Megan K. Hayajân, Mar 13 Fév - 14:08


je pique ici
Mp si problème - pv w/ Harmony
j'ai le LA de Harmo et elle a le mien.


____________________


Crache ton venin à la face du destin.
On lui reproche sa froideur, ouais, on lui reproche son efficacité. Bien sur qu'elle a ses jours sans et ses jours avec. Bien sur que son sourire est faux, la plupart du temps. Bien sur qu'elle est froide et distante quand elle est fatiguée. Mais qui sont les gens pour le lui repprocher ? Meg ronge son os, serre les dents, griffe ses cuisses. Elle a les nerfs qui chauffent, l'envie d'éclater une assiette sur le mur. C'est pas une bonne journées et les gens sont nuls. Comme si c'était une nouveauté... elle sort de la douche les yeux rouges et décide de se venger à sa manière. En les dupant.

Elle se crispe, se concentre, fait un effort. Elle grandit, se développe voit ses petits seins devenir des pectoraux fermes, des tatouages complexes se dessiner sous sa peau. Ses yeux bleuissent, ses cheveux raccourcissent. Et voilà. Elle est Felix. Et aucun d'eux ne pourra s'en rendre compte. Elle enfile les fringues masculines qu'elle a volé en cachette et délaisse à regret sa grande écharpe : elle la trahirait. Megalix sort du dortoir. Dans la salle commune, personne. C'est Samedi, et même s'il fait frais, un grand soleil réchauffe le parc. Elle va en profiter pour se détendre et s'amuser un peu.

Elle aime bien attirer les regards sur sa création. Elle est fière de l'identité qu'elle a donné à ce grand spécimen. Elle doit encore apprendre à analyser les comportements masculins pour le rendre le plus proche possible des autres débiles de son âge mais Felix a un petit charme unique. Elle l'a rendu à son goût, bien entendu. Alors qu'elle lui fait parcourir le parc en arborant un air froid et détaché - ah ! on ne lui reprochera pas à lui, d'être sans coeur ! - elle aperçoit un petit bout de femme qu'elle reconnaît comme étant Harmony.

Megan aime beaucoup Harmony. Bien sur, elle le cache. Déjà parce que les sentiments, ça fait peur, et ensuite parce qu'elle sait qu'elle n'est pas à la hauteur de la confiance de la brune. Pourtant... là tout de suite, elle a envie de s'amuser. Pas de s'amuser de la Serdaigle mais avec elle. Elle veut la faire sourire, comme elle ne pourra jamais le faire en étant Megan. Elle presse le pas et de sa démarche féline propre à Felix, elle s'approche et pose une main sur l'épaule de la bleue et bronze.

- Hé ! sourire de tombeur. Excuse moi, je suis perdu. Tu m'indiques le chemin de ton coeur ?

Petit haussement de sourcils moqueurs, et à l'intérieur, Megan rigole beaucoup. Tellement ridicule... elle en profite pour être tout ce qu'elle ne sera jamais. Eh puis, si elle arrive à faire sourire Harmo, ce sera tout bénef.

Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Harmony Lin
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Autour du parc - Page 16 Empty
Re: Autour du parc

Message par : Harmony Lin, Sam 24 Fév - 0:53


Musique

Ce matin, je me suis levée avec des pensées plein la tête. Des pensées inhabituelles pour moi. Je pense au grand amour. Ou au moins, au sentiment amoureux. J'ai l'impression de passer à côté. Qu'une âme m'attend, un tout petit peu plus loin. Une âme en parfaite communion avec la mienne. Une âme qui m'aidera à avancer, qui me portera, qui me fera atteindre des hauteurs encore jamais atteintes. Mais puis-je vraiment trouver cette personne ? Je ne suis pas sûre que ça soit aussi facile que ça à trouver. Je veux pouvoir voler aux côtés de quelqu'un. Atteindre les étoiles à deux. Est-ce trop demander ?

Alors que le fil de mes pensées continue de défiler, je me retrouve dans le Parc. A me balader, frissonnant de temps à autres, soupirant de soulagement quand un rayon de soleil passe sur moi et me réchauffe. Je marche sans but. Réfléchissant intensément. Ne faisant ni attention aux personnes que je croise, ni à la où je me dirige. Mais une personne me sort soudain de mes pensées. Ou plutôt, elle y fait écho, ce qui m'intrigue.

Car cette personne, c'est un garçon. Garçon qui semble se diriger vers moi et qui a un sourire qui me fige sur place. Et son sourire a quelque chose de réconfortant, quelque chose de familier. Et si c'était lui le fameux ? Mais comment puis-je ne l'avoir jamais vu avant ? Il semble rayonner et je ne suis pas seule à m'en rendre compte vu les regards que certaines lui lancent. Il doit avoir du succès. Je souris amèrement. Me retourne pour continuer à songer à de plus hautes montagnes à atteindre. Il va sans doute s'arrêter pour parler à l'une de ces filles. Mais je sens soudain une main sur mon épaule. Je fronce les sourcils. Regarde à qui elle appartient. C'est lui.

- Hé ! Excuse moi, je suis perdu. Tu m'indiques le chemin de ton coeur ?

Il hausse le sourcil tandis que mon cœur loupe un battement. Je rougis subitement, regarde mes chaussures. Quoi ? Hein ? Mais... Pourquoi il m'aborde moi ? Je suis loin d'être quelqu'un qui peut lui convenir. Sait-il au moins à quoi je passe tout mon temps ? La médicomagie ? Ça devrait le refroidir s'il savait... A moins qu'il ne me joue un tour ? Après tout, pourquoi venir vers moi quand toutes ces magnifiques filles blondes seraient sans doute prêtes à se jeter à ses pieds ? Je réfléchis. Sans doute trop car j'ai l'impression que cela fait un moment que je regarde mes chaussures. Alors je me décide à plonger mes yeux dans les siens.

- Euuuh... Je...

Bravo Harmony ! C'est très intelligent ça ! Pourquoi tu bégayes comme ça ? Il joue avec toi ! Te faire avoir par un simple regard et une phrase aussi banale que ça ?! Vraiment ?

Je détourne à nouveau les yeux, tournant la tête pour ne plus le regarder. Et soudain, la dure réalité me rattrape. Ce rêve est inaccessible pour l'instant. Je dois pas fondre pour le premier inconnu qui m'aborde de cette façon alors qu'il ne me connait même pas. Alors je grimace. Et répond de la façon la plus détachée possible. Ignorant volontairement ce sentiment qui me dit que j'ai besoin de lui à mes côtés. Que nous pourrions aller loin.

- Tu as du te tromper de personne je pense...

Je lutte pour ne pas partir. Ça serait lui montrer ma faiblesse. Alors je le fixe à nouveau, une espèce de lueur de défi dans les yeux. M'attendant qu'il se détourne et se rende compte de l'erreur qu'il a faite. M'attendant à ce que je puisse rapidement retourner à mes réflexions, qui seront sans doute parasitées par le bleu de ses yeux qui ne parvient déjà plus à quitter mon esprit...
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Autour du parc - Page 16 Empty
Re: Autour du parc

Message par : Megan K. Hayajân, Mer 21 Mar - 13:58


____________________


Meg joue de ses costumes. Meg joue de ses humeurs. Habillée en Felix, elle oublie toutes ses frustrations et se laisse guider par ses instincts. Elle peut être qui elle veut - et là, elle est ce bellâtre tatoué au regard franc et désarmant. Une part d'elle veut s'amuser - l'autre se dit que si elle peut utiliser cette apparence pour rendre à Harmony un peu de confiance en elle, c'est génial. Alors en croisant les beaux yeux de son amis, elle se fends d'un sourire encore plus grand; les bagayements sont presque attendrissent. Meg n'aime pas les gens, mais en voyant ce genre de perle, elle se demande comment les garçons peuvent se contenter d'une franche camaraderie. Elle est aussi jolie que gentille, aussi drôle que généreuse. Elle veut être un bon souvenir - que Felix soit celui qui la rendra heureuse aujourd'hui. Et quand, ce soir, Megan retrouvera Harmony à la bibliothèque, elle l'écoutera avec joie lui raconter cette étrange rencontre.

- Je ne me suis pas trompé, non.

Elle fait arborer au visage masculin un sourire en coin non dénué de charme. Elle n'est pas encore tout à fait à l'aise avec toutes les mimiques masculine mais la main qu'elle passe dans ses cheveux lui semble un bon début. Elle se fait violence pour ne pas passer dix minutes à regarder tous les tatouages qu'elle créée chaque fois avec la même satisfaction. Elle n'est pas ici pour contempler son oeuvre - mais pour faire agir sa marionnette.

- Je te regarde depuis un moment tu sais. un nouveau sourire. Je suis un ami de Meg. Elle a bien voulu me dire où te trouver. Elle m'a fait promettre de ne pas être lourd - tu ne lui diras pas si je le suis un peu, hein ?

Un petit rire rafraîchissant. Elle pose sur son amie des yeux remplit de tendresse - les siens, bien à elle - ce qui donne chez Felix une moue attendrie. Elle sait qu'il est beau, le fait parfois agir comme un goujat. Ici et maintenant, elle veut faire d elui un parfait gentlemen.

Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Harmony Lin
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Autour du parc - Page 16 Empty
Re: Autour du parc

Message par : Harmony Lin, Sam 24 Mar - 23:34


La garçon qui m'a abordé sans doute par erreur sourit jusqu'aux oreilles. Je crois que je n'avais jamais vu quelqu'un d'aussi solaire que lui, c'est vraiment agréable. Mais pas pour moi, malheureusement. Persuadée qu'il va se détourner de moi dans les secondes qui suivent, je le dévisage, fixant ses yeux bleus. Mais quand je ne le vois pas tourner les talons, je fronce les sourcils.

- Je ne me suis pas trompé, non.

Le choc m'envahit tandis que la bouche du garçon affiche maintenant un sourire en coin et passe sa main dans ses cheveux. Je grimace un peu intérieurement. Même s'il est là pour moi, je ne dois pas fondre. Il a l'air d'être le genre de garçon qui peuvent facilement briser des cœurs et qui n'en ont rien à faire de l'état dans lequel on se trouve après. Je ne peux pas me permettre de me faire manipuler et mettre à terre ensuite. Car qui dit que j'aurais la force de me relever ? Les épreuves rendent plus fort mais si on peut les éviter, il vaut mieux le faire.

- Je te regarde depuis un moment tu sais. un nouveau sourire. Je suis un ami de Meg. Elle a bien voulu me dire où te trouver. Elle m'a fait promettre de ne pas être lourd - tu ne lui diras pas si je le suis un peu, hein ?

Il rigole et de nouveau, une expression surprise passe sur mon visage. Il me regarde d'un air... tendre ? Je ne comprends plus rien. Et puis, Megan lui aurait-elle vraiment dit où je me trouvais si elle ne pensait pas que c'était quelqu'un de bien ? Je suis quand même curieuse qu'elle ne m'en ai jamais parlé. Mais après tout, elle est assez secrète et je comprendrai tout à fait pourquoi elle voudrait cacher un tel ami. Même si je pense honnêtement qu'elle n'a pas grand chose à craindre de moi.

Je suis sceptique et en même temps, j'ai envie de lui laisser sa chance. De discuter un peu. Surtout que tout en lui m'attire : son rire, son attitude charmeuse, son sourire. Je sais d'avance que c'est une mauvaise idée et pourtant, ça ne me gênerait pas plus que ça de tomber.

- Pourquoi me regarder moi quand tu peux voir Megan ? Elle a beaucoup plus de charme que moi. Mais promis, je ne lui dirait pas si tu es un peu lourd.

Je réfléchis. J'aimerais en apprendre plus, le challenger. Et puis, s'il veut me charmer, il va d'abord falloir apprendre à me connaître. Et que j'en sache plus sur lui aussi. Et s'il n'a pas fuis en connaissant mes passe-temps et peut être mon histoire, j'envisagerai la chose.

- Tu voulais connaître le chemin de mon cœur non ? Eh bien, un bon début serait de me parler de toi. Comment tu t'appelles déjà. Et surtout, qu'est-ce qui a fait que Megan te dise où j'étais ? Elle doit avoir confiance en toi.

Je réfléchis encore. N'est-ce pas un peu présomptueux de dire ça ? Mais je suis persuadée que même si elle ne le dit pas, Megan n'enverrait jamais quelqu'un de mal intentionné vers moi. Elle me protégerait. Ou au moins, je l'espère. Je ne veux pas être trahie de nouveau. Perdre à nouveau la personne qui compte le plus pour moi. J'ai déjà perdue Lïnwe, je ne veux pas que ça recommence. Alors, presque fébrile, j'attend la réponse de ce garçon dont je ne sais pour l'instant rien, si ce n'est que ses yeux sont hypnotisants.
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Autour du parc - Page 16 Empty
Re: Autour du parc

Message par : Megan K. Hayajân, Dim 22 Avr - 17:44


____________________


Alors qu'il y a un premier silence, Megan sent son cerveau faire trois milles tours. Elle adore ce jeu. C'est sans doute malsain - d'aimer tant se présenter aux autres sous une forme différente. Mais elle aime ce nouvel éclairage sur eux, ce nouvel angle de vision. Et puis parfois ça lui rends service. Passer pour quelqu'un de majeur, par exemple... ici et maintenant, elle veut remonter le moral de sa copine. Alors imaginez sa tête quand Harmony demande pourquoi un garçon la choisirait elle alors qu'il pourrait avoir Megan ! La métamorphomage a, mentalement, la mâchoire qui se décroche.

Harmony a-t-elle un tel manque de confiance en elle qu'elle ne voit pas l'évidence ? Qu'on lui apporte un miroir, et vite ! Elle est sublime, tout simplement. Elle a des yeux a vous en ravager le coeur, un sourire éclatant et une présence douce. Elle n'est pas dénuée de charme ! à côté, Megan, son teint cireux et ses yeux vides, sans parler, bien sur, de sa maigreur effrayante, font l'effet d'une plaisanterie. Harmony est soit très gentille, soit très aveuglée.

- Meg, c'est comme une soeur. Ou un bon pote. Je pourrais pas, ce serait trop bizarre. une pause marquée, Meg se gratte un tatouage sur cet énorme biceps. Je trouve que tu as énormément de charme, Harmony. Tu es très belle - et mon petit doigt me dit que ce n'est pas que physique.

La franchise, y a que ça de tel. Parce que ça, Megan le pense de son amie. Elle n'est pas toujours très agréable - froide et aussi agréable qu'un oursin - mais tient énormément à son amie.

Harmony, bien sur, pose des questions. Megan doit réfléchir vite : certains des éléments qu'elle a inventé pour Felix sont fixés depuis longtemps. Pourtant, la jolie brune pourrait bien toucher des points auxquels Meg n'a pas pensé. Pour le moment, elle doit se présenter. Ce n'est pas très compliqué. Elle peut donner les informations qu'elle veut.

- Je m'appelle Felix. J'sus né en Irlande, dans le même village que Meg. On a grandit ensemble, découvert qu'on étaient des sorciers ensemble. Faut dire, ça crée des liens.

Felix sourit de nouveau. Megan lui fait croiser les bras, tire à nouveau sur les fils.

- Je n'ai jamais été doué pour les présentations... ça te dirait de jouer aux jeux des dix questions en se baladant ? On pourrait aller à pré-au-lard si tu veux. Comme ça, je pourrais t'offrir une glace ou ce que tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Harmony Lin
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Autour du parc - Page 16 Empty
Re: Autour du parc

Message par : Harmony Lin, Mar 24 Avr - 18:59


L.A de Megan pour le déplacement

Quand je lui demande pourquoi il me choisit moi plutôt que Megan, je ne sais pas à quoi m'attendre comme réponse. C'est vrai quoi, elle est vraiment étonnante ! Pleine de mystères, certes, mais elle a un certain charme qui fait qu'on s'attache facilement à elle. Et même si au début, ce n'est pas facile de se rapprocher d'elle, quand on apprend à mieux la connaître, on découvre quelqu'un d'exceptionnel.

- Meg, c'est comme une soeur. Ou un bon pote. Je pourrais pas, ce serait trop bizarre.

Je hoche la tête sur le côté et acquiesce légèrement, comme pour montrer que je comprend. Effectivement, s'il la considère comme sa soeur, difficile de vouloir faire quoi que ce soit avec elle. Ce n'est pas le même type de relation. Il passe sa main sur l'un de ses tatouages et soudain, je me demande ce qu'ils signifient tous. Car pour faire cela, il faut une raison non ? Quelle qu'elle soit, j'aimerais bien la connaître.

- Je trouve que tu as énormément de charme, Harmony. Tu es très belle - et mon petit doigt me dit que ce n'est pas que physique.

Il en fait peut être un peu trop là, non ? Enfin, le fait est que je rougis jusqu'aux oreilles de ses compliments. Je n'ose même pas croiser son regard à vrai dire. Je voudrais répliquer, lui dire qu'il se trompe, que j'ai plein de défauts qu'il ne connait pas encore, qu'il ne doit pas bien voir, mais quelque chose me dit aussi qu'il ne sert à rien d'argumenter dans ce cas-là. Alors d'une voix faible, presque un souffle empli d'embarras, le visage n'ayant toujours pas changé de couleur, je répond.

- Je... Merci.. ?

Une question oui, c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour lui signifier que je n'étais pas forcément d'accord avec lui sans que cela nous engage dans un grand débat. Je cherche alors à changer de sujet, à retrouver de l'assurance. Alors je repense à ses premières paroles et je pose une question. Je lui demande de se présenter. C'est un bon début non ?

- Je m'appelle Felix. J'sus né en Irlande, dans le même village que Meg. On a grandit ensemble, découvert qu'on étaient des sorciers ensemble. Faut dire, ça crée des liens.

Une petite pointe de je ne sais quoi empli mon cœur. De la...? Non. Ça ne peut pas être ça ! Et pourtant... Serais-ce de la jalousie ? Mais envers qui ? Je ne saurais le dire. Son sourire n'arrive pas à me tirer de mes pensées. Je me demande d'où vient ce sentiment. Une chose est sûre, je déteste le ressentir. Aucun des deux ne mérite d'être le sujet de cela. S'ils sont comme frères et sœurs, je dois être contente pour eux. Et puis, Megan tient quand même à moi, non ? Même si c'est lui son ami d'enfance... Puis lui m'a dit qu'il ne la considérait pas comme quelqu'un pouvant être plus qu'une amie. Alors de quoi ais-je peur ?

- Je n'ai jamais été doué pour les présentations... ça te dirait de jouer aux jeux des dix questions en se baladant ? On pourrait aller à pré-au-lard si tu veux. Comme ça, je pourrais t'offrir une glace ou ce que tu veux.

Je le regarde soudain et toutes mes pensées disparaissent pour laisser juste l'image de ses yeux me regardant remplacer toutes ces questions inutiles. Son idée me plait, elle me permettrait de mieux le connaître. Alors je souris, contente qu'il ait compris ce que je voulais et qu'il soit d'accord. Je décide de ne pas trop penser à la deuxième partie de sa phrase au risque de rougir à nouveau. Mais malheureusement pour moi, tout ce que je pense ou ressent se lit sur mon visage alors...

- Ça me va, Felix. Allons-y !

Nous commençons à nous diriger à pas lents vers le portail de notre école et pendant qu'on marche, je réfléchis à ma première question. Et très vite, la question que je m'étais posée plus tôt me revient. Ses tatouages...

- Bon, première question, si tu veux bien. Tes tatouages, pour quelles raisons les a tu fais ? Ont-ils une signification particulière ?


Je me rend compte que pour une première question, c'est un peu personnel mais bon, je veux vraiment savoir ça. Et puis, s'il ne veut pas répondre, il ne répondra pas de toute façon. Je ne l'oblige à rien après tout, c'est lui qui a proposé le jeu... Mais en tout cas, je suis curieuse de ce que je pourrais apprendre sur lui. Et doucement, je commence à baisser mes barrières...
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Autour du parc - Page 16 Empty
Re: Autour du parc

Message par : Megan K. Hayajân, Mer 25 Avr - 14:47


____________________


Harmony avait accepté la balade. Megan en était ravie. Elle se laissait prendre par le jeu. Elle aimait de plus en plus ça : tirer les ficelles de sa marionnette, jouer avec les mots, les intonations, les gestes. Elle qui était incapable ou presque de lancer un sortilège efficace, elle se révélait plutôt douée au jeu de la métamorphomagie. Elle s'était habituée aux crispations, aux gargouillis, à l'incapacité de savoir si cette forme était naturelle ou si elle avait inconsciemment toujours modifié son visage... c'était tout simplement devenu une seconde nature. Parfois, elle haïssait ce corps en constant mouvement, trompeur et fourbe, qui révélait les émotions qu'elle ignorait ressentir. Parfois, comme en ce moment, elle l'adorait pour les multiples possibilités qu'il lui offrait.

Megan emboîte donc le pas à Harmony, un sourire planant toujours sur son beau visage de mauvais garçon. La brunette n'a jamais vraiment su pourquoi, instinctivement, c'était cette forme masculine qu'elle avait adoptée. Felix n'était pas forcément son type de garçon : en même temps, Meg avait-elle vraiment un type ? Physiquement, elle préférait les filles. Elles étaient souvent plus douces, articulées autour d'autres mots, d'autres valeurs. Et sexuellement eh bien... eh bien, disons le franchement, Megan ne ressentait de désir pour personne. Et c'était peut-être pour ça qu'elle passait si facilement d'un corps à un autre. Elle n'était attachée à aucune passion et se mêlait dans l'indifférence au propre de chaque corps. La première question d'Harmony la tira de ses pensées :

- Bon, première question, si tu veux bien. Tes tatouages, pour quelles raisons les a tu fais ? Ont-ils une signification particulière ?

Megan fit arborer à Felix une moue déstabilisée. Elle n'avait jamais vraiment pensé à la raison pour laquelle elle avait imprimé tant de motifs sur le corps de sa création. Les tatouages racontait une histoire, une légende propre à son pays natal. Ils commençaient dans le cou, se poursuivaient sur les bras, le torse, le dos et même sur les cuisses. Cette histoire avait bercé toute l'enfance de la jeune métamorphomage et inconsciemment, elle en avait reproduit les principaux actes sur le corps de Felix. Son mensonge n'en serait donc pas vraiment un.

- Mes tatouages me rappellent d'où je viens. Ils reprennent une légende irlandaise, l'histoire de Diarmuid, Grainne et Fionn. Un triangle amoureux retorse à travers les plus beaux paysages de notre coin du monde.

Megan décide de pousser le vice jusqu'au bout. Avec un sourire enjôleur, elle ajoute :

- Je te montrerais bien toute l'histoire mais c'est peut-être un peu tôt pour t'offrir un strip-tease !

Ils se rapprochaient désormais du portail où, grace au transplanage d'escorte, Felix... enfin, Megan, pourrait conduire Harmony jusqu'à Pré-au-Lard.
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Harmony Lin
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Autour du parc - Page 16 Empty
Re: Autour du parc

Message par : Harmony Lin, Jeu 26 Avr - 15:34


L.A de Megan/Felix

Musique

Ma question fait apparaître une moue déstabilisée sur la figure de Felix. Je lui adresse un sourire embarrassé, me doutant bien que ma question est plutôt complexe. Mais en un sens, sa petite moue me fait aussi rire. Il est adorable avec, bien loin du garçon qu'il semble être quand il fait un sourire séducteur, bien plus... naturel ? Sympathique ? Je ne saurais le dire.

- Mes tatouages me rappellent d'où je viens. Ils reprennent une légende irlandaise, l'histoire de Diarmuid, Grainne et Fionn. Un triangle amoureux retorse à travers les plus beaux paysages de notre coin du monde.

Il fait son sourire enjôleur, celui-là même qui me donne l'impression que c'est loin d'être la première fois qu'il fait ça. Je grimace intérieurement, songeant à toutes celles qu'il a sans doute abordé de l'exacte même façon.

- Je te montrerais bien toute l'histoire mais c'est peut-être un peu tôt pour t'offrir un strip-tease !

Je rougis et détourne les yeux. Effectivement, ce n'était pas mon intention en posant cette question. Mais l'histoire que ses tatouages raconte m'intéresse. J'aimerais bien qu'il me la raconte un jour. Je suis sûre que ça doit être très intéressant. Et d'ailleurs, il commence à me faire rêver à parler comme ça de son pays natal. De celui de Megan. Moi qui ne voyage jamais rêve bien souvent d'aller plus loin que l'Angleterre dans laquelle je vis depuis que je suis petite.

- Peut être qu'un jour tu pourras me raconter et non me montrer cette histoire ? De ces paysages que tu semble tant aimer ?

On arrive jusqu'au portail et il me tend son bras que je prend avec un sourire sur le visage. J'appréhende un peu le voyage d'autant que je n'ai déjà transplané qu'une seule fois. Mais tout se passe bien. J'ai juste une légère nausée en arrivant mais elle passe bien vite.

A peine sommes nous arrivés à Pré-Au-Lard que d'autres filles regardent Felix avec un air appréciateur. Je fais une grimace, bien visible cette fois-ci et me tourne vers lui, décidée à poser ma question suivante. Même si ça risque vraiment de me faire passer pour quelqu'un de possessif...

- Tout... Ça... Tu l'as déjà fais avec plein de filles, non ?

Je nous montre nous deux, je montre aussi Pré-Au-Lard. D'ailleurs, j'allais dire "techniques de séduction" mais c'est une mauvaise idée, je pense qu'il se moquerait de moi. Et malheureusement, je ne peux pas trop retourner à Poudlard sans son aide... Ou alors, je devrais prendre infiniment plus de temps. Donc je fais en sorte de ne pas vouloir prendre mes jambes à mon cou. Et puis, je passe un très bon moment pour l'instant...
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Autour du parc - Page 16 Empty
Re: Autour du parc

Message par : Megan K. Hayajân, Sam 5 Mai - 22:19


____________________


Megan ne voit pas à quel point le jeu qu'elle entretient est malsain : pour elle, sa tentative n'est ni manipulatrice ni dangereuse. Elle se contente d'offrir à sa meilleure amie une chance de reprendre confiance en elle. Elle ne boude pas son plaisir à se promener dans le corps puissant de Felix. Elle a l'impression jouissive de s'approprier la vie d'un autre, ou plus exactement, à la manière d'un détraqueur, d'aspirer l'âme de quelqu'un dans son propre corps. Pourtant Felix n'est qu'une idée, une facette qu'elle a créé et non quelqu'un de bien réel. Parfois, elle a l'impression qu'il est vraiment là, qu'il est vraiment cet ami qu'elle prétends avoir. Elle aurait aimé l'avoir : quelqu'un avec qui partager des souvenirs d'enfance, de beaux moments de vie. Megan veut tout simplement offrir à Harmony ce qu'elle-même n'a jamais eu : quelqu'un à aimer.

Petit à petit, la métamorphomage se détends. Les mots lui viennent plus facilement, elle perçoit mieux le jeu des sons, des lettres. Elle se trouve plus à l'aise dans cette bouche masculine que dans la sienne. C'est étonnant comme jouer un rôle paraît simple quand on a du mal à être soi-même. Finalement, les deux promeneurs transplanent jusque dans Pré-au-Lard. Megan n'est pas peu fière : ils n'ont laissé aucun bout d'eux-mêmes derrière eux. Elle débute dans l'art du transplanage et Pré-au-Lard est plus ou moins la distance maximum qu'elle peut franchir pour le moment.

Alors qu'elle s'apprêtait à demander à la jolie brune ce qu'elle voulait faire, cette dernière la prends de court avec une question... embarrassante. Qu'est-ce qu'elle est censée répondre ? Il y a bien cette vendeuse... la jolie brunette de la boutique d'animaux magiques, celle qui lui faisait du rentre dedans... oui, celle-là, un jour ou l'autre... mais le reste ? Megan ne ressent pas d'attirance véritable pour les gens - de ce fait, Felix non plus. Il n'y a qu'Harmony pour faire vibrer Megan. Harmony et toute cette pièce de théâtre qu'elle monte pour elle, juste pour elle...

- En fait, pas vraiment. Je veux dire, jouer les beaux-parleurs, les amadouer pour qu'elles me fassent un devoir ou quelque chose du genre... oui. Mais m'intéresser à elles ? Nan. Première fois.

Les deux adolescents avançaient sans vraiment de but.

- Tu es libre de ne pas me croire. puis avec un sourire Ca te dirait qu'on aille jusque vers la falaise, vers la grotte ? Il y a une super vue de là-bas. Tu pourras continuer à me poser des questions sur le chemin.

Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Harmony Lin
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Autour du parc - Page 16 Empty
Re: Autour du parc

Message par : Harmony Lin, Lun 7 Mai - 15:55


Musique

Bien que je sois un peu méfiante sur si ses intentions sont pures ou non, je ne peux nier que je passe un bon moment. Ça vient juste de commencer et pourtant, je me sens très bien en la présence de Felix. Je me sens à ma place, je me sens appréciée. Et je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression qu'il me dit la vérité quand il me dit qu'il s'intéresse à moi et que d'habitude, il est plutôt du genre beau parleur. Bon, j'attend qu'il me prouve vraiment sa bonne foi mais au moins, il est honnête non ? Et c'est une qualité qui est importante à mes yeux.

On avance lentement sans aller vraiment quelque part. En tout cas moi, je ne réfléchis pas. Enfin, pas à la ou je vais, plutôt à cette énigme qu'est ce charmant garçon.

- Tu es libre de ne pas me croire. Ca te dirait qu'on aille jusque vers la falaise, vers la grotte ? Il y a une super vue de là-bas. Tu pourras continuer à me poser des questions sur le chemin.


Son sourire est contagieux et bientôt, je me retrouve à moi-même sourire et à hocher la tête pour montrer mon approbation. Et je le suis tandis que nous continuons notre chemin. J'ai hâte de voir cette fameuse vue, je ne suis jamais allée là-bas. Je suis plutôt du genre à traîner chez Fleury & Bott quand je vais à Pré-Au-Lard d'habitude.

Dans un moment de pure enfantillage, je me retourne et commence à marcher en arrière pour le regarder et pour poser ma question suivante.

- Est-ce que tu peux me raconter un de tes plus beaux souvenirs d'enfance ?

Je souris joyeusement. C'est un beau moment que je vis là. Et tandis que je me remet droite pour être sure de ne pas me faire mal, je trébuche. Oups.
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Autour du parc - Page 16 Empty
Re: Autour du parc

Message par : Megan K. Hayajân, Mer 16 Mai - 20:29


____________________


Megan prends la tête de la marche. Elle a découvert cette caverne à flan de colline lors de sa dernière visite de Pré-au-Lard, en troisième année. Elle avait tout de suite été subjuguée par la vue incroyable que donnait la prise de hauteur. Elle était contente de pouvoir user de cet endroit pour éblouir Harmony. Le chemin était escarpé et pas forcément facile d'accès mais la jeune métamorphomage était svelte et plutôt sportive malgré sa maladresse naturelle : elle avait toujours atteint le but sans trop de difficultés. Elle était presque sure que son amie tiendrait aussi le rythme. En attendant, elle la laissa poser sa troisième question, qui ne manqua pas de l'étonner. Un souvenir heureux d'enfance ? Parce qu'une enfance pouvait être heureuse ?

Non, Megan était mauvaise langue. Elle se le reprocha aussitôt. Avant le retour de Caleb dans sa vie, elle avait été heureuse. Elle avait alors huit ans et était une gamine pleine d'une vitalité incroyable. Elle était tellement aventureuse... ! Elle ne pouvait pas s'empêcher de fureter un peu partout dans l'espoir de découvrir de nouvelles cachettes pour les histoires imaginaires qu'elle s'inventait. Sa grand-mère était encore aimante et elle profitait de cette petite vie recluse sans jamais regretter sa solitude. Puis son père était arrivé... Meg chassa les mauvais souvenirs et tâcha d'inclure Felix dans ce paysage du passé. N'importe laquelle de ces expéditions pourrait représenter aujourd'hui un merveilleux moment pour peu qu'elles aient été partagées. Elle décida de combler ce brusque élan de solitude par un mensonge mais n'en eu pas le temps.

Harmony bascula. Meg, par réflexe, voulu la retenir mais elle avait oublié qu'aucune force n'accompagnait cette fausse musculature d'homme viril. Elle plongea en avant mais parvint à retourner la position : Harmony chuta donc sur elle. Meg sentit son dos la lancer furieusement et elle se força à sourire.

- Si c'est une technique de drague, elle n'est pas très habile, beauté.

Elle fit arborer au visage de Felix un sourire roublard de vainqueur. Avec douceur, elle repoussa Harmo et l'aida à se relever. Elle mit une main dans le dos de son amie, sans vraiment la toucher, simplement pour s'assurer qu'elle tenait à nouveau en équilibre. Elle eut un petit rire rauque.

- Tout ça pour t'assurer que mes muscles n'étaient pas gonflables. Ca va, l'oreiller te plait ?

Elle lui faisait jouer une attitude moqueuse mais en vérité, son regard reflétait d'avantage d'inquiétude et de tendresse. Après un moment de flottement, Megan reprit sa route et se décida à répondre à la question d'Harmony.

- C'était un soir d'été, avec Megan. On avait pas encore dix ans. On avait trouvé un coin super, amené de quoi pique-niquer. On a passé la soirée à se raconter des histoires de fantômes. On s'est endormis là bas, à la belle étoile. C'était un super moment. Quand son père est revenu, on a plus eu l'occasion de se battre.

Elle avait toujours eu envie de lui parler de son père, de l'horreur qu'elle avait vécu mais n'avais jamais trouvé le courage de le lui dire en face. N'était-ce pas l'occasion parfaite ?

- Je suppose que tu sais pour son père. Je sais que ça a été un drame quand il est mort... mais elle est mieux sans ce monstre.

Elle fixait le chemin, retenant les trémolos qui menaçaient de pointer. Bah ! Harmony prendrait ça pour de la colère ou de l'émotion. Felix n'en apparaîtrait que plus sensible. D'une pierre, deux coups.


Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Harmony Lin
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Autour du parc - Page 16 Empty
Re: Autour du parc

Message par : Harmony Lin, Sam 26 Mai - 20:06


L.A de Megan K. Hayajân
Musique


Et une chute pour Harmony, une ! Enfin c'est ce que je pensais avant de voir Felix plonger vers moi et se mettre derrière moi pour m'éviter de m'écraser sur le sol. Je m'écrase plutôt sur lui, du coup. Je me retourne brusquement et le regarde d'un air un peu choqué tandis qu'il me fait un sourire un peu crispé.

- Si c'est une technique de drague, elle n'est pas très habile, beauté.

Il m'aide à me relever et rigole tandis que je suis scandalisée et que je m'inquiètes pour lui. Il va bien ? Une chute pareille peut vraiment faire mal. Je devrais sans doute le soigner ? Il ne semble pas se formaliser de cette chute mais j'aimerais quand même m'en assurer...

- Tout ça pour t'assurer que mes muscles n'étaient pas gonflables. Ca va, l'oreiller te plait ?

Je détourne les yeux et rougis. C'est même pas vrai en plus... Même si effectivement, il était très confortable ! Je ne sais pendant quelques secondes plus ou me mettre avant de me rendre compte qu'il joue encore avec moi. Enfin qu'il me taquine pour me faire réagir. Je lui adresse un grand sourire avant de le perdre en me rappelant qu'il est peut être blessé.

- Tu es blessé ? Je me débrouille en Médicomagie, tu veux que j'essaye de te soigner ?

Une moue soucieuse s'installe sur mon visage et quand il me répond positivement, je lance un #Curo As Velnus. Puis, il se décide à répondre à ma question.

- C'était un soir d'été, avec Megan. On avait pas encore dix ans. On avait trouvé un coin super, amené de quoi pique-niquer. On a passé la soirée à se raconter des histoires de fantômes. On s'est endormis là bas, à la belle étoile. C'était un super moment. Quand son père est revenu, on a plus eu l'occasion de se battre.

- C'est un chouette souvenir...

Je souris doucement avec cet éternel pincement au cœur qui me fait jalouser la relation qu'il semble y avoir entre les deux. Bon, je suis ravie qu'ils s'aient l'un l'autre mais j'ai peur qu'un jour, Megan se rende compte qu'elle n'a besoin que de Felix et pas de moi ? Je chasse vite cette idée de ma tête pour porter pleinement attention à Felix qui continue de parler.

- Je suppose que tu sais pour son père. Je sais que ça a été un drame quand il est mort... mais elle est mieux sans ce monstre.

Je m'arrête brusquement et écarquille les yeux. Je mets ma main devant ma bouche et suis figée de stupeur. Son père ? Mort ? Et pourquoi le traite-t-il de monstre ? Je ne sais pas quoi dire. Je regarde Felix avec une lueur d'incompréhension dans le regard et une grande douleur m'envahit. Avant tout pour Megan, pour avoir vécu cela, quoi qu'elle ait vécu, et aussi un peu pour ne pas m'en avoir parlé. L'apprendre de son ami d'enfance, c'est un peu dur. En même temps, ça ne doit pas être un sujet facile à aborder mais je croyais qu'elle pouvait me faire confiance ?

- Je... Non je ne savais pas. Je te demanderai bien ce qu'il s'est passé mais je pense que c'est plutôt à elle de m'en parler. Quand elle le voudra.

Je reste silencieuse quelques secondes, regardant partout sauf vers Felix, reprenant la marche jusqu'à l'endroit où il veut m'amener. Puis, voulant penser à autre chose, j'essaye de trouver une question. Et j'en trouve une assez facilement finalement. Une question bateau mais ça devrait aller quand même !

- Si tu devais te décrire en trois adjectifs positifs et trois adjectifs négatifs... Qu'est ce que tu dirai ?

Curieuse de sa réponse, je continue de marcher mais en le regardant cette fois. S'il fait vraiment attention, il pourra voir que j'ai été touchée par ce que je viens d'entendre. Que ça fait marcher les rouages des mon cerveau...
Revenir en haut Aller en bas
Tasha Logan
Tasha Logan
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Autour du parc - Page 16 Empty
Re: Autour du parc

Message par : Tasha Logan, Lun 9 Juil - 0:22


PV Alec Z. Dmitriev

Nouvel après-midi sans cours. De nouveau elle décide de sortir du château. Ces dernier temps Tasha ne supporte plus d'être enfermée, ni d'être entourée de ses camarades qui ne lui accordent même pas un regard. Elle s'est donc tout naturellement dirigé vers le parc, pour retrouver sa si chère solitude, pour pouvoir en jouir sans tous les bruits incessants qui parasitent la salle commune des Gryffondors. Trop de bruits, trop de mouvements autour d'elle, il était temps de s'échapper. Après tout son isolement faisait partie intégrante de sa vie, pourquoi vouloir en changer ?

Cette journée n'est pas des plus ensoleillée mais c'est sans importance. Elle a toujours adoré la douceur du vent sur sa peau, sensation sans aucune comparaison possible. La jeune fille a à peine fait ses premiers pas dehors que déjà la sensation d’oppression qu'elle ressentait depuis le matin n'est plus qu'un lointain souvenirs. Les quelques nuages qui parsèment le ciel si bleu ces derniers jours lui donnent envie de s'allonger dans l'herbe. Un souvenir. Elle, si jeune, si insouciante. Rester allongée dans le jardin de sa maison londonienne, à chercher des formes dans les nuages. Comme toujours elle sent son cœur se serrer. Son enfance si paisible lui semble extrêmement lointaine maintenant.

Elle laisse ses pas la guider, pendant plusieurs minutes, plusieurs heures ? Le temps file sans qu'elle s'en rende compte. Elle souhaiterait que ces moments ne s'arrêtent jamais. Laisser les problèmes s'échapper de son esprit pour un temps. A cet instant elle ne pense plus à rien.

Il lui semble apercevoir un point noir à quelques mètres d'elle. Sa curiosité est alors piquée. Qu'est ce que cela peut être ? Il lui suffit de s'en approcher pour en avoir le cœur net. Petit à petit une forme se dessine. La forme noire semble se déplacer quelque peu. En réalité il semble s'agir d'un animal. Un corbeau ? La jeune fille hésite. Elle ne veut surtout pas l'effrayer. Mais elle ne peut s'empêcher de s'approcher. L'animal ne semble pas vouloir s'éloigner, au contraire. Il semblerait même chercher le contact humain. Tasha décide de s'agenouiller à ses côtés pour le rassurer.

Serait-ce la propriété d'un élève de l'école ? La jeune fille hésite sur la marche à suivre. Elle se demande si quelqu'un est à sa recherche. Elle n'a aucune envie de se lancer à sa poursuite si c'était réellement le cas. Elle préfère finalement prendre ses aises, assise dans l'herbe, les yeux posés sur le brillant plumage du corbeau à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Enzo M. Aiken
Enzo M. Aiken
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Autour du parc - Page 16 Empty
Re: Autour du parc

Message par : Enzo M. Aiken, Jeu 12 Juil - 15:03


The Life is a piece of chocolate cake.

PV Tasha Logan
À peine de retour de vacances que la reprise des cours, m’a littéralement épuisée. Etrangement, j’ignorais pourquoi j’m’en sortais pas trop mal, sans vouloir trop me vanter, je n’étais pas très nul, sans pour autant avoir la grosse tête en me traitant de « surdoué ». Pourtant, ce n’est pas tant les personnes que j’avais rencontré en si peu de temps qui me laissait perplexe, mais plus le fait que j’comprenais pas vraiment pourquoi je ne me souvenais pas de leurs visages, de leurs noms … Voir même du mien, alors qu’en cours, j’pouvais facilement dire ce qu’était un « Experlliarmus » ou encore un « Alohomora ». J’en avais la tête toute retournée et il me tardait que la cloche sonne pour dire que la fin des cours est annoncée. Quelques instants plus tard et ce fût le cas, je m’élance alors vers mon dortoir après avoir traverser la salle commune, mais qu’elle ne fût pas ma surprise en constatant que mon corbeau manquait à l’appel. C’est à croire qu’il s’était perdu en chemin depuis … mon retour de vacance ou qu’il est peut – être retenu quelque part. La seconde éventualité me laissait avec un long frisson dans ma nuque et la peur me gagnait rapidement, me faisant stresser davantage, au passage. Je ne me pardonnerais jamais s’il lui était arrivé un malheur… Alors, je m’empresse de sortir du dortoir, de reprendre le chemin inverse jusqu’à débuter mes fouilles dans les couloirs… Puis, les salles de classes vides avant de courir jusqu’à l’extérieur.

-  « Kraw… T’es où ? … Kraaaw ? »

Quand soudainement, je l’aperçois enfin ! Une jeune fille s’agenouille en face de lui alors qu’il ne bouge pas et je ne peux me retenir de sourire d’un air amusé. Kraw est un vrai clown quand il s’y mets, tout ça pour réclamer des câlins quand il a l’impression de ne pas en avoir assez. Puis, elle se mets assise sur l’herbe tandis que j’entame ma marche pour m’approcher d’eux et lentement, je fixe mon corbeau avant de siffler pour le faire réagir.

-  « Toujours partant pour avoir des câlins, toi, n’est – ce pas, allez, grimpe, Kraw. »

En peu de temps qu’il n’en faut pour le lui dire, voilà que l’oiseau en question se dresse sur ses « griffes » avant de s’envoler pour venir se poser sur mon épaule, picorant le bord de ma chemise tandis que je viens lentement lui caresser sa tête. Puis, il écarte ses ailes, pour les battre légèrement, montrant qu’il raffolle des câlins de son maitre et en un tour de main, il vient même se loger dans l’un de mes bras que je replis devant mon torse par habitude, lorsque je me balade avec lui depuis ces derniers jours.


-   « Excuse – moi pour le petit phénomène, il a souvent tendance à vouloir attirer l’attention, spécialement quand je suis en cours. Je te présente Kraw, mon corbeau, et quant à moi, c’est Enzo… Merci d’avoir pris soin de lui, Mademoiselle. »

Et sur ces mots, je regarde mon bel oiseau avant de venir lui caresser le bec, attrapant ensuite dans mes poches, l’une de ses friandises préférés. Puis, je la lui tends, le laissant grignoter à sa guise, sans bouger mon bras de place, le laissant ainsi s’en servir comme perchoir, pour une fois que je l’ai avec moi, celui – là.

hrpg:
 
Revenir en haut Aller en bas
Calum Buchanan
Calum Buchanan
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Autour du parc - Page 16 Empty
Re: Autour du parc

Message par : Calum Buchanan, Lun 20 Aoû - 23:57


[Je reprends le sujet après 1 mois d'inactivité, MP here juste au cas-où]
Autour du parc - Page 16 LcPP1X3
☾ Se détend ━1m83 ━ Avec Andrew (Andrew Cobredy) ☽
(L.A d'Andrew accordé)

Après tant d'années passées à Poudlard, il étonnant que je me retrouve, pour la mille et unième fois, dans le grand parc de l'école à apprécier toute cette nature et ces étudiants qui se chamaillaient, discutaient, riaient, même parfois s'embrassaient en profitant du beau temps. C'était loin de mes chères falaises d'Écosse, mais c'était mieux que de s'enfermer dans un cours poussiéreux et endormant. J'appréciais les cours, certains plus que d'autres, mais, parfois, j'avais envie de sortir en courant tout en m'arrachant les cheveux. Évidemment, ça n'arriverait jamais, j'avais horreur de ce genre d'énergumène qui attire l'attention pour rien. Donc, en cette fin d'après-midi, je décidai de profiter de quelques instant sur la pelouse du pourtour du parc, loin de gens indésirables. J'avais apporté un roman, une romance fantastique moldue, mais je ne comptais pas vraiment le lire. Les écrivains fantastiques moldus me faisaient bien rigoler, mais pour l'instant je n'avais pas envie de me pencher là-dessus. Me posant sur la pelouse, à l'ombre d'un arbre, je glissai doucement mes doigts dans l'herbe.

Au bout de quelques minutes, je me senti légèrement fatigué donc je me laissai tomber sur le dos, un rayon de soleil réchauffant mon visage. «Je ne resterai que quelques minutes.» C'est ce que je me suis dis. La brise me berça durant de douces et longues minutes qui s'écoulèrent comme des grains de sable dans un sablier. Pas trop chaude, ni trop froide cette aimable brise. J'étais bien. Cependant, je sentis une ombre couper la chaleur qui venait abreuver mes joues en vitamine D. Levant une main devant mon visage pour voir ce qui se passait, je n'aperçu que deux longues jambes. Qui venait donc me voir? Ce n'était pas comme si je connaissais une foule de personnes à Poudlard et cette personne ne devait vraiment avoir rien à faire pour déranger un pauvre étudiant qui dormait sur la pelouse, en retrait de tous.

- Puis-je t'aider, Ô grand dieu de l'ombre?

Sarcasme. J'aimais bien en user. Voyons voir comment le nouveau venu réagirait à mon adorable petite pique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Autour du parc - Page 16 Empty
Re: Autour du parc

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 16 sur 18

 Autour du parc

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.