AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais
Page 2 sur 12
L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
Ethan Wood
Serdaigle
Serdaigle

Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Ethan Wood, Dim 9 Mar - 21:03


Une table pour une personne ~ PV Violaine Corrigan


L'après-midi se déroulait parfaitement bien. Ethan ne s'était jamais senti aussi bien en compagnie d'une fille et Violaine semblait être celle qui saurait la combler. Rajustant sa veste sur ses épaules carrées, il triturait son verre nerveusement, tentant comme il le pouvait de dynamiser leur conversation qui commençait à tourner dangereusement au tour du pot. Le mordoré espérait que son amie ne s'ennuyait pas, ce n'était pas son cas pour autant mais comme leur conciliabule n'avançait pas, il ne voulait pas que la rousse se sente mal à l'aise face à ce silence qui commençait à devenir pondéreux. L'étudiant porta le verre à ses rêves et goûta du bout des lèvres le café qu'il venait de commander. Ethan était du genre à comparer chaque boisson qu'il buvait et pesait le pour et le contre de chacune. Ce moka n'était pas le meilleur qu'il avait goûté dans sa vie mais il ne figurait pas non plus tout en bas de sa liste, Louna se débrouillait plutôt pas mal en tant que gérante.

- Oh, et bien...il n'y a pas grand chose à savoir de moi. Avant d'entrer à Poudlard, j'habitais avec mes parents dans la banlieue de Londres. Et depuis mon arrivée au château, c'est Catherine Holmes qui m'héberge, tu dois la connaître, elle partage souvent nos cours en commun... Parce que mes parents ne sont pas très branchés "sorciers", si tu vois ce que je veux dire...je suis la seule sorcière de la famille. Et toi Ethan, as-tu toujours vécu à Little Whinging ? Tu vis avec ton oncle c'est bien ça, et avec tes petits cou...

Rosissant de gêne, Violaine ingurgitait cérémonieusement sa boisson alors qu'elle répondait à son ami avec une certaine retenue dans la voix, le basané lui adressa un petit signe de tête et un large sourire. Tout ce qu'il souhaitait, c'était que la rouquine se sente à l'aise. Mais bon, si elle se dévoilait à lui c'était qu'elle lui faisait confiance n'est-ce pas ? Du moins, le brun l'espérait, il ne savait pas quoi faire d'autre pour essayer de la mettre à l'aise et céda finalement en inspirant doucement. Après tout, tout se passait dans la tête de l'adolescente, si elle voulait se mettre à nue (façon de parler bien évidemment) au Wood, ce serait à elle de le faire, de faire son choix et de déterminer si elle voulait tout lui révéler. Après, le jeune ne pouvait pas lui forcer la main, ce serait trop mal vu et Ethan préférait que la démarche de Violaine se fasse d'elle-même que sous la pression de son interlocuteur.

- petits cousins..

La rousse rougit de manière incroyablement rapide et fulgurante. Que se passait-il pour qu'elle se mette dans de pareils états ? Avait-elle vu derrière le brun, une personne qu'elle connaissait et qui ne devait pas la trouver là ? Avait-elle menti sur sa venue pour rejoindre son collègue discrètement ? Ethan se tourna et lança un regard derrière lui, il n'y avait personne qui semblait n'avoir d'yeux que pour Violaine. Tous étaient trop concentrés sur leur rendez-vous ou leur boisson pour regarder autour d'eux. Haussant les épaules, Ethan se dit qu'il ferait mieux de les imiter, après tout, Violaine avait peut-être des tocs ? Ce qui n'empêcherait pas au Wood de la trouver belle et intéressante. Alors qu'il reportait son attention sur Violaine, il lui sourit timidement. Cette situation l'avait quelque peu coincé et il ne savait plus comment se comporter avec elle. Il devait être naturel, tout simplement, après tout c'était sa spontanéité et sa manière irréfléchie d'agir qui avait plu à l'auburn n'est-ce pas ? Ou alors était-ce ses yeux.. De toute manière, il s'en fichait. Tout ce que l'adolescent savait c'était qu'il plaisait à Violaine et c'était tout ce qui comptait.

- Oui.. Du moins je le pense. Mes souvenirs les plus lointains remontent à mes trois ans et sont assez flous, donc je ne pourrai te l'affirmer.. Par contre, je ne vis pas avec mon oncle ! Il essaya tout de même de sourire mais se demanda ce qui avait pu inciter Violaine à avancer une telle insinuation, je vis avec mes parents.. Mais qu'est-ce qui t'a fait croire que je vivais avec mon oncle ? Mes petits-cousins quant à eux ne viennent que pour les vacances d'été.. Assez parlé de moi, tu..

Mais il n'eut pas le temps de finir sa phrase que déjà Violaine rougissait une nouvelle fois. Mais qu'est-ce qui se passait à la fin ? Avait-elle un problème avec lui ? Quelque chose entre les dents ? Un rapide passage sur celles-ci avec sa langue lui révéla que le problème ne venait pas de là. Soudainement, Violaine décida de révéler au jeune homme ce qui n'allait pas avec lui. Ethan attendait avec impatience les arguments de la rousse qui lui révèleraient pourquoi elle était si mal à l'aise avec lui. Il avait beau tout essayer pour qu'elle se sente bien, rien n'y faisait et elle était toujours aussi gênée. Pour l'empêcher de triturer nerveusement sa tasse, Ethan aurait pu prendre ses mains dans les siennes, plusieurs autres gestes de la sorte pour essayer de la tranquiliser mais il ne la connaissait pas assez pour agir de la sorte avec elle. Certes ils se voyaient souvent à la bibliothèque ou d'autres lieux de la sorte pour échanger leurs devoirs de classe et de préfets mais jamais cela ne dépassait le stade de l'échange scolaire. Et ce n'était pas ce qui aurait déplu à Ethan, être un peu plus proche de celle qu'il aimait.

- Ecoute, ce n'est pas que je t'aime pas, bien au contraire d'ailleurs. Mais ça ne sert à rien d'être aussi insistant avec moi, tu peux te rasseoir naturellement et poser les pieds au sol...

Le sourcil droit haussé en un air plein d'étonnement, Ethan fit la moue et regarda Violaine s'agiter. Mais de quoi parlait-elle ? Jamais le brun n'avait été trop insistant, du moins, c'était ce qu'il pensait. Après tout, peut-être que lui raconter sa vie avait froissé Violaine qui avait pensé qu'il était un peu trop familier avec elle ? Le préfet n'en avait aucune idée et était complètement perdu en ce moment même. Puis, ce fut la fin de phrase de Violaine qui fit "tilt" dans sa tête. "Tu peux te rasseoir naturellement et poser les pieds au sol." Poser les pieds au sol.. Ethan ne se retint pas une seconde de se baisser sans aucune retenue sous la table et de regarder ce qui aurait bien pu faire du pied à Violaine à sa place. Puis, il vit, par terre, visqueux et encore vivant. Une tentacule, du calamar. Son estomac se souleva quelques instants avant qu'Ethan se redresse et adresse à la rousse un sourire désolé, désignant du doigt la tentacule.

- Je suis désolé Violaine.. Je crois que tu as un autre soupirant.

L'auburn devait être dans tous ses états, et ce n'était certainement pas une petite blague de la part du préfet qui allait adoucir la situation. Puis, sortant sa baguette de la poche arrière de son pantalon, Ethan la pointa vers la tentacule de calamar ou de poulpe, cette espèce lui était inconnue et il ne voulait pas en savoir plus. Puis, informulant un #Wingardium Leviosa, il dirigea la patte visqueuse au-dessus de la table et appela Louna à l'aide, désignant du doigt la tentacule. Il espérait ne pas trop paraître pour un fou devant Violaine et gardait le bras du poulpe loin de la rousse pour éviter qu'elle ne se sente mal. Après tout, les filles avaient souvent des vapeurs pour des choses peu importantes mais Ethan devait avouer que seule l'idée qu'une tentacule ait pu effleurer sa jambe le faisait se sentir mal. Et dire qu'elle pensait que c'était le brun lui-même qui lui avait fait du pied.. Paraîssait-il aussi flasque que ça ?

- Euh.. Louna ? On a quelque problème de.. céphalopode. Si tu vois ce que je veux dire.. Humhum..

Ethan espérait n'avoir pas crié trop fort, de peur d'ameuter toute la clientèle du bar. Et puis, le comptoir était assez prêt pour que Louna l'ait entendu sans qu'il n'ait besoin de le répéter une seconde fois. Le brun détestait s'offrir en spectacle et s'était exactement ce qu'il faisait en ce moment. Tentant tant bien que mal de faire comme si rien ne s'était passé, il desserra quelque peu le col de sa chemise et remonta ses manches pour ne pas se salir avec le céphalopode. Puis, il adressa un sourire gêné qui laissait ressortir ses fossettes d'enfant, à Violaine. Jamais il ne s'était senti aussi gêné et avait peur de la tournure des prochains évènements. Le sorcier ne savait pas si Violaine allait le laisser en plan comme ça ou bien continuer à passer l'après-midi en sa compagnie. C'était sûr que ce serait difficile à présent de faire la conversation sans parler de tentacule ou de poulpe. Frissonnant légèrement, Ethan attendit que Louna vienne lui enlever cette vermine qui avait causé tant de problème. Mais une idée frappa soudainement Ethan, la petite bête, du moins, la partie de son corps, n'était pas arrivée toute seule ici. C'était sûrement quelqu'un qui l'avait conduit là à l'aide d'un Wingardium Leviosa. Mais qui ? Jetant un regard alentour dans la salle, Ethan ne remarqua pas quelqu'un qui sortait de l'ordinaire, ils étaient beaucoup trop saouls pour avoir élaboré un tel plan. C'était un coup monté pour gâcher leur rendez-vous.. Aaah! Si jamais Ethan apprenait qui était à l'origine de ce coup foireux, il lui ferait voir ce qu'il avait ressenti. Du moins, ce que Violaine avait ressenti. Le brun ne supportait pas que l'on fasse du mal à Violaine, à celle qui hantait ses nuits et ses jours. Celle qui faisait battre son coeur à la chamade, celle qu'il avait attendu depuis toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Louna Blake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Chat noir


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Louna Blake, Mar 11 Mar - 20:30




Commande (ou pas...)

Ethan Wood et Violaine Corrigan




Louna observait plus ou moins discrètement du seul bout de comptoir ou elle pouvait observer l'arrière-salle. Bon, on voyait pas grand chose, mais par chance, le couple s'était installé à une des tables qu'elles pouvait voir d'ou elle était. Ainsi donc, elle put clairement remarquer le changement d'attitude de miss flamme, enfin la jeune femme qui accompagnait Woody. Qu'est-ce qui lui arrivait ? Chassant d'une main distraite une des stagiaire qui l'appelait pour une commande; Oui le travail c'état important, mais les missions Cupidon encore plus; elle chopa le premier truc qui arrivait sous la main, comme si c'était un paquet de pop-corn.

Alors que Miss Flamme devenait une nouvelle fois couleur tomate, le brun passa sous la table. Ha nan, mais nan, c'est pas possible ça, sous la table on ne peux pas voir, la jeune femme n'avait pas des yeux à rayons X ! Dans une tentative inutile, Louna se tordit le cou pour essayer de trouver un angle d'ou voir la table. Malheureusement pour elle, tout ce qu'elle réussit à faire fut de se retrouver par terre, les fesses coincés dans un carton à moitié vide de poudre de Billywig. Bon, au moins, c'était pas des fioles de sang de dragon, parce que ces petits récipients valaient une fortune... Essayant de se débarrasser du cartons qui restait coincé sur son postérieur, elle était toujours assise quand le Woody, enfin, un de ses clients dirons nous pour faire plus professionnel, l'appela de l'arrière salle :

- Euh.. Louna ? On a quelque problème de.. céphalopode. Si tu vois ce que je veux dire.. Humhum..

Un célopa-quoi ? Mouais, elle avait rien compris, utiliser des mots aussi compliqué aussi ! Ha ouai, quand il s'agissait de trucs pour les potions ou encore les farces, là elle était calé sur les mots compliqué... Ou encore certains mots qui donne The classe de la mort qui tue. Mais pas les machins bizarre qui désignait les machins visqueux sur les tables de bar. Après s'être enfin débarrassée du carton qui la gênait, Louna passa la tête, puis le reste du corps au dessus du comptoir, pour accourir auprès des deux tourtereaux. Grâce un sortilège de lévitation, la tentacule avait été isolée du couple, une lueur de dégoût se trouvant dans les yeux de son ami. Elle le comprenant quand même, et elle aussi sortit sa baguette d'on ne sait ou pour prendre l'odieux bout de calamar et le ramener au bercail :

- Heu... Jsais pas cque fout cte m**de ici... Non mais attends, après le fantôme Cupidon au Chaudron Baveur, y'a le démon des cœurs brisés au Trois Balais ! J'vais pas l'laisser faire, jvous l'dis les ptits choux ! Allez, j'vous offre un bisounours fondant !

Avec l'aide sa baguette, la brune attira à elle l'assiette qu'elle avait repérer cinq secondes auparavant. Et quand l'assiette fut posée sur la table, la jeune femme partit aussi vite qu'elle était arrivée, un sourire conspirateur sur les lèvres et la tentacule visqueuse flottant dans son sillage. Un seul dessert, deux petites cuillères... Mouhahaha, c'était diabolique.

Revenir en haut Aller en bas
Maelis Black
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Maelis Black, Jeu 13 Mar - 18:57


Maë marcher sur le chemin des trois balais, elle relut la missive qu'un hibou lui avait apportée. La première surprise fut le hibou en lui même, elle ne le connaissait pas. Ensuite ce fut le contenu de la lettre:


Citation :
Mademoiselle Maëlys Black,

J'ai le plaisir de vous informer que vous venez d'être choisie pour une expérience hors du commun.
En effet, nous avons sillonné tout le pays à la recherche d'une personnalité forte et curieuse pour notre stage de tatouage.
Pour plus d'informations, vous pouvez nous retrouver aux Trois Balais, le 3 mars à midi.
Rendez vous dans l'arrière salle pour plus de discrétion.

Cordialement,

K.L


Autan que le dire que ce rendez-vous avez quelque chose de suspect. Eyant néanmoins le gout du risque et de l'aventure la jeune serdy décida de se rendre au rendez-vous.
Elle était vraiment impatiente de découvrir l'auteur mystérieux de cette missive. Elle se dirigea donc vers l'arrière salle de l'auberge. En entrant dans la salle elle remarqua tout de suite la volonté des tenanciers de l'auberge, à offrir aux clients un endroit discret ou l'on peu parler sans êtres écouter. En effet les tables sont agencées de façon à laisser une bonne distance entre chaque personne. Elle balaya du regard la salle. Et soudain ce fut le choc.
Assit a une des tables elle remarqua sa cousine. Kim, sa merveilleuse cousine perdue de vue depuis plus de dix ans. Elle s'approcha de la femme fille et la prit dans ces bras les larmes coulèrent sur ces joues.

- Kim!!! Mais, que fais-tu ici? Je suis si heureuse!!!

Elle lui sourit en attendant sa réponse. Elle ce dit que sa nouvelle vie en temps que sorcière ici commencer vraiment bien en quelques jours elle c'était fait une amie, trouver un potentiel petit ami, et maintenant elle retrouver une personne chère a son coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Louna Blake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Chat noir


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Louna Blake, Jeu 13 Mar - 21:53




Commande

Kimberly Lightstorm et Maelis Black




Après avoir ramenée l'horrible tentacule gluante dans les cuisines et toujours en train de psychoter sur l'éventuel démon des cœurs brisés en liberté dans son pauvre bar, Louna s'accouda de nouveau au comptoir, quand elle remarqua l'entrée d'une tatouée. Oui, c'est bien ce qui la caractérisait, enfin ce qui venait à l'esprit de la française en tout cas. Observant ou allait cette nouvelle venue, elle la vit aller dans l'arrière salle, et, malheureusement pour la brune qui n'était pas à son poste d'observation des clients s'étant placé pile à cet endroit.... Foutu place !

Après avoir attendue quelques minutes, et regarder une vingtaine de fois si elle trouvait le démon, ou peu être la personne après réflexion, qui avait choper cette saleté de tentacule pour la mettre sur la jambe de tourtereau numéro un, la jeune femme partit enfin avec hâte jusqu'à l'arrière salle. La table des clientes ne fut pas très difficile à trouver, les deux élèves étant plutôt singulière, mais c'était ce genre de trucs que Louna aimait, les gens pas singulier. Après un rapide temps de pause pour préparer son arrivée en mode rayon de soleil, la brune trottina jusqu'à la table et se présenta en apportant les cartes d'un coup de baguette, les yeux pétillant et respirant la bonne humeur :

- Bijour bijour les filles, bienvenue aux Trois Balais! Envie d'une petite boisson ? Ou d'un de nos fabuleux dessert peu être... J'vous laisse regarder, voici les cartes !

A ces mots, elle leur fit passer les deux cartes arriver entre temps, et sortit d'un de ces endroits dont elle avait le secret, un petit bloc de notes et une belle plume d'une couleur noire assez peu commune, puisqu’avec des nuances vertes, bleu, enfin un peu tout, ça dépendait des gens. Mais trêves de bavardages sur la plume de la propriétaire, il fallait prendre la commande !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Invité, Ven 14 Mar - 1:46




(avec Ethanou et Louna)

Quoi ??!! Un autre soupirant ?
L'expression du visage d'Ethan inquiéta la rousse qui daigna enfin regarder sous la table à son tour. Quelle ne fut pas sa surprise en y découvrant une tentacule de calamar. Seule, sans le reste de son corps.
Violaine fut prise de nausée et s'empressa de se relever pour garder l'abjections hors de sa vue. La délicate couleur rosée qu'elle avait gardé sur ses joues s'estompa soudain et elle pâlit à vue d’œil. Oh mon dieu, oh mon DIEU ! Mais c'était quoi ça ? Une mauvaise blague ? La mascotte des Trois balais ? L'animal de compagnie de la patronne ?
En informulé, son prétendant (le vrai) fit léviter le poulpe par-dessus du sol et la préfète se leva d'un bond, menaçant de renverser la table au passage.

S'il te plaît, ne ramène pas cette chose près de moi !

La bestiole s'agitait et se tortillait dans tous les sens, en essayant de retrouver un point d'appui. C'était tout bonnement immonde. Si elle avait été de consistance plus fragile, Violaine aurait certainement eu quelques haut-le-cœurs malvenus.
En cet instant, elle essayait juste de se tasser sur la banquette, le plus loin possible du poulpe. Nul doute que si elle avait pris une boisson forte, elle se serrait empressée de l'avaler cul-sec pour lui redonner un peu d'aplomb.
D'ailleurs, c'était un véritable miracle qu'elle ne se soit pas mise à hurler. C'était pourtant tout à fait son genre d'habitude. Des cris à en faire pâmer la Grosse Dame de jalousie, tellement ils étaient haut-perchés.
Il fallait croire que la présence d'Ethan n'y était pas étrangère, elle pouvait bien se modérer pour montrer qu'elle avait un petit peu de courage et de savoir-vivre.
Celui-ci avait discrètement hélé Louna qui accouru comme à son habitude, à la vitesse de la lumière.

Ni une, ni deux elle entreprit de les débarrasser de l'invité surprise en l'envoyant flotter un peu plus loin. Quel soulagement ! Visiblement, ça ne la gênait pas plus que ça que de voir des mollusques gambader dans son bar, comme ça à la vue de tous.
Sans se départir de son sourire, elle fit apparaître un petit ourson de chocolat et le déposa entre eux. Cadeau de la maison ? Okay, Poulpe 0 / Nounours 1 .

Violaine la remercia une nouvelle fois, s'intimant à la prudence la prochaine fois qu'elle viendrait ici. Qui sait ? La cuisine était peut-être un véritable zoo magique ! Et le calamar était de ceux qui avaient voulu échapper à la casserole en fuyant vers son salut, la sortie !

Les deux préfets étaient de nouveaux seuls, et prêts à se remettre de leurs émotions. Violaine fixait sa tasse de thé sans réussir à gommer la moue de dégoût qui s'affichait sur son visage. Il lui en arrivait de drôles de choses en ce moment didonc..
Le Serdaigle devait surement penser qu'elle portait la poisse !
Pour s'occuper les mains, elle prit une des deux cuillères et tapota l'ourson qui se trouvait être en...guimauve. Pas aussi entreprenant, mais tout aussi mou....
Ah non, elle ne pouvait pas.

Tu peux le manger si tu veux..je n'ai pas très faim.

Elle observa le Wood quelques instants et estima qu'elle lui devait des excuses. C'est vrai, elle l'avait accusé à tord et l'avait envoyé balader sans raison.
Cherchant ses mots, elle finit par dire :

Je suis désolée pour tout à l'heure, tu n'y étais finalement pour rien. Et euh...enfin ,je savais que tu n'étais pas aussi grossier.

Avec un timide sourire, elle espérait avoir le pardon de l'aigle et continuer là où ils en étaient. Dans le cas contraire, elle s'en voudrait terriblement d'avoir gâché ce -jusqu'ici- si beau moment. Et aussi d'avoir brusquement mis fin à une amitié, et certainement plus qui ne demandait qu'à s'épanouir.
Revenir en haut Aller en bas
Kimberly Lightstorm
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Kimberly Lightstorm, Ven 14 Mar - 6:06


Rp avec Maelis Black.

Titre : Les retrouvailles...
Kimberly scrutait les alentours, attendant avec impatience et appréhension l'arrivée imminente de Maë. C'est alors qu'elle apparut enfin, sa cousine, toujours aussi resplendissante, mystérieuse et belle, ses tatouages avaient toujours fascinés la rouge et or...

Quand sa cousine s'approcha pour la prendre dans ses bras, des larmes de joie coulèrent, les deux jeunes sorcières, s’étreignirent :
- Kim!!! Mais, que fais-tu ici? Je suis si heureuse!!
Souriant de bonheur, irradiant d'amour fraternel, Kim, regarda sa cousine dans les yeux, se remémorant tous les bons moments passés avec elle, les heures passés à rire et jouer dans les bois, nager dans le lac près du Manoir...
-Maë!!!Tu es là, enfin je te retrouve...
Pleurant à chaude larme, Kimberly n'entendit que d'une oreille la gentille serveuse qui venait pour prendre leur commande.

Lightstorm se retourna vers la jeune femme qui lui tendait les cartes, s'essuyant les yeux du revers de la main, elle répondit alors :
-Merci beaucoup Miss, nous prendrons deux Bièraubeurre s'il vous plaît. Et se retournant vers sa cousine. C'est moi qui invite, puisque c'est moi qui t'ai attirée jusqu'ici!
La jolie serveuse devait avoir entendu, et Kim n'attendit pas qu'elle s'éloigne pour faire asseoir Maë tout près d'elle.

Les yeux toujours embués de perles d'eaux, la gryffonne n'arrêtait pas de fixer Maëlis, craignant qu'elle ne s'évapore une fois de plus, se perdre de vue pendant 10 ans c'était vraiment long! Et il y avait tant de questions sans réponses, la mère de Kim prétendait que les Black étaient morts, mais la rouge et or n'en crût pas un mot, sachant au fond de son cœur que sa chère cousine était beaucoup trop forte et intelligente pour mourir et puis, de toute façon elles s'étaient faites une promesse! Et une promesse ça compte!
Voulant montrer son tatouage à Maë, Kim lui tourna le dos, dévoilant ainsi, le Magyar à pointe.
-J'ai fais ça quand tu as disparu, tu avais dit qu'on allait en faire un tous les deux, un tatouage unique rien que pour nous deux, tu te souviens?
Tu dois être surprise, tu sais que ma mère n'aurai jamais accepter, je l'ai fait en cachette, mais assez parler de moi, parle moi de toi, où as-tu disparu pendant toutes ces années, tu m'as tellement manqué!


Des larmes commencèrent encore à couler, mais, Kim regardait sa cousine avec intensité. Photographiant chaque recoin de son visage, chaque gestes pour remplir sa mémoire de cette silhouette enfin retrouvée...
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Wood
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Ethan Wood, Sam 15 Mar - 14:03


Aussitôt appelée, aussitôt arrivée ! Louna revint rapidement près des deux amis et saisit à l'aide du même sortilège qu'avait utilisé Ethan, la tentacule de poulpe. Elle allait retourner à sa place, légitime, les fourneaux. Puis, à l'aide de sa baguette, la jeune femme attira une assiette contenant les confrères de l'autre créature et la fit léviter loin du petit couple. Ethan ne voulait vraiment plus entendre parler de ces créatures jusqu'à la fin de leur rendez-vous. Qui aurait pu croire qu'une petite bestiole comme ça aurait pu être autant faiseur d'histoires ? Accueillant le cadeau que leur offra la gérante, Ethan lui sourit discrètement. Heureusement que Louna était toujours là pour arranger la situation, comment Violaine et lui auraient-ils pu continuer leur conversation alors que le brun faisait léviter un céphalopode juste au-dessus de leur tête ?

- Heu... Jsais pas cque fout cte m**de ici... Non mais attends, après le fantôme Cupidon au Chaudron Baveur, y'a le démon des cœurs brisés au Trois Balais ! J'vais pas l'laisser faire, jvous l'dis les ptits choux ! Allez, j'vous offre un bisounours fondant !

Un bisounours fondant ? La texture de cette petite friandises n'inspirait vraiment pas le Wood qui avait encore dans son crâne la petite tentacule qui se mouvait doucement sur leur table. Quelle horreur ! Jamais il ne pourrait toucher à ça, quelle idée avait eu Louna en leur offrant ça, croyait-elle vraiment qu'ils allaient se jeter dessus comme la misère sur le pauvre monde ? Ethan aurait bien aimé appeler Louna pour qu'elle lui échange ce petit ourson en chocolat contre un gâteau apéritif salé mais déjà, elle s'occupait d'une autre cliente qui rejoignait l'arrière salle. C'était trop tard, alors, Ethan reporta son attention sur Violaine qui était pâle comme un linge. Elle n'osait presque pas bouger mais tremblait quand même de tous ses membres. Visiblement, elle aussi n'avait pas très faim et la vue de ce petit ourson sembla lui faire remonter l'estomac. Vite, il fallait qu'il éloigne cette chose de Violaine sinon, ils termineraient leur conversation dans l'infirmerie de Poudlard, alors que l'infirmière lui faisait un lavage d'estomac.

- Tu peux le manger si tu veux..je n'ai pas très faim. Je suis désolée pour tout à l'heure, tu n'y étais finalement pour rien. Et euh...enfin, je savais que tu n'étais pas aussi grossier.

Souriant, Ethan attrapa doucement les mains de sa belle et se pencha un peu plus près d'elle. Le brun déposa d'un geste distrait la petite friandise sur la table avoisinant la leur et déposa une mèche de cheveux de Violaine derrière l'oreille de la rousse. Puis, alors que la blonde vénitienne lui adressait un petit sourire comme si elle attendait son pardon, Ethan lui répondit pour la rassurer.

- Non merci, je n'ai plus très faim non plus.. Ne t'inquiète pas Violaine pour ce qui s'est passé, j'aurai agi de la même façon si j'avais été à ta place ! Peut-être veux-tu.. Qu'on aille prendre l'air ?

Il resta finalement silencieux, attendant la réponse de sa dulcinée. Le brun ne voulait pas finir leur après-midi ici. Il savait que s'ils restaient éternellement dans le pub, le mal-être resterait et ne partirait qu'à leur départ et Ethan ne voulait vraiment pas que ça arrive. Et puis, la salle commençait dangereusement à se remplir, et les deux tourtereaux préféraient ne pas encore être découverts au grand jour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Invité, Dim 16 Mar - 21:50




(avec Ethanou et Louna)
-Autorisation d'Ethan pour le faire bouger -

Le Serdaigle refusa tout net. Visiblement, le petit ourson en chocolat était loin d'avoir l'unanimité. Pourtant, dans d'autres circonstances, il aurait été surement très bon.Mais la texture était quelque peu inapproprié pour l'instant et nul doute que la prochaine fois qu'elle en verrai un, Violaine ne pourrait s'empêcher de repenser à cette journée...originale.
Dans quelques temps, elle en rigolerait surement mais pour le moment, elle se remettait doucement.
Le faible sourire qu'elle adressait à Ethan s'élargit lorsque celui-ci prit délicatement ses mains entre les siennes. Visiblement l'incident était plus ou moins oublié.
Il avait fait un heureux, en déposant le dessert sur la table voisine. Du bout des doigts, il prit une mèche de cheveux qui s'était glissée devant les yeux de la Gryffondor et la replaça derrière son oreille, ce qui lui fit reprendre un peu de couleur.
Plongeant son regard dans le sien, elle ne se dégagea pas et son cœur bondit dans sa poitrine lorsqu'il lui assura qu'elle n'y était pour rien.
Prendre l'air ? Oui assurément, elle avait besoin d'air. Mais il avait dit "qu'on aille prendre l'air"..ça voulait dire, à deux : elle et lui. Rien que d'y penser, elle en avait déjà le rose aux joues.
Ainsi, sa compagnie ne lui était pas désagréable. Se pourrait-il que....? Violaine, arrête de te faire des idées !
Presque sans réfléchir, elle dit rapidement, dans uns souffle :

-Oui avec plaisir, allons-y !

Leurs mains se séparèrent et près quelques moments d'hésitation, les deux jeunes gens prirent leurs affaires et se levèrent.
Après un dernier coup d’œil vers l'endroit où se tenait l'affreuse créature sous-marine, Violaine emboîta le pas du Wood et sortit des Trois Balais après avoir salué d'un geste de la  main Louna, la sauveuse de la journée. Et peut-être de leur futur couple ?
Enfin, ne parlons pas trop vite, c'était sûr Violaine ressentait quelque chose pour le beau préfet des Aigles, mais en était-il de même pour lui ? Elle était bien tenté de penser que oui, il y a des signes qui ne trompaient pas. .
Peut-être que l'après-midi qu'il s'apprêtaient à passer ensemble éclairerait sa lanterne ?
Il fallait juste qu'elle parvienne à vaincre cette timidité tenace qui la rongeait en sa présence.
Oui, elle avait encore un gros travail à faire sur elle-même pour parvenir à être parfaitement détendue et se sentir vraiment bien avec quelqu'un. Mais pour Ethan, elle parviendra à faire des efforts, elle refoulera sa gêne aussi loin qu'elle le pourra.

C'est un peu anxieuse mais extrêmement légère que la rousse entama sa promenade aux côtés d'Ethan. Les rues de Pré au Lard étaient décidément bien belles aujourd'hui...


[Fin du Rp]
Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Azmaria Slown, Dim 27 Avr - 17:42




Et si je devenais... Serveuse !

RP avec Louna Blake

C'était un samedi matin de printemps comme les autres... Il faisait frais, mais le soleil était au rendez-vous et si  il vous réchauffez si par chance, l'un de ses rayons vous atteignez. Ça aurait pu être un samedi banal, mais pour la jeune femme, c'était un jour très important. Elle allait rencontrer la personne qui l'avait engager...

La jaune et noire avait postuler pour le poste de stagiaire et avait été accepter. Aujourd'hui elle devait donc rencontrer la personne qui l'avait engager et c'est donc avec beaucoup d'appréhension, qu'elle se dirigeait vers les Trois Balais. Une fois arrivée devant la porte, elle laissa quelques minutes avant d'oser entrée. Le bar était vide, ce qui ne l'étonnait pas vraiment, il était encore trop tôt pour voir des clients, mais ce qui, en revanche, l'étonna beaucoup était qu'il n'y avait vraiment personne. Pas de serveurs, pas de propriétaire ni-même de gérant. La jeune femme décida donc de se rendre dans une autre pièce afin de trouver la personne qui lui avait demander de venir.

La jaune et noire fit le tour de toutes les salles des Trois Balais, et fini par s'asseoir sur une chaise dans l'arrière salle. Ça devait bien faire une demi-heure qu'elle cherchait sans succès !

- Eh oh ! Y a quelqu'un ?!

La jeune femme commençait a se dire qu'on l'avait tout simplement oublier et qu'elle ferait mieux de rentrer au château quand soudain...

Revenir en haut Aller en bas
Louna Blake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Chat noir


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Louna Blake, Mer 30 Avr - 11:42




Commande

Kimberly Lightstorm et Maelis Black




Les deux filles avaient l'air tellement contente de se retrouver, que Louna elle-même se sentait de bonne humeur. Ça lui rappelait quand elle et Azmaria s'était retrouvée à Poudlard. Bien qu'elle ne soit pas dans la même maison, être à Poudlard ensemble voulait dire qu'elle se verrait plus souvent, ce qui n'avait jamais été certains avec la santé fragile de Zaza.. C'est ainsi que quelque chose de rare se produisit : La jeune femme qui était d'ordinaire si speed et hyperactive, se calma et attendit patiemment que les clientes se retrouvent sans bouger, aussi calme qu'un chaton qui fait dodo. Enfin, une des deux élèves se retourna vers elle et lui commanda ce qui avait fait la réputation des Trois Balais, les bièrraubeurres...

-Merci beaucoup Miss, nous prendrons deux Bièraubeurre s'il vous plaît.

Sans attendre une réponse, la brunette était déjà repartie dans ses retrouvailles, et Louna trottina jusqu'au comptoir d'une humeur guillerette. Habituellement, quand les clients prennent des commandes, ils sont pressés de les recevoir, pour quelque raisons que ce soit: S'occuper, boire comme un trou, attirer l'attention, avoir un sujet de conversations... Mais là, non, et c'était plus marrant à voir. Revenant avec un plateau à la main, la Serdaigle posa doucement les deux boisson devant les filles, et dit d'une voix toute mignonne:

- Bonne retrouvailles les chéris ! Si vous avez besoin de quoi que ce soit, je serais dans les environs, n'hésitez pas à appeler...

Commande:
 


-----------------------------------------------------------------------------

Rp Azmaria



Enfin ! Enfin, le grand jour arrivait... Depuis qu'elle avait été propulsée à la tête des Trois Balais, Louna devait faire face à tout un tas de responsabilités qu'elle n'avait pas soupçonnée jusqu'alors. Bon, peu être un peu, mais maintenant, une bêtise, et hop, c'est sa tête qu'on mettait au bout d'une pique pour montrer que les paysans était en colère. Elle n'allait plus être seule. Il ne faut pas croire ! Haerilia était juste toppisssime, mais ce n'était pas sa moitié contrairement à la personne qui allait arriver... Car oui, peu être Merlin avait-il entendue ses supplications, ou alors n'en pouvait-il plus que la jeune femme le supplie le soir avec une chanson de sa composition* et un autel en bonbons, mais dans tout les cas, c'était sa cousine Azmaria qui avait répondue à l'appel, faisant naître une vague, que dis-je, un tsunami d’excitation dans le coeur de la propriétaire. Parce que, il faut dire que dans la famille, les deux jeunes femmes étaient plutôt complémentaire... Si Louna était le corps, la bêtise et la folie, Zaza était sans aucun doute la sagesse. Ouai, c'était un peu le Maitre Yoda de la brune, celle qui lui faisait remarquer quand une faille énorme se trouvait dans un plan ou tout simplement quand celui-ci était complètement absurde et stupide. Et des plans stupides, elle en avait fait dans sa vie !

Assise sur une poutre, au dessus de l'arrière salle, la Serdaigle guettait chaque bruit avec la concentration d'un guépard en pleine chasse. Quand soudain, un bruit suspect alerta ses sens, la faisant relever la tête, les muscles tendu comme si elle s'apprêtait à bondir, chose totalement absurde sous sa forme humaine. Il ne faisait aucun doute que c'était sa nouvelle stagiaire, la brune ayant donné congé au reste de l'équipe. Il n'y avait donc qu'elle qui pouvait venir, oui sa cousine, Zaza... A cette pensée, un sourire presque terrifiant naquit sur les lèvres de la jeune femme, qui tenta alors de ne pas faire trop de bruit en se déplaçant sur la poutre. La poufsouffle ne savait pas qui l'avait engagée, et sa cousine voulait donc lui faire une surprise, puisqu'elle avait tout organisée pour que la jaune n'en sache rien jusqu'à se rendez-vous. Enfin, une jolie tête blonde passa dans l'arrière-salle, faisant bouillir d'impatience Louna, qui attendait depuis un bon bout de temps à trois mètres du sol.

- Eh oh ! Y a quelqu'un ?!

C'était le moment. Tout en disant ceci, la jaune et noire c'était assise sur une chaise, dans un état de dépit visible même d'ici. Alors, dans une inconscience magistrale, la bleu sauta de la poutre, pour ne jeter ses sorts qu'au dernier moment, provoquant une brume bronze au éclat dorée. Enveloppée son un capuchon noire, la propriétaire cachait son visage, ne ressortant des profondeurs de son vêtement que son sourire carnassier. Prenant un voix mystérieuse et envoûtante,la jeune femme dit:

- Désolée de t'avoir fait attendre, jeune stagiaire... Mes activités me prennent pas mal de temps...

Toute contente de son entrée, la Serdaigle avait oubliée un détail: Leïko. Si Zaza voyait le serpent, elle comprendrait tout de suite. Il fallait donc faire vite, trouver quelque chose pour que son familier ne sorte pas le bout de son nez pour voir encore quelles farces avait imaginer sa maîtresse. Rapidement, la brune se tourna pour fouiller sa sacoche. L’écailleux trouver, elle lui marmonna des explications à voix basse, avant de reprendre sa position "mage-mystérieux". Puis, en cinq secondes chrono, elle trouva une explication pour son attitude étrange :

- Excuse-moi pour cette interruption... Mes serviteurs ne savent pas se débrouiller sans moi.

Excuse un peu pourri mais il fallait que ça marche...

*Pour connaître les extraits de chanson de Louna, rendez-vous prochainement sur sa fiche personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Azmaria Slown, Mer 30 Avr - 22:53




Et si je devenais... Serveuse !


Alors que la jaune et noire était tranquillement assise sur sa petite chaise et qu'elle commençait a VRAIMENT se dire que l'on avait oublier qu'elle devait venir aujourd'hui, surgit de nul part et dans une brume bronze aux éclats d'or, une mage assez étrange. Il n'était pas difficile de remarquer qu'il s'agissait d'une femme bien qu'elle se cache sous une sorte de cape sombre. Elle avait également un sourire carnassier que la blonde avait l'étrange impression de connaitre... Qui était la jeune fille qui s'amusait souvent a la surprendre au réveil en faisant une tête bizarre ? Lou', elle était décidément la seule personne qui aurais put faire ce genre de sourire sans l'effrayer. A la vue de ce sourire, la jaune et noire se retint de rire. Sa ne pouvait pas être sa cousine, elle ne donnait plus vraiment de nouvelles depuis quelques temps...

- Désolée de t'avoir fait attendre, jeune stagiaire... Mes activités me prennent pas mal de temps...

Puis la mage, se tourna brusquement et fouilla dans une sorte de sacoche avant de donner des indications à voix basse... Elle avait parler si bas, que la jeune femme n'avait rien pu entendre des mots de la mystérieuse femme en face d'elle. Elle ressentit apparemment le besoin de justifier son comportement assez... Étrange.

- Excuse-moi pour cette interruption... Mes serviteurs ne savent pas se débrouiller sans moi.

Excellente excuse pour quelqu'un qui parlait a une sacoche ! La jeune femme aurait penser que les "serviteurs" seraient d'une taille relativement normal. Enfin... Plus grand qu'elle quoi ! La seule personne qu'elle connaissait et qui avait la fâcheuse manie de parler a sa sacoche, enfin au serpent qu'il y avait dedans, était Louna. Une fois de plus, l'idée que la mystérieuse mage puisse être Louna fit plus d'un tour dans son petit cerveau. La jeune femme garda malgré tout le silence un petit moment pour finalement dire...

- Ils ne sont pas bien grand dis donc ! Enfin bref... Je suis présente comme vous me l'aviez demander. Je m'appelle Azmaria Slown, enchanter de vous rencontrez !

La jaune et noire tendit une main amicale a son employeuse avec un sourire radieux aux lèvres...

Revenir en haut Aller en bas
Louna Blake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Chat noir


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Louna Blake, Ven 2 Mai - 15:22


Rp Azmaria


Plusieurs fois, Louna avait eut chaud au fesses. Bah ouai, avoir parlé à Leïko au dernier moment, le sourire spécial Lou', tout ça c'était pas très intelligent de sa part. C'est que, avec n'importe qui d'autre, cette technique aurait probablement put marché. Après tout, devait bien y avoir deux ou trois personnes qui faisait ce genre de chose, elle ne pouvait pas être la seule... Mais avec sa cousine, ça ne pouvait pas marcher aussi bien ! La blonde ne connaissait que trop bien la jeune femme, et ce malgré le fait qu'elle ne se soit pas vue pendant un bon bout de temps maintenant. Heureusement pour Louna, et c'est peu être parce qu'elle une chance incroyable, mais Azmaria ne semblait rien avoir remarquée. Pourtant,  plusieurs reprises il lui avait semblé que sa cousine comprit quelque chose... M'enfin !

Toujours bien à l'abri sous son capuchon, la Serdaigle attendait une réaction qui ne tarda pas à venir. Mais ce fut finalement la propriétaire la plus surprise, puisqu'elle ne s'attendait pas à une réaction aussi détendue. Enfin, heureusement qu'on ne voyait pas son visage ! Après une courte réflexion, la brune sourit en entendant la réplique de la blondinette:

- Ils ne sont pas bien grand dis donc ! Enfin bref... Je suis présente comme vous me l'aviez demander. Je m'appelle Azmaria Slown, enchanter de vous rencontrez !

A ces mots là, Zaza lui tendit la main. La jeune femme eut un nouveau sourire. Oui, même si ce n'était pas par le sang, la blondinette était bien sa cousine ! La pouffy n'était pas du tout dérangée par l'attitude étrange de sa nouvelle patronne... Alors elle regarda la main tendue vers elle, sans prendre trop en compte ce que la petite avait dit pour l'instant. Fallait-il qu'elle lui rende la pareil, qu'elle la serre. Se mettant dans la peau du personnage, Louna reprit son attitude haute et grandiose, avant de serrer la main de sa cousine rapidement, puis répondre:

- Ils ne sont pas là jeune fille ! Ce n'est qu'un moyen de communication évidement, nom d'un phénix... En effet, je vous aie convoqué pour rencontrer ma nouvelle stagiaire. A ce qu'on m'as dit vous connaissez une certaine Louna... Ses recherches m’intéressent. Elle fait des cocktails trop Lounes-Heu, ingénieux, oui je voulais dire ingénieux.

Par le caleçon de Merlin ! Elle avait failli se compromettre, avec son expression... Raaaaah ! Enfin, quoi qu'il en soit, la jeune femme avait trouvé une excuse pour le coup de la sacoche, mais il fallait qu'elle fasse attention à présent. La Serdaigle ne voulait pas tout de suite révéler son identité à sa cousine, car elle voulait faire ça de façon théâtrale. La brune n'avait pas parler à Azmaria depuis un bon bout de temps, mais elle l'avait toujours soutenue, et Louna voulait vraiment la rendre fière d'elle. Peu être pour certains cette mise en scène était peu être de trop. Mais la française vivait comme dans un manga: Toujours en faire trop pour ne pas s'ennuyer !

Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Azmaria Slown, Mar 13 Mai - 19:11




Et si je devenais... Serveuse !


Sa patronne sembla perdre de sa superbe suite à la réaction de la jaune et noire. Comment pourrait-elle être impressionner par quelqu'un qui avait exactement les mêmes mimiques que sa cousine ? C'était impossible. C'était comme de dire qu'un lion avait peur d'un chaton. Si Louna était la folie incarner, Azmaria avait toujours été la sagesse... C'était d'ailleurs grâce a cela que la jeune femme arrivait a garder un certain "contrôle" sur l'ex-Serdaigle qui savait que bien souvent la blonde avait de bons conseils.

Son interlocutrice fini par lui attraper la main et la serra très rapidement... Malheureusement pour elle, c'était suffisant à la blonde pour se rendre compte qu'elle connaissait cette personne et elle put mettre un nom sur cette silhouette. Louna Blake. La Slown décida malgré tout de garder le silence... Sa cousine semblait tellement s'amuser dans la peau de son personnage. Et puis, ça faisais plaisir de la voir s'amuser, depuis le temps que les deux jeunes femmes ne s'étaient pas vu... Louna serait étonner de voir à quel point sa cousine si petite, fragile et calme avait bien put changer ! Oh bien sur, elle était toujours assez calme, mais moins peureuse et timide qu'auparavant. Elle pouvait être aussi calme qu'a l'accoutumer mais pouvait être la personne la plus folle de la planète quand elle se sentait en confiance ou tout simplement de bonne humeur.

Suite à la réponse de la brune, la jaune et noire eu un sourire. Parce qu'elle pensait sérieusement qu'elle ne remarquerait rien ? C'était très mal la connaitre ! La blonde ne pouvait plus vraiment faire semblant de n'avoir rien remarquer... La blonde fini par dire dans un sourire...

- En effet je connais Louna. M'enfin je serais étonné que vous la connaissiez si seulement je ne l'avais en face de moi. Bonjour Louna, comment vas-tu ?

Revenir en haut Aller en bas
Louna Blake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Chat noir


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Louna Blake, Jeu 5 Juin - 10:22


Rp Azmaria



Elle le savait. Sa mise en scène ne pourrait pas tenir longtemps devant la blonde, si efficace soit ses artifices. Pas parce qu'elle n'était pas douée dans son rôle d'actrice, mais parce qu'elle ne savait pas faire semblant face à Azmaria. Ou en tout cas la Pouffy la perçait à jour. Dans l'un ou l'autre des cas, tous ses plans tombaient à l'eau mais bon ! D'ailleurs, en parlant de plans qui tombent à l'eau, la jeune femme se rendit compte que celui-ci aussi avait raté. En effet, la Serdaigle aurait reconnue ce sourire qui naissait lentement sur le visage de Zaza entre mille, devinant immédiatement qu'elle avait tout compris. La blonde, qui n'avait rien dit pendant un moment, finit par répondre à sa cousine, réduisant à néant l'espoir de pouvoir la berner plus longtemps :

- En effet je connais Louna. M'enfin je serais étonné que vous la connaissiez si seulement je ne l'avais en face de moi. Bonjour Louna, comment vas-tu ?


A ces mots, la brune se laissa tomber avec une moue boudeuse sur une banquette, décue de ne pas pouvoir jouer la comédie plus longtemps. Avec la vitesse de ses mouvements, sa capuche tomba, révélant sa moue dans toute sa splendeur. Raaah... Au bout de quelques minutes, la jeune femme releva les yeux vers sa cousine, la gratifia d'un léger sourire et se releva, avant de dire enfin:

- Pourquoi on peux jamais te berner... C'est pas marrant ! Comme tu vois je vais super bien, tu te rends compte ce joujou est à moi, moi ! Depuis que je suis arrivée, j'ai fait pleiiiiiin de cocktails y tout ! C'est trop classe ! Et toi alors tu deviens quoi ?


L'entrain naturel de la jeune femme revenait au galop et elle reprit ses mimiques si propre à sa personnalité.

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Azmaria Slown, Ven 20 Juin - 3:48




Et si je devenais... Serveuse !

RP avec Louna Blake

Suite à la réponse de la jaune et noire, sa cousine se laissa choir sur une banquette. Ce mouvement rapide entraîna la chute de l'épais capuchon qu'elle avait utilisée pour masquer ses cheveux ébène de la vue de la blonde. L'ex-serdaigle s'était mise a bouder et cette mimique rappela quelques souvenirs a la mémoire de la jeune femme. Quand elles étaient plus jeunes, Louna avait pour habitude de se lancer dans des projet fou et parfois dangereux, Azmaria avait souvent dû la dissuader de faire certaine choses, et souvent elle avait eu droit a une Louna boudeuse pendant cinq minutes. Lou' ne restait jamais fâcher bien longtemps, surtout après sa cousine chérie !

- Pourquoi on peux jamais te berner... C'est pas marrant ! Comme tu vois je vais super bien, tu te rends compte ce joujou est à moi, moi ! Depuis que je suis arrivée, j'ai fait pleiiiiiin de cocktails y tout ! C'est trop classe ! Et toi alors tu deviens quoi ?

La bleu et bronze venait de lui annoncer ça avec un sourire accrocher au lèvres. En effet, Azmaria se souvint que le bar dans lequel elle se trouvait appartenait entièrement a sa cousine. Si durant toute la scolarité de celle-ci la blonde s'était inquiété de se qu'elle ferait une fois Poudlard terminer, maintenant elle se rendait compte que tenter de toujours couver sa cousine était inutile, elle se débrouillait très bien seule. Azmaria avait pendant longtemps été la seule qui comptais en comptant les parents adoptifs de la brune. Et de ce fait la blonde avait toujours été là quoi qu'il arrive, mais il fallait qu'elle ce mette dans la tête que les choses avaient changer depuis quelques années, qu'elle ne pouvait plus se permettre de vouloir garder sa cousine pour elle seule. Avec un sourire elle lui dit...

- Je suis fière de toi ! Je t'avoue que je t'aurais plus imaginer parcourir le monde après Poudlard mais tenir un bar te correspond bien également. J'ai hâte de goûter a tes créations. Qu'est-ce que je deviens ? Je suis devenue préfète de ma maison et joueuse de Quidditch aussi ! Tu m'avais manquer tu sais ? Maman et papa demande quand est-ce que tu te décideras a aller les voir ! Et je t'ai pas dit ! Ma mère biologique s'est installer a la maison. Ça fait bizarre d'avoir deux maman et un papa, et je te raconte pas les nœuds que fait on cerveau quand on me demande d'expliquer pourquoi deux mères et un seul père !

La blonde se tût soudainement. Il était clair que Louna avait remarquer que sa cousine autrefois bien plus calme et réserver avait ne serait-ce qu'un peu changer.

- Excuse-moi, tu dois trouver que je parle beaucoup..

Revenir en haut Aller en bas
Louna Blake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Chat noir


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Louna Blake, Mar 24 Juin - 11:36


Rp Azmaria



- Je suis fière de toi ! Je t'avoue que je t'aurais plus imaginer parcourir le monde après Poudlard mais tenir un bar te correspond bien également. J'ai hâte de goûter a tes créations. Qu'est-ce que je deviens ? Je suis devenue préfète de ma maison et joueuse de Quidditch aussi ! Tu m'avais manquer tu sais ? Maman et papa demande quand est-ce que tu te décideras a aller les voir ! Et je t'ai pas dit ! Ma mère biologique s'est installer a la maison. Ça fait bizarre d'avoir deux maman et un papa, et je te raconte pas les nœuds que fait on cerveau quand on me demande d'expliquer pourquoi deux mères et un seul père !

Louna regarda Zaza se taire soudainement se rendant compte de quelque chose. Quand elle s'excusa pour avoir tant parlée, la brune s'esclaffa en la regardant elle est sa petite bouille tout désolée. Mais il ne fallait pas. Non, depuis toujours la brune avait été e guide de la folie pour sa cousine, enfin ouai non c'était peu être un peu exagérer mais ce titre avait tout de même la classe il fallait l'avouer... La blonde avait changée, mais en bien et ça faisait plaisir à la jeune femme. Après tout, c'est ce qu'elle lui avait toujours souhaitée ! Par contre elle ne comprenait pas comment elle était devenue joueuse de Quidditch, mais ça ce n'était pas parce qu'elle doutait des capacités d'Azmaria, mais plutôt à cause de sa relation conflictuelle avec les balais. Parce qu'elle même n'arrivait pas à tenir un vol d'ci jusqu'à Londres sans se crasher désespérément dans un mur en fin de parcours, elle admirait tout ceux qui arrivait à ce jeu qui l’intéressait tant. La brune décida d'aller chercher deux cocktails pour que les deux cousines puissent continuer à discuter. Après avoir fait un signe à sa nouvelle serveuse, elle partit en direction du comptoir préparer les boissons.

Derrière le comptoir, la française réfléchit à ce qu'avait dit Zaza. Elle avait aussi parler de sa mère, enfin celle qui l'avait mis au monde, pas ses parents. Mais n'était elle pas censée être quelqu'un d'horrible ? Peu être que les gens changent tous avec le temps, oui, peu être bien que c'est vrai... Il faudrait bien qu'elle retourne en France un jour pour voir tout ce petit monde n'empêche ! Posant les verres sur le plateau, Louna le fit la suivre d'un coup de baguette et retourna dans l'arrière salle continuer la discussion avec la blonde:

- C'est vrai qu'il s'en est passée des choses, mais t'excuses pas de tout me raconter, c'est plutôt cool que t'es changée comme ça ma belle ! Et sinon, t'sais c'est tout nouveau que jsois patronne de ct'endroit, en fait avant je parcourais bien le monde ! Pis por c'qui est de la France, je compte y retourner bientôt pour voir Lili, Drake et tes parents promis !

La brune fit une petit pause pour poser le plateau et reprit de plus belle :

- Voila, deux Pink Candy offert par la maison, parce que faut bien que tu goûtes ce que tu vas vendre ! Sinon, c'est quoi cette histoire de deux mamans mon chou ? Pis comment tu fais pour monter sur ses saletés de balais !Fit elle avec un moue désapprobatrice.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 15:46


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 12

 L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.