AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais
Page 4 sur 12
L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
Invité
Invité

Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Invité, Mar 30 Sep - 16:24


Rencontre hasardeuse


RP:
 

Privé Liam Riu



C'était une journée banale, et vraiment moyenne. Le temps était clément, mais pas radieux et la température nettement agréable. Gabriel s'était levé du mauvais pieds, la tête dans les baskets, les yeux pas vraiment en face des trous. Sa chevelure se baladait sur sa tête indépendamment de son consentement. Il ne parla à personne aux dortoirs des gryffondors, ni bonjour, ni rien. Tel un zombie il alla se préparer tranquillement, prenant soin de lui. Parfumé, bien habillé, coiffé, il ne savait pas vraiment quoi faire de sa journée. Avant de quitter la Salle Commune, il embrassa rapidement Impérial et lui laissa une petite gourmandise.

Le crâne encore embrumé il descendait pas à pas les marches des escaliers qui n'en faisaient qu'à leur tête. Après de longues minutes passées dessus à attendre qu'ils se décident à l'emmener où il le désirait, il pu descendre et s'approcher de la Grande Salle. Elle était pleine à craquer, un moment invivable. Énervé, fatigué, c'était mission impossible. Il eut la bonne idée de quitter le château pour la journée, après tout, il n'avait pas vraiment visité les alentours. On lui avait longuement parlé de Pré-au-Lard, il décida de s'y rendre, seul. Adulte dans le monde des sorciers, et aucun devoirs en cours, il pouvait bien s'accorder une petite journée à lui.

Il était parti à pieds. Son sac à bandoulière sur l'épaule, sa cape de rouge et or sur le dos, les lunettes sur le nez et les cernes tombantes sous les yeux, il marchait à travers les chemins, se souciant peu de la suite. Le jeune homme n'était pas du genre à s'inquiéter du futur. Il marchait lentement, chantonnant quelques musiques françaises de son époque, il se surprit même à avoir du mal à prononcer les mots de son pays natal. Peut-être qu'un peu d'exercice lui ferait du bien. il regardait de temps en temps le ciel, les bois alentours, s'émerveillant des moindres choses qu'il pouvait apercevoir.

Enfin Gabriel mit les pieds à Pré-au-Lard. C'était comme il l'avait pensé et comme on lui en avait parlé. Le seul village en Grande-Bretagne où ne vivaient que sorcières et sorciers. Ici, n'importe qui pouvait se sentir chez soi. Sauf un Moldu, évidemment. Même s'il était adulte pour le monde des sorciers, il avait fait signé ses parents pour être autorisé à se rendre ici de temps en temps de son plein gré et de façon tout à fait responsable.

Le Rouge et Or ne savait pas vraiment où se rendre, des petites boutiques en tout genre parsemaient la rue centrale. Les Trois Balais. Lorsqu'il lu ce nom sur le devant d'une auberge, celui-là lui sembla le plus convaincant, comme s'il devait s'y rendre, comme si quelque chose l'y attendait... C'est alors qu'il poussa la porte afin d'y entrer. Clients et clientes se tenaient présents dans la salle, tout âge confondu. Le jeune homme ne voulait pas vraiment se faire remarquer. Il était français, et jeune et préféra une place dans un coin sombre de l'arrière salle. Sans bruit il posa ses affaires sur la table postée juste devant lui, rajusta ses lunettes et attrapa rapidement un vieux bouquin traitant de dragonologie. Seul un magizoologiste averti ou un passionné d'animaux magiques pourrait reconnaitre la couverture de grimoire ancien.

Plongé dans sa lecture il attendait patiemment l'arrivée d'une serveuse pour prendre sa commande, et ne semblait pas être un client bien difficile. Son regard ambré parfois impressionnant n'indiquait pas qu'il était un fauteur de trouble, au contraire, silencieux et bien élevé, sage et discret. Presque invisible, il avait trouvé sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Riu
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Liam Riu, Ven 3 Oct - 0:45


Un peu en retard, Liam ne se pressait même pas. Il avait été trop ponctuel avant, il appréciait maintenant faire patienter plutôt que jouer l'impatient. Ses pas se faisaient lourds alors qu'à l'intérieur il bouillonnait. Il allait enfin avoir ce qu'il attendait depuis tant d'années. Il allait enfin rencontrer cette personne qu'il avait tellement cherché. A vrai dire, cela faisait quelques mois qu'il cherchait et il avait trouvé cette mystérieuse personne tout à fait par hasard. Mais bon. Laissons-le croire que cette rencontre était encore plus spéciale.

Il n'avait pas l'habitude de traîner vers les bars de Pré-au-Lard en pleine journée mais c'était le moment où il y avait le moins de monde. Enfin généralement. Et cette entrevue requérait une parfaite discrétion. Le panneau indiquant les Trois Balais se dessinait devant ses yeux et il pénétra enfin la taverne. Lui, plutôt habitué à la Tête de Sanglier, trouvait que les lieux étaient trop bien entretenus. Un peu de saleté ne faisait de mal à personne. Le bar avait également l'avantage d'avoir une salle spéciale pour raconter ses petits secrets. Il en prit la direction immédiatement, s'imaginant déjà dans sa tête la personne qui devait l'y attendre.

Arrivé, il scruta les coins. Rien. Personne. S'était-il trompé d'heure ? Jamais ça ne serait arrivé. L'autre s'était peut être trompé alors ? Il décida de s'installer, pour attendre. Pour faire passer le temps, il commanda également un cocktail. Après tout, il n'avait rien prévu de la journée, Kyara savait qu'il avait des choses à faire, rien ne l'obligeait à rentrer maintenant. Son interlocuteur arriverait dans moins d'une heure.

1 heure passée. Personne. Il commençait à désespérer. Les chances qu'il se soit fait avoir comme un blaireau - non plutôt comme un raton-laveur - augmentait à mesure que les minutes défilaient. Mais il s'accrochait à l'espoir qu'il vienne. Il commanda deux autres cocktails. Il les finirait si jamais l'autre ne venait pas.

2 heures passées depuis son arrivée. Comme prévu il avait bu les deux cocktails. Plus deux autres. Il était maintenant pas très sûr de pouvoir rentrer tout seul chez lui avant une bonne heure, de toute façon, qu'est-ce qu'il pouvait faire de plus ? Maintenant il était évident qu'il n'allait jamais voir le bout du nez de cet escroc. Une soudaine envie pressante le prit et il quitta sa place pour les toilettes. A force de boire, il fallait bien que cela sorte. Après avoir vidé sa vessie, il retourna un peu pantelant vers l'arrière-salle. Il se sentait plus à même de rentrer jusqu'au manoir mais il ne voulait surtout pas rester là une seconde de plus. Cependant, lorsqu'il leva les yeux, une personne était attablée juste en face de sa place.

Une jeune homme avec des lunettes aux boucles brunes, visiblement seul et fatigué, qui attendait. C'était donc lui ? Non impossible. Un gamin comme lui ne pouvait venir que de Poudlard. Ce n'était pas possible. Il se mit tout de même à avoir des doutes en apercevant la couverture de son livre. Comment un élève du château pouvait s'intéresser à ce genre de bouquin ? Un ancien ouvrage sur la dragonologie qu'il avait trouvé particulièrement ennuyant lorsqu'il l'avait lu il y a 1 ou 2 ans de cela. Les dragons ce n'était pas vraiment les bêtes les plus appréciées de l'ex-Poufsouffle malgré le fait qu'il les trouvait impressionnantes comme la plupart des sorciers. Mais cela coïncidait un peu trop bizarrement avec son rendez-vous.

- Bizarre pour un gosse de lire ce genre de bouquin, dit-il en s'installant en face de lui.

Il le fixa alors, essayant de repérer chez lui une trace de l'homme qu'il devait rencontrer. Il n'y trouvait que les yeux ambrés d'un jeune homme de 17 ans. Même s'il était à présent sûr que ce garçon n'était pas celui qu'il cherchait, il continua :

- Si tu veux vraiment quelque chose d'intéressant sur ce sujet, tu devrais passer à la boutique.

Ses paroles étaient un peu confuses, il était un peu confus lui-même en ce moment-même mais son envie de déguerpir quelques instants auparavant avait disparu. Il trouvait la présence de quelqu'un de totalement inconnu pour lui plutôt réconfortante, la preuve que le monde tournait encore. Finalement, même ses pensées étaient confuses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Invité, Sam 4 Oct - 13:43


" Bizarre pour un gosse de lire ce genre de bouquin. "

Dixit un inconnu, s'installant sans gêne en face de Gabriel. Ce dernier s'était assez plongé dans sa lecture pour sursauter à ces quelques mots, lâchant son vieux grimoire et clignant rapidement des yeux, comme totalement abasourdi par la situation. Il tenta de retrouver ses esprits, observant longuement l'homme qui se trouvait devant lui, le détaillant et cherchant la raison de sa présence. Ce n'était pas un serveur, ça il en était sûr.

Le Rouge et Or ferma prestement son livre, et semblait fortement intimidé par la situation, mais il n'était pas effrayé pour autant, comme si il avait confiance en cet inconnu qui était venu l'accoster d'une façon assez brutale, voir malpolie. Il leva sa main gauche pour la déposer pour la déposer sur son épaule droite, signe de gêne et de timidité. Il fronça légèrement les sourcils et se décida à lui adresser la parole, lorsque son interlocuteur ajouta :

" Si tu veux vraiment quelque chose d'intéressant sur ce sujet, tu devrais passer à la boutique. "

Le Né-Moldu ne comprenait vraiment pas la raison de ce cirque assez spécial, et malgré son manque de facilité à aller vers les autres, il ne manquait surtout pas de confiance en lui et se devait de dire au moins quelque chose et d'interroger à son tour l'inconnu qui s'était assis face à lui.

" Premièrement, dans mon pays natal, on a l'habitude de dire bonjour, afin d'engager une discussion. Ensuite, je ne suis plus un gosse, et je lis ceci pour enrichir ma culture personnelle. Si vous trouvez cela bizarre, alors j'en suis fortement navré. Enfin... Je suis désolé mais je ne sais pas vraiment qui vous êtes et ni ce que vend votre boutique, mais si c'est une arnaque, je vous prie de me laisser tranquille. "

Gabriel venait de dire tout ce qu'il pensait de façon très franche. Il rougit un peu et tenta de le cacher en baissant un peu le visage dans le coin sombre où il se trouvait. Il ne su plus en ajouter, il avait presque peur que l'homme s'en prenne à lui. Mais il y avait quelque chose, cette confusion chez lui, comme si justement, il n'avait rien à cacher, rien de négatif. Comme si le Rouge et Or pouvait lui faire confiance.

" Vous n'êtes pas là pour me nuire. Comment avez-vous reconnu la couverture de ce vieux bouquin ? C'est une antiquité. "

Plus bas.

" Vous avez déjà vu des dragons ? En vérité... Vous ne cachez rien. À part une curiosité excessive pour les gens s'intéressant à la magizoologie, n'est-ce pas ? "

Le jeune français pensait avoir vu clair, peut-être se trompait-il. Mais dans tous les cas il avait les yeux en face des trous, et il lança un sourire presque charmeur à son interlocuteur avant de ranger son manuscrit dans son sac et de poser ses mains sur la table, comme attendant des explications sur la présence de l'homme blond qui se tenait au devant de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Riu
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Liam Riu, Ven 10 Oct - 0:27


La venue de Liam ne semblait pas enchanter le gamin, tout le contraire. Il avait beau avoir un peu bu, il avait bien noté ses gestes frustrés. Il fronça les sourcils en le voyant refermer son livre. Ben finalement ça lui plaisait plus ? Liam avait vraiment réussi à lui persuader que ce livre était pourri ? Il doutait de ses capacités en la matière. Quoiqu'il en soit, il avait de plus en plus l'impression que sa présence n'était pas très désiré. Il avait envie de lui dire plein de trucs à ce rat-de-bibliothèque des livres sur les animaux mais savoir qu'il dérangeait lui faisait regretter de s'être assis ici. Il soupira doucement et allait se lever quand son nouvel interlocuteur l'interrompit.

- Premièrement, dans mon pays natal, on a l'habitude de dire bonjour, afin d'engager une discussion. Ensuite, je ne suis plus un gosse, et je lis ceci pour enrichir ma culture personnelle. Si vous trouvez cela bizarre, alors j'en suis fortement navré. Enfin... Je suis désolé mais je ne sais pas vraiment qui vous êtes et ni ce que vend votre boutique, mais si c'est une arnaque, je vous prie de me laisser tranquille.

Il s'immobilisa, la bouche ouverte, incrédule. Ce garçon avait tout de l'attitude du timide de service, de l'intello coincé qui se cherche un endroit pour lire, mais finalement il avait plus de culot qu'il n'en laissait paraître. Ce qui le fit partir dans un rire discret qui avait totalement effacé ses idées noires pour le moment. Il releva la tête une fois qu'il avait réussi à calmer sa petite crise de rire et ses yeux s'arrêtèrent sur la mine perplexe du brun. Il devait se poser des questions sur ce que l'ex Poufsouffle lui voulait vraiment mais même ce dernier l'ignorait. Il devait se sentir seul aujourd'hui.

- Vous n'êtes pas là pour me nuire. Comment avez-vous reconnu la couverture de ce vieux bouquin ? C'est une antiquité.

Finalement, il commençait à revoir ses premières impressions sur ce jeune sorcier. Il était également plus perspicace qu'il le pensait. Il avait le doigt sur un détail qui était en fait très important. Seuls les passionnés de bêbêtes magiques s'intéressaient à ce genre de livre, c'était un peu trop élaboré pour les autres. En tendant l'oreille, il put comprendre les quelques mots qu'ajouta son opposant.

- Vous avez déjà vu des dragons ? En vérité... Vous ne cachez rien. À part une curiosité excessive pour les gens s'intéressant à la magizoologie, n'est-ce pas ?

Il l'appréciait ce petit insolent dis donc. Celui-ci lui reprochait peut être de l'avoir accosté sans prévenir et ce, alors qu'il ne le connaissait pas. Mais maintenant, il montrait une curiosité naïve plutôt drôle. Son sourire semblait l'inviter à avoir confiance en lui, il devait savoir comment faire avec les filles lui. Loin d'être influençable par ce genre de technique, surtout venant de lui, il se laissa prendre au jeu quand même. Le Métamorphomage prit un air d'extrême réflexion, comme s'il se souvenait d'un souvenir mémorable avec un dragon. Alors que la seule fois où il avait aperçu un bête de ce calibre, c'était tout à fait par hasard, au loin, volant au-dessus de la forêt amazonienne. Il s'approcha du jeune homme pour lui souffler, comme s'il s'apprêtait à lui dire son plus grand secret :

- Oui effectivement. Un... Dent-de-vipère du Pérou sauvage. Et oui, rien d'extraordinaire par rapport à un Magyar à Pointes mais j'peux te garantir qu'ils savent voler. Aussi vite qu'on le dit.

Il se redressa pour observer son petit effet et en même temps le jeune homme. Avec ses lunettes et ses yeux fatigués, il avait l'air tout du fan des bibliothèques qui pourraient y passer ses journées. Il lui rappelait en quelque sorte lui, plus jeune. Un époque loin maintenant.

- Je dirai pas que je ne cache rien. Ce serait complètement faux. Et je ne sais pas plus que toi reconnaître les passionnés de créatures magiques, mais je devine qu'elles t'intéressent en tous cas assez pour lire ce bouquin. J'avais déjà quitté Poudlard quand je l'ai commencé et j'ai trouvé mieux comme je te disais. Je travaille à la Boutique d'Animaux Magiques en ce moment, c'est celle-là, la boutique dont je te parlais. Mais finalement, je crois avoir perdu le livre dont je te parle. Peu importe.

A force de les traîner dans tous ces voyages, le gérant perdait souvent ses bouquins sur les animaux. Mais il les gardait tous en mémoire dans sa boîte crânienne. Il fixait son interlocuteur, un peu intrigué par cet individu qui cachait plutôt mal son attachement pour les créatures magiques. Il partait du principe que toutes les personnes s'intéressant de près à celles-ci étaient forcément bonnes à l'intérieur, il trouvait que ce gamin en faisait partie.

- Alors, y'a que les dragons qui te passionnent p'tit ? Y'a pas d'autres bêtes qui t'intéressent ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Invité, Ven 10 Oct - 17:54


Gabriel attendait patiemment une réponse de son interlocuteur. Il avait joué le jeu de l'arrogance, et ça avait l'air de marcher. L'homme qui se tenait devant lui prit un air de sombre réflexion. Ce dernier s'approcha du Rouge et Or et lui souffla :

" Oui effectivement. Un... Dent-de-Vipère du Pérou sauvage. Et oui, rien d'extraordinaire par rapport à un Magyar à Pointes mais j'peux te garantir qu'ils savent voler. Aussi vite qu'on le dit. "

Le Né-Moldu observa un instant l'adulte en face de lui d'un air un peu condescendant puis lui répondit sagement :

" Avoir vu un Peruvian Vipertooth sauvage n'est pas un exploit, vous savez... Nul besoin de prononcer cela comme si vous alliez me donner une information cruciale. Et je ne vois pas ce qu'un Magyar à Pointes a de plus extraordinaire qu'un Peruvian Vipertooth. Qui, au passage est certes le plus petit mais le plus rapide et l'un des plus venimeux, si animé par la chair humaine et se reproduisant à une vitesse si alarmante qu'il a du voir sa population être réduite par le Département de Contrôle et de Régulation des Créatures Magiques du Ministère de la Magie. Ça vous en bouche un coin, n'est-ce pas ? "

L'inconnu se redressa lentement sur son siège, observant toujours Gabriel caché derrière ses lunettes.

" Je ne dirais pas que je ne cache rien. Ce serait complètement faux. Et je ne sais pas plus que toi reconnaître les passionnés de créatures magiques, mais je devine qu'elles t'intéressent en tous cas assez pour lire ce bouquin. J'avais déjà quitté Poudlard quand je l'ai commencé et j'ai trouvé mieux comme je te disais. Je travaille à la Boutique d'Animaux Magiques en ce moment, c'est celle-là, la boutique dont je te parlais. Mais finalement, je crois avoir perdu le livre dont je te parle. Peu importe. "

Le Rouge et Or lança un regard très intéressé à l'homme qui se trouvait en face de lui. La Boutique d'Animaux Magiques, un passionné de Magizoologie. Cela ne pouvait être qu'un gars plutôt sympathique, malgré son impolitesse proverbiale. Aucune importance qu'il ait perdu ce livre en question ou non, il avait sûrement beaucoup de choses intéressantes à proposer là où il travaillait.

L'inconnu fixa un moment Gabriel avant de lui lancer :


" Alors, y'a que les dragons qui te passionnent p'tit ? Y'a pas d'autres bêtes qui t'intéressent ? "

Le jeune homme jugea son interlocuteur du regard avant de rétorquer :

" Évitez de m'appeler p'tit. Vous n'avez pas l'air particulièrement plus vieux que moi. Il n'y a pas que la Dragonologie qui me passionne. Je suis un jeune vétéran de la Magiezoologie dans on ensemble et tous les Animaux Magiques sont une fascination pour moi. Je ne sais pas trop si je vous trouve assez sympathique pour vous en demander plus sur votre boutique, mais... ça m'intéresse. Si vous avez des écrits traitant sur les Soins aux Créatures Magiques, la Dragonologie, la Magizoologie Défensive, l'Études des Animaux Magiques, l'Histoire des Animaux Magiques ou l'Aide aux Animaux Magiques, je veux les voir. Tout ceci n'est pas forcément au programme d'un septième année, mais je suis avide de savoir en ce qui concerne ce domaine. "

Il semblait déterminé et très enjoué à l'idée d'en apprendre encore plus sur cet univers fascinant qu'est la Magizoologie. Il ne pouvait se résoudre à rater une telle occasion. C'était son aspiration, son but et sa passion.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Riu
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Liam Riu, Mar 21 Oct - 20:58


L'inconnu n'avait visiblement pas le sens de la subtilité ou de l'humour. Ou alors il était d'une extrême naïveté car il prit son petit jeu pour de l'ignorance. Ce qui vexa Liam. Franchement, ce gamin le prenait pour un inculte. Certes il lui avait bien fait comprendre que les dragons n'étaient pas sa spécialité mais il s'y connaissait un minimum. Mais le pire était encore à venir. D'un coup, dès lors qu'il eut fini de lui raconter sa fausse incroyable expérience, le brun à lunettes se mit à étaler sa science, lui racontant des faits théoriques dont il n'avait franchement... Rien à faire. Sa petite remarque de fin fut l'apogée de sa tirade. Il avait eu très envie de lui rire au nez mais se retint, en mettant cela sur le compte de la jeunesse. Il ne dit rien, le laissant croire qu'il en savait plus que lui. Sur ce sujet, c'était plutôt le cas à vrai dire.

Même s'il avait paru assez ridicule, le Suédois devait reconnaître qu'il s'y connaissait bien plus qu'il ne l'avait pensé en dragons. Contrairement à lui. Il serait d'un grand secours à la boutique. Si jamais ils venaient à vendre des dragons. Ce qui n'arriverait jamais avec le Ministère et s'il ne voyait jamais son mystérieux contact. Sans une certaine connaissance de ces créatures à écailles, il ne pourrait jamais en approcher d'assez près et même en capturer un. Ou une autre créature. Il lui fallait quelqu'un d'autre...

- Évitez de m'appeler p'tit. Vous n'avez pas l'air particulièrement plus vieux que moi. Il n'y a pas que la Dragonologie qui me passionne. Je suis un jeune vétéran de la Magiezoologie dans son ensemble et tous les Animaux Magiques sont une fascination pour moi. Je ne sais pas trop si je vous trouve assez sympathique pour vous en demander plus sur votre boutique, mais... ça m'intéresse. Si vous avez des écrits traitant sur les Soins aux Créatures Magiques, la Dragonologie, la Magizoologie Défensive, l'Études des Animaux Magiques, l'Histoire des Animaux Magiques ou l'Aide aux Animaux Magiques, je veux les voir. Tout ceci n'est pas forcément au programme d'un septième année, mais je suis avide de savoir en ce qui concerne ce domaine.

Toujours cette insolence qui donnait à l'ex Poufsouffle l'envie de le ramener sur Terre. Mais finalement, il commençait presque à apprécier cela. Il changeait de tous ces hypocrites de la boutique qui s'empressait d'aller dans son sens. Ou de lui-même qui était obligé d'aller dans le leur. Mais ce qui le frappa le plus, c'est cette curiosité malgré sa froideur envers lui. Ce gamin n'avait pas l'air de l'apprécier mais il semblait aussi avoir besoin de quelqu'un à qui parler ou au moins quelqu'un avec qui partager sa passion. Et celle-ci semblait être particulièrement importante pour lui. Connaître autant de domaine pour un sorcier de 17 ans ce n'était pas commun.

- C'est même loin d'être au programme, mais la curiosité n'a jamais été un défaut pour moi.

Il le toisait avec un sourire. Une idée avait fait interruption dans son cerveau et il pesait maintenant les pour et les contre. Était-il à ce point désespérer pour demander cela à un jeune homme, encore étudiant et sur le point de passer ses ASPICs ? Il ne lui rendrait sûrement pas service en faisant cela et il ne voulait pas qu'on l'accuse de l'avoir détourné de son objectif. Mais il ne pouvait s'empêcher de penser qu'il avait trop attendu et que ce jeune homme lui paraissait avoir trop peu d'expérience. Cependant, s'il voulait parfaire ses connaissances, il lui fallait bien aller sur le terrain.

- Ecoute, j'te propose un marché.

Il attendit avant d'annoncer le deal à son interlocuteur. Il vérifia s'ils étaient déjà bien seuls. C'était le cas, la salle était faite pour ça de toute manière. Il reporta son attention sur le jeune brun, testant sa réaction. Il ne voulait pas se lancer tant qu'il n'était pas sûr qu'il pouvait lui faire confiance et que celui-ci ne le prendrait pas pour un fou. Certes, il se basait sur un court échange mais c'était amplement suffisant. Il avait essayé de chercher parmi ses connaissances proches mais personne n'avait l'air aussi encline que lui d'être apte à l'aider à dénicher des dragons.

- Surtout, ne m'interromps pas. Tu poseras tes questions à la fin, dit-il en chuchotant. Je peux te passer ces livres si tu le souhaites. Je dois en avoir presque une centaine, mais à une condition. Que tu m'aides à trouver et capturer un Boutefeu Chinois.

S'il s'était retrouvé à la place du binoclard, il aurait sûrement eu peur et se serait enfui le plus vite possible. En s'écoutant, il se rendait compte à quel point sa demande était étrange. Peut être était-ce l'alcool qui coulait encore dans ses veines qui le poussait à lâcher des phrases comme cela. Au pire, il n'aurait qu'à refuser et la vie continuerait son fil. Mais, comme pour appuyer sa proposition, il ajouta:

- J'suis pas un expert de ces bêtes et c'est important pour moi. Je t'oblige à rien, j'veux juste quelques conseils. Et si tu veux, j'te ramènerai un petit souvenir. Si je réussis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Invité, Lun 22 Déc - 18:18


Brook Pierce - Steven Gaudreault

J'arpentais d'un grand pas les rues de Pré-au-Lard en oubliant les jours précédents... Enfin, en essayant. Une certaine Brook Pierce se disait être ma cousine. Rien d'impressionnant, enfin je m'en fichais. Mais ce qui m'intriguait quand même, un peu, c'est comment qu'elle l'a sue. Elle m'avait ensuite dit qu'elle venait d'Australie et qu'elle avait des origines écossaises. Ah non pas possible, moi je suis un québécois pure et dure ! Et fier aussi. Alors on ne pouvait aucun lien, sauf si... Ah non, faut pas y penser. Et bien pourtant c'était la solution. Je n'étais pas québécois, mais australien, on m'avait adopté, pourtant j'avais l'air de venir du Québec, sinon on me l'aurait dit. Elle m'avait sortie des preuves en plus, le prénom de ma mère, mon père, mon oncle et ma tante adoptifs. Mes vrais parents étaient donc Katherin Pierce et James Pierce. Mon vrai nom était... Pierce ? Steven Pierce ? Mais ça ne rendait pas bien ! Ah non hein, c'est pas que c'était moche, mais je voulais garder Gaudreault. Steven Gaudreault. C'était plus beau.

J'avais envie que ce qui ce soit passé soit un rêve. Mais non, lorsqu'elle m'avait dit ça je m'étais griffer la main pour voir si s'en était un ou non mais j'avais eu très mal, et ça saignait en plus. Même qu'elle s'était inquiétée pour moi, elle était si gentille... Ah non hein, je ne vais pas être sensible face à cette fille, ma cousine... Et comment mes parents adoptifs ont-ils pus me faire ça ? Mon frère n'était pas le mien, enfin si, mon frère adoptif. C'était lui qu'allait le plus me manquer, sauf s'il savait cette misère ! Qu'il aille au diable, si c'était le cas ! Pire même ! J'ai été trahi durant toute mon enfance, et je pensais ne jamais m'en remettre, jamais, mais il fallait que je tourne la page, ou que je me reconstruise. Si c'était possible. J'écouta une chanson que j'avais écouté dans un film, et je lâcha ma larme. Bah il fallait bien qu'elle sorte hein ! Je ne suis pas insensible ! Bon allez, presque pas... La preuve !

J'avais envie de tout lâcher un soir, de boire ! Sans me ruiner hein, ah non, pas encore une fois ! Je venais d'avoir quelques gallions, bah oui, les gens, quand ils voyaient quelqu'un par terre, bah il donnait de l'argent, enfin ce qu'il pouvait. J'avais même reçu un bout de sandwich une fois, qu'est-ce qu'il voulait que j'en fasse ? Bon, je le mangeais quand même parce que je n'avais rien et que je ne pouvais pas, alors il fallait faire avec les moyens du bord.

J'avais décidé d'aller au Trois Balais, un bar assez connu, même si y avait mieux, y avait tout le temps mieux de toute façon ! Mais il était sympathique et même si on était pas habillé on pouvait venir ! Mais je m'étais bien préparé ce soir là, j'avais dépensé dix gallions, donc ça pouvait être beau ! Je rentra dans le bar et alla dans la pièce du fond, au moins je serais tranquille. Mais fallait pas tout de même que les serveurs m'oublient. J'attendis, et de loin une personne entra, une fille. Ah non hein ! Pas elle ! C'était Brook, et elle n'allait pas me laisser tranquille ! J'essaya de tout faire pour ne pas qu'elle me voit, sans me rendre sale, c'était cher ce que je portais ! Ou du moins, pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Brook Pierce
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Brook Pierce, Lun 22 Déc - 19:05


Après ses cours de la matinée et le cours particulier de Mlle Boccini, Brook avait passé le reste de la journée dans la bibliothèque, comme presque tous les jours. Suite à la révélation de sa mère qui lui avait avoué un soir alors qu'elle rentrait ivre d'un bar, que son oncle avait en fait un fils et l'avait abandonné il y'a plusieurs années, la jeune femme avait décidé de ne plus lui écrire et de rester à l'école pendant les vacances de Noël. Ses mensonges et son comportement commençait vraiment à lui taper sur les nerfs. La Serdaigle qui était restée enfermée toute la journée décida tout de même de sortir ce soir de vacances.

La bleu et bronze s'attacha les cheveux d'un chignon et enfila une chemise qui avait du lui coûter des dizaines de Gallions, un slim et des bottines à talons des plus grandes marques. Il était vrai que sa mère roulait sur l'or, mais Brook aurait préférait moins d'argent et une mère qui s'occupe d'elle. Enfin, elle comptait passer une bonne soirée et pourquoi pas boire un peu !
Elle se rendit dans les rues de Pré-au-lard, cherchant dans quel bar ou restaurant pourrait elle bien se poser. Elle passa devant quelques boutiques avant de s'arrêter devant les Trois Balais. Elle regarda par la fenêtre de celui-ci et remarqua qu'il n'y avait pas grand monde. Elle décida donc d'entrer.

Brook arriva près du bar bien décidé à prendre quelque chose d'assez fort. Elle scruta la salle, cherchant quelqu'un qu'elle connaissait peut être puis posa son regard sur un jeune homme assis à une table au fond de la salle. Elle fronça les sourcils, il lui disait quelque chose. La serdaigle s'approcha discrètement puis reconnu le garçon. Steven Gaudreault, son "nouveau cousin". Il l'observait un peu bizarrement. La jolie brune hésita quelques instants à se joindre à lui, après tout, elle ne voulait pas le déranger. Elle décida finalement de le rejoindre. Et puis, si elle le dérangeait, il n'aurait qu'a lui dire. Elle s'approcha puis le salua d'une voix légèrement timide.

"Bonsoir, je peu m'asseoir ? Après tout, on ne s'est pas beaucoup parlé depuis... enfin tu vois..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Invité, Lun 22 Déc - 19:43


Je la fixa bien, et remarqua qu'elle m'avait vu. Manquait plus que ça. Enfin... Maintenant que c'est fait, je ne voulais pas lui faire honte alors une fois qu'elle s'approcha de moi pour me demander si elle peut venir, je lui fis un grand sourire. Bah oui quoi, c'était quand même une personne de ma famille. Et puis je n'ai tellement pas de liens qu'il fallait faire avec... En même temps, qui voulait bien d'un mec comme moi, genre qui était dans la rue tous les jours et qui avait des vêtements pas du tout acceptables ? Personne. Sauf les personnes comme moi, les clochards quoi. Je toucha la cicatrice de mon bras, pour ne pas qu'elle le voit. Oui ça aussi j'avais honte, mais si j'aurais pu me venger, je l'aurais fait. Mais je ne le connaissais pas, enfin peut-être que si, mais il portait un masque, vu que c'était un MM, et le maître des ténèbres en plus, pas n'importe qui ! C'était un peu une cicatrice de guerre en fait...

- Bonsoir Brook ! Ouais bien sûr tu peux t'asseoir, t'me déranges pas, après tout t'es ma cousine, suite à ça je ne pus m'empêcher de ricaner, mais seulement un petit peu de façon à ce qu'elle ne le remarque pas, ça va bien ?

J'attendis qu'elle s'assoit. Ett en même temps, j'essaya d'enlever mes doigts de la cicatrice, ce qui fit hyper mal. Oui. Même pire. Comme-ci on te plantait un couteau en plein corps. Ou alors que tu brûlais vif. Bref. En même temps, le sort que j'avais reçu n'était pas appréciable, je suis apparemment tombé dans un gros malaise, et lorsque je me suis réveillé y avait une fille, Automn je crois, ou Autumn. Ouais, ça ressemble à automne, et perso je le prononçais pareil. Ainsi que July, une médicomage qui m'avait vraiment aidé ce jour-là. Mais y avait plus de nouvelles d'eux. Dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Brook Pierce
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Brook Pierce, Lun 22 Déc - 21:37


"Bonsoir Brook ! Ouais bien sûr tu peux t'asseoir, t'me déranges pas, après tout t'es ma cousine ça va bien ?"

Brook leva un sourcil, elle n'avait pas l'habitude qu'on lui parle d'une telle façon. Bon après tout, ça lui changeait des repas bourgeois où elle devait grignoter en silence et parler de géographie et d'argent avec des personnes bourrées de gallions ! Elle lui sourit tout de même poliment pour le remercier puis s'assis face au jeune homme. La situation lui paraissait un peu bizarre, elle se trouvait face à un membre de sa famille qu'elle ne connaissait même pas. Elle voyait pourtant régulièrement ses parents, du moins biologiques. Elle se posait tellement de questions ! Pourquoi l'avaient-ils abandonnés ? Pourquoi ne lui avoir dit la vérité que maintenant ? Pourtant, cela ne la regardait pas.
La serdaigle observa longuement Steven. Elle ne savait rien de lui, juste qu'il avait était abandonné et qu'il avait l'air un peu plus vieux qu'elle. Bien qu'il avait l'air étrange, Brook voulait en savoir plus sur son "cousin". Elle tenta de retenir toutes ses questions mais ses vieilles habitudes curieuses reprenaient le dessus.

"Ça va très bien merci, alors, comment as tu sus... pour tes parents ?"

La jeune femme se pinça les lèvres, encore une fois, elle était trop directe et trop curieuse. Bien sur, il n'était pas obligé de répondre, elle comprendrait qu'il ne veuille pas en parler. Elle avait vécu dix-sept ans sans le connaître et cela ne l'avait pas empêché de vivre. Alors pourquoi voulait t'elle tout savoir ? Brook le regarda l'air confuse puis lui sourit comme pour s'excuser avant de tenter de changer de sujet.

"Je peux peut être t'offrir quelque chose à boire ?"

Bon ce n'était pas très original mais au moins, Brook avait essayé de détendre l'atmosphère. En effet, le jeune homme avait l'air un peu tendu bien qu'elle voyait que Steven essayait de le cacher. Elle observa la salle attendant une réponse. Quelques couple sirotaient une bierre-au-beurre pendant que d'autre lisait les journaux autour d'un café. Elle remarqua même un vieux sorcier qui dînait en tête à tête avec sa fille. Elle avait l'air heureuse, ce qui fit sourire la bleu et bronze.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Invité, Lun 22 Déc - 22:05


Elle leva un sourcil... Avait-elle honte de moi ? C'est ma seule famille, fallait pas que je la perde, du moins pas maintenant, il fallait que j'en profite le plus possible ! C'était pas tous les jours qu'on découvrait qu'on avait une cousine, que nos parents n'étaient qu'adoptifs et que nos vrais on ne les connaissait pas du tout. Autant j'en rigolais, autant j'en pleurais. Pourquoi m'avoir caché ça durant tout ce temps. Mais fallait pas que je pleurs devant elle, ah ça non, donc je contrôlais mes larmes. Elle me souriait par la suite et s'asseya. Et voilà que maintenant elle me regarda étrangement. Enfin non, elle ne me regardait pas au fond... Elle me fixa. C'est pire. Mais ça faisait plusieurs fois qu'elle me fixait, avait-elle un toc ? Elle répondit à ma question en disant qu'elle allait très bien mais m'en reposa une. Et pas une qui me plaisait. Comment j'ai su pour mes parents, voilà sa question. Mais je ne l'avais pas su avant qu'elle ne me l'annonce.

- Bah en fait avant que tu m'l'annonces, je ne le savais pas. J'me croyais québécois, mais en fait j'suis australien. Enfin c'est qu'des origines, par contre Steven Pierce...

Elle se pinca les lèvres, je ne savais pas pourquoi... Elle essaya de changer de sujet, comme-ci celui de notre lien la dérangeait, ça ne me dérangeait pas plus que ça moi, hormis le fait que c'est un peu perturbant. Elle me proposa à boire, ah sans refus, faut que je conserve mes gallions, même si elle ne m'aurait pas proposé j'aurais été obligé de payer. Il fallait que j'accepte.

- Bon bah si tu me proposes, je ne suis pas contre. Et toi, quelle a été ta réaction lorsque t'as su que tu avais un cousin ?

J'attendis avec impatience, parce qu'il est vrai que ça m'intriguait, pis je suis curieux aussi ! Cependant je m'inquiétais de plus en plus, si j'étais cousin avec elle, peut-être avais-je donc des autres liens ? Peut-être étaient-ils dans Poudlard ? Je voulais m'en certifier, mais j'avais cependant peur de lui poser la question, on sait jamais si elle le prend mal, je sais pas pourquoi mais bon ! Les gens sont tellement bizarres !


Dernière édition par Steven Gaudreault le Mar 23 Déc - 9:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Brook Pierce
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Brook Pierce, Lun 22 Déc - 22:57


"Bah en fait avant que tu m'l'annonces, je ne le savais pas. J'me croyais québécois, mais en fait j'suis australien. Enfin c'est qu'des origines, par contre Steven Pierce..."

Avait-il un problème avec son nom de famille ? Bon, il fallait avouer que ça ne collait pas du tout...
Après que Brook lui ait proposer quelque chose à boire, le jeune homme accepta et continua même la conversation presque gênante en lui posant une question à son tour.

"A vrai dire, je pensais que tu le savais déjà ! Ça a du te faire un choque que ça soit moi qui te l'apprenne ? Mais pour répondre à ta question, j'en veux beaucoup à mes parents de me l'avoir caché ! Après tout, je connais bien tes par... enfin, James et Katherin, j'ai même passé beaucoup de temps avec eux et je n'arrive pas à croire qu'ils aient fait une chose pareil. Ils avaient surement une bonne raison... même s'il n'y a pas de bonne raison pour abandonner un enfant... La jeune femme se stoppa, elle disait vraiment n'importe quoi. Excuses-moi... Tu veux peut être changer de sujet ?"

Brook se sentit rougir, elle avait peur qu'il le prennent mal. Elle était peu être allait trop loin ? Elle le regarda une seconde fois d'un air désolé. Peut être allait-il s'énerver ou alors s'en aller ? Cependant, la serdaigle inspira un grand coup puis lui sourit timidement, elle ne voulait pas le faire fuir. Elle sentait qu'il n'était pas à l'aise avec elle. Et s'il ne l'aimait pas ? A cette pensée, la brunette tenta d'éviter son regard et baissa les yeux. Était-elle paranoïaque ? Oh et puis, elle se posait trop de questions. La jeune femme se ressaisit puis changea une nouvelle fois de sujet.

"Dis-moi, tu fais quoi dans la vie ?"

Elle lui avait demandé cela d'une voix douce et timide. Ce genre de question n'était généralement pas déplacée, du moins pour elle...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Invité, Mar 23 Déc - 11:11


Elle répondit. Une réponse que je n'aurais pas du entendre, une réponse qui pourrait me mettre en colère comme me faire sourire. Elle était choqué de savoir que c'était elle qui m'avait annoncé cette nouvelle et non mes parents adoptifs. Ca me choquait moi aussi. Toute manière c'était plus rien pour moi, à vrai dire je n'avais plus aucune famille. Hormis elle. Et peut-être d'autres par la suite. Elle répondit donc à ma suite, elle parlait de mes parents biologiques, mais elle me raconta vraiment n'importe quoi. Elle se perdait dans ses pensées. Elle me proposa de changer de sujet, ah ça ce n'était pas de refus. Elle rougissait ensuite, je ne savais pas pourquoi, moi quand je devenais tout rouge c'est quand j'étais amoureux, ah non hein, fallait pas qu'elle tombe amoureuse, encore moins de moi. On était cousin/cousine.

Elle détourna le sujet, en demandant ce que je fis dans la vie. Là par contre, il fallait que je lui mente, pour ne pas qu'elle pense que je suis quelqu'un qui n'a que des mauvaises actions. Je ne pouvais pas lui dire que je faisais parti des membres de Poudlard vu que elle était encore à cette école. Fallait que j'invente autre chose.

- Euh... Je suis gérant d'une boutique moldue, à Londres. Elle est bien appréciée par les gens.

Je pris un air autoritaire et sûr de lui, pour ne pas qu'elle découvre que tout ça sont des mensonges. Pis si je lui aurais dit que je n'avais aucun métier, qu'est-ce qu'elle aurait pensé de moi ? Je la regarda très attentivement, pour voir si on avait des airs de ressemblance. Et ben y en avait aucun. Elle était totalement différente de moi mais peut-être que mentalement on avait le même caractère.

- Au fait, de quelle maison viens-tu à Poudlard ?

J'espérais que c'était Serpentard. On aurait partager au moins une chose sans s'en rendre compte. Je commençais à avoir soif et attendis qu'un serveur prenne notre commande en charge.
Revenir en haut Aller en bas
Flynn Howard
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Flynn Howard, Dim 22 Fév - 18:36


[sujet de plus d'un mois]
feat Kathleen Ross

Flynn marchait dans la neige, ses chaussures noires typique de moldu piétinant l'étendue blanche des rues de Pré au Lard, alors qu'il remontait le col de sa cape fourrée pour se protéger du froid mordant. Enfin, l'endroit de sa destination lui faisant face, le jeune Poufsouffle poussa un soupir de soulagement qui se changea en nuage blanc au contact de l'air glacé. La porte des trois Balais tinta joliment à son entrée, et, parmi les tablées bondées, l'adolescent marcha en direction du comptoir afin de demander une chope de Bièraubeurre et annoncer qu'il prenait une table dans l'arrière-salle, dans laquelle il se rendit tout de suite après. Soupirant de soulagement, Flynn se laissa tomber dans le lieu quasiment désert, où seules quelques personnes douteuses se murmuraient ce qui, en toute logique, étaient des choses que personne n'était sensé entendre. Pour une fois cependant, l'adolescent blond se moquait des messes-basses échangées autant que des regards appuyés que lui lançaient les inconnus comme de sa dernière paire de chaussettes. Ce qui l'intéressait, c'était la personne en compagnie de laquelle il allait boire et discuter dès qu'elle serait là : Kathleen Ross. Se défaisant de son manteau et laissant apparaitre le pull beige et le pantalon en toile qui remplaçait son uniforme habituelle, Flynn se surprit à ressentir une impatience qui ne lui ressemblait guère. La relation qui le liait à la jeune fille durait depuis un bon moment déjà, et à aucun moment il ne s'en était lassé, leurs rares disputes remplacées par l'amour respectif qu'ils se portaient. En tout cas, lui l'aimait plus que tout au monde, et personne ne pourrait jamais y changer grand chose... L'esprit plein d'émotions, il se rappela, un sourire creusant des fossettes dans ses joues bronzées, leur premier baiser échangé au bord du Lac, la bataille de boules de neige, leurs nombreuses sorties intime, ou seule l'intimité leur tenait compagnie. La sonnerie de la porte tinta encore une fois, et Flynn regarda l'énième client entrer, sa mimique de joie s'agrandissant au fur et à mesure. Se redressant, il agita la main en direction de l'adolescente -qui était Kathleen- et se précipita à sa rencontre, posant une main douce sur la pommette de sa belle et l'empressant amoureusement. Sa peau lui paraissait gelé par rapport à la chaleur qui émanait de ses propres doigts, mais, pour rien au monde le Jaune & Noir n'aurait brisé le contact magique qui unissait leurs corps. Rougissant légèrement en se rendant compte -au son des rires alentours- qu'il était planté là depuis quelques secondes de trop et qu'il la contemplait d'un air trop insistant, il recula la chaise de l'adolescente, désormais à l'abris des regards trop dérangeants, et s'assit face à elle. Son teint rosi par le froid lui donnait l'air... irrésistible, à l'image de l'éclat brillant qui luisait dans son regard. Ses boucles brunes tombaient en cascade sur ses épaules, parsemées de flocons de neige se muant petit à petit en goutte d'eau cristalline. Reprenant ses esprits, sans toutefois cesser de "détailler" la finesse de ses traits, il annonça, son sourire toujours présent :
- Tu m'as manqué, Princesse.
Léger silence. Puis :
- J'suis désolé qu'on se soit pas parlé un peu plus ces temps ci... mais le boulot me bouffe de plus en plus de temps. Par contre, aujourd'hui promis, je suis tout à toi...
Il lui adressa un clin d'œil taquin et lui prit délicatement les doigts, réchauffant sa peau glacée :
- J'me suis commandé une Bièraubeurre, tu as soif, toi aussi ? Et ne t'inquiète pas, c'est ma tournée...
Prenant une pause nonchalante sur sa chaise, ignorant la brouhaha qui résonnait dans la salle d'à coté et les murmures des tables adjacentes, il demanda :
- Et ça s'passe comment pour toi ? Raconte moi tout... et en détail s'il te plait !
Il était grand temps de rattraper le temps perdu...
Revenir en haut Aller en bas
Kathleen Ross
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Kathleen Ross, Mer 25 Fév - 23:46


C'est bien la première fois aujourd'hui que j'ai une idée de la date à laquelle nous sommes. Les sapins du parc sont toujours gelés et le brouahah imperturbable des couloirs persiste. Je suis allongées sur mes drap faisant frénétiquement rebondir ma balle sur le plafond déjà usé de cette habitude. Un sourire niais est scotch à mon visage depuis quelques jours. Je tourne une dernière fois la tête vers mon réveil pour voir s'afficher une heure bien éloignée de celle de mon rendez-vous avec Flynn. Je soupire de lassitude et rejette ma tête sur l'oreiller pour laisser mes cheveux s'éparpiller et mes paupières se fermer. Je tombe alors de fatigue et ne me réveille que bien plus tard. C'est donc bien moi, devant mon miroir, essayant de coiffer ma tignasse tout en fouillant des yeux le tas de vêtements que je viens de faire. Une fois ma queue de cheval faite je me jette sur un jean et un tee shirt large.
Sautillant sur un pied pour finir de mettre mes bottes je lève les yeux au ciel priant pour que je sois à l'heure. Malgré le sang d'encre que je me suis fait, 5 minutes après être partie je marmonne une chanson dans un chemin caillouteux menant aux trois balais. Un son de cloche accompagne mon entrée et une bonne odeur de café me parvint aux narines. Je n'eu même pas besoin de chercher, son sourire se décrochait complètement des dernières années puant l'alcool à plein nez qui nous entourent.
Il m’emmène dans une salle à part ce qui me ravis, tel le gentlemans qu'il est il tira ma chaise comme un prince. Une fois installés, sa main chaude me fit sursauter, je n'avais même pas remarqué que les miennes étaient gelées. Je le regarde droit dans les yeux, il m'a manqué extrêmement manqué depuis la dernière fois. On s'est pourtant vus mais entourés d'autre je ne le vois pas de la même façon. En ce moment je vois ses yeux pleins d'amour et sa délicatesse innée.

- Tu m'a manqué, princesse.M'a t'il dit de sa voix suave.
Puis-je fondre ? J'ai l'impression d'aimer tout chez lui, de son physique maigrichons mais craquant à souhait à son caractère mielleux et sa voix tendre.

- Toi encore plus,...Fynnou ? Dis-je en plissant un œil pour appréhender sa réaction. Je ne sais pas trop comment l'appeler, choux ? mhmm nan, bébé ? bof, ça fait couple de 6émes beurq, bon bah je verrais bien en tant voulus.

- J'suis désolé qu'on se soit pas parlé un peu plus ces temps ci... mais le boulot me bouffe de plus en plus de temps. Par contre, aujourd'hui promis, je suis tout à toi...

- Si tu veux savoir, rien qu'à te voir un quart de secondes je souris, je vais commencer à avoir des crampes moi, tu sais ? Dis-je tout en me massant les joues et en riant. Mais je compte bien profiter du moment, t’inquiète pas. Dis je en serrans ses mains chaudes.

- J'me suis commandé une Bièraubeurre, tu as soif, toi aussi ? Et ne t'inquiète pas, c'est ma tournée...
Ça fait bien longtemps que je suis pas venue, la dernière fois c'était... l'année dernière, à cause d'un gage qui est partis trop loin. Mais comme je suis en bonne compagnie je crois que je vais boire un coup pour une fois.

- Alors je veux bien la même chose.
Espérons juste que je ne finisse pas la tête en bas comme la dernière fois. Je crois qu'il me faudrait sérieusement une cure de problèmes.
S'en suivis la question qui est obligée de sortir dans une discussion :

- Et ça s'passe comment pour toi ? Raconte moi tout.

- Je bosse dur pour les cours, même si certains me font l'effet d'une berceuse. Je suis une fille tête en l'air ce qui me fait arriver dans des situations louches du genre en face d'un croup enragé, dans la fore interdite voir en cavale pour le vol à l'étalage d'un amis. La plupart du temps ce n'est pas moi qui cause les problèmes mais j'ai un flair pour me faire des amis bizarres. Et pourtant je suis plutôt calme...non ? Enfin voila, et toi ? quoi de beau ?

J'ai pris sa demande au pied de la lettre, même si je n'ai pas raconté en détail la soirée passée avec Aby, le croup et le renard mais je pense qu'il s'inquiéterais plus qu'autre chose de me savoir dans une vieille cabane, la jambe ouverte et un gros chien jappant gaiement dans la pièce. La scène me semble beaucoup plus comique maintenant que je suis sortie de cette maison humide et délabrée.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Morgan Delaube, Jeu 26 Fév - 12:50


(J'vous pique un peu vos LA, si problème => Me MP Smile)



Commande

Flynn&Kathleen



Morgan travaillait distraitement derrière le comptoir. Il passait un coup de balai avant de faire partir le tas de poussière d'un coup de baguette. C'était dommage qu'il ne pouvait pas enchanter le balai pour qu'il fonctionne tout seul. Hop, un p'tit Piertotum Locomotor aurait réglé bien des affaires. Mais bon, le français ne voulait pas être payé à rien faire, alors il passait le balai en silence.

Le stagiaire arriva ensuite jusqu'à l'arrière salle. Il jonglait entre les tables pour pouvoir nettoyer le sol, et entendit alors quelqu'un commander une bièraubeurre. Avant de repartir, une deuxième personne arriva et commanda la même chose. Sans se faire prier, le Pouffy se rendit jusqu'au comptoir et attrapa deux choppes qu'il remplit à ras du bord.

Le préfet emporta les deux bièraubeurre jusqu'à la table de l'arrière-salle :


-Bonjour vous deux, et bienvenue aux Trois Balais ! Voilà pour vous, deux bièraubeurres, ça fera six mornilles !



___________

Si j'ai bien compris, c'est Flynn qui paie les deux ? Si problème ==> Me MP Smile

Flynn Howard : 2 bièraubeurres - 6 mornilles.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 9:23


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 12

 L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.