AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais
Page 6 sur 28
Le comptoir
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 17 ... 28  Suivant
Seth McSoul
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Le comptoir

Message par : Seth McSoul, Dim 28 Sep - 12:01


- Ariana Hastings, se présenta la jeune fille apparemment intimidée.

Puis, réalisant sans doute que Seth n'avait aucune intention de lui faire du mal, elle poursuivit :

- Je suis élève à Poudlard. J'étais venue ici pour acheter des bonbons à Honeydukes pour ma petite sœur, c'est son anniversaire bientôt. Mais le magasin est tellement merveilleux que j'y suis restée plus longtemps que prévu. Et quand je suis ressortie… il commençait à faire nuit.

Comme le préfet l'avait deviné, donc, Ariana ne s'était pas rendue au bar de son plein gré.

- Il faisait nuit et… j'avais un peu peur de rentrer toute seule la nuit au château.

Le garçon se dit que son devoir actuel était de raccompagner la petite à Poudlard avant que d'autres ne la remarquent et la sanctionnent pour avoir enfreint les règles imposées aux élèves de première année. Toutefois, il se plaisait bien ici, aux Trois Balais, et quitter sa chaise pour marcher pendant un bon quart d'heure dans la nuit, seul avec une gamine, ne l'inspirait pas vraiment. Ainsi, il hésita. Puis il finit par accepter le fait que son poste de préfet exigeait qu'il s'occupe des autres avant de s'occuper de lui.

- Bon. Reste ici le temps que je termine ma boisson et je te raccompagne, d'accord ?

Il jeta alors un coup d’œil autour de lui. D'autres élèves de Poudlard présents dans le bar observaient la jeune fille d'un air soupçonneux. Seth se dit qu'il serait idiot qu'elle soit punie avant même qu'il ait eu le temps de l'aider.

- Dis-moi, est-ce que tu as une capuche sur tes vêtements ? Si oui, cache ton visage avant que des idiots de Serpentard aillent prévenir les professeurs de ta situation. Ce n'est pas contre toi, mais les élèves de première année sont souvent des cibles faciles pour des abrutis comme ceux-là.
Revenir en haut Aller en bas
Jace Portland
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Jace Portland, Lun 29 Sep - 22:02


Shela le dévisagea de ses yeux fougueux. Le jeune homme avait envie de s'approcher d'elle pour mieux regarder le fond de ses iris mais ne pût s'y résoudre. C'était bien trop étrange de se jeter sur elle de la sorte. Aussi il s'installa plus confortablement sur son tabouret et écouta la jeune femme.

- Pas pour les femmes, on pari ?

Jace la fixa et la vit détendre le bras vers le verre de whisky pur-feu. Belle tentative. Mais que fera-t-elle au bout du troisième ou du quatrième ? Elle laissa alors couler l'alcool dans sa bouche, lentement, profitant de chaque gorgée de cette liqueur tellement réconfortante. Posant son verre elle replongea son regard dans le sien.« Et toi fillette, tu touches plus à l'alcool » lui lança-t-elle le sourire aux lèvres. Fillette ? C'était une provocation plutôt bien pensée mais pas suffisamment poussée pour l'atteindre. Son égo n'était pas fragile à ce point. Il ne tînt pas compte de cette remarque et la regarda rire une nouvelle fois.

- Quel dommage, je vais devoir finir ton verre aussi alors...

Même pas en rêve. L'ivresse c'est précieux. On s'y attache facilement et on s'y décroche avec peine. La jeune femme se pencha légèrement vers lui et posa deux doigts fins sur son genoux. Un regard faussement innocent illumina son visage. Elle fit grimper sa main plus haut encore. Sa diversion était veine car le jeune homme voyait bien son autre main se diriger vers le whisky. Il l'attrapa alors et but le verre d'une traite. C'était qu'il était fort cet alcool et il n'allait pas tarder à lui faire de l'effet. Pas assez pour qu'il le rende soûl tout de même. « Tu ne te défends pas ? Fillette ». Le Serpentard se pencha alors en avant et interrompit l'ascension de ses doigts baladeurs. Il prit sa main et la plaça sur son torse, juste au dessus de son cœur.

- Sens le battre...Tu ne l'atteindras jamais, souffla-t-il à son oreille.

Son corps était chaud et il avait de plus en plus de mal à résister au charme de la verte et argent. Un deuxième verre et il était cuit. Jace se redressa lentement et attendit sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Azmaria Slown, Mar 30 Sep - 21:41


COMMANDE Seth McSoul

Depuis plusieurs heures déjà, la jeune femme avait cru apercevoir ça et là, son collègue discuter avec un serveur ou des habitués du bar. Mais elle était déborder et n'avait pas vraiment chercher a en savoir plus sur l'identité du jeune homme. Et même si il s’avérait qu'elle ne se trompait pas, le pauvre aurait dû enfiler un tablier pour l'aider...

Finalement, peu de temps après avoir servie la jeune fille entrer un peu plus tôt, un homme demanda sans vraiment s'adresser a quelqu'un si on pouvait lui servir un monster wolf. Après avoir jeter un coup d’œil dans la salle, la blonde put constater a loisir qu'elle était la seule serveuse présente et que par conséquent, c'était a elle de faire le service ! Elle prépara donc la boisson demander et s'avança vers le jeune brun et reconnu tout de suite Seth. Elle posa le verre devant celui-ci et après l'avoir embrasser sur la joue, elle ajouta avec un grand sourire :

- Et bien ! Qu'est-ce que tu attendais pour venir me dire bonsoir ? Enfin... Passons. Ca te fera 5 Mornilles. Je ne t'embête pas trop longtemps je suis encore en service pour quelques minutes... N'hésitez pas tous les deux si vous avez besoins de quoi que ce soit !

Elle s'était également adresser a la jeune fille qu'il avait gentiment proposer de ramener. Et oui, la blonde entendait beaucoup de chose ! Elle était passer un peu en mode tornade et ce sentait beaucoup plus en forme après cette brève entrevue avec le brun. Et puis, il ne lui rester que quelques minutes avant de pouvoir rentrer au château !

COMMANDES:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Ariana Hastings, Jeu 2 Oct - 23:02


Seth mit quelques secondes avant de répondre à Ariana. Il semblait hésiter entre vouloir rester au chaud et raccompagner la jeune fille. Enfin, il lui répondit.

- Bon. Reste ici le temps que je termine ma boisson et je te raccompagne, d'accord ?

La Bleu et Bronze acquiesça. La serveuse vint alors servir sa boisson à Seth avec un grand sourire. Elle semblait le connaître. Quand elle disparut, le jeune homme ajouta quelque chose d'étrange à l'intention de la blondinette :

- Dis-moi, est-ce que tu as une capuche sur tes vêtements ? Si oui, cache ton visage avant que des idiots de Serpentard aillent prévenir les professeurs de ta situation. Ce n'est pas contre toi, mais les élèves de première année sont souvent des cibles faciles pour des abrutis comme ceux-là.

- Je sais, souffla la jeune fille en remontant sa cape sur sa tête. J'ai déjà eu affaire à quelques Serpentard pas très sympathiques. Tu connais une fille nommée Isza ? Elle et une Gryffondor m'ont prise pour cible un jour dans les couloirs...

Elle ne savait pas pourquoi elle racontait cela tout d'un coup. Elle ne connaissait pas ce Seth, il pourrait jouer avec elle lui aussi, comme Isza et son amie Lilith l'avait fait. La jeune Serdaigle leva les yeux vers le garçon. Non, il paraissait vraiment gentil, et elle se sentait en confiance avec lui.

Elle bu encore deux ou trois gorgées de son thé et décida que, puisqu'ils allaient rester dans ce bar encore quelque temps, il serait une bonne idée pour eux de discuter.

- T'es en quelle année ? commença-t-elle. J'ai l'impression de t'avoir déjà vu, et la serveuse aussi. Vous vous connaissez non ? C'est ta petite amie ?

La Bleu et Bronze se tut soudainement. Cette dernière question allait un petit peu trop loin, elle devenait  curieuse plus qu'amicale.

- Désolé, s'excusa-t-elle en vitesse. Tu n'es pas obligé de répondre à ça...
Revenir en haut Aller en bas
Seth McSoul
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Seth McSoul, Dim 5 Oct - 12:05


Au grand malheur de Seth, ce fut finalement Azmaria qui lui apporta son Monster Wolf... Elle s'approcha de lui avec sa boisson, la posa sur le comptoir devant lui et l'embrassa sur la joue :

- Et bien ! Qu'est-ce que tu attendais pour venir me dire bonsoir ? Enfin... Passons. Ça te fera 5 Mornilles. Je ne t'embête pas trop longtemps je suis encore en service pour quelques minutes... N'hésitez pas tous les deux si vous avez besoin de quoi que ce soit !

Puis elle s'éloigna, le sourire aux lèvres. Seth se sentait un peu coupable de n'être pas venu la voir plus tôt, mais qu'importe, il aurait tout le temps de lui parler plus tard. Pendant ce temps, Ariana s'était occupée de redresser la capuche de sa cape sur sa tête, reprenant leur discussion :

- Je sais. J'ai déjà eu affaire à quelques Serpentard pas très sympathiques. Tu connais une fille nommée Isza ? Elle et une Gryffondor m'ont prise pour cible un jour dans les couloirs...

Isza... Ce nom sonnait familier à l'oreille de Seth... Il se souvint alors de cette fille qui, alors que le préfet courait dans les couloirs, lui avait jeté un Tarentallegra et l'avait humilié devant tous les élèves. Bon, au final, Seth avait quand même essayé de la séduire, mais l'idée de départ n'était pas vraiment sympathique.

La jeune Serdaigle continua à boire son thé tandis que Seth avalait son Monster Wolf. Une boisson énergisante aussi tard le soir, il n'était pas près de s'endormir !

- T'es en quelle année ? demanda alors Ariana au Poufsouffle.

Cette question l'avait surpris. Jusqu'ici, elle s'était montrée plutôt distante, et voilà qu'elle commençait à parler de manière franche et directe. Seth se demanda si Azmaria n'avait pas versé du Monster Wolf dans sa tasse de thé.

- J'ai l'impression de t'avoir déjà vu, et la serveuse aussi, poursuivit la petite. Vous vous connaissez non ? C'est ta petite amie ?

Houla ! Cette fois-ci, elle allait un peu trop loin. Enfin, remarque, s'ils devaient rester ici un bon quart d'heure encore, elle avait raison d'entamer une discussion.

- Je suis en septième année. Je suis un préfet de Poufsouffle, et Azmaria aussi, c'est pour ça que tu nous as peut-être déjà vus dans les couloirs de Poudlard. Mais ce n'est pas ma petite amie, si tu tiens vraiment à le savoir.

Puisqu'elle avait déjà posé toutes ces questions plus ou moins discrètes, Seth se dit que cela lui ferait plaisir de faire de même avec elle.

- Et toi ? Tu as l'air jeune, tu dois être en première année, non ? Tu as un copain ?

En réfléchissant bien, il réalisa alors qu'il avait l'impression de la connaître, elle aussi... Mais d'où, et pourquoi ? Il n'en avait aucune idée.
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Shela Diggle, Mer 8 Oct - 20:40


HRPG: Réponse à Jace (et encore désolée pour le retard et la courte réponse)

Jace pris ma main dans la sienne, et avant d'avoir pu interpréter ce geste, la posa contre sa poitrine, juste sur son coeur.

- Sens le battre...Tu ne l'atteindras jamais, murmura-t-il.

Une seconde - rien qu'une seconde -, on pu lire la surprise sur mon visage. Les voyeurs de ce bar auraient eu une seconde pour croire qu'on était un jeune couple en train de se faire moult déclarations d'amour puériles. Et je souris d'un air narquois, coupant net tout espoir. Je fis glisser ma main hors de l'emprise du Serpent, hésitais à faire ce que j'avais en tête puis renonça. Vu sa tête, c'était exactement ce où il voulait en venir, et je ne comptais pas me laisser prendre si facilement. Je me contentais donc de siroter mon whisky, par petite gorgées, pour faire durer le plaisir.

- Peut être pas, admis-je, mais il y a autre chose que je peux atteindre...

Mon air entendu devrait suffire à lui mettre la puce à l'oreille. Je me demandais combien de temps je mettrais à le mettre à mes pieds. N'empêche que j'aimais bien son torse. Jamais je n'avouerais que l'avoir eu en contact avec ma paume m'avait émoustillée. Mais rien qu'un peu, soyons clairs. Mes oreilles averties devinèrent une musique que j'aimais bien, et je me mis à bouger en rythme sur mon siège - danser n'était pas vraiment le mot approprié. Je ne quittais pas les yeux de Portland - ne me demandez pas d'où je me souviens de son nom -, je ne sais si c'était pour le séduire lui ou pour répondre à une envie venant de mon être. J'aurais pu renverser accidentellement un peu de whisky sur le haut de ma robe, mais n'étant pas blanche, ce n'aurait servit à rien. J'attendais donc une réaction de sa part, le lorgnant du coin de l'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Ariana Hastings, Jeu 9 Oct - 2:03


Seth parut surpris par la soudaine franchise de la jeune fille, mais cela ne l'empêcha pas de répondre à ses questions.

- Je suis en septième année. Je suis un préfet de Poufsouffle, et Azmaria aussi, c'est pour ça que tu nous as peut-être déjà vus dans les couloirs de Poudlard. Mais ce n'est pas ma petite amie, si tu tiens vraiment à le savoir.

Préfet de Poufsouffle ? Oui, en effet, c'était sûrement pour ça que son visage ne lui était pas inconnu… Par contre, avoir affaire à un préfet n'était pas forcement une bonne nouvelle pour Ariana : sa présence dans ce bar, à cette heure-ci, violait de trop nombreuses règles ! Mais Seth ne paraissait pas sur le point de la punir ou de la dénoncer, au contraire, il lui posa quelques questions en retour, sur le même ton détaché qu'elle avait employé.

- Et toi ? Tu as l'air jeune, tu dois être en première année, non ? Tu as un copain ?

- Oui, je suis en  première année, répondit la blondinette. J'ai 11 ans.

Puis, rougissant légèrement, elle ajouta :

- Et non je n'ai pas de copain. Je suis trop jeune pour ça…

Elle but une nouvelle gorgée de son thé. La tasse était bientôt vide. Elle se demanda si elle devait commander autre chose, peut-être une Bierraubeurre, après tout elle en avait déjà bu et ce n'était pas mauvais… Mais elle se dit finalement qu'elle n'allait peut-être pas passer sa soirée au bar et que son thé suffirait. C'est alors que le visage sévère de sa grand-mère s'imposa dans son esprit. Elle serait tellement déçue et en colère si elle pouvait voir où se trouvait sa petite-fille en ce moment-même…

La Bleu et Bronze secoua la tête, chassant cette terrible image de ses pensées et revint à sa conversation avec Seth. Avait-il une famille lui aussi ? Peut-être un grand-parent plus sévère que Jane Hendrix… Non, c'était impossible !

- Tu as des frères et sœurs ? demanda Ariana à son camarade.

Il semblait le genre de garçon à être l'aîné protecteur d'une grande fratrie.
Revenir en haut Aller en bas
Jace Portland
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Jace Portland, Dim 19 Oct - 18:55


Étrange, son petit manège n'avait aboutit à rien finalement. Cette femme était décidément difficile à atteindre. Lui qui aimait tant les embarquer dans son monde et leur faire découvrir des choses insoupçonnées, il n'était pas gâté. Dommage pour elle. Il ne voulait pas laisser tomber pour autant, le Serpentard avait encore une dernière carte à abattre, et elle n'était pas des moindre. Inversement des rôles. Si elle aussi voulait l'avoir, il allait falloir se battre un peu.

- Peut être pas, mais il y a autre chose que je peux atteindre, déclara-t-elle.

La petite princesse semblait bien sûr d'elle. Que voulait-elle ? Lui arracher un baiser ? La Serpentard semblait prête à le lui dérober mais curieusement se retint à la dernière seconde. Les femmes et leur éternelle envie de garder les hommes en supplice ! Elles étaient bien pire que l'alcool. Que pouvait-il répondre à ça ? Il contempla son verre vide avec regret et songea qu'il y avait bien plus vicieux que l'ivresse. Une nouvelle fois il lança son regard ténébreux dans le sien, espérant provoquer quelque chose chez cette femme imprenable et sourit à l'hypothèse qu'elle venait d'émettre. « Et bien vas-y ma grande, te gêne surtout pas !»

Décidé à ne pas laisser tomber, le jeune brun s'approcha de son visage, et plus particulièrement de sa bouche, doucement. Arrivé à quelques millimètres de ses lèvres pulpeuses, il plongea ses yeux marrons à la limite du noir dans les siens, la dévisagea, et contre toute attente se dirigea vers son oreille en lui frôlant la bouche volontairement.

- Tu ne crois pas si bien dire, murmura-t-il. Tu veux danser ?

Le vert et argent avait remarqué ses petites gesticulations, légèrement provocantes. Il se leva, tendit sa main vers la jeune femme et lui adressa un sourire confiant.
Revenir en haut Aller en bas
Seth McSoul
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Seth McSoul, Mer 22 Oct - 13:46


- Oui, je suis en première année. J'ai 11 ans.

C'est bien ce que pensait Seth : la petite n'avait définitivement pas l'âge requis pour s'aventurer dans ce genre de lieux... Enfin, ce n'était tout de même pas comme si elle se trouvait au comptoir de la Tête de Sanglier, le bar le plus sordide de Pré-au-lard. Ici, aux Trois Balais, elle était en sécurité parmi les clients réguliers et les serveurs sympathiques. Et si jamais, dans le pire des cas, il lui arrivait malheur, Seth n'hésiterait pas à intervenir pour la protéger. Sans doute Ariana recevrait-elle une sanction une fois de retour à Poudlard, mais en attendant, elle n'était qu'une gamine perdue et apeurée et le préfet se devait de veiller sur elle.

Le Poufsouffle remarqua que les joues de la petite rougirent lorsqu'elle répondit à sa seconde question :

- Non je n'ai pas de copain. Je suis trop jeune pour ça…

Le garçon eut envie de répliquer « Il n'y a pas d'âge pour ça ! Moi, à 11 ans, j'étais déjà un véritable tombeur parmi les blaireaux... », mais il se résigna en se disant qu'il valait mieux lui montrer un meilleur exemple.

Toutefois, il était vrai qu'Ariana paraissait énormément timide et réservée. Elle semblait mal à l'aise en parlant et l'idée de raconter sa vie ne lui plaisait pas du tout. La petite but une gorgée de son thé puis adopta une mine étrange en voyant que sa tasse était presque vie. Elle sembla penser à quelque chose de fort désagréable et Seth eut l'impression qu'elle s'imaginait des images peu réjouissantes puisqu'elle finit même par secouer la tête pour les chasser de son esprit.

La gamine reprit alors une expression ordinaire et poursuivit sa conversation avec le préfet :

- Tu as des frères et sœurs ? demanda-t-elle.

- Euh... Disons que c'est compliqué, répondit Seth.

Il n'avait pas vraiment envie de se lancer dans le récit de sa famille décomposée, mais l'air suppliant d'Ariana le convainquit de se lancer dans les explications farfelues qu'il ressortait quotidiennement à toutes ses nouvelles rencontres.

- En fait, je vis seul avec ma mère et mon beau-père, dit-il. Elle l'a rencontré un peu après la disparition de mon père, que je n'ai jamais vu – enfin, en tout cas, je ne me souviens plus du tout de lui. Ma mère était triste mais mon beau-père a réussi à la réconforter, donc mon enfance a été assez paisible. Puis j'ai rencontré mon demi-frère, Elliot, qui est un autre fils caché de mon père. Il est assez vieux maintenant et il a deux filles, Ivy et Hope – mes deux nièces, donc. Je n'ai jamais vécu avec Elliot, mais nous nous entendons très bien, comme de véritables frères, mais s'il se montre un peu trop paternel avec moi, quelques fois. C'est d'ailleurs lui qui m'a initié aux bases de la magie, puisque ni ma mère ni mon beau-père ne sont sorciers. En fait, on en a déduit que c'était mon père qui s'y connaissait en magie, puisque ses deux fils sont sorciers, mais Elliot et moi avons dû nous débrouiller tout seuls pour apprendre à s'en servir, puisqu'il n'y avait personne pour nous aider. Enfin bref, voilà la réponse à ta question : j'ai un demi-frère aîné, enfin du moins un demi-frère connu. Mais, étant donné qu'on ne sait rien de notre père, qui sait s'il n'a pas d'autres enfants cachés quelque part en Angleterre, ou dans le monde...

Il faillit lancer une insulte à l'égard de l'homme qui avait lâchement abandonné sa famille, mais se dit qu'il ne valait mieux pas se montrer vulgaire devant une petite fille innocente comme Ariana.

- Et toi, alors ? demanda Seth à la jeune Serdaigle. Tu as des frères et sœurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Ariana Hastings, Jeu 23 Oct - 21:43


Le jeune homme ne semblait pas certain de vouloir parler de sa famille avec Ariana.

- Euh... Disons que c'est compliqué, lui répondit-il.

La jeune fille fut légèrement vexée par une réponse aussi vague. Mais après tout, se dit-elle, si Seth ne voulait pas donner plus de détails, c'est qu'il y avait sûrement une bonne raison. Elle leva une nouvelle fois les yeux vers son camarade. Les siens aussi étaient marrons. Verts-noisettes dirait sa mère. Le regard de la jeune fille parut débloquer le garçon et il se lança dans une explication de sa famille décomposée et recomposée.

- En fait, je vis seul avec ma mère et mon beau-père, dit-il. Elle l'a rencontré un peu après la disparition de mon père, que je n'ai jamais vu – enfin, en tout cas, je ne me souviens plus du tout de lui. Ma mère était triste mais mon beau-père a réussi à la réconforter, donc mon enfance a été assez paisible. Puis j'ai rencontré mon demi-frère, Elliot, qui est un autre fils caché de mon père. Il est assez vieux maintenant et il a deux filles, Ivy et Hope – mes deux nièces, donc. Je n'ai jamais vécu avec Elliot, mais nous nous entendons très bien, comme de véritables frères, mais s'il se montre un peu trop paternel avec moi, quelques fois. C'est d'ailleurs lui qui m'a initié aux bases de la magie, puisque ni ma mère ni mon beau-père ne sont sorciers. En fait, on en a déduit que c'était mon père qui s'y connaissait en magie, puisque ses deux fils sont sorciers, mais Elliot et moi avons dû nous débrouiller tout seuls pour apprendre à s'en servir, puisqu'il n'y avait personne pour nous aider. Enfin bref, voilà la réponse à ta question : j'ai un demi-frère aîné, enfin du moins un demi-frère connu. Mais, étant donné qu'on ne sait rien de notre père, qui sait s'il n'a pas d'autres enfants cachés quelque part en Angleterre, ou dans le monde…

Quelle histoire ! La jeune Serdaigle prit quelques secondes pour digérer ce qu'elle venait d'entendre. Ne pas connaître son père… Ce devait être tragique. Elle se sentit soudain plus que chanceuse d'avoir grandi avec un père aussi aimant, même s'il pouvait se montrer quelques fois très mystérieux.

- Et toi, alors ? ajouta Seth. Tu as des frères et sœurs ?

La jeune fille esquissa un sourire.

- Oui, j'ai deux petites sœurs, Kira et Malia. Kira a 8 ans, c'est un peu la rebelle du groupe, et quelques fois on pourrait croire que c'est elle la plus âgée : elle est très mature pour son âge, peut-être même un peu trop. Et Malia a 3 ans. Elle est adorable. La plus mignonne des petites sorcières ! On est toutes les trois sorcières. Enfin… je crois… Kira est la seule à ne jamais avoir montré de signes de magie pour l'instant. Ça la rend un peu jalouse.

La Bleu et Bronze bu encore une gorgée de son thé.

- Nous aussi on tient le côté magique de notre père. Maman est moldue. Une extraordinaire maman moldue ! C'est Papa le sorcier. Sang-pur. Enfin… je crois… En fait je ne sais pas. Si ça se trouve il est né-moldu. Il ne parle jamais de son passé, sauf de Poudlard. Il aime bien parler de Poudlard, mais c'est tout. Je ne sais presque rien de lui.

La jeune fille laissa échapper un petit rire nerveux.

- C'est bizarre non ? Ne rien connaître d'un de ses parents alors qu'on vit avec ? Je ne suis même pas sûre que Maman en sache plus que moi !

La jeune fille reporta rapidement son attention sur sa tasse de thé. Pourquoi est-ce qu'elle venait de dire ça ? Elle ne connaissait même pas Seth et elle déballait déjà ses histoires de famille devant lui, comme elle l'avait fait avec Célya ! Mais, avec Seth comme avec Célya, elle se sentait en sécurité, c'était peut-être pour ça qu'elle leur parlait aussi facilement. Elle regarda de nouveau le jeune homme. Après tout, lui aussi avait confié ses histoires familiales. Elle lui adressa un nouveau sourire avant de finir une bonne fois pour toutes sa tasse de thé maintenant froid.
Revenir en haut Aller en bas
Seth McSoul
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Seth McSoul, Lun 27 Oct - 17:18


Lorsque Seth eût terminé son discours, Ariana esquissa un sourire, apparemment elle aussi ravie de raconter son histoire.

- Oui, j'ai deux petites sœurs, Kira et Malia, dit-elle alors. Kira a 8 ans, c'est un peu la rebelle du groupe, et quelques fois on pourrait croire que c'est elle la plus âgée : elle est très mature pour son âge, peut-être même un peu trop. Et Malia a 3 ans. Elle est adorable. La plus mignonne des petites sorcières ! On est toutes les trois sorcières. Enfin… je crois… Kira est la seule à ne jamais avoir montré de signes de magie pour l'instant. Ça la rend un peu jalouse.

La petite fille but une nouvelle gorgée de son thé. Parler ainsi de ses sœurs qu'elle semblait aimer énormément avait l'air de la rassurer de ce lieu lugubre et inadapté à une gamine de son âge.

- Nous aussi on tient le côté magique de notre père, poursuivit-elle. Maman est moldue. Une extraordinaire maman moldue ! C'est Papa le sorcier. Sang-pur. Enfin… je crois… En fait je ne sais pas. Si ça se trouve il est né-moldu. Il ne parle jamais de son passé, sauf de Poudlard. Il aime bien parler de Poudlard, mais c'est tout. Je ne sais presque rien de lui.

Tiens ! alors elle aussi connaissait quelques difficultés familiales avec son père. Enfin, le sien n'était pas parti, au moins. Même s'il ne parlait pas beaucoup, il avait pris son courage à deux mains et vivait paisiblement avec une famille qu'il aimait. Le père de Seth aimait-il au moins une seule personne dans ce vaste monde ? Il en doutait fort...

- C'est bizarre non ? Ne rien connaître d'un de ses parents alors qu'on vit avec ? Je ne suis même pas sûre que Maman en sache plus que moi !

Le préfet eut alors l'impression de décerner sur le visage de la petite un sentiment de tristesse. Apparemment, elle n'avait pas l'habitude de parler de sa famille, encore moins à un préfet de dix-sept ans. Enfin, c'était normal, pour son âge... À onze ans, évoquer ses problèmes familiaux pouvait blesser davantage qu'un dommage physique. Seth, quant à lui, après avoir passé sa vie entière à oublier son père, n'éprouvait désormais plus aucun mal à en parler.

Soudain, sans savoir pourquoi, l'adolescent se surprit à avoir d'étranges suppositions. Il songea : et si son père s'était reconstruit une vie, autre part en Angleterre ? Seth l'avait toujours imaginé s'exiler dans un lieu comme un ermitage, où il s'isolerait complètement du monde extérieur ? Mais si, au lieu de disparaître à tout jamais, il avait refondé une famille, comme il l'avait fait avec tant d'autres personnes autrefois ?

Enfin, si c'était le cas, il aurait sûrement gardé de parler de son ancienne vie à sa nouvelle famille... Il aurait gardé ses secrets... Tout comme le faisait le père d'Ariana...

Mais non, enfin, c'était complètement idiot. Insensé. Et puis, même si le père de Seth s'était véritablement reconstruit une nouvelle vie, il ne l'aurait pas fait en Angleterre, mais dans un lieu isolé des familles de l'adolescent ou d'Elliot...

Il se risqua alors à poser à Ariana une question en faisant mine de rester discret :

- Et toi, où est-ce que tu habites ? Moi je vis à Londres !
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Shela Diggle, Lun 27 Oct - 17:54


HRPG : Désolée pour le retard ><

Jace s'approcha doucement de mon visage, plaçant ses lèvres à un poil des miennes. Je serrais les dents, irritée que cela ai produit davantage de chaleur en moi que mon whisky. Il m'aurait presque eu. Il me surpris cependant en détachant ses prunelles de mes yeux pour aller effleurer ma bouche et se glisser à mon oreille. Il savait jouer aussi. Son invitation à danser voilât sa petite provocation et changea radicalement de registre en sautant de sa chaise et me tendant une main chaleureuse. Je haussais les sourcils en souriant, ravie de sa proposition. Cela devenait vraiment intéressant. Et le jeu se corsait. Je descendis de mon piédestal, abandonnant ma boisson, pris la main du galant monsieur et m'enfonça dans la foule qui valsait déjà. La musique ne permettant aucune danse avec partenaire, je lui lâchais la main et me mis à bouger en rythme. On ne pouvais pas dire que j'étais une fine danseuse, mais j'avais un minimum pour ne pas avoir honte en public, ce qui constituait un atout de taille. Et puis j'adorais ça. Oublier tout l'espace d'une chanson... Ou presque. J'étais là pour une raison précise. J'espérais seulement que le DJ serait assez intelligent pour passer quelques morceaux moins electro. Mais j'avais deux trois trucs. Je me lovais contre mon partenaire, dos contre son torse, tentant de combiner rythme et corps à corps avec lui. Ce contact suffisait à provoquer en moi des choses qui ne me plaisait pas, vu que cela donnerait un avantage à Jace. Je décidais de me détendre en renversant la tête sur son torse - marre d'être petite -, histoire qu'il m'entende, et déclarais :

- Tu te rend compte, Portland ? J'ai abandonné un verre de whisky pour toi. Un verre de whisky ! Chapeau.

Aussitôt la bourbe faite, je me mordis les lèvres. Raah, je suis pas possible. Il avait vraiment fallu que je commette cette erreur ? Il allait certainement sauter sur cette occasion. Tandis que je bouillonnais, je fis celle qui ne se doute de rien. Qui sait, il se pourrait qu'il prenne ma phrase à la légère, et nous serions toujours à égalité.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Ariana Hastings, Mar 28 Oct - 0:35


[HRPG : Désolé c'est très court mais je voulais te laisser réagir à cette petite "révélation" d'Ariana.]


Seth parut réfléchir longuement aux paroles d'Ariana. Pensait-il encore à son père ? C'est vrai que les deux jeunes gens avaient cette caractéristique en commun : des problèmes de père ! Un père disparu pour l'un, un père mystérieux pour l'autre...

Enfin, Seth sembla revenir sur Terre et posa une nouvelle question à la jeune fille.

- Et toi, où est-ce que tu habites ? Moi je vis à Londres !

Ariana fut presque déçue. Une question aussi basique alors qu'ils venaient de partager quelque chose de bien plus profond ? A quoi Seth jouait-il ? Voulait-il éviter d'être blessé en parlant de son géniteur et de blesser Ariana en parlant du sien ? Ou n'en avait-il simplement rien à faire ?

La jeune fille plongea encore une fois son regard dans celui du jeune homme. Il paraissait encore une fois sincère.

- Je vis à Manchester, répondit donc la Bleu et Bronze. Je suis née là-bas et j'ai grandi là-bas. J'aime beaucoup cette ville.

Ses pensées s'égarèrent quelques instants sur les toits enneigés de sa ville natale puis revinrent brusquement vers le visage de Seth. Leurs yeux. Ils étaient si similaires…

- C'est marrant, déclara-t-elle. Maman dit toujours que cette couleur qu'ont mes yeux et ceux de mes sœurs est très rare. D'après elle, elle ne l'a vu nulle part ailleurs que chez mon père. Et je viens de remarquer que les tiens sont pareils. La même couleur noisette avec une petite touche de vert.

La Serdaigle émit un petit rire.

- Il faut croire qu'elle avait tort : cette couleur n'est pas si rare !
Revenir en haut Aller en bas
Seth McSoul
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Seth McSoul, Mar 28 Oct - 13:05


Apparemment, Ariana ne semblait pas comprendre du tout où Seth voulait en venir. Enfin, elle n'avait pas tord... Quelle idée, aussi de s'imaginer pareilles histoires, alors que le garçon ne connaissait la gamine que depuis un petit quart d'heure ! C'était comme si, en posant ses questions, la petite fille avait ranimé dans l'esprit du préfet les souvenirs qu'il avait de son père, et son désir de le retrouver... Il voudrait lui parler. Pour lui dire quoi ? Il n'en avait aucune idée. Lui crier dessus, d'abord, pour commencer. Mais s'il n'était pas l'homme que Seth s'était imaginé... Si, au lieu d'être un lâche manipulateur sans scrupules et sans remords, il était en réalité un bon père qui n'avait aucun choix, qu'on a forcé à quitter sa famille... Un homme rempli de regrets...

- Je vis à Manchester, répondit donc la Serdaigle. Je suis née là-bas et j'ai grandi là-bas. J'aime beaucoup cette ville.

Manchester. En Angleterre. Le trajet depuis Londres n'était pas si long. Et puis, si c'était pour oublier ses anciennes familles, son père avait très bien pu quitter la capitale...

Seth aurait voulu demander à Ariana comment s'appelait l'homme qui l'avait élevée. Pour Elliot et lui, il avait gardé un même nom : Gordon McSoul. Mais, à force d'abandonner ses femmes et ses enfants, il avait très bien pu changer complètement son identité. Et puis, si Ariana portait le nom de McSoul, elle l'aurait sûrement déjà dit. Non, cela ne servait à rien de lui demander son nom, à part de paraître trop suspect et indiscret...

Mais c'est à ce moment précis qu'Ariana reprit la parole. Des paroles qui s'apprêtaient à changer la vie de Seth McSoul à jamais. Qui lui permettraient de modifier son avenir...

- C'est marrant, déclara-t-elle sur un ton naturel. Maman dit toujours que cette couleur qu'ont mes yeux et ceux de mes sœurs est très rare. D'après elle, elle ne l'a vu nulle part ailleurs que chez mon père. Et je viens de remarquer que les tiens sont pareils. La même couleur noisette avec une petite touche de vert.

PAM !!! Une balle dans la tête, Seth s'écroula. Mort. C'est la sensation qu'il eut à l'écoute de cette révélation. Sa mère à lui ne lui avait jamais parlé de ses yeux, sans doute parce que cela lui remémorait des images de son passé qu'elle préférait oublier.

La même couleur noisette avec une petite touche de vert...

Ariana, trop naïve pour comprendre le sens des mots qu'elle venait de prononcer, poursuivit :

- Il faut croire qu'elle avait tort : cette couleur n'est pas si rare !

Si... Si, elle était rare... Trop rare, même, pour que ce soit un hasard.

Soudain, tout un tas de pensées farfelues s’enchaînèrent dans l'esprit de Seth. Après tout, cette découverte n'était pas si insensée... Poudlard était l'école de sorciers réunissant tous les enfants aux pouvoirs magiques d'Angleterre. Il n'y en avait donc pas tant que ça, au final, et leurs origines, en fouillant bien, devaient toutes être reliées. Alors Seth et Ariana, aux mêmes yeux, au caractère à peu près semblable malgré leur âge et leur maturité, avaient tous les deux un point commun : un père sorcier, mais inconnu, pour lequel l'évocation du passé semblait être un sacrilège. Il leur avait offert cette couleur... La même couleur noisette avec une petite touche de vert...

À présent, Seth avait compris. Et, même s'il n'en revenait pas tout de suite, il finirait par endurer cette révélation après un certain temps. Mais à présent, ce qu'il fallait, c'était en parler à Ariana. Lui faire comprendre, à elle aussi. Mais comment réagirait-elle ? Même si son père était mystérieux, elle semblait l'apprécier. Car il n'était pas parti, avec cette famille... Apparemment, il l'avait aimée plus que les autres, puisqu'il était resté avec elle pendant toutes ces années...

Seth ne savait pas comment le dire. Il avait dix-sept ans, il n'était pas fait pour ce genre de choses. C'était à son père de révéler à Ariana de tels propos, pas à lui... Alors, ne trouvant aucun mot juste pour exprimer ses pensées, le garçon opta pour la manière la plus directe, au risque de briser à jamais le lien qui venait de se créer entre ces deux jeunes gens :

- Ariana... Je crois que nous avons le même père.
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Ariana Hastings, Jeu 30 Oct - 20:54


La petite remarque d'Ariana sur la couleur des yeux des deux jeunes sorciers ne fit pas rire Seth. Au contraire, il resta là, bien droit sur sa chaise, avec un air étrange sur son visage, un mélange de réflexion intense et de quelque chose qui ressemblait à de la panique. Ariana ne savait pas comment réagir. Devait-elle attendre qu'il sorte de sa transe ou devait-elle le laisser comme ça ?

Après ce qui lui sembla être des heures, le jeune homme ouvrit enfin la bouche.

- Ariana... Je crois que nous avons le même père.

La jeune Serdaigle faillit éclater de rire. C'était une blague non ? Seth avait décidé de la piéger et de jouer avec elle, peut-être pour la punir d'avoir mis les pieds dans un bar à 11 ans. Mais Seth ne rit pas. Il la regardait fixement sans bouger, attendant peut-être une réaction. La jeune fille hésita. Son cerveau fonctionnait à toute allure. Si elle le prenait au sérieux et que c'était une blague, elle aurait l'air stupide. Mais si elle rigolait alors que ce n'en était pas une, Seth allait se vexer.

- Quoi ?

Ce fut plus fort qu'elle, les mots sortirent de sa bouche sans prévenir. Mais ce petit mot exprimait à peu près tout ce qui lui passait par la tête à ce moment-là : trouble, confusion, interrogation. Elle essaya cependant de mettre en ordre ses pensées pour prononcer une phrase plus longue et plus correcte.

- Je… C'est… Tu..., balbutia-t-elle.

Elle prit une profonde respiration. Inspire. Expire.

- Je... Je comprends pas. C'est une blague ? ... Non ? Tu… tu rigoles là non ?

Seth ne semblait toujours pas vouloir rire.

- Comment… Comment c'est possible ?

Puis, petit à petit, la brume qui envahissait son cerveau commença à se dissiper, laissant place à une explication à la logique imparable. Le père inconnu de Seth et le père mystérieux d'Ariana… Tout faisant sens. Mais n'était-ce tout de même pas un peu tiré par les cheveux ? Si l'on partait dans cette voix-là, William pourrait être le père de tous les enfants abandonnés du monde ! La jeune fille réfléchit longuement. Il y avait l'histoire des yeux bien sûr, c'était sûrement là leur preuve la plus tangible. Et puis William était beaucoup plus âgé qu'Emily, il pourrait sans problème avoir eu d'autres enfants avant qu'ils ne se marient. D'autres enfants et d'autres femmes, d'autres vies…. La jeune fille secoua la tête. Ce n'était pas possible. Ça ne ressemblait pas à son père de faire ça ! Jamais il n'aurait abandonné sa famille, jamais il n'aurait laissé ses enfants, la chair de sa chair.

- Tu en es sûr ? demanda la Bleu et Bronze dans un souffle autant à elle-même qu'à son camarade Poufsouffle.
Revenir en haut Aller en bas
Seth McSoul
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Seth McSoul, Dim 2 Nov - 12:25


La réaction d'Ariana à l'écoute de ces paroles inattendues se déroula exactement de la manière dont Seth l'avait pensée, mais qu'il redoutait également. Pour commencer, la jeune fille faillit éclater de rire. On aurait dit que ses lèvres allaient atteindre ses oreilles tellement son sourire était large. C'est bien ce qu'il pensait, elle n'y croyait pas... Puis, voyant bien que le garçon tentait de se montrer le plus sérieux possible, la gamine se mit à balbutier quelques mots incompréhensibles que le préfet ne prit pas la peine de relever. Elle aussi, tout comme Seth, semblait essayer de relier dans son esprit tous les éléments qui les connectaient, tous les deux. Mais, alors que le préfet y parvenait avec l'âge et la maturité, Ariana, elle, n'avait apparemment aucune intention de croire à ces idioties.

- Quoi ? Je... C'est... Tu...

Eeeehhh oui, faillit répondre Seth. Mais il se retint, tandis que la petite essaya de prononcer une phrase plus construite et sensée :

- Je... Je comprends pas. C'est une blague ? ... Non ? Tu… tu rigoles là non ?

Si seulement...

- Comment… Comment c'est possible ?

Elle avait l'air de vouloir créer des liens dans son cerveau, mais n'y parvenait pas. Pour elle, une telle réalité était tout bonnement impossible. Et pourtant. Certes, à première vue, cela semblait absurde : ces deux jeunes personnes ne se connaissaient même pas, ne s'étaient jamais parlées auparavant. Ils avaient la même couleur des yeux, et c'est tout. Une couleur rare, très rare. Mais si on réfléchissait, finalement, toute cette histoire prenait enfin du sens : il n'y avait pas énormément d'enfants sorciers en Angleterre, au bout du compte. Poudlard réunissait les apprentis magiciens de tout le Royaume-Uni, voire au-delà, et très peu sans doute avaient exactement les mêmes yeux. Très peu avaient un père aussi discret, aussi distant, dont tous les secrets pourraient être le sujet d'un livre entier, ou même d'une encyclopédie.

De plus, à l'instant même où Ariana était entrée dans le bar alors que Seth était assis au comptoir, une relation plus qu'amicale s'était immédiatement créée entre eux. Tout de suite, ils avaient commencé à parler, à se raconter leur vie, sans aucune gêne spéciale. Pourtant, un des principaux défauts du préfet était que, s'il savait être à l'écoute de ses proches, il était en revanche incapable de parler de lui sans se sentir épié, sans avoir l'impression d'être la cible de tous les regards. Son seul véritable confident jusqu'à présent avait été son frère Elliot, avec qui il partageait également le même père. Et voilà que le garçon, même s'il avait déjà parlé de son histoire familiale à ses amis, en parlait aujourd'hui à Ariana comme s'il la connaissait depuis toujours, comme s'il était certain de pouvoir lui faire confiance. Il ne l'avait pas réalisé sur le coup, mais il le comprenait à présent : le lien qui unissait ces deux êtres étaient plus qu'un simple lien instable qui lie habituellement deux amis ordinaires. Ce lien, ici, était souple, incassable, infini. Comme si, dès la minute où Seth avait abordé la jeune fille, ils s'étaient alors trouvés reliés pour le restant de leurs jours.

Ariana l'avait sans doute ressenti, elle aussi, mais elle était encore trop jeune pour le comprendre. Elle n'y croyait pas, elle ne voulait pas y croire. Mais Seth, lui, en était sûr à présent. De plus, avec tous les secrets qui entouraient son père inconnu, cela l'étonnait à peine. Cette demi-sœur qu'il découvrait à présent, ou plutôt ces trois demi-sœurs, étaient peut-être des sœurs parmi des dizaines. Peut-être demain allait-il rencontre encore une famille de Gordon McSoul. Pourquoi pas, après tout ?

- Tu en es sûr ? finit alors par demander à la jeune fille au préfet.

En posant cette question, Seth eut l'impression qu'elle s'interrogeait elle-même.

- J'en suis certain, avoua l'adolescent.

Il devait la confronter à la réalité, il ne pouvait se permettre de la laisser dans l'ignorance. Son désir n'était pas de la priver de son père, simplement de lui révéler un de ses secrets, de lui faire comprendre qu'il n'était pas non plus le meilleur des anges...

Le seul élément qui ne concordait toujours pas avec les McSoul et les Hastings, cependant, était justement le nom de famille. Pourquoi leur père avait-il gardé le même nom pour deux familles différentes - celles de Seth et Elliot -, pour ensuite le changer en rencontrant la mère d'Ariana ?

Mais cette question n'était que secondaire. Les réponses étaient à portée de mains, à présent... Seth venait de le réaliser : Ariana avait un père. Gordon McSoul, ou plutôt Mr Hastings à présent, se trouvait à Manchester avec sa nouvelle femme et ses deux jeunes filles. Dès les prochaines vacances, le préfet pourrait s'y rendre et le rencontrer. Peut-être qu'Elliot viendrait, lui aussi. Tous deux pourraient enfin lui parler, après toutes ces années de secrets...

Seth n'avait aucune envie de tout révéler à Ariana. Il voulait qu'elle comprenne d'elle-même, qu'elle construise de son propre gré les liens entre les deux adolescents. Il ne voulait pas la soutenir pour une telle épreuve. Simplement car ça ne l'aiderait pas, elle, mais aussi parce que cela le ferait souffrir, lui aussi...

[Fin du RP pour moi, je te laisse finir si tu veux !]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le comptoir

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 21:21


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 28

 Le comptoir

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 17 ... 28  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.