AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 13 sur 16
Le potager
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant
Zélie Hepburn
Gryffondor
Gryffondor

Le potager - Page 13 Empty
Re: Le potager

Message par : Zélie Hepburn, Sam 18 Juin - 15:35




❝Tu passais par là, hein... De un, qui t'a dit que je voulais préparer une potion et de deux, je t'ai rien demandé mais comme t'es là t'as qu'à le faire toi-même, ça me fera des vacances ! ❞

Il a l'air mal à l'aise. Mission réussi. Cependant un sourire en coin (je rêve où c'est un sourire moqueur?) se forme sur son visage de serpent. Il réfléchis un instant. Ben alors, tu ne sais plus comment on coupe un dictame ? Quelques secondes de silence et il plonge sa main dans sa robe et sort sa baguette d'un air fier. Il m'énerve de plus en plus...

Difindo !

Non mais c'est une blague ? C'est ça qu'il appelle "couper d'une certaine façon" ?! Le dictame ça ne se coupe pas n'importe comment, tu parles. Dans mon esprit c'est très clair, il est pas là pour admirer les belles citrouilles celui-là. Pourquoi il m'a suivi ? Il me tend la plante et me la secoue sous le nez. Je sors ma baguette à mon tour. Il ne perd rien pour attendre ! Il ment et il nargue.

❝Tu rigoles là ?! Ne pas le couper n'importe comment, tu m'as dit ? Un simple sortilège de découpage. Je rêve. Je vais te reposer la question une dernière fois : qu'est-ce que tu fous ici ? Et pas de mensonge...❞

Je sais aussi me servir de ma baguette et pas que pour couper un dictame. Lorsqu'on me cherche, on me trouve. J'ai envie qu'il me cherche afin que je lui fasse ravaler son sourire narquois que je ne supporte pas.  
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
Peter McKinnon
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Le potager - Page 13 Empty
Re: Le potager

Message par : Peter McKinnon, Sam 18 Juin - 15:50


- Et pas de mensonge ...

Est-ce qu'elle s'attendait réellement à ce qu'il lui sorte toute la vérité, comme ça, de but en blanc ?
*Elle avait déjà l'air agressive avant, mais là c'est carrément menaçant !*
Il faut dire qu'elle dégageait quelque chose d'impressionnant, pas parce qu'elle avait sorti sa baguette, mais parce qu'elle le regardait comme si c'était sa dernière minute avant exécution. Peter, au pied du mur, allait bien devoir lui révéler la vérité, du moins une partie de la vérité. S'il avait de la chance, peut-être qu'en enjolivant un peu il allait bien pouvoir réussir à l'attendrir …

- Eh bien en fait, je t'ai croisé dans un couloir avant que tu ne te dirige vers ce charmant petit endroit. Et comme tu avais un air assez déterminé sur le visage, je me suis dit que tu allais probablement cogner quelqu'un. Et, comme je n'aime rien tant que de regarder des filles se battre, surtout s'il y a une piscine de boue et surtout si elles sont aussi jolies que toi, je t'ai suivie. Et puis, quand j'ai vu que tu étais plus pacifique que tu en avais l'air, parce que tu l'es n'est-ce pas ? Je t'ai proposé mon aide.

Peter marqua un temps d'arrêt, la fixa en souriant, et, mimant le fait de ranger sa baguette dans sa poche, lui dit :

- Voilà, maintenant qu'on se connait mieux, je propose qu'on aille se boire un verre ! Tu m'expliqueras qui tu comptais empoisonner comme ça !

Et, paré de son plus beau sourire, il espérait vraiment que cette technique limite "lourdingue" allait le tirer d'affaire.
*Elle va bien le prendre … Après tout, personne ne parle jamais aussi franchement !*
Revenir en haut Aller en bas
Zélie Hepburn
Zélie Hepburn
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Le potager - Page 13 Empty
Re: Le potager

Message par : Zélie Hepburn, Mar 21 Juin - 18:10




❝Tu rigoles là ?! Ne pas le couper n'importe comment, tu m'as dit ? Un simple sortilège de découpage. Je rêve. Je vais te reposer la question une dernière fois : qu'est-ce que tu fous ici ? Et pas de mensonge...❞

Je suis sèche mais j'ai mes raisons. Je n'aime pas qu'on se fiche de ma tête. Ma baguette repose toujours dans ma main et prête à être brandie. Je sais que la magie est interdite dans l'enceinte de Poudlard en dehors des cours mais qu'un petit sortilège de rien du tout...

❝Eh bien en fait, je t'ai croisé dans un couloir avant que tu ne te dirige vers ce charmant petit endroit. Et comme tu avais un air assez déterminé sur le visage, je me suis dit que tu allais probablement cogner quelqu'un. Et, comme je n'aime rien tant que de regarder des filles se battre, surtout s'il y a une piscine de boue et surtout si elles sont aussi jolies que toi, je t'ai suivie. Et puis, quand j'ai vu que tu étais plus pacifique que tu en avais l'air, parce que tu l'es n'est-ce pas ? Je t'ai proposé mon aide.❞

Un récit qui n'en finit pas. En plus d'être pénible à la base, il est bavard. Un temps d'arrêt, un sourire et il me fit comprendre qu'il fallait mieux que je range ma baguette. Alors là... Même pas en rêve coco ! Ta technique d'intimidation ne fonctionnera pas avec moi.

Il continue quand même son monologue :


❝Voilà, maintenant qu'on se connait mieux, je propose qu'on aille se boire un verre ! Tu m'expliqueras qui tu comptais empoisonner comme ça !❞

Wait, wait, wait... Il me drague là ? Non mais qu'est-ce qui essaye de faire ? Je déteste ce genre de situation, je déteste ça ! En plus, lui...? Non ! Beurk ! Non !

❝Tu me dragues...❞ je chuchote presque.

Pecus Udis

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
Peter McKinnon
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Le potager - Page 13 Empty
Re: Le potager

Message par : Peter McKinnon, Mer 22 Juin - 14:21


Alors que Peter, qui n'avait absolument pas compris ce qu'elle venait de murmurer, se penchait en avant pour mieux entendre, il se prit en pleine poitrine le sort de la jeune sorcière !
Secoué par de soudaines convulsions, il tomba à quatre pattes. Au début, il voulu crier sa stupéfaction, mais l'idée lui paru assez vite saugrenue.
*Hum … Ce qu'il fait bien chaud ici, ce doit être la laine que j'ai sur le dos ! A ce que j'aime ma laine ! Je dois être tout beau et tout frisé !*
Il s'approcha du baque à dictame tout proche en bêlant gaiement, délaissant la jeune gryffondor. Une fois au bord du baque, il y plongea la tête et commença a arrangé des mauvaises herbes qui y poussaient avec sa bouche, mastiquant ça et là les brins qui lui paraissaient le plus à son gout …
Quelques heures plus tard, le sortilège se dissipa et Peter revint à ses esprits, totalement confus, étalé par terre et couvert de saleté. Il espérait qu'à par la jolie lionne, personne ne l'avait croisé dans le potager, sa réputation s'en serait trouvée gravement compromise …

RP terminé
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
Peter McKinnon
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Le potager - Page 13 Empty
Re: Le potager

Message par : Peter McKinnon, Jeu 4 Aoû - 20:46


RP privé avec Eléna Gilbert et Gohan Fox


Des sous ! Il lui fallait des sous ! Pour Peter McKinnon, rien de plus difficile à vivre que la pauvreté lorsque l'on appartient à l'une des plus ancienne famille de sorciers. Alors tout était toujours bon pour glaner des gallions ! Ces derniers temps, ce qui marchait bien, c'était de cueillir, de ramasser, des choses de-ci de-là et de les revendre à des marchands de passage le week-end à Pré-au-lard.
Ce jour-là, une fois les cours terminés, Peter s'était rendu dans le potager du Château pour y faire "acquisition" de certaines plantes et légumes qui se vendaient bien. Il était passé à la salle commune de sa maison, Serpentard, pour y prendre un sac en toile et, toujours en uniforme, il avait pris la direction du potager, près des serres. Evidemment, il avait du se dépasser pour revenir ici, après le mauvais sort qu'il s'y était pris quelques semaines plus tôt.
Arrivé sur place, Peter sortit de sa poche sa baguette, et ayant enfilé les gants nécessaires à son cours de botanique, il commença à découper et à ramasser des plants de dictame très prometteurs. Sur le chemin pour arriver jusque là, il avait bien fait attention à ne pas être suivi, à ce que le terrain soit dégagé. Il avait une double raison pour ne pas être vu. D'une part ce qu'il faisait transgressait clairement le règlement. Et, d'autre part, il était vraiment honteux pour quelqu'un comme lui de voler pour pouvoir gagner un peu d'argent de poche … Alors, il avait fait tout ce qu'il pouvait pour être sur d'être seul, il ne comptait d'ailleurs pas rester plus longtemps que dix bonnes minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
Aiko Wilkerson
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Le potager - Page 13 Empty
Re: Le potager

Message par : Aiko Wilkerson, Ven 5 Aoû - 17:15


Un fossé humide entre le parc et la forêt interdite à 25 mètres de la maison du garde chasse. Wow. Mais putaain qu'est-ce que je foutais encore là ? J'avais autre chose à faire que de ramasser ces putaains de veracrasses qui polluaient le sol. Se faire coller, c'était vraiment, vraiment, vraiment, vraiment trop pénible . Je l'avais oublié. Le motif déjà ? Ah oui, errance dans le parc à deux heures du matin. Bah pardon si j'ai des envies de sorties en pleine nuit. Avec du recul, la vie de préfet c'était LA belle vie. Dommage c'est fini. Arroseur arrosé comme on dit -pour ne pas employer de gros mots-. Du coup je me retrouvais là, comme une sombre merdee à ramasser ces vers dégoûtants. Ma vie est nulle.

Enfin une fucking heure d'esclavage de travail terminé. Le soleil avait pas arrangé mon visage, effectivement, un peu de sueur me faisait briller. Sympa le nouveau style boule à facette. Je ramassais mon sac à dos noir qui avait traîné dans la poussière. Oui moi j'avais pas de sac à main, trop féminin berk. Un bon vieux sac et des baskets, y'avait que ça de vrai. Cravate dénouée je remontais en direction des serres, le potager pas loin. Le mois d'août, c'était la saison des mûres et framboises. Une heure d'esclavage ça creuse. C'était pas du vol, j'allais juste goûter les fruits. Je me demandais si nana Denger était toujours à son bureau. J'aimais bien traîner dans les serres, mais elle, elle aimait pas nous voir traîner ici, nous : les élèves chiants et susceptibles de voler.

Je remontais, fallait passer par les serres pour accéder au potager. De toute façon maintenant j'avais que ça à faire, de me promener. Y'avais une ombre dans la serre trois. Denger ? Je m'approchais, après tout ça me coûtait rien de lui dire bonjour, ahah l'ancienne boss devenue professeur. J'entrais dans la serre pour voir un joli petit brun. Fail pour moi. Fail pour lui. C'était pas nana ça mais un petit malin qui s'amusait à découper des plants de dictames. Pire que de manger des framboises quand même. C'était quoi ça ? Un petit maître des potions solitaire ? Un intello qui voulait vérifier si le bouquin se trompait pas sur la description de la plante ? Ou un petit trafiquant ? Blason vert. Ça semble cliché, mais les serpents sont toujours impliqués dans des coups foireux. Alooooors ?

- Alors c'est quoi le but de l'opération ?
Revenir en haut Aller en bas
Gohan Fox
Gohan Fox
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le potager - Page 13 Empty
Re: Le potager

Message par : Gohan Fox, Mar 9 Aoû - 14:12


Gohan se languissait... Il n'était pas motivé en ce moment....
Il était beaucoup moins assidu en cours depuis quelque temps mais également aux entrainements de Quidditch... Il avait d'ailleurs perdu son poste de poursuiveur à cause de cela...

Il fallait qu'il remonte la pente et il le savait. Il avait l'impression que son amie Elena suivait le même chemin que lui et ça il ne le voulait pas...

Elle qui avait été gardien dans l'équipe de Quidditch se retrouvait désormais remplaçante et n'occupait plus le poste de préfête...

Et maintenant il avait entendu dire qu'elle avait été collé à ramasser des veracrasses près du parc, du côté de la forêt interdite...Que s'était-il donc passé ? Il n'en savait rien mais comptait bien le découvrir...

Il se dirigea en direction de la maisonnette du garde chasse, espérant pouvoir aider son amie, si besoin s'en faisait sentir. Sur le chemin, il profita de la douceur et de la chaleur que lui procurait les rayons de soleil sur son visage...
Il se rendit compte que cela faisait un petit moment qu'il n'était pas sorti, juste comme ça, pour profiter du beau temps et de la nature...

Alors qu'il se rapprochait du lieu où Elena était censé se trouver, il l'aperçut au loin, se dirigeant quand à elle vers les serres...

- Elena ! l'appela-t-il mais en vain... la rouge et or continuant son chemin comme si de rien n'était...

Il la suivi, autant pour aller à sa rencontre que pour savoir si elle n'allait pas encore se mettre dans une situation compliquée...
Il resta dans un premier temps à l'écart pour pouvoir observer...

Ce qu'il vit l'étonna au plus haut point.

Un Serpentard, qui visiblement n'avait pas à se trouver dans les serres, était en train de dépouiller l'école de plusieurs plants de dictame. Il avait déjà entendu parler que certaines personnes s'adonnaient à ce genre de pratique pour pouvoir faire de la revente derrière et qui de mieux placer qu'un Serpentard pour faire cela...

Il vit Elena s'approcher du jeune serpy et dire :

- Alors c'est quoi le but de l'opération ?

Quoi ? Elle était dans le coup ? Mais si quelqu'un venait à le découvrir ce serait l'exclusion à coup sûr. Il ne pouvait croire que son ancienne partenaire soit tombé aussi bas...
Non, cela ne se pouvait...
Ce Serpentard devait certainement la faire chanter ou avoir un quelconque moyen de pression sur elle. Il était impossible qu'elle fasse ce genre de chose. Pas elle !!

Il décida d'attendre la suite des évènements avant de prendre une décision sur quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
Peter McKinnon
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Le potager - Page 13 Empty
Re: Le potager

Message par : Peter McKinnon, Mar 9 Aoû - 16:26


Le plus embêtant avec Poudlard, c'est qu'il est toujours plein de monde. Le Château est plein de monde, le domaine est plein de monde. Ca grouille de tous les cotés, en permanence et depuis des siècles. Et c'était une vérité que le jeune serpentard aurait mieux fait de se rappeler avant de se lancer dans sa cueillette ce jour-là. Mais, il fallait bien se rendre à l'évidence, cet après-midi là, l'appât du gain l'avait emporté sur sa prudence naturelle et il allait très vite se retrouver piégé. A peine allait-il entamer le dernier plan de dictame (il n'en coupait jamais plus de 3 par "séance"), qu'il entendit assez distinctement derrière-lui pour savoir que c'était à lui que la voix s'adressait :

- Alors c'est quoi le but de l'opération ?

Peter laissa les plants là où ils se trouvaient et fit volte-face pour regarder qui venait de l'interpeler. C'était une élève. Elle était blonde et devait avoir plus ou moins le même âge que lui, vu sa taille, quoique un peu plus grande vu la détermination qui semblait l'animer. Néanmoins, lorsque l'on pose se genre de question sur un air mêlant curiosité et réprobation, l'honnêteté n'est probablement pas la meilleure réponse.

*Détourne la conversation, c'est une élève comme toi. Elle va pas t'attirer d'ennuis ... Même si il vaut mieux qu'elle ne soit pas au courant de ce que tu traficotte, histoire de minimiser les risques de fuite.*

En plus, la nouvelle venue avait un petit quelque chose qui lui potentiellement pouvait plaire au jeune serpentard.

*Oh tu ne penses qu'à ça ! Pas ce genre de diversion !*

Peter prit un air tantôt étonné, tantôt charmeur, et répondit d'une façon plutôt naturelle :

- L'opération ? Oh, eh bien, il fait beau. Je pense que, comme tout le monde, c'est opération promenade cet après-midi ! Ça n'est pas ton cas ?
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
Aiko Wilkerson
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Le potager - Page 13 Empty
Re: Le potager

Message par : Aiko Wilkerson, Mar 9 Aoû - 19:07


Un petit cultivateur de plantes magiques. C'était rigolo. Debout face à lui je souriais. L'autre chose marrante c'était de voir la tête des gens qui ne s'attendaient pas à te voir, un régale. Mais le brun avait l'air totalement serin, comme s'il m'attendait ou comme s'il avait fait ça toute sa vie. Je lui donnais une ou deux années de moins que moi. D'ailleurs je tombais toujours sur des plus jeunes que moi dans ce ptain de château. C'était un complot ou comment ? La fin de ma scolarité approchait, ça se sentait à dix kilomètres. Puis fallait avouer qu'avec mon air blasé j'avais l'air d'avoir envie de quitter poudlard tous les jours. Je devais pas être la seule. Ce gars avait un air charmeur, à quoi est-ce qu'il jouait ?

- L'opération ? Oh, eh bien, il fait beau. Je pense que, comme tout le monde, c'est opération promenade cet après-midi ! Ça n'est pas ton cas ?

Se foutre de ma gueule. Littéralement. Super drôle non ? Il savait très bien où je voulais en venir mais pourtant.. Moi j'aimais pas quand le soleil brillait trop, premièrement ça t'aveuglait et deuxièmement tu cramais. Alors opération promenade c'était pas pour moi. Il devait être de mon avis parce qu'opération plante ça devait être mieux pour lui. Je plongeais mes yeux bleus dans ceux du brun. Dommage j'aimais bien les blonds.

- J'aime pas trop me promener sous le soleil, toi aussi je crois, sinon tu serais au parc comme tout le monde. Alors tu manigances quoi de beau ?

Cette insupportable manie à toujours vouloir tout savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Gohan Fox
Gohan Fox
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le potager - Page 13 Empty
Re: Le potager

Message par : Gohan Fox, Ven 19 Aoû - 2:56


Le Serpentard ne paraissait pas tant surpris par l'arrivée d'Elena.

Il ne sembla pas la reconnaitre. peut-être qu'après tout Gohan s'était fait de fausses idées sur son amie et avait tiré des conclusions un peu trop hativement...

- L'opération ? Oh, eh bien, il fait beau. Je pense que, comme tout le monde, c'est opération promenade cet après-midi ! Ça n'est pas ton cas ?

Ok... Rien que par cette phrase le gryffon savait que les deux élèves ne se connaissaient pas. Non seulement, il paraissait plus jeune que les deux rouge et or, il se moquait d'elle mais en plus il draguait ouvertement la demoiselle... Si le serpy espérer conquérir Elena, il démarrait on ne peut plus mal...
Et puis, c'était un serpy, elle n'allait quand même pas se mettre avec un serpy ?

- J'aime pas trop me promener sous le soleil, toi aussi je crois, sinon tu serais au parc comme tout le monde. Alors tu manigances quoi de beau ?

Gohan n'aimait pas ça. En ce moment Elena avait tendance à se mettre dans le pétrin et il espérait que questionner le vert et argent n'allait pas lui porter préjudice. Tout cela sentait mauvais. Il sentait que quelque chose aller se passer et que ce ne serait pas forcément de bonne augure.

Il prit sa baguette dans sa manche et la garda dans sa main, prêt à agir, juste au cas où...
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
Peter McKinnon
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Le potager - Page 13 Empty
Re: Le potager

Message par : Peter McKinnon, Ven 19 Aoû - 13:41


Manifestement, sortir de ce pétrin n'allait pas être si simple. Il fallait qu'il arrive à éloigner la nouvelle venue le plus vite possible, pour qu'elle ne remarque pas qu'il manquait deux plants de dictame et qu'elle ne fasse le lien avec lui ... Mais il ne connaissait même pas cette fille, ce qui allait rendre l'opération d'éloignement plus compliquée. Il ne lui restait plus qu'une seule chose à faire : la draguer. La draguer ouvertement et sans complexe. Le faire de la manière la plus audacieuse et la plus criante qui soit, quitte à se prendre une malédiction de la belle. Au terme de l'opération drague, si tout allait bien ils feraient connaissance ailleurs et si tout allait mal, il filerait à l'infirmerie et viendrait rechercher ses plants plus tard.

- En fait, je suis un passionné de fleurs. Ce sont les plus belle chose au monde ... avec les filles ! Et parfois on combine les deux ...

Il avait toujours sa baguette en main, il la pointa sur sa main gauche et prononça :

- Orchideus !

Un charmant petit bouquet de fleur se matérialisa dans sa main et il le tendit à son interlocutrice afin de mener à bien son plan.

*Toi, tu vas t'en manger une ...*
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
Aiko Wilkerson
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Le potager - Page 13 Empty
Re: Le potager

Message par : Aiko Wilkerson, Mer 24 Aoû - 18:43


Pourquoi s'intéresser à quelqu'un que l'on ne connaît pas ? Pourquoi vouloir à tout prix tout savoir sur cet individu que l'on ne connaissait pas quelques heures avant ? Les humains étaient curieux, avides de savoir. Je me demandais si tout le monde fonctionnait ainsi ou si de réelles exceptions existaient. Parce que même si certaines n'étaient pas friandes de secrets ou autres informations, les êtres humains fonctionnaient de la même manière. Je remettais une mèche de cheveux derrière mon oreille et observais le jeune homme qui semblait aimer jouer avec le feu. Je n'étais pas insensible au charme, tout le monde aimait se faire séduire, cependant le sien avait un petit goût amer qui ne me plaisait pas tant que ça.

J'écoutais son baratin : les fleurs, les filles et nanani et nanana. Qu'il aille droit au but s'il vous plaît. Il usa de la magie pour faire apparaître un joli petit bouquet de fleur. J'attrapais les orchidées qu'il me tendait. Mes yeux balayèrent la salle. Etre dans une serre était un avantage lorsque l'on voulait s'occuper de plante. Je tournais le dos au serpent pour attraper un vase vide que je remplissais d'eau à l'aide de ma baguette. J'y déposais les orchidées. Elles y étaient mieux que dans mes mains. Ici, j'avais l'impression de perdre mon temps.

- Tu en es donc à donner des fleurs ? Si tu veux je peux repartir. Après tout je n'ai pas à me mêler de tes affaires.
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
Shela Diggle
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Le potager - Page 13 Empty
Re: Le potager

Message par : Shela Diggle, Sam 8 Oct - 20:04


Un mois sans réponse
with Azaël Liderick



Danser entre les citrouilles - et le reste, mais il est si petit si peu notable aux côtés des citrouilles qu'il ne vaut pas vraiment la peine de citer tout ce reste. Avoir souvent cette étrange impression de se trouver dans un lieu sans trop savoir pourquoi, sans trop se souvenir de comment l'on y est arrivé. L'air sent la cendre, cadre halloweenesque. Danser pour dire louvoyer s'éparpiller, danser pour marcher sans hâte à pas chaloupés danser, s'avancer dans ce qui pourrait être une forêt orange d'arbres ronds. Quelques heures avant midi peut être, ou alors midi plus proche. Cueillir un vagabond pissenlit. Et dans ta tête jusqu'au bout de tes doigts l'énergie que tu mets à un sortilège la même, que celle que tu utilise pour soulever le monde et dans ta tête et tout ton corps ressentir tout exactement comme si la baguette était ta paume, ta paume, ta baguette, j'y arrive pas. Tu saoules. Garder la fleur et continuer, sans vraiment tourner carré, pas de lignes droites mais ici je suis déjà passée, l'endroit n'est pas bien grand. Mais il est caché aux visiteurs lointains, une colline herbeuse, et je suis invisible. Traînent ça et là des gens, mais peu occupés certainement à des condisciples aux agissements incertains.

Arrêt sur papier. Sentir la fleur lever le bras et le picotement de l'énergie qui va, se tendre et se détendre, souple mouvement, savoir la fleur légère, facile, savoir la magie présente, elle gronde sourdement, souffle chaud contre celui froid de l'extérieur, orage dans la main, l'imaginer se soulever se soulever se soulever

Poc
brusquement se retourner. Un oiseau petit, commun, sur une citrouille. Étrange qu'il fusse aussi bruyant, peut être autour trop de silence rien que la lourdeur de l'air, un peu, l'engourdissant silence qui appelle à une attention nouvelle, comme s'il murmurait tout bas de prendre garde, et ne pas savoir à quoi. Oublier un geste impatient vers la bête à plume, l'oublier aussi, glisser glisser penser au silence désormais, il est étourdissant.

Silence d’apesanteur, l'hibernation paraît être une bonne solution, dormir dormir jusqu'à ne plus pouvoir survivre et alors s'éveiller pour entendre le bruit qu'apporte la chaleur, pas vrai, et la fonte brutale des glaces, et les hurlantes naissances, dormir des mois durant, dormir si peu l'été que faire de l'hiver la nuit et le reste la journée. Faire courir des doigts sur la surface lisse d'une citrouille, les faire sauter des unes aux autres danser, à la place des mains danser et le silence, j'ai du perdre le pissenlit, j'ai du abandonner le non-bruit parce qu'un autre oiseau s'est posé quelque part dans le temps.  
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Le potager - Page 13 Empty
Re: Le potager

Message par : Azaël Peverell, Mar 11 Oct - 10:55


Un léger rayon de soleil. Alors autant en profiter. Amoureux des étoiles, même en pleine journée. Mais celle-ci est différente des autres. Elle paraît moins mystérieuse, plus proche. Presque trop accessible. Et pourtant, il serait prêt à la rejoindre aussi. Il se contenterait de l'étoile la moins intéressante à ses yeux. Alors il profitait de la chaleur diffuse qu'il donnait de temps en temps. Même si c'était rare. Même si ça devenait de plus en plus rare. Des fois, les rayons se contentaient de percer un peu les nuages, sans parvenir à réchauffer ceux qui restaient ancrés au sol sans jamais réussir à s'envoler.

Il avançait dans le parc, sans but réel. Il ne savait pas où il allait. Et il s'en tapait. Tout ce qui comptait, c'était l'astre jaune qui acceptait de se pointer, sans doute pour l'une des dernières fois de l'année. Alors il marchait. Sans grande conviction. Juste pour s'éloigner de ceux qui avaient eu la même idée. Pour trouver un endroit calme, reculé, parfait. Voilà pourquoi il préférait la nuit et l'obscurité. Le bruit disparaissait. Il restait concentré dans certains lieux bien précis, et pouvait être évité.

A force d'avancer, il avait finit par atterrir dans le potager. Au milieu de gigantesque citrouilles qui n'attendaient que d'être coupées, évidées, et illuminées pour Halloween. Ou alors à être transformées en jus. Peu importe, ce n'était franchement pas important. Au moins, ici, il n'y avait pas grand monde. Il n'y avait pas grand bruit. Il pouvait s'y reposer. Fendre un chemin entre les citrouilles. S'enfoncer entre elles, jusqu'à trouver un endroit qui pourrait le satisfaire. Et enfin, se laisser tomber au sol. S'asseoir, s'affaler, en utilisant les légumes comme dossier.

Il y a une fille pas loin. Qui se promène dans les allées. Mais elle ne dit rien. Elle se contente de marcher, de tourner, de toucher. Alors pas besoin de s'en préoccuper. Il ferma les yeux, visage tourné vers le soleil. En espérant qu'il accepte de le réchauffer. En espérant qu'il sache aussi écouter. Comme ses camarades qui brillent la nuit et dont l'amitié n'est plus à prouver. Rêver, espérer. Essayer de trouver la paix, même si on est torturé.
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
Shela Diggle
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Le potager - Page 13 Empty
Re: Le potager

Message par : Shela Diggle, Jeu 20 Oct - 13:02


Un chemin n'est pas jalonné d'obstacles; un chemin est déjà tracé. Trous de pelle marcher, le reste est ailleurs, en bordures, mais il n'est pas devant soi. A moins que l'on ne marche un peu trop à côté. Mais il m'avait semblé suivre une ligne, nette, désencombrée de verdure jaunâtre désencombrée de possible obstacle et pourtant quelqu'un. Ou quelque chose, un dormeur. Le même dormeur que précédemment, à croire que certaines choses ne savent se déplacer que pour pareillement exercer ailleurs. Ah ? Pardon. Vérifier l'absence de badge préfet sur ma poitrine, ne pas devoir le secouer pour sanctionner mais, hé, il dort sur le chemin et fait obstacle à mon avancée. Refuser de reculer refuser, la marche arrière ne te retourne pas ne te retourne pas hésiter, à lui jeter un coup de pied. Et le visage qui se transforme se fait fâché, extrême douleur que d'être empêchée, il prend toute la ligne. Impossible donc de le contourner. Et passer au-dessus serait tricher, sauter une case, pas dans les règles, pas vrai, faut danser en avant sans regarder faut pas s'arrêter, qu'il est idiot que ce monsieur se soit trouvé ici maintenant dans le temps, l'oiseau s'est changé en homme, joyeux bal, rentre pas trop tard ou ce sera terminé. Je dois avancer. Maintenant.

- BOUGE ! Avoir crié. ? Pas fait exprès. Mais il est immense immense et le silence est pressé moi je, je souhaite quitter l'immobilité c'est, angoissant et se retourner aussi, ce serait se donner à un passé proche un passé tout de même j'ai peur, de lui, de la moi d'avant peut être que les pensées s'emmêlent se perdent, deux fois plus à penser c'est déjà trop alors, qu'il se déplace un peu, les - il dort sur les citrouilles. Qui supportent à peine le poids de l'ailé le poids des doigts alors, s'insurger, la forêt orange et lui le pinceau dur qui détruit ou essaie, ou ne saisit pas la gravité, il faut le lui expliquer. Plus doucement. Tu peux pas rester. Tu écrases ta future bouffe. Parce qu'un langage particulier passe peut être plus que le mot forêt, peut être plus que lui avouer qu'il me faut marcher, sur ce bout de chemin, celui même qu'il accapare tout entier. Tout un pan. Assez pour déranger le monde, ne pose pas des codes sur des plateformes publiques, s'il te plaît. Ne plus se souvenir, était-il là avant après pendant ne plus, tout à fait savoir le silence était oppressant et n'a pas trop bougé l'oiseau, peut être était-il réellement l'oiseau.
Nous sommes peut être sur le cœur d'une fleur, le monde est peut être tapis de stigmates, me semble, et elle tourne, selon qu'elle soit ou non tournée vers le soleil le jour la nuit et un champ de fleurs, autant de mondes, nous sommes minuscules et se sentir si grands et Grands, narcissique délire parfois, se sentir grande Grande et le plus souvent souhaiter pouvoir choisir, être (pas) vue, à peine apercevable oh, être à la fleur le pollen être au monde des morceaux qui ne feront de nouveau monde qu'en voyant plus loin que le bout de son nez sa Terre.               Fleur ou non ce monsieur est là et ne peut pas. Frapper le sol du pied, une fois, moins par impatience que par désire de le déloger par un bon coup - et n'en plus parler.


Dernière édition par Shela Diggle le Ven 21 Oct - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Le potager - Page 13 Empty
Re: Le potager

Message par : Azaël Peverell, Ven 21 Oct - 15:55


Les yeux fermés. Le visage offert à la chaleur du soleil. A l'astre qui brille, de moins en moins fort chaque jour qui passe et qui se rapproche de l'hiver. Profiter, tout simplement. Avant qu'il ne disparaisse, que les nuages le cachent à nouveau et l'empêchent de le réchauffer. L'empêchent de le rassurer, de l'apaiser. Fichus nuages qui ne font qu'occulter les seules choses qui l'intéressent. Il voudrait simplement les voir disparaître, s'évanouir dans l'air. Que le vent souffle pour les repousser toujours plus loin. Pour qu'ils cessent de toujours tout gâcher.

Un ennui profond qui force à la réflexion. Voilà pourquoi il était là. A force de ne rien faire, il ne parvenait plus à retenir tout le flot de ses pensées négatives. Elles resurgissaient de plus en plus régulièrement, le faisant tourner en rond dans ses interrogations. En le laissant patauger dans ses peurs, jusqu'à ce qu'il s'embourbe dedans sans parvenir à s'en débarrasser. Il ne savait pas pourquoi il était en vie. Il ne trouvait pas sa place. Comment les autres faisaient-ils ? Il avait dû paumer le plan qu'on lui avait laissé à la naissance, ce n'est pas possible autrement. Ou alors la personne qui devait lui apporter ne s'était jamais pointée. Elle s'était perdue en chemin. Comme lui quand il avait le malheur de penser au lendemain.

Contrairement à son esprit qui ne cessait de se questionner et de le faire déprimer, son corps restait totalement immobile. Calme absolu. Etrange paradoxe lorsqu'on connait la mer agitée que sont ses pensées. Ne pas bouger. Peut être que s'il restait comme ça assez longtemps, il finirait par disparaître. Que son existence serait oubliée et qu'il pourrait recommencer. Dans un autre monde, un autre univers. Loin de celui-ci. On ne l'avait pas déposé au bon endroit. Les cigognes auraient pu faire un peu mieux leur boulot. Elles s'étaient complètement plantées d'adresse. Il aurait dû rester dans le ciel pour briller la nuit. Au lieu de cela, il se laissait gagner par l'obscurité. Il s'enfonçait, toujours plus profondément dans un gouffre sans fond qui l'avalait sans lui laisser une chance de remonter.

Soudain, une voix le tire de ses pensées. Plus précisément un cri. Un ordre. Le seul mouvement qu'il s'autorisa fut d'ouvrir les yeux pour les poser sur celle qui avait décidé de le sortir de sa réflexion. Elle essaie de lui expliquer les choses plus calmement. Il serait en train d'écraser les citrouilles. Ca n'avait aucune importance à ses yeux. Il y en avait bien assez, il pouvait bien en écraser une ou deux, ça ne changerait pas grand chose. En plus, il n'aimait pas le jus de citrouille. Ni la tarte à la citrouille. Ni la soupe à la citrouille. En gros, il n'aimait pas forcément les citrouilles. Argument rejeté.

- J'mangerai autre chose. J'suis bien là. Fais moins de bruit.


Des mots lâchés d'un ton détaché et indifférent. Pas méchamment, pas gentiment. Juste dits. Pour que l'autre lui foute la paix et qu'il puisse reprendre le cours de ses pensées. En espérant que lorsque ses yeux se refermeraient, il disparaîtrait. Qu'il serait emmené loin, très loin. Et qu'il n'aurait plus à se justifier parce qu'il était allongé au milieu de cucurbitacées oranges dont tout le monde se foutait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Le potager - Page 13 Empty
Re: Le potager

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 13 sur 16

 Le potager

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.