AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 27 sur 30
Coin des amoureux
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28, 29, 30  Suivant
Catherine Holmes
Gryffondor
Gryffondor

Coin des amoureux - Page 27 Empty
Préméditation et coups fourrés. Ou comment apprendre à connaître le Parc

Message par : Catherine Holmes, Mar 1 Oct - 20:41


Moi aussi, je joue d'un instrument, du piano. Enfin je n'en ai plus touché depuis ma rentrée en première année donc mon niveau ne doit pas être super...

Kate eut un regard compréhensif. Elle avait joué du piano, elle aussi, avant d'arriver à Poudlard. Mais comme pour le blond, son niveau était loin d'être excellent. A force de ne plus jouer que pendant les vacances...

Sinon, j'adore voler sur un balais, jouer au Quidditch.

Euh, ça c'était un peu moins son truc. Non seulement elle avait le vertige, mais en plus elle faisait de l'asthme, deux faiblesses qui la rendaient nerveuse dès qu'il s'agissait de balais volants. Alors un sport qui se jouait sur des balais volants, avec en plus quatre balles dont deux étaient hippogriffement contondantes, non merci.

Et puis j'aime bien lire aussi, surtout des livres sur l'histoire ou des grimoires avec des sorts...intéressants.

Aah, comme elle alors! Enfin, le Serpy avait tout de même hésité avant de dire "intéressants", ce qui signifiait sûrement que ce n'étaient pas des sorts "tous publics", comme Kate appelait les sorts basiques. Luke devait être le genre de gars qui flirtait avec la magie "borderline". Ce qui n'était pas pour plaire à la Gryffonne.

Tu me montreras un jour comment tu joues ?

Hein, que... Au Quidditch? C'est-à-dire que... euh... Apercevant le regard d'incompréhension de Luke, Kate se reprit. Oh, au violoncelle? Oui, bien sûr, pourquoi pas?

Revoir le blond, après tout, Kate était plutôt partante. Il était extrêmement gentil avec elle (voire même plus), et puis il était carrément trop canon! Ca, plus l'épisode de la fleur dans les cheveux... Tu es en train de tomber amoureuse, ma grande! songea Kate.Mais en attendant de pouvoir montrer ses talents au vert et argent, Kate se contenta de lui sourire, contente d'être avec lui pendant cette belle après-midi ensoleillée, dans le Parc. Elle laissa un silence passer, puis le relança sur un sujet qui la tracassait.

Et quand tu disais "sorts intéressants", tu pensais à quoi exactement?
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
Luke Belt
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Coin des amoureux - Page 27 Empty
Re: Coin des amoureux

Message par : Luke Belt, Mar 1 Oct - 21:41


-Hein, que... Au Quidditch? C'est-à-dire que... euh... Oh, au violoncelle? Oui, bien sûr, pourquoi pas

Luke eut pendant quelques instants un regard d'incompréhension lorsqu'elle parla de Quidditch, mais avant qu'il n'ait le temps d'ouvrir la bouche, elle avait reprit le cours de ses pensées. Le blond prit note de ne pas proposer une sortie à balais, car vu son expression, ce ne devait pas être un sport qu'elle aimait particulièrement.

Le jeune home sourit en entendant la réponse positive. Elle était d'accord pour qu'ils se revoient et semblait plutôt partante pour lui jouer de son instrument. Il tourna la tête et vit que Kate lui souriait. Le silence sembla durer une éternité. Ils se regardaient fixement dans les yeux sans rien dire, mais ce n'était pas un silence gênant et pesant comme cela aurait pu être. Non, c'était un moment agréable dont le sorcier ne voulait pas voir la fin.

Une petite voix retentit alors au creux de son oreille. Enfin ce n'était pas vraiment une voix, c'était ses pensées. Mais vas-y, bouge toi ! Qu'est ce que t'attend pour l'embrasser ? T'a vu comment elle te regarde ? Si c'était un film ça ferait longtemps que le garçon à ta place l'aurait fait... Sauf que justement, ce n'était pas un film. Mais elle semblait pourtant attendre quelque chose, non? Vu qu'elle ne disait rien. A moins que quelque chose ne l'ai perturbée et qu'elle soit en train d'y réfléchir... L'héritier Belt allait suivre les conseils peu judicieux de son esprit, lorsqu'une voix le tira loin de ses rêveries.

- Et quand tu disais "sorts intéressants", tu pensais à quoi exactement?

Cette fois, c'était pas une petite voix dans sa tête qui lui parlait, c'était dans la réalité. Le blond se traita mentalement d'imbécile. Pourquoi avait-il fallu qu'il dise ça ? Evidemment qu'elle allait poser des questions et que ça risquait de plomber l'ambiance... Heureusement, Luke était un serpentard et maniait donc parfaitement l'art des semi-vérités. Il répondit tout de suite à la question de la brune, sur un ton de conversation banal, comme si c'était quelque chose de tout à fait courant.

- Et bien par exemple, la semaine dernière j'ai travaillé sur les flux magiques, car il est bien plus aisé de faire quelque chose que l'on comprend que d'effectuer l'action sans savoir pourquoi. Une fois que j'aurais tout bien assimilé, je vais pouvoir tenter les sortilèges informulés ou sans baguette, ce sont des sortilèges bien plus attrayant et intéressant à réussir que ceux que l'on apprend en cours.

L'héritier Belt croisa les doigts. Enfin pas pour de vrai. Dans sa tête. Ce qu'il venait de dire était vrai, mais c'était une réponse parfaitement hors sujet à sa question. Cependant pour que ça colle, il avait glissé les mots intéressants et sorts. Il avait aussi mentionné que c'était le fait de réussi un sort qui était intéressant et non le sort en lui-même. Normalement, Kate ne se poserait plus trop de questions sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Catherine Holmes
Catherine Holmes
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Coin des amoureux - Page 27 Empty
Préméditation et coups fourrés. Ou comment apprendre à connaître le Parc

Message par : Catherine Holmes, Mar 8 Oct - 17:53


Et bien par exemple, la semaine dernière j'ai travaillé sur les flux magiques, car il est bien plus aisé de faire quelque chose que l'on comprend que d'effectuer l'action sans savoir pourquoi. Une fois que j'aurais tout bien assimilé, je vais pouvoir tenter les sortilèges informulés ou sans baguette, ce sont des sortilèges bien plus attrayant et intéressant à réussir que ceux que l'on apprend en cours.

Les flux magiques? Kate en avait vaguement entendu parler, mais c'était une notion assez compliquée à maîtriser. Logique donc que Luke ait appelé ça intéressant. Par contre, les sorts informulés, elle-même les maîtrisait depuis un peu plus d'un an... Comme quoi chacun son rythme (là, elle recommençait à parler comme sa grand-mère... Nanny sors de ce corps!). Mais les sorts sans baguette, Kate devait bien avouer que ça c'était tout de même trop compliqué pour elle.

Tout cela rajoutait un côté intelligent au Serpy. Non qu'il ne le fût pas... Simplement qu'il l'était en plus de tout le reste. Et que Kate adorait ça. Décidément, le vert et argent correspondait parfaitement à tous ses idéaux masculins...

Il fallait qu'elle le revoie. Et vite. Avant qu'il ne rencontre une autre fille qui la ferait disparaître de ses souvenirs... Et puis elle voulait le revoir, passer du temps avec lui, apprendre à mieux le connaître et qui sait? Peut-être que... Peut-être que Luke l'appréciait et que cela pourrait aller plus loin que de la simple amitié? Kate l'espérait de tout son cœur.


Il faut que j'y aille, j'ai du travail dit-elle soudainement.

Elle se leva et attrapa son sac. Elle ne voulait pas effrayer ou brusquer le jeune blond, mais elle venait de se rappeler qu'elle avait donné rendez-vous à sa meilleure amie dans les dortoirs vingt minutes plus tôt. Et Sienna risquait fort de lui tirer la tête si elle arrivait plus en retard que ce qu'elle n'était déjà.


Désolée lança-t-elle en se mettant à courir. A une très prochaine fois Luke!

Ce n'est qu'en arrivant dans la tour des Gryffons que Kate s'arrêta et se rendit compte de sa stupidité. Elle n'avait même pas convenu d'un nouveau rendez-vous avec Luke...
Revenir en haut Aller en bas
Djerin Rashkae
Djerin Rashkae
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Coin des amoureux - Page 27 Empty
Re: Coin des amoureux

Message par : Djerin Rashkae, Mer 5 Mar - 23:14


Djerin passa dans un couloir sombre puis prit trois escalier pour descendre au rez-de-chaussé. Il passa silencieusement devant la salle commune vide à cette heure de l'après-midi. Sortant par la grande porte, il vérifia à gauche et à droite que personne ne le suivait. Rapidement, il prit la direction du petit bosquet qu'il avait repéré au début de l'année.

Il se glissa entre les broussailles épaisses pour retrouver la petite clairière familière. Presque circulaire, bordée de jeune chênes elle était parfaite. Il sortit un pantalon souple de son sac et le posa sur une branche. Se dévêtant complètement il mit le pantalon, laissant le reste de son corps à la merci des éléments. Il s'assit au centre de la clairière et commença des exercices d'assouplissement et d’échauffement. Lorsque ses épaules furent en état, il se leva pour suivre le mouvement avec ses jambes. Ce ne fut que lorsque l'intégralité des muscles des son corps noueux répondirent à la perfection qu'il se pencha sur son sac pour en tirer une épée bâtarde.

La lame argentée brilla au soleil quand le fourreau de cuir rejoignit le sol. Le jeune peau-rouge se plaça à nouveau au centre de la clairière en garde, et ferma les yeux, laissant son environnement s'estomper. Lentement, les son quittèrent son esprit, l'air ne toucha plus sa peau, il ne sentait plus que le sol sous ses pieds et l'épée dans ses deux mains jointes. Et soudain il bougea...

Un spectateur surgissant à cet instant aurait pu croire que la lame avait prit vie. L'épée était devenue un éclair brillant doté d'une vitesse époustouflante. L'exercice que pratiquait le garçon était simple, une suite d’enchaînements appris par cœur et répétés de plus en plus vite. Cependant, après près de six mois de travail intensif les mouvement étaient devenus si vifs que l'on aurait presque pu visualiser les adversaires invisibles qu'il combattait.

Djerin était heureux, comme à chaque fois qu'il dégainait sa lame. Les mouvements devenus habituels l'emplissaient de calme et de plénitude. Il attaquait un mouvement particulier durant lequel il se devait se retourner brusquement pour décapiter un adversaire, invisible bien sur. Au moment ou son épée commença à fendre l'air, un cri déchira l'espace. Le garçon comme l'acier se figèrent net, et reprenant conscience de ce qui l'entourait, Djerin ouvrit les yeux. Devant lui se tenait une jeune fille, le tranchant affûté comme un rasoir à quelques centimètres de sa carotide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Coin des amoureux - Page 27 Empty
Re: Coin des amoureux

Message par : Invité, Jeu 6 Mar - 0:14


En cette tiède après-midi de Mars, Avalon était adossée contre un arbre, dans le parc, et lisait un petit livre dont la couverture en cuir était recouverte de runes anciennes. Avalon ramena une de ses mèches châtain derrière son oreille et se pencha en avant, les yeux plissés dans un effort de concentration intense. Raaaah ! Elle referma brutalement le bouquin et appuya sa tête contre l'écorce de l'arbre. Décidément, elle détestait les runes et n'y comprenait rien de rien. Songeant qu'une petite sieste à l'ombre d'un chêne serait beaucoup plus bénéfique pour sa santé, elle s'apprêtait à se laisser aller vers le pays des songes lorsqu'un mouvement attira son attention. Cachée aux vues de tous par un épais buisson d'aubépine, elle aperçu un jeune Serdaigle traverser le parc vers un bosquet en regardant de gauche à droite avec des airs de conspirateur.

La Gryffondor se leva lentement et se dressa sur la pointe des pieds pour regarder au-dessus de son buisson. Le Serdy venait de disparaître entre les broussailles. Avalon fronça les sourcils, elle avait un mauvais pressentiment. Aussi discrète qu'une ombre, la jeune fille décida de le suivre pour voir ce qu'il tramait tout seul dans le parc à cette heure. Elle s'arrêta à la lisière d'une petite clairière et se plaqua contre un arbre, une main sur sa baguette glissée dans une poche de sa robe de sorcier. Elle jeta un coup d'oeil vers la clairière juste  lorsque le garçon enfilait un pantalon. Il était bien foutu. Elle écarquilla les yeux et porta une main à sa bouche ; ses joues s'empourprèrent légèrement. Il faisait un strip-tease aux Botrucs et aux oiseaux ?

La scène qui se déroula par la suite devant ses yeux la dérouta encore plus. Il sortit une épée de son fourreau et commença à l'agiter lentement devant lui. Plus le temps passait et plus ses mouvements s'accéléraient, jusqu'à ce qu'on ait pu penser que la lame était devenue une sorte de serpent argenté qui s'agitait aussi rapidement qu'un faisceau de lumière. C'était un spectacle à la fois magnifique et terrorisant. La jeune sorcière voyait presque les ennemis invisibles se faire lacérer et égorger par la lame. Avalon sentit son cœur s'accélérer. Elle avait peur. Mais qu'est-ce que ce garçon faisait dans les bois à agiter une épée comme un dément, bon sang ? La jeune fille, pantelante, sortit doucement sa baguette. Le garçon avait l'air complètement inconscient.

Doucement et sur la pointe des pieds, Avalon sortit de l'ombre et s'approcha du garçon, sa baguette tendue en avant. Il ne l'avait pas remarqué. La jolie Gryffondor s'apprêtait à lancer un sort de stupéfixion lorsqu'un mouvement du garçon la déstabilisa. Il allait la découper en rondelles ! Elle lâcha un cri suraiguë et lâcha sa baguette, les deux mains en l'air. Elle allait tomber dans les pommes. La lame de l'épée venait effleurer sa gorge.

« Hé ! Arrête ça ! » dit-elle, les yeux écarquillés par la peur.
Revenir en haut Aller en bas
Djerin Rashkae
Djerin Rashkae
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Coin des amoureux - Page 27 Empty
Re: Coin des amoureux

Message par : Djerin Rashkae, Jeu 6 Mar - 22:06


Hé ! Arrête ça !

Djerin était paralysé, sans le cri de la jeune gryffondor qui se tenait devant lui, cette dernière serait morte, la gorge tranchée. Et Djerin aurait été l'auteur du crime. Il cligna de yeux en tentant de se réveiller et baissa sa lame.

Je suis désolé. Je ne suis pas habitué à ce que des gens viennent ici. À vrai dire, depuis le début de l'année, tu es la première.

Il baissa honteusement la tête, se retourna pour ramasser le fourreau de cuir qu'il avait laissé au sol et y glissa l'épée. Puis il porta à nouveau son regard sur la jeune fille. Blonde, assez fine, il la surplombait d'une bonne tête. Ses yeux bleus azur ressortaient dans la lumière de l'après-midi encadrés d'un visage presque trop pâle. Elle semblait fragile et sans défenses. Djerin se pencha et ramassa la baguette de la jeune fille pour la lui tendre délicatement.

Elle leva sur lui un regard intrigué qu'il fuît. Une seconde fois, il lui tourna le dos pour retourner vers son sac. Il commença par y reposer l'épée, puis il en sortit une serviette pour essuyer la pellicule de sueur qui le couvrait. Il attrapa l'élastique de son pantalon et pila.

Ya des gens que ça gène. Si c'est ton cas, tu peux te tourner.

Il se changea rapidement et revint vers la jeune fille. Son sac sur l'épaule, il posa un genou au sol en appuyant ses deux mains dessus et baissa la tête. Dans un souffle, il prononça la phrase rituelle qu'il avait lu à l'époque ou il était à l’hôpital.

J'ai failli attenter à ta vie. J'ai le devoir de te protéger jusqu'à ce que je doive la sauver. Je suis à ton service et ma vie t'appartient tant que ce serment n'aura pas été brisé par son accomplissement ou une trahison de ma part.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Coin des amoureux - Page 27 Empty
Re: Coin des amoureux

Message par : Invité, Ven 7 Mar - 1:04


La jeune fille ne bougeait plus, le souffle coupé et le ventre noué. Le garçon, devant elle, cilla puis baissa son épée, ayant l'air de reprendre conscience petit à petit. La Gryffondor recula d'un pas, toujours aussi effrayée. Elle avait les dents serrées et les bras légèrement relevés, dans une attitude de défense.

« Je suis désolé. Je ne suis pas habitué à ce que des gens viennent ici. À vrai dire, depuis le début de l'année, tu es la première. »

Avalon entrouvrit la bouche, mais aucun son ne sortit. Elle dévisagea le garçon. Il avait la voix grave, qui fit trembler la jeune fille. Le Serdy était grand, très grand ; il dépassait la jeune fille de quelques têtes. Avalon se sentit toute petite, vraiment minuscule. Ses cheveux, d'un noir de jais, étaient noués en une longue tresse. Il devrait les couper, songea la jeune fille en rependant à un autre peau-rouge dans une trilogie sur les vampires. Le garçon possédait un corps noueux et des yeux... Des yeux rouges ? Le sang de la Gryffondor ne fit qu'un tour avant de se figer dans ses veines. Un mangemort ? Non. Un mangemort ne se serait pas baissé pour ramasser sa baguette et lui rendre. La jolie blonde la saisit, mais ne la rangea pas. Elle était d'un naturel méfiant et détestait ça.

Avalon jeta un regard intrigué au garçon, les sourcils légèrement froncés. Le Serdaigle détourna le regard et s'éloigna pour se changer... pour se changer devant elle ?!?

« Ya des gens que ça gène. Si c'est ton cas, tu peux te tourner. »

Oui, ça la gênait. Ne se faisant pas prier, Avalon se résigna à fixer ses ballerines, ne souhaitant voir rien d'autre en cet instant. Elle regarda les finissions des ses chaussures durant une demie-dizaine de minutes lorsque le Serdy revint, habillé et un sac sur l'épaule. Soudain, il s'agenouilla devant la Gryffondor qui haussa les sourcils. Hein ? Avalon pensa pendant une seconde qu'elle ferait aussi bien de dire qu'elle devait aller rendre son livre à la Bibliothèque lorsque le garçon entonna :

« J'ai failli attenter à ta vie. J'ai le devoir de te protéger jusqu'à ce que je doive la sauver. Je suis à ton service et ma vie t'appartient tant que ce serment n'aura pas été brisé par son accomplissement ou une trahison de ma part. »

Avalon commençait sérieusement à croire que le Serdaigle s'était prit son épée sur la tête. La Gryffondor regarda autour d'elle, essayant de trouver une échappatoire. Elle soupira et rangea sa baguette, ses muscles encore tendus. Les dents serrées, la jeune fille serra sa robe de sorcier contre elle dans un geste parasite et inclina légèrement la tête sur le côté.

« Non mais c'est pas grave hein... L'essentiel c'est que tout le monde aille bien... Je tiens pas nécessairement à ce que quelqu'un me protège... » articula-t-elle, très gênée.

La Gryffondor n'avait jamais entendu un autre élève parler comme ça, ni personne d'autre d'ailleurs, à part des chevaliers en armure dans ces films de moldus sur le Moyen-Âge. Avalon regarda une énième fois autour d'elle. Comment elle était arrivée ici déjà ? Elle se mordit les lèvres et soupira.

« Hum... Je m'appelle Avalon et je suis en sixième année à Poudlard, et toi ? » demanda-t-elle en s'asseyant en tailleur dans l'herbe.

Sans même sans rendre compte, Avalon commençait à tirer sur des brins d'herbes, le regard planté sur le bout de ses ballerines. Elle n'arrivait pas à regarder le Serdaigle dans les yeux. À part ceux du rat de sa cousine, Seraline, elle n'avait jamais vu d'yeux rouges avant aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Djerin Rashkae
Djerin Rashkae
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Coin des amoureux - Page 27 Empty
Re: Coin des amoureux

Message par : Djerin Rashkae, Sam 8 Mar - 0:17


La jeune fille resta silencieuse un instant. Elle sembla même reculer d'un pas. Djerin tremblait, il n'avait lu cette phrase qu'une seule fois dans le livre qui lui servait à apprendre le combat à l'épée. Il craignait de s'être trompé et que la jeune Gryffondor n'ai pas comprit.

Non mais c'est pas grave hein... L'essentiel c'est que tout le monde aille bien... Je tiens pas nécessairement à ce que quelqu'un me protège...

La phrase lui fit l'effet d'une douche froide. La jeune fille semblait ignorer tout de ce qu'il avait lu. Peut-être que ce n'était pas si universel qu'ils semblaient le dire dans le livre... ou bien le livre datait un peu plus que la couverture le laissait paraître. Il leva la tête pour dire quelque chose quand la jeune fille s'assit par terre.

Hum... Je m'appelle Avalon et je suis en sixième année à Poudlard, et toi ?

Djerin la regarda une seconde, abasourdi par le brusque changement de sujet de la jeune fille mais compris lorsqu'il vit qu'elle évitait son regard que le sujet semblait la gêner. Il eut un triste sourire en regardant son visage, voyant en elle le reflet d'une gamine qu'il avait vu souffrir jusqu'à la mort des années plus tôt.

Je m'appelle Djerin, Djerin Rashkae. Je suis en cinquième année, mais je dois rattraper les cours des quatre autres années. Tu t'appelle Avalon ? C'est amusant, c'est aussi le nom d'une île de légende.

Le Serdaigle s'assit en tailleur à coté de la jeune fille. Il leva a nouveau les yeux sur elle, elle le fixait de ses yeux de cristal mais détourna vivement le regard. Djerin supposa qu'il l'avait effrayé.

Je suis vraiment désolé pour tout à l'heure. J'étais en train de m’entraîner à l'escrime. J'essaie de me mettre la ou il n'y a personne pour ne pas être vu. T'as du trouver bizarre de me voir me battre dans le vide non ? C'est normal. J'ai personne avec qui m’entraîner donc j'utilise la même méthode que pour les arts martiaux. Ça s'appelle les Kata. Tu pratique dans le vide jusqu'à ce que les mouvement deviennent instinctifs.

Djerin se remit en tête l'extase du calme qui le saisissait dès qu'il empoignait sa lame. Il eut un petit sourire, et leva les yeux sur le ciel en laissant tomber son dos au sol. Brutalement, il se redressa et lançant à la jeune fille le regard d'un enfant qui vient de découvrir un nouveau jouet. Et fit passer sa tresse devant lui et en coupa une fine mèche qu'il verrouilla aux deux extrémités avec de petites bagues métalliques prise dans une poche de son sac. Il plongea à nouveau la main dans l'objet sans fond et en tira un ruban rouge, avec lequel il fit un collier dont le pendentif était la mèche.

Je crois me rappeler d'un sort que j'avais vu. Cependant, il va falloir que je trouve un professeur pour le lancer pour moi. Je n'ai pas le talent nécessaire pour ça. Il te permettra de ne pas avoir à me supporter en continu. Mais j'y pense, je ne t'ai même pas proposé. Tu veux que je t'apprenne l'escrime ? Ça me ferais quelqu'un avec qui m’entraîner, et tu apprendrais à te défendre sans baguette.
Revenir en haut Aller en bas
Alison Rayver
Alison Rayver
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Coin des amoureux - Page 27 Empty
Re: Coin des amoureux

Message par : Alison Rayver, Mer 3 Sep - 11:34


Alison et Hayden devaient se retrouver au parc. L'heure du dîner était déjà passée, il leur restait du temps avant le début du couvre-feu. La journée avait été très belle, ensoleillée, sans un seul nuage à l'horizon. A présent, ce beau soleil se couchait, teintant de rose le ciel. La vue était somptueuse. Alison avait déjà vu de tels couchers de soleil, mais, à vrai dire, celui-ci était le plus incroyable. L'endroit où Hayden et Ali avaient élu domicile pour cette soirée surplombait le Lac de quelques mètres. Ils avaient dû marcher environ une bonne dizaine de minutes pour atteindre cet-endroit. Mais ça valait le coup. Alison ne doutait pas que d'ici, ils avaient probablement la plus belle vue de tout le parc. Malgré l'heure assez avancée pour se promener dehors, la température restait très agréable. Les oiseaux cessaient peu-à-peu leurs chants, on entendait plus que le chant de quelques grillons.

Alison était vêtue d'une simple jupe noire et d'un pull -noir lui-aussi- orné des armoiries de Gryffondor. La belle avait lâché ses cheveux comme elle le faisait très souvent. Elle n'aimait pas les sentir retenus.
Maintenant, les deux Gryffons étaient assis dans l'herbe tendre dans un silence agréable, main dans la main. Alison ne savait pas trop quoi dire, elle avait peur de gâcher cet-instant si paisible. Mais il faudrait bien que l'un d'entre eux parle, sinon, ça deviendrait vite lassant...
Alison réfléchit à ce qu'elle pourrait dire. Elle savait pas mal de choses sur le garçon, à présent. Pas tout, mais elle connaissait quelques trucs qui pourraient l'aider à engager une conversation. Elle savait que le beau brun était un grand passionné de Quidditch. Mais avait-il un balai ? Voilà quelque chose qu'elle ignorait... Si ça marchait entre-eux, elle pourrait peut-être lui faire cadeau d'un balai, bientôt... Mais pour ça, il faudrait qu'il n'en aille pas. Au pire, s'il en avait déjà un, elle avait en tête mille autres idées de choses qu'elle pourrait lui offrir... La jeune fille brisa le silence pour poser sa question.

"Dis, tu as un balai ?"

Alison rit intérieurement, la question n'ayant pas été introduite d'aucune façon, ça sonnait bizarre d'engager une conversation de cette manière, mais après tout, c'était la réponse qui comptait.
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Durrant
Joshua Durrant
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Coin des amoureux - Page 27 Empty
Re: Coin des amoureux

Message par : Joshua Durrant, Dim 7 Sep - 19:13


Le couvre-feu s'approchait lentement sans pour autant pointer le bout de son nez au moment où les deux adolescents débutaient leur ballade romantique sur le littoral du lac. Estomacs remplis à l'extrême, ils arpentèrent les galets qui recouvraient la rive du cours d'eau jusqu'à atteindre un petit talus qui offrait une vue splendide de l'environnement.

La blondinette avait décidé d'aborder le sujet qui passionnait Hayden, les balais et le quidditch. Pour son quatorzième anniversaire, son parrain et sa marraine lui avaient acheté une nimbus 1700 qui était utilisé à l'épuisement chaque été. Le jeune homme était donc très heureux de poursuivre la discussion.

"Oui, l'an dernier, j'ai reçu un nimbus 1700. Je l'adore, vraiment, tu pourrais peut-être venir chez moi durant les grandes vacances prochaines pour que l'on joue au quidditch avec nos voisins sorciers. Nous ne faisons que cela. Affirma-t-il d'une voix rieuse."

Vaillamment, il décida par la suite de prendre la main d'Alison et de ne désormais plus la lâcher. Puis, il sortit sa baguette, fit un mouvement délicat et s'exclama avec tranquillité: "Lumos!". Une lueur puissante apparut et illumina leurs deux visages.

"C'est l'occasion de te servir de ce sortilège. Lança-t-il avec douceur. Et toi, tu as un balai? Ou bien, des passions? L'interrogea-t-il avec curiosité."
Revenir en haut Aller en bas
Alison Rayver
Alison Rayver
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Coin des amoureux - Page 27 Empty
Re: Coin des amoureux

Message par : Alison Rayver, Lun 8 Sep - 19:36


Tout laissait à penser que la soirée serait agréable. La météo était avantageuse, Alison avait bien mangé, et elle se trouvait en très très bonne compagnie, avec Hayden. Le soir tombait tranquillement et le seul petit désagrément notable était cette légère brise qui soufflait sur les jambes nues de la belle blonde et la faisait frissonner. Les deux jeunes Gryffons avaient marché le long du lac et avaient donc désormais élu domicile sur un talus qui offrait une vue incroyable sur le lac étincelant. Après que la Gryffy ait posé sa question, le jeune homme y répondit, visiblement ravi que la jeune fille ait abordé le sujet qui le passionnait tant.

"Oui, l'an dernier, j'ai reçu un nimbus 1700. Je l'adore, vraiment, tu pourrais peut-être venir chez moi durant les grandes vacances prochaines pour que l'on joue au quidditch avec nos voisins sorciers. Nous ne faisons que cela."

Il avait déclaré cela d'un ton rieur qui faisait plaisir à voir et fit sourire la belle blonde. Après cette déclaration, il avait pris la main de la belle. La sensation de la main du jeune homme dans la sienne plaisait à la belle blonde. La chaleur de la main du beau brun réchauffait les belles mains malheureusement toujours glacées de la belle. C'était très romantique et ça plaisait beaucoup à Ali qui n'avait jamais eu droit qu'à des garçons pressés et amoureux de l'apparence d'Ali, pas d'elle à proprement parler. Et là, c'était différent.

Ça plairait beaucoup à Ali d'aller chez Hayden. Elle se demandait comment c'était, chez lui...  Le tout, c'était d'espérer que tout irait toujours aussi bien entre les deux jeunes Gryffons. Mais pour le moment, on ne pouvait pas vraiment dire que leur relation avait été officialisée. Alison pouvait-elle dire qu'elle était en couple ? Peut-être que la relation des deux adolescents était encore trop abstraite, et pourtant, il suffirait d'un geste ou d'une phrase. Mais ça viendrait, peut importe quand, Alison en était convaincue. Le jeune homme sortit sa baguette et prononça le sort qu'il avait appris à la jeune fille, #Lumos. Sa baguette s'illumina et éclaira les visages des deux Lions d'une lueur puissante. Hayden déclara avec douceur :

"C'est l'occasion de te servir de ce sortilège. Et toi, tu as un balai? Ou bien, des passions?"

Alison sourit, sortit sa baguette à son tour, sans pour autant lâcher la main du garçon. Elle murmura la formule et esquissa un mouvement délicat de sa main droite, celle qui tenait la baguette. Une lueur s'ajouta à celle déjà produite par la baguette du garçon. La lumière était plus forte et permettait à Alison de mieux distinguer les traits du garçon. Il était très beau. Mais ça, la jeune fille le savait déjà... Elle repensa à sa question. Non, elle ne possédait pas de balai, elle n'avait jamais joué au Quidditch. Elle essayerait volontiers... Et ses passions, oui elle en avait. La belle blonde avait toujours été passionnée par la photographie. Pour ses dix ans, elle avait reçu un excellent appareil photo qu'elle utilisait toujours. Elle l'avait emporté dans ses bagages pour Poudlard. Elle aimait prendre les photos, mais ce qu'elle adorait aussi, c'était de figurer dessus. La belle avait commencé le mannequinat quand elle avait atteint l'âge de sept ans. Elle était déjà très très jolie à cet âge-là. Elle avait adoré, et continué. Ali était consciente de ce qu'on pensait généralement des mannequins, qu'elles étaient sans cervelle, incapable de produire quoi que ce soit d'utile, et fausses. Mais Ali n'était pas de cet avis et elle espérait qu'Hayden ne l'était pas non plus. Elle se devait d'être honnête envers lui, mais que penserait-il d'elle s'il méprisait le monde dans lequel Alison aimait évoluer ?

"Je n'ai pas de balai, je n'en aurais pas l'utilité, mais j'aimerais beaucoup venir chez toi, tu pourrais m'apprendre les bases ! Et en ce qui concerne les passions, je suis une grande accro à la photo. J'en fais tout le temps ! Et sinon, ce qui me passionne aussi c'est le mannequinat. Je sais bien que les gens ont pas mal de préjugés sur cet univers, mais j'en pense tout le contraire, c'est vraiment quelque chose que j'adore. Je fais partie d'une agence assez reconnue, et, avant de venir à Poudlard, je participais régulièrement à des shootings, défilés et ce genre de choses, mais en venant à Poudlard, j'ai du annuler pas mal de trucs, et je ne signe plus que pendant les vacances, quand je retourne chez moi. Ça me manque beaucoup..."

La jeune fille avait souri en évoquant ses passions. Et il était vrai qu'elle attendait les prochaines vacances avec impatience pour pouvoir retourner dans son petit monde, malgré le fait qu'elle adorait Poudlard et que tous ses amis se trouvaient ici. Alison observa la bague en argent ornée d'une émeraude qui trônait sur son annulaire. Un bijou d'une valeur inestimable offert par sa grand-mère avant sa mort. Il était très précieux aux yeux de la belle blonde. Et aux yeux du reste du monde d'ailleurs... Ali s'était mis en tête qu'un jour, si elle avait une fille, elle la lui donnerait. Mais pour le moment, elle la gardait précieusement, comme le plus incroyable des trésors.

Revenir en haut Aller en bas
Joshua Durrant
Joshua Durrant
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Coin des amoureux - Page 27 Empty
Re: Coin des amoureux

Message par : Joshua Durrant, Ven 12 Sep - 21:36


Le sourire qui ornait les fines lèvres du jeune homme ne s'estompa pas lorsque la blondinette lui déclara les passions qui l'animaient. Le mannequinat? Il ne savait pas ce que c'était, indubitablement un truc de moldus. Pourtant, la ferveur avec laquelle elle lui avait expliqué tout cela fit rayonner plus encore le visage du cinquième année, heureux de la voir épanouie, elle, son aimée.

"Je ne sais pas vraiment ce qu'est cette pratique du monde où tu vivais auparavant. Dit-il avec délicatesse, un peu rieur. Mais j'imagine que cela doit être vraiment très intéressant, oui, vraiment très intéressant, tu m'expliqueras ce que c'est. S'empressa-t-il d'ajouter promptement."

A l'inverse, la photographie, il savait de quoi il s'agissait bien que différente dans le monde des sorciers. Il avait toujours trouvé les photos des artistes sans pouvoirs magiques fades, comme si toute la vie qui vivifiait l'entité photographiée était balayée avec impolitesse et cruauté.

"Je ne savais pas que tu aimais les clichés. Cela a-t-il un rapport avec le ma-no-qui-nat? Bredouilla-t-il, incertain de la prononciation du dernier mot."

Alison semblait être une pimpante adolescente particulièrement occupée, bien trop occupée pour passer quelques jours dans la maison reculée, éloignée de tout d'Hayden. Cette pensée pessimiste sembla arracher la risette qu'affichait jusqu'à présent le gryffondor. Puis, il se rappela qu'il n'était qu'en septembre et que peut-être que, demain ou dans six mois, ils se sépareraient pour une histoire de saucisses ou à cause de la jalousie excessive de l'un, ou de l'autre. Soudainement, il se remémora un article qu'il avait parcouru le matin même dans la gazette du sorcier. Ce dernier évoquait la récente haussé de l'insécurité, l'incapacité du ministère à réagir et qui s'en remettait par conséquent de manière toute entière à l'ordre de phénix. Qu'en pensait la blonde?

"Je ne sais pas si tu as lu les journaux récemment mais il y a des graves problèmes de criminalité, comme à l'époque du seigneur des ténèbres. Je me demande bien ce que l'ordre du phénix va pouvoir faire face à cela, ils ne seront jamais assez nombreux. Peut-être que l'on pourra aider, quand on aura dix-sept ans? Interrogea-t-il, comme s'il ne pouvait plus attendre, point du tout inquiet ou apeuré."
Revenir en haut Aller en bas
Alison Rayver
Alison Rayver
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Coin des amoureux - Page 27 Empty
Re: Coin des amoureux

Message par : Alison Rayver, Sam 13 Sep - 10:45


Un fin sourire ornait toujours les lèvres d'Hayden quand Alison lui avait expliqué sa passion, le mannequinat. Oui, la jeune fille avait pensé que cela semblerait ridicule au garçon, mais il répondit simplement, d'une manière qui étonna la jeune fille :

"Je ne sais pas vraiment ce qu'est cette pratique du monde où tu vivais auparavant. Mais j'imagine que cela doit être vraiment très intéressant, oui, vraiment très intéressant, tu m'expliqueras ce que c'est."


Ah mais oui. Encore une fois, Alison avait omis le fait qu'Hayden et elle n'avaient pas grandi de le même façon ! Comme la fois où la belle blonde avait pris avec elle une lampe de poche (qui leur avait été bien inutile, à elle et au jeune homme). Elle n'avait pas réalisé que le garçon n'en avait jamais vu auparavant, et c'était parfaitement compréhensible, les sorciers n'avaient pas besoin de ce genre d'objets, ils savaient produire le même effet que le petit objet, avec simplement des paroles et une baguette. C'était le soir de la première rencontre des deux Gryffons, Alison s'en souvenait. Et encore une fois, la belle lui expliquerais ce qu'était sa passion. Elle ne vivait pas encore dans le monde des sorciers depuis suffisamment longtemps que pour avoir découvert une passion magique qui lui plaisait vraiment. Mais ça viendrait. Peut-être même que, quand elle irait chez Hayden et qu'il lui apprendrait le Quidditch, elle deviendrait passionnée de ce sport, tout comme le jeune homme. Bon, peut-être pas autant, il semblait impossible à Ali de surpasser la passion du beau Gryffon, lus passionné que lui, cela ne pouvait pas exister... Ali s'apprêtait donc à expliquer sa passion quand le garçon demanda :

"Je ne savais pas que tu aimais les clichés. Cela a-t-il un rapport avec le ma-no-qui-nat ?"

Alison rit doucement, attendrie par la maladresse d'Hayden. Elle expliqua donc tout au beau Gryffon comme elle s'apprêtait à le faire quelques secondes auparavant.

"Oui, ça a un rapport. Je t'explique. En fait, le mannequinat, c'est presque exclusivement quelque chose de commercial. Mais pour les personnes qui aiment ça, alors c'est juste une passion. Des mannequins, des filles ou garçon comme moi, parfois même des enfants, sont payées pour mettre en valeur les collections de vêtements créées par des stylistes dont c'est le travail. Pour ce faire, on peut participer à des défiles, là, plusieurs dizaines de mannequins défilent sur un podium habillés par les stylistes. Sinon, il y a les photos, c'est là qu'est le rapport. On fait simplement des photos où nous, les mannequins donc, on est de nouveau habillés par les stylistes, et on doit prendre des poses pour mettre en valeur les vêtements, puis les photos sont publiées dans des journaux, des magasins et parfois dans la rue aussi. Et je ne te cache pas que pour bien évoluer dans ce monde, il faut avoir certains atouts, comme la beauté par exemple. Ça a l'air facile, mais crois-moi, on peut vite aller trop loin, il faut savoir se limiter..."

Alison ne voulait pas s'attarder sur cette dernière phrase, et, de plus, elle avait remarqué que le sourire dessiné sur les lèvres du garçon s'était estompé peu après ses explications, il avait semblé pensif. Il avait ensuite questionné la belle blonde à nouveau, sur un sujet bien plus sérieux, cette fois :

"Je ne sais pas si tu as lu les journaux récemment mais il y a des graves problèmes de criminalité, comme à l'époque du seigneur des ténèbres. Je me demande bien ce que l'ordre du phénix va pouvoir faire face à cela, ils ne seront jamais assez nombreux. Peut-être que l'on pourra aider, quand on aura dix-sept ans?"

Hayden ne disait pas cela d'un air inquiet, ni apeuré, il voulait clairement et simplement mettre un terme à ces problèmes, il voulait rejoindre l'Ordre du Phénix. C'était incroyable. Alison avait effectivement lu des choses semblables dans les journaux, dernièrement. Et la jeune fille savait aussi qui était le Seigneur des Ténèbres, ont lui avait raconté cette histoire. Si une chose comme celle qui s'était passée à l'époque devait se reproduire, Alison voulait être là, et ne pas rester bras croisés. Ce qu'on lui avait raconté à propos des drames qui s'étaient produis ne pouvait pas recommencer, c'était bien trop affreux. Alison hocha la tête et répondit :

"J'ai vu tout ce qui se passait, et tu as raison, s'il n'y a qu'eux, oui, ça leur apporte une certaine discrétion , mais ils ne pourront pas vaincre les malfaiteurs, ils auront besoin d'aide, et je viendrai avec toi."

Alison avala sa salive un grand coup. Elle s'apprêtait à dire quelque chose au jeune homme. Quelque chose que, elle venait de s'en rendre compte, elle n'avait jamais dit à personne. Sauf à ses parents, et sa soeur. Mais jamais elle n'avait dit cela à aucun garçon. Parce qu'aucun d'eux ne méritait cette phrase. Alison était clairement consciente qu'on se serait cru dans un de ces bêtes films à l'eau de rose, mais elle voulait le dire, c'était tout. Elle prit son courage à deux mains et commença :

"Hayden ?"


Elle n'attendit pas la réponse du jeune homme, elle s'approcha de lui et déclara d'une voix faible, non-assurée, mais pleine de sincérité :

"Je t'aime"

C'était tout, juste ces deux mots. Ça paraissait si facile de les dire, mais en réalité, ça ne l'était pas. Pas parce que la jeune fille n'aimait pas le garçon, cette phrase était dûre à dire parce qu'elle se devait 'être vraie, et ici, c'était clairement le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Durrant
Joshua Durrant
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Coin des amoureux - Page 27 Empty
Re: Coin des amoureux

Message par : Joshua Durrant, Mer 17 Sep - 21:25


Le jeune et vaillant élève de cinquième écouta avec une attention épatante les explications de la blondinette sur cette pratique dont il comprit, de manière incomplète sûrement, l'intérêt. Heureux de pouvoir converser sur des sujets sérieux, il décida de ne plus penser au mannequinat. Par ailleurs, il est en effet toujours plus facile de se dire prêt au combat jusqu'au jour où ce dernier est à vos portes et qu'il vous attend.

"Je ne sais pas si l'ordre acceptera que des adolescents participent aux batailles mais ce serait un honneur, vraiment. Se battre pour ses valeurs, pour la paix, pour notre humanité, ça doit être si effrayant et en même temps si passionnant. Dit-il avec une lueur brillante aux creux de ses yeux."

La suite de la discussion pourrait sembler futile en comparaison du sujet jusqu'alors traité. Toutefois, cette suite intéressait bien plus Hayden que ces perturbantes disparitions. Ne vous méprenez pas, la tranquillité du monde magique le préoccupait étrangement beaucoup mais les sentiments que lui avouait, à cet instant, Alison, étaient au centre de son bonheur.

"Je... Moi aussi. Je n'aurai jamais osé te le dire, pour être honnête. Lança-t-il dans un rictus crispé, les rouges cramoisies par sa timidité et sa gêne. Disons que c'est officiel, oui, disons-le. Enchaîna-t-il, rapidement."

La crispation qui s'était emparée de son visage innocent fut alors balayée par une risette angélique qui respirait la joie. Il était peut-être temps, pour lui comme pour elle, de vivre l'amour, le véritable, celui qui vous trouble constamment sans jamais vous quitter, celui qui vous bouscule sans jamais vous faire tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Alison Rayver
Alison Rayver
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Coin des amoureux - Page 27 Empty
Re: Coin des amoureux

Message par : Alison Rayver, Jeu 18 Sep - 17:12


Hayden écoutait attentivement les informations que la belle blonde débitait à toute allure. Il faisait preuve de bien plus d'attention que ce que la Gryffy en aurait été capable. La jolie Lionne n'avait jamais été ce qu'on pouvait appeler un modèle de concentration...
Le brun rebondit sur les dernières paroles de la Gryffy à propos de l'Ordre du Phénix :

"Je ne sais pas si l'ordre acceptera que des adolescents participent aux batailles mais ce serait un honneur, vraiment. Se battre pour ses valeurs, pour la paix, pour notre humanité, ça doit être si effrayant et en même temps si passionnant."


Non, c'était vrai. Des gens trop jeunes ne seraient peut-être pas aptes au combat, mais au moins, les deux Gryffons semblaient sur la même longueur d'onde : ni l'un ni l’autre ne resterait les bras croisés si quelque chose venait à se produire. Alison était impressionnée par la façon dont Hayden parlait de ce sujet. Les troubles qui survenaient dans le monde des sorciers semblaient le préoccuper et il paraissait prêt-à-tout pour que les choses changent. La belle blonde comprenait maintenant qu'il était vraiment sincère quand il lui avait dit qu'il avait dans l'intention de devenir Auror, s'il le pouvait. Le garçon semblait invincible et prêt à combattre. Mais la suite devint plus intéressante lorsqu'Hayden répondit à la -en quelque sorte- déclaration de la belle aux yeux bleus. Le visage du beau Gryffon s'était légèrement transformé sous l'effet de la gêne, peut-être.

"Je... Moi aussi. Je n'aurai jamais osé te le dire, pour être honnête. Disons que c'est officiel, oui, disons-le."

Le rouge qui avait coloré son visage le quitta peu à peu laissant Ali souriante quoi que très légèrement déçue. Elle avait espéré que le garçon formule deux mots : "Je t'aime.", ces mots qu'elle avait osé prononcer. Aucun garçon ne les lui avait jamais dit. Elle savait que la relation qu'elle entretenait avec Hayden était pure et tout ce qu'il y avait de plus réel, de plus vrai. Mais peut-être était-il trop tôt pour que ces mots daignent sortir de la bouche du Lion. Malgré cela, Ali rayonnait. Même s'il n'avait pas prononcé les mots exacts -ceux qu'Ali aurait adoré entendre-, le résultat en était le même. Il était désormais officiel que les deux Gryffons s'aimaient. La main d'Ali était toujours blottie au creux de celle d'Hayden. Le jeune garçon avait agrippé la main de la blonde au début de la soirée et ne semblait pas décidé à la lâcher, ce qui convenait très bien à l’ex-Londonienne. Elle s'approcha du garçon, le plus près possible. Elle guida la main du garçon toujours dans la sienne vers sa taille et la lâcha. Elle posa ses belles mains sur le torse du garçon et approcha son visage du sien pour déposer sur les lèvres du jeune homme, un merveilleux baiser. Différent du tout premier qu'ils avaient échangé. Plus affirmé, plus convaincu. Moins incertain.
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Durrant
Joshua Durrant
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Coin des amoureux - Page 27 Empty
Re: Coin des amoureux

Message par : Joshua Durrant, Dim 21 Sep - 19:29


Cette ballade semblait avoir renforcé énergétiquement les sentiments qui les unissaient. Parsemée de grandes élocutions, de déclarations profondes et sincères, Hayden était plus certain que jamais que c'était bel et bien de l'amour qu'il éprouvait. Toutefois, il n'était pas du genre à offrir sa confiance avec rapidité et restait ainsi "sur ses gardes", qui, dans ce monde, n'a jamais été endolori, blessé par amour? La cloche du château retentit soudain, indiquant l'approche du couvre-feu. Aussi, après un baiser plus fougueux que jamais, le jeune élève de cinquième empoigna avec force la menotte de la blondinette qu'il entraîna à travers le parc plongé dans une obscurité sinistre. Le désormais couple parcourut tout aussi promptement les couloirs de l'établissement pour rejoindre leur salle commune. Il pénétra en son sein, et se dirigea vers les dortoirs en passent devant la cheminée qui enveloppait la pièce dans une chaleur lénifiante.

"Au revoir. Bredouilla-t-il avant de mêler ses lèvres aux siennes avec désir."

Le vaillant gryffon s'enfonça ensuite dans la noirceur de l'escalier qui préludait le dortoir masculin de la maison. Des étoiles s'étaient installées dans ses yeux, il pensait n'avoir jamais été aussi heureux. Il s’emmitoufla par la suite dans les douillettes couvertures de son lit après avoir pris soin de fermer les rideaux de son baldaquin. Demain, il commençait à dix heures, lui laissant un temps conséquent pour s'évader dans ses rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Coin des amoureux - Page 27 Empty
Re: Coin des amoureux

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 27 sur 30

 Coin des amoureux

Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28, 29, 30  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.