AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques
Page 4 sur 4
Bureau du professeur
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Kyara Blanchet
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005

Re: Bureau du professeur

Message par : Kyara Blanchet, Ven 3 Juil - 1:11


Kyara ne comptait pas faire la morale à Violette. La Française était la première à sécher les cours et à ne pas suivre les matières inintéressantes comme l'histoire de la magie ou encore la divination. Cependant, elle écoutait tout de même en potions et en défense contre les forces du mal. Un point faisait d'ailleurs rire Kyara, elle ne suivait pas en cours de soins aux créatures magiques et pourtant elle était à présent professeure comme quoi tout pouvait arriver.

- J'ai une moyenne d'acceptable. Je sais que c'est ma dernière année et qu'après je devrais passer les aspics et choisir ce que je veux faire après mais je n'ai aucune idée. Alors en attendant je n'écoute pas.

Acceptable, ce n'était pas si pire, bon il n'y avait pas de quoi taper des mains hein, mais l'important était quand même qu'elle obtienne son examen. Il était normal que la serpentard se sente perdue. La professeure de soins aux créatures magiques ne savait pas quoi en faire en dernière année et même après. C'est lors que son voyage en solitaire qu'elle avait compris qu'il fallait qu'elle retourne à Poudlard. A présent, elle se sentait bien.

- Concentrez-vous pour les cours importants, connaitre un sortilège ne fait pas de mal. J'espère vous voir à mon prochain cours et avoir toute votre attention. Si vous n'avez plus rien à ajouter, vous pouvez y aller. Il serait bien de remettre l'hibou dans la volière pour qu'il se repose.

Retournant à sa place, Kyara attrapa une plume et joua distraitement avec, attendant de voir si Violette avait d'autres choses à ajouter ou si elle décidait de prendre l'animal et de quitter son bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Violette Andersson
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bureau du professeur

Message par : Violette Andersson, Sam 4 Juil - 11:39


- Concentrez-vous pour les cours importants, connaitre un sortilège ne fait pas de mal. J'espère vous voir à mon prochain cours et avoir toute votre attention. Si vous n'avez plus rien à ajouter, vous pouvez y aller. Il serait bien de remettre l'hibou dans la volière pour qu'il se repose.

Violette fut surprise de voir que la prof ne lui reprochait pas de ne pas écouter en classe. Mais la jeune fille se promis à elle même de faire des efforts. Travailler un peu ne lui ferait pas de mal. La jeune fille prit le hibou pour aller le remettre dans la volière. Elle s’apprêtait à sortir du bureau.

- Merci pour le hibou madame.

La jeune fille sorti de la classe et se rendit à la volière déposer le hibou sur l'un des perchoirs. Elle se promit d'assister au prochain cours de soin aux créatures magiques, pour montrer à la prof qu'elle pouvait changer.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Bureau du professeur

Message par : Kyara Blanchet, Sam 9 Juil - 23:07


Pv suite du rp avec Harmony LA accordé


Lettre en main, Kyara avait marché rapidement jusqu'à son bureau ignorant les regards curieux des autres élèves. Vu ainsi, ils devaient surement penser qu'Harmony avait fait une très grosse bêtise et qu'elle allait en payer les conséquences. Jetant un regard en arrière pour voir si la Serdaigle suivait, la professeure de Soins Aux Créatures Magiques se fit la réflexion qu'il n'y avait pas d'autres scénarios plausibles pour quelqu'un n'était pas au courant de ce qui était en train de se passer.

Bah, cela ferait des ragots, elle doutait qu'Harmony s'expliquerait aux curieux et la brune ne lui en tiendrait pas rigueur si elle voulait effectivement dire qu'elle avait fait un acte ayant à l'encontre du règlement de Poudlard. Déverrouillant la porte de son bureau d'un coup de baguette, elle fit signe à la demoiselle d'entrer avant d'en faire de même en prenant bien soin de refermer la porte. Désignant un fauteuil, Kyara s'approcha d'une petite table où trônait un service à thé. Ce dernier était opérationnel, un léger sourire traversa les lèvres de la Française. Son elfe avait un dos pour préparer le thé sans qu'elle ait besoin de lui demander. Elle ne savait pas s'il le renouvelait chaque heure dans la crainte que sa maîtresse arrive. Ce serait un gaspillage considérable, mais tant qu'elle ne voyait rien, Kyara ne faisait pas de remarque.

Servant le thé, Kyara déposa une tasse devant Harmony. Pan en profita pour faire son apparition en poussant un sifflement. Calme toi déclara la professeure de Soins Aux Créatures Magiques en Fourchelang. Elle jeta ensuite un coup d'oeil pour voir la réaction de la Serdaigle. Etant donné qu'elle était secouée, peut-être qu'elle n'avait pas remarqué ça. Au pire, la brune ne cachait pas son dos, elle évitait juste de l'étaler. Prenant place en face de la jeune fille, Kyara posa à plat le parchemin.

- Bien, je pense que vous me devez une petite explication. Que signifie cette lettre ? De quelle cause parle celui qui l'a écrite ?
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bureau du professeur

Message par : Harmony Lin, Lun 11 Juil - 23:03


Miss Blanchet hoche la tête quand je formule ma demande. Je soupire de soulagement. Au moins, je serais en sécurité pour un moment. Je reste dans mon coin, baissant la tête tandis que les mots sur le bout de papier que tient le professeur défile dans ma tête. Homme masqué... Mort... Tout dans la lettre me fait trembler de peur.

La lecture terminée, Miss Blanchet semble irritée. Elle se relève et m'indique de faire de même.

- Suivez moi miss Lin, nous allons dans mon bureau.

Tandis qu'elle commence à marcher, je me relève difficilement. L'énergie de la peur et du désespoir m'aident sans doute à me mettre sur mes deux jambes puisque je n'ai aucune envie de perdre de vue mon éventuelle protectrice. Elle a gardé la lettre et marche rapidement. Je la suis comme je peux, forçant sur mes jambes qui menacent de céder à chaque pas que je fais. Je ne vois que deux choses. Miss Blanchet. Ma lettre. Enfin non. La lettre du tueur. Enfin, nous arrivons.

Elle déverrouille la porte de son bureau grâce à sa baguette et m'indique d'entrer. Timidement, la fatigue et la peur se lisant sur mon visage, je m'avance. Elle ferme la porte derrière nous. Je la remercie du regard. Elle me désigne un fauteuil et s'approche pour sa part d'une petite table qui contient un service à thé. Je m'écroule plus que je ne m'assois sur le fauteuil. Mes membres ne tiennent plus, je suis comme paralysée par le désespoir, même si l'intervention de Miss Blanchet a eu l'avantage de légèrement calmer mes inquiétudes.

Une tasse de thé est déposée devant moi. Je n'ose pas le dire mais j'ai actuellement l'estomac noué. La peur me déchire le ventre et j'ai la forte impression que tout ce que j'avale ne pourra pas rester bien longtemps dans mon organisme. Mais je souris. Je la remercie d'un signe de tête. Les paroles ne sortent pas. Tout comme mon estomac, ma langue est nouée. Le lieu est sûr mais le choc a été grand. Et si, dans ma tristesse, j'ai pu lui parler dans le Hall d'entrée, la marche m'a fait retrouver mes esprits. Et ma peur. Je sombre dans mes pensées. Une unique phrase tourne en boucle dans ma tête, me donnant l'impression que je vais devenir folle : Tu vas mourir.

- Bien, je pense que vous me devez une petite explication. Que signifie cette lettre ? De quelle cause parle celui qui l'a écrite ?


Je sursaute en entendant Miss Blanchet. Je ne l'ai pas vu ni entendu s'assoir. J'étais ailleurs, perdue dans ma peur. Que faire ? Tout lui expliquer ? Non. Je n'en ai pas encore la force. Il vaut mieux répondre à ses questions. Une par une. Ça sera moins douloureux. Mais ça risque peut être de l'embêter. De devoir me forcer à parler. Tant pis. J'ai mal. Je ne peux pas tout raconter, pas tout de suite. J'ai peur.

- Je l'ai reçue ce matin par hibou. Elle vient d'un homme masqué qui est entré par effraction dans ma maison de mes grands-parents il y a moins d'un mois... Quant à la cause dont il parle...


Je me stoppe, blanche comme un linge. Il va falloir lui raconter toute l'histoire, elle ne va pas comprendre sinon. Mais pas tout de suite. Je ferme les yeux. J'empêche mes larmes de couler. Je souffle.

- Mon grand-père était un sorcier mais il a décidé de renoncer à la magie pour vivre avec ma grand-mère, qui était une moldue. Il ne lui a jamais dit sa condition. La cause dont l'homme parle est donc sans doute celle des sorciers... J'imagine...

Ces paroles ont été dures à prononcer. Rien que ça. Ce détail insignifiant. Je n'ose même pas imaginer raconter mon traumatisme à voix haute, bien qu'il tourne dans ma tête depuis déjà un mois. Je baisse la tête. Regarde la tasse de thé. Mon regard se perd dans le vide. J'ai froid. J'ai peur. Et s'il me retrouvait ? Et si Miss Blanchet était sa complice ? Non. Je ne dois pas douter d'elle. Il avait l'air d'être seul. Enfin, on ne peut jamais être sûr... Qui sait ce qui va arriver ?
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Bureau du professeur

Message par : Kyara Blanchet, Dim 7 Aoû - 17:16


Kyara attrapa sa tasse de thé et souffla dessus. Quand Renata lui avait offert le poste, elle n'avait pas dit à la Française qu'elle ferait assistante sociale en plus de professeure. Bah, c'était un moyen comme un autre de cerner les personnalités des élèves et de savoir à qui elle avait affaire par la suite en cours. La Française aimait que l'ordre règne quand elle faisait cours, c'était une situation ironique étant donné que jusqu'à sa cinquième année, c'était une élève dissipée. Léger détail, par la suite, Kyara avait eu un bon comportement en cours, preuve étant elle avait eu O à ses Aspic. Soufflant une nouvelle fois sur ton thé, la brune trempa ses lèvres dedans tandis qu'Harmony se lançait dans son explication.

- Je l'ai reçue ce matin par hibou. Elle vient d'un homme masqué qui est entré par effraction dans ma maison de mes grands-parents il y a moins d'un mois... Quant à la cause dont il parle...

Suspense digne d'un film Français.

- Mon grand-père était un sorcier mais il a décidé de renoncer à la magie pour vivre avec ma grand-mère, qui était une moldue. Il ne lui a jamais dit sa condition. La cause dont l'homme parle est donc sans doute celle des sorciers... J'imagine...

C'était tout ? Un homme masqué entrant par effraction pour la cause sorcière ? C'était ... conceptuel. La professeure de Soins Aux Créatures Magiques avait un peu de mal à comprendre juste avec ça. Recevoir des menaces parce que son grand-père voulait vivre comme un moldu ? Non. Harmony ne lui racontait pas tout. C'était un début, un fragment de l'histoire, pas l’entièreté. Ce n'était pas avec cela que la Française allait pouvoir aider la petite Serdaigle. Elle devait l'encourager à continuer pour tout comprendre.

- Et ensuite ? Il faut tout m'expliquer pour que je puisse comprendre et surtout vous aider.

Enfin, si c'est possible.

Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bureau du professeur

Message par : Harmony Lin, Lun 22 Aoû - 20:21


Je le sais pertinemment. Que je vais devoir tout raconter. Je le sais. Et pourtant, jusqu'au dernier moment, j'espère sincèrement que Miss Blanchet ne posera pas la question fatidique. Celle qui m'incitera à tout raconter. Parce que je ne sais pas si j'en suis capable. Malheureusement, elle arrive plus vite que prévu.

- Et ensuite ? Il faut tout m'expliquer pour que je puisse comprendre et surtout vous aider.

Il faut tout lui expliquer. Oui. Bien sûr, c'est évident. Mais vais-je y arriver ? Je rebaisse les yeux que j'avais relevé quand elle a posé sa question. J'inspire. J'expire. Je ferme les yeux. Le moment est venu. Je dois tout raconter, me replonger dans mes souvenirs. Ces souvenirs si douloureux qui me tourmentent depuis plus d'un mois.

- Ça s'est passé cet été. J'étais chez mes grands-parents. Ma grand-mère était sortie et j'étais seule avec mon grand-père Mark. Nous lisions tranquillement assis sur un canapé quand il y a eu une énorme explosion. Un homme masqué est entré chez nous et a traité mon grand-père de traitre à sa race... Il a ensuite dit qu'il était venu pour avoir des explications.. Et pour prendre sa vie.

Ma voix s'étrangle dans ma gorge. Avant même de l'avoir raconté, la vision de mon grand-père au sol, le corps baignant dans une flaque de sang me revient à l'esprit. Je baisse un peu plus la tête, ma respiration se fait irrégulière, la peur emplissant soudain mon corps. Mais il faut que je continue. Que je raconte toute l'histoire. Je me mords la joue, tentant vainement de faire disparaître la sensation de terreur qui résonne dans tout mon être et je calme ma respiration.

- L'homme a dit à mon grand-père que c'était une honte de renoncer ainsi à son sang et à sa race. Il a dit qu'il allait lui faire payer puis lui a lancé le sortilège #Endoloris. Je voulais réagir mais j'avais trop peur. Je restais sans rien faire, cachée derrière le canapé. Je ne connais pas beaucoup de sorts offensifs, comment aurait-je pu l'aider ? Mon grand-père a ensuite supplié l'agresseur, qui a arrêté le sort. Grand-père s'est relevé mais juste après, l'homme masqué a rit.

Un tremblement secoua mon corps. Je rouvre les yeux pour ne pas voir sa silhouette. J’entends encore son rire. Comme s'il était dans la pièce d'à côté. Un rire sadique. Fou. Dangereux. Mais je me force à continuer. Si j'arrête maintenant, je n'aurais pas le courage de reprendre. Ça fait trop mal.

- Il a parlé et puis grand-père s'est effondré à nouveau. Il y avait du sang qui coulait partout sur son corps... C'était horrible... Il m'a ensuite interpelé. Par mon prénom. Il m'a menacé en me disant que si je tournais le dos au monde sorcier, il me ferait subir le même sort que mon grand-père. Et puis il a lancé le sortilège de mort sur lui...

Je m'effondre alors, de grosses et nombreuses larmes roulant sur mes joues. Je n'ai plus d'énergie. J'ai peur. Les souvenirs remontent dans ma tête et prenant mon cerveau et mon coeur pour cible, ils s'entrechoquent, s'imprimant petit à petit sur mes rétines afin que je ne vois plus que ça. Ces dernières paroles ont scellés la terrible histoire que je raconte. La suite est simple à deviner. J'ai eu peur pour ma vie pendant le reste de l'été et j'ai reçu cette lettre le jour de la rentrée alors que je croyais que j'allais être en sécurité. Et cela m'a détruit. Un peu plus.

Mais il reste un détail. Grand-mère. Il faut que je finisse. Reniflant bruyamment, la voix secouée de sanglots qui refusent de s'arrêter, je lance un regard plein de détresse à Miss Blanchet.

- Quand ma grand-mère est rentrée des courses et qu'elle a vu grand-père mort et moi tremblante de peur et te tristesse, elle m'a dit quelque chose. Qu'elle me retirerait de mon Internat. Donc de Poudlard, même si elle ne sait pas que je suis ici. Ce qui fait que je suis coincée. Si ma grand-mère arrive à ses fins et que je pars de Poudlard, je ne serais plus scolarisée dans une école sorcière et il viendra me tuer... Mais étant donné sa lettre, je ne suis pas non plus en sécurité ici...

Mes défenses s'enfuient en courant. Je me sens plus seule que jamais. J'ai terriblement peur. Mes bras se lèvent sans que je m'en rende compte pour se placer sous ma tête, qui ne tiens plus toute seule. Mes mains s'installent devant ma figure et de grosses perles transparentes roulent de nouveau sur mon visage. Au moins, maintenant, elle sait tout. Elle sait l'horreur que j'ai vécu. Je n'attend pas de pitié. J'espère juste avoir de l'aide. J'espère être protégée. De ce monstre. De ce tueur qui sait exactement qui je suis et où je suis.

Des secondes passent et mes larmes se calment légèrement. Je relève la tête vers Miss Blanchet et j'attends. Est-ce qu'elle va pouvoir faire quelque chose pour moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Bureau du professeur

Message par : Kyara Blanchet, Jeu 8 Sep - 1:10


Il fallu du courage et du temps à Harmony pour raconter toute l'histoire à Kyara. A la fin, la Française pouvait voir la souffrance de son élève. Voir son grand-père se faire tuer sous ses yeux, ne rien avoir pu faire et avoir la crainte de devoir quitter l'école. Sur le coup, la professeure de Soins Aux Créatures Magiques se fit la réflexion que la Serdaigle n'avait pas vraiment de courage. La peur de se faire tuer à ce point, avec une lettre de menace. Personne ne serait assez stupide pour tuer une élève dans le château. Sauf pendant un raid Mangemort, mais pour avoir eu l'occasion de les côtoyer ce n'en était surement pas un. Ou en tout cas, il n'était pas sur cette histoire avec le reste des partisans.

Après quelques secondes, elle se rappela qu'Harmony était relativement jeune. Il y avait des gens qui n'étaient pas fait pour subir de telles épreuves, qui ne pouvaient pas tout encaisser. C'était normal, c'était humain. La vie était dure, cruelle, les plus faibles périssaient tandis que les plus forts survivaient. C'était la dure loi de la nature. Présentement, la brune ne voyait qu'une solution, la Serdaigle devait s'endurcir. Le chagrin devait laisser place à la colère. Elle devait nourrir cette colère pour prendre des forces afin de pouvoir affronter le monde. Pouvoir affronter un fanatique nuisible à la survie des sorciers. Cependant, elle ne devait pas céder à cette colère et prendre la mauvaise décision le moment venu. Silencieuse, Kyara observait la demoiselle. Jeune, si jeune, si fragile, serait-elle capable de supporter cela ? Au vu de son état elle en doutait.

Il fallait généralement un électrochoc. Elle était amorphe, endormie, elle devait se reveiller et devenir actrice de sa vie et non plus spectatrice. Cela n'avançait rien, elle tournait en rond dans ses propres pensées. Retenant un soupir, Kyara se pencha sur les solutions. Devenir plus forte ? Pas pour le moment. En parler au directeur ? Hahaha. En parler aux Aurors ? Peut-être... mais seraient-ils d'une grande aide ? Des questions, encore des questions. Pourquoi fallait-il toujours que la Fourchelang se montre trop curieuse. Se pinçant l'arrête du nez en fermant les yeux, Kyara resta dans cette position pendant quelques secondes de plus avant de prendre la parole.

- Le directeur ne vous laissera pas quitter le château comme ça, soyez-en sûre.

Ce n'était surement pas dans le but de Sergeï de laisser des moldus reprendre des sorciers. L'éducation sorcière lui tenait surement beaucoup. Mine de rien, en grattant très très profond, le directeur n'était pas totalement un coincé égoïste.

- Est-ce que vous échangez beaucoup de lettres ? Vous êtes jeune, c'est apparemment un adulte, vous devriez comparer avec les lettres de votre entourage pour voir si l'écriture ne concorde pas. Si c'est le cas, vous n'aurez plus à vivre dans la peur en vous demandant qui est cette personne. Savoir qui est son ennemi est primordial pour espérer survivre. Je vous conseille d'en parler avec les autorités. Vous n'allez surement pas le faire, mais soit vous faites ça, soit il faut vous endurcir. En restant recroquevillée vous n'aidez personne. Vous devez vous redresser et vous battre.
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bureau du professeur

Message par : Harmony Lin, Sam 1 Oct - 20:44


Je finis de parler et d'exposer mon histoire et un silence se fait. Miss Blanchet semble réfléchir profondément. Elle se pince l'arrête du nez, ferme les yeux puis s'exprime.

- Le directeur ne vous laissera pas quitter le château comme ça, soyez-en sûre.

Je souris légèrement à travers mes larmes. C'est déjà ça. Je ne pourrais pas partir comme ça. Un lueur d'espoir envahie mon corps. Je ne suis peut être pas si seule que ça finalement.

- Est-ce que vous échangez beaucoup de lettres ? Vous êtes jeune, c'est apparemment un adulte, vous devriez comparer avec les lettres de votre entourage pour voir si l'écriture ne concorde pas. Si c'est le cas, vous n'aurez plus à vivre dans la peur en vous demandant qui est cette personne. Savoir qui est son ennemi est primordial pour espérer survivre. Je vous conseille d'en parler avec les autorités. Vous n'allez surement pas le faire, mais soit vous faites ça, soit il faut vous endurcir. En restant recroquevillée vous n'aidez personne. Vous devez vous redresser et vous battre.


Ses paroles tournent dans ma tête. Survivre... En parler ou s'endurcir. Me battre. Mais en suis-je capable ? Je n'en ai pas l'impression. Mais à quoi bon aller voir les autorités...? Ils ne pourront rien faire. J'en suis persuadée. Peut être devrais-je chercher mon agresseur ? Non. Je ne suis pas encore assez forte pour lui faire face. Je dois d'abord surmonter l'épreuve. Mais combien de temps cela durera-t-il ?

Pour les lettres, la réponse est malheureusement négative. Mais j'observerais. Enfin j'essayerais. Je me dis que j'aurais peut être trop peur de ce que je trouverais si je cherchais. Et si j'oubliais simplement ? Non. Je ne peux pas. Cet assassin m'a prit mon grand-père. Un jour, quand je serais en mesure de m'opposer à lui, il payera.

J'ai passé sans doutes de longues secondes dans mes pensées. Plus de larmes. Uniquement de la réflexion. Miss Blanchet a raison et je le sais mais j'ai l'impression de ne pas être capable de ce dont elle me parle.

- Non, pas énormément. Avec ma grand-mère principalement et aussi avec quelques amis mais c'est tout. Mais j'essayerais de chercher quand même, vous avez raison. J'avoue que je comprend tout ce que vous me dites mais je ne sais pas si j'en suis capable... Même si je retrouvais l'homme masqué, je ne pourrais rien faire contre lui. Il est trop fort...


Une lueur de désespoir brille dans mes yeux. De renoncement. Je me sens vide. Inutile. J'ai l'impression que jamais je ne pourrais venger mon grand-père. Jamais je ne pourrais me battre et gagner. Après tout, ma spécialité sont les sorts de soin, pas ceux d'attaque. Que pourrais-je faire contre un homme qui a utilisé un maléfice de torture et de mort sans sourciller ?

Mais bon... Au moins je ne pourrais pas quitter Poudlard comme ça. Il faudrait cependant parler avec ma grand-mère car j'ai l'impression qu'elle va bientôt poser problème. Demander à me changer d'école. Il faudra la gérer. Je ne sais pas pourquoi mais si grand-père ne lui a rien dit pour le monde de la magie, j'éprouve un certain malaise à le lui apprendre. Ça pourrait la détruire. Savoir que son défunt mari ne lui a pas parlé d'une partie de sa vie.

- Pensez-vous pouvoir faire quelque chose pour ma grand-mère qui veut me retirer de Poudlard ?
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Bureau du professeur

Message par : Kyara Blanchet, Mer 12 Oct - 13:45


Harmony resta silencieuse pendant de longues secondes. Elle devait surement être en train de se repasser les paroles de la Française. De son côté, Kyara espérait que la Serdaigle allait se mettre un coup de pied aux fesses. Le monde n'était pas fait pour les faibles ou les gens trop gentils. En grandissant on le constatait de plus en plus. Cela commençait généralement à l'école, les plus forts s'en prenant aux plus faibles et s'ils voulaient s'en sortir, ils devaient se montrer plus fort. Dans sa jeunesse, la professeure de Soins Aux Créatures Magiques était dans le groupe des troubles faits. A ses débuts au château, elle se fichait de son éducation. Elle devait être à Beauxbâtons en France, pas à Poudlard. Bien qu'elle avait des notions d'Anglais, elle ne faisait pas d'efforts sur les débuts pour se faire comprendre ou comprendre.

Finalement, Kyara était toujours dans ce groupe, sauf qu'elle cachait mieux son jeu. En étant professeure, elle ne pouvait pas se permettre de semer ouvertement la zizanie dans le château. Elle se montrait donc discrète. Jouant sur son apparence pour faire croire qu'elle était faible. Elle adorait quand les gens la sous-estimait. C'était tellement amusant de voir la lueur de compréhension et de terreur quand elle montrait qui elle était vraiment. Sortant de sa rêverie, Kyara alla se resservir une tasse de thé. Elle pouvait passer sa journée à en boire tellement elle aimait cela. Apparemment, ce fut le déclic pour qu'Harmony se remette à parler.

- Non, pas énormément. Avec ma grand-mère principalement et aussi avec quelques amis mais c'est tout. Mais j'essayerais de chercher quand même, vous avez raison. J'avoue que je comprend tout ce que vous me dites mais je ne sais pas si j'en suis capable... Même si je retrouvais l'homme masqué, je ne pourrais rien faire contre lui. Il est trop fort...

Ne pas lever les yeux au ciel, ne pas lever les yeux au ciel, oh et puis slurk, Kyara leva les yeux au ciel. Sur le coup, elle avait envie de secouer Harmony comme un prunier. Peut-être que comme ça, son désespoir chuterait à ses pieds. Evidemment qu'elle n'était pas assez forte, mais ce n'était pas non plus une raison pour se mettre en position latérale de sécurité en attendant la mort nom d'un pangnou !

- Pensez-vous pouvoir faire quelque chose pour ma grand-mère qui veut me retirer de Poudlard ?
- Je pourrais éventuellement lui écrire une lettre. Peut-être même la rencontrer, mais je ne compte pas faire ça gratuitement.

Kyara ne comptait pas faire payer la Serdaigle. Au vu de son caractère, elle était bonne pour se retrouver dénoncée et devoir répondre de ses actes auprès de Sergeï. Très peu pour la Française. Avalant une gorgée de son thé, Kyara fit durer le suspense tout en regardant Harmony qui devait être en train de se faire un film en sept parties dans sa tête.

- En contre partie, je voudrais que vous vous mettiez un coup de pied aux fesses. Pas littéralement bien sur. Vous êtes jeune, c'est normal d'être faible, mais ce n'est pas une raison pour se servir de ça comme une excuse. Vous pensez que le sorcier est plus fort que vous ? Alors il vous faut travailler et devenir plus fort que lui. C'est le moment de vous reveiller, sinon il sera trop tard.

Il n'y avait pas tant de solutions que ça. C'était soit se battre, soit se faire battre.

- Vous devez surement vous dire que je ne suis pas vraiment compréhensive avec vous. Ce n'est pas contre votre personne, c'est pour votre bien. Maintenant, c'est à vous de voir si vous voulez vous battre ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bureau du professeur

Message par : Harmony Lin, Jeu 20 Oct - 0:15


Regard de désespoir. D'abandon. Non. De détresse. Je demande à Miss Blanchet si elle pourra m'aider avec ma grand-mère. L'empêcher de me retirer de Poudlard.

- Je pourrais éventuellement lui écrire une lettre. Peut-être même la rencontrer, mais je ne compte pas faire ça gratuitement.

Je souris d'abord. Elle veut bien m'aider ! Puis, mon sourire s'efface. Que veut-elle ? Que puis-je lui offrir contre ce service qui m'est indispensable ? Toutes sortes de possibilités traversent mon esprit. Argent d'abord. Des services ensuite. A vrai dire, je ne sais pas vraiment quoi en penser. Et à côté, la professeure semble, elle tout à fait détendue. Elle boit une gorgée de thé, me regarde. Et moi, je me triture l'esprit. Je grimace. Je désespère.

- En contre partie, je voudrais que vous vous mettiez un coup de pied aux fesses. Pas littéralement bien sur. Vous êtes jeune, c'est normal d'être faible, mais ce n'est pas une raison pour se servir de ça comme une excuse. Vous pensez que le sorcier est plus fort que vous ? Alors il vous faut travailler et devenir plus fort que lui. C'est le moment de vous réveiller, sinon il sera trop tard.

Ses paroles m’atteignent. Me submergent. Comme un coup de poing dans le ventre. Comme une marée qui détruit tout sur son passage. S'il est plus fort que moi, je dois devenir plus forte que lui. C'est aussi simple que ça. Je dois me réveiller. Travailler. Sur mes points faibles. Renforcer mes points forts. C'est presque évident. Le désespoir et la peur m'avaient tellement secoués que j'en avais oublié le plus important. Se battre pour ce qui nous importe. Rester forte en toutes circonstances. Comme Maman l'a fait avant moi.

- Vous devez surement vous dire que je ne suis pas vraiment compréhensive avec vous. Ce n'est pas contre votre personne, c'est pour votre bien. Maintenant, c'est à vous de voir si vous voulez vous battre ou pas.

Oui. Je comprend. C'est pour mon bien. Mais en étant dure avec moi, elle me force à réagir. A ne pas me renfermer sur moi-même. La fin de sa phrase sonne comme une question. Est-ce que je veux me battre ? La réponse ne met pas longtemps à faire surface. Oui. Bien sûr. Je veux me battre. Pour Maman. Pour grand-père. Pour grand-mère. Et évidemment, pour moi. Ne plus vivre dans la peur. Ne plus vivre dans le passé. Je relève la tête. Je dévisage Miss Blanchet. Plonge mes yeux dans les siens. Elle doit sentir que ma façon de voir les choses à changé. Qu'elle m'a fait réaliser quelque chose.

- C'est promis. Je travaillerais plus dur. Je m'entraînerai. Et je deviendrais assez forte pour que la prochaine fois qu'on se rencontre, je puisse le battre. Je vais me battre. Contre mes peurs. Mes douleurs. Je veux honorer sa mémoire. Je veux honorer leur mémoire. Et qu'ils soient fiers de moi. Et pour ça, je mettrait tout en œuvre.

Je la regarde encore une fois. Nous avons donc un marché. Elle convainc ma grand-mère de me laisser ici et moi, je me bouge. Je change les choses. Je ne me replis pas sur moi même.

- C'est donc d'accord ? Vous parlez à ma grand-mère et moi je me bats ?

Une lueur de détermination flotte dans les orbes bleus sur mon visage. Je suis loin d'avoir la même attitude qu'un peu plus tôt. J'étais désespoir. Je suis espoir. J'étais tristesse. Je suis revanche. J'étais abandon. Je ne vais rien lâcher. J'y arriverai. Je deviendrai plus forte. Et je le vaincrai. Pour Mark.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Bureau du professeur

Message par : Kyara Blanchet, Dim 6 Nov - 19:16


La professeure de Soins Aux Créatures Magiques était fière d'elle et pas qu'un peu. Même si elle ne laissait rien paraître à l'extérieur, à l'intérieur, Joie était en train de faire des cabrioles. Pourquoi cette joie ? Car Harmony venait de prendre la bonne décision. Elle venait de voir le changement se faire dans son regard et sur son visage. La mine apitoyée et effrayée laissa sa place à la détermination. Enfin, la brune pensait que c'était ça, elle en voyait pas ce que ça pouvait être sinon. Cela serait quand même amusant de voir la Serdaigle partir finalement en courant et en criant, mais non c'était peu probable vu son regard. Elle n'hésitait plus à regarder sa professeure dans les yeux.

- C'est promis. Je travaillerais plus dur. Je m'entraînerai. Et je deviendrais assez forte pour que la prochaine fois qu'on se rencontre, je puisse le battre. Je vais me battre. Contre mes peurs. Mes douleurs. Je veux honorer sa mémoire. Je veux honorer leur mémoire. Et qu'ils soient fiers de moi. Et pour ça, je mettrait tout en œuvre.

En entendant les mots de la jeune Serdaigle, Kyara dû se retenir pour ne pas se lever d'un bon et lui asséner une claque amicale dans le dos. D'une part, elle risquait de coller une crise cardiaque à Harmony devant une telle réaction, d'autre part, elle risquait d'envoyer l'élève dans le mur en face. Le but de la conversation n'était pas de laisser repartir la Serdaigle avec le nez en sang. A la place d'une réaction si effusive, la professeure de Soins Aux Créatures Magiques laissa apparaître un sourire.

- C'est donc d'accord ? Vous parlez à ma grand-mère et moi je me bats ?

Ah, c'est quelle ne perdait pas le nord la petite ! Souriant une nouvelle fois, Kyara se leva et débarrassa sa tasse de thé. Travail d'un elfe pour certain, pour la Française il ne fallait pas perdre les bonnes habitudes. Elle n'avait pas envie d'être assistée comme beaucoup de sorciers qui ne savaient pas quoi faire quand ils se retrouvaient seuls. Retournant à sa place, la Française lissa ses habits avec ses mains avant de reprendre la parole.

- Vous venez de prendre la bonne décision miss Lin. Ne vous méprenez pas, ce ne sera pas chose aisée de vous battre. Il y aura des défaites, des pertes peut-être, mais il faudra garder en tête tout au long de votre périple le but final. Retrouver votre liberté.

Kyara maqua une nouvelle pause. La Serdaigle était probablement pendue à ses lèvres, attendant les paroles promises. Il n'y avait pas le feu au gnou, elle pouvait donc attendre un peu. Pas trop, la brune n'était pas sadique à ce point. Si en pensant, mais pas avec tout le monde. En tout cas, pas avec une élève lui demandant son aide.

- C'est donc d'accord. J'irais m'entretenir avec votre grand-mère. Il faudra me proposer diverses dates par contre afin de pouvoir choisir un moment où je suis vraiment libre.

Elle était d'accord pour aider, mais pas au point de faire passer Harmony avant sa propre vie. C'était dur, mais Kyara avait appris avec le temps qu'il ne fallait pas tout sacrifier pour les autres.

- Est-ce que vous aviez besoin d'autre chose miss Lin ?


Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bureau du professeur

Message par : Harmony Lin, Lun 28 Nov - 19:02


Temps qui passe. Temps qui court. Temps que je perds. Mais bon. Je ne dois pas me paraître impatiente. Après tout c'est elle qui m'a redonné l'envie de me battre. Je n'ose pas imaginer ce que j'aurais fait si je ne l'avais pas croisé. J'aurais continué d'avoir peur, d'être dévastée pour encore un petit moment je crois. Elle se lève. Déplace sa tasse de thé. Lisse ses habits. J'ai l'impression qu'elle fait tout pour me faire patienter. Qu'elle joue. Mais c'est peut être parce que je n'ai pas envie de laisser partir la flamme. Je n'ai pas envie qu'elle soit soufflée. Et vite, mes souhaits sont exaucés.

- Vous venez de prendre la bonne décision miss Lin. Ne vous méprenez pas, ce ne sera pas chose aisée de vous battre. Il y aura des défaites, des pertes peut-être, mais il faudra garder en tête tout au long de votre périple le but final. Retrouver votre liberté.

Je souris puis, pendant une demi-seconde, mon visage devient blanc. Il perd toute vie. Je ne suis pas sûre de pouvoir être capable de subir une autre perte. Une défaite peut être. Une perte, pas question. Mais je me reprend vite. Je ferais tout pour éviter une autre personne de mourir. Et puis, elle ne m'a pas répondu...

- C'est donc d'accord. J'irais m'entretenir avec votre grand-mère. Il faudra me proposer diverses dates par contre afin de pouvoir choisir un moment où je suis vraiment libre.


Mon sourire revient et s'élargit de lui-même. Je suis sauvée. Proposer des dates, c'est facile. Au moins, je ne risque pas de quitter Poudlard, ça c'est le principal !

- Pas de problème Miss ! J'enverrais une lettre à ma grand-mère et vous donnerai ça !

- Est-ce que vous aviez besoin d'autre chose miss Lin ?

Un sourire reconnaissant reste plaqué sur mon visage. Je vais me battre. Lumière qui s'est allumée dans mes yeux. Ampoule au dessus de ma tête. Non. Je n'ai rien d'autre à lui demander. Mais j'ai un mot à dire par contre.

- Non Miss Blanchet, je n'ai besoin de rien d'autre.

Je me lève, lui sourit, rassemble mes affaires. Et juste avant de quitter son bureau, je m'exprime. Ma voix est pleine de reconnaissance.

- Merci beaucoup Miss... Merci infiniment. De m'avoir redonné espoir.

[Fin du RP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Bureau du professeur

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 8:45


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 4

 Bureau du professeur

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.