AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 2 sur 8
St. James's Park et ses environs
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Severus Storm
Serpentard
Serpentard

Re: St. James's Park et ses environs

Message par : Severus Storm, Lun 02 Fév 2015, 21:15


Avec l'accord d'utiliser le libre-arbitre d'Emma-Lee Smile

Severus sentit Emma-Lee se mettre en mouvement derrière lui.

- C'est toi qui connait la ville, à toi de m'emmener où tu préfère. Surprends moi. Je préfère transplaner, les transports en commun ne sont pas ce que je préfère chez les moldus, si tu n'as pas peur de me toucher, ajouta t-elle impassible tout en essayant de ne pas fondre en larmes devant tant de froideur.

Le jeune homme se tourna vers elle et la regarda un instant. Les derniers mots employés par Emma-Lee le touchèrent sans qu'il n'en comprenne la raison. Laissant toute réflexion de côté, Severus se dirigea vers elle et se plaça à sa droite. Il avait ses mains dans ses poches, mais sortit la droite pour saisir la main droite d'Emma-Lee et la plaçait sur son coude gauche. Remettant sa main dans sa poche, il s'avança vers Buckingham Palace en entraînant sa compagne. Comme tous les couples, ils progressaient en direction de ce lieu touristique.

Sentir la main d'Emma-Lee reposait sur le creux de son coude gauche était à la fois étrange et agréable. Severus n'était pas du genre à faire de telle chose. S'il l'avait fait, c'était surtout pour rassurer la jeune demoiselle. Après tout, il lui avait fait assez de mal. Malgré la culpabilité qui rongeait son être, l'étudiant devait faire un pas vers elle pour la remercier de ses mots et de ses pensées envers lui et son erreur.

Avec le soleil, le chemin menant vers le palais royal était chaleureux. Les rayons du soleil avaient décidément beaucoup d'impact sur le bien-être des êtres vivants. Autour d'eux, les enfants jouaient, les adultes prenaient des photos... Chacun avait une activité extérieure malgré le froid.

Après quelques minutes, ils débouchèrent sur le palais. Severus décida de rompre le silence pour apporter quelques explications à la curieuse petite personne à ses côtés.


- Là, c'est le palais royal: Buckingham. Je ne vais pas t'embêter avec les détails. Si ça t'intéresse, tu pourras toujours aller te renseigner de ton côté.

Il laissa le temps à Emma-Lee d'admirer les lieux avant de remonter l'avenue en direction de Charing Cross pour remonter vers un des lieux qu'il appréciait particulièrement: Piccadilly Circus. La place était couverte monde comme à l'ordinaire. Les panneaux publicitaires sur les façades entraient en contraste avec les bâtiments alentours.


- Je voulais te montrer ce quartier de Londres, lui dit-il avant de penser à un lieu tranquille duquel ils pourraient transplaner. C'est ici qu'il y a tous les théâtres. Avec ma famille, on venait souvent au théâtre ou voir des comédies musicales comme Les Misérables au Queen's. Tu connais? Nous ne sommes pas loin de Chinatown non plus. Enfin, je n'ai pas très envie d'un chinois là maintenant, ajouta-t-il en souriant.

Alors qu'Emma-Lee regardait les enseignes lumineuses et les statues, Severus en profita pour envoyer un message à son père. Il s'était décidé pour emmener la jeune demoiselle vers un de ses restaurants préférés. La faim commençait à se faire sentir. Cela était certainement dû à sa petite promenade et au soulagement d'avoir toujours Emma-Lee avec lui.


- On pourra revenir plus tard si tu veux faire les magasins, ou aller voir une comédie musicale... Pour le moment direction le restaurant. On pourrait y aller à pieds, mais je ne vais pas te priver de mes talents de sorcier.

Severus entraîna la demoiselle dans une ruelle à l'écart des curieux, la serra contre lui et d'un regard lui indiqua qu'ils allaient transplaner. Il ne savait pas si la jeune Serdaigle avait déjà transplaner. Il la sentit serrer son bras avec force. C'était le signal. Tout deux disparurent pour réapparaître à quelques kilomètres de St. James Park. Ils traversèrent la rue et le jeune homme ouvrit la porte du restaurant, faisant entrer Emma-Lee avant lui. Il s'avança et demanda une réservation au nom de Storm Slevas. Le réceptionniste les conduisit dans une salle à l'écart. Le décor était sobre et il y avait peu de tables. Severus repéra rapidement son père parmi les clients déjà installés. Cependant, à la surprise du jeune homme, son père n'était pas seul... son demi-frère allait également être de la partie.
Revenir en haut Aller en bas
Emma-Lee Swan
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: St. James's Park et ses environs

Message par : Emma-Lee Swan, Lun 02 Fév 2015, 22:38


Emma-Lee vit au regard de Severus qu'elle venait le de toucher. Toutefois, elle ne s'en excusa pas. Après tout, elle lui montrait qu'il ne devait pas changer de comportement quelque soit sa culpabilité.
Puis, comme pour la contredire, le Serpentard lui attrapa doucement le coude et ne la lâcha pas. Cette sensation, quoique inhabituelle chez le jeune homme, rassura un peu la Serdaigle. Elle sentait ses doigts à travers son manteau et lui réchauffait le cœur de ressembler à tous ces couples qu'ils croisaient depuis son arrivée.

Ils déambulèrent dans le parc en direction du célèbre Buckingham Palace, puis sortirent de St James et se dirigèrent ce qui semblait être un rassemblement de théâtres dans Londres:

- Je voulais te montrer ce quartier de Londres. C'est ici qu'il y a tous les théâtres. Avec ma famille, on venait souvent au théâtre ou voir des comédies musicales comme Les Misérables au Queen's. Tu connais? Nous ne sommes pas loin de Chinatown non plus. Enfin, je n'ai pas très envie d'un chinois là maintenant


L'entendre parler de ses souvenirs d'enfance touchèrent la jeune femme. Ce n'était clairement pas dans ses habitudes et pourtant, en cette journée qui avait si mal débuté, Emma-Lee sentait que Severus se dévoilait.
Et elle allait rencontrer son père... A cette pensée, la demoiselle commença à avoir le trac, comme si elle devait passer une évaluation. Quoique durant cette rencontre, elle serait peut être évaluée...

- On pourra revenir plus tard si tu veux faire les magasins, ou aller voir une comédie musicale... Pour le moment direction le restaurant. On pourrait y aller à pieds, mais je ne vais pas te priver de mes talents de sorcier.

Alors le jeune homme les entraina dans une ruelle inoccupée et Emma-Lee s'accrocha fortement au bras de son compagnon. L'instant d'après, ils étaient loin de leur position initiale. L'élève de Serdaigle avait assez bien supporté le voyage, elle était en un seul morceau et n'avait pas de nausées.

- Je confirme que tes talents sont réels. Après tout, je suis en un seul morceau... SI je ressors vivante du repas avec ton père, je te suivrai dans n'importe quel théâtre.
, lui dit-elle sur le ton de la plaisanterie.

Severus la guida enfin vers un petit restaurant, lui ouvrit la porte et s'effaça pour la laisser entrer. Il se dirigea vers le réceptionniste et lui indiqua que son père avait réservé une table. L'homme les emmena dans une petite pièce avec un petit nombre de tables, assez espacées les unes des autres, de quoi entamer une discussion sans craindre d'être entendu...

Emma-Lee vit alors deux hommes assis à une table. L'un comme l'autre étaient impassibles et droits à leur place, nous regardant fixement.

Le premier homme était le plus âgé des deux, ses cheveux châtains foncés étaient tirés en arrière et faisaient ressortir ses yeux d'un gris identique à ceux de Severus. Son front était légèrement dégagé et il portait une barbe de 3 jours. Comme son fils, il portait une chemise mais de couleur marron repassée et sans aucun faux pli. Il s'agissait de son père.
Le second homme se trouvait assis près du chef de famille. Lui avait les cheveux noirs et présentait le même début de calvitie que son père. Ses yeux, au premier abord paraissaient noirs d'encre mais ils étaient en réalité d'un gris plus foncé que les deux autres hommes de la famille. Et tout comme son père, il était habillé d'une chemise blanche cette fois-ci et d'un gilet gris mis par dessus.

Le stress atteignit son apogée. La jeune fille se mit à trembler des mains pour la seconde fois de la journée et ses joues commencèrent à se colorer dangereusement. Elle se sentait analysée de la tête au pied, comme si ce premier contact visuel leur servirait de blague pour les dix prochaines années.

- Pourquoi tu ne m'as pas dis que ton frère viendrait? Et qu'il fallait s'habiller convenablement? souffla la jeune fille anxieuse.

*Pitié, que je sorte vivante de là...*
Revenir en haut Aller en bas
Severus Storm
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: St. James's Park et ses environs

Message par : Severus Storm, Mar 03 Fév 2015, 09:25


Tout s'arrêta net autour de Severus. Plus rien n'existait hormis lui: Mycroft. Le plus talentueux de ses adversaires. A la fois, irrité et excité à l'idée de pouvoir mener diverses joutes verbales en sa compagnie, un sourire provocateur se dessina sur le visage du jeune homme. D'ailleurs, il n'avait pas changé. Toujours aussi snob. Alors que maints souvenirs d'enfance lui revenaient en tête, l'étudiant entendit une voix s'élever à ses côtés:

- Pourquoi tu ne m'as pas dis que ton frère viendrait? Et qu'il fallait s'habiller convenablement? souffla la jeune fille anxieuse.

Severus avait complétement occulté Emma-Lee l'espace de quelques minutes. Se tournant vers elle, il se dirigea vers le porte-manteau non loin et commença à se dévêtir tout en lui répondant:

- Il ne me semble pas t'avoir dit que c'était mon frère, mais excellente déduction. Si je ne t'ai rien dit, c'est que je n'étais pas au courant de sa présence à ce repas. Et ne t'en fais pas pour ta tenue. Tu es très bien comme tu es.

Severus s'avança alors vers la table de ses aînés, qui se levèrent pour les saluer, lui et Emma-Lee. Jetant un coup d'oeil derrière son épaule, le jeune homme vit une petite demoiselle assez nerveuse. Il s'empressa donc de faire les présentations. Cependant, Mycroft ouvrit la bouche en premier. * Comme d'habitude... Faire le paon ça te connaît... * pensa immédiatement l'étudiant.

- Ah Severus..., lança-t-il d'un ton doucereux. Tu n'as pas changé à ce que je vois.

Severus savait parfaitement à quoi son frère faisait allusion. Sa dépendance à la cigarette. Tout deux avait hérité des mêmes capacités. Enfin, presque...

- Qu'est-ce que tu fais ici? répliqua Severus.

- Comme toujours, je m'inquiète pour toi.

- Oui, c'est ce que je me suis laissé dire...

- Toujours aussi agressif? Tu ne t'es jamais dit que toi et moi appartenions au même camp?

- Oh curieusement... Non.

- Nous avons plus en commun que tu le voudrais. Cette mesquine petite querelle entre nous est vraiment puérile. Cela ne provoque que de la souffrance. Et tu sais à quel point cela contrarie maman...

- Je la contrarie, moi?! Ce n'est pas moi qui l'ai contrarié, Mycroft.

Alors que Mycroft allait répliquer, Slevas Storm intervint:

- Laisse-le tranquille, Mycroft. Severus.

Severus hocha la tête en direction de son père pour le saluer. Se tournant vers Emma-Lee, Severus se souvint de faire les présentations:

- Je te présente mon frère, Mycroft... qui est en train de reprendre du poids, non?

- D'en perdre en fait !

- Et voici mon père, ajouta-t-il en ignorant son frère.

Slevas sourit en direction de la jeune demoiselle.

- Ne fais pas attention à ces deux-là, lui dit-il pour détendre l'atmosphère. Ils sont constamment en train de se chamailler comme des enfants. Je suis content de faire enfin ta connaissance. Severus m'a beaucoup parlé de toi.

Mycroft eut un sourire en coin en direction de Severus. * Ne te délecte pas trop de la situation... * lui transmit Severus par regard. Le repas serait animé à n'en pas douter...


Dernière édition par Severus Storm le Mar 03 Fév 2015, 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emma-Lee Swan
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: St. James's Park et ses environs

Message par : Emma-Lee Swan, Mar 03 Fév 2015, 10:24


- Il ne me semble pas t'avoir dit que c'était mon frère, mais excellente déduction. Si je ne t'ai rien dit, c'est que je n'étais pas au courant de sa présence à ce repas. Et ne t'en fais pas pour ta tenue. Tu es très bien comme tu es.

Emma-Lee l'avait en effet deviné. La ressemblance, non pas physique, était frappante entre les deux hommes. Ils avaient tous les deux ce maintien particulier et cette impassibilité qui occupe Severus lorsqu'il ne veut pas être dérangé. Toutefois, Emma-Lee ne le souffla pas au risque de le froisser.

Le couple s'approcha de la table et les deux membres de la famille du Serpentard se levèrent. Emma-Lee vit alors qu'il partageaient tous les 3 le gène de la taille. La jeune fille se sentit écrasée par autant de prestance, de hauteur et de froideur au premier abord. Et le frère de Severus ne fit rien pour détendre l'atmosphère...
Au contraire, celui-ci emmena l'élève de 7e année dans une joute verbale qui paraissait anodine mais qui ne l'était pas. Le ton montait doucement sans que la jeune fille puisse intervenir. Un malaise s'installait doucement...

Puis son père les stoppa:

- Laisse-le tranquille, Mycroft. Severus.

- Je te présente mon frère, Mycroft... qui est en train de reprendre du poids, non?

*Et c'est reparti. Le combat se passe des deux côtés contrairement à ce que je pensais... Il n'y a pas que Mycroft qui pique.*

- Et voici mon père.

- Ne fais pas attention à ces deux-là. Ils sont constamment en train de se chamailler comme des enfants. Je suis content de faire enfin ta connaissance. Severus m'a beaucoup parlé de toi.

Le père de famille, dont le nom était Slevas d'après le nom de la réservation, sourit à la jeune fille un peu perdue dans ce repas familial. Son aura bienfaisance détendit doucement Emma-Lee qui ne put que lui rendre son sourire et rougir de plus belle.

- Je suis enchantée de vous rencontrer, répondit-elle doucement mais en le regardant dans les yeux. Je ne savais pas que Severus parlait de moi.

La curiosité de la demoiselle était piquée. Que pouvait-il avoir dit sur elle? Quelles informations a t-il dévoilé?
Revenir en haut Aller en bas
Severus Storm
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: St. James's Park et ses environs

Message par : Severus Storm, Mar 03 Fév 2015, 11:03


Mycroft décrocha un magnifique sourire à Severus alors que celui-ci désignait la banquette à Emma-Lee de la main. La jeune demoiselle entama alors une discussion avec le père de son petit ami.

- Je suis enchantée de vous rencontrer, répondit-elle doucement mais en le regardant dans les yeux. Je ne savais pas que Severus parlait de moi.

Le jeune homme croisa rapidement le regard de son père. Il s'installa face à son frère. Rien de tel pour poursuivre leurs retrouvailles. Il croisa les mains devant sa bouche alors que son père lui servait un verre de Saint-Emilion cuvée 2001. * Le préféré de Mycroft... * nota Severus.

Son père s'occupa alors de la jeune demoiselle face à lui.


- Je te serre du vin? lui demanda-t-il soucieux de son bien-être. Peut-être préfères-tu autre chose? N'hésite pas.

Il s'interrompit jetant un coup d'oeil à son fils et à Mycroft. La surprise causée par la présence de celui-ci était passée. Severus semblait plutôt intéressé par la situation. Se tournant vers Emma-Lee, Slevas reprit:

- Oh, mon fils n'a pas de secret pour moi.

- Il n'en a pour personne à vrai dire... siffla Mycroft.

- C'est vrai que toi les secrets ça te connaît, n'est-ce pas?

Sans faire attention à eux, Slevas continua:

- D'après ce qu'il m'a dit de toi, tu es une jeune née moldue, d'origine portugaise, en troisième année à Serdaigle. Très bonne maison, Emma-Lee. Ma femme était à Serdaigle également. Et tu es passionné par les Créatures Magiques comme mon fils.

Slevas ne voulait pas trop en dire. Surtout devant Mycroft qui ricana en entendant ses derniers mots.

- Les créatures magiques... intervint Mycroft, les yeux toujours fixés sur Severus. Ce doit être vraiment intéressant...

- Oh je suis bête... j'oubliais... répliqua Severus. Tu ne peux pas en juger...

Severus décrocha un magnifique sourire à son demi-frère, plein de significations. Slevas soupira franchement.

- Mais, dis-moi plutôt, Emma-Lee, Londres te plait-elle? Pour une jeune fille comme toi, cela ne doit pas être évident de vivre dans un pays nordique... J'espère que mon fils t'a un peu fait visité la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Emma-Lee Swan
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: St. James's Park et ses environs

Message par : Emma-Lee Swan, Mar 03 Fév 2015, 11:36


- Je te serre du vin? Peut-être préfères-tu autre chose? N'hésite pas.

Slevas était très prévenant envers Emma-Lee. Il la mettait en confiance et elle se sentait à l'aise avec lui, tout le contraire d'avec Mycroft. Mais comment en aurait-il pu être autrement s'il passait son temps à descendre son frère...

- Je vais prendre de l'eau, je ne bois pas. Merci, lui répondit-elle en s'installant face à lui.

- Oh, mon fils n'a pas de secret pour moi.

Ce détail surpris Emma-Lee, mais pas très longtemps. En effet, il fallait bien que le jeune homme se confie à quelqu'un et qui était mieux placé que son père? Certes, la majorité des gens n'aimait pas se confier à leurs parents, mais ils étaient parfois de bon conseil... Restait seulement à savoir ce que Severus lui avait révélé...

- D'après ce qu'il m'a dit de toi, tu es une jeune née moldue, d'origine portugaise, en troisième année à Serdaigle. Très bonne maison, Emma-Lee. Ma femme était à Serdaigle également. Et tu es passionné par les Créatures Magiques comme mon fils.

Avant que la jeune fille puisse répondre, Mycroft se mit à rire d'un ton froid et ajouta:

- Les créatures magiques... Ce doit être vraiment intéressant...

Emma-Lee, énervée que l'on puisse critiquer Severus et sa passion, essaya de rester impassible. Toutefois, elle entendit des grognements venant de la salle, montrant ainsi qu'un chien était présent.
L'animal en question était un Shiba Inu de taille moyenne, reconnaissable à son pelage et à sa couleur orangée.
Le voilà à gauche:
 
Le sentant venir en montrant les crocs, la jeune élève l'arrêta de la main et lui ordonna de se coucher là où il se trouvait, ce qu'il fit sans la quitter des yeux.

Le comportement de ce mâle assez jeune choqua ses propriétaires qui essayèrent de le déplacer mais celui-ci refusa de bouger, préférant guetter les mouvements de Mycroft, et pourquoi pas, lui sauter à la gorge dés le premier écart de conduite.

Rappelant la Serdaigle dans la conversation, Slevas lui demanda:

- Mais, dis-moi plutôt, Emma-Lee, Londres te plait-elle? Pour une jeune fille comme toi, cela ne doit pas être évident de vivre dans un pays nordique... J'espère que mon fils t'a un peu fait visité la ville.

- Ce n'est pas facile tous les jours, mais j'ai de quoi me protéger du froid. Je ne sors jamais sans un pull ou un gilet et au moindre rayon de soleil, je sors dans le parc. Généralement, je vais profiter du couchant pour prendre l'air avec Severus et Mercor. J'aime beaucoup Londres de ce que j'en ai vu ce matin. Ce qui me plait le plus, c'est le travail architectural. Par chez moi, on ne voit pas ce genre de monument à part Fatima. Et puis le parc naturellement, avec toute cette vie que l'on y trouve..., dit-elle avec un petit sourire en repensant à l'écureuil curieux.

Se tournant vers Mycroft, la jeune fille ajouta:

- Pour vous répondre, je trouve que les animaux sont intéressants. A partir du moment où une personne est assez intelligente pour le comprendre, elle peut distinguer ce qui caractérise ces êtres que l'on dit dénués d'intelligence de l'espèce humains. Eux ne s'amuseront jamais à blesser quelqu'un volontairement, ils ne tueront que par nécessité et savent comment se comporter en groupe. Certes, ils ne sont pas compris par les Hommes, mais je peux vous assurer qu'ils n'en pensent pas moins...
Revenir en haut Aller en bas
Severus Storm
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: St. James's Park et ses environs

Message par : Severus Storm, Jeu 05 Fév 2015, 15:48


Le jeu était lancé. La partie allait être intéressante et jouissive. Les deux jeunes gens s'étaient placés l'un en face de l'autre bien conscients l'un et l'autre que le jeu en valait la chandelle.

Cela faisait une éternité qu'ils ne s'étaient pas croisés. Mycroft n'avait pas dénié se présenter aux repas de fin d'année. Il n'était présent que lorsqu'un événement important venait à s'être produit ou à se produire. D'ailleurs, Severus fronça les sourcils en se demandant le pourquoi de sa présence. Son aîné n'était pas du genre à se déplacer uniquement pour se moquer de lui et de ses relations sociales. Donc pourquoi était-il là ? Telle était la question à laquelle l'étudiant essaierait d'obtenir une réponse.

Alors que Severus était content de sa remarque sarcastique. Il entendit un chien grogné non loin de leur table. Emma-Lee semblait affectée par le petit échange entamé par les deux jeunes hommes à ses côtés. Ses pouvoirs se manifestaient via la réaction du chien. Jetant un regard à son père, le Serpentard comprit que lui aussi avait déduit ce fait. Mycroft arqua un sourcil, mais ne parut nullement effrayé par l'animal. Il en fallait bien plus pour effrayer cet homme. Mais, Emma-Lee ne pouvait pas le savoir. Elle calma le chien d'un signe de la main, qui se coucha tout en restant volontairement au même endroit.

Severus joignit les mains devant sa bouche et plongea de nouveau ses yeux dans ceux de son demi-frère. Il n'écouta la réponse d'Emma-Lee que d'une oreille. Mais, celle-ci décida de se tourner vers Mycroft.


- Pour vous répondre, je trouve que les animaux sont intéressants. A partir du moment où une personne est assez intelligente pour le comprendre, elle peut distinguer ce qui caractérise ces êtres que l'on dit dénués d'intelligence de l'espèce humains. Eux ne s'amuseront jamais à blesser quelqu'un volontairement, ils ne tueront que par nécessité et savent comment se comporter en groupe. Certes, ils ne sont pas compris par les Hommes, mais je peux vous assurer qu'ils n'en pensent pas moins...

Passionnée par les animaux comme elle était, la jeune demoiselle n'allait pas laisser Mycroft s'en prendre à ses intérêts. En entendant ces mots, Severus vit passer un éclair de provocation dans les yeux de son demi-frère. Il était temps de passer à un autre sujet.

- Laisse tomber, Emma-Lee... déclara-t-il d'un ton nonchalant en se balançant sur sa chaise, toujours avec un petit sourire en coin sur le bord des lèvres. Il ne peut pas comprendre.

Par esprit de provocation, le cadet piquait là où il pensait que se trouver le point de pression de Mycroft.

- Mais, dis-moi plutôt que fais-tu ici ? lui demanda-t-il en voyant qu'il allait rétorquer quelque chose. Si tu es ici, c'est que tu as une bonne raison. Tu ne te déplaces jamais pour rien.

- Oh mon Dieu ! répliqua Mycroft avec soulagement. Enfin tu évoques quelque chose d'intéressant... Il t'en a fallu un temps. Je commençais à m'ennuyer.

Severus ne releva pas les mots de son demi-frère. Avoir la réponse à sa question était l'essentiel.

- Je ne peux hélas te parler de ce qui m'amène devant ton amie... soupira Mycroft.

- Eh bien, sortons.

Le sorcier venait de se lever. Il sortit de la salle tout en s'emparant de son manteau, suivi de près par son frère. Ne voulant pas qu'Emma-Lee soit déstabilisée par leur comportement, Slevas décida qu'il lui fallait un petit complément d'information pour ne pas créer une catastrophe dans le restaurant. Emma-Lee était jeune et en pleine adolescence. Malgré les efforts qu'elle faisait pour rester calme, Slevas sentait bien que la jeune Serdaigle était en colère contre Mycroft. Elle se contrôlait plutôt bien, mais un accident pouvait survenir à tout moment. Le père de famille en avait fait maintes fois l'expérience.

- Ils sont souvent comme ça, expliqua-t-il calmement. Ne fais pas attention à Mycroft. Il est, disons, un peu spécial et différent de nous... Si tu restes avec Severus, prépare-toi. Tu ne verras Mycroft que rarement, mais quand il se présentera, ce ne sera pas pour une chose anodine. Mais, dis-moi plutôt comment ça se passe avec mon fils ?

Slevas était bien sûr au courant de l'évolution de son fils et de ses relations. Tout deux étaient proches. A vrai dire dans une famille comme la leur, il était rare que l'on sache cacher quoique ce soit à un autre membre de la famille. Cette capacité de deviner le profil et de déduire chaque sentiment et chaque action de l'autre était cependant beaucoup plus forte chez ses fils que chez lui. Sa femme était en effet un véritable génie, lui n'était qu'un esprit vif et intelligent. Mais, sa question cherchait à savoir comment Emma-Lee vivait cette relation, et aussi, comment celle-ci se passait maintenant après l'erreur de son fils. Décidément, celui-là était à la fois très proche de Mycroft et terriblement différent. Une extrême droiture qualifiait l'aîné, tandis que c'était plutôt une sorte d'extravagance originale qui qualifiait la personnalité du cadet. Il était intéressant de constater ces faits lorsqu'on savait que Mycroft était le fils de sa femme et pas le sien, quand bien même il le considérait comme tel.
Revenir en haut Aller en bas
Emma-Lee Swan
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: St. James's Park et ses environs

Message par : Emma-Lee Swan, Jeu 05 Fév 2015, 16:24


Emma-Lee était en colère contre le frère de Severus, autant qu'elle pouvait l'être tout en maintenant un certain contrôle sur ses actes et ses paroles.
Severus paraissait détendu, il se balançait sur sa chaise, une mauvaise habitude qui aurait valu à la jeune fille une sacrée punition de la part de sa grand-mère!

- Laisse tomber, Emma-Lee... Il ne peut pas comprendre. Mais, dis-moi plutôt que fais-tu ici ? Si tu es ici, c'est que tu as une bonne raison. Tu ne te déplaces jamais pour rien.

La Serdaigle ne comprenait pas beaucoup les enjeux de cette discussion, mais si les deux frères se ressemblaient autant sur leur comportement que sur leur intellect, elle faisait mieux de ne pas chercher. Mais en tant qu'élève de la maison des Aigles, il n'en pouvait être autrement...

- Oh mon Dieu ! Enfin tu évoques quelque chose d'intéressant... Il t'en a fallu un temps. Je commençais à m'ennuyer. Je ne peux hélas te parler de ce qui m'amène devant ton amie...

- Eh bien, sortons.

Emma-Lee se sentit quelque peu vexée de cette mise à l'écart directe et intentionnelle. Toutefois, rien ne le montra sur son corps, ni dans son attitude. Elle ne cessa pas pour autant de regarder Mycroft avec la colère qu'elle sentait toujours en elle.
Après que les deux frères se soient levés, Slevas interrogea la jeune fille:

- Ils sont souvent comme ça. Ne fais pas attention à Mycroft. Il est, disons, un peu spécial et différent de nous... Si tu restes avec Severus, prépare-toi. Tu ne verras Mycroft que rarement, mais quand il se présentera, ce ne sera pas pour une chose anodine. Mais, dis-moi plutôt comment ça se passe avec mon fils ?

- C'est ce que j'avais cru comprendre, en effet, répliqua t-elle doucement.

Puis, les mots du paternel résonnèrent à l'intérieur d'Emma-Lee: "Si tu reste avec Severus"... Elle était persuadée qu'il lui avait parlé de l'incident. Il s'était confié à son père sur son erreur...

- Excusez-moi d'être aussi directe, mais... Severus vous a dit ce qu'il avait fait, n'est ce pas? Je veux dire, avec... Avec... l'autre femme? réussit-elle à sortir. Si vous pensez que je vais le quitter pour ça, vous vous trompez. D'ailleurs lui aussi se trompe. Je ne partirai pas. Tout le monde fait des erreurs, moi la première en essayant de déchiffrer ce qu'il pense alors qu'il essaie de me protéger de ses soucis. Et tout le monde a le droit à une deuxième chance.

Retrouvant son calme, Emma-Lee se repassait tous les moments qu'elle avait vécu en compagnie du Serpentard et un petit sourire nostalgique apparut sur ses lèvres.

- Vous savez, votre fils est quelqu'un de bien. Il ne le montre pas, il n'essaie pas de prouver sa valeur à toutes les occasions et il est vrai. Toujours égal à lui même... Il m'a confié qu'il avait peur de ce qu'il ressentait, que je le faisais changer et qu'il ne savait pas pourquoi ni comment. Et le fait de ne pas contrôler cela lui fait peur...

Relevant les yeux vers Slevas, Emma-Lee enchaina:

- Et c'est cette peur qui, je pense, a poussé Severus dans les bras de cette... Peut importe. Je ne le quitterai pas.
Revenir en haut Aller en bas
Severus Storm
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: St. James's Park et ses environs

Message par : Severus Storm, Ven 06 Fév 2015, 11:16


Slevas voyait bien qu'Emma-Lee semblait vexée par le comportement des deux autres. Quand on les voyait pour la première fois ensemble, la plupart des gens était surpris par les actes et paroles. C'est pourquoi, il s'était intéressé au couple de son fils. Severus était imprévisible, et pour le moins différent des autres personnes. Emma-Lee lui répondit alors qu'il lui servit un verre d'eau.

- Excusez-moi d'être aussi directe, mais... Severus vous a dit ce qu'il avait fait, n'est ce pas? Je veux dire, avec... Avec... l'autre femme? réussit-elle à sortir.

Slevas hocha la tête pour confirmer la pensée de la jeune demoiselle.


- Si vous pensez que je vais le quitter pour ça, vous vous trompez. D'ailleurs lui aussi se trompe. Je ne partirai pas. Tout le monde fait des erreurs, moi la première en essayant de déchiffrer ce qu'il pense alors qu'il essaie de me protéger de ses soucis. Et tout le monde a le droit à une deuxième chance. Vous savez, votre fils est quelqu'un de bien. Il ne le montre pas, il n'essaie pas de prouver sa valeur à toutes les occasions et il est vrai. Toujours égal à lui même... Il m'a confié qu'il avait peur de ce qu'il ressentait, que je le faisais changer et qu'il ne savait pas pourquoi ni comment. Et le fait de ne pas contrôler cela lui fait peur... Et c'est cette peur qui, je pense, a poussé Severus dans les bras de cette... Peut importe. Je ne le quitterai pas.

Emma-Lee semblait complètement accro à son fils; autant que ce dernier pouvait être accro à la cigarette. Slevas sourit devant les paroles de la demoiselle. Elle était passionnée sans aucun doute. Ainsi, elle ne comptait pas le quitter. C'était un bon point selon lui. Severus aurait été affecté par la séparation. Et puis, en y réfléchissant bien, il avait besoin d'elle pour évoluer.

- Je ne sous-entendais aucunement que tu allais rompre avec mon fils, lui répondit-elle. Et je ne suis pas là pour te / vous dire ce que tu / vous avez à faire. C'est votre histoire. Tout ce que je peux dire c'est que mon fils tient beaucoup à toi. Il s'inquiète pour toi, pour le regard des autres sur votre couple par exemple. Personnellement, je vous trouve très bien ensemble, d'après ce que je connais et vois de votre relation. Je dois te dire qu'hier, quand il m'a expliqué ce qui lui est arrivé, il avait honte et n'a pas voulu te blesser. Il est un peu perdu, car il se rend compte que tu brises ses barrières. C'est compliqué pour lui de ressentir certaines choses, mais grâce à toi, il s'ouvre petit-à-petit aux choses de l'amour. Ce qui est un exploit pour lui, crois-moi.

Slevas s'interrompit, but une gorgée de vin et reprit:

- Je suis content de faire ta connaissance en tout cas. Si tu as des questions sur quoique ce soit, n'hésite pas à me les poser ou à les poser à mon fils.

Souriant de nouveau, Slevas jeta un coup d'oeil derrière l'épaule d'Emma-Lee. Severus et Mycroft fumaient tous les deux dehors. Ils semblaient calmes, l'un écoutant attentivement les paroles de l'autre. Mycroft avait une drôle d'influence sur son fils. Malgré son air détaché et ses provocations, Slevas savait pertinemment que Mycroft avait pour point de pression le jeune homme qu'il considérait comme son propre frère.
Revenir en haut Aller en bas
Emma-Lee Swan
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: St. James's Park et ses environs

Message par : Emma-Lee Swan, Sam 07 Fév 2015, 16:38


La jeune fille se sentait plus à l'aise à présent. Slevas avait compris que les sentiments qu'éprouvaient Emma-Lee n'étaient pas fumeux, même s'ils pouvaient paraitre complètement disproportionnés pour certains...

- Je ne sous-entendais aucunement que tu allais rompre avec mon fils, lui répondit-elle. Et je ne suis pas là pour te / vous dire ce que tu / vous avez à faire. C'est votre histoire. Tout ce que je peux dire c'est que mon fils tient beaucoup à toi. Il s'inquiète pour toi, pour le regard des autres sur votre couple par exemple. Personnellement, je vous trouve très bien ensemble, d'après ce que je connais et vois de votre relation. Je dois te dire qu'hier, quand il m'a expliqué ce qui lui est arrivé, il avait honte et n'a pas voulu te blesser. Il est un peu perdu, car il se rend compte que tu brises ses barrières. C'est compliqué pour lui de ressentir certaines choses, mais grâce à toi, il s'ouvre petit-à-petit aux choses de l'amour. Ce qui est un exploit pour lui, crois-moi.

Après avoir bu un peu de vin, son père reprit:

- Je suis content de faire ta connaissance en tout cas. Si tu as des questions sur quoique ce soit, n'hésite pas à me les poser ou à les poser à mon fils.

Emma-Lee but elle aussi un peu d'eau que le patriarche de la famille Storm lui avait servi un peu plus tôt et lui répondit:

- Donc Severus vous a également dis que nous n'étions pas très bien vus par les personnes vivant au château... Dans ce cas, il vous a peut être aussi dit que je me fiche royalement de ce que peuvent penser les autres. Je suis bien avec Severus et c'est tout ce qui m'importe. Et si l'une des personnes que j'apprécie me dis quelque chose, comme ça a été le cas récemment, c'est qu'il n'a pas cherché à connaître votre fils avant d'ouvrir la bouche. Pour en revenir au fait qu'il n'a pas l'habitude de s'ouvrir aux autres, je suis un peu pareil. Je n'aime pas me dévoiler ou raconter ma vie à la première personne qui passe et notre couple nous amène à partager nos forces comme nos faiblesses. Et puis, je lui dois la vie...

Malgré le fait que la Serdaigle voulait oublier son agression, elle n'y parvenait pas. Le souvenir de cette journée restait gravée. Elle avait eu tellement peur pour Severus, elle avait failli le perdre dans la bataille. Quelque chose qu'elle n'aurait pas supporté, pas pu surmonter sans devenir folle de douleur.

- Les questions que j'ai concernant Severus, je préfère les lui poser. Comme ça, il pourra choisir ou non de me les dévoiler. Ce n'est pas contre vous, c'est juste que je préfère en parler avec lui. Mais il y a bien une chose qui m'intrigue. Comment était-il quand il était petit? Ah, et si vous avez des questions, n'hésitez pas non plus, ajouta t-elle avec un petit sourire en attendant la réponse de Slevas.
Revenir en haut Aller en bas
Severus Storm
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: St. James's Park et ses environs

Message par : Severus Storm, Lun 09 Fév 2015, 09:10


- Donc Severus vous a également dis que nous n'étions pas très bien vus par les personnes vivant au château... Dans ce cas, il vous a peut être aussi dit que je me fiche royalement de ce que peuvent penser les autres. Je suis bien avec Severus et c'est tout ce qui m'importe. Et si l'une des personnes que j'apprécie me dis quelque chose, comme ça a été le cas récemment, c'est qu'il n'a pas cherché à connaître votre fils avant d'ouvrir la bouche. Pour en revenir au fait qu'il n'a pas l'habitude de s'ouvrir aux autres, je suis un peu pareil. Je n'aime pas me dévoiler ou raconter ma vie à la première personne qui passe et notre couple nous amène à partager nos forces comme nos faiblesses. Et puis, je lui dois la vie...

Alors que la jeune demoiselle marquait une pause, Slevas se souvint de la lettre de son fils lui annonçant qu'il avait été attaqué par des Mangemorts dans la Cabane Hurlante. Il n'avait pas été surpris par l'attaque en elle-même. C'était de l'inquiétude pour son fils qu'il avait ressenti avant tout. Severus ne lui avait pas donné les détails de ces événements. Son côté mystérieux et le fait de s'en tenir aux faits étaient une caractéristique du jeune sorcier lors de rencontres aussi graves... Ainsi, son fils avait sauvé la vie de sa copine. Bon, même si l'étudiant considérait que les hommes étaient faits pour mourir, au moins il avait conscience de certaines actions à mener en vue d'arrêter cette guerre.


- Les questions que j'ai concernant Severus, je préfère les lui poser. Comme ça, il pourra choisir ou non de me les dévoiler. Ce n'est pas contre vous, c'est juste que je préfère en parler avec lui. Mais il y a bien une chose qui m'intrigue. Comment était-il quand il était petit? Ah, et si vous avez des questions, n'hésitez pas non plus.

Slevas sourit de nouveau et vit son fils pénétrait de nouveau dans le restaurant, suivi de près par Mycroft. Les deux meilleurs ennemis reprirent leur place respective.

- J'espère qu'on ne vous interrompt pas... demanda Severus d'un ton respectueux.

- Non, siffla Slevas alors qu'une lueur malicieuse passait dans ses yeux.

Severus sut tout de suite qu'il allait mettre, ou qu'Emma-Lee avait mis, un sujet délicat sur la table.

- Emma-Lee me demandait justement comment pouvait se résumer ton enfance...

Le sourire de Slevas s'accentua.

- Et bien, c'est très simple, déclara Mycroft à l'attention de la jeune intéressée. Nous avons toujours cru qu'il était idiot, jusqu'à ce qu'on le mette en contact avec d'autres enfants.

- Une terrible erreur, si tu veux mon avis, enchaîna Severus.

- Oh ne m'en parle pas... Que ce soit pour toi ou pour moi, cette expérience fut un véritable fiasco.

Slevas savait très bien que ces deux-là s'en seraient pris aux décisions d'éducation de leur parent. Un bon point pour montrer à la jeune Serdaigle qu'ils pouvaient s'entendre sur quelque sujet. Même si Mycroft envoyait des piques à Severus, il connaissait la valeur de celui qu'il considérait comme son petit frère.

- Severus était plutôt... comment dire... hyper sensible et hyper actif dans son enfance. Comme tu peux le voir, il a bien évolué à l'extrême depuis.

- C'est toujours comme ça avec lui, fit remarquer Mycroft. Tout ou rien, mais jamais dans la nuance.

Severus ricana doucement devant les propos des deux hommes. Après tout, ils avaient raison. Son père enchaîna sur un autre sujet.

- Tu ne m'avais pas dit que tu avais sauvé la vie d'Emma-Lee...

- J'ai cru bon de considérer ce fait comme un fait mineur par rapport à l'attaque en elle-même; sans vouloir te vexer, Emma-Lee, ajouta-t-il pour sa copine. Cependant, j'ai quelque chose à te demander par rapport à ça.

Severus avait retrouvé son air sérieux. Mycroft avait beau dire ce qu'il voulait sur cette attaque, il ne pouvait pas l'aider pour ce qu'il allait demander à son père.

- Emma-Lee n'a pas pu soigner correctement son bras après tout ça. Peut-être aurais-tu quelque chose qui ferait l'affaire?

Slevas fronça les sourcils devant l'inconscience des deux jeunes gens. L'infirmerie restait une option tout de même. Mais, connaissant son fils, il avait préféré attendre plutôt que de devoir expliquer le comment du pourquoi à un membre du personnel de l'école. Soupirant, le père de famille regarda Emma-Lee et lui demanda doucement:

- Fais-moi voir l'état des dégâts... Et dis-moi ce qu'il s'est passé exactement. Ma femme travaille à Sainte Mangouste. Je lui enverrai une missive avec les détails. Et... Si tu veux bien dormir à la maison ce soir, nous pourrons soigner tout ça correctement.

Revenir en haut Aller en bas
Emma-Lee Swan
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: St. James's Park et ses environs

Message par : Emma-Lee Swan, Lun 09 Fév 2015, 18:33


Emma-Lee était attentive à la réponse qu'allait lui donner le père de Severus. Toutefois, il ne put pas le faire, enfin pas immédiatement car les deux frères étaient revenus.

- Severus était plutôt... comment dire... hyper sensible et hyper actif dans son enfance. Comme tu peux le voir, il a bien évolué à l'extrême depuis.

La jeune fille avait beaucoup de mal à imaginer son copain "hyperactif" et "hyper sensible". Aujourd'hui, cette même personne passait maître dans l'art de se détacher des choses humaines, en tout cas lorsqu'ils n'étaient pas ensemble.
Apparemment, ces deux jeunes hommes étaient du même avis en ce qui concernait leur enfance. A croire qu'avoir fréquenté des enfants de leur âge ne leur a rien apporté, que ce soit au niveau intellectuel ou de l'amusement.

Puis, Slevas aborda un sujet douloureux:

- Tu ne m'avais pas dit que tu avais sauvé la vie d'Emma-Lee...

Severus lui racontait beaucoup de choses, mais n'était pas du genre à se vanter. Elle venait d'en avoir la preuve encore une fois...

- J'ai cru bon de considérer ce fait comme un fait mineur par rapport à l'attaque en elle-même; sans vouloir te vexer, Emma-Lee. Cependant, j'ai quelque chose à te demander par rapport à ça. Emma-Lee n'a pas pu soigner correctement son bras après tout ça. Peut-être aurais-tu quelque chose qui ferait l'affaire?

La jeune fille n'en fut pas offusquée le moins du monde. En effet, Severus avait raison. L'attaque des Mangemorts était ce qu'il y avait de plus important, surtout par rapport à la proximité qu'il y avait avec le château et Pré-au-Lard: des lieux chargés d'élèves imprudents.

Et la réponse de son père mit la jeune fille mal à l'aise:

- Fais-moi voir l'état des dégâts... Et dis-moi ce qu'il s'est passé exactement. Ma femme travaille à Sainte Mangouste. Je lui enverrai une missive avec les détails. Et... Si tu veux bien dormir à la maison ce soir, nous pourrons soigner tout ça correctement.

- Je... Je ne peux pas vous la montrer ici, mes manches ne se relèvent pas assez... Et ce n'est pas grand chose, c'est presque cicatrisé, tenta t-elle de rassurer Severus et son père en lançant un regard chargé à son petit-ami. Et ça ne me fais pas mal aujourd'hui. Je vais bien, je vous assure.

Toutefois, elle ne dévoila pas qu'elle pleurait parfois de douleur quand celle-ci se réveillait. Elle sentait le fouet enflammé sur son bras par moments et l'arrachait du sommeil plus souvent qu'elle ne le laissait croire à son amoureux.
La blessure qu'elle disait "presque cicatrisée", n'en était rien. Elle allait de l'épaule jusqu'au coude de la jeune fille en deux estafilades légèrement profondes, mais laissait sur la peau de la Serdaigle de vilaines marques de brûlures...
Revenir en haut Aller en bas
Severus Storm
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: St. James's Park et ses environs

Message par : Severus Storm, Mar 10 Fév 2015, 10:40


- Je... Je ne peux pas vous la montrer ici, mes manches ne se relèvent pas assez... Et ce n'est pas grand chose, c'est presque cicatrisé, tenta t-elle de rassurer Severus et son père en lançant un regard chargé à son petit-ami. Et ça ne me fais pas mal aujourd'hui. Je vais bien, je vous assure.

Severus se tourna instinctivement vers Emma-Lee. Il se doutait que son père ne laisserait pas filer l'aigle comme ça et le laisser prendre son envol aussi facilement. Slevas n'était pas du genre à laisser les personnes se dérober comme ça. Mais, ça, Emma-Lee ne pouvait pas le savoir. Et puis, l'étudiant de dernière année sentait que la jeune demoiselle lui cachait quelque chose par rapport à tout ça. Fronçant les sourcils comme son père, il allait prendre la parole quand Slevas leva la main pour lui faire signe de se taire.


- Ecoute-moi bien Emma-Lee, fit-il d'une voix qui ne laissait pas d'ouverture à quoique ce soit. Ce n'est pas à toi de juger si la blessure résultant du sortilège de Magie Noire qui t'a frappé est "presque cicatrisé". Je peux être conciliant sur certaines choses, mais pas sur des choses aussi graves. Je n'ai pas besoin d'avoir recours à la Legilimancie pour savoir que tu caches quelque chose par rapport à ça.

Autant Severus aimait défier Mycroft quand il prenait son ton sérieux, autant il s'effaçait devant son père. Après tout, il avait raison. Emma-Lee devait se faire soigner.

- Donc, reprit-il en regardant autour de lui les divers clients se trouvant dans la salle, tu ne peux pas me montrer ça maintenant. Soit. Cependant, je veux que tu me montres ta blessure avant la fin du repas. Fais preuve d'imagination pour accomplir ce petit défi. Mon invitation pour ce soir tient toujours si tu n'as peur de passer la soirée avec un sorcier expérimenté qui ne se laisse pas piéger aussi facilement...

Slevas sourit à Emma-Lee. Il n'avait pas l'intention de l'effrayer, juste de lui faire comprendre à quel point dissimuler une blessure après un combat avec des Mangemorts pouvait s'avérer grave. Severus était content de savoir que son père invitait toujours Emma-Lee malgré tout. Il serait plus tranquille chez lui pour rester près d'elle et lui témoigner son affection. Et puis... Elle pourrait pénétrer dans son intimité.

- Je serais ravi que tu acceptes l'invitation de mon père, déclara-t-il avec un petit sourire. Bien sûr, tu as ta propre vie et je comprendrais que tu souhaites retourner au château. Si tu restes, il y aura toujours de quoi te changer, te laver, etc.

- Du moment que tu ne pénètres pas dans la pièce qui lui sert de lieu de vie..., l'interrompit Mycroft avec un charmant sourire.

- Ma chambre est ordonnée, Mycroft ! s'indigna Severus.

- Oui... Pas comme ton bureau...

- Qu'est-ce que cela peut faire? Tu n'habites pas avec moi à ce que je sache...

- Grand Dieu non ! Heureusement !

- Je te retourne le compliment...

Severus trouvait exaspérant le côté maniaque de Mycroft. Il aimait son bordel et se retrouvait très bien dedans. Quant à sa chambre, il prenait toujours soin de la ranger impeccablement deux fois par semaine. C'était amplement suffisant selon lui.

- En parlant d'habitation..., pensa Slevas à haute voix en se tournant vers son fils. Tu as des vues sur des quartiers dans lesquels tu aimerais habiter?

- Oui, j'aimerais visiter un appartement sur Baker Street. C'est très bien situé dans Londres. Après, j'hésite avec une logement du côté de Hampstead Heath.

- Belle illustration de ton esprit et de la façon dont tu ordonnes ta vie... Tout ou/et rien... L'ordre ou/et le désordre... Le centre ville ou/et la banlieue verdoyante...

Exaspéré, Severus fit mine de jeter un coup d'oeil à sa montre.

- Tiens, il est midi ! Tu n'as pas un rendez-vous je ne sais où pour aller manger avec je ne sais qui du gouvernement britannique...

- Hélas non, petit-frère. J'ai tout annulé pour passer un peu de temps en ta charmante compagnie.

C'est à cet instant que le serveur arriva pour prendre les commandes. Severus commanda des lasagnes. Il n'avait pas spécialement faim, mais il devait faire bonne figure. Mycroft commanda un poisson du jour. * Naturellement... le régime... * pensa le Serpentard en souriant. Slevas prit une assiette de pâte aux brocolis. Ne restait plus qu'Emma-Lee...
Revenir en haut Aller en bas
Emma-Lee Swan
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: St. James's Park et ses environs

Message par : Emma-Lee Swan, Mar 10 Fév 2015, 18:16


- Ecoute-moi bien Emma-Lee. Ce n'est pas à toi de juger si la blessure résultant du sortilège de Magie Noire qui t'a frappé est "presque cicatrisé". Je peux être conciliant sur certaines choses, mais pas sur des choses aussi graves. Je n'ai pas besoin d'avoir recours à la Legilimancie pour savoir que tu caches quelque chose par rapport à ça. Donc, tu ne peux pas me montrer ça maintenant. Soit. Cependant, je veux que tu me montres ta blessure avant la fin du repas. Fais preuve d'imagination pour accomplir ce petit défi. Mon invitation pour ce soir tient toujours si tu n'as peur de passer la soirée avec un sorcier expérimenté qui ne se laisse pas piéger aussi facilement...

Emma-Lee ne fut pas intimidée par les propose de Slevas. Pourtant, elle n'aimait pas que quelqu'un lui force la main, surtout quand il s'agissait de son corps. Mais elle se doutait bien que le sorcier face à elle ne lâcherait pas l'affaire avant d'avoir ce qu'il voulait. Préférant ne pas faire trainer les choses, la jeune fille décida de lui montrer de suite.

Respirant calmement, Emma-Lee retira son pull crocheté pour laisser voir son débardeur blanc qu'elle avait mis en dessous. Et sa blessure qui était maintenant visible...
Deux marques ressortaient plus que le reste des dégâts. Elles étaient rouges sang, entourées de peau partiellement brûlée, et courraient de son épaule à son coude en spirale. Les bords des plaies étaient inflammatoires mais aucune trace d'infection n'était visible. Ce bras blessé pouvait surprendre par son aspect peu encourageant, toutefois la jeune fille savait qu'au départ, c'était bien pire.

N'aimant pas afficher ses faiblesses, la jeune fille remit son pull et cacha son bras tout en répondant:

- Je pense que vous êtes inquiet au vue de la blessure, mais je vous assure que par rapport au début, ça n'est rien. Je n'ai pas mal, je peux le bouger normalement même si j'ai moins de force qu'avant.

Severus, à ce moment, rattrapa le sujet lancé par son père un peu plus tôt:

- Je serais ravi que tu acceptes l'invitation de mon père, déclara-t-il avec un petit sourire. Bien sûr, tu as ta propre vie et je comprendrais que tu souhaites retourner au château. Si tu restes, il y aura toujours de quoi te changer, te laver, etc.

- Du moment que tu ne pénètres pas dans la pièce qui lui sert de lieu de vie...


- Ma chambre est ordonnée, Mycroft !

- Oui... Pas comme ton bureau...


- Qu'est-ce que cela peut faire? Tu n'habites pas avec moi à ce que je sache...

- Grand Dieu non ! Heureusement !

- Je te retourne le compliment...

Emma-Lee profita de ce court moment de répit pour répondre à l'invitation de la famille Storm en se tournant vers Severus:

- Je serai ravie d'accepter notre invitation, mais tu pense que ça va aller avec Mercor? Je l'ai pas pris avec moi, je pensais que je retournerai au château. Le laisser là-bas tout seul ne me rassure pas beaucoup. Je pourrai envoyer un hibou à Jasmine pour qu'elle s'en occupe, lui dire ce qu'il faut qu'il mange... Et puis il la réveillerait cette nuit si elle fait un cauchemar.

La Serdaigle réfléchissait à une solution concernant son animal de compagnie, et les hommes étaient repartis dans une querelle concernant cette fois les projets d'habitation de son petit-ami. Elle n'intervint pas cette fois, et sourit doucement en le regardant se chamailler.
Elle-même ne se disputait pas avec les membres de sa famille, elle était beaucoup trop renfermée pour prendre part à la moindre prise de tête de sa famille. Généralement, elle cessait d'écouter et partait rejoindre les animaux quand elle en avait marre.

Alors un serveur arriva et prit les commandes de Severus, Slevas et Mycroft et attendit celle de la jeune élève. N'ayant pas eu le temps de choisir quoi que ce soit, elle décida de prendre le même plat que celui de Severus. Après tout, elle aimait les lasagnes et cela faisait longtemps qu'elle n'en avait pas mangé.

Essayant de relancer la conversation sur un sujet plus léger, Emma-Lee décida d'interroger le frère de son amoureux.

- D'après ce que j'ai compris, vous travaillez auprès du ministère Britannique, Mycroft? En quoi consiste votre travail?
Revenir en haut Aller en bas
Severus Storm
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: St. James's Park et ses environs

Message par : Severus Storm, Mer 11 Fév 2015, 17:46


A la vision de la blessure d'Emma-Lee, Severus serra les poings sous la table. Dissimulant ce geste, le jeune homme paraissait calme, du moins aux yeux des autres clients. Toutefois, les personnes se trouvant à sa table avaient pu voir ses mâchoires se contracter. Slevas, quant à lui, fronça davantage les sourcils. Il devrait passer à Ste. Mangouste après le déjeuner. Mycroft, lui, ne broncha pas.

- Je pense que vous êtes inquiet au vue de la blessure, mais je vous assure que par rapport au début, ça n'est rien. Je n'ai pas mal, je peux le bouger normalement même si j'ai moins de force qu'avant.

-Je veux bien vous croire, déclara le père de son petit-ami en hochant la tête.

Après sa petite querelle avec Mycroft à propos de sa chambre, Severus écouta les propos d'Emma-Lee. Elle paraissait ravie de l'invitation, mais ne pouvait dissimuler un petit sentiment de malaise. Peut-être était-ce la proximité avec lui qui la gênait, surtout après ce qu'il s'était passé plus tôt dans la matinée...

- Je serai ravie d'accepter notre invitation, mais tu penses que ça va aller avec Mercor? Je l'ai pas pris avec moi, je pensais que je retournerai au château. Le laisser là-bas tout seul ne me rassure pas beaucoup. Je pourrai envoyer un hibou à Jasmine pour qu'elle s'en occupe, lui dire ce qu'il faut qu'il mange... Et puis il la réveillerait cette nuit si elle fait un cauchemar.

La jeune Serdaigle s'inquiétait avant tout pour son petit dragon. En possédant un lui-même, Severus savait que son compagnon pouvait rester tout seul plus d'une journée. Néanmoins, le comportement de sa copine était touchant. Le jeune homme sourit et la rassura en lui disant qu'elle pourrait tout à fait envoyer un hibou à Jasmine et qu'elle ne devait pas s'inquiéter pour Mercor. Tout irait bien.

Le serveur arriva et Emma-Lee commanda le même plat que Severus. Elle n'avait pas eu le temps de réfléchir à ce qu'elle allait manger ce midi. Le Serpentard se maudit de ne pas lui avoir laisser le temps de choisir quelque chose qui lui plairait davantage. Après, les lasagnes de ce restaurant était particulièrement bonnes. Donc, dans l'ensemble, la jeune demoiselle devait apprécier son plat.

- D'après ce que j'ai compris, vous travaillez auprès du ministère Britannique, Mycroft? En quoi consiste votre travail?

Severus fut surpris qu'Emma-Lee adresse la parole à Mycroft. D'ordinaire, c'était lui qui prenait la parole en premier. Son frère ne parut pas offusqué et se tourna doucement vers la jeune sorcière. Slevas s'excusa et quitta la table. L'étudiant de dernière année se dit qu'il allait certainement envoyer un hibou à sa mère ou du moins, prendre contact avec elle. Severus se décontracta imperceptiblement tandis que Mycroft répondait à Emma-Lee.

- C'est exact. Je travaille pour le gouvernement de sa Majesté. Quant à l'objet de mon travail, je ne peux vous en dire davantage. Je suis tenu, disons, au secret professionnel. Vous comprenez... La famille royale et tous ses secrets...

Severus haussa les sourcils et secoua doucement la tête. Lui et ses extravagances. Toujours dans le drame et l'extrapolation. Le serveur apporta les plats en même temps que Slevas revenait à table. Le jeune homme commença à manger alors que les autres s'y mettaient aussi. Les lasagnes étaient toujours aussi délicieuses.
* Parfait ! * pensa Severus en jetant un regard amusé à Emma-Lee. Cette dernière avait dû se faire une bonne idée de son demi-frère.
Revenir en haut Aller en bas
Emma-Lee Swan
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: St. James's Park et ses environs

Message par : Emma-Lee Swan, Jeu 12 Fév 2015, 00:16


Emma-Lee avait perçu la colère de Severus en voyant son bras. Elle était tellement que cela l'affecte autant, sachant qu'il n'était pas responsable de ce qui lui était arrivé. Et cela aurait être bien pire s'il n'était pas intervenu, quoique la jeune fille puisse en penser...
Elle remit son pull et sans que personne ne le remarque, elle posa sa main droite sur celle de Severus et tenta de le détendre et de le calmer. La jeune fille n'aimait pas voir son petit-ami dans cet état, elle se sentait coupable de sa colère, mais aussi de sa tristesse et de tous les sentiments négatifs qu'il pouvait ressentir depuis qu'ils étaient ensemble.
Le Serpentard lui avait confié qu'il n'avait pas pour habitude d'avoir un "point de pression" à l'endroit d'Emma-Lee et que celle-ci l'ouvrait à de nouveaux sentiments. Certains étaient positifs comme l'amour, d'autres l'étaient moins et lui faisait courir des risques comme pour l'attaque des Mangemorts.

Quand la Serdaigle parla des ses inquiétudes pour Mercor, Severus se mit à sourire doucement. Emma-Lee se demanda au début pourquoi il souriait, puis cela lui est apparu comme une évidence: il trouvait mignon qu'elle s'inquiète pour son dragon. Le Serpentard la rassura ensuite sur le fait que Mercor pouvait rester seul durant une journée et qu'elle pourrait envoyer un message à Jasmine pour lui demander de veiller sur son petit monstre.
Quoi qu'en dise son compagnon, Emma-Lee était rassurée que quelqu'un puisse s'occuper de son animal. Elle ne laissait jamais un de ses amis particuliers sans soins, que ce soit les siens ou ceux d'un proche. Même pour ses chiens se trouvant chez ses grands-parents, la jeune fille avait laissé une liste de consignes à sa famille, et elle demandait également à être prévenue en cas de problème...

Voulant relancer la conversation sans exclure le seul à ne pas pratiquer la magie, Emma-Lee questionna Mycroft sur son travail. Mais celui-ci ne pouvait - ou ne voulait - rien dire.

- C'est exact. Je travaille pour le gouvernement de sa Majesté. Quant à l'objet de mon travail, je ne peux vous en dire davantage. Je suis tenu, disons, au secret professionnel. Vous comprenez... La famille royale et tous ses secrets...

Mycroft ne s'épanchait pas du tout sur son travail, il n'était pas bavard et coupait court la discussion...
Il fallait que la jeune fille trouve autre chose, mais quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: St. James's Park et ses environs

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 08:49


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 8

 St. James's Park et ses environs

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.