AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 6 sur 11
Derrière un bosquet
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
Alzair Nore
Gryffondor
Gryffondor

Derrière un bosquet - Page 6 Empty
Re: Derrière un bosquet

Message par : Alzair Nore, Mer 20 Juil - 22:23




Rp with
June Evans

Quelques jours, quelques semaines, il ignorait totalement depuis quand il arpentait de nouveau cette gigantesque bâtisse qu’on appelait : « Poudlard ». Le jeune homme avait complétement perdu une quelconque notion du temps, enfouis dans la bibliothèque, cherchant à limiter les dégâts après plus de six mois d’absence… Personne n’allait lui faire des fleurs et il le savait très bien. Aucun élève n’avait pris un semblant de nouvelles pendant ces six mois, il s’était attaché aux mauvaises personnes comme à son habitude… De toute façon, ces dernières lui rappelaient trop la phase ténébreuse qu’il avait traversée à l’époque. Il voulait repartir de zéro, la solitude ne le gênait pas vraiment, le jeune Gryffondor en avait l’habitude et avait appris à vivre avec.

Alzair cligna des yeux, des lettres gigantesques et illisibles lui faisaient face… La tête embrumée, il se releva, il s’était encore assoupi au milieu de ses livres. Un silence lourd l’entourait depuis son réveil, il se frotta frénétiquement le visage pour essayer de se réveiller. Il sentait le dessin d’une feuille sur son visage, les traits marqués de la sorte cela faisait bien quelques heures qu’il s’était assoupis. Il zieuta la gigantesque pendule qui ornait un mur de la bibliothèque, elle affichait minuit passé. Et m*rde ! Il s’était encore mis dans un sacré pétrin. Passé la nuit au milieu des livres ne l’enchantaient pas spécialement. Après s’être précipité à la porte, il soupira de soulagement, miraculeusement aucune porte n’était fermée.

Emporté par un vent de légèreté, il dévala les escaliers à pleine vitesse, tout en distinguant à travers les vitraux une magnifique pleine lune. Le jeune Gallois n’avait plus sommeil et n’avait aucunement envie de voir, ou pire réveiller un de ses compagnons de dortoir. Il se dirigea donc instinctivement dans le parc, il connaissait un petit coin paisible à l’écart des regards où il pouvait admirer en toute sérénité le spectacle qu’offrait la nuit. Il en aurait pratiquement oublié qu’il était en train d’enfreindre le règlement de Poudlard mais c’était devenu le cadet de ses soucis depuis pas mal de temps…

La lune éclairait timidement le parc, le poussant à avancer pratiquement à l’aveuglette. Heureusement, il se souvenait parfaitement de la position de la clairière. Vêtu d’un léger t-shirt grisonnant quelque peu froissé par son assoupissement et d’un jeans noir, Alzair sentait la légère brise chatouillé ses avant-bras, sans pour autant exprimé une quelconque gêne. Arrivé sur place, les lieux étaient dissimulés par un groupement d’arbres, cela ouvrait à une vue magnifique sur le lac noir, formant une légère colline abrupte. Il s’installa à son aise en bas de cette petite colline, allongé les cheveux mêlé à la verdure humide. Même si quelqu’un traversait le bosquet, il s’avait que la forme de la colline le dissimulait des curieux.

Et que fut sa surprise, lorsqu’il entendu à peine quelques minutes après son arrivée, les pas timides d’une personne dans son dos. Cela l’avait pratiquement instinctivement fait sourire, il n’était donc pas seul à apprécier les escapades nocturnes… Ce qui le surprenait plus, c’était qu’on avait découvert son petit coin de tranquillité ce qui lui faisait perdre une bonne partie de son charme. Il distingua au son que la personne s’était également installé à quelques mètres de lui, mais semblait ignorer la présence du jeune homme. Plusieurs solutions s’offraient au jeune Gallois, resté silencieux et profiter du moment tout en évitant d’être déranger par cette personne tiers, ou alors il pouvait aussi l’effrayer solution qui s’avérait quelque peu tentante et plaisante mais également quelque peu méchante, dernière alternative qui s'offrait lui aborder calmement cette personne tout en prenant le risque de tomber sur une mauvaise surprise… Il attendit finalement quelques minutes pour s’assurer qu’il n’avait pas été découvert et décider de la façon dont il allait agir, avant de finalement se lancer d’une voix sûre et amusée :


« La vue est somptueuse d’ici, n’est-ce pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
June Evans
June Evans
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Derrière un bosquet - Page 6 Empty
Re: Derrière un bosquet

Message par : June Evans, Mer 20 Juil - 23:37


Tout était calme et paisible. June n'était jamais venue dans cette partie du parc et pourtant, elle entamait sa dernière année à Poudlard. Il était temps qu'elle découvre cet endroit desert, qui devait être une excellente cachette pour les personnes qui souhaitaient s'isoler soit pour reviser, soit simplement  parce qu'ils avaient envie de solitude, ce qui était compréhensible vu le monde qui reignait à Poudlard.

Seule, June pourrait penser un peu à elle et à tous ses problèmes qui refaisaient surface. À la fin de sa cinquième année, la jaune et noire avait réussi à remonter la pente et était parvenue à avoir toutes ses BUSES haut la main à sa grande satisfaction. Malheureusement, des evenements qui ont suivi l'ont replongé dans sa "dépression" allant de la simple mauvaise humeur à la véritable crise de nerfs. Marx l'avait croisé complètement ivre un soir au chemin de traverse. Ils ne se sont presque pas revus depuis. Quelques mois plus tard, elle avait rencontré un ancien Gryffondor, Gilbert, qui l'avait arrêter alors qu'elle pratiquait la magie dans une ruelle moldue. En bref, elle avait enchainé les conneries et avait eu grandement besoin de prendre un peu l'air et de s'éloigner de l'école. De ce fait, elle rentrait tous les week-end chez elle, à Weymouth, où elle avait l'occasion de se ressourcer, du moins, sauf quand son abrutie de voisine moldue était dans les parages...

Plongée dans ses pensées, elle n'avait même pas remarqué qu'elle n'était pas seule. A vrai dire, dans cette obscurité, il était compliqué de différencier les arbres des Hommes.

- La vue est somptueuse d’ici, n’est-ce pas ?
Cette voix la fit sursauter. Elle la connaissait, mais elle avait beau réfléchir, elle ne pouvait pas mettre un nom dessus. Elle regarda autour d'elle et distingua une silhouette à quelques mètres d'elle, mais elle était incapable de voir les traits de cette personne. Qui était-ce ? Elle hésita entre aller à sa rencontre ou rester sur place. Elle choisit la première option pour le moment, ignorant sur qui elle pouvait tomber, il ne fallait pas prendre de risque, elle en avait déjà assez fait les frais. Bien que ses paroles n'avaient rien de menaçantes, elle ne voulait pas se lancer dans la gueule du loup.

- Affirmer le contraire serait mentir ! répondit-elle gentiment. C'est un bel endroit pour s'isoler, je viens de le découvrir, mais à ce que je vois, je ne suis pas seule.

Elle ignorait sur quel ton elle avait dit cela. Elle ne voulait pas qu'il le prenne mal. Il avait peut-être juste envie d'être seul également. Après tout, il était là avant elle, si il y a bien quelqu'un qui pouvait déranger l'autre, c'était bien elle.

- Enfin, je ne dis pas ça contre toi, ne te méprant pas, tu as tout à fait d'être là.
Elle se mit à rire nerveusement face à la situation. Elle se mélangeait dans ses paroles et se sentait un peu ridicule. M'enfin, tant qu'il ne la voyait pas, elle ne risquait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Alzair Nore
Alzair Nore
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Derrière un bosquet - Page 6 Empty
Re: Derrière un bosquet

Message par : Alzair Nore, Jeu 21 Juil - 20:07




Apaisé après avoir bouquiné une grande partie de la journée… Alzair était allongé, ses mains formant un agréable coussin sous sa tête, il sentait un léger vent chatoyé l’extrémité de son nez. Le jeune Gallois ne vivait que la nuit depuis son retour à Poudlard cependant il sentait la fatigue s’accumulée au fils des jours. Sans cette intervention quelque peu inattendue, Alzair aurait surement terminé sa soirée dans ce discret bosquet jusqu’aux premiers éclats de l’aube. Le jeune homme avait toujours adoré vagabondé dans des endroits inexplorés depuis sa plus tendre enfance... Il était souvent accompagné de son petit frère comme son ombre, ces souvenirs de cette période, il les gardait toujours précieusement dans un petit coin de sa tête… Il regrettait que Poudlard cadenasse ces élèves à l’aide de leur règlement mais ce n’était pas ce qui allait pouvoir l’empêcher de vivre à sa façon.

Cela l’enchantait de voir qu’il n’était pas le seul à voir les choses du même œil. La personne qui se trouvait derrière lui ne dégageait aucune odeur identifiable. C’était surement du au vent qui soufflait vers l’immense lac noir éclairé agréablement par le léger reflet de la lune. Le jeune Gryffondor avait expiré silencieusement, tout en admirant l’immensité de la pénombre qui l’entourait, le charme de ce spectacle résidait tout autant dans cette sensation d’insécurité pesante que la pénombre pouvait émettre mais également la forme de calme qu’il s’y dégageait. Retrouvé quelqu’un à quelques mètre de lui découplait ces sensations tout en y ajoutant une petite dose d’ivresse chez le jeune homme.

Le jeune Gallois s’était donc lancé sûr de lui n’espérant pas tombé sur un élève qu’il avait pu connaître précédemment étant en froid ou indifférent avec la plupart des personnes avec qui il avait pu passer du temps à Poudlard. La réponse ne se fut pas attendre, son premier soulagement était de voir que son intervention n’avait pas fait fuir le mystérieux inconnu qui semblait partager le goût aux escapades nocturne avec le jeune Gallois…

« Affirmer le contraire serait mentir ! C'est un bel endroit pour s'isoler, je viens de le découvrir, mais à ce que je vois, je ne suis pas seule. »

Aux premiers mots, le cœur du jeune garçon s’emballa. Il connaissait cette voix mais à sa surprise elle n’était pas liée à des sensations d’indifférences ou de rejet mais plutôt à un agréable souvenir. C’était la voix de… Rahh il n’arrivait pas à replacer la voix sur un quelconque visage, cela faisait plus de six mois qu’il avait quitté Poudlard, il essaya de se remémorer en vitesse les visages qu’il avait pu croiser ici... Sans réussite, il savait maintenant que la jeune femme partageant son petit bosquet le connaissait surement également. Cependant cette dernière semblait également avoir du mal à reconnaitre la voix d’Alzair au vu de ses paroles.


« Enfin, je ne dis pas ça contre toi, ne te méprant pas, tu as tout à fait d'être là. »

Amusé, le jeune Gallois sentait la maladresse dans les paroles de la jeune inconnue. Elle semblait un peu gênée mais rien de plus normal après avoir été surprise alors qu’elle se pensait seule. Il avait une envie irrésistible de se retourner et d’approcher la voix féminine qui était devenu le centre d’intérêt du jeune homme depuis quelques secondes. Mais il se résigna par peur de l’effrayer mais également car cette situation cocasse l’amusait quelque peu… Malgré l’ivresse qu’engendrait cette situation, il sentit sa voix se rouer. Il hésitait à la questionner sur son identité avant de finalement renoncer à cette idée. Alzair d’un ton taquin essaya de détendre l’atmosphère en essayant d’ironiser la situation :


« Encore heureux, ce n’est pas moi qui s’est immiscé en dernier ici… lança-t-il amusé. Enchanté chère inconnue ! »

Il avait préféré la laisser penser qu’il ne la connaissait pas. Après tout, il ne savait pas si la jeune femme avait également eu la même sensation lorsqu’il avait pu prendre la parole.
Revenir en haut Aller en bas
June Evans
June Evans
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Derrière un bosquet - Page 6 Empty
Re: Derrière un bosquet

Message par : June Evans, Jeu 21 Juil - 23:28


Le calme. Tout ce dont June avait besoin en ce moment. Le stress des autres élèves étaient contagieux et elle détestait ce genre de sensations. Ses amis passaient tout leur temps libre dans les livres ou à réviser les cours. La sang-mêlé les appréciait, mais tout ça commençait réellement à lui taper sur le système. Voilà pourquoi les escapades nocturnes étaient devenues une habitude chez elle. Parfois, elle restait dans les couloirs, notamment par temps de lui, tout en observant par les fenêtres le calme qui reignait dans le parc et les arbres de la forêt interdite qui se balançait au rythme du vent. Et les autres fois, elle se retrouvait dans ce parc ou dans la forêt interdite à la recherche d'aventure.
Ce soir-là, elle était dans la tranquillité, derrière ce bosquet, accompagné de cette personne inconnue. Peut-être même que d'autres personnes se trouvaient là, mais c'était peu probable, peu de personnes n'osaient sortir la nuit à cause des punitions qui pouvaient les attendre derrière - et ce n'était pas des heures de colle...


- Encore heureux, ce n’est pas moi qui s’est immiscé en dernier ici…  Enchanté chère inconnue !


June ne pu s'empêcher de rire face à cette réaction. Il réagissait avec humour à cette intervention maladroite et ça lui plaisait bien. Il ne semblait pas vouloir se prendre la tête, la Poufsouffle commençait à penser qu'elle n'avait absolument rien à craindre avec lui et c'était tant mieux, elle ne tenait à se retrouver encore dans de beaux draps.
La jeune fille ferma les yeux. Elle connaissait cette voix, elle en était persuadée ! Où est-ce qu'elle avait bien pu le voir, elle l'avait sur le bout de la langue, mais impossible de le faire sortir.

- Moi de même, malgré le fait que tu es peut-être un gros psychopathe.

Et voilà, il fallait bien qu'elle le place quelque part. L'ambiance semblait être décontractée, un peu d'humour ne faisait pas de mal. June savait que ça aurait pu se passer autrement, elle savait qu'en ce moment, elle prenait les choses très à coeur et pouvait réagir plutôt violemment, comme elle l'avait fait avec cettr pauvre serdaigle. En même temps, quand elle était méfiante, elle ne cherchait pas, elle était comme ça June et ça ne s'arrangeait pas au fil du temps. Elle eut une folle envie de lui demander s'ils se connaissaien . Cette pensée prenait le dessus sur tout le reste, elle savait qu'elle lui avait déjà parlé. Peut-être qu'il s'agissait uniquement d'une brève conversation. Sans réfléchir davantage, elle se lança, après tout qu'avait-elle à craindre ?

- Désolée de te demander ça, tu vas probablement me prendre pour une folle mais.... On se connait non ?

La situation était drôle tout de même. Elle aurait simplement pu se lever et aller à sa rencontre. Au lieu de ça, elle avait préféré préserver le mystère, bien qu'elle savait qui il était, il fallait juste qu'elle retrouve son nom. Qui sait ? Peut-être que lui aussi l'avait reconnu...
Revenir en haut Aller en bas
Alzair Nore
Alzair Nore
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Derrière un bosquet - Page 6 Empty
Re: Derrière un bosquet

Message par : Alzair Nore, Dim 24 Juil - 0:29




Quelques secondes étaient passées, le jeune Gallois se mordait la lèvre attendant d’entendre une nouvelle la voix de cette mystérieuse fille. Les yeux fixés au ciel, le spectacle était magnifique, aucun nuage à l’horizon ce qui laissait les nombreuse étoiles scintillés chatoyant la pénombre ambiante. Il s’était toujours intéressé à ce qu’il pouvait se cacher derrière ces dernières. Quand il était plus jeune, une idée s’était installée dans sa tête imaginant que chaque étoile représentait le rêve d’une personne.  Cette petite germe d’idée avait grandi en lui pendant son enfance et malgré son murissement, il gardait toujours cette innocente pensée dans un petit coin de sa tête… Le jeune Gryffondor se demandait alors à quoi pouvait bien ressembler l’étoile de sa énigmatique interlocutrice.


« Moi de même, malgré le fait que tu es peut-être un gros psychopathe. »

Perdu dans ses pensées, il eut un léger sursaut lorsqu’il entendit une nouvelle fois cette voix… Elle le torturait, c’était une certitude il la connaissait, dans son timbre de voix il discernait qu’elle était en confiance avec lui. Ce qui pouvait signifier qu’il n’était pas le seul à avoir cette sensation de déjà vu ou plutôt de déjà entendu mais c’était encore trop tôt pour le dire. Cette mystérieuse inconnue semblait sur la même longueur d’onde, elle s’était également aventurée dans la taquinerie. Il s’apprêtait à lui répondre sourire aux lèvres mais avant qu’il puisse émettre le moindre son, elle reprit la parole.

«  Désolée de te demander ça, tu vas probablement me prendre pour une folle mais.... On se connait non ? »

C’était donc confirmé, ils se connaissaient. Il allait savoir, c’était une question de minutes, sa curiosité avait atteint des summums. C’était quand même invraisemblable qu’il puisse croiser cette fille à ce moment-là, lui qui évitait la moindre personne depuis son retour. Il piaffait d’impatience de savoir qui se cachait derrière cette charmante voix. Mais que pouvait-il bien lui dire, devait-il lui révéler son identité immédiatement, ou devait-il en savoir un peu plus sur elle avant de se dévoiler. Le jeune garçon choisit un compromis espérant qu’il n’allait pas être déçu par l’identité de la jeune femme.

« Donc je ne suis plus un gros psychopathe ? Ironisa-t-il. J’ai bien l’impression qu’on s’est déjà parler mais je suis désolé, je n’arrive pas à te reconnaître... »

Il était sincère, il regrettait de ne pas reconnaître son interlocutrice, elle semblait intéressante. Cette dernière année lui avait complètement embrumé la tête, paralysé et bouleversé par l’état de sa mère, il avait eu du mal à revenir à la réalité…

Revenir en haut Aller en bas
June Evans
June Evans
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Derrière un bosquet - Page 6 Empty
Re: Derrière un bosquet

Message par : June Evans, Lun 25 Juil - 18:33


Il faisait bon, rien ne pourrait la forcer à rentrer au château durant la nuit. Le vent soufflait légèrement, mais l'air restait doux et agréable. Il s'agissait d'une nuit parfaite telle que June en rêvait de puis un bon bout de temps déjà. Et puis il y avait l'inconnu. June mordait d'impatience de découvrir la personne qui se cachait derrière cette voix qui ne lui était pas inconnu. Elle savait qu'il ne s'agissait pas d'un élève à qui elle avait parlé de nombreuse fois, sinon elle l'aurait reconnu immédiatement. Certes, mais elle le connaissait et elle allait bientôt le savoir. De plus, elle sentait également que l'inconnu mourrait d'impatience de savoir qui était derrière la voix de la Poufsouffle, mais la jeune femme ignorait si elle devait se montrer ou si elle le laissait simplement deviner par le doux son de sa voix.

- Donc je ne suis plus un gros psychopathe ?  J’ai bien l’impression qu’on s’est déjà parler mais je suis désolé, je n’arrive pas à te reconnaître...

Une fois de plus, la jeune fille ferma les yeux, tenta de savoir où elle avait entendu cette voix, elle y était presque, elle l'avait sur le bout de la langue. Elle ignorait encore pourquoi, mais cette voix lui rappelait quelque chose d'agréable, leur conversation n'avait donc pas été désastreuse, bien au contraire, peut-être s'était-il bien entendue. Elle l'ignorait, mais le voir serait un bon moyen de se remémorer ce moment.
Au lieu de se dévoiler, la jaune et noire décida de rester encore un petit peu dans le mystère. Après tout, peut-être que quelques indices le mettraient sur la piste. De plus, ça leur permettrait de rigoler un peu, peu importe qui ils étaient. June trouvait la situation plutôt drôle, et discuter sans se voir pimenter un peu les choses et ça lui plaisait.

- Je vais t'aider à trouver. Si l'on se connaît ne serait-ce qu'un petit peu, ce dont je suis certaine, peut-être trouveras-tu une réponse à mon énigme ?

La sang-mêlée réfléchit un instant, le temps de trouver ce qu'elle pourrait bien lui dire pour le mettre sur la voie. Après un court moment, elle reprit la parole.

- Mon prénom est un mois de l'année en anglais, bien sûr, commençant par un J, commença-t-elle. Quant à mon nom, il commence par un E et se termine par un S. Il est plutôt commun dans les pays anglophones. C'est tout ce que tu peux savoir, je doute que le reste ne suffisent à t'aider

Elle regarda la silhouette, amusée, tentant de savoir si ces indications allaient aider l'inconnu sur son identité. Se concentrer sur cette personne l'aidait à passer une meilleure soirée, à oublier ses problèmes, ne serait-ce que l'espace d'un instant. Elle n'avait pas la notion du temps. Combien de minutes s'étaient écoulées depuis son arrivée ici et sa nouvelle rencontre ? Elle l'ignorait et s'en fichait royalement. Ils étaient bien cachés, personne ne pouvait les voir du château et c'était tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Alzair Nore
Alzair Nore
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Derrière un bosquet - Page 6 Empty
Re: Derrière un bosquet

Message par : Alzair Nore, Mar 26 Juil - 16:58




Les minutes passaient sans que le rouge et or ne s’en aperçoive, le cadre était agréable et la jeune fille qui l’accompagnait l’était tout autant. Le sourire qui était apparu sur ces lèvres depuis quelques minutes, il aurait aimé le retrouver plus souvent ces derniers mois. Le jeune Gallois avait pratiquement oublié ce que l’on ressentait dans ces courts moments d’euphories. Il se demandait toujours quel passif se cachait derrière cette voix mais il allait bientôt le savoir puisque la jeune inconnue reprit la parole calmement :

« Je vais t'aider à trouver. Si l'on se connaît ne serait-ce qu'un petit peu, ce dont je suis certaine, peut-être trouveras-tu une réponse à mon énigme ? »

Sa mystérieuse interlocutrice s’interrompit, il allait donc découvrir incessamment son identité. Une légère appréhension fit son apparition au fond de la gorge et si elle découvrait qu’il avait été hautin avec elle. Une chose qui était devenu quotidien ces derniers mois. Ce moment serait gênant et il avait horreur de ce genre d’humiliation. Pensif, il fut interrompu par la douceur d’une voix qui venait de lui proposer une courte énigme.

« Mon prénom est un mois de l'année en anglais, bien sûr, commençant par un J, commença-t-elle. Quant à mon nom, il commence par un E et se termine par un S. Il est plutôt commun dans les pays anglophones. C'est tout ce que tu peux savoir, je doute que le reste ne suffit à t'aider. »

Appréciant les derniers sons de cette voix, sa réflexion reprit rapidement le dessus… Dans sa tête, les mois défilaient à pleine vitesse : « January, February, March, April, May, June… June ?! » Une jeune femme aux cheveux bruns et mouillés apparu soudainement dans son esprit, ses yeux bleus claires le fixant vigoureusement. Il s’en rappelait comme hier, il voyait encore la jeune Poufsouffle sur sa petite crique Galloise. Ce souvenir agréable venait se mêler à un souvenir un peu moins attrayant où il revoyait un jeune rouge et or lui prendre la tête tout au long d’un cours en compagnie de cette dernière. Les souvenirs étaient remontés à torrents, le faisant pratiquement oublier la scène qui avait lieu en ce moment. Mais un seul mot s’échappa de sa bouche le ramenant à la réalité…

« June !... »

Il se retourna sur lui-même et rampant calmement de quelques mètres avant d’apercevoir la jeune brune en haut de la colline. Il croisa le regard de la jeune fille éclairé par la douceur de la lune, il espérait qu’elle se souvienne de lui mais cela faisait maintenant plus d’un an… Elle avait bien pu l’oublié après cette année mouvementée. Il avait toujours le regard plongé dans celui de la Poufsouffle attendant une quelconque réaction…

Revenir en haut Aller en bas
June Evans
June Evans
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Derrière un bosquet - Page 6 Empty
Re: Derrière un bosquet

Message par : June Evans, Mar 26 Juil - 23:25


Après avoir posé son énigme à l'homme qui lui portait compagnie, June ne bougea plus, tendant l'oreille pour ne rien rater de la réponse qu'il allait lui transmettre. Il allait peut-être l'appeler July, ce qui était une possibilité, peut-être même January, après tout, il devait bien y en avoir dans le monde. La prénom June était peut-être moins courant que July, mais probablement plus utilisé que January alors s'il devait hésiter entre deux, ce serait June et July, deux mois qui se suivaient alors, il ne se tromperait pas de beaucoup, elle ne lui en voudrait sûrement pas pour ça.
Ou alors, peut-être allait-il se dire : " Ah non en fait, je ne te connais pas, aucun de ces noms ne me dit quelque chose", ce qui semblait peu probable à la jeune fille qui était persuadée de lui avoir déjà parlé auparavant, bien qu'elle ignorait combien de temps s'était écoulé depuis.
Finalement, alors qu'elle pensait être bien concentrée, la voix retentit de nouveau et fit presque sursauter la jaune et noire qui s'était plongée dans ses rêveries par inadvertance.

- June !...

Le sang de la concernée ne fit qu'un tour et son coeur se mit à battre à une vitesse qu'elle n'était capable de mesurer. Il n'avait même pas hésiter avec July ou même January, le nom de June était sorti presque instantanément, comme si c'était finalement devenu une évidence pour lui. Désormais, il savait qui elle était et elle n'avait qu'à tourner la tête pour deviner à son tour. Elle se recula légèrement pour apercevoir le visage de l'inconnu. Alzair, fit-elle à voix basse. Comment avait-elle pu l'oublier ? Lui qui avait été tellement patient, tellement gentil avec elle et ce, depuis leur première rencontre. D'ailleurs, la jeune femme sentit un léger malaise lorsqu'elle pensa à ce fameux cours de potions où June était de très mauvaise humeur et où Alzair lui avait permis de penser à autre chose et enfin, où Marx avait fait une légère crise de jalousie, ne comprenant pas pourquoi elle ne lui adressait pas la parole à lui. Alzair avait donc du subir la mauvaise humeur de son ancien ami de Gryffondor sans connaître la raison de cet acharnement non-justifié.
Après cela, les deux jeunes ados s'étaient retrouvés totalement par hasard au Pays de Galles, sur une magnifique plage où June avait passé une des plus merveilleuses des soirées de sa vie. La rentrée qui avait suivi, la Poufsouffle était rentrée en sixième année. Elle avait souhaité avoir des nouvelles d'Alzair, mais était bien trop occupée à travailler pour le chercher à longueur de temps. Quelques mois après, June apprenait qu'il avait subitement quitté l'école, mais n'avait jamais su pourquoi. Aujourd'hui, un an plus tard, il était là, de retour. Elle ignorait ce qu'il était devenu, mais le revoir faisait remonter en elle une lueur d'espoir, peut-être que son sentiment de solitude allait bientôt être comblé par sa présence.
Alzair avait été adorable avec elle et lui avait permis de s'amuser comme jamais lorsqu'ils étaient à la plage de Swansea.
Sans vraiment donner une raison à ce geste, June se leva et se dirigea presque en courant vers le Gryffondor pour le voir de plus prés. Elle s'installa prés de lui, le fixant avec ses yeux bleus, mais pas trop longtemps pour ne pas le mettre mal à l'aise. Elle ne pouvait s'empêcher de sourire.

- Alzair...On m'a dit que tu avais quitté Poudlard, fit-elle. J'espère que tout va bien pour toi !

Elle ne voulait pas lui poser trop de question, cela ne la regardait pas et même si retrouver cette personne la mettait en joie, il fallait qu'elle se souvienne qu'ils ne s'étaient parlés que deux fois...
Revenir en haut Aller en bas
Alzair Nore
Alzair Nore
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Derrière un bosquet - Page 6 Empty
Re: Derrière un bosquet

Message par : Alzair Nore, Jeu 28 Juil - 21:08




Rapidement, son cœur s’était mis à battre à la chamade. Il ne s’attendait plus à retrouver June, il l’avait perdu de vu après sa rencontre sur les côtes Galloises où il avait passé une inoubliable soirée en sa compagnie. Et depuis son départ à Poudlard, il avait pensé qu’il n’aurait plus l’occasion de la revoir. Soudain, il aperçut une lueur dans les yeux de la Poufsouffle… Immédiatement il sut qu’elle l’avait reconnu. La jeune femme se leva subitement et le rejoignit avec des rapides foulées. Amusé, Alzair observa June s’asseoir près de lui... Il ne put s’empêcher de sourire bêtement, le regard de June était irrésistible dans cette pénombre. Habituellement, il aurait été gêné de devoir soutenir ce regard mais cette fois-ci s’était différent. La jeune Poufsouffle tourna la tête faisant face à l’immensité du lac noir. Pendant ce temps-là, le jeune Gallois n’étant plus captivé par le regard de la brune,  il en profita pour l’observer plus largement. Elle n’avait pas changé en un an, il avait l’impression de la revoir assis sur du sable fin à côté de lui. Seul changement ces vêtements, ce soir, elle portait un confortable et classique jean bleu accompagné par un charmant et léger débardeur blanc. Il avait également aperçu le sourire de la jaune illuminé son visage depuis quelques secondes. Au moins il savait qu’elle n’avait pas un mauvais souvenir du jeune homme. Et il put s’en rendre réellement compte quand elle reprit finalement la parole…



«  Alzair...On m'a dit que tu avais quitté Poudlard, fit-elle. J'espère que tout va bien pour toi ! »


Elle s’avait donc qu’il avait quitté Poudlard… Un peu pris de court et également un peu gêné, le jeune rouge et or ne voulait pas revenir sur cette période sombre qu’il essayait par tous les moyens de mettre derrière lui. Cependant qu’es ce qu’il pouvait bien lui dire, il ne voulait pas lui mentir mais commencer à évoquer tous ces problèmes, c’était impossible pour Alzair. De toute façon, il n’était pas encore prêt à en parler sans être perturbé. Il espérait que June puisse comprendre même si cela pouvait se révéler délicat. Il décida donc de ne pas s’étendre sur le sujet et de s’intéresser plus à ce qu’était devenu la Poufsouffle.


« Effectivement, j’ai dû quitter Poudlard... Alzair pensif s’arrêta pendant quelques secondes avant de se tourner vers la Poufsouflle un léger sourire aux lèvres. Je ne m’attendais plus à te revoir après ça mais on dirait bien que mon petit papier d’y a un an n’était pas destiné à être un adieu… Et j’en suis ravi. »


Il ne pouvait pas dire que tout allait bien pour lui. C’était le bordel dans sa vie et il entamait à peine le grand nettoyage. Le fait de retrouver June pouvait l’aider dans cette quête... Mais avant tout, il devait essayer de savoir si la jaune allait bien… Après tout, il la connaissait à peine à l’époque et un an était passé depuis. Il ne pouvait savoir dans quel état d’esprit elle pouvait bien se trouver et ce qu’elle avait pu vivre depuis. En tout cas il espérait une seule chose, c’est qu’elle n’avait pas été autant perturbée que lui pendant cette année…
Revenir en haut Aller en bas
June Evans
June Evans
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Derrière un bosquet - Page 6 Empty
Re: Derrière un bosquet

Message par : June Evans, Ven 29 Juil - 16:24


June était contente d'avoir retrouvé Alzair, c'était une très gentille personne avec qui elle aurait aimé devenir ami. Malheureusement, elle ne l'avait pas revu et il était parti, elle ignorait pourquoi, mais ne comptait pas lui demander. Elle en mourrait d'envie, bien évidemment, mais elle ne le connaissait pas assez pour qu'il se confie comme ça à elle, comme s'ils avaient été les meilleurs amis du monde. Malgré tout, elle voulait profiter de son retour pour apprendre à mieux le connaître et à enfin pouvoir être ami avec lui et avoir quelqu'un à qui parler. Il semblait être dans la même situation qu'elle : Seul. La Poufsouffle aimait être seule, pouvoir penser sans être dérangée, se sortir de ce stress permanent... Néanmoins, elle n'aimait se sentir seul et croyez-le ou non, ce n'était pas du tout la même chose. Elle espérait qu'Alzair accepte sa compagnie. Elle se doutait bien qu'il n'avait pas quitté Poudlard pour rien, mais s'il ne voulait pas en parler, il n'en parlerait pas, c'était son choix à lui.

- Effectivement, j'ai dû quitter Poudlard... Alzair pensif s'arrêta pendant quelques secondes avant de se tourner vers la Poufsouflle un léger sourire aux lèvres que June lui rendit. Je ne m'attendais plus à te revoir après ça mais on dirait bien que mon petit papier d'y a un an n'était pas destiné à être un adieu… Et j'en suis ravi.

June sourit à ce petit rappel. Elle se souvenait bien du mot qu 'Alzair lui avait donné et qu'elle avait malencontreusement fait tomber sur la plage au Pays de Galles. Tout semblait si loin et en même temps si proche. Elle se souvenait très bien de cette soirée et se demandait comment elle avait fait pour ne pas reconnaître le Gryffondor au son de sa voix, après tout ce temps qu'ils avaient passé à parler rien que tous les deux.

- Ça me fait plaisir aussi ! J'avais très envie de te revoir, de te croiser dans les couloirs, mais ça n'a jamais été le cas... Je suis ravie que tu sois de retour et je vois que nous avons les mêmes manies de sortir le soir, ça nous fait au moins un point commun, bien qu'il n'ait pas de sable, ni de vague.

Elle était en train de le regarder, de voir ce qui avait changé chez lui. A vrai dire, il n'avait pas changé, bien qu'il avait pris un an. Il avait l'air d'être toujours aussi gentil et à l'écoute, c'était ce qui avait plu à June au Pays de Galles et en cours de Potions aussi d'ailleurs.

- Je me rappelle de ce cours de potions.... Désastreux...

La jeune fille se mit à rire et pour la première fois depuis longtemps, c'était de bon cœur.

Revenir en haut Aller en bas
Alzair Nore
Alzair Nore
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Derrière un bosquet - Page 6 Empty
Re: Derrière un bosquet

Message par : Alzair Nore, Lun 1 Aoû - 13:34




Un peu plus tôt, il se serait endormi en quelques minutes mais depuis qu’il avait June à ses côtés, il ressentait une certaine vigueur qui l’animait. Il avait pratiquement oublié la nuit qui avait bien avancé… 3 heures ou 4 heures du matin, il s’en moquait royalement, il passait un moment agréable en compagnie d’une personne qu’il n’avait plus envie de perdre de vu. Il avait souvent fait passer sa petite personne avant les liens qu’il pouvait tisser mais c’était fini cette période. Le jeune Gallois espérait que la jeune brune ne lui en voulait pas trop après cette longue absence après tout il aurait pu la chercher un peu plus ardemment… De toute façon, c’était derrière lui il n’y pouvait plus rien, une chose était sûre c’était la dernière fois qu’il la laissait derrière lui. C’est le moment que June choisit pour reprendre la parole.

«  Ça me fait plaisir aussi ! J'avais très envie de te revoir, de te croiser dans les couloirs, mais ça n'a jamais été le cas... Je suis ravie que tu sois de retour et je vois que nous avons les mêmes manies de sortir le soir, ça nous fait au moins un point commun, bien qu'il n'ait pas de sable, ni de vague. »

J’avais très envie de te revoir, ces mot résonnèrent dans sa tête. Elle ne s’en doutait surement pas mais les mots plutôt banales qu’elle venait de prononcer touchaient le jeune homme. Peu de personne à Poudlard avait fait part de leur affection envers le rouge et or. Cela lui faisait vraiment plaisir, et il ne savait pas vraiment ce qu’était June pour lui mais il l’appréciait sensiblement. En plus, elle avait les même manies que lui ce que le jeune homme avait bien révélé un peu plus tôt. Le jeune homme regarda la jeune Poufsouflle qui la regarda en retour avant d’ajouter.

«  Je me rappelle de ce cours de potions.... Désastreux... »

« Désastreux, c’est le cas de le dire... ajouta le Gryffondor. »

Les deux adolescents riaient bonne enfant. L’ambiance était détendue, les deux passaient un moment de franche complicité. Le jeune Gallois ne put s’empêcher de relever le rire de la jeune fille qu’il trouvait craquant. Le Gryffondor se mit à repenser à ce cours, il se rappelait que la jaune avait défendu presque aveuglement cette autre Gryffondor qu’il avait oublié son nom. Il se demandait bien ce qu’il était devenu pour June mais ce n’était ni le moment ni l’envie qui le pousserait à évoquer le sujet. Les deux complices nocturnes blaguaient encore sur ce même cours… Mais soudainement, un craquement retentit derrière le bosquet. Les rires s’arrêtèrent, Alzair jeta un regard questionneur vers la jeune Poufsouffle puis tournât la tête en direction du bruit. Qui es ce qu’il pouvait bien épier leur conversation ?...
Revenir en haut Aller en bas
June Evans
June Evans
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Derrière un bosquet - Page 6 Empty
Re: Derrière un bosquet

Message par : June Evans, Lun 1 Aoû - 19:37


Repenser à ce cours de Potions mettait June un petit peu mal à l'aise. Bien sûr, il était passé il y a très longtemps, mais elle s'en souvenait comme si c'était hier, celui-ci ayant été complètement désastreux et mouvementé. Premièrement, la Poufsouffle était arrivée en cours de très mauvaise humeur après avoir passé une nuit blanche, deuxièmement, Alzair avait été malmené par Marx parce qu'il avait eu le malheur d'être gentil et amical avec elle et troisièmement, leur professeur, William West, s'était fait viré devant leurs yeux par Sergueï Kholov, le directeur, parce que son cours était bien trop moldu à son goût, bref du grand n'importe quoi. June avait toujours bien aimé le Professeur West et il était parti la tête haute. De plus, c'est lui qui avait sauvé June et Alba - ainsi que beaucoup d'autres personnes - du Mangemort qui avait attaqué les Trois Balais. Bref, elle avait bien sympathisé avec Alzair après ça, à la plage de Swansea, et aujourd'hui, elle souhaitait qu'ils deviennent tous les deux amis, qu'il comble la solitude qui la rongeait depuis quelques temps.
Au sujet du cours de Potions, le rouge et or était tout à fait d'accord avec elle.

- Désastreux, c’est le cas de le dire...

Il se joignit à elle dans ses rires, un moment que June apprécia fortement. Rire lui faisait beaucoup de bien ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas partagé un éclat de rire avec un ami. Ils parlèrent légèrement de ce cours de potions, préférant en rire qu'en pleurer. Après tout, c'était grâce à ça qu'ils s'étaient rencontrés, ce qui était une très bonne chose. Elle aurait aimé que ce fous rire dure au moins quelques minutes de plus... Malheureusement, quelque chose vint tourmentait leur superbe soirée, quelque chose ou bien quelqu'un (qu'est-ce qu'elle en savait ?) fit sursauter la jeune fille qui se demandait ce qu'il allait leur arriver. Alzair lança à June un regard interrogateur, celle-ci fit un mouvement d'épaule pour lui montrer qu'elle ignorait ce qu'il se passait ici...
La jeune fille sortit immédiatement sa baguette de sa poche, il ne fallait pas prendre de risque, elle attaquerait s'il le fallait. June était habituée à ce que toutes ses sorties virent au calvaire, ce qui la désespéra un petit peu, elle aurait aimé que ce bon temps avec Alzair dure encore un petit peu. Elle se hâte de se lever et de se rapprocher de l'endroit où le craquement avait eu lieu, c'est à dire dans un buisson qui se trouvait à quelques pas d'eux seulement.
La bruit retentit de nouveau, légèrement plus fort, la créature - ou la personne - se rapprochait des deux jeunes gens. En tendant l'oreille, l'on pouvait entendre des petits couinements, puis d'un seul coup, un énorme couinement qui fit reculer brusquement la jeune femme qui tomba à la renverse.

- Bordel, mais c'est quoi ça ? fit-elle à l'adresse de son camarade.

L'obscurité l'empêchait clairement de distinguer la créature qui se reprochait d'Alzair et elle. Elle lança un regard à ce dernier, espérant qu'il puisse l'éclairer sur la nature de cette créature.


Revenir en haut Aller en bas
Alzair Nore
Alzair Nore
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Derrière un bosquet - Page 6 Empty
Re: Derrière un bosquet

Message par : Alzair Nore, Sam 6 Aoû - 10:03


Spoiler:
 


Les rires, cette chose incontrôlable qui nous plaçait hors du temps… Alzair avait pratiquement oublié cette sensation agréable, il avait espéré que ce moment dure des heures. June semblait elle aussi dans le même état d’esprit que le jeune homme. Mais un bruit les avait perturbés dans leur moment de complicité. Alzair avait rapidement tourné la tête en direction du bruit, essayant de distinguer l’origine de ce dernier. Dans la pénombre qui avait bien progressé depuis qu’ils étaient arrivés, il était impossible de distinguer la moindre silhouette à plus de quelques mètres. L’identité de l’élément perturbateur restait inconnue, cela pouvait être un professeur comme un élève ou même un animal… Il n’en avait pas la moindre idée mais la meilleure solution était de rapidement s’éclipser avant que cette chose remarque leur présence si ce n’était pas déjà fait.

Mais la hardiesse de la jeune femme en décidât autrement, baguette en main, June s’était déjà levé et s’en allait en direction du bruit. Pensif le jeune Gallois fut surpris de voir la jeune femme réagir aussi rapidement, il se leva donc hâtivement puis en quelques foulées arriva à la hauteur de la Poufsouffle. Le Gryffondor s’arma également de sa baguette pour apporter son aide à June. Le silence avait envahi les lieux. Les deux jeune adolescents avançait minutieusement pour ne pas mettre en alerte l’origine du bruit. Puis le bruit reprit de plus belle mais cette fois-ci il était à peine audible. Les deux sorciers tendirent l’oreille quand soudainement un énorme couinement sortit du bosquet… Il vit dans le même temps dégringoler June à ses côtés avant de tomber à la renverse à quelques mètres de lui. Alzair oublia pratiquement le bruit et se dirigea hâtivement vers la jeune femme pour s’assurer que tout allait bien. Le jeune homme ne put s’empêcher de rire de la cabriole de sa complice, sourire aux lèvres, il tendit sa main vers la jeune brune qui se relevait péniblement. Surpris elle lança à son camarade :

«  Bordel, mais c'est quoi ça ? »

«  Ça va ? Tu ne m’avais pas dit que tu étais cascadeuse. Lança-t-il d’un ton blagueur. Je pense que c’est un animal sauvage mais on n’est pas à l’abri d’une visite un peu plus désagréable. Je serais bien resté toute la nuit avec toi ici mais ça serait plus raisonnable de rentrer. »

Une visite malencontreuse ne l’effrayait pas le moins du monde mais il savait que les sanctions avaient été endurcis depuis quelques temps. Et bizarrement, il ne voulait pas que June soit inquiété par sa faute. Il lui avait donc proposé de la réaccompagné au château. De toute façon il comptait la revoir rapidement ce n’était que partit remise.  Attendant la réponse de la jeune Poufsouffle, il espérait qu’elle comprenne sa décision…
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
Aiko Wilkerson
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Derrière un bosquet - Page 6 Empty
Re: Derrière un bosquet

Message par : Aiko Wilkerson, Sam 17 Sep - 12:39


Pv + Tangerine

Le temps chaud de septembre commençait à se dissiper. Après l'énorme vague de chaleur qui avait surfé sur la Grande Bretagne, le vent frais semblait revenir au galop. L'infirmière dut faire face à une épidémie de rhumes parmi les élèves et les enseignants. Une potion qu'elle fabriquait elle-même en guise de médicament, se révélait d'une efficacité fulgurante. L'alternance chaud froid n'avait pas fait bon ménage chez les sorciers. Pendant quelques jours, la pluie frappa à grosses gouttes les fenêtres du château. Le niveau du lac monta et les massifs de fleurs déjà abîmés par la chaleur se transformèrent en marre de boue. J'observais, depuis ma cabane, le potager abimé. Une épave. J'avais pour ambition d'y planter des citrouilles. Halloween arrivait bientôt et il fallait bien redonner un coup de neuf à ce tas de boue. Un nettoyage aussi. Je me vêtais d'un gilet chaud et sortais m'aérer l'esprit.

Il était encore tôt et les trois quarts du château devaient être en cours. Je faisais ma ronde matinale, comme d'habitude. Le doux parfum de l'herbe mouillée me chatouillait les narines. Sweet. Mains dans les poches, j'avançais à grandes enjambées. Je respirais l'air frais qui me glaçait les lèvres. Un nuage de buée sortait de temps à autre. L'après-midi serait sûrement plus chaude. Je n'avais pas pris la peine de sortir ma baguette, elle était rangée dans la poche intérieure de mon gilet. De toute façon, je ne pensais pas en avoir besoin ce matin, j'allais faire un tour à Pré-au-Lard, il y avait un magasin de potion et sûrement pleins de graines et d'outils pour entretenir ce sol. Je me dirigeais vers l'entrée. Soudain, un bruit attira mon attention. Tournant la tête, je vis une petite barrière d'arbre. Un bosquet. Je m'approchais, quelque chose me disait que quelqu'un n'avait rien à faire là.
Revenir en haut Aller en bas
Tangerine Tolpre
Tangerine Tolpre
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Derrière un bosquet - Page 6 Empty
Re: Derrière un bosquet

Message par : Tangerine Tolpre, Lun 19 Sep - 13:23





PV avec Eléna Gilbert


Tangerine avait passée une nuit plutôt agréable, au chaud dans son baldaquin avec l'édredon de plume envoyé par sa mère quelques jours après l'arrivée du froid. Aussi le confort de ce lit ne l'encourageât pas à sortir du lit.... ce n'est que l'idée d'un bon petit déjeuner et d'une matinée de libre que Tangerine réussi à s'extirper de son matelas.

Après être passé rapidement dans la salle de bain commune où elle ne croisât pas grand monde, elle descendit vers la grande salle, jean et T-shirt de moldu geek... besace en toile de jute pendouillant à son épaule de laquelle sortait sa cape de sorcier pour ne pas avoir à remonter dans sa chambre pour reprendre les cours de l'après midi.

Elle profitait de son petit déjeuner pour définir le programme de sa matinée... Elle n'avait encore pas eu le temps d'aller explorer les jardins... ou plutôt le parc du château... Les jardins majestueux de Beauxbatons étaient loin... mais le paysage grandiose du nord de la grande Bretagne n'en valait pas moins son pesant d'or.

Tangerine s’emmitoufla dans son écharpe de deux mettre de long, mi son gilet en crochet gris fétiche et sorti du château.

Une bonne bouffé d'air fraîche (et ce n'était pas peu dire) et voilà la pouffy partie pour une matinée promenade dans le parc. Après avoir emprunté le pont impressionnant, la jeune fille descendit vers la cabane de la garde chasse. Elle se retournât plusieurs fois vers le château pour admirer la grandeur de cette bâtisse remplis d'histoire...

Tandis qu'elle descendait la colline à reculons pour admirer Poudlard, la jaune et noir senti alors un craquement sous sa chaussure accompagné d'un couinement strident. Tangerine baissât les yeux vers ses pieds et ne vit qu'une petite bestiole partir en courant, tant bien que mal, vers un bosquet tout proche. Elle s'approchât doucement mais ne voyant rien, la jeune fille se faufila à travers les arbres.

Une fois au milieu du bosquet, la pouffy s’agenouillât prêt du rongeur couché, agonisant qu'elle venait d’aplatir. Sans réfléchir, elle sortit sa baguette de son sac et pointât celle-ci vers l'animal qui couinait et peinait à respirer.

"#Brackium Emendo"
tenta Tangerine pour remettre le petit animal sur pied.... mais sans avoir le temps de regarder si son sortilège avait guéri le rongeur, des bruits de pas sourd s'approchaient du bosquet dans lequel elle s'était faufilé.

Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
Aiko Wilkerson
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Derrière un bosquet - Page 6 Empty
Re: Derrière un bosquet

Message par : Aiko Wilkerson, Mar 20 Sep - 19:23


L'air frais du matin me chatouillait les pommettes. Un petit tremblement et une respiration rapide. J'approchais du bosquet à grandes enjambées. Le sol était vraiment trop humide et la boue c'était sale. J'avais pas le souvenir d'être venu ici quand j'étais élève, et pourtant, j'en avais fait des sorties. J'avais exploré pas mal d'endroit, mais étant plus jeune je ne m'étais pas trop trop approchée de la cabane de la garde chasse. Sûrement par peur de me faire prendre. Mais fallait dire que je m'étais aventurée un peu partout lorsque j'étais préfète. Les rondes même si c'était fatiguant c'était bien utile et tu découvrais des nouveaux endroits sans frauder, et le combos « club Sergei plus préfète » ce fut parfait. Mais maintenant que j'étais garde-chasse, j'avais accès à toutes les parties du château sans exception et à l'heure que je voulais. Ragez pas trop. Du coup je me faufilais entre les arbres pour voir une gamine pas méchante mais seule avec une baguette à la main loin de tout. Suspect ? Bien sûr.

- Qu'est-ce que tu fais là ?

Un ton ni agressif ni amical. Juste un peu irrité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Derrière un bosquet - Page 6 Empty
Re: Derrière un bosquet

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 11

 Derrière un bosquet

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.