AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 2 sur 8
Dans des escaliers délabrés
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Laurae Syverell
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Laurae Syverell, Ven 13 Fév - 0:45


La jeune Syverell vit que son offre était accepté. Les yeux pétillants de la blonde le montrait en tout cas. Elle regarda à nouveau le tableau qui s'était adressée à elle. 

- J'ai envoyé ma lettre ce matin, comtesse. 

Flora semblait un peu perdue. C'était compréhensible.

« Heu Bonjour.. Madame »

Madame?? Oups... Laurae ferma les yeux de peur que la Comtesse ne se fache comme elle le faisait si souvent avec elle. Mais le ton de la jeune Vampire vint emplir la salle. Ce ton qui glaçait le sang de l'irlandaise.

Vous avez l'air d'avoir un bon sang.

La jeune Syverell vit le regard interrogateur de Flora se poser sur elle... Il fallait lui expliquer ou bien elle avait compris? Vu sa tête... Il fallait déjà congédier la Vampire...

- Contesa... va rog sia ierte prietenul meu. Pouvez vous dire à mes parents qu'Eira est en route?

A ces mots la Vampire disparu doucement de sa toile. Le regard noir et le sourire sadique. La jeune Syverell poussa un soupir et invita son amie à s'assoir. Elle ouvrit un tonneau vide, et y sortit plusieurs bouteilles de boissons fraîche (sans alcool) conservées grâce au sortilège Glacius mit en place,  et proposa une petite bouteille à Flora. 

- De ma famille, c'est elle qui me déteste le plus... Malgré mes parents sorciers et de longue lignés, je suis sang mélée par mon grand père maternel, pêcheur... Alors elle à de quoi nous haïr. Pourtant, un vampire reste loyal avec sa famille, et très protecteur. Il n'est pas capable de boire son sang. Elle m'a appris le Roumain. Excuse la pour tout à l'heure... elle est susceptible, mais morte, elle ne peut pas grand chose a ton sang. C'est la gardienne de cette endroit. 

La jeune Syverell se massa la nuque et but une limonade au goulot. Puis reposa la bouteille et regarda intensément sa nouvelle amie.

- A toi de me dire... si tu veux de cet endroit ! Si non, j'aimerais que tu n'en parle à personne. Je ne te ferais pas le coup du serment inviolable, mais tu es de Poufsouffle, et je me doit de te faire confiance, comme tu l'as fait pour moi en entrant ici. 

Elle prit une plume de son sac et reposa le livre qu'elle tenait toujours dans sa main. Puis dessina une carte sur un parchemin. 

- Si cette endroit te dit, ou si tu a besoin de moi, trouve moi ici. Carmilla pourra me contacter grâce à ça. Tu peux aussi m'envoyer des lettres via une jeune épervière du Nom de Eira. A la volière, appelle là. Elle viendra d'elle même ! 

Elle lui montra une carte de Chocogrenouille a l’effigie de son ancêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Flora Sulivan
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Flora Sulivan, Sam 14 Fév - 22:49


La jeune blonde resta silencieuse après son salut pas très noble du tout, enfin elle n’avait jamais eu l’occasion de parler avec des ancêtres, en général la jeune Irlandaise ne parlait pas du tout avec les tableaux, même ceux qu’on trouvait chez ses grands-parents sorciers, dont un qui représentait sa tante, mère adoptive de Renesmée, et son père à un âge enfantin, en train de se disputer. Ce souvenir la fit sourire. La jeune Sulivan fut très vite ramenée à la réalité par les paroles de sa nouvelle amie.

- Contesa... va rog sia ierte prietenul meu. Pouvez vous dire à mes parents qu'Eira est en route?

Tout ceci semblait très confus, et Flora se sentait un peu mal à l’aise de se retrouver ici, entre Laurae et ses ancêtres, c’était un endroit intime pour la jeune fille, c’est pourquoi la jeune blonde se sentait un peu en trop en ce moment. La jeune Sulivan vit alors la vieille femme partir de la toile, avec un sourire sadique et un regard noir, la jeune blonde eut froid dans le dos. La brune ouvrit alors un tonneau et tendit une bouteille à Flora, qu’elle accepta sans broncher.

« Merci, c’est quoi ? »

- De ma famille, c'est elle qui me déteste le plus... Malgré mes parents sorciers et de longue lignés, je suis sang mélée par mon grand père maternel, pêcheur... Alors elle à de quoi nous haïr. Pourtant, un vampire reste loyal avec sa famille, et très protecteur. Il n'est pas capable de boire son sang. Elle m'a appris le Roumain. Excuse la pour tout à l'heure... elle est susceptible, mais morte, elle ne peut pas grand chose a ton sang. C'est la gardienne de cette endroit.

La jaune et noire posa un regard curieux sur la toile, tout en réfléchissant, c’était alors un vampire ? Cela expliquait alors le fait qu’elle ait évoqué le sang quelques minutes avant qu’elle ne disparaisse. Pêcheur ? Flora ne comprenait pas pourquoi il était nommé ainsi, avait-il blasphémé leurs croyances ? C’était donc cette langue qu’elle parlait, le roumain. La jeune blonde se demandait si elle ne parlait pas le celte, car parfois elle ne comprenait pas tout dans une phrase. La jeune blonde porta la bouteille à sa bouche et commença à boire goulûment tellement qu’elle avait soif, l’arôme était tellement agréable qu’elle savourait chaque goutte.

- A toi de me dire... si tu veux de cet endroit ! Si non, j'aimerais que tu n'en parle à personne. Je ne te ferais pas le coup du serment inviolable, mais tu es de Poufsouffle, et je me doit de te faire confiance, comme tu l'as fait pour moi en entrant ici.

Bien sûr qu’elle le voulait, Flora avait mille et une idées pour réagencer cet endroit, avec l’accord de Laurae bien sûr.

« Oui je veux bien le récupérer après que tu quittes le château, si tu me le permets je referai la déco, ce sera mon antre pour être tranquille, seule »

La jeune blairelle brune sortit une plume, posa son livre qu’elle tenait dans sa mains, puis dessina une carte sur un parchemin vierge, une carte méconnue pour Flora.

- Si cette endroit te dit, ou si tu a besoin de moi, trouve moi ici. Carmilla pourra me contacter grâce à ça. Tu peux aussi m'envoyer des lettres via une jeune épervière du Nom de Eira. A la volière, appelle là. Elle viendra d'elle même !

Flora resta songeuse, lorsqu’elle avait besoin d’elle, la jeune blonde pouvait parler à Carmilla ? Et aussi envoyer des courriers avec Eira une épervière ? C’était sa chouette ? Flora se dit qu’elle pouvait également donner le nom de sa chouette effraie.

« Ton ancêtre ne va pas me hurler dessus ? Je peux aussi te donner le nom de ma chouette Eolia, si tu veux savoir comment je m’en sors. De mon côté je ferai appel à toi si besoin. »




Revenir en haut Aller en bas
Laurae Syverell
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Laurae Syverell, Dim 15 Fév - 14:36


La jeune Syverell la rassura, en lui expliquant qu'elle adorait je jus de myrtille et que la boutielle qu'elle lui avait donné était composé de ce même jus. 

je veux bien le récupérer après que tu quittes le château, si tu me le permets je referai la déco, ce sera mon antre pour être tranquille, seule »

Bien sur, il n'y a aucun problème la dessus. J'ai seulement choisi ses tableaux car il me mette en relation avec mes parents.

Elle préférait même que toute cette déco morose change  en quelque chose de plus personnel, et l'Irlandaise savait que son interlocutrice allait faire de cet endroit quelque chose de vraiment sublime. Elle lui tandit la carte pour retrouver la pièce.

- En attendant viens ici quand tu veux...

« Ton ancêtre ne va pas me hurler dessus ? Je peux aussi te donner le nom de ma chouette Eolia, si tu veux savoir comment je m’en sors. De mon côté je ferai appel à toi si besoin. »

La jeune Syverell eu un petit sourire et se confiant murmurant à son héritière.

- Elle sera un peu dégoûté, mais en temps que femme et dernière des O'Kallogan et Syverell, elle n'a pas d'autre choix que de m'obéir... Elle aura peut être certainement un petit côté sarcastique désagréable mais elle restera le temps que je m'en aille. Ensuite, tu n'auras plus à entendre parler de madame la Comtesse.

C'est vrai que son ancêtre n'était pas cool avec les étrangers, mais elle savait qu'en étant morte elle ne pouvait plus vraiment menacé.. Surtout que la chef de famille était la mère de Laurae et son père. Ce qui faisait de Laurae quelqu'un de plus puissant sur elle qu'aucune autre personne. 

- Je vais retourner dans les escaliers. Si tu souhaites découvrir d'autres planques?
Revenir en haut Aller en bas
Flora Sulivan
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Flora Sulivan, Jeu 19 Fév - 0:11



« Bien sur, il n'y a aucun problème la dessus. J'ai seulement choisi ses tableaux car il me mette en relation avec mes parents. »

La jeune blonde posa un regard sur les tableaux, ils ne la dérangeait pas du tout si Laurae voulait les garder ici, Flora ne les bougerait pas, elle respectait tout à fait les volontés de son amie.

«  En attendant viens ici quand tu veux... »

Flora allait venir ici très souvent, déjà pour commencer à mieux se repérer, puis après elle y viendrait pour commencer à faire un peu de rangement et redécorer, avec des couleurs plus chatoyantes, car les goûts de la jeune brune ne lui déplaisaient pas, au contraire, mais semblait montrer une certaine tristesse, c'était peut être à travers cette décoration que Laurae laissait court à son imagination, et se laisser aller.

Lorsque Flora évoqua l'ancêtre, car il fallait dire qu'elle avait beaucoup de prestance la comtesse qui en voulait à son sang, la jeune blairelle eut un sourire. Cela était sûrement une question stupide dans le fond, mais pour la jeune blonde non, elle voulait être rassurée, pour ne pas se retrouver face à une personne aigrie lorsqu'elle aurait besoin de joindre son amie.

« Elle sera un peu dégoûté, mais en temps que femme et dernière des O'Kallogan et Syverell, elle n'a pas d'autre choix que de m'obéir... Elle aura peut être certainement un petit côté sarcastique désagréable mais elle restera le temps que je m'en aille. Ensuite, tu n'auras plus à entendre parler de madame la Comtesse. »

Flora acquiesça d'un signe de tête, elle enregistra tout ceci dans un coin de sa tête, donc il s'agissait que pour le moment . A partir de l'instant ou elle quittera ses murs, ses affaires disparaîtront avec elle, la jeune fille se sentit un peu triste de se séparer de son amie, après tout, elle était plus âgée qu'elle de deux ans, donc elle devait faire sa vie. La jeune blonde observa une dernière fois la pièce pour la mémoriser, car bientôt ses couleurs seront changées, elle pensait à une couleur beaucoup plus clair, des couleurs pastels iraient bien à cet endroit.

«Je vais retourner dans les escaliers. Si tu souhaites découvrir d'autres planques?»

La jeune blonde se vit rappeler à la réalité et répondit à la jeune brune

« Oui je te suis »




Revenir en haut Aller en bas
Laurae Syverell
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Laurae Syverell, Jeu 19 Fév - 17:13


Le regard de la jeune femme balaya la pièce. *Mince... ce tableau...* Un cadre noir trônait sur un vieux chevalet de fortune.

« Oui je te suis »

La jeune femme fit signe d'attente, puis prit un voile noir, avant de se diriger vers un tableau représentant un jeune garçon dans les 13 / 14 ans environ qui lui souriait, ce garçon mobile ressemblait beaucoup à la jeune femme.. On aurait dit elle mais en plus jeune et moins féminine. Le tableau n'était pas terminé. On y voyait une palette et un pinceau à ses cotés. La jeune fille recouvrit le tout sans la moindre émotion sur le visage, puis se retourna vers sa camarade.

- C'est bon, on peut y aller.

Elle sortit, le pas pressant de la salle, et fit un nouveau #Lumos informulé avec sa baguette avant de reprendre le dédale des couloirs. Elle avait inscrite depuis longtemps la carte dans sa tête et savait exactement ou aller. De plus, elle s'arrêtait quelques fois, lui montrant d'autres salles vides. Elle aurait pu carrément s'installer et vivre la toute sa vie, puisqu'un autre passage secret menait aux cuisines, et un autre a  une salle de bain et toilette.  
Revenir en haut Aller en bas
Flora Sulivan
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Flora Sulivan, Jeu 19 Fév - 21:09


La jeune blonde attendit que sa jeune amie recouvre un dernier tableau dont elle n'avait pas pris connaissance depuis le début, peut être un autre tableau de cette comtesse vampire. C'est alors que Flora haussa les épaules et resta de marbre devant Laurae. Cette dernière lui inspirait confiance, car elle était tout comme elle très gentille et à la fois discrète.

-C'est bon, on peut y aller.

Flora lui emboita le pas et la suivit dans des couloirs plus sombres les uns que les autres, la lumière émise par la baguette de sa camarade ne suffisant pas, la jeune Sulivan décida de sortir sa baguette d'Oranger à son tour et lancer le sortilège Lumos. Elle voyait beaucoup plus clair, et pouvait suivre les pas de son amie, dans ce labyrinthe qui se dessinait et se refermait après elles. A cet instant précis, elle eut un gargouillis qui provenait de son estomac, cela faisait quelques heures qu'elle venait de prendre son petit déjeuner et son ventre n'allait pas lui laisser la vie tranquille,si elle ne mettait rien sous la dent d'ici une bonne heure.

« Ces couloirs peuvent-ils nous mener aux cuisines ? Je meurs de faim.. pas toi ? »

Flora était certes embarrassée par cette façon de procéder mais elle avait l'estomac dans les talons, malgré sa bonne figure, elle avait faim et sentait comme si son estomac était en train de s'autodigerer. Attendant sa réponse, la jeune blonde marchait derrière elle. La Jaune et Noire était pensive, en se demandant bien ce qu'elle allait manger pour se remplir la panse, une pomme juteuse? Non c'était un peu trop léger pour ses crampes. Elle voulait un bon repas, du poulet et des bonnes pommes de terre sautées au four. De toute manière elle savait qu'en cuisine, les elfes allaient les accueillir chaleureusement en leur proposant plusieurs mets plus délicieux les uns que les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Laurae Syverell
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Laurae Syverell, Jeu 19 Fév - 21:21


Alors que la jeune Syverell avançait, elle fut surprise par une autre lueur derrière elle. Toutefois, elle garda la tête froide et compris rapidement qu'il faisait peut être un peu sombre pour la jeune Blonde. Elle entendit aussi un bruit fort reconnaissable qui s'était échappé du ventre de sa camarade. Un nouveau sourire étira ses lèvres.


-Et bah dit donc...


« Ces couloirs peuvent-ils nous mener aux cuisines ? Je meurs de faim.. pas toi ? »



Laurae regarda son ventre comme pour attendre la réponse de son estomac et s'arrêta. Elle avait l'habitude de peu manger, ses parents étant de simple pêcheurs, sorciers certes, mais sans métier apparant, étant tout les deux de mauvais élèves, son père parti a l'aventure avait rencontré sa mère... nulle en cours. Et la pêche pour se nourrir voulait dire aussi, parfois mauvaise pêche. On nourrissait alors les plus vieux, et les personnes qui en avaient besoin pour ramener le poisson de la bonne mer. 


- Tu as raison. Je vais te guider.


La jeune Syverell n'avait pas vraiment faim, son ventre était comme habitué a manger peu, mais à Poudlard, elle mangeait quand même toujours plus que chez elle. Et quand elle était invité, son estomac pouvait rattraper des jours ! Hyper flexible! Elle guida donc Flora dans un couloir étroit et sombre. Jusqu'à un cul de sac. Elle tapota 5 fois sur une briquette et le mur s'ouvrit devant la superbe cuisine. Des elfes étaient tous déjà en train de préparer le dîner. A la vue des deux étudiantes en magies, ils s'activaient encore plus et leurs proposa de s'installer sur des Poufs. Laurae, pour sa part, refusa poliment. 
Revenir en haut Aller en bas
Flora Sulivan
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Flora Sulivan, Jeu 19 Fév - 22:38


-Et bah dit donc...

La jeune blonde était un peu embarrassée d'avoir émit ce bruit audible, surtout avec ces couloirs qui résonnaient. Lorsqu'elle était chez elle à Londres, elle mangeait quand bon lui semblait, et malgré tout ceci la jeune fille ne prenait pas un gramme durant les vacances, c'était peut être à ses différents activités. Flora faisait beaucoup de danse avec sa sœur durant les vacances d'été, et pouvait parcourir plusieurs kilomètre de vélo, c'était sûrement al raison pour laquelle son corps semblait élancé et non pas fin ou rond.

-Tu as raison. Je vais te guider.

La Jaune et Noire contente par l'approbation de son amie, la suivit dans les couloirs, Laurae semblait connaître les couloirs de ce château comme sa poche de cape de sorcier. Flora aussi aurait voulu connaître ses différents couloirs, surtout qu'elle n'avait jamais mis les pieds ici auparavant, car elle n'avait jamais soupçonné l’existence de pièces vides, comme celles que sa camarade lui montraient au fur et à mesure qu'elles marchaient.

Lorsqu'elles arrivèrent en cuisine, les elfes les attendaient et commençaient à préparer différents menus qui mettaient l'eau à la bouche de la jeune blonde. Ils leur désignèrent des poufs sur lesquels s'asseoir. Laurae refusa de le faire, mais Flora trop gourmande s'assit sans se faire prier et commença à piocher dans une petite salade composée, et prit un morceau de pain. En se retournant vers son amie elle dit la bouche pleine

« Tu ne manges pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Laurae Syverell
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Laurae Syverell, Ven 20 Fév - 19:43


Flora devait avoir rudement faim puisqu'elle s'empressa de s'installer dans un des poufs que leurs avait attribué les Elfes de maison. Ceux-ci s’empressèrent de montrer quelques plats à la Blairelle qui en protita pour piocher un peu dans ce qu'ils proposaient. 

Laurae quand à elle, regardait un peu les alentours. C'était une cuisine plutôt sobre, les murs sans tapisseries, à nu mais d'une couleur chaude, ou quelques plantes vertes venaient pousser pour égayer un peu le tout. La jeune femme s'approcha des plantes et les caressa de l'index et du pouce, l'autre bras dans sa poche. Il y avait des fougères mais aussi d'autres plantes, comme du tin, de l’Oregon, du persil basilic ciboulette... bref un vrai bouquet garni ! 

« Tu ne manges pas ? »



La voix de sa nouvelle amie paraissait quelque peu étouffée et se mélangeait au bruit de la cuisine. Cependant, l'Irlandaise avait l'ouïe fine et se retourna vers la Poufsouffle. Elle avait la bouche pleine ce qui la fit rire. Elle cueilla un brin de ciboulette et le glissa dans sa bouche avant de s'asseoir sur un pouf. *Vais-je manger..?* Son regard croisa celui des elfes. Les yeux pétillants et mignons de ses petits être la fit grimacer intérieurement. Elle n'aimait aucunement leurs feire travailler pour rien. Elle n'aimait pas la condition des elfes mais comprenait que c'était leurs choix de vie.

-Je... J'ai... Bon... si je mange...

A contre coeur, elle accepta donc de belles carottes grillées à la poêle et un rôti de porc servit avec sa sauce. Cependant, elle demanda une petite assiette mais elle n'avait pas pu non plus refuser un bout de gâteau qu'ils lui offraient. Ca avait l'air de faire plaisir aux elfes.. c'était déjà ça. Cependant la jeune Blairelle s'en voulait de ne pas faire en profiter ses parents. Alors elle appella un elfe de maison qui, après une courte conversation disparut dans un POP et réapparut avec une jolie chouette épervière blanche noire et grise.

- Eira.. Apporte ça à Papa et Maman d'accord? 

Elle attacha quelques morceaux de viande pas encore cuite et des légumes dans un colis de deux kilos dans les pattes de sa grande chouette et la laissa s'envoler. Elle savait que ses parents n'allaient pas vraiment apprécié, mais... Il fallait qu'ils se nourrissent. De plus, comme tout les hivers, la pêche avait du être rude... et quasi rien n'aurai donc pu être attrapé. 
Revenir en haut Aller en bas
Flora Sulivan
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Flora Sulivan, Ven 20 Fév - 21:36


«Je... J'ai... Bon... si je mange... »

La jeune blonde trop concentrée dans sa nourriture n'entendit son amie qu'après avoir bien mangé. Cette façon de réfléchir la fit sourire, elle faisait attention à sa ligne apparemment, cela se comprenait mais bon elle pouvait se le permettre car la jeune fille était assez svelte. Flora ne fit pas attention à elle et continuait à se remplir l'estomac, en mangeant une tarte à la mélasse de la main gauche, et un ragoût de la main droite. Les elfes de maison la faisaient sourire, avec leurs grands regards vides et globuleux qui ne faisaient que suivre les faits et gestes des deux jeunes filles. Posant alors pour la première fois ses yeux sur Laurae, cette dernière avait opté pour des carottes grillées et un rôti de porc qui sentait bon. Voila qui faisait plaisir à Flora, elle mangeait bien maintenant.

« Bah tu manges bien..Dit elle en souriant... A la tienne » Dit la jeune blonde en levant un verre de jus de citrouille.

A cet instant, la jeune Irldandaise vit son amie parler à un elfe qui disparut et réapparut aussi vite en compagnie d'une belle chouette épervière blanche. Ce rapace lui faisait rappeler à Eolia sa chouette qui dormait sûrement dans les dortoirs, car sa chouette tenait à sa liberté.

« Eira.. Apporte ça à Papa et Maman d'accord? »

Flora vit alors que Laurae était en train d'accrocher quelques morceaux de viande et quelques légumes dans un colis les pattes du volatil. La jeune Jaune et Noire trouva ça assez singulier et tout en observant le vol majestueux de la chouette elle tourna la tête vers la fille sans rien dire.. Du moins elle n'osait rien dire.

« Très belle ta chouette »
Revenir en haut Aller en bas
Laurae Syverell
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Laurae Syverell, Ven 20 Fév - 22:04


La jeune fille regarda sa chouette s'envoler. Elle avait l'air heureuse de se dégourdir les ailes comme d'habitude.

« Très belle ta chouette »

La jeune Syverell lui fit un sourire. Sa chouette était comme la lueur d'espoir quand tout allait mal. Elles avaient toute les deux une relation quelque peu atypique.

- Merci ! Elle est assez jeune, et doit beaucoup apprendre encore... Mais elle est infatigable quand elle vole ! Et toi tu as une chouette? 

La jeune femme ne put s’empêcher de redemander une assiette... C'était si bon, mais elle avouait que c'était seulement par gourmandise car elle n'avait pas l'appétit généralement.  Et puis maintenant qu'elle avait envoyé Eira, elle n'avait plus à se morfondre ! D'autres carottes un un autre rôti vient caler son assiette. Elle remercia les elfes poliment avant de savourer à nouveau son plat. Sa ligne? Elle s'en fichait. Son corps restait tel quel quoi qu'elle face, c'était un bon point.
Revenir en haut Aller en bas
Flora Sulivan
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Flora Sulivan, Ven 20 Fév - 22:21


Flora rendit le sourire à la jeune brune pour ne pas rendre l'atmosphère lourd, car elle ne comprenait pas le fait d'accrocher de la nourriture aux pattes d'un volatil, à moins que sa famille ne s'en sortait pas en Irlande..La jeune blonde espérait ne pas avoir raison, peut être après tout avait elle envie de leur faire profiter ces quelques mets, sûrement pour leur raviver d'anciens souvenirs, lorsqu'ils étaient sûrement à Poudlard.

« Merci ! Elle est assez jeune, et doit beaucoup apprendre encore... Mais elle est infatigable quand elle vole ! Et toi tu as une chouette? »

Ces paroles firent sourire la jeune blonde, sa chouette était également un peu jeune, blanche comme Eira, elle était très entêtée comme la jeune femme, et surtout tenait à son intimité. Sa chouette était un peu comme sa confidente, son amie, elles se comprenaient maintenant qu'elles se connaissaient parfaitement bien.

« Oui une chouette effraie, du nom d'Eolia, j'ai choisi ce nom par rapport au Dieu du vent Eole » dit elle en souriant

La jeune Irlandaise aimait par dessus tout les mythologies gréco-romaines, toutes ces histoires chevaleresques remplies de différentes chimères et de dieux aussi forts les uns que les autres. A vrai dire, lorsqu'elle était encore considérée comme moldue, du fait qu'elle soit issue d'une union d'une moldue et d'un sorcier, la jeune blonde s’intéressait particulièrement aux histoires de la sorte. Elle avait des tonnes d'ouvrages parlant de la Rome antique, la Grèce antique. Tout en tartinant son pain de marmelade elle se tourna vers son amie et dit

« T'aimes bien les histoires gréco-romaines, tu sais pendant l'antiquité. »
Revenir en haut Aller en bas
Laurae Syverell
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Laurae Syverell, Ven 20 Fév - 23:08


La jeune femme avait donc elle aussi une chouette... et effraie. Elles étaient élégantes en vol, et sourtout c'était aussi les plus silencieuses.

« Oui une chouette effraie, du nom d'Eolia, j'ai choisi ce nom par rapport au Dieu du vent Eole »

La jeune femme leva un sourcil... Dieu Eole? Bien sure qu'elle en avait entendu parler ! Elle avait dévoré des tonnes et des tonnes de bouquins sur toutes les formes de Mythologies. Celtes, asiatiques, greco-romain, égyptiens... et surtout sa curiosité sur l'acculturation de toutes les formes de divinité et les histoires moldus qui expliquaient les choses naturels ou phénoménales, en s'inspirant parfois de la réalité du monde magique. Comme le cerbère, les dragons, les sirènes, les Abaxans montés par les Walkyries...

« T'aimes bien les histoires gréco-romaines, tu sais pendant l'antiquité. »

Un sourire apparu encore, étirant les lèvres de l'Irlandaise. Elle remonta les manches de sa chemise, montrant une carpe Koi, sacrée en Asie, et remontant aussi un peu le bas de sa chemise sur ses hanche, flanc et dos. Un corbeau celte s'envolait d'un cerisier.

- J'adore toute forme de mythologie... de l'antiquité. Qu'elle est donc ton histoire préférée dans la greco-romaine? J'aime bien l'Iliade, et l'Histoire d'Echo. 
Revenir en haut Aller en bas
Flora Sulivan
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Flora Sulivan, Ven 20 Fév - 23:58


La jeune blonde vit alors un sourire se dessiner sur le visage qui était depuis quelques minutes fermé de la jeune brune ? Lorsqu'elle évoqua les mythologies, Flora remarqua alors que son amie venait de remonter une des manches de son chemisier, laissant apparaître une carpe koi, un poisson sacrée apparemment en Asie, d'après les vagues connaissances de la jeune Irlandaise sur cette civilisation. Puis, elle remonta sa chemise et la jeune Irlandaise put voir un corbeau s'envolant d'un cerisier sur le flanc, dos de Laurae.. Ces dessins étaient tellement magnifiques, qu'elle resta bouche bée.

« C'est magnifique... C'est beau, c'est simple, j'adore »

Puis la jeune fille se remit à manger goulûment les différents dessert présentés, puis sa jeune amie lui posa une question très intéressante.

« - J'adore toute forme de mythologie... de l'antiquité. Qu'elle est donc ton histoire préférée dans la greco-romaine? J'aime bien l'Iliade, et l'Histoire d'Echo. »

L'iliade d'Homere oui, Flora aimait aussi les différentes épopées écrites dans ce manuscrits, avec notamment Achille et la fameuse bataille de Troie. Cependant l'histoire d'écho ne lui disait pas grand chose. C'est alors qu'elle demanda à son amie.

« L'histoire d'Echo ? »

Elle avait elle bien aimé l'Odyssée D’Ulysse, une épopée également écrite par les mains de ce cher Homère qui était bel et bien enterré à l'heure qu'il était.

« Moi en plus de l'Iliade j'aime bien l'Odyssé D'Ulysse, car bon l'Iiade en parle un peu lors de la guerre de Troie, mais c'est surtout L'Odyssé qui est vraiment plus centrée sur Ulysse. »

Cependant elle réfléchissait encore à cette histoire d'Echo, elle pensait à quelque chose mais n'était pas très sûre d'elle. Ses pensées étaient tournées vers l'histoire de Narcisse et son amour dévorant pour lui même, ce qui lui a valu une noyade comme mort certaine.
Revenir en haut Aller en bas
Laurae Syverell
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Laurae Syverell, Sam 21 Fév - 11:53


La jeune Syverell remercia son amie pour les compliments. Celle-ci dévora à nouveau toutes formes de desserts qui lui passait sous le nez. Alors l'Irlandaise prit deux petits verres d'Hydromel et s'installa à ses côtés, lui tendant un des verre d'alcool.

« L'histoire d'Echo ? »« Moi en plus de l'Iliade j'aime bien l'Odyssé D'Ulysse, car bon l'Iliade en parle un peu lors de la guerre de Troie, mais c'est surtout L'Odyssé qui est vraiment plus centrée sur Ulysse. »



La jeune femme sourit. Ulysse était aussi un très bon stratège combattant et orateur. Il avait tout pour lui, hormis Poséidon qui lui collait les fesses. 


- Ovide raconte qu'une Nymphe, Echo, avait l'habitude et l’ordre de retenir la belle Héra lors des ébats infidèles de son mari et frère Zeus. Et c'est grâce à d'incessant bavardages qu'elle arrivait à la retenir...Un jour, Héra, reine des Dieux se rendit compte de la supercherie et punit Echo, entonnant ces mots: "Tu auras toujours le dernier mot mais jamais tu ne parleras la première"...C'est ainsi qu'Echo répondait toujours au derniers mot de ses interlocuteurs... Mais n jour, elle rencontra le Beau Narcisse. Après une courte discussion, celui-ci se languit d'elle, lassé de cette discussion qui menait à rien. La nymphe, de douleur se cacha dans une grotte dans les montagnes... et, ne s'alimentait plus, elle se transforma doucement en pierre et chantonna ces derniers mots "Que le Barbare aime à son tour sans pouvoir être aimé". De la roche faite de son corps, une eau limpide et pure, qu'aucunement troublée des bergers et animaux, vint à la rencontre de Narcisse alors qu'il partait à la chasse. Assoiffée, il pencha la tête vers cette eau argentée, et éprit de lui, mourut noyé.

C'est presque en chantant que la jeune irlandaise entonna l'histoire d'Echo. Elle avait raconter l'histoire les yeux fermés... se rememorant le passage d'un livre. Ceci terminé, elle rouvrit les yeux et vit de nomreux visages d'elfes tourné vers elle et assit dans tout les coins de la pièce. Elle rossit légèrement et but une gorgée de son hydromel, gênée de l'attention dont elle avait fait preuve...


-Hum hum... , elle se racla la gorge, essayant de reprendre constance. En tout cas... voilà ce qu'on raconte sur ce mythe qui suit celui de Narcisse.
Revenir en haut Aller en bas
Flora Sulivan
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Flora Sulivan, Sam 21 Fév - 15:42


La jeune blonde buvait les paroles de son amie, l'épopée était tellement bien racontée voir même chantée. La voix de Laurae avait quelque chose, à croire qu'elle avait été orateur dans une vie antérieure. Flora connaissait très vaguement cette histoire, du moins elle ne connaissait que la fin. Les histoires de la sorte étaient tellement belles qu'elles rendaient la jeune Sulivan rêveuse, en se demandant même parfois si ces mythologies n'avaient pas réellement existées tellement qu'elles étaient bien narrées.

«  Tu racontes tellement bien, mieux qu'un livre »

Bon en même temps les livres moldus étaient très ennuyants, les images ne bougeaient pas du tout, et restaient immobiles comme si elles étaient inanimées. C'est pourquoi parfois Flora préférait nettement prendre des ouvrages sorciers, car au moins les personnages dans les récits faisaient leur petite vie. Elle se souvint d'une fois, lors des vacances de Noël sa sœur était tombée sur un livre sorcier, et qu'elle fut interloquée de ne voir que l'encadrée du personnage sans le voir dedans, et qu'elle avait été encore plus surprise lorsqu'elle le vit revenir bredouille pour reprendre la posture.

« Je me souvenais vaguement de cette épopée, enfin surtout la fin... Je ne les pas toutes lu, notamment celle ci »

Lorsque la Jaune et Noire tourna la tête vers son amie, elle la vit ouvrir les yeux, elle avait récité les yeux fermés. Flora ne pouvait pas du tout faire comme ça, déjà elle était assez intimidée de le faire comme ça. La jeune brune se racla la gorge et reprit



-En tout cas... voilà ce qu'on raconte sur ce mythe qui suit celui de Narcisse.


La jeune blonde resta silencieuse, c'était l'une des plus belles histoires qu'elle avait entendu, peut être que parfois la façon de la dire était beaucoup plus efficace que de la lire d'une manière monotone. Avec les propos de la jeune fille, elle pouvait complètement s'imaginer les scènes, la punition d'Echo par la Reine des Dieux Héra, comment elle s'était transformée en pierre suite à sa punition car rongée par le chagrin de ne pouvoir que répéter les mots déjà dit.

« Tu devrais devenir professeur d'Histoire de la magie toi... » dit elle sérieusement

Flora se dit que finalement avec un professeur comme Laurae, les cours seraient beaucoup moins monotones et soporifiques que les cours d'aujourd'hui.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Dans des escaliers délabrés

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 11:54


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 8

 Dans des escaliers délabrés

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.