AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Sports magiques ~¤~ :: Quidditch libre
Page 1 sur 2
Les vestiaires
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les vestiaires

Message par : Maître de jeu, Dim 25 Jan 2015 - 15:27


Là où règnent odeurs corporelles nauséabondes, succulentes vieilles chaussettes, maillots trempés, couverts de boue ou de sang suite à des matchs violents, les vestiaires constituent également le lieu de rassemblement, le quartier général des équipes de Quidditch. C’est ici que vous pourrez préparer vos stratégies, critiquer vos adversaires ou encore suivre les conseils avisés de vos chefs d’équipe. Faites attention, les murs ont des oreilles mais surtout des yeux. Soyez vigilants alors quand vous déciderez de vous changer, vos adversaires pourraient en profiter pour vous espionner. Ou simplement pour se rincer l’œil.
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les vestiaires

Message par : Aiko Wilkerson, Lun 3 Aoû 2015 - 15:39


RP avec  Marx Rosenzwag
Le RP se passe dans les gradins.

Hormis avec l'équipe de Gryffondor, Eléna n'était jamais allée sur le terrain de Quidditch seule. Cette idée la travaillait depuis déjà quelques temps, se disant que là-haut, au moins, elle aurait la paix. Il était presque dix-sept heures et demie lorsque la brune quitta la salle commune des lions pour se rendre dans les gradins. Elle avait emporté avec elle son sac ou s'y trouvait deux bouquins et des parchemins. Elle traversa le château tout en observant les différents élèves et tableaux. À cette heure-ci les couloirs étaient plutôt calmes et c'était une bonne chose.

Après avoir traversé le parc et longé le lac, elle tomba rapidement sur le terrain de sport. Comme elle l'espérait, il n'y avait personne. Sans se retourner, elle prit les escaliers du gradin rouge et or pour monter en haut. Gilbert se sentait bien en hauteur, en plus elle avait une magnifique vue sur le château et ses alentours. Elle resta quelques minutes les bras croisés sur le rebord du gradin, à observer les lieux et rêvasser...  Elle se redressa ensuite afin de prendre ses affaires. Se mettant à l'aise sur les places, la brune sortit un livre de métamorphose puis un rouleau de parchemin quasiment neuf. Elle avait envie d'étudier un petit peu tranquillement sans bruits autour d'elle. L'inverse de la salle commune quoi. Une petite brise vint rafraîchir son visage. C'était un instant agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Marx Rosenzwag
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Les vestiaires

Message par : Marx Rosenzwag, Lun 3 Aoû 2015 - 21:15


La journée touchait à son terme, et comme à son habitude, Marx quitta le château pour se rendre dans le parc. Mais cette fois, il avait une autre idée derrière la tête. Le garçon se décida à aller sur le terrain de Quidditch. En dehors des matchs inter-maisons, il ne s'y rendait jamais. Alors c'était l'occasion de remédier à cela. En plus, son instinct lui dicta que, depuis le haut des gradins, il aurait une vue irréprochable sur les alentours sauvages de Poudlard. Le Gryffondor traversa donc le Parc extérieur, qui à cette heure là était complètement désert, puis foula tranquillement la rive du Lac avant de déboucher sur le terrain. Il entreprit de gravir les marches des tribunes quatre à quatre.

Ce sport lui était totalement inconnu avant son entrée à l'école de sorcellerie, principalement parce qu'il était Né-Moldu. Le Quidditch lui était d'abord apparu comme le sport le plus archaïque qu'il n'avait jamais vu, que ce soit parce qu'on y jouait sur des balais volants ou encore parce que certaines balles avaient leur propre volonté. Depuis, il avait passé pas mal de temps dans les gradins à encourager l'équipe rouge et or. D'ailleurs, quand on parlait du loup... Marx ne prêta même pas attention au sublime paysage écossais qui s'épanouissait sous ses yeux. Il fut tout de suite attiré par la jeune sorcière qui se trouvait là elle aussi. Et il n'eu aucun mal à la reconnaitre. Le garçon l'avait vu jouer tellement de fois... Eléna Gilbert, un des deux batteurs de l'équipe de Gryffondor. Il l'avait dessiné à plusieurs reprises, volant adroitement sur son balais, et frappant les cognards avec férocité.

Marx se rapprocha d'elle à petits pas, pour se faire discret. Il se demandait ce qu'elle faisait ici... En y regardant bien, elle semblait en train de travailler. Parfait! Il allait pourvoir l'embêter un peu dans ce cas. Arrivé dans son dos, il la saisit brusquement par les épaules.

- BOUH!! C'est pas le meilleur endroit pour travailler tu sais! Le vent va emporter tes feuilles et tourner les pages de tes livres!

Le Polonais n'avait pas tellement tort. Le vent soufflait fort au-dessus du terrain.
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les vestiaires

Message par : Aiko Wilkerson, Mar 4 Aoû 2015 - 0:31


Eléna était bien là-haut, sous la brise fraîche et le petit soleil de fin de journée. La vue était magnifique et il n'y avait aucun bruit, le calme plat. C'était trop agréable. Un corbeau quitta sa branche d'arbre, passa au-dessus de la lionne et continua sa course vers l'horizon. Gilbert l'observa voler un instant. Elle décida de détourner ses yeux vers son livre de métamorphose et de s'attaquer aux différentes branches de cette matière. Il y en avait quatre en tout, la transformation, la disparition, la conjuration et la retransformation. Cette dernière branche étant la plus compliquée. Eléna prit sa plume et commença à écrire doucement sur l'un de ses parchemins. Son écriture était régulière jusqu'à ce qu'elle se fasse surprendre.

-BOUH!! C'est pas le meilleur endroit pour travailler tu sais! Le vent va emporter tes feuilles et tourner les pages de tes livres!

Eléna se retourna, le cœur battant plus qu'il ne le fallait. Qui ça pouvait bien être ? La lionne pensait être seule. À sa grande surprise, ce fut un élève de Gryffondor qu'elle ne connaissait presque pas. Elle savait juste que son nom de famille était presque imprononçable. L'observant un peu plus, Eléna se rendit compte qu'il était plutôt mignon. Enfin bref, il n'avait pas tort, la petite brise se transformait de temps en temps en petite bourrasque de vent ce qui faisait effectivement tourner les pages de son livre. Mais bon qu'est-ce qu'elle avait d'autre à faire ici à part étudier ? La jeune fille referma son livre et le posa sur ses genoux. Elle attendit que le Gryffondor s'installe puis elle se trouva vers lui, un petit sourire aux lèvres.

-C'est vrai. Qu'est-ce que tu proposes dans ce cas ? Elle était bien curieuse de savoir. Au faite je ne me suis pas présenté, je m'appelle Eléna.

Revenir en haut Aller en bas
Marx Rosenzwag
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Les vestiaires

Message par : Marx Rosenzwag, Jeu 6 Aoû 2015 - 11:13


Marx n'était mécontent du petit effet de surprise qu'il avait provoqué chez la jeune fille. Le Gryffondor la regarda bien en face, la dévisageant avec une certaine nonchalance, ses yeux plongés dans les siens, qu'il trouvait, au passage, très profond. Le vent soulevait en douceur ses longs cheveux noires, qui retombaient autour de son visage fin, contrastant avec la blancheur de sa peau. Lui affichait un large sourire, dévoilant ses dents blanches et bien droites.

- C'est vrai. Qu'est-ce que tu proposes dans ce cas ? Au faite je ne me suis pas présenté, je m'appelle Eléna.

- Oh je ne sais pas trop... Tu pourrais rentrer au château pour éviter cela. Ou alors je peux te tenir les pages!, alors qu'il disait cela, le garçon s'empara de son bouquin, le tenant bien ouvert devant elle, Voilà, comme ça. Oh, et je sais parfaitement qui tu es! Tu es batteuse dans l'équipe de Gryffondor... Dis comme ça, ça peut paraitre un peu étrange, mais c'est comme ça que sont les choses alors...

Cette dernière phrase lui arracha un petit rire cristallin. Le septième année lui fit également un clin d'œil. Sa chemise rose fluo flottait sur ses côtés, et se plaquait de temps à autre sur son t-shirt aux motifs confus et éclatants. Marx faisait un peu le malin face à la jeune fille, mais il était très impressionner par la figure qu'elle représentait, et le charisme qu'elle dégageait.

- La métamorphose donc?

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les vestiaires

Message par : Aiko Wilkerson, Jeu 6 Aoû 2015 - 11:54


Seule dans les gradins, Eléna n'avait jamais envisagé que quelqu'un puisse la rejoindre. Si l'on excluait les matchs officiels et les entraînements, personne ne venait ici. Et encore moins pour travailler et faire ses devoirs. Mais cela était bien égal à la lionne. Elle aimait faire dans l'originalité. Du coup, miss Gilbert se retrouvait dans les hauteurs du stade, accompagnée de ses livres, ses parchemins ainsi qu'un mystérieux Gryffondor dont elle ne connaissait pratiquement rien, même pas le nom. Ce dernier lui avait affirmé que les gradins n'étaient pas le meilleur endroit pour travailler, et en se présentant, Eléna lui avait donné raison d'une certaine manière en lui demandant ce que lui, pouvait proposer.

- Oh je ne sais pas trop... Tu pourrais rentrer au château pour éviter cela. Ou alors je peux te tenir les pages!, alors qu'il disait cela, le garçon s'empara de son bouquin, le tenant bien ouvert devant elle, Voilà, comme ça. Oh, et je sais parfaitement qui tu es! Tu es batteuse dans l'équipe de Gryffondor... Dis comme ça, ça peut paraitre un peu étrange, mais c'est comme ça que sont les choses alors...

Mmh.. De son côté, le jeune homme semblait connaître la lionne. Pas étonnant puisque que faire partie de l'équipe de Quidditch était un plus pour se faire connaître au sein de la maison. Mais hormis son nom, le lion ne connaissait pas grand chose d'Eléna. Et qu'est-ce qu'il lui proposait ? Rentrer au château ? Pas avant qu'elle ait fini. La salle commune était trop bruyante. Eléna prit alors son parchemin et observa son livre qui était entre les mains du Gryffondor. Les pages avaient un peu tourné sous la pression du vent. Elle arrangea cela en trouvant la bonne page. Parfait.

- La métamorphose donc?

Eléna eut un petit sourire. Elle leva les yeux du manuel.

- C'est ça, tu t'y connais ? Elle regarda le garçon dans les yeux, toujours son petit sourire accroché. C'est quoi ton nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Marx Rosenzwag
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Les vestiaires

Message par : Marx Rosenzwag, Jeu 6 Aoû 2015 - 13:05


- C'est ça, tu t'y connais ? C'est quoi ton nom ?

La garçon fit la moue et secoua la tête. Les enchantements n'étaient pas tellement ce que le rouge et or préférait, mais il ne se débrouillait pas trop mal.

- Pas plus que ce q'on attend de nous en septième année. Ce n'est pas ma matière favorite en tout cas, il lui fit un clin d'œil charmant, Marx Rosenzwag, ça se prononce Rosen-Z'Vague, en phonétiquement, ça signifie "Branche de Rose" en Polonais.

Il savait que son nom de famille, dont il était étrangement fier, posait souvent problème dans sa prononciation. Le Gryffondor avait donc pris l'habitude de l'expliquer en quelque mot, pour qu'il ne fasse pas fuir les gens. La jeune lionne le fixait droit dans les yeux. Le garçon sentit le rouge lui monter aux joues. Elle était quand même très jolie. Et il mourrait d'envi de lui poser tout un tas de question. Il détourna son regard d'elle un instant pour déglutir péniblement et se débarrasser de la gène qui commençait à le ronger et qu'il n'arrivait à dissimuler. Puis le Polonais finint par lui demander, après quelques minutes d'un silence pesant:

- On est de la même maison, mais on a jamais discuté tout les deux. On a fait que se croiser en faite. Alors dis moi: d'où tu viens, comment tu t'y es pris pour intégrer l'équipe de Quidditch en tant que batteuse, et..., hésitation, ça fait déjà pas mal je crois!

La garçon rigola de nouveau, fuyant tout contact visuel avec la belle brune.
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les vestiaires

Message par : Aiko Wilkerson, Jeu 6 Aoû 2015 - 13:52


- Pas plus que ce qu'on attend de nous en septième année. Ce n'est pas ma matière favorite en tout cas, il lui fit un clin d'œil charmant, Marx Rosenzwag, ça se prononce Rosen-Z'Vague, en phonétiquement, ça signifie "Branche de Rose" en Polonais.

Le clin d'oeil du garçon fit roser les joues de la lionne légèrement, mais heureusement, une brise légère vint rafraîchir ses pommettes. Alors comme ça la métamorphose ne le passionnait pas ? Eléna était curieuse et voulait savoir quelles étaient ses matières préférées, ou du moins ce qu'il aimait. En-tout-cas, son nom de famille était loin d'être facile, mais magnifique. Branche de rose... Eléna n'avait toujours pas quitté Marx des yeux et voyant celui-ci commencer à rougir, elle les reposa sur le livre, un peu gênée.

- On est de la même maison, mais on a jamais discuté tout les deux. On a fait que se croiser en faite. Alors dis moi: d'où tu viens, comment tu t'y es pris pour intégrer l'équipe de Quidditch en tant que batteuse, et..., ça fait déjà pas mal je crois!

Effectivement, les deux sorciers étaient à Gryffondor, mais ils ne s'étaient jamais adressés la parole. Pourtant, Eléna l'avait déjà vu de temps à autre dans la salle commune, les couloirs du château, la grande salle et quelquefois en cours. Des fois, il lui arrivait même de poser ses yeux sur le Gryffon un cours instant et de l'observer. Mais ça ne durait jamais longtemps. Eléna détestait être déconcentrée en cours ou pendant ses heures d'études. Ce jeune homme était aussi curieux que la brune. Il posa un tas de questions la concernant. Eléna garda ses yeux sur le livre tout en répondant.

- Je suis née à Londres. Elle sourit sans lever ses yeux du manuel. Et pour ce qui est du Quidditch, la capitaine a fait un recrutement il y a déjà pas mal de temps et j'ai tenté ma chance. Du coup me voilà dans l'équipe. Elle leva les yeux, et vit que le garçon évitait tout contact visuel. Eléna tourna la tête en direction de l'horizon. Et toi, tu viens de la Pologne alors, c'est beau là-haut ? Qu'est-qui te plait à Poudlard ? Qu'elle-est ta matière préférée ?

Elle avait encore un tas d'autres questions en réserve. Finalement, elle n'était pas mécontente de la présence de Marx. En plus d'être intéressant, il était charmant et plutôt mignon.

Revenir en haut Aller en bas
Marx Rosenzwag
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Les vestiaires

Message par : Marx Rosenzwag, Ven 7 Aoû 2015 - 15:41


- Je suis née à Londres. Et pour ce qui est du Quidditch, la capitaine a fait un recrutement il y a déjà pas mal de temps et j'ai tenté ma chance. Du coup me voilà dans l'équipe.

La jeune sorcière parlait tout en gardant de nez rivé sur son bouquin, qui aux yeux de Marx semblait être d'un ennuis mortel. Le garçon haussa un sourcil quand la rouge et or lui expliqua sa sélection dans l'équipe de Quidditch. Soit il s'était mal exprimé dans sa question, soit elle le prenait pour un idiot. Le Gryffondor savait comme se déroulait le recrutement, là n'était son interrogation. Il entraprit de corriger le tire.

- Tu n'as pas du comprendre ce que je voulais savoir. Je voulais dire: Pourquoi batteuse? Je veux dire, yu es une fille tout à fait charmante, alors un tel poste... Je trouve paradoxalement amusant.

Eléna paraissait douce et délicate, et bien que Marx l'ai vu jouer à plusieurs reprises, il avait du mal à juxtaposer ces deux images contradictoires qu'il avait de la lionne. Elle continua:

Et toi, tu viens de la Pologne alors, c'est beau là-haut ? Qu'est-qui te plait à Poudlard ? Qu'elle-est ta matière préférée ?

- Tu es bien curieuse dis moi! J'ai vécu en Pologne quand j'était petit avant d'arriver en France. Du coup, je n'ai pas beaucoup de souvenirs de là-bas. Je me rappelle de grandes étendues de neige immaculée pendant des hiver très froids où les paysages semblaient figés et endormis. C'est ce dont je me souvient le mieux. Et Poudlard est ma seconde maison! J'aime surtout le Parc et... La Forêt Interdite! Il y a toujours quelque chose d'intéressant à voir et à faire!! Ma matière préférée est SACM, du coups je passe pas mal de temps à observer et dessiner les créatures magiques qui peuplent ces lieux. Sinon, toi, tu est du coin si je puis dire ça comme ça? C'est pas un peu agaçant de vivre en ville? Doit pas y avoir masse de chose à y faire...
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les vestiaires

Message par : Aiko Wilkerson, Ven 7 Aoû 2015 - 17:27


- Tu n'as pas du comprendre ce que je voulais savoir. Je voulais dire: Pourquoi batteuse? Je veux dire, yu es une fille tout à fait charmante, alors un tel poste... Je trouve paradoxalement amusant.

Eléna observa Marx, sa question prenait un tout autre sens. Elle réfléchit un instant. Elle adorait le Quidditch, que ce soit en poste de poursuiveuse, batteuse, attrapeuse ou gardienne. Mais il fallait avouer que celui de batteuse était assez cool. Puis à vrai dire, Gilbert n'avait pas tellement eu le choix. La capitaine en avait décidé ainsi et ça lui plaisait. De plus, elle pouvait s'extérioriser à travers.

- Tu es bien curieuse dis moi! J'ai vécu en Pologne quand j'était petit avant d'arriver en France. Du coup, je n'ai pas beaucoup de souvenirs de là-bas. Je me rappelle de grandes étendues de neige immaculée pendant des hiver très froids où les paysages semblaient figés et endormis. C'est ce dont je me souviens le mieux. Et Poudlard est ma seconde maison! J'aime surtout le Parc et... La Forêt Interdite! Il y a toujours quelque chose d'intéressant à voir et à faire!! Ma matière préférée est SACM, du coups je passe pas mal de temps à observer et dessiner les créatures magiques qui peuplent ces lieux. Sinon, toi, tu es du coin si je puis dire ça comme ça? C'est pas un peu agaçant de vivre en ville? Doit pas y avoir masse de chose à y faire...

Effectivement, la Pologne devait être un endroit vraiment magnifique. Plus intéressant que la banlieue Londonienne en tout cas. Et bizarrement, Elena aimait les mêmes choses que Marx, sauf peut-être le dessin puisqu'elle ne savait pas dessiner. Elle appréciait les cours de soins aux créatures magiques, surtout les cours de miss Blanchet. Mais également le parc. C'était un endroit agréable et parfait pour y aller seul ou entre amis. En ce qui concernait la forêt interdite en revanche, ce n'était plus trop ce qu'Elena aimait. L'année dernière elle y allait sans problèmes, mais avec la nouvelle direction, c'était plus compliqué. Puis personne ne voulait y aller de toutes manières..

- À vrai dire, la capitaine m'a désigné pour ce poste et j'ai apprécié le rôle de batteuse. Ça m'aide à m'extérioriser je pense. Elle marqua une pause. Charmante tu dis ? Elle sourit et observa Marx. Pour ce qui est de la ville, je confirme. J'aurais aimé voir des étendues de neiges, mais à part les mêmes maisons, des centres commerciaux et des immeubles, il n'y a pas grand chose à Londres.
Revenir en haut Aller en bas
Marx Rosenzwag
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Les vestiaires

Message par : Marx Rosenzwag, Sam 8 Aoû 2015 - 10:33


- À vrai dire, la capitaine m'a désigné pour ce poste et j'ai apprécié le rôle de batteuse. Ça m'aide à m'extérioriser je pense. Charmante tu dis ? Pour ce qui est de la ville, je confirme. J'aurais aimé voir des étendues de neiges, mais à part les mêmes maisons, des centres commerciaux et des immeubles, il n'y a pas grand chose à Londres.

- Ah je vois. Ce n'est pas un choix que tu as pu faire librement. C'est vrai que ce poste doit être un vrai défouloir! Frapper dans ces saloperies de cognards, ça doit faire un bien fou! Oui tu es charmante. Peut être un peu trop sérieuse, fit-il en désignant le livre, mais charmante tout de même. Et personnellement, je ne pourrais pas vivre en ville. Les rares occasions où je rentre chez mes parents à Lille, en France, je suis en campagne péri-urbaine et ça me plaît déjà moyen!

Le centre ville signifiait pour Marx l'absence de verdure, de paysage et de vie autre qu'humain, et ça lui faisait froid dans le dos en plus de ne pas l'intéresser. Un long silence se fit entendre. Le vent avait un peu tourné, si bien que Marx l'avait maintenant de face, ce qui hérissait ses cheveux au dessus de son front. Le Soleil arriverait bientôt sur la ligne d'horizon, et le ciel commençait déjà à se teinter de orange et de rose, parsemait de nuages aux allures meringuées. Le Gryffondor avait l'esprit vidait de sa journée épuisante, si bien qu'il ne savait plus quoi demandé à la jeune sorcière. Il était rare que le jeune homme n'ait rien à dire. Il s'efforça de trouver quelque chose, et tout ce qu'il trouva fut:

- Dis moi, tu accepterais de poser pour moi? Je ne dessine jamais personne, mais je pourrais faire une exception...

Trouvant cela absolument stupide et inadapté à la situation, le septième année rougit de honte. Il n'avait pas trouver autre chose. Ou alors...

- Et toi sinon, quelles sont tes matières préférées?

Le garçon commençait vraiment à s'embrouiller tout seul. Une chute libre et vertigineuse dont il n'arriverait probablement pas à s'en tirer tout seul. Un mal être se fit ressentir avec une boule dans le ventre. Mais il essaya de ne rien laisser transparaitre, affichant un sourire qui se voulait séduisant. Eléna devait certainement le prendre pour un psychopathe, ce qu'il n'était pas lin d'être finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les vestiaires

Message par : Aiko Wilkerson, Dim 9 Aoû 2015 - 12:39


Marx et Eléna pensaient la même chose en matière de Quidditch. Le poste de batteur, un vrai échappatoire parfait pour extérioriser un peu tout. D'ailleurs, la lionne prenait un réel plaisir à taper dans ces balles de malheur. Si le brun n'aimait pas la ville, il devait détester se rendre à Poudlard en train. La gare de King Cross était située au centre de la ville de Londres et c'était carrément sans verdures. Mais bon, une fois à bord du Poudlard express, on voyait de magnifiques paysages. Ça devait lui plaire. Après la remarque sur le fait qu'elle était charmante, mais un peu trop sérieuse. Eléna prit le livre de métamorphose encore sur les genoux du garçon et le rangea dans son sac. Elle en fit de même avec ses parchemins.

- Dis moi, tu accepterais de poser pour moi? Je ne dessine jamais personne, mais je pourrais faire une exception...

Eléna observa le lion, il avait mentionné un peu plus tôt qu'il aimait dessiner dans la forêt interdite. Mais Gilbert ne se doutait pas qu'il était aussi doué pour dessiner de véritables personnes. Elle se demandait si à cet instant même, il avait sur lui de quoi dessiner. Soudain, les joues de Marx prirent une couleur rouge. Que lui arrivait-il ? Eléna avait du mal à comprendre. D'un seul coup, elle se sentit mal à l'aise. Avait-elle fait quelque chose de mal ? Puis d'un seul coup, le brun lui afficha un sourire plutôt joli avant de poser une nouvelle question.

- Et toi sinon, quelles sont tes matières préférées?

La lionne sourit à son tour.

- J'aime beaucoup les soins aux créatures magiques, mais aussi la métamorphose. Il avait dû s'en rendre compte. Elle marqua une pause. Et tu sais.. j'accepte volontiers que tu me dessines. Mais pourquoi faire une exception avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Marx Rosenzwag
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Les vestiaires

Message par : Marx Rosenzwag, Dim 9 Aoû 2015 - 18:02


- J'aime beaucoup les soins aux créatures magiques, mais aussi la métamorphose. Et tu sais.. j'accepte volontiers que tu me dessines. Mais pourquoi faire une exception avec moi ?

Marx se redressa en s'appuyant sur ses genoux, et s'étira de tout son long, sur la pointe des pieds et les bras bien au-dessus de la tête, chassant par la même occasion sa gène. Il réfréna un bâillement qu'il sentit monter, ce qui fit perler quelques larmes aux coins de ses yeux. Cette journée était décidément bien difficile. Le garçon les essuya du bout des doigts tout en se tournant de nouveau vers Eléna pour lui répondre:

- Je m'en doutait un peu, petit clin d'œil malicieux à la lionne, Disons qu'il faut un début à tout! Et tu as un visage parfait, sans la moindre imperfection , des traits fins. Je pense que ça ne sera pas trop compliquer pour moi d'avoir un bon rendu sur ma feuille. Tu sais, j'ai déjà dessiné des créatures humanoïdes comme les centaures ou les trolls, donc ça devrait pouvoir le faire.

Marx sortit sa baguette, qui était jusque là accrochée à sa ceinture aux couleurs de l'arc-en-ciel, et réalisa un mouvement sec comme s'il pointait quelque chose avec à côté de lui. Il prononça clairement #Accio carton à dessin. Il savait que l'objet était resté sur son lit, au dortoir des garçons rouges et ors, et aussi que la fenêtre était toujours ouverte. En un instant, une chemise cartonnée aux nuances de rouge fendit le ciel. Le septième année s'en saisit et la cala le long de sa jambe. De nombreux papiers semblaient essayer de s'échapper de tout les bords du carton.

- On peut faire ça maintenant si tu veux, j'ai tout mon matériel! Mais faudra faire assez vite parce que s'il fait trop sombre, je pourrais travailler correctement.

Le Gryffondor était maintenant très à l'aise. Il ne savait pas vraiment pourquoi, mais il se sentait apaisé et serein malgré l'étrangeté que prenait la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les vestiaires

Message par : Aiko Wilkerson, Lun 10 Aoû 2015 - 12:52


- Je m'en doutais un peu, petit clin d'œil malicieux à la lionne, Disons qu'il faut un début à tout! Et tu as un visage parfait, sans la moindre imperfection , des traits fins. Je pense que ça ne sera pas trop compliqué pour moi d'avoir un bon rendu sur ma feuille. Tu sais, j'ai déjà dessiné des créatures humanoïdes comme les centaures ou les trolls, donc ça devrait pouvoir le faire.

Un visage parfait, sans la moindre imperfection et des traits fins.. Eléna se sentit rougir. Pourquoi autant de compliment ? Il était bien charmant ce jeune homme. En-tout-cas, il savait ce qu'il faisait. Il avait dessiné des centaures et des trolls, bah dis donc. La seule fois où Eléna avait prit un crayon pour dessiner, c'était en cours de soins aux créatures magiques lors de la sortie au zoo. Pour son devoir, elle avait dessiné l'animal qu'elle étudiait, soit un Sombral. Bon, son dessin était totalement moche, mais grâce à ça, elle avait eu un optimal.

- On peut faire ça maintenant si tu veux, j'ai tout mon matériel! Mais faudra faire assez vite parce que s'il fait trop sombre, je pourrais travailler correctement.

D'un coup de baguette et d'un sortilège bien prononcé, Marx récupéra son carnet à dessins très.. rapidement. Eléna se tourna et se mit face à lui. Il n'avait qu'à essayer de la dessiner dans cet environnement avec... les gradins du terrain de Quidditch. Bon ce décor ne faisait pas rêver, mais après tout c'était pour le visage qu'il dessinait. Il était presque cinq heures. En été, le soleil mettait beaucoup plus de temps à se coucher, Marx avait encore du temps devant lui.

- Ouais faisons ça maintenant. T'as l'air de savoir ce que tu fais alors je te fais confiance... dessine moi. Maintenant, la lionne ne bougeait plus, mais elle pouvait encore parler, alors elle essaya de faire la discution en tachant de ne pas déconcentrer Marx. Tu aimerais faire quoi après Poudlard ?
Revenir en haut Aller en bas
Marx Rosenzwag
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Les vestiaires

Message par : Marx Rosenzwag, Mar 11 Aoû 2015 - 11:12


La jeune sorcière rougissait des compliments dont Marx venait de la gratifier. Cela le fit sourire. Il déballa ses feuilles, qui manquèrent de s'envoler dans tout les sens avec ce maudit vent, ce qui arracha un juron au Gryffondor. Il posa ses lunettes sur son nez avec application, récupéra son critérium et plaça un papier sur la chemisa cartonné qu'il tenait sur ses genoux.

- Ouais faisons ça maintenant. T'as l'air de savoir ce que tu fais alors je te fais confiance... dessine moi. Tu aimerais faire quoi après Poudlard ?

Il dévisagea la lionne un cout moment, l'air grave et sérieux, puis commença à griffonner par de petits gestes rapides. Il trouvait la situation très étrange. Il venait de rencontrer Eléna, ne connaissait pour ainsi dire rien d'elle, si ce n'est qu'elle était sérieuse, et il était déjà en train de lui tirer le portrait. Cela lui arracha un nouveau sourire. La jeune fille restait parfaitement immobile, ses cheveux flottant dans le vent. Sans lever la tête, il lui répondit:

- Je ne sais pas trop encore. Et honnêtement, ça ne m'affole pas plus que ça! J'aimerais pouvoir conjuguer ma passion des animaux au dessin, peut être en écrivant un livre. Enfin LE meilleur livre traitant sur ce sujet, illustré par mes soins. A tout les coups, il rencontrerait un succès phénoménale, et moi je deviendrais célèbre! Retiens bien mon nom!! D'ici quelques années, tu en entendra parler partout! Hé hé hé!!

Le rouge et or releva la tête pour faire un clin d'œil malicieux à Eléna. Marx avait pris son petit air prétentieux et plaisantin. Ce rêve avait quelque chose d'archaïque et d'enfantin, mais il se trouvait que le garçon y croyait de plus en plus. Il continua à s'imaginer en séances de dédicaces ou en interview pendant une poignée de seconde avant de se recentrer sur ce qui avait à faire. Il gomma un trait raté, puis continua, recroquevillé sur sa feuille.

- Et toi alors? Qu'est-ce que tu voudrais faire? Une carrière pro dans le Quidditch?!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Les vestiaires

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 11:53


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2

 Les vestiaires

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Sports magiques ~¤~ :: Quidditch libre-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.