AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 59 sur 61
Un tour près du Lac au coucher du soleil
Aller à la page : Précédent  1 ... 31 ... 58, 59, 60, 61  Suivant
Angel Snape
Gryffondor
Gryffondor

Re: Un tour près du Lac au coucher du soleil

Message par : Angel Snape, Mer 16 Déc 2015, 10:30



Naoh resta silencieuse la bouche entre-ouverte, ses joues s’étaient misent à rougir. Elle semblait vraiment mal à l’aise, peut être qu’elle était gênée qu’il la voit chanter et qu’elle allait lui en vouloir. Puis elle posa son regard dans le sien et un sourire se dessina sur son doux visage. Contrairement à ce qu’il pensait, elle était heureuse de le voir, ensuite elle fit de l’humour et éclata de rire. C’était la première fois qu’il la voyait rire et il ne put s’empêcher de lui sourire. Elle devint encore plus gênée car elle trouvait son humour pas terrible, Angel la trouvait vraiment craquante avec son air embarrassé.

Elle reprit la parole avec son accent tout aussi charmant, elle s’excusa d’être partie l’autre jour sans dire un mot, mais qu’elle ne désirait pas qu’il la voit en colère car apparemment la situation l’avait mise hors d’elle car elle souhaitait le découvrir un peu plus. Ensuite elle s’en mêla un peu dans ses paroles, ce qui amusa le rouge et or, qui se mordit les lèvres pour ne pas rire. Pour finir elle lui expliqua qu’elle n’était pas douée pour parler et qu’il valait mieux qu’elle l’écoute, elle continuait de sourire avant de rajouter dans un murmure une dernière phrase.

Tenshi. Le brun n’était pas certain de ce qu’il signifiait mais il lui fit un petit sourire, son visage s’était détendu, la voir dans cet état l’avait complètement désarmé. Il ressentait à l’intérieur de lui des choses qu’il ne pouvait expliquer, son cœur battait un peu plus fort dans sa poitrine, une sorte de chaleur lui envahissait tout le corps. Il passa une main sur sa nuque avant de lui répondre de sa douce voix. Bien qu’elle le déstabilisait, et contrairement à la jeune femme, le rouge et or arrivait à être calme, sa voix était posée et ne montrait aucun signe de perturbation. Il faut dire qu’il était vraiment très doué pour ce genre de choses, c’était même un de ses points forts.

- Tenshi ça veut dire Angel je crois ? Tu sais moi aussi je suis heureux de te voir, et puis pour l’autre jour ne tant fait pas, moi aussi j’ai été contrarié que ce Préfet vienne nous déranger !

Le vent frais avait décroché une feuille d’un arbre, puis virevoltant dans l’air, celle-ci était venue se poser dans les cheveux de la verte et argent. Angel se rapprocha lentement et avec délicatesse il frôla la chevelure de la jeune femme avec sa main pour faire tomber la feuille qui s’écrasa sur le sol. Son visage se retrouva près du sien pendant quelques secondes, leurs regards se croisèrent, Angel se mordit les lèvres. Encore une fois il ressentit cette envie de l’embrasser, de venir goûter à ses lèvres, il se recula rapidement par peur de craquer. Il ne devait surtout pas succomber aux charmes de cette belle et mystérieuse asiatique.

- En tout cas tu as une très belle voix et tu joues merveilleusement bien du violon ! Moi aussi j’aime chanter, par contre je joue de la guitare, mais ça nous fait encore des points communs !

Il lui fit un sourire en coin, cette femme lui faisait vraiment beaucoup d’effets, il n’arrivait pas à reprendre une attitude impassible face à elle. C’était comme-c i l’armure qu’il s’était construite se brisait devant elle sans qu’il puisse empêcher quoique ce soit.

Revenir en haut Aller en bas
Naoh Whisper
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un tour près du Lac au coucher du soleil

Message par : Naoh Whisper, Mer 16 Déc 2015, 11:24


Angel avait anéantit a lui tout seul neuf ans de méfiance, de haine et de protection contre les autres;..et en une fraction de seconde. Étais-je en manque affectif au point de tomber dans les bras du premier venue ? Non, j'étais sure que non...il y avait quelque chose de presque tangible entre lui et moi et je pense que n'importe qui aurais pu le voir. Je n'ai jamais cru au pouvoir des liens sociaux....mais là., je ne pensais pas que deux âme pouvais autant se frôler que cela. Je ne sais pas si il existe vraiment un concept d'âme sœur, ou de destin lié...Mais j'étais persuadé que bien au delà de la ressemblance que nous avions, il y avais autre chose qui me poussais chaque instant a commettre l’impensable.

Il étais très difficile pour moi de savoir ce qu'il pensais vraiment...je l'avais souvent vu se mordre la lèvre...est-ce qu'il étais gênée lui même par la stupidité dont j'avais fait preuve..? Je n'arrivais pas a lire dans son regard...et il ne valais mieux pas que j'insiste, j'allais surement encore me perdre dans son regard et le fixer avec des yeux hébéter...Je ne voulais pas me ridiculiser d'avantage.

- Tenshi ça veut dire Angel je crois ? Tu sais moi aussi je suis heureux de te voir, et puis pour l’autre jour ne tant fait pas, moi aussi j’ai été contrarié que ce Préfet vienne nous déranger !

J'hocha doucement la tête, sans rien ajouté de plus qu'un légers sourire ravi qu'il ai ressentie la même chose. Le vent berçait doucement notre conversation et je n'avais pas sentie que sa caresse m'avais déposée une feuille dans les cheveux. Angel s'approcha alors de moi, et ma respiration s'était brutalement coupé a son approche. Mon regard unique c'était bloqué, brutalement vidé de sentiment alors que sa main vient frôler mes cheveux pour faire tomber cette feuille. Son odeur m'étais a nouveau arrivé dans les narines et je me suis vue a plusieurs reprise lui sauter dessus sous cette tension insoutenable et l'embrasser pour soulager mon envie dévorante. Un déclic m'en empêchait.

Je savais maintenant qu'il voyais claire, il savais qu'il me plaisais, c'était une évidence, il fallait vraiment être idiot pour ne pas le voir, et lui, c'étais tout sauf un idiot. Ses réaction signifiait ,celons moi, deux choses, Soit il me séduisait simplement...soit il ne montrait rien pour garder la situation sous contrôle. Je voyais plutôt mal quelqu'un qui me ressemble autant être un séducteur en série, peut-être l'avais-je mal jugé, mais j'allais en avoir le cœur net. Ça allait être dure Naoh, mais tu devra lui résister et prendre a ton tour la situation en main.

- En tout cas tu as une très belle voix et tu joues merveilleusement bien du violon ! Moi aussi j’aime chanter, par contre je joue de la guitare, mais ça nous fait encore des points communs !

J'étais intelligente, je devais a mon tour mettre son ressentit a ma présence a nu, et j'allais user de mes plus grand talent de manipulation pour y arriver. Quand je parle manipulation, je ne parle pas de manipulation dans le sens ou on peu l'entendre...mais plutôt de geste qu'on pourrait avoir sur un échiquier, voir claire a travers de son adversaire pour voir son stratagème et le mettre en échec au roi, avec ma reine.

- Finalement, j’hésite entre Tenshi et Akuryou...Mais l'un ou l'autre, ça me conviens bien.

Mon sourire était devenue un peu différent, au travers de celui-ci, je lui fit sous entendre mon envie de jouer en réponse a ses regard déroutant. La résistance était en marche.

- J'aimerais beaucoup t'écouter, même si je n'aime pas votre culture et votre apparence, a vous autres les Gaijin, je sais reconnaître que vous avez le sens de la musique, et les musique que vous pouvez concevoir m'inspire beaucoup. Si tu veux, on pourrais jouer ensemble, toi ou moi au chant, ou toi et moi aux instrument, cela pourrait me créer d'autre rêve agréable avec toi.

Je pensais sincèrement ce que je disais bien qu'en temps normal, je ne l'aurais jamais avoué, mais le but était réellement de le faire flancher.

- Je crois aussi que tu as beaucoup de chose a raconter, et j'aimerais partager cela avec toi. Je veux te faire confiance, j'aimerais que nous partagions nos secret et nos incertitude...bien que je n'ai pas eu besoin de cela pour que tu effleure mon âme du bout des doigts.

Ange ou démon, les deux me convenait tout autant. J'ai toujours été sur la limite débordante entre le bien et le mal, et je n’hésiterais jamais a me risquer un voyage en prison pour avoir user de magie noir ou de sort interdit pour ma propre survie, ou pour la survie du peu que je possède.


Journal d'une écorchée par Naoh Whisper- Page 80
Revenir en haut Aller en bas
Angel Snape
Gryffondor
Gryffondor

Re: Un tour près du Lac au coucher du soleil

Message par : Angel Snape, Jeu 17 Déc 2015, 15:17



Naoh prit la parole pour lui dire qu’elle hésitait entre Ange ou démon, du moins c’était ce que le brun avait comprit. Il se demandait ce qui se passait dans sa tête pour qu’elle lui dise ceci. De plus le sourire de cette dernière avait légèrement changé, on aurait dit qu’elle jouait avec lui. Ensuite elle rajouta qu’elle aimerait beaucoup l’écouter et que même si elle n’aimait pas sa culture et son apparence, elle savait reconnaître qu’ils avaient le sens de la musique. Elle avait employé un mot qui ne plut pas au brun « Gaijin » et elle put le remarquer facilement car le sourire d’Angel venait de s’effacer laissant place à un visage fermé. Elle osa même lui proposer de faire un duo, mais vu ce qu’elle venait de dire, le rouge et or leva un sourcil.

Il ne comprenait plus du tout la jeune femme, elle semblait pourtant l’apprécier, pourtant elle ne se gênait pas pour critiquer son apparence et sa culture. Il s’en fichait de l’avis des inconnus, qu’on le traite d’étranger, de sang impur, il était passé au dessus de tout ça, mais venant d’une fille pour laquelle il s’était ouvert ça ne passait pas vraiment. Et maintenant elle lui disait qu’elle aimerait qu’il lui raconte son histoire, qu’elle voulait lui faire confiance et qu’ils partagent leurs secrets. Mais à quoi jouait-elle ? Angel n’arrivait pas à se concentrer, il s’en voulait d’avoir été faible envers une femme qui maintenant le catalogue et le traite de Gaijin. Peut-être qu’elle avait encore voulut faire de l’humour, mais si c’était le cas, la seule chose qu’elle était arrivée à faire, c’était d’énerver le brun.

- Mon apparence et ma culture te dérange ? Non parce que je suis peut être un Gaijin comme tu dis, mais je ne suis pas con ! Alors pourquoi j’irais faire confiance à une personne qui me traite ainsi ? Surtout que je ne suis pas le genre de gars à donner ma confiance facilement, donc je t’avoue ne pas bien comprendre ton discours !

Sa voix avait été aussi froid que le vent qui soufflait dehors, il était assez susceptible et se braquait facilement quand il pensait qu’il s’était fait avoir. Lui qui ne voulait surtout pas être faible, il l’avait été avec elle, il s’était laissé charmé par cette mystérieuse femme. Il s’était sentit complètement déstabilisé par elle, et voilà qu’elle semblait encore le faire, mais cette fois dans le mauvais sens.


Revenir en haut Aller en bas
Naoh Whisper
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un tour près du Lac au coucher du soleil

Message par : Naoh Whisper, Jeu 17 Déc 2015, 17:51


Je n'aurais jamais imaginé que cela fasse l'effet d'une bombe pareil...en voulant bien faire, j'avais une fois de plus tout raté, et je ferma mon visage en réponse a sa fermeture. Je resta a le fixer longuement sans rien dire avec mon irrésistible envie de me jeter a l'eau. Je en savais plus quoi dire, ni quoi faire, cette fois, j'avais tout fichue par terre. Je ne comprenais pas pourquoi il l'avais mal pris, pour moi, c'était un grand compliment.

- Je...crois que ce n'est plus la peine que je parle vraiment...

Ma voix tremblait, elle tremblait..j'était en train de pleurer sans m'en rendre compte, je venais de réaliser que j'étais bien trop différente, même pour être amoureuse.

- Je vais quand même essayer de m'expliquer...Non, je n'aime pas les Gaijin a cause de mon père et les héritage qu'il m'a laissé. Mais je voulais dire par là que toi...toi tu es différent des autres. Toi tu...tss...c'est ridicule de se rabaisser autant...

Je fronçait mes sourcils en détourant la tête de lui et serrant les dents.

- Tout le monde s'est placé de son côté alors qu'il a tuer ma mère, mon frère et ma sœur...moi je l'ai vu...mais personne ne m'a écouté...même ma propre tante ne me croyais pas...et je sais ce que j'ai vue...Et en plus, j'ai les yeux des loups par sa faute..

Je sentait la larme enfin couler sur ma joue, et ça me rendit encore plus..faible....je n'arrivais plus a m'arrêter de parler...et encore moins de pleurer.

- Même a l'école...pour de simple chose, personne ne me crois ni m'écoute..mais toi tu l'as fait...alors...je voulais juste te faire un compliment...mais j'ai encore tout rater comme d'habitude, et comme d'habitude tu ne me croira pas. C'est difficile pour moi ce que tu fait naitre en moi...cette envie que j'ai de te serrer contre moi, de m'exprimer, de t'embrasser...La preuve est là. Je gâche tout a chaque fois...je voulais juste te dire que pour moi...tu étais différent des autres...mais le mieux et que je me taise enfin a tout jamais...ca finis toujours mal quand l'ose me confier.

Sur ses parole, je lui tournais le dos, les yeux rivé vers le soleil en train de s’éteindre comme chaque jour. Je me laissais tomber sur le sol , recroquevillant mes genoux pour poser ma tête dessus. J'avais honte, j'avais craqué devant quelqu'un que je ne reverrais sans doute jamais a cause de ce que j'étais...je savais a ce moment la que je resterais seul tout le reste de ma vie a repousser les autres pour ne plus jamais subir ça a nouveau.

J'en avais vécue des coup dure, mais celui-là...m'avais littéralement arracher ce qu'il restait de mon cœur. Je fermais les yeux pour tenter de calmer mes larmes, mais je ressentais trop de chose qui ne faisait qu'empirer mon cas..je n'aurais plus que le silence pour amant et la solitude comme amie.


Journal d'une ecorchée par Naoh Whisper- page 81
Revenir en haut Aller en bas
Angel Snape
Gryffondor
Gryffondor

Re: Un tour près du Lac au coucher du soleil

Message par : Angel Snape, Ven 18 Déc 2015, 10:35



Angel n’aurait pas put imaginer une seule seconde ce qui allait se passer par la suite. Naoh semblait complètement bouleversé, sa voix tremblait, puis elle s’était mise à pleurer. Elle lui expliqua qu’elle n’aimait pas les étrangers à cause de son père, apparemment il avait tué sa mère et depuis personne ne voulait la croire ou l’écouter. Elle rajouta que ce qu’elle avait essayé de lui dire, n’était pas méchant, mais qu’au contraire, malgré ce qu’elle pouvait penser des étrangers, lui, elle le trouvait différent. Elle lui avoua même avoir envie de le serrer contre elle, de l’embrasser.

Angel baissa le regard, il ressentait de la honte, il avait mal interprété ses paroles, et maintenant elle pleurait par sa faute. De plus ce qu’elle lui avait avoué le touchait, mais en même l’effrayait car c’était ce que lui aussi ressentait. Il s’était promit de ne pas être faible, de ne plus se laisser aller au point que naisse ce genre de sentiment. Elle se laissa tomber sur le sol, recroquevilla ses genoux et vint déposer sa tête dessus. Il ne savait pas comment gérer cette situation, dans sa tête milles pensées se bousculèrent.

Il prit une grande inspiration tout en serrant les poings, puis il se rapprocha de la jeune femme pour venir s’accroupir derrière elle. Il mit quelques secondes avant d’agir, par peur, il craignait de l’offusquer encore plus, mais il avait également peur de se faire prendre au piège, comme un loup aurait peur qu’on le jette dans une cage. Ses bras entourèrent la Serpentard, il resserra son étreinte pour ne faire qu’un avec elle. Puis sa voix doucereuse s’éleva dans le parc qui venait de sombrer peu à peu dans l’obscurité.

- Pardon Naoh… Je suis bête, je n’ai pas compris le sens de tes paroles et je comprends mieux pourquoi tu n’aimes pas les étrangers, mais tu sais je ne suis pas le seul à être différent, je n’ai jamais aimé qu’on mette tout le monde dans le même moule ! Mais ton histoire me fait comprendre ton point de vue alors je comprends…

Il fit une légère pause avant de reprendre.

- Et surtout je te crois Naoh !

Il espérait que cette dernière phrase rassure la jeune asiatique, qu’elle cesse de pleurer et qu’elle ai confiance en lui. Il avait eut raison de croire en elle dès le début, il était rassuré de voir qu’il ne s’était pas fait avoir, mais ce qu’il regrettait c’était de lui avoir fait du mal. En même temps il n’était pas doué pour faire le bien autour de lui.

Revenir en haut Aller en bas
Naoh Whisper
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un tour près du Lac au coucher du soleil

Message par : Naoh Whisper, Ven 18 Déc 2015, 12:56


J'étais prête, prête a replonger dans ma solitude..il n'aurais effectivement plus fallut que l'on se revois, je n'aurais au moins pas perdue la face de cette façon. Mes larme de dégoût, de peine et de honte ne cessèrent très brusquement. Mon cœur ce mis a s'emballer...Ça ne se passais pas du tout comme prévue...

-Pardon Naoh… Je suis bête, je n’ai pas compris le sens de tes paroles et je comprends mieux pourquoi tu n’aimes pas les étrangers, mais tu sais je ne suis pas le seul à être différent, je n’ai jamais aimé qu’on mette tout le monde dans le même moule ! Mais ton histoire me fait comprendre ton point de vue alors je comprends…

J'étais sous le choc. C'était la première fois que l'on s'excusais auprès de moi de cette façon a tel point...que je commençais sérieusement a me demander si je n'était pas en train de rêver cet instant. Je tournais doucement la tête vers lui en le regardant avec mon unique œil visible. Je ne pleurais plus, mais j'étais sans voix a ce qui se passait.

- Et surtout je te crois Naoh !

J'eu un sursaut de surprise a entendre ses mots de sa bouche alors qu'il y a quelques instant, je pensais avoir tout futur par terre. Me regard se perdait sur son visage, détaillant le moindre carré de sa peau des yeux. A ce moment là...j'ai cru que je n'aurais pas pu résister a l'embrasser...mais j'ai préféré plutôt lui dire après un long moment de silence, et un sourire très doux.

- Non...je ne t'en veux pas...c'est de ma faute et je comprend aussi que tu l'ai mal pris, Mais Angel je...je ne demande que cela...changer d'avis. Je pense comme toi, c'est presque sur qu'il y a d'autre personne comme toi...mais pour le moment...il n'y a que toi que..j'ai rencontrer. Tu...tu es désormais la seul personne au monde a me croire je...merci d'être là..

J'approchais doucement mon visage du siens en me tournant un peu dans ses bras. C'étais la première fois pour moi que j'étais étreinte par un garçon...Mais je décidais toute de même de comblé une de mes frustration en me serrant contre lui. J'entourait a mon tour mes bras autour de lui et réfugiais mon front au cœur de son cou.

Pour la première fois de ma vie, j'avais toléré qu'on me blesse, et accepter des excuses. Pour la première fois de ma vie j'ai pardonné et étais jusqu’à me dire qu'on en ressentirais encore plus lié. Me regard s’échoua dans le néant ainsi que mes pensé. Angel avait un pouvoir hors du commun sur moi mais plus je le sentais s'exercer sur moi...Plus j'en voulais encore et encore..


Journal d'une écorchée par Naoh Whisper - page 81
Revenir en haut Aller en bas
Angel Snape
Gryffondor
Gryffondor

Re: Un tour près du Lac au coucher du soleil

Message par : Angel Snape, Sam 19 Déc 2015, 18:38



Naoh tourna légèrement la tête pour poser son unique œil visible sur son visage. Elle semblait perplexe, étonnée, par les propos qu’il tenait, en même temps elle lui avait dit juste avant que personne ne la comprenais. Après un long moment de silence, un doux sourire s’afficha sur son visage puis elle lui expliqua qu’elle ne lui en voulait pas et que justement elle aussi voulait changer sa façon de voir les étrangers. Elle le remercia également d’être là pour elle, puis elle approcha son visage du sien, tout en se tournant légèrement, elle se resserra contre lui en l’entourant de ses bras et en déposant son front au cœur de son cou.

Un sourire se dessina sur le visage cristallin du brun, son regard intense se perdit dans le lointain. Il posa son menton sur le haut de sa tête, cet instant il voulait le garder pour toujours en lui, c’était un moment magique qu’il était en train de vivre. Devait-il parler à son tour, lui dire combien il était bien à ses côtés, non il préféra rester silencieux pour apprécier le temps si précieux qui s’écoulait entre eux. Comme pour la protéger, il l’enlaça un peu plus fort contre son corps, en lui se passait pleins de choses, un vrai tsunami dans sa tête. Il ne devait pas se laisser autant aller, il s’était promit de ne pas être faible, de ne plus ressentir ce genre de sentiments. Sa tête lui disait de s’enfuir, mais son cœur le retenait auprès de la belle Naoh.

- Ca va ? Tu… Tu n’as pas trop froid ?

Après plusieurs minutes, il s’était décidé à rompre le silence, la soirée était fraîche et il ne voulait pas qu’elle prenne froid. Dans sa tête le combat continuait, mais pour le moment il préférait écouter son cœur, alors sans bouger il resta enserré à elle, leurs corps ne faisaient plus qu’un. Par des mouvements délicats, il lui frictionna le dos pour la réchauffer un peu, il voulait prendre soin d’elle, qu’elle se sente en sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Naoh Whisper
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un tour près du Lac au coucher du soleil

Message par : Naoh Whisper, Sam 19 Déc 2015, 20:43


Je me sentait étrangement...puissante dans ses bras. J'avais une confiance en moi qui commençait a déborder. Mon cœur palpitait de plus en plus fort et aussi proche de lui, il pouvais sans doute le sentir. J'était heureuse, je souriais autant physiquement, que mentalement...et mieux, j'avais trouver quelqu'un pour briser ma solitude pesante. C'était probablement un nouveau tournant dans ma vie bien que je savais que les sentiment que je portais a son égard étaient très dangereux pour moi...mais c'était une expérience que je devais...non, voulais vivre.

- Ca va ? Tu… Tu n’as pas trop froid ?

J'hochais négativement, doucement la tête alors que je sentais ses mains me caresser doucement le dos. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression que c'étais de cette manière qu'il cherchais a communiquer avec moi. J'avais le sentiment qu'il ne voulais que mon bien...que ma sécurité. A cette sensation, je me serra doucement d'avantage contre lui et après quelques instant..je guidais ma main hésitante vers les cheveux se longeant au dessus de sa nuque pour les caresser d'un geste doux...mais très incertain. Sans m'en rendre mes caresse commençait a former des lettres, comme si a mon tour, je voulais lui parler avec mon simple contacte.

" Laisse moi te rendre encore plus fort"

Mon cœur voulais s'exprimer, et je voulais le laisser faire. Avec ce qu'il s'était passé juste avant, je pensais a voir la réponse que je cherchais. Il tenais vraiment a moi, et tout comme je l'avais fait, il m'avais pardonner la maladresse de mes mots. Je redressai par la suite mon visage vers lui pour plonger mon œil dans les siens, je voulais me certifier qu'il avait sentie mon message, et quelque part, j'aurais attendue une réponse positif de sa part.

Je plaçais surement la barre très haut pour un premier contacte avec le monde, mais je voulais moi aussi, faire quelque chose pour lui. Je voulais qu'il me fasse confiance, je voulais lui montrer que je pouvais être une force et non une de ses faiblesse. J'avais envie qu'il se dise " Tout ira bien parce qu'elle est là" et non " Je tiens a elle, c'est une faiblesse que je ne peu pas me permettre." Je ne savais pas ou tout ça nous mènerais, mais j'aurais voulut traverser un bout du chemin de ma vie main dans la main avec lui pour aller plus loin que demain, et surtout...Je ne voulais plus jamais le décevoir.

J'avais dans mes bras une personne qui en valait la peine, c'était ma sensation. Mon regard se perdit dans le siens laissant sur mon visage un sourire rêveur et...amoureux.


Journal d'une écorchée par Naoh Whisper- page 82
Revenir en haut Aller en bas
Angel Snape
Gryffondor
Gryffondor

Re: Un tour près du Lac au coucher du soleil

Message par : Angel Snape, Lun 21 Déc 2015, 11:57



Angel sentit la main de la jeune femme parcourir son dos pour venir sur sa nuque, puis dans sa chevelure qu’elle caressa par des gestes doux. Il ferma les yeux comme pour mieux apprécier ce moment qu’il partageait avec elle. Ensuite il se concentra sur les mouvements qu’elle effectuait car il avait l’impression qu’elle lui faisait passer un message. En effet il comprit qu’elle lui demandait de la laisser le rendre plus fort. Elle voulait certainement qu’il se confie à elle, mais le brun n’était pas une personne qui s’ouvre facilement, même avec une personne qu’il apprécie.

Elle redressa son visage pour plonger son œil dans le regard du rouge et or, il lui fit un tendre sourire pour qu’elle comprenne que le message était bien passé. Il ne put s’empêcher de l’admirer, son sourire illuminait son doux visage, elle était si belle qu’il aurait put la contempler pendant des heures. Puis il se décida à lui parler, il voulait lui révéler des choses qu’elle savait peut être déjà, mais il tenait à lui montrer qu’il lui faisait confiance pour lui parler de sa vie. Maintenant il ne comptait pas se confier sur des choses qu’il préférait garder rien que pour lui, mais c’était déjà un pas de plus vers elle.

- Tu sais on dit beaucoup de choses sur ma famille et il est vrai que certains membres de ma famille ont été des Mangemorts et que ceux qui ne sont pas morts le sont encore ! Mes parents, en revanche, n’ont jamais fait parti de cet ordre, mon père a soit disant brisé la grande lignée de Sang-Pur en se mariant à ma mère ! Je dis soit disant car si le célèbre Severus a fait partie de ma famille cela voudrait dire que notre lignée n’est pas pure depuis bien longtemps ! Après on m’a toujours dit que ce n’était pas le cas et qu’il n’avait rien à voir avec notre famille, mais comment le savoir vu que mes grands-parents ne veulent surtout pas salir ce sang si pur ! Je ne sais pas quoi en penser, c’est peut être vrai, je n’ai rien trouvé là-dessus, mais je sais aussi qu’ils sont prêt à tout pour ne pas qu’on salisse cette image, mon père en a fait les frais ! Même mon oncle a voulut le tuer, et moi on veut me faire devenir comme eux, on me voit comme un vrai « Snape » et malgré que mon sang ne soit plus pur, je peux faire en sorte qu’il le redevienne en les rejoignant ! Alors tu vois je me dis que mon père n’a peut être rien brisé du tout et qu’ils se disent qu’avec le temps ils pourront étouffer cette histoire et dire à nouveau que notre lignée est pur, mais bon je ne vois pas trop comment ce serai possible, mon père est bel et bien en vie et moi je suis là ! Ils ne peuvent plus le cacher tout le monde le sait alors tu vois ils essayent tant bien que mal de réparer l’erreur et je serai la solution !


Son sourire s’était effacé et son regard était devenu plus songeur, tout ce qu’il venait de lui dire le replongeait quelques mois en arrière.

Revenir en haut Aller en bas
Naoh Whisper
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un tour près du Lac au coucher du soleil

Message par : Naoh Whisper, Lun 21 Déc 2015, 15:33


J'ai dévorée les long instant sous la lune a engloutir mon regard sur son visage, cependant, je ne m'attendais pas a ce qu'il me fasse partager une partie de lui même. J'écoutais très attentivement son histoire et même si je ne comprenais pas grand chose a cette culture de sang pur, et impur qu'il pouvais y avoir ici, Angel venais de m'en faire une illustration par son propre exemple.

- Je ne comprend pas la réaction des autres a ton égard pour être honnête...Ce n'est pas forcement parce que ta famille est une famille de forgeron que tu le saura également. La seule chose qui pourrais effectivement te pousser a suivre ses traces, c'est surement que les autres poursuive cette acharnement a t'accuser de l'être toi aussi.

Les histoire de famille sont loin d'être une chose évidente, surtout lorsque l'ont est très étranger a elle, ce qui était mon cas...mais le regard songeur d'Angel me poussais a lui dire quelque chose de réconfortant, je voulais l'aider a ma façon d'alléger son fardeau.

- J'imagine que ta situation familiale doit être très..préoccupante...mais puisqu'on ne choisit pas sa famille, je suppose que nous sommes obliger de faire avec...mais...Personne ne peu t'obliger a faire ce que tu ne veux pas. Tu as du caractère et de la volonté, et toi seul sais la voix que tu devrais suivre. Je doute que tu ne souhaite pas écouté la volonté de ta famille, et si c’est ce que tu veux...je t'y encourage. De toute manière, Mangemort ou non, un jour tu fondera ta propre famille selon tes choix et ta vision du monde.

Je me fichais complètement qu'on le soupçonnais d'être un Mangemort, je l'avais de toute manière déjà entendue cette histoire et pas qu'a propos d'Angel.

- Les gens ne sont pas vraiment intelligent...Si ils sont autant persuadé que tu es un Mangemort..le pire moyen c'est de te montrer du doigt en t'accusant. A la place...je ne sais pas...si il craignent vraiment les Mangemort..il devrait gaspiller leurs salive pour te faire pencher de leurs côté plutôt que de te conforter a rester chez eux...Il ont peut-être peur aussi qu'on les attire eux même de l'autre côté...je ne sais pas..

J'étais devenue a mon tour très pensive au dernière parole que je venais de prononcé, mais il y avais une chose très importante que je voulais faire. Je finis par lui sourire a nouveau avant de terminer.

-Et...ne t'en fait pas Angel, je serai ici même si tu étais un Mangemort. On ne né pas Mangemort, on le deviens...et puis...Dans chaque sorcier il y a une part d'ombre et de lumière et généralement...plus la lumière est grande plus l'ombre qui se dissimule l'est aussi...Tout le monde est susceptible d'en devenir un a n'importe quel moment. Moi, je te vois comme Angel Snape...le seul et précieux ami que je n'ai jamais eu, et je lui resterais fidèle.


Je n'avais aucune envie de savoir si il était Mangemort ou pas, tout ça me passais bien trop au dessus de l'esprit pour m'en faire a ce sujet là...tout ce que je voulais, c'était lui offrir des parole encourageante. Je voulais qu'il soit heureux d'avoir fait un pas vers moi et qu'il en sorte plus fort.

Journal d'une écorchée par Naoh Whisper - page 83
Revenir en haut Aller en bas
Angel Snape
Gryffondor
Gryffondor

Re: Un tour près du Lac au coucher du soleil

Message par : Angel Snape, Mar 22 Déc 2015, 16:36



Naoh se montra très ouverte d’esprit ce qui plut au rouge et or, il ne s’était pas trompé sur cette fille en lui faisant confiance. Il répondit à son sourire en lui en offrant un à son tour, il se sentait vraiment bien en sa compagnie. Depuis son retour il n’avait pas eut l’occasion d’éprouver un sentiment de bien être comme celui qu’il était en train de vivre aujourd’hui. Il se faisait tard et les deux élèves n’avaient rien à faire ici, si ils se faisaient prendre, ils risquaient une punition qui serait certainement implacable. Mais le brun s’en fichait royalement à cet instant précis, après tout ils ne faisaient rien de mal tous les deux.

Cette soirée lui avait permit de trouver une personne sur qui il pouvait compter et bien qu’il avait l’habitude de ne compter que sur lui, c’était toujours plaisant et agréable de ressentir cette sensation. Après plusieurs longues minutes de silence, il se leva en essayant de bousculer le moins possible Naoh qui était blottit contre lui. Elle lui avait demandé une chose au tout début de leur rencontre et il tenait à lui interpréter une chanson. Alors il prit une grande inspiration avant de briser le silence pour chanter, ses yeux se fermèrent et de temps à autre ils les ouvraient pour plonger son regard électrique dans ceux de la belle asiatique. Il était dans son monde, le chant le transportait loin de tous les problèmes qu’il pouvait avoir.



Une fois qu’il eut terminé de chanter, il resta planté devant elle, les yeux encore fermés, il appréciait le vent frais qui lui caressait le visage. Maintenant il devait redescendre sur terre, il espérait en ouvrant les yeux que la jeune femme soit toujours présente et qu’elle ai apprécié cette chanson, en tout cas il avait mit tout son cœur et toute son âme, comme toujours lorsqu’il chantait.
Revenir en haut Aller en bas
Naoh Whisper
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un tour près du Lac au coucher du soleil

Message par : Naoh Whisper, Mer 23 Déc 2015, 18:05


Le sourire qu'il m'avais offert était pour moi synonyme de réussite. J'avais réussit  a apaiser ses certitude et j'en était persuadée. Angel avait pour moi la meilleurs compagnie du monde te je me retrouvais projeter quelques années en arrière ou je me sentais bien avec ma famille. Je ne dirais pas que je le considérais comme un membre de celle-ci, cependant il avait une présence très familière...c'était un peu comme si...il incarnais tout ce que j'avais toujours recherché. Du mystère, de l’ambiguïté, de la complexité.. Ce jeune homme était un véritable casse-tête chinois que je voulais résoudre.

Il se détachait longuement de moi, très doucement, et je le laissai m’échapper a contre cœur. Il me fit face, l'air concentrer, alors, je m'étais assise en tailleur devant lui. Je ne m'attendais pas a ce qu'il réponde aussi vite a ma requête, mais il se mis a me faire entendre son chant. Les Gaijin avaient tous un timbre de voix qu'on ne retrouvais pas en Asie...et Celui d'Angel m'avais totalement séduit. Sa Manière de chanté était a la fois viril et délicate dans un style Rock plutôt attrayant. De toute évidence, c'était quelque chose qui ne m'étais pas spécialement commun, mis j'aimais ce que j'étais en train d'entendre.

Un large sourire enchanteur et admiratif c'étais dessiné sur mon visage et mon œil devenais pétillant m'offrant un air stupide, suspendue au lèvre du gryffondor. Son Chant me donna le coup de grâce. J'avais la main qui s'était diriger vers mon violon pour l'accompagner mais...je ne voulais pas gâcher le spectacle improviser qu'il était en train de m'offrir et lorsqu'il eu finis, je ne pu m'empêcher de soupirer doucement en continuant de sourire.

- Tu dois vraiment avoir beaucoup de succés auprès des filles je crois...

j'avais dis cela sans cesser de lui sourire, j'avais été séduite comme toute les autres et ça ne me déplaisait pas vraiment a vrai dire.

- Tu as beaucoup de talent...tu 'as jamais pensé a te chercher des camarade pour faire un groupe à l'école ? Cela pourais peut-être détendre l'atmosphère qui règne a poudlard une sorte de groupe de musique...bien que je ne suis pas sur qu'il n'en existe pas déjà un a vrai dire...Je ne sais pas, je m'occupe pas beaucoup de la vie des élèves.

Il commençais a se faire tard, mais a aucun moment, je ne pensais a l'heure qui passais Peut-être que nous nous ferions voir, attrapé, et pour mon cas...c'étais en train de faire beaucoup par rapport au années sans accros que j'avais vécue a Poudlard peut-être était-ce cela...l'âge ingrat et bête.

Journal d'une écorchée par Naoh Whiwper - 84
Revenir en haut Aller en bas
Angel Snape
Gryffondor
Gryffondor

Re: Un tour près du Lac au coucher du soleil

Message par : Angel Snape, Jeu 24 Déc 2015, 08:32



Quand il posa son regard sur la jolie Naoh, elle affichait un large sourire, son œil était pétillant, apparemment elle avait l’air conquise ce qui rassura le brun. Elle finit par lui dire qu’il devait avoir beaucoup de succès auprès des femmes et qu’il avait beaucoup de talent. Elle lui demanda également s’il n’avait jamais pensé à faire un groupe dans l’école. Un sourire se dessina sur le visage angélique du rouge et or, un groupe, lui, non il ne se voyait pas du tout dans un groupe, et encore moins dans l’école. Il n’était pas du tout sociable et il ne se voyait pas monter un groupe comme beaucoup le faisait avec leur bande de potes. Angel n’était pas le genre d’élève à être entouré par une bande d’amis, alors avoir le projet de créer ce genre de choses ne lui avait même jamais effleuré l’esprit.

- Tu sais les filles qui gloussent en me voyant je n’y prête pas attention, je préfère les filles mystérieuses !

Il lui fit un petit clin d’œil puis il reprit aussitôt la parole.

- Et non je n’ai jamais pensé à monter un groupe, je chante et je joue de la guitare ça me suffit, je ne sais pas si tu as remarqué mais je ne suis pas très sociable et je n’ai pas bon caractère, alors se serai compliqué je pense !

Il retourna auprès de la jeune femme, il s’installa à ses côtés tout en fixant le lac, s’il jouait de la musique et s’il chantait c’était pour lui avant tout. Cette sensation de liberté, de légèreté, il ne pouvait la ressentir qu’en chantant ou en jouant de la guitare. C’était son moment d’évasion et il n’avait pas forcement envie de partager cet instant avec d’autres personnes.

- En tout cas je suis content que ça t’ai plut !

Il tourna à nouveau son regard azuré vers la douce et belle asiatique.

- Tu sais pour ton œil… J’ai cru comprendre que tu le cachais pour… pour ne pas montrer ce que tu crois être une part de ton père… Mais je pense que tu te trompes, cet œil que tu caches c’est toi, Naoh, une fille mystérieuse, surprenante et douce ! Tu ne devrais pas en avoir honte, mais au contraire être fier d’être qui tu es, en tout cas je suis certain que sans ton bandeau tu serais encore plus belle que tu ne l’es déjà !

Depuis qu’il avait comprit pourquoi elle le cachait, il avait très envie de lui en parler, mais il ne savait pas si il pouvait aborder ce sujet qui pour elle était sensible. Mais en même temps elle lui en avait parlé et il tenait vraiment à lui exprimer son avis sur ce point car il trouvait malheureux qu’elle ne s’accepte pas comme elle est, alors qu’elle est une bonne personne.  

Revenir en haut Aller en bas
Naoh Whisper
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un tour près du Lac au coucher du soleil

Message par : Naoh Whisper, Jeu 24 Déc 2015, 13:44


Il était vrai que ma question était un peu ridicule connaissant les antécédents d'Angel, et il avait raison. Notre manque de sociabilité n'étais pas vraiment très adapter pour un groupe de musique. Je lui souriait un peu a ma question idiote, en hochant la tête a son explication en signe que je rejoignais complètement son point de vue, finalement.

J'avais été rassuré d'entendre que la majeur partie des fille ne l’intéressais pas, mais je me retrouvais un peu dans le même cas qu'elle, séduite par sa voix mais pour le coup, la prochaine fois, je le montrerais un peu moins..bien que je l'aimais, je n'avais pas envie de passer de la jeune asiatique mystérieuse a la groupie hystérique...ce que je n'aurais jamais pu être cela dit en passant.

Lorsqu'il s'installait de nouveau a mes côté, j'avais toujours envie de son cotacte mais je me contentais de quelque chose de moins...proche en tentant daller chercher sa main avec la mienne, juste pour la poser sur la sienne, par besoin de le sentir tout proche de moi.


Le sujet devais bien tomber un jour...Mais je 'étais pas de l'avis d'Angel par rapport a mon œil et je fit une légère moue grimaçante pour lui montrer le doute que je ressentais sur le sujet ainsi que mon envie d'aborder le sujet. Cet œil n'avais rien de beau, de plus, il miroitais a la lune un peu comme les loups.

- Ne prend pas mal ce que je vais dire...si je suis blessante ce n'est pas volontaire. Je vais essayer de m'exprimer au mieux pour éviter les malentendus comme tout a l'heure. La forme de vos yeux, de votre visage et la couleurs varié de vos cheveux aide a avoir plus de chance de porter correctement certain type de regard. Mais je trouve que les asiatique porte très mal les couleur claire...que se soit ce chevelure, ou d’œil...Alors pour mon cas...deux de couleur différente..un très foncé et un très clair...c'est pas ce que j'appelle une grande fierté. Ma mère me disais comme toi, que je devais en être fière d'être aussi différente que les autres mais je n'ai jamais vraiment réussit.

Bien sure, il y avais autre chose sur mon ressentit par rapport a lui...mais je ne savais pas si il était vraiment prêt a entendre certaine vérité de mon monde, alors, je lui en racontais assez pour l'intriguer, mais trop peu pour qu'il comprenne.

- La famille du côté de ma mère avait une tâche très importante au Japon...un regard comme le miens pouvais me porter préjudice sur les légende qui englobait les Natsume. Ce n'étais pas le point de vue de ma mère je crois...mais j'étais bien trop petite quand elle est partie pour en savoir plus a ce sujet et avoir une discussion d'adulte a adulte avec elle. Mais si elle aurait été encore là...les chose pour moi auraient toute été bien différente.

Après un long moment d'hésitation je terminais par une phrase un peu plus basse, mais le calme de la nuit la rendait totalement audible pour lui.

- Je..peu te le montrer si tu veux...

Journal d'une écorchée par Naoh Wisper - page 84/85
Revenir en haut Aller en bas
Angel Snape
Gryffondor
Gryffondor

Re: Un tour près du Lac au coucher du soleil

Message par : Angel Snape, Sam 02 Jan 2016, 12:38



Angel sentit la main de la jeune femme se poser sur la sienne, apparemment elle aussi semblait toujours vouloir garder un certain contact avec lui. Elle lui répondit avec beaucoup de tact qu’il ne devait pas prendre mal ce qu’elle allait lui dire, mais qu’elle trouvait que pour les asiatiques ce n’étaient pas très esthétique quand ils arboraient des cheveux ou des yeux claires. Il était vrai que le rouge et or n’avait jamais croisé une personne de ce genre, mais il arrivait pourtant à l’imaginer et ça ne lui paraissait pas si désagréable. Elle rajouta ensuite que sa mère lui disait aussi qu’elle devait en être fier, mais qu’elle n’avait jamais réussit à l’être. Ensuite elle lui expliqua qu’un regard comme le sien n’était pas bien vu au Japon.

Le brun avait bien écouté les paroles de Naoh et il fut surprit quand elle ajouta tout doucement qu’elle pouvait lui montrer son œil si il le désirait. Il plongea son regard dans l’unique œil de la Serpentard, un sourire qui se voulait tendre illuminait son visage cristallin. Angel n’avait pas envie qu’elle le fasse pour lui, mais ce qu’il voulait c’était qu’elle le fasse pour elle, pour qu’elle s’accepte complètement. Il prit la main qu’elle avait déposé sur la sienne, pour la serrer affectueusement, puis de sa voix doucereuse il prit la parole.

- Non je préfère attendre que tu sois vraiment prête, et puis il faut avouer que ça te va plutôt pas mal ce bandeau, ça te donne un côté encore plus mystérieux !

Après tout elle était tout aussi belle ainsi, elle avait le droit de ne pas vouloir se dévoiler et garder une part de mystère. Bien que ce ne fût pas son but, qu’elle cachait ce qu’elle n’aimait pas, c’était un choix qu’elle seule avait le droit de rompre. Les gens avec des formes essayent bien de les dissimuler, d’autres au contraire vont les mettre en avant. Dans son cas il s’agissait un peu de la même chose, peut être qu’un jour elle assumerait son œil pour oser le montrer à tous.

Revenir en haut Aller en bas
Giovanny Gardween
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un tour près du Lac au coucher du soleil

Message par : Giovanny Gardween, Mar 16 Fév 2016, 01:52


PV Eléna Gilbert

Plus d'un mois sans réponse, je poste ici,
n'hésitez pas à me MP si soucis.

Alors si je mets du Venin d'Acromentule avec une Corne de Licorne en plus ça donne... Giovanny s'arrêta un instant dans l'écriture de sa formule. Ça donne... Il ferma les yeux et soupira. Ça donne rien du tout !

Le mauvais élève ferma son livre brusquement, froissant la page volante à l'intérieur de son livre de potion sur laquelle il avait écrit son cours. Giovanny n'y arrivait pas. Du sang de sorcier coulait dans ses veines mais il se demandait vraiment si c'était une erreur vu la scolarité difficile qu'il passait à Poudlard. Il savait qu'il n'y avait pas mis du sien pendant six longues années. Il avait passé quelques examens pour en arriver là bien sûr mais à chaque fois c'était très juste. Mais maintenant c'est différent, il voulait apprendre. La motivation s'estompait peu à peu face aux multiples cours auxquels il ne comprenait définitivement pas grand chose. Pour lui les sorts étaient les plus importants. Savoir se défendre et se battre étaient le plus important pour lui. Jouer au petit chimiste ne l'intéressait absolument pas. Que dire des cours des Soins aux Créatures Magiques ? Si il y avait bien un cours à supprimer, ce serait celui là selon lui. Enfin, c'était l'avis de Giovanny à cet instant, mais il s'est promis de changer. Alors après réflexion, il ouvrit à nouveau son livre et reprit une fois de plus sa formule. Cette fois-ci son raisonnement se déroulait dans sa tête. Il ne s'était pas rendu compte que dans son énervement, ses dires ne s'étaient pas limités à sa tête, mais étaient sortis de sa bouche. Ses pensées sur son désespoir envers les cours sont libres comme l'air !

Le soleil se couchait peu à peu. Le garçon était venu près du lac pour s'échapper un peu des bibliothèques et profiter du soleil radieux d'hiver qu'il y avait. Malheureusement, une des lois de cette saison, la lumière du jour s'éteint vite. Il était à peine 17h que le soleil faisait déjà ses adieux pour la journée. La luminosité était encore correcte pour y voir bien sûr, mais l'ambiance qu'apportait maintenant cette lumière tamisée, ne prêtait pas à l'étude. Le paysage était magnifique. Le château était caressé par le soleil qui tournait au orange. Les lueurs du lac étaient toujours là, il fallait en profiter. Giovanny leva le nez de son livre assez vite pour se rendre compte de la belle vue qui s'offrait à lui. Il profita comme il le fallait.

Les élèves commençaient à retourner vers le château. En effet, comme dans toute école il y a un règlement avec des horaires. Les horaires d'hiver étaient évidemment différents de ceux d'été. Il fallait rentrer plus tôt dans l'enceinte du château. Mais le Serdaigle jugea le contraire. Il mit ses affaires d'école dans son sac à bandoulière et ferma sa cape d'hiver, brodée avec le blason des aigles, au vu de la température qui descendait. Après s'être levé de la pelouse, le garçon entama quelques pas vers le lac. Il voulait continuer à profiter de ce paysage et à se balader. Il devra s'arrêter un moment, qui sait un préfet pourrait passer par là. Mais ce n'était pas dans l'inquiétude de Giovanny. Il savait ne pas faire de vague par son caractère discret. Puis une remarque et il obéissait pour ne pas avoir trop de soucis... du moins pas plus de soucis qu'il en avait déjà car être piètre à ses examens lui suffisait déjà. Le garçon marcha un moment autour du lac tout en surveillant le soleil qui descendait bien trop rapidement. Il finit par s'arrêter devant l'eau. Le temps passait, il n'allait plus en avoir pour très longtemps à se balader tranquillement seul il le sentait. Après tout, il voulait juste décompresser de ses cours. Alors il s'agenouilla devant le lac et posa son sac sur le côté. Ses yeux se fermèrent et c'est ainsi, avec cette tranquillité d'un coucher de soleil devant le lac, que Giovanny décida de se calmer pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Un tour près du Lac au coucher du soleil

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 15:42


Revenir en haut Aller en bas
Page 59 sur 61

 Un tour près du Lac au coucher du soleil

Aller à la page : Précédent  1 ... 31 ... 58, 59, 60, 61  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.