AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 8 sur 8
Du côté de Chinatown...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
Gwen McLee
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Du côté de Chinatown...

Message par : Gwen McLee, Lun 12 Déc - 18:26


Je viens tout juste de sortir de ce fameux restaurant au coin de la rue qui fait une cuisine chinoise remarquable. J'y étais avec quelques amies qui sont toutes parties chacune de leur côté me laissant seule. Je flâne dans cette rue que je trouve très animé comme à son habitude. Je n'aime pas trop me balader seule le soir mais bon j'habite à l'opposé de toutes mes amies. Je n'ai pas envie de rentrer chez moi, je suis en forme et voudrait partir me défouler n'importe où. Seule ce n'est vraiment pas marrant. J'ai bien essayé de convaincre les copines mais elles ne sont pas du tout motivé et puis comme à leur habitudes elles me mettent un peu de côté. Je me demande pourquoi je m'entête toujours à vouloir les revoir à tout prix puisqu'au final je m'ennuie et puis elles se contrefiche de ma présence.
J'ai effectivement essayé de garder le contact avec elles malgré le fait que je sois à Poudlard. Je me souviens que ça n'avait pas été facile de leur mentir et de trouver une excuse pour changer d'école subitement sans même déménager.

Bref il faut vraiment que je me change les idées car rien que de penser à tout ça, ça me rend triste, oui triste car en plus de Poudlard je ne peux même pas compter sur mes "amies" de Londres. Il n'y a que ma famille vraiment qui est là pour moi et qui me soutiens mais je ne veux pas oublier Matthew que certes je viens de rencontrer mais que j'ai vraiment hâte de connaître plus en profondeur. Je n'oublierais jamais notre rencontre Samedi dernier. Non jamais !

Tout en marchant, je scrute chaque vitrine de la rue et puis soudainement j'aperçois au loin une silhouette qui me parle. Je plisse mes yeux et fronce les sourcils. Malheureusement je ne vois que l'ombre de la personne. J'avance doucement et essaye de trouver qui ça peu être. Cette silhouette fine, grande, les cheveux en bataille, je réfléchis encore et encore, MATHÉO ! Mais oui c'est exactement ça ! Il faut que j'en ai le coeur net. Cette fois mes pas se font plus intense et rapide. J'arrive proche de lui et je découvre son visage. Ce visage que je n'ai pas vu depuis un bon bout de temps. Je ne pourrais dire combien de temps c'est passé entre la dernière fois que l'on c'est vu et maintenant. Waw j'ai l'impression que ça fait une éternité. Tellement de choses ont changé depuis. Va t-il se souvenir de moi ? Je n'ai pas le temps de me questionner plus que celui-ci me pointe sa baguette devant le nez. Je me recule instinctivement de peur de me prendre un sort en pleine figure. Il ne prendrait pas de tel risques j'espère nous sommes quand même en pleine rue dans un endroit fréquenté par des moldus en masse.

- Euuhh Mathéo ? Tu peux baisser ta baguette s'il te plaît ? lui dis-je un peu confuse.

Il ne m'a peut-être pas vu ou bien tout simplement pas reconnu. Et s'il m'en voulait de ne pas lui avoir donné de nouvelles depuis tout ce temps ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Du côté de Chinatown...

Message par : Mathéo Angur, Lun 12 Déc - 22:07


Perdu dans ses pensées. Tout ça ne devait pas arriver. Pourquoi n'a t'il pris aucune précaution ? Tout simplement par ce qu'il n'en avait pas voulu. Rien à faire. N'importe qui pouvait le voir, l'entendre, le surprendre, mais il en avait rien à faire. Voilà ce qui arrive quand on parle seul, quand on se prend la tête comme un con. Aucun sentiment juste, tout de travers. Un nouveau bordel, un nouveau moment ridicule. Pourquoi ça se passe toujours comme ça ? Pourquoi quand de nouvelles réponses s'agitent, de nouvelle controverses se mêle à la situation. Mais bon, que serait la vie de Mathéo Marché sans complication ? Lui qui se déMer** toujours à ce mettre dans des situations qu'il ne voudrait pas.

Main tendu, il dévisageait cette personne qui lui faisait face. La reconnaissant pas tout de suite parce que aveugler par sa colère intérieur qu'il lui a tant fais souffrir. D'ailleurs, il a pas envie que ça folie intérieur reprenne le dessus. Hors de question. Mais, cette furie se desagregea très vite.

- Euuhh Mathéo ? Tu peux baisser ta baguette s'il te plaît ?

Voix connue, figer sur place. Sérieux.. Comment est-ce possible ? Comment , comment, comment ? Vraiment par le destin du hasard ? La vie réserve tellement de surprise. Et pour une surprise, c'en est un belle.. C'est pour ça qu'il resta figer devant Gwen. Oui, il l'a reconnu. Bien que le noir ne lui avait pas permis de la reconnaître dès le début.

- Gwen ? Dit-il la baguette toujours tendu. Qu'est-ce que que tu viens faire ici ?

Mathéo baisse sa baguette et se détourne en prenant sa tête dans ses mains. Il était dans un état très étrange du fait qu'il ne s'attendait pas à que ce soit elle.

- Pardonne moi pour la baguette.. Mais c'est peut être pas le bon moment. Mais qu'importe. Comment ça va toi ?

Mathéo un peu déstabilisé par cette rencontre, se retourne une nouvelle fois vers cette inattendu surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Gwen McLee
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Du côté de Chinatown...

Message par : Gwen McLee, Mar 13 Déc - 21:33


Je suis complètement bouleversée par cette baguette pointée sur moi. Je ne comprend pas pourquoi il m'agresse avec cette baguette en pleine rue. J'imagine qu'il n'a pas trop envie d'être dérangé mais quand même, la baguette quoi ! Il ne se rend pas compte du risque qu'il prend en l'a montrant ainsi en plein milieu de la rue. Je ne veux pas qu'il soit sanctionné ou même qu'il agresse un moldu. Pour qui le prendrait-on ? Pour un psychopathe ou un alcoolique ou même un échappé d'asile. Qui se promène avec une baguette magique dans les rues moldus à part des petits enfants lors d'Halloween ? Personne et encore moins un adulte comme lui.

En m'approchant un peu plus de lui je peux enfin le voir sans aucunes ombres qui le cachent. Je le dévisage, ça fait une éternité que j'avais pas vu sa frimousse. On peut dire que Mathéo et moi étions de bons amis. Je me souviens de notre rencontre comme si s'était hier. Mais que fait-il à Londres ? C'est vraiment intriguant de le voir poster dans un coin comme ça et en plus seul. Son visage est fermé et sans expression. L'inquiétude m'envahit, il n'a pas l'air en forme Mathéo. Je ne sais pas trop quoi faire, j'avais envie de lui faire une petite blague mais je crois que je ferais mieux de m'abstenir pour le moment.

En me découvrant, son visage se décompose encore plus qu'avant, il ne s'attendait pas à me voir c'est une certitude. Il reste là figé devant moi toujours avec la baguette pointé vers moi. Va t-il se décider à la baisser une bonne fois pour toute ? Il me déstabilise un peu. Je me pose plein de questions, pourquoi est-il aussi bizarre ? Que lui est-il arrivé depuis tout ce temps ? M'a t-il reconnu ou pas ?

- Gwen ? me demande t-il complètement surpris. Qu'est-ce que que tu viens faire ici ?

Mathéo baisse enfin le morceau de baguette puis commence à prendre sa tête dans les mains. Il est gêné de cette situation inattendue. C'est vrai que c'est vraiment incroyable. Comme quoi tout peut arriver dans la vie. Malgré cet étrange ambiance qui règne entre nous, je suis tout de même très contente de le revoir. J'aimerais lui demander si tout va bien mais je n'ose pas, j'ai peur de sa réaction. Il a l'air d'avoir beaucoup changé depuis. Je sais pas toujours un pressentiment encore et toujours.

- Pardonne moi pour la baguette.. Mais c'est peut être pas le bon moment. Mais qu'importe. Comment ça va toi ? poursuit-il.

Je le regarde intensément, je vois beaucoup de peine dans ses yeux, je le sens complètement ailleurs et confus. Je m'approche légèrement de lui, une fois poster bien en face de lui à quelques centimètres, je me permets de déposer ma main sur la sienne pour essayer de le calmer et le rassurer.

- Mathéo, figure toi que je me pose la même question que toi, je suis actuellement sur Londres car j'y habite et là je viens de sortir du restaurant là-bas au coin de la rue. Enfin bref, je vais pas te raconter ma  vie, je vais plutôt bien, à vrai dire ça pourrait aller mieux mais je pense que c'est plutôt moi qui doit te poser cette question. Tu vas bien Mathéo, je te sens complètement vide.... ?

J'ai tenter une approche, je ne sais pas si je vais obtenir des réponses mais je ne vais pas juste le saluer et m'en aller comme si de rie n'était. Pour moi il n'est pas qu'une simple connaissance, loin de là et malgré cette distance qui nous a éloigné pour moi rien n'a changé, je le respecte toujours autant et j'ai envie de l'apprécier encore et encore. En fait j'ai envie d'être là pour lui tout simplement.

Il en a besoin, c'est peut-être bien pour lui d'être tombé sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Du côté de Chinatown...

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 14:14


Revenir en haut Aller en bas
Page 8 sur 8

 Du côté de Chinatown...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.