AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Boutique d'Animaux Magiques
Page 6 sur 67
Comptoir
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 36 ... 67  Suivant
Mello Parker
Gryffondor
Gryffondor

Re: Comptoir

Message par : Mello Parker, Jeu 14 Mai - 10:21


Mello entra dans la boutique ou il était écrit Vente d'animaux magiques et non-magiques. Elle fixa les animaux, il y'en avait des tonnes, de toutes sortes: des chiens, des chats, des oiseaux. Mello savait se qu'elle voulait: une chouette ou un hibou. Ces animaux la fascinait elle aimait les voir voler et s'imaginait parfois a leur place après tout, voler était le plus hrand rêve de l'humanité,non. Mello remarqua soudain une magnifique chouette effraie blanche te grise ses grand yeux jaunes étaient posés sur elle qui s'agitait dans une grande cage en métal. Mello resta un moment muette a la contempler ses yeux vert plongés dans ceux de l'animal. Puis lorsque la fin de la journée arriva elle fut surprise d'avoir passée autant de temps devant la cage a attendre. Elle se dirigeât vers le comptoir hésita a demander le pris de l'oiseau, effectivement l'homme postée au comptoir était un un grand gaillard aux épaules élancées elle serra les poings, soupira et demanda le prix de l'oiseau au vendeur :
- Quel est le prix de cette oiseau s'il vous plais?

Edit: Isza j'ai corrigée

Edit Izsa : Bonjour Mello. Conformément à la Charte du forum, il est interdit de supprimer l'édit d'un modérateur. Merci de faire plus attention à l'avenir. Cordialement.



Dernière édition par Mello Parker le Jeu 14 Mai - 13:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Malena Kane
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Comptoir

Message par : Malena Kane, Jeu 14 Mai - 12:20


Réponse à Mello Parker

A Poudlard, il m’arrive de ne plus trouver plus la paix. Des types étranges, des images bizarres ont commencé à me rendre visite trop régulièrement. Ils envahissent ma réalité tels des insectes sortant de recoins et de fentes obscures, ou tels des esprits qui hantent une maison. Il m’est alors impossible de réfléchir, de rêver correctement. Ils empoissonnent chacune des inspirations, la tête me tourne…

Voilà pourquoi j’avais postulé à la boutique d’animaux magiques. Je n’aimais pas particulièrement l’idée d’être au service de quelqu’un que ce soit le gérant, Finrod, ou les clients. Toutefois, poussée par ma nature sauvage, ici, entouré d’animaux et de créatures, je me sens moins seul, je me sens bien. Pendant les premiers jours de travail, j’avais découvert, surpris, un certains plaisir à me confondre simplement dans une tâche, à faire ce que l’on me demandait.

Je suis au comptoir quand la porte s’ouvre et laisse entrer le jour. Un chemin vers la liberté, je pense en regardant les animaux s’exciter légèrement dans leur cage – recueillir ce mot au creux de ma tête provoque une tension dans mon corps. Un jour, je vous le promets, un jour je vous ferai sortir d’ici. La cliente est une jeune fille aux cheveux bruns. Le regard passionné qu’elle pose sur l’une des chouettes de la boutique, contraste avec la froideur que j’y perçois.

« - Je pourrais savoir le pris de cette chouette effraie s'il vous plais? »

Je hausse les sourcils.

« - Cette chouette effraie n’a pas de prix. », dis-je d’un ton –trop ?, glacé.

« - Connaissez-vous cette chouette au moins ?

Il y a longtemps, on la clouait sur les portes des granges dans lesquelles elle prenait repos. Pour chasser les esprits, la maladie, conjurer les mauvais sorts. On l’appelle aussi la Dame Blanche. C’est le messager de la mort
, je m’étais approché de la cage de la chouette qui avait retenu l’attention de la jeune fille. « - Je suis certains qu’un désir de vengeance habite ces créatures spectrales. Elles veulent se venger de ce qu’on leur a fait.

Si quelqu’un s’amusait à leur faire du mal… il est probable qu’un malheur arriverait à ce quelqu’un... enfin, je suis sûr que vous en prendrez bien soin, et que vous la respecterez comme il se doit ? Je me trompe ? »
Je caresse son plumage, inspiré.

« - 3 gallions » je me résous à dire en plantant mes yeux dans ceux de la jeune fille, un sourire aux lèvres. J'attends qu'elle me prouve qu'elle mérite bien de faire de cette antique chouette, son compagnon de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Allan Parker
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Allan Parker, Jeu 14 Mai - 15:44


Accisition d'un nouveau compagnon

- Début Achat -

Allan se promenait tranquillement sur le Chemin de Travers, il se dirigeait d'un pas léger et vif vers la Boutique d'Animaux Magiques. Il voulait avoir son propre hibou maintenant. Il avait renvoillé Harold, le hibou grand duc de ses parents. Il se trouvait donc là, à marcher dans la rue pavée, seul, ho il avait bien voulu être avec quelqu'un mais la personne n'avait pas répondu à son invitation et il ne souhaitait pas être lourd avec elle. Il était donc ici, devant la boutique où il pouvait entendre un festival de differents bruit venant des nombreuses créature ce trouvant dedans.

Le vert et argent regarda plus attentivement la boutique, c'était la première fois qu'il venait et il la trouvait grandiose, elle était chaleureuse et acceuillante vue de l'exterieure, un doux sourire se dessina sur son visage pâle, il passa une mèche de cheveux blond récalcitrante dérrière son oreille, il regarda sa tenu ne voulant pas parraître négliger mais tout allait bien, il s'était vétu d'un pantalon noir, de chaussures de la même couleur, il avait pris une chemise bleu nuit dont seul le col était voyant, le reste étant cacher par son pul beige léger pour qu'il n'ai pas trop chaud, il avait aussi pris une veste grande et noir et elle aussi légère, le tous étaient de bonne qualité propre à son rang de sang-pur.

Le Parker poussa la porte et entra dans la boutique qui était bondé, il grimaça légèrement, n'aimant pas être trop entourer mais là ça ne le dérangait pas car la boutique était très grande, faisant en sorte que les client ne soient pas les uns sur les autres. Allan regarda les rayons avec une légère euphorie, celle-ci augmenta quand il entra dans le rayon des réptiles où il put voir différents serpents, lui faisant rappelait le sien qui n'avait toujours pas éclôt, il en profiterait pour poser des quetion sur l'espéce, en ce moment l'oeuf de couleur bleu avec des refflet verts dormait sur un petit coussin moelleux sur son lit, en dessous de sa couette afin de lui donner un peu de chaleur. Allan se ballada encore quelques minutes dans la boutique puis il se dirigea vers le comptoire avec des questions plein la tête et le désir d'avoir son hibou à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Malena Kane
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Comptoir

Message par : Malena Kane, Jeu 14 Mai - 17:21


Réponse Allan Parker


Combien de fois par jour vous refaites la même affaire ? Vous mangez, vous avez faim, vous retournez manger, vous avez refaim, vous allez remanger, vous avez rerefaim, vous allez reremanger, vous avez rererefaim, vous allez rereremanger, et c’est comme ça avec chaque affaire. Surtout quand vous vous installez dans une routine si routine que vous oubliez qu’il s’agit d’une routine, qu’elle est ennuyante.

Combien de clients ais-je vu passer aujourd’hui ? Des gallions par ci, des gallions par là. Des clients avec un sourire béat, ridicule aux lèvres, des clients indifférents, des clients qui crient au scandale car mécontents de la façon dont je les sers, dont je leur parle. Ils oublient seulement, tous ou presque, que je ne suis pas un robot mécanique, un robot sans cervelle. Ils se croient maitre du monde le temps de quelques secondes « le client est roi », oui mon c*.

Je colère au fond de moi en les voyant s’extasier devant leurs « achats ». Ces pauvres animaux croyant trouver une famille idéale pour avoir un peu de ce qu’ils n’ont pas dans ces cages : un sentiment de liberté. Un sentiment d’être aimé, non pas l’impression d’être là, comme des esclaves dans une arène, à faire le spectacle. Les humains ne possèdent pas les animaux, c’est l’inverse.

Je rumine, je rumine, mais je laisse mes colères de côté. Le chef ne serait pas très heureux de savoir que je fais fuir des clients ; même s’ils l’ont cherché. Je rumine, je rumine et je ne vois pas tout de suite qu’un autre client, encore un autre, m’attend devant le comptoir. Bon, au moins, lui, il sait être patient, bon point.

« -Bonjour ou bonsoir je ne sais plus, bienvenue à la boutique d’animaux magiques, je peux t’aider ? », routine quand tu nous tiens.

Revenir en haut Aller en bas
Allan Parker
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Allan Parker, Jeu 14 Mai - 17:49


Allan était donc là, devant le comptoire à attendre qu'une personne du personnelle puisse le prendre en charge, il était patient, il se rendait bien compte qu'il y avait beaucoup de monde, les yeux turquoises du jeune Serpentard scrutèrent la salle à la recherche d'une personne connue mais il ne reconnue personne hélas.

Alors que le jeune Parker rêvassait, il entendit une voix lasse lui souhaitait le bienvenu dans la boutique. Le jeune homme se retourna pour rencontrer un autre jeune homme où l'ennuie et la lassitude transpirait de ses pores. Allan sourit doucement au vendeur.

" Bonjour ou bonsoir, c'est vrai que le temps est assez maussade.. Je voulais vous demandez si vous pouviez me conseillez, je suis ici pour avoir un pack facteur avec un hibou grand duc mais j'aimerais qu'il sorte un peu de l'ordinaire.. je n'ai pas vraiment chercher étant donné que je me suis dit que vous pourriez savoir lequel serait la perle rare étant donné que vous passez votre temps avec eux. J'aimerais aussi des conseil sur les serpents, j'ai un oeuf mais je ne sais pas quand il pourrait éclore."

Le Parker sourit piteusement, il se rendait bien compte qu'il en demandait beaucoup au jeune homme, mais il espèrait que sa demande ferait sortir le vendeur de sa lassitude. Il espèrait tout de même sortir rapidement car le bruit que faisait les animaux commençait à lui donner la migraine mais il ferait avec, il avait beaucoup de conseils à reçevoir pour son Shiska, il se demandait de quelle espèce il pouvait bien être, si elle était magique ou non , venimeux ou pas... Tant de choses à apprendre et dont il ne demandait qu'à savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Malena Kane
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Comptoir

Message par : Malena Kane, Ven 15 Mai - 23:10


Réponse Allan Parker


" Bonjour ou bonsoir, c'est vrai que le temps est assez maussade.. Je voulais vous demandez si vous pouviez me conseillez, je suis ici pour avoir un pack facteur avec un hibou grand duc mais j'aimerais qu'il sorte un peu de l'ordinaire.. je n'ai pas vraiment chercher étant donné que je me suis dit que vous pourriez savoir lequel serait la perle rare étant donné que vous passez votre temps avec eux. J'aimerais aussi des conseil sur les serpents, j'ai un oeuf mais je ne sais pas quand il pourrait éclore."

Je comprends que c’est à mon tour de parler. Mais je ne sais toujours pas pourquoi je suis là, derrière ce comptoir, comme sur le quai d’une gare à regarder des trains passer, à composter des centaines de billets – un geste répété, une danse obsessionnelle, ticket s’il vous plait ! Bon voyage, merci bonne journée. Je ne sais pas, j’ai comme l’impression d’être tétanisé de l’intérieur, d’être figé par ce boulot, par ces « re » encore, et encore qui me rendent Game over. Mais je continue la partie.

« Suis-moi »

Je le traîne vers les grands ducs, hiboux fiers, majestueux, avec leurs oreilles sourcils. On s’arrête devant les cages, on y voit des hiboux aux couleurs d’automne, ou de neige. Ils ont tous ce regard, des yeux de chasseur qui se transforment en des yeux de chats ahuris.

« Les Grands ducs, le plus grands rapace d’Europe lorsque le soleil se couche… il plane sous la lune, flirte avec le vent… ils sont beaux à voir. Donc, pour le nourrir, soit vous le laissez chasser la nuit, soit tu chasses toi-même des rats, souris dans le château. Y en a quelques uns dans les cachots… j’en ai attrapé la dernier fois pour mon dragon… enfin bref. Après, celui qui sort de l’ordinaire…tu dois le choisir toi, tu dois le ressentir. Je ne peux pas t’aider pour ça.

Je lui souris. J’espère qu’il comprend. La rencontre entre un être et un être, qu’importe ces êtres, doit être intime, et n’être qu’entre ces deux êtres.

« - Ah oui, et pour votre œuf de serpent…, je grimace, je déteste les serpents, créatures viles et rampantes, faut le couver donc… le mieux c’est que tu t’assois dessus pendant plusieurs jours…tu seras sûr que ton… serpent, t’aimera. T’es à Poudlard ? Je demanderai à mon patron de te faire un mot d’excuse si tu loupes des cours…

Mon visage s’éclaire soudainement,

« Ah, mais en fait, c’est parfait ton serpent, les grands ducs en raffolent…
, j’ai les dents qui salivent, mais je reprends vite mes esprits. Ne pas  perdre un client encore une fois.

« Non, sérieusement, C’est quoi comme œuf ? »
Revenir en haut Aller en bas
Allan Parker
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Allan Parker, Sam 16 Mai - 13:04


" Suis-moi "

Allan le regarda puis le suivit, il allèrent là où se trouvait les grands ducs, le serpentard pouvait voir que tous les rapaces les regardaient avec curiosité. Allan put en voir des magnifique avec leurs plumes beige ou encore blanches ou noir. Le Parker n'écouta que d'une oreille la petite histoire du vendeur, on pouvait croire qu'il n'écoutait rien mais il faisait bien attention à ce que le jeune homme pouvait bien dire sur ces rapaces.

" [...] Donc pour les nourrir, soit vous le laissez chasser la nuit, soit tu chasses toi-même des rats, souris dans le château. [...] Après, celui qui sort de l'ordinaire... tu dois le choisir toi, tu dois le ressentire. Je ne peux pas t'aider pour cela "

Allan remarqua le sourire du vendeur et lui-même sourit doucement ayant comprit ce que voulait dire le vendeur. Il avait légèrement rigolé à l'entente de l'anecdote, mais il n'irait pas chasser lui même, et puis l'animal avait parfois besoin de se sentire libre. Le Parker regardait les volatiles quand la voix du vendeur s'éleva de nouveau à ses oreilles.

" Ah oui, et pour votre oeuf de serpent... faut le couver donc... le mieux c'est que tu t'assois dessus pendant plusieurs jours... tu seras sûr que ton... serpent t'aimera, T'es à Poudlard ? Je demanderai à mon patron de te faire un mot d'excuse si tu loupe des cours... "

Allan avait bien vu les légères grimaces du vendeur, des que le mot ' serpent ' avait été cité il était devenu plus pâle. Allan sourit de nouveau, lui adorait les serpent, de plus de ce qu'il avait entendu le vendeur possède un dragon, les dragons et les serpents son de lointain cousin normalement... non ? Le vert et argent fut tiré de ses pensées par la voix du jeune homme, il se tourna vers lui, il s'emblait un peu plus joyeux mais légèrement stresser, il semblerait qu'il avait manquer quelque chose.

" Non, sérieusement. C'est quoi comme oeuf ? "

" Je ne sais pas vraiment... Il est bleu avec des reflets vert, vraiment magnifique, je ne sais pas vraiment quoi dire sur lui vu qu'il ne s'est encore rien passé... "

Allan mordilla sa lèvre inférieure, ne pas savoir le gênait prefondément et il n'aimait pas cela.

Pendant qu'il parlait avec le vendeur il faisait le tour des rapace, il les regardait de ses yeux turquoises, certains lui tournaient le dos, d'autres secouaient leurs ailes et d'autre encore se redressaient leurs bustes en une allure fiere. Allan souriait, puis soudain son regard fut accrocher à un autre d'une tel intensité qu'il tressailli, le regard était d'une couleur jamais vu chez un oiseau, des yeux améthystes. [/color=#33cc00]Allan[/color] eu du mal à décrocher son regard mais il reussi, le repace était simplement magnifique, ses plumes était aussi noir que l'obsidienne, on pouvait y voir par moment un reflets argenté très discrets, les serres semblait puissantes et étaient de couleur brune, son bec avait la même couleur, le jeune serpentard s'approcha de la cage du rapace et passa un doigt à travers les barreaux, l'animal le jugea du regard et cette fois-ci Allan ne fit rien pour brisé le contact. pui peu à peu il sentit que l'oiseau se détandait, celui-ci se pencha et mordilla doucement le doigt du blond.

Allan sourit avec joie, il avait trouvé son nouveau compagnon et il était magnifique. Il sortit son doigt de la cage et se tourna un peu brusquement vers le vendeur.

" Je pourrais avoir celui-ci ? Il est magnifique..."

On pouvait facilment sentire l'émerveillement dans la voix du jeune verte et argent.
Revenir en haut Aller en bas
Audrey Manners
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Audrey Manners, Sam 16 Mai - 20:11


Réponse à Eléane Lestrange

Le hibou dans la vitrine, celui qui avait attiré Benjamin, était donc un grand-duc. Quant à la médaille, Eléane confirma la possibilité de la graver. Lorsqu'elle demanda à Benjamin ce qu'il voulait qu'elle écrive dessus, ce dernier laissa échapper un "Hmm..." de réflexion afin qu'un instant lui soit accordé. Le Collins n'avait pas vraiment d'idée précise en tête, mis à part le fait que le médaillon soit en argent... Opterait-il pour une inscription banale du style "Lady" (le prénom de son chat) ? Ou jouerait-il la carte de la sécurité en y indiquant ses coordonnées, au cas-où la féline se perdrait ?

[ Comment serait-ce possible de faire tenir mes coordonnés sur un centimètre de diamètre !? ]

Finalement, Benjamin remit en question l'idée de la gravure, voir même de la médaille en argent... Puisque le volatile était un hibou grand-duc, il pourrait faire des économies en achetant des Miamhibou et une médaille Serdaigle compris dans le pack portant le nom de sa maison. Il avait lu cette possibilité d'acheter des articles moins chers par lot il y a quelques jours, en feuilletant le catalogue. Restait à voir à quoi ressemblait cette fameuse médaille.

- Je pense que je vais plutôt me laisser tenter par un pack Serdaigle finalement... Celui avec les paquets de Miamhibou et la médaille Serdaigle. A quoi ressemble cette médaille d'ailleurs, si je peux me permettre de le demander ?

[ Je dois être le client le plus chiant de sa journée, à force d'hésiter et de changer d'avis comme ça. ]

- Pour le collier, je prendrai celui en cuir. Et sinon, combien coûte le hibou grand-duc ? acheva-t-il de demander avec le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Malena Kane
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Comptoir

Message par : Malena Kane, Dim 17 Mai - 22:01


Réponse Allan Parker



« - Je ne sais pas vraiment… il est bleu avec des reflets verts, vraiment magnifique, je ne sais pas vraiment quoi dire sur lui vu qu’il ne s’est encore rien passé… »

Yel regarde le garçon avec des yeux ailleurs. Fallait vraiment que ça tombe sur moi. Malena déteste les serpents depuis toujours, néanmoins yel cherche dans sa mémoire animale cet œuf de serpent bleu aux reflets verts. Mais rien ne lui vient. Un œuf de serpent bleu aux reflets verts, peut être qu'il confond avec un œuf de pâques.

« - En toute honnêteté, je ne sais pas quel serpent ton œuf va donner. Le conseil que je peux te donner, c’est de le laisser au chaud, et de bien veiller sur lui. Reviens me voir avec ton œuf, je serai plus à même de t’aider. Je demanderai conseil au gérant. Il s’y connaît en serpent apparemment.»

Malena a continué plusieurs minutes à tourner autour des rapaces, attendant que le jeune homme fasse sa rencontre. Au moment où yel perd espoir, la rencontre a enfin lieu. C’est un rapace magnifique, certes. Un plumage noir comme le cuir avec des reflets sang de licorne, des yeux violets comme des diamants. Tandis que le jeune sorcier s’approche de la cage, Malena reste en retrait.

Après quelques minutes.
« - Je pourrai avoir celui-ci s’il vous plait ? »

« - Bien entendu », yel prend la cage, « on va vers le comptoir, viens »

Malena emmène le jeune client vers le comptoir et y pose la cage.
« On a dit un pack facteur, voici le facteur, la cage, et voici, Malena attrape un paquet miamhibou, ne le gave pas trop hein, il sera plus heureux et moins gras s'il peut chasser par lui-même. Bon, ça fera 7 gallions. Tu as d’autres questions sur comment s’occuper d’un grand duc ? »
Revenir en haut Aller en bas
Harel Chaitan
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Harel Chaitan, Lun 18 Mai - 14:02


Réponse à Finrod Elensar
Désolée pour le délai

- Les croquettes destinées aux adultes devraient lui convenir, trancha-t-elle en évitant de répondre à la question.

Tout en sortant son porte monnaie acheté dans un magasin moldu quelques années auparavant, ses prunelles fouillèrent vaguement les alentours comme s'ils cherchaient une réponse cachée dans un recoin.

A Locus scient, ils avaient besoin d'oiseaux messagers, des corbeaux plus exactement pour coller avec l'emblème de la Guilde. Seulement, il lui paraissait peu indiqué d'émettre une telle commande à visage découvert. Peu de sorciers utiliser ces volatiles aux plumages sombre pour acheminer leur courrier, il était plus commun de se servir d'hiboux ou de chouettes. Elle manquerait donc de discrétion si sous les traits d'une simple étudiante, venue acheter de l'alimentation pour son chat, repartait avec plusieurs oiseaux de mauvais augure. Durant les heures sombres l'histoire mieux valait éviter les comportements atypiques. Un suffirait.

Ils devraient de toute façon trouver une solution pour constituer un fond commun qui servirait à l'ensemble. Elle pensait notamment à un lot de boursouffle et de boursoufflets qui servirait de cobaye. A son sens, on ne pouvait prétendre faire de la recherche sans. La suggestion rencontrerait sûrement une résistance, mais ils déchanteraient vite quand il s'agira de donner de sa personne pour tester certains sorts ou substances. Et peut-être à plus forte raison lorsqu'elle émettrait le sujet de la magie noire.

- Que pensez-vous des corbeaux pour porter les missives ?

Elle n'aimait pas venir dans cette boutique bruyante et où la clientèle affluée à toutes heures de la journée. C'était donc le moment de se renseigner.

Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Comptoir

Message par : Finrod Elensar, Lun 18 Mai - 16:31


Réponse à Harel

La réponse de la cliente aux cheveux noires fut courte et brève: des croquettes pour chat adulte. Alors qu'elle sortait son porte-monnaie, montrant qu'elle désirait payer, Finrod s'apprêtait à lui indiquer la somme qu'elle devait régler, mais la jeune sorcière s'intéressa à un volatile, plus particulièrement, le corbeau. Elle n'avait pas réellement montré d'intérêt pour un autre animal que son chat, ce pourquoi le gérant fut étonné d'entendre une question concernant un autre sujet que le petit félin, mais il n'en montra rien. Il resta impassible et se contenta de dire:

- Ce sont des facteurs vendus à 2 Gallions. Ils sont intelligents et vivent plus longtemps que le reste des oiseaux, si vous vous en procurez un, il vous servira pendant environ trente ans. Puis l'ancien vert et argent ajouta : " Ils sont utilisés pour des colis de taille moyenne sur de longue distance. Un oiseau commun chez les moldus, et vivant de jour, ils ne risquent pas d'attirer l'attention sur notre monde, s'ils traversent des zones habités par ce genre de personnes."

La fin de sa phrase sonnait comme méprisante et hautaine. Le gérant de la BAM n'appréciait pas réellement les sans-magies, et il était difficile pour lui, pour le peu qu'il en parlait, de ne pas montrer son dégoût pour les moldus. Quoi qu'il en soit, il avait répondu à la cliente. Il fallait voir s'il ajoutait cet article à ses croquettes.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Eléane Lestrange
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Eléane Lestrange, Mer 20 Mai - 22:23


Réponse à Benjamin Collins


Eléane attendit patiemment que Benjamin se décide à lui dire ce qu’il souhaitait qu’elle grave sur la médaille en argent qu’il avait choisi. Mais apparemment le jeune garçon avait beaucoup de mal à savoir ce qu’il voulait comme le montrait le « Hmm… » qu’il laissa échapper prouvant sa réflexion. La brune observa la vie du magasin autour d’elle en attendant que son cousin prenne sa décision qui tardait à venir. Finalement Benjamin reprit la parole.

"Je pense que je vais plutôt me laisser tenter par un pack Serdaigle finalement... Celui avec les paquets de Miamhibou et la médaille Serdaigle. A quoi ressemble cette médaille d'ailleurs, si je peux me permettre de le demander ? Pour le collier, je prendrai celui en cuir. Et sinon, combien coûte le hibou grand-duc ?"

Et finalement il changeait d’avis. Alors un pack Serdaigle avec la médaille Serdaigle, le Miamhibou et la chouette chevêche. Mais pourquoi voulait-il savoir le prix du hibou grand-duc, il en voulait un en plus de la chouette du pack ? M’enfin, après tout il faisait ce qu’il voulait.

"La médaille de Serdaigle à la forme de l’écusson de Serdaigle, tu sais celui qui est au-dessus des sabliers à Poudlard. Attends-moi là je vais te la chercher pour te la montrer."

Eléane partit deux minutes dans le rayon des accessoires pour prendre l’une des médailles de la maison bleu et bronze et la jeune femme en profita pour prendre le collier en cuir qu’il avait commandé. Puis elle revint vers Benjamin.

"Alors voilà le collier en cuir que tu as demandé. Et la médaille de Serdaigle. Qu’en penses-tu ?"

Elle lui sourit, puis elle se décida à lui poser la question sur une chose qui l’avait intriguée dans sa commande.

"Ah oui le hibou grand-duc, son prix est de 7 gallions, mais il y a déjà une chouette chevêche dans le pack Serdaigle, tu souhaites les deux volatiles ?"
Revenir en haut Aller en bas
Audrey Manners
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Audrey Manners, Jeu 21 Mai - 20:08


Réponse à Eléane Lestrange

La médaille à la forme de l'écusson de Serdaigle trouva grâce aux yeux de Benjamin. Il prit néanmoins le temps d'étudier une nouvelle fois le pour et le contre avant de confirmer son achat, bien que cette fois, ce fut bien plus rapide afin d'éviter d'ennuyer davantage sa cousine. Le blason de l'aigle gravé dans le métal aurait le mérite d'informer de la maison du propriétaire si le chat venait à se perdre, de plus les couleurs étaient assorties au cuir brun du collier, qui lui-même donnerait un joli rendu sur la féline blanche, Benjamin en était persuadé. Ce dernier argument, qu'il s'était donné à lui-même, acheva de le convaincre sans passer par les aspects négatifs.

- Je trouve la médaille très jolie, en plus elle va super bien avec le collier en cuir. Adjugé vendu ! annonça-t-il d'un ton enjoué.

Bien sûr, Benjamin pensait bien qu'il aurait à essuyer des remarques si le médaillon tombait à la vue de personnes anti-Serdaigle (il imaginait les personnes en question avec des écussons reptiliens). De même, le Collins savait qu'il devrait enlever le collier de Lady lorsqu'il retournerait au manoir familial dans deux mois. Si ses parents le voyaient, ils le lui confisqueraient en répétant le traditionnel discours qui considérait une maison autre que Serpentard comme une tare.

"Ah oui le hibou grand-duc, son prix est de 7 gallions, mais il y a déjà une chouette chevêche dans le pack Serdaigle, tu souhaites les deux volatiles ?"

Les paroles d'Eléane sortirent le brun de ses rêveries. La chouette chevêche n'était-elle pas de trop ? Il lui semblait avoir lu deux choix pour le pack dans le catalogue, séparés par un "ou". Ou la chouette, ou les Miamhiboux et la médaille, quelque chose de ce genre. Benjamin ne tarda donc pas à faire part, de vive voix, du malentendu à la vendeuse.

- Ah, il me semblait que c'était ou la chouette, ou la médaille... Parce que si ce n'est pas le cas, c'est dommage, j'aurais préféré n'avoir qu'un seul oiseau ! Et 7 gallions me paraissent raisonnables avec le bon du concours, donc je prendrais bien le hibou grand-duc avec le collier s'il te plaît. Enfin, si je ne suis pas obligé de prendre la chouette chevêche avec bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Eléane Lestrange
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Eléane Lestrange, Ven 22 Mai - 18:53


Réponse à Benjamin Collins


Benjamin admira longuement la médaille en forme d'aigle aux couleurs bleue et bronze représentant sa maison, au vu des expressions qu'arborait son visage il sembla plutôt l'apprécier, ce qu'il confirma ensuite en disant qu'elle était très jolie et en rajoutant qu'elle allait parfaitement avec avec le collier en cuir, ce qu'approuva silencieusement Eléane. Puis sa dernière question eut l'air de réveiller le garçon qui semblait précédemment réfléchir à une chose inconnue de la brune. Puis il répondit à sa cousine.

"Ah, il me semblait que c'était ou la chouette, ou la médaille... Parce que si ce n'est pas le cas, c'est dommage, j'aurais préféré n'avoir qu'un seul oiseau ! Et 7 gallions me paraissent raisonnables avec le bon du concours, donc je prendrais bien le hibou grand-duc avec le collier s'il te plaît. Enfin, si je ne suis pas obligé de prendre la chouette chevêche avec bien entendu."

Le Serdaigle n'avait pas compris ce qui était écrit dans le catalogue au niveau des packs apparemment. Pourtant ce n'était pas bien compliqué. M'enfin, cela ne dérangeait pas la jeune femme de lui expliquer, après tout c'était son boulot.

"Non Benjamin, dans le pack Serdaigle il y a la chouette chevêche, les graines de long trajet ou les paquets de Miamhibou, et la médaille. Le choix se fait entre les graines ou le Miamhibou. Donc va pour le grand-duc et le collier, par contre pas de médaille si tu ne prend pas le pack, je suis désolé. Cela fera donc un hibou à 7 gallions et un collier à 2 gallions, donc 9 gallions. Avec ton bon de 15 gallions, il te reste 6 gallions, mais tu ne peux pas les réutiliser plus tard, il te faut donc les utiliser maintenant. Si tu veux, il y a le pack facteur qui sera à 9 gallions avec ton hibou grand-duc et qui comprend en plus de ton oiseau facteur, un paquet de Miamhibou et une cage fixe, le montant total serait donc de 11 gallions avec le collier. Après pour compléter tu peux prendre une médaille, ou un panier pour ton chat, ou une litière, ou des croquettes, ou des balles. Enfin à toi de voir, voilà notre catalogue pour que tu puisse choisir."

La brune lui tendit le catalogue de la boutique et lui fit un sourire. Ses explications étaient peut-être un peu confuses, mais si il avait des questions il pouvait lui demander ou regarder dans le catalogue pour voir de quoi elle parlait.
Revenir en haut Aller en bas
Audrey Manners
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Audrey Manners, Dim 24 Mai - 9:31


Benjamin comprit ce qu'Eléane voulait lui expliquer après son petit discours. Lorsqu'elle lui présenta le catalogue, il put en effet lire la confirmation de ses dires : le "OU" en majuscule avec le "et" par la suite signifiait qu'il n'avait pas le choix au niveau de la chouette chevêche. A contre-cœur, il décida donc d'abandonner l'idée du pack Serdaigle. Le Collins s'excusa envers Eléane pour le malentendu avant de feuilleter le magazine. Le pack facteur qu'elle lui proposait coûtait 9 gallions avec le hibou-grand-duc, ce qui était une affaire si on considérait qu'il aurait une cage fixe avec, bien que ses parents en possédaient déjà une toute rouillée. Il lui restait encore le cadeau pour Lady à 6 gallions maximum. Avec le collier en cuir et la médaille en argent, qui était son premier choix, Benjamin arriverait à 12 gallions au total. Restait encore à voir s'il pouvait gratter 3 gallions quelque part...

Alors qu'il s'apprêtait à acheter de la nourriture pour chat en supplément, le Serdaigle remarqua le mot "corbeau" dans le catalogue. Etant son animal préféré, ce fut le coup de cœur immédiat. Il imaginait pouvoir s'occuper du volatile sans nécessairement lui confier du courrier à envoyer, étant donné que la description alertait les futurs acheteurs de son côté peu fiable. Ou bien... Une fois qu'il serait bien dressé, si c'était possible, il pourrait toujours envoyer des lettres à ses amis, tandis que le hibou grand-duc s'occuperait des colis plus lourds ou des courriers destinés à la famille... Car il s'imaginait mal envoyer un oiseau d'origine moldue à des conservateurs du sang-pur. Quant à la cage, il se servirait de celle rouillée de ses parents.

- Je crois bien que c'est bon, j'ai (enfin) fait mon choix... répondit-il avec une pointe de gêne dans sa voix. Je prendrais le pack facteur avec le fameux grand-duc en vitrine. Benjamin lança un regard furtif en direction de celle-ci pour s'assurer que son hibou aux petites oreilles à plumes y était toujours. Ensuite, je vais acheter le collier en cuir et la médaille d'argent, avec Lady de gravé dessus s'il te plaît. Et enfin... J'ai eu un petit coup de cœur à l'instant... Je souhaiterais un corbeau. J'ai déjà une deuxième cage chez moi, il me faudrait juste des graines d'entretien pour le nourrir, et ça tombe bien car tout ça fera 15 gallions au total !
Revenir en haut Aller en bas
Julie Wolff
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Julie Wolff, Mer 27 Mai - 17:32


Julie se promenait sur le Chemin de Traverse après avoir terminé ses courses scolaires. Elle songeait à sa rentrée, elle était tellement impatiente à l'idée de débuter son année à Poudlard, dans cette immense château regorgeant de magie. Mais au fond d'elle restait une crainte, celle d'être seule. Elle sera séparée de centaines de kilomètres de ses parents habitant en France. Et si elle ne se faisait pas d'ami ? Pire encore, si on l'a détestait ? Une angoisse était présente malgré son enthousiasme et son optimisme.

Quand elle passa devant la boutique d'Animaux Magiques son regard s'éclaira immédiatement. Un animal ! C'était exactement ce qu'il lui fallait pour combler la solitude une fois à Poudlard ! Pas une seconde la jeune sorcière n'hésita à entrer dans ce magasin merveilleux. Elle était passionnée par les animaux et les créatures, surtout ceux magiques ! Elle se déplaçait à travers la boutique en observant ces petits ~ enfin pas tous ~ êtres vivants. Des chats, des chiens, des rongeurs, des reptiles, des oiseaux, il y avait de tout ! Son regard émerveillé s'arrêta sur la cage des souris. Ces choses poilues et au petit nez moustachu lui rappelaient sa mère qui en avait une peur bleue, bien qu'étant une sorcière. Julie, elle, trouvait les souris toutes mignonnes, néanmoins ce n'est pas cet animal qu'elle aimerait comme compagnon. Elle aperçu ensuite les fées, belles et vaniteuses. Sa demi-sœur en avait trois, pas toujours faciles à vivre mais attendrissantes tout de même.

Elle continua tranquillement sa visite en se rappelant qu'elle n'avait plus beaucoup de mornilles sur elle. Elle regarda les prix dans le catalogue et remarqua qu'un Boursouf se vendait à trois mornilles seulement. Mieux encore, un Boursouflet à une mornille ! Ces boule de poils ~ on ne pourrait pas mieux les nommer ~ étaient vraiment adorables. La future élève de Poudlard décida d'en adopter un. Seulement elle voulait quelques renseignements d'un vendeur avant d'effectuer l'achat. Elle patienta alors à côté du comptoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Comptoir

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 9:02


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 67

 Comptoir

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 36 ... 67  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Boutique d'Animaux Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.