AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques
Page 2 sur 9
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Justin Davis
Serpentard
Serpentard

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Justin Davis, Ven 21 Aoû - 3:07


Le cours n'avait pas débuté et pour l'instant, ben tout allait bien. Le préfet continuait de se goinfrer, attendant très patiemment que Miss Blanchet ne lance le cours, et il ne pensait pas du tout qu'il aurait des problèmes avant que le cours ne débute, du moins c'était sans compter sur Roch D'almenebvoeo-quelque chose. Il ne le connaissait pas mais Shela l'avait prévenu qu'il défendait la cause Kholov, et rien que pour ça il avait envie de lui poser son poing sur sa foutue gueule de Malefoy 2.0.

L'idiot s'approcha de lui pour finalement s'asseoir aux côtés du bronze et bleu présent à ses côtés. Il avait l'impression de déjà les avoir vu côte à côte mais impossible de se souvenir de quand. Enfin bref, il pensait qu'il venait simplement s'installer comme tous les élèves déjà présents, mais pas du tout. « Toi un mot de travers et je te fais bouffer ta chouette et la cage qui va avec. » cet imbécile venait clairement foutre la Mer**. Il savait que la pique ne lui était pas destiné mais il ne le supportait pas et il acceptait pas que le vert ne vienne troubler son repos. Ne lui accordant même pas un tout petit regard, il lui lança « T'as une grande gueule Roch, et si tu veux éviter les problèmes tu devrais la fermer de temps en temps. Si tu viens ici pour chercher les emmerde va plutôt t'asseoir ailleurs. » Pourquoi s'installer à côté de quelqu'un qu'on aimait pas ? Il avait vraiment le cerveau à l'envers le Roch, enfin en même temps quand on supporte le nouveau directeur et ses méthodes pas très cool on pouvait qu'être demeuré ou un truc du genre
Revenir en haut Aller en bas
Bartholomeus Minnia
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Bartholomeus Minnia, Ven 21 Aoû - 4:12


    Des gens venus foutre la merd*, voilà ce que l'étudiant voyait depuis son banc. Un intérêt de cette place, en plus d'être plus tranquille qu'au premier rang, était ce panorama unique sur la classe et tranquillement, le Serpentard tripotait ses doigts en essayant d'imaginer la psychologie de chacun, psychologies qui les mettraient bien entendu en position d'infériorité car de si bon matin, ce n'était pas les aspects les plus nobles qui ressortaient. Presque tous dormaient, le préfet venait remettre de l'eau dans le vin en confondant l'eau avec du venin et Bartholomeus en venait à rire en silence, se massant l'arrête du nez devant le burlesque de la situation. La réponse de Davis sonnait en faites aux oreilles de l'hybride de cette manière "Ouais et puis, toi, ta gueule. Si tu fais chier, j'te f'rai bouffer la chouette et des haricots avec, et même qu'ils seront plus bons". Bref, vous pouviez voir ainsi un peu près le niveau que ses confrères présentaient à l'œil unique du septième année en fond de salle qui ne devait décidément pas comprendre toutes les subtilités du moratoire de l'ennemi du Malefoy 2.0...

      - S'il vous plait, les enfants. Donnez un peu l'exemple aux aut'les maisons.


    Nommer ainsi les autres Serpentards présents d'enfants n'avait rien d'arrogant car dans les faits, le russe avait bien raison. Il avait pour ainsi dire deux ans de plus que Justin et Roch. La rôle de grand frère un peu pénible sur les bords mais sage ne devait-il pas retomber sur ses larges épaules? Après tout, parmi les trois, le borgne semblait disposer également de l'esprit le plus reposé et de la meilleure humeur, en même temps qu'un regard assez objectif vue qu'il n'avait aucune idée des considérations de l'un comme l'autre. Bartholomeus était juste un étudiant comme un autre dans cette visualisation des évènements, sa maison importait peu pour l'analyse, et il voyait deux gars de la même équipe se crêper le chignon. Si Justin avait apporter le calme, Barth se contentait de rappeler la ligne à suivre pour les verts et argents, censés être les plus nobles des sorciers présents.

    Venait ensuite Bellatrix la saucisse (à chaque fois que le narrateur fait une blague, un Botruc fane). Une fille assez grande mais pas autant que Bartholomeus. Une belle demoiselle dont le nez en pointe donnait un certain charme supplémentaire malgré les orientations du garçon qui semblait condamné à être son partenaire de banc pour le cours. Une Gryffondor? L'autre commençait déjà à siffler un peu entre les dents en se disant que ce début de cours serait retenu dans les mémoires comme cela : les contraires et les disputes qui en découlent. Est-ce qu'elle allait l'embêter? Visiblement non, elle aussi venait juste pour finir sa nuit et s'écroulait presque sur le bois de son pupitre mais attention, presque sans bruit.

    A la remarque de cette dernière, le Serpentard se retenait d'expliquer qu'il avait l'ouïe bien plus fine que la moyenne, que cela en devenait même handicapant par moment et que la voix féminine de la Belle au bois dormant le gênait affreusement, surtout pour dire de telle connerie sur une si belle créature qui elle au moins méritait son attention et son amour. Espèce de sale petite p-

      - Oh mais bien entendu.


    Pourquoi n'avait-il pas pensé à prendre son luth? Lui qui adorait agacer les gens avec des airs anciens qui, bien que magnifiques, tapaient bien dans les oreilles lorsque le sorcier le décidait. Pour décompresser de cette déception, Barth pensait prendre Tova dans ses mains avant d'avoir un éclair de génie! De l'humour! Bien à lui, bien entendu, donc tout sauf marrant.

      - Je vous félicite pou'l avoi'l vu que ma b'laguette était ouve'lte. Je n'ai pas eu le temps ce matin alors comp'lenez.


    Un bruit bien sonore de braguette que l'on remonte, presque exagéré, à croire que le malin avait usé de la magie pour son gag et se faire remarquer pour sa bêtise, et le vert et argent tendait la main pour inviter la couleuvre à glisser le long de son bras et entrer dans sa tenue pour se blottir contre son ventre et son torse. Au final, ce n'était qu'une tête qui dépassait du col trop ouvert du russe qui joignait ses mains sur le banc, jouait silencieusement des pieds en-dessous, alors que même sa créature semblait apprécier ce petit nid chaud où elle s'endormait encore.

    Quel matin difficile pour bien des gens, dites-donc.

Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Merry K. Harper, Ven 21 Aoû - 11:37


Merry s'était réveillée avant tout le monde ce matin là pour s'occuper de sa furette avant d'aller s'habiller puis déjeuner. Le brossant tout d'abord avec délicatesse, la jeune fille l'avait ensuite nourrit. Le temps qu'elle mange, elle était simplement allée s'habiller dans la tenue traditionnelle de Poudlard et s'était attachée les cheveux en chignon pour qu'ils ne la gênent pas durant sa journée de cours. Étouffant un bâillement, elle fit signe à sa furette d'à peine 4 mois de monter sur son épaule gauche avant de prendre ses affaires et de sortir de la salle commune pour prendre un bon petit déjeuner.

Une fois arrivée dans la Grande Salle, Merry s'installa avec quelques amis pour prendre un petit déjeuner décent afin de tenir toute la matinée jusqu'au repas du midi. Une fois terminé, elle prit une brioche dans son sac et se leva pour prendre la direction de la salle de cours. Elle était contente de pouvoir emmener son animal avec elle. Leur professeur avait laissé un mot dans la salle commune, autorisant les élèves à ramener leur animaux de compagnie, ce que la jeune Harper avait fait avec plaisir.

Entrant dans la salle de cours Merry chuchota un bonjour. La rouquine alla s'installer tout au bout du deuxième rang et sorti ses affaires devant elle, ainsi que quelques friandises dans un sachet pour sa furette, Fripouille. Cette dernière resta néanmoins sur son épaule, et la jeune Harper attendit que le début du cours commence.


Dernière édition par Merry K. Harper le Ven 21 Aoû - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Julian Neil
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Julian Neil, Ven 21 Aoû - 17:07


Il était très tôt - trop tôt pour Julian - lorsque les premiers rayons de soleil vinrent effleurer son visage. Ses yeux encore clos, il se réveilla doucement de son sommeil profond. Il avait passé une excellente nuit, sans rêve ni cauchemar. S'étirant péniblement dans son lit, le jeune argentin fut tiraillé entre deux options : rester encore quelques minutes dans son lit à baldaquins au risque d'arriver en retard en cours, ou se lever tout de suite et se préparer à sa première heure de la journée. Venant à la conclusion que c'était un crime de réveiller des étudiants à une heure aussi matinale, le jeune sorcier se recroquevilla un peu plus dans ses draps et s'abandonna à ses pensées inutiles. Quelle professeur le faisait lever aussi tôt déjà ? Ah oui, Professeur Blanchet. Respectueux avec les professeurs, il préféra garder ses commentaires pour lui plutôt que de lui jeter mille reproches pour être aussi cruelle avec ses élèves. Après ces quelques minutes de réflexions, le jeune brun se décida finalement à se lever : il valait mieux qu'il ne se fasse pas remarquer pour un retard, au moindre reproche, il pourrait devenir vulgaire. S'étirant de nouveau, il se redressa doucement et se leva.

Julian regarda autour de lui : le dortoir des Gryffondors était vide. Tant mieux, au réveil, il pouvait être de mauvais poil. Il s'empara d'un jean, d'une chemise blanche et d'un pull gris qu'il enfila difficilement. Parchemins et plume dans son sac, il prit ce dernier et sortit du dortoir d'un pas nonchalant. Après avoir traversé la salle commune des Gryffons, le jeune argentin dévala les escaliers et se rendit dans la Grande Salle pour prendre le repas qu'il ne raterait pour rien au monde : le petit-déjeuner. Il s'installa seul la table des Rouges et Or, là où personne ne pourrait lui parler. Malgré sa bonne nuit, il ne tenait pas à discuter dans l'heure qui suivait son réveil, ce qui était à ses yeux normal. C'est donc en silence qu'il dégusta son chocolat chaud et ses viennoiseries. Déjà qu'il était de mauvais poil le matin, si en plus il ne mangeait pas son habituel petit-déjeuner, le jeune sorcier pouvait devenir cruel, malgré son tempérament à l'origine très calme. Une fois son repas avalé, il se leva, s'empara de son sac, et sortit sans un mot ni un regard autour de lui de la Grande Salle, puis prit la direction du cours de Soins aux Créatures Magiques, cours qu'il appréciait particulièrement.

Marchant lentement dans les couloirs, Julian arriva devant sa salle, dubitatif. En tendant l'oreille, il pouvait entendre très clairement de légères disputes dans la salle. Ce n'était peut-être pas le bon moment de rentrer en cours ? Des mots crus parvenaient à ses oreilles, puis, perplexe, il réalisa que c'étaient des élèves qui se disputaient entre eux. Comment était-il possible de s'engueuler à moins de huit heures du matin ? Le jeune argentin poussa un soupir, puis poussa la porte, découvrant le fameux spectacle qui se déroulait maintenant devant lui. En plus des vulgarités qui fusaient çà et là de la salle, des animaux de "compagnie" étaient aussi présents. Le jeune sorcier repéra notamment une couleuvre, jusqu'à ce qu'elle finisse dans la tenue de son propriétaire. Il put aussi apercevoir un furet, un corbeau, une ou deux chouettes. Il remarqua qu'il n'était pas seul à ne pas avoir d'animal de compagnie, ce qui le rassura en partie. Au fond de la salle, la Professeur de Soins aux Créatures Magiques tenait une tasse dans sa main. Le jeune brun ne put apercevoir quel en était le contenu, et à vrai dire, cela lui importait guère. Il regarda Madame Blanchet et lui lança respectueusement :

- Bonjour M'dame.

Presque toutes les places étaient prises. De plus, Julian ne connaissait personne, ce qui était assez gênant. Il se dirigea alors au premier rang, là où il restait les rares tables disponibles, posa son sac à ses pieds et s'assit, la tête entre les mains, attendant patiemment que le cours commence.
Revenir en haut Aller en bas
Louna Sergle
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Louna Sergle, Ven 21 Aoû - 18:20


Ce matin, la jeune fille avait dû se lever tôt. Elle avait un cours qui était à huit heures alors qu'elle n'en avait habituellement jamais eu.
Par chance, c'était sa matière préfèrée donc son humeur ne pouvant pas être mieux que mieux. Apprendre sur ce qu'elle aime, pas de meilleure chose pour elle !
Elle s'était lever comme où dirait "du bon pied", où dans le dortoir tout les élèves dormaient encore, avait prit sa douche, enfilé son uniforme et sa robe de sorcière et avait mangé un bon petit déjeuner de type polonais que la Serdaigle mangeait régulièrement quand elle était encore enfant car un de ses parents était polonais. Un petit déjeuner qui comportait un peu tout, du fromage à la charcuterie avec une tasse de thé.
Elle s'était d'ailleurs rappelé autre qu'il y avait au repas, pas le petit déjeuner mais repas et qui était mangé régulièrement dans sa famille tel que des Pierogi, de la Zupa grzybowa ou encore en dessert du Kugel qui était délicieux !

Louna avait aussi prit dans sa poche le petit moke qu'elle avait comme animal de compagnie comme c'était aujourd'hui autorisé et qu'elle faisait toujours bien attention à bien chérir et soigner. Elle l'aimait beaucoup même si lui, ne savait pas s'il l'aimait. Les écailles de l'animal étaient d'une belle couleur orangé qu'elle ne pu détacher ses yeux sur lui avant quelques secondes.
Puis une larme lui coula quand La Serdaigle se rappela qu'elle avait lu dans un livre que les lézards comme cela étaient utilisé généralement pour fabriquer des sacs et des bourses de haute qualité, grâce à leur peau. L'adolescente ne pouvait pas comprendre comment on pouvait faire du mal à un animal si mignon, magnifique et surtout une personne ! Car c'était d'abord une personne, une "bête"mais une personne consciente, sentiente, et vivante !  

Quand la bleue arriva, le cours n'avait pas encore commencer, et la jeune fille salua la professeur qui était à son bureau d'une voix habituelle discrète et timide, mais remplit de réjouissance et de bonne humeur:

-Bonjour professeur !

Elle essaya ensuite de trouver une place au premier rang et alla s'y asseoir.
L'érudit sortit ensuite son manuel -qu'elle connaissait presque par cœur - ses affaires comme par exemple sa plume et des feuilles de parchemins.
Le temps que le cours commença, elle se plongea dans ses rêves et surtout sa passion, répètant et voyant défilant tous les mots et leur étymologie qu'elle aimait: Animal: Du latin animal/animalis, "être doué de vie". Créature: du latin "créatura" "chose créer". Magie: Du latin "magia", de magus et d'abord du grec. Mot: du latin "muttum" et dérivée d'une onomatopée.
Revenir en haut Aller en bas
Maxine Andrews
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Maxine Andrews, Ven 21 Aoû - 18:58


Maxine avait beaucoup de mal à sortir de son lit, enroulée dans sa couette elle était bien au chaud et n'avait aucune envie de se lever pour aller à son cours de soins aux créatures magiques. Maxine n'avait jamais aimé les animaux, enfin pour être exacte, elle les aimait quand elle était petite, avant de quitter les États Unis pour l'Angleterre, sa nourrice lui faisait découvrir toutes les espèces qui existaient, lui racontant des histoires ou des anecdotes sur chacunes d'entre elles. Mais quand elle avait quitté sa nourrice, la seule personne qu'elle avait aimé, elle avait perdu tout intérêt pour les animaux.

Finissant par enfin trouver la force de sortir de son lit, elle se prépara au ralenti puis traîna les pieds jusqu'à la Grande Salle pour prendre son petit déjeuner. Arrivée là bas, elle se rendit compte que beaucoup d'élèves étaient déjà partis en cours et que si elle ne se dépêchait pas elle allait finir par être en retard. Elle se servir donc un verre de jus de citrouille et se saisit d'un croissant qu'elle mangea sur le chemin. Elle se mît à courir, ne souhaitant pas arriver en retard.

Une fois arrivée devant la salle de cours, elle rentra sans même prendre le temps de reprendre son souffle, elle salua donc leur professeur le souffle cours:

"Boujour Madame."

Puis se tournant vers les tables, elle se rendit vite compte qu'il ne restait que très peu de places disponibles et que certains des élèves présents étaient en train de se disputer. Sans surprises, des serpentards étaient concernés, levant les yeux les yeux au ciel, Maxine se dirigea vers une des dernières places libres, au premier rang près d'une fenêtre. Déjà épuisée alors que la journée venait seulement de commencer, elle sortit ses affaires puis calant son bras contre le mur elle posa sa tête dessus et ferma les yeux, attendant que le cours commence.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Jade Wilder, Ven 21 Aoû - 19:34


Jade allait être en retard. Pour la première fois depuis qu'elle était à Poudlard, elle allait être en retard à un cours. Elle allait être en retard à son premiers cours de Soins aux créatures magiques, autrement dit, sans doute la matière qu'elle allait obligatoirement adorer. Rien que d'y penser, ça la rendait malade. Courant dans le dédale des couloirs, Jade cherchait à rejoindre la bonne salle. Bon sang. Comme toujours, elle avait tout prévu, repéré la bonne salle à l'avance, avait emprunté certains livres à la bibliothèque, avait tout préparé correctement pour ranger bien comme il faut ses nouveaux cours.

Mais non, bien sûr que non, il avait fallut qu'elle se réveille en retard. La nuit avait été trop courte. L'Italienne avait passé une bonne partie de son temps de sommeil à réviser seule dans la salle commune des Poufsouffles. Ouiii, ce n'était pas raisonnable, mais la blonde avait l'horrible impression de ne pas avoir le bon niveau, d'être à la traine et ça la rendait littéralement folle. Comment dormir alors qu'on réfléchit trop ? Comment dormir quand certaines personnes nous manquent ? Comment dormir lorsqu'on se sent coupable ? Alors voilà, Jade avait enfin rejoint son lit à peu près deux heures avant l'heure où elle était sensée se lever. Puisqu'un malheur n'arrive jamais seul, il semblerait que la sonnerie de son réveil ait décidé de faire grève. Voilà ce qui la menait là, dans une situation qu'elle détestait.

Pas le temps de prendre un petit déjeuner, résultat elle avait une faim de loup. Heureusement qu'elle n'avait pas eu à s'encombrer d'une cage, sinon ça aurait été l'enfer. Non, Plume avait élu domicile dans sa poche, et sa petite fée, tout juste adoptée d'ailleurs, volait à tire d'elle en essayant de suivre l'Italienne. Cependant, avant d'entrer dans la salle de cours, Jade se jurait de vérifier qu'il n'y avait pas de danger pour son amie ailée. Parait que les Augurey bouffaient les fées, il était hors de question que la blonde laisse faire une chose pareille. M'enfin, faudrait déjà qu'un élève possède un Augurey, ça coûtait tellement cher.. Manquant de tomber en faisant une jolie glissade, Jade se rattrapa au dernier moment avant de voir, enfin, la porte de la salle au bout du couloir. Un soupir soulagé s'échappa de ses lèvres, il n'était pas encore l'heure puisqu'elle n'avait pas entendu 8h sonner. Tant mieux, elle n'aurait absolument pas supporté d'arriver en retard.

Frappant à la porte avant d'entrer dans la pièce, Jade crût que son coeur avait lui-même poussé un cri d'effroi. Il y avait du monde. Beaucoup de monde. Était-elle la dernière arrivée ? C'était un cauchemars ? Avalant lentement sa salive, l'adolescente fit profil bas, pas fière du tout. D'accord, elle n'était pas en retard, mais si elle était la dernière c'était tout comme à ses yeux. Passant devant le bureau, elle fit un léger hochement de tête poli vers le professeur qu'elle ne connaissait pas encore. Comme toujours, maitrisant du mieux possible son accent, Jade prononça quelques mots, qu'elle connaissait à présent par coeur.

- Bonjour professeur..


Puis, sans demander son reste, elle rejoignit une place. Deuxième rang, comme toujours, dans son coin, comme toujours. Jade n'était pas du genre à s'imposer auprès des autres élèves, elle avait déjà de la chance de pouvoir avoir le choix de sa place. Avec un peu de chance, elle n'était pas la dernière ? Il fallait l'espérer.


Dernière édition par Jade Wilder le Mer 2 Sep - 9:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Kyara Blanchet, Ven 21 Aoû - 20:59


Assise sur sa chaise, le dos droit contre le dossier, Kyara attendait ses élèves. Le premier arrivant fut un serdaigle qui la salua avant de s'installer au premier rang. A défaut de donner des informations sur les nouveaux employés, Sergeï savait donner des renseignements sur les élèves n'ayant pas encore assisté aux cours ou ne venant pas souvent. Oui, les cours à Poudlard c'était à la carte ! La Française savait donc qui était qui ce qui était assez pratique en cas de réprimandes à faire. Kyara constata qu'il n'avait pas d'animal sur lui à moins qu'il ne le cachait quelque part dans ses habits et si c'était le cas, elle plaignait sincèrement la pauvre bête. Elle savait que tout le monde n'avait pas les moyens d'avoir un animal au château ou qu'ils ne le désiraient peut-être pas, ce n'était pas grave.

Très vite après le serdaigle, une poufsouffle se prénommant June arriva dans la salle de cours. Elle était une chouette Harfang des neiges et elle salua Kyara avant de se mettre derrière le bleu. Prenant sa plume, Kyara la fit tourner entre ses doigts avant de la tremper dans de l'encre et de noter les arrivées sur son parchemin. Elle savait ainsi qui était en retard et quand elle pouvait commencer. Elle posa d'ailleurs sa plume à temps et évita la catastrophe sur son bout de papier, car l'élève suivant arriva avec autant de discrétion que s'il était un dragon. Essoufflé, sa mine laissa voir de la surprise avant qu'il n'aille s'installer au premier rang. Il était avec un corbeau qui n'avait pas dû aimer la petite course. Fronçant légèrement les sourcils, Kyara regarda sa montre à gousset pour vérifier l'heure. Il restait encore dix minutes aux élèves, Marx avait dû se faire une frayeur tout seul.

Le premier serpentard arriva avec une couleuvre autour du cou. Etant fourchelang ce fut la première chose que Kyara remarqua. Un serpent n'était pas un animal de compagnie, oui elle disait ça alors qu'elle en avait un, mais c'était une chose différente étant donné qu'ils communiquaient à deux. Il n'était pas possible de donner des ordres à un serpent sauf en ayant la particularité de Kyara, ni de le domestiquer, il pouvait toujours se retourner contre son maître à un moment ou un autre. La couleuvre semblait être calme, auquel cas la Française aurait pris des mesures. Se craquant les doigts, Kyara nota l'arrivée du serpentard avant de relever les manches de sa robe laissant apparaître ses cicatrices qui ressortaient encore plus avec sa peau pâle. Le regard sur la couleuvre, elle passa distraitement la main sur la dernière morsure de Pan'. La couleuvre se réveilla alors et leurs regards se croisèrent. La professeure de Soins aux Créatures Magiques ne comptait pas se servir de son don, quoi qu'elle le ferait peut-être pour vérifier que l'animal était bien traité, auquel cas cela irait mal pour son propriétaire.

Poussant un léger soupir, Kyara se désintéressa pour reptile pour répondre au bonjour d'Alba qui venait de faire son entrée dans la classe. Pourvue de l'énergie positive caractérisant les Poufsouffle elle alla s'installer à côté d'un de ses camarades plutôt que de choisir de s'isoler. Elle n'avait pas d'animal, Ghrystal ne serait pas le seul, parfait ! Quelques secondes après Logan arriva avec sa chouette puis Leister qui miracle avait son uniforme au complet ! Kyara nota que son animal était en cage, un bon point pour lui, il n'aurait pas à courir après s'il décidait de faire une petite balade pendant le cours.  

Notant les arrivées, Kyara allait poser une nouvelle fois sa plume quand elle arrêta son geste en plein mouvement. Un nouveau venu à notifié, Justin préfet des serpentard ! S'installant il sembla décider de prendre son petit déjeuner en classe chose que Kyara n'allait pas tolérer pendant le cours. Ce n'était pas un pique-nique et elle comptait encore moins donner un cours de cuisine comme avait fait Will récemment. Un cours de cuisine ... pour un professeur de potions ... vive la crédibilité !

Petit à petit la salle de classe se remplissait et on commençait déjà à entendre les légers piaillements des volatiles. Tapotant le bureau des doigts, Kyara masqua un sourire en voyant le nouveau venu. D'après ses fiches d'informations il devait s'agir de Zoran, âgé de onze ans il se mit à rougir en disant bonjour à la Française. Il n'avait pas d'animal ce qui n'était pas étonnant au vu de son âge. Le saluant à son tour, Kyara le regarda ensuite s'installer au second rang. Il avait de la chance, il n'était pas en cours de sortilèges, il n'aurait rien à prouver au niveau de ses performances en tant que sorcier ! Roch et Bellatrix étaient les suivants, les élèves parlaient entre eux et l'air de rien la professeur de soins aux créatures magiques se concentrait sur les différentes conversations qu'il pouvait y avoir. N'ayant pas une oreille super sonique, elle n'entendait pas ce qu'il se disait au dernier rang, mais les visages en disaient assez pour ce que cela apprenne à Kyara qu'il risquait d'y avoir du grabuge. Gardant un oeil sur le fond de la classe, elle ne manqua pas de prendre la parole lorsque Merry passa devant elle avec un petit furet sur l'épaule.

- Bonjour miss Harper. Je vous rappelle que la moindre des choses en arrivant en cours est de saluer. Merci de faire attention la prochaine fois.

Kyara ne disait pas tant ça parce que cela la gênait, même si c'était le cas étant donné qu'elle accordait une importance à la politesse, c'était surtout à cause du règlement du directeur assez strict. Elle n'était pas vraiment en accord avec toutes les infractions bien qu'elle n'hésitait pas à se montrer sévère s'il le fallait. Passant à autre chose la brune salua les nouveaux arrivants : Julian, Louna, Maxine et Jade. Il manquait encore des élèves, mais il restait encore du temps !
Revenir en haut Aller en bas
Bellatrix Sarglak
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Bellatrix Sarglak, Ven 21 Aoû - 22:07


- Oh mais bien entendu.
Au son de sa voix, Bellatrix, la tête dans les bras, affalée sur son bureau, ouvrit les paupières, leva les yeux au ciel et poussa un long soupir avant de relever la tête.
- Je vous félicite pou'l avoi'l vu que ma b'laguette était ouve'lte. Je n'ai pas eu le temps ce matin alors comp'lenez.
Est-ce qu'il se croit drôle ? Est-ce que sa blague l'a fait rire ? Est-ce que ce genre de blague fait encore rire quelqu'un sur cette planète ? Honnêtement ? Non. Pas le moins du monde.
Bellatrix le fixa un moment sans savoir trop quoi répondre au Serpentard, puis elle lui offrit un grand sourire forcé avant de répondre :
- Ah ah ah ah... Quel humour ! C'est très fin. J'admire !
Elle qui pensait avoir droit à un moment de tranquillité... Visiblement ce n'était pas pour aujourd'hui ! Ce vert et argent  était bien parti pour gâcher son cours et même sa journée entière ! Elle reporta son attention sur le petit serpent qui s'était lové contre son maître, seule sa tête dépassait. Finalement Bella' trouvait ce spectacle plutôt attendrissant...
- Comment elle s'appelle ta bestiole ?
Elle demanda tout en insistant bien sur le dernier mot pour signifier qu'elle désapprouvait ces animaux. Elle, ce qu'elle préférait, c'était les furets, elle en avait toujours voulu un... Peut-être serait-il temps d'en prendre un, ainsi elle aurait un compagnon de route ! Il faudrait y réfléchir... Elle n'avait qu'un cours ce matin, peut-être pourrait-elle y aller après !
Revenir en haut Aller en bas
Asya Ivanov
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Asya Ivanov, Ven 21 Aoû - 23:03


Quand Asya avait vu l'annonce pour le cours de Miss Blanchet, elle fût extrêmement déçu car elle n'avait aucun animal domestique. Elle aurait pu prendre un hibou de la volière, mais cela ne fait pas réellement de "piquer" un animal qui n'est pas à soit, juste pour un cours comme celui-ci. Certes, elle adore cette matière, elle qui est fascinée par ce qui est créature ou simplement ce qui tourne autour des animaux -cela revient à la même chose en fin de compte.

Le matin à l'aube, Asya fût l'une des première à être dans la Grande Salle pour son petit déjeuner, mais le fait qu'elle risque d'être avec quelqu'un qui a un animal pour suivre le cours ne l'enchantait pas trop et alors, elle voyait le monde arriver par petites vagues. Des groupes d'amis qui s'étaient attendus pour manger ensemble avant de partir en cours, ou des solitaires comme elle. C'est souvent son problème à elle. N'être jamais avec quelqu'un et les quelques rencontres qu'elle avait faites n'avaient pas réellement abouties apparemment. Regardant l'heure sur sa montre à gousset, elle poussa un soupir. Elle qui voulait arriver en retard, elle ne pouvait s'empêcher d'être à l'heure...

Après être arrivée tranquillement sur le lieu de cours, sa pomme à la main, elle rentra en saluant d'un bonjour élancer à sa professeure.

"Bonjour Miss. Je peux finir de manger ma pomme avant le commencement du cours ?"

Regardant alors les places libres et si possible, où il n'y avait personne, elle en trouva une vers le milieu et s'y dirigea en regardant ses pieds. Et oui, la timidité refait surface quand il y a plus d'une personne. Honte à toi, tu ne vaut rien Asya se répétait-elle intérieurement. Les mots que son père lui avait répétés sans cesse ressortaient désormais dans son inconscient et elle ne pouvait rien y faire. A croire que bientôt, une voix lui dira tout ceci et lui dira ce qu'il faut faire ou non... Comme un cas de schizophrénie.

Essayant de ne plus penser à ça, elle regarda un point fixe sur le bureau là où se trouvait Blanchet et ne le quitta pas des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Bartholomeus Minnia
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Bartholomeus Minnia, Sam 22 Aoû - 5:41


    Le russe regardait sa collègue et haussait juste légèrement le sourcil lorsque cette dernière relevait sa blague comme drôle. Est-ce qu'une dame de cette stature pouvait apprécier l'humour basse-classe? Après tout, Poudlard avait cette ambiance presque anglaise par moment et la conclusion fut la suivante : Bartholomeus ne la croyait simplement pas, haussant un sourcil qui ressortait davantage de derrière son cache-œil. Fallait-il lui signaler qu'elle était mauvaise menteuse? Le fait d'exagérer ainsi, c'était la preuve par l'absurde et l'élève se contentait de se blottir un peu contre sa chaise, comme si la sieste le rappelait à l'ordre. La flemme, une maladie contagieuse mais comme il n'y avait rien mis à part des disputes, probablement que la meilleure chose à faire était de se mettre en veille en attendant le coup des huit heures pour se remettre en marche et faire bonne impression.

    Ce qui faisait sortir le russe borgne de son état de plus en plus comateux? Un bref mouvement dans ses habits, son amie semblait s'être encore réveillée et le sorcier tâchait de ne pas trop bouger, voulant voir si elle allait sortir de son nid douillet et en même temps, seul le faciès se déplaçait pour distinguer un quelconque insecte dans le coin qui serait passé à proximité et qui aurait échappé à son ouïe supersonique... Rien. Ne pas brusquer l'animal, en voilà une belle règle, et Tova semblait plutôt considérer son maître comme un objet "habituel" dans sa vie, quelque chose qu'elle identifiait comme non dangereuse. Au final, la question qui pouvait venir était la suivante : qui était le maître? Qui était l'esclave? Y avait-il seulement ce genre de relation ou les deux se contentaient de vivre ensemble sans déranger l'autre, comme un petit couple qui ne se regarderait plus ou encore, des colocataires qui s'appréciaient mais sans plus, un bref bonjour le matin, un petit-déjeuner parfois pris ensemble, quelques moments rares à eux... Mais avec la nuance que celui qui devait ouvrir la porte était Bartholomeus et que celui-ci devait souvent surveiller les agissements de l'autre, alors que cette autre se moquait assez bien des actes du communiste -car oui, cet élève était de ce bord là, sans que l'aspect caricature ait à faire quoique ce soit, un choix à lui et pas à son sang-.

      - Les l'eptiles mangent v'laiment jusqu'à ce qu'il n'y ait plus 'lien? Damned. Tu vas deveni'l g'losse ap'lès, cama'lade.


    Le terme camarade, ce n'était pas un parallèle avec la belle Russie, juste un mot que l'élève préférait à ami qui lui semblait vide de sens à force de l'entendre à tout va. Et puis, c'était presque synonyme dans un sens et ça, il pourrait l'expliquer lorsque sa tête pivotait à nouveau mais vers la belle à ses côtés alors que son index ganté frottait le cou de sa bête pour enlever d'éventuels fils de son pull ou un cheveux qui se serait placé maladroitement entre deux écailles.

      - Dans vot'le langue, ce se'lait "amie" donc si vous voulez, Amy peut aller mais moi, je l'ai nommé Tova et je pense qu'elle p'léfè'le. Enfin, je ne lui ai jamais demandé...


    Non, le serpent devait en avoir rien à battre du nom qu'un sorcier lui donnait et qui ne pouvait pas répondre à ses paroles. Au fond, Tova pouvait très bien avoir nommé Bartholomeus "grand imbécile", ça ne l'aurait pas dérangé davantage vue la qualité de leurs conversations qui se résumaient généralement à des regards que le russe tentait de comprendre. Dès fois, Tova lui semblait tellement intelligente que l'impression qu'elle donnait était une étudiante étrangère avec laquelle il ne pouvait pas communiquer et qui pouvait faire n'importe quoi, mais qui ne le faisait pas parce que ça n'avançait à rien sa vie de rampant.

    Lorsque l'intéressée glissait en-dehors du pull, dérangée dans son sommeil, pour venir se balader sur les épaules, le cou et la tête du russe, ce dernier tentait d'attraper discrètement un papillon qui passait par là, surement attiré depuis les jardins par les grandes ouvertures qu'étaient les fenêtres. Avec les mains en coupe pour ne pas l'écraser, le pari paraissait réussi et la bestiole gigotait encore mais ne pouvait fuir à cause d'une aile prisonnière du majeur et de l'index du maléficien. La vie d'un insecte pareil prenait fin lorsqu'une aile était abimée, à ce qu'il croyait s'en souvenir, donc autant le tendre à Tova qui regardait la bête s'agiter frénétiquement quelques longues secondes avant de l'attraper d'un geste vif et brutal pour la mâchonner après, presque heureuse de ne pas à avoir à se déplacer pour se nourrir ou à bondir au loin pour attraper d'autres insectes. Le serpent avait assez bien enregistré l'image de son maître courant à sa suite en hurlant pour écarter les élèves et l'attrapant avec une douceur toute relative pour la gronder mais ça, c'était plus le comportement d'une fillette ayant perdue sa peluche et la punissant ensuite. Le serpent s'en foutait, tout allait bien pour lui et comme on disait couramment, "elle kiffait grave".

Revenir en haut Aller en bas
Alba Vero
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Alba Vero, Sam 22 Aoû - 19:06


- Oui oui, bien sûr, installe-toi

Et joignant le geste à la parole, sa camarade de maison décala la chaise, l'invitant ainsi à s'assoir. Alba répondit au sourire de la poufsouffle puis prit place. Afin de lui permettre de poser ses affaires sur le bureau en bois, la jeune fille s'empressa de ramener les siennes dispersées ici et là vers elle. Après avoir sorti ses affaires de son sac, Alba tourna la tête vers celle qui allait être sa voisine de classe, pour ce cours du moins. Elle était vraiment jolie, avec ses longs cheveux bruns et ses yeux bleus, deux caractéristiques qu'il était rare de posséder simultanément. Et en plus d'être jolie, elle avait un visage d'ange. Dans le sens où lorsqu'on la regardait comme ça, impossible de l'imaginer faire du mal à une mouche. En tout cas, c'était l'impression qu'elle lui donnait. Mais bon, on connait tous le dicton, les apparences peuvent être trompeuses.
L'heure était venue aux présentations, que la jaune et noire entama avec plaisir. Après tout, il était toujours très agréable de faire de nouvelles connaissances. Même si elles étaient toutes deux dans la même maison, elles ne s'étaient jamais parlées auparavant.

- Je m'appelle Alba, et toi?

Puis, elle aperçut la chouette que la jeune poufsouffle avait dû amenée avec elle pour le cours. Elle était magnifique, blanche comme les nuages avec quelque plumes plus foncée. Alba avait toujours adoré les animaux et cela devait se lire sur son visage alors qu'elle observait la chouette. Elle avait passé son enfance entourée de petites bêbêtes diverses et variés et ça lui manquait énormément à Poudlard. Quoi de plus satisfaisant que l'amour d'un autre être vivant? En tout cas, elle, elle craquait à tous les coups. Quelle soit petite, grande, poilue, plumée, grosse, fine, elle était preneuse la plupart du temps. Oui parce que bon, les truc visqueux et rampants, non merci. Il y avait tout de même une limite.
En tout cas, la présence de l'animal renforça son envie d'en avoir une à elle. Il fallait vraiment qu'elle se rende à la boutiques des animaux magiques et ce au plus vite. Ellee le nota mentalement dans les choses à faire ce week-end.

- Ho, tu as apporté ta chouette! Elle est vraiment magnifique ! C'est quoi son p'tit nom? Tu l'as depuis longtemps?
Revenir en haut Aller en bas
June Evans
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : June Evans, Dim 23 Aoû - 18:50


Marx lança un simple sourire à son amie puis se retourna sur sa chaise. La Poufsouffle ne chercha pas à savoir s'il lui en voulait depuis le cours de Potion ou si c'était tout simplement parce qu'il ne souhait que le début du cours. Elle décida de ne pas se prendre la tête avec ça aujourd'hui et la jeune fille porta toute son attention sur sa nouvelle voisine de table.
La jeune Poufsouffle s'était installée à côté de June, répondant au sourire que celle-ci lui avait lancé. Elle paraissait simple et gentille, des qualités que June appréciait particulièrement. Elle était contente d'avoir ce genre de personne à côté d'elle et non des élèves qui souhaiteraient plus la faire fuir avec des remarques désagréables.
Après un court silence, la Poufsouffle lança la conversation, commençant ainsi les présentations.

- Je m'appelle Alba, et toi?

June sourit, Alba était un prénom qu'elle avait toujours trouvé jolie. Un prénom original et facile à porter selon elle. La jaune et noire se présenta à son tour sans trop tarder.

- Enchantée Alba, moi c'est June.

June... Il s'agissait du prénom que sa mère avait choisi de lui donner. C'était un simple prénom anglais, mais qui avait une signification particulière que Lawrence, la mère de June appréciait particulièrement. Les personnes portant ce prénom sont connues pour être ambitieuse et courage, dotée également d'une grande volonté. June aimait son prénom, elle était sûre que personne que l'écorche.
La Brunette se rendit compte qu'Alba regardait sa jeune chouette Harfang des neiges que June adorait.  June s'attendait à ce qu'elle lui demande de faire les présentations et, comme si elle avait lu dans ses pensées, sa voisine lui posa la question.

- Ho, tu as apporté ta chouette! Elle est vraiment magnifique ! C'est quoi son p'tit nom? Tu l'as depuis longtemps?

La jeune fille répondit, toujours en souriant.

- Merci ! Oui, c'est la première fois que j'ai l'occasion de la prendre en cours, alors j'en profite ! Elle s'appelle Ludy, je l'ai depuis quelques semaines déjà. Je l'ai acheté à la boutique d'animaux magiques, sur le Chemin de Traverse, ça faisait tellement longtemps que je voulais en avoir une ! Tu peux la toucher si tu veux, elle a un sacrée caractère, mais ne pince que lorsqu'elle a une bonne raison.

Tout en répondant à son amie, June caressait sa petite Ludy qui restait sage, à sa place, observant toutes les personnes dans la pièces.
La jeune sorcière remarqua que sa camarade n'avait pas apporter son animal de compagnie. Peut-être était-il trop gros ? Où peut-être n'en avait-elle simplement pas. Comme elles en étaient à la présentation, June lui posa alors la question.

- Et toi alors ? Tu n'as pas apporté ton animal ?
Revenir en haut Aller en bas
Emily Lynch
Responsable RPGPoufsouffle
Responsable RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Emily Lynch, Lun 24 Aoû - 13:36


La nuit n’avait pas été bonne du tout pour Emily. Le sommeil étant dure à trouver, elle avait passé la majorité de la nuit à compter les moutons sans trouver l’inspiration nécessaire pour une bonne nuit reposante. Ce n’est finalement qu’après avoir regardé la lune durant deux bonnes longues heures que la rouquine s’était endormie. Le réveil était plutôt dur, n’ayant dormi au final que trois heures, elle avait beaucoup de mal à mettre un pied devant l’autre. Un autre effet de cette très courte nuit était que l’humeur de la Poufsouffle était plutôt mauvaise et malheureusement pour elle, le cours du matin allait bientôt commencer.

Sans avoir pris de petit-déjeuner et presque en retard, elle se dirigeait droit vers la classe de cours tout en marmonnant des choses incompréhensibles. Sur le chemin, elle bouscula quelques élèves de première année qui malheureusement pour eux se trouvaient au mauvais endroit, au mauvais moment et durent subir la mauvaise humeur d’Emily. Quelques couloirs plus loin, c’était elle-même qui se sabotait en faisant tomber ses affaires sur le sol, ce qui valut un beau gros juron qui retentit dans tout le couloir.

Mais après toutes ces péripéties et toujours de mauvais poil, la Pouffy arriva enfin dans la classe. Scrutant les élèves présents depuis le fond de la classe, elle reconnut tout de suite une tête familière qui semblait être accompagnée d’une autre tête qu’elle ne connaissait pas. Remontant l’allée de bancs, Emily se força pour afficher un sourire.

- Bonjour professeur.

Une fois les mots prononcés, elle fit les derniers pas pour s’installer à côté de Logan. Sans dire un mot, elle commença à déballer ses affaires pour être prête pour le début du cours. Sans adresser un regard à son ami, elle jeta un regard noir à l’oiseau qui était sur le banc. Elle n’en voulait pas à la chouette ni à son propriétaire, mais elle n’avait pas envie de rire ce matin. Une fois ses affaires sorties, elle commença à feuilleter un bouquin et attendit le début du cours.
Revenir en haut Aller en bas
Bellatrix Sarglak
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Bellatrix Sarglak, Mer 26 Aoû - 23:02


- Dans vot'le langue, ce se'lait "amie" donc si vous voulez, Amy peut aller mais moi, je l'ai nommé Tova et je pense qu'elle p'léfè'le. Enfin, je ne lui ai jamais demandé...

Tova... C'est joli, et même si tous les serpents se ressemblent plus ou moins, ce nom allait plutôt bien à l'amie du vert et argent. Le reptile se glissa hors de sa cachette, et porta son attention sur un insecte blessé. Il n'allait quand même pas le manger, il était sans défense... En une fraction de seconde, Tova se saisit de la pauvre bestiole et entreprit de la digérer. Bellatrix eu un haut-le coeur, elle détestait les serpents, elle détestait les insectes, alors les deux en même temps... Beurk ! Sur, après le cours elle irait acheter un animal avec quatre pattes, une queue, et plein de poils tout doux surtout !

- C'est joli, comme nom, déclara-t-elle à l'intention de son voisin.

Ne voulant pas continuer la conversation avec cet individu un peu trop aimant avec les bestioles étranges, Bellatrix se retourna et fixa le tableau, attendant que le cours débute.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Kyara Blanchet, Jeu 27 Aoû - 18:34


Croisant ses mains, Kyara ne quittait pas la classe du regard. Dire qu'il y avait quelques années, c'était elle qui était de l'autre côté. Elle n'était pas du genre à papoter avec ses camarades. Généralement, la Française était contre la fenêtre, elle regardait l'extérieur plutôt que la salle. A présent, elle était face aux élèves, écoutant les discussions. Attendant le début du cours pour se faire entendre.

- Bonjour Miss. Je peux finir de manger ma pomme avant le commencement du cours ?

C'était Asya, une serdaigle qui venait de poser la question. Kyara hocha la tête avant que la demoiselle ne se tourne pour regarder où elle allait s'installer. Récupérant sa plume, la Française la trempa une nouvelle fois dans son encrier avant de cocher la présence de la nouvelle venue. Quelques minutes après Emily arriva. Saluant Kyara, elle alla s'installer sans hésiter. Cochant son nom, la brune regarda sa montre au moment où la cloche sonna. Il y avait deux retardataires, tant pis pour eux, ils allaient rater le début du cours.

Finalement, la Française n'avait pas envie de voir les animaux faire n'importe quoi, pas pour le moment. Se levant, elle fit apparaître des cages sur les tables des élèves, sauf pour ceux en ayant déjà une. Cela sembla suffire à captiver la classe et les bavardages cessèrent.

- Bonjour à toutes et à tous. Avant de commencer le cours, je vais vous demander de bien vouloir mettre vos animaux dans les cages. Il n'y a pas d'exception, même si vous m'assurez qu'il se comporte bien, cela reste un animal et c'est imprévisible. Je ne veux voir sur vos tables que vos affaires, pas de nourriture, ni de boisson. Marquant une pause, Kyara attendit que cela soit fait avant de reprendre. Bien, vous allez passer au tableau pour nous présenter l'animal vous accompagnant. Depuis combien de temps vous l'avez et quelle relation vous avez. Pour ceux n'en ayant pas, si vous avez un animal chez vous que vous n'avez pas pu ramener à Poudlard et que vous voulez nous présenter, vous pouvez aussi aller au tableau ! Ce n'est pas obligatoire de participer, mais vous ne ferez pas gagner de points.

Kyara savait que les élèves n'aimaient généralement pas se mettre sur le devant de la scène. Elle aurait pu demander qu'ils le fassent depuis leur siège, mais c'était trop facile. C'était un effort à faire, la professeure de soins aux créatures magiques le faisait aussi à chaque fois qu'elle donnait cours. Oui, c'était son métier, mais ce n'était pas pour autant que c'était facile à faire.


[Hrpg : Bonjour ! Vous avez une semaine pour poster votre réponse Smile Bons rp !]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 8:51


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 9

 Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.