AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 7 sur 8
Dans un quartier de riches
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Arnaud Meula
Serdaigle
Serdaigle

Dans un quartier de riches - Page 7 Empty
Re: Dans un quartier de riches

Message par : Arnaud Meula, Mer 24 Oct - 16:08



La Traque - Découverte



PV Lou
♬♬♬♬♬

Un soulagement interne.

La tante vivra donc encore un peu plus longtemps, elle semble bien s'être casé avec son nouveau mari et ne doit plus vraiment porter d'attention à l'égard des Meula désormais.

Je suis content de l'apprendre. Tante Mary.

Le regard alors remplis de chaleur commença a percer celui de ma tante, je pense qu'elle a compris le message, j'ai mis assez de sous-entendu comme ça. Le mari doit également se douter qu'une menace est présente dans sa maison, je ne devrai pas tarder à trainer ici, j'ai eu ce que je voulais, je me suis assuré de plusieurs points et l'illusion a assez duré. Tout en re-franchissant le bas de porte, je me retourne pour regarder ma "cousine" encore une fois.

Dis-moi, "Lou" c'est ça? Es-tu une élève à Poudlard? J'ai quelques amis membres du personnel de Poudlard et j'ai actuellement un projet en cours qui pourrait peut-être t'intéresser, ton caractère est bien... différent de nos membres actuels.

Le regard interrogateur, j'ai changé ma face de psychopathe pour une mine légèrement plus chaud, montrant ma bonne volonté sur cette question, nous n'avons pas encore tout nos membres à la Table Ronde et une fille comme elle pourrait fortement nous servir.

Revenir en haut Aller en bas
Lou Gaellen
Lou Gaellen
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans un quartier de riches - Page 7 Empty
Re: Dans un quartier de riches

Message par : Lou Gaellen, Ven 2 Nov - 17:32


LA d’Arnaud

Le cousin Meula ne prend même pas la peine de répondre à ma question. Je sens par contre les deux adultes postés à côté de moi se crisper légèrement. Aurais-je encore dis un truc qu’il ne fallait pas ? Ce ne serait pas la première fois...

Je suis content de l'apprendre. Tante Mary.

Petit sourire du cousin, ou plutôt un rictus. Je sens que la tension retombe d’un coup. En fait, je ne m’étais pas rendu compte à quel point l’atmosphère était lourde jusqu’à ce que tout s’appaise. Enfin ... en surface en tout cas. Puis Arnaud se tourne vers moi, un air mystérieux sur la tronche.

Dis-moi, "Lou" c'est ça? Es-tu une élève à Poudlard ? J'ai quelques amis membres du personnel de Poudlard et j'ai actuellement un projet en cours qui pourrait peut-être t'intéresser, ton caractère est bien... différent de nos membres actuels.

Ah, je suis enfin digne d’intérêt ? Personnel de Poudlard ? Projet ? Caractère ? Membres ? Quel projet ? Membres de quoi ? J’ai envie de l’envoyer paître, mais ma curiosité prend le dessus sur le mauvais caractère.

- Ben ouais j’suis de Poudlard ! Et alors ? C’est quoi le « projet » ?

Mais cette fois encore, il ne me répond pas. Soulevant son chapeau en guise de révérence, encore ce sourire bizarre sur les lèvres, il tourne les talons, descend les quelques marches du perron et disparaît dans la nuit noire.

Mary Meula semble très contrariée. Elle claque violement la porte d’entrée et retourne dans le salon. Elle se met à faire les cent pas. Mon père, Zoey - toujours dans mes bras - et moi, on la regarde faire depuis le seuil de la pièce. Mon père a l’air inquiet, tandis que je me bidonne de l’intérieur. Puis, elle se rue dans ma direction et pointe un doigt menaçant sur moi. Je ne bouge pas d’un cil et soutiens son regard.

- Il est hors de question que tu te mêles de ces histoires ! Tu ne rejoindras pas ce satané groupe !

- Mary chérie ... reste calme je t’en prie...

- Reste calme ! Reste calme ! Comment je pourrais rester calme !

Là dessus, elle nous bouscule pour sortir de la pièce et monte l’escalier quatre à quatre. Mon père l’a suit. Ils s’enferme dans leur chambre d’où j’entends leur voix s’élever furieusement.

Ne pas rejoindre le groupe ? Ne pas m’en mêler ? Un sourire se dessine sur mon visage. J’ai trouvé un moyen de rendre cette vieille pie complètement folle. Enfin... encore plus folle qu’elle ne l’est déjà. Je ne vais certainement pas rater une occasion pareille. Mon regard se pose alors sur Zoey.

- Je crois qu’ils n’iront pas dîner finalement ...

Zoey se remet à rire joyeusement.

Fin du rp
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Dans un quartier de riches - Page 7 Empty
Re: Dans un quartier de riches

Message par : Elhiya Ellis, Mar 4 Déc - 20:50


Pv Alexander
Mise en page une fois sur pc
Mon LA accordé tout le rp

S'il y'avait une chose que tu aurais dû retenir à Poudlard, c'était bien de ne jamais essayer de modifier une potion par toi-même, encore moins d'en faire une à moitié réveillée. Mais non. Avec les années écoulées, l'aide de Jasper, les grimoires de cours et ceux d'autres potions, t'avais décidé de reprendre là où t'étais arrêté dans ton expérience sur les traumatismes psychiques enfouis. Avec les notes prises sur le voyage dans le rêve éveillé avec Fanch, tu voulais essayer de cibler des vœux souvenir remontant à l'enfance. Et si la menaminge permettait de cibler un souvenir précis, faire un couplage avec la potion de rêve éveillé devait pouvoir permettre d'atteindre le but recherché. Ça c'était la théorie...

Car en pratique, faire des tests sans un potinnistes n'était vraiment pas judicieux. Tu aurais du demander à Lizzie.. Mais ce ne fut que lorsque ton salon se retrouvait complètement rempli d'une fumée rose que tu le réalisais. Pourtant t'avais gardé les bases de la menaminge, noté sur parchemin un souvenir de petite enfance à cibler, mais quand ce dernier était tombé sur le feu et que Jasper avait voulu le récupérer pour le mettre dans la corbeille en fer mais qu'il se retrouvait dans ton chaudron, ca avait fait un espèce de fumigène étouffant. D'un sortilège de bourrasque, toussotant t'avais fait partir la fumée au plus vite pour éviter tout effet néfaste possible. Aux bronches prises, les animaux volants s’étaient enfuis, et les terrestres, sous ton bras se retrouvaient dans les rues de Londres devant l’immeuble de ton appartement.

Jasper faisait les gros yeux, marmonnant tu ne savais trop quoi avant de récupérer les boursoufflets. Vous aviez attendu quelques minutes dans le froid hivernal, louant tu ne savais quel dieu pour que la pluie ne fût pas au rendez-vous. Et les frissons jusqu’aux os, vous aviez fini par remonter voir l’étendue des dégats. Le feu oublié sous la mixture une odeur étrange emplissait la pièce principale de ton petit chez toi. Nouvelle tournée de toux avant que l’elfe ne te dise qu’il ferait le ménage pendant que tu finissais de cracher tes poumons dehors dans un air polluer différement. N’ayant pas grand-chose pour protester tu avais pris ta veste, ton sac et était partie te dégourdir les pieds dans la capitale.

Balade forcée, tu fulminais un peu jusqu’à ce que le regard accroche des décorations de Noel d’une vitrine moldue non loin de ton quartier de résidence. Les couleurs scintillaient de mille feux, en danse de lucioles que l’envie frémissante au bout des doigts voulait capturer. Opales pétillantes, émerveillement d’enfant aux cils tu lâchais un « hoooooooo » admiratif, les deux mains sur la vitre, le nez collé dessus se promenant d’un père noel animé à un nounours faisant coucou. V ‘la que tu faisais coucou aussi au pantin pelucheux…. Etrange sensation engourdissant les sens que cet enchantement de mirette bercé d’insouciance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Dans un quartier de riches - Page 7 Empty
Re: Dans un quartier de riches

Message par : Invité, Mar 4 Déc - 22:00


Je suis au bord de la crise de nerf ! Je déteste Noël pu*ain ! Pourquoi ? Vous haussez me demander Pourquoi ? Alors par où commencer … la télé ! Peu importe la chaine sur laquelle tu zappes tu peux être sûr de tomber sur les programmes à la con de films de Noël qui dans la plupart des cas sont des trucs qui sont destinés à faire verser sa petite larme. Alors déjà que ma mère en temps normal est une vraie madeleine devant les films ….

_ Holala je suis émue »
_ Mais maman ils se sont juste tenu la main ….
_Mais c’est tellement beau ! »
*gros soupir*
_ De toute façon t’as point de cœur t’es comme ton père !

Et j’exagère à peine ! Mais là, avec ces films de m*rde mais c’est pire ! (bon en vrai moi aussi je chiale devant les films mais je n’assume pas. Je me cache quand j’en visionne un. C’est que j’ai une réputation à tenir quand même)

Quoi d’autre … A oui ! Les gens ! Avec leurs larges sourires focus, dégoulinants de pseudo bonnes intentions de fausses joies. A les entendre toute la misère du monde a disparus parce que c’est Noël. J’ai plus de tune mais c’est pas grave c’est Noël. J’ai perdu mon boulot mais c’est pas grave c’est Noël. Ma femme m’a plaqué mais c’est pas grave c’est Noël ! Et le pire s’est quand je croise des passants ou même des commerçants. J’ai envie de les baffer

_ Joyeux Noël ! Passez de bonnes fêtes de fin d’année !
_ Ouais c’est ça ouais t’as raison. Tu permets, je vais aller vomir un peu plus loin.

Et le pire ! Le pire du pire dans l’histoire, c’est la musique de Noël bien. Rien que de l’entendre j’ai envie de me pendre avec une guirlande. Je suis sûr que ces trucs-là sont la cause de la majorité des suicides pendant le mois de décembre. Et c’est rien à côté des petites mélodies que diffusent les petits villages hollandais. Les sons à la con qui restent dans ta tête pendant plusieurs jours ! *

Bref à deux doigts de l’implosion je me décide à aller prendre l’air histoire de ma changer les idée en écoutant un bon vieux Awaken de Dethkolk dans les oreilles diffusé par les écouteurs de mon portable. ha ça va déjà mieux …

En chemin je croise une blonde en train de s’extasier devant une vitrine de magasin en lâchant un

« hoooooooo »

Presque enfantin.

Je ne pus m’empêcher de lever les yeux au ciel en commentant à voix haute.

_ Mon dieux … Noël ça crame vraiment les neurones ….
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Dans un quartier de riches - Page 7 Empty
Re: Dans un quartier de riches

Message par : Elhiya Ellis, Mer 5 Déc - 21:16


Ça brilleuh !

Résumé parfait de ce qui traversait ta tête en ce moment même, les doigts collés sur la vitrine, les yeux dégoulinant de paillettes ou de flocon de neige. Une sensation de légèreté emplissait ton coeur, et à une remarque balancée dans ton dos, t'avais juste tourné la tête et offert un large sourire radieux au type qui ralait.

- Mais tu crois? Dis tu crois que Noël ca peut brûler des choses? Des.. neurones?

Les sourcils froncés, l'ongle de l'index droit porté à la bouche, tu réfléchissais à ce mot bizarre à la consonance amusante, le répétant à voix basse comme si tu l'avais déjà entendu quelque part. En fait tu étais persuadée de savoir ce qu'était une neurone, le noeud d'une couronne.. un n'oeuf qu'on donne... nan c'était pas ça... impossible de savoir et en fait à poser les yeux sur la tête du jeune homme face à toi, tu remarquais qu'il faisait presque une tête désespérée, tu ne comprenais pas. La moue circonspecte aux lèvres, tu dodelinais de la tête, avancant un peu plus près de l'inconnu, tu plantais les yeux dans les siens avec le plus grand sérieux.

-T'as peur de Noël monsieur? C'est ca?

La petite voix fluette tremblait presque à cette possibilité. Car c'était la seule que tu avais réussi à entrevoir sur le manque d'enthousiasme sur le visage de l'homme. Aberration presque terrifiante.. un papillonement de cils d'or, tu rebondissais rapidement, l'idée soudaine de lui montrer qu'il fallait pas avoir peur. Sautillant soudainement tu lui montrais du doigt la vitrine dans un élan trop grand de joie.

- Mais non faut pas avoir peur hein. Regarde monsieur, C'est juste de la fausse neige! Ça va pas te rendre malade car T'as pas d'écharpe!

Très important l'écharpe! C'était maman qui te le disais tous les jours quand tu sortais. A cette pensée, tu te figeais une seconde, comme si quelque chose clochait à se rappel maternel resonnant dans la caboche. Impossible de savoir quoi, encore une fois... Alors tu secouais la tête, reportais tes azurs sur les paillettes de fausse neige qui virevoltait derrière la vitre et offrais à l'inconnu un second sourire lumineux.

- Tu vois! Ça fait pas du froid! T'as plus peur maintenant?

Bah oui, plus de raison de faire une tête qui boudait! Les opales pleines d'espoir tu attendais un "oui" de la part du jeune homme, impatiente.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Dans un quartier de riches - Page 7 Empty
Re: Dans un quartier de riches

Message par : Invité, Mer 5 Déc - 22:47


En réaction à mes remarques, la demoiselle se tourna vers moi et m’adressa un regard que je qualifierais comme … inattendu …

- Mais tu crois? Dis tu crois que Noël ça peut brûler des choses? Des.. Neurones?

Je ne pus m’empêcher d’écarquiller les yeux en la voyant faire son numéro et par la même occasion de laisser échapper ma réponse.

_ Ben visiblement … Oui !

Suite à cela, la demoiselle pris un air pensive en marmonnant à elle-même. On aurait dit Gollum mais en version féminine et plus jolie. Tout ça pour au final déclarer tel un médecin fier de son diagnostic.

-T'as peur de Noël monsieur? C'est ça?

Alors là je dois dire que cette affirmation était tellement saugrenue qu’elle me laissa bouche bé. Je dirai même plus, ça me laissa tellement sans voix que ma surprise s’accentua d’autant plus et que ma réponse ne put se limiter qu’un un simple.

_ Hein ?!

Elle ne me laissa même pas le temps de développer davantage qu’elle s’empressa de me montrer la vitrine sur laquelle elle s’extasiait il y a à peu près cinq minutes.

- Mais non faut pas avoir peur hein. Regarde monsieur, C'est juste de la fausse neige! Ça va pas te rendre malade car T'as pas d'écharpe!

Les propos qu’elle tenait étaient tellement incohérents que je me demandais si ça valait vraiment la peine que j’y réponde. Et pourtant … allez savoir pourquoi je cherchais à me justifier.

_ Mais … mais ça n’a rien à voir ! Je sais très bien me soigner tout seul avec les plantes !

La blonde enchaina encore et toujours son numéro d’euphorie m’en demanda.

- Tu vois! Ça ne fait pas du froid! T'as plus peur maintenant?

_ Ah non, clairement là c’est vous qui me faites peur !

Machinalement je posais le dos ma main sur son front histoire de vérifier si elle n’avait pas de fièvre quand même au cas où. C’est souvent que les gens peuvent délirer à cause de la fièvre. Tout en prenant sa température je lui demandais.

_ Vous n’auriez pas fumé quelque chose par hasard ? Ou bu ? Ou même mangé un truc pas frais ?
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Dans un quartier de riches - Page 7 Empty
Re: Dans un quartier de riches

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 6 Déc - 8:29


LA piqué

T’avais pas compris la réponse du garcon. Visiblement oui… oui ca pouvait bruler des choses ? Mais quoi ? les mèches blondes avaient virevolté de part et d’autre de ton visage cherchant qui quelque chose avait pris feu. Mais tu ne voyais rien. Restant dubitative. D’ailleurs il faisait la même tête que toi maintenant quand tu lui demandais s’il avait peur. Bah oui, à part ça, quoi d’autre pouvait justifier cette hypothèse que Noel pouvait enflammer des choses ? Tu ne savais pas, et relevais le nez vers lui quand il affirmait se soigner par des plantes. Petit bout de nez retroussé, grimace sur les lèvres tu concluais juste pour toi-même « Les plantes c’est pas bon ! » Véridique, épinards en tête, ça laissait un sale gout sur la langue, tu détestais.

Tout comme tu ne supportais pas qu’on te mette la main sur le front pour vérifier si t’étais pas malade. T’avais fait la grimace, louchant en regardant le dos de main posé entre tes mèches d’or pendant qu’un medecin des rues jaugeait la chaleur de la tête. Mine renfrognée, les opales glissaient sur lui alors que les joues se gonflaient et soupiraient fortement.

– Mais nannnn j’ai pas de fièvre, et puis j’ai pas le droit de fumer, je suis trop petite ! Et pis à la maison papa il fume non plus de toute façon. Pourquoi j’aurai mangé un truc pas frais ? Tu veux dire un truc froid ? Tu ne devais pas être froid ? Des spaghettis dans un calda trop chaud qui brulerait ?

V’la que t’étais toute embrouillée, perdue entre frais et pas frais, donc chaud, pas certaine de saisir ce que l’autre te voulait au final. En plus, cette main sur ta tête ça ne te plaisait pas, tu la chassais d’un mouvement de bras pour la lui faire enlever.

– Pis t’es pas mon médicomage, tu peux pas dire si je suis malade ou non ! T’es qui d’ailleurs toi ? C’est quoi ton nom ? Pourquoi tu fais la tête ? Si t’as pas peur pourquoi t’es pas content ?

T’avais frotté ta frange pour la remettre comme il faut, réalisant que tu ne voyais rien car ta barette n’étais pas mise à sa place, voir même pas mise du tout. Du coup, tu fouillais dans les poches de ton jeans, extirpant une barrette fraise et la tendait à l’homme.

– Dis monsieur, tu peux la mettre sur ma frange s’il te plait, je vois rien comme ça c’est pas pratique
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Dans un quartier de riches - Page 7 Empty
Re: Dans un quartier de riches

Message par : Invité, Jeu 6 Déc - 11:21


Voilà que la gonzesse se met à dire n’importe quoi !

« Les plantes c’est pas bon ! »

J’étais obligé de réagir à cette affirmation ! Une telle diffamation mérite correction !

_ Tss ! Ça c’est parce que tu ne sais pas les cuisiner. Et puis d’abord, pas de plante, pas de chocolat !

(À ne pas confondre avec pas de bras, pas de chocolat !) Ben oui évidemment c’est logique. Le cacao ça vient des cacaotiers, le sucre, des betteraves ou de la canne à sucre, bon après certes le lait vient des vaches, mais les vaches, elles mangent quoi ? Des plantes, on y revient toujours, la boucle est bouclée, CQFD !
Blague à part, je rêve je me mets à parler comme un gosse moi aussi ? J’espère que ce qu’elle a n’est pas contagieux … Mais je crois plutôt que par réflexe je commence à me mettre au niveau de mon interlocutrice.

– Mais nannnn j’ai pas de fièvre, et puis j’ai pas le droit de fumer, je suis trop petite ! Et pis à la maison papa il fume non plus de toute façon. Pourquoi j’aurai mangé un truc pas frais ? Tu veux dire un truc froid ? Tu ne devais pas être froid ? Des spaghettis dans un calda trop chaud qui brulerait ?

Ah non mais à ce niveau, je peux plus rien pour elle moi !

_ Non … pas frais, ça veut dire périmé !

– Pis t’es pas mon médicomage, tu peux pas dire si je suis malade ou non ! T’es qui d’ailleurs toi ? C’est quoi ton nom ? Pourquoi tu fais la tête ? Si t’as pas peur pourquoi t’es pas content ?

Médicomage ? Donc cette fille est une sorcière. Voilà qui est inquiétant … je ne peux pas la laisser ici comme ça ! Dans son état, elle serait bien capable de révéler le secret magique, juste parce qu’« ho la magie c’est jolie ça fait des paillettes ! » Bon je vais rentrer dans ses jeux en lui parlant comme à une enfant.

_ Je m’appelle Alexandre, et puisqu’on en est aux présentations comme tu t’appelles toi mademoiselle.

Je déteste prendre cette voix gaga et mielleuse. Enfaite, je n’aime pas les enfants !
Entre temps la blonde me demande de l’aide pour lui mettre une barrette dans les cheveux. Je m’exécutais donc en prenant la petite parure entre l’index et le pouce tandis que de l’autre main je plaçais la frange sur le côté avant de finalement enfiler le petit accessoire dans la crinière blonde. J’en profitais d’ailleurs pour lui proposer toujours de cette même voix mielleuse.

_ Tu sais quoi ? On va aller voir un gentil médicomage pour voir si tu es malade et si tu es sage il te donnera plein de bonbons !

pu*ain j’ai envie de me baffer moi-même, en plus avec cette proposition j’ai l’air d’un pédophile !
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Dans un quartier de riches - Page 7 Empty
Re: Dans un quartier de riches

Message par : Elhiya Ellis, Ven 7 Déc - 8:56


LA volé

Ne pas savoir cuisiner ? t’avais fait une moue boudeuse, te demandant comment et surtout pourquoi tu voudrais cuisiner des plantes. La verdure c’était bien moins bon que les sucreries, autant dire que tu n’étais pas prête à vouloir écouter l’éloge des épinards, surtout des périmés ! Mirettes écarquillées en apprenant ce que voulait dire pas frais, t’aimais bien le mot, c’était mieux que dire « pourri » en tout cas. ‘Fin, tu étais partie sur autre chose, savoir qui était le type qui te parlait, car tes parents t’avaient dit de pas parler aux inconnus, donc si tu savais qui il était, ce n’était plus un inconnu et donc tu pouvais lui parler. Raisonnement implacable !

Un large sourire à son prénom, tu dodelinais de la tête joyeusement en répondant à sa question : « Elhiya ! Moi c’est Elhiya ! » Présentations faites, papa et maman ne pourraient plus dire que tu ne devais pas adresser la parole à des gens sortis de nulle part. d’ailleurs… « Toi aussi t’es sorcier ? » Car en fait, t’avais jamais compris pourquoi fallait pas en parler, car ta meilleure amie elle était pas sorcière, alors forcément, tu ne voyais pas le souci. T’attendais qu’il de dise ce qu’il en était, bien que tu étais trop concentrée à ne plus bouger pour qu’il attache ta barrette à tes cheveux sans qu’il ne t’arrache un bout de mèche dorée. Une fois fait, tu secouais la tête de gauche à droite pour vérifier qu’elle était bien mise et lui adressais un sourire radieux « Merciiiiiiiiii Monsieur Alexandre ! » Plus de cheveux dans les yeux, tu pouvais maintenant voir à qui t’avais à faire.

Pendant que tu le scrutais pour savoir si tu l’avais déjà vu quelque part avant, il te proposait d’aller voir un médicomage, faisant froncer ton bout de nez et plisser les mirettes. «Bah pourquoi faire ? ze suis pas maladeuh ! Et pis… » Moment de réflexion soudaine en réalisant ce qu’il avait dit à la fin. Des bonbons ? C’était super cliché quand même comme proposition pour emmener une mome quelque part… Si t’avais tout ton esprit et pas les souvenirs et l’attitude d’une Toi à l’age de 5 ans, tu lui aurais ri au nez en lui demandant s’il avait pas mieux comme proposition pour attirer un moufflet ailleurs que dans une rue moldue. Mais non, pour le coup, les azurs avaient pétillé. Depuis ton plus jeune age, et jusqu’au haut de tes 21ans tu avais toujours un faible pour tout ce qui était douceur du palais. Alors.. « Des chocogrenouilles ? » La main droite glissée dans sa main gauche, t’étais prête à suivre bien que la chaleur des doigts entre-lacés interloquait quelque peu un semblant de raison tentant de s’exprimer sous le voile de l’enfance imposée par la brume de potion loupée


Dernière édition par Elhiya Ellis le Ven 7 Déc - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Dans un quartier de riches - Page 7 Empty
Re: Dans un quartier de riches

Message par : Invité, Ven 7 Déc - 20:39


La blondinette se présenta donc à son tour avant de me remercier pour la mise en place de barrettes. Une fois la vue bien dégagé elle en profita pour me reluquer avec un regard … que je qualifierais de trop insistant … Elle veut pas que je me déshabille non plus temps qu’on y est !

Bon en revanche la proposition d’aller voir le médecin ne semblait pas l’emballer plus que ça … du moins au début …

«Bah pourquoi faire ? ze suis pas maladeuh ! Et pis… Des chocogrenouilles ? »


Je lui répondais dans un soupir qui trahissait une certaine exaspération.

_ Oui … Si tu veux … on prendra des chocogrenouilles …

pu*ain je déteste les gosses. Rien que leur présence me fatigue. Alors je ne vous dis pas la gueule que je devais tirer quand elle s’est emparée de ma main pour insérer ses doigts entre les miens. Un frisson me parcourut l’échine. Pas un frisson agréable de plaisir ou d’excitation non, bien au contraire. C’était plutôt un frisson de dégout ou de rejet. Un peu comme quand une femme se rend compte qu’elle a une araignée sur elle.
Même si la chose qui se tenait au bout de mon bras avait l’apparence d’une femme tout à fait mature et potentiellement désirable en d’autre circonstances, son comportement est plus que suffisant pour me refroidir et me rebuté.

Je tachais de le cacher du mieux que je le pouvais mais intérieurement, je faisais tellement la grimace que j’avais le menton qui trainait par terre. Je prenais donc sur moi et fis même l’effort de continuer à lui parler en lui adressant un sourire focus et certainement un peu crispé, en employant même ce ton toujours insupportablement mielleux.

_ Et tu collectionnes les cartes des chocogrenouilles ?
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Dans un quartier de riches - Page 7 Empty
Re: Dans un quartier de riches

Message par : Elhiya Ellis, Ven 7 Déc - 22:03


LA volé
Mon LA accordé

Pas de réponse à ta question de savoir s'il était sorcier où non. La logique voulait que s'il y'avait parlé de médicomage, il n'était pas moldu. Détail qui te passait au-dessus de là tête maintenant qu'il avait promis du chocolat pour tes papilles. T'avais serré sa main, lui adressant un large sourire rayonnant agrémentant l'euphorie traitre coulant entre les lèvres. "Ho trop bien!". Et voilà comment la négociation était pesée et emballée rapidement. Par contre la moue bizarre du garçon ne t'avait pas échappée. Tu voulais lui demander si lui il aimait pas les chocogrenouilles mais il te coupait dans ton élan, laissant à ton esprit une question sur les cartes.

La tête remuant de gauche à droite énergiquement, c'était à ton tour de faire une demie-grimace entre offuscation et dépit. "Nan, j'aime pas les cartes de vieux sorciers morts! Ça sert à rien ! Pourquoi toi tu collectionnes ? T'en fais quoi? Tu les mets dans un cahier? Moi ce que je préfère c'est voir a quelle hauteur elle saute la grenouille. La dernière fois elle avait sauté haut comme caaaaaaa!" De ta main libre tu jaugeais la hauteur pour la  placer au dessus de ta tête. Les opales scintillaient encore à l'image du chocolat bondissant plus haut que toi. Et puis d'un coup t'avais une idée. "Dis, on fait la course à la chocogrenouilles qui saute le plus haut? Hein dit?! C'est mieux que le medicomage quand même! Pourquoi tu dis que je suis malade en plus? Je tousse pas!" Quoi qu' en fait comme vous marchez pas il avait peut être abandonné l'idée. Ce qui t'allait parfaitement.

Du coup tu tirais sur sa main  pour lui montrer la route à suivre vers quelques chocogrenouilles achetables dans la rue sorcière un peu plus loin. "Dis tu viens? C'est là bas je crois, allez tu viens?". Empressement de l'enfance coincé aux lèvres et à l'esprit. Enthousiasme certain qui detonnait avec le sourire crispé du jeune homme que tu voyais toujours. "Dis? Tu m'as pas dit pour quoi tu fais la tête hein? Si t as pas peur de prendre froid c est quoi?". Tu comprenais pas. Vraiment pas. Tu papillonnais des yeux en attendant qu'il te suive
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Dans un quartier de riches - Page 7 Empty
Re: Dans un quartier de riches

Message par : Invité, Sam 8 Déc - 23:16


"Nan, j'aime pas les cartes de vieux sorciers morts! Ça sert à rien ! Pourquoi toi tu collectionnes ? T'en fais quoi? Tu les mets dans un cahier? Moi ce que je préfère c'est voir a quelle hauteur elle saute la grenouille. La dernière fois elle avait sauté haut comme caaaaaaa!"

Face à ses affirmations je lui répondais d’un air pensif.

_ Vieux … bon ok je te l’accorde, mais mort … je ne suis pas sûr que ce soit forcément le cas de tous. Dumbeldore, il était bien dans les chocogrenouilles avant d’être mort il me semble …. Et non je ne collectionne pas non plus les cartes. Ni chocogrenouille, ni pokémon, ni Yu-Ghi-Oh, ni magic ni rien dans le genre d’ailleurs … je suis un peu trop vieux pour ça. Et personnellement je trouve que la hauteur idéale pour un saut de chocogrenouille, c’est quand elle saute directement dans ma bouche

Concluais-je malicieusement.

"Dis, on fait la course à la chocogrenouilles qui saute le plus haut? Hein dit?! C'est mieux que le medicomage quand même! Pourquoi tu dis que je suis malade en plus? Je tousse pas!"

Mon dieu mais elle s’arrête jamais ? Il n’y aurait pas un bouton off sur ces trucs là par hasard ? Je me contentais de réagir seulement à sa dernière remarque.

_ Tu sais, il n’y a pas que la toux comme symptôme révélateur d’un problème…

Qu’est ce qui me prend à essayer d’expliquer quelque chose à un gosse qui semblait avoir la capacité de concentration d’un écureuil ? En tout cas je n’ai même pas le temps de réagir qu’elle m’embarquait contre mon grès dans une direction tout autre que celle prévu initialement, sans même prendre en compte mes éventuelles protestations qui ne se résumaient qu’à des

« Quoi ? Mais non ! Mais Haaa, Mais attend enfin !»

Mais finalement à quoi bon ? Je crois que cette gamine m’aura à l’usure …

"Dis? Tu m'as pas dit pour quoi tu fais la tête hein? Si t’as pas peur de prendre froid c’est quoi?"

_ Parce que Noël c’est ch*ant ! Halloween c’est beaucoup plus marrant. Déjà ne serait-ce que d’un point de vue musical pour commencer.

Je ne pus m’empêcher par la suite de fredonner un début de chanson

_ Boys and girls of ever age
Wouldn’t like to see something strange?
Come with us and you will see
This our town of Halloween!


juste au cas ou si tu reconnais pas la chanson:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Dans un quartier de riches - Page 7 Empty
Re: Dans un quartier de riches

Message par : Elhiya Ellis, Dim 9 Déc - 14:58


Pas tous morts ? Peut-être, t’avais jamais trop su en fait, toi tu bouffais juste ce qu’il y’avait dans l’emballage, le reste ca restait sur la table, sur la canapé, pas intéressée par la tronche du sorcier sur son bout de carton, alors tu voulais bien le croire. Haussement d’épaules et sourire en coin avant de le regarder comme deux ronds de flans quand il te parlait de Pokémon et Yu-gi-ho. Tu voulais lui demander si ca se mangeait mais il continuait en précisant que la bonne hauteur c’était jusqu’à la bouche. T’avais rigolé innocemment en imaginant les grenouilles partir direct se faire croquer, pas besoin de leur courir après, pratique mais moins marrant quand même.

Bouche entre ouverte tu aurais pu rétorquer, mais comme au final le garçon en venait à parler comme ton père à te dire qu’il n’y avait pas besoin d’être transpirante de fièvre ou en train de tousser pour être malade. T’avais grimacé, un peu, esquissant une moue boudeuse avant de tirer sur sa main, te doutant que tu ne le ferais de toute façon pas bouger d’un pouce. D’ailleurs, ça ne lui plaisait pas, il voulait attendre, et toi partir à la boutique de bonbons, autant dire que tu ronchonnais presque maintenant. Fallait pas parler chocolat si tu ne pouvais même pas aller en chercher !

Mais au moins, cette fois-ci, il répondait à ta question. Tu le regardais, totalement éberluée, ne comprenant pas comment Noel pouvait être un gros mot. T’avais papillonné des yeux, choquée, perturbée, bouche bée, n’y croyant pas tes oreilles, et entendant qu’il préférait Halloween tu dodelinais de la tête.

– Mais c’est pas pareillleuuuuuh ! mais viii Halloween c’est sympa ! y’a pleiiiiiin de bonbons ! C’est pour ca que t’es triste ? car à Noel on a que des chocolat et pas des citrouilles ? Tu sais là où y’a des chocogrenouilles y’a des patacitrouilles aussi ! Ou alors t’aimes te déguiser en fait ! C’est ça hein ? t’aimes bien mettre un costume ? c’était quoi celui que t’avais cette année ? Moi c’était… je sais plus tiens..

Froncement de sourcil en y repensant. Petite t’étais toujours avec un costume fait par ta maman, mais cette année, tu n’avais fait que la chasse aux chauvesouris sans même aller au bal donné à la fin par les 3Balais. L’esprit s’embrouillait, cherchait dans le vague, le vide de la mémoire sans arriver à se remémorer ce qu’il en était. Tu marquais une pause, une ou deux secondes, relevant des opales pétillantes, comme si de rien n’était vers le garçon à qui tu tenais toujours la main alors que vous n’aviez toujours pas fait un pas.

–C’est quoi ta chanson ? je connais paaas ! C’est moldu ? Tu me la chantes en entier s’il-te-plaiiiiit ?

Intonation à la Simba dans le roi lion, enfin… Nala car toi t’étais une fille. Des paillettes aux mirettes t’attendais, du coup toute sage que le prénommé Alexandre s’exécutait à tes caprices même si quelque chose semblait sonner faux en arrière tête. Impossible de savoir quoi. Ta requete ? vos doigts noués ? Ton enthousiasme débordant ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Dans un quartier de riches - Page 7 Empty
Re: Dans un quartier de riches

Message par : Invité, Dim 9 Déc - 19:03


Comme je le disais, cette gamine avait fini par m’avoir à l’usure et me trainais bon grè, malgré en direction de son magasin de bonbon pour les chocogrenouilles.

Nous nous dirigions donc là où me menait cette fille tout en échangeant nos divergences d’opinions en ce qui concerne Noël.

– Mais c’est pas pareillleuuuuuh ! mais viii Halloween c’est sympa ! y’a pleiiiiiin de bonbons ! C’est pour ca que t’es triste ? car à Noel on a que des chocolat et pas des citrouilles ?

Là très franchement, c’était plus fort que moi. J’étais obligé de faire un facepalm, plaquant ma main contre mon front en entendant ses théories toujours plus farfelues que la précédente. Je ne sais pas jusqu’où on va réussir à s’enfoncer dans l’imbécilité.

_ Tu sais là où y’a des chocogrenouilles y’a des patacitrouilles aussi ! Ou alors t’aimes te déguiser en fait ! C’est ça hein ? t’aimes bien mettre un costume ? c’était quoi celui que t’avais cette année ? Moi c’était… je sais plus tiens..

_ Alors je n’ai pas pu fêter Halloween cette année et non je m’en cogne des chocolats et des bonbons ; C’est juste que je préfère de loin les araignées, les serpents et les revenants, plutôt que les lutin, les licornes et les vieux pédophiles qui se trimballent en robes rouge. J’ai le droit ou pas ?

Je crois que le ton employé trahissais légèrement mon agacement, j’en avais presque oublié que je parlais à une fille qui à l’état mentale d’une gamine. La situation est absurde, cette discussion est absurde et le fait que je me soucis d sort de cette inconnue est encore plus absurde ! Quoiqu’il en soit cette « Elhiya » enchaina encore et toujours avec une autre question.

–C’est quoi ta chanson ? je connais paaas ! C’est moldu ? Tu me la chantes en entier s’il-te-plaiiiiit ?

_ Ha ba non ! Et puis quoi encore ? Faut pas pousser mémé dans les orties t’as cas chanté toi vas-y !
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Dans un quartier de riches - Page 7 Empty
Re: Dans un quartier de riches

Message par : Elhiya Ellis, Mer 12 Déc - 20:58


Bon en fait vous aviez un peu avancé. Mais comme t étais obnubilée par l'obligation de tirer le garçon t'avais juste l'impression de pas avancer. C etait comme son humeur. Ce type pouvais prétendre à la mauvaise humeur constante. V'la qu'il s'élevait sur toi sans que tu comprennes pourquoi. T'avais papilloné des yeux un p'tit moment à froncer les sourcils sur les mots compliqués qui pourtant te disaient quelque chose. Là encore la mémoire faisait défaut et l'instinct réagissait ou du moins te faisait réagir.

Les mirettes fixes sur le dit Alexandre, la lèvre tremblottait et les yeux se mouillaient soudainement dans une rivière de pleurs et de paroles entre-coupées de sanglots.

- Mais.. Je.. comprends.. pas moi. Pourquoi.. t'me.. Crie dessus..?

Et à l'étouffement des paroles dans une nouvelle tournée de larmes tu chouinais sans retenue en plein milieu de la rue en te frottant les cils. De quoi intriguer une bonne partie des passants de la rue où vous étiez si tu ne cessait pas rapidement. Manque de chance Pour lui, ou pour toi, ou même pour vous deux, tu n'arrivais pas à t'arrêter et de grosses larmes coulaient sur tes joues rebondies. Les iris brûlaient à force mais tu continuais tes jérémiades.

-C est pas.. ma..ma faute.. si... si t aimes pas le chocolat.

Seule chose retenue de tout ce qu il avait pu raconter depuis le début. Entre deux renifflements bruyants tu relevais la tête vers lui, les opales larmoyantes , la tentative de te ressaisir. Tu ravalais avec du mal des sanglots et regardait le garçon en grinçant les sourcils. L'air fraîs picotait la route humide des larmes mais un petit quelque chose dans l'esprit également qui te faisait lâcher sa main brusquement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Dans un quartier de riches - Page 7 Empty
Re: Dans un quartier de riches

Message par : Invité, Jeu 13 Déc - 11:41


Attention, les yeux qui rougissent, puis s’humidifient, provoquant l’apparition des larmes .Eeeeeeeeeeeeeeeeeet m*rde !

- Mais.. Je.. comprends.. pas moi. Pourquoi.. t'me.. Crie dessus..?


Ça c’était sûr ! Voilà que cette fille se met à chialer comme une madeleine maintenant. Qu’est-ce qu’on est censé dire déjà dans ce genre de situation ? « Pleure, tu pisseras moins » ? Non je ne suis pas sûr que ce soit vraiment adapté dans le contexte actuel. « Pleure pas, t’es pas un monstre … ah pardon j’avais mal vue » ? Non ça c’est pour enfoncer les gens pas pour les consoler. pu*ain pourquoi je suis aussi peu doué pour consoler les gens !

-C est pas.. ma..ma faute.. si... si t aimes pas le chocolat.


Donc actuellement, dans ma tête, je panique, je peste intérieurement, je panique, je peste intérieurement, je panique et j’ai déjà dit que je panique ?

_ Non, non mais excuse-moi, mais je ne voulais pas te de la peine mais heu ….


Et plus les gens se mettent à nous dévisager … de mieux en mieux …Puis je me souviens d’un sketch de Florence Foresti que j’ai vue sur l’ultranet où elle parlait de sa fille.

« Ho c’est pas vrai elle pleure. Ah … non en fait elle rigole, elle a dû voir un caillou … »

Bon, on va voir si avec le comportement d’un enfant elle en a aussi la capacité émotionnelle. Je regarde autour de moi et je vois une animalerie moldu. Miracle

_ Ho regarde là-bas, y’a plein d’animaux dans la vitrine, des lapins et des chatons …

Cette tentative de détournement de l’attention est vraiment minable je vous l’accorde mais là je vous avoue je n’ai pas mieux …
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Dans un quartier de riches - Page 7 Empty
Re: Dans un quartier de riches

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 7 sur 8

 Dans un quartier de riches

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.