AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Waddiwasi
Page 2 sur 4
Salle des fêtes
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Altaïr Debrooks
Serdaigle
Serdaigle

Re: Salle des fêtes

Message par : Altaïr Debrooks, Dim 3 Jan - 17:52


Heureusement pour lui, Altaïr n'eut pas à attendre très longtemps l'arrivée des différents participants. La première fut Wendy, une élève de quatrième année qui ne manqua pas de s'enthousiasmer sur la salle des fêtes, tout comme la personne qui la suivait, Amy Steiner, le nouveau professeur d'astronomie de Poudlard. Le Serdaigle ne manqua pas de la saluer chaleureusement, après tout, faire le lèche-bottes n'avait jamais tué personne. Le premier cours de la jeune femme s'était révélé beaucoup plus intéressant qu'il ne l'aurait songé, et il espérait bien rattraper son attitude un peu nonchalante qu'il avait adoptée pendant cette heure. À chaque fois, Altaïr saluait les nouveaux arrivants, ravi de constater que tout le monde avait répondu à l'appel. La musique commençait peu à peu à être masquée par la rumeur des conversations, mais le jeune homme ne s'était toujours pas lancé en direction du buffet qui pourtant le faisait saliver.

-Salut... euh... euh...
-C'est Altaïr.

Le concerné se retourna immédiatement et se retrouva nez à nez avec deux personnes complètement identiques. Légèrement déconcerté, il fronça les sourcils, comme s'il avait affaire à une mauvaise blague, puis il se souvint qu'Evelyne lui avait touché quelques mots sur une histoire de jumeaux. Il savait qu'il y en avait un qui se nommait Esteban, mais il avait oublié le nom du second, qui pourtant était bien le seul entre les deux qui s'était souvenu du sien.

-Ah oui Altaïr ! La salle est magnifique tu ne trouves pas ?
-Bah alors Esteban tu ne te souviens même plus du nom de ton préfet, va falloir corriger ça, lança-t-il en riant. J'suis d'accord avec toi, en tout cas je n'attends qu'une chose : le buffet.

Puis le cinquième année s'éloigna, visiblement troublé par la présence du professeur d'Astronomie. M'enfin, les jeunes d'aujourd'hui sont tous les mêmes !

-Bonsoir, bienvenue faites comme chez vous, n'hésitez pas à vous servir. Faites connaissance, vous pouvez même venir me parler je ne mords pas !

Le préfet n'aurait su dire mieux. Il approuva les paroles de la gérante d'un hochement de tête puis, n'y tenant plus, prit la direction du buffet où il se servit un verre de Bièraubeurre bien frais. Trempant ses lèvres dans la mousse onctueuse, il savoura la saveur du liquide ambré qui coulait désormais dans sa gorge. Adossé à un mur de verre, il  se mit à compter les membres présents au moment où une fille de deuxième année, Harmony si ses souvenirs étaient bons, franchissait la porte d'entrée avant d'aller discuter avec Elena. Constatant que la plupart des participants étaient déjà en train de discuter, il s'approcha de son amie Gryffondor avec un deuxième verre à la main afin de lancer la conversation :

-Alors Gilbert, j'ai appris que t'allais bientôt être nommée préfète, félicitations. Faudra qu'on s'organise une p'tite ronde nocturne, ça pourrait être marrant, être préfet ça offre beaucoup d'avantages. Et puis, j'sais pas si t'y es déjà allé, mais la salle de bain des préfets est une vraie tuerie.

Puis il lui donna un verre de Bièraubeurre, fit mine de trinquer avant d'avaler une nouvelle gorgée au moment où Leister faisait irruption, son immuable bonne humeur retranscrite sur son visage de marbre. Il lui fit néanmoins signe et se promit d'aller discuter un peu avec lui dans la soirée afin de la rendre un peu moins monotone à ses yeux. Après tout, malgré son attitude parfois détestable, Altaïr avait déjà échangé pas mal de fois avec lui et il se souvenait encore d'une partie de Quidditch mouvementée qu'ils avaient improvisée sous la canicule du mois de juin. Constatant que la plupart des invités étaient arrivés à l'exception d'un seul retardataire et de ses collègues, Altaïr sortit sa baguette, puis après avoir formulé un #Sonorus en direction de sa gorge, il prit la parole.

-BONJOUR TOUT...mince, euh, bonjour tout le monde ! Il se tut. Apparemment, il n'avait pas su doser son sortilège et la voix qui était sortie de sa gorge avait dû se répercuter très bruyamment dans les tympans des Serdaigles. S'il pouvait éviter de rendre sourd la moitié des convives, ce serait déjà une bonne chose. Merci à tous d'avoir répondu à l'appel, il manque encore une personne, mais elle ne devrait pas tarder normalement. Merci également aux deux Elena pour nous avoir permis de nous réunir aujourd'hui, nous pouvons tous nous accorder à dire qu'elles ont fait du bon boulot concernant la décoration de la salle. Maintenant, passons aux choses sérieuses. Comme vous le savez, vous avez tous reçus une lettre d'une personne présente dans la salle, personne à qui vous deviez préparer un cadeau que vous allez offrir aujourd'hui. J'espère que tout le monde à jouer le jeu et que personne ne se retrouvera les mains vides. Vous connaissez tous le nom de la personne à qui vous deviez offrir le cadeau, donc je vous laisse vous débrouiller, vous allez bien tous vous retrouver. Et puis, si vraiment vous ne trouvez pas...criez !

Une nouvelle fois, un silence se répandit dans la salle, uniquement troublé par le bruit agréable de la musique. Comme consigne on avait connu beaucoup plus concis, mais il ne voyait pas comment l'expliquer différemment.

-Ah oui, et joyeux Noël !

À ces mots, il murmura un #Sourdinam pour baisser le son de sa voix et partit en quête de son sac contenant son cadeau. Il se sentait vraiment mal à l'aise vis-à-vis du serpent qui gigotait dans la boîte de verre et qui pendait au bout de son bras, mais il avait décidé de se montrer généreux, ce n'était pas Noël tous les jours. Le Serdaigle s'approcha de Leister, toujours avec son verre de Bièraubeurre à la main, et lui tendit son sac avec un grand sourire :

-Tiens, monsieur Sourire, joyeux Noël. C'était pas très pratique à garder, surtout chez moi, ma mère déteste ces bestioles-là. Par contre je n'ai pas pu t'en trouver un de venimeux, les boutiques n'en donnaient pas aux élèves encore scolarisés. M'enfin, c'est mieux que rien. J'sais pas ce que tu comptes faire avec, mais prends en soin.

HRPG:
 


Dernière édition par Altaïr Debrooks le Mar 5 Jan - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amy Steiner
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle des fêtes

Message par : Amy Steiner, Dim 3 Jan - 18:25


LA d'Elena - en quelque sorte...

- Magnifiquement bien, j'espère que la soirée va bien se passer, fit Elena pour répondre à sa question. Puis, jetant un coup d'œil à la salle : Excusez moi toutes les deux, je vais essayer de faire bouger les gens présents.

Et elle s'éloigna pour mettre des coups de fouet sur Skype ambiancer le public. Désormais seule avec son élève, Amy lui sourit avec gêne, ne sachant quelle attitude adopter. Elle décida d'entamer la conversation l'air de rien, avec un peu de chance ça passerait et elle ne garderait pas au visage cet air constipé :

- Bonsoir Eléna. Tu as eu de la chance de pouvoir assister à la réception ! Toi aussi tu participe à l'échange de cadeaux ?

Elle allait poursuivre, mais fut interrompue par le préfet - Altaïr d'après les souvenirs qu'avaient laissé ce fameux cours d'Astronomie - ce qui lui permis de le repérer. Avec facilité d'ailleurs, puisque c'est avec un Sonorus un peu trop réussi au goût de la petite brune qu'il ouvrit littéralement le bal :

- BONJOUR TOUT... mince, euh, bonjour tout le monde ! un petit silence suivit. Puis il reprit normalement : Merci à tous d'avoir répondu à l'appel, il manque encore une personne, mais elle ne devrait pas tarder normalement. Merci également aux deux Elena pour nous avoir permis de nous réunir aujourd'hui, nous pouvons tous nous accorder à dire qu'elles ont fait du bon boulot concernant la décoration de la salle. Maintenant, passons aux choses sérieuses. Comme vous le savez, vous avez tous reçus une lettre d'une personne présente dans la salle, personne à qui vous deviez préparer un cadeau que vous allez offrir aujourd'hui. J'espère que tout le monde à jouer le jeu et que personne ne se retrouvera les mains vides. Vous connaissez tous le nom de la personne à qui vous deviez offrir le cadeau, donc je vous laisse vous débrouiller, vous allez bien tous vous retrouver. Et puis, si vraiment vous ne trouvez pas...criez !

Ben oui tiens, elle allait crier comme lui. Brillant. Eh, mais il allait où ? Ah non mais il allait pas l'obliger à le suivre à l'autre bout du magasin quand même ? Elle ne s'abaisserait pas au Sonorus foireux ! Pressant le pas - elle avait bien fait de ne pas mettre de talons finalement - elle suivit la trace du préfet fuyeur jusqu'à un adolescent, certainement encore à Poudlard même si elle ne l'avait jamais vu en cours, qui semblait à peine arrivé et déjà renfrogné.

- Tiens, monsieur Sourire, joyeux Noël, entendit-elle. Franchement le surnom correspondait bien au gamin. C'était pas très pratique à garder, surtout chez moi, ma mère déteste ces bestioles-là. Par contre je n'ai pas pu t'en trouver un de venimeux, les boutiques n'en donnaient pas aux élèves encore scolarisés. M'enfin, c'est mieux que rien. J'sais pas ce que tu comptes faire avec, mais prends en soin.

Une fois qu'il eut finit sa tirade, la jeune femme lui tapota l'épaule avec quelque mécontentement. Tâchant de masquer son agacement derrière un grand sourire, elle fit glisser son sac de l'épaule sur laquelle elle l'avait enfilé, et enfoui sa main dedans. F*utu sortilège. Il allait falloir un Accio pour récupérer le paquet maintenant. Lorsqu'elle mis enfin la main sur le papier glacé, la professeure tira le long paquet fin du réceptacle qui chu à ses pieds.

L'était bien embêtée maintenant. C'était grand, reconnaissable et encombrant. L'avait l'air bien bête la Steiner. Tentant tant bien que mal de retrouver un semblant de dignité, elle tendis le paquet au bleu et bronze.

- Joyeux Noël le poisson... Ah ! J'allais oublier...

Telle une tornade, l'aigle fonça dans la salle, kidnappa Elena - la plus proche de l'apparence d'une Mère Noël ce soir - et la ramena, sans prêter attention aux protestations, aux côtés de son élève. La plantant là, hagard, Amy rit cyniquement et s'adressa au préfet :

- Voilà ! Il me semble que ta lettre spécifiait que "dans tous les cas, [tu] veux un bisous de la Mère Noël"... Accordé. Un bisous, Elena ! Au passage, j'espère que le Tourbillon de Flammes te plaît...
Revenir en haut Aller en bas
Lauriane Ebeensky
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle des fêtes

Message par : Lauriane Ebeensky, Dim 3 Jan - 20:04


Lauriane, en se dirigeant vers le buffet pour aller chercher un verre de Bieraubeurre, vit entrer à sa suite un jeune garçon facilement reconnaissable -celui-ci portant un adorable bonnet panda sur sa tête- *Eh c'est Noël et pas un fête de jenesaisquoi* pense-t-elle, amusée. Puis elle entendit la voix de celle qui semblait être la gérante -Elena- :

- Bonsoir, bienvenue faites comme chez vous, n'hésitez pas à vous servir. Faites connaissance, vous pouvez même venir me parler je ne mords pas !

Aussitôt dit, aussitôt fait, Lauriane se décida à aller faire connaissance avec Elena, son verre toujours à la main.
Elle traversa la salle, en passant devant l'étincelant sapin -où elle avait prit soin de déposer son cadeau enrobé d'un ruban rouge- . Elle arriva face à la gérante magnifiquement habillée, et lui lança un sourire.

- Bonjour.. enfin, bonsoir ! Je suis Lauriane, je voulais te féliciter pour toute cette organisation. Puis elle se tourna vers l'autre Elena. Je sais que tu l'as aidée aussi, bravo, c'est superbe !

Elle alla ajouter quelque chose quand un son semblable à un bourdonnement aigu et désagréable retentit dans ses oreilles.

- BONJOUR TOUT... mince, euh, bonjour tout le monde ! C'était Altair, qui avait visiblement un peu forcé sur le Sonorus. Il reprit d'une voix à peu près normale : Merci à tous d'avoir répondu à l'appel, il manque encore une personne, mais elle ne devrait pas tarder normalement. Merci également aux deux Elena pour nous avoir permis de nous réunir aujourd'hui, nous pouvons tous nous accorder à dire qu'elles ont fait du bon boulot concernant la décoration de la salle. Maintenant, passons aux choses sérieuses. Comme vous le savez, vous avez tous reçus une lettre d'une personne présente dans la salle, personne à qui vous deviez préparer un cadeau que vous allez offrir aujourd'hui. J'espère que tout le monde à jouer le jeu et que personne ne se retrouvera les mains vides. Vous connaissez tous le nom de la personne à qui vous deviez offrir le cadeau, donc je vous laisse vous débrouiller, vous allez bien tous vous retrouver. Et puis, si vraiment vous ne trouvez pas...criez !

Euuh.. Alors.. Lauriane était embêtée parce qu'elle, elle ne connaissait absolument pas sa mystérieuse "receveuse". Elle chercha du regard une personne semblable à ce qu'elle s'était imaginée -trois nouvelles personnes étaient arrivées avant le discours d'Al, deux jeunes filles suivies d'un garçon-. Elle se tourna vers Elena en chuchotant et balbutiant légèrement :

- Hmm.. Connaitrais-tu par hasard une dénommée "Léarose Wolfe" ? Je dois lui offrir son cadeau, mais je n'ai absolument pas idée de qui cela pourrait bien être.
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle des fêtes

Message par : Aiko Wilkerson, Dim 3 Jan - 21:22


Gilbert se promenait un peu partout dans la boutique, histoire de vérifier qu'il n'y avait pas de problème. Quand on avait des invités, fallait produire un travail de qualité non ? Enfin bon après une petite ronde qui ne servit à rien, sa Denger d'amour faisait décidément tout à la perfection, elle retourna près de l'entrée. Altaïr fut le premier à arriver, remerciant les deux Elena d'avoir accepté de fournir cette salle aux Serdaigles. Mais aucun problème Debrooks. Il fit ensuite un tour d'horizon, observa la décoration, les installations et.. le buffet ! Sa réaction ne choqua pas la lionne. Parfait, déclara-t-il. Ouais Gilbert le pensait aussi. Une jeune Serdaigle fit ensuite son apparition. Petite rousse, assez mignonne. Elle semblait perdue. Gilbert retourna aux côtés de Denger et au même moment, Amy rentrait dans la salle.

Il y avait même des professeurs à cette soirée, c'était cool. Toute mignonne, miss Steiner félicita les deux employés pour le travail. Ca faisait plaisir. Une autre jeune fille entra dans la pièce, Gilbert ne la connaissait pas. Néanmoins, elle salua les membres déjà présents et Eléna lui rendit son salut d'un signe de main. Même pas le temps de se retourner que quelqu'un d'autre arrivait. Un jeune garçon.. non deux. Des frères ? Des jumeaux ! Les mêmes tête. Wou Eléna n'en avait jamais vu. Les deux jeunes se dirigèrent vers Altaïr pour lui poser deux trois questions, mais Eléna n'écouta pas la conversation. Elle stagnait à côté de Denger, écoutant d'une oreille sa conversation avec Amy. Harmony, une Serdaigle super intelligente, arriva ensuite et vint parler à Denger. Gilbert observa l'assemblée, ouais tout le monde commençait à arriver.

Eléna était seule. Oh ça lui allait, de toute façon il n'y avait pas beaucoup de gens qu'elle connaissait ici. Puis elle n'allait pas se plaindre, c'était déjà bien pour elle de participer à cet événement. Au moment où elle s'y attendait le moins, la lionne fut rejointe par un sorcier. Altaïr se tenait devant elle, lui tendant un verre de Bièraubeurre. Il allait engager la conversation. Bonne initiative Debrooks.

-Alors Gilbert, j'ai appris que t'allais bientôt être nommée préfète, félicitations. Faudra qu'on s'organise une p'tite ronde nocturne, ça pourrait être marrant, être préfet ça offre beaucoup d'avantages. Et puis, j'sais pas si t'y es déjà allé, mais la salle de bain des préfets est une vraie tuerie.

Les nouvelles allaient vite, trop vite. Effectivement, la brune allait bientôt rejoindre les rangs de la direction de Gryffondor. Un tour de garde en sa compagnie ? Avec plaisir, ça faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas parlé à son vieil ami. Depuis quand ? La fabrication de potion dans la cabane hurlante. Ouais c'était loin ça, beaucoup trop loin.

- Avec plaisir Al'. Depuis le temps on doit avoir pleins de truc à se raconter.

Puis un sourire aux lèvres, elle l'observa s'en aller vers le centre de la pièce. Elle l'aimait bien Al', c'était un bon gars, à la fois drôle et intelligent. Elle porta son verre à ses lèvres et savoura cette onctueuse boisson. Le mec qui avait inventé cette bière était un génie. Eléna vit une autre silhouette arriver. Qui était-ce ?

- Selon une certaine propriétaire, on doit te féliciter pour la décoration. Elle est magnifique. Je m'appelle Léarose et je suis en première année. J'ai fait des petites bouchées pour vous remercier de nous accueillir ici. N'hésite pas à gouté avant qu'elle soit toutes mangées par notre gourmande. Lui dit-je avec un sourire amusé.

Une jeune fille de serdaigle. Brun aux reflets roux, première année. Elle avait l'air sympa et vive. Merci ma petite. Gilbert but une gorgée. L'observa et afficha un petit sourire.

- Salut Léarose, j'suis Eléna, je te remercie. J'irai goûter tout ça dans quelques minutes. Elle lui fit un clin d'oeil. A peine eut-elle le temps d'en placer une autre qu'une voix familière s'élevait. Le prefet en action.

-BONJOUR TOUT...mince, euh, bonjour tout le monde ! Merci à tous d'avoir répondu à l'appel, il manque encore une personne, mais elle ne devrait pas tarder normalement. Merci également aux deux Elena pour nous avoir permis de nous réunir aujourd'hui, nous pouvons tous nous accorder à dire qu'elles ont fait du bon boulot concernant la décoration de la salle. Maintenant, passons aux choses sérieuses. Comme vous le savez, vous avez tous reçus une lettre d'une personne présente dans la salle, personne à qui vous deviez préparer un cadeau que vous allez offrir aujourd'hui. J'espère que tout le monde à jouer le jeu et que personne ne se retrouvera les mains vides. Vous connaissez tous le nom de la personne à qui vous deviez offrir le cadeau, donc je vous laisse vous débrouiller, vous allez bien tous vous retrouver. Et puis, si vraiment vous ne trouvez pas...criez !

Eléna lui leva son verre, accompagné d'un "joyeux noël". Bon eh bien maintenant il fallait trouver le petit sorcier à qui elle devait faire un cadeau. Ce n'était pas Léarose mais.. E.. Este ? Aller Eléna utilise ta mémoire ! Ah oui, Esteban. Impossible de se souvenir de son nom de famille, tant pis.

- Qui est Esteban ? Demanda-t-elle avec force pour pouvoir se faire entendre de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Denger
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Salle des fêtes

Message par : Elena Denger, Dim 3 Jan - 23:53



Père Noël anonyme !
Avec des Serdys d'amour et ma Gilbert chérie !



[HRP] C'était pas de la tarte à remettre dans l'ordre. / LA Altaïr[/HRP]


[...] J'adore manger.


La jeune rouquine partie alors vers Eléna lui parler, c'était sympa de sa part, ça permettrait de nouer le dialogue et faire connaissance. Au moment moment, un retardataire fit son entrée. L'aigle l'avait déjà entrevue très très rapidement lors de match de Quidditch qu'elle était venue observer.

- Bonjour.. enfin, bonsoir ! Je suis Lauriane, je voulais te féliciter pour toute cette organisation. Elle regarda la Gryffonne. Je sais que tu l'as aidée aussi, bravo, c'est superbe !

- Bonsoir. Merci bien Lauriane !

-BONJOUR TOUT...mince, euh, bonjour tout le monde ! Hiiiiiiiiiiiiiiiii nom de dieu, deux tympans en moins ! Merci à tous d'avoir répondu à l'appel, il manque encore une personne, mais elle ne devrait pas tarder normalement. Merci également aux deux Elena pour nous avoir permis de nous réunir aujourd'hui, nous pouvons tous nous accorder à dire qu'elles ont fait du bon boulot concernant la décoration de la salle. Maintenant, passons aux choses sérieuses. Comme vous le savez, vous avez tous reçus une lettre d'une personne présente dans la salle, personne à qui vous deviez préparer un cadeau que vous allez offrir aujourd'hui. J'espère que tout le monde à jouer le jeu et que personne ne se retrouvera les mains vides. Vous connaissez tous le nom de la personne à qui vous deviez offrir le cadeau, donc je vous laisse vous débrouiller, vous allez bien tous vous retrouver. Et puis, si vraiment vous ne trouvez pas...criez ! Ah oui, et joyeux Noël !

La blonde lui adressa un sourire, cherchant rapidement qui pourrait être sa cible pour son cadeau. Ça restait simple en vue des personnes qui s'étaient présentés, très simple. Attrapant ses cadeaux sous le sapin, elle était partie pour faire une annonce quand Lauriane revint à la charge avec une question.

- Hmm.. Connaitrais-tu par hasard une dénommée "Léarose Wolfe" ? Je dois lui offrir son cadeau, mais je n'ai absolument pas idée de qui cela pourrait bien être.

- Oui, c'est la demoiselle aux cheveux roux pas loin d'Eléna !

Alors qu'elle pensait enfin pouvoir partir vers sa cible, une autre voix vint lui chatouiller les oreilles.

- Qui est Esteban ?

- Le jeune garçon qui est avec son frère.

Bon. C'est fini les questions ? Ah bah non, clairement pas, car maintenant qu'elle se pensait libre, voilà qu'Amy vint à la charge et la tira sans rien dire, n'écoutant même pas les protestations de la gérante.

- Mais... Amy ? Youhou ? Du bateau. Qu'est ce q..

- Voilà ! Il me semble que ta lettre spécifiait que "dans tous les cas, [tu] veux un bisous de la Mère Noël"... Accordé. Un bisous, Elena ! Au passage, j'espère que le Tourbillon de Flammes te plaît...

Pardonnnnn. Ok ok ok... D'accord elle est comme ça. Bon. Elena jeta un coup d'oeil sur ses vêtements. Non elle n'était pas rouge. Mais bien bleue. La mère Noël est en bleue ? Zut l'année prochaine elle sera à poil ça ira plus vite pour l'habillage et personne ne pourrait la prendre pour la mère Noël. Ouais, challenge accepted pour le Noël prochain. Espérons qu'elle le passe seule hein.

- Hum heu. Elle regarda la professeur. Je suis aussi vieille que la mère Noël !?! Je ne t'oublie pas Altaïr, je me dois, enfin non je ne dois rien mais, pour faire plaisir à madame. Je reviens, j'ai juste une rapide annonce à faire.

Elle fit rapidement une annonce expliquant pour qui étaient les cadeaux sous le sapin. Un Boursouflet rose emballer quelques minutes avant l'arrivée des invités et une petite boite. La petite boite était piégée, celui qui viendrait à l'ouvrir serait lumineux comme une boule de facette. Au moins, elle n'avait pas été vache, ce n'était pas non plus des microscopiques ainsi il suffisait de se secouer pour les faire tomber. Au milieu trônait le cadeau pour Amy, un Feuxfous personnalisé, de façon à faire apparaitre des constellations une fois lancé. Et à côté celui d'Harmony, des ingrédients de potion, une peau de cobra séchée , 3 ailes de chauve-souris et une dose de sang de serpent ainsi que celui d'Eléna, un collier représentant un vif d'or. Est-ce que ça plairait ? Bonne question.

- Joyeux Noël à tous ! Vous trouverez sous le sapin un cadeau supplémentaire. Elle chercha du regard les trois filles. Et pour vous trois aussi quelque chose vous attends. Humm... Wendy, j'ai quelques choses pour toi aussi.

Dans ses mains, la bleue et bronze tenait son cadeau mystère, un Sauve-qui-roule, un Chapeau-sans-tête ainsi qu'une Boîte à flemme. La personne avait l'air d'aimer les blagues, elle allait avoir de quoi faire. Reposant son regard sur le préfet, elle fit un petit sourire et s'avança vers lui.

- A nous deux. [mode Pouffy ON]Elle posa son paquet sur la chaise et fit un pas en avant pour le prendre dans ses bras et lui faire un beau bisous... SUR LA JOUE ! Tout mignon, tout gentil. [mode Pouffy OFF] ; faut pas déconné non plus, en plus il n'y a pas Protego.

[HRP ] Je sais c'pas la couleur pouffy mais, ce n'était pas lisible. / Petit rappel l'attaque avec 13 vient après la fête / je précise juste au cas ou, par habitude en fait xD [/HRP]








Dernière édition par Elena Denger le Mar 5 Jan - 18:19, édité 2 fois (Raison : Bah ouais tympans avec un h ça avait pas assez de swag)
Revenir en haut Aller en bas
Léarose Wolfe
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle des fêtes

Message par : Léarose Wolfe, Lun 4 Jan - 16:52



Père Noël Anonyme


Réponse à Élena Gilbert

- Salut Léarose, j'suis Eléna, je te remercie. J'irai goûter tout ça dans quelques minutes. Elle me fit un clin d'oeil.

Je n'ai pas eu le temps de répondre qu'Altaïr me perça les tympans avec sa voix si mélodieuse *tousse tousse*

- BONJOUR TOUT...mince, euh, bonjour tout le monde ! Merci à tous d'avoir répondu à l'appel, il manque encore une personne, mais elle ne devrait pas tarder normalement. Merci également aux deux Elena pour nous avoir permis de nous réunir aujourd'hui, nous pouvons tous nous accorder à dire qu'elles ont fait du bon boulot concernant la décoration de la salle. Maintenant, passons aux choses sérieuses. Comme vous le savez, vous avez tous reçus une lettre d'une personne présente dans la salle, personne à qui vous deviez préparer un cadeau que vous allez offrir aujourd'hui. J'espère que tout le monde à jouer le jeu et que personne ne se retrouvera les mains vides. Vous connaissez tous le nom de la personne à qui vous deviez offrir le cadeau, donc je vous laisse vous débrouiller, vous allez bien tous vous retrouver. Et puis, si vraiment vous ne trouvez pas...criez !

Je rougit! C'était lui qui m'avais accuilli lors de ma première journée avec une autre fille! Il est vraiment trop beau et élégant en plus il est drôle comme la fois dans le cours d'Astronomie! J'essaya de ne pas trop y penser pour le moment...

Parler au jeune homme marabou ou pas?

Je me retourna vers Élena et lui souhaita bonne chance chez Waddiwasi. Je m'était dit d'aller voir le jeune homme qui était tout seul! Enfin, il ne l'était plus vraiment! Il était avec Altaïr. Au moins lui souriais contrairement à l'autre garçons! Je décida d'aller chercher un des petits cadeaux offerts par Waddiwasi! J'approcha donc du majestueux sapin. Je prit un cadeau. Cela bougeais drolement! Je n'était plus certaine si j'en voulais finalement! J'ai hésité à déposer mon ''monster gift'' (Je ne trouvais pas de terme badass pour définir, et '' un cadeau de monstre'' c'est moyen comme expression)

Bon, courage petit aiglon, déballe-le. J'entreprit alors une manoeuvre délicate, mais après quelques mouvements à gauche et a droite, une petite bestiole en sortie pour atterir sur ma tête et rebondir sur le plancher. Assommé par le coup et envahi par la surprise, je me retrouva couché à terre! Bravo celle qui voulait passer incognito! Maintenant, gâgeons avec ce vacarme, tout le monde avais vu cette scène. Je vit ma bestiole aller vers le jeune homme qui pétille de bonheur *tousse tousse*. (Leister)

- Bonjour lui dis-je. J'avais les cheveux ébourrifé et j'était rouge comme une fraise. Cela t'ennui, je vais reprendre cette chose qui....anyway, bonne année et je te souhaite d'être plus heureux l'année qui vient. Je n'attendit pas sa réponse, je prit la bestiole rose et la remis dans sa cage! J'était toujours à coté de ce jeune homme marabou (Leister) que je décida d'ouvrir l'autre cadeau offert par la boutique. Tire d'un coté, tire de l'autre et puis .....Pouf. Plein de paillettes partout sur moi.....et sur le gentil Mr. (Leister)à coté de moi.

- Oups, je suis vraiment désolé, non en fait je te trouve plutôt drôle avec toutes ces paillettes autours de toi comme cela! J'ai eu un petit rire. Oh mais que voyais-je? Serais-ce un sourire amusé ou plutot une face agacé. Je ne m'en soucia guère. Je suis Léarose, je suis une première! C'est à ce moment que je vit mon beau préfet à coté de lui, avec Amy et Elena! J'avais vraiment le don pour la maladresse moi!

Le cadeau à donner avec bon coeur

Après ma gaffe, j'était du pour offrir mon cadeau! Je connaissais déjà la destinataire! C'était Harmony!

- Coucou toi lui dis-je calmement. Voilà un cadeau! Il contient 3 bouquins! Un sur la médecine naturelle. Moi je crois que lorsqu'on veut devenir médicomage, c'est notre devoir de respecter les souhaits et désir de nos patients! C'est ce que mon père m'a déjà dit! Il est médecin! Sinon l'autre est un livre sur la médicomagie asiatique! Je l'ai acheté au Japon il y a quelques jours! Je n'ai aucune idées s'il va t'interesser, mais je te l'offre pareil! Et le dernier est un livre sur la médicomagie en magiezoologie! Je ne sait pas pour toi mais moi, je trouve cela interessant! Cela parle de comment s'occupé médicalement parlant des créatures magiques! On appelle cela la médecine vétérinaire! J'ai aucune idée encore la si tu est une né moldu ou sorcière alors je précisais!

Je me rendis alors compte que j'avais encore plein de paillettes sur ma robe de sorcier.

- Oups, désolé pour mon apparence il m'est arrivé une petite mésaventure tantôt! Je lui conta avec tout les détails! Trouvait-elle cela comique? Et t'aurai du voir le visage du jeune homme la-bas! Je n'ai pas pu me retenir de rire!

Finalement j'était contente d'être venu à cette soirée!


Dernière édition par Léarose Wolfe le Lun 4 Jan - 23:23, édité 2 fois (Raison : ambiguté sur une phrase au sujet du libre arbitre non demander / specifier certain(e)s destinataire)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Harmony Lin
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle des fêtes

Message par : Harmony Lin, Mar 5 Jan - 0:26


- Harmony ! Ah heureuse de te voir. Oui en effet, je n'ai d'ailleurs pas répondu à ta dernière lettre excuse moi. Je vais bien merci et toi ?

Alors qu’Harmony allait répondre à Elena, une jeune fille s’avança dans la pièce et se planta devant la gérante de la boutique. C’était Léarose, une Serdaigle qu’elle avait rencontré en cours d’Astronomie. Celle-ci dit alors :

- Bonsoir Elena, ravit de te revoir a nouveau. La déco est magnifique, tu as fait une merveilleuse job. Je t'ai amené une assiette avec des bouchées sucrées que j'ai confectionné pour te remercié de nous accueillir ici dans ta boutique. Il y a des boules aux dattes enrobé dans des graines de sésames, des flocon de mais enrobé dans du chocolat noir et du beurre d'amande et les derniers sont des bonhommes de neiges qui est une mousse au chocolat au lait enrobé de chocolat blanc superposé en trois et un biscuit Oreo mit sur le top comme chapeau. Régale toi!

L’estomac d’Harmony gargouilla presque quand elle entendit ce que sa camarade offrait à son amie. Cela semblait très compliqué à faire mais délicieusement bon. Malheureusement, avant qu’elle n’ai eu le temps de demander ses recettes à Léarose, Elena répondu :

- Bonsoir Léarose ! Ravie de te revoir aussi. Merci pour la décoration mais, Eléna m'a beaucoup aidé, sans elle je n'aurais jamais fini dans les temps ! dit-elle en montrant du doigt son employée.
Et merci beaucoup pour cette assiette gourmande. Tu as visé juste... J'adore manger. Poursuivit-elle en faisant un clin d’œil à Harmony.

Après que l’hôte de la soirée eu répondu, Léarose décida d’aller voir Eléna, sans doute pour la féliciter pour les décorations. Harmony irait sans doute aussi, mais plus tard dans la soirée. Elle ne connaissait en effet que de vue la Gryffondor et ne savait pas si elle oserait aller lui parler.

Avant qu’elle n’ait pu ajouter quoi que ce soit dans sa conversation interrompue avec Elena, une autre fille arriva et salua la gérante, puis une voix très forte, trop forte, se fit entendre :

- BONJOUR TOUT...mince, euh, bonjour tout le monde ! Merci à tous d'avoir répondu à l'appel, il manque encore une personne, mais elle ne devrait pas tarder normalement. Merci également aux deux Elena pour nous avoir permis de nous réunir aujourd'hui, nous pouvons tous nous accorder à dire qu'elles ont fait du bon boulot concernant la décoration de la salle. Maintenant, passons aux choses sérieuses. Comme vous le savez, vous avez tous reçus une lettre d'une personne présente dans la salle, personne à qui vous deviez préparer un cadeau que vous allez offrir aujourd'hui. J'espère que tout le monde à jouer le jeu et que personne ne se retrouvera les mains vides. Vous connaissez tous le nom de la personne à qui vous deviez offrir le cadeau, donc je vous laisse vous débrouiller, vous allez bien tous vous retrouver. Et puis, si vraiment vous ne trouvez pas...criez !
Ah oui, et joyeux Noël !
Finit-il après quelques instants

Harmony commença à chercher du regard la personne à qui son cadeau était adressé, tandis qu'Elena se faisait interroger de toutes parts sur l’identité des personnes qui étaient les destinataires des cadeaux. Harmony connaissait celle à qui étaient adressés ses cadeaux. Mais oserait-elle aller lui parler ? C’était une autre paire de manches !
A ce moment-là, Amy Steiner, la professeur d’Astronomie d’Harmony arriva en trombes et enleva Elena sans qu’elle n’ait pu dire quoi que ce soit. La jeune Serdaigle se retint d’exploser de rire et observa les deux filles, qui avaient rejoints le préfet Altaïr. Semblant s’expliquer avec le jeune homme, la gérante se tourna vers l’ensemble des personnes de la salle après quelques secondes et annonça :

- Joyeux Noël à tous ! Vous trouverez sous le sapin un cadeau supplémentaire.
Et pour vous trois aussi quelque chose vous attends.
Ajouta-t-elle en s’adressant à Amy, Eléna et Harmony.

Très curieuse, Harmony s’avança vers le sapin et prit le cadeau qui lui était adressé de la part d’Elena. Elle l’ouvrit rapidement, impatiente et découvrit à l’intérieur des ingrédients de potion : une peau de cobra séchée, 3 ailes de chauve-souris et une dose de sang de serpent. Harmony sourit et se promit d’aller remercier chaleureusement son aînée. Elle pourrait peut-être aussi en profiter pour lui offrir le cadeau qu’elle avait pour elle ! Quoi qu’il en soit, il allait falloir qu’elle cherche dans quelles potions ces ingrédients pourraient bien servir, de quoi remplir quelques soirées !

A nouveau prise par la curiosité, Harmony se dirigea cette fois-ci vers les cadeaux individuels qui étaient un peu partout autour du sapin. Il y avait une grosse boite et une plus petite. Elle réfléchit un instant et décida de commencer par la plus grande.
Quand elle eut fini de l’ouvrir, une petite boule rose en sorti. Un boursoufflet ! Ohhhh ! Harmony était aux anges ! Ça ferait de la compagnie à son fléreur Gryff ! Et puis c’était tellement mignon cette chose-là !

La Serdaigle tendit sa main et posa délicatement la boule de poil sur son épaule, puis voulu ouvrir la petite boite mais se retourna brusquement lorsque, pour la deuxième fois en quelques minutes, un bruit se fit entendre à côté d’elle. Léarose était à côté d’Altaïr et venait a priori d’ouvrir la deuxième boîte. A priori car les deux compères étaient à présent pailletés de la tête aux pieds. Harmony sourit, se retenant de rire pour la n-ième fois de la soirée, et rangea la boite, songeant avec un sourire en coin à qui elle pourrait offrir – tout à fait innocemment – cette jolie boite. Puis, à sa surprise, Léarose d’avança vers elle et dit :

- Coucou toi !
Voilà un cadeau! Il contient 3 bouquins! Un sur la médecine naturelle. Moi je crois que lorsqu'on veut devenir médicomage, c'est notre devoir de respecter les souhaits et désir de nos patients! C'est ce que mon père m'a déjà dit! Il est médecin! Sinon l'autre est un livre sur la médicomagie asiatique! Je l'ai acheté au Japon il y a quelques jours! Je n'ai aucune idées s'il va t'interesser, mais je te l'offre pareil! Et le dernier est un livre sur la médicomagie en magiezoologie! Je ne sait pas pour toi mais moi, je trouve cela interessant! Cela parle de comment s'occupé médicalement parlant des créatures magiques! On appelle cela la médecine vétérinaire! J'ai aucune idée encore la si tu est une né moldu ou sorcière alors je précisais!


Les yeux d’Harmony pétillèrent à la description de ce que le cadeau contenait. La Serdaigle avait visé incroyablement juste. Des livres de médicomagie, des nouveaux qu’elle n’avait pas lu ! La jeune fille avait déjà hâte de les feuilleter, et se retiendrait surement toute la soirée pour ne pas les ouvrir avant d’être tranquillement dans sa chambre. Léarose continua, semblant se rendre compte de toutes les paillettes qu’il y avait sur sa robe :

- Oups, désolé pour mon apparence il m'est arrivé une petite mésaventure tantôt!
Et t'aurai du voir le visage du jeune homme la-bas! Je n'ai pas pu me retenir de rire!
Continua-t-elle après avoir raconté toute son histoire en détail.

Harmony ne put alors se retenir et explosa de rire, se retenant depuis bien trop longtemps. Elle se reprit après quelques instants et répondit, d’un ton à moitié coupé par la respiration laborieuse qu’elle avait après avoir trop ri :  

- Je t’ai vu ouvrir le cadeau avec les paillettes et je m’étais retenue de rire… Ahhh mais le boursoufflet qui te saute dessus… Trop drôle !

Sur ces mots, elle explosa à nouveau de rire, ne sachant plus si c’était nerveux ou juste parce qu’elle en avait besoin. Elle continua après s’être calmée :

- Excuse-moi. J’espère que tu ne prends pas le fait que je ris mal. Si c’est le cas, je m’excuse. J’avais juste besoin de me lâcher ! Et grâce à toi, je n’ai pas fini plein de paillettes donc merci !
Et merci infiniment pour les cadeaux, ça me fait très plaisir ! Tu ne peux même pas imaginer à quel point !
poursuivit-elle avec un sourire jusqu’aux oreilles.
Au fait, tu pourras me donner ta recette pour ce que tu as offert à Elena ? Ça m’a donné l’eau à la bouche ! Finit-elle.

Après que la Serdaigle lui ai répondu, Harmony dit, gênée mais avec un sourire amical :

- Je suis désolée mais je dois aller offrir quelques cadeaux ! On se retrouve plus tard si tu veux bien ?

Sur ces mots, Harmony parti à la recherche de la personne qu’elle devait gâter. Une fois qu’elle la vit, elle se dirigea lentement vers elle et murmura, presque intimidée :

- Miss Steiner ? Je suis votre Père Noël secret ! Tenez et joyeux Noël !

Sur ces mots, la jeune fille tendit à son professeur d’Astronomie deux paquets, l’un beaucoup plus petit que l’autre, et une lettre par-dessus. Avant que son aînée n’ouvre ses cadeaux, Harmony précisa :

- Il faudrait ouvrir la lettre en premier si vous n’y voyez pas d’inconvénient !

Harmony regarda son professeur ouvrir la lettre avec anxiété. Elle avait tenue à répondre à la lettre de Père Noël de Miss Steiner en écrivant la sienne mais songeait de plus en plus que c’était une mauvaise idée. Elle espérait que celle-ci ne se moquerait pas d’elle… Et que ses cadeaux lui plairaient…

Contenu de la lettre :
 

Les cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr Debrooks
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Salle des fêtes

Message par : Altaïr Debrooks, Mar 5 Jan - 19:22


Après son discours on ne peut plus officiel, Altaïr constata avec ravissement que les participants commençaient à s'échanger leurs présents, et qu'ils n'avaient pas forcément besoin de crier pour se faire remarquer. Au moins ça évitait que quelqu'un d'autre tente d'attirer l'attention sur lui d'une manière aussi lamentable que le préfet quelques secondes plus tôt. Au moins, il ne rencontrait aucune difficulté pour trouver la personne qui recevrait son cadeau, puisqu'il connaissait déjà Leister, ainsi que son caractère relativement froid. Néanmoins, il ne s'était pas attendu à ce que le jeune homme se montre aussi impassible à l'ouverture de son cadeau, son visage ne laissant transparaître aucune émotion, même pas de la joie ou de la déception. Impossible de savoir si le serpent lui plaisait ou non, et cette attitude assez nonchalante eut le don d'agacer Altaïr. La prochaine fois, il ne se priverait pas de lui offrir un serpent factice, au moins il aurait le même remerciement.

-De rien, marmonna-t-il en levant les yeux au ciel.

À ce moment, il sentit qu'une personne souhaitait attirer son attention puisqu'elle lui tapait nerveusement sur l'épaule. Il s'agissait de la prof d'astronomie, qui était affublée d'un grand sourire mais qui visiblement dissimulait une certaine frustration. Qu'est-ce qu'elle lui voulait encore ? Elle voulait lui faire un commentaire sur son attitude en classe ? Si c'était le cas, ce n'était pas vraiment le moment ! À sa surprise, elle plongea sa main dans le sac qu'elle gardait avec elle depuis le début de la soirée et le jeune homme ne put qu'être surpris face à sa profondeur évidemment surnaturelle. Après quelques grimaces d'agacement, elle ressortit enfin un grand paquet dont la forme était bien évidemment reconnaissable entre toutes.

-Joyeux Noël le poisson...

Le concerné était tellement surpris par son professeur qu'il garda la bouche grande ouverte, le regard fixé sur les contours du balai de course qui se dessinait sous le papier. Avant qu'il n'ait eu le temps de la remercier, elle s'échappa en trombe et le jeune homme en profita pour arracher l'emballage et constata avec joie qu'elle venait de lui offrir un Tourbillon de Flammes, rien que ça ! Il se souvint de sa lettre qu'il avait rédigée et confiée à Evelyne afin qu'elle puisse procéder à la création de la chaîne de cadeaux. Il se sentait tellement honteux de ce qu'il avait écrit dedans mais en même temps gêné de recevoir un cadeau d'une telle valeur de la part de son professeur qu'il eut un rire nerveux. Il espérait qu'elle avait pris ses mots au second degré, sinon il le ferait payer à Evelyne ! Balai en main, il attendit le retour d'Amy qui était désormais accompagnée de la gérante de la boutique.

-Voilà ! Il me semble que ta lettre spécifiait que "dans tous les cas, [tu] veux un bisous de la Mère Noël"... Accordé. Un bisous, Elena ! Au passage, j'espère que le Tourbillon de Flammes te plaît...
-Hum heu. Je suis aussi vieille que la mère Noël !?! Je ne t'oublie pas Altaïr, je me dois, enfin non je ne dois rien mais, pour faire plaisir à madame. Je reviens, j'ai juste une rapide annonce à faire.

Fronçant les sourcils et riant, il observa la jeune femme s'adresser à la foule pendant qu'il se retrouvait seul en compagnie de son professeur. Il en profita pour balbutier d'une voix peu assurée :

-Euh...merci...merci beaucoup, il est super.

Avant qu'il ne puisse entendre sa réponse, Elena Denger le rejoint à nouveau puis, le fixant avec un sourire malicieux, elle lui lança :

-A nous deux, puis elle lui déposa un baiser sur la joue. Au moins, c'était convivial !

Gêné, le jeune homme se contenta de sourire. Il préférait largement que ce soit la gérante de la boutique qui s'était dévouée pour répondre à sa dernière exigence, il se voyait mal être embrassé par son professeur, cela pourrait rapidement installé un malaise. Surtout s'il devait encore assister à un de ses cours, elle aurait perdu beaucoup de crédit vis-à-vis de lui.

-Bon, bah je suppose que je dois te remercier, j'ai été gâté cette année !

Avec sa baguette, il fit venir à lui un paquet qui se trouvait sous le sapin aménagé par les deux Elena. D'après la gérante, de nouvelles surprise les attendaient, alors il s'agissait d'une manière de remercier Amy de sa générosité. Paquet en main, il se posta devant la jeune femme et lui tendit avec un grand sourire, tel un enfant de première année en quête de points supplémentaires pour un devoir.

-J'avais rien pour vous remercier, mais j'fais confiance à Elena. Joyeux Noël à vous aussi !

Sans attendre davantage, il souleva le couvercle du paquet et aussitôt une petite explosion retentit bientôt accompagnée d'une gerbe de confettis et de paillettes qui vinrent décorer la jeune femme. Honteux, Altaïr ferma les yeux en se mordant la langue pour ne pas exploser de rire face à un tel ridicule : il aurait dû s'en douter, il n'était pas dans un magasin de farces et attrapes pour rien ! Pourtant, il existait probablement des moyens bien meilleurs pour remercier son professeur que de lui envoyer des cotillons en pleine face. Visiblement, il ferait mieux de déguerpir, et pourquoi pas, essayer son nouveau balai.

-Oups...

Heureusement pour lui, Harmony vint briser la tension qu'il venait d'instaurer, peut-être trouverait-il enfin une issue de secours.
Revenir en haut Aller en bas
Lauriane Ebeensky
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle des fêtes

Message par : Lauriane Ebeensky, Mar 5 Jan - 20:07


Lauriane porta son verre crémeux en surface à sa bouche. Il était délicieux ! La Bieraubeurre était une boisson si familière pour elle, pourtant, elle ne pouvait s'empêcher de "découvrir" le liquide à chaque verre. *Un arôme si différent en fonction des moments...*.
Au même instant, Elena lui répondit rapidement :

- Oui, c'est la demoiselle aux cheveux roux pas loin d'Eléna !

Lauriane pivota la tête vers un coin de la salle, qui était tout aussi animé que le centre. La musique continuait, pendant qu'un petit attroupement de quelques personnes y était rassemblé. Lauriane ne mit pas longtemps à distinguer la ladite jeune fille, une petite rousse était facilement reconnaissable. Elle alla remercier la gérante mais quand elle détourna la tête en ouvrant la bouche, elle vit avec surprise une jeune fille l'a tiré brusquement par-derrière, ignorant les protestations de la jeune blonde. Amusée, Lauriane se dirigea vers Léarose, en pleine conversation avec une fille qui lui semblait familière *'P'être déjà aperçu dans la salle commune*.
Lauriane prit soin de déposer son verre un instant sur la première surface place qui lui apparu, puis alla ramasser au passage son cadeau coloré de bleu et enrobé joliment d'un ruban rouge. Elle se souvint du mal qu'elle avait eu non seulement à trouver la bonne idée, mais aussi à le réaliser ! Lauriane s'était arrangé pour choisir un cadeau qui plairait à Léarose, celle-ci insistant dans sa lettre qu'elle aimait particulièrement les images animées dans les journaux, et qu'un souvenir de Poudlard petit et pratique la ravirait. Lauriane, avant bien des épreuves avec sa chouette avait réussi à prendre une magnifique photo du château, vu de la Volière (grâce à l'aide d'une amie, brusquement intervenue). Le cadre était superbe : des arbres -que le vent léger faisait tanguer- en premier plan, une partie de lac scintillant au soleil, et puis le château en arrière-plan, dominant majestueusement le paysage. La touche personnelle était la belle Chouette des Bois de Lauriane, Libecum, qui s'envolait en direction du château le temps de la prise. Cette mise en scène donnait plus de vie à la photo. *C'était comme une graaannde carte poslate euh.. postale (comme disent les moldus...) mais animée*. Lauriane avait également prit soin d'ajouter un cadre, sobre mais bien taillé, d'un bois foncé qui faisait ressortir les couleurs de la photo.
Quand Lauriane arriva près de Léarose, la jeune fille avec qui elle riait s'éloigna en direction opposée. Elle en profita pour attirer l'attention de la jeune rousse d'un sourire :

- Coucou ! Tu es Léarose ? Je suis Lauriane, et c'est moi ton père noël anonyme ! Lauriane remarqua son jeune âge et sa mine timide, elle essaya de la mettre à l'aise. J'ai lu ta lettre attentivement, j'espère que ton cadeau -préparée par mes soins, je précise!- te plaira ! Sur ce, elle lui tendit l'attrayant paquet.

Lauriane entendit à ce moment-là la voix d'Elena résonner dans la pièce :

- Joyeux Noël à tous ! Vous trouverez sous le sapin un cadeau supplémentaire. Elle se tut un instant, changeant brièvement ses yeux de direction. C'est en baissant la voix qu'elle reprit : Et pour vous trois aussi quelque chose vous attends. Humm... Wendy, j'ai quelques choses pour toi aussi.

*Encore un cadeau ! Chouette *pensa-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Denger
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Salle des fêtes

Message par : Elena Denger, Mar 5 Jan - 20:42



Père Noël anonyme !
Avec des Serdys d'amour et ma Gilbert chérie !



[HRP] De Amy sur Skype : Elena, tu as mon LA pour mettre tes trucs bizarres dans le verre de limo d'Amy. Ça mettra un peu d'animation et puis vu la séance kidnapping, c'est de bonne guerre [/HRP]
[HRP2] Leister merci, je pouvais pas rêver mieux ! [/HRP]


Le préfet eut l'air gêné, heureusement pour lui ce n'était pas Amy qui s'était chargée du petit bisou. Surtout en vue de la surprise, que la gérante réservait à Miss Astronomie... La professeur aurait perdu toute crédibilité. Enfin... Faut-il encore qu'elle en ait après cette petite soirée ! Alors qu'elle pensait discuter avec le préfet pour voir quand mettre en place le Feu d'artifice prévu, elle entendit un «  Elena » crié. Pour elle ou pour la petite Gryffondor ? Bonne question. Le gardien de l'équipe de Quidditch des aigles parut savoir de quelle Elena il parlait, car il s'orienta vers la bleue et bronze, jetant le « paquet » comme s'il se débarrassait de quelque chose de compromettant.

- Merci ! Regardant l'emballage elle reconnue les serviettes du buffet. Emballage... Original !

L'avait-il entendu ? Bonne question, monsieur bougon repartit dans son coin, sans rien dire. Ok message reçu, pas de bise comme avec Altaïr. ~ Laissant les participants offrirent leurs cadeaux, l'aigle en profita pour ouvrir le sien. De... L'armortentia. Au moins le père Noël avait eu de l'humour ! Pourtant, elle était sûre d'avoir demandée de l'amour pour tout le monde pas juste pour elle... Hum... Elle regarda alors Amy, puis Leister, puis... Oh ! Altaïr qui venait d'ouvrir le pétard à paillette sur la professeur. Pauvre de lui... Rigolant, elle s'avança vers le buffet, une idée en tête. Attrapant un plateau et quelques verres, elle versa la potion dans l'un d'eux, dans un autre, une limonade mélangée avec de la vodka et dans les autres de la bierraubeurre. Une fois cela fait, elle retourna vers le  préfet et ses amies qui avaient l'air de rigoler. Apparemment il n'était pas le seul à avoir testé le cadeau surprise. Une fois devant eux, elle déposa le plateau sur une chaise tout en prenant soin de prendre ses deux verres spéciaux affichant un petit sourire malicieux.

- Servez-vous, c'est de la Bierraubeurre. Elle attrapa alors Amy tout en adressant un clin d'oeil à Altaïr. Je te l'empreinte, elle ne dira rien pour les paillettes !

Rigolant déjà intérieurement, Elena se plaça à quelques mètres de son père Noël anonyme, regardant Amy. Bon quoi dire. Coucou bois ma potion qui fait des bubulles roses. Non, pas assez naturel. Une idée une idée... Oui bingo !

- Tiens Amy comme nous allons bientôt sortir dehors pour le feu d'artifice, je t'ai préparé une concoction pour ne pas avoir froid. Elle tendit les deux verres. Et l'autre c'est une limonade, j'ai vu que tu avais pris ça tout à l'heure.

Elle prétexta alors avoir des préparatifs rapides à faire et retourna auprès du petit groupe qui s'était formé en rigolant, laissant son amie boire les deux verres. Après tout, Leister avait bien trouvé pour la potion. Elle voulait de l'amour et bien voilà elle allait en offrir !

- Ne dites rien mais, je viens de faire boire à Amy une potion d'Amortentia et je l'ai laissé pas loin de Leister. Quelqu'un veut faire des paris ?

[ Joyeux Noël Amy ❤ ]

[HRP] /me disparaît / Après discussion je me rends compte que je suis devenue la donneuse après Leister xD !
Enjoy ! [/HRP]

[HRP] Je partage parce que ça n'a pas de prix :

Amy sur Skype : OH NAN PAS ÇA, T'A PAS LE DROIT ELENA XD ; SERMENT INVIOLABLE QU'AUCUN ÉLÈVE NE SORTIRA ÇA À SES CAMARADES. x) [/HRP]






Revenir en haut Aller en bas
Léarose Wolfe
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle des fêtes

Message par : Léarose Wolfe, Mer 6 Jan - 23:08


Père Noël Anomyme


Réponse à Leister

Un regard mauvais. J'en déduis qu'il n'était pas trop content.

- Veux-tu voir les sombrals l'année prochaine en sortant du train ? . Il détourna le regard.

Quel délicatesse et sens du savoir vivre celui-la. Pour qui il se prend! Je n'avais tout de même pas fait exprès d'avoir ouvert les paillettes sur Mr. Sourire (Leister). Ne sachant pas ce qu'était les sombrals et ne désirant pas trop continuer à lui parler je dis un maigre désolé pour les paillettes et je pris la direction opposée.


-----------------------------------------------------------------------------------------


Réponse à Harmony

Pendant mon récit avec Mr. Charmand, adorable et sympathique (Leister), Harmony et moi étions incapable de se retenir de rire. J'avais même encore les séquelles de cette aventure, les paillettes en soi! Après une bonne rigolade qui fit du bien elle me dit:

- Je t'ai vu ouvrir le cadeau avec les paillettes et je m'étais retenue de rire… Ahhh mais le boursoufflet qui te saute dessus… Trop drôle !  

Sur ces mots, ma chanceuse (référence qu'elle reçoit mon cadeau) explosa à nouveau de rire. Parlant de ce Boursouflet je l'avais bien sûr mon épaule. En fait non! Il jouait avec celui d'Harmony. Elle me sorta de ma contemplation des bébittes à poils.

- Excuse-moi. J'espère que tu ne prends pas le fait que je ris mal. Si c'est le cas, je m'excuse. J'avais juste besoin de me lâcher ! Et grâce à toi, je n'ai pas fini plein de paillettes donc merci !

-Nah, ne t'inquiète pas pour ton rire, cela fait du bien de rire. Beaucoup plus que pleurer lui dis-je avec un sourire J'aurai bien aimé te voir avec des paillettes, peut-être tantôt lui dis-je avec un clin d'oeil

-Et merci infiniment pour les cadeaux, ça me fait très plaisir ! Tu ne peux même pas imaginer à quel point ! poursuivit-elle avec un sourire jusqu'aux oreilles.

-C'est naturel voyons, j'aime moi-même la médicomagie alors c'était facile te trouver des livres sur le sujet, Tu m'en parleras lorsque tu les auras lu, celui asiatique fait référence au shaman, je suis certaine que c'est hyper intéressant.

Elle en prit note je crois et elle continua ainsi:

-Au fait, tu pourras me donner ta recette pour ce que tu as offert à Elena ? Ça m'a donné l'eau à la bouche !Finit-elle.

-Oui aucun problème, on pourrait même se faire une séance thérapeutique de nourriture à savoir je t'invite chez moi cet été et on fait de la bouffe toute la journée pour finir par toutes les manger. Ça serait vraiment trop chouette. Et tu vois, avec ma grâce naturelle, à savoir ma maladresse née, je te promets que tu en rirais longtemps.

Elle me dit alors qu'elle est bien le père Noël de quelqu'un et qu'elle viendrait me revoir plus tard dans la soirée. Enfin quelqu'un qui rit, ici dans cette salle


-----------------------------------------------------------------------------------------


Réponse à Laurianne

J'étais de nouveau toute seule alors qu'une fille s'approcha de moi

- Coucou ! Tu es Léarose ? Je suis Lauriane, et c'est moi ton père Noël anonyme !. J'ai lu ta lettre attentivement, j'espère que ton cadeau -préparée par mes soins, je précise!- te plaira ! Sur ce, elle lui tendit l'attrayant paquet.

Je débalas mon cadeau précieusement. J'en sortis un cadre avec une photo du château. Une chouette qui dessinait une belle ligne dans la photo avec son vol rendait la photo si réel, exactement comme les photos qui bougent dans le journal

- Wow merci, il est magnifique. Tu dis que l'as préparée toi-même, c'est-à-dire c'est toi qui ai prise la photo? C'est ta chouette alors sur celle-ci? Et le cadre est si beau, si bien sculpter. J'avais fabriquée un petit quelque chose à celle qui allait m'offrir mon cadeau. Ce n'est pas grand chose.

Je lui tendis un petit sac qui contenait une mini peluche en forme de hibou brune avec des morceaux de chocolat au lait avec des pistaches, canneberges et abricot séché. confectionnée par moi. J'adore cuisiné

-C'est pour toi. lui dis-je avec un sourire.

J'avais été intimidée par elle au tout début, mais la j'étais à l'aise.

-Encore merci pour ton cadeau! C'est quoi ton nom?
Revenir en haut Aller en bas
Amy Steiner
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle des fêtes

Message par : Amy Steiner, Jeu 7 Jan - 20:02


HPRG:
 

Comme elle l'avait imaginé, Elena était quelques peu désorientées par ce soudain départ en trombes. Avec un rapide regard sur sa tenue - Quoi ? Non, elle n'était pas en rouge ; mais entre la robe et le bonnet, c'tait une mère Noël. Une mère Noël Serdy. - elle finit par s'adresser à la petite brune avec surprise.

- Hum heu. Je suis aussi vieille que la mère Noël !?!

- Mais non voyons, rit-elle de bon cœur, t'es une mère Noël sexy. Ça te va comme contrat ?

Ça lui allait, apparemment ; puisque elle lui indiqua tout de même avoir un cadeau pour elle. La professeure la remercia par avance, mais n'alla pas tout de suite au pied du sapin ; tout d'abord, elle voulait s'assurer qu'Altaïr recevrait son bisous. Pas folle, la sorcière n'avait bien sûr jamais songé à le lui faire elle-même, amis en voyant Elena vêtue de la sorte, elle n'avait pu s'empêcher de repenser à ce détail et l'idée lui était venue naturellement.

- Euh... hésita le préfet, merci... merci beaucoup, il est super.

L'avait pas l'air convaincu. M'enfin, c'était peut-être plutôt qu'il s'inquiétait pour la gérante. Celle-ci revint d'ailleurs bien vite et déposa le fameux bisous, sous les yeux amusés de son amie. Bah voilààààà ! C'tait pas compliqué. Après elle s'éloigna un instant, l'occasion pour l'élève d'exprimer sa gratitude envers son Père Noël.

- Bon, bah je suppose que je dois te remercier, j'ai été gâté cette année !

- Pas de quoi ! En attendant, l'équipe de Quidditch garde un précieux atout...

Debrooks n'avait pas attendu sa réponse pour lancer un Accio en direction du sapin. Avec surprise, Amy vit l'un des paquets destinés aux invités s'envoler vers lui, qui le réceptionna à l'arrivée.

- J'avais rien pour vous remercier, mais j'fais confiance à Elena. Joyeux Noël à vous aussi !

Puis il ouvrit la petite boîte. A ce moment, plusieurs pensées se bousculèrent dans l'esprit de la jeune femme. Qu'est-ce qui était passé dans la tête de sa camarade pour qu'elle leur distribue des pétards à paillettes roses ? Pourquoi ça tombait sur elle, qui détestait les paillettes ET le rose ? Est-ce que l'excuse de l'allergie aux trucs girlys passerait pour qu'elle aille se changer ? Et surtout, est-ce que Kholov râlerait beaucoup si elle étranglait son élève ?

Ce dernier semblait d'ailleurs conscient de sa gaffe. Un petit "oups" et un regard mi-coupable, mi-terrifié furent les seules choses que la bleu et bronze pu voir, avant de s'épousseter avec une lenteur malsaine. Plus. Jamais. ÇA. Sourire en direction de son élève, alors qu'intérieurement elle hurlait qu'il pouvait tout de suite aller s'enterrer.

Nan, en vrai, l'épisode la fit beaucoup rire, en partie parce que lui aussi était recouvert de fushia, et puis c'était pas bien difficile à faire partir - une pichenette et pouf ! plus de brillants. Néanmoins, pour éviter un nouvel incident, elle préféra s'éloigner un peu du jeune homme, après lui avoir souhaité une bonne soirée.

Vint à ce moment la rejoindre une autre de ses élèves. Vu comment avait terminé la dernière conversation qu'elle avait eu avec l'un d'entre eux, la professeure était un peu méfiante, et dû prendre sur elle pour ne pas reculer. Surtout que l'aigle en face ne désirait rien d'autre que lui offrir son cadeaux.

- Miss Steiner ? Je suis votre Père Noël secret ! Tenez et joyeux Noël !

Surprise, la brunette récupéra le paquet et la carte qu'on lui tendait, avant de l'entendre ajouter :

- Il faudrait ouvrir la lettre en premier si vous n’y voyez pas d’inconvénient !

Obtempérant immédiatement, l'enveloppe glissa du papier pendant que ses yeux couraient sur les mots. La jeune fille avait résolut son énigme, devina-t-elle en lisant l’acrostiche qui s'était formé sur la gauche du message. Un sourire vint illuminer son visage, s'agrandissant encore plus lorsque ce fut l'emballage qui tomba, à son tour, sur le sol dallé. Un miroir à double-sens ! Comme elle avait toujours rêvé de posséder cet objet ! Se retenant encore un peu de se jeter au coup de la bleu et bronze, Amy découvrit le petit bracelet à breloque, symbole de ses années depuis qu'elle s'était découverte sorcière, et le passa immédiatement à son poignet.

C'était tout juste si elle n'avait pas les larmes aux yeux, alors qu'elle serrait très fort la deuxième année dans ses bras, enchaînant les "Merciiiiiii !" à la façon d'une collégienne hystérique, et oubliant totalement, au passage, qu'elle retrouverait la fille en classe. Elle commençait à avoir envie de sauter partout ; il faudrait peut-être qu'elle s'écarte avant de marcher sur les pieds de son interlocutrice.

- Encore merci ! Je ne sais pas quoi dire d'autre... Mais tes cadeaux me touchent beaucoup. J'en prendrais bien soin, ajouta-t-elle en levant la main pour désigner le bijou.

Ne désirant pas importuner plus longtemps la malheureuse ce soir (et vivant ses dernières minutes de femme libre), elle pris congé poliment, ayant glissé les présents dans son sac, le cœur entièrement tourné vers la fête. Elle se souvint qu'Elena avait aussi des cadeaux pour elle ; d'ailleurs c'était réciproque. La petite brune rejoignit donc son amie en vitesse, après un passage éclair sous le sapin.

- J'ai déjà fait l'expérience de tes pétards, comme tu peux le constater, fit-elle ironiquement en désignant les résidus de poudres sur ses bras.

Elle galéra une nouvelle fois à sortir son cadeau du sac, puis tira enfin le paquet carré, rembourré de papier bulle. Elle le tendit à la propriétaire des lieux avec un clin d'œil.

- Il me semblait que tu appréciait la divination...

Laissant le soin à son hôte de découvrir la boule de cristal flambant neuve que contenait la boîte, elle s'attaqua à ses propres cadeaux. Le petit, d'abord. Oooooh, un boursouflet ! Elle avait toujours adoré ces adorables bestioles, et était par conséquent charmée. Earwen serait jalouse, mais bon. La jeune femme déposa la boule de poils - rose, pour ne rien changer - sur son épaule et poursuivit sa découverte.

- Oh, merci !

Elle n'aurait que trop ressortit ce mot... Mais c'était tout ce qui lui venait, alors qu'elle découvrait dans le second paquet un set de FeuxFous Fuseboums, qu'elle savait être la marque maison de feux d'artifice. Ceux-là représentaient des constellations, si elle reconnaissait bien le dessin sur la boîte...

- Ouah, carte du ciel en plus ! Tu ne pouvais pas mieux tomber... C'est... magnifique...

Un gros bisous sur la joue, comme celui pour Altaïr un peu plus tôt. Elena devait avoir l'habitude maintenant. Hop, dans le sac aussi ; cette soirée aurait été riche en émotion... S'éloignant un peu pour prendre l'air, Amy fut rapidement rejointe par son amie, deux verres à la main et un sourire mystérieux aux lèvres...

- Tiens Amy comme nous allons bientôt sortir dehors pour le feu d'artifice, je t'ai préparé une concoction pour ne pas avoir froid. Et l'autre c'est une limonade, j'ai vu que tu avais pris ça tout à l'heure.

Eh beh, elle était bien aimable ce soir... Une chance qu'elle ne lui tienne pas rigueur de son "enlèvement" un peu plus tôt (*tousse*). Le sourire de la professeure s'agrandit encore plus, alors qu'elle saisissait naïvement les deux verres. Après tout, son amie ne lui ferait jamais de mal, si ? (Oui, j'essaie bien de te poser un problème de conscience) Le verre de limonade fut avalé immédiatement, ne posant pas de soucis.

- Merci, Elena, c'est très gentil à toi !

Pas totalement folle non plus, la jeune femme inspira au-dessus du gobelet au contenu inconnu. Qu'y avait-il là-dedans ? L'odeur qui se dégageait du breuvage était unique. Elle éveillait en la petite brune un intense sentiment de joie, comme si l'épais nectar qui nageait dans le morceau de plastique était du bonheur à l'état pur. De délicates effluves de marshmallow semblaient planer pendant une fraîche nuit de printemps sur les toits de Londres... Des notes fanées, comme les odeurs qui régnaient dans la Salle sur Demande, se dégageaient du tableau olfactif qui s'offrait au nez de la bleu et bronze, subjuguée. Eh, il y avait aussi...

L'aigle rougit violemment, avant d'ôter son appendice nasal du récipient. Non, non, elle avait dû rêver. (C'pour toi, Harmo la douce/ivrogne/romantique ❤) Bon, de toute façon, son test était concluant ; le cocktail, quoi que pussent être les ingrédients qui le composaient, l'attirait irrésistiblement. Avec un parfum aussi parfait, il ne pourrait qu'être bon pour elle. Remarque, elle se souvenait vaguement d'un truc comme ça... Oh, le nom du met était perdu dans les tréfonds de sa mémoire, tant pis. Se tournant vers la propriétaire pour la questionner au sujet de la fabrication de la décoction, l'aigle put constater qu'elle avait disparu. Bah, elle devait être très occupée ce soir. Avec un haussement d'épaules, Amy avala le contenu du verre d'une traite. (Adieu, monde cruel.)

Une chose était sûr : c'était aussi bon que beau. Parce que oui, elle n'avait pas encore parlé de la magnifique couleur rosée du liquide (sérieux, t'a quoi avec le rose Nana ?). Le breuvage sucré coulait dans sa gorge comme du miel, apaisait la tension qui s'était posée sur ses épaules au cours des derniers jours, lui mettait des étoiles dans les yeux. Arrivée au fond du verre, elle soupira de contentement. Ouah, il fallait qu'elle remercie Elena.

Elena... L'était beau, ce nom. Doux, délicat ; il sortait des lèvres comme le plus profond des poèmes. Il évoquait la grâce, l'idylle ; n'était-il pas celui que portait, du temps des anciens grecques, celui de la plus belle femme au monde ? Nul besoin, aujourd'hui, de chercher dans les méandres du passé pour retrouver cet éclat ; dans cette salle, il existait la représentation la plus fidèle de la féminité.

Oh, elle avait tant de prestance, cette femme ; forte, douée, milles charmes tous plus fous les uns que les autres se disputaient sur son doux visage. Cette créature était une tentation envoyée sur Terre pour la faire succomber, un démon dans un corps d'ange, qui vous tournait autour en attendant le moment opportun, puis plongeait en piqué et arrachait votre cœur à vif. Qu'importait, à cet instant, les intentions de cette succube, fruit défendu du paradis et de l'enfer !, tout ce que désirait Amy, c'était se trouver à ses côtés, la serrer dans ses bras, voir la surprise sur son visage lorsqu'elle lui montrerait la beauté du ciel, elle qui n'avait jusqu'ici connu que les flammes.

Et la perfection faite femme se trouvait à deux pas d'elle. Eeeh, mais pourquoi autant de distance entre elles ? Depuis que son corps n'était plus en contact avec celui de sa Déesse, un vide oppressait les poumons de la petite brune. Elle voulait sentir son souffle dans le creux de son oreille, passer sa main dans ses cheveux or, faire courir son doigt sur le tatouage qui ornait son dos. Le gracile papillon voulait sa mort, c'était obligé ; elle la faisait souffrir le martyre, la laissait seule et désespérée de ne pouvoir glorifier sa Reine.

Il était hors de question que l'aigle meurt sans réagir. Le gouffre s'ouvrait déjà sous ses pieds, elle se sentait aspirée par son malheur ; pourquoi l'objet de ses désirs lui restait-il si proche et pourtant douloureusement inaccessible ? Le monde entier, les cieux et les océans devaient entendre son âme hurler. L'univers tout entier devait vibrer sous l'intensité de sa passion. Les étoiles n'avaient plus leur place au-dessus d'eux ; elle les dépassait toutes, ces insignifiantes boules de gaz, qui n'étaient rien comparé à la divinité terrestre. Si ça n'avait tenu qu'à elle, elle les aurait toutes décrochées pour les mettre dans les yeux de son amour.

Comment aborder son Aphrodite ? Les mots ne seraient jamais suffisants pour lui communiquer la puissance de la fièvre qui la maltraitait depuis que ses yeux s'étaient posés sur elle. La folie la menaçait ; elle la dominerait entièrement si elle n'y faisait rien. Elle lui était dévouée, à genoux, à ses pieds. Ses désirs seraient ordres, pour peu qu'elle ait le droit à ne serait-ce qu'un regard de la par de sa seule raison de vivre. La professeure s'avança légèrement, fit pivoter la huitième merveille du monde et mis un genoux à terre. Il fallait au moins qu'elle essaie.

- Vous êtes mon soleil,
La joie que je promène,
La force qui brise mes chaînes,
Le sang qui coule dans mes veines.

Vous êtes la raison de mon existence,
La définition de l’innocence,
Mon ange de bienveillance,
Plus qu’un espoir et plus qu'une chance.

Vous êtes ma mélodie,
Les couleurs de ma vie,
La douceur de mes nuits,
Le bonheur à l’infini.

Et pourtant même ces mots,
Ne volent pas assez haut,
Pour exprimer tout ce que je ressent,
Ma vie, ma prêtresse, je vous aime, tout simplement.


Les vers déclamés lui arrachèrent une belle couleur violacée. D'où donc lui venait cette soudaine audace, qui lui donnait des ailes et la force d'exprimer ses sentiments ? Elle l'ignorait, mais comptait bien profiter de son insouciance temporaire pour faire quelque chose de fou. Se redressant, elle passa enfin ses bras dans le dos de son Ange, et pencha son visage au-dessus de celui, si parfait, qui faisait battre son cœur. Puis ses lèvres plongèrent à la rencontre de celles qui l'empêchaient de dormir, dans un baiser enflammé et tant désiré, subtile mélange de force et de tendresse. Ce contact lui procura une multitude d'émotions contraires, éveillant en elle les rêves les plus inavouables. La sensation de franchir un interdit, mêlée à celle, si délicieuse, de toucher enfin au trésors le plus précieux, disputèrent dans son esprit la conscience et la raison.

HRPG 2 (ou ELENA VA TE PENDRE):
 
Revenir en haut Aller en bas
Lauriane Ebeensky
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle des fêtes

Message par : Lauriane Ebeensky, Jeu 7 Jan - 21:09


La fête continuait à battre son plein, tandis que le son de la musique retentissait dans la salle comme un bruit agréable, d'arrière-plan, certains se servaient de bonbons *Lauriane devrait y aller également avant qu'il ne reste que les mauvais !*, d'autres se distribuaient encore des cadeaux, puis discutaient, rigolait...

Léarose déballa curieusement le cadeau, le fixant des yeux, et découvrit avec surprise la cadre photo animé.

- Wow merci, il est magnifique. Tu dis que l'as préparée toi-même, c'est-à-dire c'est toi qui ai prise la photo? C'est ta chouette alors sur celle-ci? Et le cadre est si beau, si bien sculpter.

- De rien, ça me fait plaisir qu'il te plaise ! Préparée par moi, effectivement ! affirma Lauiane, sculptant elle aussi sur son visage un large sourire. J'ai prise la photo moi-même de la Volière, et une amie m'a aidée à faire voler ma chouette pour la mise en scène. Oui, le cadre est sublime, c'est un bois d'érable, plus clair que les autres, originaire de Madagascar.

- J'avais fabriquée un petit quelque chose à celle qui allait m'offrir mon cadeau, enchaîna-t-elle de suite. Ce n'est pas grand chose. . Elle me tendit le sac : - Tiens, c'est pour toi, me dit-elle gaiement.
Lauriane prit le paquet des mains de la jeune rousse et commença à l'ouvrir. Elle trouva au fond une petite peluche de hibou, adorable et douce comme du poil de licorne, puis dégagea par la suite des carrés de chocolat au lait, fourrés aux pistaches, ainsi que des canneberges et abricots séchés.

- Hmmm.. ! Gourmande comme je suis il ne va plus en rester d'ici quelques jours... ça à l'air délicieux Léarose ! Elle redressa la tête pour la regarder d'yeux pétillants. Merci encore ! Et même pour la petite peluche, j'adore !

Elle tendit inutilement la peluche en l'air en achevant sa phrase. Lauriane rangea ses cadeaux dans le sac puis regarda avec envie les autres cadeaux sous le sapin. *Quand pourra-t-elle découvrir cet autre cadeau ? D'ailleurs, son Père Noël anonyme n'était-il pas dans cette salle ? C'était curieux que personne n'était pas encore venu à sa rencontre. Ou peut être n'avait-elle pas entendu quelqu'un crier son nom ? Impossible, c'était spacieux et vivant, mais pas au point de devenir sourde, elle l'aurait entendu..! Peut être le père noël était simplement resté coincé dans une cheminée loin de là...*
Léarose tira subitement Lauriane de ses pensées.

-Encore merci pour ton cadeau! C'est quoi ton nom?        

Lauriane fut plus ou moins étonnée de la brièveté et franchise de sa question, elle semblait s'être soudain relâchée.  

- C'est moi qui te remercie ! Je m'appelle Lauriane, cinquième année à Serdaigle.. mais ça tu le sais déjà !
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle des fêtes

Message par : Ebenezer Lestrange, Jeu 7 Jan - 23:42


Il n'avait rien de prévu pour Noel. Tellement rien de prévu qu'il s'était traîné au Noël des Bleus alors qu'il était plus bleu depuis... Pas si longtemps que ça. Blanchet l'avait choppé quand à faire le mariole dans les cachots ? Octobre ? Novembre ? Mouais. Dans tous les cas, il était renvoyé, squattait la TS pratiquement H24 et n'avait pas d'autres endroits où crécher. La déprime. Il faisait froid dehors et tout était blanc. Il avait un peu la flemme d'y aller surtout qu'il ne connaissait pas vraiment les gens de sa maison, sympathique comme il était. Il phasa sur chocolat chaud saupoudré de cannelle, songeant à la lettre qu'il avait écopé. Soupir. Fallait y aller, nan ? Il espérait que Célya soit là. Comme s'il ne la voyait pas assez. Juste pour pouvoir s'engueuler avec elle bien comme il le fallait avec éventuelle réconciliation la nuit tombée. Soupir. Il y allait.

Waddiwasi, c'était pas très loin. Il suffisait de pousser la porte de l'auberge, de faire quelques pas et de pousser une autre porte. Il n'avait même pas besoin d'enfiler sa cape pour braver le froid. Limite il pouvait s'y rendre pieds nus, sentir la neige sous ses orteils et foutre des flaques d'eau dans le magasin. L'idée lui plaisait bien. Il en était où ? Poser sa tasse, désespérément vide, sur le comptoir, boire une rasade de whisky pour contrer le froid et donner du courage, dire au revoir à Laura et Phoebe s'ils passaient par-là, prendre le cadeau dans un paquet fait à la va-vite et s'étirer. Il n'allait pas aller loin à ce rythme. L'air froid lui coupa le souffle. Ça faisait trop longtemps qu'il n'était pas sorti, trop occupé à réfléchir à des questions existentielles abordant des sujets plus ou moins légaux.

Il marcha rapidement, entra dans la boutique en faisant claquer la porte et parcourut la salle du regard. Il avait quitté les aigles depuis pas si longtemps que ça et il n'en reconnaissait aucun à part les préfets, la fille qu'il avait livré la dernière fois et McKinley. Alors il alla vers lui, un peu paumé.

- Salut, quoi de neuf ?

Il n'avait jamais été doué pour lancer les conversations après tout. Il fallait qu'il donne son cadeau mais il savait même pas à qui. Alors il chercha Evelyne ou Altaïr des yeux, songeant qu'il aurait mieux fait de rester à l'auberge. Y avait de l'alcool là-bas en plus.

Toutes mes excuses
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle des fêtes

Message par : Harmony Lin, Ven 8 Jan - 1:11


A peine son professeur avait-elle lu la lettre que ses yeux pétillèrent de joie. Elle serra fortement Harmony dans ses bras, ce qui surpris la jeune Serdaigle, et continua en disant de nombreuses fois "Merciiiiiii !" tout en semblant très très joyeuse. Harmony fit un énorme sourire, à la hauteur de celui de la personne en face d'elle et répondit doucement que ça n'était pas grand chose. Elle rit un peu en voyant Miss Steiner aussi heureuse et songea dans un coin de sa tête et avec un sourire en coin qu'elle était contente d'avoir pu la voir comme ça. Ça enlevait un peu le côté sérieux de sa professeur d'Astronomie, même si celle ci n'était pas forcément stricte et que ce qu'elle leur faisait étudier était intéressant. Celle-ci dit alors :

- Encore merci ! Je ne sais pas quoi dire d'autre... Mais tes cadeaux me touchent beaucoup. J'en prendrais bien soin

Sur ces paroles, elle leva la main et désigna le bijou qu'Harmony lui avait offert et qu'Amy avait enfilé dès qu'elle l'avait vu. Harmony répondit doucement, avec un énorme sourire :

- Pas de quoi ! Je suis contente que ça vous ait plu !

Après que la jeune Serdaigle ait répondu ça, son professeur prit congé poliment et parti rejoindre Elena, sous le regard d'Harmony. Elle voulait offrir son dernier cadeau, celui destiné à Elena, mais se demandait si celle-ci serait disponible à un moment de la soirée. C'était mal parti en tout cas... Regardant autour d'elle et ne voyant aucune tête connue disponible, elle décida d'aller voir les deux tables qu'elle avait aperçu en arrivant.

D'abord la musique ! Il y avait déjà une liste assez conséquente de musiques en attente mais Harmony ne se découragea pas et, d'un sourire, elle programma une musique qui lui rappelait les bons moments passés avec sa mère à chanter à tue-tête. Une musique douce et romantique pour un beau Noël ! Ceci fait - elle avait mis un peu de temps à trouver la chanson, celle-ci n'étant pas très connue dans le monde sorcier -, elle se dirigea vers le buffet.

Harmony était une gourmande ! Tout ce qui était au chocolat, c'était ce qu'elle préférait - ou presque, car elle aimait toutes les pâtisseries en fait - ! Malheureusement, aucune trace de desserts sur la table. Uniquement quelques boissons et mets salés. Harmony sourit doucement, s'imaginant déjà avec une part du futur gâteau - ou du moins elle espérait qu'il y en aurait un ! - dans son assiette, et son regard devint rêveur. Elle se reprit quelques instants plus tard, consciente de l'étrangeté de la situation, et rougit d'embarras, soulagée que personne ne l'ai vu - enfin elle espérait -.

Harmony se servit ensuite rapidement un verre de Limonade puis grignota quelques toats et biscuits et se retourna pour voir si Elena était à présent seule. La chance était a priori avec elle puisque celle-ci venait de rentrer dans la salle du sapin, semblant venir de dehors. La Serdaigle finit rapidement son verre puis se dirigea vers son aînée, décidée à lui offrir son cadeau. Elle ralenti néanmoins un peu en voyant le sourire en coin que son amie avait. Qu'avait-elle encore fait ? Ne se laissant pas démonter par ça, elle continua sa route et se posta devant son amie en annonçant avec un grand sourire :

- Re-coucou Elena ! J'ai ouvert ton cadeau ! Merci beaucoup pour ces ingrédients ! Il se trouve que j'ai aussi quelque chose pour toi !
Tiens ! J'espère que tu ne l'as pas déjà ! lui
dit-elle en lui tendant un paquet.

Harmony attendit que son amie regarde l'intérieur du paquet et continua après quelques instants :

- Ça n'est pas un livre sur les poisons, désolé, mais j'ai pensé que ce qu'il contient pouvait t'intéresser quand même ! Je suis sûre que tu trouveras avec ça des nouvelles idées pour Waddiwasi !


Elle ajouta finalement après que celle-ci ait répondu :

- Au fait, j'ai vu quelqu'un ouvrir ton pétard donc je suis au regret de te dire que je ne me ferais pas avoir ! Mais un certain Gryffondor va sûrement recevoir un cadeau en plus cette année !


D'un clin d’œil, elle montra la petite boite qui était à présent dans son sac puis tourna la tête, surprise, car quelqu'un venait de faire pivoter Elena. Cette personne était nulle autre qu'Amy Steiner, sa prof d'Astronomie, et celle-ci avait un genoux à terre et un regard flamboyant. Elle dit alors, fixant Elena :

- Vous êtes mon soleil,
La joie que je promène,
La force qui brise mes chaînes,
Le sang qui coule dans mes veines.

Vous êtes la raison de mon existence,
La définition de l’innocence,
Mon ange de bienveillance,
Plus qu’un espoir et plus qu'une chance.

Vous êtes ma mélodie,
Les couleurs de ma vie,
La douceur de mes nuits,
Le bonheur à l’infini.

Et pourtant même ces mots,
Ne volent pas assez haut,
Pour exprimer tout ce que je ressent,
Ma vie, ma prêtresse, je vous aime, tout simplement.

Harmony était sans voix. Elle était à la fois abasourdi et intérieurement morte de rire. Mais quand la chanson qu'elle avait programmée plus tôt, Ti Amo , retentit dans la salle au moment où Amy se relevait, passait ses bras dans le dos d'Elena et l'embrassait fougueusement, la mâchoire d'Harmony se décrocha. OMG. Sa prof d'Astronomie était en train d'embrasser son amie, la gérante de Waddiwasi, sous ses yeux, et avec en fond une chanson qu'elle avait choisi !

Écarquillant les yeux, Harmony, qui jusque là était tout à côté des deux filles, se recula doucement puis se retourna, se dépêcha d'être assez loin d'elles pour ne pas qu'elles puissent l'entendre et... Explosa de rire. Il ne fallait pas lui en vouloir, c'était nerveux ! Et puis, elle n'aurait jamais cru voir ça dans sa vie : sa prof d'Astronomie être plus que proche avec Elena... Se retournant pour faire face aux filles, une larme de rire à l’œil, elle regarda attentivement la suite de la scène, voulant absolument se rappeler de tous les détails pour les raconter à Lïnwe ensuite - ou au moins pour profiter de cette scène inédite xD - ! Elle songea alors, en riant de plus belle, que le côté sérieux de sa prof était à présent totalement parti et se demandait si celle-ci assumerait d'avoir fait ça devant quelques uns de ses élèves.

Cadeau d'Elena :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Salle des fêtes

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 13:52


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 4

 Salle des fêtes

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Waddiwasi-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.