AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk
Page 3 sur 4
L'Antre des Potions
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
William West
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005

Re: L'Antre des Potions

Message par : William West, Jeu 7 Juil - 1:45


PV Lizzie
(Moins d'un mois pour répondre cette fois ! Félicitation moi !)

- Tu peux être plus clair quant à l’action sur l’esprit ? Tu cherches des trucs un peu sédatifs -feuilles séchées de verveine, ou huile essentielle de mélisse- avec une tendance hallucinogène -jus de belladone, poudre de Volubis ?

La réplique fusa, cinglante, tandis que la jeune femme réapparaissait. Peut-être aurait-il mieux fait de moins l'ignorer jusqu'à présent ? Ou peut-être n'aurait-il simplement pas dû lui demander son aide. Sans montrer le moindre ressentiment, William ravala son égo et s'apprêta à répondre. Il connaissait ses compétences et les limites de celles-ci mieux que personne et en la matière, il ne pouvait pas compter uniquement sur lui-même. Contrairement à ce que l'on pourrait penser au regard de son passé, les potions n'étaient absolument pas sa spécialité. Le jeune homme était doué pour suivre les recettes à la lettre mais pour ce qui était d'innover, mieux valait ne pas trop compter sur son savoir-faire.

" Sédatif... Oui et non. Que l'esprit soit endormis est une bonne chose, le corps par contre doit rester éveillé donc pas de somnifère. Les hallucinations sont inutile. Le but recherché est... Disons une perte de contrôle... "

Le serpent rechignait visiblement à en dire plus, ne souhaitant vraisemblablement pas en dévoiler trop, ne souhaitant pas trop se dévoiler sans doute. De toute façon, nul doute qu'elle comprendrait rapidement où il souhaitait en venir lorsque la préparation aurait débuté, ou plutôt lorsqu'elle serait sur la fin. Une faim dévorante emplissant la soif de domination du jeune homme dès lors qu'il songeait à ce qu'il pourrait réaliser si jamais il parvenait à son but, son appétit insatiable de pouvoir pourrait sans aucun doute être finalement rassasié avec une telle arme entre les mains.

Tout en commençant à faire chauffer l'eau du chaudron, Will décida d'ajouter une petite blague pour détendre l'atmosphère, riant joyeusement.


" Mais désolé, je ne peux pas t'en dire plus sinon je serais obligé de te tuer. "

Était-ce réellement une blague ?
Revenir en haut Aller en bas
Malena Kane
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: L'Antre des Potions

Message par : Malena Kane, Lun 25 Juil - 6:47


@Liz

Déterminer le centre exact de quoi que ce soit est au mieux problématique. Avec ce qui vit le problème devient du domaine de l’intangible. Quel est le centre d’un Homme ? Quel est le centre d’un rêve ? Quel est le centre du réel ?

Lorsque les choses nous glisse entre les doigts, qu’il ne nous reste que l’incompréhension des yeux, on panique. Toi, non. C’est sur les chemins vagues et flous que tu aimes naviguer, que tu aimes patiner. Lorsque les repères valsent. Lorsque le monde se met en italique, penche, et est proche de se casser la gueule. Sensation de chute qui chatouille au creux du ventre.

Tu sens que t’as le cul entre deux chaises. Entre : la réalité et l’impression de rêve. Où es-tu exactement ? T’as beau tourner cette question dans ta tête, elle continue de tourner. Elle ne trouve aucune stabilité. T’as la conviction profonde que tu ne pourras t’accrocher à aucune certitude.

Si. Une.
Les Dragons.
La raison de ta présence, ici.
La raison de sa présence, aussi : Âme-Âme.
Tu ne repartiras pas sans Dragon.

- S’agit pas de les maîtriser. Mais de les libérer. Laisse-moi en prendre un. Juste un. Et tu verras. L’aube du nouveau monde naitra des flammes.

Liz. J’sais qu’au fond de toi. T’as le goût du ciel et des incendies. J’sais que tu fais partie des affamée.

- Juste un. Et les levers du jour se relèveront.

Liz. Liz. Accepte.
Sinon réponds à cette question.
À ton avis. Ça fait quoi quand les Âme-Âme s'entrechoquent ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: L'Antre des Potions

Message par : Lizzie Bennet, Mer 3 Aoû - 12:25


@Will - trop de réactivité en toi, ça m’a tant déstabilisée que j’ai zappé Ange

Il te regarda presque bizarrement. Enfin non, pas bizarrement, p’t-être que c’était juste ça, il te regarda. T’étais plus la plante. Sans trop savoir ce que tu devenais. Il réfléchissait, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, et pis finis par égrener ses mots au compte-goutte. On eut dit qu’il pesait chacun d’eux entre ses dents, tournant la langue sept fois, tout comme on dit de faire aux enfants ; fin il était clair qu’il avait pas une envie follichonne que tu participes, alors valait mieux rester agréable. Comment on en était venu là ? Tu voulais être agréable au p’tit c*n qui t’avait mise à Azkaban ? En même temps, lui était pas trop désagréable. Il était même assez drôle quand il le voulait, surtout compte tenu du nombre de personnes qui te voulaient morte. Tu ne pus retenir un petit rire bien guttural. Yep. T’étais aussi insensée qu’ils le disaient. Qui ils ? Tous. Et c’est en pensant ce tous que le premier mot à rugir fut ta mère, et tu te rappelas en un flash qu’elle avait existé. Pis encore, ton père, que t’avais pas vu depuis un demi-siècle ou presque. Tu te rappelais plus de leurs visages. Genre la longueur des cheveux, les cernes, l’émotion générale, ça allait, mais les contours disparaissaient, ils disparaissaient. Sunil et son gel de la pensée avaient été radicaux. Retour à l’interlocuteur, vu le peu d’indications qu’il lâchait, autant les prendre en note aussi soigneusement que possible. A quoi jouais-tu ? Tu cherchais à lui faire bonne impression ou quoi ? Tu te fatiguais pour dire le vrai, plus encore que tu te sentais lasse de vivre. Esprit endormi, corps vif ; plus pantin qu’être empli d’illusions. Mais il était compliqué ce type en fait. Parce que autant, en paralysie du sommeil tu t’y connaissais un peu, autant pour l’inverse... Fallait réfléchir. Toi aussi. Ah attendez. Peut-être que du côté des parasomnies y avait des choses à étudier.
Je pense que ce qu’il faut cerner, c’est les ingrédients facilitant l’apparition des parasomnies. Mais chacun a un peu sa spécialité -fin j’t’apprends rien- du coup... Pour les sexsomnies -pertes de contrôle à caractère sexuel- faut tester les mixes moldus. J’crois que les médocs dopaminergiques, avec un peu d’alcool et de somnifères ça marche bien. Pour les somnambulismes un peu intéressants, style dissociatifs, les drogues enthéogènes ça peut aider. En terme de contrôle du corps, une terreur nocturne ça peut être sympa aussi, mais je m’y connais moins. Les plantes y participant, notamment en stimulant des fièvres style la douce amère, ont souvent un paquet d’effets secondaires... Pouah j’dois pas être bien utile, j’ai encore du mal à cerner le projet j’pense. Au pire on part sur ce qui t'inspire, pis on teste ? C’est le principe, découvrir en faisant.

@Mal

Yel parlait. Peu. Mais ses mots visaient toujours incroyablement juste. Ils tapaient où il fallait. Ok, c’était pas dur de savoir que tu avais fait Azkaban. Mais sa manière de compter la libération était en elle-même un ode au renouveau. Yel comprenait. Yel n’avait, comme Parker, était témoin de ton évolution à Azkaban. Tant mieux. Un suffisait. Mais son âme pouvait palper tes failles, se les approprier, et te compter tout ce dont tu rêvais. L’appel se faisait fort, plus fort, trop fort, fallait te maitriser, surtout ne pas succomber, tu lea regardais, droit dans les yeux, et un fil semblait vous attacher, fil à la fois léger et immatériel, et plus vigoureux que l’acier. Tu ignorais si yel le sentait aussi, mais il y avait un truc, un truc qui clochait et faisait qu’avec yel, non n’était pas une réponse. Yel parlait dans la langue non de ton cerveau, non de ton coeur, mais de ton âme et tout allait plus vite,


Nom de Mission : Âme de dragon.
Agent : Smoke Dancer
Objectif : Libérer les dragons.


Fuck, yel t’avait conquise. Un coup de baguette plongea la salle dans l’obscurité, et chopant sa main, presque enfantine, tu disparus en réserve.  Pieds glissants, empressés, tu voulais tâter l’oeuf du dragon. Le Dracul.
- On ne peut pas tous les libérer. Mes patrons s’en apercevraient. Mais choisis en un, et sois Demain. Le  Retournement, renversement, ce moment où tout plane et s’arrête et se tait-



Lizzie Bennet - 1 Oeuf de Dragon pour Mal - 100 Gallions
Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'Antre des Potions

Message par : Heather Wells, Ven 21 Oct - 0:15


Etalée dans son canapé, Heather ne pouvait pas passer à côté de la réalité qui l'assiégeait. Son ventre était tellement énorme qu'elle ne voyait plus ses pieds. Et elle qui avait toujours adorée avoir une poitrine généreuse avait l'impression que ses seins étaient sur le point d'exploser. Il ne lui restait plus qu'un mois de grossesse et enfin elle serait libérée de cette chose qui poussait dans son ventre. Cela lui semblait être une éternité.

Il y avait une chose cependant qui la dérangeait particulièrement, déjà que donner la vie la dégouttait cela lui répugnerait encore plus si son gosse était de sang impur. Le peu qu'elle connaissait de son père, cela ne devrait pas être une mauvaise surprise, néanmoins, on ne savait jamais... Et Merlin savait que l'ancienne Serpentard n'était pas du genre à faire confiance aisément, elle se devait de vérifier.

Pour cela, elle ne savait pas vers qui elle pouvait se tourner, mais il fallait qu'elle essaye. Elle ne connaissait aucune potion qui lui permettrait de tester le sang de son enfant, cependant, elle avait une petite idée d'où chercher. Après une difficile étape qui consistait à se mettre debout, elle était prête à se rendre dans l'allée des Embrumes. Enfin, elle n'était pas exactement prête. Avec la demi portion qui prenait un malin plaisir à faire du yoga sur sa vessie, elle ferait mieux de faire un détour par les toilettes avant de partir, ce qu'elle fit.

La rousse avait entendu parlé qu'une fabricante de potion avait été embauché par la BAMN, peut-être que cette femme saurait quoi faire ? Incertaine, la jeune femme descendit les quelques marches qui la menèrent dans une salle qui, dès le premier regard, était dédié aux potions. Cela se voyait par le nombre d'ingrédients et de chaudrons qui se trouvaient ici. Ne restait plus qu'à savoir où était passé l'employée.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: L'Antre des Potions

Message par : Lizzie Bennet, Ven 21 Oct - 20:41


@Hea - t'es moche en verte

J’avais chopé un moldu tout propre un moldu tout neuf un moldu tout mort. Enfin pas encore, pour l’heure, il ne s’agissait que de ré-alimenter nos stocks de sang humain. J’étais si professionnelle que je l’avais désinfecté avant, au tissu et non à la baguette, ok, j’avais certes mêlé un peu d’acide au tout premier, juste pour le plaisir, mais le second épongeait, le troisième était plus alcoolisé, pour buter tous les germes, et le dernier absorbait les derniers surplus de liquides. Voilà. Nu comme un ver et dépourvu de microbes. Quasi. Je crois. J’espère. Au pire, on verra ce que ça change à l’usage, suffisait de préciser sur les étiquettes des fioles dans quel contexte le sang était prélevé.

D’ailleurs, c’était pas tout de jouer les esclaves de NoFaceGod, fallait un peu passer à l’action. Un petit coup de poignard pour lui ouvrir quelques plaies, des fioles qui se collent à la peau, comme dotées de ventouses, et puis pour aller plus vite, tester d’autres approches, je vais aussi chercher un petit bocal de sangsues non-magiques et les dépose le long des bras de la bébête. Tout va bon train, les ventres s’épaississent, les fioles se remplissent. Parfois je résiste pas à venir faire mumuse avec les plaies pour accélérer le rythme d’écoulement du sang. Parfois ça fuite du mauvais côté et tu-je file un bref coup de baguettes. Parker n’aime pas trop quand ça sent le mort en bas, et puis en vrai, ça fait fuir les clients.

Le gentil pantin commence à tourner de l’oeil. J’interromps le prélèvement. L’objectif n’est pas de le tuer tout de suite, non, j’ai besoin d’un petit cobaye humain de rab. Alors je l’énergise un peu et installe l’espèce d’homme dans une cage, derrière une porte masquée par un trompe-l’oeil. J’ai à peine le temps de fermer que des pas font crisser l’escalier. Si lourdement que je m’inquiète de la possibilité que les planches cèdent, pouf, d’un coup.

Elles tiennent, je crois, et les sangsues-en-bocal et fioles en main, j’approche de la source de bruit. Je la croise affairée à étudier vaguement les lieux. Silhouette connue, enfin plus le visage que la silhouette qui avait, en vérité, changée. Bienvenue dans la team des cachalots, Wells.
- Ça fait un bout. Tu cherches quoi ?
fis-je en posant les fioles à leur place et me lavant les mains. Il restait une poignée de gouttes de sang sur mon pantalon, ça tache cette m*rde.
Revenir en haut Aller en bas
Aileen O'Leary
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'Antre des Potions

Message par : Aileen O'Leary, Sam 22 Oct - 4:17


Rp avec Lizzie :3

Aileen n'était pas le genre de personne à traîner dans l'allée des Embrumes. Non pas qu'elle avait peur ou n'appréciait pas la magie noire, bien au contraire. Elle savait simplement que si elle se faisait prendre en ces lieux par quelqu'un sa famille elle était faite. Qu'Illeria avait conçu un enfant avec un dépravé de la magie noire restait encore sur les coeurs de pas mal de monde apparemment. Aileen n'avait jamais réellement eu besoin d'aller en ces lieux. Obtenir des artefacts magiques était si facile de nos jours après tout. Et pour les potions...c'était sa spécialité. Et quand on a accès au matériel de Poudlard, pas besoin d'une salle spéciale.

Soupir

Pourtant elle n'avait pas le choix d'entrer en ces lieux aujourd'hui. Si elle voulait trouver une manière de bouger sa mère et Allister d'Irlande elle avait besoin de Gallions. De beaucoup de gallions. Et comment est-ce qu'une pauvre petite étudiante de Poudlard pouvait espérer en gagner autant si ce n'était qu'en passant par des moyens détournés? Elle n'avait pas envie de vendre son corps, s'abaisser, s'humilier, laisser des mains étrangères la toucher....Non, une relation de commerce bien établie serait plus saine et plus profitable.

Inspire

Aileen s'avança d'un pas assuré dans l'antre des potions. Elle croyait en son idée, paraître hésitante n'était pas une option. Après tout, dans un deal, la première personne qui montre le moindre signe d'hésitation perd. La serpentard avait entendu parler de la responsable de la place. Avec un peu de chance, elle pourrait la convaincre de son projet, ou du moins de venir prendre un verre avec elle.

Expire

Descendre les escaliers en colimaçon. Grimacer à chaque fois que celles-ci grincent. S'avancer dans l'étroit couloir. Se dire que les proprios allaient décidément dans le cliché. Arriver dans l'antre. Le jeu commence. Allait-elle tout perdre? Ou allait-elle gagner le jackpot?

Un temps

-Bonjour, pourrais-je parler à un responsable, j'aurais quelques questions à lui poser.

Les dés étaient lancés, elle entrait dans la danse.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: L'Antre des Potions

Message par : Lizzie Bennet, Lun 24 Oct - 7:19


@Aileen

le vide vient des yeux.
il fait comme une aspiration
ça roule en arrière
et ça se meurt loin de toi.

le vide est le vent froid qui vous broie de l’intérieur
qui remue tout comme un couteau
et part sur la pointe des pieds
un pas feutré un pas feulé
le vide annihile puis se tait.

le vide suppose le manque et d’avoir été comblé
ce n’est pas comme le creux qui toujours l’était
c’est un truc qui s’installe et se cherche s’entretient
qui grignote de l’intérieur

le vide c’est ta voix
ton étreinte tes câlins
c’est te vouloir près de moi
que tu dises que tout va bien
qu’on avance sereins
ou gueule jusqu’au matin
qu’on crache dans les étoiles
qu’on se tienne à la vie
qu’on marche pas droit
mais en se tenant la main

le vide c’est ce qu’on était
ce qu’on a perdu entre deux cris
les deux brisures de chair et de vie

mais ce texte n’est pas lizzie
car pour connaître le manque il faudrait reconnaître avoir aimé
avoir été
été plus qu’une vague poussière de fée
qu’une baguette abimée

il faudrait admettre les attaches et les taches sur la chair
les cicatrices de la vie et les envies d’enfer

il faudrait cesser de se déprendre
et amarrer un temps à port

non le vide elle ne connait pas
sa vie est chargée, c’est important
d’être toujours occupée, ça aide à oublier
peut-être même à s’oublier
sa vie c’est les chaudrons et les clients
les tours de garde et tours de draps
c’est les piques et les déceptions
leurs mensonges et ses trahisons
leurs chemins qui se disloquent
se désossent
pour ne garder au bout du compte
qu’un bout de mystère en bas de l’escalier
un bout de vie de l’autre côté

une voix aux senteurs enflammées se dessine
elle est bûche et automne et champignons et forêt
elle cherche un responsable et un instant lizzie bug
(bug)
(psycho bug)
(psycho bug)
(psycho psycho psycho bug)
(sur le verso de l’âme)

responsable ? adulte ?
langue étrangère
on dit qu’ils ne boivent pas à 15h du matin
une race méconnue
mais comme ses patrons l’étaient pas plus
elle répond d’un rire-soupçon
- tente toujours. quelles sont tes questions ? ça a le moindre lien avec les potions ?
Revenir en haut Aller en bas
Aileen O'Leary
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'Antre des Potions

Message par : Aileen O'Leary, Jeu 27 Oct - 4:11


@Lizzie

La danse commençait, sa partenaire? Une femme qui aurait pu passer inaperçue dans une foule, brune, yeux bruns, taille moyenne, pas de signes distinctifs. Si ce n'était qu'une lueur de mystère de ses yeux. Une lueur qui aspira Aileen, pour la recracher déboussolée.

- tente toujours. quelles sont tes questions ? ça a le moindre lien avec les potions ?

Et voilà que la femme en face d'elle prenait le contrôle de la danse, SA danse. Il fallait qu'elle se ressaisisse. Ne pas se laisser intimider, ne pas céder à la curiosité qui la poussait à vouloir connaître son nom.

-Je voulais savoir si vous aviez un moyen de livrer potions et artefacts à Poudlard...et d'offrir mes services le cas échéant.

Une pause. Le temps de laisser l'information digérer.

-Je me demandais aussi si vous aviez une section d'objets usagés...Dans le cas ou j'aurai quelques vieux objets magiques dont j'aimerais me débarasser...

Air naturel, détaché. Il ne fallait pas qu'elle montre qu'elle avait réellement besoin de la chose, que c'était presqu'essentiel pour elle d'avoir cet emploi.

-J'allais aussi proposer mon aide pour les potions, mais on dirait qu'il y a déjà quelqu'un de bien plus compétent que moi aux commandes.

Une flatterie, cela ne faisait de mal à personne. Et puis...c'était vrai. Bien qu'elle soit à l'aise avec les potions, elle n'était encore qu'une petite étudiante.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: L'Antre des Potions

Message par : Lizzie Bennet, Ven 28 Oct - 3:44


@Aileen

tu la regardes comme un enfant
obnubilé par ses yeux
je crois que pareille à eux tu pourrais
t’essayer à les lui arracher
pour l’avoir dans ta main globuleux
et mystérieux
et nuancé
et flouté
le presser l’enserrer
le souffler
voir s’il s’assèche
si l’humeur aqueuse le quitte
quand au vent enflammé on l’invite
le faire tourner sur une broche
comme un marshmallow
ou une saucisse
et enfin elle se reprend
quitte ses envies gourmandes
arrive au sujet de sa venue
lizzie aurait pu l’entendre
peut-être même l’écouter
s’il n’y avait eu cette politesse crachée
ces vous et ces normes
ces je voulais et ces services offerts
les étaux sociaux étaient en la rousse
bien trop enracinés pour que la brune
puisse lui prêter l’attention méritée
pourtant les idées étaient bonnes
la fille avait de l’audace
sous ses carcans un certain cran
peut-être est-ce d’ailleurs
ce qui lui valut une réponse
sous ses détachements comme une once
de possibles
d’après
de barrières refusées
et la maîtresse des potions appréciait
tout au moins
l’idée
la seafordienne ne répondit en revanche pas
à la tentative de cajolerie
elle était aussi peu sensible aux compliments
qu’aux reproches qui lui pleuvaient
tout
le
temps
Dans le cas où tu aurais ce genre d’objets,
comment m’assurer qu’ils seraient bons pour l’usage ?
regard louvoyant, pas approchant
nos fournisseurs ont tous des licences
une expertise prouvée par l’épreuve du temps...
sache que la BAMN a une clientèle plutôt élitiste
et les enfants ne sont notre cible de prédilection.
*convainc-moi ma grande
donne-moi l’envie
de te donner une chance
de te faire confiance
rappelle-moi l’importance
des premières expériences
l’éternelle valeur des essais dissimulés
prouve-moi que ce marché vaudrait
la peine que nous nous y risquions
et surtout, prouve moi
que je peux me fier à toi
pour assurer la transition jusqu’à Poudlard*

âme nocturne dis moi tes envies

tes espoirs et tes talents
âme nocturne succombe aux décalés

passe de l'autre côté
quitte leur monde réglé

Revenir en haut Aller en bas
Aileen O'Leary
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'Antre des Potions

Message par : Aileen O'Leary, Ven 28 Oct - 22:56


Essayer de reprendre le contrôle.

Échouer.

Ce n'était jamais elle qui menait, pourquoi se faire des idées? Fermer les yeux, ouvrir les yeux. Ne pas laisser l'inconnue diriger.

-Dans le cas où tu aurais ce genre d’objets,
comment m’assurer qu’ils seraient bons pour l’usage ?


Une respiration retenue. La rousse avait agacé le serpent qui dormait. Ce dernier semblait onduler vers elle, à pas feutrés, pour la manger.

-nos fournisseurs ont tous des licences
une expertise prouvée par l’épreuve du temps...
sache que la BAMN a une clientèle plutôt élitiste
et les enfants ne sont notre cible de prédilection.


Un mur se dressait devant Aileen. Un mur qu'elle ne savait si elle serait capable de sauter. Après tout comment une pirouette pourrait se mesurer dans un concours de saut en hauteur?

Abandon.

Échec.

Deux choses qu'elle ne serait capable d'accepter. Relevant la tête qu'elle avait baissé, la rousse fixa la brune du regard. Jeunesse et ambition. Deux qualités à ne pas oublier.

-Le problème des fournisseurs, c'est qu'ils ne vous fournissent qu'un inventaire précis. Facile à se lasser. Facile à oublier.

Danses avec moi belle brune, danses et laisses-toi envoûter.

-Je vous offre des objets exclusifs, inédits. De quoi piquer la curiosité. Tous seront soigneusement testés au préalable. Vous avez une réputation à garder après tout.

Aileen dansait sur la fine ligne de ce qui était accepté, de ce qui était réglé, de ce qui était régulé. Un papillon de nuit attiré par la flamme. Qui sait, peut-être qu'elle n'allait pas brûler.

-Et vous avez tord de vous limiter ainsi, de nombreux étudiants seraient intéressés, mais n'osent vous approcher, de peur d'à vous s'associer.

Un sourire carnassier. Les façades commençaient à tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: L'Antre des Potions

Message par : Lizzie Bennet, Ven 11 Nov - 0:14


@Aileen

et tournent les langues
et parlent les êtres
je reste

elle cause des fournisseurs
des habitudes et des usures
elle vend le renouveau
avec un sourire de printemps

j’ai presque envie de la croire

des mots encore
toujours plus de mots
dans un nouveau sens
moins rouillés qu’il n’y paraît
et qui se chargerait de les tester ?
est-ce un coût supplémentaire pour nous ?
ou faut-il se fier à ta garantie ?
montre les moi d'abord
que j'estime un coup
leur unicité

je la toise
moue en z cassé
le nez qui bouge avec
comme pour chasser les mouches
comme pour imiter
la prisonnière
enneigée

et s’effritent les heures
et reviennent les peurs
immobile

rule number two, just don't get attached to
somebody you could lose
so le-let me tell you

sous le masque de silence
les vérités se meurent
son fantôme danse devant moi
son teint diaphane élance un émoi
la revivance mémorielle

non
n
ooooootoi
noooooooootu
nonoooooooooooodisparais
ok ?


t’as pas le droit de me regarder
me juger d’où t’es
me rappelle pas que je lui ressemblais
à son âge
t’étais pas là pour me connaître
à peine une poussière pour me juger
une araignée pour m’enfiler
dans tes toiles inextricables

je ne te connais pas
sa voix s’impose pourtant
je m’aperçois bientôt
que je ne pense plus dans ma voix
mais la sienne
je l’entends
comme si elle parlait dans ma tête
quand les mots ont quitté ses lèvres
depuis une éternité

je m’en remets aux le sourire carnassier c'est mon truc par contre meuf pas touche à l'identité de Liz wsh COULEURS
méthode du naming
art du retour à la base
brun sombre du bois des étagères
roux-orange de ses cheveux
luisance verte du doxycide
réminiscence bleutée des fioles vidées
déjà le calme est plus qu’apparent
j’ai arrêté de penser
concentré mes pensées sur ma vue
au sens le plus strict
limité tout autre influx sensoriel
et les murailles sont
intouchables

j’en reviens aux opales vertes-grises
toujours plus affirmée
et ris
de ces rires gutturaux
qu'ils aiment pas entendre
dans la gorge d'une femme
tu t’inquiètes de la clientèle adolescente ?
ces derniers mois, ils sont passés de 47%
à 67% de notre chiffre d’affaire
on les voit tout le temps
je doute que la peur les étrangle autant que tu le crois
et puis
regarde moi
est-ce que j’ai de quoi être crainte ?
Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'Antre des Potions

Message par : Heather Wells, Sam 3 Déc - 20:26


En retard, comme d'hab... :/ déso !

Quelle ne fut pas la surprise de l'Irlandaise lorsqu'elle découvrit que c'était Bennet qui tenait ce poste. Et jamais elle n'aurait put imaginer que revoir un visage familier puisse lui faire autant de bien. Cela faisait des mois maintenant qu'elle s'était coupée d'un bon nombre de gens pour se retrancher dans son manoir, broyer du noir tout en maudissant Parker. Elle avait plutôt flippé en apprenant la nouvelle de sa grossesse et depuis son départ brusque, elle craignait de devoir Leur faire face à nouveau, peur de se faire traiter de lâche, parce que c'était exactement ce qu'elle était.

La jeune femme qui se tenait devant elle avait parfaitement la tête de l'emploie : le pantalon tâché par une substance rougeâtre qui ressemblait à s'y méprendre à du sang, les mains chargées de bocaux pleins. C'est là qu'elle remarqua son ventre arrondi.

- Une vrai épidémie p*tain... marmonna-t-elle avec surprise.

Cette dernière lui demanda alors ce dont elle avait besoin, posant dans le même temps ce qui encombrait ses bras. L'ancienne Serpentard eu un léger sourire dans lequel on pouvait néanmoins lire de l'embarras.

- Comme tu dois surement t'en douter... Ça c'est pas du tout volontaire, fit elle en désignant son ventre d'un geste de la main. C'est pas que je fais pas confiance au père du gosse, continua-t-elle sur un ton dont transparaissait la rancune, mais disons qu'on est jamais vraiment sûre de l'intégrité de quelqu'un tant qu'on a pas vérifié. J'ai cherché dans des grimoires mais je n'ai pour l'instant rien trouver dessus, du coup je me suis demandée s'il n'existerait pas une potion qui me permettrait de vérifier que ce rejeton est bien un sang pur, fini-t-elle, plein d'espérance. Je voudrais surtout pas polluer ma lignée...

Elle savait que Bennet ne serait pas du genre à tiquer sur de tels propos et qu'elle pouvait lui faire pleinement confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: L'Antre des Potions

Message par : Lizzie Bennet, Dim 4 Déc - 2:59


@Hea l'incorrigible / #TeamMums

Elle me regarde surprise ; de nous trouver plus de points communs que le passé le suggérait ? Ouh lou lou, si elle savait. Épidémie, le terme était gentil- à choisir, mieux valait ça qu’une MST. Je crois. Je pense. Au moins, on était pas... vraiment malades... on avait plus nos règles, tout ça, y avait du positif ? Non, non, l’aveu, l’aveu impossible à lâcher, et que pourtant elle dessinait, était le suivant : erreur ou non, on savait que c’était la plus belle erreur qu’on puisse faire. Ce qui importait n’était pas de savoir si on les avait voulus, à l’origine, mais si on voulait les garder.

Et ça, ça, j’en étais sûre. J’allais pas faire ma vie avec un mage noir, j’allais la faire avec moi même et c’était le plus grand des combats, apprendre à s’aimer assez pour pouvoir vivre toute une vie avec soi, combat que je semblais perdre, bataille après bataille. Cette erreur, cette erreur était celle qui me permettait de la passer avec quelqu’un d’autre. Cette erreur, c’était une vie créée : plus que nul n’aurait pu imaginer pour une sorcière en mon genre. Après toutes les existences que j’avais prise, coups de poignard, étranglement couette, noyade, sorts de découpe, brûlure, enterrés vif, jet vert, etc, etc, en vérité, je n’avais aucune idée du nombre que j’avais volé, j’en rendais une, une fois dans ma vie. Il y avait une part de beauté dans le geste. Accoucher d'une vie, à partir de tout ce que la société méprisait le plus. D'une noirceur subversive à souhait.

J’ignorais pourquoi elle, elle voulait le garder. Cela n’avait pas l’air d’être pour le père, à ce qu’elle disait. J’espérais juste que ce n’était pas encore pour lui. Il fallait que ce soit pour elle. Il fallait qu’elle le veuille, pour elle. Avant d’apprendre à l’aimer et chérir sa vie. Peut-être était-ce ce qu’elle tentait de faire, avec ses interrogations. Il lui fallait vérifier qu’elle pouvait l’aimer. Je comprenais. Je crois. Je pense. Je ne crois pas, il faudrait bien de l’espérance pour s’abaisser à utiliser un mot si creux. Sa question me fait sourire. J’en connais qui aimeraient l’entendre... je savais qu’elle ne comptait que parmi nos partisans, mais je me souvenais qu’il y a quelques années, elle s’était hissée en troisième place à la coupe des duels... juste après un homme qui ne m’avait caché être immatriculé 26. Elle avait un potentiel que Poudlard ne lui avait jamais exploiter, mais j’étais curieuse de voir à quel point nos idées s’alignaient. Ouh lou lou, si seulement je savais.

Son idée m’interpelait cependant. Je n’y avais jamais songé. Mais j’aimais le concept.
- Pas que je sache. Pas pour l’instant. Rien ne permet de mesurer la pureté de lignée des sorciers. Mais sur des foetus, aux systèmes encore en construction -peut-être, peut-être qu’on aurait le moyen de faire parler le plasma. ou leur sang, directement ? Je sais pas encore. ma voix se faisait de moins en moins audible, à mesure que je me laissais absorber par la recherche entre les fioles. Plus fort ensuite : Mais cette potion serait intéressante... Je peux essayer de voir. Oui. Je ne te promets rien, mais on ne perd rien à tester.
L’inspiration agitait déjà mes mains, et je continuais, susurrant dans une barbe inexistante. « Il faudrait sans doute de la myrrhe, pour les évocations purificatrices et les liens avec l’enfance dans les grimoires anciens... de l’armoise vulgaire, pour relier au sang... »
- Y a des informations particulières sur le père qui pourraient être influer sur la manifestation de la potion ?
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: L'Antre des Potions

Message par : Ashton Parker, Lun 19 Déc - 22:17


PV Merry K. Harper, Lizzie Bennet, Aileen O'Leary & Jean Parker

La journée avait commencé de manière relativement intéressante et se terminerait probablement encore mieux qu'elle n'avait démarrée. En effet, quelques jours plus tôt Ashton avait été contacté par Rafaël, son fournisseur le plus fiable en œufs de dragon et accessoirement son plan c*l occasionnel. Mais pour en revenir au sujet le plus intéressant, à savoir les œufs de dragon, le brésilien lui avait signalé qu'il avait en sa possession deux œufs non fécondés. Parker n'était pas vraiment un spécialiste de la reproduction chez les dragons mais il était à peu près certain de savoir que cela voulait dire qu'il n'y avait pas de possibilité qu'un bébé en sorte. Du coup cela rendait ces deux œufs complètements inutiles sur le marché noir puisque ce qui était intéressant dans les œufs de dragon c'était d'avoir un dragon au final du coup. Mais c'était sans compter sur l'ingéniosité naturelle du sang-mêlé, et ça Rafaël le savait bien, ainsi Ashton avait-il vu l'occasion rêvée de faire quelque chose de complètement hors du commun.

Pour beaucoup moins cher qu'un œuf fécondé, le Métamorphomage était reparti avec dans ses poches deux œufs de Norvégiens à crête qui ne verraient jamais le jour. Afin de réaliser son idée complètement what the f*ck, le sorcier avait contacté quelques personnes afin de mieux en profiter car comme disait si bien un moldu inconnu "Plus on est de fous, plus on rit". Du coup Lizzie, Merry et Jean avaient répondu présents pour participer à sa petite expérience. La Bennet avait également proposé de ramener une certaine Aileen que lui ne connaissait pas mais il faisait confiance à l'ex-Poufsouffle pour ramener des personnes sympas. En cette fin d'après-midi à la BAMN, Ashton avait prit soin de fermer la boutique afin qu'ils ne soient pas déranger par d'éventuels clients puis était descendu dans l'Antre des Potions. Il n'y allait pas souvent puisque c'était l'endroit privilégié de Lizzie mais cela lui avait semblé être le plus approprié pour faire de la cuisine.

C'était donc avec un magnifique tablier que le gérant s'était installé pour attendre ses "invités". Sur l'une des tables, à côté de laquelle il se trouvait, étaient disposés les deux œufs de dragon, du beurre, une poêle, du sel, du poivre ainsi que divers ustensiles de cuisine. En attendant que les autres arrivent, Ashton sortit de la poche de son jean un petit sachet contenant une certaine poudre blanche assez illégale et la disposa en rail sur la table avant de se l'enfiler d'une traite puis de ranger son sachet. Parfait ! Il était prêt à faire une bonne omelette !
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'Antre des Potions

Message par : Merry K. Harper, Jeu 22 Déc - 1:46


Il y a peu, Ashton avait contacté Merry pour organiser une petite soirée omelette sympathique. Bien sûr, quand il s'agissait de manger, la jeune fille était toujours d'accord. Si bien qu'elle avait répondu positivement à la proposition de son cher cousin. Mais ce que vous ne savez pas, c'était que cette omelette serait très spéciale. Et oui, Ashton avait prévu de faire une omelette aux oeufs de dragons ! Quoi de plus facile pour quelqu'un qui travaillait dans une boutique de magie noire. Non, d'accessoires de magie noire. Bon c'était presque pareil, mais tout de même. Il avait tellement de produits aussi étranges et inquiétants sur ses étagères. Alors il fallait bien en profiter pour faire quelques expériences.

C'est donc très enthousiaste que la rouquine avait attendu la fin de cette journée fort intéressante. Elle se posait plein de questions. Quelle tête aurait l'omelette, quel goût aussi ! Sur le coup, elle s'était bien évidemment demandé si ce n'était pas horrible de manger des dragons. Mais si les œufs n'étaient pas fécondés, ça marchait comme les poules non ? Ce n'était pas vraiment un bébé dragon microscopique. C'était juste un ovule ! Ouais remarque, penser ça comme ça, c'était bien dégueul*sse aussi. Secouant la tête, Merry entreprit de penser à autre chose tandis qu'elle quittait le château bien en avance pour se rendre jusqu'à la boutique de son cousin qui était quand même bien loin. Mais elle trichait. Elle avait prit son balai pour aller plus vite. Marcher, c'était long et c'était pas forcément très pratique.

Alors le trajet se fit sans encombre. Pas d'obstacle sur la route, rien. Arrivée sur le chemin de traverse, la rouquine quitta son balai pour terminer à pieds. Elle n'était plus très loin de la boutique, elle pouvait bien marcher un petit peu. Même si ce n'était pas le meilleur des endroits pour le faire. Baguette à portée de main, poing prêt à partir, la jeune fille saurait se défendre si on devait lui tomber dessus ! Son cousin lui avait bien apprit à le faire. D'ailleurs, en parlant de cousin, elle venait d'arriver !

Merry poussa la porte de la boutique d'accessoires de magie noire, entrant finalement dans la boutique. La jolie rousse referma derrière elle, s'aventurant dans la boutique. Elle se rendit jusqu'à ce qu'Ashton appelait " l'Antre des Potions ". C'est là qu'elle le retrouva enfin, en train d'attendre ses invités. Elle était la première arrivée. Les autres ne devraient plus tarder.

- Salut cousin ! Alors ils sont où ces œufs ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'Antre des Potions

Message par : Jean Parker, Ven 23 Déc - 22:33


Vous avez mon LA

La Boutique d'Accessoires de Magie Noire. La fameuse boutique. Avoir une invitation pour une dégustation surprise à cet endroit était quelque chose d'assez inédit pour le coup. Le sorcier avait revu Ashton, un homme avec qui Jean s'était assez bien entendu durant les années passées au sein de Poudlard, mais l'avait perdu de vue avec la décadence dans laquelle il s'était enfoncé et qui lui servait désormais de quotidien. Peut être serait il temps d'essayer d'évoluer un peu...  

Quoi qu'il en soit il était prévu de s'amuser et de se détendre ce soir donc bon il fallait ne plus penser aux idées torturant inutilement son esprit et pour cela, un peu d'herbe et un verre de vin fut l'association parfaite d’arômes entrant en symbiose pour aider à la détente de manière plus ou moins forcée. Quoi qu'il en soit, le temps de ranger le manoir un peu sale, seule chose studieuse à laquelle étrangement le jeune homme se tenait. Juste une façade pour que si des gens étaient emmenés à venir pour on ne sait quelle raison, il ne voient pas un sorcier incapable de gérer sa propre vie.

Depuis qu'il avait la possibilité de transplaner librement, la vie était devenue quand même relativement plus posée, plus besoin de se taper des heures de route pour aller à tel ou tel endroit, de subir les aléas climatique, bref c'était un bon plan. Le sang-pur transplana donc en direction de la capitale Anglaise, plus précisément dans une des rues du chemin de traverse. Se balader dans les quartiers sorciers était une chose que Jean appréciait plus que tout, voir les gens parler de choses complètement délirantes, de sentir l'odeur des parchemins ou du bois travaillé quand on entre dans telle ou telle boutique, l'impression d'appartenir à ce monde malgré le fait qu'il ne le fréquentait de moins en moins. Malgré l'heure, le jeune homme était vêtu d'une tenue légère, à savoir un pantalon serré et un T shirt un peu trop grand pour lui.

Après de longues minutes à flâner à travers les ruelles, il fut donc temps d'aller faire un tour au niveau du point de rendez vous. On passa ainsi de l'ambiance calme et tranquille à une atmosphère plus froide, plus tendue, les passants ne semblaient pas vraiment s'aventurer dans ces quartiers la, sans doute de peur de se faire agresser ou autre, alors que personnellement, Jean n'avait jamais eu de problèmes là bas. Le pavé paraissait irrégulier sous les pieds du jeune homme, les murs semblaient ternis, les pierres en devenaient presque noires et peu de rayons de soleil passaient sans doute par là. Après quelques minutes, il se retrouva devant le lieux de rendez vous, la fameuse Boutique. Voir quelques bouteilles encore fraiche et un peu de "fun" dans un sac pouvait être une bonne idée avait pensé le jeune homme, qui verrait bien si il avait bien fait d'emmener le sac.

Le sang-pur décida d'entrer dans la boutique, histoire de se joindre aux autres chanceux participant à cette étrange dégustation.
C'était assez calme, rempli de divers objets en tous genre, le style était assez sympa. Jean regrettait de ne pas être passé plus tôt ici, il préférait se faire livrer directement à domicile quand il achetait quelque chose, mais essayer de changer d'habitude n'est pas forcément une mauvaise idée. Le sorcier décida donc d'explorer un peu les lieux à la recherche de la soirée, et en se baladant un peu, entendit des voix et celui-ci se permit d'entrer dans la pièce et dit en souriant :

Bonsoir ! C'est ici la soirée dégustation ?  
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: L'Antre des Potions

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 10:59


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 4

 L'Antre des Potions

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.