AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 2 sur 4
Dédale de couloirs
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Rachel Pasca
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard

Re: Dédale de couloirs

Message par : Rachel Pasca, Dim 10 Avr - 16:16


Dorénavant arrêté en plein milieux d’un couloir désert, les deux sorcières regardaient un peu partout pour tenter de déterminer qui leur jouait un mauvais tour. Aucun courant d’air n’agit comme celui-là et les demoiselles étaient assez éloignées d’une fenêtre quel conque.

Rachel était calme bien qu’en alerte. Le philtre de paix l’empêchait de s’inquiéter plus ou même de ressentir le moindre stresse, d’ailleurs elle gardait toujours et encore le sourire. Harmony néanmoins semblait un peu plus soucieuse qu’elle, et ce depuis le début de leur voyage. Pour elle, la verte essayait donc de rester sérieuse, d’avoir un comportement rassurant. C’était elle l’ainé, à elle de protéger la bleu si le besoin était et là… à mille lieux des autres élèves, loin des fenêtres et des grandes zones d’air tel que les escaliers ou étrangement certains couloirs, il y avait comme une présence. Cependant la sorcière n’était pas inquiète et ne l’aurait pas été même sans avoir abusé du philtre. C’était une école de sorcelleries peut-être bien, mais il n’y avait pas grand-chose qui pouvait blesser les élèves et rien qui ne les mettent directement en danger, si ce n’est les escaliers fou et leur tendance à surprendre des étudiants et le saule cogneur dans le parc. Sinon rien… sauf un autre élève.

- Les courants d'air ne sont pas censés partir aussi facilement et faire du bruit... Si ?

Rachel tourna le tête vers la bleu pour la regarder dans les yeux un instant, puis, après avoir sourit, lui dit :

- Ne t’inquiète pas, je continue à penser que c’était un courant d’air, on peu être surprit parfois, rigola-t-elle. Bon… si je te dis qu’il faut tourner à droite tu me crois ? Parce que c’est vrai.

Ça l’était effectivement, mais vu la blague qu’elle lui avait déjà faite la sorcière doutait de la confiance qu’Harmony lui accordait encore niveau orientation. Au pire pas grave, marcher le lui faisait pas peur au contraire, elle n’avait ni faim ni soif ni envie de pisser.

Redémarrant doucement, la verte se remit à siffloter pour détendre l’ambiance et essayer de faire un peu rire son accompagnatrice. Dans les couloirs, chaque bruit et principalement les bruits aigus ricochaient sur les murs pour les amplifier ou les déformer. Et puis, il fallait le dire… Rachel ne savait pas siffler !

Mais, alors que personnellement la brune n’avait fait qu’un pas, un grand fracas se fit entendre derrière elle, la faisant se retourner et courir au pas jusque l’endroit où l’armure en ferraille était tombée, soit un peu plus loin dans un couloir annexe. Quelqu’un aurait put se faire mal sans le vouloir. Gardant Harmony à porté de vu, Rachel constata des dégâts mais ne vit aucun élève coincé ni blessé ni même aucun élève du tout en fait.

- Pff, c’est bien ma vaine, marmonna-t-elle joyeusement. Harmony fait att’…

Pas le temps de finir sa phrase que Rachel tombait à la renverse, n’ayant pas prévu que le sol se mettrait à bouger, ou plutôt le tapis.
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dédale de couloirs

Message par : Harmony Lin, Mar 12 Avr - 21:19


Harmony n'était pas rassurée... Et pourtant, Rachel tourna la tête vers elle et, après lui avoir sourit, lui dit en rigolant :

- Ne t’inquiète pas, je continue à penser que c’était un courant d’air, on peut être surprit parfois.
Bon… si je te dis qu’il faut tourner à droite tu me crois ? Parce que c’est vrai.
ajouta-t-elle.

La Serdaigle regarda sa camarade attentivement, essayant de voir si elle essayait de la perdre encore plus ou non. Un peu naïve sur les bords, elle prit le parti de lui faire confiance - malgré sa petite blague - et tourna à droite. Elle en oublia presque le courant d'air, qui avait fini par passer dans un autre coin de son esprit, Rachel ayant été convaincante.

Puis, alors qu'elles reprenaient leur route, la Serpentarde se mit à siffler. Faux. Harmony n'osa pas lui dire mais rit doucement, amusée par le comportement de la Verte et Argent. Mais tout à coup, les deux filles entendirent un grand bruit derrière elles. Plus rapide qu'elle, Rachel se précipita vers l'endroit d'où venait le bruit, un couloir annexe. La suivant de près, Harmony découvrit bientôt une armure en ferraille qui était tombée par terre. Mais personne n'était dans le couloir. Étrange... L'aînée dit alors en marmonnant :

- Pff, c’est bien ma vaine... Harmony fait att’…


Rachel n'eut pas le temps de finir sa phrase que le tapis se dérobait sous ses pieds et qu'elle tomba à la renverse. Cette histoire devenait de plus en plus étrange... Pas du tout rassurée, Harmony lui tendit la main pour qu'elle se relève et dit :

- Rachel... Entre ça, les courants d'air et cette armure qui tombe... Tu ne trouves pas ça franchement bizarre ?
D'ailleurs, si c'est une blague pour me faire peur, tu peux arrêter ? C'est bon tu as gagné... Ramène nous à la Grande Salle maintenant !

Harmony était effrayée. Elle ne comprenait pas ce qui arrivait. Qu'elle était cette mauvaise blague ?! Elle jeta un regard paniquée à sa compagne, espérant que c'était une blague de sa part et s’apprêtant à s'enfuir en courant si elle voyait quoi que ce soit de louche...
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Pasca
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dédale de couloirs

Message par : Rachel Pasca, Ven 15 Avr - 14:47


Sonnée, Rachel se massa la tête d'une main tout en rigolant et attrapa de sa main libre celle qu'Harmony lui tendait pour l'aider. Bien sûr, elle utilisa plus ses jambes que ses bras pour se relever, autrement la bleu aurait fini par terre avec elle. Avec son gabarie Harmony aurait eu très peu de chance de soulever la masse que représentait la sorcière.

Rachel articula tant bien que mal un merci alors qu'elle s'amusait de la situation, se disant tout de même qu'elle ne devrait plus autant abuser du philtre de paix. Dorénavant la sorcière avait une bonne idée de ce qu'il s'était passé et elle savait que ni la petite ni elle ne risquait rien. De là à en rire... D'ailleurs la deuxième année semblait plus raisonnable qu'elle sur la situation.

- Rachel... Entre ça, les courants d'air et cette armure qui tombe... Tu ne trouves pas ça franchement bizarre ?
D'ailleurs, si c'est une blague pour me faire peur, tu peux arrêter ? C'est bon tu as gagné... Ramène nous à la Grande Salle maintenant !


Rachel souriait pour la réconforter et s’apprêtait même à lui dire la vérité, accéder à sa requête, mais lorsqu'elle ouvrit la bouche c'est une autre voix qui se fit entendre.

- Ooooooh, tu as peur ?

- Pas du tout Peeves,
répondit la brune tout en sachant que la question devait être adressé à Harmony.

La fillette semblait effrayée. Ne semblait pas comprendre ce qui lui arrivait. Peut-être n'avait-elle jamais eu affaire à un fantôme ? Rachel, de son côté, entre Peeves et Mimi, elle était gâtée. Habituée même.

Néanmoins, même si pour elle la situation était amusante, la brune prenait à cœur les états d'âme de la bleu, sachant encore et toujours qu'elle n'était personnellement pas la plus apte au monde à juger de la dangerosité d'une situation.

Alors, quand le fantôme apparu devant l'armure qu'il avait fait tomber et entra dedans pour l'animer, Rachel ne chercha pas à prouver son courage, mais entraîna tout de suite Harmony avec elle dans les couloirs. Courant pour le semer, prenant d'abord à droite, puis à gauche.

Cependant, le fantôme les suivait toujours, c'était possible de le savoir grâce au bruit qu'il faisait avec son armure. Le sachant simplet, Rachel resta calme lorsqu'elle s'écria :

- Vite Harmony, il faut rejoindre la salle commune ! Avant de la prendre par le bras et de la forcer à tourner dans le sens inverse.

Se cachant dans un couloir annexe non loin, Rachel fit signe à la bleu de ne pas faire de bruit. Normalement bête comme il était, le fantôme allait la croire et partir en direction de la salle commune justement. Normalement.  

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dédale de couloirs

Message par : Harmony Lin, Mar 26 Avr - 18:42


Après être tombée, Rachel rigola. A sa place, Harmony aurait été loin de rigoler mais la Vert et Argent devait être plus sereine sur ce genre de choses... Elle remercia la brunette tout en continuant de rigoler après avoir réussi, avec l'aide d'Harmony, à se relever puis l'écouta.

Une fois la tirade de la Bleu et Bronze finie, Rachel sourit et ouvrit la bouche pour répondre, mais une autre voix se fit entendre :

- Ooooooh, tu as peur ?

Harmony fit une grimace. Qu'est ce que c'était encore que ça ? Bien sûr qu'elle avait peur ! Mais avant même qu'elle n'ait pu réagir, la Serpentarde répondit à sa place :

- Pas du tout Peeves.

Puis, tout à coup, le fantôme apparu devant l'armure qui venait de tomber puis entra dedans, animant la fameuse armure. Ne sachant vraiment pas quoi faire et étant toujours pas très rassurée, Harmony se laissa faire quand Rachel prit sa main pour s'enfuir avec elle. La jeune Serdaigle se laissa guider, ne connaissant pas vraiment le chemin - et surtout pas aussi rapidement - et ne regardant pas derrière elle.

Pourtant, le bruit de l'armure se déplaçant lourdement les suivait, ce qui signifiait bien que le fantôme, que Rachel avait appelé Peeves, continuait de les pourchasser. Rachel dit alors d'un ton calme et plutôt fort :

- Vite Harmony, il faut rejoindre la salle commune !

Ne connaissant que peu les chemins et ne réfléchissant pas sur le coup, la Serdaigle regarda sa camarade d'un air interdit tandis que leur course se poursuivait dans les couloirs. Pourquoi prévenir Peeves de l'endroit où elles allaient ? Et puis, quelle salle commune ? Celle des Serpents ou celle des Aigles ? Puis, tout à coup, la Serpentarde se stoppa dans un petit couloir puis fit signe à la jeune fille de se taire. Suivant ses instructions à la lettre, la Bleu et Bronze ne fit aucun bruit, réfléchissant à toute vitesse. Mais oui ! Rachel avait pour but de faire partir le fantôme en armure dans la mauvaise direction !

Le bruit des pas de l'armure résonnait de plus en plus dans les couloirs, Peeves se rapprochait... Harmony ferma les yeux, espérant silencieusement que le fantôme tomberait dans le panneau puis se rendit compte après quelques secondes que les pas s'éloignaient... Oui ! Elles avaient réussi à le berner !

La Serdaigle fit un grand sourire à sa camarade et sortit de sa cachette. Demandant l'approbation de la Serpentarde, elle se dirigea vers le sens contraire de celui où était parti l'armure hantée puis marcha tranquillement, plus sereine que quelques instants plus tôt. Les deux filles arrivèrent alors vers les escaliers. Réfléchissant 3 secondes, la jeune fille se rendit compte que, pour rejoindre les salles communes ou la Grande Salle, il était nécessaire de descendre. Mais quand elle regarda autour d'elle, aucun escalier ne permettait de descendre...

Regardant d'un air soucieux Rachel, elle s'engagea tout de même sur un escalier qui montait, ne voulant pas trop être la au moment où Peeves se rendrait compte qu'elles l'avaient berné. Quand elles arrivèrent en haut, la Serdaigle se tourna vers sa camarade et dit :

- Alors ? On fait quoi maintenant ? Il faudrait trouver un moyen de descendre sans croiser Peeves...
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Pasca
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dédale de couloirs

Message par : Rachel Pasca, Mer 27 Avr - 20:57


Peu à peu le bruit métallique disparu, laissant les couloirs vide de bruit. Harmony se tourna alors vers la verte pour lui sourire, visiblement heureuse d'être débarrasser de l'esprit. Seul fantôme qui n'en était pas vraiment un. Poltergeist plutôt, ou esprit frappeur. Le genre a aimer faire du mal. Par chance celui-ci se contentait plus ou moins de faire des croches-pieds et de lancer des objets, d'autres pouvaient être... plus meurtrier.

En réponse au sourire de la deuxième année, Rachel souria elle-même de plus belle. Ravie que l'esprit est marché aussi facilement, parce son but n'avait pas été d'effrayé Harmony. Même la perdre, ça n'avait été qu'une idée folle de dernière minute, mais en aucun cas elle avait voulu lui nuire. Rachel était donc heureuse de la voir sourire à nouveau, et c'est ensemble qu'elles reprirent leur route en direction des escaliers.

Seulement voila, après le fantôme, c'était la magie qui posait problème. Les escaliers en fait, qui comme toujours n'en faisait qu'à leur tête et qui, en l’occurrence, ne leur permettait que de monter. S'ouate ! Quand il le faut il le faut.

- Alors ? On fait quoi maintenant ? Il faudrait trouver un moyen de descendre sans croiser Peeves...

- Tout dépend de ce que tu veux faire. Pour te donner une idée de là où nous sommes, la salle commune de Gryffondor est juste au dessus de nous, si tu prends cet escalier tu devrais retrouver ton chemin sans mal,
dit-elle en désignant ledit escalier qui leur faisait face. Peeves est partie vers la grosse horloge, tu vois laquelle ?

La brune n'avait pas envie de balader plus sa compagne, elle se sentait comme responsable de ce qui était arrivé avec Peeves et ne souhaitait pas en rajouter pour rien.

Gardant un sourire resplendissant, toujours sou l'effet du philtre, Rachel reprit la parole :

- Moi j'avais plus dans l'idée de me promener encore un peu. Tu es déjà allé dans la tour d'astronomie ? La vue en vaut le détour.

Si elle venait avec, Rachel se fit la promesse intérieur d’emprunter que les chemins habituels, d'éviter les coins malfamés qu'en temps normal elle appréciait tant, ne serait-ce que parce qu'il n'y avait jamais personne dans ces couloirs-là. Ce soir cependant elle n'était pas seule, et Rachel considérait que la bleue était sous sa responsabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dédale de couloirs

Message par : Harmony Lin, Ven 6 Mai - 18:13


(Désolé pour le retard :X)

Harmony et Rachel étaient maintenant en haut dès escaliers. Leur but était de descendre mais le problème était qu'elles ne voulaient pas croise Peeves à nouveau. Après que la Serdaigle ait questionné sa camarade à ce propos, celle-ci répondit en pointant du doigt ce dont elle parlait :

- Tout dépend de ce que tu veux faire. Pour te donner une idée de là où nous sommes, la salle commune de Gryffondor est juste au dessus de nous, si tu prends cet escalier tu devrais retrouver ton chemin sans mal.
Peeves est partie vers la grosse horloge, tu vois laquelle ? continua-t-elle.
Moi j'avais plus dans l'idée de me promener encore un peu. Tu es déjà allé dans la tour d'astronomie ? La vue en vaut le détour.
reprit-elle avec un sourire.

Harmony réfléchit. Elle connaissait Lïnwe qui était chez Gryffondor mais elle n'était pas sûre qu'il soit dans sa salle commune et se voyait mal aller toquer à la porte en le demandant... Et partir toute seule ne l'enchantait pas trop non plus car elle avait peur soit de se perdre, soit de tomber à nouveau sur Peeves... Et puis, la tour d'astronomie c'était une très bonne idée ! Elle adorait cet endroit, pour y être déjà allé au moins une fois. Elle dit alors :

- D'accord... Humm, pas tout à fait. Enfin j'imagine que je pourrais retrouver où est cette Horloge si je cherchais mais je t'avoue que j'aime beaucoup la Tour d'Astronomie et que si ça ne te dérange pas, j'aimerais bien t'accompagner à la place !
Je vais de temps en temps là-bas : je trouve que la vue est magnifique oui et, quand vient la nuit, les étoiles brillent de mille feux, c'est un spectacle incroyable devant lequel je pourrais rester des heures !
Tu y es déjà allé de nuit toi ?
ajouta-t-elle après un instant passé à rêver éveillée, un grand sourire sur le visage.

Sur ces paroles, elle se dirigea avec un sourire sur ce qu'elle pensait être la direction de la Tour d'Astronomie. mais elle y allait toujours depuis la salle commune des Serdaigles et était donc peut être dans la mauvaise direction... Ou alors avait-elle enfin réussi à s'y retrouver ? Qui sait ?!
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Pasca
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dédale de couloirs

Message par : Rachel Pasca, Sam 7 Mai - 19:37


Avec l’accord de sa camarade, Rachel reprit le pas, souriant à la serdaigle qui avait fait le choix d’emprunter le couloir qui allait les mener à la salle de cours de Leister, ou les forces du mal si vous préférez. Quoi qu’il en soit c’était le bon chemin, le plus rapide et… celui qui les éloignerait le plus du l’esprit.

- Tu y ais déjà allé de nuit toi ?


Hm ? Ah puis, la tour. Rachel ria avant de lui apprendre que non, elle n’avait jamais osé enfreindre de règlement. Les étoiles, elle se contentait de les imaginer, puisqu’il n’y avait même pas de fenêtre donnant sur le ciel dans sa salle commune ou son dortoir. Juste de l’eau… verte. Néanmoins elle imaginait assez facilement le paysage, y étant déjà allée de nombreuse fois en plein jour et ayant déjà contemplé les étoiles en pleine nature durant un camping avec son père. Son père… mince alors il lui manquait… Rachel porta alors sa main jusqu’à sa poche, prête à reprendre une dose de philtre avant de se raviser. Elle n’était pas angoissée, juste triste que sa famille se soit brisé de la sorte, le philtre ne pouvait rien y changer alors autant ne pas le gâcher. Eh puis… La dernière année n’était toujours pas seule. Harmony méritait qu’elle reste « consciente » et qu’elle ne soit pas dans un état secondaire. Ou en tout cas pas plus encore.

- Il parait que c’est Salazar qui a construit cette tour, inventa-t-elle soudainement. Quand il est partie la tour est resté, mais en quand que salle de classe plutôt que bureau. A la base il voulait qu’elle soit plus haute pour montrer sa « supériorité » !

Rachel avait prononcé ce mot avec un accent bourge des plus exagérés, allant même jusqu’à lever le petit doigt et lever le nez vers le plafond. Ce n’était pas une histoire vrai bien-sûr, mais qui pouvait réellement savoir ce qu’il s’était passé il y a plus de trois-cent ans ? Mais c’était quand-même devenu une habitude d’inventer des histoires loufoques en se basant sur la réalité, journalisme au Chicaneur oblige ! Tien d’ailleurs… et si… ?

- Dis Momo. Ça te dirait de faire une interview pour le Chicaneur ? J’écris un article complètement fictif sur un boursouf qui bat une équipe de quidditch professionnelle. Il me faut le ressenti de quelqu’un qui aurait soi-disant assisté à la scène.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dédale de couloirs

Message par : Harmony Lin, Dim 8 Mai - 23:20


Suite aux rêveries et questions de la Serdaigle, la Verte et Argent rit et lui dit qu'elle n'avait jamais enfreint le règlement pour ça. Harmony n'était vraiment pas du genre à enfreindre le règlement mais, de temps en temps, elle sentait qu'elle avait besoin de réfléchir, de penser à autre chose. Et dans ces moments-là, elle aimait bien aller observer les étoiles depuis la Tour d'Astronomie. Quand elle était chez elle, avec sa demi-sœur Alexy, il n'était pas rare qu'elle sorte dans le jardin et passe de longs moments sous les étoiles. C'était quelque chose qui l’apaisait.

A cet instant, Rachel porta sa main à sa poche, puis sembla se raviser. La Bleue et Bronze s'interrogea quelques secondes la-dessus puis cela lui sortit de l'esprit quand la Serpentarde dit soudainement avec un accent bourgeois assez exagéré :

- Il parait que c’est Salazar qui a construit cette tour.
Quand il est partie la tour est resté, mais en tant que salle de classe plutôt que bureau. A la base il voulait qu’elle soit plus haute pour montrer sa « supériorité » continua-t-elle en allant même jusqu'à lever le petit doigt et le nez vers le plafond.


Harmony fit une moue dubitative. Pour le peu qu'elle avait lu sur ça, elle n'était pas du tout sûre que ça soit le cas. Et puis les manières exagérées de Rachel montraient clairement qu'elle rigolait. Elle fit alors un sourire amusé, n'étant pas vraiment habituée à ce genre de blagues - quoi que avec Lïnwe...-. L'aînée poursuivit alors :

- Dis Momo. Ça te dirait de faire une interview pour le Chicaneur ? J’écris un article complètement fictif sur un boursouf qui bat une équipe de quidditch professionnelle. Il me faut le ressenti de quelqu’un qui aurait soi-disant assisté à la scène.

Momo. Une grimace apparu sur le visage de la brunette. Elle n'aimait pas du tout ce surnom. C'était son meilleur ami Lïnwe qui l'avait utilisé pour la première fois plus d'un an plus tôt, et il continuait d'ailleurs à l'appeler comme ça pour l'embêter, mais elle n'avait jamais aimé ce surnom qu'il lui avait trouvé. Cependant, en entendant la seconde partie de la question, elle sourit. Un article sur un Boursouf qui bat une équipe de Quidditch Professionnelle ? Amusant ! Harmony ne se débrouillait pas bien en Quidditch mais elle connaissait les règles et décrire cela à la Serpentarde pouvait promettre quelques rires. Elle dit alors :

- Oui, pourquoi pas ! Alors, voici mon témoignage :

"Quand je me suis rendue à cette représentation, je pensais voir quelque chose de sympathique, d'impressionnant... Je n'ai pas été déçue ! Aussitôt que l'équipe est arrivée sur le terrain, un Gryffondor a parié que son Boursouf pouvait les battre. Évidemment, tous les joueurs ont rigolé et ils ont accepté le défi ! Aussitôt dit, aussitôt fait, quelques secondes plus tard, le match commençait ! Le Boursouf allait très vite dans les airs, si vite que l'équipe en question ne se rendit pas compte que le match avait commencé et que le Souafle, que l'animal déplaçait en le faisant rebondir sur lui, fut bientôt passé à travers l'un des buts. Et il continua comme ça pendant un long moment ! A chaque fois, les joueurs tentaient de reprendre la balle mais il esquivait puis emmenait le Souafle plus loin et marquait un but ! Même les batteurs ne pouvaient rien faire car malgré leurs essais pour le frapper à l'aide des Cognards, il les évitaient à chaque fois.
Le Boursouf avait déjà 360 points et l'équipe en avait 0. Et toujours pas de vif d'or. Mais tout à coup, on a vu le Boursouf ne pas récupérer le Souafle qu'il venait de faire rebondir et se précipiter ailleurs. L'attrapeur de l'équipe l'a suivi du regard et s'est jeté à sa poursuite tandis que les poursuiveurs marquaient des points.
Finalement, les joueurs ont réussi à inscrire deux buts avant que le Boursouf ne remporte son duel contre l'attrapeur en attrapant le vif d'or avec sa bouche ! C'était génial, tout le monde était impressionné ! Et l'équipe en question était bien ridiculisé ! Vous auriez vraiment du y assister !"


Après qu'elle eut fini son discours, la Serdaigle explosa de rire. C'était quand même carrément absurde ! Néanmoins, elle espérait que son faux témoigne plairait à la Serpentarde, c'est pourquoi elle lui adressa un grand sourire, rigolant encore un peu en attendant de voir sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Pasca
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dédale de couloirs

Message par : Rachel Pasca, Mar 10 Mai - 14:18


Harmony avait été suffisamment crédule pour accepter de se laisser conduire dans les couloirs, mais pas lorsqu’il avait été question de croire son aîné sur l’histoire de Poudlard. La verte laissa alors sortir un rire franc et amusée, être sérieuse n’avait jamais été son fort.  Dommage parce qu’elle était plutôt bonne comédienne quand elle y arrivait. Cependant, si sa première histoire était fausse, la deuxième ne l’était pas du tout. C’est pourquoi elle fut ravis de se retrouver avec une réponse positive. Aussitôt accepté, aussitôt partie, Harmony commença son récit :

- Oui, pourquoi pas ! Alors, voici mon témoignage :
« Quand je me suis ren»


- Attend, attend !
la stoppa-t-elle.

Cherchant dans son sac une feuille et de quoi écrire, Rachel cala son parchemin sur un mur avant de reporter sur le papier ce que la bleue avait déjà dit. Puis, espérant tout de même ne pas l’avoir coupé dans son élan, lui fit signe de continuer. Prenant des notes au fur et à mesure. « Ok, promis, dès demain je vais acheter une plume à papote ! »

« […] Aussitôt que l'équipe est arrivée sur le terrain, un Gryffondor a parié que son Boursouf pouvait les battre. Évidemment, tous les joueurs ont rigolé et ils ont accepté le défi ! Aussitôt dit, aussitôt fait, quelques secondes plus tard, le match commençait ! Le Boursouf allait très vite dans les airs, si vite que l'équipe en question ne se rendit pas compte que le match avait commencé et que le Souafle, que l'animal déplaçait en le faisant rebondir sur lui, fut bientôt passé à travers l'un des buts. Et il continua comme ça pendant un long moment ! A chaque fois, les joueurs tentaient de reprendre la balle mais il esquivait puis emmenait le Souafle plus loin et marquait un but ! Même les batteurs ne pouvaient rien faire car malgré leurs essais pour le frapper à l'aide des Cognards, il les évitait à chaque fois.
Le Boursouf avait déjà 360 points et l'équipe en avait 0. Et toujours pas de vif d'or. Mais tout à coup, on a vu le Boursouf ne pas récupérer le Souafle qu'il venait de faire rebondir et se précipiter ailleurs. L'attrapeur de l'équipe l'a suivi du regard et s'est jeté à sa poursuite tandis que les poursuiveurs marquaient des points.
Finalement, les joueurs ont réussi à inscrire deux buts avant que le Boursouf ne remporte son duel contre l'attrapeur en attrapant le vif d'or avec sa bouche ! C'était génial, tout le monde était impressionné ! Et l'équipe en question était bien ridiculisée ! Vous auriez vraiment du y assister !
»


- Et je regrette de ne pas l’avoir fait !
s’exclama joyeusement la sorcière avant d’exploser de rire avec sa camarade. Merci en tout cas, c’est parfais. Tu auras ton nom dans le prochain chicaneur !

Rachel lui fit un clin d’œil avant de reprendre doucement la marche vers la tour. Elles étaient maintenant au bon endroit, ne restait plus qu’à… bah qu’à monter. À quand les encenseurs ?

- Je pense que ça va être une bonne édition. Vu que McKinley est partie, on va avoir deux nouveau journaliste, j’ai trop hâte. N’empêche tu imagines si ça arrivait vraiment un jour ? Qu’un boursouf battait une équipe de quiddicht ?

Rachel laissa une nouvelle fois libre cours à son amusement. Elle n’était pas peu fière de son idée, tout de même.

- Ah ! On arrive !
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dédale de couloirs

Message par : Harmony Lin, Mer 11 Mai - 21:42


HRP:
 

Quand Harmony avait commencé à raconter son faux témoignage pour le reportage de la Serpentarde, celle-ci l'avait stoppé afin de prendre une feuille et de quoi écrire. Une fois qu'elle fut en position de tout noter, elle lui fit signe de continuer, ce que la Serdaigle fit avec plaisir.

Le récit fini, la Vert et Argent s'exclama, après qu'Harmony ait dit d'un ton joueur qu'ils auraient vraiment du assister à l'évènement :

- Et je regrette de ne pas l’avoir fait !
Merci en tout cas, c’est parfais. Tu auras ton nom dans le prochain chicaneur !
continua-t-elle après avoir explosé de rire en même temps que la Bleue et Bronze.

Rachel lui fit ensuite un clin d’œil auquel Harmony répondit par un grand sourire et les deux camarades continuèrent leur chemin pour accéder à la Tour d'Astronomie. Restait plus que les marches ! Une série interminable de marches... Alors qu'elles commençaient à monter, l'aînée des filles dit :

- Je pense que ça va être une bonne édition. Vu que McKinley est partie, on va avoir deux nouveau journaliste, j’ai trop hâte. N’empêche tu imagines si ça arrivait vraiment un jour ? Qu’un boursouf battait une équipe de quiddicht ?

Rachel rit à nouveau, bientôt suivit par la brunette qui trouvait l'idée irrésistible. Entre deux crises de rires, elle retrouva son sérieux et répondit :

- Je l'espère aussi ! Ça va être sympa de découvrir de nouvelles personnes !
Ça serait vraiment trop drôle...
continua-t-elle en pouffant de plus belle.

Finalement, monter les escaliers c'était pas si dure en bonne compagnie ! La Serdaigle n'avait même pas vu les marches passer que déjà, la Verte et Argent annonçait :

- Ah ! On arrive !

Excitée d'enfin arriver au but et dopée par la crise de rire qu'elle venait d'avoir, Harmony monta les dernières marches deux par deux, dépassa la Serpentarde puis alla s'assoir à son endroit préféré, celui-d'où on pouvait le mieux voir les étoiles une fois la nuit venue. Haletante à cause de l'énergie qu'elle venait de fournir, elle ferma les yeux un instant, respirant profondément afin que son souffle redevienne normal et sourit. Elle n'aurait jamais imaginé que rentrer avec Rachel après un cours aurait pu lui faire vivre tant d'aventures. Rouvrant les yeux, elle dit alors, un sourire aux lèvres :

- N'empêche... En un après-midi, je me suis perdue, on s'est fait courser par un fantôme dans une armure, on s'est caché pour lui échapper, les escaliers nous ont empêchés de descendre et on a fini dans la Tour d'Astronomie à parler d'un Boursouf qui aurait vaincu une équipe de Quidditch... Si on m'avait dit ça hier, je l'aurais pas cru !

Harmony lança un regard complice à son aînée, souriant de toutes ses dents, puis admira le paysage. Cet endroit, la Serdaigle le trouvait reposant, on y était en paix. Lire, se reposer, réfléchir, regarder les étoiles, c'était un endroit propice à la détente et c'est ce qui plaisait le plus à l'Aigle. Fermant à nouveau les yeux, elle profita de l'instant qu'elle vivait et sourit. Elle était bien ici.


Dernière édition par Harmony Lin le Sam 28 Mai - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Pasca
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dédale de couloirs

Message par : Rachel Pasca, Jeu 12 Mai - 19:06


À l’approche de la tour, Harmony sembla retrouver toute la force que Rachel avait perdu en montant les marches qui tournaient, tournaient, tournaient encore… Bon sang ! Ça ne s’arrête donc jamais de tourner ? Même ça, ça lui donnait mal à la tête… petite nature ! La bleue la dépassa aisément tandis qu’il fallu un peu plus de temps à Rachel pour apercevoir le bout du tunnel. Oui ! Avance vers la lumière !

Retrouvant avec une joie non dissimulée l’emblématique parquet de la tour d’astronomie, Rachel laissa ses poumons se remplir d’air frai. Dépassant ensuite l’espèce de bidule non identifié qu’il y avait au centre de la pièce pour rejoindre Harmony, elle s’approcha de la rambarde. La verte n’avait pas remarqué, ne s’était plutôt pas rendue compte, qu’il était déjà si tard. Que c’était beau.

Le ciel avait changé de couleur depuis tout à l’heure, et il se dégradait maintenant du bleu à l’orange en passant par le violet et le jaune. Les nuages d’ordinaires blancs étaient à présent roses et Rachel leva la tête pour mieux apprécier le spectacle. La tour était recouverte d’une douce lumière qui la rendait silencieuse, calme, apaisée, heureuse. Il ne faisait plus jour, il ne faisait pas nuit. Par des moments de telle beauté, on se sentait fort, invincible et l’espoir germait dans nos esprits.

Les oranges, les pourpres et les rosés se mariaient dans une parfaite symphonie semblant vouloir illuminer le monde une dernière fois avant la grande noirceur. Ils brillaient de tous feux se miroitant dans les eaux paisibles.

- N'empêche... En un après-midi, je me suis perdue, on s'est fait courser par un fantôme dans une armure, on s'est caché pour lui échapper, les escaliers nous ont empêchés de descendre et on a fini dans la Tour d'Astronomie à parler d'un Boursouf qui aurait vaincu une équipe de Quidditch... Si on m'avait dit ça hier, je ne l’aurais pas cru !

Rachel se tourna et plongea son regard dans celui de la troisième année, souriant doucement. Puis, allant s’asseoir à ses côtés, s’exclama le plus naturellement du monde :

- Bienvenue à Poudlard !

Oui on sait, la bleue n’était pas nouvelle, mais aucune autre réponse n’aurait put mieux coller à la situation. Ce château créait bien souvent des situations grotesques, extravagantes ou fantastiques pour les élèves. Ou était-ce la magie ?

- J’ai peur de quitter tout ça, avoua la dernière année.

La fin d’année approchait et comme on le lui avait promis : Poudlard était devenue sa maison et ses élèves étaient devenus sa famille. Aujourd’hui elle se voyait mal les quitter. Ne le voulait pas. Rachel était réalité morte de peur en ce qui concernait « l’après », plus encore depuis qu’elle s’était rendue compte qu’elle ne faisait pas le poids.
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dédale de couloirs

Message par : Harmony Lin, Sam 28 Mai - 17:18


Alors que la Serdaigle reprenait son souffle en profitant du calme du moment, elle sentit que Rachel se déplaçait jusqu'à elle. Elle rouvrit alors les yeux et, tandis qu'elle la regardait s'assoir à côté d'elle, celle-ci dit :

- Bienvenue à Poudlard !

Harmony rigola. Oui, c'est vrai que Poudlard était un lieu propice à ce genre de choses. Elle n'en était qu'à sa deuxième année au sein du Château et elle sentait qu'une journée comme celle-ci ne serait clairement pas la dernière. Finalement, ça collait bien avec le lieu cette magie... Ces secrets... Ce mystère de ne pas savoir ce qui lui arriverait !

Dans le silence paisible qui s'était installé dans la Tour d'Astronomie, le Serpentarde dit alors :

- J’ai peur de quitter tout ça.

La Bleue et Bronze lui jeta un regard compatissant. Elle qui était à Poudlard depuis moins de 2 ans ne s'imaginait pas partir non plus... Alors après 7 ans passés ici... Elle n'imaginait même pas ! Mais il ne fallait pas la déprimer plus qu'elle ne l'était, il fallait voir le bon côté des choses ! S'efforçant de réfléchir de façon positive, la Serdaigle lui adressa un sourire et dit :

- Tu découvriras un autre monde, encore plus complexe que Poudlard ! Avec plein de choses intéressantes à découvrir et à apprendre ! Et puis, tu ne seras pas seule ! J'imagine que tu connais plein de personnes qui vont devoir se débrouiller en même temps que toi donc tu pourras les revoir aussi souvent que tu voudras ! Je suis sûre que tu t'en sortiras très bien, que Poudlard restera un magnifique souvenir et que tu seras contente de pouvoir enfin faire ce qu'il te plaira !

La brunette avait essayé de remonter le moral de sa camarade. Elle ne savait pas si ça avait marché ni si elle l'avait aidé mais une chose était sûre, elle avait été sincère dans tout ce qu'elle avait dit. Certes, le monde extérieur était un peu terrifiant mais elle était persuadée qu'il regorgeait de bonnes surprises, de nouvelles choses à faire, à voir, à expérimenter. C'était la plongée dans le monde des grands, la sortie du cocon où Rachel avait vécu pendant 7 ans mais Harmony était sûre que ça se passerait très bien. Du peu qu'elle avait vu, la Serpentarde était forte, ça irait donc pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Pasca
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dédale de couloirs

Message par : Rachel Pasca, Dim 29 Mai - 16:17


Rachel ne s’avait pas trop comment cet aveu lui était venu, pourquoi elle avait senti le besoin de le dire ainsi alors que le moment était si beau. Harmony, heureusement, resta fidèle à ce que la verte connaissait d’elle et souria de plus belle avant de s’exclamer :

- Tu découvriras un autre monde, encore plus complexe que Poudlard ! Avec plein de choses intéressantes à découvrir et à apprendre !

Venant d’une Serdaigle cette vision du futur n’était pas si étonnante que ça, mais ce fut suffisant pour remonter de moral –pas si bas que ça –de Rachel.

- Et puis, tu ne seras pas seule ! J'imagine que tu connais plein de personnes qui vont devoir se débrouiller en même temps que toi donc tu pourras les revoir aussi souvent que tu voudras !

La verte souriait, incapable d’aller mal au vu de la potion qui était encore présente –et sans doute pour un bon moment encore –dans son organismes. Pourtant, même si elle n’était pas capable d’aller mal à cet instant, elle savait que sans ça elle aurait sans doute fondu en larme. On ne pouvait pas vraiment dire qu’elle connaissait beaucoup de monde. Et quand-bien même ça aurait été le cas, tous allaient retourner dans leur famille le temps de construire leur vie, de trouver un travail. Pour Rachel une telle chose n’était pas vraiment envisageable. Ou pas longtemps. La verte savait, que si elle voulait survivre, elle allait devoir très vitre travailler, très vite quitter sa famille. Si on pouvait vraiment appeler ça une famille.

- Je suis sûre que tu t'en sortiras très bien, que Poudlard restera un magnifique souvenir et que tu seras contente de pouvoir enfin faire ce qu'il te plaira !

Rachel ria aux éclats. C’est vrai qu’il devait y avoir du bon dans le fait de pouvoir utiliser la magie sans restriction, de pouvoir se coucher plus tard que 20 heures, pouvoir avoir plus que trois amis (réf. Au règlement de Poudlard qui dit qu’on ne peut pas traîner dans les couloirs à plus de trois), ne plus avoir besoin de partager sa chambre avec quelqu’un que l’on n’aime pas.  

- T’as pas tord ! Merci, la poussa-t-elle légèrement avec l’épaule en lui faisant un clin d’œil.

C’est alors que Rachel se rendit compte que le soleil avait presque disparu. En soi ce n’était pas si grave, mais cela voulait surtout dire que…

- Fichtre ! s’exclama-t-elle lorsque la grande horloge résonna, se faisant entendre dans toutes l’écoles. Vient ! Va falloir courir.

Rachel souria encore, pourtant elle savait qu’elle ne serait pas de retour à l’heure dans sa salle commune, risquant un retrait de 20 points, une détention dans les cachots ou des corvées. Parce que l’heure c’était l’heure et qu’après l’heure c’était plus l’heure, et que Kholov avait absolument tenu à se que ces élèves soit des couches tôt. 20 heures… qui dormait à 20 heures ? Elle était cependant largement prête à ça pour raccompagner Harmony jusque devant sa propre salle commune.

FIN du RP pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dédale de couloirs

Message par : Harmony Lin, Mar 31 Mai - 0:43


Après le long discours de la Serdaigle, Rachel rit.  

- T’as pas tord ! Merci.


Un clin d’œil, un mouvement d'épaule. Un acquiescement et un sourire de la part de la Serdaigle.

Une amitié créé en une soirée. Malgré la différence d'âge qui les séparait, un lien s'était construit. La soirée avait été mouvementée, riche en émotions. Confusion, Peur, Cœur qui bat à la chamade et puis enfin détente. Tranquillité. Puis tout à coup, le moment calme se brise. Le moment de confidence s'évapore. La grande horloge résonne.

Le ciel est noir et menaçant, c'est l'heure, il va falloir rentrer pour éviter de se faire punir.

- Fichtre ! Vient ! Va falloir courir.

Un sourire de la part de la Serpentarde. Ça réchauffe le cœur. Les sourires c'est important ; les sourires rendent la vie plus belle. La Bleue et Bronze sourit en retour, ne se souciant plus du temps qui passe. Ce temps qui les rattrape tout à coup. Elle se lève, regarde une dernière fois le paysage et le ciel qui à la couleur de l'encre qui lui sert à remplir les parchemins et suit son aînée. Le couvre-feu est passé, il ne faudrait pas se faire punir.

Descente d'escaliers, course dans le château jusqu'à la Salle commune de la Serdaigle. Un sourire, encore.

- Merci beaucoup pour cette soirée, c'était riche en émotions !

Harmony se retourne puis, après avoir répondu à une énigme lambda posée par sa porte, entre dans son antre. C'est l'heure de dormir.

[Fin du RP]
Revenir en haut Aller en bas
Anna Schomann
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dédale de couloirs

Message par : Anna Schomann, Sam 11 Juin - 19:13




Mais où vais-je ?


Rp avec Mary Drake et Arukiel Delorée 


Depuis mon arrivée à Poudlard il y a quelques semaines, je n'étais encore jamais allée à la volière du château. Je n'avais pas encore envoyé de courrier à mes parents pour leur faire part de mes impressions sur l'école où ils avaient passé leurs études. J'avais préalablement écrit une lettre dans ce but, il ne me manquait plus qu'à rejoindre ma chouette. Je sortais doucement de mes pensées quand je me rappelais que mon déjeuner devant moi devait avoir refroidi. En effet, il était 13h passé et je n'aimais pas trop traîner à table.
Mon repas terminé, je me levais de ma place et sortais non sans difficulté à cause de tous ces élèves qui allaient et venaient sans rien avoir à faire des gens autour d'eux.
J'en bousculais certains sans m'excuser tant ce comportement irrespectueux m’agaçais. Je m'étais rendue vers le pont reliant les deux bâtiments principaux de l'école, je posais mes mains sur la bordure de bois en admirant la vue.
C'était une petite tradition de respirer l'air frai extérieur après le repas. Je sentais l'humidité qui provenait du lac noir sur mon visage et voyais la luminosité baisser peu-à-peu et ainsi les lumières douces des bougies éclairer le château.
Je n'aimais pas énormément l'obscurité alors je continuais ma route en direction de l'autre extrémité du pont.
Je savais que l'endroit recherché se trouvait là quelque part, mais alors l’itinéraire pour s'y rendre restait un mystère.
Je montais, je descendais, tournais à droite, à gauche.. Pas moyen de trouver. Pourtant, le directeur me l'avait montré, je m'en souvenais mais ma mémoire me jouais des tours, sûrement à cause de la digestion ou d'une mauvaise fois, à vous de le déterminer.  Au détour d'un couloir, j'apercevais une robe de même couleur que moi. Dans un élan de désespoir, j’accélérais ma marche pour arriver à sa hauteur. Je tapotais l'épaule de la bleue et bronze qui me tournait le dos. Elle était grande, plus grande que moi en tout cas. Avant que la brune n'est eue le temps de se retourner, j'avais déjà posé ma question.
J'étais légèrement essoufflée à force de courir dans tous les sens, mais j'essayai de garder ma respiration calme.

« Bonjour, excuse moi, je cherche la volière, tu saurais m'indiquer la direction à suivre ? »

J’espérais ne pas l'avoir trop surprise, une personne inconnue, sortie de nulle part, je connais des faibles d'esprit qui pourrait sursauter pour moins que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Mary Drake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dédale de couloirs

Message par : Mary Drake, Sam 11 Juin - 22:22


Le repas d'aujourd'hui n'était pas bien bon. Ou peut-être était-ce mon appétit qui n'était pas très développé aujourd'hui ? En tout cas ça ne m'avait pas bien plus. Je marche, en pensant, encore et encore. Tel est ma piètre destinée. La chanteuse qui ne sait pas chanter.

I'm only one, a call away

Je me mets à chanter, à sautiller. C'est agréable. C'est délectant. Pendant un instant, je m'arrête, le regard dans le vague. J'entends des pas derrière moi. Un songe. Surement. Ou non. On verra. Puis une voix. Pas bien méchante, plutôt perdue.

-Bonjour, excuse moi, je cherche la volière, tu saurais m'indiquer la direction à suivre ?

Je me retourne, un sourire aux lèvres. La fille qui se trouve devant moi est mince, fine, on dirait à première vue une avocate. Mais non. Une  élève ne peut exercer ce métier. Elle semble avoir mon âge. Je l'observe encore quelque instant, puis l'évidence me frappe. Je la connais ! C'est la fille qui s'était énervée dans la salle commune sur le petit Arukiel . Je ne savais d'ailleurs toujours pas si ce jeune garçon était coupable ou pas. Enfin, cette histoire est passé, je n'ai qu'à garder ma frustration enfouie dans mon petit cœur.

- Bonjour. Alors, la volière... Bonne question.

Le problème étant que, j'ai autant d'orientation qu'un poulet rôti.

- En fait, je pourrais t'y conduire, si je ne me suis pas perdue pour la énième fois. Mais t'indiquer le chemin comme ça, c'est impossible pour moi. Je suis vraiment désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Dédale de couloirs

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 13:53


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 4

 Dédale de couloirs

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.