AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: La Gare
Page 1 sur 7
King's Cross Coffee
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Célya L. Shake
Célya L. Shake
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


King's Cross Coffee Empty
King's Cross Coffee

Message par : Célya L. Shake, Lun 29 Fév - 20:04



with Crystal M. Ertz

© Célya L. Shake


Bien que le printemps avait eu du mal à s'installer, le soleil était maintenant au rendez-vous, réchauffant l'atmosphère qui avait été  humide bien trop longtemps. Les fleurs s'ouvraient et répandaient leur doux parfum, les parasols étaient de sortie sur la terrasse des cafés, les femmes ressortaient leurs robes de couleur et les touristes se faisaient plus nombreux. Londres revivait après un hiver gris ! Cela faisait du bien au moral, il n'y avait pas à douter. Célya était, en tout cas, enthousiaste à l'idée de se promener dans la capitale alors qu'il faisait un temps magnifique. La pluie et le vent, c'était bien mais à petit dose. Les rayons dorés de l'astre diurne lui étaient bien plus agréables que les gouttes glacées qui s'insinuaient partout. Et puis, ça faisait du bien aussi à son teint, qui manquait cruellement de couleurs ces derniers temps. Elle n'osait presque plus de montrer sans vêtements... en même temps, il n'y a pas foule de gens devant qui elle se déhabillerait.

En ce début d'après-midi, pour un samedi, Londres battait déjà son plein. La jeune sorcière avait transplané du côté du Chemin de Traverse avant de se rendre dans les rues moldues à pieds. Aujourd'hui, Célya n'était pas dans la capitale pour faire du shopping, comme elle avait l'habitude de faire, mais pour une toute autre raison. En effet, d'ici quelques jours, tout au plus, la blondinette ferait ses adieux à Poudlard, sa scolarité se terminant enfin. Elle n'était pas particulièrement très heureuse de quitter le château, après sept belles années en général, mais d'une certaine façon, elle se sentait soulagée. Fini la vie d'étudiante, voilà enfin venue la vie d'adulte responsable ! Et justement, c'était pour cette raison que la Serdaigle se rendait à Londres : faire un premier pas vers cette nouvelle vie qui lui tendait les bras.

Quelques semaines plus tôt, une annonce avait attiré son attention. Celle-ci faisait mention d'une recherche d'une personne pour partager une future colocation quelque part en Grande-Bretagne. Désirant quitter la demeure familiale après ses études, ayant des économies et un petit travail pour se le permettre, Célya avait sauté sur l'occasion. Après quelques échanges de hiboux, la blondinette et sa correspondante, qui s'avérait être une jeune femme travaillant aux Halles Magiques, un rendez-vous avait été convenu pour qu'elle se rencontrent, histoire de voir si ça collait. La bleu et bronze avait hâte de rencontrer Crystal, qui lui avait paru tout à fait sympathique. Elle aurait pu aller lui parler à sa boutique comme elle à la Tête de Sanglier mais ce n'étaient pas des endroits très idéaux pour ce genre de choses. Aussi s'étaient-elles décidées à se voir dans le café moldu de la gare de King's Cross.

Pour l'occasion, Célya avait revêtu une petite robe fleurie de couleur bleue par-dessus laquelle elle avait passé un blaser blanc. Ses cheveux étaient lisses et lâchés dans son dos mais elle avait agrémenté sa coiffure simple par un bandeau bleu, dans les tons de sa robe, avec un nœud placé sur le côté droit, sa mèche dépassant élégamment. On aurait peut-être dit qu'elle passait un entretien d'embauche mais c'était un peu l'impression que lui donnait ce futur rendez-vous. Après tout, on ne décidait pas d'aller habiter avec n'importe qui ! Aussi la blondinette s'était quand même bien présentée, histoire de faire bonne impression. Mais l'important serait leur discussion à venir.

D'ailleurs, la jeune sorcière arrivait à King's Cross. Elle repéra le petit café moldu où de nombreux voyageurs s'arrêtaient pour attendre leur train. Célya y entra après un couple traînant une montagne de valises et partit prendre une petite table libre près d'une fenêtre, avant que ces deux personnes n'y mettent les pattes avec leurs encombrants bagages. Fière de cette petite victoire, la blondinette fit signe à une serveuse qui passait par là. La jeune fille étant un peu en avance, elle se commanda un verre d'orangeade bien fraîche pour attendre Crystal, qui devait arriver bientôt.


Dernière édition par Célya L. Shake le Mer 9 Mar - 12:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
Crystal M. Ertz
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


King's Cross Coffee Empty
Re: King's Cross Coffee

Message par : Crystal M. Ertz, Mar 1 Mar - 20:24


"Le Temps court, sans aucun recours"


1er mouvement: Poudlard. Concerto polyphonique où la vie était une explosion de voix et d'harmonie. Le cœur écoutait cette mélodie mais n'était pas assez grand pour l'apprécier pleinement. La tête semblait toujours trop remplie de tout, de rien et de n'importe quoi. Le corps suivait, à son rythme et essayait de trouver sa ligne adéquate dans cette mélodie complexe. Crystal avait été le triangle de cette partition. Joli, mais qui ne sert pas à grand chose et qui ne sait jamais si on a vraiment besoin de lui.

Respiration. Silence.

2ème mouvement: La vie adulte. Les événements s'enchaînent avec un rythme effréné. Vite. Pas le temps de se poser. Un tourbillon de choix, de possibilités s'étaient imposé à la sorcière. Elle refusa de se laisser mener à la baguette et augmenta le tempo. Apprentie alchimiste d'abord. L'inconnu, le désir d'apprendre, la volonté de se forcer enfin une identité propre l'avait convaincue rapidement. Vendeuse aux Halles, ensuite. Au départ juste pour gagner des gallions, puis elle s'était prise au jeu. Jake l'avait ensuite lâchée et laissée seule dans l'arène. Expérience enrichissante.

La symphonie s'arrête, au milieu d'une phrase.

Le futur est incertain, mais il est certain qu'il se déroulera. La vie continue, quoi qu'il arrive. Sa vie prenait ici un grand tournant, un virage effrayant vers l'inconnu. Bon, l'inconnu était peut être un terme un peu fort, mais la jeune femme se sentait à présent coupée de tout mentor. Elle était poussée dans le vide, et elle seule devait apprendre à voler ou alors à s'écraser lamentablement sur le sol. L'affiche qu'elle avait publiée quelques jours plus tôt n'avait pas tardé à attirer l'attention. Et voilà qu'elle était enfin là, prête à affronter un nouveau chapitre de sa vie, après seulement quelques hiboux échangés.

Pour l'occasion, l'Alchimiste avait opté pour une jupe épaisse brune clair, serrée, qui lui arrivait aux genoux ainsi qu'une chemise ample blanche, à moitié cachée par une veste assortie à la jupe. Déposant son sac sur son épaule, la sorcière regarda l'heure et jura lorsqu'elle s'aperçut de son retard. Elle transplana quelques secondes plus tard, après avoir vérifié que ses cheveux lâchés n'étaient pas trop agités. Il faisait beau aujourd'hui, et la gare de King's Cross était envahie de gens. Autant dire qu'elle avait hâte d'avoir son propre domicile pour profiter d'une certaine quiétude... Apercevant le café, la jeune femme s'y précipita et chercha du regard une personne qui pourrait correspondre à sa correspondante.

Robe bleue. Veste Blanche. Cheveux agréé d'un bandeau assorti. Elle semblait correspondre. Le cœur de l'ex-Poufsouffle se mit à battre un peu plus fort. A vrai dire, la peur de faire peur ou d'avoir peur était terrifiante: c'était clair. Crystal était capable de tout gâcher en quelques secondes, mais elle n'en avait vraiment pas envie. Dans les quelques lettres qu'elles s'étaient échangées, Crystal sentait que Célya allait être une fille agréable, mais pas ennuyeuse non plus. Elle tâcherait tout pour l'être aussi. Quelques faufilements entre des tables occupées plus tard, elle se retrouva debout face à la sorcière, et tendit la main alors qu'elle s'asseyait.

- Tu dois être Célya c'est ça? Je suis Crystal! Ça fait plaisir de se voir enfin face à face, tu as des questions en tête pour commencer?
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
Célya L. Shake
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


King's Cross Coffee Empty
Re: King's Cross Coffee

Message par : Célya L. Shake, Mer 16 Mar - 12:57


Assise près de la fenêtre, la jeune sorcière observait les navetteurs qui allaient et venaient sur les quais de la gare, les mains posées autour de son verre d'orangeade. Elle se sentait un peu oppressée par la rapidité avec laquelle tous ces gens marchaient, pressés d'attraper leur train ou leur bus. La gare était un lieu vraiment vivant, entre ceux qui couraient ou qui prenaient le temps de s'arrêter pour boire un café, lire un journal, organiser de rapides réunions de travail, et ceux qui flânaient là en quête de reconnaissance tels les chanteurs de rue ou les jongleurs d'un jour. Toute cette foule donnait le tournis à Célya, qui n'aimait pas tellement l'agitation du centre-ville. Elle préférait de loin le calme et la quiétude que conférerait la campagne ou les petits villages. C'était dans une zone comme celles-ci que la blondinette désirait emménager.

Elle prit une gorgée de sa boisson, puis une autre, et laissa son regard errer dans le café. Le couple qui envahissait l'espace avec leurs bagages avaient finalement déniché une place plus loin et se commandait un cappuccino avec un supplément de chantilly. Célya sourit et continua son inspection des lieux lorsqu'un corps proche se matérialisa devant son champ de vision. Du brun, du blanc, du brun. Ce n'était autre que son rendez-vous du jour, Crystal ! Le cœur battant en pensant à ce qui allait venir, la blondinette reprit ses esprits et accueillit sa future colocataire avec un sourire, prenant la main qu'elle lui tendait avant de s'asseoir en face d'elle.

« Tu dois être Célya c'est ça ? Je suis Crystal ! Ça fait plaisir de se voir enfin face à face, tu as des questions en tête pour commencer ? »

Les quelques lettres que les deux sorcières avaient échangées avaient été annonciatrices d'une potentielle entente. Si Célya était légèrement plus jeunes, elles partageaient certains points communs et semblaient déjà bien s'entendre, ce qui était un bon signe. La blondinette avait été heureuse que Crystal lui propose un rendez-vous pour discuter en face à face, mais elle se sentait un peu tendue de la voir en chair et en os. Et si le courant ne passait pas aussi bien qu'elles le pensaient ? La Serdaigle avait le don de se mettre dans des états alors qu'il n'y avait pas forcément lieu de stresser. Pourtant, c'était plus fort qu'elle. Mais Célya avait l'impression que cette rencontre ne se passerait pas si mal que ça, l'aura que dégageait Crystal étant rassurante. Celle-ci semblait sympathique au premier regard.

« Salut ! Oui oui, c'est bien moi, enchantée Crystal ! répondit la jeune sorcière. Eh bien, une question existentielle me vient à l'esprit : sais-tu cuisiner ? » demanda-t-elle avec un grand sourire.

La bleu et bronze trouvait que la cuisine était un sujet très important. Elle avait quelques expériences en la matière, même si sa mère n'avait pas eu le temps de lui apprendre à cuisiner, grâce à son service à la Tête de Sanglier. Célya pouvait donc vanter ses mérites en la matière mais si Crystal en avait aussi, c'était d'autant mieux ! Ça leur ferait un autre point commun et elles pourraient partager et même cuisiner ensemble. La blondinette s'emballait déjà.

« Sinon tu avais parlé dans ton dernier courrier d'un manoir que tu avais repéré. Tu as des photos, un plan, pour que j'y jette un œil ? fit-elle en buvant une gorgée d'orangeade. Tu veux boire quelque chose ? Je t'invite ! »

La perspective d'habiter dans un manoir élégant plaisait beaucoup à la jeune sorcière. En matière de décorations et de festivités, elle avait déjà pas mal d'idées.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
Crystal M. Ertz
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


King's Cross Coffee Empty
Re: King's Cross Coffee

Message par : Crystal M. Ertz, Jeu 31 Mar - 17:38



C'était étrange comme situation. Un tête à tête avec une figure inconnue n'était pas dans les habitudes de la sorcière et elle avait donc du mal à trouver des repères pour se rassurer. C'était idiot comme pensée pour la femme adulte qu'elle était, mais l'inquiétude des blancs possibles dans la conversation qu'elle entamait la terrifiait. En toute bonne solitaire qu'elle était, ce genre de craintes ne la surprenait pas. Elle espérait que Célya trouve de quoi meubler la conversation. Parce que oui, l'initiative de cette rencontre venait d'elle, mais non, elle n'avait rien préparé et ne savait pas trop à quoi s'attendre. Ah, le bonheur de la spontanéité!

Heureusement, en regardant sa future colocataire, la jeune femme sentit une partie de ses angoisses s'envoler. Notamment grâce à son sourire et la fraicheur qu'elle dégageait. Si elle aussi était tendu, elle cachait drôlement bien son jeu. L'Alchimiste se secoua brièvement la tête, désirant chasser ces pensées noires qui avaient gâché la plupart de sa scolarité à Poudlard, et se focalisa sur Célya et sur la conversation. Et au plus grand soulagement de Crystal, la jolie blonde trouva une première idée de conversation: La cuisine.

- Tu commences par le sujet crucial je vois! Dit elle en le pensant sincèrement. Je suis Alchimiste, et mon boulot m'a permit de m'intéresser de prêt à l'Art culinaire. J'ai eu l'occasion de voyager un peu pour mes recherches, et j'ai ramené de ces divers voyages plusieurs recettes exotiques qu'il faudra que je te montre! En général, j'adore fouiner partout pour trouver des épices intéressantes à tester sur de nouveaux plats. Mais je t'avoue aussi que je n'ai pas l'habitude de cuisiner tous les jours. Je suis souvent trop crevée ou je suis tellement concentrée sur ce que je fais que j'en oublie souvent de me remplir l'estomac. Apercevant le regard plein d'entrain de Célya, Crystal ne pu s'empêcher de sourire, avant de poursuivre: Bref, je sais cuisiner mais je ne le fais que quand mon travail me le permet.

Oui, être Alchimiste lui avait aussi ouvert plusieurs autres portes qu'elle avait eu soif d'ouvrir en grand. Bien qu'elle soit souvent débordée par toutes ses obligations, que ce soit les Halles ou les Recherches, découvrir des recettes originales et oubliées et les tester avait quelque chose de fascinant. Elle préféra ne pas mentionner tout de suite qu'elle n'y arrivait pas à chaque fois. Souvent, la brunette devait s'y reprendre à trois fois pour présenter quelque chose de correct. Mais le côté positif, c'était qu'elle apprenait, et que plus elle s'exerçait, moins elle faisait d'erreurs. Qui sait, peut-être arriverait elle à ne pas tout brûler du premier coup dans son futur domicile?

Elle sortit ensuite de son sac divers papiers un peu froissés qu'elle disposa sur la table. N'étant pas certaine de ce qu'il était nécessaire d'apporter aujourd'hui, la jeune femme avait décidé de tout prendre. D'un geste précis, elle déplia un plan qui montrait le Manoir, entouré en rouge, et ses environs (notamment une jolie foret), puis disposa plusieurs photos du bâtiment, intérieur et extérieur et enfin quelques feuilles avec les indications de prix et les divers détails plus secondaires.

- Voilà ce que j'ai réussis à obtenir pour l'instant. Je pense qu'il y a vraiment moyen de s'y sentir bien! La localisation me semble idéale - on sera bien au calme- et le Manoir a l'air de valoir son prix. Merci pour le verre, je te revaudrai ça une prochaine fois !

Elle se tourna alors et fit venir un serveur qui nota dans son petit calepin sa boisson -un thé noir- puis se recala sur sa chaise. Le Manoir lui plaisait beaucoup mais elle avait du mal à s'imaginer y vivre. Elle qui était habituée à vivre dans une minuscule maison de Londres, ça allait faire un grand changement. Mais tant qu'il y avait un labo et du calme, la sorcière serait satisfaite.

Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
Célya L. Shake
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


King's Cross Coffee Empty
Re: King's Cross Coffee

Message par : Célya L. Shake, Mer 6 Avr - 11:34


Les premières paroles échangées, Célya se sentit d'emblée mieux dans ses baskets qu'avant l'arrivée de Crystal. La blondinette s'était imaginé la scène et avait pensé que la rencontre se déroulerait de façon tendue, très certainement au début, ne sachant pas comment était la jeune femme en chair et en os. S'écrire, c'était une chose, mais parler en face en face en était une toute autre. La jeune sorcière avait l'impression de se trouver en plein examen, avec la peur de dire des bêtises et de paraître gourde. Qu'il était étrange de se mettre dans un état pareil pour un simple rendez-vous professionnel, si l'on pouvait dire ! Elles étaient juste deux jeunes femmes se rencontrant en vue d'une future colocation. Le mieux était de se mettre à l'aise et d'être naturel, pas la peine de montrer de l'artifice, cela faussait le jeu pour l'avenir.

Alors la bleu et bronze finit par se détendre, surtout que son interlocutrice lui paraissait très sympathique aux premiers abords. Ce n'était pas comme si elle était un vampire et allait la mordre. Crystal se présenta et entra dans le vif du sujet, donnant la parole à Célya. Celle-ci commença par évoquer un sujet qui lui tenait quelque peu à cœur : la cuisine ! En effet, la blonde trouvait que c'était un sujet important lorsqu'on habitait avec une autre personne. Il fallait pouvoir se préparer à manger mais c'était encore mieux quand l'autre savait cuisiner aussi. Cela promettait de bons moments et des échanges culinaires intéressants. Heureusement, Crystal annonça qu'elle s'intéressait à cet art de par son travail d'Alchimiste. Elle avait apparemment beaucoup voyagé et ramené de ses balades certaines recettes qu'elle voulait bien partager avec Célya. Hélas, la cuisine n'était pas quotidienne pour elle, en raison de son travail qui lui prenait un certain temps.

« Eh bien, je serais ravie de pouvoir tester de nouvelles recettes ! s'exclama la jeune sorcière en souriant à son tour. Mais ne t'en fais pas, s'il le faut, je serai dorénavant là pour te rappeler qu'il faut te nourrir. Il ne faudrait pas te laisser mourir de faim ! »

Après cette introduction ayant permis de se mettre à l'aise l'une avec l'autre, les deux sorcières en vinrent à un sujet un peu plus sérieux : leur future demeure ! Dans ses courriers, Crystal faisait mention d'un superbe manoir situé idéalement, sans trop de voisins alentours. L'idée de vivre dans un manoir plaisait à la blondinette, qui s'imaginait déjà organiser de magnifiques bals. C'était un cliché qu'elle avait à l'esprit, un manoir rimait obligatoirement avec soirées distinguées. Elle se demandait bien d'où pouvait lui provenir ce genre d'idées. Célya sortit de ses pensées lorsque la brunette déposa sur la table plusieurs documents, dont un plan détaillé du bâtiment et de ses environs, des photos intérieures et extérieures, ainsi que des feuilles comportant tous les renseignements administratifs.

Tandis que Crystal remerciait la blondinette pour l'invitation et commandait un thé noir, Célya commença à regarder attentivement les différents documents. Sa future colocataire avait bien raison, le manoir était parfaitement situé, il y avait même une petite forêt juste à côté. La nature à l'état pur. Le périmètre de la propriété était vaste, mais modeste, et pourrait parfaitement correspondre à un petit sortilège anti-transplanage et d'autres protections. Les photos mettaient l'eau à la bouche de la jeune sorcière, qui trouvait le tout fort convenant. Il fallait juste décorer et trouver les bons meubles, mais elle se faisait une joie de débuter ce travail.

« Tu as raison, pour le prix, ce manoir est une vraie pépite ! J'adore l'endroit où il est situé, au moins on sera au calme, c'est sûr, dit-elle en pointant une photo de la forêt. Personnellement, j'achète ! On y sera bien. Tu crois qu'on peut aller le visiter d'ici peu ? »

Une visite était indispensable pour se faire une véritable idée. Les photos, c'était bien dans un premier temps mais peut-être qu'en voyant le bien immobilier de ses propres yeux, finalement... Célya espérait que ce ne serait pas le cas, elle avait eu un petit coup de cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
Crystal M. Ertz
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


King's Cross Coffee Empty
Re: King's Cross Coffee

Message par : Crystal M. Ertz, Dim 10 Avr - 21:49



La voix de Célya était belle, mélodieuse. Du genre de celle qu'on imagine trouver chez les princesses dans les livres de contes. Dès ces premiers échanges, Crystal apprécia son côté pétillant, joyeux et tellement enthousiaste. Elle songea aussi que c'était le genre de fille qui parlait beaucoup, peut-être se trompait elle, mais si c'était le cas, ça ne la dérangerait pas. L'Alchimiste se considérait en général comme une personne réservée et solitaire, qui ne prend la parole que lorsqu'il est nécessaire pour le faire. Beaucoup la trouvait ennuyeuse, morne, mais sa morosité dépendait en partie du cadre dans lequel elle vivait. Un manoir comme celui-là faisait déjà briller ses yeux alors même qu'elle ne l'avait jamais approché. Il était facilement imaginable que ses habitudes allaient changer et par extension, ses comportements.

Recevant enfin son thé, la sorcière saisit délicatement la tasse et la porta à ses lèvres. L'odeur qui en émanait était celle de l'optimisme et des beaux jours, ou peut-être commençait elle à divaguer quelque peu? Bouillant comme était ce thé, elle eu vite fait de le reposer. Cela devrait attendre une minute ou deux. Pendant ce laps de temps, Célya s'était penchée sur les photos et documents et les analysaient avec sérieux. Elle ne prenait vraiment pas cette affaire à la légère, pour le plus grand soulagement de la brune au thé trop chaud.

- J'ai envoyé une lettre il y a quelques jours pour savoir quoi pour les visites et l'on m'a répondu hier soir. Providence? Heureuse coïncidence? Et apparemment, il n'y a aucun problème pour y aller. Ils sont même plutôt généreux sur les heures de visites! Ils disent pouvoir nous faire visiter l'endroit n'importe quel week-end, de 8h à 22h. Personnellement, je peux me libérer à n'importe quel moment, ce n'est pas pour une fois. Mais le plus tôt serait le mieux non? Quand serais-tu libre pour qu'on aille y faire un tour?

On parlait déjà visite. Autant dire que cet achat devenait de plus en plus concret de seconde en seconde. Osant enfin prendre une gorgée de ce thé, en prenant soin d'y aller molo pour ne pas se brûler la langue, la sorcière se voyait déjà admirer la vue qu'elles auraient de cet endroit. Oui, elle avait vraiment hâte!


Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
Célya L. Shake
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


King's Cross Coffee Empty
Re: King's Cross Coffee

Message par : Célya L. Shake, Mer 4 Mai - 20:21


Les photos donnaient des étoiles dans les yeux de Célya. Le manoir était magnifique, la situation géographique idéale, le terrain modeste, le prix raisonnable. Devant tant de bons points positifs, la jeune fille se projetait déjà dans le futur et imaginait ce que serait sa vie dans sa nouvelle demeure, en compagnie de Crystal. Le courant semblait bien passer entre les deux sorcières et cette dernière appréciait également le bien immobilier qu'elle avait trouvé. Cependant, si l'enthousiaste était au rendez-vous, la Serdaigle savait qu'il ne fallait pas se précipiter, quand bien même tout paraissait rose et bien ficelé. Certes, les illustrations collaient parfaitement mais qu'en serait-il du manoir réellement ? Il fallait visiter la propriété.

« J'ai envoyé une lettre il y a quelques jours pour savoir quoi pour les visites et l'on m'a répondu hier soir, dit Crystal. Et apparemment, il n'y a aucun problème pour y aller. Ils sont même plutôt généreux sur les heures de visites ! Ils disent pouvoir nous faire visiter l'endroit n'importe quel week-end, de 8h à 22h. »

La réponse que la jeune alchimiste avait reçue la veille tombait à pic, pour le coup. En effet, si cette dernière avait été donnée plus tard, tout le projet était repoussé à plusieurs jours. Mais là, les deux sorcières, futures colocataires qui se dessinaient de plus en plus concrètement, pouvaient d'ores et déjà discuter entre elles pour effectuer une visite. Ce qui était vraiment une bonne nouvelle, c'était, qu'en effet, les horaires étaient généreux. Le week-end, Célya n'avait pas cours, et même si elle devait réviser pour ses examens de fin d'année qui approchaient à grands pas, se libérer le temps d'une matinée ou d'une après-midi n'était pas un problème. La preuve en était : on était samedi et la blondinette était bien à Londres.

« Personnellement, je peux me libérer à n'importe quel moment, ce n'est pas pour une fois. Mais le plus tôt serait le mieux non ? Quand serais-tu libre pour qu'on aille y faire un tour ? »

« Je peux parfaitement sortir du château, et ça me fait du bien, vu que les ASPIC sont pour bientôt, dit la blondinette. M'aérer l'esprit, comme aujourd'hui, ça m'aide à évacuer la pression ! Mais tu dis les week-ends, donc ? Je ne sais pas si demain, dimanche, serait bon ? Au moins, on ne perd pas de temps ! »

Il fallait également voir du côté de l'agence immobilière, si le délai n'était pas un peu trop court pour une visite prévue pour le lendemain. Néanmoins, l'idée de ne pas traîner enthousiasmait la jeune Serdaigle ; attendre encore une semaine, soit sept jours, pour découvrir la propriété en vrai, c'était quand même difficile. Quand on avait des projets, on avait tellement envie qu'ils se réalisent dans la minute, voire la seconde ! Hélas, il fallait pouvoir faire la part des choses et ne pas se montrer trop enthousiaste, par crainte d'être déçu par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
Crystal M. Ertz
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


King's Cross Coffee Empty
Re: King's Cross Coffee

Message par : Crystal M. Ertz, Sam 14 Mai - 20:36


Plus les secondes s'écoulaient, plus Crystal se sentait à l'aise avec Célya et plus leur projet se concrétisait. Tout ça semblait fort irréel pour la jeune alchimiste qui avait toujours vécu dans un cocon protecteur, que ce soit pendant son enfance, à Poudlard ou bien sous la tutelle de l'Alchimiste. Aller vivre ailleurs, même si elle avait été un peu forcée par le départ de son maître alchimiste, était tellement abstrait qu'elle avait du mal à savoir si tout allait bien se passer, ou pas. L'apocalypse allait-il se déclencher dès lors que les deux jeunes mettraient les pieds dans l'enceinte de leur nouvelle demeure? L'une d'elle finirait-elle par égorger l'autre suite à une soirée difficile? L'option, bien que difficilement prévisible, n'était tout de même pas à écarter. Qui savait quels secrets pouvaient se cacher derrière la belle chevelure blonde de Célya.

Bien sûr, il était plus probable que leur cohabitation se passe bien, comme une cohabitation normale. La jeune brune avait toutes les raisons d'être optimiste et le sourire qu'affichait toujours son visage le montrait bien. Une grande maison, deux jeunes sorcières pleines de vie, il allait pouvoir s'y passer des choses! C'était en quelque sorte le début d'un nouveau chapitre de sa vie qui s'annonçait et Crystal comptait bien y mettre des couleurs et quitter le gris triste qui l'accompagnait depuis quelques temps.

- Je te souhaite bon courage pour tes examens! Je suis certaine qu'en voyant la maison, l'envie de réussir n'en sera que plus forte! Demain? Ça me semble parfait et je pense que l'agence n'y verra aucune objection. Que dirais-tu de vers 14h en début d'après-midi?

La discussion allait maintenant toucher à sa fin. La prochaine étape décisive s'était dessinée plus rapidement que Crystal ne l'avait espéré et ce n'était pas pour lui déplaire. Il ne restait maintenant qu'à espérer que le Manoir tienne ses promesses vue de près. Une chose était sûre, la jeune alchimiste était sur le point de dépenser une grande partie de ses économies. Il ne fallait donc pas se précipiter en toute subjectivité. Mais Célya semblait prendre l'affaire avec beaucoup de sérieux et de recul, peut être même plus que Crystal. No worry, Be Happy. Après la réponse positive de la blonde quant à leur heure de rendez-vous, la brunette prit l'initiative de se lever. Cela ne servait à rien de s'attarder aujourd'hui dans un endroit comme celui-ci. Elles auraient bien d'autres moments pour apprendre à se connaître dans un cadre plus détendu et serein. Après une bise rapide sur la joue pour marquer la bonne entente de cet entretient, la gérante lui sourit une dernière fois, lui dit à demain et disparu du café de sa démarche légère. Cette rencontre l'avait rendue plutôt optimiste quant à l'avenir.

Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
Célya L. Shake
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


King's Cross Coffee Empty
Re: King's Cross Coffee

Message par : Célya L. Shake, Jeu 19 Mai - 11:40


Terminant sa boisson, la jeune sorcière se plaisait à imaginer sa future vie en dehors de Poudlard. En effet, dans quelques semaines, Célya serait officiellement diplômée de ses ASPIC, elle n'avait aucun doute là-dessus même si le stress de ces fastidieux examens se faisaient ressentir. C'était un tournant décisif, qui lui ouvrait de nombreuses perspectives d'avenir. Parmi celles-ci, la blonde comptait bien voler de ses propres ailes, loin de la demeure familiale ; à présent qu'elle était adulte, elle entendait bien devenir indépendante le plus rapidement possible. Elle avait ainsi sauté sur l'opportunité de faire une colocation avec une jeune femme, en la présence de Crystal. Au vu du déroulement de ce rendez-vous avec cette dernière, le premier objectif post-Poudlard semblait être presque atteint. Un manoir, situé en Écosse, dans un cadre magnifique, pas si loin de la mer, c'était l'occasion rêvée.

Il restait quelques détails à voir, avant de réaliser cette étape. Si les photos mettaient l'eau à la bouche, une visite des lieux était primordiale. Crystal et Célya allaient devoir se rendre sur place pour juger si le domaine leur convenait vraiment. La Serdaigle comptait bien examiner tous les détails, cette affaire n'était pas à prendre à la légère. Il ne manquait plus que convenir d'un rendez-vous pour cette fameuse visite et dans son envie que les choses soient rapidement réglées, la blondinette avait proposé que cette visite se fisse le lendemain. Elle n'avait rien de prévu, hormis des révisions.

« Je te souhaite bon courage pour tes examens! Je suis certaine qu'en voyant la maison, l'envie de réussir n'en sera que plus forte! fit la jeune alchimiste. Demain? Ça me semble parfait et je pense que l'agence n'y verra aucune objection. Que dirais-tu de vers 14h en début d'après-midi? »

La bleu et bronze sourit et confirma que cette heure-là était parfaite. Si l'Agence n'y voyait sans doute aucun inconvénient, peut-être que le domaine était prisé par d'autres personnes. Une perle comme celle-ci, cela ne se refusait pas ! Il fallait à tout prix, si la visite convenait, que Crystal et Célya mettent la main dessus, quitte à sortir les ongles. La blonde espérait que cela ne serait pas le cas mais elle était parée à toute éventualité.

D'accord sur l'heure du rendez-vous, les deux sorcières en avaient fini pour le moment. Crystal se leva, bientôt imitée par Célya. Le temps de rentrer à Poudlard, la jeune fille pourrait étudier un peu avant le souper et se préparer correctement pour le lendemain. L'alchimiste lui fit une bise sur la joue et sourit avant de quitter le café. Réglant leurs consommations, la Serdaigle prit congé à son tour, l'esprit déjà enivré et les étoiles plein les yeux. Célya avait hâte d'être le lendemain et de concrétiser la première partie de son avenir.


[Fin du RP]
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
Malicia Evans
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


King's Cross Coffee Empty
Re: King's Cross Coffee

Message par : Malicia Evans, Jeu 26 Mai - 22:28


Roule. Roule. Roule. Ca fait combien de temps que tu roules comme ça ? 1 heure. 2 heures. Peut-être même plus. T'es complètement déconnectée de la réalité. Tu fatigues alors tu décides de te garer. Ouep. Devant la gare. Il te faut un truc à boire. Mais y a pas de bars à proximité. Ca fait trop longtemps que tu n'as pas bu une goutte d'alcool. Ouais, genre ça faisait..ouf, au moins 1 semaine. Alors tu avances, toute tremblante vers le premier endroit où tu peux avaler quelques choses de liquide. Peut-être que ton esprit ne fera pas attention, peut-être même qu'il le prendra le café pour un Irish Coffee.

Tes cheveux sont ébouriffés, tes vêtements sont débraillés, ton maquillage à coulé. Oui. Tu ressembles à une tarée. Mais tu t'en ballek. C'est pas comme si tu allais rencontrer quelqu'un que tu connaissais. C'était les vacances en ce moment alors les élèves devaient être chez leurs parents ou alors ils devaient être au château, mais tu en doutes. Tu tangues quand tu marches vers l'entrée du café. D'après l'enseigne, y a écrit que c'est le King's Cross Coffee.. mais tu ne l'avais jamais vu ici. Pourtant, tu viens assez souvent pour reconnaître les commerces alentours. Alors à quelques mètres de la porte d'entrée, tu te fais accoster. C'est qui lui d'abord ? Ah si. Tu le reconnais. C'est un pote moldu spécial, comme tes potes qui te refilent du kiwicot. Tu souris, lui fais les yeux doux. De ta main droite, tu attrapes ta baguette. Tu veux quelque chose qu'il garde dans ses poches, mais tu n'as pas d'argent. Un #Impero plus tard, ton sachet de cachets dans ta main. Satisfaite, tu le dégages d'un revers de main. Un, deux, trois cachets avalés, ton agitation se stop. Enfin.

Assise dans le café, tu commandes un truc à boire, un peu déçue. Tu attends sur ton siège, totalement impatiente. Sans que tu le comprennes, ta tête part en arrière. Tu finis par te cogner et tu fermes les yeux en lâchant un gémissement de douleur. Ta main termine sa course à l'endroit de l'impact. Ton café arrive devant toi et tu en bois quelques gorgées, mais c'est.. bizarre. Il y a un goût spécial. Oui. On essaie de t'empoisonner. Il n'y a que ça. Que ça comme possibilité. Une fois sur tes jambes, après un bond minable, tu finis par courir vers la serveuse. C'est elle qui a tenté de te tuer. Ouais. Elle te veut du mal. Tu arrives devant la petite brune, tu l'accostes, le regard noir. Ta baguette te démanges, tu l'empoignes violemment, mais pour l'instant, tu restes sage. Tu attends ces explications.
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
Shela Diggle
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


King's Cross Coffee Empty
Re: King's Cross Coffee

Message par : Shela Diggle, Ven 27 Mai - 15:48


Bam, ne rien attendre, que soi, qu'un Soi qui peut être quelque part attend, l'on dit que le voyage forge, la jeunesse, la quête personnelle, moult choses. Et sans rien n'pas aller loin, prendre le train de l'école pour point beaucoup, s'arrêter à Londres et se rendre compte de l'état de son économie. Pas de quoi tenir longtemps. Mais décider qu'après tout profiter de ce qu'il y a l'on peut, l'histoire de quelques heures, jours si l'on tient, il arrive toujours moyens opportuns lorsqu'il s'agit de retourner en cours, pas vrai. Autant s'assoir un temps, se défaire du lourd paquetage sur de frêles épaules - et corps tout entier, si mon avis vous souhaitez, mais chut. Le sac à dos à la va-vite, y avoir enfourné quelques vêtements, des papiers, une bouteille, des chaussures, des broutilles aussi que l'on prend sans même y prendre garde, ce genre d'objets qui s'amènent en voyage sans que jamais l'on en a l'utilité, et ce bout de tissu qui date certainement d'un parcours antérieur. Brun et crème. Je l'aime pas. Je n'aime aucun objet assez pour m'en faire des passe-partout, des portes bonheur ou autres bizarres inventions. Il est étrange d'attribuer trop d'importance à qui n'a point d'âme. Ou de placer une âme en des choses qui en sont dépourvues.

Entrer et par les effluves de café se faire aborder entourer enivrer, s'affaler sur une chaise, à une table indéfinie, perdue dans le flot de toutes les autres, semblable. Dans les gare, personne ne fait attention aux autres, et c'est fort bien ainsi. Le monde y est particulièrement pressé. De partir de retrouver de manger boire et pisser, c'est passager, comme les voyageurs. Oiseaux migrateurs. Sauf que la plupart du temps, aucun second nid n'attend les Hommes, quelque part. Commander un café, sortir un certain nombre de pièces en prévision - elles sont si étranges, ici, si minuscules quelle que soit leur valeur. Penser sans trop y faire attention, puisque l'on doit s'y faire, laisser louvoyer les idées sans diriger contrôler décider de rien. Dans la vague - du temps, ou du non-temps, intemporalité, lors des voyages, il n'y a que l'esprit qui dicte la journée et la nuit, s'il y en a. Hé, tiens. Figure familière. Parce qu'elle ne s'est pas souciée de sa tenue, double sens, parce qu'elle n'a pas l'air de s'en embarrasser, parce qu'elle fait tache de couleur au milieu du monde, elle me plait. Rappelle quelque chose, aussi. Mais c'est loin. Peu importe. La jeune femme diffère et séduit parce qu'elle n'est pas pareille à ce qui l'entoure, faire valoir. Un café arrive, s'empêtrer dans ses sous, en donner certainement trop à la serveuse qui s'enfuit rapidement, peut être moqueuse de la piètre performance d'une idiote cliente, qu'elle doit s'imaginer. La suivre des yeux, lapée de café, et soudain elle n'est plus seule; c'est l'autre atypique qui l'a empoignée. Occasion pour s'approcher les décrocher peut être, attraper les aubaines quand elles passent, aussi étranges soient elles. L'on ne juge pas.

Main sur le flanc de la jeune femme; contact, forcer le changement de sujet. Ce qu'il se passe n'est guère intéressant. Modifier les règles, les équipes, se ranger d'un côté, zieuter son profil - Dieu. Evans. Gouffre entre école et réalité. Ne pas y penser, et ne pas penser non plus à la nature d'un premier regard sur une apparente inconnue. Il y a malentendu. Vous avez un poisson au plafond. Faudrait vous en occuper. Ne pas diriger ses dires à l'une des deux, ne pas non plus faire front et s'interposer, petit gabarit et l'ennui de devoir participer à un échange futile. Tendre une pièce frappée d'un 2 suivi d'un étrange symbole à la serveuse, histoire de, les gens sont aisément achetable.
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
Malicia Evans
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


King's Cross Coffee Empty
Re: King's Cross Coffee

Message par : Malicia Evans, Mar 31 Mai - 18:33


Tu ne te rends pas compte à quel point tu es enchevêtrées dans un cercle vicieux qu'est la drogue et la paranoïa. Du coup, sans raison valable, tu t'es jetées sur cette pauvre femme. Pauvre serveuse. Qui, elle n'a rien demandé. N'a sûrement rien compris à ce qui lui est arrivée. Un main sur un flanc. Le tien ? Peut-être. Tu ne sens rien. Tu ne comprends rien. Tu ne vois qu'une chose, cette foutue serveuse. Mais, petit à petit, la présence derrière toi t'apaise. Tu es moins énervée contre la brune, mais ton envie de la frapper est encore trop présente. La jeune femme derrière toi parle. Elle a dit un truc que tu n'as pas compris. Y a poisson ? Au plafond. Une tête qui se lève et un regard qui fixe le plafond. Rien.

On se retourne doucement, toujours le poing crispé. Une lèvre qui se mordille encore et encore. Et mais. Tu l'as connais. C'est ton élève. Cette chevelure blonde, la taille élancée.. tu ne l'oublies pas. De toute façon, tu ne te souviens que de ça. Des corps. Des silhouettes. Des formes. Juste un souffle qui sort de tes lèvres. Shela ? Ouais. Tu l'as connais. Reconnais. Mais le ton de ta voix sonne comme une question. Tu essaies de savoir si ton esprit ne te joue pas des tours. Tu repars vers ta table et tu entraînes ton élève. Ton mirage.

Un café. Le même. Toujours posé sur la table. Tu le dévisages. Est-ce qu'il est bon de le boire ? Peut-être que tu vas finir empoisonnés si tu en avales le contenu. Tu voudrais de l'eau, mais tu n'as pas de verre et tu ne peux pas sortir de baguette. Tu souffles d'agacement. Plus de regard sur le café mais sur la blonde. Une main qui s'avance vers le visage porcelaine, comme pour vérifier. Est-elle vraiment là ? Doutes. Stress. Tes hallucinations se font de plus en plus vraies. Que fais-tu là ?
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
Shela Diggle
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


King's Cross Coffee Empty
Re: King's Cross Coffee

Message par : Shela Diggle, Mer 1 Juin - 12:50


~

L'inquiétude première de la serveuse face à quelques mots - peut être qu'elle ne sait trop parler de cette langue - s'efface à l'arrivée de la pièce entre mes doigts tendus, et elle l'attrape. Et sa présence se dégrade, se disloque, s'évanouit, parce que se concentrer sur l'Evans ailleurs artiste peut être, l'Evans de l'au-dehors, l'intérieur qui couvre la coque, repeint les parois; peut on jamais parler d'une même personne selon les assauts d'un jour et d'un autre ? Chimique échange entre deux, clair obscur, l'aube et le crépuscule, mêmes mais autrement selon que l'on avance ou que l'on recule, je me perd. Elle a levé les yeux, la tête. Qui est-elle, ici maintenant ailleurs, ne pas même chercher un rapport avec l'autre, une étrangère, la considérer comme, inconnue, afin de ne pas lui donner les traits qu'on lui connaît, afin d'en accepter de nouveaux, afin d'en faire une autre personne et d'ouvrir d'autres possibles. Parce qu'autrement il faudrait mélanger les deux, l'Evans de l'école et celle du café, et celle d'un jour, d'une passagère rencontre, et ce qu'elle pourrait être, mélanger connaissance et inconnu, mélanger les gestes que l'on sait corrects et ceux que l'on aurait tenté. Oublier la première, et suivre la seconde.

S'échapper un instant pour attraper le sac, abandonner la tasse, s'asseoir lentement. C'est étrange. Changeant, ça bouge, et c'est simplement différent. Faillir à défaillir et préférer rester, encore, éveillée, ou mes sens, tenir droite, ne pas déjà se perdre et laisser couler, souhaiter savoir apprendre deviner, glisser une main effleurer, un quelque chose, une chose qui m'aurait fait davantage aimer cette femme devant moi que celle qui me faisait face derrière un bureau. Ce sont ses doigts qui s'avancent, un souffle, toucher le côté d'un visage, ce sont ses lèvres qui se meuvent en une question. Je me l'demande. Grommèlement, rester ou partir, mais quand partir se fait synonyme de fuir, regretter peut être, même probablement. Hésiter entre le vous le tu le on, mais elle n'est plus professeure et je ne suis plus élève. Incliner la tête sur le côté, c'est intriguant. Tu as quelque chose. Indéfinissable. En faire part car il est simple de livrer vérité à autrui. Et toi ? Elle avait cité mon nom mais je tais le sien; peut être n'est-ce qu'une fausse image, ou une toute autre, et qu'elle ne porte pas toujours le même titre selon ce qu'elle préfère être montrer devenir. Sa tasse à portée de main, hésiter mais qu'un instant, nous sommes sur une nouvelle scène - la prendre et en boire une gorgée.
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
Malicia Evans
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


King's Cross Coffee Empty
Re: King's Cross Coffee

Message par : Malicia Evans, Jeu 2 Juin - 14:15


Mirage. Mirage. Ô doux mirage. Est-elle vraiment là avec toi ? Ta main effleure le visage de la jeune blonde. Belle jeune femme. Blocage. Sur elle. Sur le temps. Réel. Irréel. Toi et ton élève êtes assises à une table. Pourquoi Diggle est ici ? Tu t'poses la question, elle aussi. Toi, t'avais roulé jusqu'à ce que le destin décide de ta destination. Le hasard. Pur et simple. Ta main droite toujours sur son visage, qui glisse de sa tempe au bas de sa joue. Tu es si jeune. Oui, toi le temps te rattrapes, Shela, elle, semble figée dans le temps. Quelle chance. Et si jolie. Oui, en plus d'être jeune, elle est belle. Tu es jalouse. Ou admirative. La frontière entre les deux est mince de toute manière.

Elle penche la tête sur le côté et un murmure franchit ses lèvres. Apparemment, tu as quelque chose. Mais quoi ? Tes yeux se plissent et tu la regardes intriguée. Vous restez silencieuse toute les deux, jusqu'à ce qu'un son brise ce silence, tant appréciable. Et toi ? Quoi ? Tu ne comprends pas. Tu ne te souviens plus. Souvenirs effacés, oubliés. Tu ne sais pas et tu lui fais savoir. Avant de retomber dans un silence pesant. Plus de caresses sur le visage. Non. Ta main est maintenant sur sa cuisse, posée négligemment là. Parce qu'elle est bien là où elle est et que ton élève n'a pas repoussé ton contact. Et ça te plait.

Une main qui avance vers ta tasse de café. Tu l'arrêtes après qu'elle ait bu une gorgée. Non. Tes doigts s'enroulent autour de son poignet et ramènent son bras le long de son corps, pour qu'elle repose la tasse. C'est dangereux. Pour moi. Toi. Nous. Plus que des mots, décousus sortent de tes lèvres. Tu t'es rapprochées d'elle, pour te retrouver collée à elle. Jamais. Au grand jamais, tu n'aurais pensé agir de la sorte. Tu t'approches de son oreille. Tu ne peux faire confiance à personne.
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
Shela Diggle
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


King's Cross Coffee Empty
Re: King's Cross Coffee

Message par : Shela Diggle, Lun 6 Juin - 14:33


Elle ne sait pas - non plus. Il n'y a pas d'importance dans le fait de savoir, s'égarer, confus, les plans sont malades et se font flous, et pour ne pas craindre des maux mieux vaut marcher sans trop regarder. L'autour. Et les gens. Il n'y a pas d'importance non plus dans son geste et sa main, et sur ma cuisse, pas vrai. Mêler le futile à l'agréable pourtant, parce que trop s'interroger rend les jolis gestes terribles par ce qu'ils pourraient bien vouloir dire. Garder ça comme cela. Rien que des doigts sur une jambe et c'est doux, alors ne pas questionner chercher troubler - un calme. Jeune et jolie. Jeune pour un temps, rien qu'un instant, et dans sa tête l'être trop, peut être, ne pas s'y arracher parce que c'est terrifiant. Parle-t-elle d'elle même ? Et d'un quelque chose que je ne sais encore trouver, de l'Elle qu'elle est ailleurs, ici, loin d'un monde et dans un autre. D'un quelque chose qui me plait parce qu'il est différent.

Négative, et une main qui rattrape une autre, et l'abaisse, et dans sa chute entraine le liquide marron qui s'écoule lentement sur le sol. C'est allé doucement et l'on s'interroge, pourquoi gâcher un café si l'on refuse simplement de le prêter ? Elle n'a pas l'air de s'en soucier, peut être n'a pas même remarqué, alors secrètement incliner la tasse de manière à en sauver, incliner autant que possible sans que mon poignet dans sa main puisse le lui faire remarquer. C'est dangereux. Pour moi. Toi. Nous. Froncer les sourcils; et de quoi parle-t-on, il ne peut s'agir de proximité parce qu'elle décide de combler un espace creux, parce qu'elle décide d'encore s'approcher et de deux corps n'en faire qu'un - bien que l'adjectif aurait collé, dangereuse proximité, parce qu'il n'est pas normal d'avoir son souffle ainsi intensifié; déréglée. Parce qu'étrangement cela ne ressemble pas à un Jeu, pas ici. Tu ne peux faire confiance à personne. Et c'est une confession à l'oreille, c'est un secret. Soudain la notion de danger, vriller les tympans, pourquoi parler péril, décider de relâcher la tasse, chacun des doigts, et un, le breuvage qui doit chuter, ne plus en être sûre car Evans de l'au-dehors est proche, deux doigts, elle trésaille, se balance, trois et elle tombe au sol, pas d'assez haut pour permettre de se briser. Tourner la tête, vouloir faire face, cruelle erreur, c'est sentir son odeur et c'est drôle, elle correspond, elle va avec, elle sent spécial, c'est fascinant. Mais à moi-même ? Pourquoi parler de péril, à en chuchoter le nom l'on commence à en voir et - chut. S'éparpiller seul. Regretter la main sur la jambe plutôt que le tout-corps si près, regretter presque d'avoir eu cette idée, et peut être volage sujet. Lever un doigt et doucement le poser sur le bout de son nez. Tu peux faire confiance aux gens qui sourient. Peut être. Vérifier qu'il s'agisse bien d'un discours bénin. Tu sens bon. Et chuchoter également, ne pas attirer le danger des gens. Peut être.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

King's Cross Coffee Empty
Re: King's Cross Coffee

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 7

 King's Cross Coffee

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: La Gare-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.