AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 2 sur 3
[Habitation] Map of exhilaration
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Emily Lynch
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle

[Habitation] Map of exhilaration - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration

Message par : Emily Lynch, Sam 17 Mar - 20:27


Je n’avais pas attendu pour commencer à danser, je savais pertinemment bien que faire danser les gens n’était pas chose aisée, c’est pourquoi je prenais toujours les devants en matière de danse. Généralement il suffisait de se lancer, montrer qu’on n’a pas peur de se rendre ridicule puis inviter les gens à vous rejoindre, venir apporter plus de relief à la danse. Partager ce moment où le corps se défoule, ou l’esprit se laisse emporter par le rythme de la musique, ce moment durant lequel le temps s’arrête, durant lequel vous êtes libre de tous vos soucis… La musique et la danse avaient ce pouvoir étrange sur l’humain, ce double pouvoir de vous faire tout oublier comme de vous rappeler vos pires souvenirs, le tout était de choisir la musique en fonction de ce que vous désiriez. Je profitais donc d’un petit interlude dans la musique pour inviter mon amie à me rejoindre, je la sentais hésitante, mais elle était debout, j’avais réussi la moitié du chemin, il ne me restait plus qu’à l’entrainer dans la danse quitte à la forcer un peu, elle n’allait pas le regretter. A ma grande surprise, je n’eus rien à faire puisqu’elle me saisit la main et me fit tourner sur moi-même.

Je laissais mes émotions positives s’exprimer, hors de question de gâcher cet instant, nous devions nous lâcher, penser à autre chose pour mieux reprendre nos vies lorsque cette soirée sera terminée. Mais bien que j’appréciais qu’Amy me fasse danser, je voulais moi aussi la voir danser, qu’elle profite des bienfaits de laisser son corps s’exprimer à travers les mouvements en rythme avec la musique. J’interrompis donc ma rotation face à mon amie et lui adressa un sourire joueur comme pour la mettre au défi, peut-être que je venais là de trouver son véritable défi. Sans lui demander son avis j’inversais les rôles l’attrapant à la taille je la guidais dans une danse rythmé, rapide… J’improvisais totalement, mais je voulais qu’elle se laisse aller et je constatais qu’elle m’avait menti. En effet, je trouvais qu’elle s’en sortait vachement bien pour quelqu’un qui ne sait pas danser.

La musique commençait à s’emballer et je suivais le rythme toujours en faisant dans Amy avec moi, je la sentais plus à l’aise à présent, mais peut-être que je me trompais, en tout cas, elle n’avait pas l’air de se sentir mal, après tout il n’y avait que nous, personne ne pouvait nous voir, personne ne pouvait nous juger, personne ne pouvait nous empêcher de profiter de l’instant. Je connaissais la musique par cœur et pour le final je voulais faire quelque chose d’impressionnant, quelque chose apportant quelques sensations, le genre de sensations qui nous rappelle à quel point nous sommes vivants. Je laissais partir mon regard dans celui de mon amie et avant qu’il ne soit trop tard, je la prévins : « Laisse toi faire, fais-moi confiance », je ne savais pas du tout comment elle allait réagir, mais quelques secondes plus tard, voilà qu’elle se retrouvait dans les airs touchant presque le plafond de la pièce, je me rendis compte que ça n’était pas spécialement une bonne idée, mais c’était trop tard. Encore quelques secondes plus tard après avoir rejoint la terre ferme, je l’emportais dans un renversé, accompagnant son mouvement, la retenant par le dos, je restais bloquée dans cette position.

Proche d’elle comme jamais, nos visages proches l’un de l’autre, mon regard se perdait dans le sien, impossible de m’en échapper, je me sentais tout d’un coup comme attirée par ce regard, ou bien alors c’était peut-être la gravité qui nous entrainait vers le sol, quoi qu’il en soit je ressentais quelque chose de différent, quelque chose de neuf ? C’est alors qu’une nouvelle musique se lança, me rappelant à la réalité, me faisant prendre conscience que cette position ne devait pas être agréable pour Amy, je l’aidai à se redresser puis l’entraina dans cette nouvelle danse au rythme bien plus calme que précédemment.

- Comment tu te sens à présent ? Danser, vivre la musique ça me libère, je voulais partager ça avec toi...

Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
Amy Shields
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


[Habitation] Map of exhilaration - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration

Message par : Amy Shields, Sam 17 Mar - 21:51


Pas le temps de se rendre compte de ce qu'il se passe que son corps se mouvait déjà au rythme de la musique. Elle qui d'habitude était très renfermée, son corps parlait pour elle. Mouvements libérateurs mais involontaires. Amy avait surtout l'impression que son corps s'était séparé de sa conscience et qu'il était à présent une entité à part entière qui bougeait et vivait comme bon lui semblait. Aucun témoin pour juger ce qui était en train de se passer, aucune personne pour la stopper, aucune personne pour assister à sa courte libération. La musique l'entrainait, telle une vague qui l'emmenait loin de son monde tourmenté et de ses démons. Dans son paradis apparut la source de cette initiative dansante ; Emily. Elle rayonnait tout en continuant de te faire danser comme si vous étiez habituées. La brunette se laissa entraîner par la les mains de la rousse qui la faisait virevolter et tournoyer dans son salon. Cette musique et cette ambiance, c'était une première. Jamais l'appartement n'avait été aussi vivant.

Un sourire, et même un rire vinrent accompagner la danse folle des deux jeunes femmes. Elle se sentait bien, pour une fois. Et elle avait l'espoir que ça continuerait, plus longtemps que les précédentes. En plein dans ses pensées, Emily prit une initiative inattendue. La jeune femme lui prit les hanches et la souleva de terre. Certes Amy n'était pas lourde, mais il lui sembla que ce porté ne fut pas si difficile que ça pour son amie. L'animagus se sentait voler, aussi légère qu'une plume. Ses pieds de plomb et les poids sur ses épaules disparurent l'espace d'un instant. Plus rien ne comptait à part les mains qui la soutenaient et la musique. Oubli des démons et des problèmes, comme une envie de s'envoler. Pourquoi son animagus n'était-il pas un oiseau ? Elle aurait aimer pouvoir voler, se sentir libre comme elle se sentait en cet instant. Des milliers d'années passèrent peut-être, Amy ne s'en rendit pas compte. Son amie finit par la redescendre à terre pour continuer leur danse endiablée. Le rire cristallin de la grande brune résonna dans la pièce tandis que la professeur la bascula vers l'arrière pour clore leur danse.

Le sourire qui s'estompe tandis que les secondes semblent s'allonger. Un visage très proche. Les bras autour de ses épaules pour te maintenir à elle, pour ne pas tomber. Regard azur plongé dans dans les yeux noisette de l'autre fille. Un temps passe, sans que rien ne se passe. Juste deux adultes se regardant droit dans les yeux pour essayer de se comprendre. Juste deux adultes comprenant peut-être le sens de certaines attitudes, de certains mots. Juste deux adultes dont les corps se rapprochaient étrangement sans pour autant comprendre la raison. Et puis la musique change pour venir effacer ce moment. Une musique douce qui se lance. Un petit sourire apparut sur les lèvres d'Amy tandis qu'elle se redressait avec l'aide de son amie. Un pas en arrière pour reprendre son souffle. Les paroles qui arrivent aux oreilles, lourdes de sens. Une chanson connue qui pourtant donne l'impression d'être redécouverte. La brunette sourit tandis qu'elle attrapa les mains de son amie.

- Je me sens déjà mieux. Merci Emily..

Une main qui se glisse dans la sienne pour la relever légèrement tandis que la deuxième main vient se poser sur son épaule, laissant le choix à la rousse de l'endroit où poser la sienne. Un sourire doux vers elle avant de parler d'une voix basse.

- C'est un slow je crois.. Je me permet de lancer cette danse-ci, pour la partager également avec toi

Le regard au delà du visage, elle était un peu gênée quand même. Amy ne se reconnaissait pas dans ses actes. L'alcool devait y être pour quelque chose. Quoi que.. La jeune femme garda tout de même une petite distance entre leurs corps pour ne pas gêner mais emporta tout de même la belle aux cheveux de feu dans un slow lent et plutôt doux en fait. Pas besoin de beaucoup réfléchir. Juste profiter du moment et espérer qu'Emily apprécie autant qu'elle était en train d'apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Emily Lynch
Emily Lynch
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Habitation] Map of exhilaration - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration

Message par : Emily Lynch, Sam 17 Mar - 22:39


La douceur de ce nouveau morceau me permit durant quelques instants de me poser de réfléchir à tout ce qu’il était en train de se passer, mais surtout à tout ce qu’il aurait pu se passer. Je ne savais pas trop pourquoi, mais j’avais ce sentiment d’être passée à côté de quelque chose, d’avoir manqué une occasion en or qui ne se reproduira peut-être jamais, je venais de laisser passer cette chance… Et tandis qu’Amy m’entrainait dans un slow je sentis sa main se poser sur mon épaule. Je le sentais un peu gênée, comme si elle n’avait pas l’habitude de faire tout cela, comme si elle aussi avait un sentiment étrange, sans doute différent du mien, mais j’étais convaincue qu’elle ressentait quelque chose de différent. Sans réfléchir je posais ma main dans son dos, laissant la danse nous emporter à nouveau, une chanson que j’avais déjà entendue de nombreuses fois, une chanson que j’aurais voulu partager. Était-ce encore un hasard ? Pourtant j’aurais dû m’en douter, je connaissais cette liste de musique sur le bout des doigts…

Mon regard se perdit à nouveau dans le sien, je me sentais partir à la dérive, comme si les portes du monde des merveilles se rapprochaient au fur et à mesure que je restais perdue dans le regard de la brune. Je refusais de cligner des yeux comme si j’allais à nouveau être rejetée de cet endroit magnifique, je m’accrochais si fort que j’étais en train de réduire l’espace qui nous séparait. Ma main quittait doucement le haut de son dos pour descendre, doucement et s’arrêta dans le creux de son dos. Contre elle, perdue dans son regard j’entrevoyais une autre réalité, autre chose qu’une amitié, autre chose que la solitude. Peut-être était-ce là notre libération, notre nouvelle vie ? Nous ne voulions pas retourner à nos vies d’avant en quittant cet endroit. La vie nous souriait-elle ? Comment le savoir avec certitude ? Je n’en avais pas la moindre idée, mais je savais que si je restais perdue trop longtemps dans son regard, j’allais passer encore une fois à côté des portes de mon pays des merveilles.

Et tandis que la musique entamait son dernier couplet, mes mains vinrent se poser délicatement sur son visage. Sa peau si douce me donnait envie de la caresser, délicatement, mes doigts parcouraient les contours de ses joues. De retour à la réalité, je m’approchais doucement pour retrouver cette proximité, mes mains quittant son visage pour retrouver son dos, mon front rejoint le sien et s’y posa délicatement. Dansant les derniers pas de danse je pouvais à présent sentir le bout de ses lèvres sur les miennes et tandis que la dernière note résonnait dans la pièce, j’embrassais tendrement celle que j’appelais mon amie il y a encore moins de deux minutes. D’un coup je me sentais comme libérée alors que je n’avais pas encore pris complètement conscience de ce que je venais de faire. Je ne voulais pas que cet instant s’arrête, mais comme toujours la réalité me rattrapait, prenant conscience que je l’embrassais, je me retirais délicatement, sans regretter mon acte j’avais peur de la réaction d’Amy, j’avais peur au fond de moi d’avoir brisé notre amitié à moins que… A moins que notre amitié soit remplacée par quelque chose de plus fort. Restant aussi proche d’elle que possible, je lui souris, j’espérais tellement la voir sourire aussi, je ne pouvais m’empêcher d’imaginer le pire tout en espérant le meilleur. J’aurais tellement voulu prolonger cet instant, mais la réalité était là, je ne pouvais continuer sans l’approbation de mon a… de ma quoi ? Je n’arrivais plus à la nommer, à cet instant précis, j’étais perdue : « Je… je… ». Le pire, le meilleur, qu’elle route Amy allait-elle choisir ?
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
Amy Shields
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


[Habitation] Map of exhilaration - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration

Message par : Amy Shields, Sam 17 Mar - 23:07


Déconnexion complète. La raison qui ne suit plus. Ces quelques pas de danse lents venait d'emporter ce qu'il restait de la raison d'Amy. Sûrement reviendrait-elle à un moment, mais en cet instant, la brunette venait de la bannir de sa tête. Il ne fallait pas gâcher un tel moment. Il ne fallait pas que tout soit gâché parce qu'il fallait être raisonnable. Non, pourquoi ne pas écouter la raison du coeur cette fois ? C'était tellement plus sincère que la raison seule. Le coeur savait de quoi il avait besoin, et ce soir, elle l'écouterait lui. Il lui disait de danser : elle dansait. Plonger son regard dans les yeux pétillants d'Em', elle le faisait sans aucune résistance. Seul comptait les sentiments qui l'envahissaient. Mais quels sentiments déjà ? D'un genre nouveau. Différents de ceux qu'elle éprouvait pour Ellana. Différents de ceux qu'elle avait éprouvés pour Altaïr ou n'importe quel ami. Tout était si.. différent et mystérieux. Bizarrement, Amy voyait dans les yeux de la jolie rousse quelques doutes, peut-être similaires aux siens ? Pourquoi pas. Puis d'un coup, le regard de la brune se fit déterminé tandis que les dernières notes résonnaient dans la pièce.

Leurs fronts qui se collent. Les paupières d'Amy se fermèrent, sachant pertinemment ce qu'il allait se passer. Devait-elle la repousser ? Pourquoi faire. Laisser parler les sens, laisser parler les envies, voilà les nouvelles résolutions de la brunette. Sans plus attendre, deux lèvres toutes douces vinrent se poser sur les siennes, déclenchant en elle une série de sensation qu'elle n'avait plus ressenti depuis.. Très longtemps. De la peur, de la joie, de l'envie, de l'angoisse et enfin du désir. Tous ces petits papillons qui batifolaient dans son ventre jusqu'à en faire frémir son corps. Tout ça pour un baiser. Un baiser qui pourtant, pensait des blessures ouvertes depuis trop longtemps. Un baiser qui en plus d'être doux, était sucré et venait endormir les vieilles douleurs encore présentes. La jeune femme aurait voulu rester là des siècles si elle avait pu. Sauf que les lèvres se décollèrent des siennes et se reculèrent. Réouvrant les yeux, elle trouva une Emily presque effrayée. Comme si elle avait peur de quelque chose. Le rejet sûrement. Encore une fois, les deux femmes étaient similaires. Elle afficha cependant un sourire, un sourire réconfortant. L'infirmière lui rendit son sourire. Puis des mots s'échapèrent de la belle aux cheveux de feu. Des hésitations. Hésitations qui provoquèrent en déclic en Amy. Elle ne pouvait pas douter. Elle ne pouvait pas hésiter. Elle ne pouvait pas croire à un quelconque refus.

- Em'.. S'il te plait, tais toi.

Paroles douces mais sèches à la fois. Amy s'empressa de passer ses deux mains dans le cou de l'être qui provoquait ses toutes ses émotions pour revenir poser ses lèvres brûlantes sur les siennes. Ce baiser là était peut-être moins doux, plus passionné, plus ardent, comme pour lui montrer, lui prouver ce qu'elle voulait. Plus aucune peur, juste les papillons qui continuent de se balader dans son ventre encore plus intensément. Le rouge monta aux joues de la brunette. Pourquoi était-elle soudain si fervente ? Aucune idée mais cette fois, elle ne pouvait remettre tout ça sur le compte de l'alcool. Pour le coup, son coeur avait ses raisons.
Revenir en haut Aller en bas
Emily Lynch
Emily Lynch
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Habitation] Map of exhilaration - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration

Message par : Emily Lynch, Dim 18 Mar - 0:09


/!\ Contenu pour public averti (déconseillé aux mineurs).


Je la sentais encore tout contre moi alors que j’étais en plein doute, elle ne me repoussait pas, elle ne disait rien, le doute m’assaillait de plus en plus, j’avais peur que ça décision se fasse, qu’elle choisisse de reculer, de me refuser et de terminer notre soirée ici, de repartir à nos anciennes vies. Je ne voulais pas que cela arrive, je refusais de rester seule, de retourner m’enfermer dans les serres sans pouvoir penser à une échappatoire que pouvait représenter Amy, je refusais de la croiser dans les couloirs en ayant des regrets, en me disant que je n’aurais jamais dû l’embrasser. Non ça ne pouvait pas arriver ! Les pensées filaient à toute vitesse, dans toutes les directions possibles, j’envisageais tous les scénarios et malheureusement j’en imaginais plus de négatifs que de positifs. Inconsciemment je relâchais mon étreinte, m’avouant vaincue par un destin m’obligeant à être seule, mais je refusais de la laisser partir complètement, m’accrochant encore à un ultime espoir, nous étions encore proches.

Enfin ma libération arriva quelques instants plus tard lorsqu’elle m’annonça d’un ton ferme que je ferais mieux de me taire. Ses mains posées sur mon cou, je compris alors enfin que j’avais le droit de vivre, de rencontrer quelqu’un et ne plus être obligée à rester seule. Puis je sentis ses lèvres venir rencontrer les miennes, c’était elle qui venait à ma rencontre cette fois, le doute ne m’était plus permis, du moins pas ce soir. Peut-être que demain serait différent, mais pour cette nuit au moins j’avais bien l’intention de nous emmener aux pays des merveilles. Je pouvais ressentir la passion dans son baiser et libérée de tous mes démons je lui partageais ma passion également la serrant contre moi, ma main se dirigeait doucement sur son buste, dessinant le contour de ses formes pour s’arrêter sur sa poitrine et lui partager quelques caresses.

Les secondes s’écoulaient, peut-être même des minutes déjà et j’avais plus que tout qu’on ne s’arrête jamais, je voulais être avec elle, ne faire plus qu’un et tout en continuant de s’embrasser, mes mains retournèrent en direction de son dos cherchant la fermeture de sa robe. Faisant doucement descendre la fermeture éclair comme pour faire monter le désir, je sentis Amy m’entrainer vers le canapé et alors que je venais tout juste de terminer d’ouvrir la fermeture, elle tomba dans le fauteuil. Découvrant un regard que je ne connaissais pas encore chez Amy, je la rejoignais sur le divan sans me poser la moindre question, j’aurais pu pourtant, pourquoi m’empêchait-elle de terminer ce que j’avais commencé ? Mais je mis ça sur le compte de faire durer le désir. Et tandis qu’on s’embrassait à nouveau, je sentis ses mains passer dans mon dos, tâter à la cherche de la fermeture de ma robe, elle m’imitait, peut-être ne voulait-elle tout simplement pas être la première ? Je la laissais faire, peut-être que cela allait la rassurer, un instant de doute probablement ?

Puis soudain, pause, comme si nous avions décidé de faire marche arrière, je sentais quelque chose d’étrange, non pas un refus, si elle voulait me rejeter pourquoi aurait-elle été jusqu’à vouloir me déshabiller ? C’est le moment que je choisis pour la serrer contre moi, l’embrassant tendrement sur le coup, ma main se baladait sur son corps, cherchant l’ouverture de sa robe dans son dos. Au bout de quelques caresses, je finis par trouver le chemin, mes doigts caressant doucement son dos, je n’eus guère le temps de faire quoi que ce soit de plus que je sentis Amy frissonner, mais pas de plaisir, non c’était plus quelque chose comme de la peur ? Qu’avais-je fais ? Je ne comprenais pas trop ce qu’il se passait et bien que je voulais continuer de partir au pays des merveilles, je me devais de la rassurer…

- Que se passe-t-il ? Ai-je fait quelque chose que je n’aurais pas dû, si c’est le cas je suis désolée, pardonne moi…
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
Amy Shields
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


[Habitation] Map of exhilaration - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration

Message par : Amy Shields, Dim 18 Mar - 0:41


Envie se transformant en désir enflammé. Ce désir qui commençait à prendre tout son corps. Des tressaillements d'envie, des bouffées de chaleur et des frissons venaient envahir le corps pourtant encore normal il y a quelques minutes. Le baiser échangé se rallongeait encore et encore tandis que les corps des deux jeunes femmes commençaient à se rapprocher pour finir par se coller l'un à l'autre. Sentir les formes d'Emily fit tressaillir Amy qui accentua le baiser. Sentir les courbes contre elle était une sensation indescriptible. La tendresse et les plaisirs charnels avaient été absents trop longtemps de sa vie, comme bannis. Mais là c'était différent. Sans savoir comment, la rousse avait libéré chez l'infirmière, des envies qu'elle ne se connaissait pas encore. Ce désir brûlant son corps peu à peu était très nouveau pour elle et par conséquent, quelque peu difficile à contenir. D'où le baiser enflammé qu'elle était en train d'échanger avec sa partenaire.

D'un coup tout s'accéléra, Emily eut l'air de partager ses désirs puisque ses mains se mouvèrent sur le corps de la jeune brune. Ces nouvelles caressent firent frissonner la jeune femme qui passe une de ses mains dans la nuque de sa compagne pour passer délicatement ses doigts sur sa peau. Envie dévorante. Tressaillement intense lorsque les mains de la jolie rousse trouvèrent la fermeture de sa robe. Au moins elle n'y allait pas par quatre chemins, ça faisait plaisir à Amy. La tirette glissa très lentement sous les doigts de la professeure, laissant le dos de la brunette à découvert. Sauf que, la jeune femme n'avait aucune envie de rester debout dans un moment pareil. Se laisser aller contre le corps de son " amie " était plus qu'une envie en cet instant. Elle lâche donc les lèvres de de la rousse pour l'entrainer vers le canapé, un sourire espiègle sur le visage. Il ne fallut pas longtemps pour que l'animagus se laisse tomber sur le canapé, attendant que l'être désiré de la rejoigne.

Cette dernière ne se fit pas prier. Elle revint à la charge en reprenant d'assaut les lèvres de la brune. A elle cette fois de se mettre à nu. Les doigts d'Amy remontèrent le long des cuisses d'Emily pour arriver dans le bas de son dos. Elle sentit le bout de la fermeture éclaire : Trouvé. Ses doigts remontèrent et baissèrent ensuite la fermeture pour aller directement passer ses mains dans le dos de sa partenaire, entamant des caresses du bouts des doigts aussi légères que des plumes. La rouquine eut envie de faire pareil, elle passa ses doigts contre la peau de la jeune femme. Sauf que.. Amy frissonna. Elle venait juste de toucher cet endroit. L'endroit qu'elle gardait secret et qu'elle essayait de cacher depuis quelques mois. Son amante dût le sentir puisqu'elle interrompit le baiser et les caresses pour se reculer et la regarder. La respiration haletante, l'animagus écoutait les excuse de sa Valentine mais finit par poser doucement un doigt sur ses lèvres avec un sourire rassurant.

- Ce n'est pas de ta faute Emily.. En fait.. Mon corps n'est pas du tout parfait et, mon dos est une partie de moi que j'essaie de câcher..

Pause dans le discours pour réfléchir. Fallait-il qu'elle le lui montre ? Fallait-il qu'elle sache ? Pouvait-elle seulement accepter ses imperfections ? Que disait le coeur ? De tout dévoiler. Elle avait confiance en Em', pourquoi le lui cacher ? Elle allait comprendre non.. ? Aller, c'était sûr, elle comprendrait. Très lentement, Amy se redressa et vint poser un baiser rapide sur les lèvres de la rousse avant de se tourner pour être dos à elle. C'était une invitation à finir le travail pour qu'elle puisse voir. L'infirmière senti les doigts de sa compagne baisser encore la fermeture éclaire jusqu'au bas. D'un petit mouvement d'épaules, la brune fit descendre sa robe jusqu'à ses coudes, laissant à découvert son dos meurtri par une brûlure qui le recouvrait presque totalement. Elle dégraffa son soutien pour que plus rien n'entrave la vision de son dos. Elle sentit alors le bout des doigts d'Emily effleurer la brûlure ce qui provoqua un gros frisson dans son corps. Un chuchotement plein de regrets sortit d'entre ses lèvres.

- Je suis désolée que tu aies à voir cette partie de moi. Je trouve ça moche, je n'aime pas du tout. Et le pire, c'est que je suis encore très sensible au toucher..

La tête qui se tourne pour regarder Emily dans les yeux. Des questions : M'aimes-tu quand même ? M'aimes-tu malgré les défauts parcourant mon corps ? Ce corps te plait-il toujours autant ? Questions pour l'instant sans réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Emily Lynch
Emily Lynch
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Habitation] Map of exhilaration - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration

Message par : Emily Lynch, Dim 18 Mar - 2:33


/!\ Contenu pour public averti (déconseillé aux mineurs).

J’essayais de comprendre en quoi mon geste pouvait avoir fait peur à Amy, pourquoi ce qui me semblait être de la peur s’était soudainement emparée d’elle alors que je voulais partager ce moment de plaisir avec elle ? Qu’avais-je bien pu faire, ne voulait-elle plus, ou alors peut-être qu’elle avait quelque chose à me cacher… Ouvrant le dialogue je me voulais rassurant tout en tentant de garder un contact physique avec elle afin qu’elle se sente plus à l’aise. Peut-être que ça n’était sans doute pas la meilleure idée à ce moment-là, mais je ne voyais pas d’autres solutions, surtout que mes instincts me poussaient à rester contre elle. Impossible de faire face à la nature, vous pouvez tenter d’y résister, mais elle finira toujours par l’emporter sur vous et sera impitoyable vous poussant même à faire des choses dont vous vous croyez incapable jusqu’à ce que cela vous arrive.

Lorsque la réaction de la brune arriva, j’étais à la fois rassurée, mais aussi très inquiète, j’étais encore bien plus perdue qu’avant. Que pouvait-elle vouloir me cacher pour qu’elle ait une réaction de refus de la sorte ? Elle me parlait de son corps non parfait, cette phrase me fit alors ressentir de vieilles douleurs fantômes là où j’avais quelques cicatrices datant de mon enfance et de mes derniers duels face à des personnes peu recommandables… Mais je ne comprenais pas ce qui la terrifiait autant à moins qu’elle ne soit victime qu’un accident ou d’une malformation, je ne voyais pas ce que son dos pouvait avoir subi au point de ne plus apprécier son corps. C’est alors qu’Amy laissa tomber sa robe et me dévoila son dos, un dos ayant visiblement subi de nombreuses blessures à répétition, mais qu’avait-il bien pu lui arriver pour qu’elle se retrouve dans un tel état ? Bien que j’aie probablement une idée sur l’origine de ces blessures, je me demandais pourquoi elle ne m’en avait jamais parlé… Mais ma réaction était loin d’être du dégout, oh non loin de là et pour lui prouver que son corps restait magnifique avec ces cicatrices je posai délicatement mes mains sur ses blessures avant de les retirer aussi tôt, Amy frissonnant au toucher de sa brûlure. Son regard dans le mien, je quittais le canapé pour lui montrer moi aussi mes blessures…

Debout, face à elle, je laissais tomber ma robe sur le sol et ôta mes sous-vêtements... J’étais à présent complètement nue face à elle, révélant à mon tour toutes mes cicatrices, des entailles sur les cuisses, les bras ; des marques de sortilèges, des bleus provoqués par les plantes rebelles… Certes ça ne valait pas ce qu’Amy avait pu subir, mais je voulais lui montrer que mon corps aussi était loin d’être parfait et que les blessures qu’elle avait subies étaient loin de me repousser, que je l’acceptais telle qu’elle était, avec ses brûlures, ses marques.

- Regarde-moi, je suis aussi couverte de blessures, de cicatrices… Je comprends ce que tu ressens, mais tu ne dois en aucun cas le cacher, tu ne dois pas en avoir peur, ça doit devenir ta force ! Que tu te rappelles pourquoi tu te lèves le matin, pourquoi tu te bats, pourquoi tu veux venir en aide aux autres, pour que tout ce que tu as subi n’arrive à personne d’autre. C’est un long combat, mais je serais là pour t’aider à y faire face !

Agrippant les mains de l’infirmière, je la tirais vers moi, sa robe rejoignant la mienne sur le sol lorsqu’elle fut à nouveau debout : « Moi je les aime ces cicatrices, parce qu’elles font partie de toi et c’est de toi dont j’ai envie, telle que tu es ». Sur ces paroles, nos lèvres se rencontrèrent une nouvelle fois, mes mains se posant délicatement sur ses fesses, là où j’étais certaine de ne pas toucher ses blessures. Je commençais à faire quelques pas tout en continuant de l’embrasser afin de retourner là où nous étions avant cet instant révélation. Doucement mes lèvres rejoignirent sa poitrine lui faisant alors découvrir de nouvelles sensations et délicatement, je nous guidais un peu plus bas, pour qu’elle puisse à nouveau être assise sur le divan. Jouant avec les formes de son corps, je continuais la descente vers le pays des merveilles. M’arrêtant sur son nombril, ma langue y fit quelques tours délicats avant de continuer. Mais avant, je m’arrêtais, je voulais être certaine, que c’est ce qu’elle voulait, je redressais alors mon regard pour croiser le sien… Aucun signe marquant un refus, je continuais alors mon chemin et là, doucement, délicatement, je l’emmenais ailleurs, au pays des merveilles, des nouvelles sensations, de nouveaux horizons…
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
Amy Shields
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


[Habitation] Map of exhilaration - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration

Message par : Amy Shields, Dim 18 Mar - 10:37


Idem que ma partenaire : Contenu pour public averti




Douces caresses. Éveil des sens et envie grandissante. Emily avait réellement des doigts de fée. Personne jusqu'alors n'avait réussi à procurer autant de sensation à Amy avec de simples caresses dans le dos. Sa brûlure était peut-être liée, mais jamais encore quelqu'un ne lui avait fait autant de bien. Était-ce simplement dû au fait que sa compagne était douée ou est-ce justement parce que c'était elle qui s'occupait des caresses ? Sûrement un peu des deux. En attendant, Amy laissait la rousse découvrir et parcourir son dos de ses doigts, frissonnant au moindre effleurement, non pas que ça lui faisait mal, mais justement parce que sa sensibilité était accrue sur cette partie là de son corps. D'autant plus qu'Emily avait juste avant fait monter une envie encore méconnue de la jeune femme alors, pas étonnant qu'au moindre effleurement, le cœur et le corps de l'infirmière s'emballaient.

Puis d'un coup c'est la désillusion. Le corps de l'être désiré se décolla du sien. Pourquoi ? Instant de panique. Ça y est, son corps ne lui convenait pas. Il était trop moche, pas assez bien pour elle, trop imparfait. La fameuse dame noire arriva. Regardant Amy avec un sourire amusé. Non, c'était pas possible. Le rejet n'était pas possible. La dame en noire nommée désespoir tendit une main à la jeune femme. Non ! Elle n'allait pas craquer. Elle n'allait pas subir encore les coups de cette femme. Plus jamais ! Il fallait que ça s'arrête, il fallait qu'elle résiste. Il fallait que.. La voix d'Emily vint sortir Amy de sa torpeur, comme une musique toute douce sortie pour sauver quiconque des enfers. La voix lui parlait, de choses gentilles, de choses réconfortantes. La femme noire s'éloigna peu à peu pour finir pas s'estomper totalement.

La brunette se tourna lentement vers la source de la voix douce. Un petit sursaut en voyant que la jolie rousse était à présent totalement dénudée. Elle ne s’attendait pas à ce que ça aille si vite, et pourtant, les yeux bleus parcoururent le corps mince en dévorant chaque centimètres de peau. Les cicatrices ne la dérangeaient pas, au contraire, ça apportait un côté aventurier pas déplaisant. Le discours servit à côté fit sourire Amy. Des encouragements.. C’était rare. Un soupir qui s’échappe de ses lèvres sauf qu’elle n’a pas le temps de penser à quoi que ce soit qu’un main agrippe la sienne pour la relever, faisant tomber sa robe à ses pieds, laissant à découverts les cicatrices de ses cuisses et de son ventre. Plus aucune peur, juste une acceptation réciproque des défauts de l’autre. C’était déjà un énorme pas de fait.

Emily ne tarda pas à en faire un autre, ses lèvres vinrent se coller à celles de la brunette avec une ferveur qui avait été jusqu’ici, masquée par la rousse. Les instincts qui se réveillent tandis que les mains de sa compagne descendent doucement le long du corps de l’infirmière. Un frisson fit trembler le corps de cette dernière tandis qu’elle même passait un bras autour des épaules de son amante pour coller leurs corps l’un à l’autre. Étreinte de courte durée puisque Em’ descendit ses lèvres dans son cou puis encore plus bas, là où personne n’avait encore touché. La respiration qui s’accélère tandis que les nombreux baisers viennent faire trembler le corps entier. La tête de la brunette bascula vers l’arrière avec un soupir de satisfaction. La professeure fit descendre Amy à nouveau sur le canapé, commençant par s’asseoir. Emily n’attendit pas son reste et continua de descendre ses lèvres sur le corps de brunette. Le corps qui se crispe sous les baisers tandis que les mains agrippent les cheveux roux sans pour autant faire mal. Un soupir lorsque le but de la rouquine est atteint et un murmure.

- Emily..

Explosion de sens et désirs. Endroits encore intouché et pourtant si sensible. Les papillons dans son ventre s’intensifiaient encore et encore sans qu’elle n’aie aucune prise sur eux. Son corps se cambra dans un sursaut de plaisir. Elle aurait voulu l’avoir contre elle, elle aurait voulu l’embrasser, la toucher ou juste la remercier pour ce qu’elle faisait. Mais elle ne pouvait pas. Elle ne pouvait pas arrêter ce déluge de sensations. Seule sa main gardait un contact avec sa compagne en caressant ses cheveux et en les agrippants quand c’était trop fort. Sensibilité au sommet, soupirs de plus en plus forts et murmures nombreux pour exprimer le ressenti de plaisir. Elle ne savait que faire, trop novice dans cette branche là de la vie. Trop peur de gâcher ce moment si intense. Rien à faire, elle laissait Emily mener la danse, chose qui, en réalité, plaisait beaucoup à Amy ; se laisser guider. Alors elle laissait la rousse guider ce moment intime pour qu’à la fin elle soit elle aussi rassasiée. Les papillons batifolaient, encore et encore sans s’arrêter. Mais voulait-elle seulement que ça s’arrête..
Revenir en haut Aller en bas
Emily Lynch
Emily Lynch
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Habitation] Map of exhilaration - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration

Message par : Emily Lynch, Dim 18 Mar - 13:48


/!\ Contenu pour public averti (déconseillé aux mineurs).

Délicatesse, sensualité ou bien encore tendresse, toutes ces choses guidaient mes mouvements, chaque baiser, chaque caresse, chaque voyage aux pays des merveilles. Je voulais garder cet instant comme quelque chose d’unique, de fantastique, vivre une explosion de joie, de sentiments positifs, mais surtout du plaisir. Je voulais qu’Amy oublie ses démons, qu’elle oublie ce qui la hantait chaque jour, qu’elle pouvait être heureuse… avec moi. Je la guidais durant ce voyage, je lui montrais toutes les possibilités que ce monde, cette relation pouvait lui offrir. Je voulais qu’elle se laisse emporter, qu’elle voyage, qu’on voyage ensemble, pour le meilleur et pour le pire. Je lui faisais découvrir le meilleur, je la sentais partir, faire ses valises et venir avec moi dans ce nouveau monde. Je sentais son corps s’emballer sous mes baisers, sous mes caresses tandis que je visitais son monde des merveilles. Oh douce Amy, comment en étions-nous arrivé là ? Comment nous étions-nous ignorées durant autant de temps ? Faute à la vie, aux chemins croisés mais non parallèles ? Mais cette fois nous semblions être enfin arrivé à la dernière intersection, nos routes semblaient à présent n’en faire plus qu’une seule. Jusqu’à quand, jusque où ? Impossible de le dire, mais je savais à cet instant précis que je voulais que jamais elles ne se séparent à nouveau.

Et tandis que j’explorais ses merveilles, je la regardais succombé aux plaisirs que je lui offrais, je sentais chaque ondulation, chaque caresse dans mes cheveux, chaque moment intense durant lequel elle s’agrippait à moi. Je tombais amoureuse, amoureuse de son corps, d’elle, de ses qualités et de ses défauts, je ne pouvais plus garder ça pour moi car ce qui semblait être incertain était à présent une certitude pour moi. Quittant son monde des merveilles, remontant doucement tout en lui offrant encore mes caresses, je lui faisais à nouveau face, l’embrassa une nouvelle fois et dans un soupire je lui avouai avoir craqué pour elle : « Je t’aime ». Sans rien dire de plus ma main se perdit plus bas, caressant délicatement son intimité tandis que je l’embrassais, mon corps ondulant délicatement contre le sien. Mon autre main se perdant dans son dos, je la serrais doucement contre moi, tout en essayant de limiter les dégâts, peur de lui faire mal, je la sentais frissonner, je sentais résister, mais je sentais quelque chose de plus fort que ça… Arrivait-elle à passer au-dessus de ses douleurs, acceptait-elle le fait que je l’acceptais comme cela ? « Je t’aime Amy ». Fermant les yeux, je profitais de chaque seconde en sa compagnie comme si c’était la dernière, sa tête venant se déposer délicatement sur ma poitrine, je retirais ma main de son dos lui caressant les cheveux tandis que ma seconde main était toujours en bas, apportant d’autres sensations. Quelques instants plus tard, je me mis à perdre le contrôle, assaillie par tout un tas de sensation, je me laissais basculer sur le côté entrainant la brune dans ma chute, allongée sur moi…

Mon regard se perdait encore dans le sien, j’étais comme hypnotisée et je voulais le rester à vie. Je n’entrevoyais pas d’autres lendemains qu’un lendemain en sa compagnie, moi la serrant dans mes bras. Nous mourrions à petit feu, tuées par notre travail, par notre solitude, nous voulions par-dessus tout arrêter cela, changer nos vies et voilà que la vie nous offrait enfin cette possibilité, celle d’être heureuses ensemble. C’était à présent à nous de faire en sorte que tout cela dur : « Amy… Je… » Je me sentais bête, c’était la troisième fois que j’allais lui dire, mais que faire, je ne pouvais résister à l’envie de lui dire, c’était plus fort que moi : « Je t’aime ».
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
Amy Shields
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


[Habitation] Map of exhilaration - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration

Message par : Amy Shields, Dim 18 Mar - 20:43


Warning : Contenu sensible. ( Déconseillé aux mineurs )



Elle ne s'arrêtait pas. Elle faisait durer le voyage encore plus longtemps que ce à quoi Amy s'attendait. Emily faisait en sorte de faire de cette soirée, quelque chose d'incroyable. Alors voilà comment une simple soirée entre amies, avait dérivée en soirée intense entre deux amantes encore cachées il y a quelques heures. Cette sensation d'activité imprévue, c'était tellement excitant. Il est clair que peu de choses étaient imprévues ce soir, mais pour le bonheur de l'une comme de l'autre, ces choses étaient plus que positive. Ce voyage l'était, ce désir l'était, elle l'était. Elle qui pendant toutes ces années était restée cachée dans l'ombre de l'amitié. Elle qui pendant cette période ne s'était jamais révélée autre que soeur de coeur. Elle qui si soudainement, avait réussit à emballer le coeur de la brunette pour devenir bien plus qu'une simple soeur. Comment pouvait-elle l'appeler d'ailleurs ? Etait-elle seulement plus que ça ? Pour Amy oui, il faillit voir pour elle à présent.

Pas le temps de réfléchir, la belle rousse remontait à présent. Amy ne se fit pas prier pour venir dévorer ses lèvres des siennes tandis que leurs corps se recollaient l'un à l'autre. Cette sensation de peau contre peau était incroyable. Douce et chaude. Elle aurait voulu ne jamais bouger. Sauf que sa compagne bougea. Ses lèvres se décollèrent des siennes pour la regarder en face. Qu'est ce que.. Des mots. De simple mots prononcés au détour d'un baiser. Certains mots étaient si simples à prononcés tandis que d'autres l'étaient moins mais avaient un sens bien plus lourd que les premiers. Ce qu'elle dit à cet instant était dans cette catégorie là. Un sens tellement lourd qu'il arracha un sourire heureux à la brunette. Une inspiration pour répondre sauf que la professeure reprenait ses caresses plus bas. L'inspiration devint soupir et presque gémissement de plaisir tandis que leurs lèvres se recroisèrent. Une main passa dans son dos, caressa sa peau, arracha des frissons d'envie et de plaisir. Les mains d'Amy passèrent dans son cou, les pouces sur ses joues pour la maintenir près d'elle.

Et puis d'un seul coup, son amante bascula sur le côté, l'emportant dans le mouvement sans qu'elle n'ai eu le temps de réagir. Elle se retrouva ni une ni deux sur le corps de cette dernière, le regard bleu dans les yeux bruns d'Emily. Le rose qui monte aux joues tandis que la rouquine prononçait pour la énième fois ces jolis mots à faire tressaillir son corps entier. La jeune femme sourit à nouveau et vint poser un baiser rapide sur ses lèvres avant de se redresser un petit peu pour bien planter son regard dans le sien. Sourire en coin qui s'affiche avant de passer deux doigts sur le ventre de la rousse, s'arrêtant sur le bas en faisant un v à l'envers, comme les jambes d'un petit bonhomme.

- Moi aussi je t'aime Emily. Mais sache que tu t'engage dans quelque chose de.. fougueux.

Le petit bonhomme que formaient les doigts d'Amy se mit à avancer sur le ventre de la jeune femme, effleurant la peau à chaque petit pas. Ils faisaient des zigzags pour s'approprier une grande partie du ventre de la professeure. C'est d'une voix plus tentatrice mais toujours aussi douce qu'Amy continua.

- Et sache que je ne partage jamais ce qui est à moi.

Possessivité. C'était peut-être fort, mais la brunette voulait être claire dès le début. Emily devait savoir qu'elle ferait très attention à ce que personne ne lui face de mal ou ne l'approche dans un autre but qu'un dialogue amical. Sentiment nouveau ; la jalousie. Ca ne deviendrait pas maladif, Amy avait confiance en elle mais elle se connaissait et savait très bien qu'à un moment ou à un autre, elle sentirait l'envie d'étriper quelqu'un. Les doigts arrivèrent au niveau du sternum de sa compagne. Les yeux d'Amy regardèrent un instant la jolie rousse avant de se baisser en même temps que le visage pour aller titiller ce qui encerclait les deux doigts. Ces derniers continuèrent d'ailleurs de se balader sur la peau mais à un endroit plus ciblé. La jeune brune parsema la poitrine de sa compagne de baisers et de petits mordillement. Emily l'avait touchée jusqu'à présent, cette fois c'était son tous. D'autant plus qu'elle voulait apprendre à connaitre ses formes par coeur, se les approprier, elle était à elle. Très lentement, elle remonta vers le visage en traçant un chemin de petits bisous jusque dans le cou. Elle alla ensuite tout près de son oreilles pour murmurer.

- Tu es à moi.

Ses mains vinrent se poser sur les côtes de son amante et commencèrent à glisser très lentement contre sa peau chaude. Une fois arrivées aux hanches, elles les agrippèrent en attendant que la tête d'Amy descende. Cette dernière avant d'ailleurs récupéré les lèvres d'Emily pour lui offrir un baiser fougueux terminé par un petit mordillement significatif de la lèvre inférieure de la rousse. Elle redescendit ensuite vers le ventre en couvrant ce corps merveilleux de baisers. Les mains quand à elles repartirent de plus belle, Descendant sur les cuisses pour les effleurer, les caresser,.. Elle voulait qu'Emily sente cette possessivité. Elle voulait qu'elle sente qu'elle était à elle. Une main passa sur l'entre cuisse pour de petite caresses avant d'atteindre son but premier. Un petit jeu commença. La brunette espérait bien faire, elle faisait de son mieux dans cet univers totalement nouveau pour elle. Elle faisait ce qu'elle pouvait. D'autant plus lorsque ses lèvres se joignèrent au jeu. Les sens aux aboient, elle ressentait le corps de sa tendre vibrer. Elle ne voulais que ça, qu'il vibre comme elle avait vibré.
Revenir en haut Aller en bas
Emily Lynch
Emily Lynch
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Habitation] Map of exhilaration - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration

Message par : Emily Lynch, Lun 19 Mar - 15:25


J’étais en train de me perdre, de perde ma route, mon chemin dans ce monde malsain ! Malsain, mais qui a osé dire malsain ? Le plaisir de la chair n’est pas l’un des plus plaisants au monde ? Offrir votre corps à la personne qui vous fait vibrer, à celle qui vous rappelle chaque jour que vous êtes vivant, celle qui sera là lorsque tout le monde vous aura abandonné. Ne voudriez-vous pas lui faire le plus beau cadeau que vous puissiez lui offrir, vous ? Offrant mon corps à celle qui venait de me faire tomber sous charme, j’explorais avec elle ce monde merveilleux qu’était à présent le nôtre. Je me laissais aller, rêvant à demain, au futur, imaginant tout ce qui nous était possible, mais le voulait-elle elle aussi ? C’était une question qui pour le moment restait sans réponse. Mais tout ce que ce monde avait à offrir était assez fantastique pour oublier les fins malheureuses.

Plaisirs partagés, son corps contre le mien, le seul contact entre nos peaux me suffisait amplement. Je serais bien restée des heures durant à la tenir dans mes bras, nues, dévoilant l’une à l’autre ses défauts. Cependant, quelque chose au fond de moi en voulait plus, j’en voulais plus, je la voulais elle ! Je m’offrais à elle, elle s’offrait à moi, partage mutuel de plaisirs, nos sens ne faisaient plus qu’un. Ses plaisirs devenaient les miens tandis que les miens devenaient les siens. Cherchant à satisfaire nos envies, nous nous laissions aller l’une à l’autre, offrant ce que nous avions de mieux. D’abord moi lui faisant découvrir un nouveau monde, un monde dans lequel elle n’avait encore jamais mis les pieds, un monde que je connaissais que trop bien, sans doute le seul que je n’ai jamais connu. Me laissant emporter par le désir, elle en profita pour m’emmener dans son monde à elle, un monde que je ne connaissais pas mais que j’avais hâte de découvrir. Explosions de sensations, de sentiments, mon corps vibrait, ondulait au rythme des caresses de ma tendre.

Alors que je m’offrais à elle, je découvris quelqu’un d’autre, je savais bien qu’elle pouvait avoir un sacré caractère, mais j’étais loin d’imaginer que cela pouvait aller jusqu’à devenir ultra possessive. J’étais maintenant à elle, elle était à moi, nous étions l’une pour l’autre. Profitant de ce voyage dans un monde merveilleux, nous avions enfin trouvé notre échappatoire, notre seconde chance, notre nouvelle vie. Qui sait de quoi sera fait demain, qui sait si cette relation allait durer, mais elle commençait merveilleusement bien. Je laissais mon esprit s’exprimer, mon corps s’exprimer, tous mes sens en éveil, je profitais de chaque seconde priant pour que tout cela ne s’arrête jamais. Pourtant, il y aurait bien une fin, mais juste la fin de la nuit car c’était juste le début d’une nouvelle relation pour moi.

Oh douce amour, je t’ai découverte ce soir, partageant avec toi les mêmes douleurs, les mêmes craintes, les mêmes peurs mais surtout les mêmes espoirs ! J’ai envie de faire ma route avec, que plus jamais elles ne se séparent. Je te veux dès aujourd’hui à mes côtés et aussi loin que la vie nous l’autorisera. J’accepte des défauts, tes erreurs et tes maladresses et je te promets de faire en sorte de te montrer que mes qualités, mes meilleurs actes et toujours être là pour toi. Oh accepte que nous affrontions ensemble nos démons, que nous menions ensemble ce combat pour les faire choir de leur trône, qu’ils ne puissent plus jamais nous atteindre. Fais-moi rêver, faisons en sorte que nos rêves soient réalité ! Partage ma vie, laisse-moi partager la tienne !
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
Amy Shields
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


[Habitation] Map of exhilaration - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration

Message par : Amy Shields, Mar 20 Mar - 21:53


C'était nouveau. Totalement neuf. Elle avait l'impression d'être une débutante n'ayant pas encore la bonne méthode. En fait elle essayer de savoir si ce qu'elle faisait était correct ou non, sachant que la douleur n'était pas permise. Fin, en soi faire du mal à Emily physiquement aurait été compliqué, mais connaissant son coté maladroit, elle s'attendait à tout. Nous disions donc, elle cherchait, elle testait, elle innovait. Comment pouvait-on être sûr de ses gestes quand c'était une première ? En fin de compte, ça venait assez naturellement, contrairement à ce qu'Amy aurait pu imaginer. Après, avec le temps elle perfectionnerait, elle ferait encore mieux qu'en cet instant ! La jeune femme espérait tout de même que la rouquine appréciait le moment malgré le fait qu'elle n'ai pas d'expérience. Manquait plus qu'elle la rejette parce qu'elle était nulle au lit, super..

Néanmoins, les tremblements provenant du corps de sa compagne vinrent balayer toutes les incertitudes de la brunette. Elle la sentait vibrer contre elle. Chaque petit mouvement était minutieusement placé pour observer la réaction et ainsi parfaire le tout. C'était si bête en fin de compte. Amy se rendait à l'évidence qu'un rien pouvait faire plaisir à sa rousse, qu'un rien pouvait la faire vibrer,.. Découverte d'un des principes de l'amour ( au début du moins ), il ne faut pas grand chose de la part de l'être aimé pour apprécier le moment. Bravo Amy. Enfin soit. Elle voulait continuer, elle voulait que son corps vibre et la sente toute l'éternité, la seule idée du plaisir d'Emily faisait du bien à la brune et pas seulement physiquement. Elle se sentait utile, bienveillante,.. Humaine. C'était incroyable de se sentir humain.

Puis la chaleur du corps de sa douce contre le sien lui manqua. La jeune femme remonta donc très lentement vers le buste de sa chère pour se retrouver au dessus d'elle. Ses mains passèrent sur la joues parsemées de tâches de rousseur avant de poser ses lèvres sur les siennes, collant son corps au sien. Ses lèvres descendirent quelques instants dans le cou de la jeune femme pour y déposer des baisers rapides avant de revenir pour regarder la rouquine. Un sourire apparut sur ses lèvres tandis qu'elle parlait d'une voix douce.

- Ca va.. ? Excuse moi si c'était pas parfait mais, je m'améliorerai pour la prochaine fois.

Le rose qui monte aux joues. Sous entendu qu'il y aurait une prochaine fois, elle n'aurait peut-être pas dû. Ca faisait un peu comme si elle forçait la main non ? C'était son ressenti en tout cas mais c'était trop tard. Elle baissa donc les yeux, gênée, mais ses doigts continuaient de faire des allers et retours entre le bas ventre d'Emily et le dessous de sa poitrine. Amy aimait garder un contact avec le corps de sa compagne, elle profitait de la peau douce et chaude de la jeune femme aux cheveux de feu. Et puis, ça faisait comme si le câlin n'était pas finit. Qui sait...
Revenir en haut Aller en bas
Emily Lynch
Emily Lynch
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Habitation] Map of exhilaration - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration

Message par : Emily Lynch, Mer 21 Mar - 16:10


Peau contre peau, nous étions devenues une, une seule et unique personne, pour le meilleur, pour le pire. Et bien que rien ne soit encore définitif, Nos actes et nos paroles nous engageaient de plus en plus vers quelque chose d’authentique, de vrai et d’unique. Tout cela aurait pu s’arrêter d’un coup, d’abord un refus ou bien alors juste profiter de l’instant, se laisser partir avec quelqu’un voyage au monde des merveilles le temps d’une nuit. Mais non, plus nous nous partagions, plus nous voulions recommencer… Demain, après-demain, dans un mois, un an, dix ans ! Peut-être même pour la vie, qui sait, après tout c’était peut-être la bonne, celle que j’avais toujours attendue ? Pour le moment impossible de leur dire, mais qu’importe le temps que m’accordait la vie à ses côtés, je voulais profiter de chaque instant, la tenir dans mes bras et ne plus jamais la lâcher. Sentir sa peau contre la mienne chaque matin, sentir l’odeur de ses cheveux, son souffle dans ma nuque. Je voulais tout partager avec elle à cet instant précis.

- Ca va.. ? Excuse moi si c'était pas parfait mais, je m'améliorerai pour la prochaine fois.

La prochaine fois, était-ce une promesse ou bien des paroles pour ne pas gâcher la fin de cette merveilleuse nuit ? Quoi qu’il en soit je comptais bien sur cette prochaine fois, parce qu’elle m’avait convaincue, elle m’avait touchée droit au cœur et je ne comptais pas la laisser partir, pas comme ça, pas sans même avoir essayé.

- Je vais merveilleusement bien, merci ! Je veux te garder auprès de moi pour toujours.

La serrant contre moi, je laissais le silence opérer, profitant simplement d’être avec elle. Laissant aller mes pensées au gré de mes sentiments, je me sentais heureuse, positive, prête à affronter le lendemain, je n’allais plus être seule, j’en étais convaincue. Ecoutant la respiration de ma belle, je la laissais me bercer telle une douce mélodie. Je n’avais plus l’habitude d’entendre quelqu’un d’autre à mes côtés et cette présence me faisait du bien, pour une fois j’allais m’endormir paisiblement, heureuse. Rêvant de mille et une choses, les cauchemars avaient disparus laissant place à un coucher de soleil, j’arrivais enfin à plus penser à l’horreur pour une fois, pour cette nuit.

...


Deux tasses de café fumantes, j’étais assisse à côté d’elle alors qu’elle dormait toujours. Observant les formes de son corps, j’eu l’envie de lui bondir dessus pour la couvrir de mon amour, lui faire partager un autre moment de plaisirs, mais je devais me contenir. Il ne fallait surtout pas gâcher la nuit qui venait de se passer, nous devions maintenant décider de notre avenir, de ce que nous allions faire aujourd’hui et demain. Peut-être était-ce trop précipité, mais je ne pouvais plus vivre dans l’attente que quelque chose se passe un jour et pour une fois que j’avais toutes les cartes en main, je me devais d’agir, de prendre les devants avant de recevoir une nouvelle fois un mauvais coup du destin. Passant ma main dans ses cheveux, je les caressais doucement, pour ne pas lui faire subir un réveil brusque, elle était si adorable quand elle dormait… J’aurais pu la laisser dormir encore un peu, mais il n’était pas loin d’être midi. Après quelques minutes de caresses, je la vis ouvrir ses yeux, je lui adressai un sourire et lui présenta une des tasses de café. « Je sais pas si t’es café, mais comme j’en ai trouvé dans tes armoires, je me suis dit que oui… tiens, c’est pour toi. » La laissant se réveiller doucement, je bu une gorgée dans ma tasse, mon regard parcourant son corps, son dos martyrisé par le feu. « Amy, tu vas sans doute me dire que je me précipite et tu auras surement raison, mais je ne peux plus laisser la vie m’emmener là où je ne veux pas aller et cette nuit avec toi… j’ai enfin eu à nouveau le sentiment de pouvoir reprendre les commandes de ma vie… J’aimerais donc qu’on essaye toi et moi, de… vive ensemble, être ensemble… » Une fin un peu maladroite mais le message était passé, tout ne restait plus qu’à attendre la réponse d’Amy
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
Amy Shields
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


[Habitation] Map of exhilaration - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration

Message par : Amy Shields, Mer 21 Mar - 21:40


Poum poum poum poum. Un coeur qui bat. Son coeur. Le coeur de celle qui venait d'illuminer sa pauvre existence sans but. Celle qui venait de lui apprendre et de lui montrer ce que terme aimer voulait réellement dire. Celle qui venait de lui confirmer la légende des coups de foudre. Elle, et seulement elle. Emily venait de lui montrer que même lorsque le noir envahissait une vie, une lumière serait toujours présente pour se libérer. Une lumière, un joyau, un bijou, une Emily. C'était pas très poétique, mais Amy le pensait réellement. Rien ne valait plus à ses yeux que le moment qu'elle venait de passer, que cette soirée totalement amicale avait terminée en soirée.. Plus proche. C'était parfait. L'animagus se retrouvait donc là, collée à une amie d'hier mais à une compagne de demain, qui sait. Son corps bougeait au rythme des respirations de la rousse tandis que sa tête, poser sur le haut de son torse, écoutait les battement de son coeur. Poum Poum Poum. La brunette entendit sa douce parler mais, ne comprit que la moitié. Elle sombrait petit à petit dans un sommeil rapide. C'était étrange, lui qui d'habitude venait après des heures de combats contre les démons, s'amenait ce soir comme un vieil ami. L'infirmière ferma les yeux et se laissa bercer par le coeur et la respiration de sa rouquine, les bras autour d'elle pour ne pas qu'elle s'échappe. Monsieur le sommeil tomba sur sa tête comme un voile. Elle fut bientôt partie loin, très loin dans des rêves sans démons, sans noirceur et surtout ; sans peur.


~ ~ ~


Une main qui passe dans ses cheveux tout doucement. La lumière qui parvient jusqu'aux paupières encore fermées. La main caressant ses cheveux fit sortir un soupir de satisfaction de la bouche de la jeune femme. C'était trop agréable, cette affection faisait du bien. Elle s'étira un peu avant de se tourner sur le dos et d'ouvrir lentement les yeux. D'abord aveuglée, elle fut ensuite accueillie par une Emily souriante et surtout par l'odeur du café. A son tour elle fit un grand sourire avant de se retourner en s'étirant et de planter sa tête dans un coussin. Elle se releva ensuite et passa un bras dans ses cheveux bruns en bataille pour les remettre en arrière. Sans demander son reste, elle vola un baiser à la rouquine avant de prendre la tasse de café qu'elle lui tendait. Elle but une gorgée du breuvage brûlant. Puis la jolie rousse se mit à parler, parlant des choses dont Amy elle même avait peur, parlant de ses attentes, de ses choix,.. La jeune femme resta quelques secondes sans bouger, la tasse dans le mains et le regard planté dans le mur en face d'elle. Elle réfléchissait sans vraiment réfléchir, tu suis ? Non ? Bon tant pis. Dans tous les cas elle se tourna lentement vers sa compagne pour la regarder et parle d'une petite voix gênée.

- Hé bien.. Vu l'état actuel des choses.. Je crois pas être en mesure de te repousser..

Ses doigts passaient et repassaient sur la tasse, essayant d’atténuer la gêne sauf que le rouge montait de plus en plus à ses joues.

- Ces derniers temps, la solitude me bouffait de l'intérieur. Etre enfermée à l'infirmerie n'aide pas aux relations sociales alors.. Je crois que j'ai eu un déclic en te voyant hier, un coup de foudre si on peut dire ça comme ça. Et on m'a toujours dit de ne jamais laisser passer les coups de foudre. Alors oui, je veux tenter quelque chose avec toi. Je veux être avec toi et je veux habiter avec toi si c'est possible.

Amy posa sa tasse sur la table en face d'elle qui contenait toujours les bouteilles de la veille puis vint prendre la main de la rouquine. Elle plongea son regard dans le sien et sourit gentiment.

- Reste avec moi.

La brunette emmêla ses doigts avec ceux d'Emily et regarda leur main. C'était nouveau, mais c'était un challenge. Et le challenge était accepté ; avec ses bons côtés comme ces mauvais. Reste avec moi..
Revenir en haut Aller en bas
Emily Lynch
Emily Lynch
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Habitation] Map of exhilaration - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration

Message par : Emily Lynch, Jeu 22 Mar - 19:58


L’observant endormie, j’avais l’impression de voir un chaton… Oui mon imagination pouvait parfois être… débordante, mais je vous assure que l’idée de la comparer à un chaton tout mignon était plus qu’agréable. Cette comparaison se renforça lorsqu’elle se réveilla, s’étirant tout en délicatesse, j’eus envie de lui dire quelque chose, mais je préférais me contenter d’observer, profiter de ce moment mignon, puis je devais lui demander la chose la plus importante. Chose que je fis lorsque je constatai qu’elle était sortie de son sommeil et attentive, il fallait être certaine qu’elle me comprenne, qu’on soit sur la même longueur d’onde. J’avoue que je craignais sa réponse, j’avais peur qu’elle change d’avis, qu’elle considère la nuit passée ensemble comme une simple histoire, qu’elle tourne la page et me classe dans les souvenirs agréables mais sans plus que ça… Mon cœur s’emballait tandis que j’attendais sa réponse, ne voulais pas qu’elle me refuse, mais je ne pouvais la forcer à rester avec moi, à m’aimer… Le début de sa réponse me rassurait un peu mais pas complètement, l’état actuel des choses, c’était la partie de la phrase qui me faisait douter, serait-elle capable de me laisser entrevoir la possibilité d’une vie à ses côté pour en fin de compte changer d’avis ? Je refusais de croire à cette possibilité, ça n’était pas du tout son genre, elle n’avait jamais été ainsi, pourquoi maintenant ?

La suite par contre, c’était la réponse que je voulais entendre, c’était un oui ! Un oui, elle acceptait de tenter le coup avec moi, de voir si j’étais supportable et de tenter de créer quelque chose ensemble. Créer quelque chose à nous, quelque chose qui nous permettra de vivre heureuses aussi longtemps que possible, j’étais soulagée, libérée de ce fardeau qu’était ma solitude et je la libérais du sien. Son regard dans le mien, je souris naturellement, le bonheur sur mon visage, je ne pouvais espérer rien de mieux. Oh Amy, saches que tu ne regretteras jamais ton choix, peut-être que le temps changera ma façon d’exprimer mon amour pour toi, mais je serais toujours là pour toi, que tu sois à côté de moi ou à des milliers de kilomètres. Je ne m’engage pas à la légère même si nous n’en sommes qu’au début, je ferais tout pour que toi et moi réussissions ensemble. Jouant avec ses doigts, je voulais à présent lui montrer quelque chose, un endroit où j’aimais me rendre, mais pour ça il fallait qu’on quitte l’appartement… Nous avions l’après-midi devant nous et je comptais bien en profiter un maximum avec elle à mes côtés.

- Je veux rester avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
Amy Shields
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


[Habitation] Map of exhilaration - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration

Message par : Amy Shields, Dim 27 Jan - 19:23


Je t'aime Mimi, je reprends le sujet mais on s'en refera un, on en a pas fini
Rp avec Ellana



Des jours, des nuits, des minutes, des secondes,.. A partir de quel moment le temps commence-t-il à être long ? Une heure sans voir l'être cher c'est long. Une heure de sommeil, c'est court. Des mois dans une vie, c'est court. Des mois sans nouvelles et sans écrits, c'est très long. Alors quoi, ces mois passés loin de tout c'était long ? Pourtant pour Amy, ça n'avait pas paru long du tout.
Une escale, une pause, une halte pour quelques minutes c'était bien.. Mais pour quelques mois. Disons qu'Amy avait du faire face à certaines réalités auxquelles elle n'était pas préparée. Elle en avait vues des choses pourtant. Des bonnes comme des mauvaises. C'était peut-être ça le problème au final, d'avoir vu trop de choses. Quoi qu'il en soi la pause avait été longues pour les autres peut-être, mais fort courte pour la sorcière. Revenir avait été difficile et il fallait qu'elle reprenne sa vie lentement et calmement pour commencer. Pas besoin de se précipiter.

Reprendre contact avec sa sœur, fut la première chose sensée qu'elle fit en revenant. La jolie tête blonde méritait des nouvelles et des explications. Car oui, ne pas prévenir sa sœur de son départ avait été la plus grosse erreur d'Amy. C'était pas très réglo mais bon.. Ce qui était fait, était fait. Maintenant il fallait juste espérer qu'Ellana veuille bien revenir et la voir pour parler. La brunette espérait vraiment qu'elle vienne. C'était le seul membre de sa famille aussi proche et mine de rien, elle lui manquait.

La voilà donc là, assise dans son canapé dans son appartement. Tout de blanc vêtu avec Aslinn perchée sur l'accoudoir du fauteuil. Les doigts de la jeune femme passaient délicatement sur les plumes de la tête du Phénix tandis que son cœur s'emballait à chaque bruit extérieur. Viendrait-elle ? Lui pardonnerait-elle ces mois d'absence ? La brune détourna quelques secondes le regard de la porte pour le poser sur son Phénix qui, lui au moins, avait l'air paisible. La vue de l'animal fidèle envers elle lui arracha le premier sourire depuis qu'elle était revenue à Londres. Au moins si elle ne venait pas, le Phénix restait avec elle. C'était pas mal un meilleur ami Phénix non..? Au moins ça lui en faisait un.

Les yeux qui se relèvent de l'oiseau pour se poser à nouveau sur la porte. Le cœur qui bat un peu trop vite à son gout. Le stress qui lui dévore les boyaux. D'un geste mécanique, la jeune femme vint replacer sa robe blanche sur ses genoux, espérant être présentable. Vous vous souvenez, ce qu'on disait au début ? Hé bien c'est dans des situations comme celle-ci que les minutes pouvaient être longues. C'est ainsi que les minutes passèrent, les une après les autres. Une, deux, trois.. Viendrait-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

[Habitation] Map of exhilaration - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 3

 [Habitation] Map of exhilaration

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.