AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 4 sur 4
Une pièce désaffectée
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Marjorie Lunas
Poufsouffle
Poufsouffle

Une pièce désaffectée - Page 4 Empty
Re: Une pièce désaffectée

Message par : Marjorie Lunas, Lun 17 Sep - 21:07


Mes yeux plongés dans les tiens, j'attend la nouvelle règle du jeu, car je sais que tu ne t'arrêteras pas là, tu aimes t'amuser et slalomer entre les émotions. L'interrogation que j'ai, celle qui illumine mon regard et dont tu t'es rapidement emparée, c'est celle des règles du jeu justement. Quelles sont-elles ? Y en a t-il ? Si oui tu les contrôles, tu les modules, et tu les façonnes une nouvelle fois de tes mains qui glissent sur mon bassin, remontent dans mon dos, caressent mes bras pour se saisir de mes poignets. Longue caresse où chaque muscle s'est contracté, dans une vague de frisson. Mon regard toujours ancré dans le tien, tu me demandes dans un sourire de fermer les yeux, et j'obéis, mon pouls augmentant tout à coup, de ne pas savoir ce que tu me réserves, de ne pas voir ce que tu me prépares. Je sens mes mains entraînées dans un nouvel espace. Pas d'épaule, pas de mains, mais plutôt le creux de tes reins. J'esquisse un sourire, pour cette nouvelle danse troublante qui semble se pointer. Mais avant cela une introduction. Je ne parle pas du piano, il n'a pas commencé à envoyer dans cet univers sa nouvelle mélodie, je parle de toi. De tes lèvres visitant les miennes le temps d'un baiser, trop court à mon gout, car le piano a décidé d'interrompre la parenthèse enchantée pour offrir ses notes qui le sont tout autant. Je te sens te détacher, mais le voile de tristesse de sentir nos corps éloignés n'a pas le temps de s'installer, car l'instant d'après tu es derrière moi. Nos doigts enlacés sur mon abdomen, bougeant au rythme de ma respiration, et de la tienne que je sens dans mon dos et à mon oreille, calé l'un et l'autre sur le rythme de la musique.

J'ai gardé les yeux fermés, ne laissant pas la lumière parasiter l'instant, mémorisant plutôt les gestes et les sensations. Doux balancier qui me fait voyager, dans un monde encore inexploré. Mais il y a un contact que je n'ai pas assez prolongé celui de tes lèvres sur les miennes, alors quand les dernières notes résonnent, je n'ai qu'à tourner la tête un peu plus, sentant ton souffle se déplacer sur ma joue,  pour finalement poser un baiser sur la zone ciblée. Mais je m'arrête là n'osant pas t'embrasser plus longuement, malgré l'envie qui me fait sourire et qui provoque les fameux papillons dans le ventre. C'est que je ne veux pas abuser, ni être déçue, de savoir que tout ceci n'était qu'un jeu dont tu avais décidé la fin quelques instants avant.
Revenir en haut Aller en bas
Élius Askin
Élius Askin
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Métamorphomage


Une pièce désaffectée - Page 4 Empty
Re: Une pièce désaffectée

Message par : Élius Askin, Jeu 25 Oct - 13:22


Tout doucement... ♫


Laisse la mélodie dévoreuse de temps tisser sa toile entre nos corps épris. Quand le rideau tombera, que la danse s'arrêtera et les lumières s'éteindront, il restera deux adolescents liés par les mêmes envies. Ma bouche contre la tienne, tes babines sur mon sourire, nos lèvres réunies. Despacito Marjorie, d'abord, le premier couplet. C'est l'histoire d'un rapprochement autour de quelques notes, mes doigts pianotant les plis de ta jupe trop sage comme une lente et délicieuse torture. Rien n'a changé, encore moins ce plaisir de sentir ton pouls s'accélérer sous mon emprise. Chaque pulsation s'échappant de ta cage thoracique jusqu'à mon torse dénudé gonfle davantage la certitude que je contrôle la situation et ta disposition.


Il suffit d'un pas en avant pour te faire reculer, obéissante poupée. Le jeu est à peine dissimulé dans la virgule de deux fossettes esquissées. Une seconde après l'autre, j'étire le bonheur d'effleurer ton désir. Es-tu accrochée à mes épaules brûlantes, presque sur la pointe des pieds, pendue au bourgeon de ma langue retrouvée ? Tes mains fiévreuses s'autorisent à parcourir enfin cette colonne que tu regardais danser. La pulpe en dévale les vertèbres jusqu'aux lombaires dans une chute qui réveille mon souffle tiède. Une expiration sur laquelle je resserre l'étreinte autour de ton bassin. Sois mienne Marjorie, brise ton cou pour m'y laisser chercher le chuchotement d'un frisson, n'arrête pas ta timide exploration.
Revenir en haut Aller en bas
Sora Okinawa
Sora Okinawa
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Une pièce désaffectée - Page 4 Empty
Re: Une pièce désaffectée

Message par : Sora Okinawa, Ven 15 Mar - 0:56


PV Theya Alomora
LA de Theya accordé

Fin de journée. La tranquillité reprenait peu à peu sa place en mon esprit. Le savoir du dernier cours de l’après-midi entrait tranquillement dans ma bibliothèque mentale, les mots flottants vers les livres dont ils allaient noircir les pages. Comme à mon habitude, je déambulais dans les couloirs après les cours. Depuis les salles de classes du premier étage, j’étais retourné dehors afin d’emplir mes poumons d’air frais avant que le Soleil ne soit trop bas. J’étais ensuite parti explorer le château, avançant d’un pas distrait et régulier sur le sol de pierre. J’allais où bon me semblait, sans réellement chercher de destination à proprement parler. J’avais déjà croisé pas mal d’élèves, dont certains que j’avais reconnus, et salué. Certains m’avaient peut-être suivis, après tout, je ne m’en préoccupais pas plus que cela, à moins que ceux-ci m’abordent directement. Je continuais de cheminer sereinement à travers le château.

Pourquoi agissais-je de la sorte ? Simplement une histoire de remettre mon esprit en ordre et retourner à la stabilité mentale qui m’es si chère. Je ne faisais pratiquement rien à part entretenir mon corps et mon esprit, ces derniers temps. Aucun contact humain. Peut-être devrais-je sortir un peu de ma routine ? Qui sait, cela pourrait se juger utile. Il est vrai que consacrer tout son temps libre aux révisions, à la méditation, à l’entraînement au katana et au soin d’Ame, Kaijin et Mizu n’est pas forcément la meilleure chose d’un point de vue social. Discuter avec mes chers camarades à plume a ses limites, après tout.

Je marchais sereinement dans l’allée, ma robe de sorcier sur les épaules ainsi que le reste de mon uniforme. Mon sac était aussi là, avec mes affaires de cours. Rien de très spécial, si ce n’est quelques miam’hiboux dans le but de nourrir mes compagnons en cas de besoin. J’embrassais de mon regard bleu mystérieux le couloir et son architecture. Il y avait un peu de poussière par ci par là, ainsi que quelques élèves. Après tout, ce n’est pas vraiment commun de se balader pour ne rien faire dans les couloirs du château. Des portes en bois menant à des salles dans lesquelles je n’avais encore jamais mis les pieds habillaient le mur de gauche, répondant aux vitres finement décorées de métal ouvragé occupant le mur droit. Je me demandais comment est-ce que ces choses ont été créées. Par magie, certainement. Mais il existe sûrement des artisans moldus capables d’effectuer ces prouesses à la force de leur muscle.

L’une des salles n’était pas totalement fermée. Par curiosité, je m’avançai vers la porte et la poussa doucement afin d’en découvrir le contenu. C’était une salle vide habillée de quelques tables empilées ça et là. Des chaises empilées accompagnaient la décoration poussiéreuse d’une salle de classe qui n’a vraisemblablement pas servi depuis bien longtemps. Je me tenais sur le pas de la porte, observant la salle d’un œil interrogateur.
Revenir en haut Aller en bas
Theya Alomora
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Une pièce désaffectée - Page 4 Empty
Re: Une pièce désaffectée

Message par : Theya Alomora, Jeu 11 Avr - 16:16


LA pour tout le RP

Journée écoulée, terme de plusieurs heures d'apprentissage. Celles qui envoutent ton esprit et t'empêche, bornée que tu es, de passer à autre chose. Tu n'as pas atteins ton but, une fois de plus. Une fois encore, tu as raté ce sortilège que tu souhaites plus que tout réussir. Tu effleurais la pointe du bois d'amourette dans ta poche, réfléchissant à un quelconque souvenir, qui pourrait, te donner la possibilité de créer ce patronus tant désiré.

Comme un rêve irréalisable. Sixième année et tu n'y arrivais toujours pas, comment trouver un souvenir assez puissant pour qu'une lumière soit assez suffisante pour former un animal. Capable de chasser toutes les ombres de ce monde. La première fois, tu avais essayé avec des souvenirs de Jace, espérant que sa présence t'aide, mais rien n'y avait fait. Aujourd'hui, tu comptais sur les souvenirs que tu avais pu créer après son départ, après ce passage dépressif. Tes lèvres esquissent un souvenir en pensant à l'être lumineux président de l'association. Peut-être lui serait un bon souvenir, du moins, les sensations qu'il arrive à te faire ressentir. Les plus intenses aujourd'hui connues étaient avec lui.

Tes pensées divaguent alors que les couloirs du château se prolongent, s'allongent, au rythme de tes pas. Un jeune homme observe l'intérieur d'une pièce, que tu n'avais sans doute encore jamais visitée. Car visiter tous les recoins de Poudlard était une mission impossible, dépasses le garçon, en te retournant pour regarder d'un oeil curieux et t'aperçoit que ton visage t'est familier. Le Heurtoir, le cours de Miss Wildsmith, de Mister Lhow. Sora ? Qu'est ce que tu fais là ? Tu vas bien ?

Tu observes la pièce et une idée te vient à l'esprit. Dis tu as déjà fais un patronus ?.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Une pièce désaffectée - Page 4 Empty
Re: Une pièce désaffectée

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 4

 Une pièce désaffectée

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.