AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
Page 1 sur 6
Salle de réunion
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Salle de réunion Empty
Salle de réunion

Message par : Elly Wildsmith, Mer 18 Oct - 22:56


Autorisation des modérateurs pour l’ouverture du sujet

La salle de réunion du Ministère. Un peu austère, à dire vrai. Une vulgaire salle de réunion comme on en voit tant. Du blanc, du gris, des tables et quelques chaises que la magie peux vous installer comme vous l’entendez. A vrai dire, la magie pourrait permettre bien des choses, bien des couleurs, bien des motifs. La salle de réunion est régulièrement utilisée par les membres du Ministère pour leurs différents rendez-vous.

Pour l’instant, tu ne touches à rien, laissant les objets à la place qu’ils occupaient habituellement. Aujourd’hui, tu avais rendez-vous. Cette idée te fit soupirer, non pas pour la rencontre, mais parce que, à ton sens, il aurait été plus facile de faire cela dès le début. Cela t’aurait évité la tonne de paperasse qu’avait donnée la manifestation improvisée.

Un bref regard à la salle, et tu te demandes un instant si ce n’est pas trop austère. Après tout, qu’importe, quoique tu fasses les gens ne sont pas satisfaits. Si tu t’essayes à distiller des touches de couleurs, il est probable que les visiteurs trouveront à y redire. Tout comme il est possible de trouver à redire sur l’austérité du lieu. Tu soupires de ton incapacité à prendre une décision cohérente, et tu finis par t’assoir, attendant l’arrivée de tes invités.

Aujourd’hui,  pas de brigade de la police magique, juste eux et toi. Avec, peut-être, quelques doléances au milieu de tout ça. Possible quelques excuses pour l’emploi abusif de la force. Même si, après tout, les temps qui courent ne sont pas fameux et appellent forcément à la prudence.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
Rachel Ester Pasca
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Salle de réunion Empty
Re: Salle de réunion

Message par : Rachel Ester Pasca, Jeu 2 Nov - 16:00


Ester marchait d'un pas rapide pour essayer de minimiser son retard. Elle avait eu la bonne idée de se perdre dans les couloirs sinistres du ministère juste avant son rendez-vous. Un triste concours de circonstance qui avait tendance à la mettre en colère, surtout parce qu'elle s'était mise en tête de donner une image plus sérieuse au Chicaneur. Le journal était devenue humoristique avec le temps, mais Rachel voulait lui rendre sa force d'autrefois. Parler de choses qui pourraient faire bouger les choses, déranger, bousculer les normes. Pas juste divertir. C'était sas doute pour cela qu'il y avait eu ce problème avec l'Aurore.

Arrivant enfin, Rachel frappa à la porte pour s'annoncer avant d'entrer. Elle reconnu tout de suite l'Auror qu'elle ne connaissait pourtant pas. Au fond ce n'était pas plus mal, si l'entretien avait été en compagnie d'Artemis et surtout de Nyx, la sorcière aurait été tenté de prendre tout cela à la rigolade. Ou alors elle aurait été tenté de ne pas aller au bout des choses.

- Miss Pasca.

C'était étrange de se présenter aussi formellement, elle avait beau avoir l'habitude du monde du travail, il n'en restait pas moins difficile de ne plus se voir comme une enfant. Aujourd'hui elle avait des responsabilités et des devoirs. Un rôle bien précis grâce à qui elle était certaine de ne jamais flancher. Car sa volonté seule n'avait jamais suffit. Il y avait des réalités que la serte n'imaginait pas encore, d'autre qu'elle découvrait seulement.

Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Salle de réunion Empty
Re: Salle de réunion

Message par : Elly Wildsmith, Lun 27 Nov - 22:41


Tu sais que tu as le droit de venir me tirer les oreilles si je traînes trop à répondre ? J'avais pas les notiiiif ... sorry pour le retard !

Le temps, l’attente, s’éternise alors que tu laisses s’extirper des soupirs. Tu n’aimes pas attendre, tu es plutôt de celle qui fait attendre, pénible d’ailleurs. Et tu comprends désormais ceux qui t’ont longuement attendu, et qui t’attendront probablement encore. Cette idée t’arrache un rire malgré la persistance de la sensation de malaise au creux de tes entrailles - comme si tu redoutais un peu la rencontre à venir. L’épisode de la manifestation au Ministère était encore frais, et tu avais peur que les esprits échauffés soient encore présents pour cette rencontre.

Heureusement, l’attente ne dura pas. Un bruit sourd se fit entendre, comme une main tranquille qui vient chatouiller le bois de la porte – vers lequel tu te tournes instinctivement attendant l’entrée fracassante des équipes du Chicaneur. Finalement, la porte s’ouvre et une jeune femme d’environ ton âge entre dans la pièce. Seule. Elle se présente à toi et tu lui renvoie les amabilités « Miss Wildsmith, mais honnêtement je préfèrerais que vous m’appeliez Elly »

Si elle pouvait accepter, cela t’arrangerais, parce que tu n’as pas l’intention de te faire appeler Wildsmith tout du long de l’entretien. Après, si elle ne peut pas se passer de ces politesses, alors tu te laisserais guider, pour la simple et bonne raison que tu n’avais pas envie de la froisser. Si la gestion de la crise avait été difficile pour le Bureau des Aurors, tu te doutais bien qu’il en avait été de même pour la jeune femme face à toi – qui avait eu le courage de vous écrire.

Tu lui indiques une chaise où elle peut prendre place, et de ton côté tu choisis une chaise juste en face. Pas de filtre, pas de police cachée dans les murs. Juste deux jeunes femmes qui discutent d’un sujet possiblement houleux « Notre rencontre, si j’ai bien compris, porte sur votre petite visite au Ministère, c’est bien cela ? ». Tu laisses une légère pause se faire, avant de rajouter « Je tiens tout d’abord à vous présenter mes excuses pour l’utilisation quelque peu … » Tu cherches le mot qui correspond, avant de finalement te rendre à l’évidence « disproportionnée ». Artemis avait eu la main lourde sur la brigade, mais tu ne pouvais pas le brimer de prendre les mesures nécessaires à la sécurité du Ministère.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
Rachel Ester Pasca
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Salle de réunion Empty
Re: Salle de réunion

Message par : Rachel Ester Pasca, Jeu 30 Nov - 14:04


Les amabilités faites, la rédactrice-en-chef pris place. Un sourire aimable agrémentait son visage rond, car même si elle avait dans l'idée d'avoir l'une des conversations la plus sérieuse de sa vie, elle n'était de loin pas mécontente qu'Elly est prit les devant pour rendre les choses moins formelles. Ce fut pourquoi elle s'était présentée du nom d'Ester avant de s'asseoir. Ainsi la conversation serait sans doute plus agréable et puis, cela permettrait de tisser des liens plus facilement car la verte avait plus d'un objectif aujourd'hui.

Soufflant intérieurement et se redressant par la même occasion, la sorcière écouta l'Auror débuter le dialogue par des excuses, qu'elle déclina d'un revers de main amical. Ce n'était pas le Ministère qui était en tord dans cette histoire et la représentante du Chicaneur le savait bien. Si les rôles avaient été inversés, il en aurait été de même. D'autant qu'elle n'avait pas prit la réaction d'Artémis contre elle ou contre le journal.

- C'est mon équipe et moi-même qui nous excusons, il n'est pas dans la nature du Chicaneur de faire dans le discret et la finesse, d'où l'exposition public. Cependant j'ai conscience que, par les temps qui court, cela ne pouvait pas être une bonne idée.
Je ne pensais qu'on ouvrirait la voie à autant de colporteurs.


La sorcière faisait avant tout référence au jeune homme -dont elle aurait bien aimé avoir des nouvelles- qui était arrivé masqué et c'était ensuite demandé pourquoi le Ministère s'était méfier de lui. Belle blague. D'autant que même Ester, pro-Phénix depuis bien longtemps, s'était méfiée de lui. M'enfin, puisque les deux professionnelles en avaient fini avec les excuses, Ester estima qu'il était temps d'entrer dans le vif du sujet.

- Sachez en revanche que nous ne sommes pas venu manifester sans raison. Voyez-vous même si l'intention de mettre un peu de légèreté dans l'Aurore était une bonne idée, nous aurions préféré que vous n'impliquiez pas notre journal.

Ester sortie un exemplaire de l'Aurore de son sac pour le poser sur la table. Ce n'était qu'une simple image qui était à l'origine du blâme, mais une image qui pouvait en dire long.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Salle de réunion Empty
Re: Salle de réunion

Message par : Elly Wildsmith, Jeu 7 Déc - 9:38


La discussion se fait paisible, presque amicale, et cela t’extirpe un soupir de soulagement. Tu n’avais pas envie de te battre, pas ici, pas maintenant. Pas pour cela. Parce que tu savais que l’une et l’autre vous aviez possiblement vos tords, tu savais également que la diplomatie et le tact devait faire partie de vos caractéristiques. Quand bien même tu avais eu aussi des envies de meurtre ce jour-là, non pas dirigées contre les équipes du Chicaneur, mais contre les âmes, venues de partout, n’ayant aucune doléance à faire passer mais étant venue avec la ferme idée de semer la discorde sur leur passage. Et c’était exactement ce qui s’était passé.

Tu l’écoutes, attentivement, et l’observes qui pose le journal entre vous. Tu reconnais l’image, puisque c’est toi qui l’a validé lorsque le prestataire vous la proposez. Tu souris, hoche la tête pour acquiescer. « Je comprends ». C’est simple, tu espères efficace. Tu rajoutes, doucement « Je vous avoue Ester, que c’est un prestataire qui nous a réalisé l’ensemble des images et photographies présentes dans l’Aurore ». Une pause, avant d’ajouter « Nous n’avons fait que valider les choix proposés, et j’aurais en effet pu remarquer l’utilisation de cette photo, qui semble en effet provenir de votre journal. Sachez Ester que j’en suis navrée ». C’était vrai. Tu avais validé les maquettes avec enthousiasme, sans te rendre compte qu’il y avait une utilisation de l’image du chicaneur. Tu avais voulu du décalé … tu en avais eu. Avec tous les problèmes qui vont avec, forcément. Et puis, tu te lances « Sachez Ester, que nous sommes prêts à dédommager les équipes du Chicaneur pour l’utilisation de cette image. Et que ce genre d’incident ne se reproduira pas, bien entendu ». Voilà qui était dit.

Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
Rachel Ester Pasca
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Salle de réunion Empty
Re: Salle de réunion

Message par : Rachel Ester Pasca, Jeu 7 Déc - 20:20


Ester écouta attentivement les explications de l'Auror, au fond elle comprenait l'erreur même si elle était déçue qu'elle est put être commise. Cela démontrait bien que le Chicaneur avait perdu de sa gloire et de sa force passé, qu'il lui faudrait à l'avenir devenir plus agressif ou plus impliqué. La rédactrice-en-chef ne reculerait devant rien. Néanmoins elle fut surprise de voir que le Ministère était prêt à aller aussi loin pour se faire "pardonner".

- Vous n'aurez pas besoin d'aller jusque-là, disons que c'est de bonne guerre avec l'article que mon collègue a rédigé pour l'édition 71. Ester rigola un peu, pour montrer qu'elle n'était nullement rancunière. La promesse que ça n'arrivera plus me suffit. Mon équipe et moi-même souhaitons garder notre total indépendance et cela ne pourra pas se faire si on nous associe au Ministère. Vous comprenez ?

La sorcière ne réalisait que maintenant qu'elle n'avait jamais cessé de vouvoyer l'Auror, mais l'ambiance n'en était pas moins paisible donc elle ne fit aucune remarque. Elly était quelqu'un d'important, dans l'esprit de Rachel elle méritait un certain respect.

Attendant sagement la réaction de la demoiselle, la verte se mit à repenser au jour où l'Aurore avait été publié. L'euphorie du début avait très vite laissé la place à l'incompréhension lorsqu'elle avait entendu les autres en parler. La sorcière avait alors découvert un monde où il y avait d'avantage de personnes pour soutenir les mages noirs que le Ministère et cela lui avait fait terriblement peur. Plus encore lorsqu'elle s'était rendue compte que la plupart était des amis. Certains très proches. "Faux leur laisser une chance de s'expliquer" qu'ils disaient... Mais depuis quand parler à des terroristes, négocier et parlementer avec eux était devenu une option ? La pro-Phénix (oui, encore dans le RP), en eu des frissons. Du bas de la colonne vertébrale jusque dans les mains, comme un courant électrique qui montait et qui descendait.

- Désolé Elly, je repensais à la manière dont l'Aurore a été accueillit par les sorciers. Vous et votre équipe avez bien du courage je trouve et c'était, à mon sens, une belle initiative. J'ai été choquée par cet élan de violence à votre encontre.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Salle de réunion Empty
Re: Salle de réunion

Message par : Elly Wildsmith, Mer 27 Déc - 21:41


La jeune femme face à toi semble bien prendre les choses, et quelque part cela te rassure. Tu n’avais pas envie de te battre une nouvelle fois, surtout pour une raison aussi futile. Cela avait couté cher d’un côté comme de l’autre, tu n’en doutais pas. Tu hoches la tête lorsqu’elle te demande si tu comprends. Bien entendu que tu comprenais, et Ester aussi semblait te comprendre. Les temps étaient bizarres, absurdes, brouillés, tout le monde devait se méfier de tout le monde.

La jeune femme semble se perdre dans ses pensées, alors tu l’observes sans jamais la déranger ni la troubler. Finalement, elle te délivre ses pensées par des paroles qui te touchent. Elle ne savait pas à quel point elle avait raison, l’Aurore qui était sensée relier les aurors et les civils n’avait que renforcer cette scission, ce clivage dans la communauté sorcière. Un soupir s’extirpe de tes lèvres, tandis que tu lui réponds « Je vous remercie pour votre compliment, néanmoins les aurors actuels payent toujours le prix de l’incompétence de nos prédécesseurs, c’est ainsi, et nous nous y sommes faits, malheureusement ». Ou heureusement, tu ne sais pas, en fait.

Parce qu’il fallait dire ce qu’il était, vous aviez reçu beaucoup plus de réclamation pour le journal que pour l’inactivité de vos prédécesseurs. C’était terrible à dire, mais le ministère n’avait pas eu à connaitre autant la fougue de ses détraqueurs que depuis que vous étiez en place. Un sourire. Pour la jeune femme face à toi. « Ester, y verrez-vous un inconvénient si nous laissions de côté ce vouvoiement, je ne suis pas certaine que cela soit nécessaire ». Et cela te mettais mal à l’aise, en fait. Car la discussion avait pris un ton cordial, respectueux, et tu ne considérais pas nécessaire que vous poursuiviez sur cette voie-là. Sur cette distance alors que vous étiez probablement du même âge. Peut-être vous étiez vous déjà croisé, sans le savoir ? Tu observes la jeune femme, dans l’attente de sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
Rachel Ester Pasca
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Salle de réunion Empty
Re: Salle de réunion

Message par : Rachel Ester Pasca, Dim 31 Déc - 17:56


Alors que la réunion arrivait à son terme, ou en tout cas alors que le sujet premier en avait fini de faire parler, la sorcière se disait que, finalement, ça n'avait pas été aussi terrible qu'elle se l'était imaginée. Ester avait tendance à imaginer le pire de la vie et des gens, ainsi elle était un peu moins déçu lorsqu'éclatait la vérité. Car celle-ci finissait toujours par briser les vies trop sages, les amours trop faciles, les rêves trop simples et il nous fallait alors prendre des décisions. Radical pour certaine. Et Ester n'en était pas à son coup d'essaie. C'est pourquoi, après avoir accepté de laisser tomber cette politesse démesurée qui avait permis jusqu'ici de garder une certaine distance, l'ancienne verte annonça.

- Je vais être franche Elly, je suis particulièrement sensible au combat que vous menez, toi et les Aurors.

C'était vrai. La sorcière avait pendant longtemps tenu rigueur au Ministère. Parce qu'ils n'avaient pas été là. Parce qu'ils avaient trop été là. Jamais elle n'oublierait que sa vie et celle d'un proche avait été mit à mal par un agent, mais beaucoup de temps s'était écoulé. Les équipes avaient changé. Elle avait grandit, puis était passez à autre chose.

- En dehors du cadre du Chicaneur... car elle tenait vraiment à ce que le journal reste plus ou moins indépendant, Je suis prête à aider autant que possible.

Bon d'accord, pas entièrement, parce que les Phénix passaient avant le reste, mais tout de même assez pour pouvoir leur être utile et faire avancer les choses. Agir dans l'ombre ne suffisait pas. Les gens s'en foutaient des anonymes. La rébellion devait avoir un visage connu de tous pour elle, quelqu'un à qui les sorciers et sorcières pourraient s'identifier. D'ailleurs, maintenant qu'elle y pensait, même via le Chicaneur elle pouvait aider. Tant que c'était elle qui gardait le dernier mot.

HRP : tu veux pas de moi je sais, mais Rachel ne pouvait pas ne pas t'en faire part ahah
Du coup, à moins qu'il te reste quelque chose à dire, que tu veux continuer à discuter de chose et d'autre, t'es libre de clôturer le RP
Biz'
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Salle de réunion Empty
Re: Salle de réunion

Message par : Elly Wildsmith, Sam 6 Jan - 19:45


La jeune femme face à toi accepta de laisser tomber ce vouvoiement inutile et tu retins un soupir d’appréciation. Tu n’aimais pas trop les fioritures de ce genre, il y avait de multiples façons d’être respectueux envers autrui, et il ne te semblait pas que le vouvoiement en faisait partie. C’était pour toi un style de langage, une manière de mettre de la distance, notamment pendant les interrogatoires où le « vous » était de rigueur. Ce n’était pas du respect, mais de la distance. Une prise de position, un recul nécessaire dans le travail du quotidien. Et tu n’avais pas envie de cela avec la jeune femme. Quelque chose, dans son comportement, t’indiquais que tu n’avais pas besoin de mettre une quelconque distance, un quelconque recul. Et le propos qu’elle indiqua peu après ne fit que confirmer ta position. Un sourire en retour, et un signe de tête – comme du remerciement. Parce qu’ils étaient rares les sorciers à admettre votre utilité, votre pertinence. Malheureusement tu les comprenais aussi, mais entendre, quelque fois, une âme qui parle de vous en bien, cela ne pouvait que te satisfaire. « Merci Ester, vraiment. Ce n’est pas le genre de chose que j’ai l’habitude d’entendre, tu t’en doutes. »

Une petite latence, dans laquelle la responsable du Chicaneur semble réfléchir, comme si elle se plongeait dans ses esprits, dans ses souvenirs. Puis, vint une offre. Une sorte de main tendue pour le chemin de la Justice, une sorte d’aide bienvenue en ces temps troubles. Après tout, ils étaient peu nombreux à vouloir agir à vos côtés alors aucune aide n’était refusée. « C’est entendu Ester, c’est avec plaisir, tu t’en doutes, que j’accepte. Tant que tu ne prends pas des risques pour la cause ministérielle. Il serait dommage d’être blessée » ou pire. Mais le reste de ta phrase ne sortit jamais du tréfond de ta gorge. « Ils sont prêts à tout pour vaincre, tu sais ». Ton regard s’échappe sur les murs austères, avant de revenir sur Ester, pour jauger sa réaction peut-être ou pour y trouver une aide, cette aide, qu’elle te proposait. Tu n’attendais pas de réponse, elle avait dit ce qu’elle avait à dire et toi aussi. Le principal problème provenait de l’utilisation malheureuse du Chicaneur – on ne t’y reprendrait pas. Néanmoins tu étais extrêmement reconnaissante à la sorcière de t’avoir laissé la possibilité de t’excuser. Tu te lèves donc dans un mouvement un peu mécanique – un peu rouillé peut être – et rejoint la porte en quelques enjambées « Je suis navrée je dois y retourner, mais ce fut un plaisir de te rencontrer et d’échanger avec toi ». Un dernier sourire et tu quittais la salle de réunion.

~ Départ d'Elly ~
Merci :kiss:

HRP : tu l’auras compris, inRP il est tout à fait légitime et logique qu’Elly accepte. Néanmoins, et tu le sais, il ne sera pas possible pour toi de rejoindre le « groupe » soutien officiel (pour les projets c’est compliqué vu ton appartenance à une autre SA), mais inRP c’est tout à fait légitime et cohérent :kiss: puisqu’Elly ignore ton appartenant aux Pioux
Revenir en haut Aller en bas
July Swann
July Swann
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège
Médicomage (SE)


Salle de réunion Empty
Re: Salle de réunion

Message par : July Swann, Dim 13 Mai - 18:03


Visite du Département de la Justice Magique

Ce jour, July se présenta au Ministère de la Magie avec un entrain qui ne lui était pas habituel. Pas qu’elle se soit déjà lassé de son nouvel emploi, mais elle devait bien admettre que le métier de Magenmage n’était pas un parcours de santé. Elle avait naïvement cru que, sans patients entre la vie et la mort, les choses seraient moins stressantes. Grave erreur ! Ce n’était pas le même stresse, voilà tout. Elle regrettait parfois de ne pas avoir opté pour un petit cabinet de médicomagie alternative. A croire que, finalement, elle cherchait toujours la difficulté. Mais revenons à nos dragons.

Si elle était tellement enthousiaste c’est parce qu’elle participait à une sorte de journée portes ouvertes, pour faire découvrir les métiers du département de la Justice Magique. C’était Mme Peverell qui avait lancé ce projet et la rousse s’était tout de suite portée volontaire. Elle avait découvert – et découvrirait encore, sans nul doute – bien des choses, depuis qu’elle travaillait ici. Informer les citoyens sur la façon dont fonctionnaient les institutions ne pouvait être que positif.

Après un tour rapide à son bureau, pour consulter les quelques notes qui s’étaient accumulés depuis la veille, July se rendit dans la salle de réunion réservée pour l’occasion. Une grande table avait été placée au centre et quatorze chaises réparties autour. Une décoration sommaire. Un peu austère. Ce n’était clairement pas la plus belle salle du ministère. La contempler trop longtemps pouvait presque faire oublier le faste et les dorures du hall.

July prit place, ses notes devant elle. Elle avait fait un plan et listé les points à aborder pour ne rien oublier. Avec une petite dizaine d’invités, cet exercice de prise de parole devrait être moins stressant que le précédent. Elle n’avait d’ailleurs pas passé autant le temps à se préparer le matin. Une robe de sorcière sombre et un coup de brosse dans ses cheveux, qui retombaient  à leur guise sur ses épaules, et le tour était joué.
La sang-mêlé avait une quinzaine de minutes d’avance, les participants ne devraient donc pas tarder à arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Aysha Brayd
Aysha Brayd
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Salle de réunion Empty
Re: Salle de réunion

Message par : Aysha Brayd, Dim 13 Mai - 21:29


Aysha s'immobilisa un instant dans le grand hall passant du Ministère. C'était la troisième fois qu'elle venait ici et l'immensité de l'endroit lui faisait toujours le même effet. Elle se sentait toute petite, simple citoyenne dans un État aux rouages complexes et aux problématiques bien lointaines. Elle avait beau se dire engagée, elle devait bien admettre que ses connaissances étaient maigres. Elle avait approché les Aurors mais ne connaissait pas le fonctionnement des autres institutions, des autres départements du Ministère. Tout cela lui semblait très flou, presque incompréhensible. La préfète ne savait pas bien pourquoi elle s'était inscrite à cette journée de visite. Peut-être pour tenter d'en comprendre les ficelles un peu plus. Et le département de la Justice était sans nul doute celui qui l'intéressait le plus.

La bleue reprit son chemin, un peu perdue. Elle de présenta au vigile, sortant sa baguette de sa poche, et passa le poste de sécurité sans peine. Épinglant le badge à son nom à sa poitrine, elle traversa le hall et bifurqua dans la direction qui lui avait été indiquée. Elle était plutôt curieuse de voir qui allait se rendre à cette visite. Auprès du Ministère on croisait souvent les mêmes têtes.

Aysha parvint bientôt à l'endroit où les visiteurs avaient rendez-vous. Elle s'approcha, hésitante, et constatant que la porte était ouverte, entra. La salle était vide à l'exception d'une jeune femme. Aysha l'observa avec la sensation de l'avoir déjà vue. Elle resta sur le pas de la porte en contemplant le profil de la jeune femme aux cheveux lâchés. Elle connaissait son visage, elle la connaissait mais elle était incapable de se souvenir où. Le souvenir de son visage était entouré d'un flou étrange, avec une sensation amère. Elle détestait ce genre de sensation. Réalisant soudain que son attitude n'était pas des plus polies, Aysha s'avança d'avantage et tendit un main cordiale.

- Bonjour. C'est bien ici pour la visite ?

Elle devait être là première arrivée dans la salle grise et remarqua d'un coup d'oeil que les nombreuses chaises déposées autour de la table supposaient l'arrivée de plusieurs autres visiteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Marie Nkomo
Marie Nkomo
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Salle de réunion Empty
Re: Salle de réunion

Message par : Marie Nkomo, Mar 15 Mai - 0:26


« Mais quelle galère » n’arrêtait pas de se répéter la jeune écolière. Dans une complainte sans fin elle poussa un soupir de mécontentement. Elle revit encore la beuglante de sa mère déferlée dans l’enceinte du château. Elle était arrivée juste avant la clôture des inscriptions. Marie porta une de ses mains à l’oreille comme si elle entendait encore les réprimandes de sa génitrice.
 
 « Mademoiselle N-komo ! Tu penses peut-être que ne rien me dire va faire de toi quelqu’un de dépendante ?! Depuis quelques temps tu deviens une jeune fille arrogante qui ne dit plus rien à sa pauvre mère ! Déjà que depuis que la chouette n’est plus là, Grosgris et Chiffon ont le moral au plus bas. Tu veux me tuer par le silence c’est ça ? Fille ingrate ! Et tes grands-parents tu as pensés à eux peut-être ?! Tu ne leur envoies même plus de nouvelle alors qu’ils ne seront peut-être plus là l’année prochaine !!! Quand je pense que je n’ai plus que toi et ton frère au monde… Tu vas me faire le plaisir de m’écouter et d’aller t’inscrire fissa à la visite du ministère ! Tu pensais que je n’étais pas au courant mais ma pauvre fille c’est moi qui t’ai faite ! Un collègue m’a parlé de cette journée et je pense que c’est une merveilleuse idée pour te remettre les idées un peu en place. Si je ne te vois pas à cette journée tu peux dire adieu aux vacances chez ton père ! »

La beuglante était partie en confetti après cette menace de poids. Marie avait reçu cette lettre dans le réfectoire de Poudlard et elle n'avait clairement pas fait la maline en sentant tous les regards posés sur elle.  Tous ces évènements amenèrent Marie avec la mine blafarde du petit matin. Les cernes sous les yeux, elle dit au vigile.

« Bonjour je viens pour mmh…mm » Elle marmonna la suite dans sa barbe.

Devant le regard interloqué du vigile quelques secondes passèrent puis après avoir fait tilt de la situation elle réitéra sa demande

« Marie N-komo , *….* Oui, ça s’écrit comme ça s’entend, oui. *…* Je viens pour la journée de visite au ministère… » En montrant sa baguette en même temps.

L’idée d’une visite du milieu fonctionnaire ne réjouissait pas notre serdaigle plus que ça. Elle n’était pas désintéressée de politique mais il lui fallait du concret, quelque chose où elle se sente directement concernée. Le milieu d’état c’est un peu loin de tout et on ne sait pas trop ce que c’est. On se dit que c’est un haut conseil qui fait ces trucs dans son coin sans trop demander l’avis des petites gens.   En plus avec sa mère qui trime au département moldu, on en entend passer des racontars du ministère. Après avoir eu les indications elle se rendit à la salle de réunion. Juste avant d’entrer dans la salle elle entendit :

« - Bonjour. C'est bien ici pour la visite ? »

Au pas de la porte elle vit derrière son bureau une sorcière de petite taille. Oh une rousse ! Dotée d’un joli visage rond, elle s’affairait à son travail. Bon elle était peut-être mignonne par contre mais cette tenue c’est franchement fade. Cette nana termine ses études, elle peut enfin foutre au feu sa vieille tenue morne de Poudlard ; et elle fait quoi ? Elle remet une robe noire ! Son âge, Marie n’arrivait pas trop à savoir sachant sûrement que à cause de son jeune âge elle ne savait pas trop différencier entre 20 et 30 ans.
A quelques mètres d’elle se trouvait une autre participante. On pouvait le deviner parce qu’elle avait à peu près le même âge que Marie. Elle avait un teint mate et des supers cheveux. Ils étaient hyper bien entretenus c’était fou.

Marie avait fait un maquillage très léger. Elle avait une chemise rouge, bleu et jaune en wax à manches courtes. Pour le bas elle portait un jean slim blanc avec des rangers noires. Sur sa tête elle coiffait ses cheveux dans un turban jaune pétillant. Tout ceci était étrangement harmonisé par une expression de mécontentement typiquement adolescente.

« Bonjour je suis là pour la journée visite.» disait-elle en prenant une chaise.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Salle de réunion Empty
Re: Salle de réunion

Message par : Lizzie Bennet, Mar 15 Mai - 18:37


(me MP si mon RP pose souci pour le LA de quelqu’un)

La journée était belle. Le Ministère avait organisé quelque chose d’assez ambitieux et plaisant, mais je n’en aurais peut-être rien su si LEGIT ne m'avait mise au courant. C’était ma première sortie avec l’association, et j’étais curieuse de savoir ce qu’on allait y apprendre… D’autant que j’étais en très bonne compagnie, ce qui ne pouvait que jouer en faveur de mes desseins.

Enfin bref. Avant de profiter des réjouissances, y avait d’abord les formalités classiques à régler. Je m’approchais du poste de sécurité et saluais le PNJ vigile. D’autres sorcières l’avaient déjà rejoint pour un motif similaire. Je les reconnus sans mal, pour les avoir déjà vues sur un balai à quelques reprises. Et puis, il faut dire que le turban jaune de Marie ne pouvait se louper.

— Bonjour. Je m’appelle Elizabeth Bennet, je viens également pour la Visite du Département de la Justice Magique.

Après une rapide vérification des baguettes, le vigile acquiesça et nous donna tour à tour nos badges.
— Et voilà Madame ! C’est au niveau 2. Ah, et attention à ne pas sortir au milieu de la visite, les badges sont automatiquement désactivés une fois le bureau de garde passé. 



Je le remerciais sobrement avant de suivre les élèves en direction des ascenseurs. Nous entrons ensuite dans une salle où je reconnais Swann, une ancienne Poufsouffle et nouvelle Magenmage. Je lui adresse un sourire poli. En attendant le début de la séance, je me tournais vers les jeunes filles.
— Alors, vous aussi vous êtes curieuses d’en apprendre plus sur ce département ? Qu’est-ce qui vous intéresse le plus, le Bureau des Aurors, la Brigade de Police Magique, le Service des Usages Abusifs de la Magie, les Services Administratifs du Magenmagot…?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Salle de réunion Empty
Re: Salle de réunion

Message par : Invité, Mer 16 Mai - 13:18



Il avait l’impression d’y venir souvent, au Ministère, ces derniers temps. Pas nécessairement celui britannique. Et le « souvent » étant libre d’interprétation. Entre l’administratif du mariage, la régularisation ponctuelle de son commerce (c’est que finalement, être un patron du grand capital, ça occupe), et les quelques interrogations sur son livret de potions… Non, promis, il n’avait l’intention d’empoisonner personne avec ça. Enfin, l’était pas responsable hein : lui se contentait de découvrir. D’ailleurs, c’était juste un avant-goût (un peu acide, parce qu’il aimait bien). Ah ! Ça serait pas commercialisé ? Bon bah… Pour la gloire alors ? Non plus ? Tant pis, tant pis…
Et puis, parfois, quand il se trouvait sur sa terre natale au Schleswig, il rendait visite à son frère Scarvius, écoutait ses audiences. Incroyable de constater que le bonhomme avait de la rhétorique, lui, ce timide maladif. D’ailleurs, il ne regardait jamais personne dans les yeux, sauf peut-être quand il s’énervait. Il avait de la passion, dans la défense des clients. Peut-être qu’ils se ressemblaient un petit peu finalement : il se trouvait plus de points communs avec lui qu’avec Maximus. Mais lui, c’était le préféré du paternel : normal qu’ensuite il mette de la distance dans leur relation.

Mais bref.
Y penser en valait-il seulement la peine ?
Probablement, s’il prenait le temps de s’arrêter en pleine rue, juste pour contempler l’arborescence de ses relations avec sa famille.
Mmh.
Long chapitre : finalement il valait mieux se remettre en route.

Sous ses verres de lunettes teintés, l’on eut pu croire que le bonhomme sortait d’un combat de rue : il ne dormait pas très bien ces derniers temps, et ça se voyait. On eut dit deux hématomes sous ses paupières. Ou alors, ce n’est pas tant qu’il ne dormait pas bien… Qu’il ne dormait pas tout court. Pas sa faute (quoique ?), il avait toujours été un angoissé chronique. Et en ce moment, ça s’arrangeait pas, allez savoir pourquoi. Les tentations étaient grandes, surtout pour lui qui avait accès à suffisamment d’ingrédients et de connaissances dans le domaine de la préparation de potions pour… Accommoder son quotidien, dirons-nous.
Mais pour l’instant, ce n’était pas à l’ordre du jour : à croire que son masochisme se réalisait dans ses pics d’angoisse délirants.

Epoussetant avec délicatesse son humble robe saumon, agrémentée d’une cape dans les mêmes tons (peut-être un peu plus sombre avec le changement de texture) et rajustant son ruban gris, le voici qui traverse les vastes et fastes espaces du Ministère, ses talons retentissant en « clac clac clac » boiteux, annonçant son auguste personne.
Une fois la formalité de l’examen de baguette et du nom (non, c’est Asclépius, avec un « c » et un « é ». Non, pas de « t » à « Underlinden ». Oui, je sais, c’est pas correct, mais ça se prononce quand même à la germanique… Me regardez pas comme ça : vous savez comment prononcer « Worcestershire », vous ? Bah voilà), il épingla élégamment à la boutonnière le petit insigne de ses doigts gantés, avant de prendre les ascenseurs, espérant ne pas se perdre. Ça serait bien dans son caractère.

Mais heureusement, le gouvernement avait pensé à lui, façon Petit Poucet. Probablement aux autres aussi. Restait que c’était finalement bien indiqué et qu’après quelques tours et regards plus ou moins indifférents de ses contemporains, il finit par entrer dans la petite salle de réunion dont le style plus épuré tranchait quelque peu avec le luxe caractéristique des lieux et-

« - Merlinverdammt, mais pas encore toi ! »

Même pas deux pieds dans la salle et voilà que ses lunettes avaient glissées sur le bout de son nez suite à son étonnement. Faudrait vraiment faire quelque chose concernant le caractère exigu et consanguin du monde magique : on finissait toujours par tomber sur les mêmes personnes.
Notamment Bennet.
Pourquoi tombait-il toujours sur Lizzie ?

Il lui lança un regard suspicieux avant de s’approcher de la personne en charge de la visite. Odette ? Guermantes ? Un truc dans le genre.
Nonobstant, en s’approchant et en reconnaissant ses traits (d’où ?), ainsi que la jeune fille à son côté, il eut comme une point au cœur qui le poussa à masser l’endroit. C’était un peu désagréable et assez familier. Pourquoi ?
Il tâcha de ne pas avoir l’air trop suspicieux dans son salut, bien que sa voix trahisse finalement une certaine hésitation : « - Euhm, ‘Morgen. Asclépius Underlinden. Merci pour cette opportunité, hum, de, de visite. »

Remettre les verres en place avant de s’éloigner prudemment, histoire de poser son séant à une place encore relativement neutre. Laissons faire le Fatum pour le compagnonnage.
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Adams
Anthony Adams
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Husky
Manumagie (Niveau 1)


Salle de réunion Empty
Re: Salle de réunion

Message par : Anthony Adams, Mer 16 Mai - 14:31


Aujourd'hui était un jour bien particulier. Pour la première fois depuis plusieurs années, Anthony revenait au ministère. Pas pour régler des comptes, pas pour se plaindre. Non rien de tout ça. Simplement pour visiter. Le propriétaire d'Ollivander's avait vu passer un petit article parlant de "portes ouvertes" au ministère. Le jeune homme y avait vu une belle occasion de... De découvrir le ministère. Evidemment. Il n'y avait aucun autre but à sa venue. Voyons.

Anthony n'avait pas mis de tenue particulière pour ce jour-là. La classique tenue "moldue", chemise à manche longue, noire et pantalon tout aussi noir. C'était joyeux n'est-ce pas ? Oui bah, c'était Anthony après tout. Sa joie était à l'intérieure. Toutàfè. M'enfin bref. Anthony s'était présenté au ministère et avait trouvé son chemin en demandant quelques informations ici et là. Le jeune homme atterri donc dans une salle modeste. Tellement modeste qu'on aurait pu se croire à Ollivander's. Pour dire ! Quand il arriva, il y avait déjà quelques personnes. Dont certaines qu'il reconnu. Le jeune homme fit un petit signe à Lizzie et Aysha, mais il n'alla pas plus loin. Après tout, ils étaient pas là pour faire un pique nique. Le jeune homme se présenta donc simplement.

- "Bonjour, Anthony Adams."

Ah je vous avais prévenu. Simplement. Le plus simplement du monde même. Pas besoin de se perdre dans des détails inutiles. Il allait suffisamment en avoir pendant la journée. Du genre "Regardez cette pierre qui ressemble à toutes les autres, cette pierre a été touché par l'arrière grand-père de l'oncle par alliance de second mariage d'un illustre inconnue que seuls des fans d'histoire de la magie connaissaient". Trépidant d'avance n'est-ce pas ? Le jeune homme avait bien sûr pas l'intention d'être hyper attentif à ce qu'allait dire July. Il avait toujours détesté les visites guidées. C'était d'un ch*ant. Il y avait vraiment des gens qui venaient pour réellement suivre la visite ? Franchement ? Le monde n'était pas si ennuyeux que ça hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Salle de réunion Empty
Re: Salle de réunion

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 6

 Salle de réunion

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.