AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 7 sur 7
Baker Street
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Lorelaï Peony
Serdaigle
Serdaigle

Baker Street - Page 7 Empty
Re: Baker Street

Message par : Lorelaï Peony, Dim 30 Déc - 14:48


LA Partagés

Lorelaï apporta les tasses de thé chaud près de son amie. Il s'agissait d'un thé vert frais qu'elle avait elle-même relevé d'une touche de jasmin. Les jours où elle se voyait encore à la tête d'un salon de thé, entourée de pâtisseries au citron ne remontaient pas à si loin. Peut-être un jour réaliserait-elle ce rêve aussi ?
La jeune femme s'installe et prit son amie encore une fois dans ses bras. Ses mots la touchèrent, elle savait ce qu'était l'abandon, le manque, le deuil. Elle l'avait vécu maintes fois. A répétition. La liste était longue, et commençait avec sa mère à quatre ans seulement.
- Je ferai toujours de mon mieux pour être présente pour toi ma Theya, dit Lorelaï. Tiens, prends un mouchoir, dit-elle en approchant la boîte de bois blanc qui traînait sur sa table basse.

Puis elle commença à sortir les deux boîtes de sushis au poisson et au fromage blanc qu'elle avait acheté, quelques brochettes de poulet au cheddar anglais, une salade de choux et une salade d'algues au sésame.
- Tu vois, y en a bien assez.
Elle tendit des baguettes à son amie et versa de la sauce soja dans un petit récipient.
- Bon, maintenant tu vas tout me dire. De comment il te l'a appris à pourquoi vous êtes obligés de vous quitter. Parce que je comprends pas, vous pouvez pas rester ensemble à distance ?
Il y eut quelques secondes de silence durant lesquelles Lorelaï réalisa que son amie avait beaucoup maigrit. Elle n'avait rien remarqué dans la boutique, ni dans la rue, Theya portant toujours son manteau. Mais là, elle voyait bien que Theya avait perdu des ondulations qui la rendait si belle, celles autour desquelles Lorelaï avait dansé, à peine quelques mois plus tôt.
- Et mange !
Revenir en haut Aller en bas
Theya Alomora
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Baker Street - Page 7 Empty
Re: Baker Street

Message par : Theya Alomora, Dim 30 Déc - 18:30


LA mutuel

Des mots réconfortants sur ses lèvres rosées qui te provoquaient une chaleur bienvenue dans ton buste. Faisant battre en quelques pulsations ressenties ton coeur. Un remerciement une fois de plus prononcés sur tes lèvres avant de prendre un mouchoir d'un geste léger pour éponger les larmes versées.

En quelques coups de main la belle deballa le repas qu'elle avait acheté, tu n'avais jamais eu l'occasion de goûter bien que tu adorais les chose venant d'un ailleurs inconnu. Tu lechais doucement tes lèvres au goût salés en attrapant les baguettes que la belle te tendait. Comment on fait... Je n'ai jamais mangé avec des baguettes... Sans plus attendre la jolie prit tes mains pour les positionner sur les baguettes, afin que tu puisses attraper tout objet et nourriture qui se présentait à toi. Un peu difficile au début mais tu commenças par saisir un sushi et à le mettre dans ta bouche.
Contact instantané avec tes papilles, tu machais en regardant ton amie et en entendant ton ventre répondre à ce que tu venais de lui donner. Il semblait apprécier. C'est très bon, merci
Tu prenais un nouveau sushi en le trempant cette fois ci dans la sauce soja, l'appétit était enfin retrouvé grâce à ton amie. L'ultime question que tu redoutais fut posée et que dire... Il n'y avait même pas de justification correcte...

- Il part. Il m'a dit qu'il ne pourrait me donner de nouvelles, ou très peu. Et que je ne pourrais lui envoyer de courrier car il se déplacera, tout le temps... On pourra pas se voir et ça il ne sait pas jusqu'à quand... Peut être des années... Ça ne servait à rien alors on a convenu de... De se quitter à la fin de la saison...

Sur ces derniers mots les baguettes glissaient entre tes doigts pour tomber sur le sol. Tu avalais le reste de te riz, sentant que la boule dans ta gorge grossissait tu regardais ton amie, avec des yeux larmoyants. S'il avait ça comme projet... Pourquoi ne me l'a-t-il pas dit dès que... Dès qu'il a su qu'entre nous c'était bien plus que quelques baisers dans le parc.
Et le sentiment d'injustice, de colère s'éveilla. Les yeux fermés, les lèvres pincées, tu penchait la tête en posant fortement mais pas trop la main sur la table. Pourquoi il me fait ça ?! Il savait que j'allais en souffrir...
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Baker Street - Page 7 Empty
Re: Baker Street

Message par : Lorelaï Peony, Lun 31 Déc - 14:06


LA Partagés

Theya galérait avec les baguettes, comme une jeune femme de son âge n'avait jamais eu l'occasion de manger avec des baguettes, Lorelaï se garda de poser la question. Mais elle était bien contente de pallier à ce manquement. En deux trois tours, elle lui expliqua le tenu correcte des deux morceaux de bois, agrémenté d'un « sinon on peut manger avec les doigts ! »

Malgré son enthousiasme, l'humeur de Theya ne s'améliorait pas. Lorelaï s'inquiétait en la voyant dans cet état. Elle aimait tellement la voir jouette, heureuse, son magnifique sourire sur les lèvres. A quand remontait son dernier sourire ?

La belle commença à expliquer. Le voyage de Jace serait long, et solitaire. Il ne pourrait pas donner de nouvelles, ou rarement, la communication serait compliquée.
Tandis que Theya parlait, les yeux de Lorelaï se remplir de larmes. Elle ne voulait pas perdre son cousin, sa seule famille au sein du monde magique. L'angoisse d'abandon, celui-là même contre lequel elle se pensait enfin immunisée refaisait surface. Mais elle ne pouvait pas craquer face à Theya. Le cœur de la blairelle était brisée par l'annonce du départ de Jace. Quoi qu'il advienne, il resterait pour toujours son cousin, alors que pour eux... le lien semblait s'effriter, voir se briser complètement.

Lorelaï se cacha derrière ses cheveux et fit mine de vouloir essuyer sa bouche pour effacer les traces de l'unique goute qui avait mouillé son œil.
- Je sais ma belle... Peut-être qu'il voulait te protéger ? Tu sais, j'y ai pensé aussi à cette histoire de communication. Tu connais les miroirs à double sens ? Ça pourrait être une solution...
Revenir en haut Aller en bas
Theya Alomora
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Baker Street - Page 7 Empty
Re: Baker Street

Message par : Theya Alomora, Lun 31 Déc - 22:56


LA mutuel

Tu retenais tes larmes car c'en était assez, de toutes cette étendue d'eau versée pour rien, car il n'allait pas en prendre compte quoiqu'il en advienne. Dans tous les cas il partirait, loin de toi, sans date de retour. Sans solutions pour te donner des nouvelles, qu'avais-tu fais pour mériter ça ? Étais-tu une mauvaise petite-amie ? Est-ce qu'il t'en voulait pour quelque chose que tu avais pu lui faire sans t'en rendre compte ? Ta maladresse prenait souvent le contrôle certes, mais tu n'en étais pas moins amoureuse de lui. Bien que tout cela était compliqué, beaucoup trop compliqué pour la jeune fille que tu étais.

Ton interrogation restait sans réponse, peut-être qu'elle ne voulait pas te faire souffrir et que c'était un des événements incontrolables de la vie. La séparation. De deux êtres. Tu tenais ta tête avec la main sur ton front, penchée en avant, peut-être que le bonheur tu ne le méritais finalement pas. Et peut-être que tu étais tout simplement... Bonne à rien. Même pas bonne à le rendre heureux, à le satisfaire. Mille-et-une questions se posaient, et aucune n'avait de réponse, et tu étais avec ton amie, assise, en train de prendre un sushis par les doigts car les bonnes manières autant les mettre au placard, tu dégustais ce repas étranger, à ses côtés, le goût salé sur tes lèvres, de tes larmes bien sûr.
Elle optait pour un miroir à double sens, tu en avais entendu parlé mais même ça, il l'avait réfuté. Pretextant que ça ne serait jamais pareil, que tenir une relation avec un miroir n'était pas sain... Et il avait raison, tu le savais. Il te faudrait l'oublier, à la fin, quand vous vous serez dit adieu, il faudra l'oublier.

- On en a parlé... Mais tu sais bien que ce n'est pas une solution... Ne plus le voir, ne plus le toucher, ne plus... Un sanglot s'échappait Il faut que je me fasse une raison... A la fin de l'année tout sera terminé Lolly, lui et moi... Et je ne sais pas quand est-ce que je le reverrais... Tu ne sentais même plus les larmes couler, à croire que c'était devenu quelque chose de normal, comme une seconde peau. Et tu gardais la tête baissée sur tes sushis, en attendant que la belle te dise une quelconque réponse. Une simple caresse, de réconfort, elle aussi semblait touchée par son départ, il faisait parti de sa famille. Et dans un élan de tendresse tu la pris à ton tour dans les bras Je suis désolée... Je suis là à pleurer alors que toi... Tu perds tout autant... Lolly... et tu la serrais fort contre toi, espérant effacer tout ces maux, à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Baker Street - Page 7 Empty
Re: Baker Street

Message par : Lorelaï Peony, Sam 19 Jan - 22:42


Lorelaï regardait son amie verser des larmes d'amour. Elle voulait lui dire que si elle souffrait autant c'était que leur amour avait été vrai, authentique, qu'il en valait la peine, qu'il valait cette souffrance qui aujourd'hui lui brûlait le cœur. Mais c'était trop tôt. Des amours avortés, elle en connaissait... Hezreval, Edward... Et Ulysse. Avait-elle même le droit de compter Ulysse comme un amour, même avorté ? Son cœur se serra soudainement, tandis qu'elle s’apercevait comme le blond lui manquait. Comme son sourire, et plus que tout, sa présence rassurante lui manquait. La manière dont il pouvait désamorcer les pires pensées de Lorelaï par une simple main posée dans son dos. Et elle se souvint de ce rêve qu'elle avait fait il y a longtemps, si longtemps. C'était comme une autre vie, presque comme si elle avait été vécue par une autre. Comme si tous ces espoirs, ces fantasmes, ces larmes et ces rires avaient été émis par une autre Lorelaï. Même si, ce pincement, cette torsion dans son ventre confirmait que c'était bien elle qui y avait cru. Que c'était bien sa gorge qui avait crié la douleur de la séparation. La douleur de l'indifférence dans son regard. L'indifférence pour elle, l'amour pour l'autre. Serait-elle un jour indifférente à ces souvenirs ? Ou à la disparition d'Edward...

Les mots de Theya la ramenèrent au présent. Elle perdait tout autant ?
Non, non, pas autant. Elle ne perdait pas Jace, ils resteraient liés par le sang peu importe la distance. Elle savait qu'il pouvait être au fin fond des déserts namibiens ou des étendues vides atlantiques, le même sang coulerait dans leurs veines et ils ne pourraient se détacher l'un de l'autre.
Cette pensée la rassurait autant qu'elle l'effrayait parfois.

Lorelaï déposa les plats sur la table basse face à elle et se serra contre Theya.
- Je sais pas ce que je ferais si Dragomir devait s'en aller pour si longtemps...

Mais elle savait. Elle savait très bien. Elle tomberait. Elle tomberait dans ce néant de solitude d'où il l'a lui-même tirée. Ou elle se retrouve à chaque départ. Et peut-être qu'un jour elle apprendrait à voler et à en sortir d'elle-même ?
- Ma belle...

Il n'y avait pas de mots assez forts, assez justes. Alors elle enroula Theya dans le plaid qui recouvrait le dossier du fauteuil.
- Viens tout contre ma belle.
Elle passa ses doigts froids dans ses cheveux.
- Viens là.
Elle ne pouvait rien faire d'autre que la bercer. Que bercer ce cœur blessé.
Revenir en haut Aller en bas
Theya Alomora
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Baker Street - Page 7 Empty
Re: Baker Street

Message par : Theya Alomora, Ven 15 Fév - 23:42


L'amour était grand. L'amour était fort. Aussi fort que le monde. Que la vie. Que l'univers qui vous entoure. L'amour était partout, même là. Même ce soir. Quand tout espoir avait disparu. Que la seule saveur que tu trouvais à vivre était celle du saumon sur tes papilles. Celle du sel mêlé à tes larmes.
Ses bras te réconfortaient bien plus que tu ne l'aurais imaginé, sa présence, la chaire de sa chaire était plus importante que tu ne l'aurais cru. Elle te comprenait, elle ne cherchait même pas à te donner des solutions, elle était juste là. Elle ne parlait pas. Elle se contenter de te serrer contre elle. Pour que tes larmes se tarissent dans la nuit. Qu'elles disparaissent avec les étoiles au matin. Sans aucun souvenir, jusqu'à ton réveil le lendemain.

[Fin du RP pour nous deux, merci ma Lolly ♥]


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Baker Street - Page 7 Empty
Re: Baker Street

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 7 sur 7

 Baker Street

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.