AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 55 sur 55
Au bord de la fontaine
Aller à la page : Précédent  1 ... 29 ... 53, 54, 55
Aewera Drabyssae
Gryffondor
Gryffondor

Au bord de la fontaine - Page 55 Empty
Re: Au bord de la fontaine

Message par : Aewera Drabyssae, Mar 6 Mar - 13:57


Une rencontre explosive
Pv Lizzie / LA partagés


Perdue dans ses pensées
Ailleurs
Dans son monde

Je rêvais d’ici et la bas, mon imaginaire m’emmenait dans des lieux fantastiques où la réalité n’a plus aucune importance, où j’ai la possibilitée d’être invincible.

Rêve d’enfant
Ennui
Regard au loin

Devant moi, il y avait elle, cette nouvelle prof, imposante, charismatique. La première fois que je l’ai vu, j’étais, comme aujourd’hui, ailleurs. Toujours dans un autre monde, il m’arrive d’oublier que j’appartiens à la réalité.

Œil
Étrangeté
Beauté

Je ne pu m’empêcher de la fixer quelques instants. Cet œil un peu fou, dérangeant mais plaisant me regardait. Elle n’avait qu’un seul œil, mais possédait ce genre de regard, celui qui transperce ton âme et qui regarde au fond de toi comme s’il lisait un livre ouvert. Cette femme était belle, presque hypnotisante.(Je n’étais pas sûre de réussir à rester concentrée sur ce qu’elle allait me faire faire)

Souriante
Joyeuse
Joueuse

Je lui adressais un sourire, avant de m’approcher d’elle et de poser un léger baiser sur sa joue. “Coucou". Joyeuse, j'observais ce qu’elle nous avais préparé, j’aurais peut être dû prévoir un casque pour ne pas risquer de me retrouver sans tête. Joueuse, je lui adressais un regard complice.

Parc
Vent
Balais

La liberté résonnait dans mon corps, indivisible, invisible, invincible. Cette étendue d’herbe verdoyante sous mes pieds dansait, suivant le chant du vent. Voyant un balais, je le pris, admirant les veines de bois qui le parcourent. Lui lançant, je lui adressais un petit sourire narquois “Réflexe".

Amusée,
J'écoute mon cœur,
Jouant avec le temps, jouant avec le vent.

La tête tournée vers le ciel.
Le regard pétillant.
Je m'exclame en riant “Allons y, j’ai toujours rêvé de me faire exploser la tête en jouant avec des balles explosives.”
Clin d'œil


Dernière édition par Aewera Drabyssae le Sam 11 Aoû - 11:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Au bord de la fontaine - Page 55 Empty
Re: Au bord de la fontaine

Message par : Lizzie Bennet, Jeu 15 Mar - 22:56


Un baiser suivi d’une salutation chaleureuse ; un balai suivi d’une passe périlleuse. Drabyssae… Tu es joueuse ; trop, peut-être. Il ne faut pas tenter le chat, il risquerait de se laisser appeler et de venir te renifler. Essayer de déterminer si tu es plutôt souris, pipaillon, oiseau ou simple herbe à chat.

Il n’envisage pas que le prédateur puisse être plus gros que lui. Il a eu trop peur par le passé pour pouvoir envisager que son futur sera des mêmes couleurs. La seule façon d’affronter l’avenir est de se dire que le plus dur est derrière soi. Ce qui réduit la douce Aewera au statut de proie. Un jeu dangereux, en vérité, auquel la narratrice préférerait que son personnage se risque moins.

Je chope le balai d’un sourire grinçant ; il y a quelque chose, dans ta manière de vibrer au gré de la brise, qui confirme la nature volatile. Un piaf, prêt à grincer sous la dent.
— Oh, pour info ; il n’y a pas que la balle qui risque d’exploser. J’me suis amusée à mettre du fluide explosif dans les pots, donc essaie de ne pas te prendre trop de buts…


J’voudrais pas abimer ton visage, tu sais.
Mensonge.
J’voudrais te lacérer de mes griffes et dans un acte de violence comprendre — comprendre où est né ton rire.

Je place les deux pots à une distance raisonnable, puis considère que c’est assez. Je tape du pied contre le sol, et le balai réagit immédiatement. On se connait, lui et moi ; il n’attend que l’envol sitôt que j’apparais. Et je désespère de défier à nouveau la gravité chaque fois qu’on se sépare.

Un duo gagnant, un vrai. Mais pas autant que celui qui se dessine aujourd’hui, entre toi et moi. Le quod file en ta direction ; dans mon oeil valide, la malice luit. Allez viens, on vit.
Revenir en haut Aller en bas
Aewera Drabyssae
Aewera Drabyssae
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Au bord de la fontaine - Page 55 Empty
Re: Au bord de la fontaine

Message par : Aewera Drabyssae, Lun 19 Mar - 21:33


Le sourire aux lèvres,
Taquine et joueuse,
Elle voulait voler,
Fauve ailé,
Prédatrice devenue proie,
Face au chat.

Dans les cieux,
Elle vivait,
Elle voulait,
Elle virevoltait.

J’entendis, en contrebas, sa voix ensorcelante,
— Oh, pour info ; il n’y a pas que la balle qui risque d’exploser. J’me suis amusée à mettre du fluide explosif dans les pots, donc essaie de ne pas te prendre trop de buts…
Sourire grinçant de prédateur

Intriguée, perturbée,
Elle vola plus haut,
Tel un oiseau prenant son envol,
Pour observer le terrain,
Et discerner les obstacles.

Jouant sur son balais de bois,
Elle redescendit en piquée,
Pour se rapprocher de l’adversaire,
Et commencer la danse,
Endiablée,
Dangereuse.

« Oh, et, pendant qu’on y est, pourquoi ne pas rendre les balais explosifs ? »

Rire enfantin,
Amusée,
Seulement consciente du danger,
De jouer avec le feu au milieu des explosions,
C’est à dire,
Le risque de jouer avec elle.

La partie allait commencer,
Elle ne pouvait plus faire marche arrière,
Se concentrant sur le présent,
Elle dit une dernière figure aérienne,
Avant de prendre une balle au sol,
Et de la lancer vers le pot,
Tentative voué à l’échec,
Mais qui sait ce qu’elle va faire, elle.

« Tic. Tac. Boom. »
lançais-je
Avant de me replacer correctement,
La tête dans les étoiles,
La tête dans les nuages,
L’âme embrumé par la brise hivernale,
Le cœur guidé par l’envie de gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Au bord de la fontaine - Page 55 Empty
Re: Au bord de la fontaine

Message par : Lizzie Bennet, Jeu 19 Avr - 14:37


Face à elle face au jeu, j’étais plus excitée qu’une pile électrique. Oubliés, les élans d’amour bucolique pour la mélancolie solitaire, non, moi j’avais envie de bouffer du vent d’hiver, du vrai, de me faire des galipettes dans la neige, des fondues au chocolat, et surtout des raclettes avec plein plein de fromage sur les pommes de terre. Sans oublier un peu de vin chaud. Aaaah.

J’avais pas tellement hâte de la saison des saucisses où tout Londres sentirait le barbecue, non. Mon coeur se gonflait des langueurs hivernales, de ce froid vivifiant qui rendait tout plus clair. Les visages étaient mangés par des rougeurs et des pâleurs qui disaient l’air du temps ; on se cachait moins ; tout pétillait. Oh, satané printemps, il allait tout gâcher…

Ma partenaire de vol lança une idée des plus incongrues, et je souriais. J’aimais les gens qui sortaient les scénarios bien capilotractés ; les cerveaux des plus hurluluberlulus me rafraîchissaient toujours. Ils me rappelaient que ce monde n’était pas encore fini. Qu’on était pas encore enfournés dans nos boîtes, cercueils et autres sarcophages.
L’oeil rieur, je répliquais donc :
— J’vais y travailler alors !

L’expérience de gardienne m’aidait un peu pour rattraper la balle ; en revanche, je savais que mes lancés n’étaient pas les plus fameux. Ce qui comptait, c’était donc qu’elle ait la balle aux mains le plus souvent que possible. Surtout que bon, si j’y laissais une main, j’allais vite me retrouver au chômage. Lâchant une onomatopée victorieuse lorsque je me saisis de la balle explosive, je la regardais. Faut dire qu’ensemble, on était plutôt radieuses.

Je zigzaguais, à califourchon sur mon balai, et lui renvoyais la balle avec un poil d’agressivité.
— C’était plutôt bien tenté.
Revenir en haut Aller en bas
Aewera Drabyssae
Aewera Drabyssae
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Au bord de la fontaine - Page 55 Empty
Re: Au bord de la fontaine

Message par : Aewera Drabyssae, Sam 28 Avr - 18:46


Elle eut envie de crier Carabistouilles,
Quand le chat attrapa la balle,
D’une vitesse surprenante.
Après tout à force de musarder,
Elle n’était jamais assez concentrée,
Mais elle allait se reprendre,
Pour retrouver son comportement léonin.

L’oiseau n’allait pas battre de l’aile bien longtemps,
Le fauve était de sortie,
Pour avoir sa compagne,
Auprès de lui,
Même si elle était en milles morceaux,
Après une ‘accidentelle’ explosion,
Qu’elle était maladroite quand elle s’y mettait.
— J’vais y travailler alors ! entendit-elle au loin,
Puis, le sourire au lèvre,
La lionne joueuse dit
“Alors je te rejoindrais sur ton balais si tu le fais.”

L’orchidoclaste souaffle,
Semblait brûler les mains de la jeune prof,
Qu’elle fut ma surprise,
Quand je du faire une embardée pour ne pas me le prendre,
En pleine face.

S’en suivit une cascade,
de cascades,
Mon intestin,
Commençait à ne pas trop aimer le grand huit,
Que je lui faisais subir.
Tel un dendrologue,
J’observais patiemment ses mouvements,
Pour ne pas continuer à me faire surprendre.

— C’était plutôt bien tenté. m’avait elle lancé après ma dernière passe,
Puis elle entra dans le jeu,
Pour m’écraser,
Mais je ne me laissait pas faire,
Et lui donnait du fil à retordre.
“Toi aussi, mais je ne vais pas exploser aujourd’hui. Tic”
Lancé de balle,
Au loin,
Tel un joueur de basket,
Visant le panier.

Son agressivité me plaisait,
Son charisme de femme de caractère m’attirait,
Mais je n’allais pas laisser ces sensations,
Me faire perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Au bord de la fontaine - Page 55 Empty
Re: Au bord de la fontaine

Message par : Lizzie Bennet, Ven 25 Mai - 0:18


La directrice de Gryffondor me répond, toujours aussi pimpante, toujours aussi grinçante. Y a une lueur en elle, espiègle et gourmande, qui en veut toujours plus, en donne toujours plus, mais sans basculer pour autant. Elle est qui j’aurais pu être si je n’avais pas sombré.

Est-ce ridicule que l’odeur des ennuis, des risques et dangers, étendus sur ses lèvres, me régale tant et tant ? Peut-être pas ridicule. Une mauvaise idée, oui, mais pas forcément ridicule. Faut juste se retenir avant de passer de l’autre côté, mode je suis jalouse de la pluie et des caresses dont sur ta joue elle jouit.

— Tu parles trop !
fis-je en riant. C’est vrai, personne peut se concentrer en parlant autant. Pas moi, en tout cas.

Au milieu de notre joute verbale, le tic, tac, boom, se poursuit. J’tente d’éviter son missile, mais il file un peu trop vite sur mon balai, rebondissant sur le manche avant d’atterrir dans les brindilles. Bientôt, l’explosion a lieu, et le balai tout de go prend feu. Sentant ma chair commencer à fumer, mon premier réflexe est de sauter du balai, mais sans vraiment me préoccuper de la hauteur…

AAAAA
AAA
AA
a
a
aaA
Revenir en haut Aller en bas
Aewera Drabyssae
Aewera Drabyssae
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Au bord de la fontaine - Page 55 Empty
Re: Au bord de la fontaine

Message par : Aewera Drabyssae, Mar 7 Aoû - 15:04


(Je suis pas du tout en retard et c'est pas du tout court, désooo)

Elle m’intriguait, elle m’attirait,
Aussi agile dans les airs qu’un chat sur la terre,
Une beauté ensorcelante,
Intrigante.
C’est que j’étais un peu trop concentrée sur son sourire pour pouvoir vraiment observée ce qu’il se passait,
c’est pas ma faute si elle m'ensorcellais pardis !
J’étais absorbé par son regard, au lieu de me concentrer sur la trajectoire de la balle.
J’esquissais un p’tit sourire quand j’entendis un “Tu parles trop ! “ rieur.
C’est donc le sourire aux lèvres que je me décidais de lui répondre, “C’est parce que tu m’inspires, désolé !” avec un petit air angélique et un sourire chaleureux.
Quelques pirouettes par là,
Un virage par ici,
Petit jeu amusant,
La chasse avait reprit,
Après cette pause oratoire.
Mais, soudain,
Sans que je ne m’y attende,
Je l’entendis crier.
Mon coeur s'emballe,et prise d’une peur soudaine,
Je me précipitais vers elle, quand je l'aperçu, petite inconsciente,
Sauter de son balais d’une hauteur vertigineuse.
Ne voulant pas qu’elle meurt, je n’avais pas encore assez observé son sourire ravageur et ses cheveux scintillant, je me précipitais à tout allure.
En piquée,
Les cheveux s’envolant, s’emmelant,
La vitesse brûlant les yeux,
Je m’approchais de ce corps en chute libre,
Lui tendant une main amicale,
Espérant qu’elle l’attrape, pour ne pas la voir mourir si jeune.
Je voyais un peu flou et je me précipitais,
La peur au ventre,
Le cerveau embrumé,
L’esprit paniqué.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Au bord de la fontaine - Page 55 Empty
Re: Au bord de la fontaine

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 55 sur 55

 Au bord de la fontaine

Aller à la page : Précédent  1 ... 29 ... 53, 54, 55

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.