AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
Page 3 sur 4
Bureau des Aurors
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Azaël Peverell
Serpentard
Serpentard

Bureau des Aurors - Page 3 Empty
Re: Bureau des Aurors

Message par : Azaël Peverell, Jeu 16 Aoû - 9:49


Lhow t'explique vite fait comment les choses sont censées se passer. T'as presque envie de mimer un "gnagnagna" quand il te rappelle que tu dois coopérer avec les forces de l'ordre. Mais tu prends sur toi, te contentes de te renfrogner un peu plus. Tout ce qu'Austin voulait, c'était que tu quittes le bureau. Et dès l'instant où t'as voulu le faire, il t'a attaqué. Tu ne doutes pas une seule seconde d'être dans ton droit. Tandis que le chef des Aurors répète à Arty de l'attendre dans son bureau, tu prends ta décision. Tel un enfant de cinq ans qu'on vient priver d'un jouet et qui se retrouve juste avec ce profond sentiment d'injustice, parce qu'il est bien sûr que ce n'est pas mérité.

- J'vous attends alors. J'veux porter plainte.

Et sur ces mots, t'emboîtes le pas à Arty. Tandis que ton pote part rejoindre Austin dans le bureau de Lhow, tu t'appuies contre le mur, visage fermé, bras toujours croisés sur la poitrine. En plus, avec un peu de chance, tu vas pouvoir entendre ce qu'il se dit à l'intérieur. T'as bien envie d'entendre Austin se faire pourrir. Parce que ça ne fait aucun doute, c'est lui qui est en tort dans cette affaire. Toi, tu voulais juste montrer un truc à ton pote et l'autre a décidé de faire de l'excès de zèle. On aura tout vu.

Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
Artemis Lhow
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Bureau des Aurors - Page 3 Empty
Re: Bureau des Aurors

Message par : Artemis Lhow, Jeu 16 Aoû - 15:02



Sans déconner, qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire ces deux là ?! Ils s'entendent comme chiens et chats alors qu'ils devraient être comme cul et chemise. En situation réelle, leur animosité pourrait fort bien nous causer du tort et je ne peux pas prendre le risque de voir une telle chose arriver. Laissant derrière moi Azaël et ses propos, j'entre dans le bureau où se fusillent du regard les deux agents coupables de s'être battus entre eux. Comme si nous n'avions pas déjà assez de problèmes et d'ennemis comme ça. Tous deux installés sur les sièges face à mon bureau, je prends place dans mon fauteuil en me massant les tempes. Rien, vous m'entendez, rien ne justifie une telle conduite au sein même du ministère. Vous placez l'un comme l'autre la barre haute, mais sachez que je ne tolérerai pas deux fois que mes hommes se battent entre eux.

Mon regard passe de l'un à l'autre et l'indignation de l'agent Austin est palpable, mais pour se battre il faut être deux. Il n'aurait pas du répondre à sa provocation et agir en adulte puisque c'est ce qu'il est censé être, l'adulte. Au lieu de ça il a répondu et proféré lui aussi des provocations stériles envers les deux mômes. C'est décevant ... mais je n'ai pas le temps d’étayer mon laïus que la porte du bureau s'ouvre à nouveau. Haussant le sourcil, les oreilles d'un elfe dépassent de mon bureau et pour une fois il ne s'agit pas de mon elfe, mais d'un elfe que je ne connais pas. Quelques mots, un regard et tous comprennent tandis que nos trois corps disparaissent dans un craquement sonore.



Une demie-heure plus tard



Forcement, il faut repasser par le hall et les étages du ministère afin de regagner mon bureau. Il va vraiment falloir que je travaille sur une solution alternative plus rapide pour rejoindre le quartier général. Ayant rattrapé le couloir du bureau des aurors, j'adresse un petit signe de tête à Azaël en passant devant histoire qu'il me suive dans le bureau. Désolé pour l'attente, une urgence à traiter ailleurs ... mais il doit bien s'en douter puisqu'il a vu l'elfe de maison entrer dans le bureau, nul doute qu'il a également entendu le craquement accompagnant le transplanage. Ouvrant le buffet à côté de la cheminée, éteinte à cette période de l'année, je sort deux verres que j'emplis d'un liquide ambrée avant d'en poser un sur la table basse, face au fauteuil libre, prenant moi même place sur le second fauteuil.

Prenant une première gorgée, je laisse le pur-feu réchauffer mes bronches avant de commencer. Alors dis-moi, qu'est-ce que je peux faire pour toi ?

Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Bureau des Aurors - Page 3 Empty
Re: Bureau des Aurors

Message par : Azaël Peverell, Jeu 16 Aoû - 19:10


T'as l'impression que ça fait trois plombes que t'attends devant ce fichu bureau. Et si au début, t'étais bien décidé à rester debout les bras croisés pour montrer que t'es pas content et que t'es en train de bouder, en voyant un elfe débarquer dans le bureau et en entendant le crac caractéristique du transplanage, tu t'es enfin décidé à t'asseoir sur l'une des chaises du couloir. Si t'avais su que tu perdrais autant de temps devant ce fichu bureau, t'aurais pas déposé plainte. C'est que ça craint un peu tout ça, t'as juste envie de montrer à Arty que t'es chien-loup toi, pas de passer ton après-midi au Ministère de la Magie en étant entouré d'Aurors.

Mais voilà, tu dois bien admettre que le comportement de Lhow à ton égard t'a étonné, et tu n'as pas envie de disparaître avant son retour, ce serait vraiment irrespectueux, et t'as pas franchement envie de repartir sur de mauvaises bases avec lui. Alors t'attends, plus ou moins patiemment, ton pied battant par terre en espérant que les secondes s'égrènent ainsi plus vite. Au bout d'une bonne demie-heure qui t'a parue une éternité, voilà que Lhow se pointe devant la porte, prétextant une urgence. Tu hoches légèrement la tête, t'as cru comprendre en voyant l'Elfe débarquer.

Tu te lèves pour le suivre dans son bureau et t'installes dans le fauteuil en face de lui, le remerciant d'un léger sourire pour le verre de whisky. T'es légèrement surpris par cet accueil pour le moins... Radicalement opposé à celui que tu as connu la dernière fois. Mais tu ne vas pas te plaindre. Sa question te surprend légèrement cependant. Tu pensais qu'il allait te poser des questions pour remplir tout un tas de paperasse absolument rébarbative, et non pas s'y prendre de la sorte. Tu hausses légèrement les épaules.

- J'veux porter plainte contre Austin, il nous a attaqué, il n'en avait pas le droit.

Tu prends une gorgée de whisky, appréciant pleinement de sentir l'alcool couler le long de ta gorge. Décidément, tu ne te lasseras jamais de ce breuvage. Mais t'attends la réaction de Lhow. Parce que t'es déjà prêt à bouder ou à faire un caprice si jamais il se trouve être du côté de l'Auror.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
Artemis Lhow
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Bureau des Aurors - Page 3 Empty
Re: Bureau des Aurors

Message par : Artemis Lhow, Jeu 16 Aoû - 19:46



Un hochement de tête, un sourire de remerciement, où est passé le gamin insolant qui avait ce don de me sortir de mes gonds ? Il faut croire que tu n'es pas le seul à t'être assagit avec le temps après tout. Il réponds à ma question comme si c'était une évidence avant de prendre une lampée du whisky qui lui a été servit. Je vois ...

Effectivement la réaction de Matt était sans doute un peu virulente, mais elle était légitime et aucun doute que l'enquête lui donnera raison si le jeune homme maintiens vouloir porter plainte. Cependant, si j'expose les faits de cette manière, il risque de se braquer et s'en-téter à vouloir porter l'affaire plus haut. Comment aborder la chose ...

Dis-moi Azael, qu'elle est ta relation avec Arty ? une nouvelle lampée de whisky le laissant réfléchir à la chose avant de continuer Si je ne me trompe pas, il y a une chose que l'on a en commun tous les deux c'est notre volonté de protéger Arty. Bon maintenant plus tellement le choix, il faut que je lui expose des faits pour étayer mes propos.

Si tu dépose plainte, l'enquête montrera simplement qu'il y a eu refus d'obtempérer et insubordination. De ton côté tu ne risques qu'une amende, mais l'insubordination est très mal vu au sein du ministère. Au delà du renvoi du bureau des Aurors, que je ne souhaite pas, le choc émotionnel risque d'être trop fort pour lui et la bête à poil pourrai prendre le dessus le mettant dans une situation encore plus complexe qu'initialement. Ce n'est pas ce que tu veux, n'est-ce pas ?

Le gamin est incapable de se contrôler et de contrôler ses émotions, la preuve cette après-midi encore avec le bureau en miettes. Pour autant, je ne comptes pas le laisser tomber ou le traîner devant les instances, je compte bien faire de lui un auror ... sérieux serait un rêve ... mais compétant, je le sais capable.

Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Bureau des Aurors - Page 3 Empty
Re: Bureau des Aurors

Message par : Azaël Peverell, Jeu 23 Aoû - 22:16


Le chef des Aurors te répond par une question qui te laisse perplexe. Tu commences à froncer les sourcils. Qu'est ce que ça peut lui foutre, ta relation avec Arty ? Qu'est ce qu'il sous-entend là, que tu sors avec, comme ce crétin d'Austin ? Tu t'apprêtes à t'indigner de la façon la plus puérile qui soit, mais la suite de son discours t'arrêtes aussi net. Il veut protéger Arty, exactement comme toi. Et si il y a bien une chose que tu respectes, c'est qu'il est l'un des rares à pouvoir canaliser Arty à peu près correctement. Ce lien qui semble les unir n'y est sûrement pas pour rien.

Tu savais que ton pote avait mis son chef au courant de sa nouvelle condition qui le pousse à se transformer à la pleine lune pour essayer de bouffer tous les être vivants qui l'entourent. Mais tu ne t'attendais clairement pas à ce qu'il te balance cet argument en pleine face pour que tu ne portes pas plainte contre Austin. Tu avales une nouvelle gorgée de whisky tout en réfléchissant à ses propos. T'as franchement pas envie d'attirer des embrouilles à ton pote. Tout ce que tu veux, c'est qu'Austin paie pour ce qu'il a fait. Et ça semble plutôt compromis.

Tu regardes le liquide ambré tourner au fond de ton verre d'un air pensif. T'as pas vraiment le choix. T'as pas l'intention de faire virer Arty du Ministère pour une vengeance qui pourra très bien prendre une autre forme. Austin ne perd rien pour attendre, tu vas lui faire payer son comportement, que ce soit de façon légale ou non. Tu pousses un soupir avant de vider ton verre d'un trait en le reposant sur la table. Tu essuies ta bouche d'un revers de manche dans un ancien réflexe qui semble te revenir un peu trop vite à ton goût avant de répondre.

- Non, c'est pas ce que je veux. J'ferai jamais un coup pareil à Arty.

Ton regard est à nouveau plonger dans celui de l'Auror. Comme pour lui prouver ta sincérité. Mais quelque chose te taraude tout de même. Vu le caractère droit de Lhow, tu ne parviens pas à comprendre comment il peut se permettre de protéger Arty de la sorte malgré tous ses pétages de plomb monumentaux. Tu ne vas pas t'en plaindre, loin de là, mais t'aimerais en savoir un peu plus.

- Pourquoi vous voulez le protéger vous ? Qu'est ce que vous y gagnez en retour ?

Parce que si y'a bien un truc que t'as appris, c'est que les gens ne font rien par pure bonté d'âme. Il y a toujours quelque chose derrière. Et tu préfères savoir quoi. Au moins, tu sauras où t'en tenir vis à vis de Lhow si jamais un jour t'as besoin de lui pour tirer Arty d'un énième mauvais pas. Avoir le chef des Aurors dans sa poche, c'est quand même pratique, tu dois bien avouer que ton pote a bien géré sur ce coup-là. Quoi que, le connaissant, ce n'est sans doute même pas volontaire.

Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
Artemis Lhow
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Bureau des Aurors - Page 3 Empty
Re: Bureau des Aurors

Message par : Artemis Lhow, Lun 27 Aoû - 13:55



S'il s'offusque d'abord de ma question, c'est ensuite la surprise qui le saisi lorsque j'évoque la condition de loup-garou de mon jeune apprenti. La surprise laisse doucement place à la résignation et une pointe de détermination se glisse en son esprit sans que j'ai grand peine à imaginer la source de la chose. M'éclaircissant la gorge, je lui glisse un simple conseil comme si de rien était. Tu devrais également laisser tomber cette histoire avec Matt ... ça ne t'apporte rien de plus que des ennuis. Une gorgé de whisky et je soupir de soulagement lorsqu'il confirme se rétracter.

Il plonge son regard dans le mien m'offrant la possibilité d'y voir plus clair en son esprit et cet espèce de petit malsain sur mon intérêt à le protéger m'arrache un sourire. Comme si j'avais un quelconque retour sur investissement ... ce qui dans le fond n'est pas totalement faux. Tu sais comme moi comment fonctionne Arty ... il est impulsif, insolant, irrégulier, immature et colérique. Mais il est également franc, honnête et compétant. C'est un irréductible attachiant en quelques sortes ...

Je ne doute pas qu'Azaël ne me contredira pas sur les qualités et défauts du gamin, il le connait bien mieux que moi et le pratique depuis bien plus longtemps que moi encore. Cependant, s'il pense pouvoir m'utiliser pour les tirer d'un mauvais pas ... je serai tenter de dire qu'il pourrait bien aller se gratter ... mais je ne suis pas sûr de pouvoir m'y tenir.

Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Bureau des Aurors - Page 3 Empty
Re: Bureau des Aurors

Message par : Azaël Peverell, Mar 28 Aoû - 17:19


La description qu'il te fait d'Arty te laisse échapper un petit rire. Faut dire qu'il a pas tort. Arty réagit comme un gosse capricieux, mais il a pas mauvais fond, loin de là. Et c'est ce qui le rend si attachant. Si important aussi. Parce que même si son inconscience totale te met parfois hors de toi, ça fait parti de son charme. De cette espèce d'innocence qu'il dégage et que t'as envie de protéger quoi qu'il arrive. Après tout, si c'est ce qui t'a permis à toi de t'attacher à lui, c'est possible que ce soit la même chose pour d'autres. T'espère simplement que Lhow n'est pas un menteur.

- J'vous souhaite bon courage pour le faire bosser en équipe avec Austin.

Petit sourire en coin. Ton pote risque de ne pas lui laisser la moindre chance. Il le provoquera encore et encore, et Austin finira obligatoirement par perdre son répondant et/ou son calme. Ou alors ce sera l'inverse. Mais dans tous les cas, les choses n'en resteront pas là, et tu le sais pertinemment. Rien que de ton côté t'as pas l'intention de laisser passer l'affront qu'il vous a fait. Si tu retombes sur lui, et ça arrivera sans aucun doute, tu risques fort de péter totalement les plombs et de laisser parler ta rage et ta volonté de vengeance. Parce que c'est bien de cela dont il est question ici. T'as tendance à confondre vengeance et justice. Et tu détestes l'injustice.

Tu te lèves alors, n'ayant nullement l'intention de passer davantage de temps au Ministère alors que tu n'as visiblement plus rien à y faire. En plus, Lhow doit avoir pas mal de boulot sur les bras, tu n'as donc aucun intérêt à le retarder davantage.

- Vous devez avoir du boulot, j'vous laisse.

Tu te diriges vers la porte sans attendre. Pourtant, tu te retournes vers lui avant de l'atteindre. Son changement de comportement envers toi t'a en quelques sortes rassuré. Sauf qu'il était loin d'être celui à qui revenait tous les torts la dernières fois, bien que tu aies soutenu l'inverse avec toute la mauvaise foi dont tu étais capable. De l'eau a coulé sous les ponts visiblement, des deux côtés. Mais tu préfères mettre les choses au clair tout de même.

- Pour ce qu'il s'est passé y'a quelques années avec les feux d'artifices... J'suis désolé. J'ai réagi comme un crétin.

Tu parles non seulement des provocations lancées à son égard, mais aussi du fait que tu aurais très certainement pu le blesser en lui balançant un feu d'artifice dessus. Tu t'étais bien marré à l'époque, mais Lhow t'avait quand même foutu une belle trouille. Heureusement qu'Elly est intervenue pour te sauver la peau. T'étais persuadé qu'il t'en voulait à mort et qu'il s'acharnait sur toi. Mais il t'a suffit de prendre un peu de recul pour te rendre compte qu'il ne faisait finalement rien de plus que son job. Même s'il y mettait sans doute un peu trop de zèle à ton goût.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
Artemis Lhow
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Bureau des Aurors - Page 3 Empty
Re: Bureau des Aurors

Message par : Artemis Lhow, Jeu 6 Sep - 21:14



Le gamin rigole, puis m'offre son soutien moral pour le travail en équipe qui semble pour le moins corrompu à l'heure actuelle. C'est vrai, faire bosser ses deux là en équipe n'allait pas être de la tarte et je sens déjà que je vais passer des soirées complète à m'arracher les cheveux pour trouver une solution au problème. Le jeune Peverell se lève finalement en se dirigeant vers la porte. Pas aujourd'hui non, mon fils attends à l'accueil, je suis en repos aujourd'hui ... normalement ... D'ailleurs sa mère va me tuer quand elle va savoir ça.

Il se tourne vers moi avant de lâcher une phrase qui ne manque pas de te faire avaler ta gorgée de travers. Pour ce qu'il s'est passé y'a quelques années avec les feux d'artifices... J'suis désolé. J'ai réagi comme un crétin. Je tousse et frappe ma poitrine du plat de la main dans un geste ridicule et inutile. Est-ce qu'il vient vraiment de s'excuser là ? Je hoche doucement la tête en cherchant son regard. Il semble sincère ...

Je ne m'attendais pas à ça, mais tes excuses sont acceptées Azaël ... d'ailleurs je devrait m'excuser moi aussi d'avoir été aussi dur avec toi mais j'échappe un petit rire en me levant de mon bureau On ne peut pas dire que tu sois un tendre ! Tu fais un joli duo avec Arty, je ne sais pas si je devrais dire ça, mais vous vous êtes bien trouvé ! Chéri cette amitié que vous avez, elles sont rares. Je me dirige à mon tour vers la porte et lui passe devant, tenant la porte ouverte à son passage.

Pas question de faire attendre Enzo plus longtemps ...

Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Bureau des Aurors - Page 3 Empty
Re: Bureau des Aurors

Message par : Azaël Peverell, Jeu 4 Oct - 21:25


Tu hausses un sourcil à l'évocation de son fils. Tu ne savais pas qu'il avait un gosse. Mais d'un autre côté, tu ne connais rien de sa vie, donc c'est pas plus étonnant que ça. Tu te contentes donc d'un simple hochement de tête. Mais en le voyant s'étouffer à la suite de tes excuses, tu ne peux t'empêcher d'étirer un léger sourire moqueur. T'avais pas franchement l'intention de manquer de le buter à grands coups de whisky, mais il s'en remet rapidement.

T'as bien capté qu'il ne s'y attendait pas. D'ailleurs, toi non plus, t'avais pas franchement prévu ça en entrant dans son bureau. Mais faut croire que les choses changent. T'as mûri. Tout ce travail que t'as accompli sur toi-même pour enfin devenir Animagus t'as fait prendre conscience de certaines choses, même si ton comportement reste parfois des plus douteux. On ne se refait pas. Disons que tu fais des efforts, et t'es plutôt content de voir que ça paie, même pour si peu.

Parce que t'es soulagé qu'il accepte tes excuses, que les choses soient totalement mises à plat. Après tout, ce type protège Arty, tu peux bien lui reconnaître quelques qualités. Tu esquisses un sourire lorsqu'il évoque ses propres excuses malgré ton comportement. Tu ne lui en demandais pas tant. Il avait ses raisons, et tu seras bien idiot de ne pas t'en rendre compte. Tu hoches une nouvelle fois la tête lorsqu'il évoque ton amitié avec Arty. Comme si tu pouvais la laisser de côté un jour. Pas moyen. Il a besoin de toi, et t'as besoin de lui. Les choses ne changeront pas de si tôt.

- Pas de soucis pour ça, j'le lâcherai jamais. Bonne journée.

Et tu passes devant lui pour sortir du bureau et rejoindre la sortie du bâtiment. Il est grand temps pour toi d'aller courir en plein milieu de la forêt de Pré-au-Lard sous ta nouvelle forme que tu affectionnes tant.


Fin du RP, merci amour
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Bureau des Aurors - Page 3 Empty
Re: Bureau des Aurors

Message par : Lizzie Bennet, Mer 7 Nov - 18:45


pv Artemis
(Ce RP se passe avant que Artemis quitte le Ministère.)

J’aime bien Lhow. C’est un mec sérieux, tu le sens dans sa façon de faire les choses. Il se prend sans doute un peu trop au sérieux, oui, mais à côté de ça il sait être doux aussi. Oui. C’est un homme carré capable d’arrondir l’angle de ses épaules quand il faut, pour passer entre les portes au lieu de foncer droit dans le mur et rester coincé à l’embrassure.

Pourtant, je ne suis pas très à l’aise quant au rendez-vous que nous avons aujourd’hui. Parce que moi j’ai plein de questions vous savez, mais du coup je voulais juste savoir où ça en est, genre vite fait, par la poste, et lui c’est l’inverse, lui il a le coeur grand comme l’univers alors il a besoin de se voir, de parler, de poser les choses. Faut que tout soit fait avec zèle et précision ; on ne peut rien expédier, même quand il s’agit d’un rendez-vous pour dire que rien ne bouge.

Enfin. C’est Lhow, alors même sous ces circonstances peu rassurantes, je le rejoins le vendredi, comme prévu. Comme il l’avait indiqué dans sa lettre, je me rends d’abord à l’accueil, puis au Département de la Justice Magique, et enfin on me dirige vers le Bureau des Aurors. Ah ! Le Bureau des Aurors. Le beau, le grand, le fier Bureau des Aurors. Que c’est excitant, de s’y trouver aujourd’hui, de s’y tenir en se disant que peut-être que là, tout de suite, un partisan nous écoute. Car nous sommes partout, et rien ne saura nous arrêter.

On m’escorte à la porte, et je ne m’arrête pas sur le seuil. L’anticipation de tantôt est gommée par l’excitation du présent. Nous avons des affaires à régler, et j’ai la chance d’être face à l’interlocuteur le plus compréhensif du Ministère. Bon, peut-être le deuxième, et encore ça se discute. Mais tout de même !
Je me racle la gorge, signalant mon arrivée, puis me fends d’une révérence qui a l’espièglerie d’une pirouette.
— Bonjour Monsieur Lhow !


J’attends qu’il m’aperçoive. Je porte des tons ocres et une veste épaisse. Je ne porte pas de cache-oeil, aujourd’hui. J’ai joué de maquillage et de magie pour fondre mon oeil invalide, ou plutôt la paupière qui va avec, dans ma peau. De sorte que je semble juste être un cyclope dont l’oeil serait un peu de travers.

Pas de rouge à lèvres ou quoique ce soit de cet ordre, non ; je ne suis pas là pour plaire. Mes lèvres sont asséchées par la froidure britannique et se craquèlent quand je prends la parole. Cela me rend dérangeante, peut-être, mais il y avait trop longtemps que je m’étais habituée au confort de ma sombre cachette. Pour que le spectacle dure, il faut penser à se violenter de temps à autre. Alors rions, à présent, tant qu’il est temps, avant de disparaitre comme mon mystérieux amant.

Malheureusement, l'Auror ne se présenta jamais. Quel manque de professionnalisme de sa part... J'ignorais alors qu'il avait démissionné entre temps. En fait, l'incompétence était du côté du Ministère. Comme toujours quoi.

(Abandon d'Artemis, avec son LA. Le sujet est libre.)
Revenir en haut Aller en bas
Guéthenoc Ursion
Guéthenoc Ursion
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Bureau des Aurors - Page 3 Empty
Re: Bureau des Aurors

Message par : Guéthenoc Ursion, Ven 1 Fév - 22:30


Et que le crime ne soit pas impuni.



Avec le LA d'Alexei pour ce premier post.




Le matin de sa venue au Ministère n'avait point été de tout repos. Il s'était levé tôt et avait procédé à ses rituels ancestraux, établis pour bien commencer la journée. Il avait convenu d'un point de rendez-vous avec son père qui l'accompagnerait jusqu'au Saint du Saint. Guéthenoc avait juste émit quelques réserves, notamment au sujet de l'absence de sa mère qui serait plus source de désagréments que d'encouragements. Il n'en avait certes pas besoin mais l'affaire pour laquelle il était convoqué au Ministère lui créait invariablement une boule dans le ventre. Les souvenirs étaient si présents qu'il aurait pu les rapporter avec autant de fidélité que s'il avait été un troubadour de génie.

Pour l'occasion, l'Apprenti-Escuyer n'avait guère revêtu l'accoutrement d'un conteur itinérant mais s'était mis sur son trente-et-un. Une tenue qui préfigurait celle qui serait la tenue officielle des Chevalier de la Table Ronde mais cela, il ne le savait pas encore. Il s'agissait d'une première fois pour lui. Jamais il n'avait eu l'occasion de se rendre au Ministère de la Magie. Il aurait été également loin de penser que ses premiers pas en son sein se ferait en une occasion pareille. A mesure qu'il avançait dans les méandres menant au Département de la Justice Magique, il avançait en esprit sur le chemin du charnier.

Son père l'ayant abandonné aux mains du sorcier d'accueil, il avançait mécaniquement, serrant en son poing la missive de convocation qu'il avait présenté tantôtement, ses pensées vagabondant... Sire Dragoslav hein... Très peu de souvenirs liés à l'Académie, peut-être une pousse de géant jaune... Pas d'odeur de pop-corn, mais une odeur miasmatique de viscères lui monte aux narines. Il retient la pulsion de prendre ses jambes à son cou. Ou de vomir et ainsi souiller le sol qui tout bien considéré, en avait vu d'autres. Ou de serrer au cou celui qui le précède vers le Bureau des Aurors. Ou encore maudire Arnaud par delà la tombe, même si cela aurait été plus qu'injuste.

Quelques coups frappés à une porte anonyme aux yeux de l'Aiglon. Le sorcier qui n'a d'accueillant que l'emploi s’efface pour le laisser entrer. Sur les murs, aucune trace de sang. Aucune manifestation de ce qu'il avait vu dans cette petite pièce du Heurtoir. Il avise un homme à l'air affairé, assis à son bureau.

- « Mestre Dragoslav ? Je suis Guéthenoc Ursion ».

Point de flagorneries ni de courbettes, il ne s'en sent pas la force.
Revenir en haut Aller en bas
Alexeï Dragoslav
Alexeï Dragoslav
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Bureau des Aurors - Page 3 Empty
Re: Bureau des Aurors

Message par : Alexeï Dragoslav, Sam 2 Fév - 13:42


LA de Noc pour le faire s'asseoir.

Les pas du jeune Auror que tu es foulent à nouveau les longs couloirs du Ministère que tu avais commencé à apprendre par coeur. Ces mêmes couloirs où, enfant, tu avais décidé de t'enrôler pour faire avancer la justice, te permettre à toi et à ta future progéniture de vivre dans un monde meilleur. Et dire que tu avais au moins réussi une partie de tes objectifs ne pouvait que te rendre un peu plus heureux chaque jour. Il faut dire aussi que tu commençais fort dans ce job. A peine arrivé dans le service, tu récupérais un dossier plutôt mince sur un meurtre qui avait eu lieu quelques temps auparavant dans un établissement de Londres ...

Conjointement avec les autres Aurors de ton service, tu t'étais très rapidement mis à jour sur les différents dossiers et avait envoyé plusieurs convocations pour entendre les principaux témoins. Ou du moins, ceux qui avaient découvert le corps sans vie du garçon ... Son nom ne t'étais pas inconnu par ailleurs, sans doute qu'il avait lui également passé sa scolarité à Poudlard. Quoi qu'il en soit, tu devais faire la lumière sur cette affaire et le jeune Guéthenoc n'allait pas tarder à arriver, d'après la note que tu venais de recevoir dans ton bureau. Un coup de baguette magique pour ranger les photos pas agréable à montrer à un enfant et tu l'attendais patiemment derrière ton bureau.

Ils ne furent pas très long et tu renvoyais très rapidement ton collègue retourner à sa place.

-  Bonjour Guéthenoc, je t'en prie installe toi. Tu peux m'appeler Alexeï.

Indiquant les sièges en face de toi et après que le garçon ait prit place, tu entrais directement dans le vif du sujet.

- Je te présente toutes mes condoléances concernant le décès de ton ami Arnaud. Sache que nous mettons tout en œuvre pour retrouver le coupable de cette infamie.

Sortant un parchemin ainsi que de quoi écrire, tu posais maintenant les questions primordiales au jeune homme.

- Est-ce que tu sais si quelqu'un aurait pu en vouloir à Arnaud ? Était-il en bon terme avec sa famille ? Avait-il une compagne ?

Toutes ces informations allaient être utiles à la suite de l'enquête afin de déterminer au mieux qui avait pu vouloir ôter la vie de ce jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Guéthenoc Ursion
Guéthenoc Ursion
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Bureau des Aurors - Page 3 Empty
Re: Bureau des Aurors

Message par : Guéthenoc Ursion, Dim 10 Fév - 1:39


Ainsi donc, point de fioritures ni de faux semblants... Sur cela, il se sentait sur la même longueur d'ondes que son requérant. Sitôt assis, le carnaval débuta. Il était invité à appeler l'auror par son petit prénom. Alexei, si doux en bouche mais il n'était pas dupe. Nul besoin que sa mère intervienne en son for intérieur pour qu'il comprenne qu'il devait s'agir d'une technique de rapprochement, de connivence, du style « on se connaît Guéthenoc, on peut tout se dire, même si mes condoléances sont de pures formes et de circonstances... Je te comprend !». Vraiment Alexei ? Nous allons sur ce terrain là ?

Il était convoqué pour répondre à des questions. Lui aussi avait à en poser. Après tout, lui aussi voulait mener l'enquête. Il réprima son amertume et sa colère. Son incompréhension face à la sauvagerie de l'Homme et à sa lâcheté. Il enfouis la douleur de la solitude et de l'abandon. Il serra les poings et répondit :

- « Mestre Meula était quelqu'un de relativement discret sur sa famille... Jamais il ne s'en ouvrit à moi. Nous n'avions guère ce genre de relations. Je ne peux même pas vous dire s'il avait une compagne... ».

Au final, l'Apprenti-Escuyer s'étonnait lui-même d'en savoir si peu sur la vie personnel de son ami mais comme il l'avait suggéré, son chemin avec Arnaud n'avait pas pris en compte cette facette de la vie. Cette révélation le froissa au plus haut point. Quel genre de compagnon avait-il été pour le défunt pour avoir été aussi peu curieux ? Quel genre d'individu était-il et quel genre de Chevalier serait-il s'il se souciait aussi peu de ses semblables ? Cette pensée le révulsa mais il parvint à n'en laisser rien paraître. Il réglerait cela plus tard avec lui-même.

- « Sauf votre respect, nul besoin d'être auror ni un génie pour deviner qu'il avait un ennemi... Avez-vous vu la scène de crime ? Avez-vous seulement vu ? Senti ? Respiré ? Ressenti ?".

D'un geste de la main, il désigna le mince dossier et secoua la tête, désabusé.

- « Quoiqu'il en soit, il a travaillé au Ministère ainsi qu'au Heurtoir, j'imagine que vous avez enquêter dans ces directions?".

L'Aiglon livrait ses propres idées, et il ferait en sorte qu'Alexei fasse de même. Du donnant-donnant. Lui aussi irait renifler ces pistes. Le Ministère jugerait le criminel. Guéthenoc, lui, serait juge et bourreau.
Revenir en haut Aller en bas
Alexeï Dragoslav
Alexeï Dragoslav
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Bureau des Aurors - Page 3 Empty
Re: Bureau des Aurors

Message par : Alexeï Dragoslav, Lun 18 Fév - 18:56


Tu entrais cash dans le vif du sujet, pas la peine de faire attendre ce jeune homme qui n'a pas forcément envie de ressasser les étapes douloureuses de son passé. Passage obligé par la remémoration spirituelle de son défunt ami te permettant de griffonner quelques notes sur ton parchemin. Le garçon n'est pas au courant de la vie privée de feu Meula, et c'est bien triste car cela ne t'apportera rien au niveau de l'enquête, il faudra creuser sur une autre piste.

Le ton désinvolte et accusateur du garçon te laissent indifférent. Tu comprends très bien ce qu'il se passe dans sa tête en ce moment même et il t'es impossible de lui en tenir rigueur. Bien sûr que quelqu'un voulait - et a - attenter à sa vie, ce que tu cherches à savoir c'est si cette personne était connue ou non. Les choses auraient été trop faciles si le garçon t'avais donné un nom sur un plateau d'argent. L'enquête était presque au point mort ... mais ça, tu ne pouvais pas lui dire. Vous n'aviez quasiment aucun indices, aucunes preuves ni mobile ou même suspicion sur qui que ce soit. La gérante du heurtoir est elle-même interrogée à quelques portes de là par Antonius, peut-être aura-t-il plus de chance de son côté.

- Je comprends bien votre désarroi Guéthenoc et je vous assure que nous mettons tout en œuvre pour découvrir qui a fait ça. En effet Monsieur Meula a travaillé au sein du Ministère et plus qu'un meurtre de civil, c'est un crime contre le Ministère en lui-même qui a été commis ce jour-là dans l'établissement du Heurtoir. Je prends personnellement cette affaire très au sérieux afin de ne laisser aucune piste, aucun indice, quoi que ce soit, de côté. Nous travaillons d'arrache-pied pour résoudre le mystère qui plane encore sur ce drame.

Tu réfléchis un instant, ne voulant pas heurter le garçon et ne souhaitant pas faire du tord à la mémoire de feu Arnaud Meula.

- Je vais être honnête avec vous, cette enquête est très complexe et nous ne laissons aucune théorie sur le chemin. De votre côté, auriez-vous remarquer des signes avant coureurs de cette tragédie ? Le comportement de votre ami avait-il changé par exemple ?

Au fur et à mesure des questions que tu posais au garçon, tu les notais toi-même sur ton calepin, attendant patiemment les réponses afin de créer une espèce de chronologie dans tes notes.
Revenir en haut Aller en bas
Guéthenoc Ursion
Guéthenoc Ursion
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Bureau des Aurors - Page 3 Empty
Re: Bureau des Aurors

Message par : Guéthenoc Ursion, Mer 13 Mar - 23:31


Puisque l'heure était aux questions, Guéthenoc convint qu'il était temps de se livrer à une rapide introspection. Pourquoi sentait-il la moutarde lui monter au nez ? Il ne s'agissait pas de l'évocation du crime, ni de sa résolution à vrai dire, même si cela embrasait sa fournaise intérieure. Il ne sentait pas avoir besoin de l'auror, ni du Ministère pour mettre son projet, de la nouvelle case « Vengeance » de son cerveau, à bien et à son terme. Il était également en colère contre l'auror de ne pas en savoir plus que lui, de piétiner, de chercher et vouloir débusquer. Et débusquer quoi au juste ?

Il venait de mettre le doigt sur ce qui le chiffonnait réellement. Qu'attendait Alexei de lui ? Des réponses qu'il ne pouvait pas lui donner. Pas par sournoiserie, mais par ignorance. Une pierre de plus dans la Tour de Colère de l'Aigle. Encore autre chose dans son tourment, bien entendu que l'affaire était sérieuse, mais quand bien même, parfois, l'Escuyer avait envie de baisser les bras, de tourner le dos à tout cela et de retourner à ses livres, de s'isoler et de laisser le monde tourner, à sa perte ou advienne que pourra, mais sans lui.

Il poussa un soupir désabusé, exprimant toutes les contradictions qui l'agitaient.

- « Ecoutez Mestre Alexei, Je Vous rend Grâce de Vostre aimable Sollicistude mais Oncques ne saurais-Je Vous en jaspiner d'Avantâge. Les Secrets sont cachés dans la Nuit et Son Gardien fait monstrance de bien des Maléfices pour les retenir sous Ses seuls Auspices... ».

Tiens, voilà qu'il se réfugiait dans son proverbial registre ampoulé et parfois déroutant. Il ne s'en était guère rendu compte. Il n'éprouvait que regrets.

« Je ne Me soumesttrais point à d'Irrévérencieuses Forfanteries en vous avisant que dès l'Heure de Nostre rencontre jusqu'à l'Ordonnancement de Nostre Projet, Je voyais l'Erre Tourmenté se chambârder en un Êstre emprunt de Quiétude, comme Il plaît à la Dame. Or donc, Nuls signes avant coureurs...».

En effet, au fur et à mesure de leur communion, avec sans doute en point d'orgue l'acquisition et l'aménagement de Castellyn, Arnaud avait retrouvé peu à peu le sourire, semblant mettre derrière lui ses démons du passé. Maintenant, ce sourire était figé dans la Mort, sous la férule d'une main anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Alexeï Dragoslav
Alexeï Dragoslav
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Bureau des Aurors - Page 3 Empty
Re: Bureau des Aurors

Message par : Alexeï Dragoslav, Mer 20 Mar - 17:15


Pardon ? C'est clairement la réaction que tu venais d'avoir, tes yeux laissant paraître par ailleurs ton incompréhension la plus totale. Alors bien évidemment t'avais essayé de comprendre un peu ce que racontais le garçon mais au final ça restait plutôt flou ... Y'a bien malgré tout quelques bribes que tu avais saisi, notée sur ton calepin : en gros, Guéthenoc ne peut absolument pas t'aider. C'est bien dommage par ailleurs mais tu n'es pas réellement surpris de l'issue de cet interrogatoire.

- Merci beaucoup pour votre temps et vos informations Guéthenoc. Sachez que nous n'allons pas rester les bras croisés derrière nos bureaux, je vais rapidement informer mon équipe des conclusions que j'ai pu tirer de notre conversation.

Droit dans les yeux, tu continues de parler.

- Avez-vous des questions que vous souhaiteriez me poser ? Bien évidemment, vous vous doutez que certains éléments de l'enquête sont confidentiels, mais si je peux apaiser votre peine d'une façon ou d'une autre sachez que je m'y emploierais.

Et c'était sincère. L'interrogatoire touchait à sa fin maintenant, peut-être qu'Antonius et Ellana de leur côté avait pu obtenir davantage d'informations.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Bureau des Aurors - Page 3 Empty
Re: Bureau des Aurors

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 4

 Bureau des Aurors

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.