AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 61 sur 63
Au pied du chêne, au bord du Lac
Aller à la page : Précédent  1 ... 32 ... 60, 61, 62, 63  Suivant
Albus Lupin
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Au pied du chêne, au bord du Lac

Message par : Albus Lupin, Sam 05 Nov 2016, 16:26


Serena retenait doucement son souffle. Elle semblait heureuse de ce rapprochement. Enfin après avoir respirer profondément elle dit:
"Il ne faut pas que tu y penses et que tu vives à fond cette dernière année. Ne te pose pas de questions et vis ta vie à fond..."

Elle n'avait pas tord, il pensait la même chose. Il comptait bien profiter.

Mais une odeur agréable veint le perturber. Son parfum lui arrivait dans les narines. Il en respira et sourit.  Il adorait cette griffondor jusqu'à son parfum.

"Tu as raison je vais profiter un max  sans me poser de questions.

Il tourna sa tête vers la sienne. Il la regarda une seconde et doucement il s'approcha de son visage. Il ferma les yeux et posa ses lèvres sur les siennes. Elles avaient un goût cerise. Ils restérent figés comme ça un temps. Puis il se retira. Il souriait maintenant. Leurs chevelures étaient secoués par le vent. Il posa sa tête sur ses cuisses et s'allonga.

"Je pense bien en profiter effectivement.  Ça sera sûrement ma meilleure année..."

Allongé il la fixa, voyant à quelle point elle était belle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Au pied du chêne, au bord du Lac

Message par : Invité, Dim 06 Nov 2016, 14:57


- Tu as raison je vais profiter un max sans me poser de questions.

Albus tourna alors la tête vers Serena qui plongea dans ses yeux, perturbée par cette proximité. Il sembla hésiter puis se rapprocha doucement. Quand le Poufsouffle ferma les yeux et posa ses lèvres sur les siennes, le cœur de Serena manqua un battement. Ce baiser était très agréable. Pendant un moment, c'était comme si le temps s'était figé autour d'eux.
Albus s'écarta alors et Serena poussa un soupir. Le garçon sourit.
Serena sentait ses cheveux bruns se mêler aux siens dans le vent. Albus s'allongea alors sur le dos, la tête sur les cuisses de sa nouvelle amie.

- Je pense bien en profiter effectivement. Ça sera sûrement ma meilleure année...


Le regard qu'il portait sur lui, flattait énormément la Gryffondor. Elle se mit à sourire sans aucune raison et petit à petit, son angoisse disparut. Elle se sentait bien en compagnie de ce Poufsouffle. Ce n'était pas son genre d'embrasser un garçon qu'elle connaissait à peine mais c'était différent avec lui. Elle lui faisait confiance et il semblait sincère.

- On va tous les deux passer une merveilleuse année alors, souffla-t-elle.

Serena hésita ensuite un instant puis se pencha pour reposer ses lèvres sur celles du septième année. Des papillons chatouillèrent l'intérieur de son ventre, elle n'entendait plus que le vent souffler à leurs oreilles, cette douce brise qui semblait les emporter très loin.
Revenir en haut Aller en bas
Albus Lupin
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au pied du chêne, au bord du Lac

Message par : Albus Lupin, Dim 06 Nov 2016, 16:44


Plus Serena le regardait, plus elle s'apaisait. Ils se regardèrent dans les yeux un moment puis elle souffla:
" On va tous les deux passer une merveilleuse année alors"

Le pouffy acquiesça d'un geste bref. Il ferma les yeux et sourit. Pendant ce cours moment il sentit les lèvre de sa nouvelle petite amie se joindre aux siennes. Il était simplement aux anges.

Une brise s'était à nouveau levé et leva leurs cheveux qui s'entre mêlèrent. Elle se retira et Albus la regarda de plus belle. Elle le fixa avec un sourire puis elle passa sa main dans ses cheveux bruns.

Il avait oublié tout ce qui les entourait, les cours, le château, ses problèmes et même ses amis. Pourtant il la connaissait à peine mais il sentait un feeling incroyable. *C'est peut être ça le coup de foudre...* pensa-t-il.

Il mis sa main délicatement sur sa nuque et rapprocha sa tête pour l'embrasser. Celui-ci durau un plus longtemps, il en avait l'impresion. C'était comme si le temps c'était à nouveau figé. Il réfléchit un moment puis dit:
"Dis moi plus sur toi, ce que t'aimes dans le Quidditch, ta couleur préférée bref un peu de tout...Au fait tu ne m'as pas dis non plus ce que tu voulais faire après Poudlard. Qu'est-ce qui te ferait plaisir?"

Il était curieux de la connaitre un peu mieux, il voulait tout savoir sur elle, elle le fascinait. Il était totalement sous son charme, c'est le moins qu'on puisse dire


Dernière édition par Albus Lupin le Dim 06 Nov 2016, 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Au pied du chêne, au bord du Lac

Message par : Invité, Dim 06 Nov 2016, 21:13


Serena caressa ses longs cheveux bruns que le vent avait décoiffé et scruta le Poufsouffle qui semblait plongé dans ses pensées.
Albus posa alors sa main derrière la nuque de la jeune fille et l'approcha pour un troisième baiser qui dura un peu plus longtemps. C'était comme s'ils étaient soudain devenus accros aux lèvres de l'autre. Comme s'il leur en fallait toujours plus. Serena s'étonna elle-même de s'être si vite attachée à quelqu'un. Ce garçon lui faisait perdre la tête et ses lèvres étaient tellement délicieuses...
Elle se demandait pourtant ce qu'il lui trouvait. Ils étaient de maison différentes et elle était plus jeune que lui, de plus elle ne pensait pas être si belle que ça même s'il lui avait affirmé le contraire quelques instants plus tôt.
Le Poufsouffle coupa soudain ses pensées.

- Dis moi plus sur toi, ce que t'aimes dans le Quidditch, ta couleur préférée bref un peu de tout...Au fait tu ne m'as pas dis non plus ce que tu voulais faire après Poudlard. Qu'est-ce qui te ferait plaisir ?

Serena réfléchit quelques secondes, perdant son regard dans le ciel bleu de cette belle journée.

- Et bien, je ne sais pas trop quoi dire. Le Quidditch est un sport merveilleux, je me sens libre quand je le joue et puis... je sais pas.
La Rouge et Or ricana, gênée de ne pas pouvoir lui fournir une réponse plus cohérente.

- Ma couleur préférée est le violet et pour ce qui est de mon avenir... J'aimerais beaucoup rester connectée avec le monde Moldu. Peut-être me marier avec l'un d'entre eux ou avoir un travail sans aucune magie. Je veux aussi parcourir le monde Sorcier et apprendre tout ce qu'il y a à apprendre. Mon idéal serait d'habiter en France, mon pays natal et d'y fonder une famille? je veux que mes enfants en sache autant sur le monde sorcier que sur le monde moldu et pourquoi pas, publier un livre. Et toi ? Quelles sont donc tes ambitions pour l'année prochaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Albus Lupin
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au pied du chêne, au bord du Lac

Message par : Albus Lupin, Dim 06 Nov 2016, 22:35


Elle leva la tête et réfléchit un instant.
"Et bien, je ne sais pas trop quoi dire. Le Quidditch est un sport merveilleux, je me sens libre quand je le joue et puis... je sais pas."

Albus pensait la même chose, il était en parfaite symbiose avec Serena.
Elle ricana et reprit:
" Ma couleur préférée est le violet et pour ce qui est de mon avenir... J'aimerais beaucoup rester connectée avec le monde Moldu. Peut-être me marier avec l'un d'entre eux ou avoir un travail sans aucune magie. Je veux aussi parcourir le monde Sorcier et apprendre tout ce qu'il y a à apprendre. Mon idéal serait d'habiter en France, mon pays natal et d'y fonder une famille? je veux que mes enfants en sache autant sur le monde sorcier que sur le monde moldu et pourquoi pas, publier un livre. Et toi ? Quelles sont donc tes ambitions pour l'année prochaine ?"

*Etre en rapport avec le monde moldu est une bonne chose, je pense la même chose mais je ne le ferais pas à même échelle* pensa-t-il.

"Avec mes ASPICs en poche j'espère bien continuer mes études dans une formation d'Aurors, ça serait super."

Il la regarda dans les yeux et poursuivit:
"Et j'ai l'intention de faire un tour du monde dans les années qui suivent. Je peux très bien le faire seul, bien sûr mais ça serait tellement mieux à deux, peut être j'ai trouvé ma future partenaire qui sait?"

Il lui sourit et passa sa main dans les cheveux. Il voulait que cet instant perdure. Il ne pouvait la quitter des yeux à présent. Il sourit de plus belle et dit:
"Tu es magnifique tu le savais?"

La rouge et or lui sourit et se pencha pourl'embrasser une nouvelle fois.

Après ce doux baiser le jaune et noir lui chuchota avec tendresse:
"Je ne veux pas qu'on se quitte, je suis bien avec toi... Je me sens.. Apaisé et simplement heureux."

Il marqua une pause et passa sa main dans les cheveux de sa partenaire pour la recoiffé.
"D'ailleurs, pour le prochain rendez-vous, tu voudrais qu'on se revoit où? Dans le parc? A Pré-au-Lard? Dans le château?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Au pied du chêne, au bord du Lac

Message par : Invité, Jeu 10 Nov 2016, 18:16


- Avec mes ASPICs en poche j'espère bien continuer mes études dans une formation d'Aurors, ça serait super. Et j'ai l'intention de faire un tour du monde dans les années qui suivent. Je peux très bien le faire seul, bien sûr mais ça serait tellement mieux à deux, peut être j'ai trouvé ma future partenaire qui sait ?

Serena sourit devant sa proposition. Elle ne savait pas comment allait évoluer leur relation ni si, d'ici la fin de l'année, elle aurait évolué mais Albus lui plaisait beaucoup. Tous ses mots gentils, sa sympathie et il fallait avouer qu'il était très séduisant.

- Tu es magnifique tu le savais ?

Serena ne sut pas quoi répondre alors elle se laissa embarquer pour un autre baiser. Albus reprit alors.

- Je ne veux pas qu'on se quitte, je suis bien avec toi... Je me sens.. Apaisé et simplement heureux.

Ses mots étaient très forts, peut-être un peu trop pour Serena qui ne savait pas comment réagir. Elle aurait aimé lui dire qu'elle aussi mais c'était trop tôt et elle ne savait pas quoi répondre. Heureusement, ce Poufsouffle était très bavard et reprit sa conversation comme si de rien n'était.

- D'ailleurs, pour le prochain rendez-vous, tu voudrais qu'on se revoit où ? Dans le parc ? A Pré-au-Lard ? Dans le château ?
Serena réfléchit un instant.


- Mieux vaut changer d'endroit, je préfère bouger pour la prochaine fois, avoua-t-elle. Dans le château, ça va être compliqué. Nous n'avons pas le même âge ni la même maison. Pré-au-lard me semble une bonne idée. On pourrait s'y retrouver pour s'y balader la semaine prochaine. Peut-être Samedi après-midi, qu'est-ce que tu en dis ?
Serena était déjà impatiente de se balader avec Albus ailleurs que dans Poudlard et assis au pied d'un chêne. Elle voulait voir comment il réagissait face aux autres élèves, à la vue de tous et ce qu'il ferait lors d'un prochain rendez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
Albus Lupin
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au pied du chêne, au bord du Lac

Message par : Albus Lupin, Jeu 10 Nov 2016, 19:46


Serena pris un instant pour réfléchir à sa question puis elle affirma:

"Mieux vaut changer d'endroit, je préfère bouger pour la prochaine fois, avoua-t-elle. Dans le château, ça va être compliqué. Nous n'avons pas le même âge ni la même maison. Pré-au-lard me semble une bonne idée. On pourrait s'y retrouver pour s'y balader la semaine prochaine. Peut-être Samedi après-midi, qu'est-ce que tu en dis ?
"

Albus approuva d'un signe de la tête. Il replia ses jambes tout en restant allongé, la tête reposant sur les cuisses de sa copine. Il respira lentement pour se relaxer et ferma les yeux. Il voulait profiter un maximum de ces moments passés avec elle. sans même le vouloir, sans même le sentir, un sourire s'installa sur son visage. Il ne pensait à rien et c'est très rare pour le Pouffy. Il préférait laisser un long silence perdurer. Il releva la tête vers le visage de la Rouge et Or, elle souriait légèrement avec de la malice dans le regard. Puis elle passa sa main dans les cheveux du Jaune et Noir. Albus lui sourit de plus belle, il ne pouvait rêver mieux comme déroulement.

Des minutes passèrent, presque une heure avec seulement quelques mots échangés. Finalement il reprit la parole:
"Le soleil commence à se coucher..."

Il se redressa l'air maussade. La regarda et continua:
"C'est le moment de se quitter... Bon bah du coup à samedi 14 heure dans Près-au-Lard? On fera un tour comme promis."

Il l'embrassa une dernière fois, toujours un peu plus longtemps. Après ce doux baiser il se releva, lui fit un signe de la main et parti vers le château.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Au pied du chêne, au bord du Lac

Message par : Invité, Ven 11 Nov 2016, 15:18


Serena vit son nouveau compagnon sourire bêtement. Elle s'apprêtait à lui demander pourquoi mais ça semblait évident. Ce moment était magique, on ne pouvait pas rêver mieux pour une fin de journée.

- Le soleil commence à se coucher..., dit-il soudainement.

Albus se releva et Serena ouvrit la bouche, prête à répliquer mais il la coupa.

- C'est le moment de se quitter... Bon bah du coup à samedi 14 heures dans Près-au-Lard ? On fera un tour comme promis.

Le Poufsouffle embrassa la Gryffondor une dernière fois puis la salua en s'éloignant. Elle lui adressa un signe de la main et s'écria, avant qu'il ne soit trop loin.

- A Samedi alors, j'ai hâte d'y être !

Un sourire apparut sur le visage détendu de Serena. Elle était vraiment impatiente de retrouver Albus à Pré-au-Lard.

[FIN DU RP]
Revenir en haut Aller en bas
Galway Lynch
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au pied du chêne, au bord du Lac

Message par : Galway Lynch, Sam 24 Déc 2016, 18:33


#Wingardium Leviosa


Avec Ama Ilo







Les abords du lac étaient quasiment déserts, ce qui était curieux pour un samedi après-midi. Le temps se refroidissait et les élèves avaient substitué les tables près des cheminées de la bibliothèque aux pelouses boueuses du parc. Mais Galway lui ne faisait rien comme tout le monde. Depuis le début d’année scolaire il avait passé la majorité de son temps libre à la bibliothèque, essayant de compenser sa pratique de la magie désastreuse par la théorie, il avait toujours aimé les livres. Et depuis quelques années il détestait les lacs.

Mais il devait venir ici, il devait se confronter à ses peurs, à ses souvenirs douloureux, pour avancer. Le sortilège de lévitation était l’un des premiers qu’ils aient vu en cours d’enchantement, tous ses camarades le maîtrisaient, tous, sauf lui.

Et pourtant s’il y a bien un sortilège qu’il doit apprivoiser c’est lui. C’était par lui que tout avait commencé. Il devait le contrôler, pour en finir avec les incidents. Ne plus laisser ce sortilège prendre le dessus sur lui, plus jamais. On tourne, et on abaisse. Il avait répété ces mêmes gestes cent fois, mille fois, sans succès. Mais il avait déjà réussi à faire léviter "quelque chose". Pour qu’il puisse le refaire jusqu’à le maîtriser, il avait décidé de recréer les conditions de la première fois, ce qui l’amenait ici.

Bon, très bien. Allons-y Galway.

Il respira un grand coup et se mit en quête d’un endroit relativement à l’abri des regards. L’ombre de ce  chêne irait très bien. Il ramassa une brindille au sol et la déposa au bord du lac, puis il s’éloigna de quelques mètres, sorti sa baguette et visualisa sa sœur en train de se noyer dans l’eau.

On tourne.
-#Wingardium…
Et on abaisse.
-… Leviosa !

Et la brindille ne bougea pas d’un pouce. Alors même ça, le lac, l’image de sa sœur, cela ne marchait pas ? Était-il condamné à subir ces manifestations impromptues, en craignant qu’elles blessent les gens qu’il aime, voir les tuent ? Il fallait qu’il essaye encore. Il n’arrivait pas à voir sa sœur à travers cette brindille, alors il allait essayer d’imaginer qu’il tenait à cette brindille autant qu’il tenait à sa sœur.


OK, alors disons que cette brindille a commencé sa vie sur l’arbre qui produisait les meilleurs fruits au monde, avant qu’elle ne tombe puis soit ramassée pour être incorporé à un pont, symbole de la réconciliation entre deux peuples qui se faisaient la guerre depuis un millier d’années, puis elle finit sur l’un des premiers prototypes de machine volante basée sur les croquis de Léonard de Vinci. Lorsque la machine s’est écrasée la brindille a échoué ici mais… oh ! Que vois-je ? Une colonie de termites qui se dirige droit sur elle ! Je vais te sortir de là, brindille, je ne te laisserai pas tomber, plutôt mourir !


-#Wingardium Leviosa !!!


Ça y est, le revoilà. Ce flux de pouvoir qui traversait son corps, celui qu’il avait ressenti pour la première fois chez Ollivender’s. Ce jet d’eau bouillante surpuissant dans ses veines. Effrayant. Terrifiant. Sa main tremblait, mais la brindille, elle, ne bougeait toujours pas. A bout de forces il lâcha sa baguette et il tomba à genoux. Un simple sortilège que tout le monde maîtrisait le vidait de son énergie. Ou peut-être était-ce la tension nerveuse qu'il ressentait qui avait cet effet là. Il avait envie de s’enfuir, loin d’ici, loin de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Ama Ilo
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au pied du chêne, au bord du Lac

Message par : Ama Ilo, Mar 27 Déc 2016, 00:47


Parée... Trois... Deux... Un... Go ! La rouge et or partit comme une flèche. Ses longues jambes la propulsaient avec aisance dans les airs, et la voilà qui avalait les mètres, le souffle régulier, sa chevelure enfermée dans un chignon bien serrée. Ama avait ressortit legging et tunique sportive ce samedi après-midi, impatiente de profiter d'un instant de relâche, en tête-à-tête avec elle-même. Et elle en appréciait à présent chaque minute. Le temps était idéal, et bientôt elle ne pensa plus à rien qu'à la sensation de la terre sous ses pieds et à la douceur de la brise contre son visage.

Ce n'est qu'après deux tours complets du lac que Ama se décida à ralentir la cadence, pour finalement s'arrêter complètement. Elle avait vu quelque chose. Ou plutôt quelqu'un. En fait il était là depuis un moment sans qu'elle n'y prête plus d'attention que ça. C'était un garçon de première année. Ama se souvenait l'avoir vu le jour de la répartition. C'était un jeune Serpentard. Il était assez petit. Enfin peut-être que c'était Ama qui était grande. Et elle l'était, pour son âge. Il était roux aussi, et Ama n'en voyait pas souvent des roux. Du moins au Gabon c'était rare. Elle aimait bien cette couleur parce que c'était comme du feu. Mais si le garçon semblait plus tôt plein d'ardeur, il s'était éteint à présent. A genoux sur le sol boueux, il semblait à bout. La lionne s'approcha sans un bruit.

Salut, lança t-elle d'un ton jovial. Est-ce que ça va ?

Elle avait le sentiment que ça n'allait pas. Un sentiment plutôt vif. A genoux comme ça, il avait presque l'air désespéré, et Ama n'aimait pas le désespoir. Elle s'approcha du garçon en quelques enjambées et bu quelques gorgées de sa gourde avant de poursuivre avec enthousiasme.

Je t'ai vu tout à l'heure, quand je courrais. Tu t'entraines à la magie non ? Je peux te filer un coup de main si t'as besoin.

L'enthousiasme ça pouvait mettre les gens de bonne humeur. Sa mère le lui avait toujours dit. Elle espérait surtout qu'elle n'ennuyait pas le Serpentard en l'accostant comme ça. Peut-être qu'il avait envie de rester seul...
Revenir en haut Aller en bas
Galway Lynch
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au pied du chêne, au bord du Lac

Message par : Galway Lynch, Mer 28 Déc 2016, 14:15


-Salut. Est-ce que ça vas ?

Une fille en tenue de sport s’était approchée de lui, une élève ayant à peu près son âge et que Galway n’avait jamais vu. Son ton était joyeux, ce qui changeait des interactions qu’il avait avec la plupart des autres élèves, et notamment ceux de sa maison. Malgré tout il n’allait pas faire confiance à un sorcier en lui exposant ses problèmes très personnels, on ne sait jamais ce qui peut se cacher derrière un sourire. Il allait lui répondre un « oui » machinalement quand elle ajouta :

-Je t’ai vu tout à l’heure quand je courrais. Tu t’entraînes à la magie non ? Je peux te filer un coup de main si t’as besoin.


Galway ravala ses paroles et réfléchit à la proposition de la jeune Gryffondor. Il avait besoin d’aide, ça oui. Le montrer était un aveu de faiblesse, mais elle n’avait pas l’air de vouloir l’enfoncer, elle lui tendait une main secourable. Et puis il n’était pas obligé de dévoiler tout ses secrets à cette inconnue, on peut avoir avoir un millier de bonnes raisons de vouloir pratiquer le sortilège de lévitation. Il en inventa une dans sa tête et dit :

-Il y a eu un coup de vent tout-à-l’heure, ma cape s’est envolée et s’est perchée au sommet de la tour nord. Je voudrais la récupérer avec un sortilège de lévitation mais je n’y arrive pas, alors j’essaye de m’entraîner sur ce bout de bois.

L’intonation de sa voix, son visage qui s’empourpre. Il était un piètre menteur, lui même ne croyait pas à son propre mensonge, comment pouvait-elle y croire elle-même? Il guetta avec inquiétude sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Ama Ilo
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au pied du chêne, au bord du Lac

Message par : Ama Ilo, Mer 28 Déc 2016, 17:32


Ama se demanda l'espace d'un instant si sa proposition pouvait être malvenue. Le garçon était après tout à Serpentard, et ils n'étaient pas connus pour quémander de l'aide, encore moins à des gens de sa maison. Elle espéra qu'il ne pensait pas de cette manière, que pour lui les couleurs importaient peu et qu'il accepterait son aide pour ce qu'elle était.

Il y a eu un coup de vent tout-à-l’heure, ma cape s’est envolée et s’est perchée au sommet de la tour nord. Je voudrais la récupérer avec un sortilège de lévitation mais je n’y arrive pas, alors j’essaye de m’entraîner sur ce bout de bois.

Un sourire étira les lèvres de la jeune fille, et elle se sentit soulagée. Elle avait donc bien fait de s'arrêter. L'excuse du garçon ne tenait pas bien la route, il aurait après tout pu récupérer sa cape d'un sortilège d'attraction tout ce qu'il y a de plus enfantin, mais elle lui fit la grâce de ne pas insister. La lévitation, elle avait longtemps buté dessus, alors elle n'était certainement pas là pour le juger.

Super ! Je veux dire non, pas super, mais je vais sans doute pouvoir t'aider !

Elle rejoignit le Serpentard en quelques pas et sortit sa propre baguette de son pantalon. On lui avait conseillé de ne jamais la fourrer dans ses poches arrières à son arrivée au château, mais rien n'y faisait, l'habitude était prise.

Moi c'est Ama au fait. Ama Ilo. J'suis en deuxième année. Moi aussi j'ai galéré pour ce sort quand on a voulu me l'apprendre.

La rouge et or glissa un clin d'oeil malicieux à son jeune comparse et pointa la baguette sur la brindille, le regard déterminé.

Le mouvement est simple, on tourne et on abaisse. Mais c'est sur la prononciation qu'il faut s'appliquer, parce que si tu te plantes, ça foirera. Comme je parle pas anglais de base ça a vraiment pas été simple au début.

La voilà qui racontait sa vie, comme d'habitude. Inspirant profondément, elle fit le calme dans son esprit et entama le mouvement d'un geste fluide.

Wingardium Leviosa !

Et la magie opéra. Le morceau de bois s'éleva dans les airs, et Ama s'amusa à lui faire faire une pirouette avant de le laisser retomber au sol. Elle se tourna ensuite vers le garçon, toujours souriante.

Allez, à toi, et pis t'inquiète, on est entre nous hein !
Revenir en haut Aller en bas
Galway Lynch
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au pied du chêne, au bord du Lac

Message par : Galway Lynch, Mer 28 Déc 2016, 21:25


-Super ! Je veux dire non, pas super, mais je vais sans doute pouvoir t'aider ! Moi c'est Ama au fait. Ama Ilo. J'suis en deuxième année. Moi aussi j'ai galéré pour ce sort quand on a voulu me l'apprendre.

Si elle avait détecté son mensonge, elle n’en laissait rien paraître, ce qui soulagea Galway. Cette fille avait l’air quelqu’un de bien, et puis elle avait l’air de compatir à ses difficultés.

-Moi c’est Galway Lynch, et je suis en première année.

-Le mouvement est simple, on tourne et on abaisse. Mais c'est sur la prononciation qu'il faut s'appliquer, parce que si tu te plantes, ça foirera. Comme je parle pas anglais de base ça a vraiment pas été simple au début.


Elle joignit le geste à la parole en effectuant le sortilège avec une facilité déconcertante, et se permit même de faire faire une pirouette à la brindille. Son niveau était bien plus avancé que celui des camarades de classe qu’il avait. Certes ils arrivaient à faire voler l’objet placé devant eux, mais ils étaient bien loin de pouvoir le faire pivoter.

En d’autres circonstances cela aurait amusé Galway, mais il était trop préoccupé pour cela. En effet, elle ne semblait pas comprendre son problème, ce qui était tout-à-fait logique, puisqu’il ne lui en avait pas parlé. Les conseils sur la prononciation lui avaient déjà été prodigués par le professeur d’enchantement. Il n’avait plus de problèmes de prononciation depuis ses sept ans et sa dernière visite chez l’orthophoniste, le mal était bien plus profond qu’on simple zozotement.

Galway hésita. Pour qu’elle puisse vraiment l’aider il fallait qu’il se dévoile un peu plus, il était toujours retissant à le faire. Il avait l’habitude de régler ses problèmes seul, par peur de déranger ou de montrer ses faiblesses, mais il était dans une impasse.

-Comment tu arrives à gérer tout ça avec autant de légèreté ? Ce flux de pouvoir qui… Je veux dire… C’est dangereux et… et on peut tuer des gens avec ça, des innocents et toi tu… tu… tu n’as qu’un an de plus que moi et…

Les mots ne venaient pas. Il n’arrivait pas à se faire  comprendre, surtout lorsqu’il était sous pression. Son truc à lui c’était d’être seul avec ses pensées, faire le point, mettre de l’ordre. Il aurait voulu pouvoir retourner dans la salle commune, lui écrire une lettre et lui envoyer via l’un de ces fameux hiboux postaux qu’il avait découvert en arrivant ici, mais ce genre de comportement n’avait aucun sens pour les gens comme elle, pour les gens normaux. Il était gêné de lui faire perdre son temps, gêné qu’elle ait à décrypter ses paroles pour leur trouver un sens.
Revenir en haut Aller en bas
Ama Ilo
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au pied du chêne, au bord du Lac

Message par : Ama Ilo, Mer 28 Déc 2016, 23:15


Galway était loin encore de l'enthousiasme de Ama, mais la Gryffondor fit un effort pour garder le sourire. C'était communicatif, on le lui avait toujours dit. Le sien surtout, tout le village s'était mis d'accord là-dessus quand elle était gamine. Alors peut-être qu'elle pourrait faire sourire Galway. Elle espérait. Le Serpentard n'esquissa pas un seul mouvement, et Ama se demanda si elle avait fait quelque chose de travers.

Comment tu arrives à gérer tout ça avec autant de légèreté ? Ce flux de pouvoir qui… Je veux dire… C’est dangereux et… et on peut tuer des gens avec ça, des innocents et toi tu… tu… tu n’as qu’un an de plus que moi et…

Oh. Il était timide. C'était évident, parce qu'il finissait à peine ses phrases. Ama se désarma soudainement de son sourire, prise au dépourvu.

Euh... bien... j'avais jamais vu les choses comme ça, admit-elle. La magie c'est pas seulement dangereux tu sais c'est... c'est amusant !

Son sourire réapparut sur ses lèvres et elle se décida à dépeindre une meilleure image de la magie à Galway. De toutes évidences, il avait ses raisons pour en avoir peur, mais il y avait tellement plus à voir.

Je penses que t'es trop stressé, tu vois ? Il faut se détendre un peu ! La magie c'est... ben c'est magique ! Tu peux faire voler des choses, transformer des trucs, c'est super cool ! Bien sûr ça peut aussi être dangereux, mais ça dépend comment tu l'utilises. Entre nous, on est des élèves alors on va plutôt s'amuser avec hein.

Elle parlait trop, sans doute, comme d'habitude. Ama referma la bouche brutalement et agita sa baguette gaiement.

La magie on peut la manipuler avec légèreté... le flux de pouvoir dont tu parles, c'est un peu comme de l'adrénaline quand tu cours ! Tu peux te laisser porter et aller plus vite ou alors... tu peux la laisser te dépasser. Le tout c'est de se détendre dès fois comme je te disais.
Revenir en haut Aller en bas
Galway Lynch
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au pied du chêne, au bord du Lac

Message par : Galway Lynch, Jeu 29 Déc 2016, 17:44


Le sourire qui était resté accroché au visage de la jeune Gryffondor s’était éteint. C’est ce qu’il craignait, il en avait trop dit. Il avait l’habitude de régler ses problèmes tout seul et c’était très bien comme ça. Transmettre son cafard aux autres était à peu près l’une des seules choses dans laquelle il excellait.

Euh... bien... j'avais jamais vu les choses comme ça. La magie c'est pas seulement dangereux tu sais c'est... c'est amusant !

Elle se remit à sourire, cette fille était tenace. Il semblerait qu’elle ne s’en irait pas avant que Galway aille mieux. Cela avait un petit coté agaçant pour lui qui aimait passer du temps tout seul. Mais en même temps elle était pleine de bonne volonté et il était sensible à ça, et puis c’est lui qui lui avait demandé de l’aide. Elle poursuivit :

Je penses que t'es trop stressé, tu vois ? Il faut se détendre un peu ! La magie c'est... ben c'est magique ! Tu peux faire voler des choses, transformer des trucs, c'est super cool ! Bien sûr ça peut aussi être dangereux, mais ça dépend comment tu l'utilises. Entre nous, on est des élèves alors on va plutôt s'amuser avec hein.

Il était sceptique à cette remarque, son tout premier cours, avec le professeur Evan, avait lieu aux Trois Balais et traitait de la métamorphose humaine, ce qui était déjà assez effrayant en soi, mais le comportement des autres élèves entre eux n’avait rien d’amusant, des insultes, des coups bas, des philtres aux propriétés dérangeantes glissés dans les tasses de chocolat chaud des élèves…

La magie on peut la manipuler avec légèreté... le flux de pouvoir dont tu parles, c'est un peu comme de l'adrénaline quand tu cours ! Tu peux te laisser porter et aller plus vite ou alors... tu peux la laisser te dépasser. Le tout c'est de se détendre dès fois comme je te disais.

Ce fut au tour de Galway d’être désarçonné. Ce qu’elle disait avait du sens. Le tout était selon elle de contrôler ses émotions, et c’était un domaine dans lequel il était plutôt bon. Pour éviter d’être pris par surprise et de déclencher ses pouvoirs sans le vouloir, il avait pris l’habitude de tout contrôler, tout anticiper. Seulement la magie était quelque chose de tout à fait nouveau et de bien trop grand pour être anticipé, de plus ce dont il avait besoin c’était d’enclencher ses pouvoir, pas d’éviter qu’ils sortent.

Elle lui conseillait de se détendre, d’arrêter d’avoir peur car la magie n’était pas si effrayante, et il décida de suivre son conseil. Il chercha quelque chose d’amusant à faire faire à cette brindille. Il allait la faire sauter au dessus de cette branche basse, comme une perche qui se prendrait pour un perchiste. Il ferma les yeux et visualisa l’ensemble.

-#Wingardium Leviosa !!!

Il eut un petit sursaut lorsque le pouvoir l’envahit, mais il tint bon, et finalement la brindille s’éleva dans les airs. Enfin ! Enfin il y était parvenu. La brindille franchit la branche basse, s’éloigna du chêne et continua de s’élever jusqu’à atteindre trois mètres de hauteur. Il se tourna tout sourire vers Ama mais il relâcha sa concentration et la brindille chuta, se rapprochant dangereusement de la surface du lac. Elle ne méritait pas une fin pareille, dans une autre vie elle avait quand même été torche olympique !

-#Wingardium Leviosa !!!

Il essaya de la rattraper avec le sortilège, mais visa mal et souleva une gerbe d’eau à la place, qui resta en suspension. Alors qu’il refit un arc de cercle dans une tentative désespérée de sauver le morceau de bois de la noyade, l’eau en suspension suivit le mouvement de sa baguette dans une gracieuse rotation. Tant pis pour la brindille héroïque, il se sentait d’humeur poétique et mis sur pied un spectacle aquatique qui luisait dans le soleil couchant de la fin d’automne.
Revenir en haut Aller en bas
Ama Ilo
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au pied du chêne, au bord du Lac

Message par : Ama Ilo, Jeu 29 Déc 2016, 18:59


Ama laissa le garçon se concentrer. Il fallait se détendre certes, mais jamais il ne fallait relâcher sa concentration. Avec la magie, on ne savait jamais vraiment ce qui pouvait arriver. C'est ce qui la rendait si attrayante, mais aussi effrayante. Bientôt Galway pointa sa baguette sur le morceau de bois et prononça la formule. La rouge et or sursauta en même temps que lui tandis que le pouvoir affluait de son instrument vers sa cible. Lorsque la brindille s'éleva finalement dans les airs, Ama ne pu se retenir de sauter en l'air pour fêter la victoire.

Yes, bien joué Galway !

Mais sa joie fut de courte durée, car lorsque le garçon se tourna vers la Gryffondor pour lui faire un sourire, la brindille chuta lourdement vers la surface de l'eau.

Oh non, siffla Ama entre ses dents.

Wingardium Leviosa !

La réaction avait été presque immédiate, et la jeune fille était impressionnée. Elle le fut moins lorsqu'elle réalisa que ce n'était pas la brindille que le sort avait ciblé mais l'eau. La gerbe aquatique s'éleva gracieusement d'un bon mètre avant de suivre le mouvement de baguette de Galway et de faire un arc de cercle prodigieux. La brindille quant à elle flottait un peu plus loin. Ama réprima un rire.

Heureusement que ce n'était pas ta cape, elle serait partit on ne sait où à l'heure qu'il est !

Malgré tout elle applaudit joyeusement son cadet et se permit un clin d'oeil. Il était peut-être timide, mais elle ne l'était pas.

T'as quand même réussi à faire marcher le sort ! J'suis sûre que tu peux réessayer. C'était plutôt cool. En plus tu t'es laissé porté par la magie, je pense que tu tiens le bon bout ! Enfin pas le bout de bois le... excuses-moi.

Elle pataugeait. Ama s'arma de sa propre baguette et décida qu'il était temps de faire bouger les choses.

Tu sais quoi ? On pourrait se faire un duel ! Pas entre nous hein, trop dangereux. Mais avec des bouts de bois ! Ou même de l'eau, qu'est-ce que t'en dis !

Elle tenait à montrer à Galway qu'avec la magie on pouvait réellement s'amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Au pied du chêne, au bord du Lac

Message par : Contenu sponsorisé, Aujourd'hui à 08:49


Revenir en haut Aller en bas
Page 61 sur 63

 Au pied du chêne, au bord du Lac

Aller à la page : Précédent  1 ... 32 ... 60, 61, 62, 63  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.