AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
Page 1 sur 1
Bureau du personnel de la Police Magique
Arnaud Meula
Arnaud Meula
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Bureau du personnel de la Police Magique Empty
Bureau du personnel de la Police Magique

Message par : Arnaud Meula, Lun 13 Aoû - 15:45



Rencontre surprenante en service  



Autorisation d'Elhiya Ellis pour l'ouverture du sujet.
Pv Marjorie (avec son LA)

Une autre petite patrouille...

Aujourd'hui, l'esprit aéré et prêt à travailler à 100% commence par une patrouille ordonné par mon Mentor Monsieur Droguo. Ce n'est pas vraiment dans les habitudes de la Police Magique de patrouiller, mais mon apprentissage doit permettre de me montrer ce qui se passe dans les rues de Londres selon Monsieur Droguo. Rien vaut le terrain que les bureaux et la paperasse selon lui... est-ce que je me suis vraiment engagé pour cela? Je ne sais pas, donc je me contente de marcher, de changer de rues, de surveiller les détails louches et d'être à la disposition d'un sorcier ayant un soucis.

Ayant laisser James dans une ruelle à l'abri des regards pour ne pas qu'un moldu le voit, je balance mon regard jusqu'à tomber sur une fille qui plaçait une affiche des Aurors sur un mur légèrement trop "public" à mon gout. En m'approchant, je me rends compte que je la connais, Marjorie Lunas préfète chez les Poufsouffles et présente à la réunion des aurors et au camp d'entrainement si ma mémoire ne me fait pas de défauts. M'approchant calmement en m'assurant qu'aucune personne n'est présente dans la petite rue où nous nous tenons perpendiculaire à la ruelle où se trouve James.

Marjorie.. Suis moi, accroche toi bien à mon bras et à la main de mon elfe.

Aussitôt dit, James arrivera vers moi et je lui fit un bref: James, au Ministère, maintenant!, un CRAC raisonna dans la petite ruelle et le décor changea immédiatement. La transition était rapide, j'étais silencieux et je marchais avec Marjorie à mes talons en direction de mon bureau. Pas vraiment le temps de s'arrêter ou de discuter, ce n'était pas un crime qu'elle avait commis, mais elle me sauva la journée avec cette situation, au moins nous aurions pu discuter un peu? Qui sait?

M'asseyant dans mon fauteuil et laissant un long soupir de fatigue sortir, je l'invita d'un signe de main à s'assoir sur l'une des chaise de l'autre côté de mon bureau. Prenant alors une montre moldu que je n'avais jamais réussi à régler, je prend un air plus apaisé.

Désolé de t'avoir fait venir aussi rapidement et étrangement ici, je me doute que tu n'avais aucune mauvaise intention en collant une petite affiche pour les aurors dans cette rue, mais je crains que des Moldus ne la voit un jour..

Forçant un peu sur le verre de la montre, je lâche un petit juron concernant l'objet et le lance contre mon bureau,

Je ne signalerai pas cet incident et les aurors ne seront pas au courant non plus, je t'ai ramené ici pour discuter un peu et te demander un service, si tu es d'accord évidemment.

Lui laissant alors enfin le temps de répondre, je me demande si elle serait capable de régler cette montre?... Montrant du menton la direction de la montre, je lui demande simplement Dis, tu serais me régler cette montre moldue s'il te plait? J'ai assez de mal avec, je voudrai juste avoir l'heure.


Revenir en haut Aller en bas
Marjorie Lunas
Marjorie Lunas
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Bureau du personnel de la Police Magique Empty
Re: Bureau du personnel de la Police Magique

Message par : Marjorie Lunas, Lun 20 Aoû - 23:28


Soutien Auror oblige, j'avais reçu un petit paquet d'affiche que je pouvais placarder où je voulais. J'avais traîné pour les afficher, comme tout le reste. Marjo Préfète de Poufsouffle mais Dirlo de la procrastination. Alors aujourd'hui je m'étais lancée, J'avais pas envie d'aller à l'autre bout du monde, alors, je suis restée à Londres, tout simplement. Je me balade du côté des rues que je sais sorcière, pas très loin du chaudron baveur par exemple, et y dépose une des affiche, là comme ça. C'est pas n'importe quelles affiches, elles sont magiques, se révélant qu'au yeux des sorciers, et encore heureux, parce qu'un personnage qui bouge sur du papier, dans mon monde ça passe pas super bien. Et quelle affiche...

Cette affiche d'apparence banale ne révèle son vrai message qu'aux yeux des sorciers...


Ca faisait bizarre d'y voir Galway, on est collègue, ou était plutôt, car ça faisait quelques temps qu'on avait aucune nouvelle de lui. Alors on le cherchait, collant des affiches ça et là, espérant que quelqu'un le retrouve... Et aujourd'hui j'avais eu dans l'idée d'étendre la zone de recherche à la Londres, parce que nombre de sorciers y vivent, et que cette affiche passerait inaperçue aux yeux des moldus.

Mais c'était sans compter sur une voix qui résonne dans mon dos, Arnaud ? Je le connaissais pas vraiment, mais il bossait au Heurtoir que je fréquentais de temps à autre, et puis je l'avais croisé plusieurs fois dans le cadre d'événements des Aurors, et vu que je postais des affiches d'eux justement, je me dis que c'est peut-être lié, alors je prend son bras, non pas sans une petite hésitation, car je savais que cela impliquait un transplanage, dont j'avais absolument horreur. Prenant une grande inspiration, je finis par saisir le bras du jeune homme. Et un instant plus tard je me retrouve dans un petit bureau. Il m'invite à m’asseoir, mais à vrai dire j'ai pas vraiment attendu son autorisation, lui faisant signe de la main qu'il doit me laisser quelques secondes. Foutu transplanage. J'ai le coeur au bord des lèvres et le coeur à la vitesse turbo. Je déglutis difficilement, respirant profondément, calmement, pour faire redescendre mon coeur, et calmée ma nausée. Promis un jour je m'y habituerai... Mais en attendant, j'avais toujours besoin de cette petite minute de récupération.

L'homme avait demandé à l'elfe de nous amener au Ministère. C'est la première fois que je m'y rendais et je savais pas trop ce que je faisait là. On semblait être dans le bureau du jeune homme. Alors il bossait ici en plus du Heurtoir ? Ou l'inverse peut-être, le Heurtoir était son activité secondaire ? Quoi qu'il en soit, je savais pas qu'il y bossait. Et ça m'effrayait un peu de savoir ce que je faisais là, j'avais fait un truc de mal ? C'était quand même un comble si je me faisais gronder pour avoir fait une action pour le bureau d'à côté. Enfin je savais pas où était le bureau des Aurors, s'il était à coté ou pas, mais il était quelque part dans ce bâtiment.

Alors il explique la raison de ma présence ici, j'avais pas vraiment le droit de coller cette affiche. Fichtre. Je pensais bien faire moi, comment des Moldus pouvaient voir quoi que ce soit hein ? Je laisse échapper un simple "Oh pardon". Mais il poursuit, sorte de chantage on dirait. Je fronce les sourcils je comprends pas ce qu'il va me demander. Mais je le sens pas ce "Oh je ne dirais rien, par contre j'ai un service à te demander". Et ce n'est pas le genre de chose que j'aime, car j'ai l'impression d'être manipulée, que ce service je n'ai pas le droit de le refuser, et que ça risque de ne pas me plaire.

- J'écoute.


Et puis sa demande tombe... Et je me met à rire, ce rire de la pression qui retombe, qui libère les muscles contractés une seconde plus tôt par l'angoisse. Une montre sérieusement ? Je secoue la tête de gauche à droite, mimant un faux désespoir sur le cas de l'Aigle.

- Je te montre regarde !


J'attrape la montre et me tourne sur le coté, coude appuyé sur le bureau, parce que si je montre à Arnaud le fonctionnement à l'envers, je sens qu'on est pas sorti.

- Ca tu vois, ça s'appelle un remontoir, et il te suffit de le tirer, tu vas sentir un petit clic. Voilà. La trotteuse s'est arrêtée du coup. Et là maintenant, faut que tu tournes la molette pour bouger l'aiguille des minutes, elle va entraîner celle des heures avec elle donc tu fais autant de tour que d'heures nécessaires. Une fois que tu as placé les aiguilles où tu le veux, t'as juste à repousser le remontoir, tu as à nouveau un clic et la trotteuse repart... Si tu vois qu'elle s'arrête, 2 solutions, soit le remontoir s'est déclipsé, soit... Tu n'as plus de pile !


J'espérais qu'il avait compris c'était pourtant pas bien complexe, un pauvre bouton à tirer, tourner et pousser... Mais je m'amusais de l'ignorance du garçon sur une simple montre, et j'avais envie de le taquiner un petit peu, gentiment.

- Dit Arnaud... Tu sais ce que c'est une pile hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Meula
Arnaud Meula
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Bureau du personnel de la Police Magique Empty
Re: Bureau du personnel de la Police Magique

Message par : Arnaud Meula, Mer 5 Sep - 16:56



Rencontre surprenante en service  



Pv Marjorie

Elle sembla se remettre petit à petit de ses émotions.

Quand elle commença à me rire au nez, rien de bien méchant en soit, je peux comprendre que la demande soit insolite, surtout pour un agent du Ministère. Je l'écoute et la regarde alors avec mes mirettes m'expliquer la démarche à suivre... Et une démarche vachement compliquée en fait! Foutue Technologique Moldue! Je les adores, mais je ne comprends rien, la seule chose que je sais éventuellement enlever et remettre, c'est ma prothèse de main gauche et encore.. Pour un sang-pur de 17ans, c'est déjà pas mal..

Je regardais alors la montre qui faisait sa fonction initiale, afficher l'heure et fonctionner! C'était un miracle, cette fille pouvait faire des miracles, mais pas que... Elle me posa alors une question par rapport à "pile"... Aie. Euuuh, Pile? Pile, pile, pile, pile, pile. Je me gratte un instant la tête avant de lui proposer ma réponse. C'est... comme un enchantement moldu?

Un sourire légèrement gênée sortait de mon visage, on pouvait sentir que je n'étais pas très à l'aise avec la technologie Moldue et surtout sur le monde Moldu en général. Beaucoup de choses m'intéressait, j'avais notamment acheté une maison dans un quartier Moldu de Londres avec beaucoup d'équipements modernes et très couteux, seulement.. je ne savais pas vraiment m'en servir.

Tu sais, j'ai pas mal de trucs Moldus que je ne sais pas faire marcher chez moi, j'ai une arrivée d’électricité et une "télévision" mais je n'ai jamais su l'allumer, je te raconte pas pour la serrure "magnétique" la première fois que j'ai ouvert la porte haha.

Un rire qui lâche également la pression, j'étais curieux de ce qu'elle pourrait m'apprendre sur ce coup.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Bureau du personnel de la Police Magique Empty
Re: Bureau du personnel de la Police Magique

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 Bureau du personnel de la Police Magique


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.