AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 9
Page 1 sur 1
Bureaux des Langues de Plomb
Ian Benbow
Ian Benbow
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Bureaux des Langues de Plomb Empty
Bureaux des Langues de Plomb

Message par : Ian Benbow, Ven 24 Aoû - 14:35



Autorisation d'Arty pour l'ouverture du sujet.
RP unique.

Assis derrière mon bureau, j'ai le regard figé sur cette veste noire posée sur le meuble en bois. Plus précisément, mon regard fixe le sigle du Ministère, ce M traversé en son centre par une baguette magique. J'observe le vêtement de longue minute, conscient que la suite des opérations risque d'être compliqué. Cela fait des jours que nous travaillons dessus, à tour de rôle, faisant usage de nos pouvoirs pour imprégner ce vêtement de Magie.

Ce n'est pas chose aisée, c'est le genre de processus qui prend du temps, de l'énergie aussi. Nous arrivions dans la phase finale du traitement, et c'est à moi qu'est revenu la lourde responsabilité de terminer le travail. D'ici quelques semaines, à la fin du mois peut-être, il sera temps de tester l'objet, de découvrir si nos efforts auront porté leur fruit ou non. Je me redresse sur mon siège, m'éclaircissant la voix alors que je m'apprête à débuter. Un geste de la tête vers la gauche, pour faire craquer la nuque et je démarre, baguette en main.

Imprégner un objet avec de la magie permanente est quelque chose de compliqué. Habituellement, la magie s'échappe au bout de quelques semaines, rendant totalement inutile notre création. Les capes d'invisibilité en sont le parfait exemple. Au bout d'un certain temps, la magie s'use et disparaît. Et c'est exactement le genre de chose que nous ne voulons pas voir arriver avec nos vestes pare-sort. Elles devaient restées effectives jusqu'au moment de leur utilisation, que ce soit deux jours après la création ou un mois. Il est inconcevable de mettre ce matériel entre les mains des Aurors sans être persuadés de leur efficacité sur le long terme. Autant je déteste les représentants de la loi, autant je me fais un devoir de faire preuve de professionnalisme. Avec ces vestes, c'est aussi mon nom qui est en jeu.

Cela faisait plusieurs semaines que nous travaillions sur le prototype. Comme je l'ai précisé, imprégner un objet de Magie n'est pas chose aisée, l'important étant de prendre son temps et d'investir toute son énergie dans l'objet, de lui confier un peu de notre magie, celle qui nous habite au quotidien. Heureusement, ce travail ne se fait pas à l'ancienne. En effet, les Langues de Plombs disposent d'un certains nombres d'objets à leur disposition, dont un fuseau tissemagie, objet très utile lorsqu'il s'agit d'ajouter de la magie dans un objet lambda. Outil indispensable mais nécessitant énormément de concentration et d'une précision à toute épreuve.

L'objet entre mes mains, j'y ai joins ma baguette, tenant le tout comme un moldu peut tenir un crayon. Il ne me reste plus qu'à consciencieusement parcourir le tissu à nouveau en m'amusant à y joindre le sortilège nécessaire. Lentement, je commence l'exercice, les yeux rivés sur le bout de ma baguette qui parcourait à vitesse - extrêmement - réduite le bout du tissu. Concentrés, je ne pense à plus rien. Facile à faire quand on est occlumens, un de mes avantages dirons nous.

- Ragnarok murmurais-je une fois, Ragnarok puis une deuxième fois, sans jamais m'arrêter, alors que je continue ma longue traversée.

Au bout d'une heure de répétitions, complètement exténué, à bout de souffle même, je ferme les yeux, profitant de quelques secondes de répits pour reposer mes iris.  Sans attendre, je quitte mon siège pour filer aux toilettes. Une petite pause ne me fera pas de mal.

Un mois plus tard.

C'est totalement excité que je me dirige vers l'armoire contenant nos prototypes. Sans surprise, je m'empresse d'en retirer la veste pare-sort sur laquelle nous avions travaillés le mois passé. Il est temps d'en tester les effets, immédiatement. Après plus d'un mois dans le placard, le moment de découvrir si la veste s'est réellement imprégnée de la magie de manière permanente, ou si nos efforts se sont avérés vain est finalement arrivé.

Sourire aux lèvres, j'enfile la veste, ne portant pas attention au fait que sur ma manche droite se trouve l'insigne des Aurors, ce qui aurait normalement dû me répugner. Une fois la veste fermée, je me tourne vers les bureaux environnants, mon habituel sourire moqueur aux coins des lèvres.

- Il est temps de découvrir le résultat de notre travail. Qui est volontaire pour me tirer dessus ?

Il nous est impossible de déterminer, sans ça, si la veste est utilisable ou non. Après quoi, si le test s'avère être positif, il ne nous restera plus qu'à finaliser quelques détails, ou plutôt répondre à quelques questions, et ce toujours à l'aide de test. Quels genre de sortilèges pourraient encaisser l'objet ? Une fois la magie de la veste réveillée, combien de temps protégera t-elle le sorcier ?.. Il est évident que la veste ne reproduira pas 100% des effets du sortilège "Ragnarok", il nous adviendra de déterminer, le plus clairement possible, les modifications apportées au sort de base.

À suivre..
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Bureaux des Langues de Plomb Empty
Re: Bureaux des Langues de Plomb

Message par : Elly Wildsmith, Jeu 7 Fév - 17:12


Recherches communes
Izsa Hilswood

LA piqué :mm: - Izsa a le mien

Niveau 9, département des mystères. Quand elle était encore auror, ce n’était pas un étage où elle allait souvent. Allez savoir pourquoi. Peut-être était-ce parce qu’elle n’avait rien à y faire ? Ou plutôt que le mystère lui faisait peur ? L’inconnu terrifie les êtres humains, ce n’est pas nouveau. Et elle ne faisait pas exception. Cet étage … lui inspirait un peu une certaine terreur au cœur des entrailles. Merlin seul sait ce qui s’y passe. Et pourtant, en ce vendredi pluvieux, sous des nuages gris, elle y était rendue. Une missive, reçu quelques jours plutôt, lui avait donné l’envie d’y venir, à ce fameux étage. Izsa Hilswood, la gagnante d’un tournoi organisé au Heurtoir. Excellente duelliste. Surprenante jeune femme au demeurant. Elly ignorait alors qu’elle était son métier, mais il semblerait que ce dernier soit en lié avec ce fameux niveau 9 … Voulait-elle en savoir davantage ? Bien entendu, mais Miss Hilswood avait déjà dégrossi le plus gros de la demande dans sa lettre : des recherches sur un sortilège de métamorphose animale. La brune étant enseignante dans cette matière, il avait semblé évident de répondre à l’affirmative à la requête. Qui plus est animagus, le sortilège évoqué l’intéressait fortement.

Dire ce qu’il se passerait exactement dans le bureau – ou la salle dans laquelle Miss Hilswood allait l’emmener – relevait du mystère. Encore. Peut-être ne fallait-il pas trop en dire sur le papier ? Peut-être que les deux femmes seraient moins secrète, lorsqu’elles se feraient face. En tout cas, Elly était on-ne-peut-plus motivée à aider Izsa dans ses recherches. D’ailleurs, peut-être même que cela pourrait lui être utile également ? Elle n’en savait rien. Du sortilège mentionné elle n’avait guère fait l’usage, c’est qu’il faudrait toute une vie pour tous les tester, pour en connaitre toutes les limites.

Arrivée devant le bureau qu’on lui avait montré à l’accueil – non sans lui avoir lancé un regard des plus méprisants – elle toqua doucement à la porte. Dans le couloir, un étrange silence happait les pensées de la jeune femme. C’était impressionnant. Dans un autre niveau – le département de la justice magique – qu’elle avait côtoyé pendant des années, jamais aucun couloir ne revetait ce calme si singulier. Ici, même le bruit des chaussures semblait amoindri alors qu’il résonnait ailleurs. Etrange. La brune sourit. Peut-être qu’ici se passe toutes sortes de choses dont elle ne tient pas à connaitre l’existence ? Ou au contraire, n’a-t-elle pas envie d’en savoir davantage ? De s’abreuver des différences, des similitudes, des choses qui se passent ici, sous couvert d’un secret professionnel ? Nouveau sourire en réponse à ses pensées. Plus carnassier. Bien sûr qu’elle aimerait savoir, qui n’aimerait pas, après tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
Izsa Hilswood
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Bureaux des Langues de Plomb Empty
Re: Bureaux des Langues de Plomb

Message par : Izsa Hilswood, Dim 10 Fév - 20:19


Izsa ne sortit la tête de sa paperasse que lorsqu'elle entendit quelqu'un toquer à la porte. Non pas qu'elle fut très absorbée par sa tâche, mais les locaux du niveau 9 étaient tellement insonorisés qu'ils n'auraient pu entendre une explosion dans un bureau attenant. Question de discrétion, bien sûr, les expériences devaient rester secrètes jusqu'à ce que le Ministère décide qu'elles ne l'étaient plus, mais pas que. C'était surtout une question de confort et de sécurité : tout le monde devait pouvoir travailler dans le calme, avec une concentration maximale.

Remplir des formulaires administratifs était facilement la moitié de son job. Elle aurait pu s'en plaindre, mais elle savait pertinemment que c'était grâce à cette paperasse qu'on la laissait "faire ses trucs dans son coin". Son salaire valait bien une heure ou deux d'ennui de temps en temps. Elle prit tout de même l'interruption avec gratitude. Enfin, une bonne raison de ne plus rester attablée derrière son bureau.

- Entrez, entrez, dit-elle, même si techniquement la porte aussi était insonorisée.

Elle se leva donc pour ouvrir la porte. Derrière se trouvait la personne qu'elle s'attendait à voir : Elly Wildsmith, ex-Auror, propriétaire du Heurtoir et en possession d'une baguette de sa confection. Pendant un instant, elle avait craint que cela soit son supérieur grincheux venu lui demander des comptes sur ses horaires de travail, mais vu qu'elle avait invité la jeune femme à travailler avec elle, c'était tout de même plus probable qu'elle soit l'arrivante.

- Bonjour, Mrs Wildsmith, dit-elle en lui tendant une main qu'elle serra. Ravie que vous soyez là. Je vous en prie, rentrez.

Izsa était rarement informelle quand elle bossait pour le Ministère. Il était probable qu'elle aurait mis moins de formalités dans ses propos si elles s'étaient rencontrées autre part, mais elle préférait tracer une barrière claire entre le boulot et la vie sociale. Il lui arrivait d'être presque méconnaissable, avec son air sérieux, sourcils légèrement froncés, sur le visage.

- Avant de commencer quoi que ce soit, il faut que je vous prévienne. Ce dont nous allons parler et ce que nous allons faire relève du secret institutionnel des Mystères. Même si il n'est - pour l'instant - pas question de vous lancer un maléfice de Langue de Plomb, toute infraction au secret sera sanctionné en justice.

T'es vraiment une rabat-joie, Izsa... Ouais son entrée en matière était pas des plus positives. Il fallait tout de même qu'elle commence par le commencement.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Bureaux des Langues de Plomb Empty
Re: Bureaux des Langues de Plomb

Message par : Elly Wildsmith, Lun 11 Fév - 22:02


Elle n’entend absolument rien. Ca en devient préoccupant. L’impression d’être sourde. Oui, c’est ça. Cette sensation qui domine la brune dans le couloir étrangement silencieux. Elle peut entendre ses pensées de la sorte, et ça, elle n’aime pas. Elle attend alors bien sagement. Oh pas longtemps. La poignée de la porte s’abaisse rapidement et dévoile face à elle la gagnante d’un tournoi au Heurtoir. Pas vraiment changée la Miss Hilswood, juste plus … professionnelle ? Oui, c’est le mot que la brune cherchait. Il y a dans l’attitude de la femme quelque chose qui change entre le jour actuel, le jour de sa victoire ou encore le jour où Elly a acheté deux baguettes jumelles. Tiroir mental aussitôt refermé. Il n’était pas question de penser à ça pour l’instant.

Des salutations polies et formelles – trop ? – qui se suivent et les deux jeunes femmes qui entrent dans le bureau. L’une suivant l’autre, presque comme une ombre. Sait-on jamais, il ne faudrait pas se perdre dans les couloirs aux mystères, sûre que la brune n’en ressortirait pas indemne. L’ancienne auror demeure pour l’instant silencieuse. Non pas qu’elle ne voit pas de bienfaits dans les habituels babillements d’accueil, mais elle s’interroge surtout : si on lui demande de venir ici, ce n’est certainement pas pour causer thé anglais.

Et c’est la suite de la conversation qui intrigue Elly. On lui demande la plus stricte confidentialité. Elle hoche la tête, se laisse aller à un « Je me doutais bien de ce que vous me dites, cela ne me surprend pas outre mesure et je suis prête à m’y obligé ». C’était à cause de cette soif de découverte. Elle aurait pu vendre son âme pour découvrir quelque chose de particulier, même si cette découverte se fait au travers de quelqu’un d’autre, peu lui importe tant qu’elle en fait partie. De près, ou de loin. Tant qu’elle constate avec ses yeux les possibilités infiniment grandes que la magie offre, alors, cela lui suffit. Cela abreuve sa curiosité.

« Je vous avoue que j’aimerais autant éviter ce maléfice ». La brune retient une grimace sur le coin de ses lèvres, juste là. Spasme presque nerveux. « Surtout si nous sommes amenées à nous revoir fréquemment. Enfin, je serais discrète, n'en doutez pas, mon passé m’y a forcé ». Et oui, parce qu’à être à la tête du bureau des aurors on n’échappait pas à quelques secrets qu’il fallait garder bien précieusement, sans quoi il était probable que la communauté sorcière se serait révoltée depuis bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
Izsa Hilswood
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Bureaux des Langues de Plomb Empty
Re: Bureaux des Langues de Plomb

Message par : Izsa Hilswood, Sam 2 Mar - 13:26


Wildsmith ne sembla ni étonnée ni mécontente de cette introduction officielle. Tant mieux, ça rendait les choses plus simples. Le maléfice de Langue-de-Plomb était, quant à lui, juste une forme d'assurance. Et on avait pas toujours besoin d'une assurance.
Tu maîtrises vraiment les comparaisons comme personne, Izsa.

- Enfin, je serais discrète, n'en doutez pas, mon passé m’y a forcé

Evidemment, il n'y avait pas que les employés du Département des Mystères qui devaient garder des secrets. Comme dans n'importe quel service, sorcier ou moldu, publique ou privé, le secret professionnel était essentiel. Une Auror, même reconvertie, devait bien maîtriser cette notion.

- Parfait, alors. Passons à des choses moins rabat-joie.

Elle ramena deux chaises devant son bureau, invita la jeune femme à s’asseoir, puis alla chercher des documents dans l'un des tiroirs derrière. Tout en cherchant (parce qu'elle n'était pas franchement la reine de l'organisation et que son tiroir était rempli de feuilles volantes sans aucun lien les unes avec les autres), elle continua :

- Le sortilège de Mutation animale partielle, donc... J'imagine que vous avez déjà eu l'occasion de l'utiliser. Ah ! Voilà !

Elle venait de trouver plusieurs parchemins plus ou moins remplis de son écriture serrée. Il y avait des pages de notes qu'elle avait prises en consultant des traités de métamorphose, et surtout plusieurs listes avec différents noms d'animaux et autres commentaires à la suite.

Maintenant qu'elle avait tout ce dont elle avait besoin, elle prit place à côté d'Elly, sur la deuxième chaise. Elle aurait pu rester derrière son bureau, mais trois choses : ça lui donnait l'impression d'être une notaire, ce n'était pas pratique pour discuter tout en lisant les même les mêmes documents, et enfin elles allaient de toute manière passer à la pratique d'ici peu de temps, alors pourquoi se coincer derrière son bureau ?

- Personnellement, j'ai essayé pas mal de choses, mais toujours sur des zones très réduites. Les transformations en mammifères, c'est ce qu'il y a de plus simple. Mais j'ai pu aller un peu plus loin : une transformation partielle en serpent, notamment, mais juste pour améliorer mes sens. J'ai essayé de me faire des ailes, aussi, mais impossible de voler avec.

Elle prit une plume et sa liste intitulée "transformations testées", puis demanda :

- Et vous ? Qu'avez-vous déjà expérimenté ? Y a-t-il des choses qui n'ont pas fonctionné ?

Ça, c'était l'étape un chez tous chercheurs qui se respecte : acquérir des données. Elle espérait qu'avec tout cela, elles seraient capable de trouver une direction d'étude. Peut-être même - qui sait ? - proposer une théorie claire de ce qui est possible et ce qui ne l'est pas avec le Morph Animalis.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Bureaux des Langues de Plomb Empty
Re: Bureaux des Langues de Plomb

Message par : Elly Wildsmith, Mer 13 Mar - 20:45


La brune regarde la langue-de-plomb qui attire deux chaises devant le bureau. Jeune femme disciplinée, Elly s’y assoit sur l’invitation de son hôte, sourire aux lèvres. Elle la regarde qui cherche, fouille dans son bureau, à la recherche – sans doute ? – de notes volantes et volages ? L’ancienne auror sourit à cette idée, que deux bouts de papier puissent s’amouracher, se séparer, convoler ailleurs, vers d’autres noces. Mais le cours des pensées est interrompue par la jeune femme qui reprend la parole, évoque le sortilège de mutation animale partielle. La brune hoche la tête, le sortilège n’est pas le plus courant, tant dans sa manière d’utilisation que dans les effets qu’il produit. Un peu incertain. Fragile. Comme toute magie finalement, il ne se laisse apprivoiser qu’après de multiples essais. Chaque essai raté étant une tentative qui rapproche de la réussite. C’était comme cela que la jeune femme aimait à voir les choses.

Finalement, Miss Hilswood prend place auprès de la chercheuse en sortilège, elle lui confie par ailleurs ses essais, infructueux ou non. Elle indique aussi ses réussites, même si elle semble les trouver mince. Trop minces à son gout, sans doute. Sa main trouve une plume, quelques mots sont écrits sur un parchemin alors qu’elle interroge Elly, lui demandant quel type de transformation elle avait tentée. La brune réfléchit, ses yeux dans le vague et au bout de quelques secondes elle répond « On a tendance à trop assimiler ce sortilège à l’animagie, c’est sans doute pour cela que l’on appréhende difficilement ce sortilège ». Un sourire de circonstance, avant de continuer. « Tout comme vous, j’ai tenté les ailes, puisque c’est quelque chose de très tentant, il faut l’admettre. Toutefois, si une partie du corps se transforme, les dispositions de l’animal dont sont issues les modifications ne correspondent pas. Dans le cas des ailes par exemple, on a l’ajout physique, mais pas la capacité de voler ».

C’était sans doute une conclusion à laquelle la jeune femme s’était rendue, mais Elly aimait bien penser à voix haute. Cela lui permettait de faire le tri dans son esprit parfois embrouillé. Comme si chacune de ses pensées était un fil qui se mélangeait à d’autres, pour ne former qu’une boule infâme de laquelle il n’était plus possible de sortir la moindre idée. « Plus la transformation est petite, plus elle est facilement réalisable. Ce qui me semble logique vu l’énergie que ça demande ». Finalement, peut-être que penser à voix haute n’était pas la bonne solution. Peut-être qu’après tout elle n’était pas l’aide dont avait besoin Miss Hilswood.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Bureaux des Langues de Plomb Empty
Re: Bureaux des Langues de Plomb

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 Bureaux des Langues de Plomb


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 9-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.