AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse
Page 1 sur 4
[Habitation] Discreet Nest
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Evan
Evan
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens
Loup-garou


[Habitation] Discreet Nest Empty
[Habitation] Discreet Nest

Message par : Evan, Jeu 15 Nov - 10:53


_________________________________


Voici l'habitation (Appartement) de Elly Wildsmith.

Elle peut poster dès à présent.


_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


[Habitation] Discreet Nest Empty
Re: [Habitation] Discreet Nest

Message par : Elly Wildsmith, Jeu 15 Nov - 12:14


Discreet Nest

Un nid discret, c’est tout ce que la brune avait souhaité pour ce nouvel achat perché sur le Chemin de Traverse, au-dessus des vitrines de l’artère sorcière. Un nid douillet, petit, tout petit. Juste pour lui permettre de vivre, de sortir la tête de Poudlard le week-end et de ne pas vivoter au Heurtoir. Car il était là le souci. Comment dormir dans un bureau où l’un de ses entraîneurs s’est littéralement éviscéré ? Quand elle avait choisi l’appartement, elle l’avait demandé meublé, pour ne pas s’enticher d’achat inutile qu’elle ne saurait même pas faire : son gout pour la déco, très peu pour elle.

L’entrée amenait directement sur un salon, pourvu d’une table basse et d’un petit canapé : l’idéal pour ses lectures du week-end. La cuisine est fonctionnelle et ne permet pas de faire de la cuisine exceptionnelle : en même temps la brune n’a jamais été un cordon bleu. Dans une alcôve un peu à l’écart, la chambre se dresse. Un placard, et plus loin la salle de bain dotée d’une baignoire, ultime caprice de la brune alors que l’espace tout petit aurait mérité une belle douche. Qu’importe.

[Habitation] Discreet Nest Floor-plan-image-0-for-the-studio-plans-apartment-pdf
Revenir en haut Aller en bas
Lara Wind
Lara Wind
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


[Habitation] Discreet Nest Empty
Re: [Habitation] Discreet Nest

Message par : Lara Wind, Ven 16 Nov - 12:21


La fin de l'enfance

W/ Elly Wildsmith

— Suite de ce RP, 2h après.
— Autorisation d'Elly pour poster.

— TW : Violences corporelles.


E
lle avait réussi à transplaner, on ne savait pas par quel miracle. Le choc émotionnel ressenti deux heures plus tôt aurait pu l'empêcher d'utiliser ses capacités magiques mais il n'en était rien. Lara avait réussi à se calmer avant de pouvoir se déplacer, expliquant la réussite de son transplanage. Il lui avait fallu du temps avant de pouvoir reprendre connaissance de son corps et de son esprit, tellement perturbée par la perte de ses amis et de son manoir. Elle était restée longuement auprès des corps de ceux qu'elle avait aimé, ne disant plus mot, Olympia à ses côtés. La petite Demiguise était restée au côté de sa maîtresse, totalement désemparée face à la douleur mais elle était restée là, à ses côtés. Le petit singe gracieux âgé de 2ans avait caressé la main de sa maîtresse, l'avait rassuré à sa manière, par sa seule présence. La force et le réconfort qu'un animal pouvait procurer était incroyable. Alors, quand la métamorphomage avait réussi à se calmer, elles avaient transplaner, laissant derrière elles, le vestige d'une vie passée.

CRAC !

La vétérinaire et la Demiguise étaient réapparu au Chemin de Traverse, non loin de la Boutique d'Animaux Magiques et de l'ancien appartement d'Alicia. Peut-être était-elle là-bas, attendant sa fille après le massacre ? Non. Dans la faible lucidité qu'il restait à Lara ce soir, son esprit lui hurlait que non, sa mère ne s'y trouvait pas. Alicia avait disparu et la vérité faisait mal. Horriblement mal. Une douleur atroce qui poussa la jeune femme a crié sa rage, son désespoir, sa colère, recolorant ses cheveux en rouge. S'il y avait des passants à ce moment-là ? C'était le cadet de ses soucis. Elle venait de tout perdre, était perdue et ne savait pas où aller. Frappant le mur à se faire saigner les mains, la gérante de la Boutique d'Animaux Magiques mit de longues minutes à calmer sa colère, toujours représentée par le rouge vif de ses cheveux. C'est à ce moment-là que la petite Demiguise, qui avait attendu auprès de Lara, se manifesta et traîna sa maîtresse. La jeune femme suivait son animal, sans savoir où aller, l'esprit embrumé dans sa colère et son désespoir. Néanmoins, le petit singe savait pertinemment où aller. L'instinct animal n'est-il pas magnifique ? Elle l'amenait chez la seule personne capable d'aider Lara : Elly. Celle qui savait tout sur Lara et sa mère. Celle qui accueillerait, peut-être ?, la jeune femme en souffrance. Les mains ensanglantées, les larmes coulant telles des torrents, l'Apprentie Magizoologiste frappa la porte de ses poings, y mettant les derniers morceaux de rage au fond d'elle « ELLY ! ELLY ! ELLY ! OUVRE-MOI S'IL TE PLAIT ! MAMAN A DISPARU, MAMAN A DISPARU ! » Les cris d'une enfant blessée, qui finit par s'effondrer au sol. Une enfant au coeur meurtrie, attendant l'Espoir derrière une porte, en plein milieu de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


[Habitation] Discreet Nest Empty
Re: [Habitation] Discreet Nest

Message par : Elly Wildsmith, Ven 16 Nov - 21:15


LA Lara

Des nuits reposantes, il n’y en a que peu. Voire pas du tout, à dire vrai. Les insomnies sont monnaie courante pour la brune. Elle s’y est fait. Les cauchemars ne peuvent plus être cauchemars si l’on garde les yeux grands ouverts sur le monde. Si les prunelles restent vissées sur le plafond, le corps raidi par l’amalgame de problème, comme momifié dans les draps pour empêcher l’esprit de s’enfuir, de s’échapper. Et c’était ainsi chaque nuit qu’elle passait dans cet appartement. Et ce n’était pas mieux à Poudlard, dans son appartement. Non, elle n’avait pas d’endroit où elle pouvait se détendre, réellement. Parce que ce n’était pas les endroits qui manquaient, juste que ce n’était plus sa philosophie. Son cerveau et son esprit avaient décidés de ne jamais se mettre en pause, jamais une journée ne passait sans que le tumulte de son âme ne refasse surface. Alors elle se laissait aller, simplement. Ne pas trop y penser, ne pas trop réfléchir, et guérir, guérir, guérir. Comme unique volonté. Guérir des départs, des disparitions, des fugues, des suicides. Guérir et panser les blessures lui semblait tellement improbable. C’était étrange, d’ailleurs, comme il semblait qu’une nouvelle blessure faisait son apparition à chaque fois que la brune pensait avoir mis de l’ordre dans le tumulte de sa vie. Condamnée à être blessée, perpétuellement. Continuer à souffrir, indéfiniment. Et faire semblant, peut-être ? Pour d’autres, pour les Autres, pour ceux qui font que la vie continue, malgré tout, envers et contre tout. Ode à la vie alors qu’elle ne rêve que de la mort. Comment justifier ?

Elle est ainsi perdue à ses pensées et insomnies nocturnes quand elle entend sur sa porte d’entrée, à proximité immédiate de son lit, les coups sur sa porte. Les cris, les pleurs, la peur qui saisit les entrailles, comme indicible. A quel genre de drame allait-elle encore faire une place dans sa vie ? A quel genre d’affaire allait-elle devoir se confronter en cette nuit étrange ? Les pas se bousculent, l’ancienne auror se tire du lit, enfile une veste qu’elle récupère sur le canapé, histoire de ne pas avoir l’air trop à poil lorsqu’elle ouvrira la porte. Enfin, elle est en pyjama, vous savez, ce genre de pyjama tout doux, tout amical. Qui console et qui soigne dans les mœurs. Même si cela n’est pas forcément vrai. Mais la brune s’en fiche un peu. Elle a du mal à savoir qui frappe ainsi. Les neurones se connectent avec difficulté, et appréhension, peut-être. Mais le corps est vif, agile. Les doigts frêles se referment sur la poignée, qu’elle ouvre à la volée. Et qui dévoile. Oh qui dévoile oui.

Un corps meurtri par la douleur, par le sang, par les larmes. Par la rage, aussi. Peut-être un peu. Les cils papillonnent, les yeux s’entrouvrent et se referment, cherchant à comprendre, à assimiler. A reconnaitre aussi, l’ombre qui pénètre chez elle. Les larmes qui ruissellent sur le visage, les mots qui retentissent encore. Et la petite demiguise qui tient la main de sa maitresse, comme un ultime rempart, ultime secours dans cette nuit à la morbidité plus qu’évidente. La brune se décale, permettant à la jeune fille d’entrer, mais aucun mot ne sort, aucun propos ne s’extirpe des lèvres scellées de l’ancienne auror. Comme si son esprit cherchait encore une explication, ou ne voulait pas voir l’explication annoncée. Une mère disparue. Le regard sur Lara, et comprendre, avec appréhension, qu’une nouvelle disparition venait de s’annoncer, qu’un nouveau drame venait de faire son entrée en scène. La lumière s’allume enfin dans le salon, et les halos de la lune laisse place à cette éclatante vérité. Sanglante vérité. Les mains sont ensanglantées, les cheveux crient un sang qu’elle n’avait pas vu venir. « Lara je .. je … crois qu’il nous faut du café ». Elle se détourne, un instant, vers la cuisine, saisit sa baguette et lance quelques mouvements de poignet. « Assieds-toi et raconte-moi ». Le regard toujours figé sur la chevelure rougeoyante.
Revenir en haut Aller en bas
Lara Wind
Lara Wind
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


[Habitation] Discreet Nest Empty
Re: [Habitation] Discreet Nest

Message par : Lara Wind, Ven 16 Nov - 22:05




L
a porte ne tarda pas à s'ouvrir sous les cris et supplications de Lara, qui ne ressemblait plus à rien. La belle robe qu'elle avait mis plus tôt dans la soirée était couverte de sang, tout comme ses mains. Sa chevelure rougeoyante était en pagaille et le choc émotionnel était tellement fort qu'elle resterait ainsi pour le moment, la jeune femme étant bloquée dans sa tourmente et sa tristesse.

Alors, quand Elly la fit rentrer, la vétérinaire magique se laisse traîner par sa Demiguise, comme aspirée de toute volonté de vivre. Ses derniers instants de lucidité, elle les avait consacré à hurler à la porte de la professeure et à s'exploser les mains contre un mur du Chemin de Traverse. Mur qui devait être en piteux état à l'heure qu'il était, marqué par le rouge qui coulait dans les veines de l'ancienne Gryffondor. Tremblante, la jeune fille ne fit pas attention à la lumière qui vint lui griller les rétines et au regard fixe de son hôte d'un soir sur sa chevelure rouge. Concentrée dans sa douleur, sa nature réelle lui importait pas alors que certains y verraient une opportunité venue du ciel. Peut-être en prendra t-elle conscience quand son cœur et son esprit seront apaisés ...

S'asseyant sur l'un des fauteuils du salon, en prenant gare de ne pas y toucher afin de ne pas souiller les affaires d'Elly, Lara fixa sa Demiguise d'un regard vide. Le petit singe gracieux tenait entre ses pattes le mouchoir en tissu de la jeune femme et partit le mouiller avant de venir nettoyer sa maîtresse, notamment son visage qu'elle avait frotté avec ses mains dont le sang n'arrêtait pas de couler. En temps normal, la douleur l'aurait fait reprendre conscience de la réalité mais ce soir, non. Le souvenir des cadavres de ses amis, la disparition de sa mère et son manoir détruit obsédaient ses pensées, comme une boucle qui se répète sans cesse. « Lara je .. je … crois qu’il nous faut du café » Les yeux, eux également rouges mais vides, se posèrent sur l'ancienne Poufsouffle alors que les mains tremblaient toujours pour venir se poser de chaque côté de sa tête «   Re ... Regarde dans ma tête ... Je peux ... pas parler ... Regarde dans ma tête ... Je sais que t'es Legilimens, regarde mon dernier souvenir »

Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


[Habitation] Discreet Nest Empty
Re: [Habitation] Discreet Nest

Message par : Elly Wildsmith, Ven 16 Nov - 22:27



LA Lara

Un refus, c’est un refus. La brune devenue rouge refuse de laisser passer des mots pour justifier de son état. Alors l’ancienne auror ne se formalise pas. Il est trop tôt, ou trop tard pour ça, elle ne sait plus trop. Elle regarde la demiguise qui fait un rapide aller-retour dans la cuisine pour nettoyer le visage de sa propriétaire. Créature oh combien empathique, tant on a l’impression que dans ses grands yeux demeure un soutien sincère et sans faille. La baguette toujours en mouvement, et deux tasses traversent la pièce pour atterrir en douceur sur la table basse, rapidement suivi par la cafétière, empli d’un café qui distille son odeur dans tout l’appartement. Les deux tasses sont servies, et Elly en poussent une en direction de la jeune femme éplorée qu’elle accueille. Elle s’en saisit d’une, et s’assoit sur une chaise qu’elle retourne pour pouvoir faire face à Lara. Elle a entendu sa demande, bien sûr, mais elle ne peut s’y résoudre.

Pourtant, face au refus évident de la jeune femme, face à la panique qui la gagne, Elly ne résiste pas longtemps. Elle veut comprendre, savoir. D’où vient ce sang, Alors sa baguette pointe, sans l’ombre d’une hésitation, les tempes de la jeune femme. Elle murmure des excuses qui peinent à s’extirper, alors que l’incantation du sortilège se fait entendre rapidement « Legilimens ». La brume est opaque, mais se retrouve très vite trouée face aux assauts de la brune.

Il y a devant ses yeux un manoir qui se dévoile, un portail en fer forgé. Elly ne reconnait rien mais perçoit l’hésitation de la jeune femme lorsqu’elle passe ce fameux portail. Comme si elle se doutait que quelque chose n’allait pas. L’image saute, n’est pas nette. Comme si Lara voulait amener Elly au plus près de ce qu’elle avait vu, comme si elle voulait enlever ce qui était superflu. La porte du manoir qui s’ouvre, et découvre en même temps l’horreur d’une situation. Des cadavres d’animaux, d’hommes, entassés, éparpillés, dans un bain de sang innommable. L’image saute encore, la brune perçoit les spasmes qui révulsent Lara. Parce qu’elle revoit tout exactement comme si elle y était encore. Les larmes incontrôlables qui coulent, qui brouillent la vision, le regard qui devient hagard, qui ne s’attarde pas sur la présence de la torture mais qui cherche une respiration. Et puis la vision de l’efle, abîmée par la même magie. Si l’ancienne auror avait vu des atrocités dans sa vie, si elle en avait commis un certain nombre, elle devait bien admettre que le spectacle qu’elle vivait au travers de l’esprit de la gérante de la BAM ne laissait que peu de place au doute.

« Il manque quelqu’un ». Les mots sont sortis alors que la legilimens s’extirpe sans mal de l’esprit de la jeune femme. La voix est froide, le teint blêmes. « Où est Licia ? ». Comme si la jeune femme pouvait savoir où se trouvait sa mère. Si c’était le cas, il est bien probable qu’elle soit allée vers elle plutôt que vers la professeure d’enchantement. C’était une évidence qu’Elly refusait pourtant de voir. « Tu as tenté de la contacter ? ». La voix est brutale, si elle s’était habituée à la disparition de son amie, pensant la savoir vivante et en bonne santé, la donne était toute autre de savoir qu’elle pouvait courir un danger, ou pire encore …
Revenir en haut Aller en bas
Lara Wind
Lara Wind
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


[Habitation] Discreet Nest Empty
Re: [Habitation] Discreet Nest

Message par : Lara Wind, Sam 17 Nov - 17:29




— TW : Morceau de corps.

U
ne supplication, voilà comment l'on pourrait décrire les dernières paroles de Lara à cet instant même. Elle suppliait indirectement Elly de venir voir dans sa tête ce qu'elle avait vu quelques heures plus tôt, ne se sentant absolument pas capable d'exprimer la raison de son état. La douleur empêchait quasiment tout son de sortir convenablement sans le moindre effort et surtout, elle ne voulait pas en parler. Parler, c'était mettre des mots sur ce spectacle horrifique. Alors, la gérante de la BAM avait décidé que rien ne franchirait la barrière de ses lèvres sur cette soirée. Il fallait que l'ancienne Poufsouffle aille voir d'elle-même si elle voulait des explications.

Elle finit par s'exécuter et pénétra l'esprit de l'ancienne Gryffondor, qui était la « cible » pour la première fois d'un Legilimens. La sensation était fortement désagréable, dérangeante mais cela avait le mérite de calmer la crise de Lara. Elle cessa de pleurer, comme si partager ce souvenir lui enlever un poids des épaules. La douleur était encore vive, brûlante au creux de son ventre mais la colère s'atténuait. Une reprise de contrôle partielle semblait pointer le bout de son nez, du moins, pour ce soir. Histoire de pouvoir tenir devant Elly, de ne pas s'effondrer de nouveau.

Après avoir fouillé le dernier souvenir de Lara, et seulement celui-ci comme elle lui avait demandé, la Legilimens sortie de la tête de la Métamorphomage, qui fut frappée en pleine poitrine par les mots de cette dernière. La question heurta Lara en plein cœur, n'ayant pas la réponse à la question de son interlocutrice. Cette impuissance la bouleversa et sous les yeux de la propriétaire du Heurtoir, les cheveux et les yeux de Lara prirent une teinte bleue océan, symbole de son désarroi et de sa tristesse. Néanmoins, elle ne pleura pas. Elle resta stoïque, vidée de tout et sortit simplement un bout de doigt, accroché à un mot :


[Habitation] Discreet Nest Motrpt10


« T.L signifie Thomas Leva, le père de maman. Tu sais ce que ça signifie. »

Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


[Habitation] Discreet Nest Empty
Re: [Habitation] Discreet Nest

Message par : Elly Wildsmith, Sam 17 Nov - 18:06


La question ne trouve aucun écho chez la jeune femme aux cheveux rouge sang. Non. Il n’y aucune réponse qui s’extirpe alors que la brune saisit sa tasse de café et touille machinalement le liquide présent à l’intérieur. Elle n’a pas mis de sucre à l’intérieur, mais sa cuillère tourne et tourne encore et encore. Comme si cette simple mécanique pouvait l’aider à y voir claire dans la situation qui venait de se présenter à elle. Alors que rien, absolument rien ne pouvait l’aider, il fallait que ses neurones se connectent correctement, et qu’elle assimile l’horreur de la situation.

C’était déjà compliqué, mais il fallait admettre que les changements capillaires de la jeune femme étaient impressionnants. A tel point que la tête de l’ancienne auror pencha sur le côté, comme cherchant une explication rationnelle à tout ceci. Elle agrippe néanmoins le mot que lui tends Lara, mais n’y porte pour l’instant aucune attention. « Lara je … » mais elle ne finit pas, elle cille, hoche la tête, se concentre sur le mot reçu et repense à son amitié avec Licia. Difficile de ne pas savoir les relations tumultueuses qu’elle entretenait avec son paternel. Si l’on pouvait parler de relation dans ce cas. Ca n’en était pas une aux yeux de la brune, elle devait bien l’admettre. Elle lit le mot avec attention, ou plutôt elle relit les trois mots qui y sont posés avec attention, les repassant encore et encore à ses prunelles avides d’en savoir plus. Qu’avait-il pu bien faire à son amie ? Voilà la question que se posait Elly. « Je … ».

Chaque problème en son temps, là pour l’instant, les yeux de l’ancienne auror étaient accrochés aux cheveux bleus de la jeune fille. « Chaque chose en son temps Lara, on va s’occuper de ta maman, tu le sais … cependant … tu as vu tes cheveux ? » Une pause, avant d’ajouter « Accio Miroir » et un petit miroir s’extirpe de la salle de bain, se rendant droit dans la paume de main d’Elly, qu'elle tend vers la jeune femme. « Lara je crois que tu es … métamorphomage ». C’est presqu’il y aurait de l’admiration. Si le contexte de leur rencontre avait été différent, il est probable que la brune s’extasie outre mesure sur ce don si particulier. Mais là … les choses étaient différentes.
Revenir en haut Aller en bas
Lara Wind
Lara Wind
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


[Habitation] Discreet Nest Empty
Re: [Habitation] Discreet Nest

Message par : Lara Wind, Dim 18 Nov - 11:55




S
ilence. Rien que le silence alors qu'Elly remuait son café machinalement dans sa tasse, encore et encore, comme un tourbillon sans fin. Comme les sentiments de Lara qui se bousculaient, aucun n'étant capable de rester fixe. Son esprit n'était plus focalisé sur ce qu'elle avait vu au Manoir des Wind mais sur l'après, avec ses nombreuses questions. Comment allait-elle retrouver sa mère ? Était-elle toujours en vie ? Où l'autre démon avait-il pu l'emmener ? Elly accepterait-elle de l'aider ? Pour le moment, il s'agissait de questions sans réponses et qui torturaient Lara dans le creux de son estomac. Il était étonnant qu'elle ne soit pas encore aller vomir mais il fallait croire que le contrecoup de cette soirée arriverait plus tard, surtout qu'elle n'était pas au bout de ses peines.

Alors, tandis qu'Elly observait le mot ensanglanté tendu quelques secondes plus tôt, la gérante de la Boutique d'Animaux Magiques resta stoïque, câlinant machinalement Olympia. Ses yeux étaient vides de toute expression et elle se contentait d'attendre une réaction de la part de la professeure d'enchantements. Néanmoins, elle réussit à reprendre conscience quelques instants afin de ce saisir de la tasse de café pour en boire quelques gorgées, par politesse mais l'on sentait que les gestes de la spécialiste étaient robotiques, comme une machine informatique moldue que l'on lance. L'ancienne Poufsouffle s'en apercevrait peut-être. Celle-ci finit par réagir, tout aussi perdue que l'était Lara.

Ce qui ramena la Lionne a la réalité, c'était la préoccupation de son interlocutrice à ce moment précis. Ces cheveux ? Mais qu'est-ce qu'on en avait à faire ?! C'était le cadet de ses soucis d'être mal coiffée ou autre ! Notre apprentie Magizoologiste avait-elle oublié que son don de Métamorphomagie était apparu quelques heures plus tôt, dans le Manoir ? Certainement. Un brin agacée intérieurement, la jeune femme se saisit du miroir alors qu'Elly énonçait une vérité flagrante. Elle était Métamorphomage. Ses yeux reprirent conscience, alors qu'ils alternaient entre l'ancienne Poufsouffle et le miroir, observant dans celui-ci ses cheveux devenir vert de peur. Criant de surprise, la jeune femme balança le miroir au mur, en face des deux protagonistes. Le souffle était rapide alors qu'elle attrapait une mèche de sa crinière, redécouvrant une évidence «  Pa ... pa ... pardon pour le miroir. Mais ... mais c'est pas possible ! Je ne peux PAS être Métamorphomage !!» La panique, la peur, l'incompréhension. Nous étions repartis pour de nouvelles émotions en cette nuit tumultueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


[Habitation] Discreet Nest Empty
Re: [Habitation] Discreet Nest

Message par : Elly Wildsmith, Dim 18 Nov - 16:13


Le miroir vole en éclat, c’est un arrêt sur image que font les yeux de la brune. Elle voit les éclats de verre, le bois autour qui éclate, s’étale au sol dans un petit fracas. La surprise est de mise, et la jeune femme semble refuser l’évidence qui se jouait devant elle. La métamorphomagie était un don, un véritable don, mais beaucoup ne le voyait pas comme tel et il était probable que Lara fasse partie de ceux-ci. Ce n’est pas comme si son don s’était déclaré face à la vision d’horreur trouvée au Manoir Wind. Choc émotionnel non dissimulable, non traficable.

La brune bascule la tête, indique, gravement « Ce n’est pas grave, ne t’en fait pas ».  Vise le miroir avec sa baguette et se contente d’un « Reparo » alors qu’elle pose négligemment l’objet réparé sur la table basse. Les cheveux de Lara ont virés au vert, la brune, quant à elle, se masse les tempes, tentant d’y voir clair dans cette nuit d’insomnie aussi surprenante qu’intrigante. Et inquiétante aussi. Licia avait disparu, probablement enlevée par son propre père … Soupir. Il fallait que la brune se concentre, qu’elle procède par étape. Qu’elle rassure Lara, d’abord. « C’est … ça va … tu verras c’est … » mais les mots manqués cruellement à la brune pour rassurer Lara.

Alors son attention se reporte, non pas sur la chevelure verdâtre mais sur la disparition de son ami. Elle interroge « Tu sais où il aurait pu l’emmener ? ». C’est-à-dire où elles devront le chercher, le traquer. Ses dents grincent à cette idée, non pas qu’elle n’accepte pas d’aider Lara, juste que rien n’était prévisible. Que c’était compliqué. Mais elle le ferait. Pour Lara, pour Licia.
Revenir en haut Aller en bas
Lara Wind
Lara Wind
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


[Habitation] Discreet Nest Empty
Re: [Habitation] Discreet Nest

Message par : Lara Wind, Dim 18 Nov - 17:51




R
egard désolé qui bascule vers son hôte. Lara venait de se rendre compte de la bêtise qu'elle venait de faire. Débarquer pleine de sang chez l'ancienne Poufsouffle en plein milieu de la nuit, c'était déjà gonflé mais alors, briser son miroir sous le coup de la peur, c'était le pompom ! Les mains tremblantes continuaient de peigner la longue chevelure alors qu'elle envoyait un dernier regard d'excuse vers la professeure d'enchantements qui répara le miroir d'un simple sortilège.

Elle tenta même de rassurer Lara mais elle n'y arriva pas. De toute manière, c'était chose compliquée voir impossible. La gérante de la Boutique d'Animaux Magiques était véritablement perturbée, son esprit tournant à plein régime et étant incapable de se concentrer sur quelque chose de réel. Seule la présence d'Olympia et d'Elly l'empêchait de tourner de l'œil ainsi que le café, qu'elle but d'une traite comme on avale un verre d'alcool cul sec. Autant dire que le breuvage chaud lui brûla l'ensemble du système digestif alors que ses cheveux, une nouvelle fois, prenait une jolie couleur rouge, apaisante. Soupirant d'exaspération, elle leva un œil interrogateur vers Elly, question implicite. Ils allaient arrêter quand, de changer de couleur toutes les cinq secondes ? Non, il fallait se concentrer sur la question de la propriétaire du Heurtoir. Rassembler son esprit, arrêter de se lamenter et passer à l'étape suivante. Trouver maman.

« Ce monstre habite en France donc il a dû l'amener là-bas. Maman a vécu 3ans en France, près des Alpes. Peut-être que l'on pourrait commencer par là ? »
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


[Habitation] Discreet Nest Empty
Re: [Habitation] Discreet Nest

Message par : Elly Wildsmith, Dim 18 Nov - 19:11


Il y a une interrogation silencieuse dans les yeux de Lara. Comme si elle interrogeait Elly sur ce qu’elle était, sur ce que c’était. Sur comment, peut-être, elle pouvait contrôler son don aussi beau que difficile à maitriser. La brune n’en savait trop rien, elle n’avait pas de connaissance suffisamment précise là-dessus. A peine ce qu’elle avait pu lire, ça et là. La connaissance d’Esteban lui faisait penser que le contrôle de ses émotions était la clé pour apaiser les changements, pour calmer les tumultes du don, aussi beau qu’inquisiteur. Mais la brune se garderait bien de tout commentaire. Après tout, elle n’est pas fine connaisseuse de cette magie et elle préfère ne pas se risquer à ce genre de définition.

Elle hoche la tête sur les informations de Lara. C’est délicat, de se lancer dans ce genre d’expédition. Elly le sait et y est prête. Après tout elle voit suffisamment de chose ainsi pour savoir comment réagir en pareil cas. Mais Lara, tout juste sortie de l’adolescence, en est-elle seulement prête ? Une part de l’ancienne auror aimerait lui dire qu’elle se chargera de ça toute seule. Qu’il fallait que la gérante de la BAM s’occupe de sa vie, de son don, de son métier, que c’est ce que sa mère aurait voulu. Mais elle savait qu’en disant cela elle frustrerait juste la jeune femme. Alors elle vacille, bascule un peu sur le côté, cherche ses mots. Elle les pèse avec délicatesse. Se demandant quels sont ceux qui auraient le plus d’impact.

« Oui, nous devrions commencer là-bas ». L’accord tacite devient explicite même si la brune ignore dans quelle zone ténébreuse elle met les pieds. Elle ignore ce qui pourrait bien se passer, quel risque étrange elle pourrait bien prendre en se lançant ainsi à la poursuite de son amie. C’est dans ce genre de moment que la brune regrette l’absence d’un compagnon à ses côtés. Evan était quelqu’un a qui elle pouvait tout dire, qui avait ce pouvoir de la rassurer, d’un simple mot, d’un simple geste. La brune laisse sa pensée divaguait avant de rappeler à l’ordre son esprit. Il n’était pas temps pour ce genre de divagation. « Il faudrait déjà que tu apprennes à te … hmm contrôler ». Parce que le souci n’était pas le voyage, mais plutôt l’arrivée. Les cheveux couleur arc-en-ciel qui changent de nuance en fonction des émotions … Cela risquait de se faire remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Lara Wind
Lara Wind
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


[Habitation] Discreet Nest Empty
Re: [Habitation] Discreet Nest

Message par : Lara Wind, Sam 24 Nov - 11:31




O
bservant la tasse de café qui lui brûlait les mains, Lara se reperdit dans ses pensées et se réprimanda mentalement. Comment avait - elle pu débarquer en plein milieu de la nuit chez Elly, sans y être invitée ? Comment avait - elle pu lui imposer un drame familial alors qu'elle n'avait en aucun cas à y être mêlée ? Pas qu'elle n'avait pas confiance en l'ancienne Poufsouffle mais la Gérante de la Boutique d'Animaux Magiques ne voulait pas que son interlocutrice se retrouve mise en danger par une histoire que la jeune femme lui avait imposé, de par sa présence en plein milieu de la nuit. Néanmoins, une petite part d'elle - même soufflait le fait qu'Elly était une ancienne Auror et actuellement propriétaire du Heurtoir et professeure d'enchantements. Niveau capacité défensive et offensive ... Bah elle ne craignait pas grand - chose, du moins elle saurait répliquer en cas de situations critiques, ce qui n'était absolument pas le cas de Lara. Bon, les sortilèges, ce n'était pas tant le problème. Quand vous avez une mère ancienne employée des Langues de Plomb et professeure d'enchantements, vous bénéficiez de cours particuliers gratuits ... Et stricts, c'était le cas de le dire.

Non, le point gênant, comme le souleva implicitement Elly, c'était son don de Métamorphomagie. Les cheveux et les yeux qui changent de couleurs toutes les cinq secondes, ce n'est pas tellement discret, surtout qu'elle avait dû se faire repérer dans la rue quelques minutes plus tôt. Une petite lettre au Ministère de la Magie pour déclarer sa « situation » allait être nécessaire ... Super, un problème en plus à régler ! Soupirant, les cheveux de l'ancienne Gryffondor reprirent leur couleur châtain, signe d'un calme et d'un esprit revenu à peu près à la normale. Néanmoins, le contrecoup était violent et une migraine affreuse fit son apparition. Reposant la tasse de café, la vétérinaire magique attrapa Elegans, sa baguette, et se lança un sortilège pour soulager la douleur « Tu as raison ... Il va falloir se renseigner avant d'envisager quoique ce soit ... Je suis désolée de te demander mais ... Est-ce que je peux dormir sur le canapé pour la nuit ? Je ne me sens pas de transplaner à Serene Place ...»


— Fin du RP pour moi ! Tu as mon LA pour clôturer ! Merciiii pour ce RP :kiss:
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


[Habitation] Discreet Nest Empty
Re: [Habitation] Discreet Nest

Message par : Elly Wildsmith, Dim 25 Nov - 22:41


Les cheveux de Lara reprenaient leur teinte naturelle. Un châtain doux. Tranquille,  presque apaisant aux yeux d’Elly. C’était en effet le signe d’une alcamie. Même si elle n’ignorait pas que la calme intérieur chez la jeune femme allait être de courte durée. Après tout, Licia avait disparu, et ça, rien, ni personne, ne pourrait lui enlever de la tête. Elly en était bien consciente.

La tasse de café quitte les mains de la jeune fille et se dirige vers la table basse alors qu’un soupire se fait entendre et que Lara se jette un sortilège destiné – sans doute – à apaiser une douleur naissante au sein de son esprit. Elly aurait aimé lui dire, lui venir en aide. Mais ses piètres qualités en matière sociale la verrouille, l’abandonne. Elle soupire à son tour. Puis entends la requête de Lara. Elle hoche sa tête « Oui bien sûr ». Une pause avant de reprendre « Tu peux rester ici autant de temps que tu veux ». Elle lui demande juste de se lever, histoire de pouvoir préparer le canapé pour la nuit que la jeune fille va faire ici. « Ce n’est pas tout confort, mais si tu as besoin je suis juste à côté ».

Un dernier sourire, un dernier regard. Et la brune s’en retourne dans son lit. C’est certain : cette nuit, elle ne dormira pas. Pas plus que les nuits d’avant, bien sûr. Mais cette nuit une nouvelle inquiétude demeure : savoir ce qu’il est arrivé à Licia. Savoir comment Lara réussira à gérer son nouveau don, aussi beau qu’impressionnant.

Fin du RP

Merci Lara tu gères :kiss:
Revenir en haut Aller en bas
Matt Austin
Matt Austin
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


[Habitation] Discreet Nest Empty
Re: [Habitation] Discreet Nest

Message par : Matt Austin, Sam 22 Déc - 0:05


Autorisation d'Elly.
Elle à mon LA.
Musique


A vous. Tous. Excusez-moi.


Alors que l’aube venait de se lever, aucun rayon solaire ne semblait vouloir se montrer, laissant place à un temps grisâtre, dont une fine pluie tachait les pavés rougeâtres de la capitale anglaise. Une journée de pluie. Une météo dont les habitants de la ville allait devoir s’habituer, l’hiver approchant. Quelques rafales de vents montraient leur présence, préparant leur arrivée royale, soufflant dans les travées, dans les rues londoniennes, faisant frissonner les rares passants qui s’aventuraient si tôt à l’extérieur, bien loin de leur cocon douillet. Un silence de plomb semblait régner en seigneur ultime, quelques fois contrarié par des aboiements de chien ou des miaulements de chat. C’est un tableau, une peinture de la face cachée de la ville. D’une beauté peu connue de ses citoyens. Nous y étions. Ce moment où une ville n’allait tarder à s’éveiller, à ouvrir ses paupières et à respirer à plein poumon. Et comme tout le monde, elle profitait de ses derniers instants de calme, ces derniers moments de répits. Comme cet homme qui serre sa couette contre lui, alors même que son réveille ne cesse de sonner.

Quelque courageux déambulaient dans les rues. Certains venaient seulement de se lever et de puiser au fond d’eux pour trouver les ressources nécessaires à affronter cette météo peu clémente. D’autres, n’avaient tout bonnement jamais fermés les yeux, l’alcool ou encore quelques produits les ayant aidés à ne jamais trouver un sommeil qui ne cessait de revenir à la charge. Il ne fallait bien sur, ne pas oublier ces honnêtes personnes qui dormaient à même le sol, leur habitation étant la rue elle-même. Quelques uns l’avaient choisi, pour d’autres le choix s’était imposé à eux. Un bout de carton. Un bout de tissu. Ils le savaient. L’hiver arrivait. Rapidement. Une nouvelle épreuve pour certains. Une habitude pour d’autres.

Et puis. Puis il avait cet homme. Lui qui titubait, hésitant, contradictoire. Lui qui murmurait, chantonnait, sifflotait. Avait-il choisit ? Lui avait-on imposé ce choix ? Aucune idée. Il faisait tâche dans ce décor. Aucune écharpe. Aucun manteau sur le dos. Ni même une paire de gants pour affronter le froid. Quelques passants s’écartèrent de son chemin, non pas peur, mais par mépris, par pitié. Il ne faisait pas beau à voir. Ses vêtements étaient en piteux état. Autrefois, ces derniers devient avoir fière allure. Mais sa chemise de marque, froissée, tâchée de couleurs sombres, n’avait plus rien de resplendissant. Ni même son pantalon de costume. Déchiré par endroit, usé jusqu’à la craqûre à d’autres. Ses chaussures. Sous la couche de poussière et de crasse, nous pouvions apercevoir une pointe de bleue foncée. Du daim bleuté. Et que dire de sa cravate, dont le nœud dénoué pendait comme un corps sans vie. Elle aussi avait du avoir cette teinte de bleue foncée par le passé. Mais le tissu était usé et une longue tâche rougeâtre s’étendait quasiment sur toute sa longueur.

Alors qu’il déambulait, ses chaussures usées claquantes sur les pavés, une malheureuse jeune adolescente trop penchée sur son smartphone de dernière génération lui rentra dedans. Malgré sa taille de guêpe, elle ne recula guère. Se fut lui qui fit quelques pas en arrière, basculant dangereusement, mais ne faisant aucun effort pour se rattraper. Un miracle qu’il ne chute pas. Et quand l’adolescente s’approcha pour s’excuser, elle hoqueta en découvrant le visage de l’homme. Elle ne prit pas le temps de le détailler, préférant reprendre son chemin d’un pas plus pressé pour ne pas avoir à discuter avec lui. Et son visage resta gravé au plus profond d’elle. Un visage tuméfié par le temps autant que par un quotidien de débauche. Le nez de l’homme formait un angle bizarre, tandis qu’une croute de sang sécher s’étendait de sa narine droite et contournait ses lèvres pour finir sa course au bout du menton. Sa paupière gauche recouvrait à moitié son œil, ne laissant entrevoir qu’une pupille grisâtre. Et entourant cette paupière, un hématome bleuté, violet. Un œil au beurre noir. Douloureux au toucher. Sa plus basse des lèvres, quant à elle, était ouverte, laissant couleur un faible flot rougeâtre. Et la barbe de l’homme n’avait plus rien d’entretenue. Ses poils d’un gris tirant sur le blanc frisaient, s’entremêlaient, essayant de se faire un chemin entre les taches de sang qui les recouvraient.

Mais l’homme ne semblait se soucier de son aspect. Ni même de l’odeur qu’il dégageait. Pourtant, l’odorat était surement le sens le plus développé des individus. Et on pouvait sentir, se dégageant de son corps, cette odeur de crasse, de débauche. Celle mêlant le raffinement d’un alcool de bas qualité avec celle de la clope froide, fumée pour ensuite être inhalée au plus profond de son corps. Une odeur terriblement désagréable pour les personnes qui osaient s’approcher un peu trop de près de cet individu. Une odeur qui le suivait, le pourchassait dans les rues, et qu’il ne semblait pas essayer de fuir. Qui au contraire, l’enveloppait comme une cape qui le protégeait. Le protégeait des autres. Le protégeait de lui.

Et l’homme déambula, encore et toujours. Avait-il un réel but ? Nul ne pu le dire. Mais son chemin le mena vers un bar, une taverne. Le repère d’une espèce. Un taudis aux yeux des autres. La passerelle entre deux mondes. Entre deux mondes auquel l’individu appartenait. Avait appartenu. Car dans ce moment, il avait la certitude. Certitude de ne plus appartenir à l’un des deux. Plus rien ne le rattachait à ce monde, à celui dans lequel il allait retourner. Il ne voulait ne plus rien à voir dans avec celui ci. Et pourtant. En traversant la porte d’entrée de la taverne, un traversant la salle principale sous le regard méfiant du tenancier qui n’appréciait guère sa présence ci, l’homme s’apprêtait une nouvelle fois à quitter le monde dans lequel il se sentait le mieux, pour retourner dans celui qu’il avait abandonner. L’homme savait. Savait qu’il n’avait plus rien à faire ici. Et pour preuve, face à se mur de brique, il lui fut incapable de réaliser la moindre prouesse. Ses deux mains contres le mur, il essaya de le pousser. Il murmura d’étranges mots. Frappa à plusieurs reprises contre, paume ouverte et quelques fois poing fermé. Il arriva seulement à faire écouler un nouveau flot rougeâtre de la jointure de sa main droite.

Il ne sut dire combien de temps il resta la. Dos au mur. Le regard dans le vide. Quelques secondes ? Quelques minutes ? Ou même des heures ? Il n’avait plus aucune notion du temps. Il refusait tout bonnement de se laisser contrôler par ce dernier. Il lui avait assez couru après. Assez perdu son propre temps. Alors, quand une étrange femme au chapeau pointu et à la longue robe orange se présenta devant lui, il s’écarta simplement, la regardant agiter un bout de bois contre les briques. Et nullement étonné, l’individu regarda ces dernières s’écarter, pour ouvrir une arche sur ce monde perdu. Oublié. Dans lequel il s’engouffra, sans aucun état d’âme. Titubant par moment. Son œil valide plissé pour se repérer dans la foule déjà abondante à cette heure hâtif de la journée.

Ses pas le guidèrent dans la rue principale, entre les vitrines décorées et mouvantes du chemin sorcier. Il se fit bousculer mais garda son cap. Puis il bifurqua entre deux magasins, dans une étroite ruelle, sombre, que son odeur ne tarda pas à remplir. Un simple escalier lui permettant d’accéder aux appartements situés juste au dessus des magasins. C’était la première fois qu’il venait ici, pourtant, il ne semblait pas découvrir l’inconnu. Car lui ne ressentant pas sa propre odeur, il sentait la sienne. Celle qui avait provoqué sa chute. Son abandon. Sa perte. Celle qui l’avait expulsé de ce monde. Tant de regret. Tant de personne laissée derrière lui. Et pourtant, voilà qu’il était devant la porte de la personne qui l’avait jeté plus bas que terre, plus pire qu’en enfer.

Trois coups sur la porte. Trois coups. Le premier hésitant mais les deux autres fermes.

Un sorcier, car oui, il en avait été un, aurait tenu sa baguette fermement dans sa main, prêt à une éventualité sombre. Mais il ne l’était plus. Il n’avait plus rien de ce monde, plus un seul objet qui autrefois, était son quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

[Habitation] Discreet Nest Empty
Re: [Habitation] Discreet Nest

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 4

 [Habitation] Discreet Nest

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.