AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-36%
Le deal à ne pas rater :
Bose QuietComfort 20 – Écouteurs Intra-auriculaires
159 € 250 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande
Page 6 sur 38
Dans la salle de détente.
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 22 ... 38  Suivant
Alice Rahl
Gryffondor
Gryffondor

Dans la salle de détente. - Page 6 Empty
Re: Dans la salle de détente.
Alice Rahl, le  Dim 10 Fév - 16:21

Légerement sur les nerfs; Shanka fixa David d'un air euuh... pas trés ... assez... bizare dirons-nous. Elle avait aperçu Jenny qui venait juste de rentrer dans la salle de détente en lui lanceant un grand sourire et se décida alors de répondre à David:

-ok... Bon, va-y... je sais pas ou tu va mais va-t-en; à un de ses jours peut-être....

Elle tourna les talons et rentra dans la salle de détente en prennant bien soin de fermer la porte derrière elle. Le métal berceait toujours la pièce; elle aperçu Jenny dans un coin de la pièce et vint rapidement s'asseoir à côté d'elle en lancant un bref 'salut' au passage. Assise; elle se pris la tête entre les mains et commençea à radoter diverses choses incomprèhensibles...
*Les hommes; tous pareil... savent jamais ce qu'ils veulent... nous font tourner en bourrique... Pourquoi j'y crois encore?... Quelle idée aussi in... gnegrebelelele... Pourquoi j'ai fait ca?... plus jamais confiance...tous les mêmes... pensent à rien... grninvrpmfk*
David Page
David Page
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Dans la salle de détente. - Page 6 Empty
Re: Dans la salle de détente.
David Page, le  Dim 10 Fév - 17:07

Ah la la la la, David ne savait plus où se mettre, Shanka, l’envoya ch*** puis elle rentra à l’intérieur de la Salle de Détente. David était tout seul devant la porte, il regrettait tellement d’avoir embrassé Shanka, de lui avoir donné un espoir qu’il avait du lui enlever un peu plus tard. Lui-même ne comprenait pas pourquoi il avait dit à Shanka qu’il devait partir, il était bien là et il s’était créé des problèmes inexistants. Quel idiot il était. En plus, maintenant, Shanka ne voudrait sûrement plus lui parler.


David regarda la porte de la salle puis il se dirigea vers l’extérieur du château, il avait besoin de prendre l’air, tellement il était déçu de lui-même, ainsi que de la réaction de Shanka, qui n’avait pas non plus essayé de le comprendre. Il éprouvait un sentiment sur lequel il na’rrivait pas à mettre de nom. Pusi il se dit que ce n’était pas un e fatalité et il se promit de retourner voir Shanka lorsqu’il la recroiserait à nouveau et il aurait une discussion avec elle.

Il rentra donc à la salle commune, pour pouvoir réfléchir en paix, sans que personne ne vienne le déranger
Jenny Valentine
Jenny Valentine
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans la salle de détente. - Page 6 Empty
Re: Dans la salle de détente.
Jenny Valentine, le  Dim 10 Fév - 22:03

Jenny regarda Shanka rentrer dans la pièce et se mettre à rouspeter contre le garçon qu'elle veanit apparemment d'envoyer paitre. Elle la laissa quelques minutes dans son humeur noir, afin de ne pas aggraver la situation, puis, lorsqu'elle trouva le temps suffisemment long por ne pas recevoir les foudres de la jeune fille, se pencha vers elle pour l'observer. Shanka semblait particulièrement outrée de quelque chose que Jenny ignorait, n'étant pas présente lors de l'incident. Une main compatissante se posa sur la Griffondor et la regarda tendrement:

- Quelque chose ne va pas? Tu veux peut-être en parler, sinon, ça ne fait rien, je ne chercherai pas à m'occuper de ce qui ne me regarde pas...

Même si elle disait cela, une profonde curiosité la tenaillait avec force, se demandant réellement ce qui avait bien put se passer. L'élève jouant du métal était toujours profondément consantré et ne semblait pas savoir quoi que se soit. Jenny se surprit à envier les légilimens mais fit disparaître cette idée impropre et peu personnel. Fronçant les sourcils, elle se repositionna contre le dossier de son fauteuil et s'enfonça dedans, se mettant dans la position la plus confortable possible, afin de profiter au maximum du siège. La prefète jeta un coup d'oeil vers Shanka, qui n'avait toujours pas bougé et se demanda si elle n'avait pas assez attendu avant de lui demander le sujet qui fache...
Alice Rahl
Alice Rahl
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans la salle de détente. - Page 6 Empty
Re: Dans la salle de détente.
Alice Rahl, le  Lun 11 Fév - 20:12

Un peu énervée par la réaction de David; Shanka était restée enfermée sur elle-même un bon bout de temps à réfléchir à tout et n'importe quoi; ses défauts, ce qu'il fallait changer; pourquoi les mecs étaient comme ca enfin bref tous les sujets y étaient passés... Lorsque Jenny lui posa une question; Shanka sursauta. Elle avait complètement oublié la présence de la jeune fille à côté d'elle qui se voulait compatissante... Shanka se dit qu'il valait mieux lui expliquer; deux avis valent mieux qu'un ; Jenny pourrait peut-être l'aider... Elle lâcha la tête et se mit à observer le feu le regard vide et le visage sans émotions...

-Boaa c'est ce David in!On s'est rencontrés dans le parc tout à l'heure et ca a été... pouf! voilà comme ça!

Shanka sourit; se rappelant ce qu'il s'était passé à peine une heure plus tôt et arrêta de fixer le feu pour regarder vaguement Jenny...

-En fait je lui suit tombé dessus... Et puis on à parlé, et on est venu ici... Il n'y avait personne et puis... il m'a embrassé... Je sais!je sais c'était tôt!Mais il était si gentil et tout allait si bien! Puis on a continué notre conversation comme si de rien était et lorsque je lui ai demandé si il aimait bien les moldus et bien je ne sais pas... Il a paniqué et m'a dit qu'il devait partir et tout, il m'a vraiment laissé en plan et est sorti sans expliquations! Mais qu'est ce que j'ai fait?!Tu ferrais quoi toi à ma place??

Avoir expliqué comme ça la situation à quelqu'un soulageait beaucoup Shanka; Jenny pourrait peut-être l'aider...
Jenny Valentine
Jenny Valentine
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans la salle de détente. - Page 6 Empty
Re: Dans la salle de détente.
Jenny Valentine, le  Mar 12 Fév - 9:12

Jenny avait écouté avec attention ce que Shanka lui raconta et lui demanda ensuite quel était son avis à elle. La prefète resta tout d'abord silencieuse et sembla réfléchir à ce qu'elle aurait pu répondre fasse à cette situation. Elle ferma les yeux et visuala la scène comme son amie lui avait raconté, puis les rouvrit pour la regarder.

- Je pense pas que c'est un rapport avec les moldus... Peut-être est-ce à cause du baiser, il a réalisé un peu tard qu'il avait été trop... euh comment dire ça.... entreprenant? Oui c'est ça, il s'est vu trop entreprenant et cela à dû lui faire peur...

Elle se mit à gesticuler de sorte de se mettre à genoux dans le fauteuil et se pencha sur l'acoudoir pour regarder Shanka et la faire tout en faisait le clown. Manquant de se casser la gueule elle dit avec un sourire pour la consoler:

- Moi tu sais, je crois que je lui aurais foutu ma main dans la gueule! Smile

Elle éclata de rire, d'humeur joyeuse et s'amusa à se balancer dans le siège, le faisant chavirer dangeureusement...
Alice Rahl
Alice Rahl
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans la salle de détente. - Page 6 Empty
Re: Dans la salle de détente.
Alice Rahl, le  Mar 12 Fév - 17:55

En voyant Jenny tomber à moitié , Shanka s'esclaffa déja... La haine dans son regard disparut et l'arc-en-ciel de petite fille revint au fond de ses yeux et lorsque Jenny dit- Moi tu sais, je crois que je lui aurais foutu ma main dans la gueule! Smile SHanka rit de bon coeur avec elle! Allala trop entreprenant alors? bah dis donc... Voir JEnny faire le clown pour la remotiver lui redonnait confiance en elle et elle commencait à éprouver une profonde amitié pour la jeune fille

-Ca c'est bien un homme in! Ca ne sait pas réfléchir et agir en même temps!De toute facon, un de perdu, 10 de retrouvés non?... Avec 10 ca serait peut-etre un peu trop, je t'en preterais si tu veux!

Shanka se mit à rire de plus belle et se retrouva couchée sur le fauteuil; reprenant son souffle, les yeux pétillants, ayant zappé pour le moment ce qui venait juste d'arriver... Ah ce qu'elle aimait riire! LE meilleur anti-dépresseur qu'elle connaisse
Jenny Valentine
Jenny Valentine
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans la salle de détente. - Page 6 Empty
Re: Dans la salle de détente.
Jenny Valentine, le  Lun 18 Fév - 22:02

Jenny remarqua que la jeune Griffondor recommença à sourire. Comme quoi, faire des pitreries avait du bon! Smile Savoir qu'elle pouvait rende quelqu'un de bonne humeur fit du bien à la jeune préfète car ces derniers temps, elle avait l'impression de ne servir à rien. Shanka était agréable et Jenny ne regrettait pas du tout de l'avoir rencontré... Ecoutant les commentaires de la jeune fille, elle ne put s'empêcher d'éclater de rire. Elle se pencha vers elle et lui fit un clin d'oeil, se moquant totalement que son fauteuil était en déséquilibre.

- Si tu te trouve 10, je suis d'accord pour en prendre un, voir deux peut-être! Wink Smile Moi je veux celui avec les cheveux longs!! J'adore les mecs comme ça! Mon mec idéal doit avoir de l'humour, être gentil, patient, fidèle, solennel, amateur de Manga et RPG et... ah oui! Avoir un max de thune et être beau gosse! ^^

Elle se laissa tomber dans son siége et se positionna à l'envers, les pieds sur le dossier. Elle eut un rictus en imaginant sa position et jeta un regard vers Shanka qui la regardait à l'envers.

- Et qui dit beau gosse pour moi, dit avoir les cheveux longs! Gagnant Bon d'accord, j'avoue qui peut y avoir des mecs beau sans les cheveux longs, mais ça leur retire un certain charme! Smile
Et toi, c'est quoi ton idéal masculin?

Elle recommença à se balancer, tout en restant dans sa position de 'je veux que le sang me monte à la tête' et regarda la pièce sous cette angle là, remarquant qu'elle n'avait pas la même distance de vue que lorsqu'elle était droite....
Alice Rahl
Alice Rahl
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans la salle de détente. - Page 6 Empty
Re: Dans la salle de détente.
Alice Rahl, le  Mer 5 Mar - 19:21

[:embarassed: désolé pr le retard j'avais complètement zappé!!]

Shanka, déja écroulée par le discours de Jenny rit encore plus en la voyant la tête à l'enevers et se demanda quelques instants pourquoi elle était ainsi mais elle ne lui posa pas la question...Lorsque Jenny parla de 'cheveux longs' de suite Shanka fut captivée par le discours et lorsque la Serdy lui demanda son idéal; il ne lui fallut pas longtemps pour répondre:

-IDéeal? mon ex?! *elle rit toute seule* Grand, blond, cheveux longs et bouclé, les yeux je m'en fou!Sympa et qui me fait rire! Et qui écoute de la bonne musique aussi parce que ca c'est quand même hyper important l'air de rien!

Elle reflechit à la phrase de Jenny'ca lui retire un certain charme' et effectivement, elle aimait bien certains garçons non chevelu mais elle craquait beaucoup plus pour les cheveux longs!
Fani
Fani
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Dans la salle de détente. - Page 6 Empty
Re: Dans la salle de détente.
Fani, le  Ven 16 Mai - 15:29

L'après-midi était médiocre, il pleuvait sans interruption depuis plusieurs heures alors que quelques jours auparavent il faisait tellement beau. Ces sautes de temps avaient une influence sur le moral de Fani. Elle s'ennuyait, passait de la joie à la mauvaise humeur en quelques minutes seulement. la moindre contrariété la mettait hors d'elle. Bien entendu, elle travaillait beaucoup avec sa formation, mais quand même. Les cours lui manquaient un peu, et puis ces temps-ci elle n'avait pas franchement été sociable... La jeune femme se promenait dans les couloirs du chateau quand elle arriva devant la salle de détente. N'ayant rien de mieux à faire, elle entra, on ne sait jamais peut être que quelqu'un y serait, et dans le pire des cas elle pourrait profiter du calme pour réfléchir un peu...

Il n'y avait effectivement personne, pas étonnant, les examens approchaient, les élèves devaient certainement réviser ou d'ailleurs etre toujours en cours à cette heure ci. Fani s'approcha d'un fauteuil, passa ses doigts sur l'accoudoir. Elle n'était jamais venue ici auparavent. L'idée ne l'avait même jamais effleurée... La mélancolie la saisit brusquement et elle se laissa tomber dans le fauteuil, qui se révéla plus que confortable. Fani se mit alors à penser, une introspection comme aurait dit sa mère, fana de psychologie moldue. Qu'avait elle fait ces derniers temps? Pas grand chose, du moins pas grand chose de bien. Toutes ces histoires la fatiguaient, Fani n'avait pas envie de courrir après les gens, du moins elle n'en avait plus envie. Elle était lasse de devoir penser aux autres, de s'inquiéter de ce qu'ils pourraient penser. Et bien entendu, il y avait cette histoire avec Bako...

D'un geste de la baguette, Fani fit apparaitre une bièraubeurre qu'elle ouvrit en fesant levier sur l'accoudoir du fauteuil. Le liquide légèrement ambré la désaltéra, alors qu'elle regardait la pluie ruisseler le long des fenêtres. Vraiment, quel temps de chien. Fani se leva et s'approcha de la fenêtre, pour observer l'extérieur détrempé qui s'ouvrait à elle. Au loin, elle put appercevoir le terrain de quidditch, bien entendu déserté avec ce temps pourri. La jeune femme resta ainsi un long moment, le front collé contre la vitre, à regarder l'eau couler, comme si cela pourrait la laver, la purifier, lui oter tout sentiment.

La gryffondor se rassit finalement sur le fauteuil en soupirant, et d'un nouveau coup de baguette fit apparaitre un livre qu'elle prit et commença à lire. C'était un auteur moldu de science fiction, et Fani étrait fascinée par ce genres d'histoires. Peut être le fait de ne pas vivre dans un monde magique rendait les moldus plus imaginatifs que les sorciers. Elle se plongea dans la lecture avec toute sa concentration et toute son attention, pour ne plus penser, ne plus réfléchir, fuir ce présent trop petit pour elle qui l'étouffait de plus en plus...
Eurora
Eurora
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Louve Grise
Occlumens
Chercheuse (Spec. Animagus)


Dans la salle de détente. - Page 6 Empty
Re: Dans la salle de détente.
Eurora, le  Sam 15 Nov - 0:16

Vers la fin de la soirée de cette journée, une ombre dissimulée dans une longue cape noire de l'uniforme de Poudlard longeait le couloir du troisième étage, désert en cette période de la journée. Enfin, le couvre feu n'était pas encore sonné donc c'était plutôt étrange de ne rencontrer personne mais Eurora n'y pris pas garde. Elle cherchait un endroit calme pour pouvoir faire le tri dans ses pensées, un endroit où repasser dans son esprit tout ce qui s'était déroulé dans les semaines passées. De son frère à sa mère, à Sara en passant par Réon... Au bout d'un long déambulement dans les couloirs aussi tristes que ses pensées mélancoliques, une idée la heurta. Elle savait précisément où elle voulait aller.

La salle de détente.
Faisant bifurquer ses pas dans le couloir, elle se dirigea vers l'objet de ses pensées en cet instant. Cela faisait très longtemps qui plus est qu'elle n'était pas allée à cet endroit...


Lorsqu'elle entra dans la salle, elle fut heureuse de n'y trouver personne. Elle pourrait s'installer dans un coin, bouquiner, se reposer, laisser errer ses pensées au gré de sa volonté et au gré de ses inquiétudes comme de ses tristes pensées...

Elle laissa errer ses pas au hasard de la salle. Il régnait une température tempéré, il y faisait bon, ni trop chaud ni trop froid et la luminosité assez claire malgré qu'Eurora ne voyait de fenêtres nul part... La salle était propice à tout endormissement lorsqu'on voulait dormir et surtout, propice à un espace où l'on pouvait laisser errer ses pensées.

Vers le fond de la salle, elle trouva à même le sol un tas de coussins empilés là qui semblaient l'appeler silencieusement. Des coussins rouges et dorés ornés de dessins joliment brodés. Ils semblaient bien confortables. Les étalant pour se faire un petit nid douillet, elle s'allongea par la suite sur le lit effectué et sortit de son sac qu'elle trainait toujours avec elle, une feuille de papier et un crayon...

Peu à peu, des mots se mirent à déambuler dans ses pensées et les sentant la hanter, la hanter jusqu'à lui envahir entièrement l'esprit, jusqu'à l'empêcher de penser correctement l'esprit libre, elle décida de les coucher sur papier...

"Lorsque les Ténèbres s'effacent de mes yeux et que la lumière réapparait peu à peu,
Rien n'est encore visible qu'une simple ombre sur mon visage baigné par des larmes amères.
Elles ne veulent me quitter tellement fort est mon ressentiment et le silence de mes pleurs.
Venant de la lumière est apparue l'ombre d'un Ange, celui-ci est venu me chercher
Avec le vœu d'emporter ma peine mais il n'a pu l'en décrocher..."

Poussant un profond soupir, elle replia soudain son parchemin et le laissant glisser à ses côtés, elle se laissa aller sur le dos et les mains derrière la tête, elle ferma lentement les yeux dans l'intention de se reposer un peu, aussi bien ses pensées que son âme...


[J'attends Morgane Mac Millan et Adreas S. Black ma moman adorée à poster après moi s'il vous plait. Merci. xD]
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Eurora
Eurora
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Louve Grise
Occlumens
Chercheuse (Spec. Animagus)


Dans la salle de détente. - Page 6 Empty
Re: Dans la salle de détente.
Eurora, le  Sam 15 Nov - 3:24

... Elle ferma lentement les yeux dans l'intention de se reposer un peu, aussi bien ses pensées que son âme... Lentement, elle sombra dans un sommeil sans rêves véritables... La réalité sembla s'éloigner peu à peu... Des ombres se mouvaient autour d'elle, elle semblait reconnaître certaines silhouettes, d'autres non mais celles qu'elle croyaient reconnaître n'étaient qu'illusions car elle ne les avaient jamais vues... Le plus bizarre était que certaines silhouettes devenaient de plus nettes à mesure qu'elles se rapprochaient, meme si elle semblait se trouver derrière un voile gris pâle... Le voile sembla se dégager de lui-même, les libérant ainsi et laissant ainsi à Eurora le loisir de les voir... de les revoir... Avec un sursaut au cœur dans son sommeil, Eurora reconnut son oncle et sa tante... Puis, un deuxième sursaut et une larme lui coula sur la joue lorsqu'elle reconnut son père, disparue il y avait bientôt un an. Mais pourquoi donc les voyait-elle en rêve !!!!!!!! Ils semblaient si réels et en même temps, si... irréels.

La scène s'éclaircit alors brusquement. Au grand jour, des silhouettes apparurent et Eurora se sentit éblouie par une puissance lumière rouge qui lui passa par-dessus la tête... Elle se jeta à plat ventre pour l'éviter avant de se rendre compte qu'elle se trouvait dans son rêve et qu'elle ne pouvait se faire atteindre. Il semblait pourtant si réel... Relevant la tête, des éclairs de lumières rouges, verts, bleus zébraient les alentours... Deux personnes semblaient être les cibles puisque tous les rayons se dirigeaient vers elles... Des dizaines de silhouettes semblant dans l'ombre les entouraient... Eurora se mit involontairement à trembler. Elle semblait elle-même au centre de la bataille et, son estomac noué pour elle ne savait quelle raison, elle vit avec soulagement la femme visée esquiver l'un des sorts... Mais soudain, un cri muet lui sortit de la gorge alors qu'elle voyait quelques minutes plus tard, la femme aux longs cheveux blonds cendrés se cambrer vers l'arrière, effectuer lentement une longue chute vers le sol pour ne plus bouger ensuite, inerte sur le sol dallé et gris... Un éclair de lumière l'avait heurté à la poitrine. Sans voir rien d'autre de la scène ensuite, en ressentant la pire douleur jamais ressentie, la jeune Poufsouffle se réveilla en sursaut et se redressant, elle mit quelques minutes à se convaincre que ce qu'elle venait de vivre était seulement un rêve... Elle sentit la parchemin au toucher de ses doigts et le reprenant, elle leva la tête et reconnut à ce moment en face d'elle, la jeune Gryffondor déjà rencontrée un peu plus tôt au cours de Défense contre les Forces du Mal.


- Tiens bonjour, je suis désolée je me suis endormie... Je ne t'ai pas entendu arriver.


Désignant le parchemin elle ajouta en souriant :

- Je m'occupais l'esprit à écrire quelques vers.

Malgré qu'elle souriait, les images de son rêve lui revinrent à son esprit. C'était un rêve... si réel. Elle avait senti quelque chose en elle comme si... comme si quelque chose d'elle-même savait que ce n'était pas un rêve... Incompréhensible. Elle était bien placée pour savoir qu'elle n'avait jamais vécu, ou vu, quoique ce soit de ce rêve...?

*Ne pourrai-je donc être jamais tranquille ?!!!*
pensa t-elle en s'énervant soudain à propos de son "rêve". Enervée, mais plus contre elle-même que contre quiconque d'autre.
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Eurora
Eurora
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Louve Grise
Occlumens
Chercheuse (Spec. Animagus)


Dans la salle de détente. - Page 6 Empty
Re: Dans la salle de détente.
Eurora, le  Dim 23 Nov - 1:51

[i]Son esprit toujours autant chamboulé par ce qu'elle venait de voir, elle saisit de très loin des paroles... Elle se força à sortir de ses songes pour se concentrer sur la situation présente et les paroles de la jeune Gryffondor lui vinrent aux oreilles...

- T’inquiète pas, je comprends qu’on puisse être suffisamment fatiguée pour s’endormir comme ça. T’es tu bien reposée au moins ? Tu as l’air …

A l'air quoi au juste?... Oui elle avait l'air, elle avait bien l'air... Mais de quoi? Elle avait l'air de quoi? Elle-même ne le savait pas. Déboussolée, incertaine, surprise, effrayée parce qu'elle venait de vivre ou de voir... Ou autre chose...? Perdue??? Elle se sentait déjà quelque peu perdue ces derniers temps, perdue dans des sentiments conflictuels et venait s'ajouter à cela, un cauchemar des plus étranges... Elle se sentait perdue oui, et quelque peu effrayée.

- Non, en fait, je ne me suis pas très bien reposée mais... c'est pas grave. Je crois que je ne pourrai pas mieux me reposer de toute façon...

* C'est déjà bien que j'ai pu rêver... Même si c'est un cauchemar*, pensa t-elle...

Elle leva la tête en entendant Morgane prendre la parole de nouveau...

- Et tu écris sur quoi sans indiscrétion ? J’aime moi aussi écrire mais pour le moment rien ne vient.

La jeune Poufsouffle songea un long moment, se laissant emporter par ses pensées... Ce qu'elle écrivait?...
Ses sentiments... L'amèreté de ses sentiments transparaissait dans la plupart de ses poèmes... Et plus particulièrement ces dernières semaines... Elle répondit :


- J'écris des poèmes. J'écris également des histoires mais en ce moment là, je suis plus portée sur les poèmes. Je mets en vers mes propres sentiments...

Elle se tut, ne voulait étaler de trop en quoi consistait ces sentiments. Puis, elle se souvint de la seconde partie de la phrase de la jeune Gryffondor.


- Tu as dit que tu écrivais aussi... ? Tu écris quoi si ce n'est pas trop indiscret?

Elle garda le silence. Elle connaissait que l'on veuille garder quelques secrets sur ce que l'on pouvait écrire. Il y avait des choses parfois que l'on préférait garder pour nous, des choses pour lesquelles on voulait conserver le secret... car soit on avait peur de les révéler (comme elle), ou soit justement c'était un secret dangereux qui dans les mains d'autrui pouvait nous mettre en danger. Ou pour une quelconque autre raison encore qui ne lui vint pas à l'esprit à cet instant.
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Eurora
Eurora
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Louve Grise
Occlumens
Chercheuse (Spec. Animagus)


Dans la salle de détente. - Page 6 Empty
Re: Dans la salle de détente.
Eurora, le  Dim 30 Nov - 4:06

Enfin, Eurora essaya de se détendre autant son esprit que son âme de toutes ces douleurs et ces incompréhensions qui lui torturaient le cerveau. Il lui semblait que celle-ci allait exploser et à cette seule pensée, elle ressenti soudain un étrange malaise qui parut lui vriller la tête en deux... Elle fit un effort sur elle-même et reporta son attention sur la réalité alors qu'elle entendait Morgane parler...

- Ecrire est un moyen comme un autre pour se vider l'esprit et le cœur, j'aime le faire de temps à autre, mais comme je suis souvent dans un arbre j'ai peux de chose pour les faire. Je vais te paraître un peu excentrique mais je ne me plais que dans les arbres, au milieu de leur feuillage. Plus l'arbre est haut mieux je me sens. Si un jour tu me cherche il te suffira peut être de lever les yeux vers le sommet d’un arbre pour m’y voir.

La jeune Poufsouffle eut un léger sourire et songea aussitôt...
"Se vider le coeur et l'esprit sur un papier, donner à ce papier une partie de sa mémoire, de soi-même... ce que l'on a de plus douloureux en soi comme s'attendant à ce qu'il absorbe une partie de notre peine... "

Elle fut certes étonnée d'apprendre qu'elle passait le plus clair de son temps dans les arbres mais elle comprenait ou pensait comprendre car, de toute façon on ne se comprenait parfois même pas alors aller comprendre entièrement les autres, c'était un vrai challenge que d'y parvenir... De toute les façons, en ce qui la concernait, elle-même elle aimait sentir la nature belle et sauvage autour d'elle, l'entourer, y égarer ses pensées... et ses sentiments au gré des vents. La nature lui procurait une telle sensation de Liberté, une Liberté à l'état pur. Tous ses ennuis semblaient s'évanouir comme la rosée le matin au vent. Certes elle ne grimpait pas pas aux arbres mais il devait y avoir une vue magnifique de là-haut après tout et une telle sensation d'être libre... Et peut-être Morgane se sentait-elle tout simplement plus libre en pleine nature que passer beaucoup de temps parmi les sorciers....?

D'un coup, un intérêt plus vif se fit en Eurora. Cette jeune Gryffondor l'intrigua bien qu'elle contint son questionnement.

Elle se rassit, repliant ses jambes sous elle. Ses doigts touchèrent quelque chose et effleurant les mots qu'elle avait couché sur papier il y avait de cela un quart d'heure, elle relut d'un regard triste son petit poème... Les mots lui traversaient l'esprit sans qu'elle semble les comprendre comme si son esprit refusait de se rendre compte que c'était bien elle qui les avait écrit, comme s'il refusait la souffrance en elle pour mieux s'en dégager... et se détacher de l'objet de cette souffrance...

"Lorsque les Ténèbres s'effacent de mes yeux et que la lumière réapparait peu à peu, Rien n'est encore visible qu'une simple ombre sur mon visage baigné par des larmes amères. Elles ne veulent me quitter tellement fort est mon ressentiment et le silence de mes pleurs. Venant de la lumière est apparue l'ombre d'un Ange, celui-ci est venu me chercher. Avec le vœu d'emporter ma peine mais il n'a pu l'en décrocher..."

La voix de Morgane lui fit relever la tête...

- Si nous sortions d’ici pour aller dans un endroit plus animé, rester ainsi à penser à ce que nous ne pouvons avoir, cela n’est jamais bon. Qu’en penses-tu ?

Elle sortit de ses pensées et se sentit soudain oppressée entre les murs de cette salle pourtant immense... Elle avait besoin de reprendre son souffle, de reprendre vie et goût à la Vie, de respirer à nouveau un air purifié et renouvelé, d'égayer ses pensées... Elle se leva...

- Oui, sortons. Dans le parc, au lac peut-être ou ailleurs comme tu veux, répondit-elle à la jeune Gryffondor qui la regardait en attente d'une réponse. Ou plutôt dans la grande salle si tu veux bien. L'heure du repas du soir approche.

Oui, elle voulait sortir... Elle en ressentit le désir plus pressement encore, rien que d'y penser. Pouvoir laisser s'envoler tout ses ressentiments, à nouveau...

Morgane sembla d'accord. Les deux filles se levèrent et sortirent de la salle de Détente pour se diriger vers la Grande Salle.
Contenu sponsorisé

Dans la salle de détente. - Page 6 Empty
Re: Dans la salle de détente.
Contenu sponsorisé, le  

Page 6 sur 38

 Dans la salle de détente.

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 22 ... 38  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.