AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 47 sur 49
Le parc de Pré-Au-Lard
Aller à la page : Précédent  1 ... 25 ... 46, 47, 48, 49  Suivant
Aya Lennox
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Re: Le parc de Pré-Au-Lard

Message par : Aya Lennox, Lun 22 Jan 2018, 15:35


Suite du RP avec Partner
LA piqué, si problème, c'est pas mon problème Ange

Les deux s'étaient donnés rendez-vous au parc. Il était surtout question, pour Aya, de prendre le temps de réfléchir. Mais aussi d'attendre que le môme finisse son service.
Petit à petit, la nuit tombait sur Pré-au-Lard et le monde qui occupait les rues s'échappait à l'intérieur des maisons ou retournait vers le château. Quelques fois, on en croisait certains, pour qui la soirée ne faisait que commencer.
Mais la plupart des âmes préféraient se perdre dans la nuit ou au contraire, se protéger de ce que celle-ci souhaitait cacher.

Aya faisait partie des seconds. Mais ce soir-là, son point de chute n'était pas le même. Les mains liées entre elles, elle attendait, assise sur un banc. Le môme ne devrait pas tarder. Même si elle n'en savait rien, finalement. Elle n'était pas franchement au point avec les horaires. Et s'en fichait pas mal, elle avait le temps.
Après quelques temps d'attente, une silhouette se dessina dans le crépuscule. Aya redressa à peine le menton et s'adressa directement à celui qui s'approchait, et prenait place à ses côtés sur le banc.
- Notre futur compagnon s'y connait suffisamment en technologie moldue. Mais je n'ai pas envie de le payer. Il est trop arrogant, trop pénible. Il a essayé de me faire croire que l'idée du cambriolage venait de lui.
Elle soupira. Ce qu'elle essayait de dire, c'était que...
- Bref, t'as pas à t'inquiéter. Tu seras payé. Mais si tu es trop inquiet, si tu me fais pas confiance, j'suis prête à faire un serment.
Ses mirettes se portèrent alors sur le gosse. Oui, là, c'était un peu plus sérieux. En espérant qu'il l'était aussi.
- Je comprends que tu veuilles pas te faire rouler. Et j'estime également le mériter en retour. Tu crois pas ? Voilà pourquoi j'ai réfléchi à l'idée du serment.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: Le parc de Pré-Au-Lard

Message par : Azaël Peverell, Jeu 25 Jan 2018, 18:12


Ton service est enfin terminé. Tu attendais ce moment depuis ta conversation avec Aya. Tu n'as eu de cesse de tourner et retourner son idée dans ton esprit. Voler une oeuvre d'art, la revendre. Un truc qui rapporte gros. Plus gros que n'importe lequel de tes coups précédents. Mais bien plus risqué aussi. Et surtout, un coup à réaliser en équipe. Pour lequel tu vas devoir faire confiance à ceux qui travaillent avec toi, alors même qu'elle t'a avoué elle-même ne pas vouloir payer la troisième partie de l'équipe. Tu ne sais pas trop comment te placer. Si ça réussit et que tu ne te fais pas rouler, t'as tout à y gagner. Mais les risques sont gros. Et le fait de ne rien avoir à la fin est présent également. Difficile de faire confiance à une parfaite inconnue qui vient te parler d'un casse au bar où tu travailles.

Tu a tout de même accepté de la voir après ton service. Histoire qu'elle te montre son petit avantage, celui qui lui permettra de s'introduire sans peine dans la maison. Et t'as besoin d'une assurance aussi. Quelque chose pour t'assurer qu'elle tiendra sa parole, et que tu toucheras bien quarante pourcents du pactole final. Tu n'as pas beaucoup de mal à la retrouver. Seule silhouette immobile sur un banc du parc. Tu viens t'asseoir à ses côtés, tout en gardant une distance raisonnable. Distance de sécurité pour être sûr qu'elle ne va pas se montrer tactile. Trop de gens ont tendance à vouloir poser une main sur l'épaule ou sur le bras pour appuyer leurs dires. Hors de question de t'exposer à ça. T'écoutes ce qu'elle a à te dire avec attention.

Elle donne ses raisons. Pourquoi elle veut évincer le troisième mec. Tu comprends rapidement. Tu ferais pareil à sa place. Elle assure à nouveau que tu seras payé. Et elle propose de faire un Serment Inviolable pour que tu en sois certain. Tu n'hésites pas très longtemps. Tu hoches légèrement la tête.

- Le Serment ça me paraît une bonne idée. Mais on doit déterminer les termes exacts. J'ai pas envie de crever sur un quiproquo.

Oui, parce l'air de rien, un Serment Inviolable, ça engage tout de même votre vie. Donc t'aimerais autant être parfaitement conscient de ce dans quoi tu t'engages.

- Et j'veux que tu me dises comment tu comptes entrer dans cette baraque avant aussi. Histoire de pas m'engager si je sens pas ton plan.

C'est la moindre des choses à tes yeux. T'es peut être pas hyper regardant quant à tes activités ou à ta capacité à rester en vie, mais visiblement tu t'es un peu amélioré avec le temps. Peut être que tu as appris de tes erreurs passées finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Aya Lennox
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-garou
Legilimens



Re: Le parc de Pré-Au-Lard

Message par : Aya Lennox, Mer 31 Jan 2018, 10:35


Il avait dit oui au Serment. Du coup, il s'agissait surtout, désormais, de trouver qui pourrait les lier. Peut-être le troisième type, là. C'était un sorcier, après tout. Peut-être beaucoup trop proche des Moldus au goût d'Aya, mais ça restait un sorcier qui avait tout à fait les dispositions pour les lier.
- On fera ça. On en parlera à notre pote, là. En essayant de déguiser ça. Du genre, tu es jeune, tu veux être certain que tu ne t'engages pas dans n'importe quoi. Il insistera pas pour en faire un, lui. J'en suis certaine. C'est un crétin.
Elle aurait pu utiliser d'autres termes pour établir son portrait psychologique, mais elle n'était pas apte à le faire. La psychologie sur un banc, dans un parc, le soir, ce n'était pas son truc. Partout ailleurs non plus. Et elle préférait qu'Azaël se fasse son propre avis sur leur compagnon. Imposer des choses aux gens, ça ne fonctionnait pas dans cette partie du job. En vente, il y avait de techniques plus fiables. Mais elle préférait partir sur de bonnes bases avec le jeune homme. Elle ne souhaitait pas s'en faire un ennemi.

Il lui reparla de son avantage et elle soupira. Elle n'avait pas emprunté la voie de l'Animagie pour se montrer sous cet angle à tout le monde. Ce n'était pas pour rien qu'elle ne s'était présentée au Ministère. Elle avait horreur de la bureaucratie, et horreur de figurer sur trop de listes. Déjà le Transplanage, c'était une plaie. Alors pour le reste...
La sorcière se leva du banc, baguette en main. Elle dévisagea un instant Azaël, d'un regard un peu trop sévère finalement, et posa simplement un doigt sur ses lèvres. En gros, il valait mieux qu'il la boucle.
- Tu auras sûrement besoin de lumière. Et... Motus.

Voilà, comme ça, c'était clair. Manquait plus qu'il ait peur des arachnides... Dans tous les cas, elle ne comptait pas forcément le prévenir. Ça aurait gâché toute la surprise.
La baguette pointée sur elle, Aya se concentra. Ses transformations étaient de moins en moins difficiles, de moins en moins éprouvantes. La sorcière essayait de se transformer le plus souvent possible, tout en restant raisonnable. Elle ne voulait pas que la Veuve prenne le dessus. Il fallait se limiter dans son pouvoir.
Un instant de doute. Et si le gamin l'écrasait ? Elle serait morte, oui. Mais, et si il prenait peur ? Aya partit toutefois du principe qu'elle avait l'avantage de la taille. De la rapidité aussi. Et de l'instinct animal, même enfermée dans un tout petit corps. Du coup, s'il essayait de la tuer, elle trouverait bien un moyen de fuir, possiblement de le mordre. Et ce serait tant pis pour lui. Elle ne contrôlait pas les manifestations de défense de sa chère Arachnée.

Un bruit, en trahison de la transformation. Il ne restait plus rien d'Aya qu'un corps sombre, et agile sur huit pattes. Celles-ci se replièrent d'ailleurs, lorsque le jeune homme se rapprocha pour l'observer, aidé d'un Lumos. Lumière, lumière. Quelle horrible lumière. Ses huit yeux ne la supportaient pas franchement. Un cri intérieur. Elle ferait mieux de se cacher, c'était ce qu'on lui imposait toujours. Se cacher parce qu'elle avait mauvaise réputation, finalement. Ils ne comprenaient pas, tout le boulot que c'était. De fuir et de se cacher. De se replier pour jouer la morte et se faire oublier.
Pourvu qu'il parle. Peut-être qu'elle ne fuirait pas. Pourvu qu'il accepte ce changement.
C'était ce qu'elle était, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: Le parc de Pré-Au-Lard

Message par : Azaël Peverell, Jeu 01 Fév 2018, 16:36


LA Tataya


Léger hochement de tête lorsqu'elle t'explique que le Serment sera fait par le troisième mec que vous avez l'intention de rouler. Et bah il a intérêt à être vraiment sacrément con pour ne pas en demander un à son tour après ça. C'est à se demander où elle a trouvé un idiot pareil, et à quel moment elle s'est dit qu'il pouvait lui être utile. Bref, tu veux bien lui faire confiance sur cette partie là. Après tout, ça ne t'engage à rien tant que vous n'êtes pas liés par le Serment Inviolable. Rien ne t'empêchera de te barrer si jamais le type n'est même pas foutu de lancer un sort correctement.

Dans tous les cas, la partie la plus intéressante de la soirée commence maintenant. Parce que tu vas enfin en savoir un peu plus sur son plan qu'elle semble trouver infaillible. Elle se lève alors du banc. Tu te contentes d'appuyer d'un signe de tête que tu ne diras rien de ce qu'il va à présent se dérouler sous tes yeux. De toute façon, tu n'as strictement aucune raison d'aller le crier sur tous les toits. Mais puisque ça semble important pour elle, tu ne vas pas lui prendre la tête à ce sujet. Elle te conseille de prendre de la lumière. Tu sors donc ta baguette et allume le bout d'un simple mouvement. Et tu l'observes à présent avec toute l'attention dont tu es capable.

Elle pointe alors sa baguette sur elle-même. Et après quelques instants de concentration... Elle rapetisse. Devient minuscule. Jusqu'à se retrouver au sol, sur huit pattes, enfermée dans un corps noir d'araignée. Tu te lèves brusquement pour t'accroupir à ses côtés et l'observer de plus près. Elle s'est transformée devant tes yeux. Et tu n'as absolument rien vu venir. Elle est donc Animagus. Un léger sourire prend place sur ton visage. Un petit avantage... C'est tout simplement dément ! Avec une telle capacité, s'infiltrer dans la maison sera un jeu d'enfant, quelles que soient les sécurités en place.

Tu tends alors la main vers la bestiole. Laisse ton doigt traîner au sol, afin qu'elle grimpe dessus. Quelques chatouillis se font ressentir lorsque les pattes bougent sur ta main. Et tu la portes alors à hauteur de tes yeux. Ton sourire s'élargit davantage encore. Tu te vois déjà riche après la vente du tableau. Et tu sens l'impatience pointer le bout de son nez. Voilà un plan qui va te permettre de très bien partir dans la vie une fois tes études à Poudlard terminées. Tu ne peux t'empêcher de laisser quelques mots s'échapper dans un murmure admiratif.

- Trop stylé...

T'as jamais été un dingue de la métamorphose. Mais tu dois bien avouer que l'Animagie t'as toujours plus au moins impressionné. Surtout à présent que tu peux constater son indéniable utilité dans certaines parties de la vie. Tu devrais peut être te renseigner un peu plus sur le sujet. Essayer de te pencher dessus. Tu te vois bien fuir le monde humain pour te fondre parmi l'animal. Tout serait sans doute plus simple. Tu finis tout de même par la laisser regagner la terre ferme avant de te rasseoir sur le banc. L'hésitation n'est plus permise.

- J'en suis. Une fois le serment fait, tu peux compter sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Aya Lennox
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-garou
Legilimens



Re: Le parc de Pré-Au-Lard

Message par : Aya Lennox, Jeu 15 Fév 2018, 10:59


Oh le môme semblait satisfait. D'un point de vue arachnéen, sa main était plus un burin qu'un quelconque refuge. Pour autant, elle n'hésita guère longtemps. Mourir écrasé n'était pas dans ses priorités, mais s'il devait en être ainsi, alors il en serait ainsi. On ne choisissait pas sa mort après tout. A moins d'y songer depuis longtemps.
Etait-ce un sourire ? Quelque part, la veuve se recroquevillait de toute sa petite taille. Son instinct suffisait à la mettre en garde : l'être humain était trop brutal pour elle, trop axé sur l'idée d'apparence. Pas assez sur les idées. Depuis toujours, des comme lui l'avaient jugée. Eventuellement écrasée par crainte. On tuait ses enfants, on détruisait ses maisons. Elle le sentait, c'était dans l'ordre des choses : son destin, c'était sa mauvaise réputation. Lui aussi, il le pensait sûrement. Peut-être se moquait-il même de sa condition.
Aya, quant à elle, tentait de se, de la rassurer. Au moins pour empêcher la Veuve de mordre le gamin, par pur réflexe. Pour autant, elle savait sa compagne loin de tout jugement hâtif. Tout comme l'abeille, la Veuve ne désirait pas faire du mal aveuglément. Elle savait puiser dans ses forces.

Azaël trouvait cela trop stylé. Non mais franchement. C'était quoi ce langage de Moldu ? Il n'avait pas d'autre terme que "trop stylé" ? Non, ce n'était pas seulement stylé, d'être Animagus. Ce n'était pas seulement stylé d'être deux en soi. C'était une voie naturelle, un penchant de l'âme. Aya prenait parfois trop au sérieux sa compétence cachée pour se permettre d'y apposer trop de termes. Elle n'aimait pas forcément en parler. Pas forcément le montrer, à part pour elle-même.
Le moment de l'entrevue entre ses huit yeux et ceux du gamin était terminé. Il semblait fou de joie à l'idée que sa comparse ait un avantage comme celui-ci. Bah voyons, au moins, quelqu'un était heureux dans l'histoire.
Elle, un peu moins. Elle avait fait le choix de lui montrer, mais Aya était bien trop compliquée pour se satisfaire complètement d'une de ses décisions. La jeune femme quitta l'enveloppe et ses huit pattes, ses genoux retrouvant rapidement le sol granuleux.

Deux secondes. Une transformation, dans les deux sens, était toujours compliquée. Même quand on forçait l'entraînement. Aya attendit que les battements fougueux de son coeur ne se calment, reprenant son souffle entre ses jambes.
- J'espère bien. Je pourrais pas forcer la Veuve à ne pas te mordre, si tu nous trahis, lança-t-elle en se relevant, dans un léger ricanement. Blague à part, ajouta-t-elle en remettant son manteau et en rangeant sa baguette, on va se donner rendez-vous pour une mise au point. Je vais espionner les vieux pour savoir quand ils partiront en vacances, contacter l'autre crétin et après faudra se mettre à l'oeuvre.
Elle s'installa aux côtés du jeune homme, le regardant dans les yeux.
- Si t'as besoin de me contacter, tu peux me contacter ici.
Elle lui tendit un parchemin sur lequel elle avait griffonné l'adresse du Dust & Spite à l'aide de sa baguette.
- Autrement, je bosse à Barjow & Beurk, mais c'est en dernier recours. Ma patronne et ma collègue n'ont absolument pas à savoir que j'aime bien voler des tableaux moldus. Compris ? Où est-ce que je peux te contacter ?
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: Le parc de Pré-Au-Lard

Message par : Azaël Peverell, Mar 27 Fév 2018, 22:28


La voilà qui reprend forme humaine. Une partie de toi a envie de se comporter comme un enfant capricieux devant un spectacle écourté en lui demandant de recommencer son petit tour. Mais l'autre est légèrement soulagée. C'est que c'est quand même bien plus facile de mettre au point un plan avec quelqu'un qui est en capacité de communiquer autrement qu'avec huit pattes et une paire de mandibules. Tu ne réponds rien à sa petite pique concernant une potentielle trahison. Parce qu'il n'y a rien à répondre. Tu sais très bien que tu seras réglo avec elle si elle l'est avec toi. Aucun soucis à te faire de ce côté-ci.

Tu hoches cependant la tête à la partie concernant la mise en place de l'acte en lui-même. Le fait qu'elle s'occupe de l'espionnage t'arrange grandement. Tu n'es pas assez patient pour cette partie là du boulot, t'as tendance à vite devenir négligent lorsque tu t'ennuies. Et il n'y a rien de plus ennuyant que de regarder les allées et venues dans une baraque moldue. Il ne se passe tout simplement jamais rien. C'est limite déprimant comme truc. Toi, ce qui te plaît, c'est l'action. L'adrénaline qui coule dans tes veines lorsque tu accomplis l'acte interdit. Et lorsque tu l'accomplis avec succès. La fierté que tu en tires n'est pas moindre, et ça fait du bien. En plus, là, il y aura quelqu'un pour assister à ton magnifique travail de cambrioleur. C'est tout bénef.

Tu attrapes le parchemins avec l'adresse dessus, y jetant rapidement un oeil avant de l'enfoncer dans ta poche comme si de rien n'était. T'as pas franchement l'intention de la contacter. C'est à elle de te dire quand elle aura besoin de toi. Tu te renfrognes légèrement en entendant sa précision sur son lieu de travail. A croire qu'elle te prend pour un abruti fini. T'es pas stupide au point de la contacter à sa boutique. Pourtant, tu ne dis rien. Tu te contentes d'un simple haussement d'épaules avant de répondre à sa question en affichant un léger sourire moqueur.

- Pour moi, les Trois Balais, c'est niquel. Mes collègues ne lisent jamais le courrier, encore moins si c'est pas le leur. Et au pire, même s'ils tombent dessus, ils s'en foutront royalement.

C'est un peu le bon côté de l'équipe des Trois Balais. Vous êtes tous tellement perchés qu'au final plus rien ne vous étonne. Ta soeur étoilée et Alice ne te dénonceraient jamais. Leo non plus. Quant au blondinet, t'es même pas sûr qu'il serait capable d'additionner les données... Dans le pire des cas, il est tellement perché que personne ne le croirait. Légère pause. Une question te démange les lèvres. Tu finis par la poser. T'as rien à perdre à demander.

- Tu penses que je pourrais devenir Animagus moi aussi ? Si ça se trouve je pourrais aider bien plus si j'ai une forme animale moi aussi...

Et en plus ça réduit les chances de te faire choper sur place si tu peux te métamorphoser en animal. Et encore une fois... Ce serait trop stylé.
Revenir en haut Aller en bas
Aya Lennox
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-garou
Legilimens



Re: Le parc de Pré-Au-Lard

Message par : Aya Lennox, Lun 26 Mar 2018, 13:27


Désolée, c'est pourri mais j'avais oublié  :mm:

Ça irait de son côté. Personne ne semblait décidé à déranger le môme dans ses petites histoires et ça arrangeait bien Aya. Elle ne voulait pas qu'il se retrouve avec des problèmes principalement parce qu'elle ne voulait pas en avoir elle. Du coup, le fait qu'aucun nuage noir ne pointait dans son ciel probablement gris était assez satisfaisant.
- Très bien. Je te contacterai prochainement. Histoire de voir ensemble pour cette histoire de Serment inviolable et de ramener notre autre collaborateur.
Aya se préparait à partir. Traîner dans un parc avec un jeune homme, ce n'était pas son idée. Elle n'avait pas peur que les gens puissent se poser des questions. Ça lui était bien égal d'ailleurs. Mais ils étaient là pour parler affaires, pas pour discuter de leurs vies respectives plus longtemps. Azaël devait bien s'en moquer d'ailleurs. Pourtant, sa question retint la jeune femme encore un instant.
- Je ne dirais pas que n'importe qui pourrait le devenir, commença la jeune femme en se retournant. C'est un travail de longue haleine. Solitaire. Et qui peut ne pas débuter tout comme il peut très mal finir.
Aya repensa à sa discussion avec le Professeur Lival, à ce sujet même. Il lui avait bien dit, que ce n'était pas facile. Et sûrement pas une partie de plaisir. Aya n'en était pas forcément ressortie changée, mais plutôt accompagnée désormais, ce qui l'aidait paradoxalement à mieux se comprendre.
- On pourra en reparler, si tu veux. Un sourire sincère avait germé sur ses lèvres. Principalement parce que ça lui plaisait, d'avoir peut-être éveillé un nouvel intérêt pour Azaël. Mais d'abord, on termine cette affaire.
Elle voulait pas que ça lui prenne toute son attention, au gamin, alors chaque chose en son temps.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: Le parc de Pré-Au-Lard

Message par : Azaël Peverell, Jeu 29 Mar 2018, 17:58


Les choses se mettent en place et se prévoient tout doucement. Hochement de tête. Tu attendras qu'elle entre en contact avec toi. Si sa réponse à ta question commence par très clairement te vexer, tu conserves finalement ton calme. N'importe qui... Elle disait ça comme si elle ne te croyait pas capable d'y arriver. Exactement comme Lival lors de son cours à ce sujet. Ou Elly. T'as pas ce qu'il faut. Tout le monde semble le penser. Tu retiens un soupir tandis que ta mâchoire se crispe légèrement. Un jour tu te penchera sur le sujet. Et tu parviendras à en être un aussi. Et ils pourront tous se la fermer une bonne fois pour toute. T'en as marre qu'on te prenne pour un moins que rien tout le temps.

Elle ne semble pourtant pas si fermée à la fin. Tu hausses les épaules. T'es pas pressé. T'as vaguement écouté au cours de Lival, et t'as compris que toutes les étapes à suivre n'étaient pas une promenade de santé. Même si t'en as déjà probablement oublié la moitié. Tu te contentes donc de quelques mots.

- On en reparlera plus tard alors.

Et tu la salues. Parce que vous n'avez plus rien à vous dire et qu'il est grand temps pour toi de dégager d'ici pour rentrer au château. C'est que la nuit commence à être réellement avancée, tu vas finir par ne plus faire croire à personne que tu es amené à travaillé si tard. D'autant plus que le concierge étant ton patron, il est sans doute au courant de tes horaires. Enfin... Peut être pas en fait.


Fin du RP, merci à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Re: Le parc de Pré-Au-Lard

Message par : Loredana Sparks, Sam 31 Mar 2018, 00:33




La fausse nouvelle rencontre

ft. Daemon Stebbins & Josephine Campbell

C'était enfin le week-end, un vendredi après-midi, les cours avait fini plus tôt pour une fois. Pour des raisons de pratique, elle avait décidé de rester à Poudlard exceptionnellement pour ses révisions. Elle aurait préféré travailler tranquillement dans son nouvel appartement qui ressemblait enfin à quelque chose avec toutes les décorations et meubles qu'elle avaient achetés, mais elle n'avait pas de bibliothèque comprenant des centaines de milliers de livres sur la magie. Pour cela, elle avait besoin de la bibliothèque de l'école, donc elle avait préféré rester à proximité de celle-ci.
Pour la première fois depuis le début de sa scolarité, Loredana s'était enfin mise au travail, probablement l'influence que Daemon avait sur elle. Elle avait toujours trouvé que travailler, faire ses devoirs, c'était une perte de temps et qu'elle avait autre chose à faire de sa vie. Malgré tout, elle souhaitait avoir ses ASPIC et pour cela, il fallait qu'elle y mette un peu du sien si elle ne voulait pas recommencer sa septième année. Pitié non...

Heureusement, pour aujourd'hui, elle était tranquille, elle voulait profiter de son début de week-end et de toute façon, le préfet des Gryffondor avait déjà ses plans pour cette fin d'après-midi où le soleil était encore bien présent, pour une fois. Il lui avait parlé d'une personne importante à ses yeux et de sa famille qu'il aimerait lui présenter. Une élève de Poudlard apparemment. Elle se demandait pourquoi elle n'en avait pas entendu parlé auparavant, mais ne posait pas la question à haute voix. Daemon voulait sûrement s'assurer que leur histoire était assez sérieuse pour qu'il prenne le risque de la présenter officiellement, même si nombreux étaient les élèves qui les voyaient ensemble entre les cours. Elle avait donc accepté sans grande hésitation de rencontrer cette fameuse personne à qui il avait vraiment l'air de tenir. Cela devrait donc bien se passer.
Le rendez-vous avait lieu à Pré-au-Lard, dans le parc, un endroit calme, loin des commerces, ils pourraient tranquillement discuter sans être dérangé.

Après son cours de Potions, elle s'était donc dépêchée de remonter dans la Salle Commune pour se changer avant de rejoindre Dey qui devait probablement déjà l'attendre pour se rendre dans le village sorcier. Elle pressait le pas et rejoignit son compagnon dans le parc et tout deux sortirent de l'école, main dans la main. Le chemin jusqu'à Pré-au-Lard n'était pas très long et ils furent rapidement arrivés dans les rues où se trouvaient les boutiques et où beaucoup de sorciers flânaient, regardaient, achetaient, consommaient... Bref, ça semblait plutôt bien marcher et Loredana avait toujours eu un faible pour ce village, surtout l'hiver lorsqu'il était sous la neige.

Après quelques minutes de marche en plus, ils se trouvaient enfin dans le parc du village. Celui-ci était presque vide. Quelques personnes se promenaient, mais cela semblait acceptable, ils allaient pouvoir s'entendre et c'était ce qui importait le plus. Daemon et Lore s'installèrent sur un banc et attendirent l'arrivée de la personne encore mystèrieuse pour elle, puisqu'il n'avait pas voulu révéler son identité. Très bien, c'était son choix après tout. Ils devaient probablement être en avance, Daemon n'était jamais à l'heure, il avait toujours 10 voire 20 minutes d'avance, si ce n'était plus.

- Tu lui as dis quelle heure ? Juste pour savoir si l'on risque d'attendre longtemps ou non, avait-elle dit sur un ton moqueur, rappelant à quel point il était peut-être un petit peu trop ponctuel.



Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le parc de Pré-Au-Lard

Message par : Daemon Stebbins, Lun 02 Avr 2018, 00:46






Fausse 1ère rencontre

 Josephine Campbell
 Loredana SparksDaemon Stebbins    

“On ne rencontre que ceux qu'on a déjà rencontrés.” ♫♫


Une journée importante. Aujourd’hui, je présentais Loredana à Joséphine. Je me doutais qu'elles avaient dû s'apercevoir. Mais elle ne devait pas vraiment se connaître réellement sinon connaissant Jo, elle m'aurait nargué avec ça et m'aurait taquiné avec cette nouvelle relation. Mais bon, je voulais montrer à ma cousine que je m'étais repris en main grâce à ma déesse.

Rendez-vous avait été donné à ma rouge et or après les cours afin de se rendre à l'autre avec ma cousine à Prè-au-Lard, au parc. J'avais eu besoin de sentir sa bouche sur la mienne pour me sentir mieux. Même si je me doutais que cela irait, j'avais quand même de l'appréhension après tout c'était la première fois que Jo et moi avions ce genre de situation. Elle n'avait jamais rencontré Elhiya car notre relation s'était finie peu de temps après notre découverte. Je tenais la main de Lo et elle devait sentir un peu ma nervosité. Mon pas était rapide et mon cœur cognait fort.

Arrivé au point prévu, ma gryffondore et moi nous étions installés sur un banc. Ma brunette me demandait à quelle heure. Je profitais de sortir mon portable. Je le regardais et disais :

- Ma cousine ne devrait pas trop tarder. D'ici cinq minutes. Ne me regarde pas comme ça, pour une fois, je n'ai pas trop d'avance. Sinon j'aurai été un vrai lion en cage et tu m'aurais assassiné car je t'aurais rendu Amour.

A ce moment, je n'ai pu m'empêcher de me pencher pour déposer un baiser rapide dans le creux de son cou. Ainsi elle aurait une bonne raison de me frapper et cela me détendrait car j'adorai qu'elle se mettait soit disant en colère. Elle avait cette moue si adorable qui me faisait fondre et me donner envie de la dévorer à la seconde même.

Je me détournais avant de prendre un coup de coude. C'est là que j'apercevais une silhouette que je connaissais suffisamment bien...

Code Daemon

Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le parc de Pré-Au-Lard

Message par : Josephine Campbell, Lun 02 Avr 2018, 21:30


Jo n'était la reine de la ponctualité. En fait, c'était tout à fait le contraire. Elle ne le faisait pas vraiment exprès, c'est juste que lorsqu'elle avait un rendez-vous ou un impératif, l'univers entier se liguait contre elle pour l'empêcher d'arriver à l'heure. Et là, ça avait failli être le cas. Elle avait quitté son cours de botanique en trombe, mais avait oublié son livre de potion pour ses révisions du week-end, chose qu'elle avait prévue de faire entre deux services à l'Occamy. Elle aurait pu demander à Ellana son livre, mais... non, c'était trop compliqué... Elle avait donc du remonter à la Tour chercher ses affaires, mais une fois sur le chemin du retour elle avait du faire un grand nombre de détours à cause des escaliers capricieux du château. Bref, elle allait être à la bourre ! Et elle savait que son cousin n'était pas de ce genre-là, donc elle devait presser le pas.

Didou devait lui présenter "quelqu'un" d'important...

*Sans rire...*

Il n'avait pas dit le nom de cette personne, mais elle aurait mit sa main à coupée qu'il s'agissait de Loredana.
Elle avait mis le temps, alors qu'une multitude d'indices lui avaient été glissés sous le nez. Il y avait d'abord eu cette conversation avec la jeune fille sur "le garçon qui lui disait qu'elle était indispensable, mais qui n'était pas amoureux". Sur le coup elle n'avait pas du tout pensé à Daemon. Mais pas du tout. En fait, elle n'avait même pas cherché à savoir l'identité de la personne, elle n'était pas assez proche de Loredana pour demander ce genre de détail important. Mais oui, le garçon qui se faisait plaquer assez brutalement par son ex ce genre de chose... oui... ça aurait dû lui mettre la puce à l'oreille.

Et puis il y avait eu aussi la réconciliation avec son cousin. Sur le coup, elle n'avait pas relevé, bien trop occupée à pleurer et à culpabiliser, mais il avait bien dit son nom non ? Ça lui était revenu en plein milieu de la nuit juste au moment où elle allait rentrer dans la phase de sommeil profond. Elle s'était relevée en sursaut et c'était pris la tête dans les mains. Elle avait recollé les morceaux de son esprit, un à un. Et puis... la révélation...

Le garçon dont parlait Loredana n'était autre que son cousin. La relation sans étiquette dont elle lui avait parlé, c'était avec Daemon. Et lui, il lui avait parlé d'une "autre jeune fille"... et bien c'était elle !

Jo avait dû prendre énormément sur elle lorsqu'elle revit son cousin quelques jours après pour ne pas l'assaillir de questions et lui demander de confirmer ses doutes. Ils venaient de se réconcilier, elle ne voulait pas qu'il se sente agresser comme il avait pu l'être la dernière fois. Elle allait y aller en douceur et se callr à son rythme. Cependant, elle avait eu du mal à cacher son impatience. Aria avait remarqué qu'elle ne tenait pas en place et lui en avait demandé la raison. Jo avait dû sortir la carte "Ellana" pour que sa camarade ne cherche pas à aller plus loin. Et ça avait fonctionné.

Donc, là, aujourd'hui, Jo allait voir Daemon pour qu'il lui présente "la personne importante". Si seulement elle avait pu parier son salaire de l'Occamy de le trouver là accompagné de Loredana... Elle aurait pu s'acheter un truc à porter pour son prochain rendez vous avec Louis. Pourquoi elle pensait toujours à ce genre de truc après coup?!

Elle aperçut son cousin au loin et vu qu'elle était d'une nature discrète, lui fit de grand signes pour lui indiquer sa présence. Plus que quelque pas et l'artiste entrait sur scène. Trois... deux... un...

- Désolée, je suis en retard ? Pourtant, j'ai fait aussi vite que possible je te le promets! Tu m'attends depuis longtemps ? Oh salut Loredana !

Petit signe de la main vers la jeune fille avec un sourire doux en prime. Elle ne la connaissait pas beaucoup, mais elle l'aimait bien. Elle avait gardé un très bon souvenir de leur échange. Elle n'avait pas l'air d'une manipulatrice psychopathe... Et si c'était la personne qu'avait choisis Daemon alors voilà, pas besoin d'aller plus loin dans l'argumentation.

* Il a l'air un peu tendu tout de même, non ?*

Pourquoi ? À cause d'elle ? Elle n'allait pas mordre tout de même !

- Donc tu voulais me dire quelque chose d'important ?

Elle jouait bien l'ingénue là ?
Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Re: Le parc de Pré-Au-Lard

Message par : Loredana Sparks, Mar 03 Avr 2018, 12:02



Daemon avait sorti son téléphone portable. Loredana se demandait ce qu'il faisait avec durant les semaines à Poudlard en sachant que ça ne fonctionnait pas à l'école. Malgré tout, il lui annonça que sa cousine n'allait pas tarder à arriver et qu'il n'était pas si en avance que ça. Très bien, elle lui faisait confiance, mais elle avait bien compris qu'il essayait de l'agacer. Elle tenta le coup de coude pour lui faire plaisir, mais il se détourna et quelqu'un arriva à ce moment-là.

En la voyant arriver, Loredana ne put s'empêcher d'ouvrir les yeux lorsqu'elle fut sûre que Daemon ne la regardait pas. Sa cousine n'était autre que Joséphine Campbell, une élève de son année et avec qui Lore avait discutait de... Beh de Daemon en fait sans savoir qu'il s'agissait d'un membre de sa famille. Elle lui avait raconté tout de même pas mal de choses sur lui et ignorait si elle était au courant depuis, parce que le préfet s'était bien abstenu de le lui dire en tout cas. Ils étaient sortis ensemble peu de temps après sa conversation avec la rouge et or dans la salle commune. Elle se souvenait d'ailleurs qu'elle aussi était un peu perdue vis à vis d'un garçon. Était-ce encore le cas ? Celle-ci faisait de grands signes pour indiquer sa présence et s'arrêta devant eux.

Était-il utile qu'elle dise à Dey qu'elle avait déjà eu une discussion avec elle à son sujet ? Probablement pas, ça ne le regardait pas après tout, elle avait le droit d'avoir ses petits secrets. Mais peut-être qu'il l'apprendrait par lui-même après tout. La sorcière qui venait de les rejoindre s'excusa si elle était en retard, ce qui n'était clairement pas le cas, puis elle salua Loredana, ce qui était déjà une preuve qu'elle se connaissait.

Vous êtes de la même année, il est tout à fait normal que vous vous connaissiez, il n'est pas censé en savoir plus

- Ah tiens, Salut ! Ne t'en fais pas, on vient juste d'arriver !

Elle était tout aussi gentille que dans ses souvenirs. Elle n'avait rien à voir avec ces filles qui se prenait pour on ne savait quoi et qui se permettait de juger les autres. Elle, elle n'était pas comme cela et c'était ce que Lore avait apprécié en lui parlant. C'était d'ailleurs la raison pour laquelle elle lui avait parlé sans retenu de ses craintes vis à vis de Daemon. Contrairement à Daemon, Loredana était plutôt détendue, elle n'avait aucune raison de s'inquiéter et d'ailleurs, il devrait en faire autant.

Elle s'était tournée vers son cousin et lui avait demandé ce qu'il souhaitait lui dire. Loredana avait fini son job pour l'instant, c'était à Daemon de prendre la parole et de faire les présentations officielles. Après tout, ils étaient là pour ça, non ? Elle espérait qu'il finirait par se détendre un peu. Tout allait bien se passer, pourquoi il en serait autrement ? Les deux filles n'avaient absolument rien l'une contre l'autre et heureusement d'ailleurs. Elle se demandait tout de même si elle avait connu son ex et surtout, si elle l'avait apprécié. Lore en savait assez sur elle pour savoir qu'elles étaient assez différentes.


Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le parc de Pré-Au-Lard

Message par : Daemon Stebbins, Jeu 05 Avr 2018, 18:35






Fausse 1ère rencontre

Josephine Campbell
Loredana SparksDaemon Stebbins

“On ne rencontre que ceux qu'on a déjà rencontrés.” ♫♫


Comme toujours Joséphine était la discrétion personnifiée. Elle faisait de grands gestes pour signaler sa présence. Sa discrétion était à revoir. Et dire que sa mère se ventait de la bonne éducation qu'elle avait distillée à sa fille. C'était dans ces moments-là qu'il regrettait de ne pas avoir un appareil pour montrer à Madame Campbell, combien la demoiselle abandonnait aisément ses bonnes manières. Mais sans cela, Jo ne serait pas elle-même. Je soufflais, désespéré devant son attitude. Ok en ce qui avait concerné ma rencontre avec Loredana, mon attitude n'avait rien eu d'un jeune homme bien élevé. Mais à ce moment là, je n'étais pas complètement maître de mon état.

* Oui Dey, tu ne rêvais que d'une chose, la coucher sur la première table à l'écart à cause du désir qu'elle avait déclenché en toi. Tu n'étais plus que désir et luxure dès votre regard. Ta mère serait si fier de ce comportement *

Oui ma conscience avait raison. Cependant, j'avais su me contenir et j'avais attendu d'être à l'hôtel avant de me repaître de son corps qui me faisait perdre totalement le contrôle et faisait ressortir que l'envie et une faim démesurée qui ne s'apaisait qu'une fois qu'elle et moi étions en pleine action. Enfin, une fois ne suffisait pas toujours tellement je me sentais posséder. Mais là, ce n'était pas cela qui me préoccupait.

Arrivée à notre hauteur, je répondais simplement :

- Non.

Visiblement Loredana se connaissait ce qui n'était pas étonnant. Après tout même maison, même année et surtout l'une était l'ancienne préfète. Ma déesse répondit plus amplement. Pourtant, je ne saurais dire pourquoi j'étais tendu. Quelque chose m'échappait, je le sentais mais je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus. Cependant, je continuais naturellement.

- Oui, même si vous vous connaissez. Je voulais faire les choses bien parce que Loredana mérite ce qu'il y a de mieux. Et ainsi, tu ne pourras dire que je ne te tiens pas au courant de ma vie.

Je savais que ma déesse allait lever les yeux au ciel et que Jo râlerait comme toujours quand je touchais ce point sensible. Je me reprochais de ma brunette et passa une main dans son dos.

- La jeune femme de qui je t'ai parlé sans m'étaler, lors de notre réconciliation au moment du dîner de tes parents, et bien c'est elle. Elle a transformé ma vie. Amour je te présente ma cousine. Même si vous vous connaissez déjà et vue la relation que je partage avec chacune de vous, j'espère que vous deviendrez complice avec le temps. C'est important pour moi.

J'avais jeté un pont entre, ne sachant pas si cela mènerait à un lien fort entre elles. Même si j'avais toujours cette impression au creux de mon estomac. De tout façon, je finirais pas à savoir le fin mot de l'histoire...


Code Daemon

Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le parc de Pré-Au-Lard

Message par : Josephine Campbell, Lun 09 Avr 2018, 13:46


C'était assez drôle comme situation. En général, dans ces cas-là, c'était la pièce rapportée qui était la plus tendue non ? Là Loredana semblait tout ce qu'il y a de plus tranquille, en même temps, elles se connaissaient donc... Et puis... il y avait eu la conversation sur Daemon. En y repensant. C'était assez fou comme coïncidence... Sans le savoir, elle avait été mise au courant de détails sur leur histoire. Des choses un peu gênantes quand même quand on connaît les gens. Mais vu l'état dans lequel il était là, ce n'était peut-être pas utile de l'en informer. Et ce n'était pas le genre à s'étaler sur ses sentiments.

Bref, son cousin voulait faire les choses dans l'ordre, il semblait. Faire une présentation officielle parce que "Loredana mérite ce qu'il y a de mieux". Et bien avec ça...

-Et ainsi, tu ne pourras dire que je ne te tiens pas au courant de ma vie.

*T'inquiete pas, le hasard s'en charge déjà...*

- Hé ! T'exagères un peu quand même. Tu n'as qu'à en dire plus sur toi et puis c'est tout.

Pas besoin de râler plus que nécessaire et de toute façon, elle en savait bien plus que ce qu'il ne le pensait.
Elle le vit s'approcher de leur camarade et passer sa main dans son dos. Jusque-là, elle ne l'avait jamais vu avoir ce type de comportement avec personne. C'était totalement inhabituel. Il n'était jamais totalement à l'aise quand Jo lui sautait dessus pour réclamer un geste d'attention. En même temps... Jo était un peu trop expansive. Et ça, elle avait appris avec le temps que ça ne plaisait pas à tout le monde.

Cependant, elle ressentait beaucoup de bonheur à le voir de la sorte. C'est tout ce qu'elle souhaitait pour lui. Qu'il trouve quelqu'un qui le rendrait enfin heureux. "Elle a transformé ma vie". À ces mots, Jo tourna la tête vers Loredana et ne put s'empêcher de lui sourire. Donc maintenant, elle lui était "totalement indispensable" et ils étaient ensemble. Tout est bien, qui finit bien.

- Ne t'inquiète pas Didou !

Employer le surnom qu'il détestait devant sa copine était totalement volontaire.

- On a déjà eu l'occasion de parler toutes les deux. D'ailleurs, la dernière conversation était tout à fait intéressante, hein Lo ? On devrait faire ça plus souvent, non qu'en dis tu ? On en aura sûrement plus l'occasion maintenant.

Jo ne faisait que jouer. Bien sûr que non, elle ne voulait pas de détails sur leur vie sentimentale, sauf s'ils voulaient en parler évidemment. C'était juste qu'elle trouvait la situation amusante. Et pour une fois que ce n'était pas elle le dindon de la farce...
Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Re: Le parc de Pré-Au-Lard

Message par : Loredana Sparks, Lun 16 Avr 2018, 22:15



Il était temps d'essayer de détendre un peu l'atmosphère. Loredana voyait bien que Daemon était tendu malgré le fait qu'il essayait de le cacher et les tentatives d'humour de sa cousine ne semblait pas vraiment l'aider. Il faut dire qu'elle le faisait sûrement exprès, cela ne pouvait être autrement. La Gryffondor l'appréciait cependant et était très détendue. Elle était contente de pouvoir officiellement la rencontrer, même s'il était tout de même bizarre qu'elle sache déjà tout sur elle et Daemon.
Loredana souriait en voyant la manière dont Jo parlait à Daemon et elle dut prendre sur elle et fermer les yeux pour ne pas éclater de rire lorsqu'elle l'avait appelé « Didou ». Autant Lore n'avait jamais donné de surnom à son petit-ami mis à part Dey, autant celui-ci était vraiment au top.

Elle ne cachait rien à son cousin et raconta que les deux jeunes femmes avaient déjà eu l'occasion de se parler auparavant. Loredana acquiesçait en silence en regardant le rouge et or. Puis Jo en rajouta et Lore ne put s'empêcher d'imiter un toussotement étrange afin de cacher son éclat de rire en voyant la manière dont elle s'y prenait pour embêter son cousin. Elle ignorait de quel côté elle devait se ranger, puis elle avait décidé que si elle voulait bien s'entendre avec la Gryffondor, le mieux était de se ranger de son côté, parce qu'on n'allait pas se mentir, Daemon, elle l'avait déjà, il n'allait pas se vexer pour ça, si ?

- C'est quand tu veux, c'est vrai que c'était vraiment très intéressant, avait-elle dit en accentuant ses mots afin de leur donner un petit côté théâtral. Puis ça nous permettrait de nous connaître mieux. C'est bien ce que tu veux « Didou » ?

Évidemment qu'elle n'allait pas utiliser ce surnom pour le nommer, mais elle n'avait pas pu s'en empêcher. La cousine de Daemon avait cette bonne humeur contagieuse et elle ne pouvait s'empêcher de la suivre dans ses délires. C'était comme ça, ça lui venait tout naturellement.

- Trêve de plaisanterie, j'ignorais que vous étiez cousins ! Je savais que vous vous connaissiez, mais jamais j'aurais cru que vous faisiez partis de la même famille ! Vous cachez bien votre jeu, vous aussi ! Mais vous avez l'air de quand même bien vous entendre !

Ou alors, Loredana voyait très mal et en vérité, ils ne s'entendaient pas du tout. Ce n'était simplement pas possible, sinon Daemon n'aurait pas demandé à Lore de rencontrer sa cousine. Tout les deux semblaient bien différent, mais ça se voyait que Daemon l'aimait beaucoup, elle n'avait aucun doute là-dessus.



Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le parc de Pré-Au-Lard

Message par : Daemon Stebbins, Sam 21 Avr 2018, 09:39






Fausse 1ère rencontre

Josephine Campbell
Loredana SparksDaemon Stebbins

“On ne rencontre que ceux qu'on a déjà rencontrés.” ♫♫


V isiblement Joséphine voulait se payer ma tête devant ma petite amie qui trouvait cela des plus drôles d’ailleurs en utilisant ce maudit surnom qu'elle m'avait donné et dont je n'étais absolument pas fan. Je me doutais qu'elle le faisait pour m'embêter et je me ferai une joie de lui rendre la monnaie de sa pièce sans attendre. Parce que si ce "didou" m'horripilait, je savais que appeler ma cousine par son prénom n'était pas du plus doux effet pour elle. Parce que chaque fois, elle avait la sensation que sa mère la reprenait. Casse la tienne, j'allais me faire ce petit plaisir. En prime, les deux filles s'étaient mises d'accord pour parler à nouveau ensemble. Cela s'était une bonne chose. Par contre que ma déesse imite Jo ne l'était pas du tout.

Je répondais donc à ma parente :

- C'est parfait Jo-sé-phi-ne.

En insistant bien sur chaque syllabe de son merveilleux prénom.

- Cependant Jo-sé-phi-ne, ne croit pas avoir le droit de trop monopoliser ma petite amie.

Et pour mettre mal à l'aise un peu Lo afin de lui donner une petite leçon sur l'usage du Didou, j'ajoutais à l'encontre des deux filles qui allait devenir gêner la phrase :

- Parce que tu comprends Jo-sé-phi-ne, il me serait difficile de me passer de nos activités intime avec ma déesse. Je crois que tu sais ce que sait vue que tu pratiques le même genre de choses avec Louis. Mais peut-être devrais-je aller demander à ton serpentard confirmation ? On ne sait jamais Ulysse aurait pu se tromper sur ce qu'il m'a raconté, il y a quelques semaines.

Je jubilais en voyant la tête des deux. Pour ma part, j'étais aussi à l'aise avec mon corps que dans ce genre de discussion. Et là, je ne pouvais le cacher cela valait son pesant de gallion. J'avais eus un léger sourire de triomphe. Puis tournant la tête, je chuchotais rapidement à ma rouge et or.

- Espère en ma clémence lorsque je me ferai un plaisir de mettre en pratique ce que j'ai en tête pour avoir oser utiliser cet affreux surnom.

Puis Lo avait changé de sujet stratégiquement car elle sentait qu'il ne fallait vraiment pas continuer sur ce sujet.

- C'est normal. Nous n'avons pas grandi ensemble. Cela ne fait pas très longtemps que nous savons que nous avons un lien de parenté. On l'a découvert je pense, il y a un peu plus de six mois, lors du cours d'histoire. Le professeur nous a demandé de faire un arbre généalogique. Il voulait démontrer à quel point les familles de sorciers étaient liées les unes aux autres. Il a lancé un sort et le lien entre la famille de Jo et la mienne a été mis en avant. J'étais drôlement surpris pour ma part d'avoir une cousine ici et en prime dans la même maison. Comme vous le savez papa est fils unique et il a perdu tôt ses parents. Et en ce qui concerne ma famille du côté de ma mère, certes j'en ai un peu en dehors de mes grand-parents, mais je n'en suis pas très proche. Certain n'aime pas trop que je sois à moitié gaijin. Ce n'est pas quelque chose de très bien vue dans la société japonaise moldu ou sorcière. C'est pour ça que maman ne voit plus certains des membres de la famille. Ils ont mal vécu qu'elle se soit entiché d'un étranger. Donc c'était plutôt une chouette nouvelle. Quand je l'ai annoncé à Papa, il était très heureux surtout que Jo et moi on habite Londres tous les deux. Donc nos parents se voient régulièrement. Je crois qu'ils tentent de se voir au moins une fois par semaine. C'est ça non ?

Demandais-je confirmation à ma cousine qui conservait une étrange lueur dans le regard. Chose qui ne me disait rien qui vaille quand on la connaissait...


Code Daemon

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le parc de Pré-Au-Lard

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 47 sur 49

 Le parc de Pré-Au-Lard

Aller à la page : Précédent  1 ... 25 ... 46, 47, 48, 49  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.