AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande
Page 42 sur 42
Un endroit calme
Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42
Alexeï Dragoslav
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Un endroit calme

Message par : Alexeï Dragoslav, Mar 12 Juin 2018 - 14:52


L'ambiance qui régnait dans la pièce était plutôt froide, palpable, comme si les mots ne voulaient pas sortir de vos lèvres alors que pourtant tu mourrais d'envie de lui balancer tout ce que tu ressentais au fond de toi. Elhiya t'avais blessé, sur des choses que tu pensais tellement insignifiantes, mais pour autant quand même importantes. Ces choses qui te faisaient grandir peu à peu, ces mêmes sujets sur lesquels elle t'avais taclé.

Avant de la lancer sur le sujet fallait que tu sache de quoi elle se rappelait. Toi personnellement, t'avais rien oublié. Du sortilège que tu avais lancé pour faire apparaître les constellations. Ces mêmes étoiles qui te berçaient la nuit quand tu avais du mal à t'endormir, celles qui symbolisaient ton avenir.

- Tu te souviens de quoi déjà ? Faut qu'on commence par là.

Logique imparable.

Elle ne s'était peut-être même pas rendue compte de ce qu'il s'était passé, comme les deux étaient dans un état second. Imagine même que t'ai juste mal interprété ce qu'elle avait dit. Vous en reveniez à votre manque de communication qu'elle avait souligné dans sa lettre ... Heureusement que cette fois, vous assumiez vos paroles avec cette entrevue.

Les étoiles te manquent.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Un endroit calme

Message par : Elhiya Ellis, Mar 12 Juin 2018 - 15:20


Début de question. Pour toi. T’haussais un sourcil, relevait les yeux sur le blond, les mots tendres de l’acabit de « que tu m’énerves » titillait ta langue. Il voulait savoir ce que ton esprit avait occulté, ce qu’il avait retenu, et possiblement mis volontairement de côté. Normal, bien qu’agaçant. Tu soupirais lourdement, désabusée, joues gonflés avant de rouler des yeux et lui répondre. Les pièces de puzzles n’étaient pas tant embrouillés que ça selon toi.

– Concours de boisson, t’as une bonne descente. Un gage pour le perdant. Un interstellas comme premier sort utilisé, des étincelles au-dessus du lac pour moi, et…

Sourire en coin esquissé, regard fuyant une seconde. Comme si tu te rendais coupable d’avoir accédé à une provocation enfantine du genre. T’avais tout simplement joué ton rôle, relevé son défi stupide, en soit, rien qui ne devait te perturber. Pourtant, un pincement au cœur en y repensant. Ce n’était pas le geste en lui-même qui te dérangeait, mais bien ce à quoi tu pensais pour arriver à obtenir ton point de victoire.

-T’as dit que Lysse était plus doué que moi, en te basant au cours d’enchantement. Ca m’a vexée, je t’ai montré qu’en cours c’était rien de ce qui pouvait être. Et.. t’as flippé ! Pourquoi d’ailleurs ?! j’t’ai pas fait une demande en mariage ou autre ! Ressaissis-toi bordel !

Toute une histoire pour deux baisers ? Ça n’avait pas plus de sens que l’impression étrange qui t’avais parcourue quand tu l’avais embrassé. Avant, ça ne te dérangeait pas de te perdre dans ce genre de comportement alcoolisé, ça t’amusait d’en jouer même. Mais cette nuit-là, t’avais eu la confirmation que tu n’y arrivais plus… c’est toi qui aurait dû être troublée pas lui..

Sourcil froncés, tu plantais tes opales dans les siennes, malgré la distance, essayant de comprendre ce qu’il fuyait de son côté. Des oublis ? ça t’étonnerait forcement.

– Alors ? J’ai oublié quoi ? pas grand-chose à mon avis
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alexeï Dragoslav
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Un endroit calme

Message par : Alexeï Dragoslav, Mar 12 Juin 2018 - 15:21


Les mots filaient de la bouche de la jeune femme, t'assaillant comme si c'était des reproches à chaque syllabe qu'elle prononçait. Elle avait pourtant bien indiqué tout ce que vous aviez fait durant cette soirée, mais tu restais convaincu que tout n'était peut-être pas forcément clair dans son esprit.

Dans le tiens non plus à vrai dire. A partir comme ça, comme une fusée qui quittait l'atmosphère pour se perdre dans l'espace, tu avais quitté le lac sans aucun mot pour elle, aucune justification.

Tes joues prenaient maintenant de la couleur quand elle parlait des deux baisers que vous aviez échanger. T'en étais pas trop fier, mais ils t'avaient néanmoins permis d'en comprendre un peu davantage sur ce qu'il se passait pour toi. Alors qu'elle continue de conter le récit de votre nuit, tu fais quelques pas, comme pour échapper à ce qui allait suivre.

Et ça n'avait pas manqué.

Fixant la blonde dans les yeux, tu cherchais dans son regard une étincelle pour être bien sûr qu'elle comprenne de quoi tu voulais parler maintenant.

-  C'est tes mots Elhiya. C'est tes mots qui m'ont fait du mal.


Et tu regrettais presque déjà ton aveu.

-  Tu trouvais bizarre le fait de ne pas avoir apprécier t'embrasser et préférer Ulysse à tes dépend. Comme j'l'ai dis ce soir là, je comprends pas ce qu'il m'arrive, je comprends pas ce que je suis et où je vais attérir. J'ai cru que te demander ça me permettrais d'être normal, comme tout le monde. D'être comme toi et Ulysse, comme un homme avec sa femme.


Ta voix commence légèrement à te trahir, une pointe d'émotion grandissait en toi, tu n'allais pas tarder à accepter ces changements.

-  Tu me trouve vraiment différent ? Vraiment ... bizarre ?

Une pointe de dégoût était remarquable dans ce dernier mot.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Un endroit calme

Message par : Elhiya Ellis, Mar 12 Juin 2018 - 15:53


Voila qu’il rougissait. C’était toujours mignon un garçon qui s’empourprait, mais tu ne comprenais pas ce qui en était la raison. Et il restait silencieux, commençant à tourner comme un lion en cage, irrité par ton listing des évènements. Encore plus étrange réaction. Que lui arrivait-il ? Tu le regardais, désormais dubitativement, accroché à ses lèvres, dans l’attente de la moindre explication valable ou non qu’il voulait bien te fournir. Et enfin, sa voix s’ élevait, pleine de reproche, tu comprenais encore moins. Tu n’avais fait que te plier à un jeu d’adolescent alcoolisé rien de plus. Comment aurais-tu pu lui faire mal en ayant quasi rien dit. S’attendait-il a une déclaration par la suite ? A un bon point, à être rassuré sur sa prestation ? alors que c’était la tienne qui était mise en doute ? T’essayais de comprendre, mais en vain.

L’incompréhension la plus totale se lisait dans tes mirettes jusqu’à ce qu’il continue et dévoilait le fond du problème. C’était tes termes de « bizarre » utilisé l’autre nuit, pris pour lui, ça avait du le désarçonné, et le dérouter, alors que ce n’était pas lui que tu jugeais sur le coup, mais bien ce que tu ressentais toi. Un O silencieux se dessinait sur tes lèvres. Tout paraissait plus clair, ce n’était qu’un mal entendu, un souci –encore- de communication…. Un léger soupir de soulagement t’échappait réalisant qu’en fait le blond ne s’était pas entiché de toi plus qu’il ne fallait. Tu n’aurais pas su gérer une situation du genre où il te demandait d’assumer tes actes qui en viendrait à briser son cœur.

Grace à merlin, c’était tout autre chose. Quelque de plus complexe, qui poussait le garçon à se poser des questions sur ses préférences. Attendrie par sa perdition, touchée par ses propos bien trop dur envers lui-même, ton regard s’adoucissait rapidement, un doux sourire ourlait tes lèvres, et tu te relevais pour aller le rejoindre.

–Lexou… écoute-moi.. C’est pas ça… pas du tout même… Je suis désolée que tu l’ais interprété comme ça… Le « Bizarre » me concernait moi et pas toi…

Désormais à son niveau, tu ne l’avais pas lâché des yeux, ne voulant pas fuir ce que tu avais volontairement mis de côté l’autre nuit. En y repensant, en repensant à ce qu’il venait de dire, concernant le préfet des rouges, tu ne pu t’empêcher une dose supplémentaire de douceur. Voila que maintenant t’en était réduite à être influencée par son simple prénom…

– Je… je pensais clairement à quelqu’un d’autre cette nuit sous les étoiles.. c’est ce que j’ai trouvé bizarre…. car jusqu’alors, ça ne m’a jamais posé de problème d’offrir quelques marques d’affection à un peu tout le monde. Quand à toi..

Tu lui prenais la main avec douceur. Juste pour… le rassurer, le calmer, ou simplement montrer qu’il n’avait pas à se sentir diffèrent.

– Tu n’as pas à chercher à être ce que tu n’es pas. Il n’est pas question de normalité là-dedans… Il est noté nulle part que la normalité c’était d’être hétéro. Tu as bien le droit de préférer les garçons, ça n’a rien de bizarre, même si pour le coup, tu m’as quand même vexée…

T’avais pouffé doucement. Fierté mal placée comme toujours, premier type qui refusait tes baisers délicats, ça avait de quoi te froisser un peu. Juste un peu.

– écoute donc ce que t’as la dedans, au lieu de te soucier de faire comme les autres

T’avais lâché ses doigts pour aller tapoter son torse sur la zone du cœur, souriant toujours de cette même douceur. Le pauvre devait franchement être paumer à estimer que la normalité se résumait à un garcon + une fille
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alexeï Dragoslav
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Un endroit calme

Message par : Alexeï Dragoslav, Mar 12 Juin 2018 - 16:30


Tes craintes libérées tu commençais déjà à te sentir mieux, comme un poids qui quitte ton esprit, qui quitte ton corps. Tu venais de te livrer à une personne que tu ne savais toujours pas qualifier, lui offrant sur un plateau d'argent tes secrets les plus enfouis. Ceux même que tu éprouvais depuis quelques temps et dont tu n'étais pas réellement sûr de la signification qu'ils pouvaient avoir.

Elle t'avais écouté, sans aucune interruption, te laissant exprimer tes craintes, te laissant t'exprimer sur ton ressenti de la soirée que vous avez partagée.

C'était à son tour maintenant de répondre des accusations que tu lui avais faites. Tu restais, l'air interrogateur devant elle, en jetant tant à autre des coups d'oeil à la porte, comme pour t'enfuir avant qu'elle n'ait pu prononcer le moindre mot, la moindre syllabe. Tu redoutais ce qu'elle pouvait bien avancer comme argument ou tout simplement comme réponse.

Tes derniers mots éteints et elle se levait pour se planter face à toi, le regard bienveillant, un sourire se dessinant sur ses lèvres avant de chercher à te rassurer.

Tu te sentais maintenant flotter.

Elle n'avais pas du tout voulu te faire de mal ou te faire de la peine ce soir-là en fait, tu avais simplement mal interprété ses propos. Encore une fois, vous vous étiez plantés entre vos diverses phrases. Vous pensiez tous les deux à quelqu'un d'autre ce soir-là, et c'est ça qui rendait la chose bizarre. Soulagé, tu remerciais intérieurement les étoiles de la façon dont les choses se déroulaient. Toi qui pensait te faire rejeter, te préparant quasiment à l'exil, t'étais simplement trompé sur toute la ligne. L'allégresse te tendait maintenant les bras, à toi de sauter à pied joints pour profiter du bonheur qui s'ouvrait maintenant devant toi.

Ta main serrait doucement celle de la jeune femme, avant que ses doigts ne se posent sur ton torse pendant que tu écoutes ses dernières paroles. Elle te rassure. Comme une mère le ferait avec son enfant, chassant les derniers démons avant le coucher, elle prend avec toi toutes les précautions nécessaires pour que tu te sente entier, pour que tu te sente humain. Et elle sait y faire. La boule au ventre que tu avais en entrant dans la salle sur demande s'était dissipée, un sourire se dessinant maintenant sur ton visage.

-  Merci ...

A peine murmuré.

- Merci Elhiya ... Et pardonne moi.  

Une larme s'était frayée un léger chemin au creux de tes yeux, tu l'avais laissé s'échapper et couler le long de ta joue. Ce n'était pas une larme de tristesse, non, c'était une larme de soulagement. Comme Elhiya te l'avais dis quelques instant auparavant, ce n'est pas parce que tu es différend que tu n'as pas ta place ici. Tu mérite de vivre comme tout le monde et de connaître l'amour, que ce soit avec un homme ou une femme. T'avais envie de la prendre dans tes bras pour la remercier, mais t'étais pas encore sûr de l'état de votre relation. T'esquissais le mouvement de l'étreinte avant de te raviser, pour ne pas forcer la jeune femme et à la place, tu voulais la questionner.

-  Mais ... Si ce n'est pas à moi que tu pensais quand tu m'as embrassé ... A qui tu pensais ?  
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Un endroit calme

Message par : Elhiya Ellis, Mar 12 Juin 2018 - 16:49


Des remerciements… Tu ne t’y attendais pas, et ne savais jamais comment agir face à ça. Tu te contentais d’hocher d’un signe de tête, gênée, quittant un instant ses opales avant d’apercevoir la naissance d’une larme. Tant de tracas pour si peu, c’était dommage. La main sur sa chemise s’évadait pour essuyer du bord du pouce cette perle de cristal liquide perdue. Il avait du cogiter un moment, se meurtrir plusieurs jours et plusieurs nuits pour arriver à se penser diffèrent… Un vrai brise cœur à voir…. Tu aurais bien voulu lui dire que sur ce plan-là, tu n’étais ni un modèle de vertu, ni rangée dans les clous, mais les confidences n’étaient pas au programme. Alors tu souriais, toujours avec douceur, acceptant ses excuses silencieusement, le laissant reprendre contenance, et espace de liberté en passant tes mains dans dos, comme une gosse prise sur le fait.

Forcément, tu t’attendais plus où moins à ce qu’il te demande à qui tu pensais, t’avais juste cru qu’il aurait attendu un peu. Machinalement, le sourire se rehaussait, lumineux, et tes joues se teintaient de roses avant que tu ne lui tirais la langue avec malice

– J’te dirai pas, t’as qu’à deviner tiens ! Ca sera ta punition pour te torturer pour rien. Et.. bah, t’es tout pardonné, t’en fais pas. Ce n’est rien… Je serai mal placé pour te dire quoi que ce soit là-dessus.

Tu t’étais posé des questions de ton coté, pour une déviance, pas juste sur tes gouts affectifs. Garçon ou fille, ça, tu avais découvert toute seule que les deux pouvaient avoir pas mal d’avantages délectables. Par contre, tu t’étais fait mal à la tête un moment avec ce qui faisait que ta famille avait gardé leur lignée en « sang-pur » jusqu’à accepter que le cœur avait bien souvent des raisons que la conscience arrivait parfois à occulter.

- Et toi? T'as tester avec un autre gars que mon p'tit loup? enfin... "mon".. c'est un grand mot, celui de tout le monde à mon avis

Clin d'oeil espiègle, s'il voulait des aveux, fallait qu'il continue les siens
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alexeï Dragoslav
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Un endroit calme

Message par : Alexeï Dragoslav, Mar 12 Juin 2018 - 17:41


L'heure était maintenant aux confessions, et si tu t'étais ouvert avec Elhiya, cette dernière avait décidé de garder un léger mystère sur l'identité de la personne à qui elle pensait ce soir là. Et bien évidemment, tu ne pouvais t'empêcher de vouloir relever ce défi qu'elle t'avais lancé. Aussitôt dit que tu réfléchissais déjà à la personne pouvant ce cacher derrière cette ombre que tu imaginais. Tu savais pas trop qui imaginer, bien qu'Ulysse restait une option cohérente.

Elle te questionnait sur tes expériences maintenant. Faut dire qu'a 17 ans, t'avais toujours ton empreinte de pureté. Y'avais bien un p'ti mec qui t'avais tapé dans l'oeil dernièrement, notamment lors de votre dernier cours de métamorphose, mais ce gars là était déjà réservé à quelqu'un d'autre. Impossible de tenter quoi que ce soit par conséquent, pour l'instant. L'air un peu las, tu lui répondais néanmoins avec franchise.

- Ouais, y'a bien qui me perturbe ... Et rassure toi, c'est pas ton petit lion. C'est plutôt un petit serpent. T'aura peut-être remarqué qu'on se cherchait légèrement dans notre dernier cours où Aysha officiait en tant que professeure, mais y'a un truc que j'arrive pas à cerner chez Élius. Il me fascine, mais en même temps je sais pas ... De ce que j'ai compris il est en couple avec Arty, donc j'risque pas de pouvoir faire quoi que ce soit .. Mais je t'avoue que je pense à lui de temps en temps.

Sourire gêné, il commençait à livrer ses secrets à la blonde en face de lui.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Un endroit calme

Message par : Elhiya Ellis, Mar 12 Juin 2018 - 19:07


Une référence au petit loup, supposée te rassurer. Mais ce n'etait qu'un simple haussement d'épaule que tu offrais au blondinet du jour. T'étais pas du genre a demander une exclusivité quelconque au brodé d'or, de peur qu'il ne perde de sa saveur et sa luminosité à tes yeux. Ca te plaisait qu' il soit libre et dispo pour qui il souhaitait que le savoir enchaîné à un ou une qui le ternirait d'une manière ou d'une autre. Chose étrange que tu avais remarqué dans les comportements de ton serpent aux yeux bleus. Crise de jalousie, possessivité, besoin d'exclusivité... tu étais pareil, au point de ne vouloir faire subir ce genre de chose à ce qui était capable de te faire sourire et vivre en un battement de cils d'or. Observation personnelle qu'Alexei ignorait. Aussi, pouvait-il parler, avec une insouciance que tu enviais d'élius.

Voilà un autre prénom qui te faisait sourire et que tu affectionnais mais sur un autre plan. L'évocation de son éventuelle relation avec Arty t'arrachait un leger pouffement de rire. De ce que tu savais, de ce que tu avais vu ou observé, l'astre de jour aimait avoir multitudes d'étoiles dansantes au tour de lui. Un besoin d'attention flagrant qui te plaisait et s'amusait. Certainement ce qui te poussait à couver, plus ou moins, depuis sob arrivée au chateau.

-T'as quoi à perdre à perdre au pire. Évite de t'attacher trop vite. Voir meme t'atracher tout court. Ca devient moins drôle sinon, étouffant meme si ma memoire est bonne

Simple référence à une periode que le Jaune ne connaissait pas. Une revolue. Une enterrée au nom de ... de l'envie d'être toi et non celle qu'un autre voulait.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alexeï Dragoslav
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Un endroit calme

Message par : Alexeï Dragoslav, Mer 13 Juin 2018 - 20:09


Tes yeux pétillaient, comme ceux d’un enfant qui venait de faire une bêtise alors que ses parents le regardaient. Et pourtant, cette fois, tu en étais fier. C’était pas une bêtise que tu venais de faire non, mais c’est la même étincelle qu’on pouvait distinguer. Fier de toi, fier de ce que tu avais avoué, tu t’acceptais enfin comme tu étais. Mieux encore, tu te laissais aller à des confidences avec Elhiya. Cette même personne dont tu redoutais les mots quelques instants auparavant. Elle avait su te rassurer alors que tu avais perdu toute confiance en elle, si confiance il y avait. Parce qu’après tout, qu’êtes-vous l’un pour l’autre enfin de compte ?

D’autres paroles s’envolèrent, notamment sur Élius. Si la blonde te disait de foncer, ta conscience propre et tes valeurs t’empêchaient d’aller beaucoup trop loin. Par respect pour ton ancien préfet, tu avais choisi de rester en retrait comme simple spectateur d’un festival qui n’allait jamais prendre place. Elle te mettait en garde également. Vestiges d’une relation passée l’ayant probablement heurtée plus qu’elle ne laissait y paraître. T’avais d’un côté envie qu’elle te livre ses secrets, mais de l’autre, garder une part de mystère ne pourrait que renforcer le lien qu’il y a entre vous. Il faut te l’avouer, même si tu ne sais pas comment le caractériser, quelque vous vous a unis. Quelque chose vous unis en ce moment-même.

- Tu penses vraiment que je dois me méfier d’Élius ? Et puis … pour être honnête avec toi, j’ai pas envie d’être le gens de type qui brise des couples ou autre .. Je préfère me faire petit et ramasser les miettes au moment venu.

Un peu opportun comme réaction, mais la faim justifiait les moyens après tout.

- Eh puis d’ailleurs, comment ça ton petit lion ? Tu veux dire que c’est à Ulysse que tu pensais toi aussi ce soir-là ? Ça serait un peu étrange qu’on ait pensé tous les deux à la même personne …
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Un endroit calme

Message par : Elhiya Ellis, Ven 15 Juin 2018 - 13:48


Il resterait sur le banc de touche à force de se soucier des autres ainsi. Comme si quelqu’un s’était soucié de lui. En cours divination roulé en boule par terre comme un marmot, en cours de défense contre les forces du mal à gerber tripes et boyaux devant trois gouttes de sang, en enchantement à brouter la cape de Cara. Il n’avait toujours pas vu qu’attendre après les autres étaient une perte de temps considérable et infini. S’il ne bougeait pas, rien allait lui tomber tout cuit dans les bras. Il avait bien l’autre nuit, ce n’était pas en restant à baver devant les étoiles qu’il aurait pu avancer sur ses interrogations personnelles… Ca t’agaçait, tu soupirais.

– Non pas te méfier d’Élius,je éviter de t’attacher bêtement c’est tout. Car si tu veux jouer aux puzzles, ce sera toi qui finira en miette à poireauter éternellement le « bon » moment. Y’a jamais de bon moment, jamais d’envol de pétales de fleurs ou de pluie d’étoiles filantes rêve pas. Et puis.. Élius en couple ? Avec sa liberté d’amusement ouai.. Le reste, laisse-moi en douter. .. Surtout avec Arty quoi… la dernière fois ils utilisaient electrocorpus et bombarda en déclaration d’amour a ce compte-là.

Sourire en coin amusé, tu t’arrêtais là pour pouffer, prenant soin de ne pas parler de toi, de ne faire aucune comparaison. Ca ne le regardait pas, pas du tout, même s’il en venait à poser des questions plus personnelles sur ta propre personne. T’haussais un sourcil, concevrais une commissure de lèvre relevée espièglement

– Lion ? j’ai jamais parlé de lion moi. Ces trucs ça tourne en rond en cage ou ça attend que leurs femelles fassent tout le boulot. Aucun intérêt ! Quant à qui je pensais… Tu vois que tu sais faire de jugeote quand tu veux, il te reste plus qu’à en avoir un peu avec ce qui te perturbe.

Manquerait plus que tu ais à lui prendre la main maintenant…. Babysitter les garçons de ton âge en faisait pas vraiment parti de tes prédispositions
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Un endroit calme

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 42 sur 42

 Un endroit calme

Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.