AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande
Page 18 sur 19
Nuit des amoureux
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant
Alicia Steinfeld
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Nuit des amoureux

Message par : Alicia Steinfeld, Ven 24 Nov - 18:45


Alicia semblait un peu moins triste à présent. Ou du moins, son sourire était à nouveau bien ancré sur son visage. La poufsouffle était à présent plus ou moins assise sur ses genoux dans ce grand fauteuil confortable. À la remarque d’Ethan sur son exploit, Alicia haussa les épaules. « J’ai travaillé très fort durant l’année chez moi. J’avais un enseignant privé et des examens… et des devoirs comme vous ici. J’ai du passé un examen avant d’intégrer la septième année par-contre. » Expliqua la sorcière avant de réfléchir à la question du serdaigle. Hmm…

« Et bien, pour être franche, c’est un peu compliquer. Dans un monde idéal, j’aimerais travailler à Poudlard… Enseignante en Enchantement… ou peut-être même Directrice de ma maison ou quelque chose… Cependant, le métier de Médicomage m’intéresse beaucoup également. Ma mère fait ce métier et j’ai grandit dans cet univers là également. » Alicia souriait alors qu’elle parlait de ces deux envies principales. Bien sûr, elle ne parlait pas de son grand rêve secret… Ou un jour elle pourrait former une cinquième maison… ou un espèce de Club des 4 maisons, qui regrouperait des élèves comme elle. Des jeunes qui croit avec conviction que les maisons peuvent toutes s’entendre et ne former qu’une grande et seule famille au finale…

La poufsouffle avait rapidement apprit avec les années que la plupart des gens ne pensait pas du tout comme elle, malheureusement…
Alicia passa une main dans sa longue cheveux doré et sourit à Ethan. « Et toi? Tu as encore quelques temps devant toi, mais est-ce que tu as une bonne idée de ce que tu veux faire? Tout dépendant de ton rêve, tu vas devoir travailler et étudier fort certains sujets plus qu’un autre… Quoi que je suppose que cela te fait plaisir? » Elle lui sourit de nouveau avant de rire faiblement. « Moi tu vois, j’ai toujours cru que j’aurais fais une bonne Serdaigle également. Cependant, je déteste étudier, lire et travailler… Je suis particulièrement lâche sur les travaux et l’études… Par-contre, une fois que j’ai commencé, je n’arrête plus et je n’arrête jamais avant d’atteindre mon objectif…. C’est comme ça que j’ai réussi à me rendre en septième année à la maison. On me dit souvent que mes sortilèges sont particulièrement puissants, surtout en enchantement, mais personne ne se doute du travail que je mets dans mes sorts et toute la volonté que je mets dans chacun de mes sortilèges… Chaque fois, j’y met tout mon âme. » Alicia disait tout cela sans aucune prétention et ne semblait pas se venter également. Elle avait même les joues légèrement en feu. Cependant, elle ne mentait pas non plus. Autant sur le fait qu’elle travaillait avec le double, voir le triple d’effort… Mais qu’elle se donnait toujours à 110% lorsqu’elle lançait un sortilège.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Nuit des amoureux

Message par : Ethan Turner, Ven 24 Nov - 22:30


Elle avait donc eu un professeur privé, et des cours à la maison. Sa famille devait être particulièrement riche pour se payer un tel luxe, en plus de subvenir aux besoins d'un nouveau né et d'une fille au foyer. Elle venait peut-être d'une famille de sang pur, ce qui aurait expliquer la fuite de sa soeur Cracmole, ainsi que la grande fortune familiale, qui aurait bénéficié de plusieurs héritages passés. Elle mentionna ensuite qu'elle désirait devenir professeure d'enchantements, ou directrice de sa maison. Ethan se demanda s'il était possible qu'il y aille plus d'un professeur d'une même matière, il ne se souvenait pas que pareille chose soit arrivé par le passé, mais pour une école de plusieurs centaines d'étudiants, ça ne devait pas être trop tiré par les cheveux... C'était un beau rêve, le bleu et bronze respectait grandement les enchantements, comme c'était la magie la plus utilisée dans la vie quotidienne de l'ensemble des sorciers du monde. Ses deux parents gagnaient d'ailleurs leur vie grâce à ce type magie.

Il dut avoir un moment d'inattention puisqu'il n'enchaina pas tout de suite avec une nouvelle question à l'attention la blonde, ce qui lui donna le temps à elle de lui en poser une à son tour. L'effet fut immédiat, et il tomba de sur son nuage de pensées calmes et sereines; c'était maintenant à lui de dévoiler une partie de ce qu'il était, et ça le rendait mal à l'aise. Il aurait préféré rester là à écouter parler la jolie blonde pendant des heures, mais la vie en avait décidé autrement. Il se redressa un peu sur le fauteuil, et se remit à fixer le vide devant lui, fuyant le regard de son interlocutrice. C'était plus facile comme ça, comme s'il se parlait à lui-même, mais à voix haute.

-En fait, il y a beaucoup de choses qui m'intéresse, presque chaque forme de magie pour être honnête. Mais en ce moment j'aimerais beaucoup devenir chercheur en métamorphose. C'est un domaine tellement peu exploré encore, et pourtant tellement plein de possibilités. J'espère dans un premier temps devenir animagus justement pour m'aider sur le chemin de la métamorphose, et aussi parce que ça nécessite un grand niveau de concentration, et que je n'ai jamais été particulièrement doué pour ça. C'est comme un défi personnel en fait, mais ce n'est pas pour demain tout ça.

Ethan marqua une pause, avant de se retourner vers la jaune et noir, un air songeur.

-Parlant de ça, tu ne connaîtrais pas un Animagus à tout hasard? Je cherche quelqu'un pour me parler de son expérience personnelle. Histoire de ne pas faire les mêmes erreurs ou de refaire ce qui était bien.


Il avait poseé cette dernière question beaucoup plus aisément que ce qu'il avait formulé comme réponse précédente. Exactement comme s'il venait de toucher à un sujet qui le passionnait, et que toute son anxiété disparaissait lorsqu'il l'abordait.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Steinfeld
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Nuit des amoureux

Message par : Alicia Steinfeld, Dim 26 Nov - 15:59


Alicia était plutôt contente. Comme elle l’espérait, Ethan semblait plus à l’aise de parler suite à sa question. Visiblement, elle avait trouvé la bonne question à poser pour qu’il commence à parler, ce qui fit sourire la jolie blonde. C’était agréable de le voir parler ainsi, même s’il parlait tout en regardant ailleurs. Au moins, elle avait réussi à le faire parler et ça c’était vraiment bien.
À première vue, Ethan avait l’air d’un garçon gentil, intéressant, intelligent et d’une bonne compagnie. Cependant, il semblait tout aussi gêné et mal à l’aise qu’il était intéressant. Peut-être que c’était parce qu’elle était plus vieille? Ou alors car elle était une fille? C’était une chose assez commune du point de vue de la jaune.

Perdue dans ses pensées, elle sourit et hocha finalement de la tête. « Oui, je suis d’accord. Je suis aussi d’avis que toutes les formes de magie sont très intéressantes. J’ai une préférence dans l’enchantement car j’y excelle particulièrement. Par la suite disons, en ordre, c’est la Métamorphose et puis la divination. J’aime beaucoup tout ce qui touche aux runes également. Super intéressant malgré la complexité de la chose. » expliqua la jeune femme avant de sourire. « J’aimerais passer la formation pour devenir animagus éventuellement. Cela va demander énormément de motivation et de travail de ma part… » avoua cette dernière avant de rire un peu. « D’ailleurs, chercheur en métamorphose est vraiment un choix judicieux et super intéressant. Je crois que si tu le veux et y met tout ton cœur, tu pourras l’être et faire de grande chose. » affirma la blonde.

Puis finalement, Ethan la regarda. Tout qu’un début! Enfin, il osait la regarder pour parler avec elle!

Visiblement heureuse de pouvoir enfin plonger ses yeux bleus dans les siens, Alicia souriait un peu plus. « Hmm, non et bien je sais qu’il y en a quelques-uns dans le coin, mais je n’en connais pas personnellement. Je sais par-contre que ma mère pourrait sans doute te raconter quelques accidents qu’elle a dû traiter lors de son travail, mais autrement je ne connais personne. Désoler… Si jamais je trouve quelqu’un je te préviens sans faute. Promis. » Ali semblait vraiment de bonne humeur à présent.
« Et sinon, mis à part visiblement ta passion pour la métamorphose. D’autre chose que tu aimes particulièrement? Moi mis à part le chant, la musique et l’enchantement… J’imagine que ce qui est le plus marquant chez moi, c’est mon désir d’aider les gens. C’est vraiment mon plus grand rêve en fait. » avoua la blondinette avant de s’étirer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Nuit des amoureux

Message par : Ethan Turner, Lun 27 Nov - 10:48


La blonde enchaîna en approuvant son intérêt pour les diverses formes de magie existante, mentionnant qu'elle-même adore les enchantements -cool!-, la métamorphose -trop bien!-, et la divination!? Le bleu et bronze tenta de rester complètement de marbre face à cette allusion à la matière qu'il aimait le moins, chacun ces goûts hein! Mais la divination? Vraiment? Il hésitait entre lui demander ce qu'elle voyait dans cette matière si incertaine, pour essayer de comprendre à l'aide d'un point de vue différent du sien, ou de simplement ignorer ce sujet qu'il détestait. Il n'eut pas à choisir puisqu'elle revint sur le sujet des animagus, lui dévoilant qu'elle aimerait elle aussi en être un! Mais quelles étaient les chances? En plus, de la part d'une fille de poufsouffle, c'est qu'elle ne doit pas avoir peur de s'investir pour réussir. Peut-être qu'ils pourraient essayer de le devenir en même temps? Partager leurs astuces? Veiller à ce que l'autre respecte à la lettre les consignes?... ... ...Mais enfin! tu viens juste de la rencontrer! Calme toi bon sang.

Elle sembla par la suite encourager Ethan à suivre son rêve pour devenir chercher en métamorphose. Il n'avait aucun besoin d'encouragements pour cela, mais appréciait grandement son enthousiasme; c'était tellement rendue rare une personne aussi positive qu'elle, était-ce parce qu'elle n'avait pas vécu l'attaque de Poudlard? Probablement en fait; c'était triste de penser que le moral général avait tellement descendu depuis cette attaque. Est-ce qu'il était aussi enjoué qu'elle avant? Il en doutait très fortement, mais ça paraissait si loin maintenant...

Alicia répondit finalement à la question d'Ethan, qui fut légèrement déçu par celle-ci. Il ne s'attendait pas réellement à ce que la blonde connaisse un animagus, mais son désir l'avait emporté sur sa raison pour cette fois, comme il s'agissait d'un sujet qui le passionnait énormément, particulièrement ces derniers jours. Mais pourquoi sa mère pouvait-elle lui parler d'histoires d'animagus qui avaient mal tournés? Est-ce qu'elle travaillait au département des accidents et catastrophes magiques? Et pourquoi elle mentionnait un futur entretien avec sa mère? Est-ce qu'elle voulait lui présenter ses parents? Non non sûrement pas! Çà devait être simplement anecdotique.

Alicia lui demanda finalement qu'il élabore sur ses différentes passions, précisant qu'elle aimait le chant -ça tombe bien, elle a une de ces voix!-, la musique -mais quels genres en fait?-, et les enchantements -ça, je commence à capter-. Elle fait également allusion à son envie d'aider les gens, qui semble plus fort que tout le reste, c'est vraiment très noble de sa part, elle a vraiment l'âme d'une médicomage en fait.

Cette fois Ethan ne détourna pas le regard pour parler à Alicia, la vérité est qu'elle le fascinait. Elle était tellement rayonnante de bonté et d'optimisme que l'idée qu'elle était une création de la salle sur demande lui traversa vaguement l'esprit. Idée ridicule qu'il chassa aussitôt, avant de répondre à la jaune et noir :

-Et bien, j'aime beaucoup les enchantements aussi, et j'ai assez de facilité en cours de potion... Mais sinon j'adore le Quidditch, je suivais assidûment la plupart des équipes de Grande-Bretagne avant, mais avec les études, j'ai moins le temps maintenant...Ahh et la fabrication des baguettes, j'adore ça, même si les informations disponibles sont assez rares, j'aimerais ça suivre une formation chez Ollivander's un jour...

Maintenant qu'il y pensait, ses passions étaient presque toutes du domaine académique. C'était plus judicieux de se remettre à lui poser des questions, plutôt que de risquer d'avoir l'air trop ennuyeux. Une question, vite une question, mais quoi? -Tu viens souvent par ici?- la grosse classe ouais...

-De ce que je vois, tu ferais probablement une excellente médicomage, tu pourrais même travailler à l'infirmerie de Poudlard qui sait, et être directrice de ta maison en même temps, ça rejoindrait trois de tes buts.
Ethan eut un sourire à l'égard de la blonde, juste avant de se rendre compte de ce qu'il faisait. Elle l'avait attendri avec son optimisme ou quoi? Il rougit.

-Revenant sur l'animagie, tu as déjà réfléchi un peu à ta formation? Si tu souhaitais la faire en sortant de l'école ou plus tard? Et aussi en quel animal tu te verrais?

Ce n'était pas la première personne à qui il posait cette dernière question à vrai dire. Il cherchait quelque chose de précis dans la réponse des gens...il cherchait à savoir comment eux arrivaient à s'autoévaluer au point de pouvoir jauger leur moi bestiale. Il avait une certaine facilité à jauger les autres, mais lorsqu'il était question de se regarder dans le miroir, ce qu'il voyait était trop complexe pour qu'il ne discerne quoi que ce soit de précis.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Steinfeld
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Nuit des amoureux

Message par : Alicia Steinfeld, Mar 28 Nov - 17:50


Pour Ali qui avait le tour avec les gens et qui les lisait bien, c’était évident que la divination était loin d’être quelque chose de génial dans la tête d’Ethan, comme la plupart des gens en fait. Cependant, pour Alicia, c’était une forme de magie très intrigante! Bien sûr, elle n’était peut-être pas toujours exacte, mais quelle magie l’était réellement à 100% de toute façon? Par-contre ce qui intriguait le plus le jeune blaireau, c’est que la divination, aussi incertaine soit-elle, pouvait tout de même permettre des choses fascinantes! Plus encore que de prévoir l’avenir… Plus d’une fois la divination avait réussi à se prouver. Certains maîtres dans la divination étaient particulièrement efficaces et puissants! Sans oublier les prophéties également, mais c’était le genre de chose que bien des gens ne voyaient pas. Ils ne voyaient pas toute l’intrigue derrière ce phénomène et encore moins comment tout cela fonctionnait. Après tout, c’était quelque chose que l’on a ou pas…

Contrairement à ce que pouvait croire Ethan, même si elle n’avait pas vécu l’attaque de Poudlard, sa famille entre autres, vivait des moments assez difficile l’an dernier, si on oublie sa sœur et son fils… La famille d’Alicia possède de nombreux moldu, au Canada entre autres, ce qui les rends un peu plus en sécurité, d’ailleurs, la mère d’Alicia avait proposé plusieurs fois à Ali d’aller terminer son parcours scolaire à Ilvermorny situé au Massachusetts. Elle aurait été près de la famille Canadienne ainsi et plus en sécurité. La famille Steinfield a perdue déjà 12 membres de la famille, moldus et sorcier confondu. Pour être franche, Alicia avait réellement hésiter à quitter Poudlard pour cette école. Après tout, Ilvermorny était réputé pour être l’école la plus égalitaires et la moins élitistes… Bref, elle y avait sérieusement pensé et puis elle s’était souvenue de ces quelques amis ici…

C’est lorsqu’Ethan répondit à sa question qu’elle sortie de ses rêveries et elle lui sourire d’un sourire légèrement plus triste à présent. « J’ai un peu de mal avec la potion… Pas que je trouve cela difficile, mais ça demande plus d’études et malheureusement la pratique est loin d’être toujours évidente… » avoua la blondinette avant de rougir. Bon sang qu’elle avait en horreur les études. « Par-contre la fabrication de baguette est parfois un peu moins tenues aussi secrète qu’ici. Ça dépend des pays. Certains font faire à chaque élève leur propre baguette. Elles deviennent plus personelle ainsi j’imagine. » Elle haussa les épaules, incertaine elle-même et sourit. « Peut-être que tu pourrais avoir un poste chez Ollivander qui sait. » Ali lui sourit encore avant de bouger, s’installant un peu plus confortablement, les jambes plus étirer vers le sol.

« Hm, merci pour ton idée, je n’y avais pas pensé…. Enfin, à l’idée de médicomage si, comme ma mère pratique ce métier déjà et que j’y suis intéressée depuis toujours, mais travailler ici comme médicomage n’est pas une mauvaise idée… Non, j’aime beaucoup même. » avoua Alicia. Il semblait y avoir une légère petite lueur dans son regard maintenant. Ethan avait donné une nouvelle idée à Alicia.

L’animagie semblait vraiment intéressée Ethan visiblement. Alicia ria faiblement. « Hm je n’ai pas encore décidé quand j’allais faire ma formation. J’imagine que le plus tôt possible serait une bonne idée. Pour ce qui est de l’animal, j’avoue que c’est une très bonne question… Je me souviens encore de la première fois que j’ai faites mon Patronus. L’enseignant à l’époque, avait été surpris et m’avait dit qu’il était impressionné. Selon lui mon Patronus révélait le fait que je suis juste et vraie. Je ne cache pas ma vraie nature au gens, je suis toujours moi-même et sans cachette. J’avais à l’époque apprit que faire un Patronus qui représentait notre animal favori était quelque chose que l’on devait respecter et qui était très bien perçu et rare chez un sorcier. » Ali fit une petite pause. « Cependant, le Lynx n’est malheureusement pas un animal qui me représente particulièrement…. Je crois qu’une biche, par exemple, serait particulièrement juste, même si l’image peut être étrange. L’égalité est quelque chose de très important pour moi et je suis quelqu’un de juste et bonne. » Ali haussa les épaules avant de rougir un peu. Ce qu’elle disait était un peu embarrassant.

« Je suis une personne peu sûre d’elle, j’ai un peu peur de faire contact avec les gens au début et j’ai toujours un peu peur d’être blesser encore… Par-contre, je suis d’une nature très douce, maternelle et juste. Je suis aussi très déterminée et acharnée… Alors j’imagine qu’il faudrait quelque chose comme ça. Je suis l’inverse de mon animal favori dans le fond. » remarqua Ali.

« Et toi? »
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Nuit des amoureux

Message par : Ethan Turner, Jeu 30 Nov - 9:47


La jaune et noir répondit qu'elle n'avait pas les meilleures notes du monde en potion. C'est bien normal, enfin quand on regarde les notes moyennes en potion, ça semble être assez difficile pour la plupart des gens, un peu comme la métamorphose en fait. Elle enchaîna sur la fabrication des baguettes, qui étaient dans certains pays fabriqués par chaque sorcier? Ethan écoutait, très attentivement; un endroit où la connaissance des baguettes était plus accessible? Et où chacun fabriquait la sienne? Quel était donc ce pays dont il n'avait jamais entendu parler? En même temps, si chacun fabriquait sa propre baguette, personne ne développait de compétences particulières, et ces baguettes devaient forcément être moins bien faites, et moins puissantes...

Pour une raison qui échappa au bleu et bronze, Alicia parue de nouveau joyeuse. C'était le fait d'avoir parler des baguettes? Peut-être qu'elle aimerait ça en fabriquer elle aussi? Puis elle remercia Ethan pour lui avoir donné l'idée de travailler comme médicomage à l'infirmerie de Poudlard. C'était peut-être pour ça le sourire? Le garçon lui rendit son sourire, un peu gêné. Il n'avait fait que trois fois rien, seulement prendre plusieurs de ses rêves et en faire un gros, c'était à la portée de tous, non? Ahhh! Alors sa mère est médicomage? Normal qu'elle respecte ce métier alors, la médicomagie était bien plus qu'un simple travail, c'était une vocation de vie, et nul doute que sa mère devait lui avoir inculqué les valeurs de son métier lors de son éducation. Du coup, elle travaille peut-être davantage à l'hôpital Ste-mangouste plutôt qu'au ministère...

Puis elle répondit à la question sur l'animagie, en passant par une comparaison avec son patronus. C'était vachement impressionnant, qu'elle arrive à faire un patronus sous sa forme complète! Ce n'était pas à la portée de tous, mais elle était de septième aussi... Ethan avait de la facilité à oublier la différence d'âge entre lui et la blonde; son visage était si mignon que ça la rajeunissait à ses yeux. Alors, un lynx et une biche? Intéressant... Elle voit donc la biche comme un animal doux, juste, déterminé et acharné? Ethan n'y connaissait pas grand-chose aux biches, mais se doutait bien qu'elles devaient au moins être douces. L'introspection dont elle faisait preuve était désarmant, elle arrivait à se décrire comme ça, devant lui. C'était comme si elle s'était dénudée de façon spirituelle, et elle rougissait, c'était tellement adorable à voir, il n'aurait jamais été capable de faire pareil.

Qu-qu-quoi? Elle lui retourne la question? Non non non, il y a moyen d'éviter la question? Hey m*rde. Ce fut au tour d'Ethan de rougir, puis de fixer son regard sur quelque chose de bien bas... Tiens, les pieds d'Alicia, c'était bien loin ces yeux ça.

-En fait... Je n'ai aucune idée de ce que mon moi animal pourrait être... C'est une des raisons qui me pousse à chercher quelqu'un étant déjà passé par cette transformation, pour qu'il m'aide à le trouver, alors que toi tu te décrit si facilement que ça en est désemparant.

Il regarda de nouveau le visage de la demoiselle de poufsouffle, il essayait de démontrer sa sincérité, mais c'était extrêmement malaisant pour lui. Puis il se remit à fixer le sol.

-Je ne suis pas un grand connaisseur d'animaux, mais même si c'était le cas... ... Je devrais commencer par apprendre à me connaître avant...

Il hésita avant de continuer, il ne voulait pas laisser un malaise entre eux, ou qu'elle éprouve une quelconque pitié pour lui, ce n'était pas ce dont il avait besoin, même s'il n'avait aucune idée de ce dont il avait réellement besoin.

-Enfin... J'en sais assez pour dire que mon animal favori est la crécerelle. C'est un faucon de très petite taille, particulièrement joli, et capable de voler sur place contrairement aux autres faucons, ce qui lui procure un avantage important lors de la chasse. En fait j'aime beaucoup les oiseaux en général, ils semblent si libres, et beaucoup d'entre eux font partie des créatures les plus intelligentes au monde.

Ethan eut l'air pensif pendant un moment, il repensait à la première fois qu'il avait volé sur un balai magique, et comment ce sentiment commençait à lui manquer.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Steinfeld
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Nuit des amoureux

Message par : Alicia Steinfeld, Jeu 30 Nov - 17:13


Alicia toujours un peu de rose aux joues, observait toujours Ethan. Un comme si elle semblait essayer de le lire et de mieux le comprendre, du moins à sa façon, c’est ce qu’elle essayait de faire. Parfois, enfin, non souvent… Alicia perturbait les gens par son empathie extrêmement forte. Il était assez naturel et automatique pour Ali de comprendre les sentiments de son interlocuteur et parfois même de le ressentir également. C’était, selon sa mère, un don particulier que certaines personnes pouvaient posséder. Cependant qu’elle devait également contrôler, si elle ne voulait pas se blesser. Sa grand-mère maternelle, une moldue était particulièrement étrange à sa façon. Même pour les autres moldus, elle était étrange… Cette dernière se disait être un médium et posséder l’empathie… Bref, elle tirait les cartes, lisait la boule de Crystal, le thé… Comme en divination et le pire… C’est que cela fonctionnait! La première fois qu’Alicia avait ressentit cette connexion avec quelqu’un, elle était jeune. Un écureuil était tombé d’un arbre et blesser grièvement une patte, ou un prédateur l’avait attaqué. Ali avait toute suite prit le petit être et s’était mise à pleurer, disant que l’écureuil souffrait et qu’elle n’aimait pas sentir cela. C’était assez courant en général, la partie moins courante, c’est qu’elle avait terriblement mal et peur elle aussi.

*Je me demande pourquoi il est si mal à l’aise… Je ne suis pas intimidante, encore moins pour une élève de septième…*
Perdu légèrement dans ses pensé, la voix d’Ethan la ramena à la réalité.

« Hm? Je ne trouve pas ça désemparant…. Je n’ai juste aucune raison valable de cacher qui je suis à qui que ce soit. Je suis fière de la personne que je suis. Je ne suis sans doute pas la plus belle, ni la plus intelligente, ni la plus puissante sorcière et encore moins la plus courageuse… mais par-contre, j’ai un grand cœur, beaucoup d’amour, de tendresse, de compassion et de motivation. Je crois que c’est important encore plus de nos jours avec ce qui plane au-dessus de nos têtes… Je veux aider les autres et si je veux établir un lien de confiance, il faut d’abord que je me fasse confiance et assume qui je suis. » Ali avait dit cela d’une vois remplie de conviction et de détermination. « Je suis persuadée qu’au fond de toi Ethan, tu te connais amplement. Tu dois seulement chercher au plus profond de ton cœur. Ne pense pas à ta tête pour une fois, penses seulement avec ton cœur. C’est lui qui va t’aider à trouver ta réponse. » Tout en rajoutant cette dernière partie d’information, Alicia déposa sa main sur le bras d’Ethan le plus proche. Sa main était douce, chaude et avait un certain réconfort dans son toucher.

Très maternelle, Alicia n’hésitait jamais à essayer de réconforter, aider et motiver les gens. Elle n’avait pas peur de toucher également, puisqu’elle était très physique comme personne.

« Oh!! J’aime beaucoup les oiseaux moi aussi! C’est grâce à eux que j’ai commencé à chanter. J’ai commencé très jeune le chant parce qu’un oiseau venait toujours chanter dans l’arbre près de ma fenêtre lorsque j’étais enfant. Par la suite on m’a simplement inscrite à des cours de chant et de guitare… Depuis je n’ai jamais arrêté. » avoua la Poufsouffle avant de lui sourire de nouveau. Elle espérait qu’Ethan irait un peu mieux, mais elle était prête à le prendre d’assaut au besoin!
Sa main n’avait toujours pas quitté le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Nuit des amoureux

Message par : Ethan Turner, Ven 1 Déc - 10:40


Ethan fut sorti de ses pensées lorsque la blonde se mise à commenter ce qu'il venait de dire. Selon elle, se dévoiler ainsi n'avait rien de désemparant; enfin, pour quelqu'un de sociable peut-être bien, mais lui ne l'avait jamais été. À vrai dire, en plus de quatre ans à Poudlard, Alicia était uniquement la troisième personne parmi les étudiants avec qui il s'assoyait pour avoir une vraie conversation, et la deuxième fille de surcroît. Le bleu haussa les sourcils et se retourna vers elle lorsqu'elle commença à mentionner qu'elle n'était ni la plus belle ou la plus courageuse, mais qu'elle avait un grand coeur. Il la scruta du regard, elle disait ça comme si elle n'était pas belle, alors qu'en fait il avait en ce moment toute la misère du monde à trouver un visage féminin plus jolie que le sien, elle se sous-estimait grandement aux yeux du bleu, ou peut-être essayait-elle de rester modeste? Oui c'était probable en fait, il aurait fait pareil dans sa situation.

Puis la conversation revint sur lui, lorsqu'elle lui dit qu'au plus profond de son coeur, il devait se connaître, forcément. La vérité était qu'Ethan passait tellement de temps et d'énergie à observer et analyser tout ce qui l'entourait, que jamais il ne prenait le temps de s'arrêter pour se regarder intérieurement.

C'est à cet instant qu'il vit la jolie blonde mettre sa main sur la sienne avant d'enchaîner. Le garçon de Serdaigle fut particulièrement surpris par son geste, mais la laissa faire, plus parce qu'il ne savait pas comment réagir qu'autre chose. Il sentit ses joues devenir encore plus rouge, pour finalement émettre un léger soupir, et commencer à relaxer un peu plus, se décontractant les épaules notamment. Il la regardait maintenant dans les yeux pendant qu'elle parlait, c'était étrange ce sentiment de connexion qui en résultait.

La jeune et noir continua en revenant sur la passion qu'avait Ethan pour les oiseaux, passion qu'elle semblait partager également, au grand bonheur du bleu, plus la conversation avançait et plus ils semblaient avoir de points en commun...enfin c'était peut-être juste dans son esprit aussi. Alicia expliqua pourquoi elle avait commencé à chanter si jeune, et comment ses parents avaient réagi en lui faisant suivre des cours de chant et de...guitare? Il aurait bien voulu l'entendre jouer de la guitare, surtout si elle était aussi doué que pour chanter...

Lorsqu'Alicia eût terminé, Ethan ferma les yeux et chercha en lui la réponse à ce qu'il cherchait. Qu'est-ce qui le définissait réellement? Il avait de la difficulté à faire taire son cerveau, qui lui rappelait sans cesse la liste de ses cours préfèré. Il aimait... Il aimait la sensation qu'il éprouvait en regardant un match de Quidditch...il aimait...voler sur un balais, non...il aimait être libre...libre de découvrir, oui! Il aimait découvrir, c'était quelqu'un de curieux. Il se demanda si c'était suffisant? Probablement pas... Il se replongea en lui... Il aimait la logique des choses... Plus que ça, il aimait l'harmonie, la justice humaine. Oui, c'était quelqu'un d'attirer par la justice, mais pas celle offerte par les lois, plutôt celle du coeur, la justice morale.

Ethan rouvrit ses yeux sur une jolie blonde qui lui souriait. Un léger sentiment de gêne naquit en lui, mais rien de comparable à ce qu'il avait ressenti avant; il commençait à réaliser qu'il était bien lorsqu'il était en la présence de la poufsouffle.

-Et bien, je crois que je suis...non, je suis quelqu'un de curieux, et qui apprécie l'harmonie, et j'ai un bon sens de la justice morale. Alors je devrais trouver un animal qui représente quelque chose qui s'apparente à ça j'imagine...

Maintenant que son cerveau s'était remis en marche, il trouvait ces informations particulièrement inutiles dans sa quête de trouver son moi bestial. Comme si les animaux avaient un sens de la justice morale... Enfin peut-être... il existe une potion pour parler aux animaux, il faudrait leur demander ce qu'ils pensent du bien et du mal... Non mais tu t'égares encore et assez loin cette fois-ci! Essaie de focuser bon sang!

-Je crois que tes parents ont bien fait. De te faire suivre des cours de chant je veux dire...
Il hésita, une seconde... deux... trois... C'était long, il avait quelque chose à dire et rassembla plus de courage qu'il en était nécessaire pour abattre un dragon avant de finalement poursuivre: Tu a vraiment une très belle voix, et... J'aimerais beaucoup t'entendre jouer de la guitare aussi, un jour, enfin si tu veux.

Il passa une main dans ses cheveux, les ébourrifants un peu plus au passage. Ça l'aidait visiblement à contenir sa nervosité du moment. Il venait de complimenter une fille, pour la première? fois de sa vie. Il était tellement concentré sur ce qu'il disait, et sur la réaction d'Alicia, qu'il ne remarqua même pas que la salle sur demande venait de faire apparaître une guitare acoustique moldue, celle-ci adossée sur le fauteuil sur lequel les deux étudiants se trouvaient.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Steinfeld
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Nuit des amoureux

Message par : Alicia Steinfeld, Sam 2 Déc - 15:42


Ali laissa quelques instants à Ethan. Ce dernier semblait bien plonger dans ses propres pensés. Il devait sans doute penser à ce qu’elle lui disait, visiblement. Incertaine, la blondinette s’étira un bras, regardant à présent le ciel au plafond. C’était toujours aussi réconfortant et agréable à regarder que ce qu’elle se souvenait. Voilà déjà plusieurs années qu’elle n’avait pas eut l’occasion de dormir à la belle étoile. Elle soupira faiblement, visiblement bien en ce moment. Elle tourna la tête de nouveau vers Ethan, lui souriant tendrement à nouveau. Elle avait bien sûr, retirer sa main de sur son bras depuis, n’étant pas certaine que ce sois la meilleure idée nécessairement que de prolonger le contact.

Finalement, le jeune bleu reprit la discussion. Essayant de se décrire un peu à Alicia. Cette dernière ne put s’empêcher de sourire. « Sur beaucoup de chose, Ethan nous nous ressemblons. Je crois de plus en plus que toi et moi, nous somme fait pour nous entendre. » Visiblement sincère, la jeune blonde sourit à nouveau avant de rougir par la suite. Ethan avait aimé l’entendre chanter alors?

Heureuse de l’entendre, elle regarda à présent ses mains. À son tour d’être timide. « Merci. C’est très gentil. Je… je suis contente que tu ai aimé ma voix en fais. » avoua l’adolescente avant de finalement relevé tranquillement la tête pour regarder Ethan. C’était vraiment un gentil garçon, gentil, mignon et super intéressant. Elle avait de la chance de l’avoir rencontré ici par hasard. Ce n’est que par hasard qu’elle remarqua la guitare adossée au fauteuil.

« Visiblement, la salle a écouter ta demande. » murmura Alicia avant de se lever pour la prendre, pour finalement se rassoir. Grattant légèrement les cordes, vérifiant qu’elle soit bien accordée.

« Avant de venir à Poudlard, j’ai été élevée disons pas mal comme une moldue, malgré la magie qui coulait en moi. Enfin, niveau études et tout. Ma sœur ne semblait pas être une sorcière, j’ai tenue à l’accompagnée. Nous sommes donc aller dans une école privée ensemble jusqu’à ce que je quitte pour Poudlard et entre temps, je prenais des cours 3 fois par semaine. C’était… La plus belle chose au monde. La musique. » avoua Alicia qui après un instant, sourit de nouveau et gratta un peu plus fort, laissant sortir une note de musique, bien accordée. « J’ai ma guitare dans mon dortoir… » avoua Alicia avant de rire puis de finalement débuter une mélodie à la guitare. Rapidement, sa voix s’ajouta à la musique. C'est les yeux fermés, qu'Alicia débuta sa chanson. De temps en temps, elle ouvra les yeux pour regarder Ethan.

Aclia's song

Bien sûr, Alicia ne dit pas que c'était une de ses chansons, histoire de voir ce qu'Ethan en pensait... Lorsqu'elle eut terminer de chanter, elle soupira faiblement, souriant d'un sourire plus doux encore qu'à l'habitude. Visiblement, elle aimait la musique de tout son coeur.

Revenir en haut Aller en bas
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Nuit des amoureux

Message par : Ethan Turner, Dim 3 Déc - 9:50


Alors elle aussi avait remarqué qu'ils partageaient beaucoup de points communs... La théorie qu'elle avait avancé plus tôt comme quoi la salle sur demande les avait réuni parce qu'elle les pensait compatibles devenait de plus en plus probable dans l'esprit d'Ethan. C'était tout de même particulier, est-ce que la salle avait une personnalité? Un peu comme le choixpeau magique? Mais qu'elle ne pouvait s'exprimer qu'à sa manière? Était-elle omnisciente ou plus simplement légilimens? La question se posait, puisqu'elle lisait forcément dans l'esprit des gens qui passaient à proximité, et ceux qui s'y trouvaient.

Le bleu remarqua que son commentaire sur la voix d'Alicia l'avait fait rougir, et ses propres joues à lui firent de même. C'était la première fois qu'il faisait rougir une fille, il espérait ne pas être aller trop loin dans son compliment, mais la réponse de la jeune femme le rassura amplement, lui arrachant même un léger soupir rassuré, presque inaudible. Elle était même contente que sa voix lui plaise...est-ce qu'elle le visait lui? Est-ce qu'elle était contente que sa voix lui plaise à lui? Non, non sûrement pas, elle était simplement heureuse que sa voix plaise au sens large, n'importe quelle audience satisfaite aurait fait l'affaire, oui...

Puis elle sortit une guitare? Hein? Elle avait amené sa guitare? Non, selon ce qu'elle lui dit, c'était plutôt la salle sur demande qui l'avait fait apparaître, à son souhait à lui. Il envoya un message dans sa tête s'adressant à la salle : merci! t'est trop génial! Quoi? Elle l'écoutait forcément... Alicia enchaîna en lui décrivant une partie de son éducation, comment elle aimait la musique mais également qu'elle avait préférée suivre une éducation moldue par solidarité avec sa soeur. Cette fille-là devait vraiment adorer sa soeur pour se sacrifier ainsi à plusieurs reprises pour elle, c'était vraiment noble...

Ethan se tourna sur le fauteuil lorsqu'Alicia commença à accorder son instrument, histoire de lui laisser plus de place pour jouer, et pour être bien orienté, afin de la regarder jouer.

Puis elle se mit à jouer de façon sérieuse. Ethan réalisa qu'il n'avait pas pris le temps de bien s'imprégner de la voix d'Alicia lorsqu'il l'avait entendu chanter pour la première fois... sa voix était magnifique, magique, voir angélique. Et elle jouait sans fausse note une mélodie qu'il aurait écoutée pendant des heures. Plus Alicia chantait, et moins Ethan pensait, la fixant d'un regard extrêmement chargé de douceur et d'admiration. Il sentait quelque chose fondre en lui, une sensation froide et chaude, calme et excitante, douce et intense, mais surtout étrange, qu'il n'avait jamais senti auparavant. Il n'y avait plus de château, plus de salle sur demande, plus de Serdaigle ou de poufsouffle, il n'y avait que cette émotion, lui, Alicia et cette musique...

Le temps se figea l'instant d'une chanson...

Puis l'instant passa, et la chanson était terminée. Ethan continua de fixer la blonde alors que sa voix continuait de résonner dans son esprit. Son cerveau se remit tranquillement en marche, comme s'il se réveillait d'un long sommeil, puis il répéta les paroles plus tôt prononcer par la jaune et noir, dans un murmure presque inaudible, dit pour lui-même : ...La plus belle chose au monde... Puis il cligna des yeux, son esprit était de retour, mais ses yeux étaient toujours aussi attendris; il venait de vivre quelque chose de particulier avec la blonde et ne la regarderait probablement plus jamais de la même façon.

C'est d'une voix faible, comme s'il se refusait à briser le silence après pareille chanson, qu'il commenta la performance d'Alicia :

-Tu es...! c'était... Magnifique. Non vraiment, je t'écourait chanter tous les jours... Il y a beaucoup de gens qui savent que tu est aussi...aussi... douée?

Mais qu'est-ce qui lui prenait? Il venait de prendre conscience de ce qu'il venait de dire, et se redressa un peu sur le fauteuil avant de se mettre à rougir.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Steinfeld
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Nuit des amoureux

Message par : Alicia Steinfeld, Dim 3 Déc - 15:11


Alicia se sentait toujours bien lorsqu’elle chantait ainsi. C’était sa façon a elle de s’exprimer librement sans difficulté. C’était sa façon également de tout simplement s’évader dans son monde à elle. Un monde doux, tranquille et tellement magnifique. La blonde appréciait d’autant plus chanter pour Ethan qui visiblement, semblait apprécier la chanson, du moins, son visage semblait le dire. D’ailleurs, le regarda que lui lança ce dernier eu pour effet sur la jeune blonde une décharge électrisante, parcourant tout le corps de cette dernière. Il la regardait d’une façon tellement douce qu’elle ne put s’empêcher de rougir à nouveau. Son corps à présent, vibrait d’une sensation complètement nouvelle pour Alicia, son cœur battait plus vite, elle avait cette chaleur à son ventre et à présent, elle ne pouvait plus s’empêcher de fixer les yeux bleus du jeune homme. Ses beaux yeux bleus qui la fixait avec tant d’intensité…

Lorsqu’elle eut terminé de chanter et de jouer, elle regardait Ethan également, fixant se dernier en silence, le regardant droit dans les yeux encore. Ali affichait un sourire différent. Ce dernier semblait tellement doux et tendre qu’on aurait pu penser qu’il allait s’envoler n’importe quand, tellement il semblait être léger, mais emplie d’émotion à la fois, tout comme son regard.

À la suite du compliment d’Ethan, cette dernière rougit à nouveau, déposant finalement la guitare près du fauteuil, elle arrivait enfin à bouger, à nouveau capable de regarder autre chose que les yeux bleus d’Ethan. Jamais… jamais personne ne l’avait regardé avec autant d’intensité.

Alicia qui était si remplie d’énergie dans ses réponses habituellement et de joie, semblait plus calme, timide, mais heureuse tandis qu’elle répondit à ce compliment. « Merci beaucoup. On ne m’a jamais complimenté de cette façon… » avoua cette dernière avant de regarder ses mains, puis de nouveau Ethan. « Disons que, j’ai participé à plusieurs concours, spectacles et examen de chant et guitare… Par-contre, disons, dans le monde magique, tu es… tu es le premier. » avoua Alicia qui rougit de plus belle avant de passer une main dans ses longs cheveux blonds, tassant légèrement ses derniers derrières son oreilles. « Je… Eh… Je … je pourrais… tu sais ehm… Chanter pour toi… tous les jours… » ajouta finalement la blonde, plus timide encore. Sa voix si douce semblait encore plus remplie de douceur et d’émotions. « J’ai aimé chanter pour toi… » avoua la blondinette tandis qu’à nouveau, elle osa poser son regard dans le sien.


Après un instant, elle leva les yeux au ciel dans la pièce. Elle sourit de nouveau, tandis qu’elle aperçue une étoile filante. *Oh… et puis tant pis… Que risque tu Alicia? * pensa la jeune femme avant de finalement se lever et de s’approcher un peu d’Ethan. Elle resta debout ainsi quelques instants qui sembla duré bien plus que l’éternité pour Alicia, avant de prendre son courage à deux mains et de déposer une main sur une joue d’Ethan tandis qu’elle approcha son visage du sien pour y déposer un tendre, doux et léger baiser sur la joue gauche, tout près de sa bouche. Chose faites, elle recula, lui sourit de nouveau avant de laisser le visage d’Ethan.

« Je dois vraiment me sauver Ethan, mais j’ai passé un moment très agréable avec toi ici et j’espère avoir l’occasion de te revoir très très bientôt. Si jamais tu veux me voir, envoie-moi un hibou ou vient me voir près de la salle commune de Poufsouffle. Je… Je te trouve très gentil et je t’aime bien. » avoua la blondinette avant de sourire de nouveau puis contre toute attente, d’aller déposer un deuxième baiser sur une joue d’Ethan, cette fois-ci prenant plus son temps. Elle resta proche un court instant et lui murmura près de l’oreille. « Plutôt beaucoup que bien en fait… » ajouta cette dernière avant de se tasser, lui souriant, elle lui fit un petit au revoir de la main. « J’ai hâte de te revoir Ethan et… Je serai heureuse de chanter de nouveau pour toi. » avoua la blondinette avant de finalement se sauver, les joues en feu, le cœur battant la chamade dans sa poitrine. Alicia Steinfield, était sous le charme d’un jeune Serdaigle… Totalement, complètement… Éperdument sous le charme…

Personne ne l'avait jamais regardé ainsi... Personne ne l'avait jamais fais sentir comme Ethan. Est-ce que c'était ça? Le fameux coup de foudre que certains parlent parfois dans les bouquins, les films et la musique? Elle qui croyait que la musique resterait toujours le centre de son univers... C'est donc souriante, qu'Alicia quitta la pièce. Tout en se dirigea vers les dortoirs de sa maison, Ali ne pouvait s'empêcher de chanter faiblement. Ce soir était la plus belle soirée qu'elle avait eut depuis longtemps!! D'ailleurs, elle avait une nouvelle idée de chanson. C'est ainsi qu'Alicia partie motivée à l'idée d'écrire une nouvelle chanson, le coeur remplie de joie et de tendresse.

[RP terminé pour Alicia]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Nuit des amoureux

Message par : Ethan Turner, Lun 4 Déc - 9:44


Pendant un bon moment le regard d'Ethan et celui d'Alica s'étaient connectés; le bleu n'avait jamais soutenu du regard une personne aussi longtemps, et il avait l'impression que chaque seconde qu'il passait à le faire le rapprochait de la blonde, ou peut-être était-ce son désir de se rapprocher d'elle qui grandissait, tout au fond de son coeur...

Suite au commentaire du bleu, la blonde déposa sa guitare, visiblement gênée. Elle lui partagea ensuite qu'il était la première personne du monde magique l'ayant pareillement complimenté? C'était un non-sens pour le bleu, à moins qu'il soit la première personne pour qui elle avait réellement joué depuis qu'elle était à Poudlard? Si c'était le cas...à quel point était-il chanceux!? Ça n'avait aucun sens, et pourtant, Ethan ne souhaitait pas davantage partager ce genre de moment avec qui que se soit d'autre; seulement Alicia et lui, ici, là-bas, peu importe l'endroit...

Puis la belle demoiselle avoua que ça ne la dérangerait pas de chanter pour le bleu et bronze tous les jours, et qu'elle avait vraiment aimé chanter pour lui. Le coeur d'Ethan venait de faire un bond dans sa poitrine. Est-ce qu'il rêvait, ou elle l'invitait à revivre un des plus beaux moments de sa vie, encore et encore? Il pourrait passer du temps avec elle? Et finalement, c'était réellement pour lui qu'elle avait apprécié jouer? Lui?

Alicia se leva, et Ethan n'eût pas le temps de se demander pourquoi qu'elle se pencha sur lui. Ethan figea, qu'est-ce qui se passait!?  Puis elle pris son visage d'une main, embrassant sa joue, près des lèvres du jeune homme. Au contact des lèvres de la blonde avec sa peau, les battements de coeur d'Ethan se transformèrent en un concert si assourdissant que plus aucun autre son n'aurait su parvenir à ses oreilles, qui affichaient d'ailleurs une teinte particulièrement écarlate en cet instant.

La bouche à demi ouverte, la respiration accélérée, le bleu releva la tête vers Alicia alors que celle-ci se redressait. Il n'avait qu'une envie en ce moment, et il s'agissait d'être près d'elle. Son regard se fit donc assez triste lorsqu'elle lui annonça qu'elle devait vraiment partir à cet instant, mais qu'elle espérait le revoir très bientôt. La blonde avait prononcé ces derniers mots comme s'il s'agissait de ses paroles à lui, c'était ce qu'il désirait le plus au monde, là en cet instant. La jaune et noir continua en indiquant la marche à suivre au bleu et bronze s'il souhaitait la revoir, ajoutant qu'elle l'aimait plutôt bien. L'amour? c'était ça? Il éprouvait un doute, cela semblait tellement irréel comme sentiment, est-ce qu'un seul mot aussi simple pouvait vraiment être utilisé pour le décrire?

Puis elle s'approcha de nouveau, déposant un deuxième baisé, bien plus senti, sur la joue déjà en feu d'Ethan, avant de préciser, de façon extrêmement intime, qu'elle l'aimait plutôt beaucoup en fait. Il rêvait, forcément il rêvait. Un feu d'une intensité incroyable venait de naître au fond du bleu, il se sentait comme si son âme venait de s'éveiller à cet instant précis, transporté par la plus incroyable créature ayant foulé cette terre. Il caressa une mèche de cheveux d'Alicia avant que celle-ci ne se relève, ils étaient soyeux, doux, comme elle, comme tout ce qu'il ressentait maintenant en sa présence; un bonheur plus pur que le bleu des cieux.

La jeune femme commença à s'éloigner de lui, visiblement sur son départ, réitérant son désir de le revoir. Il devait lui dire quelque chose, il devait lui faire savoir que ce qu'elle voulait, il le désirait plus que tout.

-Je...j... tu me manques déjà, Alicia...

Il aurait voulu dire quelque chose d'intelligent, mais il en avait été incapable, c'était finalement son coeur qui avait dicté les mots qui étaient sortis de sa bouche, des mots qu'il ne se serait jamais cru capable de dire à une fille avant aujourd'hui...

La jeune femme quitta finalement la pièce, laissant Ethan seul et euphorique. Il se leva, se dirigea vers le lit et se laissa tomber sur celui-ci. Son regard se perdit dans la voûte céleste qui trônait au-dessus de la pièce, il n'était plus sur un lit, mais sur un nuage. C'était magnifique...tout était magnifique. Il se repassa ce qui venait d'arriver une fois de plus dans son esprit... Il n'essaya même pas de comprendre, il ne fit qu'apprécier... il voulait la revoir... il fallait qu'il la revoie...

[Fin du RP, sujet libre]
Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Nuit des amoureux

Message par : Daemon Stebbins, Jeu 11 Jan - 22:47


!!! Attention scène d'amour explicite !!!





Chair salvatrice...

Ellana Lyan- Daemon Stebbins
L.A à la demoiselle

“La débauche commence lorsqu'on dissocie l'amour et le plaisir et qu'on confond un verre avec une bouteille. ”

• ♫♫♫ Choix de Dey










Etait-ce une soirée, une fête ou un truc improvisé, je ne me souvenais pas vraiment et en réalité, en y réfléchissant, cela n'avait aucune importance. Cela faisait quasi quinze jours que je m'étais laissé entrainé petit à petit dans mes anciens travers. Au début, je m'étais laissé tenter par sortir un peu pour me changer les idées. Puis il y avait eu quelques verres. Et la fréquence s'était intensifiée sans que je m'en rende compte. L'avantage d'être préfet, c'était que je pouvais trainer tard dans les couloirs et me rendre à ma destination sans encombre.

Donc me voilà au milieu d’excités entrain de danser dans tous les sens tandis que j'en étais déjà à mon troisième verre de whisky pur-feu. L'effet était monté rapidement et je me sentais beaucoup plus détendu. Je bougeais mon corps, cherchant qui serait ma prochaine partenaire ou victime selon le point de vue o on se met. Oui j'ai innové en ajoutant la coucherie à mes antécédents. Tout ça parce qu'Elhiya a brisé mon cœur. Je ne pensais pas qu'on pouvait avoir si mal. Cependant, grâce à mon ex, la réalité me prouvait le contraire depuis cette nuit fatidique où je l'avais trouvé dans les bras de cet enfoiré d'Ulysse.

Les heures s'écoulaient aussi vite que mon alcoolémie montait. Tout ce que j'avais vu comme corps féminin se rapprochait, ne me convenait pas. Je commençais à m'éloigner pour rentre lorsque j'avais percuté un être humaine d'après ce que je pouvais percevoir. Je me suis repris afin de me donner contenance et quand j'avais croisé son regard, j'avais reconnu Ellana Lyan, la préfète des serpentards. Bon ok, le diadème avait aussi aider car ce n'étais pas tout le monde qui se baladait avec ça. Décidément, cette maison me poursuivait. Etrangement, elle me souriait. Je sentais un pincement au cœur et la colère faire surface. Alors sans vraiment réfléchir, j'avais pris sa main et je l'avais entrainée vers l'extérieur en me frayant un chemin à travers la foule.

Sorti de là, j'ai avancé jusqu'à un recoin. Je l'avais collé entre moi et le mur. Pourquoi m'avait-elle suivi sans dire mot ? Quel avantage allait-elle en tirer ? Après tout, je savais mieux que quiconque que le être de cette maison ne regardait qu'à leur intérêt sans se soucier des promesses ou de l'honneur de la parole donné. Elle ne disait rien. Alors je l'avais soudain embrassé sans me soucier de son désir ou non de le faire. J'avais soif de sexe pour oublier. Ne plus penser à e regard bleu qui me hanté chaque nuit et déchirait chaque seconde mon être et morcelait un peu plus chaque jour mon pauvre cœur naïf. j'avais besoin de me repaitre de chair pour oublier l'empreinte que mon ex avait marqué sur mon corps.

Je m'étais détaché. J'avais continué à dévisager la demoiselle. Puis sans trouver de réponse, je l'avais entrainé vers la salle sur demande. Après tout, on m'avait assez reproché de parler trop et de trop réfléchir avant d'agir. Alors j'avais suivi mon instinct et rien d'autre. Quelques instants et dédales plus loin, nous nous étions retrouvés dans la salle sur demande. J'avais recommencé à l'embrasser, à déposer mes mains sur son corps sans retenue. Et pourtant une question me turlupinait. Pourquoi se laissait-elle faire ? Ce mot avait fini par franchir la barrière de mes lèvres d'ailleurs.

- Pourquoi ?

Je cherchais une réponse dans le fond de ses prunelles que je ne parvenais pas à trouver...




by Daemon



Dernière édition par Daemon Stebbins le Jeu 22 Fév - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Nuit des amoureux

Message par : Ellana Lyan, Sam 13 Jan - 15:01


/!/ Protéger les yeux des enfants pour le RP : de l'alcool et de l'amour /!/

Les couleurs, les voix, les bruits et cette tête qui tourne, fuit, se perds encore. Autour c'est un peu le bordel, un peu la vie et ce sentiment de bonheur qui enivre petit à petit au fur et à mesure que les verres passent entre mes mains. Je ne sais plus comment je suis arrivée au milieu de ce brouhaha détestable, ni avec qui je suis venue, peut-être même ais-je décidé seule de m'embarquer dans une atmosphère pareille ? Qu'importe à présent. Je ferme les yeux un instant, c'est folie qui mène la décadence alors je me laisse emporter dans le flot des gens statique au milieu de ce petit monde de chaleur, presque insignifiante malgré le diadème posé sur mes mèches incolores. Il y a eu quelque clin d’œil, deux ou trois mains baladeuses remises à leurs places mais à présent le taux d'alcool dans le sang est trop élevé pour que je parvienne à émettre le moindre jugement. Je sais que je me ferais emporter sans résistance par le prochain.

Choc. Percutée par un inconnu... ou pas. Lion, préfet. Je remets difficilement. Mes lèvres doucement s'étirent en un joli sourire pour le garçon. Je l'implore d'un regard de me sortir de cette étouffoir et comme s'il m'avait entendue, il prend ma main et m’emmène à travers la foule hors de cet enfer. C'est un préfet, il est responsable, il a vu que j'avais avaler trop d'alcool et maintenant il va gentiment me raccompagner jusqu'à mon dortoir où je pourrais faire de beau rêve et me maudire demain pour ma tête qui fait beaucoup trop mal. Désillusion. Collée dans un recoin entre lui et une surface froide, je comprends que je ne vais pas revoir mon précieux lit tout de suite. En un éclair il s'approprie mes lèvres et je ne fais aucun effort pour le repousser préférant me laisser aller dans son étreinte.

J'allais le regretter plus tard et je le savais pourtant c'est comme si j'étais simplement incapable de le repousser. Étrangement, j'ai d'une certaines manière, besoin qu'il prenne ainsi les devants. Pas un mot, simplement son regard pour trouver l'explication d'un tel comportement. Nous aurions pu arrêter tout là, s'il m'avait lâchée je serais tombée contre le sol et me serait endormie sans la moindre difficulté telle une petite fille mais ce n'était pas assez. Il lui, nous en fallait peut-être plus.

Arrivée dans la salle sur demande. Les souvenirs plus douloureux les un que les autres remontent et me torde le ventre. je tente de le plus réfléchir. Ses lèvres rejoignent de nouveau les miennes, je l'embrasse sans me soucier des conséquence, juste par instinct. Ce n'est pas la première fois, c'est sans doute mieux. Mon corps devient le sien, je fais sauter les dernières barrières de mon esprit, bien trop faible de toute façon pour tenter de faire un quelconque barrage. manque d'envie de me battre pour des causes perdues, un mot s’échappe de ses lèvres et j'ai un peu de mal à répondre.

Comment te dire, comment t'expliquer, la douleur à chaque instant et ce vide en moi, le cœur lourd d'amour que j'ai besoin d'évacuer, le manque, l'absence et la douleur, tout ces regards qui volent le mien dans un battement d'émotions, je ne suis simplement pas capable de lutter, de t'en vouloir, de te haïr. Envies adolescentes de sentir ton corps contre le mien et d'avec toi ne faire qu'un, parce que t'es plutôt mignon peut-être ou simplement l'amusement d'une aventure entre deux préfets de maison ennemie. Une histoire à raconter pour plus tard, une nouvelle peine à soigner, ce manque, cette marque que tu vas à jamais sur moi laisser. Parce que je suis simplement stupide et ça doit être tout.

J'suis pas assez forte pour dire que j'ai pas envie. Comme un serpent, on t'as dit lâche, mais lui ? Rouge et or, un peu de courage, il vient se perdre entre mes bras comme un damné, j'ai du mal à accepté. Il perd sa belle étiquette si facilement. Mon coeur vibre douloureusement et je souris de mes lèvres empoisonnées. Tourner le dos au prédateur. Tu peux m'aider ? Le ton innocent pour qu'il détache ma robe. Fais pas attention aux cicatrices... S'il te plait. On a tous notre propre passé. Un peu sérieuse dans la demande, je voulais bien me donner à lui mais il était des secrets compliqués à effacer, pas besoin que ça fasse le tour de l'école. Ça te rendait encore plus belle, on t'avait dit, restais à voir à quel niveau il pouvait me désirer. Et toi ? Curieuse. Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Nuit des amoureux

Message par : Daemon Stebbins, Sam 27 Jan - 11:05


hrp:
 

!!! Attention scène d'amour explicite !!!





Chair salvatrice...

Ellana Lyan- Daemon Stebbins
L.A à la demoiselle

“La débauche commence lorsqu'on dissocie l'amour et le plaisir et qu'on confond un verre avec une bouteille. ”

• ♫♫♫ Choix de Dey










Je découvrais quelque chose de fragile soudain en elle. C'était étrange de voir quelqu'un qui vous semblait vivant et fort, soudain baisser sa garde et se montrer tel qu'il était. Cela a provoqué quelque chose en moi. Qui avais-je vu d'aussi vulnérable ? A quand cela remontait ? J'avais beau cherché dans ma mémoire. Cependant mon esprit était blanc et ne voulait pas l'identifier à quelqu'un d'autre. Peut-être parce qu'à ce moment, c'était mon désir qui me dominait. Rien d'autre. Après j'étais un adolescent dominé par ses hormones certes mais surtout par ce besoin de combler le vide et cette faim qui avait commencé quand j'avais replonger dans les fêtes. Tout cela à cause de cette satané serpentard qui continuait à me hanter. Tout ce que je désirais c'était oublié ce sourire, ses yeux bleus et la douleur de mon cœur...

Je l'avais entendue me répondre. En d'autres circonstances, je me serais arrêter parce que j'aurais eu l'impression d'aller trop loin même si j'avais visible son accord. Mais cette nuit, rien ne comptait dans ma raison. Seul l'appel de sa chaire trouvait écho dans mon corps. Alors je l'avais embrassé encore plus délicatement sans aucun doute. Néanmoins, cela ne changeait en rien ce qui allait produire dans les instants suivants. Les choses étaient lancés et à moins, qu'elle me repousse ou quel change d'avis, je ne continuerais sur la voie empruntée.

Soudain, elle me sourit et se tourne me demandant de l'aide.

- D'accord.

Lentement je montais ma main gauche vers la tirette de la fermeture. Elle me mit en garde contre les cicatrices sur son dos. Doucement, je la descendais. Je ne fis aucune remarque lorsque j'aperçus les marques. Je me devais de respecter sa demande. Chacun a des choses dont il n'est pas prêt à parler. Tandis que ma main droite tenait le haut de son vêtement. Je sentais la douceur de sa peau par moment. Elle était délicate, fine et son grain était velouté. Ce contact m'électrisait et augmentait mon envie d'elle. J'ai déposé alors ma bouche entre ses omoplates afin de la goûter. Arrivée en bout de course, le tissu avait glissé le long de son corps sans aucun effort. Alors qu'il ne lui restait plus que ses sous-vêtements.

- Moi...

Quoi répondre ? Je n'en avais absolument pas le souhait. Je ne voulais pas que tout soit gâcher par des inutiles mots qui ne changeraient rien à la réalité dans laquelle j'étais entré depuis ma rupture.

- J'ai besoin d'oublier... N'en demande pas plus s'il te plaît.

C'était à mon tour d'émettre une requête que je savais qu'elle respecterait également.

A ce moment, je l'avais serré contre moi comme si ce contact allait chasser nos fantômes. J'ai commencé à embrasser son cou. Puis j'avais continué le tracer jusqu'à son épaule gauche. J'avais enlevé ma main de son ventre afin de tourner son visage vers moi et capturer ses pétales carmins qui était un appel au vice. J'avais perçu un mouvement et soudain, j'avais senti sa poitrine contre mon torse. Mes mains sont descendus le long de son échine. Mes doigts ont poussé leur course jusqu'à rencontrer l'élastique de son bas. Je ne l'avais pas laissé m'arrêter et mes phalanges rentrèrent en contact avec la chair charnue de ses fesses que je dégustais sans gêne...

Puis, je m'étais détaché, quelques instants d'elle, et avait soufflé dans un moment de lucidité :

- Si tu veux m'arrêter, c'est maintenant. Après, je n'en serai absolument pas capable au vue de ce que j'ai déjà découvert... Parce que j'ai envie de toi...

Il n'y avait pas de romantise. Mais j'étais quand même délicat. Même si, à cet instant, je ne désirais que me repaitre de ses formes jusqu'à ce que ma faim soit rassasiée...




by Daemon



Dernière édition par Daemon Stebbins le Jeu 22 Fév - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Nuit des amoureux

Message par : Ellana Lyan, Dim 28 Jan - 19:58


/!/
pas de problème ^^

Il n'y avait plus grand chose autour, que la douceur de ses bras et ses lèvres si délicates qu'on aurait pu croire qu'elle se posait de sentiments contre les miennes. Mais je connaissais la véritable face cachée de ce cinéma. Mascarade, le cœur explose dans la poitrine alors que les sens s’affutent après s'être engourdit, éclat délicieux de son parfum sous mes lèvres. Mes yeux se ferment quand je le laisse voir en moi toute cette fragilité que mes yeux gardent prisonnière. Vulnérable enfant à la merci de ses amours. La raison à envie de crier que j'aurais bien pu résister plus longtemps mais je n'ai pas envie de jouer au jeu de la culpabilité. Je respire, je vis, j'offre. Dans impardonnables bêtises.

Accédant à ma demande il fait lentement glisser la fermeture de ma robe vers le bas alors que mes yeux se ferment. Pas un mot sur les cicatrices de mon corps, je l'en remercie intérieurement. Je ne joue pas les enfants marthyr ce soir, je n'ai pas envie de raconter mon histoire. Celle d'une petite fille trop triste aux dos lacérés, la robe blanche maculée de sang.

Il pose ses lèvres sur mon dos, je frissonne doucement alors que ma robe vient épouser le sol me laissant presque entièrement vulnérable à son regard. Il lance une excuse en l'air que j'attrape et savoure au vol. Ça sentait le cœur brisé à plein nez mais je me promettais de ne rien ajouter puisqu'il avait tenu parole et se taisant au sujet des marques de mon dos. Douce cruauté, j'allais donc remplacer une jolie demoiselle qui l'avait largué ou du moins lui avait fait du tort. Amusée par cette idée de devoir consoler le petit rouge et or de mon corps, je ne réalise pas tout de suite ce dont je vais également fait l'objet.

Les bras m'entourent dans une étreinte étrange que je ne repousse pas. Me laissant faire comme la vulgaire poupée de chiffon à laquelle je me laissais apparenté. Je n'avais plus grand chose à perdre de toute façon. Nyx m'avait volé mon corps, Peter avait terminé le travail, Arty m'avait volé ma dignité, si j'en avais encore une. Tout cela était maintenant résumé à l'habitude mais il n'était néanmoins encore que le quatrième et j'avais un peu peur sans vraiment en connaitre la raison. Baiser contre ma peau enflammée, ça aurait presque pu en être mignon si l'intention derrière avait eu quelque chose d'amoureuse. Mais non, il n'y avait là pas le moindre sentiment pour justifier un tel comportement, juste cet abus d'alcool qui transformait les envies en actes.

Face à face, diablesse au sourire d'ange, mes lèvres retrouvent les siennes d'un savoureux interdit. je m'oublie sous ses caresses alors que ses mains prennent possession de mon corps. Je me laisse lui appartenir sans barrière, consciente qu'il sera de toute façon bientôt bien trop tard pour faire marche arrière. Le réveil sera douloureux demain. Mon corps contre le sien dans une chaleur agréable au creux du ventre, je ne voulais pas voir cela s'arrêter, pas maintenant. Il se détache. Ses paroles prennent la forme d'un presque compliment alors que mes lèvres s'étirent d'un sourire timide. Ne t'arrête pas...

Le cœur bat doucement alors que les sentiments s'éveillent en moi. Je tombais amoureuse sans l'avoir voulu comme il m'arrivait si souvent. Je reconnaissais un peu trop bien les symptômes de cette maladie qui avait fait de moi son esclave. Incapable vraiment de ne rien ressentir alors qu'il embrasait tout mon être. Mes derniers vêtements rejoignent ma robe alors mes bras délicatement passent derrière son coup tant dis que je l'embrasse un peu plus passionnément collant mon corps au sien. Une main s'enfuit pour venir lui caresser la joue avant l’aveu. Je t'aime. Et je n'en pouvais rien. Je t'aime et tu allais me faire mal. Je t'aime. Mais un retour était impossible alors j'allais finir par oublier. Mes mains tentent de lui enlever son haut à lui aussi. Il serait temps de faire arme égale très cher.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Nuit des amoureux

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 18 sur 19

 Nuit des amoureux

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.